Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur. Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur. Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille"

Transcription

1 Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille

2 TIGER WOODS ET LE PRP Dans des revues sportives Américaines Tiger Woods : J ai déjà utilisé le PRP dans ma carrière 4/24/10

3 DES ATHLETES PROFESSIONNELS UTILISENT LE PRP ANTOINE I. JABBOUR, MD 4/24/10

4

5

6

7 ICMS (International Cellular Medical Society) A établi les règles utilisation du PRP : Réalisées par spécialistes en pathologie ostéo-articulaires diplômés en médecine du sport Sous contrôle échographique En échec autres techniques traditionnelles Règles aséptie rigoureuse Effet anti bactérien propre Sauf contre le Klebsielle, l Entérocoque et le Pseudomonas

8 Utilisation dans le monde du sport Depuis 1990 environ Entorse du LLI genou & LLE cheville Tendinites rebelles Épicondylites fasciite plantaire tendinite rotulienne et du ligament latéral interne tendinite de la cheville Lesions musculaires Lesions cartilagineuses

9

10 UTILISATION EN PRATIQUE DU PRP Depuis 1987 par Les vétérinaires Les chirurgiens dentistes Les ORL Les Stomatologues Les chirurgiens orthopédistes Les médecins du sport Près de 5200 patients répertoriés

11 Rôle des plaquettes / PRP Dégranulation / libération de facteurs de croissance PDGF Platelet derived growth factor Production de fibroblastes, de collagène, régulation de la synthèse des protéoglycanes, différentiation des ostéoblastes TGF-ß1 Transforming growth factor FGF Fibroblast growth factor VEGF Régulation production de fibroblaste, formation de matrice extracellulaire viabilité cellulaire, augmentation de la production de collagène des fibroblastes, régule la sécrétion des autres facteurs de croissance et action sur les chondrocytes Production de collagène, stimulation de l angiogénèse et prolifération de myoblastes,,stimulation croissance osteoblastes et chondrocytes Angiogénèse HGF EGF IGF CTGF Différentiation cellulaire, angiogénèse, prolifération des cellules mésenchymateuses et épithéliales Stimule différentiation et prolifération osteoblastes et chondrocytes Stimule angiogénèse, stimule régénération cartilagineuse

12 Plaquettes = Facteurs de Croissance

13 Effets tissulaires du PRP ( Plaquettes = FC = Régénération tissulaire (muscle, tendon, os cartilage)

14 Contre-indications relatives : AINS < 48h, Injection de corticoide < 1 mois, cortisone < 2 semaines, tabac, fièvre Hb > 11 g/dl Plaquette > Pas de maladie infectieuse Technique 12ml de sang veineux Pli du coude Obtention de 4 ml de PRP

15 ET NOUS AUTRES LES RHUMATOLOGUES ETUDES ANIMALES ARTHROSE ETUDES CHEZ HOMME Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc Platelet-rich plasma: intra-articular knee injections produced favorable results on degenerative cartilage lesions. Kon E, Et al Clin Exp Rheumatol Sep-Oct;26(5): Intra-articular injection of an autologous preparation rich in growth factors for the treatment of knee OA: a retrospective cohort study. Sanchez M, et al.

16 ETUDE ITALIENNE PAR LE Pr FABIO CERZA Publiée en 2010 Comparaison entre des injections de PRP et des injections d acide hyaluronique dans la gonarthrose

17 GROUPE A GROUPE B 60 Patients : evaluation douleur et Womac à 4, 12 et 24 semaines Traités avec 4 infiltrations PRP espacées de 7 jours 25 Hommes and 35 femmes Âge moyen 66.5 ans (minimum 31, maximum 90) 60 Patients : evaluation douleur et Womac à 4, 12 et 24 semaines Traités avec 4 infiltrations ac hyaluronique Espacées de 7 jours 28 hommes and 32 femmes Âge moyen de 69.2 (minimum 36, maximum 87)

18 RESULTATS ETUDE ITALIENNE A 4 SEMAINES : Efficacité comparable entre les 2 groupes sur douleur et Womac Toutefois un léger mieux dans le groupe PRP mais à la limite du significatif A 12 SEMAINES : Efficacité supérieure et persistante groupe PRP sur la douleur et le Womac Debut baisse efficacité groupe acide hyaluronique A 24 SEMAINES Efficacité supérieure et persistante groupe PRP sur la douleur et le Womac Baisse significative effet groupe acide hyaluronique

