Règlement Coffres. CBC Banque SA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement Coffres. CBC Banque SA"

Transcription

1 Règlement Coffres CBC Banque SA Siège de la société : Grand Place 5, 1000 Bruxelles, Belgique Société immatriculée au registre des personnes morales sous le numéro Numéro de TVA: BE Licence bancaire de l Autorité des services et marchés financiers. Numéro d immatriculation FSMA : Editeur responsable : CBC Banque SA, Grand Place 5, 1000 Bruxelles, Belgique, RPM et porté à la connaissance de la clientèle par une communication jointe aux extraits de compte. Le présent règlement coffres remplace toutes les versions antérieures du règlement coffres. Règlement Coffres CBC Banque SA 1/13

2 La relation contractuelle entre CBC Banque SA et sa clientèle est régie par les Conditions Bancaires Générales de CBC Banque SA auxquelles le présent règlement constitue un complément. Le(s) locataire(s) d un coffre ainsi que le(s) mandataire(s) déclarent avoir pris connaissance du contenu du présent règlement et en accepter explicitement l application par signature respectivement de la convention coffres et du formulaire de procuration. Le présent règlement régit en cas de sinistre la relation entre les locataires, les mandataires et l assureur (sous réserve des dispositions de la police originelle). Définitions: la banque: CBC Banque SA, décrite ci-dessus ; le locataire : peut être une personne physique, une personne morale, une indivision constituée par les personnes précédentes, une communauté matrimoniale, à savoir les conjoints ensemble, ou une association de fait, ayant en cette qualité conclu une convention coffre avec la banque. Le terme locataire doit dès lors être compris ci-après dans le sens précisé supra et, dans le contexte d une indivision, peut également concerner tout membre de l indivision ou de la communauté matrimoniale séparément. le coffre : un compartiment de salle forte ou de coffre-fort Article 1 - Objet 1.1 La banque met des coffres à la disposition de ses clients-locataires, comme défini supra, contre paiement d un loyer, donne accès à ces coffres et en assure la garde. 1.2 Le coffre-fort qui est mis à la disposition du locataire ou de ses mandataires ne peut être utilisé que pour la conservation de documents, valeurs, fonds, diamants, pierres précieuses, métaux précieux et objets divers. Les objets qui requièrent des conditions de conservation particulières ou qui présentent un danger d'explosion, de toxicité, d'altération ou autre forme de détérioration ne peuvent y être déposés. 1.3 La banque se réserve le droit de contrôler le contenu du coffre-fort en présence du locataire. Article 2 - Durée 2.1 Le contrat de location est conclu pour une durée indéterminée prenant cours à la date du contrat. Les contrats de location conclus pour une durée déterminée seront à l'échéance prolongées automatiquement pour une durée indéterminée. Les contrats conclus depuis le 1er janvier 2008 sur base de documents prévoyant une durée déterminée, seront néanmoins réputés avoir été conclus pour une durée indéterminée. 2.2 Le locataire peut mettre fin au contrat à tout instant moyennant une déclaration datée et signée remise à l'agence où se trouve le coffre loué. En même temps, le locataire ou son mandataire vide le coffre, neutralise le code d'accès et rend la clé. Ils peuvent également mettre fin au contrat moyennant une lettre recommandée adressée à l'agence en question. La banque peut accepter à titre exceptionnel, mais sans y être obligée, sous ses conditions et sur base de documents acceptés par elle que le coffre soit vidé, le code d'accès neutralisé et la clé rendue par un tiers au nom et pour le compte du locataire. De toute façon la convention de location prend fin au moment où le locataire ou le cas échéant, son mandataire aura vidé le coffre, neutralisé le code d'accès et rendu la clé. 2.3 La banque se réserve le droit de mettre fin au contrat à tout moment par lettre ordinaire moyennant un préavis de trente jours prenant cours le jour suivant la date que porte la lettre, entre autres si cela se révèle nécessaire pour effectuer des travaux aux coffres-forts ou dans les locaux où ceux-ci se trouvent. Règlement Coffres CBC Banque SA 2/13

3 2.4 La banque se réserve le droit de mettre fin au contrat sans délai, sans mise en demeure ou motivation préalable et sans intervention judiciaire: - lorsque la confiance à l'égard du clients-locataire est gravement ébranlée ; - en cas de non-paiement du loyer ; - lorsque le locataire refuse d ouvrir ou de garder un compte, servant au paiement du loyer périodique, comme prévu à l article 3.2 ci-après ; - lorsqu'il existe une présomption sérieuse selon laquelle le locataire conserve dans son coffrefort des matières ou objets dangereux, nocifs ou périssables non autorisés ; - en cas d'inexécution des autres obligations contractuelles par le locataire ; - en cas de décès du locataire ou de son conjoint ; - en cas de faillite du locataire ; - si, lors d'un sinistre, le locataire fait des déclarations frauduleuses ou se rend coupable d'une autre manière quelconque de fraude ou de tentative de fraude, sans préjudice de la déchéance du droit à indemnité prévu par l'article La banque met fin à la convention par lettre ordinaire à la dernière adresse connue du locataire. 2.5 Si le coffre est bloqué du fait d instances judiciaires comme les services de police, le procureur, le juge d instruction, le juge, etc., ou toute autre instance publique compétente, le contrat de location continuera quoi qu il en soit à courir et le loyer restera dû par le locataire jusqu à ce que le blocage soit levé par l instance compétente, même si le locataire avait entre-temps résilié la convention-coffre. Dès lors, le compte mentionné ci-après sous 3.2 devra rester disponible pendant cette période. Article 3 - Loyer 3.1 Le loyer est compté périodiquement par anticipation. En concluant la convention de location le locataire opte pour un paiement périodique par an ou par trois ans. Le premier paiement est effectué au début de la location pour la période restante de l'année en cours et ensuite, selon le choix fait par le locataire, à partir du premier janvier de l'année civile suivante à chaque fois pour une période d'un an ou à partir du premier janvier de la troisième année civile suivante à chaque fois pour une période de trois ans. Le loyer est fixé conformément au tarif général en vigueur à l'échéance périodique. Il comprend une contribution pour l'assurance. En cas de conventions conclues initialement pour une durée déterminée et prolongées à partir du 1 janvier 2008 pour une durée indéterminée comme prévu à l'article 2.1, le loyer sera compté par périodes d' un an ou de trois ans, selon le choix initial du locataire et ceci, à partir de la première échéance suivante qui était prévue dans ce contrat. Sauf disposition contraire dans ce règlement, le loyer reste acquis à la banque et ne peut être remboursé ni en totalité ni en partie, même si le coffre-fort n'a pas été utilisé ou s'il a été mis fin au contrat par anticipation. A chaque échéance le locataire a le droit de demander de modifier la durée de l'échéance suivante. 3.2 Les sommes dues en vertu de la convention coffre, de quelque nature que ce soit (loyer, frais et autres), ne peuvent être payées conformément aux directives contraignantes en vigueur dans le secteur bancaire sur la base du "Régime de comptes clients individuels", que par débit d un compte autorisé, soit un compte bancaire ordinaire, soit un compte clients dit individuel. Le titulaire de ce compte ne peut être qu une personne prévue à la définition "locataire" ou le conjoint de cette personne. Le locataire et le titulaire effectif du compte, s il ne s agit pas de la même personne, doivent dès lors veiller en contractant une convention coffre, à indiquer ou le cas échéant à ouvrir un compte comme décrit ci-dessus et veiller à ce qu il y ait provision sur ce compte avant l échéance du loyer comme prévu en 3.1. Règlement Coffres CBC Banque SA 3/13

4 Dans l éventualité où un tel compte n aurait pas été ouvert pour une convention coffre en cours, il conviendrait de faire immédiatement le nécessaire à cet effet. 3.3 Le locataire ou son partenaire (légal) autorise la banque à débiter de son propre chef le compte défini en 3.2 en vue du paiement des sommes mentionnées au même paragraphe. 3.4 Dans l éventualité où, malgré l obligation prévue en 3.2 ou pour une autre raison, le loyer ne serait pas automatiquement décompté sur un compte bancaire, ce loyer serait automatiquement majoré d une commission d encaissement. 3.5 Le prorata du loyer non couru peut être transféré à une autre agence CBC où le locataire loue un autre coffre. 3.6 Tous les impôts et taxes sont à la charge du locataire. 3.7 Si le loyer ne peut être encaissé à l'échéance à la suite d'un changement d'adresse non notifié, tous les frais que la banque juge nécessaire de faire pour la recherche de la nouvelle adresse du locataire sont mis à charge de ce dernier. 3.8 Le locataire peut obtenir auprès de l'agence bancaire des informations sur les tarifs pratiqués. Article 4 - Garantie La banque se réserve le droit de demander une garantie locative. Les modalités en sont fixées à la signature de la convention coffre par la banque et par le locataire. Article 5 - Accès 5.1 Le locataire et ses mandataires reçoi(ven)t une carte d'accès destinée respectivement au locataire, colocataire ou mandataire, qu'il(s) doi(ven)t présenter avant de pénétrer dans la chambre forte. Cette carte est strictement personnelle. 5.2 Si le locataire est une personne morale, seules les personnes physiques agissant comme organe compétent de la personne morale, ou leurs mandataires, auront accès. Ces personnes reçoivent une carte d accès comme prévu en 5.1 selon leur qualité, à savoir comme locataire s'ils agissent comme organe et comme mandataire s'ils agissent sur la base d une procuration. 5.3 Le locataire et/ou ses mandataires a/ont accès au coffre-fort au moyen d'un code d'accès et d'une clé. Une seule clé est délivrée. Une clé supplémentaire ne peut être confectionnée qu'avec l'accord écrit préalable de la banque. 5.4 Le locataire est responsable de toutes les conséquences découlant de la perte, du vol ou de l'emploi abusif de la clé et/ou du code d'accès. Il s'engage à préserver le caractère secret du code d'accès. Il doit informer immédiatement l agence bancaire où se trouve le coffre de la perte ou du vol de la clé. Cette notification doit être confirmée par écrit dans les plus brefs délais. La banque fera appel à une firme spécialisée qui, en présence du locataire et/ou d'un huissier de justice, placera une nouvelle serrure sur le coffre-fort, aux frais du locataire. La banque bloquera le coffre depuis la date de réception de la notification jusqu au placement d une nouvelle serrure. 5.5 Le locataire et/ou ses mandataires n'a/n ont accès au coffre-fort qu'aux heures d'ouverture de l'agence bancaire. 5.6 La banque se réserve le droit d'exiger la production de la carte d'accès et de vérifier l'identité de toute personne qui demande l'accès au coffre-fort. De même, la banque se réserve le droit de n'autoriser l'accès au coffre-fort qu'après enregistrement des informations requises, telles que la Règlement Coffres CBC Banque SA 4/13

5 date, l'heure, le numéro du coffre-fort et les nom et prénom de la personne demandant l'accès au coffre-fort. 5.7 Sous peine d'amende, comme prévu dans le Code des droits de Succession, les personnes ciaprès doivent, avant d'avoir accès à leurs coffres-forts, signer le registre prévu à cet effet : - les mandataires de personnes physiques et de personnes morales ; - tous les colocataires, même s'ils se présentent conjointement ; - les représentants d'organisations non dotées de la personnalité juridique ; - les habitants du Royaume qui, pour leur usage personnel ou privé, ont accès à un coffre-fort loué par une personne morale ayant le siège de ses opérations en Belgique. Cette personne morale doit, dans les 15 jours de la mise à disposition de son coffre-fort à des fins privées, en informer par lettre recommandée la banque, le fonctionnaire de l'administration de la Taxe sur la valeur ajoutée, et celui de l'enregistrement et des Domaines ; - les habitants du Royaume qui, en quelque qualité que ce soit, ont accès à un coffre-fort loué par une personne morale n'ayant pas son siège d'exploitation en Belgique ; - les représentants légaux de personnes frappées d'incapacité. La banque décline toute responsabilité à raison de l'inexécution de cette obligation par les personnes concernées. Article 6 - Conjoints Si le coffre-fort est loué par deux conjoints, chacun d'eux peut, indépendamment du régime matrimonial, tant qu il n y a pas eu dissolution du mariage, sauf convention contraire conclue avec la banque, avoir séparément accès au coffre et modifier les conditions substantielles de la convention coffre ou mettre fin à celle-ci. Article 7 - Indivisions 7.1 Si le coffre-fort est loué par plusieurs personnes (autres que conjoints), le contrat est conclu au nom de l indivision". 7.2 Ces personnes n'ont accès au coffre-fort qu'en agissant conjointement, à moins qu'elles se soient donné procuration mutuellement. 7.3 Un congé donné conjointement par tous les colocataires est requis pour modifier le contrat ou y mettre fin. Article 8 Association de fait 8.1 Le coffre peut être loué par une association de fait. 8.2 Pour la définition ainsi que les conditions et modalités auxquelles une association de fait peut contracter une relation de clientèle, il est fait renvoi à ce qui est stipulé à ce sujet dans les Conditions Bancaires Générales de CBC Banque SA auxquelles le présent règlement constitue un complément. 8.3 Pour l association de fait, ont accès au coffre les personnes désignées dans les statuts ou le règlement de l association ou, si les informations y reprises sont insuffisantes, comme stipulé dans les documents bancaires. Article 9 - Procurations 9.1 Le locataire peut donner procuration soit à un ou plusieurs colocataires soit à un ou plusieurs tiers. Cela se fait par signature d un formulaire que la banque met à disposition à cet effet. La banque se réserve le droit de ne pas tenir compte des procurations non établies sur des formulaires de la banque. Lorsque le locataire est une indivision de personnes ou deux conjoints ensemble, ils doivent toujours agir ensemble dans ce contexte. Règlement Coffres CBC Banque SA 5/13

