Check-list service sanitaire pour entreprises

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Check-list service sanitaire pour entreprises"

Transcription

1 Check-list service sanitaire pour entreprises Formation Matériel Local sanitaire

2 2 LAA : Nom No. Société Adresse Branche Responsable sécurité NPA I Lieu CFST I répartition branche Adresse internet de l entreprise resp. séc. Téléphone (centrale) Téléphone I Natel (resp. séc.) Fax (centrale) Fax (resp. séc.) Nombre de collaborateurs (Total personnes) Sanitaire d entreprise oui non Responsable pour le service sanitaire d entreprise Nom Prénom Adresse NPA I Lieu Téléphone Natel Fax Contrôle d entreprise accompli le (Date) par (Nom I prénom) Accompagné dans l entreprise par (Nom I prénom) Remarques Lieu Date Visa entreprise

3 3 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Recommandation Proposition d équipement d un poste sanitaire d entreprise de l Association suisse pour sanitaires d entreprise (ASSE). Situation Facilité d accès, si possible au rez-de-chaussée resp. avec ascenseur accessible civières Libre passage pour service sanitaire, lieu de transbordement protégé d intempéries Accès libre sans seuils ni marches Toilettes, ev. douches à proximité immédiate (porte ouvrant vers l extérieur!) Dispositif de sécurité - portes d accès, portes à enroulement etc. Marquage signalisation Toutes les voies menant au poste sanitaire/infirmerie doivent être uniformément optiquement signalés très visiblement Heures d ouverture affichées sur la porte d entrée Nom du sanitaire d entreprise en service (Pager) et/ou médecin Tableaux de signalistation (téléphone d urgences, défibrillateur, pharmacie, évacuation, sortie de secours) Aménagement du poste sanitaire/infirmerie Surface selon recommandation de la CRS d au moins 18 m 2 Largeur de porte au moins 100 cm Accès au poste sanitaire/infirmerie pour les civières (civière 220 cm) Température ambiante garantie Sols et parois faciles à nettoyer (pas de tapis) Possibilités d aération Pas de vue de l extérieur par portes et fenêtres! Installation Eau courante chaude et froide Evier Chauffage/climatisation Plusieurs prises de courant (au moins 10 Amp. garantis!) Téléphone avec sortie directe et sélection directe Mobilier Pupitre, chaises Fauteuil d examen avec accoudoir et appui-tête Banquette d examen Lampe d examen (mobile) Armoire frigorifique avec congélateur (vessie de glace etc.) Armoire de matériel pour matériel sanitaire Poubelle avec couvercle (Vous obtenez ses articles dans des grand magasins, des magasins sanitaires, chez Novamed etc.)

4 Check Service Sanitaire 4 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Matériel général Brosse Dispensateur de savon et de désinfectant Produits de soins des mains Ciseaux et lime à ongles Distributeur pour rouleau de papier et rouleaux de remplacement Sacs en plastique Sacs à poubelle Verre à dent et support auprès du lavabo Gobelets en plastique Cuillières à thé, cuillières à soupe Bassin hygiénique, urinal Haricots (carton) Protèges-table jetables (rouleau) Couvertures, divers coussins Matériel de bureau, fichier de personnel, fichier de patients Toile de sauvetage évent. civière évent. support pour civière évent. civière scoop Cette installation suit les mêmes critères que pour le chapitre Aménagement, mais s adapte au nombre de peronnes, éventuellement un médecin d usine et un sanitaire d entreprise et leur niveau de formation. Pansements Cartouches de pansement div. bandes élastiques Compresses de gaze stériles Compresses de gaze non-stériles Compresses pour blessures (Comprigel) Pansements combinés Pansements vaporisés d alumine (Aluderm) divers pansements rapides divers sparadraps Draps triangulaires et carrés Ouates de pansement Tampons à l alcool Tampons en ouate de cellulose stérile Tampons en ouate de cellulose non-stérile Bâtonnets ouatés stérile Bâtonnets ouatés non-stérile Spatules de bois

5 5 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Pansements (suite) Agrafes de pansement Epingles de sûreté Doigtiers Bandeaux pour les yeux, noir Pansements pour les yeux Brassard Ster-Strip Nettoyage et désinfection de plaies (selon taille d entreprise) Désinfection pour plaies, Betadine 60 ml Désinfection incolore pour mains Désinfection incolore pour surfaces Alcool à 70% Gants de différentes tailles, stériles Gants de différentes tailles, non-stériles Attention! Controller les dates d expiration. Appareils et instruments (selon taille d entreprise) Appareil de mesure de la tension Soufflets d insufflation avec divers masques et réservoir d oxygène 1 masque d oxygène pour adults avec tuyau et réservoir Insufflateur à usage unique Bouteille d oxygène Manodetendeur pour boutielle d oxygène Thermomètre Unité d aspiration (électrique ou manuel) Lampe de poche avec batteries de rempalcement Loupe Pincettes anatomiques Pincettes chirugicales Brucelles Scie pour bagues évent. set pour traitement de blessures Ciseau de pansement Ciseau à habits Appareil de mesure de la saturation en oxygène Défibrillateur

6 6 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Accessoires de perfusion, injection et intubation (selon taille d entreprise) Garrot tubularie Solution de persufion de lactate de Ringer Venflon Safelon Canules Seringes Set d intubation Médicaments (selon taille d entreprise) Pharmacie fermant à clé Remise de médicaments seulement après entente avec le médecin responsable. Attelles et transport (selon taille d entreprise) Assortiment d attelles (p.ex. Sam Splint, attelles à dépression) Echarpe (brassard) pour le bras Civière Civière scoop, matelas à dépression Toile de sauvetage Civière Spineboard Chaise roulante, béquilles Minerves pour adults et enfants (à usage unique recommandé) Vorsorgen Augennotfälle (entsprechend der Betriebsgrösse) Douche oculaire Falcon lave-œil de remplacement Blépharostat Boucle pour corps étrangers Information Divers de ses articles sont disponibles auprès du shop de l Alliance suisse des samaritains.

7 7 Taille de l entreprise I nombre de collaborateurs Recommandation SECO, mai 2014 Nombre de collaborateurs par site Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Nombre de personnes Nombre de personnes Nombre de personnes Personnel diplômé Nombre de personnes et plus Personnel diplômé (Nombre de personnes) Dernière formation continue accomplie Niveau 1 (Nombre de personnes) Cours de sauveteur I BLS-AED Dernière formation continue accomplie BLS (6 heures) Sauvetage dans la rue (10 heures) Système de cours CRS Sauvetage dans différentes situations avec BLS, Cours : 15 heures Attestation plus récente que 5 ans Attention! Un remplacement doit être assuré! Les microentreprises et les petites entreprises peuvent constituer des regroupements pour les premiers secours (p. ex. entre entreprises pratiquant des activités diverses dans le même bâtiment ou entre entreprises limitrophes). Entreprises avec des dangers particuliers selon directive no 6508 de la CFST.

8 8 Taille d entreprise I nombre de collaborateurs (suite) Recommandation SECO, mai 2014 Niveau 2 (Nombre de personnes) Premiers secours élargi I cours de samaritains plus module poste sanitaire (2 jours) Dernière formation continue accomplie Système de cours Attestation plus récente que 5 ans Premiers secours et prise en charge, 18 heures Cours : 3 jours plus AED (4 heures) Niveau 3 Sanitaire d entreprise (6 jours) (Nombre de personnes) Dernière formation continue accomplie Système de cours Premiers secours et premières mesures pour tâches spéciales Cours : 6 jours Certifcat de formation continue annuelle attention! Un remplacement doit être assuré! Taille d entreprise I nombre de coffres de premiers secours etc. Nombre de collaborateurs par site Micro- entreprises Coffres de premiers secours 1 1 plusieurs Appareil AED au moins 1 Local premiers secours au moins 1

9 9 Cours standard Système de cours Le système de cours sert comme base pour la formation de secouristes profanes en Suisse. Offre spéciales supplémentaires possibles: Offre de formations pour certification: Réalisation du système de cours à l ASS autres propositions possibles Cours refresh ASS Niveau 3 autres telles: armée, protection civile, pompiers, police connaissances autres telles: spécifiques armée, protection pour les sauvetages civile, pompiers, dans les alpes police et sur les pistes service au poste Premiers secours et premières mesures pour mandats spécifiques 6 jours Cours sanitaire d entreprise ASS I + II Niveau 2 Niveau 1 spécifique pompiers police approfondissement des connaissances par ex. pour la famille, les loisirs, au lieu de travail, hobby Brevet SSS II Brevent SSS I AED - SRC 4 heures *BLS - SRC 4 à 6 heures Permiers secours et prise en charge 18 h Elément 2, premiers secours et prise en charge 5 h Elément 1, premiers secours au quotidien h Cours de sauveteur dans les situations différentes et *BLS = 15 heures Cours de secourisme routier 10 h Cours samaritains + modul poste sanitaire ou Cours préliminaires pour sanitaire d entreprise Cours de sauveteurs et cours *BLS et réanimation Approuvé: - par la SMEDREC, 16 janvier 2003 *BLS (Basic Life Support) = CPR Cours aux entreprises Cours de sauveteurs, y compris cours de base BLS (Niveau 1) Cette formation doit permettre à chacun de porter des premiers secours (premières mesures générales en situation d urgence, y compris BLS-AED). Le sauvetage doit pouvoir être accompli au poste de travail, pendant les loisirs et le sport, dans le ménage, à l armée et en matière d aide en cas de catastrophe. Chacun doit pouvoir être capable d accomplir les gestes judicieux au bon moment dans les situations les plus diverses (en cas d accidents ou de maladies aiguës telles qu infarctus du myocarde, détresse respiratoire etc.) et d employer judicieusement le temps jusqu au moment de l arrivée des secours professionnels. Ces cours tiennent lieu en collaboration avec les associations cantonales de l ASS.) Objectifs Le/la participant/e est à même de procéder au premier examen du patient. Il/elle connaît la chaîne de survie et la déclenche (alarme correcte). Il/elle applique correctement les mesures du schéma BLS-AED, accomplit correctement la BLS chez l adulte et la posture latéral. Conditions Aucune Groupe-cible Entreprises actives au niveau national sur plusieurs sites Niveau 2 premiers secours et prise en charge Désirez-vous élargir vos connaissances en matière de premiers secours? Ètes-vous intéressé par une formation du Niveau 3, mais vous en disposez toutefois pas encore des connaissances de base nécessaires? Avec notre formation, vous pouvez acquérir les connaissances de base en matière de premierss secours et de mesures préventives. Objectifs Vous recevez des connaissances étendues en premiers secours en cas de traumatismes physiques dus à un accident, ainsi lors de maladies aiguës. Vous pouvez, sur la base de votre formation, évaluer la situation et organiser les moyens personnels et matériels nécessaires. Cette formation est très utile aussi bien au travail que dans le ménage, ainsi que dans les loisirs. Conditions d admission Attestation de sauveteur (pas plus ancienne que 5 ans) Attestation Réanimation (BLS-AED) valide Groupe-cible Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires des sapeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maître-nageurs, sauveteurs alpins Durée 2 jours Durée 2 jours

10 10 Cours standard Niveau 3 Premiers secours et premières mesures pour mandats spécifiques Désirez-vous élargir vos connaissances en matière de premiers secours? Voulez-vous apporter des premiers secours de haute qualité dans votre entreprise? Voulez-vous pouvoir apporter votre aide aux sauveteurs professionnels? Avec notre formation vous pouvez acquérir des connaissances élargies en matière de premiers secours afin d assumer des fonctions spéciales dans votre profession et dans les loisirs. Cela est le niveau le plus élevé de la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage. Objectifs Vous pouvez acquérir des connaissances élargies en matière de premiers secours. En cas d accident ou de maladie, vous pouvez introduire les mesures optimales compte tenu de l évaluation différenciée de la situation et des moyens disponibles. Vous constituez le trait d union avec les secours professionels et pouvez assister le personnel diplômé ou le médecin dans l accomplissement des interventions extra-cliniques. Conditions d admission pour la partie I Accomplissement du niveau 2 (pas plus ancien que 5 ans) Attestations BLS-AED valides Conditions d admission pour la partie II Accomplissement de la partie I Premiers secours pour des tâches spécifiques ou Cours de sanitaires d entreprise partie I ou cours d aide de transport partie I Attestations BLS-AED valides Groupe cible Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires des sapeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maîtres-nageurs, sauveteurs alpines Samaritains/es, moniteurs/rices de cours/section ASS Durée 6 jours sans interruption ou répartis en deux blocs de 3 jours Contenus de la formation Concept d alarme/infirmerie/matériel de sauvetage Pouls/mesure de la pression sanguine Urgences cardiaques/troubles respiratoires Accidents de chimie et d électricité Traumatologie (tête/dos/extrémités) Autoprotection/hygiène/infections Diabète mellitus/mesure du taux de sucre sanguin Fractures/luxations/connaissances des pansements Hémostase/soins des blessures/urgences thermiques Gynécologie/urgences chez les enfants Assistance à l intubation et lors de perfusions Maladies neurologiques Psychologie/stress Formation Défibrillation Automatique Externe Cours réanmation (BLS-AED) (selon SRC) Si la circulation sanguine s arrête brusquement, il faut aussi rapidement que possible la remettre en fonctionnement. Des études récentes l ont révélé: en cas d arrêt du système cardio-vasculaire avec fibrillation ventriculaire, plus vite on procède à une défibrillation, plus élevées sont les chances de survie pour le patient. Objectifs Vous appliquez correctement le schéma BLS-AED et connaissez l algorithme. Vous exécutez correctement la Réanimation cario-respiratoire et faites un usage correct de l appareil DAE. Grâce à ce cours, vous pouvez acquérir des connaissances de base élargies en matière de réanimation Conditions Aucune Groupe-cible Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires des sapeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maîtres-nageurs, saveteurs alpines Samaritains/es, moniteurs/rices de cours/section ASS Recommandation Le SRC recommande de suivre les cours de recyclage en l espace de deux ans. Durée 6 heures Cours de recyclage ASS Formation continue ASS (Niveau 2 et 3) Dans le cadre de cours d un jour, nos cours de recyclage vous donnent la possibilité de rafraîchir la matière apprise au moyen d exercices pratiques et de l utilisation des moyens auxiliaires divers. Grâce à une formation continue, vous restez toujours au courant des dernières acquisitions et pouvez acquérir de la sûreté dans les cas d urgence. Conformément aux normes de cours du système de cours, on suivra des formations continues régulières (au moins un jour par année) afin d assurer la validité de l attestation. Objectifs Rafraîchir les capacités Acquérir la sécurité pour les cas d urgence Condition Avoir accompli le Niveau 2 ou Niveau 3 Groupe-cible futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels Samaritains/es, moniteurs/rices de cours/section ASS Sanitaires des sampeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maîtres-nageurs, sauveteurs alpines Durée Thémes Pour des informations détailles le service Formations spécialisées est à votre entiere disposition.

11 App de premiers secours 11 Êtes-vous formé en premiers secours? Téléchargez maintenant l app de premiers secours gratuite! Conseils de prévention et checklists Instructions de premiers secours pas à pas Fonction appel de détresse intégrée Vidéos et animations Quiz interactif et bien plus encore Disponible sur App Store et Google Play. Cours premiers secours Cours de sauveteur et esauveteur Un savoir précieux en cas d urgence au millieu de la circulation routière et au quotidien. Cours de sauveteur - Refresher et erefresher premiers secours Rafraîchissement les connaissances de premiers secours. Cours Réanimation (BLS-AED) et eréanimation Apprendre à agir correctement lors d un arrêt cardiaque. Maîtriser la technique qui sauve la vie. Urgence che les enfants Un cours pour les parents, grandsparents et tous ceux qui sont souvent en contacte avec des enfants. Cours de samaritain Connaissances de base consernant les maladies courantes. Urgences dans le sport Premiers secours lors d accidents et de maladies durant l exercice d un sport. Soins à domicile en cas de risque de contagion Apprendre comment soigner les proches et amis à la maison. Cours OACP Premiers secours sur la route Cours pour les chauffeurs professionnels Formations spécialisées Le savoir comment faire en cas d urgence au poste de travail. Service des ventes Auprès du eshop de l Alliance suisse des samaritains vous trouvez les sparadraps, des défibrillateurs et beaucoup plus. i

12 12 Renseignements Renseignements et conseils Pour tous renseignements concernant la formation des sanitaires d entreprise ASS et pour les conseils sur l aménagement de l infirmerie, consulter spécialisées ou Alliance suisse des samaritains Martin-Disteli-Strasse Olten Téléphone Fax Organisation de sauvetage de la CRS Version août 2014

check-list matériel sanitaire pour entreprises

check-list matériel sanitaire pour entreprises check-list matériel sanitaire pour entreprises pour entreprises 2 aménagement local sanitaire Matériaux divers Brosse à main Distributeur de savon et de désinfectant Crème pour les mains Ciseaux et lime

Plus en détail

de cours de niveau 2 pour la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage deuxième partie (premiers secours et prise en charge)

de cours de niveau 2 pour la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage deuxième partie (premiers secours et prise en charge) NORMES DE L ASSOCIATION RESQ de cours de niveau 2 pour la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage deuxième partie (premiers secours et prise en charge) «Normes de cours, niveau 2,

Plus en détail

Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains

Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains 18.04.2008 OC 369 Annexe 1 Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains Sommaire 1. Au niveau de section 1.1 Architecture 1.2 Module 1 (Formateur I ASS) 1.3 Prérequis 1.4

Plus en détail

Premiers secours. Article 36

Premiers secours. Article 36 Commentaire de l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail Art. 36 Article 36 Premiers secours 1 Les moyens nécessaires pour les premiers secours seront disponibles en permanence, compte tenu des dangers

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

du personnel ayant reçu une formation sanitaire. Les locaux destinés à l infirmerie doivent être facilement accessibles avec des brancards.

du personnel ayant reçu une formation sanitaire. Les locaux destinés à l infirmerie doivent être facilement accessibles avec des brancards. Article 36 Premiers secours 1 Les moyens nécessaires pour les premiers secours doivent être disponibles en permanence, compte tenu des dangers résultant de l exploitation, de l importance et de l emplacement

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie Le chariot d urgences Qu est ce que le chariot d urgences Chariot mobile utilisé pour la prise en charge vitale

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE Les premiers instants qui suivent un accident sont décisifs et des gestes simples peuvent parfois sauver une vie. Dans votre

Plus en détail

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 )

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) n W662005964 / siren 790 223 317 / arrêté préfectoral n 2013109-0001 INITIATIONS Initiation au Défibrillateur : l arrêt cardiaque

Plus en détail

10.03.2012. Forum Romand 2012. Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation. Quelques définitions

10.03.2012. Forum Romand 2012. Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation. Quelques définitions Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation Claudia Pohl Coordinatrice groupes de maintenance Fondation Suisse de Cardiologie Fondation Suisse de Cardiologie

Plus en détail

Gestion des urgences

Gestion des urgences Gestion des urgences - Semi-automatique - Primedic HeartSave PAD Défibrillateur semi-automatique Un arrêt cardiaque ne peut être évité, mais les conséquences, si! Avec le Primedic HeartSave PAD, vous possédez

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie Médecine préventive CdG 44 La trousse à pharmacie Cette trousse est destinée aux agents de la collectivité Différents modèles peuvent être proposés : - Trousse simple ou coffre à poignée - Armoire murale

Plus en détail

1 Description. 2 Risques. 3 Réglementation. 3.1 AR Premiers secours

1 Description. 2 Risques. 3 Réglementation. 3.1 AR Premiers secours 1 Description L organisation des premiers secours dans l entreprise de construction est non seulement obligatoire mais également primordiale car les risques sont nombreux dans ce secteur et la fréquence

Plus en détail

Règlement de l IAS pour la formation de secouristes dans le sauvetage - Secouristes niveau 1 IAS

Règlement de l IAS pour la formation de secouristes dans le sauvetage - Secouristes niveau 1 IAS Règlement de l IAS pour la formation de secouristes dans le sauvetage - Secouristes niveau 1 IAS (Premiers secours dans différentes situations inclus BLS-AED complet) Réglements _Niveau 1_Version 9_final_IAS

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière.

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Travail Poste Durée : 0 minutes Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Aidez comme vous l'avez appris. Pensez à haute voix et expliquez votre

Plus en détail

Règlement pour postes sanitaires

Règlement pour postes sanitaires 21.01.2006 OC 355 Règlement pour postes sanitaires Généralités 1. But 1.1 Le présent règlement fixe les conditions minimales à respecter pour l'installation et pour le fonctionnement des postes sanitaires

Plus en détail

pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours»

pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours» NORMES DE L ASSOCIATION RESQ pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours» 2 Sommaire 1. Objectif général... 3 2. Public cible... 3 3. Contenu de

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Catalogue 2015 Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Edito 2015 C est la rentrée! Période d effervescence s il en est,

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Secourisme-Sécurité Sauveteur Secouriste du travail Les personnels volontaires ou désignés pour porter secours en cas d'accident, ils doivent être capable d'agir face à une situation

Plus en détail

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels Formez-vous pour mieux prévenir les risques professionnels . Formation initiale : 14 heures MAC : 7 heures De 4 à 10 Formateur SST certifié Habilitation de l I. : N 01190/2011/SST-1/0/13 Sauvetage Secourisme

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

Sauver une vie, en 3 gestes!

Sauver une vie, en 3 gestes! Sauver une vie, en 3 gestes! Gestes Élémentaires de Survie Formation aux élèves de 5 e des collèges Essonniens Pourquoi former aux gestes élémentaires de survie? Reconnaître l arrêt cardiaque Le Sdis de

Plus en détail

L EDUCATION ET LA PROTECTION DES ELEVES EN CAS DE TREMBLEMENT DE TERRE

L EDUCATION ET LA PROTECTION DES ELEVES EN CAS DE TREMBLEMENT DE TERRE L EDUCATION ET LA PROTECTION DES ELEVES EN CAS DE TREMBLEMENT DE TERRE Recommandations pour les élèves de l enseignement primaire classes CP - CM 1 Affiches MTCT-INCERC 2006 Ce que nous devons faire pour

Plus en détail

TARIF des MULTIRISQUES

TARIF des MULTIRISQUES MULTIRISQUES 1 Personne : FAR 2000 PP 15,00 MIN 3060 TP 11,00 2 Personnes : FAR 2070 PP 18,00 TRO 2070 TP 18,00 2/4 Personnes : FAR 2010 PP 16,00 FAR 1010 AP 36,00 FAS 3050 TP 15,00 4/6 Personnes : FAR

Plus en détail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail PREV 1: Prévention des risques liés à l activité physique Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail Durée: 2 jours aucun Public concerné : Personnel occupant un poste

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE FORMATION CONTINUE BREVET FEDERAL DE CONCIERGE

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE FORMATION CONTINUE BREVET FEDERAL DE CONCIERGE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE FORMATION CONTINUE BREVET FEDERAL DE CONCIERGE www.ceff.ch OBJECTIFS GENERAUX DE LA FORMATION Le ceff propose une formation menant à l obtention du

Plus en détail

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise D autres questions? TCS Carte Entreprise Contactez-nous : 0842 440 440 0844 888 112 entreprise@tcs.ch www.tcs.ch/entreprise Helpcard En cas de panne ou d accident En Suisse 0800 808 114 A l étranger +41

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S1 Vaccination

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S1 Vaccination Kantonales Führungsorgan KFO Protection de la population Bevölkerungsschutz Fribourg, le 16 novembre 2011 Table des matières A. Introduction - historique... 3 A.1. But du document... 3 A.2. Bases légales

Plus en détail

Année scolaire 2012-2013

Année scolaire 2012-2013 Année scolaire 2012-2013 Partenariat: Le Certificat de capacité, aussi appelé «certificat 95» - carte de qualification de conducteur à l étranger pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 L Union européenne

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

RIFA-Plongée Capacité N 6

RIFA-Plongée Capacité N 6 RIFA-Plongée Capacité N 6 Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime Réactions et Intervention Face à l Accident de Plongée Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime

Plus en détail

DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE

DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE DESCRIPTIF DES FORMATIONS PROTECTION CIVILE 0. Filière d instruction 1. Collaborateur d état-major 1.1 Spécialiste de l aide psychologique d urgence 1.2 Spécialiste de la protection des biens culturels

Plus en détail

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs AED Plus La meilleure assistance pour les sauveteurs RCP indispensable Les dernières recommandations publiées en 2010 par le conseil européen de réanimation (ERC, European Resuscitation Council) sont claires

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

Référence réglementaire : CODE DU TRAVAIL - Quatrième Partie Livre II Titre II Chapitre IV Section 3 : Matériel de premier secours et secouriste Article R4224-14 En savoir plus sur cet article... Créé

Plus en détail

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique

TITRE La défibrillation automatisé. l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé l Utilisation d un Défibrillateur Semi Automatique TITRE La défibrillation automatisé Plan d intervention Objectif La réglementation La chaîne de secours Objectif général

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 Organisme de formation aux premiers secours, incendie et prévention des risques professionnels. Enregistré sous le numéro 11 75 47989 75 auprès du préfet de région

Plus en détail

Premiers secours: souvent pas de deuxième chance!

Premiers secours: souvent pas de deuxième chance! Nouveau: 50% de rabais sur le matériel d urgence Branchen Versicherung Assurance des métiers Assicurazione dei mestieri T o u t s i m p l e m e n t s û r. Premiers secours: souvent pas de deuxième chance!

Plus en détail

Tableau récapitulatif 2009

Tableau récapitulatif 2009 Tableau récapitulatif 2009 Thème Durée Date Lieu ACMO Module 1 : Formation avant prise de fonction. 3 jours 20,21,22 Avril ou 27, 28, 29 Avril page 2 Module 2 : Formation continue après prise de fonction,

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

Gestionnaire du commerce de détail avec maturité professionnelle commerciale

Gestionnaire du commerce de détail avec maturité professionnelle commerciale Gestionnaire du commerce avec maturité professionnelle commerciale La nouvelle opportunité de progresser rapidement dans le commerce Assistant/e du commerce avec attestation fédérale 2 ème année d apprentissage

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

SOMMAIRE GENERALITES. Assistance

SOMMAIRE GENERALITES. Assistance SOMMAIRE GENERALITES 1 Consignes de sécurité 1 Description du produit 2 Fonctionnement et utilisation 2 Entretien 5 Recyclage 5 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 5 GENERALITES Nous vous remercions d avoir choisi

Plus en détail

Formation PLAN DE COURS

Formation PLAN DE COURS Formation PLAN DE COURS 2012 INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SOINS GÉNÉRAL/DEA Le cours Premiers soins - Général prépare le candidat à assumer un rôle d intervenant pré hospitalier lors d une

Plus en détail

Prise de position des représentants médicaux SSMUS et. SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et. de technicien ambulancier

Prise de position des représentants médicaux SSMUS et. SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et. de technicien ambulancier Prise de position des représentants médicaux SSMUS et SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et de technicien ambulancier La Société suisse de médecine d urgence et de sauvetage (SSMUS)

Plus en détail

L Hospitalisation à domicile

L Hospitalisation à domicile L Hospitalisation à domicile Centre Hospitalier B.P. 70348 22303 LANNION Cedex 02.96.05.70.15 S O M M A I R E Où SE SITUE L HAD? p 2 QU EST-CE QUE L HAD? p 4 QUEL LIEU D INTERVENTION? p 4 QUE DOIT-ON

Plus en détail

Réglementation Formation SST

Réglementation Formation SST Réglementation Formation SST Définition : Un sauveteur-secouriste du travail (SST) est un membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d'accident. Il doit être capable de porter

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

Fiche Action PME. Prévention des risques professionnels. Nos Objectifs. Démarche. Contexte. Partenaires et thèmes

Fiche Action PME. Prévention des risques professionnels. Nos Objectifs. Démarche. Contexte. Partenaires et thèmes Fiche Action PME Prévention des risques professionnels Nos Objectifs Permettre au dirigeant d entreprise d engager et de développer une démarche de prévention des risques professionnels dans l entreprise.

Plus en détail

30/04/2010 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE. Référence produit : 038.365.24

30/04/2010 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE. Référence produit : 038.365.24 FICHE TECHNIQUE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE Référence produit : 038.365.24 1 RESUME DES FONCTIONALITES Le défibrillateur externe automatique CardiAid est un dispositif facile à utiliser, spécialement

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Dossier de presse Défibrillateurs Conférence de presse lundi 7 juin 2010 Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Sommaire P3 : P4 : P5 : P6 : Communiqué de presse Présentation des défibrillateurs

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 FORSEC est une entreprise de formation spécialisée dans les risques professionnels. CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 «Informer, Notre mission : «Informer, Former et Responsabiliser». Former votre personnel

Plus en détail

Formez-vous avec. les sapeurs-pompiers. Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie

Formez-vous avec. les sapeurs-pompiers. Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie Formez-vous avec les sapeurs-pompiers Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie Nos formations : 1 2 3 4 5 Initiation au secourisme : initiez un large effectif au secourisme.

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Présenté par :

LE RISQUE INCENDIE. Présenté par : LE RISQUE INCENDIE Présenté par : LES CAUSES D ECLOSION DES INCENDIES 1 - Causes Humaines : La cigarette. L'électricité. La négligence. Les produits inflammables. L'ignorance. La malveillance. 2 - Causes

Plus en détail

Gestionnaire du commerce de détail

Gestionnaire du commerce de détail Gestionnaire du commerce La nouvelle voie vers un avenir professionnel dans le commerce Assistant/e du commerce avec attestation fédérale 2 ème année d apprentissage 1 ère année d apprentissage Gestionnaire

Plus en détail

SYNTHESE REGLEMENTATION

SYNTHESE REGLEMENTATION 2012 SYNTHESE REGLEMENTATION CODE DU TRAVAIL Le saviez-vous? L obligation générale de formation à la sécurité a été introduite par la loi n 76-1106 du 6 décembre 1976 relative à la prévention des accidents

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE CONCOURS EXTERNE

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE CONCOURS EXTERNE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE CONCOURS EXTERNE MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 De 15 H 15 À 16

Plus en détail

CHARIOT D URGENCE. Service des urgences

CHARIOT D URGENCE. Service des urgences CHARIOT D URGENCE Dr. BOUIDA.W Service des urgences EPS.F.B.MONASTIR CHARIOT D URGENCE Introduction : l'urgence ne se résume pas au simple arrêt cardio-respiratoire (le plus «facile» à gérer). Les autres

Plus en détail

B. AVANT LE DÉBUT DU SALON OU DE L ÉVÉNEMENT, L ORGANISATEUR ENVOIE À KORTRIJK XPO LE PLAN DU SALON DÉFINI.

B. AVANT LE DÉBUT DU SALON OU DE L ÉVÉNEMENT, L ORGANISATEUR ENVOIE À KORTRIJK XPO LE PLAN DU SALON DÉFINI. GESTION DES RISQUES PENDANT LES SALONS OU LES EVENEMENTS A KORTRIJK XPO Lors de la préparation d un salon, Kortrijk Xpo prend un certain nombre de mesures préventives pour éliminer ou maintenir à un faible

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages

Sécurité incendie dans les garages Sécurité incendie dans les garages Assuré et rassuré. Risques d incendie dans les garages Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts importants, et dans les cas les plus graves,

Plus en détail

wau-miau L assurance tout en un pour chiens et chats.

wau-miau L assurance tout en un pour chiens et chats. wau-miau L assurance tout en un pour chiens et chats. 3 Assurance accident et maladie 3 90% des frais médicaux 3 Primes équitables et indépendantes de l âge 3 Service lost & found gratuit 3 Protection

Plus en détail

LE MATERIEL MEDICAL UTILISE DANS NOTRE AMBULANCE

LE MATERIEL MEDICAL UTILISE DANS NOTRE AMBULANCE LE MATERIEL MEDICAL UTILISE DANS NOTRE AMBULANCE La civière de relevage brancard cuillère En aluminium permettant de relever une victime sans la manipuler Le matelas coquille Très moulant, rigide, robuste,

Plus en détail

Règlement de la compétition

Règlement de la compétition Règlement de la compétition Généralités Article 1: Principe de la compétition Le présent règlement de la compétition fixe les conditions de participation qui s appliquent aux Belgian Fire Games, organisés

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

GUIDE DE L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE COMPETENCES ET LIMITES DE LA PROFESSION

GUIDE DE L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE COMPETENCES ET LIMITES DE LA PROFESSION La frontière est parfois difficile à évaluer entre le domaine de l aide soignante, de l AVS ou de l infirmière. L infirmière peut, dans le cadre de son rôle propre défini et précisé dans le code de la

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois

Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti. 2 ème transformation du bois Prévention des risques professionnels les métiers de la filière bois à la Réunion Livret d accueil du nouveau salarié et de l apprenti 2 ème transformation du bois Metrag Ce livret m est offert par la

Plus en détail

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité.

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité. PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE...3 1.1 LA SITUATION ACTUELLE...3 1.2 NOTRE MISE EN PLACE DU PLAN DE CONTINUITE DE L ACTIVITE...3 1.3 NOS CONTACTS...3 2. NOS SERVICES EXPOSES AU RISQUE...4

Plus en détail

Service Privé d ambulances 2010

Service Privé d ambulances 2010 FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Service Privé d ambulances Codification NAA : 85.16 Codification ONS : 85.17 Codification Agriculture : / Codification Artisanat : / Codification CNRC

Plus en détail

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants Formation Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants A qui s adressent ces formations? Cours de sensibilisation Ces cours s adressent à vous, proches aidants, qui consacrez temps et énergie

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

Entretien du matériel Tâches spécifiques

Entretien du matériel Tâches spécifiques Entretien du matériel Tâches spécifiques Service hygiène - 2015 Gestion et entretien des matelas à eau Principe du matelas à eau Matelas compartimenté, recevant de l eau tiède (37 ) à un niveau indiqué

Plus en détail

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets - Animations scolaires sur le tri et

Plus en détail

Securing Your World. Les services d intervention de G4S pour particuliers & indépendants

Securing Your World. Les services d intervention de G4S pour particuliers & indépendants Securing Your World Les services d intervention de G4S pour particuliers & indépendants Une sécurité continue grâçe à une réaction appropriée en cas d alarme Securing Your World Pas de réelle sécurité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

Plan particulier de mise en sécurité

Plan particulier de mise en sécurité Circonscription: Commune:.. Ecole: Adresse:. Téléphone: Plan particulier de mise en sécurité Risques Majeurs concernés :. Directeur (trice) :. Document Jean Pierre Mariani - CPC ACMO sécurité novembre

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

ebusiness... et bien plus encore.

ebusiness... et bien plus encore. www.bestsound-technology.fr Life sounds brilliant*. * La vie sonne brillamment. ebusiness... et bien plus encore. 2 ebusiness est un système intelligent de commande en ligne pour vos contours d oreilles,

Plus en détail

1 Organiser et gérer. son poste de travail

1 Organiser et gérer. son poste de travail 1 Organiser et gérer son poste de travail r é f é r e n t i e l Modes de contamination (contamination initiale) Hygiène du personnel Prévention des risques professionnels Situation Dès son arrivée dans

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION B.E.P. CARRIERES SANITAIRES ET SOCIALES. Candidats scolarisés. ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom et adresse : Téléphone :

LIVRET DE FORMATION B.E.P. CARRIERES SANITAIRES ET SOCIALES. Candidats scolarisés. ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom et adresse : Téléphone : Année scolaire B.E.P. CARRIERES SANITAIRES ET SOCIALES Candidats scolarisés LIVRET DE FORMATION ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom et adresse : téléphone : ELEVE Nom et prénom : Adresse : Téléphone : 1 Année scolaire

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail