SFT. Éditorial S OCIÉTÉ FRANÇAISE DES TRADUCTEURS. Sommaire :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SFT. Éditorial S OCIÉTÉ FRANÇAISE DES TRADUCTEURS. Sommaire :"

Transcription

1 S OCIÉTÉ FRANÇAISE DES TRADUCTEURS LETTRE D INFORMATION N 1/2006 ISSN Éditorial Sommaire : Éditorial... p. 1 Comité directeur... p. 2 Échos du secrétariat... p. 3 Échos des commissions... p. 4 Dossier... p. 9 Colloques... p. 11 Nécrologie... p. 13 Courrier des lecteurs... p. 14 Ouvrages publiés... p. 15 Brèves... p. 10, 12, 16 FIT... p. 16 SFT M ille excuses à nos adhérents pour la raréfaction de nos échanges depuis le début de l année. Les changements annoncés en 2005 s accélèrent, mais les passages de relais prennent parfois un peu de temps... D abord, un grand merci à la nouvelle équipe de la Lettre d info pour le dynamisme avec lequel elle a repris le flambeau. Elle vous invite aujourd hui à indiquer ce que vous aimez, ce que vous appréciez moins dans ce bulletin, et pourquoi pas? à vous proposer comme correspondant régional (voir le questionnaire p. 6). Survolons ensemble les changements et chantiers en cours : Début janvier, notre secrétaire Martine Lissandre, fidèle au poste depuis 1992, nous a confirmé son souhait de partir à la retraite le 31 mars. Votre comité directeur 2005, présidé par María Lebret-Sánchez, avait lancé une réflexion de fond sur ce sujet, examiné plusieurs solutions, puis opté pour la fermeture du siège parisien et le transfert des activités du secrétariat vers une société extérieure spécialisée dans la gestion des associations et organismes collectifs. L assemblée générale du 3 décembre avait approuvé cette décision. Rappelons que notre objectif pour 2006 reste, comme en 2005, d aller vers une professionnalisation des services fournis aux adhérents : un système qui avait fait ses preuves pour un syndicat de 700 personnes se devait d être revu pour répondre aux besoins de la SFT actuelle (près de 1100 adhérents). Vous trouverez p. 3 un article consacré à cette nouvelle structure. Le nouveau secrétariat de la SFT répond désormais au téléphone de 9h00 à 18h00 tous les jours de la semaine. S il vous est arrivé d appeler notre permanence téléphonique depuis le 1 er octobre, vous avez déjà eu l occasion de parler avec Alice Gevaert et François Bernhardt, tous deux formés par le groupe de bénévoles qui assurait auparavant les permanences téléphoniques deux après-midi par semaine. Nous tenons à remercier chaleureusement à cette occasion tous les permanenciers qui ont représenté pendant plusieurs années la SFT, conseillant, renseignant, promouvant la profession auprès d interlocuteurs extérieurs. Par ailleurs, vos avis sur le fonctionnement du nouveau secrétariat nous intéressent au plus haut degré. Soulignons aussi le travail effectué au sein des commissions (vous en trouverez un aperçu dans les articles p. 4 à 8). Pour ne prendre qu un exemple : nous testons ce mois-ci un système de visioconférences pour faciliter le travail des commissions et du comité dans son ensemble. Sur les onze membres de l actuel comité directeur, cinq et non des moins dynamiques! habitent soit en région, soit à l étranger. Quoi de plus normal, par conséquent, que de nous servir des technologies nouvelles pour faciliter les échanges? (Suite page 8) SFT - CERTEX 22 rue de la Pépinière PARIS 4ème étage droite Tél : Fax : Courriel : Site Internet : Lettre d Information SFT N Page 1

2 COMITÉ DIRECTEUR ET BUREAU 2006 Résultat de l élection au Comité directeur, samedi 3 décembre votes exprimés 4 bulletins nuls 3 bulletins blancs Dominique Jonkers : 150 voix María-Ángeles Lebret Sánchez 149 voix Jacqueline Reuss : 142 voix Carmelo Cancio 139 voix Il y avait 4 candidats pour 5 postes à pourvoir, tous les candidats sont donc élus. Suite à l Assemblée générale du 3 décembre dernier, le Comité directeur de la SFT a élu le Bureau qui se compose désormais comme suit : Présidente... Chris Durban Vice-président... Carmelo Cancio Secrétaire générale... Sabine Colombe Trésorier... Dominique Jonkers Trésorier adjoint... Bernhard Lorenz Responsable des traducteurs d édition :... Carmelo Cancio Responsable des traducteurs libéraux :... Dominique Martin Responsable des traducteurs salariés :... Christophe Villard Autres membres du Comité directeur : Marie-Christine Garcin Marie-Christine Lemasson Jacqueline Reuss María Lebret-Sánchez Le comité directeur a nommé les responsables des différentes commissions :. Norme CEN...Jackie Reuss. Communication - Traduire... responsable tournant au sein de la commission - Lettre d Info... Dominique Martin - Site Internet... Dominique Jonkers. Communication externe... Bernhard Lorenz. Assistance juridique et arbitrage... Marie-Christine Garcin. Régions... Jackie Reuss. Interprètes... Marie-Christine Garcin. Assurances... Marie-Christine Garcin. Adhésions... Carmelo Cancio (édition) Dominique Martin (libéraux) Christophe Villard (salariés). Multilinguisme... Marie-Christine Lemasson. Experts... Maria Lebret-Sanchez. Statistiques... Chris Durban Florence Herbulot (hors comité). Salariés... Christophe Villard. Droits d auteur... Bernhard Lorenz. Formation... Carmelo Cancio. Prix P.F Caillé... Chris Durban Florence Herbulot (hors comité) Lettre d Information SFT N Page 2

3 Échos du secrétariat D epuis le 23 janvier 2006, Certex est devenu «opérateur» de la SFT. En d autres termes, au départ en retraite de Martine Lissandre, fin mars, la SFT aura son secrétariat chez Certex. Opérationnellement, la réception téléphonique et le secrétariat quotidien de la SFT y sont déjà pris en charge (depuis le 1er octobre 2005 pour les permanences téléphoniques). Le Comité Directeur met en ce moment même la dernière main aux opérations de déménagement et de transfert nécessaires au bon fonctionnement de la SFT, vers Certex et un local d archivage complémentaire. Les nouvelles coordonnées de la SFT sont donc: SFT CERTEX 22, rue de la Pépinière Paris 4ème étage droite Tél : Fax : Courriel : Métros : Saint-Lazare ou Saint-Augustin, RER «Auber» à 7 minutes à pied. Certex profil Certex est une société indépendante de conseil et de prestation de services spécialisée dans les groupements et collectifs professionnels autrement dit, les associations professionnelles, chambres syndicales, associations d industriels, groupements d intérêts professionnels. Ses clients sont les organisations elles-mêmes, (fonctionnement administratif, conseils en développement, coordination des plans d action, valorisation de la profession ), mais son intervention s adresse également aux adhérents de ces structures (information, services, animation ). L accompagnement de CERTEX dépend de la vocation, des besoins et des choix de l organisme qui lui confie une mission. Les techniques et méthodes mises en œuvre sont adaptées au profil d un organisme collectif et diffèrent de celles employées pour les sociétés industrielles et commerciales. Les principales prestations mises à disposition par Certex Administration et gestion : Gestion de cotisations, facturations, recouvrement ; préparation et suivi budgétaire ; suivi de trésorerie ; courrier administratif et de gestion ; préparation de réunion, prise de notes et comptes-rendus des instances de direction ou commissions spécialisées ; réponse téléphonique, postale ou électronique sur l ensemble des questions de l environnement de l organisation professionnelle. Accompagnement des actions de valorisation du métier : Certex peut contribuer à la mise au point de la stratégie d utilité maximum, puis réaliser, le cas échéant, la maîtrise d œuvre par délégation et sous contrôle de tout ou fraction d une action d envergure. Prestations Conseil : Certex réalise les études, élabore les diagnostics, propose les moyens - notamment de communication -, introduit les techniques et méthodes, assure la maîtrise d œuvre déléguée d actions nécessaires à la réalisation des objectifs fixés par les organisations qui le lui commandent. L organisation au service de la SFT Pour la SFT, Certex met à disposition en «temps partagé» les ressources et compétences spécialisées de ses collaborateurs permanents, «noyau» de 8 personnes, qui exécute et coordonne l action éventuelle de son réseau de partenaires et intervenants (18 partenaires spécialisés et un réseau d une trentaine d intervenants ponctuels). Les personnes et les compétences au service de la SFT - Un responsable de collaboration, personne de formation supérieure généraliste, en charge de la coordination opérationnelle de toutes les actions. Il est «l interlocuteur de référence» pour l ensemble des élus, responsables de commissions et adhérents de la SFT. Il réalise en particulier la répartition des courriels adressés à et gère la permanence téléphonique, assurant lui-même ou répartissant si besoin le traitement des appels. Au service de la SFT, il s agit de François BERNHARDT ; - Une équipe de fonctionnement composée notamment de collaborateurs de gestion administrative, de dossiers, ou d exécution : Jean-Sébastien FRANCK (gestion, finances, cotisations), Elisabeth JOSEPH (contributions ponctuelles à l annuaire) pour la SFT. - Le contrôle et le conseil opérationnel d Isabelle VIO, HEC 1985, en activité au service de collectifs professionnels depuis 20 ans et Directrice Associée du Cabinet ; (Suite page 4) Lettre d Information SFT N Page 3

4 Échos des commissions La formation : une affaire qui nous concerne tous Bien sûr, en tant que bénéficiaires, tout d'abord. Car il est vrai que les efforts réalisés par la SFT depuis quelques années pour combler les lacunes en la matière ont été récompensés par le succès de nos stages et un rayonnement de plus en plus grand de nos formations. Mais le montage de formations au sein de la SFT a la particularité de reposer sur des organisateurs bénévoles (mille mercis!) qui n'arrivent pas toujours à faire face à l'augmentation des demandes. Alors si tu te dis qu'il n'y a pas assez de formations près de chez toi, que tu aimerais bien qu'il y ait un stage sur tel ou tel sujet qui t'intéresse, qu'on pourrait bien s'associer à telle institution pour monter une formation ensemble... je te le dis tout de suite : tu peux y remédier! Comment : Pour que toutes les régions de France puissent avoir leurs propres stages de formation il pour l'organisation de stages : des formateurs En nous faisant part de tout "tuyau" utile faut des équipes "locales" qui les organisent avec l'appui de la Commission formation. compétents, des salles disponibles, des partenaires potentiels... n'importe où en France! Nous avons les outils et les méthodes nécessaires, qui sont maintenant bien rodés, et nous En nous faisant connaî tre tes besoins et tes avons besoin de toutes les bonnes volontés, y envies en matière de formation compris (voire "surtout") à Paris! En nous faisant savoir que tu es prêt(e) à Alors, n'hésite pas à utiliser pour cela ce nouveau mél : "donner un coup de main" : on te fera savoir comment (à moins que tu nous le suggères toimême) Carmelo Cancio (Suite de la page 3) - Le conseil stratégique et d orientation, selon les nécessités des dossiers, de Christian BERNHARDT, PDG, de formation technique, juridique et économique, 35 années d expérience au service du développement d entreprises, de réseaux et de collectifs professionnels. Les ressources méthodologiques de Certex sont issues de son expérience spécialisée depuis 23 ans dans la gestion des collectifs professionnels, d une part, de ses études à compte propre, d autre part, tels que : - Documents-types, méthodes standard éprouvées ; - Check-list pour chaque type de prestation et évènements ; - Système de régulation interne du travail, avec listes de tâches par organisation professionnelle réactualisées en temps réel et arbitrages hebdomadaires ; - Formation généraliste de l équipe permanente et compétences avancées dans les domaines de prestations spécifiques aux organisations professionnelles. Les moyens techniques mis à disposition des Organisations Professionnelles dont Certex est opérateur sont : - Locaux et salle de réunion (maximum 25 personnes) ; - Adresse postale, ligne téléphonique ; - Réseaux d ordinateurs et serveur permettant la sauvegarde quotidienne des données sur serveur miroir et bande mensuelle ; - Station de communication/fax-courriel permettant la gestion de listes de diffusion ; - Photocopieurs, couleur et noir et blanc. Lettre d Information SFT N Page 4

5 Échos des commissions Le 5 janvier 2006, le Comité directeur nommait Dominique Martin responsable de la Lettre d Information (LI). Dans la foulée, une nouvelle commission LI s est constituée, plus étoffée. Membres de la Commission : Carmen Alegría, Chris Durban, Marie Gravey, Dominique Martin, Rupert Swyer, Muriel Valenta, Christophe Villard. Une première réunion de la commission s est tenue le 2 février Au centre des débats, l'évolution de la LI, outil de communication interne par excellence de la SFT. Vous êtes déjà 90% à avoir plébiscité la version électronique. Votre choix nous permet d envisager une harmonisation de toute la communication au sein de la SFT, une plus grande souplesse de parution, une plus grande interactivité, une meilleure visibilité (ex. charte graphique unique), des pages spécialisées par langue ou groupes de langues, par centres d intérêt. A vous de dire ce que vous souhaitez lire! Et n oubliez pas que la Lettre d'info est aussi un outil de communication entre les adhérents de la SFT. Nous recherchons des correspondants LI aux quatre coins de France. Vous avez des idées? Une plume alerte? Une envie de faire partager vos connaissances, vos informations? N hésitez pas à nous faire parvenir des entrefilets courts, pratiques, utiles, ludiques, mots maximum. Et pour que tout cela soit, nous avons besoin de vos avis sur la LI : l actuelle, la future ; bref, soyez nombreux à répondre à notre questionnaire! QUESTIONNAIRE 1/ Quelles sont les 3 rubriques que vous préférez? / Quelles sont celles que vous souhaiteriez voir supprimer? / Pouvez-vous nous indiquer quelques articles qui vous ont particulièrement intéressé en 2005? / Souhaiteriez-vous des pages par langue (y compris des infos rédigées dans cette langue)? 5/ Si oui, seriez-vous prêt à être le correspondant LI pour cette langue? 6/ Quelles rubriques souhaiteriez-vous ajouter? 7/ Fréquence de parution? Mensuelle? Trimestrielle? Merci de retourner votre questionnaire à l adresse ou par courrier à SFT chez CERTEX 22 rue de la Pépinière PARIS Lettre d Information SFT N Page 5

6 Échos des commissions COMMUNICATION Rencontrez vos collègues sur les forums en ligne de la SFT V ous connaissez les manifestations organisées par la SFT : rencontres formelles et informelles, réunions de délégations régionales, assemblée générale annuelle, Mais connaissez-vous nos forums en ligne? Près d un quart de nos adhérents y participent déjà. Ils y échangent conseils pratiques, trucs, astuces et informations diverses. Ces forums sont gratuits et d usage aisé. La SFT en organise actuellement quatre. Trois forums spécialisés : SFT-Médical SFT-Experts SFT-Salariés. Et un forum généraliste : SFT-Echanges. Pour y participer, une seule condition : adhérer à quelques règles simples de courtoisie. Sur SFT Echanges, elles sont résumées dans un document qui vous est adressé lorsque vous vous abonnez. OK, je m abonne. Comment dois-je faire? Envoyez un message vide à celle(s) des adresses suivantes qui vous intéresse(nt) : SFT_Medical Tentez l expérience! Je suis inscrit(e). Et ensuite? Vous n allez pas tarder à recevoir les premiers messages. Le principe de fonctionnement des forums est simple, il s articule autour d une adresse de messagerie commune à tous les membres du forum. Prenons l exemple de SFT_Echanges : l adresse commune est Chaque message envoyé à cette adresse est automatiquement transmis à tous les membres du forum. Chacun peut donc y répondre, puis réagir à la réponse du voisin etc. Mais alors, je vais être submergé de messages? N exagérons pas. Le volume de messages est variable, suivant les périodes et les sujets abordés, mais nous sommes en tout cas près de 250 à le trouver gérable J anime personnellement un autre forum où nous sommes 550, sans aucun problème. SFT_Echanges est un outil extrêmement précieux de cohésion entre les adhérents de la SFT. Pour gérer les flux de messages, deux solutions : à l émission (sur le site Yahoogroups) et à la réception (dans votre logiciel de messagerie). À l émission : Je reprends l exemple de SFT_Echanges. Trois possibilités : Pas d envois. Yahoogroups ne vous envoie aucun courriel, vous devez aller les consulter vous-même à la page SFT_Echanges/. Envoi d un récapitulatif quotidien. Vous recevez un (voire deux) courriel(s) par jour, mais je vous déconseille cette solution. En effet, si j écris un message A et que mon collègue y répond par un message B, celui-ci s insère généralement au-dessus de mon message A. Le récapitulatif du soir aura l aspect suivant : A, B, A. Si notre ami C y répond aussi, le récapitulatif du soir aura l aspect suivant : A, B, A, C, B, A et ainsi de suite. Ça devient très vite illisible. Envoi de messages individuels. Vous recevez autant de courriels que les participants au forum envoient de messages. Mais vous pouvez gérer ce flux très facilement sur votre PC. À la réception : Dans votre logiciel de messagerie, créez une règle qui classera automatiquement vos messages dans un répertoire ad hoc. Dans Outlook, placez le curseur sur un message de SFT_Echanges. Cliquez du bouton droit et choisissez l option «Créer une règle» Ensuite, suivez les instructions... Je participe à une dizaine de forums, j ai donc créé autant de dossiers. En particulier, le dossier SFT_Echanges reçoit tous vos messages, chers collègues, et je les consulte fréquemment. Je pourrais également décider de ne les consulter qu une fois par jour, à chacun de voir. Il est gratuit, d usage facile, vous pouvez vous désabonner à n importe quel moment Venez nous rejoindre! A bientôt sur un forum électronique de la SFT! Dominique Jonkers Modérateur PS : Des questions, des suggestions, une idée d article? Lettre d Information SFT N Page 6

7 Échos des commissions COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. Un petit rappel de début d année 2006 Vous êtes attentif à votre santé et à celle des vôtres : cette information vous intéresse! L a SFT a mis en place en avril dernier une complémentaire santé (remboursement en sus de votre régime obligatoire) en avril Elle a été souscrite auprès de la mutuelle UGSG et s adresse à tous les membres, en exercice ou retraités, de la SFT. Nous comptons déjà de nombreux membres, compte tenu des conditions très intéressantes, comparables à celles offertes par de grandes sociétés. Qui plus est, le système mutualiste vous assure que tout bénéfice fait par la mutuelle est immédiatement réutilisé pour ses membres en finançant des œuvres sanitaires et sociales comme des centres de soins par exemple Pour vous y inscrire, il faut tout d abord résilier votre complémentaire existante si vous en avez une. Attention, il faut le faire par lettre recommandée, dans les délais prévus par votre contrat. La mutuelle UGSG propose déjà un groupe pour les retraités de la SFT et, pour ceux de nos membres qui arrivent en fin de carrière, c est la garantie de rester couvert contre les aléas de santé à un coût raisonnable dans de bonnes conditions. Les membres déjà inscrits font état d une bonne expérience et sont très satisfaits des réponses et des couvertures offertes. Plus nous serons nombreux, meilleure sera notre couverture et plus nos cotisations resteront raisonnables dans le temps. Il est tout à fait possible d organiser des réunions d information, à Paris ou en province, si vous le souhaitez. Parlez-en à votre déléguée régionale! N hésitez pas à me contacter, de préférence par mél pour toute information complémentaire, je serais ravie de vous aider! Marie-Christine Garcin Responsable de la commission Complémentaire santé Traduire n 208 : Jeux de lois Au sommaire du numéro 208 de Traduire, à paraître fin mars : Le statut juridique des traducteurs et interprètes dans les pays nordiques Dominique Féron Le traducteur juridique et les dictionnaires : amis ou ennemis? Frédéric Houbert Nouvelles réflexions sur les dictionnaires juridiques Frédéric Houbert Les enjeux du multilinguisme Adriana Lau Ouvrages reçus : Guide pratique de la traduction juridique anglais/français Frédéric Houbert Ouvrages reçus : Versus : La version réfléchie anglais/français, volume 2, Des signes au texte Michel Ballard Sans oublier la Rétrospective, par Maurice Voituriez Au cœur du problème Michel Ballard Muriel Valenta Pour le comité de rédaction de Traduire Abonnement à la revue TRADUIRE pour 2006 : 40 euros TTC par an pour la France pour 4 numéros (208 à 211), tarif Adhérents SFT. Tarifs pour l étranger sur demande. Pour tout renseignement : ou Lettre d Information SFT N Page 7

8 Échos des commissions Synthèse de l Atelier «Commission Salariés SFT» tenu le 3 décembre 2005 en préambule à l AG de la SFT Remarque Traducteurs salariés : n oublions pas que quelque 10% des membres de la SFT sont actuellement salariés Malgré une faible représentation du groupe salariés - 5 membres seulement sur plus de 80 - fortement regrettée par les personnes présentes, à savoir Mme Catherine Gabel, traductrice salariée d'un cabinet d'expertise comptable, Mme Françoise Parisot, responsable du département Traduction et Services Linguistiques d un laboratoire pharmaceutique, Mlle Caroline Subra, traductrice salariée d un grand groupe de veille de l information, M. André Pérois, directeur technique d un organisme de traduction, et M. Christophe Villard, traducteur salarié, cadre d une PME de traduction et de PAO, l Atelier du 3 décembre a permis de dégager trois principaux points de réflexion et d options pour 2006 : Obtenir une meilleure définition du statut du Traducteur salarié dans l entreprise (statut CADRE) A cet effet, la Commission Salariés va lancer une étude approfondie sur le sujet en procédant d une part à un recensement très précis de l ensemble des entreprises et cabinets de traduction en France, un certain nombre d entre elles employant des traducteurs salariés, d autre part à une analyse des entreprises industrielles et commerciales, peu nombreuses aujourd hui, qui emploient des traducteurs salariés. Les moyens utilisés pourront être entre autres le code de classification INSEE par activités, notamment pour les entreprises de traduction, ceci afin de déterminer si les traducteurs salariés ont le statut «CADRE». Formation technique des traducteurs : spécialisation post-universitaire ou autre Le besoin de cette qualification se fait de plus en plus ressentir et n est pas propre aux traducteurs salariés mais à l ensemble des acteurs de la traduction, experts (ou traducteurs jurés) compris. La SFT devrait intervenir auprès des écoles et entités universitaires formant aux métiers de la traduction pour qu une formation technique plus diversifiée soit prodiguée afin de spécialiser les traducteurs dans les différentes branches techniques principales (aviation, mécanique, automobile, électronique, etc.) et de mieux les préparer à s insérer dans la vie active avec des connaissances techniques adaptées. Représentativité des traducteurs salariés auprès d un grand syndicat national Afin de mieux défendre les droits des traducteurs salariés dans les entreprises où ils pourraient rencontrer des problèmes (statut Cadre, salaires, conditions d exercice du poste de traducteur, etc.), la SFT devrait prendre contrat avec un grand syndicat national et nommer deux traducteurs salariés permanents représentants de la branche au sein de ce syndicat (CGC, Confédération Générale des Cadres, par exemple). Ledit syndicat pourrait alors intervenir auprès des entreprises employant des traducteurs. Christophe Villard (Suite de la page 1) Et il n y a pas de doute, nous avançons : Au niveau national, la SFT est aujourd hui un acteur fort apprécié au sein des instances de l UNAPL et du FIF-PL. Nos délégations régionales continuent leur travail de fond, toujours à l écoute des adhérents au jour le jour. La commission Salariés poursuit ses travaux pour mieux répondre aux besoins des adhérents travaillant en entreprise. L annuaire papier avance et sortira bientôt (bien que la version en ligne reste, de loin, la plus consultée). Côté formations, n oubliez pas de consulter la rubrique «Formations» sur notre site web. Sur le front de la protection des traducteurs, la commission ad hoc avance sur le dossier de l assistance juridique dont pourraient bénéficier à terme tous les adhérents de la SFT. En matière de communication avec les adhérents et l extérieur, plusieurs projets sont à l étude, dont une révision de notre identité visuelle et de notre site web. La commission Statistiques a diffusé la version 2006 de son questionnaire annuel sur les tarifs (téléchargeable depuis le site : les résultats sont en cours de dépouillement. Traduire : tous nos remerciements à Muriel Valenta, rédactrice en chef depuis deux ans, dont la plume et la capacité à mobiliser une équipe ont permis à notre publication trimestrielle de retrouver son équilibre et son élan. Le 9 e numéro dirigé par Muriel est sous presse, et une nouvelle équipe se constitue Autant de projets dont l équipe LI et le nouveau secrétariat vous tiendront informés dans les mois qui viennent. En vous souhaitant bonne lecture de ce numéro, je vous rappelle que le comité directeur a à cœur de travailler dans l intérêt des adhérents et de toute la profession. Si vous avez des suggestions, des commentaires, des critiques, n hésitez pas à nous contacter directement. Chris Durban, Présidente Lettre d Information SFT N Page 8

9 Dossier QUESTIONS DE DROIT Maître Jean-Luc Médina répond aux questions des adhérents rhônalpins Qu'est-ce qu'un contrat? Le contrat relève du droit civil, droit napoléonien qui date de 1804, qui insistait avant tout sur les trois éléments suivants : la filiation la propriété le contrat L'article 1101 du Code civil définit le contrat de la façon suivante : convention entre deux ou plusieurs parties, qui crée des obligations. Mais de quelles obligations s'agit-il? Obligation de faire, de ne pas faire ou de donner Obligation de résultats ou de moyens En droit français, la vision du contrat est très libérale. Le principe appliqué est celui du consensualisme : cela signifie que si les parties sont d'accord sur les obligations, le contrat devient alors la loi des parties. La liberté de contracter est encadrée par le Code civil. 1. Pour contracter, il faut être majeur et capable. Les mineurs ne peuvent pas contracter en dehors des usages (par exemple l'achat d'une baguette). 2. L'objet du contrat doit être licite et moral : il est impossible de passer un contrat pour un achat de cannabis. 3. La cause du contrat doit être licite et morale : par exemple, jusqu'en 2004 il était impossible de faire une donation à une maîtresse, cela était considéré comme immoral. En 2004, la jurisprudence a changé et c'est désormais possible. 4. Le consentement doit être mutuel. Cela suppose l'absence de dol et/ou de contrainte. En cas de dol ou de contrainte, le contrat n'est pas valable. On parle alors de consentement vicié. Un contrat se conclut sans forme particulière. En effet, contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent, il n'est nul besoin d'un document écrit pour contracter. L'achat d'un croissant ou d'un billet de train est un contrat parfaitement valable. Cependant, dans certains cas, un certain formalisme est obligatoire, ceci à des fins de protection. Par exemple, l'achat d'une maison doit obligatoirement se faire par-devant notaire pour que les titres de propriété soient ensuite envoyés à la conservation des hypothèques. L'article 1134 du Code civil stipule qu'un contrat doit s'exécuter de bonne foi. Dans le cas contraire, on engage sa responsabilité contractuelle, qui s'oppose à la responsabilité délictuelle (responsabilité engagée par un acte sans contrat). Par exemple, une personne qui provoque un accident et renverse un cycliste avec sa voiture engage sa responsabilité délictuelle. Elle n'avait pas de contrat pour provoquer cet accident. Un contrat engage la responsabilité des cocontractants, notamment en cas de : Non-exécution Mauvaise exécution Exécution en retard Dans ce cas, il faut indemniser le cocontractant. L'article 1150 du Code civil stipule qu'en matière contractuelle, on ne peut indemniser que les dommages prévisibles (alors qu'en matière délictuelle, on indemnise l'intégralité du préjudice). En matière contractuelle, on indemnise lorsqu'il y a un lien de causalité entre la faute et le préjudice. L'article 1152 du Code civil stipule également que, dans le cas d un contrat «normal», le juge apprécie si le montant de l'indemnité réclamée est disproportionné ou pas. Afin de savoir dans quelle mesure les traducteurs sont des professionnels ou des consommateurs, il est important de définir ce qu'est un professionnel et ce qu'est un consommateur : Lettre d Information SFT N Page 9

10 Dossier Un professionnel est quelqu'un qui a un lien avec l'objet acheté. Un professionnel est quelqu'un qui a un lien avec l'objet acheté. Ainsi, un traducteur qui achète une alarme pour protéger son local professionnel est un consommateur et non un professionnel, car son activité n'a aucun lien avec les alarmes. En cas de litige, le vendeur ne pourra donc pas invoquer le fait le traducteur a effectué un achat dans le cadre de son activité professionnelle. Le Code de la consommation s'applique et le traducteur, en tant que consommateur, est protégé. En revanche, un traducteur qui accepte les conditions de vente d'une agence de traduction est un professionnel, il n'est donc pas protégé et il s'engage à respecter les conditions d'achat qu il aura signées. Il est important de se souvenir qu entre professionnels, tout est possible dans un contrat, sauf en cas de faute lourde ou dolosive (en clair, si un des contractants fait exprès de mal faire). Il est essentiel que les traducteurs soient conscients de cet état de fait. En effet, cela signifie que lorsqu'ils signent des conditions d'achat qui leur sont très défavorables, même si cela peut paraître totalement injuste, ces conditions d'achat sont parfaitement valables et applicables. Ainsi, le traducteur qui signe les conditions d'achat qui comportent des clauses telles que les suivantes, s'engage à les respecter : Le Traducteur s'engage pendant une période de deux (2) ans à dater de la fin de la période de garantie à se tenir à disposition de l agence. Le Traducteur s'engage à ne limiter en aucune manière sa responsabilité, en cas d'inexécution, même partielle, de ses obligations et, notamment en cas de défaut de conformité des traductions ou des services commandés par rapport à la commande ou de livraison hors délai. Entre professionnels, tout est possible dans un contrat. De convention expresse, toute clause des conditions générales de vente du Traducteur qui serait contraire aux présentes stipulations se trouverait annulée de plein droit. L agence Société XXX se réserve le droit de refuser la traduction ou services commandés en cas de retard de livraison, quelle que soit l importance du retard. etc. Nathalie Renevier et Anne-Marie Robert ) sous le contrôle de Maître Médina. NdlR : Maître Médina a ensuite répondu aux questions posées par les adhérents rhônalpins : valeur des clauses de nonconcurrence, obligation de moyens ou de résultats, confidentialité des courriels, le portage salarial, la RCP. Ces points seront publiés dans une prochaine LI. Brève De bonnes nouvelles pour les traducteurs d'édition La loi française sur le droit de prêt est entrée en vigueur le premier août 2003 ; à ce titre, chaque auteur concerné recevra environ 1,25 euro par an et par exemplaire acquis par les bibliothèques. La première répartition aura lieu en automne 2006, couvrant la période d'août 2003 à fin En outre, le droit de copie privée numérique entre également en vigueur ; il faut s'attendre à une distribution aux auteurs au début de l'année 2006 des sommes provenant de la taxation des supports vierges. Références que l'on peut consulter sur Internet : <www.culture.gouv.fr/culture/ actualites/rapports/sprd/rapport.rtf> <www.abf.asso.fr/img/doc/roblin.doc> < > brochure de la SGDL : Le statut social des auteurs de l'écrit. Frédéric de Solliers, traducteur informatique, lexicographe, membre des CSTIC, SFT, SGDL. Lettre d Information SFT N Page 10

11 Colloques TOULON Novembre 2005 INTERPRÉTER ET TRADUIRE Colloque organisé par le CERC «Centre d Etudes et de Recherches sur les Contentieux» - Faculté de Droit de Toulon Université de Toulon et du Var. L 'attention de la Commission Experts de la SFT avait été attirée par l intitulé de ce colloque auquel plusieurs juristes, jurilinguistes et traducteurs de différentes nationalités étaient conviés à comparer leurs pratiques respectives et leur perception de «l interprétation» au sens large du terme. Et c est ainsi que j ai été désignée par la SFT pour assister aux débats en tant que représentante de notre syndicat. Je ne vais pas détailler le programme chargé et intéressant de ce colloque, disponible sur internet, mais en donner seulement un aperçu : Les nombreux intervenants ont traité de thèmes variés, parfois complémentaires. Colloque ouvert par «les détours à Babel» et le rêve de toutes les civilisations «d une langue unique», présenté par le Professeur F. OST, Professeur ordinaire aux facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles), relayé par D. ROUSSEAU, Professeur à l Université de Montpellier I, membre de l Institut universitaire de France, qui, sur le sujet : «interpréter les interprétations, est-ce délirer?», nous a entraînés dans un délire total, lui-même ayant été amené à se poser cette question après lecture de l ouvrage du psychanalyste Pierre BAYARD : «Qui a tué Roger Ackroyd?». Du délire nous sommes passés à «l Interprétation des normes et des institutions dans les manuels des facultés de Droit» par R. CHARVIN, Professeur à l Université de Nice Sophia Antipolis. J. RIDEAU, Professeur à l Université de Nice Sophia Antipolis, ancien membre de l Institut universitaire de France, avec son sujet «L Union Européenne face aux défis de la diversité linguistique», un thème qui intéresse certainement la plupart d entre nous, si ce n est la quasi-totalité, nous donne une idée de l Union Européenne, son organisation et ses différentes institutions, notamment de l appareil administratif de traduction et d interprétation. Cette «tour de Babel moderne» où, en 2005, 21 langues cohabitent, alors qu en 1973 il n y en avait que 6! Il a mis le doigt sur la perte d influence du français face à l anglais dans cette Communauté : si, à l origine, les deux langues étaient à égalité (41% des textes juridiques étaient rédigés en anglais contre 42% en français), en 2002, la proportion était de 73% en anglais contre 18% en français. Madame BARTHE-GAY, Maître de Conférences à l Université Pierre Mendès-France de Grenoble, nous a parlé de la difficulté d interpréter ou de traduire les notions de droit dans les traités internationaux. Ainsi, divers sujets ont été abordés, tous plus intéressants les uns que les autres, mais il m est malheureusement impossible de citer ici les 21 intervenants et leurs contributions. Je soulignerai quand même un point important : au cours de son intervention, M. Louis BEAUDOIN, Chargé de cours (en rédaction juridique) à l Université McGill, Montréal, jurilinguiste et traducteur juridique, Sherbrooke (Québec/Canada), nous a appris qu au Canada, il faut passer un concours très difficile afin d accéder au titre de traducteur juridique. Sa communication, intitulée «La traduction juridique au Canada», nous a donné un aperçu du bilinguisme et des interférences des langues entre elles. Je ne peux clore mon article sans parler de l intervention de Mademoiselle J. RUFFIER-MERAY, doctorante à la Faculté de droit Aix-Marseille III et violoncelliste, qui, sur le thème : «Interprétation en musique et en droit» nous a fait une démonstration de la diversité inhérente à l interprétation en maniant avec brio son archet de violoncelle. Toutes les interventions seront publiées et un exemplaire des actes sera remis à la SFT. Je reste à la disposition des lecteurs de la présente Lettre d Information s ils désirent d autres éclaircissements. Jeannette Abi Nader Gélébart Membre de la Commission d Experts de la SFT Lettre d Information SFT N Page 11

12 Colloques Quand La Muette nous parle L e 13 janvier dernier, l OCDE, dont le siège est au château de La Muette, à Paris, avait convié à une réunion d information ses traducteurs indépendants, des organisations de traducteurs et les plus prestigieuses des écoles parisiennes de traduction. D après les organisateurs, le but de cette réunion était de se mettre à notre écoute, du fait que l OCDE placerait désormais les indépendants au cœur de son activité de traduction. Les deux langues officielles de l OCDE sont l anglais et le français. De plus en plus de textes-sources étant rédigés à l OCDE en anglais, y compris en «anglais international» par des nonanglophones, la traduction s y fait essentiellement vers le français. Cela peut paraître une aubaine pour les traducteurs francophones, mais les exigences de cette traduction sont élevées. L OCDE met son site Web TRANET à notre disposition afin de faciliter notre tâche. La démonstration publique qui en a été faite le 13 janvier pouvait être utile ; les outils sur Internet manquent parfois moins que le temps qu il faut pour les découvrir sous tous leurs aspects. D une façon générale, l approche informative de cette réunion est à saluer ; nous ne pouvons que souhaiter que d autres donneurs d'ordre de traduction s y adonnent à leur tour. Les questions financières ont été abordées à diverses reprises au cours de cette journée. On a appris que le budget de l OCDE avait diminué de 22 % au cours des dernières années, alors que dans le même temps son volume de traduction augmentait de 23 %. Par ailleurs, en 1990, l OCDE sous-traitait 15 % du volume de ses traductions. En 2005, le pourcentage est passé à 40%. L OCDE n a pas modifié ses prix d achat de traduction depuis 9 ans, alors que le coût de la vie en France augmentait de près de 14 % sur cette période. Or, elle nous a annoncé le 13 janvier une hausse prochaine de son tarif de 10 %. Ce frémissement financier à l'ocde a été le prélude à d'autres annonces. L'Organisation internationale de La Muette va en effet passer prochainement des contrats de traduction avec des indépendants. Ces contrats engageront l'organisation sur des volumes, par exemple pour 800 pages par an au bénéfice d'un seul soustraitant. L OCDE s engagera à payer le traducteur pour l équivalent monétaire de ce volume, même si elle ne lui fournit pas ce volume sur l année. Il s agira d une mesure à l essai, qui ne devrait concerner que deux ou trois traducteurs d ici deux ans. Enfin, l OCDE nous a appris que le départ en retraite de ses papy-boomers traducteurs internes devrait susciter quelques recrutements de remplacement dans un avenir plus ou moins proche. Paul Valet Brèves Lu dans l'express du 5 janvier 05 spécial «La France dans 20 ans» : Un traducteur dans l'oreille Pas d'interprètes lors de la dernière réunion hebdomadaire de la Commission européenne! Les participants ont été équipés d'un nouvel appareil de traduction simultanée qui se loge directement dans l'oreille. Semblables à une boule Quiès, ce dispositif contient un logiciel fondé sur la technique de la reconnaissance vocale. Il permet de décoder les 20 langues officielles de l'union. Elle fête ses vingt ans Vingt ans déjà! Pour la SFT, du haut de ses cinquante ans et quelques, c'est encore une jeunette, mais son anniversaire s'annonce grandiose. En effet, l'institute of Translation and Interpreting, notre consoeur britannique née en avril 1986 (et constituée en société en 1987), va échelonner les célébrations tout au long de l'année et jusqu'au printemps Le coup d'envoi sera donné avec une «party» à bord du HQS Wellington, vaisseau amarré sur la Tamise, le samedi 6 mai. Les adhérents SFT bénéficient du tarif membre pour cet évènement ITI, alors n'oubliez pas de signaler votre adhésion à la SFT si vous souhaitez vous y inscrire. Pour de plus amples précisions (et notamment le prix), écrire à : Jackie Reuss - Lettre d Information SFT N Page 12

13 Nécrologie POUR DON MIGUEL DON MIGUEL SESMERO nous a quittés le 24 décembre Parisien jusqu au bout des ongles, Don Miguel avait su garder intacte son âme madrilène. Il n était pas à un exploit près. Né dans la Villa y Corte, le 4 février 1921, il passa son enfance et sa première jeunesse dans le rectangle central formé par la Gran Via et les rues Fuencarral, Hernán Cortés et Hortaleza. Il vécut les horreurs du siège de Madrid dans les rangs républicains. Après la guerre civile, il finit par se réfugier en France, pays qu il ne cessera de servir avec courage et loyauté. Rappelons brièvement ce que les traducteurs professionnels doivent savoir. Miguel Sesmero devint professeur à l ESIT pratiquement à la création de cette école de l Université de Paris. Il en fut un des pionniers et contribua à introduire dans l enseignement universitaire une orientation professionnelle, à une époque où les littéraires de la Sorbonne croyaient qu il suffisait d un «bon dictionnaire» pour faire des traductions techniques. Il tint remarquablement son rang au sein d une équipe d hispanistes brillants : Don José Maldonado, qui incarna longtemps la République espagnole en exil, Liberté Morté une espagnole qui connut le Paris de l occupation, un tandem d auteurs de manuels connus, Jean Testas et Gilbert Zonana, et d autres encore. L enseignement d espagnol technique de haut niveau actuellement dispensé à l ESIT doit beaucoup à Miguel Sesmero. A la SFT, il participa activement aux travaux de la commission des tarifs et laissa le souvenir d un grand professionnel. Homme de terrain, Don Miguel n ignorait pas pour autant les aspects fondamentaux de la traduction, mais il les introduisait avec discrétion dans son enseignement. Ayant rédigé un volumineux dossier sur l approche traditionnelle et la méthodologie professionnelle en traduction spécialisée, il s entendit dire par Danica Séleskovitch qu il y avait là matière à le faire «trois fois Docteur». Mais parlons un peu de ce que seuls quelques privilégiés connaissent de cet homme exceptionnel. Après la guerre civile espagnole, la France connut le déshonneur et l occupation. En Espagne, il y avait encore des hommes épris de liberté, tel celui que des responsables de la Résistance française ont présenté comme «un de nos plus fidèles agents espagnols», un jeune Madrilène connu sous le nom de code Lorenzo. Il aidait des Français «en mission officielle urgente ou en transit vers l Afrique du Nord» à se loger, acheminait du courrier clandestin, et se voyait confier des missions dangereuses (plus tard, il transporta même sur lui une partie des plans du Mur de l Atlantique). Dénoncé à la police espagnole, mais prévenu à temps par la concierge de son immeuble, il quitta précipitamment Madrid et trouva refuge en France, où il poursuivit son action au sein de la Résistance. Par décret du 15 octobre 1945, le sous-lieutenant Miguel Sesmero fut décoré de la Médaille de la Résistance Française. La paix revenue, il put retourner à sa passion de la montagne, qu il avait découverte dans les Sierras de Madrid et de Ségovie. Il gravit bien des sommets en France, jusqu au moment où l âge ne lui permit plus d assumer le rôle de «premier de cordée». Mais saviez-vous qu il avait appartenu à la chorale de l Institut d études hispaniques de Paris? C est là qu il se lia d amitié avec le linguiste Bernard Pottier et le spécialiste de la traduction juridique Gilbert Zonana. L histoire de cet homme ne cessera de nous étonner. L esprit de Don Miguel est toujours présent dans le cabinet de traduction qu il a développé aux côtés de son épouse Maria et de son fils Éric. Il reste dans le cœur de ses anciens étudiants et de ses collègues enseignants et traducteurs, qui se joignent à moi pour dire simplement à toute sa famille notre profonde sympathie et notre fidélité à sa mémoire. Jacques Pelage Lettre d Information SFT N Page 13

14 Courrier des lecteurs Astuces et traquenards Cessons de nous inquiéter : un de ces journaux gratuits dont les Parisiens bénéficient nous annonce : Nicolas lutte contre l'illétrisme. Voilà une bonne nouvelle. La bonne orthographe l'emporte... et le bon style également. Lisez plutôt cet extrait du même journal gratuit : Pas de news sans rubriques " paillettes " et " cancans " Jamais sans ma rubrique people. Tel est le nouveau credo du mag d'actu... Une chaîne de magasins attire la clientèle en lui demandant : Aujourd'hui on fait quoi pour vous? Notons au passage que le même appel en bon français : Aujourd'hui que fait-on pour vous? ne serait pas plus long. Il est convenu de dénoncer les méfaits du franglais mais les responsabilités de la corruption de notre langue se situent bien souvent chez nous! La phrase : C KI KI CONDUIT? ne provient pas d'outre-manche! Un de mes enfants habite à Boulogne sur Seine, exactement rue de Silly. Il existe dans cette rue une boutique à l'enseigne SILLY PRESSING! Ce n'est pas un Anglais qui a trouvé cela! Heureusement, il existe chez nous d'autres activités récentes pour lesquelles on a trouvé les termes français adéquats. Citons-en quelques unes : grignoterie petite restauration collanterie vente de collants occaserie marché d'occasions croissanterie vente de croissants jeannerie commerce de jeans (rappelons que le mot jeans vient de Gênes tout comme celui de denim vient de Nîmes) bricaillerie bricolage et quincaillerie Parmi les activités non reconnues : photocopillage (cela n'appelle pas d'explication) hardeuse (vedette du " hard ") Quelques néologismes bien féminins : nuisette petite chemise de nuit combinette petite combinaison soutif soutien-gorge shoppeuse une dame du genre " roseau dépensant ", selon la formule de Jules Renard Nous pardonnerons l origine étrangère de la dernière définition car le shopping est bien implanté et n'a pas d'équivalent français. Le lèche-vitrine est un peu différent et n'implique pas automatiquement l'achat, par exemple des trois articles nommés juste avant... Maurice Voituriez L e magazine MDÜ, diffusé aux membres du syndicat allemand BDÜ, a publié un article intitulé «Der Einsatz von Translation-Memory-Systemen am Übersetzerarbeitsplatz - Aufbau, Funktionsweise und allgemeine Kaufkriterien» signé du Prof. Uta Seewald-Heeg. Il présente sur une trentaine de pages les différents outils d aide à la traduction actuellement sur le marché et les compare dans un tableau récapitulatif. Cet article extrêmement bien fait peut nous aider à trouver le bon logiciel avant de procéder à l'achat. Il est rédigé en allemand et accessible sur internet via et l'article se trouve sous J'ai contacté l'auteur et le rédacteur en chef du MDÜ (qui a racheté les droits d'auteur) : si vous souhaitez avoir la version papier, vous pouvez acheter le magazine n 4-5/05 au prix de 10 euros, port inclus. J'attends actuellement le bon de commande au format électronique que je pourrais faire suivre aux intéressés. (Si nous souhaitons racheter les droits afin de faire une diffusion générale ou d'en faire une traduction qui devrait être validée par l'auteur, nous pourrions acquérir un cd-rom au tarif de 200 euros). Les collègues qui souhaitent acheter l'exemplaire papier peuvent me contacter par mail. Heidi Gemper Lettre d Information SFT N Page 14

15 Ouvrages publiés Glossaire de l économie : Anglais Français OCDE Publication à paraître le 1 er juin Produit par la Division de la traduction de l OCDE, le présent ouvrage est une édition revue et augmentée du glossaire de l économie anglais-français publié en Fortement enrichi, il contient quelque termes et expressions et explore de nouveaux secteurs qui s ajoutent à un très large éventail de domaines : science économique proprement dite, statistiques, finance et banque, échanges, gestion, comptabilité, assurances, emploi et main-d œuvre, développement, fiscalité. Cet ouvrage rendra donc de précieux services à tous ceux qui sont appelés à lire ou rédiger des documents en anglais ou en français relevant de ces domaines et qui souhaitent disposer à cet effet d un instrument de travail fiable et à jour. Cette publication vous est proposée à un prix spécial avant parution. Prix normal : 120. Prix spécial : 39! Tous frais d expédition normaux inclus. Attention! Pour bénéficier de cette offre spéciale, il convient de passer commande avant le 30 avril Vous pouvez contacter l'ocde à l'adresse suivante : Dictionnaire anglais-français et français-anglais de la santé et du médical Parution janvier 2006 Cet ouvrage vise à faciliter la compréhension et la rédaction de documents et d articles en anglais sur des questions de santé. Abordant les principales notions utilisées dans les documents relatifs à la santé, ce dictionnaire explicite plus de termes et expressions de langue anglaise dont le sens est loin d'être évident En particulier, sans privilégier la médecine, le livre inclut les maladies les plus importantes sur le plan de la santé publique et les décrit de façon succincte mais sans simplification abusive. Ce dictionnaire, établi par un traducteur de l'organisation mondiale de la santé et revu par un médecin, apporte de la transparence dans un domaine complexe. Il comprend des termes et donne des traductions et explications dont beaucoup ne se trouvent dans aucune autre source. Vous pouvez commander l'ouvrage en ligne chez Amazon et auprès d'alapage. Prix en France (librairies en ligne) : 26,60 euros. Le paiement par chèque est possible. Port gratuit en France métropolitaine Vous pouvez aussi commander l'ouvrage auprès de tout bon libraire. Prix : 28 euros. René Meertens. Éditions Chiron ISBN : En France, diffusion Casteilla Enjeux de mots Regards multiculturels sur les sociétés de l'information Enjeux de mots, livre collectif rédigé par une trentaine d auteurs issus de la société civile et venus de quatre continents, propose un décryptage des grandes notions de la «société de l information». Les techniques ne sont jamais neutres : elles ont des conséquences sociales, économiques et culturelles. Ainsi en va-t-il des technologies de l information et de la communication (TIC). Les mots utilisés dans les négociations internationales ou les législations prennent difficilement la mesure de ces conséquences et véhiculent des perceptions qui ont rarement fait l objet d un débat démocratique, préalable indispensable à la décision politique. Cet ouvrage pose sur les concepts de l ère informationnelle des regards critiques issus de sensibilités et de cultures différentes et ouvre des visions alternatives. Entièrement multilingue, il constitue une référence pour les lecteurs désireux de déchiffrer ces enjeux clés autant qu'une invitation à débattre. Un ouvrage coopératif coordonné par Alain Ambrosi (CMIC) et Valérie Peugeot (Vecam) avec la collaboration de Daniel Pimienta (Funredes). 656 pages. Prix public 39 euros. Ce livre peut être acheté en ligne sur le site internet de C&F éditions ou commandé à l adresse suivante : C&F éditions, 35 rue des Rosiers, Caen, France. Deux ouvrages traduits par Yacine Benachenhou : Az zawaahif wal barmaaiyyaat / Reptiles et amphibiens Cet ouvrage éducatif bilingue (arabe - français) illustré de photographies vise à faire mieux connaître les reptiles et les amphibiens aux jeunes enfants. Prix public : 4 euros. ISBN : X Histoire de Qudsiyya Ce livre raconte la vie d une jeune fille dans le Moyen-Orient d aujourd hui. Prix public : 12 euros. ISBN: On peut se procurer ces ouvrages à l'adresse suivante : Yacine Benachenhou 37, rue de Grenelle Paris Lettre d Information SFT N Page 15

16 FIT TOUS DROITS! XVIIème Congrès mondial de la FIT (suite et fin) C omme je vous l avais annoncé dans mon article paru dans la dernière LI dans lequel je brossais un rapide tableau du Congrès statutaire, je vais maintenant brièvement évoquer la seconde partie, le «Congrès ouvert» intitulé «Tous droits!» (Rights on!), qui s est déroulé du 4 au 7 août 2005 toujours à Tampere (Finlande) sous l égide de l Association finlandaise des traducteurs et interprètes (SKTL). Naturellement, le programme couvrait tous les domaines de la traduction et de l interprétation : des droits d auteur à l interprétation devant les tribunaux, en passant par la traduction des classiques et par celle destinée aux médias, de la normalisation à la mondialisation, des outils de traduction à la localisation, sans oublier la terminologie et les technologies linguistiques et enfin la déontologie, le statut et l avenir de nos métiers. Les trois premiers jours étaient structurés en deux séances plénières, avec des séances thématiques en parallèle complétées de tables rondes et d ateliers donnant l occasion de discuter et d échanger des idées. Différents organes de la FIT ont également contribué à la richesse de ce programme : Le Centre Régional Europe (CRE), le Comité des traducteurs littéraires, le Comité des droits d auteur entre autres. Quant aux deux conférenciers principaux du Congrès, Neville Alexander (Afrique du Sud), pédagogue et linguiste, a évoqué le processus par lequel les peuples, les nations et les États échangent des informations culturelles et scientifiques au travers d individus indépendants agissant dans ce qu ils considèrent être leur intérêt national ou public et c est bien la traduction et l interprétation qui constituent les pratiques sociales décisives dans la réalisation de ce processus ; et Heikki E. Mattila (Finlande), docteur en droit, professeur de linguistique juridique à l Université de Laponie et maître de conférences en droit comparé à l Université de Helsinki, a traité (en français!) des questions liées à la langue juridique et à sa traduction et s intéresse particulièrement au latin juridique qui jette les bases de la compréhension du droit occidental. Il est aussi intervenu brillamment sur les problèmes rencontrés dans la traduction juridique en allemand, en français et en anglais. J ai appris par exemple que 600 citations latines sont toujours en usage en Finlande. Il est bien connu, a-t-il précisé, qu un mot d origine étrangère, plus il est incompréhensible, plus il attire l attention et plus il impressionne Par ailleurs, le sens des expressions latines diverge parfois selon les pays! sans parler des problèmes de prononciation pour les interprètes!! Enfin, lors de la Cérémonie de clôture et de remise des prix de la FIT le dimanche 7 août, le Prix P-F Caillé a été décerné à Etilvia María Arjona Chang (Panama), une femme exceptionnelle, une des rares sur la planète à être à la fois chercheur, praticienne, enseignante et activiste dans le domaine de la traduction! J ai eu le plaisir et le privilège de pouvoir l interroger longuement pour un futur article à paraître dans le prochain Translatio. J espère sincèrement que ces deux articles vous auront donné envie de participer et/ou d assister au prochain Congrès mondial de la FIT : c est la Chine (à Shanghai) qui aura l honneur de nous accueillir dans 3 ans, du 2 au 7 août 2008! La FIT vous y attend nombreux. Marie Lemasson, élue au Conseil de la FIT Bonnes nouvelles Good news Buenas noticias Gute Nachrichten Hyviä uutisia... Brève Ceux qui consultent Eurodicautom, la base de données multilingue de la Commission Européenne, le savent depuis longtemps : elle n'est plus mise à jour depuis la constitution de l'iate, la base de terminologie interinstitutionnelle (Inter-Agency Terminology Exchange). Le progrès c'est sans doute bien, mais pour l'utilisateur externe, l'absence de mises à jour commence sérieusement à se faire sentir. Est-ce qu'un jour l'iate sera accessible aux traducteurs externes? Est-ce que l'accès sera payant? Voilà des questions qui reviennent régulièrement sur les listes de discussion. Nous venons de l'apprendre de source officielle : l'iate deviendra accessible au public, sans frais ni abonnement, au cours de l'année Plus officieusement, on évoque même le mois d'avril. Quoiqu'il en soit, toute information sur l'accessibilité de l'iate sera affichée sur le site d'eurodicautom. Jackie Reuss Lettre d Information SFT N Page 16

17 FIT f i t flash BONNE ANNÉE! Février 2006 Alors que 2006 est déjà bien engagée, nos collègues chinois entament tout juste la nouvelle année lunaire l année du chien. Où que vous soyez, le Conseil de la FIT vous souhaite une année heureuse et très fructueuse! Cotisations 2006 Tous les organismes membres de la FIT ont maintenant reçu leur avis de cotisation de Un paiement rapide aidera à préserver l équilibre des comptes de la FIT. Plan d action Le Bureau de la FIT s est réuni au Secrétariat de la FIT à Montréal en novembre, en plus d assister à la conférence commune de deux associations membres, l American Literary Translators Association (ALTA) et l Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada (ATTLC). Dans la foulée des débats de politique du Congrès statutaire de 2005, le Bureau de la FIT a fixé les objectifs fondamentaux suivants pour : Nouer des liens de collaboration avec l Académie africaine des langues Intensifier le travail visant à faire mieux respecter les droits des traducteurs et interprètes en zones de conflit Renforcer la coopération sur plusieurs plans, notamment avec les organismes de défense des droits de reproduction (IFRRO et OMPI), l UNESCO et l Union européenne Lancer la carte d identité de la FIT Affermir la situation financière de la FIT Consolider l effectif et accroître le nombre de membres Attirer l attention sur les traducteurs lors des grandes foires du livre Poursuivre les séminaires sur les droits d auteur de la FIT Suivre l évolution des normes de traduction et d interprétation et du statut de la profession Développer les statuts et les méthodes régissant la FIT Accroître la visibilité de la FIT, développer les communications et améliorer la diffusion de l information Préparer le XVIII ème Congrès mondial de la FIT sous les auspices de l Association des traducteurs de Chine Il s agit surtout d objectifs à long terme qui approfondissent le travail accompli par les Conseils précédents. Journée mondiale de la traduction Cette année, le thème est Plusieurs langues Une profession. Un communiqué de presse a été rédigé et envoyé aux organismes membres de la FIT. Il sera bientôt affiché dans le site Web de la FIT. Le comité des droits humains de la FIT a publié un communiqué de presse dénonçant le sort terrible des traducteurs et interprètes irakiens. Il a été envoyé aux organismes membres de la FIT et sera bientôt affiché dans le site Web de la FIT. Nous vous encourageons à diffuser largement cette information. Prochaines réunions Le Bureau de la FIT se réunira à Bruxelles, en Belgique, le samedi 18 mars et le dimanche 19 mars. Pour de plus amples renseignements, prière de s adresser au Secrétariat de la FIT ou à la Secrétaire générale. Le vendredi 25 août, le South African Translators Institute (SATI) célèbre son 50 ème anniversaire à Johannesburg, lors d une conférence à laquelle il a invité le Conseil de la FIT. En 2006, le Conseil de la FIT se réunira à Johannesburg, en Afrique du Sud, immédiatement après la conférence du SATI, le samedi 26 août et le dimanche 27 août. FÉDÉRATION INTERNATIONALE DES TRADUCTEURS Rédaction : Sheryl Hinkkanen; traduction française : Communications Dico Reproduction encouragée Lettre d Information SFT N Page 17

18 FIT Communiqué de presse Journée mondiale de la traduction 2006 Plusieurs langues Une profession De l abénaqui au zoulou, on compte quelque langues dans le monde, dont environ le tiers possède un système d écriture. La profession de traducteur sous forme orale ou écrite remonte presque à l origine du langage. Dès qu il y a eu interaction au-delà de la collectivité immédiate, il a fallu des interprètes et plus tard, dans bien des cas, des traducteurs. Dans le village global d aujourd hui, comment le monde pourrait-il se passer des services de ces langagiers? Les langagiers jouent un rôle essentiel dans tous les aspects de la vie. Qu il s agisse du commerce, de la diplomatie ou de la coopération internationale, ou encore des sciences, de l éducation et des multiples facettes de la culture écrite ou parlée et même de la mondialisation, toutes ces activités humaines nécessitent la touche de l expert. Que deviendraient-elles sans les langagiers? Pourtant, considère-t-on les gens qui œuvrent dans le domaine de la langue comme des professionnels? Trop souvent, on présume que quiconque connaît deux langues peut interpréter ou traduire avec succès. Voilà qui est loin de la vérité. Bien que des personnes bilingues puissent traduire des mots, elles sont souvent incapables de transmettre le message dans son intégralité et sans que cela sente la traduction. Les traducteurs et interprètes facilitent la communication. Ils ont pour mission de permettre aux locuteurs des nombreuses langues du monde d interagir sur un pied d égalité. Ils égalisent les chances en donnant aux deux parties la possibilité de communiquer efficacement sans devoir se débrouiller tant bien que mal avec une langue qu ils ne maîtrisent pas nécessairement. Quelle que soit la langue, les langagiers s astreignent aux mêmes exigences. Ainsi, les clients peuvent s attendre à ce que les traducteurs et interprètes professionnels possèdent les qualités suivantes : Une connaissance approfondie des deux langues, permettant de transmettre l intégralité du message avec toutes ses nuances. La capacité de travailler leur texte, afin qu il se lise comme un original et soit facile à comprendre. La fierté de faire le meilleur travail possible, à temps et à un prix équitable. Un souci marqué de déontologie, consistant à ne pas accepter sciemment de travail au-delà de leur compétence et à préserver la confidentialité de l information s il y a lieu. Le respect de normes exigeantes les obligeant à se tenir au courant de l évolution de la langue et des domaines dans lesquels ils travaillent, en s efforçant constamment de s améliorer et de mieux travailler. La conscience de l importance de l exactitude, qui leur fera faire les recherches qui s imposent dans les domaines dont ils ne sont pas spécialistes. L acceptation des limites de leurs connaissances, qui les incitera à continuer d apprendre et à se perfectionner sans cesse. La Fédération internationale des traducteurs a placé la Journée mondiale de la traduction 2006 sous le thème Plusieurs langues Une profession pour attirer l attention sur le caractère professionnel du travail langagier. La traduction et l interprétation sont des activités importantes, qui méritent d être bien faites. En ayant recours aux services d un professionnel, on s assure de transmettre le message complet, peu importe la langue utilisée. La Fédération internationale des traducteurs est une fédération mondiale d associations professionnelles regroupant traducteurs, interprètes et terminologues. Elle compte 115 membres dans plus de 50 pays et représente à ce titre plus de professionnels. Lettre d Information SFT N Page 18

19 FIT Communiqué de presse ASSASSINAT DE TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES IRAKIENS Des exemples bouleversants du sort tragique des traducteurs et interprètes irakiens travaillant avec les Forces américaines ont été rapportés aux délégués du Congrès mondial de la Fédération internationale des traducteurs (FIT) réunis à Tampere, en Finlande, durant la première semaine d août. Dans la seule région de Mossoul, 10 langagiers ont été assassinés ; souvent perpétrées à l arme blanche dans des conditions atroces, ces exécutions ont parfois été précédées d un viol. Les traducteurs et interprètes et leurs proches sont régulièrement la cible de terroristes opposés à toute forme de collaboration avec les Forces américaines et les étrangers en général. Il y a même eu des menaces à l occasion des funérailles. Lorsqu ils n ont pu mettre la main sur leurs victimes, les terroristes s en sont pris aux membres de leurs familles, qui ont été assassinés ou enlevés. Des traducteurs ont dû se réfugier dans la clandestinité ou s exiler, tandis que d autres sont portés disparus. Certains survivants de ces attentats sont mutilés à vie. Ces victimes s ajoutent aux nombreux interprètes et traducteurs tués ou blessés dans des embuscades alors qu ils accompagnaient des patrouilles militaires ou des représentants des médias. Le Congrès a été informé de la fondation d une association de protection des droits des traducteurs irakiens qui a pour objectif de faire connaître la situation et d aider les victimes. L association a déjà aidé les proches de langagiers assassinés, mais elle souffre d une cruelle pénurie de ressources. Puisque l objectif officiel de la présence américaine en Irak est de rétablir la démocratie et la transparence, il est extrêmement grave que les personnes qui jouent un rôle essentiel dans l échange et la diffusion de l information soient laissées sans protection par leurs employeurs. Cette absence de protection constitue un manquement grave aux droits des travailleurs énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l homme. Le fait que ces interprètes et traducteurs travaillent pour des sous-traitants comme Titan plutôt que pour l armée ou le gouvernement américain ne libère pas les autorités de leur responsabilité envers eux. La FIT exhorte le gouvernement américain et les autorités irakiennes à assumer leurs responsabilités en fournissant une protection suffisante à ces travailleurs qui assurent un lien indispensable entre les groupes engagés dans le rétablissement de la démocratie en Irak et en apportant l aide nécessaire aux victimes et à leurs proches. À genoux? Assis? Surtout, pas debout! Le conseiller d Ottawa Michel Bellemare n en revenait tout simplement pas de voir cette affiche pour le moins originale faire une subite apparition dans son quartier. Le conseiller Michel Bellemare n'en croyait pas ses yeux quand il a vu les nouvelles affiches récemment installées dans son quartier de Beacon Hill - Cyrville à Ottawa. Des panneaux No Standing/Interdiction d'être debout de 11 heures PM à 7 heures AM l'ont laissé sans voix. "Une résidente m'avait avisé de la situation, mais je n'arrivais pas à y croire. Je me suis rendu sur place ce matin (hier) pour vérifier et c'est là que j'ai eu la surprise de ma vie", a affirmé le conseiller. Trois de ces panneaux interdisant aux gens de se tenir debout la nuit dans la rue avaient été installés il y a deux semaines sur la portion nord du chemin Blair et trois autres dans la section nord du croissant Rebecca dans Rothwell Heights. Annie Bélair est celle qui a informé le conseiller parce qu'elle trouvait ces affiches gênantes et ridicules. "Il y a des gens qui les ont rédigées, approuvées, construites et installées. Je viens du nord de l'ontario et ce genre de situation ne devrait pas survenir à Ottawa. J'espère qu'il n'y en a pas d'autres du genre ailleurs", a-t-elle dit. Selon le conseiller Bellemare, No Standing est une expression américaine qui signifie Stationnement interdit ou No Parking mais elle n'est pas employée au Canada et ne signifie donc rien de compréhensible pour les citoyens. "Cette nomenclature porte à confusion dans les deux langues! L'expression a été traduite littéralement. Elle doit être corrigée immédiatement. Le problème est au niveau de la qualité", a-t-il dénoncé. Lettre d Information SFT N Page 19

20 Rappel du code d accès et du mot de passe pour le site SFT sft sft123 Si vous souhaitez réagir ou écrire un article, envoyez votre texte en fichier joint à votre courrier électronique à la SFT : ou sur disquette, le tout au format Word pour PC ou RTF avec le moins d efforts de présentation (texte au kilomètre), mais avec un maximum de respect pour l orthographe et la typographie. Date limite souhaitée pour la réception des articles : lundi 15 mai Si votre texte est prêt avant cette date, pourquoi ne pas l envoyer dès aujourd hui? Il sera traité sans précipitation. Merci. SFT LETTRE D INFORMATION Société Française des Traducteurs CERTEX 22 rue de la Pépinière PARIS Directrice de la publication : Chris Durban Rédaction : Dominique Martin Composition : Carmen Alegría-Ballón Dépôt légal : Mars 2006 La Lettre d Information est destinée aux adhérents de la SFT. Reproduction interdite sans l autorisation écrite du Comité Directeur. Lettre d Information SFT N Page 20

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DIRECTEUR DU 16 FÉVRIER 2009 PAR WEB CONFÉRENCE

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DIRECTEUR DU 16 FÉVRIER 2009 PAR WEB CONFÉRENCE COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DIRECTEUR DU Présents 16 FÉVRIER 2009 PAR WEB CONFÉRENCE Chris Durban Dominique Jonkers Teresa Intrieri Annie Lestrade Caroline Subra-Itsutsuji Pour CERTEX : Isabelle

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

1. QUELQUES EXEMPLES DE MAILS EN CONTEXTE FORMEL: En observant les exemples ci-dessous, vous trouverez un certain nombre de formules pour :

1. QUELQUES EXEMPLES DE MAILS EN CONTEXTE FORMEL: En observant les exemples ci-dessous, vous trouverez un certain nombre de formules pour : 1. QUELQUES EXEMPLES DE MAILS EN CONTEXTE FORMEL: (Parfois, plusieurs possibilités sont notées). En observant les exemples ci-dessous, vous trouverez un certain nombre de formules pour : - Se référer à

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées :

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées : COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015 Les personnalités présentes et excusées : Statut Identité Qualité Présent Excusé Représenté BOUVIER Marie-Christine Présidente ROY Frédéric

Plus en détail

FICHE DE CANDIDATURE À REMPLIR EN CAPITALES D IMPRIMERIE

FICHE DE CANDIDATURE À REMPLIR EN CAPITALES D IMPRIMERIE ! Membre actif Droit d'entrée : 40,00 Cotisation annuelle : 185,00 Droit d'entrée : 20,00 pour les revenus globaux du foyer Cotisation annuelle : 92,50 inférieur à 7 844 en 2006. (sur justificatif de la

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Collection dirigée par Xavier Chiron

Collection dirigée par Xavier Chiron EXTRAIT Collection dirigée par Xavier Chiron Coordination : Françoise Rouaix Xavier Chiron Inspecteur d académie-inspecteur pédagogique régional d économie et gestion Stéphane Derocles Professeur agrégé

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : Décret du Modifiant le décret n 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX SERVICES DE TRADUCTION

POLITIQUE RELATIVE AUX SERVICES DE TRADUCTION POLITIQUE RELATIVE AUX SERVICES DE TRADUCTION Affaires intergouvernementales Division des affaires acadiennes et francophones C.P. 58 Wellington (PE) C0B 2E0 Téléphone : 902-854-7442 Télécopieur : 902-854-7255

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier.

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier. 3. Références Marie Durand Institut des Langues 145 rue Xavier Cigalon 30000 NICE Tel: 0402030405 Courriel : durand@aol.fr 1. Coordonnées de l expéditeur M. Michel Fabre Directeur Fabre associés 24 avenue

Plus en détail

Guide d accueil. pour les nouveaux membres

Guide d accueil. pour les nouveaux membres Guide d accueil pour les nouveaux membres Décembre 2008 Table des matières 1. La structure organisationnelle de votre syndicat... 4 2. Les comités prévus à la convention collective... 4 3. Les services

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard Statuts 1 Article 1 er : Constitution Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Créer un syndicat UNSA Territoriaux

Créer un syndicat UNSA Territoriaux Créer un syndicat UNSA Territoriaux Qui peut constituer le syndicat? Deux conditions : avoir une activité professionnelle, être syndiqué. Ces deux conditions sont issues du préambule de la constitution

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013. Ordre du jour

Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013. Ordre du jour Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013 Administrateurs présents : Marie-Dominique Baudry ; Myriam Chéreau ; Hélène Dejean ; Thierry Desnos ; Catherine Gérard ; Benoît Lizée ; Nicole Pagnod

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord 1 Centre Communal d Action Sociale Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord DOCUMENT UNIQUE VALANT : ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Date

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY Article 1 : Constitution et siège social Il est fondé, le 12 mai 1998, entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet

Plus en détail

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles N du Répertoire Départemental : 2291 Les statuts initiaux de l association

Plus en détail

III MEMBRES I BUTS II SIÈGE

III MEMBRES I BUTS II SIÈGE STATUTS Le Collège Suisse des Experts Architectes (CSEA) est une association au sens des articles 60 à 79 du CCS. I BUTS Art. 1 L Association encourage et facilite les contacts entre ses membres. Elle

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DES RÉSULTATS QUESTIONNAIRE LAP Campagne 2013/2014

PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DES RÉSULTATS QUESTIONNAIRE LAP Campagne 2013/2014 PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DES RÉSULTATS QUESTIONNAIRE LAP Campagne 2013/2014 La troisième édition lancée fin 2013 de la vaste enquête engagée par le Laboratoire d Analyse de la Profession du SNPCE tous

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche Conseil Scientifique Commission des publications Demande au CS de crédits de publication d ouvrages NOTE EXPLICATIVE

Plus en détail

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal)

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal) I. Dénomination, siege social et objectifs Article 1 (Dénomination et cadre légal) Par les présents statuts, il est constitué une fédération internationale d associations dénommée EURODOC le Conseil Européen

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Créée sur le bassin économique de la Loire, elle peut être amenée à se développer sur d autres territoires.

REGLEMENT INTERIEUR. Créée sur le bassin économique de la Loire, elle peut être amenée à se développer sur d autres territoires. REGLEMENT INTERIEUR Ce règlement intérieur a pour objet de préciser et d adapter les règles de fonctionnement des statuts de DESIGNERS+, association à but non lucratif régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts AGE du 23 janvier 2014 FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA Statuts Titre 1 : dénomination, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution Il est fondé entre les organisations professionnelles

Plus en détail

Le droit au compte. Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière

Le droit au compte. Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière Initialement conçu comme une mesure destinée à concilier le principe de liberté contractuelle en matière d ouverture

Plus en détail

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : LES ADHERENTS L'adhésion à l'association permet à l'adhérent d'être informé

Plus en détail

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité Sommaire Préambule I Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité II La stratégie : définition des messages et des cibles Professionnalisme

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION

ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION - STATUTS DE L ASSOCIATION LOI 1901 - ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Les soussignées, Isabelle SERVANT (née le 13/10/1970) Florence NANDE (née le 05/12/1969)

Plus en détail

Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012

Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012 Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012 PROJET DE MODIFICATION DU COMPTE RENDU DE COMITE DIRECTEUR La rédaction des comptes rendus et des synthèses destinées aux guides génère un travail important

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A.

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A. LE SAVIEZ-VOUS Etre adhérent du Sycaest, c est bien entendu bénéficier de nombreux services et prestations. Mais c est aussi participer au financement de la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

SÉCURITÉ Numérique Avantage

SÉCURITÉ Numérique Avantage Foire Aux Questions Ne vous posez plus de questions, nous répondons à celles-ci Prix Partage Thales Coût Valeur légale Durée Document SÉCURITÉ Numérique Avantage Conservation Papier Stockage Collaborateurs

Plus en détail

EN SAVOIR PLUS SUR LES MODALITÉS PRATIQUES DE LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE»

EN SAVOIR PLUS SUR LES MODALITÉS PRATIQUES DE LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE» EN SAVOIR PLUS SUR LES MODALITÉS PRATIQUES DE LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE» En résumé La campagne est ouverte à l ensemble des consommateurs abonnés au gaz ; L inscription est gratuite et ne vaut

Plus en détail

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales.

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. REGLEMENT INTERIEUR SUD CHIMIE Règlement INTERIEUR Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. Il a été adopté par le 5ème congrès

Plus en détail

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Département Licence Sciences & Technologies 480 Avenue Centrale B.P. 53 38041 GRENOBLE CEDEX 9 Téléphone : +33 (0)4.76.51.49.29 - Fax : +33 (0)4.76.51.42.68 GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Année Universitaire

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Association agréée pour la fourniture de services aux personnes : SAP/N 377891759 N de Siret: 37789175900054 CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Mme/Mr ------------------------------------------,-----------------------------------------------------

Plus en détail

Lettre motivation. En haut de la page

Lettre motivation. En haut de la page Lettre motivation Vous avez trouvé une offre de stage? Vous voulez envoyer une candidature spontanée? Ne perdez pas de vue que le stage doit représenter un intérêt commun pour les deux parties : l entreprise

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DÉSIGNATION L Association «Chambre Professionnelle du Conseil de la région centre» (C.P.C Région Centre.) a décidé en

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 - POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. MISSION DE LA SOCIÉTÉ La Société des établissements de plein air du Québec (ci-après appelée : la «Société» ou la ) est une société

Plus en détail

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF La lettre commerciale Exemple Généralités Conventions Conseils Liens Exemple Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF Tél.: 01.45.88.98.32. 5 rue de la Liberté SIREN 455.239.666.00045

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER AUTOMOBILE CLUB D AIX-EN-PROVENCE ET DU PAYS D AIX MODIFICATION DES STATUTS ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER 2015 ART. 1 : Il est fondé entre les personnes qui ont adhéré ou

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE Les présentes conditions de vente sont conclues d une part entre la société EAGGY SAS entre toute personne physique ou morale souhaitant procéder à un achat via le

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL»

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» 1 STATUTS Association «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» Logo 2 I. CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Transparence des comptes du Comité D Entreprise

Transparence des comptes du Comité D Entreprise 77 Avenue Cyrille Besset 06800 Cagnes Sur Mer Tél : 04.92.13.33.00 Fax : 04.92.13.33.01 www.vision-expertises.fr contact@vision-expertises.fr Transparence des comptes du Comité D Entreprise Spécificités

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER Michel Magras Sénateur de Saint-Barthélemy Président de la Délégation sénatoriale à l outre-mer compte-rendu (suite) Séance du vendredi 26 juin 2015 PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE

Plus en détail

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs La responsabilité d une personne est toujours définie par le juge sur la base de faits précis et circonstanciés. Direction

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ARTICLE 1 Il est formé entre ceux qui adhérent aux présents statuts, une association déclarée conformément à la loi du

Plus en détail

SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A.

SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A. Union Nationale des Accueils des Villes Françaises Site Internet : http://www.avf.asso.fr SERVICE AU NOUVEL ARRIVANT S.N.A. SOMMAIRE Page Définitions propres aux AVF 2 et 3 Le SNA. 4 et 5 Organigramme.

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, chers collègues, La lettre aux retraités de la CFE- CGC Groupe RATP fête aujourd hui son premier anniversaire.

Mesdames, Messieurs, chers collègues, La lettre aux retraités de la CFE- CGC Groupe RATP fête aujourd hui son premier anniversaire. CFE - CGC Groupe RATP Retraités LeTre infos Octobre 2014 Mesdames, Messieurs, chers collègues, La lettre aux retraités de la CFE- CGC Groupe RATP fête aujourd hui son premier anniversaire. J'espère qu

Plus en détail

«Quels sont les missions et le rôle de l expert-comptable du CE?»

«Quels sont les missions et le rôle de l expert-comptable du CE?» Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE «Quels sont les missions et le rôle de l expert-comptable du CE?» 4.7 Les acteurs des comptes B-L expert-comptable Référence Internet Saisissez la «Référence Internet»

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Comment être un bon conseil syndical?

Comment être un bon conseil syndical? Comment être un bon conseil syndical? Association des Responsables de Copropriétés www.unarc.asso.fr Comment être un bon conseil syndical? 3 Introduction Nous n oublierons jamais que le député qui a introduit

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Offre MMJ - Ouverture

Offre MMJ - Ouverture M U T U E L L E D U M I N I S T E R E D E L A J U S T I C E Bulletin d adhésion Offre MMJ - Ouverture MES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Merci de renseigner les informations demandées EN LETTRES CAPITALES N

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS 1 ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS ARTICLE 1 - DENOMINATION La présente Association a pour dénomination : «Habiter Enfin!». ARTICLE 2 - SIEGE Le siège de l association est fixé au : 14

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO Ce règlement vient préciser les statuts de l Association tels qu ils ont été votés par l Assemblée Générale Extraordinaire en date du 9 janvier 2014 1. Modalités

Plus en détail

Extrait n 3 du Guide Pratique du Trésorier CE

Extrait n 3 du Guide Pratique du Trésorier CE Extrait n 3 du Guide Pratique du Trésorier CE À qui le trésorier doit-il rendre compte de sa gestion? Le rôledutrésorierce 1.2 / 5. Le suivi et la gestion des cotisations URSSAF Le CE peut être amené à

Plus en détail

S T A T U T S DE L ASSOCIATION

S T A T U T S DE L ASSOCIATION S T A T U T S DE L ASSOCIATION Organisation faîtière nationale du monde du travail en santé Nationale Dach-Organisation der Arbeitswelt Gesundheit du 12 mai 2005 (Etat le 28 juin 2012) I. Dénomination,

Plus en détail

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES ARTICLE 1 : STATUTS CONSTITUTION Il est crée sous la dénomination sociale : SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS

Plus en détail

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT MUTUELLE DENTAIRE RENAULT 9, rue de Clamart 92772 Boulogne Billancourt Cedex Tél. : 01.46.94.29.50 CHAPITRE 1 FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE DENTAIRE RENAULT Article 1 Dénomination... 3

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL Approuvés par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 CHAPITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Objet Le présent règlement définit le contenu des engagements contractuels

Plus en détail

I. Démarches administratives et documents à produire

I. Démarches administratives et documents à produire UCL - Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) porteur d un diplôme de médecine ou de spécialisation obtenu dans un pays hors Union Européenne. Ce petit guide reprend des informations

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

2015-2016 SÉJOURS À L ÉTRANGER FACULTÉ DE TRADUCTION ET D INTERPRÉTATION

2015-2016 SÉJOURS À L ÉTRANGER FACULTÉ DE TRADUCTION ET D INTERPRÉTATION 2015-2016 SÉJOURS À L ÉTRANGER Les informations et délais figurant dans ce document sont valables aussi bien pour les séjours obligatoires que pour ceux effectués dans le cadre du module libre. FACULTÉ

Plus en détail

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement Publications SGP SGP - P904006 - P904074 Mensuel - Mensuel - Numero - Numéro Spécial Spécial - N 157 - N - Août 157 2009 - Août (Ne 2009 paraît (Ne pas paraît en juillet) pas en - Ed. juillet) resp. -

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Les présentes Conditions Générales de vente régissent les rapports entre :

Les présentes Conditions Générales de vente régissent les rapports entre : Les présentes Conditions Générales de vente régissent les rapports entre : D une part, la société Atoopharm, société à responsabilité limitée, au capital de 112.750 Euros, dont le siège est situé à Seine

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

Statuts du Collectif des Plateformes d Affiliation

Statuts du Collectif des Plateformes d Affiliation I - BUT ET COMPOSITION Art. 1 : DENOMINATION Il est fondé un syndicat régi par les présents statuts, sous la dénomination de : Collectif des Plateformes d Affiliation (CPA). Art. 2 : OBJET Ce syndicat

Plus en détail