Systèmes de conversion de l'énergie éolienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes de conversion de l'énergie éolienne"

Transcription

1 Systèmes de conversion de l'énergie 1.0 Introduction 'échauffement différentiel de la surface terrestre par la soleil entraîne le déplacement d'importantes masses d'air sur la L terre, c'est-à-dire le vent. Les systèmes de conversion de l'énergie transforment l'énergie cinétique du vent en électricité ou en d'autres formes d'énergie. La production d'énergie a connu une croissance extraordinaire au cours de la dernière décennie, car cette énergie est reconnue comme étant un moyen écologique et économique de produire de l'électricité. Un nombre croissant de pays adhèrent au Protocole de Kyoto élaboré en 1997, et l'énergie est devenue l'un des moyens les plus efficaces d'atteindre les objectifs qui y sont énoncés. Les pays signataires du Protocole de Kyoto s'engagent à réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 5 % par rapport à leur niveau de 1990, et ce au cours de la période allant de 2008 à Selon l'organisme américain Energy Information Administration, la consommation mondiale d'électricité, qui était de TWh en 1999, passera à TWh en Cette hausse sera principalement attribuable aux pays en développement, où deux milliards de personnes sont encore privées d'électricité [1]. L'ensemble des carburants servant à la production mondiale d'électricité en 1999, présenté à la figure 1, montre que les combustibles fossiles comptaient alors pour 62 %, tandis que les ressources renouvelables, comme l'énergie hydroélectrique, et solaire, comptaient pour 20,2 % [2]. Selon une évaluation du cycle de vie de ces différentes sources d'énergie réalisée par Hydro-Québec, les émissions de gaz à effet de serre produites par l'ensemble de carburants de 1999 se chiffrent à 510 kilotonnes d'équivalent CO2 par TWh [3], comparativement à 9 kilotonnes d'équivalent CO2 par TWh pour l'énergie. Une turbine de 660 kw fonctionnant à un facteur de capacité annuel de 0,35 peut produire environ 2 GWh d'électricité par année, soit une quantité suffisante pour 250 maisons canadiennes normales. Cette simple turbine peut épargner l'équivalent de tonnes d'émission de CO2 basé sur les taux d'utilisation de carburant en 1999 pour la production d'électricité. Si on utilisait cette turbine au lieu d'une centrale à charbon pour produire la même quantité d'électricité, on pourrait réduire ces émissions de tonnes d'équivalent de CO2. Outre les occasions d'affaires offertes par la déréglementation du marché de l'électricité, la production d'énergie a un énorme potentiel de création d'emplois dans les domaines du développement, de la fabrication, de la maintenance et du fonctionnement de systèmes s [4]. Le tableau 1 montre le nombre d'emplois que permettrait de créer l'utilisation de l'énergie par rapport aux autres technologies utilisées pour produire de l'électricité [5]. 2.0 Récents développements au sein de l'industrie 2.1 Puissance installée La production mondiale d'énergie a connu une croissance rapide à partir du début des années 90. Comme le montre la figure 2, le taux de croissance annuelle moyen de la capacité installée mondiale d'énergie était de 31 % entre 1994 et 2001 [6], ce qui fait de l'industrie l'une des celles qui croît le plus rapidement. Contrairement à la dernière poussée observée dans la production d'énergie au cours des années 70 et au début des années 80, qui était principalement attribuable à l'embargo pétrolier décrété contre les pays de l'opep, la vague actuelle de développement de l'énergie est propulsée par de nombreuses forces favorables. Mentionnons notamment les incroyables avantages qu'elle présente sur les plans par Liuchen Chang, Université du Nouveau-Brunswick, NB Sommaire L'énergie a connu une très forte croissance au cours de la dernière décennie grâce aux avantages qu'elle présente pour l'environnement, aux percées technologiques connexes et aux programmes d'encouragement gouvernementaux. Le présent article fait état des récents développements concernant les systèmes de conversion de l'énergie ainsi que des avantages sociaux et environnementaux qui y sont associés. Il comporte également une analyse des problèmes liés à l'interconnexion des ressources distribuées, y compris l'énergie et l'énergie électrique. On y présente aussi les progrès accomplis par le Canada et le groupe IEEE en ce qui concerne l'élaboration des normes d'interconnexion ainsi que les derniers programmes de R.-D. dans le domaine des systèmes de conversion de l'énergie. Abstract Wind power capacity has experienced tremendous growth in the past decade, thanks to wind power's environmental benefits, technological advance, and government incentives. This paper presents the recent developments in wind energy conversion systems, and their social and environmental benefits. The paper provides a review of the interconnection issues of distributed resources including wind power with electric power systems, and reports the developments of interconnection standards in Canada and IEEE. The paper also describes the recent R&D programs in wind energy conversion systems. Figure 1: Ensemble de carburants servant à la production mondiale d'électricité en Tableau 1: Création directe d'emplois Technologie Charbon 34,1% Nucléaire 100 Géothermale 112 Charbon 1 16 Thermie solaire 248 Éolienne 542 Gaz naturel 18,8% Ressources renouvelables Emplois/TWh/année Pétrole 9,9% 20,2% Nucléaire 17,0% 1 IEEE Canadian Review - Summer / Été 2002

2 World Installed Capacity (GW) Capacité mondiale installée (GW) Year Année Turbine Réseau de distribution Dispositif d'interconnexion triphasée Charges Figure 2: Capacité mondiale installée d'énergie Figure 3: Structure d'un système normal de conversion de l'énergie environnemental, social et économique, sa maturité technologique, la déréglementation des marchés de l'électricité sur la scène mondiale, le soutien du public et les programmes d'encouragement gouvernementaux. Au Danemark, l'énergie comptait pour 18 % de la consommation d'électricité en 2001, et cette proportion devrait passer à 50 % d'ici Le Canada avait une capacité totale installée d'énergie de 198 MW en 2001, et de nouveaux parcs d' devraient être aménagés en Ontario, à l'île-du-prince-édouard et en Alberta. Le Canada possède d'énormes ressources s à la grandeur de son territoire. Selon l'association canadienne de l'énergie (CanWEA), si les politiques gouvernementales appropriées sont mises en place, l'énergie pourrait permettre de produire 5 % de l'électricité canadienne d'ici CanWEA a publié un document intitulé Wind Vision for Canada, qui comporte des recommandations visant à produire MW d'énergie d'ici Percées technologiques Grâce aux efforts intensifs de R.-D. déployés au cours des 30 dernières années, la conversion de l'énergie est devenue un moyen fiable et concurrentiel de produire de l'électricité. La durée de vie des s modernes est maintenant de 20 à 25 ans, ce qui est comparable à de nombreuses autres technologies de production d'énergie conventionnelles. Le taux d'utilisation moyen des centrales s commerciales est d'environ 98 % [6]. Le coût de l'énergie continue de diminuer grâce aux percées technologiques, à l'accroissement du niveau de production et à l'utilisation de grandes turbines. Il était de 35 US/kWh en 1980 et se situe maintenant entre 4 et 6 US/kWh [6][7]. La capacité moyenne des nouvelles s est de 805 kw et le coût de la capacité installée moyenne a chuté à moins de $US/kW en Le tableau 2 montre les coûts d'installation de divers types d's au Canada en 2001 [8]. Dans ce tableau, la Grande servirait à la production d'énergie d'utilité générale, la Petite serait utilisée pour produire de l'énergie résidentielle, tandis que l'expression Tableau 2: Coûts liés aux diverses centrales s Coût en $CAN Grande Petite Capacité (kw) Taille de la turbine (kw) Coût en capital ($/kw) $1 400 $ $3 000 Taux de financement (%) 7,5% 10% 8,5% Facteur de capacité 35% 23% 25% Coût énergétique ($/kwh) $0,058 $0,237 $0,195 Collectivité éloignée Collectivité éloignée fait référence aux systèmes diesel-s utilisés dans les collectivités éloignées. 2.3 Programmes d'encouragement Les principaux programmes d'encouragement visant à favoriser la production d'énergie sont une combinaison de subventions en capital et de paiements à prix forts. Dans un marché de l'électricité déréglementé, de nombreux producteurs d'énergie peuvent vendre leur production électrique au prix établi pour l'énergie écologique. Au Canada, la Loi de l'impôt sur le revenu prévoit un amortissement accéléré des biens en capital pour la production d'énergie. Ainsi, un producteur peut déduire entièrement les coûts de la première expérimentale installée la première année et recourir au financement par actions accréditives. En décembre 2001, le gouvernement fédéral a lancé un programme d'encouragement pour favoriser la production de l'énergie. Pour chaque KWh produit, le gouvernement verse un incitatif financier de 1,2 /kwh, qui diminue graduellement à 0,8 / kwh, pour les dix premières années de production. 3.0 Structure des systèmes de conversion de l'énergie Les principales composantes d'un système ordinaire de conversion de l'énergie sont une turbine, une génératrice triphasée, un dispositif d'interconnexion et un système de contrôle, comme le montre la figure 3. Les turbines peuvent être à axe vertical ou horizontal. La plupart des turbines modernes sont dotées d'un axe horizontal comprenant deux ou trois pales, et peuvent fonctionner face au vent ou sous le vent. Les principales composantes de la nacelle d'une classique sont illustrées à la figure 4. La turbine peut être à vitesse constante ou à vitesse variable. Les turbines à vitesse variable peuvent produire de 8 à 15 % plus d'énergie que les turbines à vitesse constante, mais elles doivent être dotées d'un convertisseur électronique de puissance pour produire une tension et une fréquence fixes pour les charges. La plupart des fabricants de turbines installent maintenant un démultiplicateur entre le rotor de la turbine à basse vitesse et la génératrice triphasée à haute vitesse. La configuration à entraînement direct, où le rotor de la turbine est couplé directement à la génératrice, est d'une grande fiabilité, exige une maintenance minime et permet parfois de réduire les coûts. Plusieurs concepteurs ont opté pour la configuration à entraînement direct pour leurs nouvelles turbines. Dans un avenir rapproché, les s seront dotées de génératrices synchrones, de génératrices synchrones à aimants permanents ou de génératrices asynchrones, y compris les modèles à cage d'écureuil et à rotor bobiné; certaines en sont d'ailleurs déjà pourvues. On utilise souvent les génératrices à aimants permanents et les génératrices à induction à cage d'écureuil pour les petites et moyennes turbines en raison de leur fiabilité et de leur coût moins élevé. Diverses turbines à haute puissance sont actuellement dotées de génératrices à induction, de génératrices synchrones à aimants permanents et de génératrices synchrones à bobines de champs. IEEE Canadian Review - Summer / Été

3 Girouette / anémomètre Freins à disque Arbre principal Roulement à billes principal Moyeu des pales Couplage Moteur directionnel / engrenage Figure 4: Principales composantes intérieures de la nacelle d'une turbine Les dispositifs d'interconnexion assurent le réglage de la puissance, le démarrage en douceur et les fonctions d'interconnexion des turbines. Il s'agit très souvent de convertisseurs électroniques. La plupart des turbines modernes sont dotées de convertisseurs à modulation d'impulsions en durée (MID) à commutation forcée permettant de produire de l'énergie de qualité à tension et à fréquence fixes. Les deux types de convertisseurs, soit à source de tension avec régulation de tension et à source de tension avec régulation de courant, ont été utilisés pour les s. Le réglage de certaines turbines à grande puissance est assuré par un convertisseur à double MID, qui permet le transport d'énergie dans les deux sens entre la génératrice de la turbine et les services publics d'électricité. 4.0 Interconnexion avec les systèmes d'énergie électrique Trente-six états américains ont mis en place un programme de facturation nette et plusieurs provinces canadiennes envisagent de leur emboîter le pas. Dans le cadre de ce programme, un utilisateur de services publics peut installer une petite génératrice sur sa propriété et Réseau d'énergie électrique (REE) de la région Point de couplage commun Point de connexion avec la RD Charge RD Unit RD Unit Charge Réseau d'énergie Réseau d'énergie Réseau d'énergie électrique local 1 électrique local 2 électrique local 3 Figure 5: Ressources distribuées raccordées à un réseau d'énergie vendre l'électricité au tarif auquel il achète l'électricité des services publics. Les programmes de facturation nette ont amélioré considérablement l'économie des petites ressources distribuées (RD), y compris l'énergie. Les normes qui s'appliquent aux grandes centrales électriques reliées aux systèmes d'énergie électrique ne comportent pas de dispositions concernant les ressources distribuées. En vue de fournir des lignes directrices à tous les partenaires, y compris les services publics, les producteurs indépendants d'électricité, les utilisateurs et les fabricants d'équipement, des efforts sont déployés, au Canada et sur la scène internationale, pour élaborer des normes d'interconnexion. Appuyé par Ressources naturelles Canada et Industrie Canada, Électro- Fédération Canada est en train d'élaborer des lignes directrices canadiennes visantà raccorder les petites ressources distribuées aux services publics. [9]. Ces lignes directrices porteront principalement sur les questions d'interconnexion relatives aux génératrices de faible puissance à convertisseur, comme les photovoltaïques, les s, les piles à combustibles et les microturbines. Le Standards Coordinating Committee 21 on Fuels, Photovoltaics, Dispersed Generation, and Energy Storage d'ieee a formé des groupes de travail pour élaborer IEEE P1547, la Draft Standard for Interconnecting Distributed Resources with Electric Power Systems, et P1589, la Draft Standard for Conformance Tests Procedures for Equipment Interconnecting Distributed Resources with Electric Power Systems (EPS). Les configurations types des ressources distribuées raccordées aux systèmes d'énergie électrique sont présentées à la figure 5. Les principales exigences des ressources distribuées en matière d'interconnexion peuvent être regroupées dans les trois catégories suivantes : exigences générales, exigences en matière de sécurité et de protection, et exigences en matière de qualité énergétique. 4.1 Exigences générales Régulation de la tension - La ressource distribuée (RD) doit éviter que la tension produite au point de couplage commun (PCC, voir la figure 5) se situe dans la plage A spécifiée dans la norme ANSI C84.1 (ou la norme CSA CAN3-C235-83) [10]. Dans le cas d'un réseau de 120/ 240V, la tension maximale devrait être de 126/252V et la tension maximale de 114/226V. Synchronisation - La synchronisation de la RD ne devrait pas causer plus de +/-5 % de fluctuation de tension au PCC. 3 IEEE Canadian Review - Summer / Été 2002

4 Alimentation triphasée 600V/60 Hz Instruments d'analyse à haute vitesse Simulateur Moteur à induction Simulateur solaire Démultiplicateur G G à basse vitesse Stockage d'énergie Convertisseur triphasé Convertisseur monophasé Système autonome Charge résistive Réseau triphasé 600V/60 Hz Système raccordé au réseau triphasé 240V/60 Hz Système raccordé au réseau monophasé Figure 6: Schéma unifilaire de l'installation d'essai de l'université du Nouveau-Brunswick pour les systèmes de conversion de l'énergie et solaire Surveillance - Une RD de 250 kw ou plus devrait permettre de surveiller l'état de la connexion, autant la production de puissance active que réactive au point de connexion. Dispositif d'isolement - Un dispositif d'isolement à point de coupure visible, verrouillable et facilement accessible devrait être installé entre la RD et le réseau d'energie électrique (REE). 4.2 Exigences en matière de sécurité et de protection Perturbation de tension - À des tensions anormales, la RD devrait cesser d'alimenter le REE dans le délai de déclenchement spécifié. Perturbation de fréquence - La RD devrait cesser d'alimenter le REE si la fréquence se situe à l'extérieur de la plage allant de 59,3 à 60,5 Hz. Alimentation triphasée Consigne Profil de courant Simulateur Convertisseur IGBT Consigne de fréquence Couple Moteur à induction Perte de synchronisme - Une RD de 250 kw ou plus devrait être dotée d'un dispositif de protection contre la perte de synchronisation. Reconnexion - La RD doit pouvoir être raccordée de nouveau au système d'alimentation cinq minutes après que la tension et la fréquence du REE soient revenues à la normale. Îlotage accidentel - La RD devrait cesser d'alimenter le REE dans les deux secondes suivant l'îlotage du réseau. 4.3 Exigences en matière de qualité énergétique Harmoniques - La distorsion harmonique totale d'une RD, définie comme étant la somme des harmoniques de courant RMS divisée par le courant maximal à la charge, devrait être inférieur à 5 %. Chaque harmonique individuelle devrait être inférieure au niveau spécifié. Injection directe de courant - L'injection directe de courant de la RD devrait être de moins de 0,5 % de sa puissance nominale. Papillotement - La RD ne devrait pas créer de papillotement indésirable pour les autres clients du REE de la région. Figure 7: Simulateur Vitesse Figure 8: Simulateur Figure 9: Éolienne Bergey Excel de 10 kw destinées aux activités de R.-D. sur les convertisseurs Figure 10: Éolienne Lagawey LW18 de 80 kw destinées aux activités de R.-D. sur les convertisseurs IEEE Canadian Review - Summer / Été

5 5.0 Installations d'essai des systèmes de conversion de l'énergie Pour satisfaire à la demande croissante d'applications en énergie, il faudra déployer d'intenses efforts en recherche et développement afin de faire avancer des technologies sûres, fiables et économiques pour la conversion de l'énergie. Appuyés par la Canadian Foundation of Innovation, Terrain d'essais s de l'atlantique inc., Ressources naturelles Canada et l'université de Moncton, l'université du Nouveau-Brunswick a élaboré un programme unique de recherche et développement et mis en place une installation d'essai pour les systèmes de conversion de l'énergie et solaire. Cette installation est située à proximité de l' de 5 MW du Terrain d'essais s de l'atlantique (TEEA), à l'île-du-prince-édouard. Comme le montre la figure 6, l'installation est dotée de composantes de systèmes de conversion d'énergie et solaire de diverses structures, comme des générateurs à haute vitesse (vitesse fixe ou variable pouvant produire 100 kw), des génératrices à entraînement direct et à vitesse variable (génératrices à bobines de champs et génératrices synchrones à aimants permanents, pouvant produire jusqu'à 50 kw), un convertisseur triphasé (100 kw), des convertisseurs monophasés (autonomes ou raccordés au réseau, pouvant produire jusqu'à 25 kw) et des accumulateurs. Le simulateur permet aux chercheurs de travailler dans un environnement d'essai contrôlé adapté aux génératrices, aux convertisseurs et aux opérations des s, ce qui accroît la productivité de la recherche. L'installation est également dotée d'une infrastructure permettant le développement de méthodes de contrôles perfectionnées visant à améliorer certains aspects liés à la performance du système, par exemple l'extraction maximale de la puissance des sources d'énergie ou solaire. Le simulateur reproduit les caractéristiques de production d'une à diverses vitesses à l'aide d'un dispositif d'entraînement par induction à vitesse réglable [11], comme le montre la figure 7. Pour ce qui est de la génératrice et des convertisseurs électroniques d'énergie, le moteur à induction se comporte de la même façon qu'une à vitesse variable. Le simulateur, qui fait partie de l'installation d'essai des systèmes de conversion de l'énergie et solaire, est illustré à la figure 8, où l'on peut voir également diverses génératrices. À l'heure actuelle, les chercheurs de l'université du Nouveau- Brunswick s'efforcent de mettre au point de nouveaux convertisseurs électroniques d'énergie et d'élaborer des stratégies de contrôle perfectionnées pour des systèmes de conversion de l'énergie à vitesse variable. Mentionnons notamment le convertisseur IGBT monophasé de 10kW/240V raccordé au réseau utilisant une Bergey Excel de 10 kw à Charlottetown (Î.-P.-É.) et le convertisseur IGBT triphasé de 100kW/380V raccordé au réseau utilisant une Lagawey LW18 de 80kW à North Cape (Î.-P.-É.). Le système de 10 kw a été développé pour la production d'énergie résidentielle (figure 9), tandis que le système de 100 kw a été élaboré pour les applications diesels dans les collectivités éloignées (figure 10). La figure 11 montre une autre vue de l'installation. La portée des travaux de R.-D. a été élargie pour comprendre les systèmes de production d'énergie distribuée alimentés par des micro-centrales hydroélectriques utilisant des microturbines, en plus des s. On peut voir le parc d's de 5,28 MW et l'installation d'essai du Terrain d'essais s de l'atlantique (TEEA), situés à North Cape, la pointe la plus septentrionale de l'île-du-prince-édouard 6.0 Références [1]. U.S. Energy Information Administration, International Energy Outlook 2001, mai [2]. U.S. Energy Information Administration, International Energy Annual 1999, janvier [3]. Gagnon, Luc. Greenhouse Gas Emissions from Electricity Generation Options, Hydro-Québec, avril 2000, environment. [4]. Singh V. et J. Fehrs. The Work that Goes into Renewable Energy, Renewable Energy Policy Project, novembre [5]. Worldwatch Institute. State of the World [6]. International Energy Agency. Wind Annual report 2000, mai [7]. US Department of Energy. Wind Power Today, [8]. Brothers, Carl. Cost Analysis, Atlantic Wind Test Site inc., février [9]. Electrical Manufacturers Association. ANSI C , Electrical Power Systems and Equipment - Voltage Ratings, [10].Chang, L., R. Doraiswami, T. Boutot et H. Kojabadi. Development of a Wind Turbine Simulator for Wind Energy Conversion Systems, IEEE CCECE2000 Canadian Conference on Electrical and Computer Engineering, Halifax, Canada, mai Figure 11 : Vue du parc d's de Windmill de l'île-du-prince- Édouard. À propos de l'auteur Liuchen Chang est titulaire d'un baccalauréat en génie électrique de l'université Northern Jiaotong de Pékin, d'une maîtrise de la China Academy of Railway Sciences de Pékin et d'un doctorat de l'université Queens de Kingston. Il est professeur en génie électrique et en génie informatique et titulaire de la Chaire en génie de la conception environnementale du CRSNG du département de génie électrique et de génie informatique de l'université du Nouveau-Brunswick. Ses principaux intérêts de recherche et son expérience concernent la production d'énergie distribuée, la conversion de l'énergie renouvelable, l'analyse et la conception de machines électriques, les variateurs de vitesse, l'électrotechnique et les systèmes de traction électrique. 5 IEEE Canadian Review - Summer / Été 2002

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES RELATIVES À LA PRODUCTION ÉOLIENNE MAI 2003 1. Contexte Le document «Exigences

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

La nouvelle grande révolution. pure energy

La nouvelle grande révolution. pure energy La nouvelle grande révolution pure energy Scénario mondiale 1998 Protocole de Kyoto Obligation pour 184 Nations les pays Objectif Réduire les émissions de gaz participants: à effet de serre dans le monde.

Plus en détail

MultiPlus sans limites

MultiPlus sans limites MultiPlus sans limites La maîtrise de l'énergie avec le Phoenix Multi/MultiPlus de Victron Energy Parfois les possibilités offertes par un nouveau produit sont si uniques qu'elles sont difficiles à comprendre,

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE Référentiel technique RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.1 Création 28 février

Plus en détail

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes.

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes. Totalement propre et indéfiniment renouvelable, l'énergie éolienne constitue aujourd hui une importante source de production d'électricité permettant de concilier croissance économique et respect de l

Plus en détail

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte ENERTRAG Centrale électrique hybride Description succincte Centrale électrique hybride «La vie des citoyennes et citoyens changera dans les années à venir, de sorte que nous vivions en étant plus économes

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES INSULAIRES RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE CONTRÔLES DES PERFORMANCES AVANT LA MISE EN EXPLOITATION DEFINITIVE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION D ÉNERGIE ÉLECTRIQUE RACCORDÉES EN HTB DANS LES

Plus en détail

Watts et volt-ampères : comprendre les différences majeures

Watts et volt-ampères : comprendre les différences majeures Watts et volt-ampères : comprendre les différences majeures Par Neil Rasmussen Livre blanc n 15 Résumé de l'étude Ce document a pour objectif d'expliquer les différences entre les watts et les volt-ampères

Plus en détail

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs Paris, 19 Juin 2014 1 1 Evolution de la consommation finale d électricité Dans

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Technique de pointe Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Concernant les installations photovoltaïques destinées aux particuliers, jusqu à présent il n a pas été fait de distinction en

Plus en détail

Études de cas sur le financement des énergies renouvelables : Les leçons à tirer des initiatives fructueuses. Résumé

Études de cas sur le financement des énergies renouvelables : Les leçons à tirer des initiatives fructueuses. Résumé Études de cas sur le financement des énergies renouvelables : Les leçons à tirer des initiatives fructueuses Résumé Rapport établi pour la Commission de coopération environnementale Montréal (Qc) Canada

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

véhicule hybride (première

véhicule hybride (première La motorisation d un véhicule hybride (première HERVÉ DISCOURS [1] La cherté et la raréfaction du pétrole ainsi que la sensibilisation du public à l impact de son exploitation sur l environnement conduisent

Plus en détail

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com V112-3,0 MW Un monde, une éolienne vestas.com NOUS TENONS LES PROMESSES DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE UNE ÉOLIENNE FIABLE ET PERFORMANTE POUR LE MONDE ENTIER Fiabilité et performances La V112-3,0 MW est une

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

ATTRACTIVITÉ DU MAROC :

ATTRACTIVITÉ DU MAROC : ATTRACTIVITÉ DU MAROC : À LA DÉCOUVERTE DES OCCASIONS D AFFAIRES DANS LES SECTEURS PORTEURS DE CE PAYS Une présentation de : Mohcine Chougrad, spécialiste de l'information d affaires Mai 2015 Qui sommes-nous?

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR s o l u t i o n s p o u r é le c t r i f i ca t i o n r u r a le swiss made power FR Système solaire autonome Efficace et simple Un système solaire autonome est une solution d électrification indépendante

Plus en détail

Production électrique éolienne. Contrôle de l injection au réseau

Production électrique éolienne. Contrôle de l injection au réseau Click to edit Master title style Click to edit Master text styles Production électrique éolienne Second level Third level Fourth level Fifth level Contrôle de l injection au réseau Denis GRELIER Manager,

Plus en détail

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU Conversions d'énergie thermique APERÇU Aux fins de constance et de comparaisons, toutes les mesures de rendement énergétique des rapports Portfolio Manager sont exprimées soit en milliers d unités thermiques

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

Q&A. 1.Qu est ce que le Power Clouds. 2.Qu est qu un Cloud. 3.Qu est ce que la Power Share. 4.Combien coûte une Power Share.

Q&A. 1.Qu est ce que le Power Clouds. 2.Qu est qu un Cloud. 3.Qu est ce que la Power Share. 4.Combien coûte une Power Share. 1.Qu est ce que le Power Clouds Le Power Clouds est un ensemble de centrales à énergies renouvelables construites par WOR(l)D NRG dans différents Pays. Le concept de Cloud dérive du fait que les centrales

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Autonome en énergie, la maison du futur

Autonome en énergie, la maison du futur Autonome en énergie, la maison du futur Pour les sources d'énergie fluctuantes telles que le photovoltaïque (PV), la synchronisation entre production et consommation n'est que partiellement possible. Des

Plus en détail

DRIVE-TECHNOLOGY INKOMA - GROUP. Actionneur pour panneaux solaires - ASN ALBERT

DRIVE-TECHNOLOGY INKOMA - GROUP. Actionneur pour panneaux solaires - ASN ALBERT DRIVE-TECHNOLOGY ALBERTINKOMA - GROUP Actionneur pour panneaux solaires - ASN ALBERT Maschinenfabrik ALBERT GmbH Technologiepark 2 A - 4851 Gampern (Autriche) Tél: +43/(0)7682-39080-10 Fax: +43/(0)7682-39080-99

Plus en détail

Kits de solutions conformes aux normes pour station de recharge

Kits de solutions conformes aux normes pour station de recharge Kits de solutions conformes aux normes pour station de recharge s, interrupteurs, appareils de mesure et de surveillance Les garages et les parkings doivent être dotés de stations de recharge (EVSE) pour

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

SYSTEME DE RECHARGE ACTIF FRA

SYSTEME DE RECHARGE ACTIF FRA SYSTEME DE RECHARGE ACTIF FRA SYSTEME DE RECHARGE ACTIF QU'EST-CE QUE C'EST? LA MANIÈRE LA PLUS INTELLIGENTE DE RECHARGER LES VÉHICULES ELECTRIQUES Système de Recharge Actif, est une plate-forme révolutionnaire

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

La technologie qui fait avancer le monde

La technologie qui fait avancer le monde La technologie qui fait avancer le monde Édition 2014 Groupe Efacec Structure Actionnaire Groupe José de Mello Têxtil Manuel Gonçalves Toujours en mouvement, le Groupe José de Mello développe une stratégie

Plus en détail

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne?

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne? 1. Décrire rapidement l'origine de l'exploitation de l'énergie du vent. Les premières éoliennes datent de 200 ans avant JC ressemblant à des roues à aubes et utilisées principalement pour écraser les céréales.

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Optimisation de la production de l électricité renouvelable

Optimisation de la production de l électricité renouvelable Optimisation de la production de l électricité renouvelable Efficacité énergétique Frédéric Nollet IUT de TROYES - Département GEII 9 rue de Québec - BP 396-10026 TROYES Tel : 0325427124 - Email : frederic.nollet@univ-reims.fr

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire photovoltaïque : les filières, les marchés, les perspectives 1. PRÉAMBULE SUR L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire est disponible partout

Plus en détail

Les machines électriques Électricité 2 Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d Electronique du Sud Université Montpellier 2 e-mail : Christophe.Palermo@univ-montp2.fr

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie

Les installations de brûleurs de Zantingh. La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie Les installations de brûleurs de Zantingh La certitude d un chauffage écologique et économique en énergie You Zantingh fabrique des brûleurs au gaz sous son propre nom depuis 1970. Au cours des années,

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

L ÉOLIEN. UNE ÉNERGIE QUI N A PLUS DE SECRET. Bâtir un système énergétique plus robuste, plus propre et abordable.

L ÉOLIEN. UNE ÉNERGIE QUI N A PLUS DE SECRET. Bâtir un système énergétique plus robuste, plus propre et abordable. L ÉOLIEN. UNE ÉNERGIE QUI N A PLUS DE SECRET Bâtir un système énergétique plus robuste, plus propre et abordable. L ÉNERGIE ÉOLIENNE. BÂTIR PLUS ROBUSTE, PLUS P L énergie éolienne est une nouvelle source

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

SOMMAIRE ACCEDWEB 280403-01. Hydro-Québec

SOMMAIRE ACCEDWEB 280403-01. Hydro-Québec Titre SOMMAIRE Page 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION... 2 PORTÉE... ENCADREMENT RETIRÉ... 4 DÉFINITIONS... 5 CONFIGURATION DU RÉSEAU DE DISTRIBUTION D HYDRO-QUÉBEC... 5 5.1 Renseignements généraux... 5

Plus en détail

Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse

Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse BKW Energie SA Alain Schenk Chef Asset Management Réseaux Sion, 6 septembre 2013 Sommaire 1. Groupe et réseau BKW 2. Signification

Plus en détail

Protection d une Génératrice Eolienne Raccordé au Réseau de Distribution 10 KV Contre les Court-circuits Triphasés

Protection d une Génératrice Eolienne Raccordé au Réseau de Distribution 10 KV Contre les Court-circuits Triphasés Protection d une Génératrice Eolienne Raccordé au Réseau de Distribution 10 KV Contre les Court-circuits Triphasés ZELLAGUI Mohamed Groupe SONELGAZ, Société de Distribution de l Électricité et du Gaz de

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C Driver de moteurs pas-à-pas DM432C 1. Introduction Le DM432C de Leadshine est un driver digital de moteurs pas-à-pas basé sur un circuit DSP. Il fait partie de la dernière génération de contrôleurs de

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT 1. Généralités... 3 1.1. Objet de la protection de découplage... 3 1.2. Approbation et vérification par le Distributeur

Plus en détail

Une surveillance fiable, tout simplement

Une surveillance fiable, tout simplement Une surveillance fiable, tout simplement Les systèmes de surveillance d installation de SMA Les systèmes de surveillance d installation de SMA SURVEILLER, INFORMER, PRÉSENTER Une garantie de rendement

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Conformément à la Loi sur l Office national de l'énergie, S.R.C. 1985, c. N-7 et au Règlement de l Office national de l énergie

Plus en détail

ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?(

ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?( ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?( PRESENTATION DU SCOOTER CHAPITRE 1 : LE CONTEXTE Le premier véhicule électrique, contrairement à ce que l on pourrait

Plus en détail

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

La voiture électrique. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque La voiture électrique Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque I) Introduction II) Composition et Fonctionnement d une voiture électrique III) Gros plan sur les Batteries IV) Conclusion

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

La norme ABD100 Qualitysource et Chroma présentent leur combinaison "Produit & logiciel de tests associé"

La norme ABD100 Qualitysource et Chroma présentent leur combinaison Produit & logiciel de tests associé La norme ABD100 Qualitysource et Chroma présentent leur combinaison "Produit & logiciel de tests associé" Les nouvelles normes : L industrie aéronautique et avionique soumet tous les équipements intégrés

Plus en détail

Immobilisations et entretien. Systèmes d'alimentation et distribution électrique. 1.0 Objet. 2.0 Portée. 3.0 Autorisations et références

Immobilisations et entretien. Systèmes d'alimentation et distribution électrique. 1.0 Objet. 2.0 Portée. 3.0 Autorisations et références Guide sur les Programmes pour les Indiens Volume 1 Immobilisations et entretien Systèmes d'alimentation et distribution électrique 1.0 Objet 1.1 La présente directive énonce la politique du ministère des

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal Plan Quelques faits stylisés caractéristiques de la France, de l

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Ecologie Economie d Energie

Ecologie Economie d Energie 2010 Ecologie Economie d Energie BELLEGARDE Sommaire I PROJET : 1. Répartition des tâches 3 2. Planification...3 3. Activités pédagogiques..4 4. Aspect développement durable..4 II Dossier technique : 1.

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA)

ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) ANALYSE CRITIQUE ET MODIFICATIONS PROPOSÉES AU RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNE RETRAITE (REÉR) ET AU RÉGIME DE PENSION AGRÉÉ (RPA) Gino Lambert, M.Sc, Sciences comptables (Chercheur à la Chaire d'études socio-économiques)

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Approvisionnement en énergie solaire des sites isolés et systèmes de secours

Approvisionnement en énergie solaire des sites isolés et systèmes de secours RecueilTechnologique 2 Approvisionnement en énergie solaire des sites isolés et systèmes de secours Principes, applications et solutions SMA Couverture : Système de secours hybride de 30 kwc à Ntarama,

Plus en détail

Formation en ligne : ReGrid Advanced Online Training

Formation en ligne : ReGrid Advanced Online Training Formation en ligne : ReGrid Advanced Online Formation en ligne : ReGrid Advanced Online Training pour l'examen de Certified Manager ReGrid (CRGM) Renforcement des capacités en matière d'intégration de

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail