Rapport de synthèse de l atelier sur l Evaluation Environnementale Stratégique (EES) de l Installation des Réfugiés Maliens dans les provinces du

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de synthèse de l atelier sur l Evaluation Environnementale Stratégique (EES) de l Installation des Réfugiés Maliens dans les provinces du"

Transcription

1 Rapport de synthèse de l atelier sur l Evaluation Environnementale Stratégique (EES) de l Installation des Réfugiés Maliens dans les provinces du Soum, du Séno et de l Oudalan et de Réflexion sur la gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso Mai

2 Introduction Depuis janvier 2011, la dégradation de la situation sécuritaire au Mali a entrainé un afflux de réfugiés dans plusieurs pays de l Afrique de l Ouest dont le Burkina Faso. Ces réfugiés de tradition pasteurs sont venus avec leurs animaux dont le nombre dépasse de loin celui des populations hôtes. Dans un tel contexte de fragilité écologique et de difficile cohabitation, notamment sur les principes d utilisation des ressources naturelles, une évaluation environnementale stratégique de la situation des réfugiés dans les provinces du Soum, du Séno et de l Oudalan et une réflexion sur la gestion du cheptel des réfugiés s avère nécessaire. Ainsi, il a été organisé les 29 et 30 avril 2013 à Dori, un atelier de validation d une étude sur l évaluation environnementale stratégique (EES) de l installation des réfugiés dans les provinces du Sahel Burkinabè et de réflexion sur la gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso. L objectif global de l atelier était de valider d une part, les résultats de l évaluation environnementale stratégique de l installation des réfugiés dans les provinces du Soum, du Séno et de l Oudalan et d autre part, de mener de manière participative et constructive des réflexions sur la gestion efficace du cheptel des réfugiés maliens et de leurs hôtes. De la cérémonie d ouverture La cérémonie d ouverture a été présidée par le Gouverneur de la région du Sahel, Colonel-Major Boureima YIOUGO et co-présidé par le Représentant du HCR, Mr Stéphane JAQUEMET et le Coordonnateur des Programmes d Urgences et de Réhabilitation de la FAO, Mr Rémy COURCIER, représentant la FAO au Burkina Faso et le Coordonnateur de la Commission Nationale pour les Réfugiés (CONAREF), Mr Mamadou SANGARE. Le Représentant du HCR dans son allocution a souligné qu au delà du mandat de protection et d assistance aux réfugiés le HCR s évertue à contribuer à la mitigation des problèmes environnementaux induits ou aggravés par la présence des réfugiés. C est pourquoi le HCR depuis plus d une décennie œuvre à intégrer les questions environnementales dans toutes ses opérations. Il a également remercié le gouvernement Burkinabè pour l appui sans faille 2

3 en faveur des réfugiés vivant au Burkina Faso. Il a en outre, au nom du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies empêché, réitérer la disponibilité du système des nations à accompagner le Gouvernement du Burkina Faso dans ses efforts quotidiens d amélioration des conditions de vie des populations. Dans son allocution le Coordonnateur des programmes d urgences et de Réhabilitation de la FAO au Burkina Faso a exprimé sa satisfaction dans l organisation du présent atelier. Il a souligné les efforts fournis par la FAO, avec l appui de ses partenaires financiers, en faveur des réfugiés maliens et de leurs hôtes depuis leur arrivé avec leurs cheptels dans les provinces du Sahel burkinabè. Ainsi, la FAO a pu mettre à la disposition des réfugiés plus de 1000 tonnes d aliment bétail et à appuyer les services d élevage des provinces concernées pour la couverture sanitaire et prophylactique de plus de têtes d animaux au cours de l année Dans l année 2013 en cours, l appui de la FAO dans le domaine va se poursuivre. Pour finir, il a remercié le gouverneur du Sahel pour sa disponibilité à accompagner les activités de la FAO dans sa région. Il a remercié les agences coorganisateur du présent atelier et souhaité que la présente synergie d action entre les agences serve d exemple pour plus de synergies d actions inter-agences du Système des Nations Unies. Le Coordonnateur de la CONAREF, dans son adresse a exprimé sa pleine satisfaction pour l organisation du présent atelier. Cet atelier était selon lui une attente du gouverneur de la région, de sa structure et que beaucoup étaient attendus du présent atelier. Il a indiqué en outre que le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale a exprimé personnellement sa satisfaction pour l organisation du présent atelier et a souhaité qu il aboutisse à des résultats fructueux au profit des réfugiés et de leurs hôtes. Dans son mot d ouverture le gouverneur de la région a dans un premier temps exprimé sa satisfaction pour la tenue du présent atelier qu il a souhaité de tous ces vœux. Il a loué les efforts fournis par les agences du système des Nations Unies pour pouvoir tenir cet atelier dans un laps de temps auquel on ne s attendait plus. C est pour cela qu il a tenu, malgré son calendrier très chargé, à présider personnellement le présent atelier et il 3

4 souhaite à tous les participants une forte participation pour des résultants très probants car, ces résultats sont beaucoup attendus pour une gestion efficace du cheptel des réfugiés. Sur ce, Mr le Gouverneur de la Région du Sahel a ouvert l atelier de restitution de l EES et de réflexion sur la gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso. Le présidium de la cérémonie Les participants à l atelier De la restitution des résultats de l étude EES Après la cérémonie d ouverture, la séance de restitution de l étude EES a commencé par la présentation du programme et la mise en place du bureau de séance constitué du modérateur Barry Ibrahima de OCHA, Virginia Arnecchi du PNUD et des rapporteurs Lompo Olivier de l UNHCR, et de Kondombo Salam Richard de la FAO. La restitution de l étude s est articulée autour des points suivants : La présentation du cadre global de l étude avec un aperçu sur le contexte, la méthodologie et la collecte des données ; les résultats de l étude, focalisés sur la situation des sites de réfugiés, les enjeux et les impacts ; les recommandations et les mesures d atténuation. A l issue de la présentation, une vingtaine d interventions a été faite sur la forme et le fond du document. 4

5 Sur le plan de la forme de nombreuses incohérences ont été évoquées, ainsi que des fautes d orthographe qui devront être corrigées dans le document final. Sur le fond, l essentiel des interventions a porté sur : La technique d estimation du cheptel ; Le calcul des pourcentages dans le document ; La désagrégation des impacts imputables d une part aux réfugiés et d autre part aux populations hôtes ; La prise en compte des connaissances des acteurs et l implication de toutes les parties prenantes ; L intégration de la question du genre et des aspects économiques et sociaux dans l étude ; La prise en compte des différentes conventions ratifiées par le Burkina Faso et applicables aux études environnementales ; L intégration des termes de références (TDR) au rapport ; L inexistence d un plan d action dans le rapport ; La stratégie de gestion des déchets plastiques. Au regard de ce qui précède, les consultants ont apporté des éclaircissements sur le rapport et ont promis d intégrer les observations et remarques formulées pour l amélioration dudit rapport. Certaines questions soulevées par les participants n avaient pas été prévues dans les TDR et il a été recommandé autant que possible de les prendre en compte dans le document final. A l issu de l adoption du rapport de la restitution, le rapport sur l Evaluation Environnementale Stratégique (EES) sur l installation des réfugiés maliens au Burkina Faso a été adopté par acclamation sous réserve de la prise en compte des amendements des participants à l atelier. Le comité de pilotage est mandaté pour le suivi et la réception du rapport final de l étude. 5

6 De la Réflexion sur la Gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso L atelier de restitution sur la gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso a commencé par deux interventions et de deux exposés. La première intervention était celle du représentant des populations réfugiées. Dans son intervention, il a indiqué que le cheptel des réfugiés constitue le seul moyen socioéconomique après la crise et que de nombreux efforts doivent être entrepris pour sauver ce cheptel. La principale préoccupation actuellement est comment réduire les mortalités et la sous alimentation des animaux. En effet, de nombreux animaux des réfugiés seraient dans des situations de misère physiologique selon le représentant des réfugiés. Il souhaite que soit identifier et viabiliser des zones pour l accueil de leurs cheptels tout en leur appuyant en aliment du bétail. Le représentant de la population hôte a notamment indiqué qu il vivait les mêmes difficultés pour l alimentation du bétail. Particulièrement, il a évoqué les difficultés autour du forage Christine. sur : A la suite de ces interventions, deux exposés ont permis d obtenir plus d information L avancée du front agricole dans la zone, L Existence de forages, de bouli et du Forage Christine dans la zone, L existence des mares et cours d eau (oursi, beli, darkoye, adjeguir, Fadar-fadar ) Une forte pression sur les ressources pastorales pendant la saison sèche (période de soudure) ; L existence des aires de protections fauniques (APF) La concentration des éleveurs sur les zones principales (Forage Christine ; mare d oursi, Beli.) Les profondeurs de la nappe phréatique (débit très faible), Le classement de la région du sahel, comme zone pastorale et de réserve partielle de faune. A l issu des présentations les participants ont été répartis en trois groupes de travail. Chacun des groupes devaient apporter la réflexion sur les thèmes suivants ; 6

7 Thème 1 : Situation des ressources disponibles pour la gestion du cheptel des réfugiés dans le sahel, difficultés et propositions de solutions/actions, Thème 2 : Situation pastorale des réfugiés, difficultés et propositions de solutions/actions, Thèmes 3 : Situation pastorale des populations autochtones, difficultés et propositions de solutions/actions. Un groupe de travail de l atelier A la fin des travaux de groupes, les résultats ont été restitués en plénière. Ces travaux on permis notamment de dresser une feuille de route sur les actions à entreprendre pour une gestion rationnelle du cheptel des réfugiés au Burkina Faso à court, moyen et long terme comme suit: 7

8 Feuille de route pour la gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso Difficultés solutions échéance Responsables collaborateurs Surpâturage et ressources pastorales peu fournies Identifier des aires de pâture à proposer aux réfugiés; Court terme MRAH, PTF, Collectivités locales Déstockage des animaux ; Court terme Aménager les aires de pâture ; Moyen terme Non délimitation des zones de pâture Délimiter les aires de pâture proposées pour le cheptel Court terme MRAH, PTF Insuffisance des points d eau Réhabiliter des forages pastoraux Court terme MRAH, MEAHA HCR, FAO, PAM, PNUD, Réaliser des nouveaux forages et sur-creuser des mares ; Réaliser des puits à grand diamètre profond Moyen terme Moyen terme Insuffisance des parcs de vaccination Construire des parcs à vaccination Moyen terme MRAH PTF COGES non fonctionnel Renforcer les capacités des COGES Court terme MRAH Absence de cadre de concertation entre les acteurs de l élevage Favoriser la concertation entre d une part, les éleveurs réfugiés et les populations hôtes et d autre part, entre les différents acteurs Court terme PNUD Autres agences UN et MRAH 8

9 Non prise en compte de l aspect bétail dans l installation des réfugiés l Perte d animaux lorsque les bergers partent pour la réception des dotations dans les camps officiels Manque d aliment bétail pour le cheptel des réfugiés en cette période de soudure pour les animaux Tout en respectant les stratégies en matière d assistance internationale (hors camps et intra camps), identifier une zone commune de pâture et installer les bergers Définition d une stratégie d assistance des réfugiés hors camps et les modalités de mise en œuvre de distribution pour les bergers Faciliter l accès et distribuer l aliment bétail : (Annonce de soutien : - HCR pour une distribution gratuite de, 140 tonnes de d aliment bétail, FAO pour une distribution d au moins 100 tonnes d aliment bétail DRRAH Sahel : 2000 tonnes de SPAI de vente à prix subventionné (4500 F CFA/sac de 50 kg) dans la région, - Moyen terme MRAH HCR, FAO, PNUD et autres PFT Court terme HCR PAM, FAO MRAH Court terme HCR, MRAH FAO Autres PTF 9

10 De la Cérémonie de Clôture L atelier de la restitution de l EES et de réflexion sur la gestion du cheptel des réfugiés s est terminé dans l après midi du 30 avril par la cérémonie de clôture présidée par Mr le Gouverneur de la Région du sahel et co-présidé par le Représentant du HCR, le Coordonnateur des Programmes d Urgence et de Réhabilitation de la FAO et le Coordonnateur de la CONAREF. Cette cérémonie de clôture a débuté par la lecture des informations clés du rapport de synthèse lue par le rapporteur général de l atelier. A l issu de cette lecture une motion de remerciement a été adresse par l ensemble des participant à Mr le Gouverneur de la Région, le Coordonnateur de la CONAREF et les agences du système des Nations Unies pour l organisation de cet atelier. Dans son adresse aux participants, le Représentant du HCR a remercié les participants pour leur forte participation aux débats et tous ceux qui ont contribué activement à l organisation du présent atelier. Il a réitéré l engagement du système des nations Unies à accompagner les réfugiés dans la limite de leurs mandats tout en rappelant que la mission première du HCR est de sauver des vies humaines. Dans son adresse de clôture, Mr le gouverneur a remercié l ensemble des participants pour les résultats atteints à cet atelier et a souhaité que les engagements pris de part et d autre soit respectés afin de contribuer à une gestion apaisée du cheptel des réfugiés et de leurs hôtes dans le sahel. Sur ces mots, il a clos l atelier de restitution de l EES et de réflexion sur la gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso. Une pause des officiels à la fin de l atelier Fait à Ouagadougou, le 6 mai 2013 Les rapporteurs : KONDOMBO Salam Richard, FAO LOMPO Olivier, UNHCR 10

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena. 28-30 avril 2015

Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena. 28-30 avril 2015 Deuxi ème jour Premier jour Jour 0 Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena 28-30 avril 2015 Date Heure Activité Veille du forum (Hôtel KEMPINSKI) Arrivée

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX ATELIER DE VALIDATION DU PROJET DE PLAN D ACTIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DE BASE A ACCES UNIVERSEL AU CAMEROUN YAOUNDE, HOTEL MONT FEBE 05-06 FEVRIER 2015 Yaoundé, Cameroun, 04-06

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Accélérer la déclinaison de la Feuille de Route Régionale en «Priorités Résilience Pays» (PRP-AGIR) Atelier/Clinique Régional de Lancement

Plus en détail

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM)

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM) Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones fragiles en temps de crise Bertrand Guibert (IRAM) Contexte du Pastoralisme Le pastoralisme : un mode de vie et de production Phénomène mondial et sahélien

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE COMMUNICATION Mot de bienvenue et d ouverture Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires au Sahel et en

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

Bamako, 11-13 décembre 2007

Bamako, 11-13 décembre 2007 Mise en oeuvre des Lignes directrices de Robben Island en Afrique francophone Bamako, 11-13 décembre 2007 RAPPORT NARRATIF Introduction Ce séminaire, co-organisé par L Association pour la Prévention de

Plus en détail

BRICKS. Synthèse des travaux. De la cérémonie d ouverture

BRICKS. Synthèse des travaux. De la cérémonie d ouverture & SAWAP Programme Sahel et Afrique de BRICKS SAWAP BRICKS Synthèse des travaux SAWAP 1 12 3 La conférence du Programme Sahel et Afrique de l Ouest en appui à la Grande muraille verte (SAWAP) et le lancement

Plus en détail

RAPPORT GENERAL Foire aux Savoirs : Consolider la résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l Ouest

RAPPORT GENERAL Foire aux Savoirs : Consolider la résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l Ouest Ouagadougou, Burkina Faso, 5-7 Novembre 2013 RAPPORT GENERAL Foire aux Savoirs : Consolider la résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l Ouest CILSS Décembre 2013

Plus en détail

Ces deux cérémonies ont connu une grande mobilisation des autorités nationales, des acteurs du développement et de la société civile.

Ces deux cérémonies ont connu une grande mobilisation des autorités nationales, des acteurs du développement et de la société civile. P N U D BURKINA FASO Numéro 179 Vendredi 07 juin 2013 PNUD-KIBAI [BULLETIN MENSUEL DU PNUD BURKINA FASO] SOMMAIRE Editorial 1 EDITORIAL : DEVELOPPEMENT HUMAIN : LES RAPPORTS MONDIAL ET NATIONAL LANCES

Plus en détail

BP 3243, Addis Abeba, Ethiopie. Téléphone : +251 11 5517700 Fax : +251 11 5517844 Site Web : www.au.int COMEDAF VI

BP 3243, Addis Abeba, Ethiopie. Téléphone : +251 11 5517700 Fax : +251 11 5517844 Site Web : www.au.int COMEDAF VI AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA BP 3243, Addis Abeba, Ethiopie. Téléphone : +251 11 5517700 Fax : +251 11 5517844 Site Web : www.au.int COMEDAF VI PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DU BUREAU

Plus en détail

Libreville 14 & 15 mars 2013 RAPPORT FINAL

Libreville 14 & 15 mars 2013 RAPPORT FINAL Atelier de planification opérationnelle du Projet COMIFAC-FAO relatif aux «systèmes de surveillance et de MNV nationaux avec une approche régionale pour les pays du Bassin du Congo» Libreville 14 & 15

Plus en détail

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés:

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés: Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 Ce bulletin d information humanitaire, produit par le bureau régional OCHA pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme Foire aux savoirs Consolider la Résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel / Afrique de l Ouest Ouagadougou, Burkina Faso, 5-7 Novembre 2013 Appel à propositions Venez nous rejoindre

Plus en détail

NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE

NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE www.nepad.org info@nepad.org Tel: +27 (0) 11 256 3600 Fax: +27 (0) 11 206 3762 P.O. Box 1234 Halfway House 1685 Midrand, Johannesburg South Africa NEPAD PLANNING AND COORDINATING AGENCY TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve

Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve Assistance Alimentaire

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SUR LES JOURNEES DE CONCERTATION INTERCOMMUNAUTAIRE SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES CONFLITS DANS LE CERCLE DE MOPTI

RAPPORT GENERAL SUR LES JOURNEES DE CONCERTATION INTERCOMMUNAUTAIRE SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES CONFLITS DANS LE CERCLE DE MOPTI Ministère de l Administration Territoriale Et des Collectivités Locales. Région de Mopti. Conseil de Cercle de Mopti République du Mali Un Peuple Un But Une Foi RAPPORT GENERAL SUR LES JOURNEES DE CONCERTATION

Plus en détail

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE Protocole d Accord de Coopération Entre Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

RAPPORT DE RÉUNION PHOTO DE GROUPE

RAPPORT DE RÉUNION PHOTO DE GROUPE RAPPORT DE RÉUNION Réunion des Organes et Institutions Spécialisées de la CEMAC consacrée à l élaboration des fiches-projets, cadres logiques et stratégies de promotion du Programme Économique Régional

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX RENCONTRE NATIONALE "Le financement des collectivités locales de la Côte d Ivoire à travers le Partenariat Public Privé". Du 30 au 31 Juillet 2013 à

Plus en détail

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 CONTEXTE. Evènements clés:

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 CONTEXTE. Evènements clés: Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 Ce bulletin d information humanitaire, produit par le bureau régional OCHA pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Septembre 2012 Importations nettes de céréales au Mali malgré les excédents annoncés

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/WG.4/2012/1 Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 25 mai 2012 Français Original: anglais Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS DES PRODUITS/SECTEURS A FORT POTENTIEL D ECHANGES INTRACOMMUNAUTAIRES, POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME

Plus en détail

RAPPORT DE LA REUNION STATUAIRE DES EXPERTS EN PECHE ET AQUACULTURE DES PAYS MEMBRES

RAPPORT DE LA REUNION STATUAIRE DES EXPERTS EN PECHE ET AQUACULTURE DES PAYS MEMBRES Commission du Bassin du Lac Tchad Siège CBLT - BP 727 - N Djamena - Tchad Tel: +235 22 52.41.45 Fax: +235 22 52.41.37 E-mail : cblt_lcbc@intnet.td RAPPORT DE LA REUNION STATUAIRE DES EXPERTS EN PECHE ET

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES

RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES Ouagadougou, LES 21 ET 22 NOVEMBRE 2013 novembre 2013 Les jeudi 21 et vendredi 22

Plus en détail

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Fonds pour l Environnement Mondial. Décembre 2014 1 1.

Plus en détail

Title: OED Précis no. 134 - Gestion de la production animale au Botswana: les précieuses leçons des expériences précédentes Job number: 98F0708

Title: OED Précis no. 134 - Gestion de la production animale au Botswana: les précieuses leçons des expériences précédentes Job number: 98F0708 Title: OED Précis no. 134 - Gestion de la production animale au Botswana: les précieuses leçons des expériences précédentes Job number: 98F0708 Language: English Translations: French Country: Botswana

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT COORDINATEUR/ CHEF D EQUIPE DES CONSULTANTS POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE DES PAYS DE LA REGION DES GRANDS

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé de l évaluation finale du projet

Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé de l évaluation finale du projet CARE International au Tchad B.P. 106 725,Avenue du Colonel Moll N Djamena, Republique du Tchad Tél: (+235) 52 27 79 Fax: (+235) 52 46 69 Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé de

Plus en détail

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1 PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1. LE RENFORCEMENT DE LA COMPLEMENTARITE DES ACTIVITES AGRICOLES ET D'ELEVAGE, UN LEVIER VITAL POUR

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Le pastoralisme au Sahel : Module d animation et de formation de l IIED-ARED. Note d information générale

Le pastoralisme au Sahel : Module d animation et de formation de l IIED-ARED. Note d information générale Le pastoralisme au Sahel : Module d animation et de formation de l IIED-ARED Note d information générale Contacts Ced Hesse et Su Fei Tan (IIED) : ced.hesse@iied.org; sufei.tan@iied.org Sonja Fagerberg-Diallo

Plus en détail

Conférence CID. La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie

Conférence CID. La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie Conférence CID La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie Objectif de la conférence Constat : le grand public a souvent une vision partielle des interventions des NU en Mauritanie.

Plus en détail

Termes de Référence (TDR) du

Termes de Référence (TDR) du 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) du Séminaire de formation à la planification

Plus en détail

Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle

Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle 1 Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle Discours de Madame ALBATOUL Zakaria, Ministre de l'enseignement fondamental et de l'alphabétisation du Tchad, Présidente

Plus en détail

ITP: 309 GLOBAL Changement Climatique Atténuation et Adaptation

ITP: 309 GLOBAL Changement Climatique Atténuation et Adaptation www.sida.se/itp GLOBAL PROGRAMME INTERNATIONAL DE FORMATION AVANCEE ITP: 309 GLOBAL Changement Climatique Atténuation et Adaptation Afrique de l Ouest Séminaire introductif à Ouagadougou au Burkina Faso:

Plus en détail

Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET

Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET Le Réseau de Systèmes d Alerte Précoce contre la Famine Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET Ouagadougou, Burkina Faso 18-20 Novembre 2013 Plan A. Qu est-ce que FEWS NET? B. Les

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

b. Objectifs du Projet d ETP c. Publics/bénéficiairis ciblés Etendue du travail à réaliser

b. Objectifs du Projet d ETP c. Publics/bénéficiairis ciblés Etendue du travail à réaliser Les 1ers Entretiens Techniques du PRAPS Termes de référence pour la préparation et l organisation scientifique et technique de la conférence régionale 1. Contexte et Objectifs du Projet a. Contexte et

Plus en détail

DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL

DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL Durban, Afrique du Sud 6-7 Septembre 2012 Thème «Amélioration de l infrastructure institutionnelle et humaine

Plus en détail

Diagnostic et Leçons à tirer

Diagnostic et Leçons à tirer Atelier sur le diagnostic des systèmes d information et d alerte précoce au Tchad Diagnostic et Leçons à tirer 20 Mars 2012, N Djamena, Tchad Plan de la présentation Les attentes d un système d information

Plus en détail

SÉMINAIRE DE SENSIBILISATION SUR LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR)

SÉMINAIRE DE SENSIBILISATION SUR LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR) conférence des ministres de la jeunesse et des sports des états et gouvernements ayant le français en partage SÉMINAIRE DE SENSIBILISATION SUR LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR) Hôtel Source du Nil,

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains «Pour un nouvel élan du mouvement altermondialiste ouest africain.» Lieu : Ouagadougou Date : du 15

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

COMPTE RENDU SEMINAIRE INTERNATIONAL OUAGADOUGOU DU 18 AU 22 MARS 2013

COMPTE RENDU SEMINAIRE INTERNATIONAL OUAGADOUGOU DU 18 AU 22 MARS 2013 COMPTE RENDU SEMINAIRE INTERNATIONAL OUAGADOUGOU DU 18 AU 22 MARS 2013 THEME : «COMPRENDRE ET S APPROPRIER LE NOUVEL ACTE UNIFORME SUR LES SURETES. QUELS ENJEUX POUR L ACTIVITE BANCAIRE?» Le législateur

Plus en détail

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement.

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

Note d Information relative à la participation du REDDA-NESDA

Note d Information relative à la participation du REDDA-NESDA REDDA NESDA Réseau pour l environnement et le développement durable en Afrique Network for Environment and Sustainable Development in Africa Contact : + 225 20 20 5419/5823 /5826 Adresse : BP 95 Guichet

Plus en détail

Mission conjointe d évaluation rapide des besoins des populations d accueil de la Moughataa de Bassiknou, affectées par l afflux de réfugiés maliens

Mission conjointe d évaluation rapide des besoins des populations d accueil de la Moughataa de Bassiknou, affectées par l afflux de réfugiés maliens Mission conjointe d évaluation rapide des besoins des populations d accueil de la Moughataa de Bassiknou, affectées par l afflux de réfugiés maliens (Région de Hodh el-charghi/mauritanie) Avril 2012 Remerciements

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO. Décision d'aide humanitaire 23 02 01

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO. Décision d'aide humanitaire 23 02 01 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO Décision d'aide humanitaire 23 02 01 Intitulé : Assistance au rapatriement et réintégration des réfugiés congolais (RDC) Lieu de l'opération

Plus en détail

Welcome to AGRHYMET. Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger a.ali@grhymet.ne

Welcome to AGRHYMET. Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger a.ali@grhymet.ne L information hydroclimatique en Afrique de l Ouest, base de la maîtrise de l eau pour la Sécurité alimentaire Welcome to AGRHYMET Dr Abdou ALI, Expert hydrologue, Centre Régional AGRHYMET, Niamey, Niger

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées NA (mission régionale) Appui à l élaboration d

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

PRESENTATION DU FORUM SUR LA NORMALISATION 2ème EDITION - 2011

PRESENTATION DU FORUM SUR LA NORMALISATION 2ème EDITION - 2011 PRESENTATION SUR LA NORMALISATION 2ème EDITION - 2011 Dr. N GORAN Yao Président du Comité Scientifique du Forum Université de Cocody Tel. 22 42 62 26 / 07 74 76 71 E-mail: ngorany@yahoo.fr 1 SUITE À LA

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement PRESIDENCE DU FASO BURKINA FASO = = = = = = = Unité Progrès Justice Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement Recommandations de la Première Session du CPI 5 6 Novembre 2009 0 SYNTHESE

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt Recrutement d

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR À la fin de l année 2010, la Côte d Ivoire abritait près de 565 000 personnes relevant de la compétence du HCR, dont quelque 25 600 réfugiés libériens. Plus de 1 100 certificats de naissance ont été distribués

Plus en détail

TDR EVALUATION FINALE DES PROJETS PROMELVU ET PROXIVET

TDR EVALUATION FINALE DES PROJETS PROMELVU ET PROXIVET TDR EVALUATION FINALE DES PROJETS PROMELVU ET PROXIVET Denis RIPOCHE, Directeur Régional Afrique Centrale 21 mai 213 TDR Evaluation finale PROMELVU et PROXIVET 1/15 1. Contexte de la prestation Le programme

Plus en détail

Projet Hardrock. Commentaires et réponses des Portes ouvertes septembre 2014. comment il le sera plus tard. Environnemental

Projet Hardrock. Commentaires et réponses des Portes ouvertes septembre 2014. comment il le sera plus tard. Environnemental Environnemental Effets sur le parc provincial MacLeod Le parc provincial MacLeod est situé à environ 2 km à l est de la région de l étude le long de la route 11. Le parc est à l intérieur de la région

Plus en détail

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT Lors de la réunion des Experts sur

Plus en détail

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST CONFERENCE REGIONALE SUR LA RATIFICATION DES INSTRUMENTS INTERNATIONAUX

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET DE CONSTRUIRE DES QUESTIONNAIRES CONTEXTUELS 1. CONTEXTE

Plus en détail

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif?

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Les récentes émeutes de la faim à Maputo, au Mozambique, ont servi à rappeler brutalement que les augmentations

Plus en détail

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM NOTE D INFORMATION sur le GAFSP Présentée par Ndiogou Fall Comité de pilotage GAFSP Aout 2010 1 La crise alimentaire de 2008 a relancé le débat sur la situation

Plus en détail

QUESTIONS D ORGANISATION. Ordre du jour provisoire annoté INTRODUCTION

QUESTIONS D ORGANISATION. Ordre du jour provisoire annoté INTRODUCTION CBD Distr. GÉNÉRALE UNEP/CBD/WG-ABS/7/1/Add.1/Rev.1 25 mars 2009 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS GROUPE DE TRAVAIL SPÉCIAL À COMPOSITION NON LIMITÉE SUR L'ACCÈS ET LE PARTAGE DES AVANTAGES Septième réunion

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ATELIER REGIONAL DU PROGRAMME PILOTE LEAD «PASTORALISME ET ENVIRONNEMENT AU SAHEL»

COMPTE-RENDU DE L ATELIER REGIONAL DU PROGRAMME PILOTE LEAD «PASTORALISME ET ENVIRONNEMENT AU SAHEL» COMPTE-RENDU DE L ATELIER REGIONAL DU PROGRAMME PILOTE LEAD «PASTORALISME ET ENVIRONNEMENT AU SAHEL» ELABORATION D UN SYSTEME D INFORMATION PASTORALISME ET ENVIRONNEMENT AU SAHEL (SIPES) Ouagadougou, Soritel

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

PLAN DE SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNE RURALE DE KALABANCORO

PLAN DE SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNE RURALE DE KALABANCORO PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DU MALI ---------------------- Un Peuple Un But Une Foi Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA) ----------------------- Projet de Mobilisation des Initiatives

Plus en détail

Indice de Résilience. Mesure et Analyse. R i = f (IFA i, ABS i, AA i, NAA i, APT i, SSN i, CC i, EIE i, S i, AC i ) in collaboration with

Indice de Résilience. Mesure et Analyse. R i = f (IFA i, ABS i, AA i, NAA i, APT i, SSN i, CC i, EIE i, S i, AC i ) in collaboration with Indice de Résilience Mesure et Analyse R i = f (IFA i, ABS i, AA i, NAA i, APT i, SSN i, CC i, EIE i, S i, AC i ) in collaboration with Sommaire La méthode RIMA pour mesurer la résilience R i = f (IFA

Plus en détail

ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1

ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1 ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1 Cadre Stratégique Intégré des Nations Unies en Haïti (ISF) Le Cadre Stratégique Intégré

Plus en détail

PROJET DE DEVELOPPEMENT AGROTOURISTIQUE DU VILLAGE DE BAZOULE

PROJET DE DEVELOPPEMENT AGROTOURISTIQUE DU VILLAGE DE BAZOULE PROJET DE DEVELOPPEMENT AGROTOURISTIQUE DU VILLAGE DE BAZOULE 1 1 CONTEXTE ET POSITION GEOGRAPHIQUE Ce projet concerne Bazoulé qui est un village de près de 5000 habitants, situé sur la commune rurale

Plus en détail

Rapport de formation des membres du Comité Interprofessionnel du Riz du Burkina (CIR-B) en gestion comptable et financière

Rapport de formation des membres du Comité Interprofessionnel du Riz du Burkina (CIR-B) en gestion comptable et financière Rapport de formation des membres du Comité Interprofessionnel du Riz du Burkina (CIR-B) en gestion comptable et financière (Bobo Dioulasso, du 11 au 22 juillet 2011) Juillet 2011 TABLES DES MATIERES I.

Plus en détail

Caractéristiques. Conditions de mise en œuvre. Avantages. - Doivent faire l objet d une réflexion stratégique pluriannuelle et concertée ;

Caractéristiques. Conditions de mise en œuvre. Avantages. - Doivent faire l objet d une réflexion stratégique pluriannuelle et concertée ; DEFINIR LES OBJECTIFS STRATEGIQUES ET OPERATIONNELS La stratégie retenue par la collectivité doit être présentée de manière synthétique en structurant autour de quelques orientations les objectifs qui

Plus en détail

NEWSLETTER I.A.D.L (BULLETIN D INFORMATIONS TRIMESTRIEL) SEPTEMBRE 2014

NEWSLETTER I.A.D.L (BULLETIN D INFORMATIONS TRIMESTRIEL) SEPTEMBRE 2014 NEWSLETTER I.A.D.L (BULLETIN D INFORMATIONS TRIMESTRIEL) SEPTEMBRE 2014 Fondé en 2011, sous les cendres du Cabinet-Conseil PRACTIDEV-CONSULT qui avait déjà totalisé 20 ans d existence, L institut Africain

Plus en détail

République-Unie de Tanzanie

République-Unie de Tanzanie République-Unie de Tanzanie Objectifs principaux Sauvegarder les droits des réfugiés originaires du Burundi, de la République démocratique du Congo (RDC) et de Somalie en offrant une protection internationale,

Plus en détail

ICVolontaires Mali. Projet E-tic, la Vitrine du Sahel. Rapport. Atelier de Lancement (18 février 2010) PARTENAIRES. Youth and ICTs_Mali

ICVolontaires Mali. Projet E-tic, la Vitrine du Sahel. Rapport. Atelier de Lancement (18 février 2010) PARTENAIRES. Youth and ICTs_Mali ICVolontaires Mali Projet E-tic, la Vitrine du Sahel Rapport Atelier de Lancement (18 février 2010) Présenté par : Le Conseil d Administration PARTENAIRES Février 2010 CRESP Sénégal Youth and ICTs_Mali

Plus en détail

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO Mars 2014 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

PROGRAMME. Palais des Congrès Cotonou, Bénin

PROGRAMME. Palais des Congrès Cotonou, Bénin PROGRAMME Palais des Congrès Cotonou, Bénin La réunion est réalisée par la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le développement (CNUCED) avec l apport financier Du Fonds commun pour les produits

Plus en détail

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest»

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest» CED EAO Co mmunau t é Économiq u e de s Ét ats d Af r iq u e d e l O u es t Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles ECOWAS Econo m ic Co mmunit y of West Af r ica

Plus en détail

Colloque international sur le droit de l environnement en Afrique Abidjan, 29-31 octobre 2013. Annonce. Mars 2013

Colloque international sur le droit de l environnement en Afrique Abidjan, 29-31 octobre 2013. Annonce. Mars 2013 Colloque international sur le droit de l environnement en Afrique Abidjan, 29-31 octobre 2013 Annonce 1 Mars 2013 I. Cadre de l action L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), l

Plus en détail

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Note d orientation Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Évaluer comment l adaptation aux changements climatiques contribue à la réduction de la pauvreté

Plus en détail

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

La délégation a été reçue par docteur YAMEOGO Jean baptiste, président du comité statutaire du CNPB, représentant le Président.

La délégation a été reçue par docteur YAMEOGO Jean baptiste, président du comité statutaire du CNPB, représentant le Président. SOMMAIRE PATRONAT.net BUETIN BIMESTRIE D INFORMATION DU CONSEI NATIONA DU PATRONAT BURKINABE A N N É E 4, N 0 2 6 A O U T S E P T 2 0 1 3 P A G E 1 a BDM : vers la création d une nouvelle banque au Burkina

Plus en détail

RÉSULTATS DU PROGRAMME PARC W / ECOPAS PÉRIODE 2001-2008 PRÉSENTATION POUR LA RESTITUTION DU 27 JUIN 2008

RÉSULTATS DU PROGRAMME PARC W / ECOPAS PÉRIODE 2001-2008 PRÉSENTATION POUR LA RESTITUTION DU 27 JUIN 2008 RÉSULTATS DU PROGRAMME PARC W / ECOPAS PÉRIODE 2001-2008 PRÉSENTATION POUR LA RESTITUTION DU 27 JUIN 2008 Structure de la présentation Parc W ECOPAS Menaces Activités Promotion Géographie Programme Congrès

Plus en détail