19 MOYENNE WOMAC SELON GROUPE A (PRP) ET B (HA)

20 PROTOCOLE DE RECHERCHE CLINIQUE DANS LA GONARTHROSE Etude de dose sur 12 mois : 3 groupes 50 patients avec une seule injection 50 patients avec 2 injections espacées de 7 jours 50 patients avec 3 injections espacées de 7 jours Gonarthrose symptomatique avec EVA sup à 40 mm Réponse inadéquate à un traitement antalgique de pallier I ou II bien suivi Pas infiltration de cortisone de moins de 2 mois Pas infiltration ac hyaluronique dans les 6 mois précédents

21 PROTOCOLE Gonarthrose stade 1, 2 ou 3 de la classification de Kellgren et Lawrence

22 PROTOCOLE DE RECHERCHE CLINIQUE DANS LA GONARTHROSE Evaluation EVA Evaluation test de KOOS Test capacités fonctionnelles et de qualité de vie Auto questionnaire de 42 questions Developpé en Suède et validé en France en 2007 Score de 0 (mauvais ) à 100 (excellent) Evaluation test AMIQUAL Test qualité de vie 43 questions» Résultats dans 2 ans» Lors de votre venue à Marseille

23 LES APPLICATIONS DU PRP EPICONDYLITES CHRONIQUES ATTEINTE COIFFE DES ROTATEURS TENDINITES ACHILLEENNES FASCIITE PLANTAIRE LESIONS TENDINEUSES DU GENOU LESIONS MUSCULAIRES FISSURES ET FRACTURES OSSEUSES? RESTAURATION CARTILAGINEUSE? REGENERATION DISCALE VERTEBRALE?

24 C EST A MON AVIS UNE NOUVELLE APPROCHE THERAPEUTHIQUE EN RHUMATOLOGIE ET MEDECINE DU SPORT TECHNIQUE SIMPLE UTILISATION PEU EFFETS SECONDAIRES C EST UN CONCEPT QUI UTILISE LES PROPRES CONSTITUANTS DU PATIENT C EST LA RHUMATOLOGIE BIO

UTILISATION DE PREPARATIONS RICHES EN FACTEURS DE CROISSANCE DANS L APPAREIL LOCOMOTEUR PRP

UTILISATION DE PREPARATIONS RICHES EN FACTEURS DE CROISSANCE DANS L APPAREIL LOCOMOTEUR PRP UTILISATION DE PREPARATIONS RICHES EN FACTEURS DE CROISSANCE DANS L APPAREIL LOCOMOTEUR PRP PLATELET-RICH-PLASMA Dr Arniaud Denis PETITE HISTOIRE REPAS ENTRE AMIS PRP Dans le domaine Ostéo-Articulaire

Plus en détail

Tendinopathie rotulienne Le point de vue du médecin du sport sur la thérapeutique Dr KAUX Jean-François

Tendinopathie rotulienne Le point de vue du médecin du sport sur la thérapeutique Dr KAUX Jean-François Tendinopathie rotulienne Le point de vue du médecin du sport sur la thérapeutique! Dr KAUX Jean-François Service de Médecine de l Appareil Locomoteur -Traumatologie du Sport SPORTS 2 CHU de Liège AINS

Plus en détail

Actualités des injections de PRP dans les tendinopathies

Actualités des injections de PRP dans les tendinopathies Actualités des injections de PRP dans les tendinopathies Dr JF KAUX Service de Médecine de l Appareil Locomoteur CHU Liège - Belgique jfkaux@chu.ulg.ac.be 1 Introduction Tendinopathies chronicité PRP =

Plus en détail

Les PRP : indications chirurgicales actuelles

Les PRP : indications chirurgicales actuelles Les PRP : indications chirurgicales actuelles Yoann BOHU Chirurgien orthopédique et traumatologique, manager médical et chirurgien du Racing Métro 92 En traumatologie, biomécanique et biologie sont les

Plus en détail

Titre : Les injections de concentrés plaquettaires. Auteur(s) : Dr Romain LETARTRE. Catégorie : Traumatologie du Sport

Titre : Les injections de concentrés plaquettaires. Auteur(s) : Dr Romain LETARTRE. Catégorie : Traumatologie du Sport Titre : Les injections de concentrés plaquettaires Auteur(s) : Dr Romain LETARTRE Catégorie : Traumatologie du Sport Date : Novembre 2012 17 ème Congrès IRBMS DIE IDEENSCHMIEDE IN DER MINIMAL-INVASIVEN

Plus en détail

Traumatologie du sport: quelles particularités?

Traumatologie du sport: quelles particularités? Traumatologie du sport: quelles particularités? TRAUMATOLOGIE DU SPORT: QUELLE S PARTICULARITES de l accident de sport au retour sur le terrain, une prise en charge spécifique Les spécificités de la traumatologie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 avril 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 avril 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 28 avril 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par arrêté du 30 décembre 2004 (JO du 12 janvier 2005) HYALGAN 20 mg/2 ml, solution

Plus en détail

Entorses du genou : Gestion médicale précoce Conduite à tenir au cabinet de ville.

Entorses du genou : Gestion médicale précoce Conduite à tenir au cabinet de ville. Entorses du genou : Gestion médicale précoce Conduite à tenir au cabinet de ville Abdou SBIHI, Thomas CUCURULO Jean Pierre FRANCESCHI 1 2 Consultations initiales Souvent CS au cabinet après prise en charge

Plus en détail

ACP ACP. Gaëlle Minaud

ACP ACP. Gaëlle Minaud ACP ACP 2014 Gaëlle Minaud ACP Introduction Dans de nombreux cas de lésions tissulaires (os, tendons, cartilages, muscles ) quelle que soit la qualité de la réparation mécanique, il n y aura pas de cicatrisation

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 22 décembre 2004 HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 Laboratoires EXPANSCIENCE

Plus en détail

Traitement de 22 cas de tendinites du coude, rebelles aux traitements classiques, par injection de plasma riche en plaquettes (PRP)

Traitement de 22 cas de tendinites du coude, rebelles aux traitements classiques, par injection de plasma riche en plaquettes (PRP) Journal de Traumatologie du Sport () Mémoire Traitement de cas de tendinites du coude, rebelles aux traitements classiques, par injection de plasma riche en plaquettes (PRP) Twenty-two elbows tendinites

Plus en détail

Rétraction Q et IJ +++ Les douleurs de pointe de rotule. Tout n est pas une tendinopathie d insertion! Les diagnostics. Les facteurs de risque

Rétraction Q et IJ +++ Les douleurs de pointe de rotule. Tout n est pas une tendinopathie d insertion! Les diagnostics. Les facteurs de risque 24 Journée de Bichat. Le Genou mécanique et sportif Prise en charge des douleurs de pointe de rotule Khiami F, Rolland E, CatonnéY Pitié-Salpêtrière Les douleurs de pointe de rotule Épidémiologie Sportifs

Plus en détail

ECHOGRAPHIE DANS L ARTHROSE

ECHOGRAPHIE DANS L ARTHROSE ECHOGRAPHIE DANS L ARTHROSE Dr Isabelle BRAULT Service Rhumatologie Besançon Echographie ostéoarticulaire? L Echographie et le Rhumatologue AVANTAGES INCONVENIANTS NON INVASIF PEU COUTEUX ACCESSIBLE NON

Plus en détail

ARTHROSE et LIQUIDE SYNOVIAL

ARTHROSE et LIQUIDE SYNOVIAL Dr. Paul MURACCIOLE ARTHROSE et LIQUIDE SYNOVIAL ACIDE HYALURONIQUE : PRINCIPAL CONSTITUANT DEGRADATION AVEC L ÂGE PAR DIMINUTION DE SON PM MOINS VISQUEUX = LUBRIFICATION DIMINUEE MOINS ELASTIQUE = PROTECTION

Plus en détail

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques DIU Pathologie de l appareil locomoteur liée au sport D. Wendling ARTHROSE Résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent

Plus en détail

Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel

Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel Inadaptation du tendon aux contraintes répétitives d étirements ou de frictions Traumatisme ou pas (fracture poignet, entorse cheville, )? Contexte

Plus en détail

TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES PAR INJECTION DE SANG AUTOLOGUE

TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES PAR INJECTION DE SANG AUTOLOGUE TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES PAR INJECTION DE SANG AUTOLOGUE Dr Olivier FICHEZ Centre de Médecine Rhumatologie et Traumatologie du Sport Le Saint-Louis - Place Pierre Coullet 83700 SAINT-RAPHAEL RAPPEL

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Traitement des tendinopathies chroniques : intérêt des injections de plasma riche en plaquettes (PRP)

Traitement des tendinopathies chroniques : intérêt des injections de plasma riche en plaquettes (PRP) perspective Traitement des tendinopathies chroniques : intérêt des injections de plasma riche en plaquettes (PRP) Rev Med Suisse 2011 ; 7 : 1533-7 J.-L. Ziltener L. Allet M. Grosclaude Drs Jean-Luc Ziltener

Plus en détail

Notre expérience de l Apligraf:

Notre expérience de l Apligraf: Notre expérience de l Apligraf: Dr.Neda Barouti, Dr. Christa Prins Service de dermatologie HUG Ulcères chroniques des membres inférieurs: Définition : plaie cutanée qui n a pas cicatrisé après six semaines

Plus en détail

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau.

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. A) La machine La machine utilisée pour cette étude est celle du Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Elle nous a été fournie par

Plus en détail

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence Hervé COLLADO Centre Phocéa Pôle de l appareil locomoteur St Marguerite Pôle de MPR et de Médecine du Sport AP-H Marseille DESC Médecine du Sport Diplômé

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

L ARTHROSE EN 2005? J. Touba, Ph. Thomas

L ARTHROSE EN 2005? J. Touba, Ph. Thomas L ARTHROSE EN 2005? J. Touba, Ph. Thomas La définition de l OMS L arthrose est la résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent l équilibre entre la synthèse et la dégradation du

Plus en détail

Les injections intra articulaires d acide hyaluronique. JP Bonvarlet IAL Nollet Paris

Les injections intra articulaires d acide hyaluronique. JP Bonvarlet IAL Nollet Paris Les injections intra articulaires d acide hyaluronique JP Bonvarlet IAL Nollet Paris Principe! Baisse qualité du liquide synovial avec âge! Baisse du taux de protéine: synovie moins épaisse moins protectrice!

Plus en détail

Pathologie de la cheville et tendinites

Pathologie de la cheville et tendinites Pathologie de la cheville et tendinites Chapitre I : Pathologie de la cheville 1) Anatomie : L articulation de la cheville (articulation talo-crurale) est une articulation synoviale à un degré de liberté.

Plus en détail

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques France MARCHAND Nagi MIMASSI Psychologue clinicienne stagiaire doctorante Praticien hospitalier Consultation des douleurs chroniques

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

Dr Michael WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

Dr Michael WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX Dr Michael WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX 1. DEFINITIONS-CLASSIFICATIONS 2. RAPPELS ANATOMIQUES 3. L ARTHROSE 4. L ARTHRITE 5. L OSTEOPOROSE 6. CONCLUSION DEFINITIONS -CLASSIFICATION Articulation =

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

Processus de réparation des tendons, ligaments et muscles: conséquences sur les délais de mise en contrainte

Processus de réparation des tendons, ligaments et muscles: conséquences sur les délais de mise en contrainte Processus de réparation des tendons, ligaments et muscles: conséquences sur les délais de mise en contrainte Dr Marie-Eve Isner-Horobeti Praticien Hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation

Plus en détail

Ondes de choc et tendinopathies : expérience clinique du CHU de Liège Dr JF KAUX

Ondes de choc et tendinopathies : expérience clinique du CHU de Liège Dr JF KAUX Ondes de choc et tendinopathies : expérience clinique du CHU de Liège Dr JF KAUX Service de Médecine de l Appareil Locomoteur et Traumatologie du Sport SPORTS 2 Protocoles CHU de Liège Ondes de choc radiales

Plus en détail

La cicatrisation après lésion du tendon et de la fibre musculaire. Déductions thérapeutiques. Dr C.J.Arnal CRF Pasteur 10 000 TROYES

La cicatrisation après lésion du tendon et de la fibre musculaire. Déductions thérapeutiques. Dr C.J.Arnal CRF Pasteur 10 000 TROYES La cicatrisation après lésion du tendon et de la fibre musculaire Déductions thérapeutiques Dr C.J.Arnal CRF Pasteur 10 000 TROYES PLAN Les collagènes Le tendon, la jonction musculo-tendineuse et ostéotendineuse

Plus en détail

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Différences enfant-adulte Croissance, développement, physiologie Les variables physiologiques

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES EPICONDYLITES. R. Legré -Sébastien Parratte Service de Chirurgie de la Main Hopital de la Conception

PRISE EN CHARGE DES EPICONDYLITES. R. Legré -Sébastien Parratte Service de Chirurgie de la Main Hopital de la Conception PRISE EN CHARGE DES EPICONDYLITES R. Legré -Sébastien Parratte Service de Chirurgie de la Main Hopital de la Conception DEFINITIONS «TENNIS ELBOW» / «EPICONDYLITE latérale» Enthésopathie = tendinopathie

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 30 mai 2007 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 30 mai 2007 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 30 mai 2007 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Attendu (SA) : Indications

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

1ERE RENCONTRE QUEBECO-MARSEILLAISE DE RHUMATOLOGIE Dr Arniaud Denis

1ERE RENCONTRE QUEBECO-MARSEILLAISE DE RHUMATOLOGIE Dr Arniaud Denis 1ERE RENCONTRE QUEBECO-MARSEILLAISE DE RHUMATOLOGIE Dr Arniaud Denis l Hôpital Saint Joseph une tradition humaniste crée et géré pendant longtemps par la communauté catholique de Marseille L hôpital Saint

Plus en détail

Echographie et Traitements Locaux des Tendinopathies du Genou du cycliste. Dr Gwenaelle Madouas Medecin du Sport Brest

Echographie et Traitements Locaux des Tendinopathies du Genou du cycliste. Dr Gwenaelle Madouas Medecin du Sport Brest Echographie et Traitements Locaux des Tendinopathies du Genou du cycliste Dr Gwenaelle Madouas Medecin du Sport Brest Rappels et généralités sur l échographie et le doppler Examen non ionisant, faible

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 28 septembre 2010 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 28 septembre 2010 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 28 septembre 2010 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles

Plus en détail

Guident les indications et les résultats

Guident les indications et les résultats Dr B. Rubens-Duval, Pr D. Saragaglia Clinique universitaire de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport, Hôpital Sud CHU de Grenoble 2 cadres nosologiques Arthrite septique => sans matériel

Plus en détail

Ménisque et Arthrose: Place de la viscosupplémentation

Ménisque et Arthrose: Place de la viscosupplémentation Ménisque et Arthrose: Place de la viscosupplémentation Nicolas PUJOL Philippe BEAUFILS Philippe BOISRENOULT Olivier CHARROIS Centre hospitalier de Versailles Clinique Arago longue Il y a une vie après

Plus en détail

CLINIQUE NOTRE DAME THIONVILLE

CLINIQUE NOTRE DAME THIONVILLE CLINIQUE NOTRE DAME THIONVILLE PRINCIPE ET TECHNOLOGIE BIOLOGIE DE L A-PRP Plaquettes = facteur clé des mécanismes de régénération des tissus biologiques Sécrétion des facteurs de croissance essentiels

Plus en détail

«Red Flags» Pour les conseils en pharmacie concernant l appareil locomoteur

«Red Flags» Pour les conseils en pharmacie concernant l appareil locomoteur «Red Flags» Pour les conseils en pharmacie concernant l appareil locomoteur Dr. Jean-Dominique Lavanchy méd. gén. FMH, méd. manuelle SAMM Médecin formateur ForOmNv et en médecine manuelle 1462 Yvonand

Plus en détail

Capsulite rétractile. Cas clinique n 1. Traitement de la douleur d épaule chronique

Capsulite rétractile. Cas clinique n 1. Traitement de la douleur d épaule chronique Traitement de la douleur d épaule chronique Experts: Dr. J. L. Ziltener, méd du sport, M. Monnin physio, Dr. A. Lädermann, orthopédiste Animatrices: T. Sacroug et M.C. Kramer Colloque MPR 28 octobre 2009

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Dr Lecomte Yves Chirurgie orthopédique Clinique de l Espérance CHC-Liège Replacer la hernie discale dans l histoire

Plus en détail

Université Victor Segalen THÈSE DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ BORDEAUX II

Université Victor Segalen THÈSE DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ BORDEAUX II Université Victor Segalen Année 2012 Thèse n THÈSE pour le DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ BORDEAUX II Mention : Option : Présentée et soutenue publiquement Le Par Maxime TATAR Né le 10 Avril 1981 à Tripoli Liban

Plus en détail

Les tissus cartilagineux

Les tissus cartilagineux Les tissus cartilagineux Introduction Pr. P. Dubus Les tissus cartilagineux Tissus conjonctifs spécialisés appartenant avec les tissus osseux aux tissus squelettiques. Les tissus cartilagineux sont composés

Plus en détail

Le traitement médical de l ostéoarthrose chez le chien

Le traitement médical de l ostéoarthrose chez le chien Le traitement médical de l ostéoarthrose chez le chien Le traitement médical de l ostéoarthrose est multimodal et va ainsi regrouper de nombreuses modalités de traitement qui pourront être utilisées en

Plus en détail

Surveillance de la Maladie de Gaucher

Surveillance de la Maladie de Gaucher Surveillance de la Maladie de Gaucher CETG 24 mars 2006 Christian LAVIGNE CHU Angers 1 Maladie de Gaucher Maladie rare traitement efficace, coûteux, astreignant prototype de thésaurismose curable incertitude

Plus en détail

Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux. Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY

Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux. Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY La problématique Tissu osseux : forte aptitude à se réparer MAIS Situations cliniques particulières

Plus en détail

L'ostéopathie vétérinaire

L'ostéopathie vétérinaire Docteur Vétérinaire Sarah DEBIN Exercice exclusif de l ostéopathie stéopathie vétérinaire 19, rue du Vallespir 66680 CANOHES Tel : 06.64.97.18.81 Site : sarahdebin-osteovet.fr Courriel : contact@sarahdebin-osteovet.fr

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale Orthopédie Rachis cervical : colliers cervicaux Une orthèse est une aide technique destinée à suppléer ou à corriger une fonction déficiente. Elle permet de compenser les limitations ou même accroître

Plus en détail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail

Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Les lésions musculosquelettiques chez les éboueurs : des pistes de prévention à la gestion du retour au travail Yvan Campbell, B.Éd. M.Sc. SRDC Kinésiologue Campbell, Y. (2015). Les lésions musculo-squelettiques

Plus en détail

COMPLICATIONS RHUMATOLOGIQUES DU SYNDROME DE GITELMAN

COMPLICATIONS RHUMATOLOGIQUES DU SYNDROME DE GITELMAN COMPLICATIONS RHUMATOLOGIQUES DU SYNDROME DE GITELMAN Karine Briot Université Paris Descartes Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris LE SYNDROME DE GITELMAN MANIFESTATIONS RHUMATOLOGIQUES Manifestations musculaires

Plus en détail

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec 1. Système Crânio-sacrée 1.1 Théorie 1.2 Structure et anatomie 1.3 Mouvement du MRP 1.4 Phase du MRP 1.5 Rôle du MRP 1.6 Perturbation du MRP 1.7 Cause 1.8 Traitement clinique 1.9 Bio-mécanique Contenu

Plus en détail

ET CORTICOTHERAPIE AU LONG COURS. M Maamar, M Aouni, M Adnaoui Service de Médecine Interne

ET CORTICOTHERAPIE AU LONG COURS. M Maamar, M Aouni, M Adnaoui Service de Médecine Interne OSTEOPOROSE ET CORTICOTHERAPIE AU LONG COURS M Maamar, M Aouni, M Adnaoui Service de Médecine Interne CHU Ibn Sina Rabat MAROC INTRODUCTION O 1950, corticoïdes chez une PR sévère éè 1ère cause d ostéoporose

Plus en détail

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE Dr Muracciole Paul ETIO-PATHOGENIE FACTEURS DE RISQUES INTRINSEQUES : INDIVIDU EXTRINSEQUES : ENTRAINEMENT STRUCTURES TOUCHEES OS ARTICULATION

Plus en détail

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue?

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue? Association Française des Polyarthritiques & des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques 9, rue de Nemours - 75011 Paris E-mail : afp@nerim.net - www.polyarthrite.org Tél. : 01 400 30 200 - Fax : 01 400

Plus en détail

CONGRÈS DE RHUMATOLOGIE PARIS 15-16-17 DÉCEMBRE 2008 Quelques extraits et commentaires.

CONGRÈS DE RHUMATOLOGIE PARIS 15-16-17 DÉCEMBRE 2008 Quelques extraits et commentaires. CONGRÈS DE RHUMATOLOGIE PARIS 15-16-17 DÉCEMBRE 2008 Quelques extraits et commentaires. COMMENT CONCILIER POLYARTHRITE RHUMATOÏDE ET DÉSIR D ENFANT? E. Solau Gervais, P. Hilliquin (Poitiers, Corbeil-Essonnes)

Plus en détail

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy TENDINITES DU GENOU François PRIGENT Clinique Saint Louis Poissy Tendinites La cause la plus fréquente de douleur du genou Tendon : 60 à 70 % d eau. Peut s allonger de 5%. Ne croit plus à l âge adulte.

Plus en détail

Photobiomodulation LED chez le sportif

Photobiomodulation LED chez le sportif Photobiomodulation LED chez le sportif Dr Harold BLANCHET C est quoi? = Technique de stimulation cellulaire par la lumière Lumière LED photon LED Activation du photorécepteur de la cellule = mitochondrie

Plus en détail

Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones

Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones d Angéiologie 8 Janvier 2010 Historique 1550 Falloppio

Plus en détail

II.5. l inflammation protumorale

II.5. l inflammation protumorale II.5. l inflammation protumorale L une de ses missions est de favoriser la reconstruction des tissus lésés. Les macrophages sécrètent des : enzymes MMP Facteurs de croissance EGF Cet aspect de l inflammation

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed

Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed Service de Rhumatologie EPS Tahar Sfar de Mahdia JSBM 2013 Introduction Maladie dégénérative de l articulation due à une dégradation progressive

Plus en détail

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Gonarthrose prise en charge Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Définition La gonarthrose est une maladie articulaire chronique du genou caractérisée par une dégradation cartilage. Primitive:

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Au programme Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Club La Foulée 5 août 2004 Dre Mireille Belzile La lombo-sciatalgie Inflammation du périoste au site d insertion des muscles du mollet Erreur

Plus en détail

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC THERAPIE PAR ONDES DE CHOC sales@btlnet.com www.btlnet.com Tous les droits sont réservés. Toutes les précautions pour offrir des informations précises et pour suivre les mises à jour ont été prises, nous

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant L arthrose L arthrose L arthrose est la plus fréquente des maladies articulaires et la principale source de handicap locomoteur. - Elle a longtemps été considérée comme une «usure dégénérative», liée à

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe La viscosupplémentation intra-articulaire M. Piperno Physiothérapie Kinésithérapie Arbre décisionnel Antalgiques Diagnostic d arthrose Mesures orthopédiques et/ou AINS+/-IPP Chirugie Coxibs Acide Hyaluronique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation 30 ans de science et d innovation Créée en 1983 à Barcelone, INDIBA SA est une entreprise

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison

Plus en détail

Avis 20 novembre 2013. DOLENIO 1178 mg, comprimé sous plaquette thermoformée Boîte de 30 comprimés (CIP : 34009 496 655 0)

Avis 20 novembre 2013. DOLENIO 1178 mg, comprimé sous plaquette thermoformée Boîte de 30 comprimés (CIP : 34009 496 655 0) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 novembre 2013 L avis adopté par la Commission de la transparence le 2 octobre 2013 a fait l objet d une audition le 6 novembre 2013. L avis définitif faisant suite