6 9.2 La portée de la procuration est spécifiée dans le document de procuration. 9.3 Le locataire peut révoquer cette procuration : - soit en adressant une lettre recommandée à l'agence bancaire où se trouve le coffre-fort; - soit en signant et datant le document de révocation à l agence bancaire. La banque se réserve le droit de ne pas tenir compte d une révocation non notifiée d une des manières ci-dessus. La banque fera le nécessaire pour qu'il soit tenu compte le plus vite possible de la révocation. La banque n'en sera responsable qu'après un délai de deux jours bancaires ouvrables suivant la réception de la lettre ou de l'avis susdits. 9.4 Lorsque la procuration a été donnée par une indivision de personnes ou par deux conjoints ensemble, un seul des colocataires agissant seul, peut révoquer la procuration. La révocation est censée avoir été faite valablement envers tous les colocataires. 9.5 La banque ne peut être rendue responsable de l'emploi abusif de la procuration envers le mandant par le(s) mandataire(s) agissant conformément aux termes du document de procuration. 9.6 La procuration produit ses effets tant qu elle n a pas été révoquée. La procuration prend fin par révocation par le mandataire ou le mandant, ou par décès, déclaration d incapacité, dissolution, faillite ou état de déconfiture du mandataire ou du mandant. Article 10 Responsabilité solidaire Le locataire et ses héritiers et ayants droit sont solidairement et indivisiblement tenus envers la banque de tous les engagements prévus par le présent règlement. Article 11 Cession et sous-location Il est interdit au locataire de céder le contrat à un tiers ou de sous-louer le coffre-fort. Article 12 Déménagement des coffres/fusion/nouvelle numérotation 12.1 En cas de transfert de coffres à un autre endroit (par exemple dans le cadre du déménagement de l agence bancaire, suite ou non à une fusion dans le cadre de laquelle les activités de l agence bancaire sont transférées à une autre agence bancaire), rendant nécessaire l ouverture de ces coffres, la banque en informera le locataire au moins quinze jours à l avance par lettre ordinaire, avec demande de venir retirer le contenu du coffre et/ou de le transférer avant une date donnée, et de restituer la clé et les cartes d accès. Le transfert du contenu ne peut être assuré que par le locataire et doit se faire par la voie normale. Pour les locataires qui transfèrent le contenu du coffre en temps voulu, la convention coffre se poursuit normalement. La convention n a pas d effets pendant le transfert. Si possible, le locataire reçoit un nouveau coffre avec les mêmes dimensions à l endroit où les coffres sont transférés. Il est remis au locataire une nouvelle clé ainsi que de nouvelles cartes d accès. Pour les locataires qui ne transfèrent pas en temps voulu le contenu du coffre, la banque procédera à leur frais à l ouverture forcée du coffre comme prévu à l article 15 du présent règlement. Le contrat sera alors considéré comme résolu sans autre mise en demeure, motivation ou décision judiciaire En cas de transfert des coffres à un autre endroit (par exemple suite au déménagement de l agence bancaire, dans le cadre ou non d une fusion dans le cadre de laquelle les activités de l agence bancaire sont transférées à une autre agence bancaire), lorsque les coffres peuvent être déplacés sans être ouverts, la banque en informera les locataires au moins quinze jours à l avance par lettre ordinaire avec demande de retirer tous les objets fragiles du coffre. Sauf à prouver l'acte intentionnel ou la faute grave dans le chef de la banque, de ses délégués ou de Règlement Coffres CBC Banque SA 6/13

7 ses mandataires, la banque ne peut être rendue responsable du dommage éventuel que le locataire subirait à défaut d y avoir donné suite. La convention coffre est maintenue. Le locataire conserve sa clé et ses cartes d accès En cas de fusion sans transfert effectif des activités de l agence bancaire à une autre agence, le locataire est averti de la fusion par lettre ordinaire. La convention coffres continue à courir S il se produit une nouvelle numérotation des coffres, le nouveau numéro de coffre sera communiqué aux locataires par lettre ordinaire. La convention coffres continue à courir La banque adresse la lettre dont question aux alinéas précédents du présent article par lettre ordinaire à la dernière adresse connue du locataire. Article 13 Décès, changement d adresse et modification de la capacité d exercice des locataires 13.1 En cas de décès d un locataire-personne physique ou de son conjoint, la banque a le droit d obtenir tous les documents requis pour le règlement de la succession Conformément à l'article 101 du Code des droits de succession, il est procédé dans ce cas à l'ouverture du coffre-fort et un inventaire du contenu est établi en présence d'un fonctionnaire de l'administration de l'enregistrement et des Domaines, d'un notaire ou d'un huissier de justice Tout changement d'adresse ou de capacité civile ainsi que le décès d'un locataire, d'un conjoint ou d'une personne qui a accès au coffre-fort et dont le décès donne lieu au blocage de ce coffre et à l'établissement d'un inventaire conformément au Code des droits de succession, doit être notifié sans délai à la banque. Article 14 Ouverture forcée du coffre 14.1 La banque peut faire ouvrir le coffre sans avertissement préalable : - si la banque constate que des odeurs, vapeurs ou autres émanations suspectes proviennent du coffre-fort. En ce qui concerne les substances dangereuses, nocives ou périssables, la banque est habilitée à prendre toutes mesures raisonnables se justifiant par la nature des substances ou objets ou par les circonstances ; - s il est mis fin à la convention par suite du fait que le locataire a omis d informer la banque de son changement d adresse et est donc injoignable ; - si, dans le cadre d une succession, aucun héritier ne s est présenté six mois après la date de décès, - si la banque en reçoit l ordre des pouvoirs publics compétents A l exception des dispositions de l alinéa précédent, la banque peut faire ouvrir le coffre au plus tôt deux semaines après envoi d une lettre ordinaire au locataire : - en cas de non-paiement du prix de la location ; - dans le cas prévu à l art du présent règlement ; - si le locataire ne met pas son coffre à disposition malgré la cessation de la convention, et si l usage du coffre n est dès lors plus autorisé. La banque adresse cette lettre à la dernière adresse connue du locataire L ouverture forcée est assurée par une firme spécialisée choisie par la banque. Un huissier de justice, un notaire ou un agent de l enregistrement y assistera afin de dresser un inventaire du contenu du coffre. La convention sera alors considérée comme résolue sans autre mise en demeure, motivation ou intervention judiciaire. Le locataire supporte tous les frais d ouverture, d inventaire, de réparation et de remplacement 14.4 Hormis les mesures raisonnables que la banque est habilitée à prendre quant aux substances dangereuses, nocives ou périssables enfermées dans le coffre, le contenu inventorié par la banque est traité comme suit : - les titres, liquidités et toutes les valeurs qui le permettent, sont déposés sur un compte existant ou à ouvrir au nom du locataire du coffre ; Règlement Coffres CBC Banque SA 7/13

8 - tous les autres objets et valeurs sont déposés et conservés sous paquet distinct et enfermé dans un coffre central de la banque Le contenu du coffre mentionné à l alinéa précédent vaut pour la banque à titre de garantie pour toutes sommes dont le locataire lui serait redevable en vertu de la convention-coffre ou par suite de toute autre obligation sur base contractuelle ou sur la base de quelque cause que ce soit. Article 15 - Responsabilité 15.1 Le locataire est responsable des dommages causés au coffre-fort, à la chambre forte ou à leur contenu par sa faute ou négligence ou celle de son (ses) mandataire(s). En outre, le locataire est responsable de tout dommage causé tant à des tiers qu à la banque et de tous frais occasionnés par le contenu de son coffre La tâche de la banque se limite à la location et à la garde du coffre-fort. Dans la mesure où elle n'a pas commis d'erreur dans l'accomplissement de cette tâche, la banque n'est pas responsable des dommages occasionnés au contenu du coffre-fort, quelle qu'en soit la cause. La banque décline toute responsabilité pour les dommages causés aux biens qui exigent des mesures conservatoires particulières. Si toutefois la banque a commis une erreur dans l'exécution de ses obligations, elle ne sera responsable qu'à concurrence des montants maximaux assurés pour le contenu du coffrefort. Le locataire déclare avoir pris connaissance des modalités de l'assurance coffres-forts conclue par CBC Banque, énoncées à l'article 16 du présent règlement, et les accepter La banque ne peut en aucun cas être rendue responsable de la disparition ou de la dépréciation des valeurs contenues dans le coffre-fort, lorsqu'elles résultent d'un cas de force majeure Les dommages causés par détérioration, perte ou vol commis par ou avec la complicité d'un parent, allié ou descendant, d'une personne cohabitant avec l'assuré ou d'un membre du personnel du locataire du coffre-fort ne sont jamais pris en compte pour l'octroi d'une indemnité d'assurance ou autre. Article 16 Modalités d assurance 16.1 Définitions Ce texte est un extrait de la police d assurance Assurance tous risques contenu des coffres-forts loués par CBC Banque portant le numéro 379/ Pour l interprétation de la police, on entend par: assurance : la police numéro 379/ que CBC Banque SA souscrit pour le compte des locataires de ses coffres-forts ; preneur d assurance : CBC Banque SA, ayant son siège social à 1000 Bruxelles, Grand Place 5, RPM Bruxelles, numéro TVA BE ; assurés : tous les clients de CBC Banque SA., qui louent un ou plusieurs coffres-forts dans la chambre forte ou les locaux des établissements de CBC Banque SA ; assureur : AIG Europe SA, boulevard de la Plaine 11, 1050 Bruxelles, entreprise d assurances agréée sous le numéro de code Risque assuré 1. Couverture "Tous risques" Toute perte totale ou partielle et toute disparition, détérioration et/ou destruction du contenu des coffres-forts, quelle qu en soit la cause, sauf : 1. Disparition inexplicable. Règlement Coffres CBC Banque SA 8/13

9 2. Vol ou disparition du contenu d un coffre-fort imputable aux agissements frauduleux d un colocataire ou d un porteur de procuration pour ce coffre. 3. Dommage ou perte découlant : 3.1 d une cause interne, propre aux biens assurés, telle que : - obsolescence naturelle ; - défectuosité propre ; - dégradation progressive ; - oxydation ou rouille. Les dommages visés dans cet article sont toutefois expressément couverts s ils résultent d une cause externe. 3.2 de l humidité due à un manque de ventilation inhérent aux coffres-forts. Tous les autres dommages causés par l humidité sont expressément couverts ; 3.3 d une réparation, restauration ou procédé similaire. 4.Dommage ou perte causés par : 4.1 guerre, invasion, guerre civile, insurrection armée, occupation totale ou partielle du bâtiment par une force militaire ou de police belge ou étrangère, armée ou non ; 4.2 réquisition, nationalisation ou destruction par ou sur ordre d un quelconque pouvoir central ou local ; 4.3 radioactivité ou radiations ionisantes 5. Le dommage indirect tel que privation d usage, perte d avantage, d intérêts ou de bénéfice, dommage moral. La perte d intérêts subie par les assurés reste cependant couverte. Les modalités de cette couverture sont décrites plus loin sous la rubrique évaluation des dommages. 2. Couverture terrorisme Toute perte entière ou partielle et toute détérioration, disparition et/ou destruction, entière ou partielle, du contenu des coffres résultant d un acte de terrorisme. L exclusion dont question sous la garantie tous risques s applique également à cette garantie Montants assurés L assureur garantit une couverture illimitée par coffre-fort (sans franchise). Est considéré comme constituant un seul et même sinistre le dommage causé par le même événement au contenu des coffres-forts qui se trouvent dans une seule et même chambre forte. L assurance est conclue au premier risque. 1. Garantie "Tous risques" Le capital maximum assuré par sinistre est de 75 millions d EUR. Le capital maximum assuré par an est de 150 millions d EUR. 2. Garantie terrorisme Le capital assuré s élève à EUR par sinistre et à EUR par année d assurance. Règlement Coffres CBC Banque SA 9/13

10 16.4 Régime de la preuve Pour toutes les valeurs qui se trouvent dans les coffres-forts loués et pour lesquelles des dommages-intérêts sont réclamés, la possession ou la conservation doit être prouvée au moyen de factures, notes ou bordereaux d achat, attestations d encaissement de coupons ou tous autres moyens de preuve raisonnables et acceptables, y compris les extraits de comptes, les copies et reproductions de ces documents, les supports d information électroniques ou mécaniques, ainsi que les témoignages, présomptions et déclarations sous serment. L assuré s engage à dresser une liste détaillée de tous les objets, valeurs et documents contenus dans le coffre-fort, avec l indication des séries, numéros, émetteurs, valeurs nominales, etc., à la mettre à jour régulièrement et à la conserver en lieu sûr hors du coffre-fort Règlement des sinistres En cas de survenance d un sinistre, tous les assurés éventuellement lésés seront invités à remettre le plus vite possible à l assureur une déclaration sous serment détaillant le contenu de leur coffre-fort au moment du sinistre, en vue d une indemnisation éventuelle et/ou de la récupération des valeurs dérobées. Comme l assurance ne peut être une source de profit pour l assuré, l indemnité doit couvrir exactement mais exclusivement le dommage encouru. Les négociations relatives au règlement du sinistre et le règlement lui-même se feront exclusivement entre l assureur et l assuré locataire du coffre-fort. L assuré sera toujours considéré comme le propriétaire des objets contenus dans le coffre-fort ou disparus. En cas d indivision, les négociations et le règlement se feront soit avec l ensemble des propriétaires, soit avec le mandataire qu ils auront désigné. Tant que le règlement ne sera pas définitif, les assurés ne pourront faire procéder à la réparation totale ou partielle des objets endommagés ou disparus que moyennant l accord de l assureur. Toute demande d indemnisation fausse ou intentionnellement exagérée, de quelque point de vue que ce soit, introduite par un assuré ou par toute autre personne agissant en son nom, annule le droit à indemnité pour la totalité du préjudice subi par cet assuré Evaluation des dommages Les dommages sont évalués en tenant compte des éléments ci-après : A. En cas de disparition ou de destruction : 1. Titres et valeurs cotés en bourse: le cours du dernier jour de cotation précédant celui de la découverte du sinistre, inscrit à la Bourse de Bruxelles ou, à défaut, à toute autre bourse belge ou, à défaut, à une bourse étrangère ; 2. Titres et valeurs non cotés en bourse : la valeur de marché du jour précédant celui de la découverte du sinistre ; 3. Emprunts à lots, emprunts remboursables par tirage au sort, billets de loterie : avant le tirage : d après la nature, soit le prix d acquisition, soit le cours du jour précédant celui de la découverte du sinistre ; après le tirage : la valeur réelle, pour autant qu aucune opposition ne puisse être faite à leur paiement. 4. Titres remboursables à l échéance intermédiaire au gré du détenteur : soit la valeur, pour autant que la banque se trouve dans l impossibilité de remplacer les titres pendant la période de remboursement ou d obtenir après cette période le prix de remboursement de Règlement Coffres CBC Banque SA 10/13

11 l organisme débiteur, soit le cours du dernier jour de cotation précédant celui de la découverte du sinistre, inscrit à la Bourse de Bruxelles ou, à défaut, à une autre bourse belge ou, à défaut, à une bourse étrangère, si ce dernier est supérieur. 5. Monnaies étrangères, or, argent, autres métaux précieux, médailles et pierres précieuses : le cours au marché libre du jour qui précède celui du sinistre. 6. Polices d assurances, valeurs, documents commerciaux et autres: les frais de remplacement. 7. Dans tous les autres cas : selon leur nature, la valeur commerciale du jour précédant celui de la découverte du sinistre ou le dommage réellement encouru, avec un maximum de 247,89 EUR par chèque pour ce qui concerne les chèques en blanc. B. En cas de détérioration Les frais de réparation ou de remplacement, les frais de reconstitution matérielle ou immatérielle, raisonnablement exposés pour pouvoir procéder au remplacement ou la réparation des valeurs, + pour autant que ces frais ne dépassent pas l indemnité qui serait versée en cas de disparition ou de destruction. C. La perte d intérêts que l assuré subit réellement en raison de la perte ou de la détérioration des valeurs, ainsi qu en raison de l état défectueux du coffre-fort ou de la chambre forte ou de l inaccessibilité de l agence à la suite d un événement soudain et accidentel. D. Les frais exposés d un commun accord pour limiter le dommage ou faciliter la récupération des valeurs, ainsi que les frais que le preneur d assurance ou l assuré ont exposés à cette fin de leur propre chef, pour autant que ces frais soient urgents et raisonnables. E. Les frais se rapportant aux mesures raisonnables et urgentes que le preneur d assurance ou l assuré ont prises de leur propre chef, ou les frais qui ont été engagés d un commun accord avec l assureur pour prévenir le risque de survenance d un sinistre Procédure d expertise Le montant du dommage est fixé d un commun accord par l assuré et l assureur ou par les personnes déléguées à cet effet. A défaut d accord, il sera proposé à l assuré de désigner d un commun accord un expert pour déterminer ce montant Subrogation et récupération Dès que l assureur a payé l indemnité, toutes les sommes ou valeurs récupérées lui reviennent jusqu à concurrence de l indemnité versée. Si l assuré a personnellement pris en charge une partie du dommage, toutes les sommes ou valeurs récupérées lui reviendront en priorité jusqu à concurrence de cette partie. Tous les frais de récupération utiles ou nécessaires sont toujours prélevés sur les sommes ou valeurs récupérées Prise d effet et durée de l assurance Le contrat d assurance prend effet le 1 er janvier 2003 à 0 heures pour une première période qui se termine le à 24 heures. L échéance est fixée au 1 er janvier. Après cette première période le contrat est renouvelé de plein droit pour des périodes consécutives d un an, sauf résiliation par lettre recommandée déposée à la poste au moins 3 mois avant l expiration du terme annuel Prescription et paiement Toute action en dommages-intérêts est prescrite après un délai de trois ans à compter du jour de l événement qui donne ouverture à l action. Si l assuré prouve qu il n a eu connaissance de Règlement Coffres CBC Banque SA 11/13

12 l événement qu à une date ultérieure, le délai commence à courir à cette date, sans pouvoir excéder cinq ans à dater de l événement, le cas de fraude excepté. Le paiement de dommages-intérêts par l assureur ne peut être reporté au-delà du délai de prescription que s il est probable que l indemnité totale découlant du sinistre dépassera le montant maximal assuré ou le montant d indemnisation encore disponible pour l année d assurance en cours, de sorte qu une répartition devra avoir lieu entre les assurés en proportion de leur dommage garanti. Dans tous les autres cas, le paiement par l assureur se fera immédiatement après que le dommage de l assuré aura été constaté et établi. Remarque importante Toutes communications et sommations concernant la présente police seront valablement signifiées à l assureur, AIG Europe SA, à son siège à Bruxelles comme susmentionné. Le présent document n est qu un extrait de la police d assurance. Les droits et devoirs des parties, assurés inclus, sont exclusivement déterminés par le texte de la police originale. La police d assurance est régie par le droit belge. En cas de litige, seuls les tribunaux néerlandophones de Bruxelles sont compétents, quelle que soit la nationalité des parties. En tant que client, vous serez informé en temps voulu et par les canaux usuels des modifications qui seraient apportées au texte de la police. Article 17 Coffre central 17.1 Après un dépôt dans le coffre central pendant au moins dix ans, à dater de l ouverture forcée du coffre clients en question, la banque aura le droit d ouvrir le paquet. L ouverture sera assurée par un comité multidisciplinaire d au moins deux membres du personnel de la banque, ci-après dénommé "comité". Ils trieront le contenu et décideront d en poursuivre la conservation ou de le détruire, entièrement ou partiellement. Selon le contenu, le comité peut se faire assister par un ou plusieurs membres du personnel de la banque, un expert en oeuvres d art, un antiquaire, un bijoutier, un brocanteur ou toute autre personne ayant des connaissances utiles pour la classification et l évaluation du contenu Le comité donne ensuite une destination aux divers éléments du paquet. Lors de la décision à ce sujet, les règles suivantes sont prises en considération. La banque n assure ici que la conservation des choses évaluables en argent et ce, après règlement des frais encourus par elle. Les documents, papiers et toutes choses non évaluables en argent peuvent être détruits par elle. Les choses évaluables en argent comme notamment les monnaies, bijoux, oeuvres d art, sont réalisées et le produit en est déposé sur un compte global tenu par le service qui assure la gestion du coffre central. Le comité décide de manière autonome, unanime et définitive. Dans ce contexte, on enregistre les données utiles qui permettront ultérieurement de restituer les avoirs aux ayants droit pour le cas où ils se manifesteraient encore. Par notification du présent règlement, les actions déjà entreprises ont été entérinées sur la base des critères ci-dessus. Article 18 Traitement des données A ce sujet, la banque renvoie intégralement aux Conditions Bancaires Générales. Règlement Coffres CBC Banque SA 12/13

13 Article 19 Modification du présent règlement La Banque peut à tout moment modifier les dispositions non essentielles du présent règlement. Le locataire est informé de la modification par écrit ou de toute autre manière adéquate. Les modifications de dispositions essentielles du présent règlement sont communiquées au préalable et en temps voulu au client par la banque. Le client peut prendre connaissance des dispositions modifiées via son agence CBC. Les modifications seront contraignantes pour le locataire et le(s) mandataire(s), si ceux-ci n ont pas mis fin à la convention dans le mois suivant la communication. Article 20 Disposition générale Les locataires déclarent connaître et accepter le contenu des Conditions Bancaires Générales. Règlement Coffres CBC Banque SA 13/13

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

Règlement Coffres. Article 3 - Contenu du coffre. Article 1 - Définitions

Règlement Coffres. Article 3 - Contenu du coffre. Article 1 - Définitions Règlement Coffres Article 1 - Définitions 1 La Banque est composée des sociétés de droit belge suivantes, ayant leur siège social boulevard Sylvain Dupuis, 251, 1070 Bruxelles : - SA Crelan, TVA BE 0205.764.318

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Contrat à Internet, l Internet Mobile et la location d une Tablette

Contrat à Internet, l Internet Mobile et la location d une Tablette Version 2 Belgacom S.A. Boulevard du Roi Albert II, 27, 1030 Bruxelles T.V.A. : BE 202.239.951 - RPM Bruxelles 587.163 Le contrat suppose la souscription d un abonnement de durée déterminée. Passé cette

Plus en détail

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles Entre: Et: CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles représentée par son Président MARCEL MIGNON dénommée

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les conditions générales de la SA EvoBus Belgium, ci-après dénommée «EvoBus», sont d application à la présente convention à l exclusion de toutes

Plus en détail

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales):

Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): Montants assurés R.C. Exploitation: a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR b. Dommage matériel: 250.000-EUR Responsabilité professionnelle Agence de Voyages (garanties légales): a. Dommage corporel: 2.500.000-EUR

Plus en détail

Conditions d ouverture de crédit lombard

Conditions d ouverture de crédit lombard Conditions d ouverture de crédit lombard Article 1. Objet des présentes conditions 1.1 Les présentes conditions régissent les ouvertures de crédit lombard qui sont octroyées par Keytrade Bank Luxembourg

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT MODELE DE CONVENTION DE DEPOT La présente convention est conclue entre: 1. l'entreprise d'assurances / le fonds de pension... dont le siège social est établi à..., ci-après dénommée l'entreprise d'assurances

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION

CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION CONTRAT DE BAIL POUR UNE MAISON D HABITATION Entre : 1. Monsieur... et Madame... domicilié(s) à... - ci-après dénommé bailleur - et 2. Monsieur... et Madame... domicilié(s) actuellement à... - ci-après

Plus en détail

3.- Délais de livraison

3.- Délais de livraison CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1.- Dispositions générales Les présentes conditions générales sont d'application à tous les folders, listes de prix, annonces, propositions, offres, ainsi qu'à tous les contrats

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel Article 1 Définitions / généralités a) Dans les conditions générales de l association VACO, on entendra par : - fournisseur de VACO : toute

Plus en détail

TALENSIA. Vol Risques Spéciaux. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Vol Risques Spéciaux. Dispositions spécifiques TALENSIA Vol Risques Spéciaux Dispositions spécifiques L introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique L assistance sont également d application.

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

Règlement des Placements à terme KBC

Règlement des Placements à terme KBC Règlement des Placements à terme KBC Enregistré à Leuven, troisième bureau, le 28/12/2012. Le présent règlement remplace le règlement des Placements à terme KBC du 25/01/2011. La relation contractuelle

Plus en détail

2.4. A l existence du compte-titres sont toujours liés deux autres comptes, à savoir le compte de capital et un compte d espèces.

2.4. A l existence du compte-titres sont toujours liés deux autres comptes, à savoir le compte de capital et un compte d espèces. SA Société anonyme Prêteur Numéro d agrément: 937 Courtier en assurances n Fsma: 011671A Burgstraat 170-9000 Gent Tél.:09 224 73 11 Fax: 09 223 34 72 TVA BE 0400.028.394 RPM Gent www.europabank.be Règlement

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations. VENTISEI DI GENERALI, LE CONCEPT

le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations. VENTISEI DI GENERALI, LE CONCEPT Conditions générales Article 1 QUE FAUT-IL ENTENDRE PAR? Article 2 Les présentes conditions générales décrivent le fonctionnement et les possibilités offertes par votre contrat Ventisei di Generali. Afin

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance de garantie de loyer Edition 01.2014 8054253 09.14 WGR 759 Fr Table des matières Votre assurance en bref................. 3 Conditions générales d assurance...........

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26)

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) ERG_CAP_CG-15-02-2011 CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) TABLE DES MATIERES 1. DEFINITIONS... 3 2. PORTEE GENERALE DU CONTRAT... 3 2.1 OBJET DU CONTRAT... 3 2.2 ENTREE EN VIGUEUR ET

Plus en détail

Conditions générales de vente et de mise en service

Conditions générales de vente et de mise en service Conditions générales de vente et de mise en service Article 1: Applicabilité des conditions générales - Etendue des obligations 1.1 Le simple fait de confier à KSB une commande, un travail ou un service,

Plus en détail

Extrait des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel

Extrait des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel Extrait des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel La version complète des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel est disponible à l adresse web : www.sillonbelge.be Lorsque

Plus en détail

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES MODÈLE DE CONTRAT PR LES INTERMÉDIAIRES (mars 2014) 1 LE PRÉSENT CONTRAT est conclu ENTRE : La Cour pénale internationale, organisation internationale permanente ayant son siège à l adresse suivante :

Plus en détail

Conditions Générales de Location de Matériel et de Prestation de Services Musicaux (FESTI LOCA)

Conditions Générales de Location de Matériel et de Prestation de Services Musicaux (FESTI LOCA) Conditions Générales de Location de Matériel et de Prestation de Services Musicaux (FESTI LOCA) ARTICLE 1 Généralités 1.1. Les présentes Conditions Générales ont vocation à régir les relations contractuelles

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

Conditions générales. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Référence 000745-Lia003F-20150501. Amlin Europe S.A.

Conditions générales. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Référence 000745-Lia003F-20150501. Amlin Europe S.A. Insolvabilité financière des entreprises de voyages Page 2 de 9 Introduction Établissement du contrat d assurance Les présentes conditions générales décrivent les droits et obligations réciproques, le

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

TITRE 3 LA SAISIE DES BIENS PLACES DANS UN COFFRE-FORT

TITRE 3 LA SAISIE DES BIENS PLACES DANS UN COFFRE-FORT 158 TITRE 3 LA SAISIE DES BIENS PLACES DANS UN COFFRE-FORT 159 LA SAISIE DES BIENS PLACES DANS UN COFFRE-FORT...en bref... Cette procédure permet d'appréhender les biens placés dans un coffre-fort appartenant

Plus en détail

Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service.

Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service. Informations relatives à Fortis AG Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service. Fortis AG est soumise

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSURANCE PLAN EPARGNE AP. Différents par volonté et par nature.

CONDITIONS GENERALES D ASSURANCE PLAN EPARGNE AP. Différents par volonté et par nature. CONDITIONS GENERALES D ASSURANCE PLAN EPARGNE AP Pour l application du présent contrat, on entend par : COMPAGNIE : L Ardenne Prévoyante S.A., Entreprise d assurance agréée sous le code 129 ; LE PRENEUR

Plus en détail

Luxembourg, le 22 octobre 2001

Luxembourg, le 22 octobre 2001 Luxembourg, le 22 octobre 2001 Lettre circulaire 01/7 du Commissariat aux Assurances relative au dépôt des actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes et des fonds

Plus en détail

II. ASSURANCE ANNULATION EN CAS D'INSOLVABILITE FINANCIERE DE L'ORGANISATEUR ET/OU INTERMEDIAIRE DE VOYAGES

II. ASSURANCE ANNULATION EN CAS D'INSOLVABILITE FINANCIERE DE L'ORGANISATEUR ET/OU INTERMEDIAIRE DE VOYAGES EXTRAIT DES CONDITIONS GÉNÉRALES DU FONDS DE GARANTIE VOYAGES Définitions Assurance annulation Assurance assistance Domicile Compétence I. DEFINITIONS ASSUREUR: l'association d'assurances mutuelles " Fonds

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES

CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES ENTRE, La société SHOPPING FLUX SARL, dont le siège social est situé : 21 avenue du Fort 92120 Montrouge Immatriculée au registre du commerce et des sociétés sous le numéro

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE CERTIFICAT D ASSURANCE POUR LES TITULAIRES DE LA CARTE VISA BANQUE LAURENTIENNE MA RÉCOMPENSE. ASSURANCE DES ACHATS ET PROLONGATION DE GARANTIE

Plus en détail

Conditions générales. BCEE-Assistance. (assurée par EUROP ASSISTANCE) MasterCard Blue Miles & More Luxair

Conditions générales. BCEE-Assistance. (assurée par EUROP ASSISTANCE) MasterCard Blue Miles & More Luxair Conditions générales BCEE-Assistance (assurée par EUROP ASSISTANCE) MasterCard Blue Miles & More Luxair Conditions générales contrat MASTERCARD BLUE MILES & MORE LUXAIR 1. Définitions générales Assureur

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

Nous réceptionnons les commandes par Internet, téléphone, courrier ou fax.

Nous réceptionnons les commandes par Internet, téléphone, courrier ou fax. Conditions générales R.C. Exploitation GARAGE 1. Définitions Client: personne morale et/ou physique achetant ou utilisant POWERCONCEPT. Consommateur: particulier achetant des Produits pour son usage privé.

Plus en détail

Contrat épargne pension du type Universal Life

Contrat épargne pension du type Universal Life Contrat épargne pension du type Universal Life Conditions générales Securex A.A.M - Siège Social: Avenue de Tervueren 43, 1040 Bruxelles Entreprise Agréée par arrête royal du 5.1.1982 pour pratiquer les

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct Conditions générales Banque des Mascareignes 1.1 Objet Les dispositions suivantes ont pour objet de définir les Conditions Générales d accès et d utilisation

Plus en détail

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015 L'AGENT COMMERCIAL 30/07/2015 L agent commercial est un intermédiaire de commerce indépendant et qui agit au nom et pour le compte d une autre entité. Son statut est régi par les articles L134-1 et suivants

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car (Succursale de Mercedes-Benz Belgium Luxembourg SA, avenue du Péage 68, 1200 Bruxelles, RPM Conditions générales de vente web shop Nearly New Car 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les présentes conditions

Plus en détail

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Informations aux clients et (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Edition 01.2011 Informations aux clients Informations aux clients Ce que vous devriez savoir à propos

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation Conditions générales La présente demande ainsi que le crédit documentaire ouvert par la Banque sont régis par les Règles et Usances uniformes de la Chambre

Plus en détail

1. Délai de réflexion : le délai durant lequel le consommateur peut utiliser son droit de rétraction ;

1. Délai de réflexion : le délai durant lequel le consommateur peut utiliser son droit de rétraction ; Conditions générales SHOP.BELGIANREDDEVILS.BE Table des matières Article 1 - Définitions Article 2 Identité de l entreprise Article 3 - Domaine d application Article 4 L'offre Article 5 La convention Article

Plus en détail

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Mise à jour des informations Décembre 2011 1. Objet de la licence 1.1 L objet de la licence est le logiciel mis au point et fabriqué

Plus en détail

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS LE MEDECIN ET LES Depuis la loi du 4 mars 2002 dite «loi KOUCHNER» relative au droit des malades et à la qualité du système de santé, tout professionnel de santé doit obligatoirement souscrire une responsabilité

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

CONTRAT APPORT D AFFAIRE

CONTRAT APPORT D AFFAIRE CONTRAT APPORT D AFFAIRE Il est préférable de signer un accord écrit liant les deux parties sur des droits et des devoirs de la part de l un et de l autre. Avant de s engager envers une entreprise, il

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

TALENSIA. Responsabilité Objective en cas d'incendie ou d'explosion. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Responsabilité Objective en cas d'incendie ou d'explosion. Dispositions spécifiques TALENSIA Responsabilité Objective en cas d'incendie ou d'explosion Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE.

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. ARTICLE 1 : DEFINITIONS Liste Cadeaux : Ensemble d au moins un produit identifié par le Bénéficiaire de liste comme cadeau

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du site Internet www.librisagorapro.be

Conditions générales d utilisation du site Internet www.librisagorapro.be Conditions générales d utilisation du site Internet www.librisagorapro.be Article 1 - Editeur du Site L éditeur du site Internet www.librisagorapro.be (ci-après le «Site») est la société SDLC s.a. avec

Plus en détail

Type d assurance-vie. Garanties

Type d assurance-vie. Garanties Smart Invest Bon Demography 2, fonds d investissement lié au produit d assurance Smart Invest Portfolio d AG Insurance 1 Exposition à 100% du montant net investi via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Article premier Le titre IV du livre I er de la première

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR LE SÉNAT

PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR LE SÉNAT PROPOSITION DE LOI adoptée le 21 juin 1990 N 137 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1989-1990 PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR LE SÉNAT tendant à l' introduction dans le code des assurances de dispositions

Plus en détail

Conditions Générales. Assurance de Groupe

Conditions Générales. Assurance de Groupe Assurance de Groupe Conditions Générales Société Anonyme - Capital Social 40.000.000,00 EUR - N entreprise 0403.262.553 - RPM Bruxelles Tour Louise, Avenue Louise, 149-1050 Bruxelles - Tél. (02) 403 87

Plus en détail

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines Version

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991)

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991) Baloise Insurance est le nouveau nom de Nateus SA et de Nateus Life SA (depuis la fusion juridique avec Mercator Assurances SA jan. 2013) et réunit les activités des compagnies d assurances susmentionnées.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU CONTRAT DE DEMENAGEMENT Les présentes conditions générales de vente et les conditions particulières négociées entre l entreprise et le client déterminent les droits et

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DES MACHINES ET EQUIPEMENTS A SOUDER ACE

CONTRAT DE LOCATION DES MACHINES ET EQUIPEMENTS A SOUDER ACE Membre des associations : Association des Réseaux de Tuyauteries en Polybutène Association des Collectivités territoriales et des professionnels pour les réseaux de chaleur et la valorisation des déchets

Plus en détail

DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS

DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS CONVENTION DE DEPOT ET DE GESTION DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS - 1 - Entre les soussignés : La Ville de ROUEN, Représentée par Madame, adjointe au Maire, chargée des.. agissant

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES

CONVENTION D HONORAIRES CONVENTION D HONORAIRES Le, à Evere, au cabinet de l avocat Olivier DUPONT, sis rue Frans Pepermans, n 14, Entre Et ci-après dénommés conjointement «le client», Maître Olivier DUPONT, dont le cabinet est

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. OBJET Le présent document, ci-après «Conditions Générales de Vente», s applique à toutes les offres de formations proposées par la société KOOLYA sur son Internet www.koolya.fr

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle»

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» 9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» MODALITÉS ET CONDITIONS DE VENTE À : NATHALIE BRAULT SYNDIC INC.., es-qualités de syndic à la faillite de 9119-5982 Québec inc. (ci-après désigné par le «Syndic»).

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE

CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE CONTRAT DE SYNDIC de COPROPRIETE Entre les parties soussignées : A.1. L association des copropriétaires de la résidence inscrite à la BCE sous le n dont le siège est situé Ici représentée par agissant

Plus en détail

Conditions générales de vente (version 2014.01)

Conditions générales de vente (version 2014.01) Conditions générales de vente (version 2014.01) 1. Champ d application 1.1. Les conditions suivantes (dénommées ci-après Conditions Générales ) s appliquent tant aux contrats de vente qu aux contrats d

Plus en détail

(version coordonnée au 21 juin 2006) 1. Le choix de l'établissement dépositaire

(version coordonnée au 21 juin 2006) 1. Le choix de l'établissement dépositaire Luxembourg, le 22 octobre 2001 Lettre circulaire modifiée 01/7 du Commissariat aux Assurances relative au dépôt des actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants.

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. PROJET DE LOI adopté le 18 avril 1991 N 101 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1990-1991 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. Le Sénat

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE

RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE 1. OBJET : Les présentes Conditions Générales de Paiement prévoient l ensemble des conditions de souscription au Service RENTABILIWEB de

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION Les présentes conditions générales de réservation sont régies par la loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet

Plus en détail

Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres

Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres 2 1. Identité et coordonnées du prêteur Prêteur Adresse Numéro de téléphone Adresse électronique Adresse internet BinckBank S.A. Siège

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail