Méthodes et pratiques scientifiques : des situations de recherche en astronomie pour la classe de seconde.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Méthodes et pratiques scientifiques : des situations de recherche en astronomie pour la classe de seconde."

Transcription

1 Colloque CORFEM, 13-14/06/2013, Grenoble Méthodes et pratiques scientifiques : des situations de recherche en astronomie pour la classe de seconde. Dominique Spehner, Michèle Gandit, Christine Kazantsev et Hubert Proal IREM de Grenoble, groupe MPS Typeset by FoilTEX

2 L option MPS en classe de seconde L option Méthodes et pratiques scientifiques existe depuis 2010 But : initier les élèves à la démarche scientifique Organisation : cours/activités proposés en commun par des professeurs de mathématiques, de physique-chimie, de sciences de la vie et de la terre (SVT) et/ou de sciences de l ingénieur Compétences à développer chez les élèves : utiliser et compléter ses connaissances rechercher de l information et savoir l organiser pratiquer une démarche scientifique, raisonner, démontrer communiquer (comptes-rendus, affiches, etc...) Typeset by FoilTEX 1

3 Exemples d activités MPS Le groupe MPS de l IREM de Grenoble met au point des activités pouvant être proposées dans le cadre de l option MPS - Les couleurs (M. Gandit, R. Joly, C. Kazantsev, F. Malonga, E. Martinet) - Les avalanches, mesures de pentes (M. Gandit, R. Joly, C. Kazantsev, F. Malonga, E. Martinet) : testé en classe et ateliers - La musique (M. Gandit, C. Kazantsev, P. Michel, H. Proal, D. Spehner) : discuté à l IREM, testé en classe - L astronomie (M. Gandit, C. Kazantsev, H. Proal, D. Spehner) : en chantier - L analyse de séries policières (M. Gandit, C. Kazantsev, H. Proal, D. Spehner, E. Triquet) : projet, testé en classe Typeset by FoilTEX 2

4 Géocentrisme et héliocentrisme La dynamique céleste est étudiée depuis la haute antiquité, mais notre représentation date du XVI et XVII-ième siècles (Copernic, Galilée, Kepler) Modèle géocentrique d Hipparque et Ptolémée : tous les astres décrivent un mouvement circulaire à vitesse constante autour de la Terre immobile, ou une combinaison de tels mouvements (épicycles) Modèle héliocentrique : la Terre et les planètes tournent autour du soleil. Galilée ( ) a été l avocat de ce modèle et a développé la lunette, observé la lune, les satellites de Jupiter,... sa condamnation par l église romaine a suscité de nombreux débats sur la méthode et le rôle de la science dans la société. Typeset by FoilTEX 3

5 Buts recherchés : Activités autour de l astronomie en MPS Imaginer des méthodes indirectes pour déterminer des grandeurs astronomiques à partir d observations depuis la Terre, avec les moyens techniques dont disposait Galilée. élaborer et mettre en oeuvre un protocole comportant des expériences, [...] shématisations et les observations correspondantes (Extrait du Programme de Physique-Chimie, B.O., 2010) Démarche scientifique et mise en perspective historique faire des La science n est pas faite de vérités révélées intangibles, mais de questionnements, de recherches et de réponses qui évoluent et s enrichissent avec le temps. Modélisation mathématique Expérimentation assistée par ordinateur : utilisation du logiciel Stellarium. Typeset by FoilTEX 4

6 Description succincte des activités 1. Observation des satellites de Jupiter, 3-ième loi de Kepler : Modéliser les mouvements des satellites observés sur Stellarium Établir un lien empirique entre périodes T et rayons R (R 3 /T 2 =const.). 2. Mouvement de rétrogradation de Mars : Confrontation des modèles héliocentriques et géocentriques. 3. Détermination des périodes de rotation et de lunaison de la Lune : Élaborer des protocoles expérimentaux pour estimer la période de rotation de la Lune autour de la Terre, confronter les résultats obtenus en observant (i) la lunaison (ii) le mouvement de la Lune par rapport à des étoiles fixes. 4. Détermination du rayon de la Lune grâce à une éclipse lunaire : En mesurant les temps d entrée et de sortie et le temps mis par la Lune pour entrer complètement dans l ombre de la Terre, trouver une relation entre les rayons R L de la Lune et R T de la Terre, en supposant : (i) que le soleil est à l infini (Aristarque) R L R T /3 (ii) que la distance Terre-Soleil est finie mais beaucoup plus grande que la distance Terre-Lune R L R T /4. Typeset by FoilTEX 5

7 Activité 2 : Rétrogradation de Mars Rétrogradation = à certaines époques de l année, la trajectoire de Mars par rapport aux étoiles lointaines revient en arrière EXPLICATION DANS LE MODÈLE HÉLIOCENTRIQUE : Mouvement relatif de Mars par rapport à la Terre (cf. video) Modèle simplifié : l on peut supposer que - la Terre et Mars décrivent des cercles de centre le Soleil, situés dans un même plan - la distance Mars-Soleil est 1,5 fois plus grande que la dist. Terre-Soleil - l année martienne est 2 fois plus grande que l année terrestre { { xm (t) = 3 cos(πt) xt (t) = 2 cos(2πt), y M (t) = 3 sin(πt) y T (t) = 2 sin(2πt) { xm (t) x T (t) = 3 cos(πt) 2 cos(2πt) y M (t) y T (t) = 3 sin(πt) 2 sin(2πt) Typeset by FoilTEX 6

8 Activité 2 : Rétrogradation de Mars (2) EXPLICATION DANS LE MODÈLE GÉOCENTRIQUE Pour comprendre les mouvements des planètes, du Soleil et de la Lune, Hipparque et Ptolémée introduisent les épicycles : Mars se déplace à vitesse constante sur un cercle de rayon r dont le centre C tourne autour de la Terre immobile. Le centre C se déplace donc à vitesse constante sur un cercle de rayon r et de centre la Terre. On note τ la période de rotation de C autour de la Terre et τ la période de rotation de Mars autour de C. Typeset by FoilTEX 7

9 Activité 2 : Rétrogradation de Mars (3) Mouvement de Mars dans le modèle géocentrique : On choisit un système de coordonnées (xt y) d origine la Terre et d axe (T x) telle que Mars est sur (T x) quand elle est le plus proche de la terre. On suppose que cela arrive à t = 0. Les coordonnées de Mars à l instant t > 0 sont x M (t) = r cos( 2πt τ ) r cos(2πt τ ) ỹ M (t) = r sin( 2πt τ ) r sin(2πt τ ) Pour r = 3, r = 2, et τ = 2τ = 2, nous retrouvons les mêmes équations que dans le modèle héliocentrique! Typeset by FoilTEX 8

10 Activité 2 : situation de recherche en classe Question posée aux élèves : Comment peut-on se convaincre que la Terre et les planètes tournent autour du Soleil, et donc invalider le modèle géocentrique de Ptolémée? Exposition par le professeur du phénomène de rétrogradation, puis celui-ci demande aux élèves s ils peuvent l expliquer en utilisant les modèles héliocentrique et géocentrique. on constate que le mouvement de Mars peut être aussi bien décrit dans les deux modèles! Document de travail : extrait de Dialogue sur les deux grands systèmes du monde de Galilée (1632) Débat : Quel modèle doit-on utiliser? Autres phénomènes qui permettraient de trancher? Typeset by FoilTEX 9

11 Activité 2 : Quel bilan pédagogique? Problèmatique : peut-on utiliser cette situation pour faire comprendre aux élèves : la notion de modèle mathématique - validation expérimentale - simplification et idéalisation de la réalité - le plus universel possible la pratique scientifique le rôle de la science dans la société Typeset by FoilTEX 10

12 Activité 1 : Satellites de Jupiter Les élèves doivent observer le mouvement des satellites de Jupiter (Io, Europe, Ganymède et Callisto) sur le logiciel Stellarium A partir de ces observations, peut-on reconstruire le mouvement de ces satellites en 3 dimensions? Pour chaque satellite, déterminer la période T au bout de laquelle il retrace sa trajectoire et son éloignement maximal R de Jupiter. Trouver une relation entre les deux séries de nombres obtenues Invalider la proportionalité, chercher s il y a proportionalité en élevant T et/ou R au carré, au cube,... aux erreurs de mesure près, on vérifie la loi de Kepler R 3 /T 2 = a = constante indépendante du satellite. Typeset by FoilTEX 11

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde Groupe MPS Michèle Gandit Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde On présente dans la suite un scenario en trois séances d une heure et demie, en faisant l hypothèse que les

Plus en détail

METHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES : DES SITUATIONS DE RECHERCHE EN

METHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES : DES SITUATIONS DE RECHERCHE EN METHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES : DES SITUATIONS DE RECHERCHE EN ASTRONOMIE POUR LA CLASSE DE SECONDE Dominique Spehner, Michèle Gandit, Christine Kazantsev, Hubert Proal, IREM de Grenoble Résumé Nous

Plus en détail

Les contributions de Copernic et Galilée ou la lente avancée des Sciences...

Les contributions de Copernic et Galilée ou la lente avancée des Sciences... Les contributions de Copernic et Galilée ou la lente avancée des Sciences... Retour sur les étapes clés / pistes d'activités en classe Stage "Le ciel et la Terre" Année 2012-2013 S.Rondi Animateur Sciences

Plus en détail

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS ETUDE DE MOUVEMENTS I) OBSERVATION DU MOUVEMENT DE MARS Le mouvement de Mars dans le ciel a été observé depuis l Antiquité, notamment par les babyloniens. Les grecs avaient également observé le phénomène,

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter?

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? OBJECTIF : Exploiter la troisième loi de Kepler dans le cas d un mouvement circulaire Document

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Dossier de Physique Niveau 5 ème à 6 ème secondaire Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Bouquelle Véronique Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Extraits de l article à paraître : GALILÉE OU DESCARTES? ÉTUDE D UN SCÉNARIO D INTRODUCTION HISTORIQUE AU CALCUL DES PROBABILITÉS

Extraits de l article à paraître : GALILÉE OU DESCARTES? ÉTUDE D UN SCÉNARIO D INTRODUCTION HISTORIQUE AU CALCUL DES PROBABILITÉS Extraits de l article à paraître : GALILÉE OU DESCARTES? ÉTUDE D UN SCÉNARIO D INTRODUCTION HISTORIQUE AU CALCUL DES PROBABILITÉS Éric BUTZ IREM de la Réunion et lycée Lislet Geoffroy, Saint-Denis. Résumé

Plus en détail

Calcul de la distance de la Lune par parallaxe

Calcul de la distance de la Lune par parallaxe Calcul de la distance de la Lune par parallaxe La Lune au 5 ème jour Sommaire Feuille de route p.3 I) Introduction 1) La Lune dans l Histoire p.4 2) Parallaxe de la Lune p.4 II) Expérience 1) Mise en situation

Plus en détail

Les contributions de Copernic et Galilée ou la lente avancée des Sciences... Retour sur les étapes clés / pistes d'activités en classe

Les contributions de Copernic et Galilée ou la lente avancée des Sciences... Retour sur les étapes clés / pistes d'activités en classe Les contributions de Copernic et Galilée ou la lente avancée des Sciences... Retour sur les étapes clés / pistes d'activités en classe L'astronomie dans la Grèce antique Civilisations plus anciennes :

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Comment a-t-on mesuré l'univers?

Comment a-t-on mesuré l'univers? Comment a-t-on mesuré l'univers? Des corps célestes les plus proches, la Terre est celui dont la forme est la plus difficile à déterminer. Ayant le "nez dessus" on manque de recul pour l'observer : il

Plus en détail

Chapitre 7 - Relativité du mouvement

Chapitre 7 - Relativité du mouvement Un bus roule lentement dans une ville. Alain (A) est assis dans le bus, Brigitte (B) marche dans l'allée vers l'arrière du bus pour faire des signes à Claude (C) qui est au bord de la route. Brigitte marche

Plus en détail

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves (atelier animé par l académie de Besançon) Le fil conducteur

Plus en détail

Satellites galiléens de Jupiter

Satellites galiléens de Jupiter Satellites galiléens de Jupiter Les phénomènes des satellites Eclipses, occultations, passages, phénomènes mutuels, etc Simulation avec Geogebra Jupiter est la plus grosse planète de notre système solaire.

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre Sommaire des séances CE2 Séance 1 Séance 2 CM1 Séance 3 Séance 4 CM2 Séance 5 La Lune a-t-elle toujours la même forme? Pourquoi la Lune change-t-elle

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences.

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences. DESINAION LUNE Liens avec les programmes scolaires Proposition d exercices pour les élèves et correction Professeur(e) de collège Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30

Plus en détail

Un peu de mécanique. Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org

Un peu de mécanique. Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org Un peu de mécanique Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org Chaos est un film mathématique constitué de neuf chapitres de treize minutes chacun. Il s agit d un film tout public autour

Plus en détail

Une classe Astronomie

Une classe Astronomie Organisation prévue : Une classe Astronomie L'encadrement de l'activité «Astronomie» par un intervenant spécialisé. Du CALA (Centre d Astronomie de Lyon Ampère) Chaque classe est scindée en 2 groupes qui

Plus en détail

Gravitation universelle

Gravitation universelle Chapitre 7 Gravitation universelle Révision et Résumé Où commencer? En plus de l apprentissage du cours, que vous devez recopier, réciter, rerecopier, jusqu à en savoir la moindre virgule, refaites les

Plus en détail

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1 DES SATELLITES PEUVENT-ILS SERVIR DE BALANCE? Objectif : On se propose dans cette activité d étudier les lois du mouvement de satellites terrestres pour les utiliser ensuite pour chercher à en déduire

Plus en détail

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007 MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE Debelle M 23 01 2007 1 Dimensions de la Lune Rayon équatorial : 1740 km Masse : 7,348.10²² kg Distance Moyenne : 384403 km, (60 rayons terrestres) Densité moyenne : 3,34333

Plus en détail

«De la modélisation à la maquettisation» ou «Comment passer du modèle en 3D à la maquette en 2D.»

«De la modélisation à la maquettisation» ou «Comment passer du modèle en 3D à la maquette en 2D.» ANIMATION SCIENCES DU 06/02/13 : «De la modélisation à la maquettisation» ou «Comment passer du modèle en 3D à la maquette en 2D.» Points des IO : (Annexe 1) Comprendre le phénomène d alternance du jour

Plus en détail

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil 1. Ombres et lumière L'ombre propre et L'ombre portée Dans la salle de classe obscure, plaçons un objet opaque entre une source ponctuelle

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Chapitre III Le système Soleil-Terre-Lune I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Questions 1) Quel est le mouvement de la Terre sur elle-même et autour du soleil? Que représente la Terre pour

Plus en détail

Astrophotographie en accompagnement éducatif (AE)

Astrophotographie en accompagnement éducatif (AE) Astrophotographie en accompagnement éducatif (AE) Olivier Gayrard, o.gayrard@free.fr Collège et Lycée Saint Joseph de Gaillac Comment accomplir avec les élèves en classe et en plein jour, une activité

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

Système solaire & Notions de mécanique m. célestec. Christophe Benoist. (Observatoire de la Côte d Azur) d

Système solaire & Notions de mécanique m. célestec. Christophe Benoist. (Observatoire de la Côte d Azur) d Système solaire & Notions de mécanique m célestec Christophe Benoist (Observatoire de la Côte d Azur) d Plan Mouvements apparents des astres dans le ciel Interprétations: du système géocentrique au système

Plus en détail

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE 1 Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au lycée Pierre LAGOURGUE ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Nicolas Rambaux Nicolas.Rambaux@imcce.fr (Crédit : Antonio Cidadao) 1 Résumé Ce document décrit le mouvement de la Lune autour

Plus en détail

Classe «La tête dans les étoiles» - La Maison du Golfe - Sarzeau OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PRESENTATION DES ANIMATIONS

Classe «La tête dans les étoiles» - La Maison du Golfe - Sarzeau OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PRESENTATION DES ANIMATIONS OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Sensibiliser l enfant à l'astronomie par la découverte des planètes du système solaire, des mouvements Terre-lune-Soleil, de l univers et d'un objet extra-terrestre: une météorite

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m.

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m. La Mesure du Temps Unité de temps du Système International. C est la seconde, de symbole s. Sa définition actuelle a été établie en 1967 par la 13 ème Conférence des Poids et Mesures : la seconde est la

Plus en détail

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015 Projet d Investigation et d Intégration 215-216 1/5 4 OPTIMISTION DU FONCTIONNEMENT D UN SCENSEUR Mini-projet guidé 9 Octobre 17 Décembre 215 Introduction : Le projet «Optimisation du fonctionnement d

Plus en détail

Activité n 1 - Histoire du système solaire

Activité n 1 - Histoire du système solaire Activité n 1 - Histoire du système solaire Ptolémée (90-168 ap JC) Thalès de Milet (634-547 av JC) Ératosthène (276-194 av JC) Galilée (1564-1642) D1.1 D2.1 *Compréhension de textes et exploitation de

Plus en détail

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler Compétences exigibles : - Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. - Exploiter l expression du

Plus en détail

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente.

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. LES PHASES DE LA LUNE - LES ÉCLIPSES La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. La rotation de la Lune

Plus en détail

Première partie situation de départ:

Première partie situation de départ: Alternance jour/nuit cycle: 3 Connaissances visées: la Terre tourne sur elle-même: c'est ce qui explique l'alternance du jour et de la nuit. La terre tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

Plus en détail

Physique - Chimie. Décrire simplement les mouvements pour le système Soleil- Terre- Lune. Interpréter les phases de la Lune ainsi que les éclipses.

Physique - Chimie. Décrire simplement les mouvements pour le système Soleil- Terre- Lune. Interpréter les phases de la Lune ainsi que les éclipses. Niveau 5 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/6 LE SYSTEME SOLEIL TERRE LUNE Programme C- La lumière : sources et propagation rectiligne Contenus- notions Compétences Exemples d activités Le

Plus en détail

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Compétence(s) requise(s) : L ensemble des notions d optique de 5 ème. Les sources de lumières : sources primaires et objets diffusants. Les conditions de visibilité

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite

THEME : SPORT TP 8 : mise en orbite d un satellite TP 8 : mise en orbite d un satellite I. Introduction : Le but de cette activité est, dans un premier temps, de réussir à simuler la mise en orbite d un satellite. Pour cela : - ouvrez «communlogiciels»

Plus en détail

Les marées Étudier les effets des mouvements de la Terre et de la Lune sur les océans. La terre et le ciel

Les marées Étudier les effets des mouvements de la Terre et de la Lune sur les océans. La terre et le ciel Les marées Étudier les effets des mouvements de la Terre et de la Lune sur les océans. La terre et le ciel - Le mouvement de la Terre autour du soleil, la rotation de la Terre sur elle-même. - Repérer

Plus en détail

Jour sidéral, jour solaire Équation de temps

Jour sidéral, jour solaire Équation de temps 1 Jour sidéral, jour solaire 1.1 Durée du jour sidéral : Jour sidéral, jour solaire Équation de temps Observations: Lancer le logiciel et enlever l atmosphère. On voit alors les étoiles en plein jour.

Plus en détail

Système des satellites de Jupiter sous Géogébra Partie II - vu de la Terre

Système des satellites de Jupiter sous Géogébra Partie II - vu de la Terre ystème des satellites de upiter sous Géogébra Partie II - vu de la Terre Les satellites de upiter représentent une très bonne illustration d un système képlérien simple si l on ne prend pas en compte les

Plus en détail

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis La présentation est animée, avancez à votre vitesse par un simple clic Chapitres 1 et 6 du polycopié de cours. Bonne lecture

Plus en détail

ETABLIR UN DEVIS Fiche professeur

ETABLIR UN DEVIS Fiche professeur Fiche professeur NIVEAU Classe de 6 ème MODALITES DE GESTION POSSIBLES Travail individuel ou en binôme 1 ère étape : distribution, lecture et compréhension du sujet 2 ème étape : temps de recherche des

Plus en détail

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre?

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? Terminale S1 Lycée Elie Cartan Olympiades de Physiques 2003-2004

Plus en détail

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques ANNEXE BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieurs Agencement de l'environnement architectural

Plus en détail

VITESSE ET ACCÉLÉRATION D'UN VÉHICULE

VITESSE ET ACCÉLÉRATION D'UN VÉHICULE VITESSE ET ACCÉLÉRATION D'UN VÉHICULE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mesurer des vitesses et des accélérations. Ecrire et appliquer la relation entre distance parcourue

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Démarche d investigation et réalité augmentée : la réfraction CONTEXTE PEDAGOGIQUE. Classe de seconde

Démarche d investigation et réalité augmentée : la réfraction CONTEXTE PEDAGOGIQUE. Classe de seconde CONTEXTE PEDAGOGIQUE Classe de seconde Réfraction. Lois de Snell-Descartes. Pratiquer une démarche expérimentale pour établir un modèle à partir d une série de mesures et pour déterminer l indice de réfraction

Plus en détail

Extraits du BO N 1 du 05 janvier 2012 : Repères pour organiser la progressivité des apprentissages.

Extraits du BO N 1 du 05 janvier 2012 : Repères pour organiser la progressivité des apprentissages. Introduction : voir le diaporama en ligne qui présente l'animation. http://www.circ-ien-wintzenheim.ac-strasbourg.fr/spip.php?article41 A. Voyage dans le système solaire. Etudier le système solaire, en

Plus en détail

La mesure des distances à l intérieur du système solaire

La mesure des distances à l intérieur du système solaire Document ANAP Serge Rochain La mesure des distances à l intérieur du système solaire La triangulation Lois de Kepler Détermination des temps orbitaux Détermination des distances orbitales Le Soleil, 8

Plus en détail

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES.

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. I. APPLICATIONS UTILISEES POUR CETTE ACTIVITE : Sauf indication les applications sont gratuites. 1.Pour connaître les exoplanetes : Exoplanet (android et IOS)

Plus en détail

400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens

400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens 400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens Jean-Eudes Arlot Directeur de recherche du CNRS Astronome à l observatoire de Paris/IMCCE Plan La découverte Les premières tables L observation

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

Géo et héliocentrisme : Une (courte) histoire de notre vision de l Univers

Géo et héliocentrisme : Une (courte) histoire de notre vision de l Univers Géo et héliocentrisme : Une (courte) histoire de notre vision de l Univers Yves A. Delhaye 3 décembre 2015 Résumé Ce document est destiné aux élèves et fait un rapide tour des théories géocentriques et

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Aristote un philosophe grec,

Aristote un philosophe grec, Aristote un philosophe grec, (384-322 av. J.-C.) sa vision était un univers géocentrique Ses observations la forme des constellations ne change pas. l'ombre formé par une éclipse de la lune est courbée.

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA LÈBE

OBSERVATOIRE DE LA LÈBE OBSERVATOIRE DE LA LÈBE Ateliers Cycle 3 2014-2015 Embarquez pour un voyage au cœur des phénomènes célestes! Des observations de jour comme de nuit, des ateliers et des conférences, des projections et

Plus en détail

1 Extrait du DNB Juin 2014 3ème

1 Extrait du DNB Juin 2014 3ème Exemples d activités et extraits d évaluations Pour chacune des évaluations et activités suivantes, 1 résoudre le problème et anticiper les différentes démarches que les élèves pourraient envisager 2 déterminer,

Plus en détail

Sur les vols en formation.

Sur les vols en formation. Sur les vols en formation. Grasse, 8 Février 2006 Plan de l exposé 1. Missions en cours et prévues 2. Le problème du mouvement relatif 2.1 Positionnement du problème 2.2 Les équations de Hill 2.2 Les changements

Plus en détail

La révolution des satellites de Jupiter

La révolution des satellites de Jupiter La révolution des satellites de Jupiter Guide de l'élève Manuel d'accompagnement du logiciel Exercice d'astronomie Version 2 Département de Physique Gettysburg College Gettysburg, PA 17325 Email : clea@gettysburg.edu

Plus en détail

ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC

ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC -LES COORDONNEES GEOGRAPHIQUES - LES COORDONNEES HORIZONTALES - LA LUNETTE AZIMUTALE -COMPENSER LA ROTATION DE LA TERRE -ANGLE ARC - DISTANCE -VISEE DU PÔLE

Plus en détail

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE 3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires

Plus en détail

Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée?

Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée? Quelques éléments d histoire des sciences : Quelle physique avant Galilée? Thomas Boyer-Kassem (Archives H. Poincaré, UMR 7117 : CNRS & Université de Lorraine) thomas.boyer@univ-lorraine.fr Cours de Préparation

Plus en détail

Partiel PHY121 Mécanique du point

Partiel PHY121 Mécanique du point Université Joseph Fourier Grenoble Licence Partiel PHY2 Mécanique du point Vendredi 23 mars 202 Durée h30 Calculatrices et documents non-autorisés Pour chaque question, 4 réponses sont proposées dont ou

Plus en détail

Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 353 sur 393

Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 353 sur 393 Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 353 sur 393 L'astronomie s'attache à l'observation et à l'analyse des mouvements des astres,

Plus en détail

Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées

Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées On a vu (fiche «Système solaire») comment définir les positions relatives de la Terre, du Soleil et des planètes. Pour le trio Soleil-Terre-Lune, on a également

Plus en détail

Cette activité propose aux élèves de déterminer la durée et la distance nécessaires à un véhicule de la gendarmerie

Cette activité propose aux élèves de déterminer la durée et la distance nécessaires à un véhicule de la gendarmerie Olivier PILORGET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " EXCES DE VITESSE " 3 ème - 2 nd Testée avec une classe de 3 ème sur une séances de 55 min Image tirée d'un reportage vidéo de Marc Mehran sur Nice

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Quelques mesures dans l'univers

Quelques mesures dans l'univers Quelques mesures dans l'univers On propose ici une activité logicielle pour : observer la structure lacunaire de l'univers et manipuler les puissances de 10 observer la forme de notre galaxie, et la place

Plus en détail

Quelles conditions nous permettent de voir ce genre d éclipse?

Quelles conditions nous permettent de voir ce genre d éclipse? Quelles conditions nous permettent de voir ce genre d éclipse? www.skyandtelescope.com/online-gallery/solar-eclipse-pictures/annular-eclipse-from-fluvanna-texas/ Voyez la réponse à cette question dans

Plus en détail

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT?

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 6 e : mise en œuvre des notions de périmètre et d aire 5 e : réactivation des notions précédentes. MODALITES

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

I.S.N. : informatique et sciences du numérique

I.S.N. : informatique et sciences du numérique I.S.N. : informatique et sciences du numérique Qu'est-ce que la nouvelle spécialité de terminale S Informatique et sciences du numérique? L'I.S.N., c'est principalement l'apprentissage de l'informatique

Plus en détail

Chères collègues, chers collègues,

Chères collègues, chers collègues, Chères collègues, chers collègues, Les IREM ont été créés en 1969 avec les missions suivantes : - mener des recherches sur l enseignement des mathématiques ; - contribuer à la formation initiale et continue

Plus en détail

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune?

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune? ACCUEIL Éclipse de Lune Frédéric Élie, août 2010 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE.

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Fiche de préparation Auteurs : Fatiha, Bruna DISCIPLINE Sciences expérimentales et technologie CYCLE NIVEAU CM2 Connaissances -la Lune tourne autour de la Terre, elle est son satellite ; -la Lune est éclairée

Plus en détail

Les démarches d investigation pour l enseignement des sciences

Les démarches d investigation pour l enseignement des sciences Les démarches d investigation pour l enseignement des sciences Michèle Prieur, EducTice-S2HEP, IFE-ENS Lyon Formation «Chain Reaction» 6 novembre 2013 Plan 1. La rénovation de l enseignement des sciences

Plus en détail

Physique - Chimie Energie de position- Energie cinétique Energie mécanique Conservation de l énergie mécanique

Physique - Chimie Energie de position- Energie cinétique Energie mécanique Conservation de l énergie mécanique Document du professeur 1/7 Niveau 3 ème Physique - Chimie Energie de position- Energie cinétique Energie mécanique Conservation de l énergie mécanique Programme C. De la gravitation à l énergie mécanique

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Etude d un phénomène périodique

Etude d un phénomène périodique Seconde Thème santé Activité n (expérimentale) Etude d un phénomène périodique Connaissances Compétences - Savoir identifier un signal périodique, en repérant l'un de ses motifs - Savoir déterminer la

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Libérez la Terre. Cours moyen première année. Le mouvement de la Terre (et des planètes) autour du soleil

Libérez la Terre. Cours moyen première année. Le mouvement de la Terre (et des planètes) autour du soleil Libérez la Terre Le projet Le tableau ci-dessous est un extrait de la progression pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen en sciences expérimentales et technologie, et plus particulièrement

Plus en détail

MOUVEMENTS ET FORCES

MOUVEMENTS ET FORCES 2 nd Cours sur les forces 1 MOUVEMENTS ET FORCES I - DESCRIPTION D'UN MOUVEMENT Pour étudier un mouvement, il faut commencer par préciser le système considéré, c'est-à-dire l'objet ou le point étudié.

Plus en détail