Une étude pour les membres d OCLC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une étude pour les membres d OCLC"

Transcription

1 Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté Une étude pour les membres d OCLC

2 Études pour les membres

3 Le consommateur d information Pour les jeunes, c est «cool» d être en ligne. 2. Les moteurs de recherche ressortent gagnants. 3. Bibliothèques = livres % commencent leur recherche d information sur le site Web d une bibliothèque. 5. La façon d utiliser les bibliothèques ne changera pas. 6. Nous savons reconnaître de bonnes informations lorsque nous les voyons. 7. Apprécient l aide des bibliothécaires. 8. Font confiance aux bibliothèques (tout comme à Google). 9. Le réseau social?

4 Perceptions 2010 Sondage en ligne auprès des consommateurs 2229 Tranches d âge (répondants canadiens) # % Répondants 60 % États-Unis 22 % Royaume-Uni % % % 18 % Canada %

5 Contexte et communauté

6 De 2005 à % Croissance C i des technologies au Canada Sur Facebook, le nombre de visiteurs canadiens uniques par mois est passé à 21 millions. L accès Internet sans fil est passé à 94 % 26 millions de Canadiens sont en ligne % +43 % +26 % 6

7 De 2005 à % 2007 Réseaux sociaux 69 % % de Canadiens possèdent un téléphone cellulaire. / Possèdent un téléphone intelligent 2005 : 2 % 2010 : 23 % On prévoit vendre plus de téléphones intelligents que d ordinateurs personnels en

8 Technologies de bibliothèques en % des bibliothèques universitaires et 34 % des bibliothèques publiques offrent des services mobiles. 7 bibliothèques publiques sur 10 rapportent être la seule source gratuite pour l utilisation d ordinateurs et d Internet dans leur communauté.

9 La récession Plus d emplois perdus que trouvés Source: U.S. Bureau of Labor Statistics Le taux de chômage a augmenté de plus du tiers 10% 8% 6% 4% 2% 0% 8.3% 8.0% 7.2% 6.8% 6.3% 6.0% 6.1% Source: Statistics Canada

10 La récession 18 % des Canadiens plus du double du taux de chômage ont été affectés sur le plan économique Ont été licenciés et sont toujours sans emploi. Ont augmenté leurs heures de travail 3 % pour joindre les deux bouts % Ont réintégré le marché du travail. Ont plus d un emploi afin de joindre les deux bouts. Ont subi une baisse de salaire de leur employeur. 6 % Ont éél été licenciés et ont trouvé un nouvel emploi moins bien rémunéré. AFFECTÉS NON AFFECTÉS AUTRE

11 La récession Les Canadiens âgés de 25 à 39 sont les plus affectés 74 % 21 % Près du tiers des familles canadiennes ont été affectées négativement au niveau du travail. Affectés Non affectés Autre 5 %

12 La récession 80 % Les Canadiens sont inquiets i quant à l avenir 18 ans et plus : extrêmement/très tê t/tè inquietsi Affectés sur le plan économique 60 % 40 % 20 % 33% 61% 61% 40% 36% 57% 22% 51% Non affectés 47% 35% 28% 27% 0 % Retraite Soins de Situation Sécurité Assistance Éducation santé financière d emploi gouvernementale future des enfants

13 Utilisation des bibliothèques La majorité des Canadiens affectés sur le plan économique coupe dans les dépenses mais 21 % de plus de Canadiens utilisent les bibliothèques. 87 % 80 % 78 % Augmentation de l utilisation des bibliothèques 21 % 22 % baisse augme ntation bais se baisse baisse augmen ntation augme ntation augme entation 70 % b aisse 55 % augme entation baisse 1 % 6 % 7 2 % % 4 % Restaurant Habillement Divertissement Vacances Appareils ménagers

14 Utilisation des bibliothèques Les Canadiens affectés sur le plan économique visitent plus souvent les bibliothèques Ont visité la bibliothèque au moins une fois par semaine 11 % 16 % Emplois non touchés Emplois touchés 1 % quotidiennement 2 %

15 Utilisation des bibliothèques Les Canadiens affectés sur le plan économique visitent plus souvent les bibliothèques Technologies 19 % utilisent l ordinateur (comparé à 9 %) 18 % utilisent Internet gratuitement (comparé à 9 %) Carte de bibliothèque des Canadiens possèdent une carte d abonné Emprunts de DVD/vidéos 18 % empruntent des DVD/vidéos (comparé à 8 %) Lecture 27 % empruntent des livres imprimés (comparé à 25 %) 21 % lisent pour le plaisir (comparé à 16 %) 17 % effectuent des recherches dans des livres de référence (comparé à 12 %) 17 % lisent/empruntent des livres à succès (comparé à 15 %)

16 Consommateur d information et recherche

17 Comment les Canadiens utilisent les sources d information Les sources en ligne sont très utilisées, mais les utilisateurs sont moins impressionnés : plus de ressources mais moins d engouement. Les courriels et les moteurs de recherche sont toujours les ressources les plus utilisées, mais les sites sociaux gagnent rapidement du terrain. Courriels utilisés par 96 % des Canadiens, moteurs de recherche utilisés par 95 % 74 % utilisent les sites de médias sociaux et 69 % utilisent les sites de réseautage. Facebook était le site Web le plus populaire au Canada en 2010 dépassant Google pour la première fois! 12,2 % 10,8 % Sites Web les plus visités au Canada (4 e trimestre 2010) 4,7 % 4,3 % 2,1 % Facebook Google Windows Live Mail YouTube MSN Canada

18 Comment les Canadiens utilisent les sources d information Où commencent-ils leur recherche d information? Moteur de recherche 2005 : 86 % 2010 : 85 % Utilisation des sites Web de bibliothèques Wikipedia 2005 : ND 2010 : 4 % 2005 : 37 % 2010 : 38 % Site Web de bibliothèque 2005 : 2 % 2010 : 1 %

19 Comment les Canadiens utilisent les sources d information Demander à un expert passe de 13 % en 2005 à 47 % en Wikipedia est devenu l une des sources les plus utilisées, Skype et Twitter gagnent du terrain. Wikipedia est maintenant utilisé par 74 % de Canadiens. Skype est utilisé par 28 %, Twitter par 17 %. Les activités de bibliothèques les plus populaires parmi les utilisateurs t tournent t encore autour de la lecture. 40 % des Canadiens vont à la bibliothèque pour la lecture (loisirs) et lisent empruntent des livres à succès au moins une fois par année. 51 % empruntent des livres imprimés au moins une fois par année et 26 % au moins une fois par mois. Depuis 2005 on note une baisse de 13 % des personnes qui empruntent des Depuis 2005, on note une baisse de 13 % des personnes qui empruntent des livres imprimés au moins une fois par mois, mais une augmentation de 9 % de celles qui empruntent des livres imprimés au moins une fois par année.

20 Comment les Canadiens utilisent les sources d information Baisse d engouement pour toutes les sources d information

21 Comment les Canadiens utilisent les sources d information Raison principale de l augmentation de l utilisation des bibliothèques :

22 La marque de commerce de la bibliothèque

23 La marque de commerce de la bibliothèque Quelle est le premier mot qui vous vient en tête lorsque vous pensez aux bibliothèques? «Livres» 69 % 68 %

24 La marque de commerce de la bibliothèque Bibliothèques vs moteurs de recherche Bibliothèques = plus fiables Plus fiables 65 % 35 % Plus exactes 62 % 38 % Moteurs de recherche h = plus rapides Rapides 5 % 95 % Plus pratiques 9 % 91 % Faciles à utiliser 13 % 87 % Plus disponibles 18 % 82 %

25 La marque de commerce de la bibliothèque L information provenant des sources de la bibliothèque est... À peu près la même 8 % 68 % 24 % Moins fiable Plus fiable comparée à celles des moteurs de recherche.

26 La marque de commerce de la bibliothèque Comment les Canadiens savent-ils si une source est fiable? 77 % Je le sais tout simplement 72 % Je vérifie sur un autre site

27 La marque de commerce de la bibliothèque Qui est, ou qu est-ce qu est, une source fiable? 19 % Expert dans le domaine 12 % Moteur de recherche 8 % Autres sites Web avec des informations semblables 6 % Ami 5 % Matériel de bibliothèque 3 % Wikipedia 0 % Bibliothécaire

28 La marque de commerce de la bibliothèque Les bibliothécaires sont encore importants 74% 2010 Pourcentage de personnes qui ont eu recours à l assistance d un g p q bibliothécaire et qui sont complètement d accord, ou d accord, que les bibliothécaires ajoutent de la valeur au processus de recherche.

29 La marque de commerce de la bibliothèque Raison principale pour ne pas utiliser le site Web de la bibliothèque 38 % «Je ne savais pas qu il y avait un site Web.»

30 La marque de commerce de la bibliothèque Une fois trouvé, le site Web de la bibliothèque est utilisé. Recherche des chercheurs qui commencent avec 23 % un moteur de recherche finissent sur le site Web de la bibliothèque. 94 % ont trouvé ce qu ils cherchaient.

31 La bibliothèque : un atout appréciable Les Canadiens apprécient davantage la valeur de la bibliothèque pour leur communauté. 21 % des personnes affectées sur le plan économique et 26 % des personnes qui ne le sont pas apprécient davantage la valeur de la bibliothèque à cause de la situation économique actuelle.

32 La bibliothèque : un atout appréciable L appréciation des Canadiens pour les bibliothèques a augmenté durant la récession, personnellement (16 %) et pour leur communauté (26 %). Pourcentage de Canadiens qui affirment que la valeur de la bibliothèque a : augmenté pour moi augmenté pour ma communauté augmenté pour moi augmenté pour ma communauté +12 % +22 % +15 % +22 % +20 % +27 % +16 % +28 %

33 La bibliothèque : un atout appréciable Le plus important pour moi et pour ma communauté. 46 % livres, vidéos, musique 32 % informations requises disponibles gratuitement 30 % un endroit pour lire 26 % accès Internet gratuit 24 % livres, vidéos et musique 24 % développement de la littératie 24 % un endroit pour apprendre Total de 30 % un endroit pour lire répondants canadiens 47 % livres, vidéos, musique 32 % informations requises disponibles gratuitement 32 % livres, vidéos et musique 32 % % è I i Affectés sur le plan économique 32 % % accès Internet gratuit

34 La bibliothèque : un atout appréciable Le plus important pour moi et pour ma communauté. 40 % livres, vidéos, musique 38 % endroit pour apprendre 38 % utilisation gratuite d un ordinateur 41 % utilisation gratuite d un ordinateur 39 % endroit pour lire 43 % livres, vidéos, musique 35 % rend les informations disponibles 30 % informations pour les moins fortunées 24 % livres, vidéos, musique 24 % développement de la littératie 44 % livres, vidéos, musique 56 % livres, vidéos, musique 32 % rend les informations 38 % rend les informations disponibles disponibles 33 % endroit pour apprendre 29 % rend les informations 31 % accès Internet gratuit disponiblesibl 26 % accès Internet gratuit

35 Communautés

36 Étudiants collèges/universités (États-Unis) Perceptions 2010, p 61

37 Étudiants collèges/universités (États-Unis) Perceptions 2010, p 53 Utilisation des sources d information électroniques 0% 20% 40% 60% 80% 100%

38 Étudiants collèges/universités (États-Unis) Perceptions 2010, p 54 Outil avec lequel ils commencent leur recherche d information

39 Étudiants collèges/universités (États-Unis) Perceptions 2010, p 54 Les bibliothécaires sont encore plus importants qu en % 78 % Pourcentage d étudiants qui ont eu recours à l assistance Pourcentage d étudiants qui ont eu recours à l assistance d un bibliothécaire et qui sont complètement d accord, ou d accord, que les bibliothécaires ajoutent de la valeur au processus de recherche.

40 Conseils des étudiants (États-Unis) Perceptions 2010, p % Ajoutez ou mettez à jour les services. 21 % Augmentez le service à la clientèle. 21 % Améliorez les installations i et l environnement. 4 % Je suis satisfait de ma bibliothèque.

41 Adolescents et jeunes adultes canadiens (14 à 24 ans) Les adolescents et jeunes adultes canadiens âgés de 14 à 24 ans utilisent : 100 % Courriel 93 % Moteurs de recherche 95 % Wikipedia 73 % Sites de réseautage 95 % Sites de médias sociaux 61 % Sites «Demandez à un expert» 11 % Appareils mobiles pour chercher sur le Web

42 Conseils des adolescents et jeunes adultes canadiens (14 à 24 ans) 27 % Ajoutez ou mettez à jour les services. Augmentez le service à la 25 % clientèle. 15 % Améliorez les installations et l environnement. 2 % Je suis satisfait de ma bibliothèque.

43 Adolescents et jeunes adultes d Amérique du Nord (14 à 24 ans ) Changements dans l utilisation des services d information depuis Messagerie instantanée 79% 68% % 81% % Revues électroniques 32% 24% % 15% 35% 40% % Site Web de bibliothèques 41% 41% % 54% % Blogues 20% 36% 36% % 24% 36% %

44 Adultes canadiens (25 à 39 ans) Les Canadiens âgés de 25 à 39 ans utilisent : 99 % Courriel 97 % Moteurs de recherche 82 % Wikipedia 85 % Sites de réseautage 89 % Sites de médias sociaux 52 % Sites «Demandez à un expert» 14 % Appareils mobiles pour chercher sur le Web

45 Conseils des adultes canadiens (25 à 39 ans) 28 % Ajoutez ou mettez à jour les services. Augmentez le service à la 19 % clientèle. 10 % Améliorez les installations et l environnement. 8 % Je suis satisfait de ma bibliothèque.

46 Adultes canadiens (40 à 54 ans) Les Canadiens âgés de 40 à 54 ans utilisent : 94 % Courriel 96 % Moteurs de recherche 74 % Wikipedia 65 % Sites de réseautage 69 % Sites de médias sociaux 44 % Sites «Demandez à un expert» 11 % Appareils mobiles pour chercher sur le Web

47 Conseils des adultes canadiens (40 à 54 ans) 28 % Ajoutez ou mettez à jour les services. 26 % Augmentez le service à la clientèle. 10 % Améliorez les installations et l environnement. 4 % Je suis satisfait de ma bibliothèque.

48 Adultes canadiens (55 ans et plus) Les Canadiens âgés de 55 ans et plus utilisent : 89 % Courriel 91 % Moteurs de recherche 40 % Wikipedia 42 % Sites de réseautage 33 % Sites de médias sociaux 32 % Sites «Demandez à un expert» 4 % Appareils mobiles pour chercher sur le Web

49 Conseils des adultes canadiens (55 ans et plus) 24 % Ajoutez ou mettez à jour les services. Augmentez le service à la 23 % clientèle. 10 % Améliorez les installations et l environnement. 6 % Je suis satisfait de ma bibliothèque.

50 Les Canadiens à la bibliothèque Total Ados / jeunes adultes Âges Âges Âges 55+ Possèdent une carte de bibliothèque Visitent annuellement la bibliothèque publique 62 % 56 % 78 % 68 % 59 % 52 % 55 % 51 % 63 % 57 % Ont utilisé le site Web de la bibliothèque 38 % 46 % 52 % 26 % 18 % Utilisent annuellement l Internet gratuitement à la bibliothèque 24 % 55 % 18 % 16 % 24 % Utilisent annuellement l ordinateur à la bibliothèque 26% 60 % 22 % 14 % 20 % Croient que le bibliothécaire ajoute de la valeur au processus de 74 % 65 % 80 % 73 % 79 % recherche Sont satisfaits de leur expérience générale avec le bibliothécaire 81 % 85 % 72 % 81 % 86 %

51 Les Canadiens en ligne Total Ados/ jeunes adultes Âges Âges Âges 55+ Utilisent t le courriel 96 % 100 % 99 % 94 % 89 % Utilisent les moteurs de recherche 95 % 93 % 97 % 96 % 91 % Utilisent Wikipedia 74 % 95 % 82 % 74 % 40 % Utilisent les librairies en ligne 64 % 50 % 77 % 68 % 51 % Utilisent les sites de réseautage 69 % 73 % 85 % 65 % 42 % Utilisent les sites de médias sociaux Utilisent les sites «Demandez à un expert» 74 % 47 % 95 % 61 % 89 % 52 % 69 % 44 % 33 % 32 % Utilisent les blogues 26 % 45 % 29 % 22 % 7 %

52 Constat, perspectives et idées!

53 Constat Les bibliothécaires sont importants. La valeur communautaire de la bibliothèque à augmentée pour 26 % de Canadiens. Les bibliothèques permettent aux utilisateurs d économiser. Les moteurs de recherche sont toujours populaires. L accent n est plus sur les ressources en information. Les moteurs de recherche et les bibliothèques sont fiables. Le réseautage social est pour tous, peu importe l âge. Les consommateurs d information sont confiants. Les questions en ligne augmentent. Les services de référence virtuelle des bibliothèques ne sont pas encore populaires. L image de «livres» de la bibliothèque est encore plus forte. «Un endroit pour obtenir des livres, des vidéos et de la U e d o t pou obte des l v es, des v déos et de la musique» est le rôle le plus important de la bibliothèque.

54 Perspectives et idées! Les bibliothèques doivent repenser leurs stratégies en ligne, au-delà de leur site Web. Les bibliothèques doivent accepter et bonifier leur marque de commerce «Le livre» est l image de la bibliothèque. Les livres électroniques sont des livres. Plus de publicité! Augmenter les heures de service en ligne. Il faut être des «entraîneurs personnels en information». Profiter du moment pour parler de l argent à venir???seize the moment (to talk about future money) Les bibliothèques doivent être le «troisième endroit» en ligne Les bibliothèques doivent être présentes (là où sont les utilisateurs)

55 Perspectives et idées! Perceptions 2010, p 101 Soyez présents/visibles! «[La bibliothèque] est un lieu de choix pour l accès à l information et nous vivons dans l ère des technologies de l information, alors c est l endroit où il faut être.»

56 Merci! Impressions et suggestions

Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté. Une étude pour les membres d OCLC

Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté. Une étude pour les membres d OCLC Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté Une étude pour les membres d OCLC Le consommateur d information - 2005 1. Pour les jeunes, c est «cool» d être en ligne. 2. Les moteurs de recherche

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement)

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Projet de MOOC* Titre : Médias sociaux en médecine et en sciences de la santé Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Co-responsables

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015 Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie Printemps 2015 1 Points saillants Les propriétaires canadiens ont pris ou sont disposés à prendre des mesures concrètes pour se désendetter plus

Plus en détail

Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux dans l industrie des communications en 2011

Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux dans l industrie des communications en 2011 Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux d l industrie des communications en 2011 Bernard Motulsky, titulaire de la Chaire Pauline Breduillieard, associée de recherche Mai 2011

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. Nous vous remercions pour votre participation.

QUESTIONNAIRE. Nous vous remercions pour votre participation. QUESTIONNAIRE Les services de télécommunication modernes, particulièrement Internet à large bande, jouent un rôle important dans la vie des Canadiens. En répondant à ce court sondage, vous aidez le Conseil

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

EN LIGNE Clavardage le jeudi 5 mai 2016 Ouvert du 5 au 13 mai 2016

EN LIGNE Clavardage le jeudi 5 mai 2016 Ouvert du 5 au 13 mai 2016 EN LIGNE Clavardage le jeudi 5 mai 2016 Ouvert du 5 au 13 mai 2016 Qu est-ce que c est? Une plateforme en ligne qui reproduit en 3D l environnement d un salon traditionnel et met en contact des exposants

Plus en détail

Printemps 2015 : Aperçu des 5 grandes tendances

Printemps 2015 : Aperçu des 5 grandes tendances + Printemps 2015 : Aperçu des 5 grandes tendances Sommaire des dernières constatations de l OTM Publication : Le 25 juin 2015 Marque de commerce de CBC/Radio-Canada Pour distribution interne uniquement.

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan?

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Gabriel Dumouchel, doctorant, Université de Montréal Thierry Karsenti, professeur titulaire, Université de Montréal Plan

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Votre clientèle nous visite tous les jours

Votre clientèle nous visite tous les jours ZOOM SUR HAITI Votre clientèle nous visite tous les jours www.zoomsurhaiti.com, un site de PROMOTION 1. Une publicité sur notre site est : 242 fois plus efficace qu'une publicité sur FACEBOOK 33 fois plus

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX?

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX? Les médias sociaux sont maintenant presque aussi utilisés que le courriel pour partager des nouvelles et de l information en ligne. Facebook compte plus de 1 milliard d utilisateurs, plus de 55 millions

Plus en détail

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie 15 mai 2012 #dettes #retraite Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès

Plus en détail

Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par. CindyRivard.com

Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par. CindyRivard.com Les médias sociaux Des outils de développement, de réseautage et de promotion Présenté par CindyRivard.com Médias Sociaux Outil de diffusion d informations Permet la création et l échange de contenu en

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD 2 I Charte du livre EIBF La fédération européenne et internationale des libraires représente

Plus en détail

Les communications explosent

Les communications explosent François Charron Les communications explosent Pages jaunes Journaux Circulaires Radio Télé Sites Internet Boutiques en ligne Courriels Blogues Facebook 16% des fans en un mois Twitter SMS Coupons Web Foursquare

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture.

L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture. 2015 L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture. MÉTHODOLOGIE Sondage en ligne 1 978 Canadiens,18-70 ans Dates Du 10 au 21 avril 2015

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES «La réussite des directions

Plus en détail

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils Le Marketing en ligne: La clé du succès Planification & outils L agenda de cette présentation Ce que nous allons couvrir : L importance d une bonne planification d affaires Comment créer avec succès un

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web 1re partie : Naviguer sur le Web D abord, vous devez être connectés à l Internet : abonnement auprès d un fournisseur borne publique Wi-Fi via un réseau de téléphonie (3G, 4G, LTE) À la Grande Bibliothèque,

Plus en détail

- JAM - LE PROTOCOLE D IDÉATION DE CROP UNE PROCÉDURE UNIQUE D INVESTIGATION DE LA PERCEPTION DES CONSOMMATEURS

- JAM - LE PROTOCOLE D IDÉATION DE CROP UNE PROCÉDURE UNIQUE D INVESTIGATION DE LA PERCEPTION DES CONSOMMATEURS - JAM - LE PROTOCOLE D IDÉATION DE CROP UNE PROCÉDURE UNIQUE D INVESTIGATION DE LA PERCEPTION DES CONSOMMATEURS de la vie aux idées «JAM» : le protocole d idéation de CROP Un protocole inspiré des nouvelles

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise

Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise Grâce à leur régime d assurance collective, les employés sont toujours gagnants Augmentation salariale ou régime d assurance collective? Il

Plus en détail

Collection de tableaux

Collection de tableaux Étude Juvenir 3.0 L argent, un sujet sans importance? Comment les jeunes Suisses gèrent leurs finances. Collection de tableaux Sommaire 1) Contrôle des chiffres absolus (N) 1 2) Domaines de dépenses: quelles

Plus en détail

Démontrer des capacités de pensée critique et d analyse. Comprendre la valeur des sources primaires dans les recherches en histoire

Démontrer des capacités de pensée critique et d analyse. Comprendre la valeur des sources primaires dans les recherches en histoire Unité 1 - Documents de source primaire et littératie visuelle Introduction: Les photographies et les documents de source primaire du site Web Les Liens qui unissent sont utilisés dans cette section afin

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut Rapport 2006 du chef de la direction Michel Beauséjour, FCA «On ne peut pas gérer ce qu on ne peut pas mesurer» Sondage Multi Réso en 2006 Auprès des consommateurs Profil des acheteurs et des vendeurs

Plus en détail

Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011

Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011 Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011 Préparée pour le compte de l ACTS Le 29 avril 2011 Copyright 2009-2012 Le groupe conseil Quorus Ltée OBJECTIFS DE LA RECHERCHE Déterminer

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE SA ISO N 2 01 3- ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME & NUMÉRIQUE D E L I N F O R M AT I O N... À L AC C O M PAG N E M E N T 20 14 Formulaire au dos ATELIERS CONFÉRENCES Pourquoi des ateliers-conférences sur

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet!

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! ASSEMBLEE NUMERIQUE DU GRAND RIED : Où en êtes-vous avec Internet? Mercredi 4 juin 2014 à 19h à Gerstheim Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! PROGRAMME 1 ) E-tourisme aujourd hui - Chiffres

Plus en détail

Le tourisme mobile (M-tourisme) et les réseaux sociaux : Les pratiques des clientèles européennes

Le tourisme mobile (M-tourisme) et les réseaux sociaux : Les pratiques des clientèles européennes Le tourisme mobile (M-tourisme) et les réseaux sociaux : Les pratiques des clientèles européennes Partenariat 2 Présentation des différents pictogrammes utilisés dans cette présentation : Données réseaux

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Le 7 avril 2005 LES MESURES DE LA PERFORMANCE ORGANISATIONNELLE : NOUVELLES TENDANCES ET IMPACT. Lili de Grandpré

Le 7 avril 2005 LES MESURES DE LA PERFORMANCE ORGANISATIONNELLE : NOUVELLES TENDANCES ET IMPACT. Lili de Grandpré Le 7 avril 2005 LES MESURES DE LA PERFORMANCE ORGANISATIONNELLE : NOUVELLES TENDANCES ET IMPACT Lili de Grandpré Le contexte Seulement 11% des directeurs financiers perçoivent les RH comme partenaires

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2016 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES POINTS SAILLANTS

Plus en détail

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet»

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» Temps estimé: 20 min Intégré à la séance d entraînement GUIDE PRATIQUE POUR LES EDUCATEURS Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» 1 ATELIER D ANIMATION ENGAGEMENT CITOYEN Cet atelier

Plus en détail

Tenir un budget Acétates

Tenir un budget Acétates Troisième leçon Tenir un budget Acétates Le processus budgétaire Première étape : Évaluer sa situation personnelle et financière (besoins, valeurs, situation de vie). Deuxième étape : Se fixer des objectifs

Plus en détail

Sommaire Principales conclusions

Sommaire Principales conclusions Sommaire Principales conclusions À quoi ressemble la vie en ligne des jeunes Canadiens moyens? Tout d'abord, ces enfants et ces adolescents sont très branchés, la plupart d'entre eux ayant l'habitude d'aller

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 3 e édition 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS Pavillon Carrières et emplois Pavillon Formation professionnelle pour adulte Pavillon Immigration Aide à l emploi Entrepreneuriat Régions CENTRE

Plus en détail

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011 LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011 Enquête sur les pratiques de recrutement 2011 Mise en contexte Le Service de placement de l Université Laval

Plus en détail

Au garage Information aux enseignants

Au garage Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Quelle est la structure d un garage automobile moderne? En quoi consiste la mission d un garagiste aujourd hui? Lire les informations sur un garage. Objectif

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Bruno Poellhuber et Réjean Jobin Présentation au réseau des reptic le 29

Plus en détail

Présentation de l association Les ados Suisses romands et les petits jobs. Sondage Ados Job

Présentation de l association Les ados Suisses romands et les petits jobs. Sondage Ados Job Dossier Version de presse 1.0 Sondage Ados Job L enquête Quelles sont les habitudes des jeunes Suisses en matière de petits jobs. Sondage en ligne sur le site www.adosjob.ch Du 1 er au 30 septembre 2012

Plus en détail

Boîte à outils d affaires CIBC faites croître et gérez votre entreprise en direct

Boîte à outils d affaires CIBC faites croître et gérez votre entreprise en direct Boîte à outils d affaires CIBC faites croître et gérez votre entreprise en direct Partie 5: Faites croître votre entreprise en ligne LIVRAISON RAPIDE 2 Feuille de travail Maintenant que vous explorez de

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Le parcours se poursuit

Le parcours se poursuit Le parcours se poursuit Tournés vers l avenir 1833 John George Irvine est nommé agent à Québec. Nous devenons ainsi la première compagnie d assurance vie à exercer des activités au Canada Le parcours se

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA de la vie aux idées L accès au crédit et les attitudes des Québécois quant à l endettement

Plus en détail

L étiquette des affaires: Les nouvelles règles à l ère du numérique

L étiquette des affaires: Les nouvelles règles à l ère du numérique L étiquette des affaires: Les nouvelles règles à l ère du numérique La techno-étiquette influe sur l évolution de votre carrière On a demandé à des cadres : «Dans quelle mesure, le cas échéant, les manquements

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

Les communications explosent

Les communications explosent François Charron Les communications explosent Pages jaunes Journaux Circulaires Radio Télé Sites Internet Boutiques en ligne Courriels Blogues Facebook 16% des fans en un mois Twitter SMS Coupons Web Foursquare

Plus en détail

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Par David Goldstein, président directeur général de l AITC 2 Association

Plus en détail

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite?

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite? MeDirect Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous Comment créer un revenu complémentaire de retraite? Bonjour Chez MeDirect nous pensons que chacun devrait être capable d obtenir

Plus en détail

TITRE. 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc

TITRE. 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc TITRE 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc Révolution 2.0 LE CHANGEMENT DÉRANGE Il faut se mettre dans la peau de 2013 Tous droits réservés Guy Bolduc RÉSISTER AU CHANGEMENT Plusieurs grimacent encore

Plus en détail

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada?

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Notre vaste gamme de régimes vous aidera à offrir à vos clients la tranquillité d esprit. Dans bien des cas, en comparaison de produits

Plus en détail

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE Activités éducatives pour les 8 à 9 ans PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE VOTRE ENFANT APPREND À : PLANIFIER UN PROJET FAMILIAL EN COOPÉRATION S INITIER À LA NOTION DE BUDGET COMPRENDRE LES AVANTAGES DE L

Plus en détail