Plus en détail

Infiltrations Mode d Emploi en 2013

Infiltrations Mode d Emploi en 2013 Centre de Biologie et Médecine du Sport de PAU Infiltrations Mode d Emploi en 2013 Marc BOUVARD Injecter Quoi? Où? Corticoïdes? Acide Hyaluronique PRP Agents sclérosants? Aprotinine non Trinitrine Intra-articulaire

Plus en détail

Jean-Michel SAUTIER*, Sabine LOTY**, Christine LOTY**, Susan HATTAR**, Ariane BERDAL***

Jean-Michel SAUTIER*, Sabine LOTY**, Christine LOTY**, Susan HATTAR**, Ariane BERDAL*** Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 85 Séance de travail Mercredi 7 février 2001 Nouvelles stratégies thérapeutiques expérimentales dans la régénération osseuse et cartilagineuse Jean-Michel SAUTIER*,

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

Les Injections de Facteurs de Croissance/ Plaquettaires PRP Au coude

Les Injections de Facteurs de Croissance/ Plaquettaires PRP Au coude Les Injections de Facteurs de Croissance/ Plaquettaires PRP Au coude Dr Charles Journé Clinique du Parc, Lyon PRP :Platelet-Rich Plasma A la mode!!! PUBMED 6500 références Discuté-Disputé!!!! PRP Introduction:

Plus en détail

EVOLUTION DU TRAITEMENT DES LESIONS MUSCULAIRES. C.Baudot ICOS 13 samedi 25/09/2010

EVOLUTION DU TRAITEMENT DES LESIONS MUSCULAIRES. C.Baudot ICOS 13 samedi 25/09/2010 EVOLUTION DU TRAITEMENT DES LESIONS MUSCULAIRES C.Baudot ICOS 13 samedi 25/09/2010 Quelle évolution dans la prise en charge des lésions musculaires Toujours pas de traitement basé sur des preuves (EBM)

Plus en détail

DYNAMIQUE DE LA CICATRISATION NORMALE. O DEREURE Service de Dermatologie CHRU Montpellier

DYNAMIQUE DE LA CICATRISATION NORMALE. O DEREURE Service de Dermatologie CHRU Montpellier DYNAMIQUE DE LA CICATRISATION NORMALE O DEREURE Service de Dermatologie CHRU Montpellier INTRODUCTION Processus à la fois bien et trés incomplétement connu! ensemble des phénomènes de détersion, prolifération,

Plus en détail

Thérapie par ondes de choc extracorporelles (TOCE)

Thérapie par ondes de choc extracorporelles (TOCE) Thérapie par ondes de choc extracorporelles (TOCE) Introduction : La thérapie par ondes de choc extracorporelles (TOCE) a été introduite dans le monde médical il y a environ 30 ans. Depuis ce temps, les

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs?

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? La rupture des tendons de la coiffe des rotateurs est une déchirure des tendons au niveau de leur insertion sur l humérus. Il s agit le plus souvent

Plus en détail

Chirurgie vidéo-assistée du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Technique du Dr Costes

Chirurgie vidéo-assistée du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Technique du Dr Costes Chirurgie vidéo-assistée du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Technique du Dr Costes Imagerie pré-opératoire : IRM Confirmation de la rupture du Ligament Croisé Antérieur (LCA). Recherche de lésions associées

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Toujours. plus loin DOSSIER DE PRESSE

Toujours. plus loin DOSSIER DE PRESSE Toujours plus loin DOSSIER DE PRESSE 30 ans de science et d innovation Depuis 1983, INDIBA est une entreprise spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d équipements de radiofréquence

Plus en détail

VETBIOBANK, 2016, année des Cellules Souches néonatales pour les animaux de compagnie

VETBIOBANK, 2016, année des Cellules Souches néonatales pour les animaux de compagnie VETBIOBANK, 2016, année des Cellules Souches néonatales pour les animaux de compagnie Conférence de Presse 10/11/2015 Contacts Stéphane Maddens : s.maddens@vetbiobank.com / 06 05 21 27 20 Fabrice Labadie

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme La Douleur? Un signal d alarme Une douleur aiguë Une douleur chronique Dans le cas d une blessure, d une fracture, ou encore d une maladie, la douleur est nécessaire puisqu elle nous alerte. Elle est limitée

Plus en détail