Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant."

Transcription

1 Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient. 2. Se protéger avec des gants à usage unique ou un sachet plastique pour ne pas être en contact direct avec le sang du patient. 3. Examiner la plaie pour vérifier l absence de corps étranger. 4. Confectionner un tampon avec un pansement absorbant ou un tissu si on en dispose. 5. Comprimer la plaie qui saigne avec ce tampon ou la main gantée seule directement en direction du sol. 6. Constater l arrêt du saignement en maintenant la compression. 7. Surveiller l état de conscience. 8. Couvrir le patient. 9. Alerter ou faire alerter les secours. 10. Si besoin, remplacer la compression manuelle par un tamponrelais et un lien maintenant le tampon (pour aller alerter par exemple). 11. Vérifier l efficacité de ce dispositif. 12. En cas d échec placer un deuxième pansement sur le premier. 13. Si cela s avère insuffisant reprendre Figure Compression manuelle la compression manuelle. 14. Couvrir le blessé. Fiche 12 Hémorragies 61

2 Figure Confection d un tampon Figure Compression à l aide d un tampon Figures 12.4 et Tampon-relais et lien le maintenant Coussin hémostatique d urgence C est un coussin mousse et une bande élastique que l on applique directement sur la plaie hémorragique en intercalant des compresses stériles entre le coussin et la plaie. Il convient de vérifier la présence du pouls en aval de la plaie après la pose pour s assurer que le coussin n est pas trop serré. Figure Pose des compresses stériles Figure Mise en place du coussin hémostatique 62 AFGSU Gestes et soins d urgence

3 Figure Mise en place de la bande élastique Figure Mise en place de la bande élastique Figure Vérification du pouls d aval Garrot C est un lien large et non élastique, mis en place à la racine du membre blessé. Quand effectuer un garrot En présence d un corps étranger dans la plaie. Si la compression directe de la plaie est inefficace ou impossible. S il y a plusieurs victimes nécessitant des soins. Si l on est seul et que l on doit alerter. Technique 1. Plier en 2 le lien. 2. Le glisser sous le membre du patient. 3. Passer 1 des extrémités dans la boucle. 4. Tirer sur les 2 extrémités. 5. Les nouer. 6. Vérifier l arrêt du saignement. 7. Noter l heure de pose. Il ne sera desserré que sur avis médical. Figure Pliage du lien Fiche 12 Hémorragies 63

4 Figure Lien glissé sous le membre blessé Figure Passage d une des extrémités dans la boucle Figures et Fixation en nouant les extrémités B. Saignements extériorisés Par le nez 1. Faire asseoir le patient. 2. Lui faire comprimer la narine qui saigne contre la cloison nasale avec un ou deux doigts pendant 10 minutes. 3. Vérifier l arrêt du saignement. En cas d échec, alerter le SAMU tout en continuant la compression. Si le patient a été victime d une chute ou d un traumatisme violent, surveiller son état de conscience (risque de traumatisme crânien). Figure Compression de la narine 64 AFGSU Gestes et soins d urgence

5 Par l oreille Il peut s agir de la conséquence d un traumatisme crânien : cela impose une surveillance attentive et répétée de l état de conscience du patient. 1. Allonger le patient sur le côté qui saigne. 2. Évaluer ses fonctions vitales (pouls, pression artérielle, coloration de la face et des extrémités). 3. Rassurer le patient. 4. Le couvrir. 5. Alerter le SAMU (voir fiche 3, page 17). 6. Surveiller l évolution des signes cliniques jusqu à l arrivée des secours. Le patient vomit du sang Le sang émis doit être conservé afin que les secours puissent en évaluer la quantité. 1. Installer le patient en position demi assise. 2. Évaluer son état de conscience. 3. Évaluer ses fonctions vitales (pouls, pression artérielle, coloration de la face et des extrémités). 4. Rassurer le patient. 5. Le couvrir. 6. Alerter le SAMU (voir fiche 3, page 17). 7. Surveiller l évolution des signes cliniques jusqu à l arrivée des secours. Autres hémorragies extériorisées Les hémorragies peuvent également être : vaginales : règles très abondantes ou saignement spontané ; urinaire : présence de sang dans les urines ; anales : avec ou sans présence de selles. 1. Allonger le patient. 2. Évaluer son état de conscience. 3. Évaluer ses fonctions respiratoire et circulatoire. 4. Rassurer le patient. 5. Le couvrir. 6. Alerter le SAMU. 7. Surveiller l évolution des signes cliniques jusqu à l arrivée des secours. Il faut toujours mettre en œuvre les manœuvres de secours nécessaires en fonction du bilan initial : conscience, ventilation, respiration. Fiche 12 Hémorragies 65

6 C. Hémorragie interne Ce type d hémorragie est difficile à déceler. On peut la suspecter en fonction d un bilan initial, de l interrogatoire du patient ou de son entourage et de l examen du contexte. Bilan initial Le bilan initial détecte : une pâleur ; une tachycardie ; une peau moite et froide ; une soif intense ; une dyspnée ; de l anxiété ; des nausées et vomissements ; des frissons ; des sueurs ; une altération graduelle de l état de conscience. Interrogatoire et contexte L interrogatoire et le contexte mettent en évidence des facteurs propices à une hémorragie interne. Y-a-t-il eu : un traumatisme abdominal ou thoracique? un choc violent? une chute? un accident de la circulation? est-on à distance d une intervention chirurgicale thoraco-abdominale? Manœuvres 1. Allonger le patient : jambes fléchies si l on suspecte un traumatisme abdominal ; demi-assis si l on suspecte un traumatisme thoracique ; à plat dos dans les autres cas. 2. Évaluer son état de conscience. 3. Évaluer ses fonctions respiratoire et circulatoire. 4. Rassurer le patient. 5. Le couvrir. 6. Alerter le SAMU. 7. Surveiller l évolution des signes cliniques jusqu à l arrivée des secours. 66 AFGSU Gestes et soins d urgence

7 Dans tous les cas, une oxygénothérapie avec un MHC ou un BAVU peut être débutée (voir fiche 11, page 57). Figure Jambes fléchies (suspicion de traumatisme abdominal) Figure Position demi-assise (suspicion de traumatisme thoracique) Risques d accidents d exposition au sang (AES) et aux liquides biologiques Éviter tout contact direct avec un liquide biologique. Même lors d une action de secours d urgence, le soignant ne doit pas entrer en contact avec le sang ou des liquides biologiques. Le port de gants à usage unique est indispensable. En l absence de gants, il faut trouver tout moyen suffisant pour se protéger : un tampon en tissu épais, des essuie-mains en couches épaisses, un sachet en plastique. Quelle que soit la technique de protection mise en œuvre, il faut se laver les mains après le geste. Tout contact direct avec un liquide biologique doit conduire à : une désinfection immédiate ; suivre les recommandations concernant les AES en vigueur dans votre établissement ; demander un avis médical. La méthode de désinfection diffère selon la zone touchée : une peau saine ; une peau lésée ; une muqueuse (œil). Voir arbre page suivante. Fiche 12 Hémorragies 67

8 Projection de sang ou de liquide biologique Sur une peau saine Sur une peau lésée Sur une muqueuse Lavage pendant une minute puis rinçage Rinçage pendant 15 minutes avec du sérum physiologique Faire tremper la blessure 5 minutes dans une solution de Dakin Demander un avis médical Un traitement médical peut être instauré ou lavage à la BÉTADINE 68 AFGSU Gestes et soins d urgence

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable : En présence d une personne qui présente un saignement abondant, de réaliser une compression directe de

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT CYCLES 2 et 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Minimum à savoir (enseignant) Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT Définition : On observe une

Plus en détail

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 B ILAN et ALERTE Formation Continue Secouristes 2005-2006 Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 1 B ilan s ur le terrain : pourquoi? Plan d examen de la victime (éviter les oublis)

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. 01 40 44 30 00 Fax 01 40 44 30 99. http://www.inrs.fr. e-mail : info@inrs.fr

Plus en détail

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012 1 AGIR DEVANT UN MALAISE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes simples pour mettre en confiance la victime et: Luiproposerdesemettreaurepos Écouter ses plaintes

Plus en détail

Gestes et soins d urgence

Gestes et soins d urgence Gestes et soins d urgence Équipe pédagogique du Centre d Enseignement des Soins d Urgence de l Allier Version n 1.4 INDEX - 1 Protection - 2 Alerte - 3 Obstruction - 4 Hémorragie - 5 Inconscience - 6 Arrêt

Plus en détail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail MOINS DE TROIS MIN 2 DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE UTES POUR AGIR 3 Protéger C est reconnaître, sans s exposer

Plus en détail

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 Les atteintes liées aux circonstances 1. En cas de morsure de serpent, quelle est la conduite à tenir avant de demander un avis médical? a) Aspirer le venin

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Les textes et pictogrammes sont extraits de l aide mémoire SST de l INRS AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cet aide-mémoire est téléchargeable sur notre site internet http://www.formenpreve-formations.fr/

Plus en détail

LES CONDUITES A TENIR EN CAS DE PREMIERE URGENCE

LES CONDUITES A TENIR EN CAS DE PREMIERE URGENCE FICHES 1 à 3 DE 1 ier SECOURS (ANNEXE 10) LES CONDUITES A TENIR EN CAS DE PREMIERE URGENCE FICHE 1. L ENFANT OU L ADULTE SAIGNE DU NEZ. Il saigne spontanément : - Le faire asseoir, penché en avant (pour

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie Médecine préventive CdG 44 La trousse à pharmacie Cette trousse est destinée aux agents de la collectivité Différents modèles peuvent être proposés : - Trousse simple ou coffre à poignée - Armoire murale

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 PARTIE 8 L ARRÊT CARDIAQUE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de prendre en charge, seul ou au côté d un équipier secouriste, avec ou sans matériel minimum de premiers secours, une

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE Les premiers instants qui suivent un accident sont décisifs et des gestes simples peuvent parfois sauver une vie. Dans votre

Plus en détail

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires LIVRET ELEVE - CYCLE 3 Les gestes de premiers secours appris Une fois que j ai protégé pour agir

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

«Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants

«Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants «Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants (extrait d «Apprendre à porter secours» MEN 2006, disponible sur http://eduscol.education.fr/d0118) Objectifs de la formation Démarche générale

Plus en détail

Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE -

Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE - Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE - Rédaction : S. Planchin, formateur PSC1 Conseils : S. Hoffmann Relecture : S. Causse, M. Puill Introduction Objectif général : L objectif

Plus en détail

INITIATION AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS

INITIATION AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS INITIATION AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS Lycée Sidoine Apollinaire, Clermont-Ferrand Virginie MONNEY et Isabelle JUVEN, Infirmières Gaël BOSQUET et Clément BOUQUET, élèves Réalisation du Document : Gaël

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière.

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Travail Poste Durée : 0 minutes Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Aidez comme vous l'avez appris. Pensez à haute voix et expliquez votre

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION

QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION Annexe 5 QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION 1) PLAIE mettre des gants désinfecter avec de la biseptine après lavage au savon de Marseille pour arrêter le saignement : mettre 2 ou 3 compresses sur la plaie

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de prescription médicamenteuse par le médecin traitant

Conduite à tenir en cas de prescription médicamenteuse par le médecin traitant Edition du 17.04.2015 Conduite à tenir en cas de chute page 2 Conduite à tenir en cas d inhalation d un corps étranger page 3 Conduite à tenir en cas de crise d asthme page 4 Conduite à tenir en cas de

Plus en détail

Les thèmes abordés sont :

Les thèmes abordés sont : Ceci est un protocole réalisé afin de vous guider dans les démarches à suivre en cas de soins à apporter à un enfant. Si un enfant se blesse ou tombe malade dans l établissement, les parents doivent obligatoirement

Plus en détail

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX MODULE 8 OBJECTIF GÉNÉRAL DU MODULE 8 MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX Acquérir les connaissances de base et les habiletés nécessaires à l intervention auprès des victimes présentant des problèmes obstétricaux

Plus en détail

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007 DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES P.S.C. 1 A.P.S 1 PSC 1 Cette formation financée par le Conseil Général de Saône et Loire, est destinée aux élèves de 4 ème. Une convention signée entre les 5

Plus en détail

Situation 6 1 LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE

Situation 6 1 LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 6 : LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE Minimum à savoir (enseignant) Définition : traumatisme

Plus en détail

Prévention et Secours Civiques de Niveau I

Prévention et Secours Civiques de Niveau I Prévention et Secours Civiques de Niveau I Version 2013 2 PREVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 La Protection L alerte L alerte et protection des populations L obstruction des voies aériennes par

Plus en détail

RIFA-Plongée Capacité N 6

RIFA-Plongée Capacité N 6 RIFA-Plongée Capacité N 6 Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime Réactions et Intervention Face à l Accident de Plongée Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime

Plus en détail

Les A.E.S. Rémi Buchaniec. Forcomed 2008

Les A.E.S. Rémi Buchaniec. Forcomed 2008 Les A.E.S Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Définition A.E.S. Les facteurs de risque de contamination Conduite à tenir en cas d A.E.Sd Les précautions standards Conclusion Définition A.E.S. Accidents

Plus en détail

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :...

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Feuille n FICHE ETABLISSEMENT A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Date : / / Nom de l établissement : CCLIN de rattachement Code établissement

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour

Plus en détail

Précautions «Standard»

Précautions «Standard» Précautions «Standard» Relais Régional d Hygiène Hospitalière du Centre RHC Précautions «Standard» Définition : Précautions «Standard» : 7 recommandations générales d hygiène à appliquer pour tout patient

Plus en détail

Formation SST (Initiale):

Formation SST (Initiale): Formation SST (Initiale): Sauveteurs Secouristes du Travail Selon la Circulaire CNAMTS/DRP n -Cir-32/2010 du 3 décembre 2010 abrogeant la circulaire n -Cir. 53/2007. Public Concerné Toute personne motivée

Plus en détail

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence 1 En cas d urgence Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence Quel que soit la situation d urgence _ Sécurisez le lieu de l accident ainsi que la victime. Vérifiez qu il

Plus en détail

APPRENDRE À PORTER SECOURS Référentiel technique destiné aux enseignants

APPRENDRE À PORTER SECOURS Référentiel technique destiné aux enseignants OBJECTIFS DE LA FORMATION Á l'issue de la formation de base "Apprendre à porter secours", l'enseignant doit être capable : d'agir efficacement face aux situations d'urgence pouvant être rencontrées en

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE PSC1. (Prévention et secours civiques niveau 1)

AIDE-MÉMOIRE PSC1. (Prévention et secours civiques niveau 1) AIDE-MÉMOIRE PSC1 (Prévention et secours civiques niveau 1) Texte officiel : http://www.interieur.gouv.fr/le-ministere/la-securitecivile/documentation-technique/le-secourisme/les-recommandationset-les-referentiels

Plus en détail

Soins à domicile en cas de risque de contagion

Soins à domicile en cas de risque de contagion Lavage des mains Désinfection des mains Mettre un masque de protection Moyens auxiliaires Changer les draps du patient alité Retirer des gants Bandage des jambes d un patient qui doit garder le lit Lavage

Plus en détail

Les Précautions. «Standard» Denis Thillard. Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 24 novembre 2009

Les Précautions. «Standard» Denis Thillard. Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 24 novembre 2009 Les Précautions «Standard» Denis Thillard 24 novembre 2009 Les précautions standard Ce sont des règles r de base à appliquer: Par tous les professionnels Pour tous les résidentsr Tous les jours l hygiène

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir Mercredi 17 avril 2013 remise à niveau PSC1 Céline Stern instructrice secourisme Céline Sourimant CPC EPS Interieur.gouv.fr => référentiel PSC1 Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR»

Plus en détail

Programme et Méthodes Formation des S.S.T

Programme et Méthodes Formation des S.S.T OBJECTIF PEDAGOGIQUE Sécurité - Environnem ent - Form ation Programme et Méthodes Formation des S.S.T Face à une situation d accident, le Sauveteur Secouriste du Travail doit être capable de : - Rechercher

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

Formation au Monitorat Des Premiers Secours

Formation au Monitorat Des Premiers Secours Formation au Monitorat Des Premiers Secours JUSTIFICATIONS DES GESTES TECHNIQUES Document conforme au Référentiel National de Compétences de Sécurité Civile PSC1 Créé par M-A CAUMARTIN et J-L RAGOT Réécrit

Plus en détail

Conduite à tenir face à une brûlure1

Conduite à tenir face à une brûlure1 Conduite à tenir face à une brûlure1 Les brûlures peuvent être causées par : des liquides des vapeurs des objets chauds (ou très froids) du soleil des frottements des courants électriques des produits

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER?

PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER? PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER? Isabelle JOZEFACKI IDE HYGIENISTE UPIN DESP Le 17 novembre 2011 3 ème journée régionale de formation destinée aux EHPAD Moyens de

Plus en détail

2. RECHERCHER LES DANGERS PERSISTANTS POUR PROTEGER

2. RECHERCHER LES DANGERS PERSISTANTS POUR PROTEGER PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU

PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU Voici un guide des premiers soins, au service des pratiquants d aïkibudo Les contacts page 2 Partie 1 : DETRESSES VITALES A. Perte de connaissance page 3 B. Arrêt

Plus en détail

2ème Journée Européenne des Infirmiers exerçant en Anesthésie, Réanimation et Urgences Le concept du Pre Hospital Trauma Life Support

2ème Journée Européenne des Infirmiers exerçant en Anesthésie, Réanimation et Urgences Le concept du Pre Hospital Trauma Life Support 2ème Journée Européenne des Infirmiers exerçant en Anesthésie, Réanimation et Urgences Le concept du Pre Hospital Trauma Life Support Steve Greisch coordinateur national PHTLS Luxembourg Définition Concept

Plus en détail

Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus. .mais j espère pour une bonne cause!

Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus. .mais j espère pour une bonne cause! Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus intéressants les uns que les autres..mais j espère pour une bonne cause! --- Un remerciement

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

GUIDE DES PREMIERS SECOURS

GUIDE DES PREMIERS SECOURS GUIDE DES PREMIERS SECOURS COLLEGE JEAN LECANUET ROUEN Année scolaire 2012-2013 Partie 1 : L alerte et la protection des populations ~ Sommaire ~ Il s agit d une mesure exceptionnelle permettant d avertir

Plus en détail

Ablation de sutures. Module soins infirmiers

Ablation de sutures. Module soins infirmiers Ablation de sutures Module soins infirmiers Equipe enseignante de l IFSI du Centre Hospitalier de ROUBAIX Diaporama réalisé par : Stéphane Dubus, Formateur I. Définition Il s agit d ôter les sutures cutanées

Plus en détail

SOMMAIRE. Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur. La victime s étouffe. La victime saigne abondamment

SOMMAIRE. Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur. La victime s étouffe. La victime saigne abondamment 1 SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 8 Page 10 Page 12 Page 15 Page 16 Page 18 Sommaire Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur La protection L alerte La victime

Plus en détail

PROCÉDURE D HABILLAGE

PROCÉDURE D HABILLAGE PROCÉDURE D HABILLAGE CORRESPONDANT À LA VERSION 1,5 DU PROGRAMME DE FORMATION 1. PRÉPARATION HABILLAGE Vérifier que vous avez tous les équipements : o Survêtement; o Couvre- bottes; o Lunettes étanches;

Plus en détail

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques.

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Référence : PT/CLI/001-C Page :Page 1 sur 7 Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Résumé des modifications

Plus en détail

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante!

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante! CONDUITE A TENIR SUR LE TERRAIN DANS LES SITUATIONS LES PLUS URGENTES. Toutes les équipes n'ont pas un kinésithérapeute ou un médecin dans leur staff. Les dirigeants d'équipe amateur, mais surtout les

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

e formation en médecine d urgence http://www.efurgences.net

e formation en médecine d urgence http://www.efurgences.net Les infirmiers à l accueil des urgences Dr Mounir Gazzah, Pr Slah Ghannouchi e formation en médecine d urgence Plan : 1. L accueil : définition, qualité 2. Les urgences : définition, types 3. L infirmier(e)

Plus en détail

Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE

Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE CYCLE 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE Il est préférable d aborder ce cas en deux temps : vérifier

Plus en détail

MÉMO SANTÉ. RISQUES BIOLOGIQUES et travaux d assainissement ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SANTÉ. RISQUES BIOLOGIQUES et travaux d assainissement ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SANTÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP RISQUES BIOLOGIQUES et travaux d assainissement Certains travaux vous exposent à des agents infectieux qui peuvent avoir des conséquences sur votre santé : bactéries,

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé

Prise en charge infirmière D un polytraumatisé D un polytraumatisé v Pose d un collier cervical v Déshabillage avec découpage des vêtements si nécessaire v Pose de l 02 au masque v Prise des constantes (TA, pls, saturation, score de glasgow) v Evaluation

Plus en détail

Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Sauveteur Secouriste du Travail (SST) Sauveteur Secouriste du Travail (SST) OBJECTIFS Intervenir efficacement face à une situation d accident Intervenir dans le respect des procédures fixées par l entreprise en matière de prévention. CONTENU

Plus en détail

Formation aux Premiers Secours

Formation aux Premiers Secours MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS BUREAU DE LA FORMATION ET DES ASSOCIATIONS DE SECURITE CIVILE Formation aux Premiers Secours

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PROFIL PARTICIPANTS Tout public. 1. Permettre à un membre du personnel ou à plusieurs d acquérir les compétences nécessaires afin de pouvoir

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Référentiel technique à l usage des formateurs SST L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels,

Plus en détail

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 POUR L ANNEE 2009 INSTRUCTEURS BRI BOULAROUAH SEBASTIEN 1ere Classe LEBRUN CHRISTOPHE RESPONSABLE FORMATION LTN RENARD OLIVIER OBJECTIF GENERAL DU SECOURISME

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes :

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes : PSC1 Nom : Année : Prénom : Classe : 8 thèmes : 1 Protection des populations 2 Message d'alerte 3 Obstruction des Voies aériennes 4 Hémorragies externes 5 Atteinte de la peau et des muqueuses 6 Traumatisme

Plus en détail

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 SOMMAIRE Introduction... 1 SST... 1 PSC1... 4 Matériel minimal nécessaire pour le PSC1 et le SST... 8 INTRODUCTION Plusieurs textes modifient les aspects

Plus en détail

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Ville d Antibes Juan-Les-Pins Direction Petite Enfance Etablissements et service d accueil des jeunes enfants SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Mise à jour Janvier 2012 Direction Petite Enfance

Plus en détail

Secourisme (30 réponses)

Secourisme (30 réponses) Secourisme (30 réponses) 1. LA FORMATION DE BASE AU SECOURISME S APPELLE? AFPS (l Attestation de Formation aux Premiers Secours, remplacée le 1er août 2007par le PSC1) PSC1 (Prévention et secours civiques

Plus en détail

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route :

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route : Consignes générales Electrocution Avant toute intervention, couper immédiatement le courant, soit à la prise, soit au disjoncteur. Pour le courant industriel ou les câbles à haute-tension, rester à une

Plus en détail

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS Objectifs Indiquer les principes généraux d une immobilisation Equipement nécessaire à une immobilisation Réaliser les techniques suivantes : - Réaliser une immobilisation

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée.

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Si vous vous piquez avec une aiguille contaminée : Faites saigner légèrement la plaie et lavez-la avec de l eau et du savon, sans brosser.

Plus en détail

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS C. HALLER - IFSI CHU DE NICE - 09 07 OBJECTIF DE LA SEQUENCE Connaître et appliquer les différentes méthodes de recueil des expectorations en respectant les critères res d

Plus en détail

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains 1 INTRODUCTION Compliance à l hygiène des mains et sa qualité = largement tributaires : De la présence

Plus en détail

Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE

Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE Minimum à savoir (enseignant) Définition : La plaie est une lésion

Plus en détail

La bronchiolite pas de panique!

La bronchiolite pas de panique! La bronchiolite pas de panique! Guide à l usage des familles Sommaire P. 2 C est quoi la bronchiolite? Comment se présente la bronchiolite? Que faire? P. 3 A quoi sert la kinésithérapie respiratoire? P.

Plus en détail

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection

Plus en détail

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG F I C H E P R E V E N T I O N N 1 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG DEFINITION STATISTIQUES Chaque année dans les collectivités et établissements publics de la Manche,

Plus en détail

Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg

Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg Que devez-vous savoir? Votre médecin vous a prescrit une Vidéo-SEEG dans le cadre du bilan de votre épilepsie. C est une intervention faite sous anesthésie

Plus en détail

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE L'atteinte dite " du canal carpien" est une compression du nerf médian dans une canal étroit, non extensible, fermé par un ligament épais appelé le ligament

Plus en détail

Plan du document : 1. Réactions liées au stress :

Plan du document : 1. Réactions liées au stress : Fiche technique T1-B MODES OPERATOIRES A DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTE Version 01 décembre 2009 URGENCES MEDICALES A L OCCASION D UNE VACCINATION Document ayant fait l objet d une relecture scientifique

Plus en détail

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Aide-Mémoire Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Alerte et Protection des Populations L alerte aux populations est une mesure exceptionnelle qui consiste à diffuser un signal destiné à avertir

Plus en détail