Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1"

Transcription

1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

2 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes qui les prooquent. Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B

3 NOTION DE REPÈRE Point matériel Un point matériel est un objet infiniment petit deant les distances caractéristiques du mouement pour être considéré comme ponctuel. D D Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 3

4 NOTION DE REPÈRE z y terre soleil x Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 4

5 NOTION DE REPÈRE Pour repérer la position d un point matériel dans l espace, on se donne un repère d espace, c est-à-dire: - un point O origine des coordonnées - trois axes de coordonnées orientés et munis d une unité de mesure (par exemple le mètre) Pour des raisons de commodité, on choisit un repère orthonormé O, i, j, k direct Un point M de l espace est repéré par ses coordonnées x, y et z tel que: OM xi yj zk Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 5

6 NOTION DE MOUVEMENT Un objet est mouement par rapport à un autre si sa position change au cours du temps Un point M est dit fixe par rapport au repère R(O, x, y, z) si ses coordonnées ne changent pas. Le point M est en mouement si au moins une de ses coordonnées change dans le temps. La notion de mouement est relatie. En effet un point peut être en mouement par rapport à un repère R Et au repos par rapport à un second repère R Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 6

7 NOTION DE MOUVEMENT On distingue essentiellement trois type de mouements : Translation Rotation Vibration Ou une combinaison de deux de ces mouements Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 7

8 NOTION DE TRAJECTOIRE Définition : C est le lieu géométrique des positions successies occupées par le point matériel au cours du temps Exemple : un mobile est repéré par les coordonnées suiantes : X (t) = A cos wt Y (t) = A sin wt En supprimant le temps, on obtient : x y A La trajectoire est donc un cercle de centre O et de rayon A L équation de la trajectoire est une relation qui lie les coordonnées du point entre elles Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 8

9 MOUVEMENT RECTILIGNE La trajectoire d un mouement rectiligne est une droite. Vecteur position OM x() t i C est le ecteur qui désigne la distance qui sépare le mobile M du point O pris comme origine. O i OM 1 M 1 OM M OM 3 M 3 x x(t) est appelée équation horaire du mouement Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 9

10 Notion de diagramme des espaces Si on reporte les positions successies du mobile en fonction du temps, on obtient une courbe appelée : Diagramme des espaces x(m) t(s) Remarque: Il ne faut pas confondre trajectoire et diagramme des espaces Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 10

11 Vecteur déplacement (m): O i OM 1 M 1 OM OM M x Le ecteur déplacement est la distance parcourue entre deux instants M M OM OM OM ( x x ) i Vecteur itesse (m/s): Vecteur itesse moyenne: t t t1 M1 M Si est le temps mis entre et, la itesse moyenne est : M M OM OM OM x x x m ou encore i i t t t t t t t m Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B

12 Vecteur itesse instantanée: Si on diminue l interalle de temps, on obtient la itesse instantanée : OM dom x dx i lim ou i lim i i t0 t t0 t dx Le terme possède deux significations : dx 1- Si on a l expression de x(t), alors désigne la dériée de x(t): Exemple: 3 x( t) 3x x 5 dx ( t) 9x 4x Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

13 dx - Si on a le graphe de x(t), alors désigne la pente de la tangente à la courbe x(t) Exemple: Problème!!! x(m) + A + dx tan AC BC B t C t(s) Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 13

14 On a donc calculer la itesse instantanée à partir de la itesse moyenne Il y a deux cas ou la itesse moyenne est confondue aec la itesse moyenne 1 er cas: Mouement rectiligne uniforme: x x(m) x1 t1 t t(s) m x x x t t t 1 1 dx x x tan t t 1 1 m Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 14

15 ème cas: mouement rectiligne quelconque: x(m) t t t 1 ( ) m1 t m t m1 m m3 m4 m m3 + m V(t) t(s) t1 t3 t5 t7 t t8 t6 t4 t Conclusion : La itesse instantanée à l instant t est assimilée à la itesse moyenne entre deux instants t1 et t tel que t est milieu de t1 et t aec t 15

16 Vecteur accélération (m/s): Vecteur accélération moyenne: O i OM 1 M 1 OM M 1 x a m am et t t t1 1 Sont dans le même sens et direction Vecteur accélération instantanée: 1 1 a ai lim t 0 t d Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 16

17 a d Comme pour la itesse le terme possède deux significations : d 1- Si a l expression de (t), alors désigne la dériée de (t): Exemple: 3 x( t) 3x x 5 dx d d x a( t) 18x 4 ( t) 9x 4x Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 17

18 d - Si a le graphe de (t), alors désigne la pente de la tangente à la courbe (t) (m/s) A B C t(s) t En procédant de la même façon que pour la itesse on en déduit que: Conclusion : L accélération instantanée à l instant t est assimilée à l accélération moyenne entre deux instants t1 et t tel que t est milieu de t1 et t aec t Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 18

19 Mouement rectiligne uniforme : cons tan te et a 0 Mouement rectiligne uniformément accéléré : a cons tan te et a. 0 Mouement rectiligne uniformément retardé ou décéléré : a cons tan te et a. 0 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 19

20 Exemple : Soit une oiture se déplaçant sur une route rectiligne repérée par les positions M1, M, M3 et M4 aux instants t1= 0s, t=s, t3 = 4s et t4= 5s OM1 1i OM 10i OM 3 i OM 4 i respectiement tel que :,, et M 1 M M 3 i M 4 x OM 1 OM OM 4 OM3 O 1- Calculer les ecteurs déplacements : MM, 1 MM et 3 M3M4 M M OM OM ( x x ) i ( 10 ( 1)) i i M M OM OM ( x x ) i ( ( 10)) i 1i M M OM OM ( x x ) i ( ()) i 4i Déterminer les ecteurs itesses moyennes entre M1 et M et entre M3 et M4 M M ( x x ) M M ( x x ) 4 ( / ) 1 1 m i i i m s t ( t t1) ( 0) m i i i m s t ( t4 t3) (5 4) 0 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 4 ( / )

21 3- Déterminer le ecteur accélération moyenne entre et 6 s, (s) = 4m/s et (6s) = m/s O i OM 1 M 1 OM 3 M 3 ( s ) (6 s) x (6 s) ( s) (6 s) ( ( s)) 1 1 a m (6 s) ( s) ( (6 s) ( s)) ( 4) 1 am i 0.5 i ( m / s ) t ( t t1) (6 ) Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

22 Calcul Intégral: Jusqu à présent on a u comment passer de la position x(t) à la itesse (t) puis à l accélération a(t) Nous maintenant étudier le problème inerse pour passer de l accélération à la itesse puis à la position Passage de la itesse à la position: 1 er Cas: Mouement uniforme (m/s) Dans ce cas: x x x m t t t 1 1 x x ( t t ) 1 1 t1 t t(s) Et donc: x ( t t ) x 1 1 x ( t t ) correspond à l aire sous la courbe (t) 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B

23 ème Cas général : (m/s) On partage l interalle entre t1 et t en plusieurs petits =cte dx dx = aire sous la courbe (t) sur l interalle t1 x t En faisant la somme des petits interalles entre t1 et t : t(s) x x dx x 1 t1 t alors: t 1 x x t1 x est donc l aire sous la courbe (t) entre t1 et t. Remarque : Il ne faut pas confondre entre position et distance parcourue -La position est l aire sous (t) en aleur algébrique -La distance parcourue est l aire sous (t) en aleur absolue Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 3

24 Exemple: (m/s) 0 40 t(s) 1-position du mobile à t = 40 s -distance parcourue entre 0 et 40 s t=0 s, x = 0 m 1- position du mobile: x 40 x dx 10(0 0) 10(40 0) 0 m x(40 s) 0m distance parcourue par le mobile: D x1 x 10(0 0) 10(40 0) 40m Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 4

25 Passage de l accélération à la itesse: a( m / s ) On partage en plusieurs interalle a=cte d a d a t1 t t(s) d a 1 t1 t est donc l aire sous la courbe a(t) entre t1 et t. Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 5

26 Étude de quelques mouements particuliers Mouement rectiligne uniforme: a( m / s ) ts () aire sous a( t) 0 0 d a () t a ( m / s) 0 cons tan te 0 xm ( ) ts () a 0 ( t) a cons tante dx dx dx 0 x aire sous () t t x t x x( t) x t x( t) t x x 0 ts () x() t est une droite 6 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B

27 Mouement rectiligne uniformément arié: a=cte, t = 0s, 0 et x0 a 0 x 0 a( m / s ) ( m / s) xm ( ) A A1 t t ts () a cons tan te aire sous a() t at at ts () () t est une droite x aire sous () t A A 1 A1 0t A ( 0 ) t (( at 0) 0) t at 1 x x x0 at 0t ts () 0 d a d a 0 t t () t at a t at dx dx x() t at 0t x0 t t x x( t) x ( at ) Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 7

28 Relation entre a, et x: d a d a On multiplie chaque membre par d a d adx On intègre de chaque côté x x d adx a dx x x ( ) ( ) 0 0 a x x a( x x ) 0 0 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 8

29 Exemples d étude de mouement Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 9

30 Mouement dans l espace ou curiligne : Position d un point : On peut définir la position d un point dans l espace de deux manières - A : En repérant le point par rapport à un repère orthonormé x i z r 1 k r y j r 3 r 4 Le ecteur position s écrit : OM ( t) r ( t) Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 30

31 - B : En considérant un point sur la trajectoire pris comme origine MM 0 1 On parle d abscisse curiligne notée : s() t M M 0 1 La loi décriant s(t) en fonction du temps est appelée équation horaire Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 31

32 Vecteur déplacement : k z x i j y C est la distance pour aller du point M1 au point M. M1M OM ( t) r ( t) Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 3

33 Vecteur itesse d un point : Vecteur itesse moyenne : m x z k i y j MM 1 OM ( t) r ( t) t t t Le ecteur itesse moyenne est parallèle au ecteur déplacement Vecteur itesse instantanée : m Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B OM ( t) r ( t) dr lim lim t0 t t0 t 33

34 Construction géométrique de et m : On calcule la itesse instantanée à partir de la itesse moyenne m1 MM t 10 m MM t ' 3 9 m1 m3 MM t " 4 8 m m3 m4 m4 MM t ''' 5 7 Conclusion: la itesse instantanée à l instant t est assimilée à la itesse moyenne 34 entre deux instants t1 et t, tel que t est milieu de [t1, t] et t petit.

35 Vecteur accélération : Accélération moyenne : Elle caractérise la ariation du ecteur itesse am a m t t t 1 1 a le même sens et direction que Accélération instantanée : a ai lim t 0 t d On peut confondre l accélération instantanée et l accélération moyenne au milieu de l interalle de temps si est très petit. Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 35

36 Construction géométrique de aet a : On cherche l accélération à t7 =0.6 s (correspond au point 7) aec t= 0.1 s m m a 7 m t 8 6 t ( ) a m m 7 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 8 36

37 Étude de et a dans différents systèmes de coordonnées : Coordonnées cartésiennes : Vecteur position : OM xi yj zk x(t), y(t) et z(t) sont les équations paramétriques du mouement Vecteur itesse : Vitesse moyenne: OM r x y z m i j k mxi my j mzk t t t t t Vitesse instantanée: dom dr dx dy dz m i j k xi y j zk37

38 Vecteur accélération : Accélération moyenne : x y z am i j k amxi amy j amzk t t t t Accélération instantanée : d d d d x y z a i j k axi ay j azk Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 38

39 Coordonnées curilignes ou intrinsèques : u T Abscisse curiligne: u N OM s() t Vitesse : On définit deux ecteurs unitaires: u T: porté par la tangente à la trajectoire en M est orienté dans le sens positif: u : porté par la perpendiculaire à la trajectoire et dirigée ers l intérieur N ds u u Donc : T T u T Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B u N 39

40 Accélération : u T a u N N a T a d d( ut) d du a ut Or: d d a u u a u a u Donc: T N T T N N Aec: a T d et a N d dut d un T Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 40

41 r u N u T d ds Et donc: ds ds rd r d 1 ds r r d an r d Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 41

42 Coordonnées polaires : u y M j OM r () t O u r i Position: On repère le point M par la distance OM=r et l angle x OM rt () () t r(t) et (t) sont les équations paramétriques en coordonnées polaires On prend deux ecteurs noueaux unitaires ur et u OM r() t u r Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 4

43 Vitesse: Nous dérions le ecteur position dom d( r( t) ur) dr() t du ur r dur d u dr() t d ur r u Et comme : Alors : On décompose la itesse suiant les deux axes : u u r r r u y j OM r () t O u r i M r x Par identification on a : r dr et d r Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 43

44 Accélération: On dérie le ecteur itesse dr() t d d d( ur r u ) a a d r dr dur dr d d d du a u r u r u r Or on sait que : dur d u et du d u r a a u a u r r Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 44

45 d r dr d dr d d d d a u r u u r u r u r d r d dr d a r u d r r u On décompose l accélération suiant les deux axes: Par identification on a: a a u a u r r a r d r d r a dr d r d Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 45

46 Exemple: En coordonnées polaires le mouement d un mobile est décrit par les équations OM t rt () () t t 4 Dessiner les ecteurs position, itesse et accélération à t = 1s dr d t d r d Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 46

47 Vecteur position: À t = 1s OM (1 s) 1 r( t) 0.5 () t 4 m Echelle: 1 cm 0. m 1 cm 0.4 m/s 1 cm 0.7 m/s Vecteur itesse: dr r t r (1 s) 1 m / s d t (1) 0.39 m / s r 8 8 Vecteur accélération: d r d ar r dr d d a r t ar 1 3 ar 0.69 m / s t a 1.57 m / s a Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B y j OM r () t O a (1 s) i 4 a(1 s) (1 s) u M u r ar x (1 s) r (1 s) 47 (1 s)

48 Coordonnées cylindriques : P est la projection de P dans le plan xoy Vecteur position: Vecteur itesse: OM u zk y dom d( u zk ) x P' d d dz u u k u u k z Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 48

49 Vecteur accélération: d d d d dz a u u k d d d d d d z a u u k a a u a u a k z Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 49

50 Coordonnées sphériques : Vecteur position: x rsincos OM y r sinsin z rcos Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 50

51 Changement de repère ou mouement relatif: x x k j i x x ' k ' i x ' j ' ' x ' Vecteur position: OM OO ' O' M Dans R: OM xi yj zk Dans R : O ' M x ' i ' y ' j ' z ' k ' 51

52 Vecteur itesse: La itesse dans R est dite absolue et notée a = M/R La itesse dans R est dite relatie et notée r = M/R Vitesse absolue: Vitesse relatie : dom dx dy dz a i j k dx ' dy ' dz ' r i ' j ' k ' Calcul de la itesse : dom doo ' do ' M Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 5

53 doo ' do ' M doo ' d( x ' i ' y ' j ' z ' k ') d OO ' dx ' di ' dy ' dj ' dz ' dk ' i ' x ' j ' y ' k ' z ' dx ' dy ' dz ' d OO ' di ' dj ' dk ' i ' j ' k ' x' y ' z ' a r e M / R M / R' R / R' Vitesse d entrainement: doo ' di ' dj ' dk ' e x ' y ' z ' Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 53

54 Cas particuliers: * Si R décrit un mouement de translation donc les dériées des ecteurs unitaires sont nulles: di ' dj ' dk ' 0 doo ' e *Si R et R se déplacent à la même itesse : a r Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 54

55 Vecteur accélération: En dériant on obtient : a d d d a r e a a a a a a a a a r e c M / R M / R' R'/ R c Accélération absolue: Accélération relatie: Accélération entrainement: d OM d x d y d z aa i j k d x ' d y ' d z ' ar i ' j ' k ' d OO ' d i ' d j ' d k ' ae x ' y ' z ' Accélération Coriolis: a c dx ' di ' dy ' dj ' dz ' dk ' Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 55

56 Cas particuliers: * Si R décrit un mouement de translation donc les dériées des ecteurs unitaires sont nulles: d OO ' ae et a 0 c Si en plus le mouement de R est uniforme alors : a 0 et a 0 a a e c a r Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 56

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

Chapitre 1 Cinématique du point matériel

Chapitre 1 Cinématique du point matériel Chapitre 1 Cinématique du point matériel 7 1.1. Introduction 1.1.1. Domaine d étude Le programme de mécanique de math sup se limite à l étude de la mécanique classique. Sont exclus : la relativité et la

Plus en détail

A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE

A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE 1. Grandeurs cinématiques a. Rappels et définitions La cinématique étudie les mouvements sans se préoccuper de leurs causes (c est-à-dire des forces) Le mouvement est le changement

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4 SOAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Prouit ou comoment e eux torseurs 4 2.2 Torseurs élémentaires 4 2.2.1 Torseur couple 4 2.2.2 Torseur

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Chapitre n 1 : CINEMATIQUE DE NEWTON

Chapitre n 1 : CINEMATIQUE DE NEWTON Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 1 : CINEMATIQUE DE NEWTON La cinématique étudie la description du mouvement des mobiles sans en chercher les causes. Le but de la leçon est d'introduire

Plus en détail

CINÉMATIQUE DU POINT

CINÉMATIQUE DU POINT CINÉATIQUE DU POINT La cinématique est la partie de la mécanique qui étudie les mouvements, indépendamment des causes qui les provoquent. 1. RAPPELS 1.1 Caractère relatif du mouvement a. Observations Considérons

Plus en détail

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe.

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe. Chapitre I INTRODUCTION ATHÉATIQUE I.A. I.A.1. Calcul vectoriel Produit vectoriel Plaçons-nous dans un espace vectoriel euclidien à trois dimensions. En faisant subir des rotations identiques aux trois

Plus en détail

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes e B et C Mouements rectilignes 13 Chapitre : Mouements Rectilignes 1. Définitions * Le mouement est rectiligne la trajectoire est une droite. * Le mouement est uniforme (intensité du ecteur itesse instantanée)

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique Page 1 sur 5 1 ère S Physique Mécanique - Enoncé - Remarques préliminaires : - n prendra g = 9,8 N.kg -1. - n traaille dans un référentiel terrestre supposé galiléen. Un jouet, une «petite oiture», est

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Cinématique. Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes.

Cinématique. Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes. Cinématique Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes. Cette discipline de la mécanique fait appel à la géométrie analytique et au calcul infinitésimal.

Plus en détail

Lancer de poids. TS Chimie aux championnats du monde. Exercice résolu

Lancer de poids. TS Chimie aux championnats du monde. Exercice résolu P a e 1 TS Chimie Le lancer de poids aux championnats du monde Exercice résolu Enoncé Lors des championnats du monde d'athlétisme qui eurent lieu à Paris en août 3, le ainqueur de l'épreue du lancer du

Plus en détail

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au 1 2 C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position est constant et il est égal au rayon du cercle. = 3 A- ouvement circulaire non uniforme

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

Chapitre 1. Cinématique et Dynamique. 1.1 Grandeurs cinématiques. 1.1.1 Base cartésienne

Chapitre 1. Cinématique et Dynamique. 1.1 Grandeurs cinématiques. 1.1.1 Base cartésienne Chapitre 1 Cinématique et Dynamique 1.1 Grandeurs cinématiques En classe de 2 e nous avons introduit les grandeurs cinématiques utilisées pour décrire le mouvement d un point matériel : l abscisse curviligne,

Plus en détail

Cinématique des solides

Cinématique des solides MPSI Cours CI-4 : Prévoir les performances cinématiques des chaînes de solides Cinématique des solides Etude cinématique. Géométrie vectorielle.. Fonction vectorielle. On définit l espace vectoriel de

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ)

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ) Chapitre 3 Le potentiel électrostatique Le champ électrostatique peut être caractérisé simplement à l aide d une fonction que nous appellerons potentiel électrostatique. Cette fonction scalaire est souvent

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 er août 2013 à 12:49 Chapitre 5 Les lois de la écanique et ses outils Table des atières 1 Les référentiels et repères 2 2 Les grandeurs de l évolution 2 2.1 Le vecteur de position..........................

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

Chapitre 1. La Cinématique

Chapitre 1. La Cinématique Chapitre 1. La Cinématique La cinématique étudie le mouvement des corps sans se soucier des causes qui l ont produit (c est à dire des forces responsables de la mise en mouvement). 1.1. Référentiel d étude

Plus en détail

Michel Henry Nicolas Delorme

Michel Henry Nicolas Delorme Michel Henry Nicolas Delorme Mécanique du point Cours + Exos Michel Henry Maître de conférences à l IUFM des Pays de Loire (Le Mans) Agrégé de physique Nicolas Delorme Maître de conférences à l université

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

Notes du Cours de Mécanique 1 er semestre, année 2011/2012

Notes du Cours de Mécanique 1 er semestre, année 2011/2012 Ecole Polytechnique de l Université de Nice - Sophia Antipolis CiP1 Notes du Cours de Mécanique 1 er semestre, année 2011/2012 Patrizia Vignolo Jean-Michel Chauveau Thibault Gayral Sommaire : Introduction

Plus en détail

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m EEl 1 ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS MESURE DU RAPPORT e/m 1. THEORIE 1.1. Effet d un champ électrique sur une charge électrique Dans un champ électrique E une

Plus en détail

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ 2 Champ et potentiel électrostatique Les e ets électriques peuvent être décrits par deux grandeurs que nous allons étudier dans ce chapitre : le champ électrostatique (grandeur vectorielle) et le potentiel

Plus en détail

Contrôle des spécifications dimensionnelles et géométriques sur Machines à Mesurer Tridimensionnelles

Contrôle des spécifications dimensionnelles et géométriques sur Machines à Mesurer Tridimensionnelles Contrôle des spécifications dimensionnelles et géométriques sur Machines à Mesurer Tridimensionnelles 1 Inspection d une spécification portée sur un dessin Les étapes : Définir selon la norme (ISO) la

Plus en détail

PeiP Polytech Paris-Sud

PeiP Polytech Paris-Sud PeiP Polytech Paris-Sud Année 1 - Semestre 2 MECANIQUE 2011-2012 C.Pasquier Polycopié réalisé avec la suite libre Openoffice.org 3.3.0 (http://www.openoffice.org) Cours de mécanique S2-PoPS et L1: C.Pasquier,

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

Cinématique à deux et trois dimensions de la particule. Mouvements relatifs.

Cinématique à deux et trois dimensions de la particule. Mouvements relatifs. Physique Générale Cinématique à deux et trois dimensions de la particule. Mouements relatifs. TRAN Minh Tâm Table des matières Mouement à deux et trois dimensions 27 Référentiels, position et déplacement.................

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Partiel PHY121 Mécanique du point

Partiel PHY121 Mécanique du point Université Joseph Fourier Grenoble Licence Partiel PHY2 Mécanique du point Vendredi 23 mars 202 Durée h30 Calculatrices et documents non-autorisés Pour chaque question, 4 réponses sont proposées dont ou

Plus en détail

Chapitre 7 Leschangementsde référentiels

Chapitre 7 Leschangementsde référentiels Chapitre 7 Leschangementsde référentiels 59 7.1. Introduction 7.1.1. Position du problème L étude des trajectoires di ère selon le référentiel dans lequel on se place. Par exemple, observons la valve d

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S )

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 01 Septembre 010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 006-007) Lycée Stendhal, Grenoble

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

TD 12 Description et paramétrage du mouvement d un point = cinématique du point matériel

TD 12 Description et paramétrage du mouvement d un point = cinématique du point matériel Mécanique I 1TPC Exercice 1 Définitions 1. Qu est-ce qu un référentiel? Pourquoi doit-on le définir avant de parler de mouvement? Qu est-ce qui distingue un repère et un référentiel? 2. Définir une base,

Plus en détail

SCIENCES SUP. 2 e édition. Cours et exercices corrigés. Licence 1 re et 2 e années COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT. Alain Gibaud Michel Henry

SCIENCES SUP. 2 e édition. Cours et exercices corrigés. Licence 1 re et 2 e années COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT. Alain Gibaud Michel Henry SCIENCES SUP Cours et exercices corrigés Licence 1 re et 2 e années COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT 2 e édition Alain Gibaud Michel Henry COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT Alain Gibaud Professeur

Plus en détail

TS Physique D Aristote à aujourd hui Exercice résolu

TS Physique D Aristote à aujourd hui Exercice résolu P a g e 1 TS Physique Eercice résolu Enoncé -34 avant JC : Aristote déclare qu une masse d or, de plomb ou de tout autre corps pesant tombe d autant plus vite qu elle est plus grosse et, en particulier,

Plus en détail

1 Outils mathématiques pour la Physique

1 Outils mathématiques pour la Physique Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier TUE 302 : Outil Physique et Géophysique 1 Outils mathématiques pour la Physique k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr

Plus en détail

Applications mathématiques à la physique

Applications mathématiques à la physique Applications mathématiques à la physique Serge Robert cégep Saint-Jean-sur-Richelieu RÉSUMÉ Je vais présenter quelques problèmes qui sont traités dans le cours Intégration des apprentissages en Sciences

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES Exercice n. (correction) Répondre par VRAI (V) ou FAUX (F) : Question Soient A, B et C trois points distincts du plan. PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES a) A, B et C sont alignés si et seulement si :

Plus en détail

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE

STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE ÉCOLE D'INGÉNIEURS DE FRIBOURG (E.I.F.) SECTION DE MÉCANIQUE G.R. Nicolet, revu en 2006 STATIQUE GRAPHIQUE ET STATIQUE ANALYTIQUE Eléments de calcul vectoriel Opérations avec les forces Equilibre du point

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Afin de décrire le mouvement d un solide, il faut : Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 16 : Cinématique - Mouvement d un point au cours du temps. Comment décrire le

Plus en détail

1 Exercices d introduction

1 Exercices d introduction Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD 4 : accélération, mouvement parabolique, mouvement oscillant 1 Exercices d introduction 1. Evolution de la population mondiale Année (1er janvier) 1500 1600

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

Mécanisme d essuie glace Bosch

Mécanisme d essuie glace Bosch 1- Montrer que V ( 3/ 0) 0,5 m/ s 30 mm On mesure sur le document réponses : O mes = 30 mm L échelle est de 1/ 2 donc O reelle = 30 1.4 = 42mm 2π V ( 3/ 0) = O Ω (3/ 0) = 0.042 114 = 0.5 m/ s 60 V ( 3/

Plus en détail

Mécanique des solides déformables

Mécanique des solides déformables Mécanique des solides déformables Auteur Michel MAYA 1 Descriptions 2 Représentations graphiques Ce cours est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité + Pas d utilisation

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Théorème d Ampère et applications

Théorème d Ampère et applications 6 Théorème d Ampère et applications 1 Théorème d Ampère Equivalent du théorème de Gauss pour l électrostatique. Permet de calculer des champs simplement en utilisant la symétrie des courants. Mais il faut

Plus en détail

Géométrie dans l Espace

Géométrie dans l Espace Géométrie dans l Espace Année scolaire 006/007 Table des matières 1 Vecteurs de l Espace 1.1 Extension de la notion de vecteur à l Espace............................. 1. Calcul vectoriel dans l Espace......................................

Plus en détail

un repère orthonormé de l espace.

un repère orthonormé de l espace. Terminale S GEOMETRIE Ch 13 DANS L ESPACE. Soit ( O ; i, j, k ) un repère orthonormé de l espace. I) Droites et plans dans l espace : Propriété 1 : Soient A et B deux points de l espace. AB est l ensemble

Plus en détail

Cinématique généralités - Exercices d'application directe du cours :

Cinématique généralités - Exercices d'application directe du cours : Cinématique généralités - Exercices d'application directe du cours : Référentiel, repère Application n 1 : Un manège de chevaux de bois tourne en sens inverse des aiguilles d'une montre. Pierre et François

Plus en détail

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011 Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 010-011 novembre 010 I Définition d une conique en terme d équation cartésienne On se place dans le repère orthonormé direct (0, i, j ).

Plus en détail

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne De l atome aux galaxies, la matière est en mouvement. La mécanique se donne pour but de décrire le mouvement d objets appelés systèmes ; l étude est dans

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous Cours ENSIS MEC101 Mécanique des systèmes et des milieux déformables CINEMTIQUE GRPHIQUE 2D Polycopié sans trous 1/20 I) MOUVEMENT D'UN SOLIDE 1.1. Solide du point de vue cinématique Un mécanisme est composé

Plus en détail

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2 Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 1 11 m 3 kg 1 s 2 Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition Page xxv (dernier tiers de page) le terme de Coriolis est supérieur à 1% du poids) Chapitre 1 Page

Plus en détail

Cinématique des solides

Cinématique des solides Cinématique des solides 1- Positions Définir une position n a un sens que si l on précise par rapport à quoi se réfère cette position. Le référent est un repère ou un solide. Pour définir une position

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

Produit scalaire dans l Espace

Produit scalaire dans l Espace Produit scalaire dans l Espace Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 014/015 Table des matières 1 Produit scalaire du plan 1.1 Différentes expressions du produit scalaire............................... 1.

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

1 Notion d espace vectoriel

1 Notion d espace vectoriel Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Résumé de cours sur les espaces vectoriels et les applications linéaires Les vecteurs du plan, les nombres réels, et les polynômes à coefficients

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques Chapitre 4 Distributions de courants En électrostatique, les charges restent immobiles. Leur déplacement est à l origine des courants électriques qui sont la source du champ magnétique que nous étudierons

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction Electricité et magnétisme - TD n 1 Induction 1. Inductance mutuelle - transformateur On considère un solénoïde de section circulaire, de rayon R 1, de longueur, et constitué de N 1 spires. A l intérieur

Plus en détail

Courbes planes parametrées et polaires

Courbes planes parametrées et polaires CPGE My Youssef, Rabat Õæ k QË@ á Ô g QË@ é

Plus en détail

Chapitre 8 - Trigonométrie

Chapitre 8 - Trigonométrie Chapitre 8 - Trigonométrie A) Rappels et compléments ) Le cercle trigonométrique a) Définitions On appelle cercle trigonométrique le cercle de centre O et de rayon dans un repère orthonormal (O, I, J),

Plus en détail

Cinématique et dynamique du point matériel. I. Relativité du mouvement et référentiel

Cinématique et dynamique du point matériel. I. Relativité du mouvement et référentiel Cinématique et dynamique du point matériel. I. Relativité du mouvement et référentiel I.A RELATIVITE DU MOUVEMENT/ Rappels de seconde: La description d'un mouvement est relative au choix d'un référentiel

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

Cours de physique. Classes 1B et 1C. Athénée de Luxembourg

Cours de physique. Classes 1B et 1C. Athénée de Luxembourg Cours de physique Classes 1B et 1C Athénée de Luxembourg Table des matières 1 Cinématique et Dynamique 5 1.1 Grandeurs cinématiques.............................. 5 1.1.1 Base cartésienne..............................

Plus en détail

Hydraulique des terrains

Hydraulique des terrains Hydraulique des terrains Séance 3 : Hypothèses de l écoulement en conduite Guilhem MOLLON GEO3 2012-2013 Plan de la séance A. Cinématique d écoulement -Lignes caractéristiques -Vitesses et débits B. Hypothèse

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

6. Ondes électromagnétiques et rayons lumineux

6. Ondes électromagnétiques et rayons lumineux 6. Ondes électromagnétiques et rayons lumineux Ce chapitre contient des rappels d optique géométrique et vise à faire le lien entre les notions d ondes étudiées au début du cours et l optique géométrique.

Plus en détail

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE DURÉE DU JUR E FCTI DE LA DATE ET DE LA LATITUDE ous allons nous intéresser à la durée du jour, prise ici dans le sens de période d éclairement par le Soleil dans une journée de 4 h, en un lieu donné de

Plus en détail

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE I Modèle de l oscillateur harmonique (O.H.) I. Exemples Cf Cours I. Définition Définition : Un oscillateur harmonique à un degré de liberté x (X, θ,... ) est un système physique

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération 2 e B et C 1 Position. Vitesse. Accélération 1 Mécanique : Cinéatique du point La écanique est le doaine de tout ce qui produit ou transet un ouveent, une force, une déforation : achines, oteurs, véhicules,

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

Pierre BOURDET sept. 96 - fev. 2005. Tolérancement géométrique

Pierre BOURDET sept. 96 - fev. 2005. Tolérancement géométrique Tolérancement géométrique Modèle nominal - Réel - Écarts Géométrie nominale Représentation du réel Écarts Écarts Nuage de points Éléments de substitution Tolérancement : spécifier les limites de variation

Plus en détail

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide Chapitre 5 Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide 5.1 Equations de propagation pour E et B Dans le vide, au voisinage de tout point où les charges et les courants sont nuls, les équations

Plus en détail

Cinématique du point

Cinématique du point Notes de Cours PS 91 Cinématique du point La cinématique du point est l étude du mouvement d un point matériel indépendamment des causes de ce mouvement. En pratique l approximation du point matériel peut

Plus en détail

Métropole - Juin 2012 BAC S Correction

Métropole - Juin 2012 BAC S Correction Métropole - Juin 0 BAC S Correction / 7 Eercice. La courbe C est sous l ae des abscisses pour [-3 ;-]. Affirmation vraie. Sur [- ;], f () 0. Donc f est croissante sur cet intervalle. Affirmation vraie

Plus en détail

Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel

Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 Mécanique Chapitre 1 : Cinématique du point matériel On se place dans le cadre de la mécanique classique (newtonienne) qui convient très bien pour expliquer

Plus en détail

PCSI Définition : la cinématique est l étude et la description des mouvements des corps sans préoccupation des causes qui les produisent.

PCSI Définition : la cinématique est l étude et la description des mouvements des corps sans préoccupation des causes qui les produisent. 1 PCS 2015 2016 Quelques notions de cinématique 1. bjet et cadre de l étude Définition : la cinématique est l étude et la description des mouvements des corps sans préoccupation des causes qui les produisent.

Plus en détail

Synthèse d'image avancée

Synthèse d'image avancée Plan Snthèse d'image avancée Cours 2: Transformations, perspective et caméras Motivation Rappels d algèbre linéaire Transformations Caméra sténopé, projection Sources: Xavier Granier, Nicolas Holzschuch

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

Mesure d angles et trigonométrie

Mesure d angles et trigonométrie Thierry Ciblac Mesure d angles et trigonométrie Mesure de l angle de deux axes (ou de deux demi-droites) de même origine. - Mesures en degrés : Divisons un cercle en 360 parties égales définissant ainsi

Plus en détail

Outils Mathématiques 4

Outils Mathématiques 4 Université de Rennes1 Année 5/6 Outils Mathématiques 4 Intégrales de surfaces résumé 1 Surfaces paramétrées éfinition 1.1 Une surface paramétrée dans l espace, est la donnée de trois fonctions de classes

Plus en détail