Coopération Textile dans la Zone EuroMed

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coopération Textile dans la Zone EuroMed"

Transcription

1 Conférence de clôture du projet TEMP Coopération Textile dans la Zone EuroMed Jeudi 4 Octobre, TEXMED 2012 Parc des Exposi<ons du Kram - Tunis

2 Présenta<on Le programme de mobilité

3 Objec<f ü Transfert de connaissances en ma&ère de ges&on de l eau, environnement, maitrise de l énergie, laboratoire, droits de Propriété Intellectuelle et les domaines d exper&se scien&fiques et technologiques spécifiques au Tex&le- Habillement;

4 Déroulement Deux approches : 1 Sessions Longues : plus de 86 heures 2 Sessions Courtes : 8 à 24 heures

5 Déroulement Sessions Longues 1- Forma<on au CETTEX : 1 à 3 jours 2- Stage chez le partenaire Européen et visite d entreprises modèles : 5 jours 3- Ac<on d Audit/Coaching auprès d entreprises Tunisiennes, en binôme avec les experts des partenaires Européens : 5 jours

6 Déroulement Sessions Courtes Forma<on au CETTEX : 1 à 3 jours

7 Sessions Longues 1. Environnement : 86 heures 2. Energie : 86 heures 3. Produits et Process Tex<les : 104 heures 4. Design et Mode : 96 heures 5. Laboratoire : 104 heures

8 Sessions Longues Environnement Partenaire : CITEVE Concepts, Sources de pollu&on dans les process tex&le, ra&onalisa&on et mesures 1- Forma<on au CETTEX : 1 jrs, 10 cadres de réduc&on des rejets, Systèmes de traitement, caractérisa&on et traitabilité des rejets, 2- Stage au Portugal : 5 jrs, 2 cadres Visite d'entreprises locales, Mesures et collecte de données, Caractérisa&on de l'eau et des eaux usées, Simula&on logiciel Aquatex, Tests de traitabilité et de recyclage des rejets hydriques 3- Session Audit/Coaching : Société TFM (Finissage), 5 jrs, 3 cadres Récupéra&on et réu&lisa&on des eau de process

9 Sessions Longues Energie 1- Forma<on au CETTEX : 1 jrs, 7 cadres Partenaire : CITEVE Iden&fica&on des sources énergé&ques, Meilleures pra&ques pour la réduc&on de la consomma&on et des coûts, les différents types d audits et leur réalisa&on, ou&ls et systèmes de management énergé&que, quan&fica&on de la consomma&on et réduc&on des coûts, 2- Stage au Portugal : 5 jrs, 2 cadres Visite d'entreprises locales, systèmes de management énergé&que, disposi&fs et ou&ls de réduc&on de la consomma&on, Mesure et collecte de données, quan&fica&on 3- Session Audit/Coaching : Société WIC (Délavage), 5 jrs, 2 cadres Audit et plan d ac&on pour l améliora&on du bilan énergé&que

10 Sessions Longues Produits et Process Tex<les Partenaire : NTT Tex&le Techniques, Non &ssés, Enduc&on, Traitements de surface, Matériaux 1- Forma<on au CETTEX : 3 jrs, 18 cadres composites à base de Tex&les. 2- Stage en Italie : 5 jrs, 2 cadres Visite d'entreprises locales, Explora&on des équipements chez NTT pour la mise au point de produits et de process, techniques de modifica&on des caractéris&ques physiques et chimiques des tex&les (Plasma, faisceau d électrons,), Nanotechnologie 3- Session Audit/Coaching : Stés Plas<ss (Enduc<on) et SONIT (Non- <ssé), 5 jrs, Audit du process et des technologies u&lisé et proposi&on d un plan d améliora&on

11 Sessions Longues Design et Mode Partenaire : TVTEC 1- Forma<on au CETTEX : 2 jrs, 8 cadres Tissus et styles, analyse des tendances de la mode, plans de développement de collec&ons, Organisa&on du travail entre le bureau de développement et le reste des services de l entreprise. 2- Stage en Italie : 5 jrs, 2 cadres Visite d'entreprises locales pour l explora&on du processus de développement de la mode : Tissage, Broderie, Impression, Sérigraphie, Stylisme 3- Session Audit/Coaching : MFC, Maille Club, 5 jrs, 4 cadres Audit de la fonc&on développement de collec&ons et proposi&ons d améliora&on

12 Sessions Longues Laboratoire Partenaire : CITEVE 1- Stage au Portugal : 5 jrs, 2 cadres Stage au sein du Laboratoire d analyse et d essais de CITEVE : Techniques, méthodes de ges&on et organisa&on du Laboratoire 2- Forma<on au CETTEX : 5 jrs, 10 cadres Forma&on au profit des techniciens du Laboratoire du CETTEX sur des essais physiques et chimiques, notamment l imperméabilité à l air et à l eau, essais formaldéhyde, etc. 3- Session de Coaching : Laboratoire du CETTEX, 3 jrs, 3 cadres Assistance des cadres du Laboratoires sur des volets liés au management de la qualité au sein du laboratoire et à la métrologie (maintenance, étalonnage, etc.).

13 Sessions Courtes 1- Propriété intellectuelle: 12 heures, 10 cadres ü Protec<on de la propriété intellectuelle (TVTEC) : Marques déposées, Dessins et modèles, Brevets, Systèmes Américain, Européen et interna&onal, Bases de données IPR, Procédures et coûts d enregistrement ü Management de l Innova<on & Protec<on de la propriété intellectuelle (CITEVE) : Défini&ons et concepts, Catégories d innova&on, Innova&on au sein de l entreprise, Processus d innova&on, Risques de l innova&on, tendances influençant l innova&on, les marchés clés et les technologies pour les tex&les innovants, Succes stories

14 Sessions Courtes 2- Management Organisa<onnel ü Le référen<el portugais de management de l innova<on et de la R&D (CITEVE) : 8 heures, 10 cadres ü Méthodes de concep<on et de prototypage des tests non standards (NTT): 8 heures, 11 cadres ü Supply Chain Management (NTT) : 6 heures, 10 cadres

15 Prestataires CITEVE TVTEC NTT Bénéficiaire CETTEX Technologies et management du laboratoire Produits & Process Technologies du tex<le 104h Management organisa<onnel 22h Environnement & Energie Design & Mode 172h Propriété intellectuelle 12h TOTAL 104h 96h 288h 104h 118h 510h

16 Contact eumed.eu

CATALOGUE DES OFFRES 2014

CATALOGUE DES OFFRES 2014 CATALOGUE DES OFFRES 2014 GM_Oct 2014 Sommaire P9 DIAGNOSTIQUER Etat des lieux de l entreprise P3 REPRESENTER La défense des entrepreneurs P7 Sécurisaon des impayés P7 Projet à l international P7 Assistantes

Plus en détail

Active Asset Allocation

Active Asset Allocation Active Asset Allocation Designer de Solu.ons d Inves.ssement We protect, You perform www.active-asset-allocation.com Qui sommes- nous? Ac.ve Asset Alloca.on est un concepteur de solu.ons d inves.ssement

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014 Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille ISO 9001 2015 7.1.6 GesGon des connaissances L'organisme doit déterminer les connaissances nécessaires

Plus en détail

Une organisa+on rigoureuse, une offre complète et innovante

Une organisa+on rigoureuse, une offre complète et innovante Une organisa+on rigoureuse, une offre complète et innovante Seraing, 18 octobre 2013 SOMMAIRE 1. 1I. Les Chiffres d Ogeo 1. Chiffres clés 2. Ogeo évolu+on Le Modèle Ogeo 1. Un fonds de pension novateur

Plus en détail

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises Les Programmes européens 2014-2020 Le contenu des programmes Les axes d interven-on Les chiffres Les nouveautés La méthode de sélec-on Les mesures Une

