Check-list service sanitaire pour entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Check-list service sanitaire pour entreprises"

Transcription

1 Check-list service sanitaire pour entreprises Formation Matériel Local sanitaire

2 2 LAA : Nom No. Société Adresse Branche Responsable sécurité NPA I Lieu CFST I répartition branche Adresse internet de l entreprise resp. séc. Téléphone (centrale) Téléphone I Natel (resp. séc.) Fax (centrale) Fax (resp. séc.) Nombre de collaborateurs (Total personnes) Sanitaire d entreprise oui non Responsable pour le service sanitaire d entreprise Nom Prénom Adresse NPA I Lieu Téléphone Natel Fax Contrôle d entreprise accompli le (Date) par (Nom I prénom) Accompagné dans l entreprise par (Nom I prénom) Remarques Lieu Date Visa entreprise

3 3 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Recommandation Proposition d équipement d un poste sanitaire d entreprise de l Association suisse pour sanitaires d entreprise (ASSE). Situation Facilité d accès, si possible au rez-de-chaussée resp. avec ascenseur accessible civières Libre passage pour service sanitaire, lieu de transbordement protégé d intempéries Accès libre sans seuils ni marches Toilettes, ev. douches à proximité immédiate (porte ouvrant vers l extérieur!) Dispositif de sécurité - portes d accès, portes à enroulement etc. Marquage signalisation Toutes les voies menant au poste sanitaire/infirmerie doivent être uniformément optiquement signalés très visiblement Heures d ouverture affichées sur la porte d entrée Nom du sanitaire d entreprise en service (Pager) et/ou médecin Tableaux de signalistation (téléphone d urgences, défibrillateur, pharmacie, évacuation, sortie de secours) Aménagement du poste sanitaire/infirmerie Surface selon recommandation de la CRS d au moins 18 m 2 Largeur de porte au moins 100 cm Accès au poste sanitaire/infirmerie pour les civières (civière 220 cm) Température ambiante garantie Sols et parois faciles à nettoyer (pas de tapis) Possibilités d aération Pas de vue de l extérieur par portes et fenêtres! Installation Eau courante chaude et froide Evier Chauffage/climatisation Plusieurs prises de courant (au moins 10 Amp. garantis!) Téléphone avec sortie directe et sélection directe Mobilier Pupitre, chaises Fauteuil d examen avec accoudoir et appui-tête Banquette d examen Lampe d examen (mobile) Armoire frigorifique avec congélateur (vessie de glace etc.) Armoire de matériel pour matériel sanitaire Poubelle avec couvercle (Vous obtenez ses articles dans des grand magasins, des magasins sanitaires, chez Novamed etc.)

4 Check Service Sanitaire 4 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Matériel général Brosse Dispensateur de savon et de désinfectant Produits de soins des mains Ciseaux et lime à ongles Distributeur pour rouleau de papier et rouleaux de remplacement Sacs en plastique Sacs à poubelle Verre à dent et support auprès du lavabo Gobelets en plastique Cuillières à thé, cuillières à soupe Bassin hygiénique, urinal Haricots (carton) Protèges-table jetables (rouleau) Couvertures, divers coussins Matériel de bureau, fichier de personnel, fichier de patients Toile de sauvetage évent. civière évent. support pour civière évent. civière scoop Cette installation suit les mêmes critères que pour le chapitre Aménagement, mais s adapte au nombre de peronnes, éventuellement un médecin d usine et un sanitaire d entreprise et leur niveau de formation. Pansements Cartouches de pansement div. bandes élastiques Compresses de gaze stériles Compresses de gaze non-stériles Compresses pour blessures (Comprigel) Pansements combinés Pansements vaporisés d alumine (Aluderm) divers pansements rapides divers sparadraps Draps triangulaires et carrés Ouates de pansement Tampons à l alcool Tampons en ouate de cellulose stérile Tampons en ouate de cellulose non-stérile Bâtonnets ouatés stérile Bâtonnets ouatés non-stérile Spatules de bois

5 5 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Pansements (suite) Agrafes de pansement Epingles de sûreté Doigtiers Bandeaux pour les yeux, noir Pansements pour les yeux Brassard Ster-Strip Nettoyage et désinfection de plaies (selon taille d entreprise) Désinfection pour plaies, Betadine 60 ml Désinfection incolore pour mains Désinfection incolore pour surfaces Alcool à 70% Gants de différentes tailles, stériles Gants de différentes tailles, non-stériles Attention! Controller les dates d expiration. Appareils et instruments (selon taille d entreprise) Appareil de mesure de la tension Soufflets d insufflation avec divers masques et réservoir d oxygène 1 masque d oxygène pour adults avec tuyau et réservoir Insufflateur à usage unique Bouteille d oxygène Manodetendeur pour boutielle d oxygène Thermomètre Unité d aspiration (électrique ou manuel) Lampe de poche avec batteries de rempalcement Loupe Pincettes anatomiques Pincettes chirugicales Brucelles Scie pour bagues évent. set pour traitement de blessures Ciseau de pansement Ciseau à habits Appareil de mesure de la saturation en oxygène Défibrillateur

6 6 Infirmerie Recommandation ASSE ASS Accessoires de perfusion, injection et intubation (selon taille d entreprise) Garrot tubularie Solution de persufion de lactate de Ringer Venflon Safelon Canules Seringes Set d intubation Médicaments (selon taille d entreprise) Pharmacie fermant à clé Remise de médicaments seulement après entente avec le médecin responsable. Attelles et transport (selon taille d entreprise) Assortiment d attelles (p.ex. Sam Splint, attelles à dépression) Echarpe (brassard) pour le bras Civière Civière scoop, matelas à dépression Toile de sauvetage Civière Spineboard Chaise roulante, béquilles Minerves pour adults et enfants (à usage unique recommandé) Vorsorgen Augennotfälle (entsprechend der Betriebsgrösse) Douche oculaire Falcon lave-œil de remplacement Blépharostat Boucle pour corps étrangers Information Divers de ses articles sont disponibles auprès du shop de l Alliance suisse des samaritains.

7 7 Taille de l entreprise I nombre de collaborateurs Recommandation SECO, mai 2014 Nombre de collaborateurs par site Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Nombre de personnes Nombre de personnes Nombre de personnes Personnel diplômé Nombre de personnes et plus Personnel diplômé (Nombre de personnes) Dernière formation continue accomplie Niveau 1 (Nombre de personnes) Cours de sauveteur I BLS-AED Dernière formation continue accomplie BLS (6 heures) Sauvetage dans la rue (10 heures) Système de cours CRS Sauvetage dans différentes situations avec BLS, Cours : 15 heures Attestation plus récente que 5 ans Attention! Un remplacement doit être assuré! Les microentreprises et les petites entreprises peuvent constituer des regroupements pour les premiers secours (p. ex. entre entreprises pratiquant des activités diverses dans le même bâtiment ou entre entreprises limitrophes). Entreprises avec des dangers particuliers selon directive no 6508 de la CFST.

8 8 Taille d entreprise I nombre de collaborateurs (suite) Recommandation SECO, mai 2014 Niveau 2 (Nombre de personnes) Premiers secours élargi I cours de samaritains plus module poste sanitaire (2 jours) Dernière formation continue accomplie Système de cours Attestation plus récente que 5 ans Premiers secours et prise en charge, 18 heures Cours : 3 jours plus AED (4 heures) Niveau 3 Sanitaire d entreprise (6 jours) (Nombre de personnes) Dernière formation continue accomplie Système de cours Premiers secours et premières mesures pour tâches spéciales Cours : 6 jours Certifcat de formation continue annuelle attention! Un remplacement doit être assuré! Taille d entreprise I nombre de coffres de premiers secours etc. Nombre de collaborateurs par site Micro- entreprises Coffres de premiers secours 1 1 plusieurs Appareil AED au moins 1 Local premiers secours au moins 1

9 9 Cours standard Système de cours Le système de cours sert comme base pour la formation de secouristes profanes en Suisse. Offre spéciales supplémentaires possibles: Offre de formations pour certification: Réalisation du système de cours à l ASS autres propositions possibles Cours refresh ASS Niveau 3 autres telles: armée, protection civile, pompiers, police connaissances autres telles: spécifiques armée, protection pour les sauvetages civile, pompiers, dans les alpes police et sur les pistes service au poste Premiers secours et premières mesures pour mandats spécifiques 6 jours Cours sanitaire d entreprise ASS I + II Niveau 2 Niveau 1 spécifique pompiers police approfondissement des connaissances par ex. pour la famille, les loisirs, au lieu de travail, hobby Brevet SSS II Brevent SSS I AED - SRC 4 heures *BLS - SRC 4 à 6 heures Permiers secours et prise en charge 18 h Elément 2, premiers secours et prise en charge 5 h Elément 1, premiers secours au quotidien h Cours de sauveteur dans les situations différentes et *BLS = 15 heures Cours de secourisme routier 10 h Cours samaritains + modul poste sanitaire ou Cours préliminaires pour sanitaire d entreprise Cours de sauveteurs et cours *BLS et réanimation Approuvé: - par la SMEDREC, 16 janvier 2003 *BLS (Basic Life Support) = CPR Cours aux entreprises Cours de sauveteurs, y compris cours de base BLS (Niveau 1) Cette formation doit permettre à chacun de porter des premiers secours (premières mesures générales en situation d urgence, y compris BLS-AED). Le sauvetage doit pouvoir être accompli au poste de travail, pendant les loisirs et le sport, dans le ménage, à l armée et en matière d aide en cas de catastrophe. Chacun doit pouvoir être capable d accomplir les gestes judicieux au bon moment dans les situations les plus diverses (en cas d accidents ou de maladies aiguës telles qu infarctus du myocarde, détresse respiratoire etc.) et d employer judicieusement le temps jusqu au moment de l arrivée des secours professionnels. Ces cours tiennent lieu en collaboration avec les associations cantonales de l ASS.) Objectifs Le/la participant/e est à même de procéder au premier examen du patient. Il/elle connaît la chaîne de survie et la déclenche (alarme correcte). Il/elle applique correctement les mesures du schéma BLS-AED, accomplit correctement la BLS chez l adulte et la posture latéral. Conditions Aucune Groupe-cible Entreprises actives au niveau national sur plusieurs sites Niveau 2 premiers secours et prise en charge Désirez-vous élargir vos connaissances en matière de premiers secours? Ètes-vous intéressé par une formation du Niveau 3, mais vous en disposez toutefois pas encore des connaissances de base nécessaires? Avec notre formation, vous pouvez acquérir les connaissances de base en matière de premierss secours et de mesures préventives. Objectifs Vous recevez des connaissances étendues en premiers secours en cas de traumatismes physiques dus à un accident, ainsi lors de maladies aiguës. Vous pouvez, sur la base de votre formation, évaluer la situation et organiser les moyens personnels et matériels nécessaires. Cette formation est très utile aussi bien au travail que dans le ménage, ainsi que dans les loisirs. Conditions d admission Attestation de sauveteur (pas plus ancienne que 5 ans) Attestation Réanimation (BLS-AED) valide Groupe-cible Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires des sapeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maître-nageurs, sauveteurs alpins Durée 2 jours Durée 2 jours

10 10 Cours standard Niveau 3 Premiers secours et premières mesures pour mandats spécifiques Désirez-vous élargir vos connaissances en matière de premiers secours? Voulez-vous apporter des premiers secours de haute qualité dans votre entreprise? Voulez-vous pouvoir apporter votre aide aux sauveteurs professionnels? Avec notre formation vous pouvez acquérir des connaissances élargies en matière de premiers secours afin d assumer des fonctions spéciales dans votre profession et dans les loisirs. Cela est le niveau le plus élevé de la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage. Objectifs Vous pouvez acquérir des connaissances élargies en matière de premiers secours. En cas d accident ou de maladie, vous pouvez introduire les mesures optimales compte tenu de l évaluation différenciée de la situation et des moyens disponibles. Vous constituez le trait d union avec les secours professionels et pouvez assister le personnel diplômé ou le médecin dans l accomplissement des interventions extra-cliniques. Conditions d admission pour la partie I Accomplissement du niveau 2 (pas plus ancien que 5 ans) Attestations BLS-AED valides Conditions d admission pour la partie II Accomplissement de la partie I Premiers secours pour des tâches spécifiques ou Cours de sanitaires d entreprise partie I ou cours d aide de transport partie I Attestations BLS-AED valides Groupe cible Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires des sapeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maîtres-nageurs, sauveteurs alpines Samaritains/es, moniteurs/rices de cours/section ASS Durée 6 jours sans interruption ou répartis en deux blocs de 3 jours Contenus de la formation Concept d alarme/infirmerie/matériel de sauvetage Pouls/mesure de la pression sanguine Urgences cardiaques/troubles respiratoires Accidents de chimie et d électricité Traumatologie (tête/dos/extrémités) Autoprotection/hygiène/infections Diabète mellitus/mesure du taux de sucre sanguin Fractures/luxations/connaissances des pansements Hémostase/soins des blessures/urgences thermiques Gynécologie/urgences chez les enfants Assistance à l intubation et lors de perfusions Maladies neurologiques Psychologie/stress Formation Défibrillation Automatique Externe Cours réanmation (BLS-AED) (selon SRC) Si la circulation sanguine s arrête brusquement, il faut aussi rapidement que possible la remettre en fonctionnement. Des études récentes l ont révélé: en cas d arrêt du système cardio-vasculaire avec fibrillation ventriculaire, plus vite on procède à une défibrillation, plus élevées sont les chances de survie pour le patient. Objectifs Vous appliquez correctement le schéma BLS-AED et connaissez l algorithme. Vous exécutez correctement la Réanimation cario-respiratoire et faites un usage correct de l appareil DAE. Grâce à ce cours, vous pouvez acquérir des connaissances de base élargies en matière de réanimation Conditions Aucune Groupe-cible Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires des sapeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maîtres-nageurs, saveteurs alpines Samaritains/es, moniteurs/rices de cours/section ASS Recommandation Le SRC recommande de suivre les cours de recyclage en l espace de deux ans. Durée 6 heures Cours de recyclage ASS Formation continue ASS (Niveau 2 et 3) Dans le cadre de cours d un jour, nos cours de recyclage vous donnent la possibilité de rafraîchir la matière apprise au moyen d exercices pratiques et de l utilisation des moyens auxiliaires divers. Grâce à une formation continue, vous restez toujours au courant des dernières acquisitions et pouvez acquérir de la sûreté dans les cas d urgence. Conformément aux normes de cours du système de cours, on suivra des formations continues régulières (au moins un jour par année) afin d assurer la validité de l attestation. Objectifs Rafraîchir les capacités Acquérir la sécurité pour les cas d urgence Condition Avoir accompli le Niveau 2 ou Niveau 3 Groupe-cible futurs collaborateurs/trices du service de sauvetage Sanitaires d entreprises bénévoles ou professionnels Samaritains/es, moniteurs/rices de cours/section ASS Sanitaires des sampeurs-pompiers, patrouilleurs de pistes, maîtres-nageurs, sauveteurs alpines Durée Thémes Pour des informations détailles le service Formations spécialisées est à votre entiere disposition.

11 App de premiers secours 11 Êtes-vous formé en premiers secours? Téléchargez maintenant l app de premiers secours gratuite! Conseils de prévention et checklists Instructions de premiers secours pas à pas Fonction appel de détresse intégrée Vidéos et animations Quiz interactif et bien plus encore Disponible sur App Store et Google Play. Cours premiers secours Cours de sauveteur et esauveteur Un savoir précieux en cas d urgence au millieu de la circulation routière et au quotidien. Cours de sauveteur - Refresher et erefresher premiers secours Rafraîchissement les connaissances de premiers secours. Cours Réanimation (BLS-AED) et eréanimation Apprendre à agir correctement lors d un arrêt cardiaque. Maîtriser la technique qui sauve la vie. Urgence che les enfants Un cours pour les parents, grandsparents et tous ceux qui sont souvent en contacte avec des enfants. Cours de samaritain Connaissances de base consernant les maladies courantes. Urgences dans le sport Premiers secours lors d accidents et de maladies durant l exercice d un sport. Soins à domicile en cas de risque de contagion Apprendre comment soigner les proches et amis à la maison. Cours OACP Premiers secours sur la route Cours pour les chauffeurs professionnels Formations spécialisées Le savoir comment faire en cas d urgence au poste de travail. Service des ventes Auprès du eshop de l Alliance suisse des samaritains vous trouvez les sparadraps, des défibrillateurs et beaucoup plus. i

12 12 Renseignements Renseignements et conseils Pour tous renseignements concernant la formation des sanitaires d entreprise ASS et pour les conseils sur l aménagement de l infirmerie, consulter spécialisées ou Alliance suisse des samaritains Martin-Disteli-Strasse Olten Téléphone Fax Organisation de sauvetage de la CRS Version août 2014

Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains

Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains 18.04.2008 OC 369 Annexe 1 Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains Sommaire 1. Au niveau de section 1.1 Architecture 1.2 Module 1 (Formateur I ASS) 1.3 Prérequis 1.4

Plus en détail

du personnel ayant reçu une formation sanitaire. Les locaux destinés à l infirmerie doivent être facilement accessibles avec des brancards.

du personnel ayant reçu une formation sanitaire. Les locaux destinés à l infirmerie doivent être facilement accessibles avec des brancards. Article 36 Premiers secours 1 Les moyens nécessaires pour les premiers secours doivent être disponibles en permanence, compte tenu des dangers résultant de l exploitation, de l importance et de l emplacement

Plus en détail

Premiers secours. Article 36

Premiers secours. Article 36 Commentaire de l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail Art. 36 Article 36 Premiers secours 1 Les moyens nécessaires pour les premiers secours seront disponibles en permanence, compte tenu des dangers

Plus en détail

TARIF des MULTIRISQUES

TARIF des MULTIRISQUES MULTIRISQUES 1 Personne : FAR 2000 PP 15,00 MIN 3060 TP 11,00 2 Personnes : FAR 2070 PP 18,00 TRO 2070 TP 18,00 2/4 Personnes : FAR 2010 PP 16,00 FAR 1010 AP 36,00 FAS 3050 TP 15,00 4/6 Personnes : FAR

Plus en détail

Règlement pour postes sanitaires

Règlement pour postes sanitaires 21.01.2006 OC 355 Règlement pour postes sanitaires Généralités 1. But 1.1 Le présent règlement fixe les conditions minimales à respecter pour l'installation et pour le fonctionnement des postes sanitaires

Plus en détail

Service Privé d ambulances 2010

Service Privé d ambulances 2010 FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Service Privé d ambulances Codification NAA : 85.16 Codification ONS : 85.17 Codification Agriculture : / Codification Artisanat : / Codification CNRC

Plus en détail

Niveau 2 pour la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage (Premiers secours et prise en charge)

Niveau 2 pour la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage (Premiers secours et prise en charge) Niveau 2 pour la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage (Premiers secours et prise en charge) 1. Objectif général La formation de niveau 2 en premiers secours vise à permettre à tout

Plus en détail

Soins à domicile en cas de risque de contagion

Soins à domicile en cas de risque de contagion Lavage des mains Désinfection des mains Mettre un masque de protection Moyens auxiliaires Changer les draps du patient alité Retirer des gants Bandage des jambes d un patient qui doit garder le lit Lavage

Plus en détail

Gestion des urgences

Gestion des urgences Gestion des urgences - Semi-automatique - Primedic HeartSave PAD Défibrillateur semi-automatique Un arrêt cardiaque ne peut être évité, mais les conséquences, si! Avec le Primedic HeartSave PAD, vous possédez

Plus en détail

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène Mesures d hygiène générales Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène vis-à-vis

Plus en détail

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière.

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Travail Poste Durée : 0 minutes Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Aidez comme vous l'avez appris. Pensez à haute voix et expliquez votre

Plus en détail

o Sous-sol o Rez-de-chaussée o Étage :

o Sous-sol o Rez-de-chaussée o Étage : Outil servant à assurer la conformité d une résidence où seront offert des services de garde Intérieur Une cuisine (art.87) Un endroit désigné pour manger (art.87) Une pièce pourvue d équipement sanitaire

Plus en détail

Comment contacter mes proches? Où aller? Qu emporter?

Comment contacter mes proches? Où aller? Qu emporter? Plan d urgence de Dans une situation d urgence, vous êtes confronté avec des questions fondamentales, que vous ne vous posez pas au quotidien. Comment contacter mes proches? Où aller? Qu emporter? Un plan

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

1. But général. 2. Public - cible. 3. Contenu de la formation. 3.1 Evaluation de la situation. 3.2 Alerte

1. But général. 2. Public - cible. 3. Contenu de la formation. 3.1 Evaluation de la situation. 3.2 Alerte Niveau 1 pour la formation de non-professionnels dans le domaine du sauvetage (Cours de sauveteur dans les situations différées et BLS 1 selon les normes SRC 2 ) 1. But général La formation de niveau 1

Plus en détail

Équipements de sécurité et de premiers soins d urgence

Équipements de sécurité et de premiers soins d urgence Équipements de sécurité et de premiers soins d urgence I N DUSTRIE - BTP - COLLEC T I V I TÉS - BURE AUX - SERV I C ES - SANTÉ - LO I S I R S - SPORTS catalogue 2011/2012 Trousses de secours Soins des

Plus en détail

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S1 Vaccination

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S1 Vaccination Kantonales Führungsorgan KFO Protection de la population Bevölkerungsschutz Fribourg, le 16 novembre 2011 Table des matières A. Introduction - historique... 3 A.1. But du document... 3 A.2. Bases légales

Plus en détail

Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né

Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU FORMATION EN SOINS OBSTETRICAUX et NEONATALS D URGENCE Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né

Plus en détail

Critères de classification hôtelière suisse

Critères de classification hôtelière suisse 1 1. Aspect extérieur du bâtiment Accès, parking, jardin, façade, fenêtres, balcons Signalisation / accès à partir des principaux axes routiers 2. Secteur de l entrée Largeur, paillassons, ambiance (éclairage,

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

Règlement IAS. Cours de base de premiers secours

Règlement IAS. Cours de base de premiers secours Règlement IAS Cours de base de premiers secours (Selon OAC art. 10, ainsi que les directives de l OFROU du 22 février 2012) Valable dès le xx.xx.2014 Projet final de la présentation chez OFROU (état :

Plus en détail

Contenus d évaluation Principes Pendant l année en course les critères QUALITOP des domaines suivants seront examinés de manière détaillée:

Contenus d évaluation Principes Pendant l année en course les critères QUALITOP des domaines suivants seront examinés de manière détaillée: Informations concernant les évaluations 2012 Général Nombre d évaluations Cette année, chaque centre sera évalué une fois en ayant été averti au préalable et une fois sans en avoir été averti au préalable.

Plus en détail

MATERIEL DES AMBULANCES NORMALISEES. Page 1 sur 5 SAC MEDECINE

MATERIEL DES AMBULANCES NORMALISEES. Page 1 sur 5 SAC MEDECINE Page 1 sur 5 SAC MEDECINE oxygène 1 masque 60% 1 masque 100% 1 lunettes O2 2 sondes d'aspiration 1 boîte à aiguilles (sharpsafe) 1 kit perfusion 1 kit aspiration 1 poche avec ballon de réanimation avec

Plus en détail

Tableau de correspondance

Tableau de correspondance TYPES ET CATEGORIES DE VEHICULES types de transport : - aide médicale urgente - sur prescription médicale ("non urgente") 3 catégories de véhicules A Ambulance de secours et de soins d urgence (ASSU) C

Plus en détail

Équipements de sécurité et de premiers soins d urgence INDUSTRIE - BTP - COLLECTIVITÉS - BUREAUX - SERVICES - SANTÉ - LOISIRS - SPORTS

Équipements de sécurité et de premiers soins d urgence INDUSTRIE - BTP - COLLECTIVITÉS - BUREAUX - SERVICES - SANTÉ - LOISIRS - SPORTS Équipements de sécurité et de premiers soins d urgence INDUSTRIE - BTP - COLLECTIVITÉS - BUREAUX - SERVICES - SANTÉ - LOISIRS - SPORTS catalogue 2011/2012 Trousses de secours Soins des yeux Sécurité et

Plus en détail

JORF n 0060 du 12 mars 2009. Texte n 18

JORF n 0060 du 12 mars 2009. Texte n 18 Le 16 mars 2009 JORF n 0060 du 12 mars 2009 Texte n 18 ARRETE Arrêté du 10 février 2009 fixant les conditions exigées pour les véhicules et les installations matérielles affectés aux transports sanitaires

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE Les premiers instants qui suivent un accident sont décisifs et des gestes simples peuvent parfois sauver une vie. Dans votre

Plus en détail

Gestion des urgences

Gestion des urgences Gestion des urgences - Semi-automatique - Primedic HeartSave PAD Défibrillateur semi-automatique Un arrêt cardiaque ne peut être évité, mais les conséquences, si! Avec le Primedic HeartSave PAD, vous possédez

Plus en détail

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé «Le Défibrillateur» Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé Compétences

Plus en détail

Motion Défibrillation précoce : mise en place d un réseau de premiers répondants

Motion Défibrillation précoce : mise en place d un réseau de premiers répondants M 071/2008 SAP Le 17 septembre 2008 SAP C Motion 1567 Fuchs, Berne (UDC) Cosignataires: 0 Déposée le: 28.03.2008 Défibrillation précoce : mise en place d un réseau de premiers répondants Le Conseil-exécutif

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

Matériel de soins. Soft Wipes / Lingettes Cellduk. Lingettes Celltork. Wash Gloves / Gant de toilette

Matériel de soins. Soft Wipes / Lingettes Cellduk. Lingettes Celltork. Wash Gloves / Gant de toilette Matériel de soins - Lingettes de soins & gants de toilette - Soft Wipes / Lingettes Cellduk Chiffon cellulose ultra doux et résistant pour un nettoyage rapide et en douceur de la peau. Spécialement conçues

Plus en détail

s-2-s... slide to save Sac pour traîner par terre et ainsi pour sauver des vies Mode d emploi et conseil d entretien

s-2-s... slide to save Sac pour traîner par terre et ainsi pour sauver des vies Mode d emploi et conseil d entretien s-2-s... slide to save Sac pour traîner par terre et ainsi pour sauver des vies Mode d emploi et conseil d entretien Un cd-rom est inclus dans ce mode d emploi. Voir aussi notre site (peut être copié)

Plus en détail

CLUBS 46 SACS SOIGNEURS TROUSSE PREMIER SECOURS ECO TROUSSE PREMIER SECOURS

CLUBS 46 SACS SOIGNEURS TROUSSE PREMIER SECOURS ECO TROUSSE PREMIER SECOURS 46 SACS TROUSSE PREMIER SECOURS ECO 6 bandes adhésives 19 x 72 mm, 4 tampons d alcool, 1 paire de gants, 1 écharpe triangulaire 96 x 96 x 135 cm, 2 compresses stériles 10 x 10 cm, 1 bande élastique 4 m

Plus en détail

Entretien du matériel Tâches spécifiques

Entretien du matériel Tâches spécifiques Entretien du matériel Tâches spécifiques Service hygiène - 2015 Gestion et entretien des matelas à eau Principe du matelas à eau Matelas compartimenté, recevant de l eau tiède (37 ) à un niveau indiqué

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Décret n 2012-565 du 24 avril 2012 relatif à la Commission nationale des

Plus en détail

Situation de l école

Situation de l école Situation de l école Situation géographique : L école se situe sur la commune de.. Elle se situe.(indiquer les dangers) Les risques majeurs déclarés restent. ( cf. DDRM document préfecture risques majeurs

Plus en détail

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES 1 ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES A. NETTOYAGE COURANT Il est effectué: en dernier lieu, Idéalement ½ heure minimum après la réfection du lit. en

Plus en détail

ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée

ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée 118 ANNEXE 8 ------------ LPP : nouvelle répartition proposée ANNEXE 8 -------- LPP : nouvelle répartition proposée ------- A - DISPOSITIFS MEDICAUX DE TRAITEMENT ou D AIDE AU TRAITEMENT ou DE PREVENTION

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

Table des matières. Il est réconfortant de savoir que votre famille est préparée. Vous préparer pour une panne

Table des matières. Il est réconfortant de savoir que votre famille est préparée. Vous préparer pour une panne Êtes-vous prêt? Êtes-vous prêt? Nous avons tous vécu l expérience d une panne de courant. Bien que la plupart d entre elles ne durent pas longtemps, chaque famille doit dresser un plan d urgence, au cas

Plus en détail

INTRODUCTION A LA TECHNIQUE DE SOINS INFIRMIERS

INTRODUCTION A LA TECHNIQUE DE SOINS INFIRMIERS INTRODUCTION A LA TECHNIQUE DE SOINS INFIRMIERS OBJECTIFS Définir le soin Énumérer les différentes étapes de la préparation du soin Expliquer les aspects de l exécution du soin Citer les éléments de l

Plus en détail

Pour réussir toutes nos sorties en «AutocAr» ou en «Autobus» avec l

Pour réussir toutes nos sorties en «AutocAr» ou en «Autobus» avec l Pour réussir toutes nos sorties en «AutocAr» ou en «Autobus» avec l «Association DépArtementale pour les Transports Educatifs de l Enseignement Public». MEMENTO Pour partir en Sorties, en Transferts ou

Plus en détail

ENTRETIEN HEBDOMADAIRE

ENTRETIEN HEBDOMADAIRE ENTRETIEN HEBDOMADAIRE Complexe multisports de Chevry-Cossigny Surfaces Périodicité Lundi Mardi Mercredi Jeudi vendredi Nombre de personnes affectées à l entretien Montant annuel HT Montant annuel TTC

Plus en détail

Comment organiser une sortie solaire?

Comment organiser une sortie solaire? Comment organiser une sortie solaire? Texte de Luc Bouchareu Les sorties sont des temps forts de l année scolaire. Ce sont des moyens d ouverture de la classe sur le monde extérieur. Leur organisation

Plus en détail

KEEZAM PRÉPARER ET UTILISER LA TROUSSE DE SECOURS - OU PHARMACIE - D UN SÉJOUR DE VACANCES. Fiche Animateurs

KEEZAM PRÉPARER ET UTILISER LA TROUSSE DE SECOURS - OU PHARMACIE - D UN SÉJOUR DE VACANCES. Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 PRÉPARER ET UTILISER LA TROUSSE DE SECOURS - OU PHARMACIE - D UN SÉJOUR DE VACANCES. Cette

Plus en détail

Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains

Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains 18.04.2008 OC 369 Annexe 3 Formation et formation continue au sein de l Alliance suisse des samaritains Sommaire 3. Au niveau de l association cantonale Annexe 3 3.1: Niveau association: architecture de

Plus en détail

Premières minutes Premiers secours

Premières minutes Premiers secours Premières minutes Premiers secours LA CHAÎNE DE SAUVETAGE Non professionnels Mesures de secours immédiates Donner l'alarme Premiers secours Premiers soins. Transport Hôpital Soins hospitaliers Ambulance

Plus en détail

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité

Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CENTRE HOSPITALIER De La Rochelle CATALOGUE FORMATIONS CESU 17 2012 Des compétences au service de la formation Pour un soin de qualité CESU 17 - CENTRE HOSPITALIER LA ROCHELLE 17019 LA ROCHELLE CEDEX 1

Plus en détail

Formation PLAN DE COURS

Formation PLAN DE COURS Formation PLAN DE COURS 2012 INTRODUCTION ET OBJECTIFS DU COURS PREMIERS SOINS GÉNÉRAL/DEA Le cours Premiers soins - Général prépare le candidat à assumer un rôle d intervenant pré hospitalier lors d une

Plus en détail

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 SOMMAIRE Introduction... 1 SST... 1 PSC1... 4 Matériel minimal nécessaire pour le PSC1 et le SST... 8 INTRODUCTION Plusieurs textes modifient les aspects

Plus en détail

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes 1. ENTRETIEN À L OUVERTURE D UNE SALLE D OPÉRATION NON UTILISÉE AU DELÀ DE 24 H Nettoyer les surfaces (table d opération, table d instruments, éclairage opératoire, appareil d anesthésie), avec un chiffon

Plus en détail

Pharmacie. La profession d Assistante/Assistant en Pharmacie CFC. Raphaëlle Marty-Terrettaz Marion Borgeaud automne 2014

