SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012"

Transcription

1 SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 Note information «BBC Système»

2 «BBC Système» est un système constructif bois-béton breveté ( dépôt INPI 12/50382) pour les immeubles de grande hauteur jusqu à R+8 aujourd hui et à partir de R+1 avec un plancher béton Le principe est de préfabriquer en usine des panneaux ossature bois avec des réservations poteaux et poutres BA préalablement calculées par le bureau étude structure béton. Le bâtiment se comporte alors comme un ouvrage porteur à structure béton armé, les panneaux se comportant en «remplissage» et «coffrage perdu» sans faire office de contreventement de l ouvrage. «BBC Système» permet, sur les immeubles de grande hauteur, de rester avec les refends en voile béton ainsi que les planchers pour le coupe feu, renforçant ainsi la fonction phonique et l inertie thermique si importante pour le label BBC EFFINERGIE. L enveloppe extérieure du bâtiment évite alors tous les problèmes jusque là rencontrés de jonctions entre matériaux pour la durabilité de l étanchéité à l air. Cette étanchéité à l air reste alors «durable» pour le passage avec succès des tests de conformité pour le label BBC, pour la réception des travaux ou pour plus tard. «BBC Système» permet, de plus une isolation de l enveloppe très performante. (Exemple Mur avec 5 cm ITE + 22cm isolant interne, Valeur Up Mur 0,130 W/m2.k à W/m2.k pour un R de 7.5 à 6.5) Les ponts thermiques des parois sont annulés avec une isolation par l extérieur de 50 mm ou plus suivant les besoins (bâtiment PASSIF ou BEPOS). «BBC Système» permet également un gain de temps chantier, sécurisé avec un protocole de sécurité et de protection des intervenants intégré aux panneaux.(ppsps)

3 EXEMPLE D INCORPORATION INVISIBLE DES POTEAUX BA PORTEUR DANS L ENVELOPPE EXTERIEURE HAUTE ISOLATION

4 EXEMPLE DE REALISATION / MARINE MORAIN ARBOR ET SENS ARCHITECTE / RHONE SAONE HABITAT COOPERATIVE HLM / VILLAGE VERTICAL COOPERATIVE HABITANT /

5 LIVRAISON DES PANNEAUX DANS L ORDRE DE POSE SUR SITE AVEC SECURITE INTEGREE DES LA FABRICATION / REPERAGE ET PLAN DE POSE

6 JONCTION D ANGLE ENTRE PANNEAUX BOIS ET VOILE BETON

7 LISSE BASSE SUR RESILIANT ANTI CAPILLARITE ET ATTENTES POTEAU BA / TIRE-POUSSE POUR POSE PANNEAUX ET RENFORTS POUR COULAGE VOILES BA

8 PANNEAUX BOIS POSES AVEC POTEAUX COULES ET PROTOCOLE SECURITE POTEAU BA COULE AVEC «START» RACCORD VOILE BA / PANNEAU BOIS

9 JONCTION PANNEAUX OSSATURE BOIS EXTERIEURS ET VOILE BA COULAGE CLASSIQUE DES VOILES BA POUR JONCTION AVEC OSSATURE BOIS

10

11 SUPPORT SECURITE INTEGRE A LA FABRICATION EN USINE RENFORT COFFRAGE PLANCHER BETON AVEC RENFORT VERTICAL

12 PROTOCOLE DE SECURITE BREVETE INTEGRE DES LA FABRICATION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES SUR CHANTIER

13 PLANCHER BAS R+3 COULE PREPARATION POSE 4éme NIVEAU

14

15

16 NIVEAUX PARFAITEMENT ALIGNES AVEC LE PROTOCOLE DE CONTROLE COULAGE DES POTEAUX AU FUR ET A MESURE DE MONTAGE DES PANNEAUX

17

18 PROTOCOLE DE MISE EN ŒUVRE DES BALCONS PREFABRIQUES OU COULES EN PLACE

19 PROTOCOLE DE MISE EN ŒUVRE DES BALCONS PREFABRIQUES AVEC SYSTEME DE FIXATION «BBC SYSTEME» POUR RUPTURE DE PONTS THERMIQUES

20 ETAT DE LIVRAISON POUR PROTOCOLE DE MISE EN ŒUVRE ISOLATION ET ETANCHEITE A L AIR

21 PROTOCOLE DE MISE EN ŒUVRE DES MENUISERIES AVEC JOINTS «TREMCO ILLBRUCK» POSE EN APPLIQUE ( IDEM POSE EN TUNNEL)

22

23 PROTOCOLE DE MISE EN ŒUVRE DES CORPS D ETAT SECONDAIRES POUR ETANCHEITE A L AIR FINALE

24 NOUVELLE FINITION ECONOMIQUE «PAROI BETON» POUVANT RESTER BRUTE / BREVET DEPOSE INPI

25

26 MEME SYSTEME CONSTRUCTIF QUE SYSTEME A REVETIR AVEC ITE / RUPTURE PONT THERMIQUE ENTRE OSSATURE BOIS ET PAROI BETON 7 CM

27

28 Contact national Contact régional RHONE ALPES «BBC Système» «BBC SYSTEME» CENTRE TECHNIQUE BBC FARJOT CONSTRUCTION Pascal LAPLASSOTTE Eric FARJOT

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE SYSTEME CONSTRUCTIF BBC-System NOTE TECHNIQUE STRUCTURE QUALITE DE L ENVELOPPE ET RT 2012 1 «JARDIN DE JULES» VILLEURBANNE - ARCHITECTE DETRY-LEVY / ARBOR ET SENS MAITRE D OUVRAGE RHONE SAONE HABITAT 2

Plus en détail

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône)

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) Innovation environnementale 1 Le Jardin de Jules : plan de situation 2 Le contexte : Le Jardin de Jules : le contexte Au sein de la ZAC des

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R.

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Chantier I.F.P.E.C. / Lille Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Présentation du Projet Extension d un bâtiment tertiaire existant sur 4 niveaux

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION PLAN DE LA PRESENTATION A. ASSOCIATION DE L ENTREPRISE ET DU BUREAU D ETUDE B. CLASSIFICATIONS THERMIQUES DU SYSTEME C. LES TROIS PRINCIPES CONSTRUCTIFS D. SCHEMAS TECHNIQUES E. CONTRÔLE QUALITE

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

Quelles différences entre ossature bois, système poteaux-poutres, panneaux bois massifs, madriers,

Quelles différences entre ossature bois, système poteaux-poutres, panneaux bois massifs, madriers, Les différents systèmes constructifs bois et leurs performances Jean Marc Pauget CNDB (Comité national développement du bois) Quels sont les différents systèmes constructifs utilisant le bois? Quelles

Plus en détail

RENCONTRES ANNUELLES COOPERATIVES HLM CHAMONIX 2010. Procédé constructif Ossature bois Bâtiments basse consommation. présenté par Centre Technique BBC

RENCONTRES ANNUELLES COOPERATIVES HLM CHAMONIX 2010. Procédé constructif Ossature bois Bâtiments basse consommation. présenté par Centre Technique BBC RENCONTRES ANNUELLES COOPERATIVES HLM CHAMONIX 2010 Procédé constructif Ossature bois Bâtiments basse consommation présenté par Centre Technique BBC Chamonix 2010 DAUPHINS ARCHITECTURE / PARTENAIRE CONCOURS

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Michel PERRIN rec eur op onne CNDB

Michel PERRIN rec eur op onne CNDB Michel PERRIN Directeur opérationnel CNDB Le logement collectif Le tout bois La mixité bois et béton La rénovation thermique 43 logements à Arques (62) : Résidence des Nénuphars et des roseaux Maître d'oeuvre

Plus en détail

D O N N E Z À V O S I D É E S C O N S T R U C T I V E S L E S O U S - S O L É TA N C H E Q U E L L E S M É R I T E N T

D O N N E Z À V O S I D É E S C O N S T R U C T I V E S L E S O U S - S O L É TA N C H E Q U E L L E S M É R I T E N T D O N N E Z À V O S I D É E S C O N S T R U C T I V E S L E S O U S - S O L É TA N C H E Q U E L L E S M É R I T E N T 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 La robotisation poussée de la préfabrication des éléments

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

RUPTEUR THERMIQUE RTK C.LANDRY PRESENTATION PROJET RTK PREBAT

RUPTEUR THERMIQUE RTK C.LANDRY PRESENTATION PROJET RTK PREBAT RUPTEUR THERMIQUE RTK 1 SOMMAIRE Principe du rupteur RTK Processus de mise en œuvre du rupteur RTK Convention ADEME avec plusieurs partenaires Conclusion 2 Principe Intégration de l isolation dans l épaisseur

Plus en détail

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Soirée technique du 18 Juin 2012 Servane NYS - Chargée d affaires formation Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose,

Plus en détail

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois Performance thermique des enveloppes à ossature en bois MANDRARA Zaratiana Institut technologique FCBA www.fcba.fr Marché de la construction Bois 5% 12% Bois empilé CLT Poteaux poutres Ossature bois Autres

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0 Page 2 Pour faciliter la rédaction de vos CCTP, Spurgin met à votre disposition des extraits de CCTP liés spécifiquement aux solutions de l ISOPRE 2.0. Au-delà du gain de temps, ces éléments facilitent

Plus en détail

Avis Technique N 3/14-760 LOGEMENTS. Energie SPURGIN ISOPRE 2.0. Très économe Logo ABC A+ A. Peu Econome F ISOPRÉ. Plus qu un mur

Avis Technique N 3/14-760 LOGEMENTS. Energie SPURGIN ISOPRE 2.0. Très économe Logo ABC A+ A. Peu Econome F ISOPRÉ. Plus qu un mur Energie SPURGIN ISOPRE 2.0 Avis Technique N 3/14-760 LOGEMENTS Très économe Logo ABC A+ A 123 A B A+ C D E Peu Econome F G ISOPRÉ Plus qu un mur ISOPré2 10 ans de retour d expérience et d utilisation de

Plus en détail

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air 1 Nouvelles exigences 2 Nouvelles exigences 50 KWh/an/m² BEPOS (Bat Energie positive) Bâtiment passif RT 2012 (ex niveau BBC) RT 2005 Moyenne

Plus en détail

Les rencontres du PREBAT, Aix-Les-Bains, 20-22 Mars «MUR COFFRANT A ISOLATION INTEGREE»

Les rencontres du PREBAT, Aix-Les-Bains, 20-22 Mars «MUR COFFRANT A ISOLATION INTEGREE» «MUR COFFRANT A ISOLATION INTEGREE» Solution de murs porteurs préfabriqués sur mesure Avec isolation par l extérieure intégrée au mur Répondant aux exigences de la RT 2005 PARTENAIRES Fehr Technologies

Plus en détail

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Construction à Ossature Bois Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Développer et produire en France, c est défendre nos valeurs... moins de GFD, UN EXPERT AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Retrouvez les conférences sur www.ifb42.com La RT2012 Le confort d été Performances des menuiseries extérieures Humidité et transfert de vapeur d eau dans les parois Les

Plus en détail

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 NCH «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 Le procédé constructif breveté NCH : Les éléments constructifs PRECIMUR NCH. 1/6 Présentation

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication

Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Sérent, Morbihan 25 ans d existence 70 Salariés 5000 m2 d atelier de préfabrication Maisons Individuelles (CMI), logement social, Bâtiments Tertiaires Publics et Privés. Ossature bois, charpente, Isolation,

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.4 Les dalles et planchers 12.4.1 La dalle posée sur un mur en béton armé 12.4.2 La dalle posée sur un mur en maçonnerie traditionnelle

Plus en détail

90 logements collectifs

90 logements collectifs 90 logements collectifs Belley Prés de Sonod Maître d ouvrage: Dynacité Architecte: Mégard Architectes Une organisation à faible impact environnemental Voirie minimisée faible largeur et dessertes par

Plus en détail

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance 1 Contexte et objectif Maitre d ouvrage : Résidences de l Orléanais Architecte : GA Architecture AMO passif : FIABITAT Concept > 5 maisons passives mitoyennes, 3 T4 + 2 T5 508 m² shab > Réalisation Orléans

Plus en détail

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012 Le Grenelle de l environnement a prévu la mise en œuvre d un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments, avec deux objectifs majeurs: la généralisation des bâtiments basse consommation

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Descriptif Technique Sommaire

Descriptif Technique Sommaire Descriptif Technique Sommaire Résidence Le Pavillon Richelieu Toulouse/Borderouge DESCRIPTION DES PARTIES PRIVATIVES GROS ŒUVRE - Installation de chantier avec grue, bureaux et installations sanitaires

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3 SOMMAIRE Avant-propos...3 ÉTAPE 1 OPÉRATIONS ÉTAPE 2 DIMENSIONNER ÉTAPE 3 CONCEPTION PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE 1 Mesurer la largeur de la baie... 11 2 Mesurer la hauteur de la baie... 12 3 Mesurer

Plus en détail

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée L ITI CONFORME ET MOINS CHÈRE En maçonnerie La performance d isolation de la ThermoPrédalle est suffisante pour rester en maçonnerie courante. En béton

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE D APPLICATION

DOCUMENT TECHNIQUE D APPLICATION DOCUMENT TECHNIQUE D APPLICATION BIONERGIES 289, rue du Luxembourg 83500 La SEYNE-SUR-MER Tél ; : 04 83 57 18 40 p. 1 BIONERGIES 289, rue du Luxembourg 83500 La SEYNE-SUR-MER Tél ; : 04 83 57 18 40 p.

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.0 Exercices d application 12.0.1 Structuration du chapitre 12.0.2 Bâtiment «Emphytehome» à Genève Version 1.0 12.0.1 Structuration

Plus en détail

Construction d un immeuble de bureaux le MARBOTTE à Dijon

Construction d un immeuble de bureaux le MARBOTTE à Dijon Construction d un immeuble de bureaux le MARBOTTE à Dijon Présentation L équipe Quelques chiffres Le scan des façades La préfabrication et qualité atelier Les solutions techniques Arbonis Les prototypes

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

PB20RT Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT PONCEBLOC 20RT Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) 500 x 200 x 250 Résistance mécanique L 40 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 16 Résistance thermique maçonnerie seule 1,20

Plus en détail

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général page 1 LES DOCUMENTS DE REFERENCE Plan du bureau d études de structures. Plan de préconisation de pose établi par le fabricant, validé par le bureau

Plus en détail

Étanchéité à l air de l extérieur des murs maçonnés

Étanchéité à l air de l extérieur des murs maçonnés Étanchéité à l air de l extérieur des murs maçonnés André Baivier, ISOPROC Présentation de deux projets Transformation d une maison existante datant du début des années 90 SPRL CREA Bureau d architectes

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

LE SOUS-SOL > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR DU SOUS-SOL 2.2

LE SOUS-SOL > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR DU SOUS-SOL 2.2 LE SOUS-SOL 2.2 > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE Le choix s effectue en fonction des critères suivants : > Garanties souhaitées > Aménagement de l espace > Objectif d isolation thermique > Charges appliquées

Plus en détail

LES DIFFERENTS PLANCHERS

LES DIFFERENTS PLANCHERS LES DIFFERENTS PLANCHERS 1. FONCTIONS: 1.1. Stabilité mécanique : Les planchers sont calculés pour supporter les charges et les transmettre aux éléments porteurs sur les lesquels ils reposent (poutres,

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

SOLUTIONS PREFA BOOK 2014. pour vous faciliter l acte de construire

SOLUTIONS PREFA BOOK 2014. pour vous faciliter l acte de construire SPURGIN Préfabrication Plus de 35 années de savoir-faire dans le domaine de la préfabrication. Plus de 6 000 m 3 de béton par an. Plus de 150 chantiers par an. Un budget recherche et développement conséquent

Plus en détail

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 Localisation des composants dans la construction 1. Toiture et étanchéité 2. Parois verticales extérieures 3. Parois verticales

Plus en détail

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur ISOPRÉ 2 3 Choisir L ISOPRÉ C est bénéficier des avantages du prémur : Une solution sur-mesure Optimisation de la main-d œuvre et réduction des

Plus en détail

MAISON METALLIQUE PREFABRIQUEE EZ-GROUP

MAISON METALLIQUE PREFABRIQUEE EZ-GROUP MAISON METALLIQUE PREFABRIQUEE EZ-GROUP CHAMBRE CUISINE COULOIR SEJOUR TOILETTE LA FICHE TECHNIQUE DE NOS MAISON PREFABRIQUEES : «TOIT EN DEUX VERSANTS» TYPE A SELON PLAN F2 DIMENSIONS cm 1045 x 412 +

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Prédalles Alpha-Béton

Prédalles Alpha-Béton 1. Description Elément de plancher préfabriqué constitué d une dalle de béton mince préfabriquée en atelier de 5 à 7 cm d épaisseur comprenant l armature inférieure nécessaire et complétée par une couche

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

le meilleur du béton pour chacun de vos projets

le meilleur du béton pour chacun de vos projets Baudoin-Bergeron le meilleur du béton pour chacun de vos projets Eléments préfabriqués en béton Béton Technologies Logistique Construction FEHR GROUPE S.A. à Directoire et C.S. au capital de 10 000 000

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

N LOT HT % TVA TVA TTC

N LOT HT % TVA TVA TTC N LOT HT % TVA TVA TTC 01 Administration - 19,6% - - 02 Gros-Oeuvre - 19,6% - - 03 Structure bois - 19,6% - - 04 Habillages et bardages - 19,6% - - 05 Terrasses bois - 19,6% - - 06 Couverture étanchéité

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Préfabrication bois et rénovation thermique par l extérieur

Préfabrication bois et rénovation thermique par l extérieur 6 Préfabrication bois et rénovation thermique par l extérieur La réhabilitation du parc immobilier constitue une priorité autant politique qu économique. Avec 240 kwh/m²/an de consommation moyenne, ce

Plus en détail

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC 1 Le LABEL BBC «effinergie» en MI Passe par 2 obligations Choix constructif et technique Structure Isolation Ventilation Source de chauffage Production

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

LE BOIS ASSOCIE AU BETON EN STRUCTURE

LE BOIS ASSOCIE AU BETON EN STRUCTURE MIXITE BOIS-BETONBETON LE BOIS ASSOCIE AU BETON EN STRUCTURE 1 Un exemple: Le collège de VEAUCHE Pour 700 collégiens Avec une ½ pension pour 650 repas/jour sur 7200m² utiles 2 1 Une structure bois mettant

Plus en détail

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA Etats Généraux Angers le 11 octobre 2012 Actualités Normatives et Règlementaires LE NEVÉ Serge, FCBA Construction bois Les outils en cours de préparation DTU 31-2 CATALOGUE BOIS CONSTRUCTION DTU 31-4 FACADES

Plus en détail

Réhabilitation de 570 logements 95500 Gonesse

Réhabilitation de 570 logements 95500 Gonesse Réhabilitation de 570 logements, 95500 Gonesse J. Freiberg 1 Réhabilitation de 570 logements 95500 Gonesse Die thermische Sanierung von 570 Wohneinheiten in FR-Gonesse Jens Freiberg Atelier Jens Freiberg

Plus en détail

Construction Ossature bois

Construction Ossature bois Construction Ossature bois Pourquoi une construction à ossature bois?: Arguments en faveur de la construction bois : Utilisation de matériaux renouvelables Optimisation des délais de construction Limitation

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent FERMACELL vapor : épargner temps et argent Economiser temps et argent grâce à La plaque FERMACELL vapor pour la construction à ossature bois L étanchéité de l enveloppe d un bâtiment revêt une signification

Plus en détail

SARL Construction Dubois Descriptif 27/03/2008 C.C.T.P.

SARL Construction Dubois Descriptif 27/03/2008 C.C.T.P. SARL Construction Dubois 3, Rue de la Charpente 93100 Montreuil sous Bois Tél: 01.41.72.11.55 Fax: 01.41.72.11.50 construction.dubois@a-doc.com C.C.T.P. Affaire N : 123/20-2008 Opération : - Edité le :

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Score BDM en Réalisation : 84 points = niveau Or. «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce

Score BDM en Réalisation : 84 points = niveau Or. «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce 1 Fiche d identité Maître d Ouvrage Architecte BE thermique AMO QEB NEXITY Ywood Business TANGRAM ARCHITECTURES BG21 (EnR Concept) (Fluide et QEB) Timber

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

3 Les évolutions du procédé constructif

3 Les évolutions du procédé constructif 3 Les évolutions du procédé constructif 3.1 Trame Nous avons fait évoluer la trame de 2,70 m x 5,40 m vers 3 m x 6 m pour faciliter la prise en compte des contraintes d accès des personnes à mobilité réduite.

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

PRESENTATION SYSTEME DE KIT CONSTRUCTIF OSSATURE BOIS POUR LES PROFESSIONNELS GOOPAN. VOTRE PARTENAIRE PANNEAUX BOIS Groupe Ecomodula

PRESENTATION SYSTEME DE KIT CONSTRUCTIF OSSATURE BOIS POUR LES PROFESSIONNELS GOOPAN. VOTRE PARTENAIRE PANNEAUX BOIS Groupe Ecomodula PRESENTATION POUR LES PROFESSIONNELS SYSTEME DE KIT CONSTRUCTIF OSSATURE BOIS NOTRE OFFRE Un système constructif certifié et adapté aux projets diffus et sur mesure Des services connexes à la construction

Plus en détail

AU COEUR DE LA CONSTRUCTION

AU COEUR DE LA CONSTRUCTION AU COEUR DE LA CONSTRUCTION PROFESSIONNEL DU BÉTON DEPUIS 1978 Présent en France et en Belgique, Bemaco propose des solutions adaptées de l étude à la construction d ouvrages en béton. UN SITE ET UNE ÉQUIPE

Plus en détail

AESTUVER. Systèmes de protection incendie

AESTUVER. Systèmes de protection incendie AESTUVER Systèmes de protection incendie AESTUVER La protection futée contre le feu Aestuver FERMACELL propose une vaste gamme de produits pour le domaine de la protection préventive des bâtiments contre

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE STRUCTURE CHARGE EXCEPTIONNELLE MODULARITÉ SIMPLICITÉ INTÉGRATION CHAUFFAGE HYDRAULIQUE INTÉGRÉ POSSIBLE CONFORT INERTIE BARRIÈRE THERMIQUE

Plus en détail

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE 1. Introduction Situation de l étude : En ayant toujours comme principal objectif de permettre l exécution d un ouvrage, après avoir défini l ensemble de ses fondations il faut s intéresser à la définition

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Carnet de détails Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Septembre 2013 Carnet de détails Sommaire F1 Généralités F1.1.1... 3 F1.2.1 Principe de fixation... 4 F1.3.1 Panneautage en rive

Plus en détail

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO Date Le 23 août 2006 DER/HTO 2006-115- SF/LS N affaire : 06-019 Client seul Version 1 Unité ayant effectué les travaux : Responsable des travaux

Plus en détail

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux La structure porteuse d un bâtiment 1 - Les fondations 2 - Les porteurs verticaux 3 - Les porteurs horizontaux 1) Les Fondations 1-1) Fonctions, définitions Les fondations d un ouvrage sont les éléments

Plus en détail

Schüco, Façades et verrières L avenir des bâtisseurs

Schüco, Façades et verrières L avenir des bâtisseurs Schüco, Façades et verrières L avenir des bâtisseurs 2 Schüco 3 Schüco Schüco, gage d excellence et d innovation Siège de Schüco France au Perray-en-Yvelines Avec cinquante années d expérience dans les

Plus en détail