Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu"

Transcription

1 Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES Technologie des matériaux TTT 1 Contenu 1 Définition 2 Classification 3 Propriétés 4 Matériaux 5 Fabrication Technologie des matériaux TTT 2 1

2 Céramiques courantes Briques Marbres Tuiles de plancher Verre amorphes; Tf= 900 C Terre cuite Ciments & Béton Vaisselles porcelaine poterie Outils de coupe Tuiles spatiales Prothèse (Med.) Technologie des matériaux TTT 3 Liaisons Covalente et\ou ioniques fortes Covalente : AlN et diamant Ionique : Al 2 O 3,MgO Covalente-ionique (SiO 2 ) Technologie des matériaux TTT 4 2

3 Liaison mixte Céramiques Covalente Diamant Polymères De Van Der Waals S i O 2 As Fe Cr Métaux Métallique ionique (Al 2 O 3, MgO) Technologie des matériaux TTT 5 Liaisons et Propriétés Dureté Fragilité M. Young T fusion Isolant elect. Isolant ther. Transition fragile HT (0,5 Tfusion) Fluage à HT (0,6-0,8Tfusion) Resistance corrosion oxydation Dilatation Thermique( Technologie des matériaux TTT 6 3

4 Classification Naturels :Oxydes - S i O 2 (f.d.v, verre) - Al 2 O 3 (alumine) - Fe 3 O 4 (magnétite) - Fe 2 O 3 (rouille) Fabriqués Carbures WC-CO Fe 3 C Nitrures BN T i N AlN Technologie des matériaux TTT 7 Céramiques techniques VERRE Fibre de verre Fibre optique Fibreux Ordinaires CRISTAUX SiO 2, Al 2 O 3 WC, AlN, BN Briques refractaires Isolants thermiques PORES Technologie des matériaux TTT 8 4

5 Profondeur de coupe, Avance, Interruptions Contraintes mécaniques, Chocs Applications des céramiques traditionnelles Technologie des matériaux TTT 9 Propriétés requises des outils de coupe dureté élevée > à celle du matériau usiné. rigidité élevée. résistance mécanique élevée. bonne tenue à chaud. coefficient de friction bas. bonne stabilité chimique. Résistance aux chocs mécaniques Résistance aux chocs thermiques Maintenir dureté à chaud Résistance aux réactions chimiques à l abrasion Maintenir dureté à chaud Vitesse de coupe Temperature Technologie des matériaux TTT 10 5

6 Résistance à la chaleur Résistance à la rupture Résistance à l'abrasion Résistance au frottement Outils de coupe en céramique WC: Particules de WC dans une matrice de Co TiC matrice : Ni et Mo --»usinage des aciers NBC (CBN) : nitrure de bore cubique Al 2 O 3 : Alumine polycristalline frittée Diamant Carbure revêtu du diamant Technologie des matériaux TTT 11 Diamant polycrystallin Comparaison des propriétés des outils de coupe 125% 100% 90% 100% 56% 45% 34% 38% 35% 35% 33% 23% ~15% 62% Diamant (PCD) Diamant (CVD) PCBN TiC TiN TiCN TiAlN Al2O3 HfN WC Acier rapide 28% 22% TiC TiN TiCN TiAlN Al2O3 97% 100% 44% 52% 26% 38% 34% 67% 44% 75% 100% Diamant (PCD) Diamant (CVD) PCBN TiC TiN TiCN TiAlN Al2O3 HfN WC 31% 25% 27% Al2O3 Al2O3 +TiC Si3N4 20% CBN 39% PCD WC revêtu WC cementé Acier rapide Source: Minicut Technologie des matériaux TTT 12 6

7 Valeurs caractéristiques Matériau Dureté Knoop E (GPa) Tf ( C) Diamant >3500 Nitrure de bore (BN) Carbure de tungstène (WC) Alumine (Al2O3) Quartz (SiO2) Technologie des matériaux TTT 13 Prothèse de hanche Schéma indiquant l emplacement de l articulation de la hanche dans le corps humain. Schéma d une prothèse Tête en alumine Radiographie d une prothèse queue en alliage de titane Ti-6%- 4Al-4%V Source: Calister- Science des matériaux Technologie des matériaux TTT 14 7

8 Module de Young Acier 210 GPa Al 70 E Fortes liaisons (ceramiques) Cu 80 Plastiq Verre 70 céramiq Faible liaison (Polymeres) Technologie des matériaux TTT 15 Inconvénients Mise en forme difficile Fragiles (utiliser en compression) Chers Technologie des matériaux TTT 16 8

9 Propriétés de base (1) Oxydes résistent à l oxydation S i O 2 + O HT---> AlO 3 + O 2 -- HT ---> S i O 2 + N HT---> S i3 N 4 + NO/NO 2 S i O 2 + C ----HT ---> S i C + CO/CO 2 Technologie des matériaux TTT 17 Propriétés de base (2) Nitrures resistent à la nitruration Si 3 N 4 + N HT---> AlN + N HT---> Carbures resistent à la carburation S i C + C ----HT---> S i O 2 + C ----HT---> S i C + CO/CO 2 Technologie des matériaux TTT 18 9

10 Choc thermique T 1 T 0 1. Dilatation 2. Dilatation locale 3. Initiation de la fissure Amorce de fissure ----» propagation rapide 4. Propagation de la fissure Valeurs de (10-6 / C) Alumine 7.6 SiO2 Chauffage uniforme---> dilatation (T élevée) l t = l 0 (1+ T) Longueur finale à t Coeff, dilatation thermique 0.4 RCT= Rm/( E) Technologie des matériaux TTT 19 Résistivité Conductivité: = ( ) -1 Résistance: R (l/s) Métal = 0 (1+ a T) Céramique = 0 EXP (-Q/RT) Technologie des matériaux TTT 20 l Céramique S Métaux Température T 10

11 Comportement des céramiques Rm Céramiques Materiau ductile Céramique: deformation élastique uniquement Deformation Technologie des matériaux TTT 21 Ténacité Cv Métaux Rayure Effet d entaille Propagation Céramiques TTDF = 0.5 Tf T Technologie des matériaux TTT 22 11

12 : déformation Fluage des céramiques P T = 0.6 à 0.8 Tf I II III temps ln(t) d dt Vitesse de fluage = A. n EXP (-Q/RT) n et Q = fonction du matériau Liaisons fortes, le fluage des céramiques ne se manifeste qu à haute température: T = 0.6 à 0.8 Tf ln (t) Technologie des matériaux TTT 23 Fabrication: céramiques ordinaires Assiettes: Verre+ Cristaux +Pores Verre Cristaux Pores Sable + Eau (liant) » Moule Cuisson (Évaporation du liant) > Pièce Technologie des matériaux TTT 24 12

13 Fabrication: Frittage Compaction des poudres + Frittage (mise en forme) Contact entre particules) Cuisson à haute température (Soudage par diffusion à l état solide) Avant le frittage Frittage ( Tf = C) (diminution de la porosité) Pore Technologie des matériaux TTT 25 Micrographies des céramiques Brique Al 2 O 3 à 98% Al 2 O 3 à 99.7 % Phase vitreuse Technologie des matériaux TTT 26 13

14 Fabrication: Al 2 O 3 Bauxite Al (lingot) Poudres Électrolyse Al 2 O 3 Al 2 O 3 Particules Frittée Technologie des matériaux TTT 27 Diagramme SiO 2 -Al 2 O 3 Eutectique cristalline vitreuse Technologie des matériaux TTT 28 14

15 Fabrication: Réaction chimique Ciments et plâtres: obtenues par réaction chimique (pas par frittage) Évolution de la prise du ciment portland Ciment mouillé forces de répulsion entre les grains Réaction entre les grains et l eau Apparition d un gel à la surface des grains Épaississement du gel début de la prise; les gels se rejoignent Formation des cristaux hydratés (silicates et hydroxydes de calcium) 2 (3CaO.SiO 2 ) +6 H 2 O---> 3 CaO.SiO 2.3H 2 O+ 3 Ca (OH) 2 Silicate calcique ciment Technologie des matériaux TTT 29 15

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL

LES LIANTS HYDRAULIQUES. Hamdi Boualem ENSSMAL LES LIANTS HYDRAULIQUES Hamdi Boualem ENSSMAL Le ciment Le ciment est une matière pulvérulente, formant avec l eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d agglomérer, en durcissant,

Plus en détail

SOLIDIFICATION GENERALITES

SOLIDIFICATION GENERALITES Cours Matériaux 2005 SOLIDIFICATION GENERALITES Jean-Marc HAUDIN CEMEF PLAN 1. INTRODUCTION 2. LES MATERIAUX DE DEPART 3. DESCRIPTION DE PROCEDES TYPES 4. PROBLEMES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Partie V: Propriétés mécaniques des matériaux

Partie V: Propriétés mécaniques des matériaux Partie V: Propriétés mécaniques des matériaux Chapitre 14 Propriétés mécaniques Pour beaucoup de matériaux, les propriétés mécaniques déterminent leurs applications potentielles. Ce chapitre fournit une

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Les ciments, liants hydrauliques Définition Norme NF P 15-301 de 1994 : «Le ciment est un liant hydraulique, c est-à-dire une matière

Plus en détail

Matière de coupe. Dans le domaine de l usinage par enlèvement de copeau

Matière de coupe. Dans le domaine de l usinage par enlèvement de copeau Matière de coupe Dans le domaine de l usinage par enlèvement de copeau Patrick Reusser 3-1 Propriétés matière de coupe Les grandeurs essentielles qui définissent un matériau de coupe sont Résistance à

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

Meules CBN et diamant pour un usinage de précision

Meules CBN et diamant pour un usinage de précision 355 Meules CBN et diamant pour un usinage de précision 356 Caractéristiques techniques 359 Meules CBN/diamant, à liant vitrifié 365 Meules CBN/diamant, à liant galvanique Désignation des gammes de produits

Plus en détail

Critères de sélection des matériaux

Critères de sélection des matériaux Critères de sélection des matériaux Quels outils pour faire le meilleur coix? Jean Colombani 04 7 44 85 70 jean.colombani@univ-lyon1.fr Laurent Joly 04 7 43 6 11 laurent.joly@univ-lyon1.fr Vittoria Piscedda

Plus en détail

SCIENCES DES MATÉRIAUX 1/7

SCIENCES DES MATÉRIAUX 1/7 SCIENCES DES ATÉRIAUX / EENTO SCIENCES DES ATÉRIAUX SCIENCES DES ATÉRIAUX / Grandeur STRUCTURES CRISTALLOGRAPHIQUES ET PROPRIETES PHYSIQUES asse volumique r (g.cm - ) Température de fusion ( C) Coeficient

Plus en détail

La technologie PIM. Exemples de pièces obtenues par le procédé PIM

La technologie PIM. Exemples de pièces obtenues par le procédé PIM La technologie PIM Le procédé PIM combine injection plastique et métallurgie des poudres. Il permet la mise en forme de pièce métallique et/ou céramique comme celle de pièce plastique. Exemples de pièces

Plus en détail

Chapitre 3. Céramiques, verres et les liants minéraux

Chapitre 3. Céramiques, verres et les liants minéraux Chapitre 3. Céramiques, verres et les liants minéraux Tous ces matériaux, dits céramiques, sont des matériaux non organiques, non métalliques et peuvent englober aussi les verres qui sont essentiellement

Plus en détail

2. Propriétés thermiques

2. Propriétés thermiques 2. Propriétés thermiques Elles permettent d interpréter les réactions d un matériau aux variations de la température 1. Capacité thermique 2. Dilatation thermique 3. Conductivité thermique Energie de liaison

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique UNIVERSITE de Liège Métallurgie et Science des Matériaux LTAS Aérospatiale & Mécanique Connaissance des Matériaux Métalliques Laboratoire 1 : Métallographie Christine BRASSINE 04/366.91.10 C.Brassine@ulg.ac.be

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX PHYSIQUE DES MATÉRIAUX Laboratoire n 1 : Métallographie Diagrammes de phase Applications Henri-Michel Montrieux hmmontrieux@ulg.ac.be MENU Métallographie Diagrammes de phase Applications MÉTALLOGRAPHIE

Plus en détail

www.wirzdiamant.ch www.wirzdiamant.ch

www.wirzdiamant.ch www.wirzdiamant.ch Anton Meyer Anton & Co. Meyer AG & Co. SA www.meycotools.ch www.meycotools.ch www.wirzdiamant.ch www.wirzdiamant.ch Outils Diamant-Werkze diamant Aper çu Sommaire Sommaire Introduction 1 Technique 1 Outils

Plus en détail

INFLUENCE de la TEMPERATURE. Transition ductile/fragile Choc Thermique Fluage

INFLUENCE de la TEMPERATURE. Transition ductile/fragile Choc Thermique Fluage INFLUENCE de la TEMPERATURE Transition ductile/fragile Choc Thermique Fluage Transition ductile/fragile Henry Bessemer (UK)! 1856 : production d'acier à grande échelle Pont des Trois-Rivières 31 janvier

Plus en détail

Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com. DG: Ariane De Leeuw

Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com. DG: Ariane De Leeuw Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com M.N.I. Revêtements anti-corrosion: solutions actuelles DG: Ariane De Leeuw LES POROSITES Porosité interne : sans conséquence mais pouvant devenir débouchante

Plus en détail

Assemblage de matériaux céramiques Assemblage de Matériaux Céramiques

Assemblage de matériaux céramiques Assemblage de Matériaux Céramiques Assemblage de matériaux céramiques Assemblage de Matériaux Céramiques Thomas Maeder Laboratoire de Production Microtechnique EPFL Lausanne 1 Buts de ce cours Savoir quand sélectionner une céramique Sélectionner

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal

Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal Carbure de silicium, corindon raffiné et corindon normal c/o Cerablast GmbH & Co.KG Gerhard-Rummler-Str.2 D-74343 Sachsenheim / Allemagne Téléphone : 0049 7147 220824 Fax: 0049 7147 220840 E-Mail: info@korutec.com

Plus en détail

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3 Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres Principales propriétés des aciers d outillage pour OBTENIR DE MEILLEURES PERFORMANCES Dureté adaptée

Plus en détail

Matériaux sous contraintes. Modèles rhéologiques Essais mécaniques

Matériaux sous contraintes. Modèles rhéologiques Essais mécaniques Matériaux sous contraintes Modèles rhéologiques Essais mécaniques Matériaux sous contrainte Contrainte = F/S (Pa = N/m 2 ) F! S Contrainte normale : " F // S contrainte de cisaillement : # Déformation

Plus en détail

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques I - Traitements volumiques 1 Trempe C est un traitement thermique de durcissement consistant à chauffer la pièce à une température supérieure à la ligne de transformation fer α fer γ (austénisation), puis

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

RÉPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE RÉPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITÉ MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DU GÉNIE DE LA CONSTRUCTION DÉPARTEMENT

Plus en détail

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser)

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) 1 Les matériaux Actuellement, les matériaux métalliques

Plus en détail

Usinage par procédés non traditionnels. Procédés non traditionnels

Usinage par procédés non traditionnels. Procédés non traditionnels Usinage par procédés non traditionnels Cours SYS 849-6 Procédés non traditionnels À action mécanique Jet d eau et jet d eau abrasif Usinage ultrasonique Procédés électrochimiques Usinage électrochimique

Plus en détail

Durcissement et renforcement des matériaux

Durcissement et renforcement des matériaux Durcissement et renforcement des matériaux Durcissement et renforcement des matériaux Ingénierie des matériaux première partie du cours : structure et propriétés des matériaux deuxième partie du cours

Plus en détail

INTRODUCTION AUX MÉTHODES D ANALYSE THERMIQUE SETSYS 24 TGA/DTA/DSC/TMA/MS Stéphane Gutierrez professionnel en caractérisation des matériaux

INTRODUCTION AUX MÉTHODES D ANALYSE THERMIQUE SETSYS 24 TGA/DTA/DSC/TMA/MS Stéphane Gutierrez professionnel en caractérisation des matériaux INTRODUCTION AUX MÉTHODES D ANALYSE THERMIQUE SETSYS 24 TGA/DTA/DSC/TMA/MS Stéphane Gutierrez professionnel en caractérisation des matériaux LCG/CCM/IMSI/UdeS OBJECTIFS Comprendre les principes de fonctionnement

Plus en détail

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Amor Guidoum

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Amor Guidoum Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Amor Guidoum 1.1 Propriétés des matériaux et leur structure Performances Microstructures Science et génie des matériaux : Procédés Structure

Plus en détail

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011 CHPITRE II LE CIMENT 2.1 Définitions a. Liant hydraulique : des poudres finement brayées qui avec le contact d eau font prise et durcissent sous des processus physico-chimiques complexes. b. Ciment : Le

Plus en détail

THESE DE DOCTORAT D ETAT

THESE DE DOCTORAT D ETAT N d ordre : Série : REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE CONSTANTINE FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE PHYSIQUE

Plus en détail

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE LA FABRICATION DE PIECES COMPLEXES PAR LE PROCEDE DE MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Le

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail

2nd Congrès du Réseau Français d Ingénierie du Sport 23 et 24 juin 2005

2nd Congrès du Réseau Français d Ingénierie du Sport 23 et 24 juin 2005 2nd Congrès du Réseau Français d Ingénierie du Sport 23 et 24 juin 2005 Les propriétés des polymères et des composites Sommaire : 1) Structure des polymères 2) Leur composition 3) Les éléments composants

Plus en détail

Stage de travail sur le verre

Stage de travail sur le verre Stage de travail sur le verre Aide mémoire a l usage des stagiaires laborants en physique Structure Composition Propriétés mécanique Elaboration Propriétés optique Assemblages verre - métal Structure Structure

Plus en détail

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Samuel HEMERY (2 e année) Directeur de thèse: Thierry Auger (CNRS) Encadrant CEA: Jean Louis Courouau (DPC/SCCME/LECNA)

Plus en détail

Technologie des fabrications mécaniques 2

Technologie des fabrications mécaniques 2 Faculté Polytechnique de Mons Service de Génie Mécanique Cours 0707-04 Technologie des fabrications mécaniques 2 Prof. Enrico Filippi Table des matières 1. MATERIAUX 6 1.1. Introduction 6 1.2. Méthodologie

Plus en détail

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques)

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Dr Emmanuelle Boehm-Courjault Dr Amor Guidoum Laboratoire de Matériaux de Construction 1.1 Propriétés des matériaux et leur structure Performances

Plus en détail

LES MATÉRIAUX. Les Aciers Les Fontes Les alliages d'aluminium Les alliages de Cuivre Symboles chimiques Influence des éléments d'addition

LES MATÉRIAUX. Les Aciers Les Fontes Les alliages d'aluminium Les alliages de Cuivre Symboles chimiques Influence des éléments d'addition LES MATÉRIAUX Les Aciers Les Fontes Les alliages d'aluminium Les alliages de Cuivre Symboles chimiques Influence des éléments d'addition Les Aciers Diagramme Fer-Carbone Désignation selon l'emploi Les

Plus en détail

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue Les minéraux et les roches pour tous Par Simon Auclair, géologue Journée de formation des enseignants Le vendredi 20 septembre 2013 La géologie Définition Plan de la présentation Métier de géologue Les

Plus en détail

Principales agressions et attaques du béton

Principales agressions et attaques du béton Principales agressions et attaques du béton Michaël DIERKENS CETE de LYON - DLL 15 novembre 2011 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

POLISSAGE DES ALLIAGES LEGERS ET DES METAUX PRECIEUX

POLISSAGE DES ALLIAGES LEGERS ET DES METAUX PRECIEUX POLISSAGE DES ALLIAGES LEGERS ET DES METAUX PRECIEUX M. Y. Sadallah Directeur scientifique ICERMA PARC TECHNOLOGIQUE DE SOLOGNE BATIMENT INNOVATION VIERZON Membre du : SOMMAIRE I GENERALITES 1) Définitions

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton peut être soumis à des changements de dimension les causes principales pour ces changements sont: CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE VARIATION D HUMIDITÉ SECHAGE VARIATION DE TEMPERATURE

Plus en détail

Coquilles manufacturées

Coquilles manufacturées Coquilles manufacturées Coquilles 835 et 800 23 Coquilles Protect 1000 S et Protect 1000 S Alu 25 Coquilles 850 27 21 Coquilles manufacturées Coquilles 835 et 800 COQUILLES 835 Coquille en laine de roche

Plus en détail

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Myriam Bouichou - Elisabeth Marie-Victoire Les ciments naturels dans le patrimoine européen: histoire,

Plus en détail

LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux

LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux LES MATERIAUX. Les propriétés du métaux S4.2: MATERIAUX ET PRODUITS DE LA PROFESSION. C1.1: Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. Feuille 1/3 1 -) LA MALLEABILITE:

Plus en détail

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée à donner une vue générale de nos produits ainsi que de leurs

Plus en détail

LES BIOCERAMIQUES. D. Bernache-Assollant Professeur/ Directeur Centre Ingénierie et Santé ENSM-SE

LES BIOCERAMIQUES. D. Bernache-Assollant Professeur/ Directeur Centre Ingénierie et Santé ENSM-SE LES BIOCERAMIQUES D. Bernache-Assollant Professeur/ Directeur Centre Ingénierie et Santé ENSM-SE 1 F Plan La céramique : une grande famille Les biocéramiques : L état de l art Les perspectives 2 La Céramique

Plus en détail

Transferts thermiques 1

Transferts thermiques 1 Transferts thermiques Introduction. Modes de transmission de la chaleur Conduction thermique. Loi de Fourier. Conductivité thermique Resistance thermique. Coefficient de transfert thermique La convection.

Plus en détail

NNKOMNM. kçìîé~ì=çééìáëw== áå`çêáë=km. kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå. cê~å ~áë

NNKOMNM. kçìîé~ì=çééìáëw== áå`çêáë=km. kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå. cê~å ~áë kçìîé~ì=çééìáëw== NNKOMNM áå`çêáë=km kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå cê~å ~áë Table des matières Sirona Dental Systems GmbH Table des matières 1 Caractéristiques techniques... 3 2 Indications de mise en oeuvre...

Plus en détail

Fiche technique matériau. Chrome Cobalt EOS SP2 pour EOSINT M 270 0537. 1 Description, application

Fiche technique matériau. Chrome Cobalt EOS SP2 pour EOSINT M 270 0537. 1 Description, application Chrome Cobalt EOS SP2 pour EOSINT M 270 0537 Plusieurs matériaux permettant de nombreuses applications sont disponibles dans le domaine du e-manufacturing via les systèmes EOSINT M 270. Chrome Cobalt EOS

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - Les céramiques. Société Francophone de Biomatériaux Dentaires J. DEJOU

- Support de Cours (Version PDF) - Les céramiques. Société Francophone de Biomatériaux Dentaires J. DEJOU Les céramiques Société Francophone de Biomatériaux Dentaires J. DEJOU Date de création du document 2009-2010 Table des matières I Quelques éléments historiques... 3 II Définitions...5 III Classification

Plus en détail

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique Plan du cours Objectifs généraux Etablir un processus expérimental

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

CHAPITRE I : INTRODUCTION, STRUCTURE, DEFAUTS

CHAPITRE I : INTRODUCTION, STRUCTURE, DEFAUTS CHAPITRE I : INTRODUCTION, STRUCTURE, DEFAUTS A.-F. GOURGUES-LORENZON INTRODUCTION L évolution spectaculaire de la diversité et des performances des matériaux est due à une compréhension et à une maîtrise

Plus en détail

Analyse des défaillances des emballages verre et polymère

Analyse des défaillances des emballages verre et polymère Analyse des défaillances des emballages verre et polymère Industries agro- alimentaire, pharmacie, cosmétique Jean Louis Heitz - responsable Département Verre CRITT Matériaux Alsace Inauguration CRITT

Plus en détail

3.4 Les bétons fibrés

3.4 Les bétons fibrés Chapitre 3 Les bétons aux nouvelles performances 3.4 Les bétons fibrés 3.4.1 - Généralités 3.4.2 - Les différents types de fibres Un béton fibré est un béton dans lequel sont incorporées des fibres. À

Plus en détail

GRANE Acier pour outils et moules

GRANE Acier pour outils et moules D ONNEES TECHNIQUES GRANE Acier pour outils et moules Partout où l on fabrique des outils Partout où l on se sert d outils Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Université Mentouri de Constantine Faculté des Sciences Exactes Département de Physique

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 Les granulats à béton - Généralités variables influençant la qualité du béton - Caractéristiques des granulats - Propriétés des granulats à béton - Essais

Plus en détail

Electrothermie industrielle

Electrothermie industrielle Electrothermie industrielle K. Van Reusel 1/102 I. Chauffage par résistances 1. Des fours à résistances 2. Chauffage par conduction 3. Chauffage par rayonnement infrarouge II. Techniques électromagnétiques

Plus en détail

Les Matériaux UMR CNRS 7315

Les Matériaux UMR CNRS 7315 Les Matériaux UMR CNRS 7315 Extraits du nouveau programme de Terminale S 1 Extraits du nouveau programme de Terminale S 2 Plan 1. Généralités sur les matériaux 2. Les céramiques et les verres 3. Matériaux

Plus en détail

Les revêtements DLC Applications dans l industrie Automobile

Les revêtements DLC Applications dans l industrie Automobile Les revêtements DLC Applications dans l industrie Automobile Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne Jeudi 6 Décembre 2007 Jean-Michel DEBOIS Sommaire Le système tribologique Le marché des

Plus en détail

M070201.05E REV 00 20/05/08

M070201.05E REV 00 20/05/08 M070201.05E REV 00 20/05/08 Aéroports: Milano Malpensa Milano Linate Bergamo Orio al Serio EURAL GNUTTI S.p.A. 25038 Rovato (Brescia) Italy Via S.Andrea, 3 Capital social - Company s capital 10.000.000

Plus en détail

Cours - Physique. Yannick DESHAYES Maître de conférences Laboratoire IMS yannick.deshayes@ims-bordeaux.fr Tel : 0540002857/0665302965

Cours - Physique. Yannick DESHAYES Maître de conférences Laboratoire IMS yannick.deshayes@ims-bordeaux.fr Tel : 0540002857/0665302965 Cours - Physique Yannick DESHAYES Maître de conférences Laboratoire IMS yannick.deshayes@ims-bordeaux.fr Tel : 0540002857/0665302965 Page perso IMS : http://extranet.ims-bordeaux.fr/ims/pages/pageaccueilperso.php?email=yannick.deshayes

Plus en détail

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2%

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2% Cr > 10,5% C < 1,2% Qu est-ce que l acier inoxydable? Alliage de fer comportant 10,5 % de chrome et 1,2 % de carbone nécessaires pour garantir la formation d une couche de surface auto-régénérante (couche

Plus en détail

Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos... Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire... 1

Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos... Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire... 1 Table des matières Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos................................ I Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire......................... 1 1.

Plus en détail

Recrutement pour des projets de R D avec Alcoa et l Université Laval

Recrutement pour des projets de R D avec Alcoa et l Université Laval Recrutement pour des projets de R D avec Alcoa et l Université Laval Étudiants àla maîtrise et au doctorat Stagiaires postdoctoraux De septembre 2009 àaoût 2014 Soumettre votre candidature à: Lyne Dupuis

Plus en détail

PROPRIETES MECANIQUES DES MATERIAUX

PROPRIETES MECANIQUES DES MATERIAUX PROPRIETES MECANIQUES DES MATERIAUX Chapitre 1 : Généralités Chapitre 2 : Propriétés élastiques Chapitre 3 : Propriétés plastiques Chapitre 4 : Modification des propriétés Chapitre 5 : Instruments de caractérisation

Plus en détail

LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS. I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux

LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS. I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux I. Familles de matériaux Activité p 172 Matériaux Organiques Naturels : - Laine - Bois - Caoutchouc

Plus en détail

Spécificités des dégradations dans les bétons du patrimoine. Luc COURARD et Astrid LEJEUNE Université de Liège, Belgique

Spécificités des dégradations dans les bétons du patrimoine. Luc COURARD et Astrid LEJEUNE Université de Liège, Belgique Spécificités des dégradations dans les bétons du patrimoine Luc COURARD et Astrid LEJEUNE Université de Liège, Belgique Journée d études, Beez, 9 novembre 2012 Situation actuelle 1 Facteurs contribuant

Plus en détail

Résistance au feu des bétons

Résistance au feu des bétons Chapitre4 Résistance au feu des bétons 4.1 - Comportement aux températures élevées 4.2 - Conductivité thermique 4.3 - Évolution des résistances du béton et de l acier en fonction de la température 41 Chapitre

Plus en détail

SEANCES VIII-IX : MICROSTRUCTURES (TD)

SEANCES VIII-IX : MICROSTRUCTURES (TD) SEANCES VIII-IX : MICROSTRUCTURES (TD) EXERCICE 1 : ALLIAGE D ALUMINIUM POUR PIECES D AUTOMOBILE A.F. GOURGUES-LORENZON, Y. CHASTEL Les tôles d aluminium utilisées classiquement pour réaliser des pièces

Plus en détail

Sélection des matériaux et des procédés

Sélection des matériaux et des procédés Sélection des matériaux et des procédés Contexte : Rationalisation du processus de conception nombreuses méthodes Matériaux utilisés restent peu nombreux Possibilité d intégrer des fonctions de la pièce

Plus en détail

Mécanique du solide et des matériaux

Mécanique du solide et des matériaux Mécanique du solide et des matériaux Élasticité-Plasticité-Rupture Jean-Claude Charmet Documents concernant l enseignement (Cours, TD, Préceptorats, TP) sur http ://www.pmmh.espci.fr/fr/enseignement Rubrique

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques Matériaux II travaux pratiques Détermination des contraintes résiduelles dans un assemblage soudé GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 Partie théorique Définition Un état de contrainte existant dans

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Technologie bilingue

Objectifs. Sommaire. Technologie bilingue UNITÉ 3 LES MATERIAUX ET LEURS PROPRIETÉS Objectifs Citer les noms et les caractéristiques des grandes familles de matériaux. Reconnaître les matériaux constituant un objet. Connaître les processus pour

Plus en détail

VERRES A. Guidoum GC 2009 1

VERRES A. Guidoum GC 2009 1 VERRES A. Guidoum GC 2009 1 Plan 1. LES VERRES ORDINAIRES 2. INFLUENCE DE LA COMPOSITION SUR LES PROPRIETES 3. LES VERRES SPECIAUX 4. FABRICATION 5. ROLE DE LA VISCOSITE 6. TRAITEMENTS THERMIQUES DU VERRE

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes.

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes. NOM : Classe : 6e THEME : Les matériaux 1/6 ACTIVITE M : Les familles de matériaux PROBLEME POSE : Nous sommes entourés d objets techniques, qui sont fabriqués différemment. Suivant leurs fonctions d usage,

Plus en détail

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations :

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : PATHOLOGIE DU BETON Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : Physiques : - retrait - actions thermiques - actions mécaniques Chimiques - internes - externes Electrochimiques

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

Une petite introduction à la science des matériaux avec une attention particulière pour le matériel médical

Une petite introduction à la science des matériaux avec une attention particulière pour le matériel médical Stérilisation et re-stérilisation : quelle influence sur la surface des instruments? Une petite introduction à la science des matériaux avec une attention particulière pour le matériel médical Stérilisation

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Classement selon la Directive EU 1999/45/EC Pour plus d information, voir nos fiches de données de sécurité (MSDS)

Classement selon la Directive EU 1999/45/EC Pour plus d information, voir nos fiches de données de sécurité (MSDS) UDDEHOLM VANADIS 30 Ces informations sont basées sur l état actuel de nos connaissances et sont destinées à donner des indications générales sur nos produits et leurs utilisations. Elles ne peuvent en

Plus en détail

C Si Mn Ni Cr Mo N P S 0.03 0.75 1 2 5 6 22 23 2,5 3,5 0,12 0,20 0.035 0,010

C Si Mn Ni Cr Mo N P S 0.03 0.75 1 2 5 6 22 23 2,5 3,5 0,12 0,20 0.035 0,010 Température ( C) Présentation Générale Acier inoxydable austéno ferritique (DUPLEX) à forte résistance à la corrosion et hautes performances mécaniques L présente une excellente résistance à la corrosion

Plus en détail

Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile

Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile Héloïse Conrad, Mathias Leutaud, Hector de Castilla 05/12/2014 [Tapez le résumé du document ici. Il s'agit généralement d'une courte synthèse

Plus en détail

Durée de vie et propriétés de surface

Durée de vie et propriétés de surface Durée de vie et propriétés de surface 1 Propriétés de surface Des propriétés multiples : mouillabilité par un corps donné (tension superficielle) réactivité face à l environnement... résistance à la rayure,

Plus en détail

ECOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE

ECOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE ECOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC RAPPORT DE PROJET PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE À L OBTENTION D UNE MAITRISE EN GENIE MECANIQUE PAR Oussama

Plus en détail

Les matériaux composites dans l industrie des sports et loisirs. Rui Pedro Carreira, DECATHLON

Les matériaux composites dans l industrie des sports et loisirs. Rui Pedro Carreira, DECATHLON Les matériaux composites dans l industrie des sports et loisirs Rui Pedro Carreira, DECATHLON Introduction Les composites se sont progressivement imposés dans le domaine des sports et loisirs en se substituant

Plus en détail

Développement d un prototype de bougie hybride métal - céramique

Développement d un prototype de bougie hybride métal - céramique Mémoire scientifique Développement d un prototype de bougie hybride métal - céramique Pelayo Losada Cristos Encadré par Olivier Quénard Département Matériaux ICAM Toulouse Remerciements Nous tenons à remercier

Plus en détail

1.1 Fabrication et propriétés des ciments

1.1 Fabrication et propriétés des ciments Chapitre 1 Les ciments 1.1 Fabrication et propriétés des ciments Ce chapitre concerne essentiellement la fabrication et l utilisation du ciment Portland. Il existe d autres ciments élaborés suivant d autres

Plus en détail

Technique de ponçage DIAMANT

Technique de ponçage DIAMANT Technique de ponçage DIAMANT Diamant, pourquoi? Quel diamant utiliser? Comment un diamant devient un outil? Pour quels travaux? Quels sont les avantages des diamants? Conseils lors de son utilisation?

Plus en détail

Mécanique de rupture

Mécanique de rupture Mécanique de rupture I. Essai de traction I.1. Essai de traction sur un ressort II. III. I.. I.3. Essai de traction sur une barre Contrainte théorique de rupture Théorie de Griffith II.1. Notion de concentration

Plus en détail

Le RédOx : du liquide aux verres et jusqu au cristaux. RedOx et corrosion des alliages

Le RédOx : du liquide aux verres et jusqu au cristaux. RedOx et corrosion des alliages Le RédOx : du liquide aux verres et jusqu au cristaux. RedOx et corrosion des alliages Nancy 22 mars 2013 Institut Jean Lamour UMR 7198 Historique : Utilisation de matériaux métalliques pour l élaboration

Plus en détail