Pharmacie. La profession d Assistante/Assistant en Pharmacie CFC. Raphaëlle Marty-Terrettaz Marion Borgeaud automne 2014 Pharmacie La profession d Assistante/Assistant en Pharmacie CFC Raphaëlle Marty-Terrettaz Marion Borgeaud automne 2014 La Pharmacie C est d abord une ambiance Petite ou grande, la pharmacie, également

Plus en détail

LIGUE FRANCOPHONE BELGE DE SAUVETAGE asbl

LIGUE FRANCOPHONE BELGE DE SAUVETAGE asbl DEFIBRILLATION :: UTILISATION SIMPLE PERMETTANT DE SAUVER DES VIES Depuis la mise en application des Arrêtés bruxellois (2002) et wallon (2003) légiférant l exploitation d un bassin de natation, les normes

Plus en détail

«FOUDROYÉS EN FRANCE»

«FOUDROYÉS EN FRANCE» 1 «FOUDROYÉS EN FRANCE» Fiche médicale individuelle et confidentielle à remplir par un médecin Enquête 2012 A renvoyer au : Professeur Christian VIRENQUE SAMU 31 Hôpital PURPAN TSA 40031 31059 TOULOUSE

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38

Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38 Date : Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38 Horaires d ouverture : Du lundi au vendredi : 8h30-20h Le samedi : 9h 20h Bon de commande

Plus en détail

Le Plan Particulier de Mise en Sûreté. un dispositif essentiel et une obligation réglementaire

Le Plan Particulier de Mise en Sûreté. un dispositif essentiel et une obligation réglementaire Le Plan Particulier de Mise en Sûreté un dispositif essentiel et une obligation réglementaire Jacques Damian IEN Rumilly 2007 Depuis le 29 mai 2002, il est fait obligation à tous les établissements scolaires

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

L Hospitalisation domicile

L Hospitalisation domicile L Hospitalisation domicile à S O M M A I R E Où SE SITUE L HAD? p 2 QU EST-CE QUE L HAD? p 4 QUEL LIEU D INTERVENTION? p 4 QUE DOIT-ON SAVOIR SUR L HAD DE LANNION? p 5 QUI EST CONCERNé par l HAD? p 6

Plus en détail

Aide aux premiers secours

Aide aux premiers secours Aide aux premiers secours Premiers secours : les nouvelles recommandations et leur mise en œuvre Christoph Bosshard Sursee, le 8 novembre 2015 Congrès de la SSS Diapositive 1 Thèmes abordés Aperçu : L

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

Annexe 3 Les procédures de gestion de déchets de soins médicaux à appliquer aux laboratoires médicaux

Annexe 3 Les procédures de gestion de déchets de soins médicaux à appliquer aux laboratoires médicaux Annexe 3 Les procédures de gestion de déchets de soins médicaux à appliquer aux laboratoires médicaux (181) La gestion des déchets de soins médicaux dans les laboratoires médicaux reste une question sensible

Plus en détail

Sauvetage. Cours de médecin de garde FMH / SSMUS

Sauvetage. Cours de médecin de garde FMH / SSMUS Sauvetage Cours de médecin de garde FMH / SSMUS Interventions de médecine d urgence pour médecins de premier recours Plan d études cadre et objectifs de formation basés sur les symptômes pour le cours

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION PROJET : USP TOGBLEKOPE - TOGO - MISSION : 1. Date DU 24/08/2013 AU 06/09/2013. Aspects logistiques

RAPPORT DE MISSION PROJET : USP TOGBLEKOPE - TOGO - MISSION : 1. Date DU 24/08/2013 AU 06/09/2013. Aspects logistiques RAPPORT DE MISSION PROJET : USP TOGBLEKOPE - TOGO - MISSION : 1 Date DU 24/08/2013 AU 06/09/2013 Aspects logistiques Logement Maison individuelle à Lomé (rue Bakpaya) à 30 minutes de route du dispensaire

Plus en détail

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs

AED Plus. La meilleure assistance pour les sauveteurs AED Plus La meilleure assistance pour les sauveteurs RCP indispensable Les dernières recommandations publiées en 2010 par le conseil européen de réanimation (ERC, European Resuscitation Council) sont claires

Plus en détail

Notice explicative du PPMS

Notice explicative du PPMS Notice explicative du PPMS ÉCOLE : document à conserver à l école (ne pas envoyer) Référence : BO hors-série n 3 du 30 mai 2002, circulaire n 2002-119 du 29-5-2002 Cette notice a été élaborée à partir

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession d infirmier de libre pratique

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession d infirmier de libre pratique REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Santé Publique La Sous Direction de la Réglementation et du Contrôle des Professions de Santé Tél : 71 561 032 CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE

CONTRAT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE CONTRAT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE COMMUNE DE FERRIERES Rue de la libération 80470 FERRIERES Tél. : 03 22 38 96 17 Fax : 03 22 38 99 02 Email : mairieferrieres@wanadoo.fr CARACTERISTIQUES DE LA

Plus en détail

Politique sur les premiers soins

Politique sur les premiers soins Politique sur les premiers soins Conseil d administration du 20 mai 2008 L application de cette politique est sous la responsabilité de la Direction à la vie étudiante et aux services auxiliaires TABLE

Plus en détail

Secours d urgence en petites entreprises. Docteur Nathalie Rey-Dumazet

Secours d urgence en petites entreprises. Docteur Nathalie Rey-Dumazet Secours d urgence en petites entreprises 1 Docteur Nathalie Rey-Dumazet TOUS CHEF D ENTREPRISE EST RESPONSABLE DE L ORGANISATION DES SECOURS DANS SON ETABLISSEMENT EN CAS D ACCIDENT, TOUT RETARD OU DEFAUT

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif au transport sanitaire

CAHIER DES CHARGES relatif au transport sanitaire REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Santé Publique La Sous Direction de la Réglementation et du Contrôle des Professions de Santé Tél : 71 561 032 CAHIER DES CHARGES relatif au transport sanitaire (Arrêté

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 Organisme de formation aux premiers secours, incendie et prévention des risques professionnels. Enregistré sous le numéro 11 75 47989 75 auprès du préfet de région

Plus en détail

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53.

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53. CardiOuest Chaque jour en France, environ 200 personnes succombent d'un Arrêt Cardiaque Soudain (ACS). C'est 10 fois plus que le nombre de victime d'accident de la route. Faute d'intervention rapide, le

Plus en détail

Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007

Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007 Modification de la liste des moyens et appareils (LiMA) Teneur au 1er août 2007 Type de révision d une position dans la LiMA actuelle : B: modification du montant de remboursement maximal C: modification

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

Guide pratique et réglementation GUIDE. Les transports sanitaires en Rhône-Alpes

Guide pratique et réglementation GUIDE. Les transports sanitaires en Rhône-Alpes > Guide pratique et réglementation GUIDE Les transports sanitaires en Rhône-Alpes > Sommaire L agrément...p 4 1. Le dossier d agrément 2. Les trois conditions d obtention et de maintien de l agrément Les

Plus en détail

Équipements de secours.

Équipements de secours. Information produit Équipements de secours. Défibrillateurs et oxygène médical pour chaque besoin. 2 Équipements de secours Table des matières PanGas Healthcare 4 Powerheart G DAE Powerheart G Équipement

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé D un polytraumatisé v Pose d un collier cervical v Déshabillage avec découpage des vêtements si nécessaire v Pose de l 02 au masque v Prise des constantes (TA, pls, saturation, score de glasgow) v Evaluation

Plus en détail

Examen visual de la propreté

Examen visual de la propreté L'évaluation visuelle n'est qu'une des diverses méthodes servant à l'évaluation de l'efficacité du nettoyage. L'évaluation visuelle s'applique surtout à la surveillance des méthodes de nettoyage selon

Plus en détail

Registre d accidents, d incidents et de premiers secours

Registre d accidents, d incidents et de premiers secours Registre d accidents, d incidents et de premiers secours Premiers secours Nom de l entreprise Service ou unité Adresse N o de téléphone Ambulance Police Service d incendie Appels d urgence 911 (Si le service

Plus en détail

RAPID Ambulances 04.67.30.08.08 RECOMMANDATIONS CONCERNANT LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES VEHICULES SANITAIRES

RAPID Ambulances 04.67.30.08.08 RECOMMANDATIONS CONCERNANT LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES VEHICULES SANITAIRES RAPID Ambulances 04.67.30.08.08 RECOMMANDATIONS CONCERNANT LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES VEHICULES SANITAIRES RECOMMANDATIONS CONCERNANT LES VEHICULES SANITAIRES DE CATEGORIE A C D Pour l'étude de

Plus en détail

Notice explicative Assurances

Notice explicative Assurances 17.06.2011 OC 273 Notice explicative Assurances 1. Assurance responsabilité civile L Alliance suisse des samaritains (ASS) a contracté une assurance responsabilité civile. Celle-ci assure une couverture

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PT/HYG/003-C Page :Page 1 sur 15 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES Date :... Fiche remplie par : Ce document de liaison accompagne la personne lors des différents séjours hospitaliers

Plus en détail

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM.

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Liste de contrôle pour adaptations individuelles de logement Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Personne

Plus en détail

Liste des soins appris par les étudiants Bachelor En Emploi

Liste des soins appris par les étudiants Bachelor En Emploi Liste des soins appris par les étudiants Bachelor En Emploi Site: http://guts.hevs.ch Nom: Prénom: Hygiène et confort 1 Toilette au lit 1 Toilette au lavabo 1 Bain du nouveau-né 1 Douche + Bain 1 Soins

Plus en détail

La transcanulation en ORL officialisation d une pratique infirmière

La transcanulation en ORL officialisation d une pratique infirmière 20 e Journée de Formation des Infirmièr(e)s Lundi 14 Octobre 2013 La transcanulation en ORL officialisation d une pratique infirmière HOF Frank Infirmier spécialiste clinique Soins ORL et trachéotomies

Plus en détail

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES SOMMAIRE : Définitions DAE / DSA / DEA. Les accessoires recommandés. Notion de système d information pour les secours spécialisés. Les

Plus en détail

Maison de jeunesse de l Armée du Salut. Stiegelschwandstrasse 20 3715 Adelboden

Maison de jeunesse de l Armée du Salut. Stiegelschwandstrasse 20 3715 Adelboden nì~êíáéê=d å ê~ä=çé=äû^êã É=Çì=p~äìí= www.groups.ch/k-0598-3286 = = rl=fããçäáäáéêë= i~ìééåëíê~ëëé=r=ó=`~ëé=éçëí~äé=srtr=j=`ejpmmn=_éêåé= q äk=hqn=pn=puu=mr=vn=j=c~ñ=hqn=pn=puu=mr=vr= `m=w=pmjstouusjv=

Plus en détail

Document Unique Evaluation des Risques à domicile

Document Unique Evaluation des Risques à domicile Document Unique Evaluation des Risques à domicile Nom et adresse de l assistante maternelle: Sylvie OGER 9 Résidence de Kerhuel 29150 CHATEAULIN Le Document Unique doit lister et hiérarchiser les risques

Plus en détail