MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU HAVRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU HAVRE"

Transcription

1 Lazard Groupe Eure de bureau International Football Performance Des ailes aux pieds Twiy Blog à part Ticket Sport Ticket gagnant Le Comptoir du Bois Des essences rares Mallard L homme et la machine Repères MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU HAVRE novembre / décembre numéro87

2

3 f Sondage Une vision du commerce Le commerce est une des fonctions clés de la vie urbaine, un espace de convivialité et un lien social incontournable. Comment les chefs d entreprise perçoivent-ils l'offre commerciale? La CCI a réalisé un sondage auprès d'un panel d'entreprises tous secteurs confondus. Forces et faiblesses du commerce havrais. 59,4% des entreprises interrogées pensent que l'offre commerciale est suffisamment complète et diversifiée et 42% estiment que l'offre de "centre ville" du Havre et "de périphérie" est équilibrée. Toutefois, certaines enseignes et de grandes marques manquent sur la circonscription havraise, les plus fréquemment citées sont : Ikéa, Zara, H&M ainsi que des magasins d'usines et certaines marques de luxe. Pour se procurer ces marques ou produits absents sur la circonscription havraise, 86,7% des personnes interrogées se déplacent à Paris, Rouen, Caen ou Deauville. Seulement 11% se les procurent via Internet. Pour 74,6% des chefs d'entreprise, les grands projets de la ville devraient modifier l'équilibre commercial. Un point fort, le stationnement Il est intéressant de noter que 61,5% des entreprises interrogées privilégient dans leurs Repères Magazine Bimestriel MAGAZINE DE LA CHAMBREDE DE COMMERCE ET ET D'INDUSTRIE DU DU HAVRE HAVRE novembre / décembre / décembre numéro87 de la CCI du Havre. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Vianney de Chalus. RÉDACTEUR EN CHEF : Florence Dubosc. COORDINATION RÉDACTION : Christine Nollent. ONT PARTICIPÉ À LA RÉDACTION DE CE NUMÉRO : Olivier Bouzard, Virginie Bruneau, Stéphanie Girard. CONCEPTION GRAPHIQUE : CB a. SECRÉTARIAT : Marie Hauchecorne. RÉALISATION ET RÉGIE PUBLICITAIRE : dbcom, Tel : IMPRESSION : Petite Presse S.A. CRÉDIT COUVERTURE : Istock. N DE COMMISSION PARITAIRE 2028 ADEP. ISSN TIRAGE ex. PRIX 2 euros. habitudes de consommation les commerces ayant un label de qualité. Toutefois seuls 38,5% des interviewés connaissent le label Normandie Qualité Commerce. Globalement, l enquête montre que le principal point fort des commerces est le stationnement pour 79,2%. Quels sont les points forts des commerces havrais? Services 12,5 % Stationnement 79,2 % Accueil 33,3 % Qualité des produits 37,5 % Offre commerciale 39,6 % Horaires 12,5 % Prix 12,5 % Autre 4,2 % Des horaires d ouverture plus larges Concernant les axes de progrès, les personnes interrogées mettent l accent sur un éventail plus large des horaires d ouverture des magasins. Les services les plus demandés sont liés à l'ouverture entre 12h et 14h, jusqu'à 20h un soir ou deux par semaine, l'ouverture dominicale, et le remboursement des frais de stationnement. Quels services souhaiteriez-vous que les commerçants proposent? Carte de fidélité 18,5% Remboursement des frais de stationnement 35,2% Ouverture entre 12h et 14h 70,4% Ouverture dominicale 38,9% Livraison à domicile 20,4% Site Internet 14,8% E-boutique 9,3% Autre 9,3% Pour un marché dominical au Havre Une tendance forte émerge puisque 72,7% des interviewés achètent sur les marchés. Les marchés les plus fréquentés sont ceux du Havre (52,6%), d'octeville (23,7%) et d'harfleur (10,5%). Cette tendance est confortée puisque 73,6% d'entre eux souhaiteraient un marché dominical au Havre. En conclusion, beaucoup regrettent l'uniformisation de l'offre commerciale et la paupérisation de l'offre de quartier et de centre ville au profit de services bancaires et d'assurances. On note également une forte nostalgie face à la disparition des commerces de proximité, indépendants et offrant des services personnalisés. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 3

4 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Lazard Groupe Eure de bureau LAZARD GROUPE Projet Courbet Plaza Avec m² de bureaux en cours de livraison, Lazard Groupe est leader de la promotion immobilière d'entreprise en régions. Son nouveau projet Courbet Plaza élargit les opportunités de développement des affaires au Havre. Au Havre, la demande du marché en immobilier d'entreprise tertiaire dépasse chaque année les 20 à m², principalement en raison de la croissance liée aux activités maritimes. Difficile dans ces conditions pour un grand acteur de la promotion immobilière de ne pas se positionner lorsque surgit un projet remarquable. Présent depuis près de vingt ans à travers d'importantes opérations de bureaux en centre-ville de grandes métropoles régionales ainsi que sur des projets de parcs tertiaires périphériques partout en France, Lazard Groupe a remporté en 2007 le concours du futur complexe de bureaux Courbet Plaza destiné à s'élever prochainement au coeur du quartier Saint Nicolas de l'eure. Faisant d'une pierre deux coups, le géant immobilier renforce ainsi son statut de principal promoteur des vingt plus grandes métropoles françaises et marque avec éclat son arrivée au Havre grâce à un projet original et ambitieux. Notre expérience nous permet d'identifier les opportunités foncières et de nous positionner favorablement au regard de nos compétences en matière de conception d'immeuble, d'aménagement des espaces au plus près des besoins des entreprises potentiellement clientes, et bien sûr de recherche de locataires ou d'investisseurs prêts à faire vivre la réalisation qui nous est confiée, explique Nam Nguyen, Directeur associé et responsable du projet chez Lazard Groupe. L'audace récompensée Pour le projet havrais d'un montant de 25 millions d'euros, Lazard Groupe a mobilisé toute son expertise afin de présenter un geste architectural fort. Audace récompensée, même si arrondir les angles semble avoir été la priorité de l'architecte de renommée internationale Jean-Paul Viguier lorsqu'il a dessiné le futur complexe. Aux abords immédiats des Docks Océane et des Bains des Docks créés par Jean Nouvel, sur un site emblématique de l'effervescence urbaine en cours, la plus grande fluidité possible a été recherchée pour cet ensemble de deux immeubles paquebots reliés par une passerelle. Avec ses m² de superficie, le Courbet Plaza sera en 2010 la seule réalisation neuve de ce niveau en centre-ville. Dans un environnement exceptionnel, cette réalisation immobilière remarquable sera parfaitement intégrée au paysage unique d'un quartier où les projets ambitieux se multiplient, affirme Nam Nguyen. Disponible pour des besoins de type siège social (plateaux d'au moins m² chacun) ou divisible en lots de moins de 300 m², le Courbet Plaza séduira certainement une grande variété d'entreprises soucieuses d'offrir un cadre privilégié à leur développement. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 4

5 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ International Football Performance Des ailes aux pieds Karim Boukraa, une reconversion réussie pour cet ancien joueur de football O. BOUZARD Après avoir raccroché les crampons, un footballeur havrais a choisi de mettre son expérience internationale au service des autres joueurs du circuit : la reconversion est un jeu qui rime avec passion. Il y a deux ans, le coup de sifflet aurait pu marquer la fin de la carrière footbalistique de Karim Boukraa. Loin s'en faut. Quand le joueur de haut niveau formé au Hac retire ses crampons après dix ans de clubs professionnels en Europe, il décide de mettre à profit son expérience des terrains français et européens pour rebondir. A 35 ans, il crée International Football Performance, agence qui libère les professionnels de leurs soucis de gestion de carrière pour qu'ils n'aient plus qu'à penser au sport. Mon propre parcours m'a fait prendre conscience de l'importance d'avoir un partenaire qui gère tous les aspects annexes afin que le joueur puisse mettre toute son énergie dans son sport et sa performance, explique Karim Boukraa. Cette philosophie séduit rapidement plusieurs joueurs qui bénéficient dès lors d'un homologue et des partenariats qu'il a su nouer avec un assureur et un avocat. Rapidement, l'esprit de compétition de Karim Boukraa reprend le dessus et l'agent décide d'élargir ses prestations à la recherche de l'équipement sportif qui optimisera les qualités physiques des joueurs qu'il représente. Trouver chaussure à son pied Sur le terrain, la chaussure joue un rôle déterminant. Là où les accords de club le permettent, Karim Boukraa intervient aujourd'hui pour que le joueur puisse réellement trouver chaussure à son pied. Près de 80 % des joueurs de Ligue 2 et quelques joueurs de Ligue 1 achètent leurs propres équipements, remarque l'ancien pro, qui vient de créer sa marque originale. L'anglais et l'italien qu'il parle couramment ont permis à l'homme d'affaires de réunir les ingrédients de la création de Deïzo : un cuir de kangourou très souple, une fabrication italienne entièrement à la main et une personnalisation intégrale de chaque modèle rendent ses chaussures de sport particulièrement attractives auprès des professionnels voire d'amateurs soucieux de leur performance. Sur le site Internet, et dans les lieux de vente sélectionnés, les chaussures Deïzo commencent à se faire connaître grâce à leur résistance et à leur confort. Notre ambition n'est pas de concurrencer les grands équipementiers mais d'offrir des chaussures professionnelles, de haute qualité, parfaitement adaptées à la morphologie du joueur et aux sollicitations du terrain, avoue Karim Boukraa. Jamais à court d'idées, l'entrepreneur met sur pied un tournoi de beach soccer et aimerait voir naître au Havre une Coupe de France étudiante de ce sport en vogue dès le printemps Le football français est né au Havre et le beach soccer pourrait bel et bien devenir un sport porteur d'image pour nos partenaires, pour la ville et pour les équipements Deïzo, espère Karim Boukraa. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 5

6 DIRECT D ENTREPRISE PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ DOSSIER COMMERCE Bien préparer l a Parce que le commerce de détail est un maillon fort de notre environnement économique, la CCI s'investit pour bâtir l'avenir avec ses ressortissants commerçants. Une enquête sur l'environnement commercial permet aujourd'hui de mieux cerner les enjeux de demain. Confiée à l'agence d'urbanisme de la Région du Havre et de l'estuaire de la Seine (AURH), l'analyse de l'enquête réalisée par la CCI avant l'été dresse un premier état des lieux du commerce de détail en région et observe son évolution depuis Première constatation, si le nombre de points de vente est passé de à 1604 en sept ans, le chiffre d'affaires de 75 % d'entre eux a majoritairement augmenté ces trois dernières années, 20 % des commerces interrogés enregistrant même une hausse supérieure à 10 % (en comparaison, moins de 10 % des sondés voient leur chiffre diminuer de plus de 10 %). Une enquête représentative Quatre commerçants sur dix (628) ont été enquêtés sous forme de questionnaires ou d'entretiens. Les pôles commerciaux du territoire comme les différents grands secteurs de vente y sont présents au prorata de leur poids réel dans l ensemble du commerce havrais, à l exception des commerces multiples (supermarché, maxi discounters et solderies) volontairement sous représentés. Sur la base de l échantillon d enquête, les entreprises havraises de commerce sont à 70 % des entreprises indépendantes et, pour leur forme juridique, à près de 42 % des entreprises personnelles (statut différent de SARL, EURL, SA, SNC). Quelque 75 % des commerçants sont locataires de leurs locaux et 52 % y exercent leur profession depuis plus de 10 ans. Par contre, 11 % se sont installés depuis moins de 2 ans. Les responsables des entreprises de commerce ont, pour 32 % d'entre eux, plus de 50 ans, et pour 46 % entre 35 ans et 50 ans. Par rapport à 2000, le poids des entreprises indépendantes a baissé de 10 points, comme celui des professionnels installés depuis moins de 2 ans. Connaître pour agir L'enquête sur l'environnement commercial est une étape importante dans la connaissance de nos ressortissants. explique Didier Corpet, Vice-Président Commerce de la CCI du Havre. Cela permet d'envisager des actions diversifiées dans le cadre des missions d'appui de la CCI aux professionnels du commerce et ce dans un contexte d'évolution très dynamique du Havre et de sa région. Pour un commerçant, tout bouleversement même s'il s'avère positif - peut être source d'inquiétude. C'est pourquoi l'ouverture des Docks Vauban l'an prochain, la mise en service du tramway, l'ouverture du nouveau stade ou encore de l'hôpital privé de l'estuaire nous invitent à bien accompagner et informer le commerce de détail. Ces inévitables transformations seront l'occasion d'engager des actions concertées pour dynamiser l'ensemble des pôles commerciaux. Au Havre, il s'agit de bien relier Vauban au centre-ville et d'axer les efforts sur les pôles que sont les Halles-rues piétonnes, Coty-Saint Michel, le grand périmètre du Rond Point et la plage en saison. Concrètement, la CCI va aider les associations de commerçants à se saisir des projets les concernant et appuyer toute action susceptible de les dynamiser avec la Ville du Havre : animations, aménagements structurels... Un marché dominical haut de gamme verra ainsi le jour d'ici l'été 2009 dans le quartier des Halles. L'étude qui vient d'être livrée n'est qu'un début. Régulièrement, ce type d'enquête mesurera l'impact réel des transformations de la ville et de l'évolution législative (comme la Loi de Modernisation de l'economie) sur le commerce, ce qui permettra d'adapter les actions de la CCI et de ses partenaires. Cela se traduira par une concertation accrue avec l'ensemble des acteurs pour faire en sorte que l'offre commerciale s'harmonise au mieux avec REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 6

7 DOSSIER venir Didier Corpet, Vice Président Commerce de la CCI CCIH Patrick et Monique Maréchale, Elika, Montivilliers O. BOUZARD un marché en mouvement. Chaque mois, les élus du commerce se réuniront. Nous solliciterons aussi toutes les associations de commerçants pour la mise en place et l'actualisation de nos plans d'actions. Notre objectif est clair : faire en sorte que l'offre commerciale du Havre et de sa couronne se développent. Automobiliste ou piéton? Pour les professionnels, les facilités de stationnement, le passage automobile et le passage piéton forment le tiercé gagnant des avantages liés à l implantation des commerces. Depuis 2001, les critères liés à l accessibilité automobile et au stationnement ont donc pris le pas sur les logiques commerciales (présence de locomotive commerciale, dynamique commerciale du quartier, présence de concurrents directs), même si la dynamique commerciale du quartier est citée par plus d 1 commerçant sur 5. Ce classement varie selon les pôles commerciaux. Pour les commerçants de l hypercentre du Havre et des centres villes des communes moyennes (Montivilliers, Harfleur, Gonfreville l Orcher, Saint Romain, ), le passage piéton domine pour environ 6 commerçants sur 10. Pour ceux des grands pôles périphériques, ce sont les facilités de stationnement (à 67 %) avec en deuxième rang, la présence de locomotive commerciale (58 %). Enfin dans les pôles de proximité, le passage automobile (59 %) et les facilités de stationnement (51 %) sont présentés comme des avantages stratégiques pour l activité commerciale, loin devant la dynamique commerciale du pôle (moins d 1 commerçant sur 8). Vivre ou survivre sans parking Installés au centre de Montivilliers depuis 28 ans avec la boutique Elika de prêt-à-porter, Patrick et Monique Maréchale ont assisté au lent émiettement d'une clientèle de plus en plus tournée vers les pôles de grandes surfaces. La faute au manque de parking... Nous avons créé notre boutique en septembre Le centre de Montivilliers était alors une véritable bombe sur le plan commercial. Nous avions même une vendeuse et deux apprenties à l'époque. Puis est arrivée l'heure des grandes surfaces. Tout semble avoir été fait pour les favoriser, notamment en termes de facilité d'accès et de stationnement. Ici, rien de tel. déplore ce couple de commerçants. Il s'agit pourtant d'une rue piétonne en plein coeur de ville... Ce n est pas vraiment une rue piétonne puisque véhicules et scooters y circulent toute la journée sans entrave. Il faudrait une meilleure communication entre les commerçants et les services municipaux. Le manque cruel de places de stationnement et l'absence de locomotive commerciale dans le quartier font le reste. Qui a envie de venir s'il doit faire plusieurs fois le tour de la ville avant de trouver une place de parking? Surtout si les personnes ont des enfants. Comment réagir commercialement? Seuls les riverains proches et les habitués viennent encore faire leur course dans cette rue. Nous parvenons néanmoins à nous démarquer de la concurrence des grandes surfaces en offrant des marques exclusives sur des créneaux particuliers. Mais cela ne suffit pas à rendre le centre-ville attractif pour de nouveaux publics. Contact : Olivier Roche au REPÈRES- NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 7

8 DIRECT D ENTREPRISE PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ DOSSIER COMMERCE Les commerçants acteurs de l emploi Fabrice Adam et Magalie Plazek au centre de formation de Coiff look On constate une moyenne de 3,6 actifs pour chaque commerce de moins de 300 m², soit 2,35 équivalent temps plein en moyenne : les succursalistes et les franchisés emploient en moyenne un peu plus de 7 salariés équivalent temps plein (contre environ 4 en 2001), les indépendants 2,26 en moyenne. Près de 36 % des commerces enquêtés ont fait l'objet d'une création par les commerçants en place, 54 % d une reprise sans modification d activité. A ce jour, 76 % des commerçants envisagent de poursuivre leur activité professionnelle, 11 % de partir à la retraite, 9 % de changer d'activité, sans grand changement par rapport à On peut affirmer que le commerce havrais est une affaire de professionnels, 79 % des responsables d'entreprises étant commerçants depuis leur entrée dans la vie active ou ayant exercé auparavant une profession en rapport avec le commerce. Dans leur très O. BOUZARD grande majorité, ils se sont formés dans l'exercice de leur profession (69 %). Au-delà, plus de 17 % des commerçants ont suivi des études supérieures de commerce, 32 % d'entre eux ont suivi des études secondaires de commerce. De fait, le niveau de formation initiale supérieure a globalement augmenté. Il était de 7 % précédemment. Par contre, la formation permanente est en forte baisse : elle n'a concerné qu'un commerçant sur 8 au lieu de 1 sur 4. Investir, former, recruter En créant il y a dix ans leurs premiers salons de coiffure, Fabrice Adam et son épouse avait déjà dans l'idée de grandir afin d'offrir la meilleure relation qualité-prix. Avec dix salons en région, ils se sont dotés non seulement d'un centre administratif et d'une centrale d'achat mais ont aussi mis en place un outil de formation performant. Pourquoi ouvrir votre propre centre de formation? Il existe un gros problème de recrutement dans le secteur de la coiffure au Havre. Il est primordial de trouver de bonnes coiffeuses et de savoir les accompagner dans leur apprentissage professionnel. Avec dix salons en région, je dois veiller à ce qu'elles soient toujours au courant des dernières techniques, des nouveaux outils et qu'elles soient bien en phase avec l'esprit de la maison, tant en termes de qualité de la prestation que de relation avec la cliente. Or, les bons formateurs se trouvent à Paris et il devenait très lourd sur la plan logistique d'envoyer mon personnel suivre des formations là-bas. C'était à la fois coûteux et peu confortable pour elles en raison des déplacements que cela suppose. J'ai donc décider d'ouvrir mon propre centre de formation. Quel est le principe de fonctionnement du centre? Il ne s'agit pas d'une école mais bien d'un centre qui permet d'accueillir des formateurs venus de la capitale pour partager leur technique artistique. Nous formons aujourd'hui 70 collaborateurs de nos propres salons. Je fais également appel à un service extérieur qui forme des personnes du groupe qui seront à leur tour aptes à former les juniors pour leur faire décrocher le Brevet Professionnel. Cette année, tous nos juniors ont ainsi décroché leur CAP ou leur BP. Notre centre apporte une véritable valeur ajoutée par rapport à leur formation initiale et nous orientons les formations vers les propres besoins du groupe, tant en matière technique que pour le management ou le contact client. L'investissement est-il rentable? C'est un investissement très lourd car les locaux sont neufs. Mais c'est un outil de recrutement efficace qui me permet de bien connaître mes futures coiffeuses en termes de comportement. C'est aussi un moyen de les motiver en leur apportant une formation continue dans leur pratique artistique et donc un atout pour notre clientèle qui bénéficie des dernières tendances. Une cliente peut facilement changer de salon de coiffure mais elle donnera la prime à celui qui lui donne le sentiment d'être au meilleur niveau, de qualité comme de prix. Ces services bénéficient à nos propres salons mais j'espère aussi pouvoir en faire profiter mes collègues de la région. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 8

9 DOSSIER Priorité au service et à l'accueil O. BOUZARD Arnaud, Ania et Aurélien Lootens, Les Arcades, Le Havre-Caucriauville O. BOUZARD Plus que la spécialité du commerce ou la qualité des produits, les commerçants enquêtés mettent en avant l'accueil et le conseil comme principal motif de visite de leur clientèle (3 commerçants sur 4, pour 1 sur 2 en 2001). En revanche, les niveaux de prix et les horaires ne sont cités que par un peu plus d 1 commerçant sur 5, les facilités de parking, la communication et la publicité par moins d 1 sur 10. Si ce classement n est pas très différent de celui de 2001, il s est toutefois nettement renforcé. Les professionnels de la vente misent de plus en plus sur le service apporté aux clients pour les faire venir et les fidéliser. Imagination et innovation En l'espace de trois ans, Arnaud Lootens, son frère Aurélien et son épouse Ania ont rendu tout son sens au mot proximité pour faire de leur maison de presse un commerce diversifié désormais incontournable pour une clientèle fidélisée et élargie. Quel était votre objectif en reprenant Les Arcades il y a trois ans? Notre fil rouge était d'emblée de développer la notion de proximité, ce qui passait par une diversification des produits et des services que nous apportions à des clients par nature très volatiles. Nous avons d'abord observé ce qui se faisait dans les pôles d'attractivité que sont les centres commerciaux afin de nous en inspirer et d'ainsi prévenir la fuite de la clientèle du quartier. Dès le première année, nous avons donc proposé des montres et de la bijouterie, des produits sous licence exclusive, une borne photo numérique et un rayon jouets-cadeaux en collaboration directe avec un importateur pour garantir des prix attractifs. Il s'agissait donc d'étoffer votre gamme? Pas seulement. Nous avons aussi mis en oeuvre des actions commerciales novatrices afin de dynamiser nos ventes. Plusieurs concours photo dotés de prix et assortis d'actions promotionnelles ont ainsi vu le jour. Notre objectif était d'apporter plus de vie dans notre commerce pour que les clients y viennent par plaisir autant que par habitude. Le personnel n'hésite donc pas à porter des déguisements saisonniers à Noël ou Mardi Gras, par exemple. Cela confère une âme à l'espace de vente. Avez-vous dû adapter votre espace commercial? Le contexte de la reprise n'a pas été facile du fait des travaux qui ont transformé l'avenue du 8 Mai 1945 courant Néanmoins, nous avons engagé cette année des travaux de rénovation de notre magasin dans le cadre des subventions FISAC-FEDER pour la réfection de la vitrine et en profitant de l'action Rénov'Mag proposée par la CCI qui prend en charge une partie des intérêts de l'emprunt. Nous avons ainsi pu accroître notre surface de vente de 25 %, ce qui nous permet d'offrir aujourd'hui des services supplémentaires comme le relais colis pour la VPC ainsi que de la téléphonie et même un distributeur de boissons en libre-service. Nous n'hésitons pas à nous appuyer sur des partenaires locaux et nationaux : notre magasin est ainsi un lieu de billetterie pour les Docks Océane et d'autres spectacles en région. Comment faites-vous face aux changements d'habitudes d'achat des clients? Nous sommes attentifs au commerce moderne et apportons nos propres réponses. Nous développons ainsi la librairie sur Internet pour les livres scolaires tout comme les moyens de paiement à distance. Nous misons aussi sur des recettes traditionnelles mais réactualisées comme la carte de fidélité déjà adoptée par 300 de nos clients. Il faut que ces derniers aient un véritable avantage à venir acheter chez nous des produits que l'on trouve partout comme la presse ou la papeterie. Cette carte servira demain de moyen de paiement rechargeable et de clé pour le site marchand que nous souhaitons lancer l'an prochain. L'enjeu est d'être accessible en dehors des heures d'ouverture pour offrir un réel service de proximité et de confort de choix pour notre clientèle. Certes, cela représente un effort sur nos marges mais nous n'avons qu'à nous en féliciter jusqu'alors. REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 9

10 CCI DIRECT END ENTREPRISE ACTIONS DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Twiy Blog à part O. BOUZARD David Gréget et Amaury Dupas, créateurs de Twiy Au Havre, une agence spécialiste du web fait entrer les entreprises et les commerçants dans l'ère interactive. Outil de promotion et de fidélisation, le blog professionnel c'est du sérieux! Désormais, lorsqu'il s'agit de rechercher les produits et services qui correspondent le mieux à leurs besoins, consommateurs et internautes ne font plus qu'un. Les fonctionnalités du web et l avènement de la vidéo sur Internet favorisent l'explosion du blog d'entreprise, outil très simple de mise en ligne d'informations et d'actualités pour les professionnels soucieux de ne pas se priver d'une nouvelle génération de clients. Les deux créateurs de l'agence de communication graphique TWIY ( The Web Is Yours ) ont saisi l'importance du blog dans sa dimension de promotion des ventes. Grâce à leurs talents respectifs, ils vulgarisent cette approche créative des marchés auprès des entreprises de la région. La mutualisation de nos expériences dans le multimédia et la réalisation vidéo nous permet de démocratiser l'usage du blog professionnel auprès des acteurs économiques de la région, expliquent David Gréget et Amaury Dupas, qui ont bénéficié de l'appui de la CCI depuis l'origine de ce projet original. Faire du web un allié Avec pédagogie et un enthousiasme communicatif pour un media qui monte en puissance, TWIY séduit une clientèle hétérogène de commerçants, industriels ou autres clubs de sport qui renforcent ainsi leur présence sur le web. Le blog professionnel peut compléter un site Internet même si son objectif est plutôt de créer une dynamique communautaire autour d'un produit, d'une marque, d'une enseigne, précisent les deux entrepreneurs. Intarissables sur les bénéfices de pages dont ils assurent le design et l'actualisation (par la mise en ligne d'articles, de vidéos), David et Amaury personnalisent chaque blog en fonction des attentes de leur client et assurent son référencement auprès des moteurs de recherche pour une visibilité optimale sur la toile. Instrument de vente et d'expérimentation, le blog permet aussi de tester des produits ou des idées auprès de ses visiteurs, un précieux indicateur de tendance susceptible d'orienter les choix de nos clients en matière commerciale, assurent les spécialistes. Face au succès croissant de leurs solutions, ils viennent de solliciter l'assistance de la CCI pour l'élaboration d'un outil de formation qui aidera leurs clients à animer leurs blogs de façon autonome. Alors, en avoir ou pas? Pour tous ceux qui veulent garder un coup d'avance sur la concurrence, la question ne semble plus se poser. Ce que la CCI a fait... Aide à la définition de services à valeur ajoutée pour les clients Aide à la structuration de l'offre Contact CCI Brahim Bennacer au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 10

11 DIRECT DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Ticket Sport Ticket gagnant O. BOUZARD O. BOUZARD Denis Prigent et Renaud Juif, deux entrepreneurs qui ont parié sur la billetterie en ligne A l'heure de la dématérialisation, une jeune entreprise havraise révolutionne le monde de la billetterie pour commercialiser ses solutions innovantes auprès d'organisateurs d'événements sportifs ou culturels partout en France. Simple comme un code barre... Telle pourrait être la devise de Ticket Sport, jeune entreprise havraise qui, tout juste un an après sa création, affiche déjà une réussite prometteuse sur le marché français de la billetterie en ligne. A l'origine de cette start-up, Denis Prigent et Renaud Juif. Grâce à leurs compétences en informatique et à une bonne dose d'imagination, les deux créateurs se sont engouffrés dans la brèche prometteuse du billet électronique ou e-ticket. Très rapidement, leurs solutions originales séduisent de grands clubs sportifs qui découvrent là un moyen de toucher de nouveaux publics et d'améliorer l'accueil dans leurs enceintes : le RC Lens, les Girondins de Bordeaux, le SM Caen, le HAC en Ligue 1 ou encore Saint Thomas Basket ont ainsi confié à Ticket Sport l'ingénierie de leur billetterie sur Internet. Au-delà de la plate-forme informatique d'ecommerce qu'elle intègre au site Internet de l'organisateur, Ticket Sport met en place l'installation technique sur le lieu-même de l'événement. De simples lecteurs de code barre reliés via des points wifi à un logiciel de contrôle d'accès sont des outils performants de contrôle et d'orientation des publics, expliquent les deux entrepreneurs. Infaillible, le code barre livre ses secrets à l'agent d'accueil : tribune, n de place, identité du bénéficiaire, voire bien d'autres services qui peuvent être ajoutés à volonté tels que place de parking, invitation à un cocktail... Avantage à l'innovation Face aux possibilités quasi illimitées ouvertes par ce système, Ticket Sport entend jouer sur une plus large palette de clientèle. Tous les organisateurs d'événements ou de spectacles peuvent être séduits par cette solution qui améliore le remplissage de leurs sites tout en fluidifiant l'accès et le contrôle du public, estiment les deux gérants membres du Club TIC. Avec le soutien de la CCI, l'obtention d'une aide financière Prestation Technologie Réseau (PTR) a d'ailleurs permis à un consultant extérieur de valider ces orientations. Sur un marché en pleine croissance et riche de potentialités inexploitées, Ticket Sport continue d'affiner sa technologie originale, l'une des clés de son succès face à une concurrence de plus en plus exacerbée. Notre carnet de clients, nos coûts et surtout l'inventivité de nos solutions nous assurent un excellent positionnement, avouent les deux entrepreneurs qui ne gardent pas les bras croisés pour autant. Afin de garder cette précieuse longueur d'avance, Ticket Sport monte avec la CCI un nouveau dossier Oséo qui l'aiderait à effectuer un nouveau saut technologique en intégrant de nouvelles fonctionnalités liées à l'e-ticket. Pour la jeune entreprise, le match est loin d'être terminé. Ce que la CCI a fait... Obtention d'une aide OSEO Obtention d une aide financière Prestation Technologique Réseau" Haute-Normandie Technologie pour prospecter les solutions du marché Contact CCI Brahim Bennacer au REPÈRES - NOVEMBRE DECEMBRE PAGE 11

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

1. Le service Commercial

1. Le service Commercial La fonction Commerciale Sommaire 1. Le service Commercial... 1 2. Les enjeux :... 1 3. La technique de vente :... 2 4. La gestion de la force de vente :... 2 5. Les principales fonctions commerciales :...

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

Après un Bac pro COMMERCE

Après un Bac pro COMMERCE Après un Bac pro COMMERCE Rappel des finalités de votre diplôme C'est un employé commercial qui intervient dans tout type d'unité commerciale, physique ou virtuelle, afin de mettre à la disposition de

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

COMPTE RENDU. Billetterie en ligne : Une solution miracle pour le spectacle vivant? 6 décembre 2011

COMPTE RENDU. Billetterie en ligne : Une solution miracle pour le spectacle vivant? 6 décembre 2011 COMPTE RENDU 6 décembre 2011 Billetterie en ligne : Une solution miracle pour le spectacle vivant? EN PRÉAMBULE Grâce aux évolutions technologiques, il est désormais facile de se procurer un billet de

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport SPORTS MANAGEMENT SCHOOL Le meilleur chemin vers le business du sport L univers du SPORT BUSINESS Aujourd hui, le sport est un univers de business, aux mains de spécialistes du droit, de la finance, de

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

Salon du Tourisme et des Loisirs

Salon du Tourisme et des Loisirs Salon du Tourisme et des Loisirs 16,17 et 18 avril 2010 Palais Régional Omnisports Georges Théolade Introduction Seule Région européenne sur le continent Sud américain, située sur le plateau des Guyanes

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Office Municipal de Tourisme Bénodet 12 Décembre 2012 12/12/2012 1 Stratégie 2012/2015 Rappel des 5 objectifs : Accueil Information Animation des acteurs locaux Promotion et Communication

Plus en détail

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE 8 Chapitre 1 L engouement pour les formations en management, au sein des écoles

Plus en détail

Le mot du president :

Le mot du president : Papier Encre Design Le mot du president : L'histoire de l'imprimerie est étroitement liée à celle de la démocratisation du savoir et de l'écrit. Produits à grande échelle, documents imprimés et livres

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

à l'usage des Artisans de l'alimentaire

à l'usage des Artisans de l'alimentaire à l'usage des Artisans de l'alimentaire Se faire connaître Séduire Susciter l achat Fidéliser le client Mangez-mo ORIGINE DE L'ACTION Les recommandations présentées dans ce document sont issues de l étude

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez!

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE 27 e ÉDITION Édito Depuis 26 ans, les «Prix et Trophée de l Initiative en économie sociale» illustrent

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

Dossier de Presse. Grand Nausicaà. République-Eperon. Capécure. Zones économiques

Dossier de Presse. Grand Nausicaà. République-Eperon. Capécure. Zones économiques Grand Nausicaà République-Eperon Capécure Zones économiques 1 Imaginons le Boulonnais L'agglomération de Boulogne-sur-Mer aborde une période charnière de son développement. Territoire en pleine dynamique,

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

La fin des travaux est programmée pour le mois de septembre 2013, il convient d'en définir les modalités d'utilisation.

La fin des travaux est programmée pour le mois de septembre 2013, il convient d'en définir les modalités d'utilisation. BUREAU MUNICIPAL DU 03 JUIN 2013 Question inscrite à l ordre du jour: ESPACE MULTISPORTS DE SAUBAGNACQ : MODALITES DE GESTION Elu rapporteur: Madame HENRARD Service: SPORTS 1. Présentation du dossier:

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2. mars 2014

Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2. mars 2014 Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2 mars 2014 Objectifs Fournir aux 40 clubs des Outils personnalisés et sortir des études nationales inexploitables au niveau local Avoir une approche club à club

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2010

DOSSIER DE PRESSE 2010 DOSSIER DE PRESSE 2010 CONTACT PRESSE Virginie DEBUISSON v.debuisson@valeurdimage.com 04.76.70.93.54 Caroline MARTIN c.martin@valeurdimage.com 06.76.81.20.21 www.mootwin.com SOMMAIRE 3. MOOTWIN, lance

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Université Normande du Numérique

Université Normande du Numérique Université Normande du Numérique 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques et entrepreneuriaux à s associer à l organisation de

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

- DEVCOM AZUR INNOVATIONS (11 ème édition) - PLANETE E-COMMERCE (3 ème édition ) - FORUM NETWORKING COTE D AZUR (6 ème édition)

- DEVCOM AZUR INNOVATIONS (11 ème édition) - PLANETE E-COMMERCE (3 ème édition ) - FORUM NETWORKING COTE D AZUR (6 ème édition) La 1ère édition de cet événement unique conçu par des chefs d entreprise pour des chefs d entreprise aura lieu le jeudi 15 mai 2014 au Palais des Congrès d Antibes Juan-les-Pins. Le réseau Made in Côte

Plus en détail

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT FACILITIES Le service intégré Accueil SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE ESPACEs VERTs multitechnique PROPRETÉ BÂtIMENT logistique 1 facility management hard services multitechnique BÂtIMENT TRAVAUX NEUFS

Plus en détail

Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION

Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION Après un Bac pro GESTION ADMINISTRATION Rappel des finalités de votre diplôme Le titulaire de ce diplôme travaille en relation avec la clientèle ou avec un public d'usagers. Il peut exercer son activité,

Plus en détail

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012 3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives Janvier 2012 SOMMAIRE Contexte Résultats détaillés Profil de l auto-entrepreneur..p.5 Exercice de l activité..p.12 Vivre

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

I. Site rentable ou non?

I. Site rentable ou non? Les aspects fiinanciiers d un siite IInternet I. Site rentable ou non? A. Raisonnement en terme de budget B. Raisonnement en terme de rentabilité II. Les différents coûts A. Coûts visibles B. Cachés III.

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

DOSSIER INDIVIDUEL «Entreprise riveraine» DEMANDE D'INDEMNISATION auprès de la Commission de Règlement Amiable des Litiges «CRAL»

DOSSIER INDIVIDUEL «Entreprise riveraine» DEMANDE D'INDEMNISATION auprès de la Commission de Règlement Amiable des Litiges «CRAL» Travaux d'aménagement urbain DOSSIER INDIVIDUEL «Entreprise riveraine» DEMANDE D'INDEMNISATION auprès de la Commission de Règlement Amiable des Litiges «CRAL» PREAMBULE 1 La Ville de Dax s'est engagée

Plus en détail

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus.

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus. Rhenus Logistics, prestataire logistique global du e-commerce et du commerce multi-canal En Allemagne, deuxième marché du e-commerce en Europe, Rhenus Logistics a été l'un des pionniers de la logistique

Plus en détail

CONVENTION DE FINANCEMENT

CONVENTION DE FINANCEMENT POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITE SERVICE STRATEGIE ET PARTENARIATS ECONOMIQUES CONVENTION DE FINANCEMENT PLAN CAMPUS CONSTRUCTION ET REAMENAGEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BASE 10

DOSSIER DE PRESSE BASE 10 DOSSIER DE PRESSE BASE 10 Avec le projet Base 10, la Communauté de Communes du Pays Thibérien choisit une solution innovante pour le développement économique de son territoire. La collectivité répond ainsi

Plus en détail

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui Et après... Info CCI Faire face à la crise Édition n 2 Edito La Sortie de crise se prépare aujourd hui Le cycle actuel de conjoncture défavorable ne durera pas éternellement! L accélération des cycles

Plus en détail

- COSTA GROUP INTERNATIONAL -

- COSTA GROUP INTERNATIONAL - - COSTA GROUP INTERNATIONAL - Incentives - Séminaires - Conventions Séjours - Circuits Loisirs - Sport - Découverte - Émotions Groupes - Individuels ESPAGNE ET SES ÎLES ANDORRE PORTUGAL MADÈRE MAROC TUNISIE

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Les métiers du commerce

Les métiers du commerce Les métiers du commerce Présentation des métiers Plus de trois millions de personnes en France travaillent dans le secteur du commerce. Dans les rayons d'une grande surface, dans une boutique, dans une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE CCI Nice Côte d Azur DOSSIER DE PRESSE LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

MISSION D AFFAIRES PACA EN RUSSIE

MISSION D AFFAIRES PACA EN RUSSIE vous proposent, dans le cadre du programme consulaire régional, une : MISSION D AFFAIRES PACA EN RUSSIE du 23 au 29 Juin 2013 Prospections personnalisées à Moscou et/ou Saint-Pétersbourg Secteurs : agroalimentaire

Plus en détail

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley 1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley En tant que partenaires et conseils des utilisateurs de l'immobilier tertiaire, Foncière des Régions et AOS Studley s'associent pour réaliser une grande

Plus en détail

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre PARTENAIRE COMMERCIAL en 10 questions / réponses 2 / 12 votre partenaire commercial 10 en questions / réponses Vous souhaitez louer un hébergement

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE CARREFOUR BANQUE PLUS DE 30 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DES CLIENTS Carrefour Banque commercialise des solutions de paiement, de financement, d épargne et d assurance. Depuis le lancement de la première

Plus en détail

MES BESOINS ET MES VALEURS

MES BESOINS ET MES VALEURS MES BESOINS ET MES VALEURS Besoins : C est ce qu il faut pour me sentir bien avec moi-même. Exemples : - Pour me sentir bien, j ai besoin d être assuré d une grande sécurité d emploi. - Pour me sentir

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Cybercorréze Agence Départementale du numérique

Cybercorréze Agence Départementale du numérique Cybercorréze Agence Départementale du numérique Un objectif prioritaire : développer l économie numérique. Cybercorrèze est l Agence Départementale du Numérique créée par les acteurs locaux (Conseil Général,

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

Pour qu à la Grande Halle chacun puisse se sentir «comme chez lui» et réaliser ses projets en toute sérénité! COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour qu à la Grande Halle chacun puisse se sentir «comme chez lui» et réaliser ses projets en toute sérénité! COMMUNIQUÉ DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Du 13 au 16 mars, la Grande Halle d Auvergne accueillera sur plus de 17 000 m 2 son désormais traditionnel Salon de l Habitat. Solidement implanté dans une région

Plus en détail

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface A. L organisation de la circulation dans le magasin B. L implantation des rayons 1. Les contraintes

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur www.club-coiffure-domicile.fr Réalisation : Optima & Co Illustrations : Emmanuel Simmonet Visuels : Fotolia Edito Vincent

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

Campus Paris Saclay. Enquête sur les usages, transports, logements et services. L enquête en ligne. Les bonnes pratiques identifiées par le benchmark

Campus Paris Saclay. Enquête sur les usages, transports, logements et services. L enquête en ligne. Les bonnes pratiques identifiées par le benchmark Campus Paris Saclay L enquête en ligne Les déplacements : des spécificités par statut L équipement : un intérêt marqué pour les transports doux et les services pratiques Le logement : des attentes et des

Plus en détail

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir?

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? Paris, le 07 octobre 2009 er Baromètre Ciel Auto uto-entrepreneur : aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? 1 er Contexte du 1 er Baromètre Ciel Auto-Entrepreneur En mars dernier, Ciel,

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail