Physique Chimie LA GRAVITATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Physique Chimie LA GRAVITATION"

Transcription

1 Dcument du prfesseur 1/6 Fiche prfesseur Physique Chimie LA GRAVITATION LA GRAVITATION Niveau 3 ème Sciences Physiques Prgramme C - De la gravitatin à l énergie mécanique Cnnaissances Capacités Cmmentaires NOTION DE GRAVITATION Purqui les planètes gravitent-elles autur du Sleil? Purqui les satellites gravitent-ils autur de la Terre? Présentatin succincte du système Anciennes pistes d activités slaire. Actin attractive à distance exercée par : - le Sleil sur chaque planète ; - une planète sur un bjet prche d elle ; - un bjet sur un autre bjet du fait de leur masse. La gravitatin est une interactin attractive entre deux bjets qui nt une masse ; elle dépend de leur distance. Suivre un raisnnement scientifique afin de cmparer, en analysant les analgies et les différences, le muvement d une frnde à celui d une planète autur du Sleil. Activité dcumentaire. Séquence vidé (frnde, lancer du marteau ). Expérience avec des aimants : interactins, influence de la distance. Cmmentaires Les nms des planètes n nt pas à être cnnus des élèves. La gravitatin guverne tut l Univers (système slaire, étiles et galaxies). La relatin exprimant la frce de gravitatin est hrs prgramme. Pré requis de l élève L élève sait qu un aimant pssède un pôle Nrd et un pôle Sud ; L élève sait que la Lune est le satellite naturel de la Terre ; L élève cnnaît u nn quelques nms de planètes du système slaire. 1

2 Dcument du prfesseur 2/6 Mts clefs Aimant Masse Attractin Planète Distance Pôle Gravitatin Rtatin Interactin Satellite Lune Sleil Magnétique Terre Prévir Matériel Pste élève Référence Deux aimants sur charits Une règle graduée Une bille Une balle Une crde Remarques, astuces Dans l activité 1, il sera intéressant de mntrer ce qui se prduit lrsque les deux aimants présentent l un vers l autre des pôles identiques - indiqué en remarque sur la fiche -. De plus, cela permet de bien distinguer l interactin gravitatinnelle tujurs attractive due uniquement aux masses des crps en présence de l interactin magnétique tantôt attractive tantôt répulsive ; Dans l activité 3 - simulatin d une frnde avec une balle -, l expérience sera réalisée plusieurs fis par des élèves différents pur que tus puissent bserver les trajectires ; Pur le début de l activité 4, un dcument d aide purra être distribué aux élèves si ceux-ci pssèdent peu d infrmatins sur le système slaire ; Prlngements C est Isaac Newtn, célèbre physicien anglais ( ), qui dévelppa la thérie de la gravitatin universelle, permettant d expliquer le muvement de la Lune autur de la Terre et des planètes autur du Sleil ; La li de l attractin universelle fut frmulée par Newtn en 1687 dans "Philsphiae Naturalis Principia Mathematica (Principes mathématiques de la philsphie naturelle) : L'intensité de la frce d'attractin entre deux crps est prprtinnelle au prduit de leurs masses et inversement prprtinnelle au carré de leur distance mutuelle. Elle se traduit par la relatin : M.M' F = G. 2 d 2

3 Dcument du prfesseur 3/6 F, exprimée en newtns (N) représente l intensité des frces d attractin réciprque ; M et M, exprimées en kilgrammes (kg) représentent les masses des crps en interactin ; et d, exprimée en mètres (m) représente la distance qui les sépare. La cnstante G, dite cnstante universelle de gravitatin, vaut 6, N.m 2.kg -2. Ainsi, deux bjets de masse M = M = 1 kg distants de d= 1 m exercent une frce d attractin réciprque à distance l un sur l autre d intensité F = 6, N, ce qui est bien sûr négligeable. Cela n est pas du tut le cas de l attractin entre la Terre et la Lune : M Terre = kg, M Lune = M Terre /80, d = km = 3, m sit F N!! Remarque : les valeurs des masses nt été arrndies à la valeur la plus prche et de la distance «Terre Lune» à une valeur myenne Dans le cas de l attractin terrestre, n peut retruver la valeur de g, intensité lcale de la M.M' pesanteur car F peut se cnfndre avec P sit F = G. = M.g si n pse M, masse de la 2 d Terre et M masse de l bjet attiré. D ù g = G.M /d 2 avec M = 5, kg et d = rayn Terre = 6, m Le calcul dnne g = 6, , / (6, ) 2 = 9,8 N.kg -1 Pistes d évaluatin Expérimentales - Respecter les cnsignes ; - Réaliser précisément les expériences de l activité 1 ; - Ranger le matériel. Thériques - Répndre aux questins de l activité 1 ; - Cnclure l activité 2 ; - Répndre aux questins de l activité 3 ; - Répndre aux questins de l activité 4 et la cnclure ; 3

4 Nm : Prénm : Classe : Date : Objectifs : Physique Chimie LA GRAVITATION Décuvrir que deux crps ayant une masse s attirent. Expliquer purqui les planètes gravitent autur du Sleil. Expliquer purqui les satellites gravitent autur de la Terre. Dcument du prfesseur 4/6 ACTIVITE 1 : Etudier une interactin magnétique Deux aimants A et B identiques snt fixés sur des charits également identiques et très légers, le pôle Sud* (peint en blanc) de l un turné vers le pôle Nrd* (repéré en ruge) de l autre. Ils snt placés à 5 cm l un de l autre. 1. Tenir le charit de l aimant A et apprcher lentement le charit de l aimant B sans le maintenir en surveillant la distance entre les deux charits mesurée avec une règle graduée. Que se passse-t-il à un certain mment? Le charit de l aimant B est attiré par le charit de l aimant A. Quelle est la distance entre les deux charits lrsque le muvement se prduit? La distance entre les deux charits est d envirn 2,5 cm. 2. Recmmencer la même expérience en tenant le charit de l aimant B et en apprchant le charit de l aimant A. Que se prduit-il et à quelle distance? Cette fis, c est le charit de l aimant A qui se dirige vers le charit de l aimant B également à 2,5cm. 3. Cnclusin (enturer la bnne répnse) Le pôle Sud de l aimant A attire / repusse le pôle Nrd de l aimant B et le pôle Nrd de l aimant B attire / repusse le pôle Sud de l aimant A. Il y a interactin attractive entre les deux aimants : elle est d autant plus faible / frte que les aimants snt prches l un de l autre. * Si les deux aimants présentent l un à l autre des pôles identiques, ils se repussent. RANGER LE MATERIEL ACTIVITE 2 : Cmprendre une analgie 1. Lâcher une bille à la hauteur de 1 mètre au-dessus du sl. Que se prduit-il? La bille tmbe sur le sl. 2. Dans cette expérience, il y a également une interactin attractive entre deux crps : lesquels? Il y a interactin entre la bille et la Terre. Cette interactin appelée gravitatin est due à la masse des crps. 4

5 Dcument du prfesseur 5/6 Cmpléter les phrases ci-dessus. De même que deux aimants peuvent s attirer à distance, deux bjets ayant une masse s attirent à distance : cette attractin qui augmente lrsque les bjets se rapprchent est appelée gravitatin u interactin gravitatinnelle. Ainsi la Terre attire par gravitatin tus les crps ayant une masse. ACTIVITE 3 : Simuler une frnde Cette expérience sera réalisée dans la cur du cllège. Une balle est attachée à une crde. Un élève fait turner rapidement la balle au-dessus de sa tête puis lâche l ensemble. 1. Quelle figure décrit la balle? La balle décrit un cercle 2. Dans quel état est la crde lrsque la balle turne rapidement? La crde est tendue. 3. Purqui la crde est-elle dans cet état? La crde est tendue car la balle pssède une grande vitesse 4. Lrsque la crde est lâchée, la balle cntinue-t-elle à turner? Nn, elle part en ligne drite. 5. La balle part-elle seln un rayn du cercle qu elle décrivait? Sinn dans quelle directin part-elle? Nn, elle ne part pas seln un rayn du cercle mais tangentiellement à celui-ci. 6. Pendant quelques secndes, quelle est la frme de sa trajectire? Sa trajectire est une drite. 7. Qu arrive-t-il ensuite quand la balle perd de sa vitesse? Au but de quelques instants, la balle retmbe sur le sl car la Terre l attire. ACTIVITE 4 : Cmprendre le muvement des planètes autur du Sleil u de la Lune autur de la Terre Rappelns les nms des huit planètes du système slaire et leur classement par rdre d élignement au Sleil : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune. 1. Quelle est la frme apprximative des trajectires de ces planètes autur du Sleil? Ces planètes décrivent des trajectires pratiquement circulaires. 2. Quel est le seul satellite naturel de la Terre? Le seul satellite naturel de la Terre est la Lune. 3. Qu est-ce qu un satellite artificiel? A qui peut-il servir? Un satellite artificiel est un satellite envyé par l Hmme. Il peut servir à retransmettre des images télévisées, à phtgraphier la Terre pur aider à sa cnnaissance, à effectuer des prévisins métérlgiques. 4. A l image de l expérience de l activité 3, n peut cmparer le muvement des planètes autur du Sleil u des satellites autur de la Terre à celui de la balle tenue par l intermédiaire de la crde, la tensin de cette dernière symblisant l attractin gravitatinnelle u gravitatin. 5

6 Dcument du prfesseur 6/6 Les planètes purtant attirées par le Sleil ne tmbent pas dans le Sleil tut cmme les satellites attirés par la Terre par exemple ne tmbent pas sur la Terre à cause de leur vitesse de révlutin autur de l astre qui les attire! Cmpléter les phrases ci-dessus qui expliquent le muvement des planètes et des satellites, en utilisant les mts suivants : attractin gravitatinnelle / Terre / attirée / gravitatinnelle / drite / vitesse / turnent / attirées / Terre / vitesse Grâce à leur vitesse et à l attractin gravitatinnelle que le Sleil exerce sur elles, les planètes turnent autur du Sleil. La Lune turne autur de la Terre grâce à sa vitesse et à l attractin gravitatinnelle que la Terre exerce sur elle. Si les planètes n étaient pas attirées par le Sleil u si la Lune n était pas attirée par la Terre, planètes et Lune se déplaceraient en ligne drite dans l espace jusqu à ce qu un astre plus grs les attirent. 6

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/7 Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B2 - Puissance et énergie électriques La sécurité électrique Cnnaissances Capacités Cmmentaires L'intensité

Plus en détail

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/6 Mesure de la péride à l scillscpe- Fréquence Prgramme B. Energie électrique et circuits électriques en «alternatif» B1 - De la centrale électrique

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Chap.6 Distribution de courant Champ magnétostatique

Chap.6 Distribution de courant Champ magnétostatique Chap.6 Distributin de curant Champ magnétstatique 1. Distributins de curant électrique permanent 1.1. Distributin vlumique de curant 1.2. (Cmplément) Distributin surfacique de curant 1.3. Distributin linéique

Plus en détail

CE DOCUMENT S ADRESSE À DES ADULTES. L ÉNERGIE Capsule théorique

CE DOCUMENT S ADRESSE À DES ADULTES. L ÉNERGIE Capsule théorique L ÉNERGIE Capsule thérique Bien que ce dcument mette en relief des savirs essentiels du prgramme du primaire, il dépasse les énncés de la Prgressin des apprentissages. Il est destiné à l enseignant qui

Plus en détail

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées

Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases condensées Chap.2 Gaz parfait, fluides réels et phases cndensées 1. Cmprtement universel des gaz à basse pressin 1.1. Equatin d état de tus les gaz à basse pressin 1.2. Définitin expérimentale de la température abslue

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les pigments rétiniens

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les pigments rétiniens Partie du prgramme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la visin Niveau : Première S Titre de la séance : Les pigments rétiniens EXTRAIT DU PROGRAMME Les gènes des pigments rétiniens cnstituent

Plus en détail

Chap1 La gravitation.

Chap1 La gravitation. I. Le système solaire. Chap1 La gravitation. Items Connaissances Acquis Présentation succincte du système solaire. Action exercée par le Soleil sur chaque planète. Action exercée par une planète sur un

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 Dcument du prfesseur 1/9 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie DÉTERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE ESPÈCE DONNEE PAR LA MÉTHODE DE COMPARAISON Prgramme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

MOUVEMENTS ET FORCES

MOUVEMENTS ET FORCES 2 nd Cours sur les forces 1 MOUVEMENTS ET FORCES I - DESCRIPTION D'UN MOUVEMENT Pour étudier un mouvement, il faut commencer par préciser le système considéré, c'est-à-dire l'objet ou le point étudié.

Plus en détail

Activité 2. Des microorganismes dans les déchets de la rue.

Activité 2. Des microorganismes dans les déchets de la rue. Activité 2 Des micrrganismes dans les déchets de la rue. Niveau : 3 e année Matières sclaires : Sciences de la nature, rumain. Démarches favrisées : Démarche scicnstructiviste, démarche réflexive. Durée

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o o o o o

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o o o o o Partie du prgramme : Crps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : la cancérisatin EXTRAIT DU PROGRAMME Des mdificatins accidentelles du génme peuvent se prduire dans des cellules smatiques

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE

UNIVERSITÉ PAUL SABATIER. L1 parcours PC : PHYSIQUE NIVERSITÉ PAL SABATIER LICENCE STS Année universitaire 009 010 L1 parcurs PC : PHYSIQE QCM DE RENTRÉE Vus devez répndre sur la feuille de répnse furnie avec le sujet. Il peut y avir une u plusieurs cases

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

La tribu des Préhistos

La tribu des Préhistos Prénm : Date : Classe : CE2 La tribu des Préhists Françise Demars Décuverte du livre http://lutinbazar.eklablg.cm/ Répnds aux questins suivantes en faisant des phrases. Tu peux t aider du texte. 1. Quel

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014 Plan d actin 2013 2014 Biblithécaire, secteur secndaire Cmmissin sclaire de Saint-Hyacinthe Page 1 sur 11 Biblithécaire : Sphie Mrissette Biblithécaire - Secteur secndaire - Plan d actin 2013-2014 Ce plan

Plus en détail

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES 1 PREPARER SON STAGE Savir se présenter, se situer (la situatin actuelle, la frmatin et la filière envisagée), Réfléchir au cntenu du stage avant de s y présenter, S interrger

Plus en détail

QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL

QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL QUATRE ACTIVITES INTERNET POUR MIEUX COMPRENDRE LE PARLEMENT FEDERAL PUBLIC CIBLE 3 E -4 E -5 E -6 E -7 E SECONDAIRE INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible Durée Matériel Objectifs 3è-4è-5è-6è-7è secndaire

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS. «Forum de la Méditerranée.

APPEL A COMMUNICATIONS. «Forum de la Méditerranée. APPEL A COMMUNICATIONS «Frum de la Méditerranée. Sciences humaines et sciales» Manifestatin inter-labex en SHS Crdinatin : LabexMed C-rganisateurs : Labex RESMED, Labex ARCHIMEDE, Labex OT- MED, MuCEM.

Plus en détail

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone :

Prénom et nom de l enfant : Sexe de l enfant : M F L âge de l enfant : Nom de la garderie ou du CPE : Adresse : Téléphone : Veuillez prendre nte qu il est primrdial que le questinnaire sit transmis de façn cnfidentielle, sit directement de la garderie à l écle. Tut dcument reçu par l entremise des parents sera refusé. Date

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

TOURNOI DES HOMMES FORTS

TOURNOI DES HOMMES FORTS Ce#e année, le légendaire Gank mul3 champin, faut- il le rappeler, prend le Turni des Hmmes Frts en main. Muscles et sueur sernt au rendez- vus. Les épreuves aurnt lieu du mardi au vendredi, avec l épreuve

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

Rapport d évaluation de l action de formation des 11et 12 janvier 2010

Rapport d évaluation de l action de formation des 11et 12 janvier 2010 Rapprt d évaluatin de l actin de frmatin des 11et 12 janvier 2010 Sur le thème : Valriser la prfessinnalisatin pur bien cmmuniquer sur l aide à dmicile Nbre de participants : 10 Ville : Paris Suivie par

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o Partie du prgramme : la Terre dans l Univers, la vie et l évlutin du vivant Niveau : première Titre de la séance : expressin de l infrmatin génétique EXTRAIT DU PROGRAMME La séquence des nuclétides d une

Plus en détail

PARIS MARAIS DANCE SCHOOL

PARIS MARAIS DANCE SCHOOL STAGE de DANSE Hiver 2015 niveau : débutants 1 er curs / débutants / myens 11 à 25 ans 16 au 20 février 2015, à PARIS Prfesseurs : Maggie Bgaart CONTEMPORAIN Ghislain de Cmpreignac aux studis du Centre

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

CE QUE NOUS APPREND LA LUMIERE

CE QUE NOUS APPREND LA LUMIERE CE QUE NOUS APPREND LA LUMIERE JP. Maratrey - juin 2008 La matière a cette prpriété remarquable de puvir émettre u absrber de l énergie sus frme de phtns, c'est-à-dire sus frme de raynnement électrmagnétique,

Plus en détail

Cours informatique 2014-2014

Cours informatique 2014-2014 Curs infrmatique 2014-2014 Cntenu : Objectifs généraux Méthdes pédaggiques Présentatin des curs de l année 2013-2014 Méthde de travail Utilisatin de l envirnnement pilte Estimatin temps : Curs : 75 minutes

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Contrat d agrément du conducteur

Contrat d agrément du conducteur 2012 Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge Cntrat d agrément du cnducteur UNUCR Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge CA du 6 avril 2012 Adpté par AG du 27 mai 2012 Intrductin Les

Plus en détail

B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF»

B - ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ET CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN «ALTERNATIF» Niveau 3 ème Dcumt du prfesseur 1/5 Physique Chimie TRACÉ D UNE SINUSOIDE POINT PAR POINT A LA MAIN (valeurs maximale et minimale, péride) Prgramme Cette séance expérimtale illustre la partie de prgramme

Plus en détail

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules photoréceptrices

Partie du programme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules photoréceptrices Partie du prgramme : De l œil au cerveau : quelques aspects de la visin Niveau : Première S Titre de la séance : Les cellules phtréceptrices EXTRAIT DU PROGRAMME La rétine est une structure cmplexe qui

Plus en détail

Groupe de liaison Cols bleus

Groupe de liaison Cols bleus Grupe de liaisn Cls bleus Cmpte rendu Rencntre tenue jeudi 17 septembre 2015 de 13 h 30 à 16 h 15 - Mntréal Nm Organisatin Présent Absent Nm Organisatin Présent Absent Michel P. Bildeau SCFP 2729 Sherbrke

Plus en détail

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT Durant ces deux jurs, apprenez cmment dnner une présentatin mtivante «qui reste», avec plus d assurance et en tenant cmpte de vs qualités persnnelles. Hôtel Husa Président Park

Plus en détail

Inspiré du document «Du plaisir avec les livres, les images et les mots!» Aline Mercier, chargée de projet, La Vallée des loupiots, Val-d Or.

Inspiré du document «Du plaisir avec les livres, les images et les mots!» Aline Mercier, chargée de projet, La Vallée des loupiots, Val-d Or. Inspiré du dcument «Du plaisir avec les livres, les images et les mts!» Aline Mercier, chargée de prjet, La Vallée des lupits, Val-d Or. 0 24 mis Dès la naissance, vus savez éveiller vtre bébé en lui faisant

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

CONNAISSANCES CONSTRUITES

CONNAISSANCES CONSTRUITES Partie du prgramme : La tectnique des plaques : l histire d un mdèle Niveau : Première S Titre de la séance : L idée d une mbilité des cntinents EXTRAIT DU PROGRAMME Au début du XXème siècle, les premières

Plus en détail

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web Grille pur l analyse ergnmique et pédaggique d un site Web Significatin de l échelle : 1=pas du tut, 2=un peu, 3=suffisamment, 4=parfaitement, SO=Sans Objet Critères Analyse 1. Envirnnement cntexte du

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS

Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS Dcument du prfesseur 1/11 Niveau 2 de THEME : LA SANTE Physique Chimie IDENTIFICATION D IONS Prgramme : BO n 4 du 29 avril 2010 LA SANTÉ Les cityens divent acquérir une culture scientifique de façn à prcéder

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité Cnditins auxquelles un médecin dit répndre pur acquérir et maintenir la qualité d'accrédité (Texte appruvé par le Grupe de directin de l accréditatin du 15 février 2006) 1. Médecin bientôt agrée u récemment

Plus en détail

PARIS MARAIS DANCE SCHOOL

PARIS MARAIS DANCE SCHOOL DANSE et CONTEMPORAINE STAGE Hiver 2016 niveau : débutants / myens 11 à 25 ans 22 au 26 février 2016, à PARIS Prfesseurs : Maggie Bgaart CONTEMPORAIN Ghislain de Cmpreignac aux studis du Centre de Danse

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Windows)

Archivage de videos IVTVision (Windows) Archivage de vides IVTVisin (Windws) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE»

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible Pur tus Durée Matériel 90 min Les dcuments apprtés par les élèves Un appareil pht Un grand album pht u panneau

Plus en détail

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre Un. 7 Gravitation universelle - eercices (Lorsque L homme eplique Le ciel et La terre) Savoir son cours QCM : Le poids d un homme sur la lune n est pas le même que sur la Terre car sur la Lune, il n y

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8

Association Savoirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Charte éditriale & éthique de Savirs solidaires en Santé à l usage des persnnes cntribuant à la platefrme interactive et cllabrative de l assciatin Assciatin Savirs solidaires en Santé Page 1 sur 8 Persnnes

Plus en détail

Entretiens de Terminales

Entretiens de Terminales Enseignement Cathlique, sus cntrat d'assciatin avec l'etat, sus tutelle du Dicèse de Cambrai, LYCEE SAINT JEAN 246, Rue Saint Jean - BP 70639 59506 DOUAI Cédex Tél : 03.27.94.46.60 Fax : 03.27.96.89.03

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

Programme Stage de Pré-rentrée Prépa

Programme Stage de Pré-rentrée Prépa Prgramme Stage de Pré-rentrée Prépa Classe : Entrée en Maths Spé Matières : Mathématiques, Français et Physique Optin : Chimie u Sciences Industrielles (SI) 17-21 Aût 2015 (Optin le 22 Aût) OU 24-28 Aût

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

Partie du programme : Corps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : Étude d une maladie génétique

Partie du programme : Corps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : Étude d une maladie génétique Partie du prgramme : Crps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : Étude d une maladie génétique EXTRAIT DU PROGRAMME La mucviscidse est une maladie fréquente, prvquée par la mutatin d un

Plus en détail

OPAH COURCOURONNES www.opahcourcouronnes.fr

OPAH COURCOURONNES www.opahcourcouronnes.fr Habitat & Dévelppement Ile-de-France www.pahcurcurnnes.fr Cmpte-rendu de la réunin du 1er ctbre 2014 Cprpriété Bis Sauvage Présents : M. Becker Président du cnseil syndical Mme Rassat Membre du cnseil

Plus en détail

SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT

SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT Technlgie SEANCE N 1/5 : LES MOYENS DE TRANSPORT OBJECTIFS COMPETENCES CRITERES DE REUSSITE CONNAISSANCES PREALABLES * MODALITÉS DE TRAVAIL Identifier différents myens de transprt, leur milieu de fnctinnement

Plus en détail

LA PRESSE ET INTERNET

LA PRESSE ET INTERNET LHG Lettres-Histire-Gégraphie LA PRESSE ET INTERNET Classe : Terminale BEP Sites cnsultés : Yah!, Le Mnde, L'Humanité, Libératin, Dernières Nuvelles d'alsace, La Dépêche du Midi, L'Est républicain, Ouest-France,

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée Trucs et astuces pur jindre des dnnées statistiques à l Atlas et réaliser une carte persnnalisée 1. Organisatin des statistiques spatiales dans Excel Assurez-vus d avir des statistiques pur l un des territires

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o o o Partie du prgramme : la Terre dans l Univers, la vie et l évlutin du vivant Niveau : première Titre de la séance : variabilité génétique et mutatin de l ADN EXTRAIT DU PROGRAMME Pendant la réplicatin de

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE

TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE TSTT - ACC FICHE 28 : L ENTRETIEN D ACHAT-VENTE L entretien d achat-vente ne s imprvise pas. Il se dérule suivant 5 étapes. Chaque étape est très imprtante car sa réussite cnditinne la cnclusin de la vente,

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire Financer le transprt en cmmun dans le Grand Mntréal Smmaire Mémire de la Sciété de transprt de Laval, en cllabratin avec la Ville de Laval Présenté à la cmmissin du transprt de la Cmmunauté métrplitaine

Plus en détail

Portail HP Education Services FAQ

Portail HP Education Services FAQ Prtail HP Educatin Services FAQ Merci d examiner la liste des «questins fréquemment psées» dans ce dcument. Nus y avns cmpilé les questins les plus suvent psées par les utilisateurs de ntre prtail. La

Plus en détail

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité

Dispositif TICE de type hybride en comptabilité Dispsitif TICE de type hybride en cmptabilité Objectif du prjet : utiliser les tics en vue d amélirer les apprentissages des étudiants dans mn curs cmptabilité. Carméla Galante LE COURS DE COMPTABILITÉ

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2

URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE Erreur du code-barres à l étiquette n 23 WIZARD 2 PerkinElmer Singapre Pte Ltd 28 Ayer Rajah Crescent #04-01/08 Singapre 139959 C. Reg. N. 199707113D Phne 65 6868 1688 Fax 65 6779 6567 www.perkinelmer.cm 13 Mai 2015 URGENT : AVERTISSEMENT DE SECURITE

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION A LA FORMATION PREPARATOIRE AUX CONCOURS PARAMEDICAUX DE NIVEAU IV (sont concernées les personnes titulaires d un BAC)

DOSSIER D INSCRIPTION A LA FORMATION PREPARATOIRE AUX CONCOURS PARAMEDICAUX DE NIVEAU IV (sont concernées les personnes titulaires d un BAC) ORGANISME DE FORMATION PROJET PROFESSIONNEL PLUS B.P. 90 402 97329 CAYENNE Tél. : 05 94 28 44 35 fax : 0594 30 52 46 Mail : prjetprfessinnelplus@wanad.fr Site :www.prjetprplus.fr DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée "funding loss

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée funding loss Circulaire 21/02/2012 P11905 FEB160409 Published CORP - 2012/002 Indemnité imputée lrsqu un crédit d entreprise est rembursé anticipativement, aussi appelée "funding lss T: Banken-leden Cntact: Anne-Mie

Plus en détail