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé

COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé COMPÉTENCES ET PROFILS AVANCÉ DES SOINS INFIRMIERS pour améliorer les résultats d'accès et de santé Granada, 4-6 de septiembre Susana Rodríguez Gómez Plan Integral de Cuidados. Servicio Andaluz de Salud

Plus en détail

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013 Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants Catalogue 2012-2013 1 PARTI PRIS PÉDAGOGIQUE : THÈMES DES STAGES! Tous les stages que nous proposons sont bâfs en intégrant

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Vision, Stratégie Changement Leadership

Vision, Stratégie Changement Leadership Cabinet de Conseil et de Développement des Hommes et des Organisations Vision, Stratégie Changement Leadership Accompagnement humain des réorganisations Optimisation managériale et relationnelle Cohésion

Plus en détail

ÉTUDE DU POTENTIEL DE DONS NON ALIMENTAIRES Rapport d étude. Etude copilotée et cofinancée par : Etude menée par :

ÉTUDE DU POTENTIEL DE DONS NON ALIMENTAIRES Rapport d étude. Etude copilotée et cofinancée par : Etude menée par : ÉTUDE DU POTENTIEL DE DONS NON ALIMENTAIRES Rapport d étude Etude copilotée et cofinancée par : Etude menée par : 1 Plan du rapport 1. Rappel des objec>fs et de la méthodologie 2. Structure de l échan>llon

Plus en détail

Catalyse IT. Innovation Digital/Numérique

Catalyse IT. Innovation Digital/Numérique Innovation Digital/Numérique Notre concept Le Challenge des technologies Web Applica:ons mé:ers (Produc:on/Commerciale/Marke:ng/RH/ ) Intranet Corporate / CMS / Back- Office Web Mobilité & Interac:vité

Plus en détail

Présenta)on DesignBuilder

Présenta)on DesignBuilder Présenta)on DesignBuilder Logiciel de Simula)on Thermique Dynamique des bâ)ments Ingénieurs, Architectes, Energé1ciens Présenta)on de Design Builder DesignBuilder est une interface graphique reposant sur

Plus en détail

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir?

Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Santé, condi,ons de travail et égalité professionnelle F/H Comment agir? Rencontres expertes de l Aract Bretagne Lundi 9 mars 2015 Elisabeth Dewanckel e.dewanckel@anact.fr Hélène Plassoux h.plassoux@anact.fr

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf Editeur de Logiciels Présentation Level5 «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf «If you can not measure it, you can not improve it» Lord Kelvin vous accompagne

Plus en détail

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Nicole.Lacasse@vre.ulaval.ca Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires?

L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires? L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires? Cyril Bouyeure, www.idefie.org Château Kiener, 24 rue de Verdun, Colmar le 8 juillet 2015

Plus en détail

Services complémentaires en Outaouais

Services complémentaires en Outaouais Services complémentaires en Outaouais La réalisa4on et le succès d un main4en à domicile d une personne âgée en perte d autonomie est un travail d équipe. Les acteurs de ce=e équipe sont d abord la personne

Plus en détail

La formation des IOBSP

La formation des IOBSP Quelle formation pour quel IOBSP? Intervenant : Ravi CAUSSY, Président de la Commission Formation AFIB Convention du 31 mai 2012 - Paris Quelle formation pour quel IOBSP? Quelles catégories et activités

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Commerce interna,onal Master 1 Weller Interna,onal Business school 2015 24/02/15

Commerce interna,onal Master 1 Weller Interna,onal Business school 2015 24/02/15 Commerce interna,onal Master 1 Weller Interna,onal Business school 2015 24/02/15 1 Méthode pédagogique Session 1 mardi 24 fev 2015 Session 2 - mardi 24 fev 2015 Session 3 Théma&que abordée Analyse des

Plus en détail

Entrepôt de données et l Analyse en ligne. Maguelonne Teisseire Hugo Alatrista Salas hugo.alatrista- salas@teledetec9on.fr Flavien Bouillot

Entrepôt de données et l Analyse en ligne. Maguelonne Teisseire Hugo Alatrista Salas hugo.alatrista- salas@teledetec9on.fr Flavien Bouillot Entrepôt de données et l Analyse en ligne Maguelonne Teisseire Hugo Alatrista Salas hugo.alatrista- salas@teledetec9on.fr Flavien Bouillot Déroulement du cours 17 janvier : cours et TD 20 janvier : cours?

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

ParK24. Solu%on innovante pour un sta%onnement intelligent

ParK24. Solu%on innovante pour un sta%onnement intelligent ParK24 Solu%on innovante pour un sta%onnement intelligent Guidage à la place Un système intégré sans fil, autonome et modulaire pour guider les automobilistes vers les dernières places disponibles d un

Plus en détail

Architecture matériel et logiciel 2

Architecture matériel et logiciel 2 Architecture matériel et logiciel 2 Architectures Venera Arnaoudova Concep8on architecturale 1. Introduc8on 2. Modéliser l architecture avec UML 3. Éléments architecturaux 4. Styles architecturaux 1. Architecture

Plus en détail

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Marylène COPPI / Alexandre VASSELIN OBJECTIFS POUR LA PICARDIE

Plus en détail

Lettre de prospective n 48 janvier 2015

Lettre de prospective n 48 janvier 2015 FriedlandPapers Lettre de prospective n 48 janvier 2015 LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES : DE LA STRATÉGIE À L ORGANISATION Henri Hamon Économiste à la CCI Paris Ile-de-France I l ne fait aucun

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

Simplifiez la ges-on de votre parc informa-que

Simplifiez la ges-on de votre parc informa-que Simplifiez la ges-on de votre parc informa-que Qui sommes nous? Société créé en 2000, présente en France depuis 2008 Présence interna6onale sur 23 pays, 450 employés Croissance globale de 20% YTD 6500

Plus en détail

Présenta)on du CITC- EuraRFID. Le cluster de l Internet des Objets

Présenta)on du CITC- EuraRFID. Le cluster de l Internet des Objets Présenta)on du CITC- EuraRFID Le cluster de l Internet des Objets Chiffre clé Notre Ecosystème Les adhérents 2015 + de nombreux porteurs de projets Une plateforme fédéra5ve et distribuée Impulser l

Plus en détail

L entrepreneur responsable. Michel Grenier, MBA

L entrepreneur responsable. Michel Grenier, MBA L entrepreneur responsable Michel Grenier, MBA Aujourd hui Responsable? Comment faire ses choix Comment établir des valeurs responsables? Des ou

Plus en détail

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015 Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3 Année universitaire 2014-2015 Intervenants de la présenta3on Responsables de la forma/on Bogdan Cau/s, bogdan.cau/s@u- psud.fr Jean-

Plus en détail

Service de Messagerie Enseignement et Recherche

Service de Messagerie Enseignement et Recherche Service de Messagerie Enseignement et Recherche ESUP Days Juillet 2013 Didier Benza RENATER Jean-François Guezou RENATER Agenda Présenta)on du service Point d étape et consulta)on Modèle économique Sécurité

Plus en détail

Jérémie Grodziski. Architecte Logiciel. Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique

Jérémie Grodziski. Architecte Logiciel. Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique Jérémie Grodziski Architecte Logiciel Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique Janvier 2015, page 1 sur 16 Présentation Jérémie Grodziski possède

Plus en détail

LE 1 er BAROMETRE ANNUEL DES ETUDES DE MARCHE (FRANCE) - Résultats 2012. Une ini5a5ve. avec le sou5en de

LE 1 er BAROMETRE ANNUEL DES ETUDES DE MARCHE (FRANCE) - Résultats 2012. Une ini5a5ve. avec le sou5en de LE 1 er BAROMETRE ANNUEL DES ETUDES DE MARCHE (FRANCE) - Résultats 2012 Une ini5a5ve / avec le sou5en de - Comment est orienté le budget «études marke5ng» des annonceurs pour 2012? - Quels sont les réarbitrages

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -!

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -! Optimisation de la supervision by Somone - Présentation Générale -! Somone et le Service 27% 18% 18% 37% Consultants Juniors (0-2 ans) Confirmés (2-5 ans) Séniors (5-8 ans) Référents (>8 ans) 30% 10% 12%

Plus en détail

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct «Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE Présenta%on de La Chaîne de l Espoir

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

Présenta)on de Mathieu Jaspard Coordinateur de recherches. Gilles Condé A0aché de recherches

Présenta)on de Mathieu Jaspard Coordinateur de recherches. Gilles Condé A0aché de recherches Sous la direc4on de Guénaël Devillet Directeur du SEGEFA Université de Liège Réalisation d un Schéma de Développement Commercial sur le territoire communal de Nivelles Séance d information publique - Phase

Plus en détail

TIM & GS NOS 10 DIVISIONS POUR VOTRE SUCCES

TIM & GS NOS 10 DIVISIONS POUR VOTRE SUCCES Le leader du service en Afrique TIM & GS NOS 10 DIVISIONS POUR VOTRE SUCCES «La vente d un équipement, d un service ou d une prestation, est une affaire de confiance» www.tim-gs.ci 1 Chers clients, Nous

Plus en détail

Benoit XVI - 2005 François - 2013 Quelques chiffres 50% des clients utilisent des appareils connectés dans les magasins 66% des commerçants jugent la tablette comme l outil technologique le plus adapté

Plus en détail

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites Design & conception de site web optimisé SEO augmentez la conversion sur vos sites Consultant web indépendant, mon approche en conception de site internet est centrée utilisateurs, prend en compte vos

Plus en détail

Assemblée Générale. Structure Fédéra,ve de Recherche Condorcet. www.sfr- condorcet.fr. Agro- Sciences, Environnement et Développement Durable

Assemblée Générale. Structure Fédéra,ve de Recherche Condorcet. www.sfr- condorcet.fr. Agro- Sciences, Environnement et Développement Durable Structure Fédéra,ve de Recherche Condorcet Agro- Sciences, Environnement et Développement Durable Assemblée Générale Compiègne - 8 Juillet 2015 www.sfr- condorcet.fr Ordre du jour points d informa?on bilan

Plus en détail

Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée

Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée Séance d'informa7on à propos des stages de longue durée 11 février 2015 Stage de longue durée: 12 semaines, 15 ECTS Informa;ons et documents sur: h>p://www.ulb.be/facs/bioing/stages.html Formules de stage

Plus en détail

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain Jean- Claude CARDONNEL, Directeur Administra4f et Financier UNITED BISCUITS Northern Europe Bruno PELOIN Directeur Supply Chain NUTRICIA France groupe DANONE François- Régis de LANDES Directeur Organisa4on

Plus en détail

Nom du client. Date. Client Logo or project name

Nom du client. Date. Client Logo or project name Nom du client Date Client Logo or project name Presenta7on 7tle client name Date Linalis speaker Speaker 7tle Le Groupe Linalis Historique Crée en 2002 Présent en Suisse, France, au Royaume Uni et en Espagne

Plus en détail

22 & 23 NOVEMBRE 2012 LE MOT DU PRESIDENT 20 ANS ET UN NOUVEAU RECORD 142 PARTICIPANTS POUR 71 CABINETS LES TITRES

22 & 23 NOVEMBRE 2012 LE MOT DU PRESIDENT 20 ANS ET UN NOUVEAU RECORD 142 PARTICIPANTS POUR 71 CABINETS LES TITRES ASSOCIATION CLUB CITRA SEMINAIRE DE NICE 22 & 23 NOVEMBRE 2012 LE MOT DU PRESIDENT 20 ANS ET UN NOUVEAU RECORD 142 PARTICIPANTS POUR 71 CABINETS Par un beau et grand soleil, Nice nous accueille et nous

Plus en détail

PORTFOLIO MANAGEMENT SECTOR INSIGHT. Get Moving on Your Immovables! Workspace 2.0

PORTFOLIO MANAGEMENT SECTOR INSIGHT. Get Moving on Your Immovables! Workspace 2.0 PORTFOLIO MANAGEMENT SECTOR INSIGHT Get Moving on Your Immovables! Workspace 2.0 GET MOVING ON YOUR IMMOVABLES! Workspace 2.0: From Pilot to Poten?al The real property porcolio is one of the largest organiza?onal

Plus en détail

Le contrôle fiscal anno 2013

Le contrôle fiscal anno 2013 Le contrôle fiscal anno 2013 Carlos SIX! Administrateur général de la Fiscalité SPF Finances Ges$on des risques Contrôle fiscal CRM & Tolérance zéro ONDEMENT OBJECTIFS STRATEGIQUES Etude externe 2010 constata$ons

Plus en détail

Les hommes cadres et l égalité professionnelle

Les hommes cadres et l égalité professionnelle Les hommes cadres et l égalité professionnelle Sondage Ifop pour Mercredi C Papa présenta)on publique Vendredi 12 décembre 2014 Contexte et objec+fs de l étude En Juin 2014, l associa+on mercredi- c- papa

Plus en détail

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015 calipia Les formations novembre 2014 à mai 2015 nov. déc. janv. fév. mars avril mai Briefing Calipia (p. 3) FC1501 : Smartphones et Tablettes (p. 5) 15 17 10 FC1502 : Licences Microsoft (p. 7) 29 19 21

Plus en détail

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PARTENAIRE SEO - SEM OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PROGRAMME > Tirer par des fonconnalités d Adwords et de Bing pour mieux vendre en ligne et hors ligne > Structurer son compte /

Plus en détail

Qui sommes nous? Partie 1

Qui sommes nous? Partie 1 Qui sommes nous? Partie 1 A propos 10 collaborateurs Une exper)se à 360 Agence cer)fiée Google Partners Mul)lingues Présenta)on: Global Riviera est une agence webmarke/ng basée en région PACA. Fondée par

Plus en détail

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Delphine Richard, Chargée de mission projets interna7onaux, Agrocampus Ouest Radhouane Gdoura, Coordinateur du projet Tempus Développement de partenariats

Plus en détail

LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA

LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA LES MATINÉES DE L IMMOBILIER Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée Daniel Rousselot / SEMAPA 22 octobre 2013 Les Matinées de l Immobilier 22/10/13 SFL Programme «Valeur d usage,

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012

Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Consultants, trouvez de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux animé par Valérie March au Salon des micro- entreprises 2012 Conseils pra,ques et ou,ls pour Prospecter plus efficacement Faire connaître

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Concepon et réalisaon

Concepon et réalisaon Concepon et réalisaon Vendée Etudes & Réalisaons de Soluons Informaques 10 rue des Sables 85540 Mouers les Mauxfaits h%p://sarl-versi.fr contact@sarl-versi.fr Mainate 2 une logiciel d aide à la communicaon

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

Le centre d exper,se régional Grand Sud- Ouest Data Center

Le centre d exper,se régional Grand Sud- Ouest Data Center Le centre d exper,se régional Grand Sud- Ouest Data Center F. Paletou & J.- M. Glorian et al. Université de Toulouse, UPS- OMP & CNRS, IRAP ov- gso.irap.omp.eu Généralités Services de référence Fonc,onnement

Plus en détail

Stylo Construc.on. Stylo mul)- tâches comprenant stylo, met stylo, stylet pour table6es, 4 unités de mesure, niveau et double tournevis

Stylo Construc.on. Stylo mul)- tâches comprenant stylo, met stylo, stylet pour table6es, 4 unités de mesure, niveau et double tournevis Stylo Construc.on Stylo mul)- tâches comprenant stylo, met stylo, stylet pour table6es, 4 unités de mesure, niveau et double tournevis Existe désormais aussi en version simplifiée et comme crayon Peut

Plus en détail

Morea : Experts Cloud

Morea : Experts Cloud Morea : Experts Cloud Créa%on en 2007 Notre Mé%er : Build & Run AWS 20 collaborateurs 30 prev.2015 16 ingénieurs formés AWS Plus de 20 migra%ons Cloud en 2014 Pourquoi AWS? Pourquoi le Cloud Public? AWS

Plus en détail

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut DIGITAL INSURANCE A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Préambule 01 Muta4ons comportementale et technologique! Les réformes : Loi Hamon, ANI, SII accompagnent les évolu?ons sociétales

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux

H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux Appellations Agent / Agente de contrôle destructif en mécanique et travail des métaux Contrôleur-vérificateur / Contrôleuse-vérificatrice en mécanique Agent / Agente de contrôle non destructif en mécanique

Plus en détail

Qu est ce qu une PME? 4. Pourquoi investir dans une PME? 6. Comment investir en direct dans une PME? 10

Qu est ce qu une PME? 4. Pourquoi investir dans une PME? 6. Comment investir en direct dans une PME? 10 SOMMAIRE Introduction 3 Qu est ce qu une PME? 4 Définition conventionnelle d une PME 4 L actionnariat au sein d une PME 4 Participer à une augmentation de capital 4 Etre actionnaire d une société 5 Assister

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA PARTENAIRES BIG DATA PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA Le Livre Blanc de l EBG a pour ambion d'entrer dans le concret du Big Data. Finis les concepts flous et les formules vagues : nous

Plus en détail

Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs. Commerçants. Gouvernements. Transformateurs

Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs. Commerçants. Gouvernements. Transformateurs Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs Ne savent pas : Que planter? Où bien vendre? Comment vendre? Transformateurs Ne peuvent pas bien : Prévoir leurs appro. (stocks?) Planifier

Plus en détail

ENVI-F-409. Economie écologique. Séance 8 13 Mai 2015. Tom Bauler tbauler@ulb.ac.be Supports de cours : http://tbauler.pbworks.com

ENVI-F-409. Economie écologique. Séance 8 13 Mai 2015. Tom Bauler tbauler@ulb.ac.be Supports de cours : http://tbauler.pbworks.com ENVI-F-409 Economie écologique Séance 8 13 Mai 2015 Tom Bauler tbauler@ulb.ac.be Supports de cours : http://tbauler.pbworks.com Chapitre 9 : Penseurs hétérodoxes Ostrom vs Hardin. Lectures ins3tu3onnelle

Plus en détail

Accidents nucléaires De Three Mile Island à Fukushima

Accidents nucléaires De Three Mile Island à Fukushima FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN GÉOGRAPHIE DU CYCLE D'ORIENTATION SUR LA THÉMATIQUE DU NUCLÉAIRE Accidents nucléaires De Three Mile Island à Fukushima Walter Wildi FACULTE DES SCIENCES, UNVERSITE

Plus en détail

25 e. convention nationale de L INTERCOMMUNALITÉ

25 e. convention nationale de L INTERCOMMUNALITÉ 25 e convention nationale de L INTERCOMMUNALITÉ FORUM NOUVEAUX ELUS Comprendre l intercommunalité et les enjeux du mandat 2014-2020 JEUDI 9 OCT. 2014 Président de séance : Jo Spiegel, vice-président de

Plus en détail

Plan de cours - Plein temps Bachelor Business Law. Semestre 1 Semestre 2

Plan de cours - Plein temps Bachelor Business Law. Semestre 1 Semestre 2 Plan de cours - Plein temps Plein temps Semestre 1 Semestre 2 Management 1 Système d'entreprise 2 Marketing 2 Organisation 2 Supply Chain 2 Finances 1 Comptabilité générale Comptabilité des sociétés politique

Plus en détail

Découvrir Drupal. Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo)

Découvrir Drupal. Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo) Découvrir Drupal Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo) Tour d horizon des principales fonc5onnalités de Drupal au travers de la présenta5on de quelques- uns de ses principaux modules

Plus en détail

UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS. Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM. www.pme- web.

UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS. Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM. www.pme- web. UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM Table des matières 1. Introduction 2. Les termes financiers 3. Les termes

Plus en détail

Présenta)on de la sécurité ES1224 Truck PAC Jump Starter

Présenta)on de la sécurité ES1224 Truck PAC Jump Starter Présenta)on de la sécurité ES1224 Truck PAC Jump Starter Sécurité : Forma)on de l'opérateur Les gens sous- es)ment très souvent les risques associés à un démarrage à l'aide de câbles de démarrage et négligent

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

REPUTATION INSIGHTS Par Laurent Reynes

REPUTATION INSIGHTS Par Laurent Reynes REPUTATION INSIGHTS Par Laurent Reynes Où en est- on de la réputa1on? Quelles sont les nouvelles pra1ques qui émergent? Les organisa1ons entrent aujourd hui dans une nouvelle étape du management de la

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

La démarche Omnicanal Outils d'aide à l'amélioration de l'expérience client Avec le partenaire SKema Alumni

La démarche Omnicanal Outils d'aide à l'amélioration de l'expérience client Avec le partenaire SKema Alumni La démarche Omnicanal Outils d'aide à l'amélioration de l'expérience client Avec le partenaire SKema Alumni brz France 1 Evolution Happy Client, Happy Business 2 Omnicanal Mono Mul0 Cross Omni 3 # Omnicanal

Plus en détail

SPIP. Gestion de la performance dans SPIP. Préoccupa)on historique

SPIP. Gestion de la performance dans SPIP. Préoccupa)on historique SPIP Gestion de la performance dans SPIP Préoccupa)on historique Intrinsèquement lié aux objec)fs du projet (indépendance des u)lisateurs / prestas techniques) par la typologie majoritaire des u)lisateurs

Plus en détail

Comment u)liser les réseaux sociaux?

Comment u)liser les réseaux sociaux? Comment u)liser les réseaux sociaux? Améliorer sa notoriété/visibilité? Atelier Webmarketing 2014 Awex Eupen Yves Vandeuren Be Quiet Décembre 2014 Yves Vandeuren Services : Conseils en Marke-ng // Digital

Plus en détail

DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015. HUBinstitute.com

DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015. HUBinstitute.com DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015 HUBinstitute.com LE MOBILE WORLD CONGRESS La mobilité : un objec1f stratégique pour les entreprises La deuxième journée du Mobile World Congress 2015 s est

Plus en détail

Ruptures rêvées et changements réels : nouvelles mobilités et systèmes automobiles

Ruptures rêvées et changements réels : nouvelles mobilités et systèmes automobiles Ruptures rêvées et changements réels : nouvelles mobilités et systèmes automobiles Préalable Une vieille maro/e pour moi : Thèse + papier de 99 sur «le statut de la rupture» «Rela>viser le statut de la

Plus en détail

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014 Les responsabilités des encadrants Introduc)on De par ses préroga*ves et ses fonc*ons, l ini*ateur a des responsabilités et des

Plus en détail

Les termes du cloud CUMULO NUMBIO 2015 O. COLLIN

Les termes du cloud CUMULO NUMBIO 2015 O. COLLIN Les termes du cloud CUMULO NUMBIO 2015 O. COLLIN Agenda Pe$t glossaire du cloud : termes qui seront u$lisés lors de ce5e école Virtualisa$on CMP Environnement Bioinforma$que Linux Comment les machines

Plus en détail

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile

Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile Profils du Diplômé (profils de sor2) de la forma2on de médicine au Chile MARIO PARADA, MARÍA INÉS ROMERO, FABIÁN MORAGA Diego Muñoz, Marcela Gómez, Denisse Arellano Ecoles de Médecine au Chili Le Chili,

Plus en détail

Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants:

Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants: Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants: Tassadit BOUADI 22 Juin 2010, Saint Jacut 1 Plan Introduc

Plus en détail