Entretien avec Pierre Bayle DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION GROUPE EADS. EADS: une grande réussite industrielle européenne.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entretien avec Pierre Bayle DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION GROUPE EADS. EADS: une grande réussite industrielle européenne."

Transcription

1 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:41 Page 1 1à 3 4 à8 9 «Connaître nos racines, n est-ce pas la meilleure façon de construire notre futur?» Philippe Camus 1 er coprésident d EADS Sommaire Entretien Entretien avec P. Bayle Commémorations Roland Garros, géant méconnu de l aviation Centenaire aéronautique à Bordeaux L École de pilotage Hanriot de Bourges C était hier 10 à11 La vie des associations 12 Point sur la restauration de l Alouette II (suite et fin) Airitage pour les «Nuls»: La vidéo Déménagement de l AMPE et ouverture aux chercheurs Éditorial de Claude Goumy, Président de l AMPE EADS a déjà 10 années d existence, notre association aussi. Mais plus d un siècle d'activités industrielles des sociétés fondatrices d origine en constitue le socle et AMPE est fière à la fois de participer à la sauvegarde de ce patrimoine industriel historique exceptionnel et de suivre le développement de la société européenne EADS vers un leadership mondial. Pierre Bayle, Directeur de la communication d EADS, a bien voulu répondre à nos questions sur cette étape importante du groupe EADS, et en complément notre viceprésident Hans-Ulrich Willbold, chef du département Heritage d EADS, nous a retracé les grands événements des 10 ans passés. Un bilan positif compte-tenu des enjeux industriels et prometteur pour les dix ans à venir. Entretien avec Pierre Bayle DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION GROUPE EADS EADS: une grande réussite industrielle européenne. AMPE: Pierre Bayle, comment EADS célèbre ses 10 premières années d activités en Europe et dans le monde? P. B.: Résolument tourné vers l avenir! EADS va d abord célébrer sa jeunesse, en invitant des collégiens et des lycéens sur ses principaux sites à travers l Europe, avant les vacances scolaires. Plusieurs dizaines de milliers d adolescents vont avoir l occasion unique d entrer sur nos sites, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume- Uni, pour rencontrer des ingénieurs et spécialistes, découvrir des métiers d avenir et parler de leur propre avenir. EADS n est pas seulement une magnifique réussite industrielle de l Europe d aujourd hui, c est aussi une passerelle vers les technologies du futur et les défis les plus audacieux. Notre ambition, nous voulons la partager avec ceux qui demain mettront en œuvre ces technologies et feront de nos rêves d Européens une réalité. AMPE: Quels enseignements tirez-vous de ces dix années d intégration industrielle pour former une vraie société européenne? Est-ce un succès? Que faut-il faire encore? P. B.: Le simple fait d avoir réuni le meilleur des activités aéronautiques, spatiales et de défense dans nos quatre pays est déjà une fantastique réussite. Parmi les sociétés qui ont uni leur destin en créant EADS, combien auraient connu les mêmes succès ou auraient même simplement survécu en restant isolées? Bien sûr, cette intégration n a pas été évidente, elle a été douloureuse car elle nous a tous forcés à sortir de nos habitudes, de nos routines, de nos certitudes. Le nier serait nier l évidence. Mais le résultat est là: la diversité culturelle que nous vivons quotidiennement au-delà du langage commun (l anglais) et des pratiques communes ne nous empêche pas de ressentir ensemble une fierté collective, celle d appartenir à un Groupe qui a su se hisser au niveau des plus grands groupes américains et parfois les dépasser. N 16 JUIN 2010 Entretien Pour les prochaines années l ambition de notre Association est de faire connaître ce patrimoine dans les divisions et filiales d EADS qui comptent de plus en plus de collaborateurs n ayant pas connu les suite de l Éditorial page 3 Pierre Bayle devant le Blériot XI. (1) AMPE :AEROSPATIALE MATRA, Patrimoine d EADS. (2) P. B. : Pierre Bayle suite de l Entretien page 2

2 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:43 Page 2 2 Entretien Commémorations avec Pierre Bayle suite de l Entretien avec de la page 1 AMPE: EADS a dû faire face à une conjoncture assez défavorable : faiblesse du dollar, crise financière, projets structurants ambitieux, difficultés des compagnies aériennes, Comment EADS a-t elle pu les maîtriser? P. B.: EADS n a pas attendu la crise mondiale pour se renforcer et lancer des plans d économies et de modernisation (Power8, Power8+, Future EADS) dont le but n est pas seulement quantitatif mais qualitatif: réaliser des synergies, améliorer la gestion des programmes, privilégier la productivité. Lancée en 2007, la vision stratégique «Vision 2020» a fixé trois axes au développement du Groupe: équilibrer les activités avions commerciaux liés aux cycles aéronautiques par des activités connaissant des cycles différents (aéronautique militaire, programmes de défense et de sécurité, etc); développer les activités de services qui garantissent une activité sur une durée plus longue que les plateformes ; enfin développer notre présence hors d Europe afin d équilibrer la production en Euro par une production en zone non-euro. Cette évolution sera très progressive mais le cap est donné et nous a permis d affronter la crise avec plus de préparation que d autres industries qui se sont laissées surprendre. L avion de transport militaire, A400M. AMPE: EADS est la première société européenne industrielle, première exportatrice, porteuse d innovation et d emploi. Est-ce que le grand public le sait? EADS est effectivement un grand succès industriel : en 10 ans, notre chiffre d affaires a crû de 75%, et nous exportons aujourd hui environ 75% de notre production. Grâce à cette formidable croissance, nous avons créé plus de nouveaux emplois de haute technologie! Pour nourrir cette croissance, nous avons investi plus de 22 milliards en R&D et déposé plus de 8000 brevets. Le public le sait :nos produits sont connus, et admirés. Nous devons maintenant continuer à faire rêver le public, et notamment les jeunes. Il nous faut attirer les ingénieurs les plus brillants si nous voulons continuer à faire la course en tête dans la compétition mondiale qui s accélère. Il faut également susciter l intérêt des plus jeunes pour les sciences : les actions menées par la Fondation EADS dans les L Airbus A330 en cours de ravitaillement. écoles sont un levier important. Nous avons également apporté notre soutien à l ouverture d un espace enfants au Musée de l Air et de l Espace du Bourget : «Planète pilote» qui devrait susciter des vocations pour l aérospatiale! AMPE: Les médias font encore état des tensions franco-allemandes dans la gouvernance et les arbitrages industriels d EADS. Qu en est-il exactement? P. B.: C est au contraire l équilibre entre gouvernements français et allemand qui a permis de mettre en place la gouvernance unique au sein d EADS, mettant fin à une dualité de gestion qui effectivement paralysait auparavant le fonctionnement quotidien du Groupe. Aujourd hui, grâce à cette structure plus intégrée, les clivages francoallemands ne sont plus internes à l entreprise. Au contraire, on constate une grande solidarité des cadres du Groupe pour défendre les projets d EADS et de ses D. R. De gauche à droite: EC155, EC135, AS355. filiales face à des gouvernements dont l ambition européenne a singulièrement diminué depuis la création d EADS. Il subsiste sans doute des particularismes nationaux, des sensibilités et des pratiques syndicales différentes, des disparités de la charge de travail en fonction des programmes, mais il s agit de plus en plus de rivalités de sites et non plus de tensions nationales. AMPE: Quelle est la vision 2020 d EADS? Une société mondiale avec un nouveau nom? P. B. : La Vision 2020, comme je l ai décrite plus haut, est celle d un rééquilibrage des activités du Groupe pour amoindrir sa vulnérabilité aux effets de cycle. Il nous faut renforcer l impact des marques mondialement connues que sont Airbus et Eurocopter, et à un moindre degré EADS Astrium et EADS/Défense et Sécurité, tout en développant la notoriété du Groupe auquel participent ces marques. Le nom est celui qu ont voulu, ensemble, nos actionnaires au moment de la création du Groupe. Chaque lettre d EADS a une signification précise. L évolution propre de ce nom est moins importante que l identité commune qui révèle aussi bien la force des marques que celle du Groupe qui les rassemble. C est sur cette identité commune que nous travaillons aujourd hui.

3 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:45 Page 3 Entretien avec Pierre Bayle 73 AMPE: Le futur d u groupe industriel ne se bâtit que sur des racines fortes. Comment voyez-vous la sauvegarde du patrimoine industriel des sociétés fondatrices d EADS dans un cadre européen, issu de contextes nationaux? P. B.: Cette première décennie du Groupe nous a permis d intégrer le patrimoine des sociétés fondatrices qui s appelaient Aerospatiale Matra, DASA et CASA. En termes de patrimoine, il existe des différences : les fondations sont plus riches côté allemand (Dornier, Messerschmitt notamment), permettant de conserver un patrimoine aéronautique considérable, ce qui n était pas le cas en Espagne et en France. Aujourd hui, le regard est différent : nous sommes héritiers non seulement de ces sociétés fondatrices, mais de toutes celles qui les ont précédées, et en ce sens nous sommes les véritables héritiers d un patrimoine européen, y compris au Royaume-Uni. Suite à la demande des dirigeants du Groupe de réaffirmer l ancrage et les racines nationales d EADS dans chacun de nos quatre pays domestiques, l effort en direction du patrimoine sera sans doute encouragé, malgré les contraintes économiques de la crise et des plans d économie. En participant à des acquisitions modestes ou partagées (comme le Potez 60 à L Airbus A380. Avant projet Spacejet, pour faire du tourisme spatial. Un beau vol groupé Eurocopter. Méaulte), en développant une politique de partenariat avec de grands musées aéronautiques (Musée de l air et de l espace du Bourget) et en renforçant l action d AMPE qui travaille à la mise en réseau des Associations des sites EADS et ses filiales et des associations de collectionneurs (Amicale Jean-Baptiste Salis à La Ferté Alais), EADS va s efforcer de rayonner dans les quatre pays pour rappeler notre longue histoire et notre légitimité à être les champions européens du secteur. AMPE: EADS affiche une rentabilité financière négative pour l actionnaire fidèle, pas de dividende en À quand l embellie? P. B. : Le Groupe a incontestablement, comme de nombreux secteurs de l économie, enregistré les effets de la crise, d où une certaine déception aujourd hui. Pour autant, EADS reste sur la route de la croissance, avec des programmes qui nous engagent pour les 50 prochaines années (A380, A400M, A350, Tigre, NH90, lanceurs Ariane, drones, etc), avec un carnet de commandes encore conséquent qui nous assure plusieurs années de production à travers toutes les activités du Groupe, et aussi avec un développement de partenariats régionaux (Brésil, éditorial suite de l Éditorial de la page 1 sociétés d'origine AEROSPATIALE et MATRA, mais aussi à l extérieur du groupe auprès du public. Notre participation à l exposition du centenaire Blériot au Musée des Arts et Métiers de Paris de juin à octobre 2009 avec le simulateur de vol transmanche du Blériot XI, en est un exemple concret. La Direction d EADS a initialisé, en concertation avec notre association, un audit sur l existant patrimonial dans le groupe et à partir de cet inventaire, définira une politique patrimoniale d'eads, avec des moyens et des partenariats associés. Nous souhaitons que tous nos membres, en particulier les associations membres de notre réseau, participent activement à l'élaboration de ce dossier et aux débats qui en résulteront. Notre assemblée générale tenue le 16 juin 2010 a permis de confirmer les progrès de l activité de l association et ses objectifs à moyen terme.ceci n'a pu être obtenu que grâce au concours financier de MBDA et de la Fondation d Entreprise d'eads que nous remercions vivement. Mais notre action ne peut se développer que par votre participation comme adhérent et votre investissement personnel dans nos activités. Rejoignez-nous, jeunes et anciens, nous avons de beaux projets qui vous passionneront. Claude Goumy Président de l AMPE Mexique, Inde, Asie du Sud-Est, Chine, Corée) qui nous ouvrent durablement l accès aux marchés en plus forte hausse. EADS n est pas une valeur pour les spéculateurs mais au contraire, comme vous le soulignez, pour les actionnaires fidèles: pour de nombreux analystes, l action est sous-cotée et il semble assuré qu avec la reprise économique, EADS renouera avec les succès avec autant de dynamisme qu au cours de ses dix premières années. Entretien avec Pierre Bayle réalisé par l AMPE, mai 2010

4 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:46 Page 4 4 Commémorations 2010 Roland Garros, géant méconnu de l aviation Roland Garros, 6 octobre octobre 1918 D. R. Histoire d un sportif et aviateur, paradoxalement victime d une erreur d appréciation médiatique sans précédent: l honneur que lui fit son ami Lesieur, président du Stade Français, de donner son nom au stade construit pour la Coupe Davis en 1928, en a fait aux yeux du monde entier un joueur de tennis, sport qu il n a jamais pratiqué! Les débuts de l Armée de l Air brésilienne Début janvier 1912, Garros se rendit au Brésil et en Argentine avec Audemars et Barrier, où il réalisa le 8mars le premier voyage au Brésil, de São Paulo à Santos. Mais auparavant, il avait donné mi-février, au cours d une semaine d aviation, des leçons de pilotage à une trentaine d officiers de l armée brésilienne, dont Ricardo Kirk, qui devint le premier pilote militaire du grand état. liaison «Carthage- Rome», ce qu il fit, en 4 étapes, du 18 au 22 décembre Pour la première fois deux continents, l Afrique et l Europe, étaient reliés par les airs, un survol maritime sans précédent de 285 km. Désormais sacré meilleur pilote du monde, avec quelques mois auparavant sa victoire écrasante, le seul à braver la tempête, au Circuit d Anjou, puis sa razzia sur les prix au Meeting de Vienne, Garros semblait au faîte de sa gloire. Collection C. Carlier Morane-Saulnier I (MS6) n 750, version plus puissante du Morane-Saulnier N. Ce sont les 1 er chasseurs modernes en juin 1915, suite à l expérimentation du tir à travers l hélice par Garros. Voici donc l extraordinaire palmarès de celui qui fut d abord un champion cycliste, de football et de rugby. La première opération aérienne militaire de l histoire Alors que l avion commençait tout juste à voyager (420 km de Paris à Volvic), les Moisant International Aviators, véritable équivalent aérien des cirques ambulants, firent une étape remarquable, et pourtant aujourd hui oubliée. Du 22 octobre 1910 à début mai 1911, 5 pilotes et leurs 12 avions, Demoiselle & Blériot XI essentiellement, volèrent ainsi dans 18 villes, de New York à Mexico et La Havane, transportés en train entre les étapes. C est à l étape d El Paso que Garros (3 h de vol au total à son arrivée à New York!), Simon et Barrier, sur Blériot XI, Hamilton sur son Curtiss, réalisèrent du 7 au 10 février 1911 les premières reconnaissances aériennes de l histoire en observant les combats des insurgés mexicains. Records du monde d altitude Volant longtemps «au ras des pâquerettes», les pilotes commencèrent en 1910, à s élever : Latham m le 7 janvier, Morane m le 11 août, Legagneux 3100m le 8 décembre. Garros était certes devenu en quelques mois l un des meilleurs pilotes au monde, 2 e du Paris-Rome et du Circuit Européen. Mais, diplômé de HEC, il fut aussi un théoricien: il estima que le record significatif était celui de l altitude, car ce dernier nécessitait la réalisation d avions non seulement allégés, mais aussi plus sûrs, et donc utilisables en cas de guerre. Le 4 septembre 1911, il établit ainsi son premier record à Cancale, 3950 m sur son 7 e (!) Blériot XI,spécialement allégé.puis le 5 septembre 1912, m à Houlgate sur son 11 e Blériot XI. Et une troisième fois le 11 décembre 1912, 5610 m à Tunis sur Morane- Saulnier H. Premier vol intercontinental Mais pourquoitunis, outre le beau temps? Afin de réaliser une spectaculaire La Méditerranée vaincue! Le 23 septembre 1913, au petit matin, à 5h47, un petit monoplan M-SH de 80 ch s élança de la piste de Fréjus, cap au sud, pour une folle tentative de traversée de la Méditerranée, 800 km, dont la moitié sur les flots! Vers 7 h, une explosion secoua son Gnome rotatif, ressort de rappel d un «Émouvante photo, quelques instants avant le début de l extraordinaire traversée de la Méditerrannée, le 23 septembre 1913 à Fréjus à 5 h 47 du matin: Garros aux commandes de son MS H». Morane-Saulnier type H n 16 (liaison postale Villacoublay-Pauillac par le LT Ronin en octobre 1913), Garros est le 1 er a traverser la méditerranée le 23 septembre 1913 à bord d un Morane-Saulnier H. D. R. Collection C. Carlier

5 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:47 Page 5 Commémorations D. R. Blériot XI. cylindre brisé. Mais le robuste moteur continuant à tourner, Garros persista, Ajaccio à 8h10, Cagliari à 11h35! C est alors qu un nouveau claquement retentit, vers 12h45, la moitié d un axe culbuteur cassé. Le fidèle moteur ne cédant pas, Garros persévéra, puis ayant aperçu trois bâtiments de la Marine allant à son encontre, il coupa tout, avant de se raviser, remettre en route et remonter! À 13h45 Bizerte vit un inattendu aéroplane se poser, au terme de la deuxième mythique traversée de l histoire. Quatre ans après celle de la Manche (Blériot en 32minutes) et 14 ans avant celle de l Atlantique (Lindbergh en 33h). Lors du 3 e rallye aérien de Monaco en avril 1914, Garros, qui avait engagé cinq M-SG, H, O et Spécial, fit une incroyable razzia sur les récompenses, se classant 1 er et 2 e (!), outre quatre autres prix. Également infatigable promoteur, il publia un «Guide de l aviateur», plaidant pour le développement d écoles et d avions de sport «amateurs». Il organisa une association de pilotes, et des simulacres de combats aériens dès le 10mai1914 à Buc. Le premier avion de chasse au monde Réunionnais, donc exempté du service militaire, Garros s engagea néanmoins et fut affecté le 15 août 1914 à l escadrille MS 23, équipée de M-S L Parasol à aile haute. Frustré de ne pouvoir abattre d avions ennemis avec son mitrailleur, il débuta le 11septembre une active collaboration avec Saulnier, qui avait breveté le 4avril précédent un système de tir synchronisé à travers l hélice. C est finalement un système de déflection des balles par l hélice qui fut, non sans mal, mis au point, cependant que le 5 octobre Frantz et Quénault remportaient la première victoire aérienne avec leur Voisin biplace (pilote et mitrailleur) à moteur à l arrière. Un moteur à l avant imposait que le mitrailleur se tienne debout pour pouvoir utiliser l arme, installée en position haute sur un trépied ou l aile supérieure d un biplan Le 1 er février 1915 Garros fut affecté à la MS26 à Dunkerque, équipée de l unique M-S L spécialement modifié. Le 1 er avril il descendit en flammes l Albatros B.II n D 177 à Oudecapelle : l avion de chasse venait de naître, pour la première fois un pilote obtenait seul une victoire aérienne, la 6 e alliée! La supériorité de ce M-S L était telle que Garros engrangea dans la foulée les 7 e et 8 e victoires alliées, un Aviatik le 15 avril et un autre Albatros le 18avril au matin, avant d être trahi par son moteur l après-midi. Il passa trois années dans cinq camps de représailles, creusa deux tunnels, échangea par messages codés, et finit par s évader déguisé en officier allemand le 15 février 1918! Dès le 20 août il reprit du service dans son escadrille devenue Spa 26 sur SPAD VII, obtint le 2 octobre une quatrième victoire contre un Fokker D.VII, le meilleur chasseur allemand de la guerre. Le 5 octobre, à l issue d un combat acharné, son SPAD XIII se désintégra en plein vol à St Morel, près de Vouziers, probablement suite à un dérèglement de ses mitrailleuses. Le 26 janvier, dans le grand amphithéâtre du M.A.E., pour commémorer la formidable épopée de ROLAND GARROS, Jean-Pierre LEFÈVRE-GARROS, dévoilait une plaque à la mémoire de ce grand pilote en présence de gauche à droite J.-P. Lefèvre-Garros, R. Couillandre (sup Aéro), J.-L. Payart (ARGAT), Ch. Tilatti (MAE), Guy Schaeffert (3AF), D. Boehringer (HEC volants), Ph. Jung (3AF) et J.-P. Lombard (HEC). Un monstre sacré de l aviation venait de disparaître en plein ciel de gloire, à la veille même de ses 30 ans, un mois seulement avant la victoire. Philippe Jung Président Commission Histoire AAAF,Membre du C.A. Note - L AAAF a lancé le projet d une Année Mondiale Roland Garros 2013 Ph. Van Lierde. Roland Garros, pionnier de l Aviation Éditions Ananke/Lefrancq Si vous souhaitez en savoir plus sur la vie de ce formidable pilote, n hésitez pas à vous procurer l ouvrage de son biographe Jean-Pierre Lefèvre-Garros. C est aussi une bonne idée de cadeau pour un passionné. La rédaction

6 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:48 Page 6 6 Commémorations 2010 Phototypie, Ch Chambon D.R. CENTENair 2010 : Bordeaux fête un siècle d aéronautique en Aquitaine Durant l année 1910 le ciel aquitain est pour la première fois traversé par des aéroplanes. Les pilotes sont de véritables héros car les appareils de l époque sont rudimentaires et les vols risqués. Léon Delagrange et son Blériot XI, départ pour son dernier vol. L inauguration de ce qui devait être un grand aérodrome à la Croix d Hins (commune de Marcheprime) prévue pour le 1 er décembre 1909 fut annulée pour cause de mauvais temps. Le 3 janvier 1910, Léon Delagrange revint pour effectuer un vol, écourté par une panne. Le lendemain, en circuit fermé, une aile de son Blériot 11 se brise, il y trouve la mort. Il n y aura pratiquement plus d activités sur ce terrain sauf en août Ce mois là aura lieu le 1 er meeting aérien de Gironde organisé notamment par MM Lesire et Wallon. Le 28 de ce mois, Eugène Ruchonnet parti du domaine de Beaudésert (Mérignac) survole Bordeaux pour la première fois et la 1 re Grande Semaine de l Aviation est organisée sur cette propriété. En 1911, Marcel Issartier qui avait déjà créé un aérodrome à Sarcignan (commune de Villenave d Ornon), décide de créer un terrain d aviation près de la parcelle où Marcel Issartier devant son avion Deperdussin. s était déroulée la manifestation de 1910, à l emplacement de l actuel aéroport international. Début avril 1912 ce terrain est inauguré et devient «l aérodrome de Bordeaux-Mérignac». Cet endroit va devenir un haut lieu de l aviation bordelaise. L aviation et l aéronautique vont constituer une fabuleuse aventure du XX e siècle dont peu de régions en France peuvent s enorgueillir. À Bordeaux, les avions vont non seulement voler mais sont fabriqués et continuent de l être grâce à des constructeurs célèbres. Dès la fin de 1916, l industriel de Marçay s installe à Bordeaux- Bacalan où il va construire, avec ouvriers environ, 400 avions Spad VII. En 1936 Blériot construit son usine à Bègles. En parallèle la société Motobloc à Bordeaux Bastide construit des moteurs Salmson ; Blériot acquiert le domaine de Tartifume à Bègles et débute la fabrication de Spad VII et XIII. En 1924, Dyle et Bacalan se lancent dans la construction aéronautique dont l activité sera rachetée en 1929 par Nieuport créant ainsi la SAB, Société Aérienne Bordelaise, qui sera intégrée au sein du groupement UCA réalisant ainsi la concentration industrielle préconisée par le Ministère de l Air. En 1935, le groupe Potez-Bloch-CAMS crée la SASO, Société Aéronautique du Sud-Ouest. En 1934, le Ministère de l Air décide d implanter quai de la Souys un atelier de réparation des moteurs d avions militaires, l ARMA, qui débute son activité en Dassault installé en 1938 à Talence, s implante à Mérignac en Grâce au génie de ces constructeurs, ce sont au total près de 50 prototypes qui vont effectuer leur premier vol d essais depuis la piste de Mérignac. D.R. D.R. D.R. Le DB10 au «ventre» démesuré. Le majestueux Falcon 7X. Le plus ancien est le bimoteur de bombardement DB 10 de Dyle et Bacalan qui décolle pour son premier vol en avril 1926 et le plus récent,5 mai 2005, c est le vol d essais du majestueux triréacteur d affaires Falcon 7X. Des événements exceptionnels vont émailler l histoire aéronautique locale: En 1924 Charles Robin pose son Caudron C-168 sur la place des Quinconces! En 1925 Maryse Bastié, figure de légende des ailes françaises, passe sous les câbles du pont transbordeur de Bordeaux à bord d un Caudron G3. Plus tard le 17 juin 1940 le Général de Gaulle s envole de Mérignac vers Londres à bord d un De Havilland Flamingo. Tableau évoquant le départ du Général de Gaulle le 17 juin 1940 à Mérignac.

7 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:50 Page 7 Commémorations D.R. Ce parcours historique serait incomplet si l on ne citait pas l ensemble des entreprises et établissements du pôle balistique aquitain qui s installent à proximité de la Poudrerie de Saint-Médard-en-Jalles dont les origines remontent à Entrée de la Poudrerie de Saint-Médard en Jalles, Pour célébrer ces cent ans de l aviation les cinq institutions, Conseil régional, Conseil général, Communauté urbaine de Bordeaux et les mairies des villes de Bordeaux et Mérignac ont décidé de faire vivre aux girondins l année 2010 au rythme d événements ayant trait à cette histoire. Ils se dérouleront tout au long de l année sur les terrains d aviation civils et militaires, sur les quais de Bordeaux mais aussi partout dans la région où figurent des lieux riches en histoire de l aviation. Pour coordonner cet ambitieux projet l Association «100 ans d aviation à Bordeaux-Mérignac» a été créée qui fédère tous les acteurs régionaux, collectivités locales, associations, entreprises, médias pour assurer le succès de cette entreprise. Le programme de ces manifestations, offertes à tous les publics, donnera place à tout ce qui vole, qu il s agisse de fêtes, d expositions, de meetings ou de communications savantes. Il n est guère possible d énumérer les quelques 80 événements retenus et nous nous bornerons à présenter ceux qui ont constitués les temps forts de mai et juin En mai 2010 : Centenaire de l hydravion. En avant première du rassemblement de Biscarrosse, la Garonne a servi de piste à 2 appareils Aerospatiale - D.R. fabuleux qui ont amerri en centre ville : Le Dornier Do 24 et le Canadair CL-415. Un siècle de légende au Lac : La Foire internationale de Bordeaux exposait une trentaine d appareils de légende et d objets aéronautiques grâce à la collaboration du Conservatoire de l Air et de l Espace d Aquitaine. Enfin les quais fêtaient le ciel, la place des Quinconces et les bords du fleuve ont été animés de multiples événements avec une exposition d appareils prestigieux tels que le Fouga Magister, les Mirage III et F1, l Alpha Jet et des Alouettes ainsi que des démonstrations de drones. Malheureusement le temps déplorable n a pas permis de clore ce programme par des envols de montgolfières au lever et au coucher du soleil privant les amateurs de l exceptionnel privilège de survoler Bordeaux au gré des vents. Mirage 4 au décolage fusées Jato allumées. En juin 2010 : L hommage au Général : La veille de son fameux appel du 18 juin le général De Gaulle s envolait vers Londres depuis l aéroport de Mérignac. Un docu-fiction sera réalisé par une équipe de FR3 retraçant le parcours du général depuis le centre de Bordeaux jusqu à son envol et sera diffusé par FR3 Aquitaine. Fête de l aéronautique à Mérignac : Cent ans après la première Grande Semaine de l Aviation qui enthousiasma les foules sur l aérodrome de Beaudesert, Mérignac aura rendu hommage à cet âge d or. Dans une ambiance de fête au cœur de la ville et sur la Base aérienne 106 tous les aspects de l aviation auront été passés en revue.une exposition statique et des démonstrations en vol auront clôturé cette fête. L Airbus A380 ainsi que la Patrouille de France seront là! Par ailleurs un cycle d événements permanents est prévu tels que Construire l avenir :«52 semaines pour construire mon avion». Cette manifestation s adresse particulièrement aux jeunes élèves et étudiants qui bénéficieront de l appui du RSA-Réseau des Sports de l Air et du rectorat de Bordeaux pour construire un PiperCub. La légende, l histoire mais aussi l innovation sont rassemblées au travers de ces manifestations pour affirmer l excellence aéronautique actuelle et future de l Aquitaine. Un colloque de 2 jours en novembre, réservé aux professionnels et aux étudiants nous éclairera sur «le transport aérien dans 30 ans». Le ciel fait partie de la culture de cette région au même titre que le vin ne va pas manquer de le rappeler. Remerciements à René Lemaire, Jean Louis Cullerier et Philippe Jung pour leur aide précieuse. Claude Motel Secrétaire Général de l AAAF Bordeaux Sud-Ouest Cet article se réfère aux ouvrages suivants: «Histoire de l aéronautique dans l agglomération bordelaise du début du siècle à la libération» par OAREIL, Collection «la parole des anciens» janvier «100 ans d aviation en Gironde, » sous la direction de René Lemaire, Editions Confluences-La mémoire de Bordeaux-mars Le programme détaillé de ces manifestations figure sur le site: air.fr

8 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:50 Page 8 8 Commémorations 2010 L École de pilotage Hanriot de Bourges Au lendemain de l inauguration de l Aéroport de Bourges, la première promotion de la nouvelle école de pilotage des Avions Hanriot dirigée par M. Henry Dabard commence, très exactement au mois d août Elle comprend 19 élèves, et tous, après quelques mois de formation, seront brevetés. Cette formation s adressait à des jeunes gens, passionnés d aviation, pour en faire des réservistes de l armée de l Air. Cette école avait été reconnue par le Ministère de l Air, et des bourses étaient affectées aux élèves pour ces cours de pilotage qui comprenaient plusieurs types d enseignement : Le brevet «militaire» se préparait en 5 ou 6 mois, le coût était de francs; dans le contrat, il était indiqué «avec casse comprise». Le brevet du «transport public», assez proche du brevet militaire, très prisé par le milieu aéronautique comme il commençait à s ériger des lignes commerciales aériennes. Ce brevet était d une même durée que le brevet militaire et du même coût. Enfin, le brevet dit «de tourisme» d une durée plus courte, 2 à 3 mois, d un coût plus raisonnable, francs pour le premier degré. Les responsables de Hanriot ajoutaient encore «casse comprise». Dans le coût de ces formations, le logement et la nourriture étaient fournis, la publicité de l école vantant les «chambres isolées et confortables». Il y avait plusieurs formateurs à Bourges, le premier était Robert Brière, ancien pilote de guerre qui fit pendant une dizaine d années, les lignes Paris-Londres et Paris Varsovie. Autres pilotes et instructeurs, Lafosse, et Bornant, qui était selon Hugues Dosne, plus contesté : parfois en vol, il allait jusqu à taper sur le casque de l élève pilote avec ses poings, c était «une petite terreur» Outre le pilotage, il y avait des cours théoriques, selon le type de brevet. Ils portaient sur les moteurs, sur l aérodynamisme, sur l entretien D. R. Bâtiments de l École de pilotage. Élèves posant devant des avions «modèle LH410 qui deviendra LH412» et une série de «modèle LH431». des avions et les réglages. Enfin, l instruction comportait aussi des cours sur les instruments de bord, même s ils étaient élémentaires, la météorologie et la navigation aérienne. Cette partie de cours était assurée par Albert Duchereux, très compétent pour l aérodynamisme et les moteurs. Les avions utilisés alors étaient bien entendus des avions Hanriot, les LH410 et LH431. Le LH410, biplan, conçu pour être facilement pilotable, et surtout pouvant atterrir à une faible vitesse, fort utile en cas de casse. Le LH431, biplan entièrement métallique, à double commande pour l instruction ; son moteur développait 240ch, donc plus puissant, très apprécié car d une grande sécurité et apte à faire de l acrobatie. La publicité des avions utilisés ajoute que tous les avions sont munis de parachutes et d extincteurs Il faut rassurer les élèves! Le 4 mars 1929, l école reçoit sa seconde promotion d élèves pilotes. Ils sont 14 élèves et les autorités locales constatent qu il n y a que 2 Berrichons: André Chicheraux et André Rafaitin. En août 1929, une troisième promotion se présente, il s agit d élèves «Persans» comme on le disait à l époque. Ils sont 14, comme Ala Dadeghi, Ghezellayaghe, et Lavaïe, chef de ce petit groupe. Ils resteront à Bourges jusqu à la fin de l année 1929, et tous brevetés, s en retourneront en Perse pour devenir à leur tour des officiers instructeurs. Cette école de pilotage représente pour les Berruyers, un vrai spectacle, lorsqu ils se présentent en bordure de la route Nationale, puisqu il y a presque en permanence des atterrissages. Les chiffres donnés sont impressionnants. Sur les 6 mois de l année 1928, il y aura 1096 heures de vol, avec atterrissages, c est à dire 30 à 40 atterrissages par jour. Parmi les moments forts de cette école de pilotage, l aventure du H192, biplace d entraînement, mérite d être notée. Un jeune stagiaire l utilisa en décembre 1936 : une fois en l air, le temps devint mauvais, et à une altitude de 800 mètres, face à des cumulus peu engageants, le novice paniqua et s éjecta. L avion devait s écraser quelques centaines de mètres plus loin il n en fut rien : sans pilote, l avion remonta vers 1100 mètres, continua sa route pour aller percuter une rangée d arbres après avoir parcouru 55 kilomètres. Cet avion dessiné par Louis Montlaur démontrait une stabilité rare pour l époque. Roland Narboux Association PABB - Historien D. R.

9 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:51 Page 9 Commémorations C était hier! Il y a 100 ans : 1910 La baronne de Laroche devient la première femme pilote, avec le brevet n 36. Henri Fabre fait voler le premier hydravion au monde à La Mède, puis collabore avec Tellier (repris par Nieuport). Premier vol du Nieuport II, record du monde de vitesse les 9 mars et 16 juin 1911 avec 119,7 km/h et 133,1 km/h. Le péruvien Géo Chavez traverse les Alpes sur BlériotXI, mais se tue à l arrivée. Première aéronautique navale au monde, la Marine reçoit son premier avion, un Maurice Farman MF1. Création de la société aéronautique Deperdussin qui fusionnera avec la société Blériot en Il y a 90 ans : 1920 Premier vol du Potez VIII, premier avion de tourisme (107 ex). Premier vol du biplan école SPAD 34, premier d une grande famille avec les SPAD53 & 54 (192 ex pour Argentine, Bolivie, Brésil, Finlande, France et Japon). Premier vol du Hanriot HD-14 école (2323 ex pour 16 pays). Création de la société aéronautique Cams qui fusionnera avec Potez en 1939 pour former Potez-Cams. Il y a 80 ans : 1930 Premier vol du Farman 300, mono ou trimoteur de transport, dont la version F 301 acomplit le premier vol sans visibilité de l histoire le 19 déc (Paris-Dortmund), et le F 302 battit le 9 mars 1931 les records du monde de distance (2 678 km) et de vitesse sur 2000 km avec 2 t de charge (22 ex pour France & Yougoslavie). Premier vol du Potez 39 d observation (248 ex pour France & Pérou). Premier vol du Blériot 110 Joseph Le Brix, trois records de distance en circuit fermé, dont km du 23 au 26 mars Costes & Bellonte réalisent avec Le Breguet XIX Point d Interrogation la première traversée transatlantique contre les vents, de Paris à New York. Premier vol du Farman230 Moustique de tourisme qui, avec ses versions F350 & 360 battit une multitude de records de vitesse, distance et altitude (97 ex pour Espagne, France, Luxembourg, Suisse). Premier vol du Dewoitine 33 Trait d Union, nombreux records de distance et vitesse en circuit fermé, premier à plus de km avec 10372km du 7 au 10 juin 1931 (33 ex pour Allemagne, Argentine, France). Premier vol du Potez 50, nombreux records du monde de vitesse en charge, et d altitude absolue (Maryse Hiltz 14310m le 23juin1936! Détré 14843m le 14août1936). Premier vol du C 270 Luciole de tourisme, 729 ex pour Belgique, Espagne, France, GB. Marcel BLOCH s'associe avec Potez pour former la société des Avions Marcel Bloch qui produira à partir de 1923 le bimoteur d'affaires Bloch 120, à partir de 1927 le bombardier bimoteur Bloch 220 ; elle sera nationalisée en 1936 et transférée à la SNCASO. Il y a 75 ans : 1935 Premier vol du bimoteur C440 Goéland, avion de transport français le plus construit, avec plus de ex, pour Allemagne, Argentine, Belgique, Espagne, France, Italie, Russie, Yougoslavie. Premier vol du C600 Aiglon de tourisme, record de distance avec km par Elisabeth Lion du 13 au 14 mai 1938 (202 ex pour Argentine, Belgique, Égypte, Espagne,France, Guatemala, Hongrie, Roumanie, Suède, Uruguay, Vénézuela). Premier vol du bimoteur de record C640 Typhon, 311,2 km/h sur circuit de 5000 km le 24 avril 1937 (6 ex pour France & Roumanie). Premier vol du chasseur MS405,1096 ex avec son dérivé MS406 pour Allemagne, Chine, Croatie, Finlande, France, GB, Italie, Lithuanie, Suisse,Turquie. Premier vol du Potez600 Sauterelle de tourisme, 156 ex pour France & Suisse. Premier vol du biplan école Romano R 80, 190 ex pour Belgique, Espagne, France. Il y a 60 ans : 1950 Premier vol du planeur Castel C311P, 45 ex construits. Premier tir du sol-sol SE4200, premier système d armes à statoréacteur opérationnel au monde le 8 juin 1955 (608 ex). Premier vol du chasseur SE 2410 Grognard, deuxième biréacteur (superposés) français (2 ex). Premier tir du MATRA M04 expérimental, premier engin français supersonique piloté au printemps 1952 (13ex). Premier tir de la fusée-sonde Véronique, record d altitude français (180 km le 19 octobre 1962), France, 3 e pays à réaliser des vols biologiques (Hector le 22 février 1961), puis inauguration de Kourou le 9 avril Il y a 50 ans : 1960 Premier vol du SFERMA 60 Marquis biturbine d affaires, record de vitesse avec 447 km/h sur circuit de 2000km le 19 juin 1964 (18 ex). Premier vol du Gardan GY-80 Horizon de tourisme (267 ex pour 24 pays). Premier tir du VE 9, véhicule d essai supersonique de l ogive et de la case à équipements des missiles de la Force de Dissuasion (2 tirs, plus 6 VE 10 Aigle allongés). Il y a 40 ans : 1970 La Société Nationale Industrielle AeroSpatiale (SNIAS) est créée par le regroupement de Sud Aviation, Nord Aviation et SEREB (Société pour l Étude et la Réalisation d Engins Balistiques) avec pour président directeur général Henri Ziegler, ancien PDG de Sud Aviation,pour Vice-Président Jean Crepin, ancien président de Nord Aviation,et pour conseiller du président Charles Critofini ancien PDG de la SEREB. Premier vol du biréacteur d affaires SN600 Corvette (41 ex pour 23 pays). Lancement de la première voiture lunaire, Lunokhod 1, qui inaugure la coopération spatiale est/ouest avec un réflecteur laser Sud Aviation (2 ex). Lancement de Peole, prototype d Eole, satellite météo, de navigation et de télécommunications pour les mobiles. Il y a 30 ans : 1980 Création de la première société de transport spatial, Arianespace, n 1 mondiale (177 lancements). Matra Espace ouvre son nouveau centre spatial à Toulouse. Il y a 25 ans : 1985 Lancement d Arabsat 1A, premier Spacebus 1000 de télécommunications, faisant de la France le 2 e pays à exporter ses satellites (67 Spacebus vendus, dont Chine, Russie, USA).

10 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:52 Page La vie des Associations Toute l équipe lors de la signature du projet le 17 décembre Restauration de l Alouette II (suite AMPE N 15) Lors de notre dernier bulletin, nous vous avions informé du lancement d une opération de restauration pilotée par nos amis de l Association LES ALOUETTES et avec le concours de la Fondation d Entreprise EADS et AMPE. Rappelons que le cadre de cette action résulte d une convention entre l Académie de Créteil, le Lycée professionnel Aristide Briand, AMPE, La Fondation EADS, EUROCOPTER et Les Alouettes. Faisons le point Nos deux professeurs: Jean-Claude Pascal et Juan Garcia. avec Claude Laloi, notre chef de Projet. AMPE: Alors Claude, quand nous t avons quitté, vous en étiez au démontage. À quelle étape êtes vous arrivés? C.L.: Comme vous le verrez sur les photos illustrant cet article, les choses ont bien évolué puisque nous en sommes à la phase remontage après peinture. Bien des péripéties ont pourtant jalonné notre parcours. Il faut se souvenir que la prévision de 1 152h a été faite sur la base d un programme de CAP avec 12 élèves. La réalité a été bien différente puisque c est un BAC Pro avec 8 élèves qui fut lancé, un succès puisqu ouvert en mai Il ressort de tout cela un potentiel final de 720h sur une année scolaire. La conséquence est que la restauration de l Alouette devrait être achevée vers la fin 2010 ce qui démontre notre capacité à réaliser une restauration d aéronef sur une année civile et de former des jeunes des quartiers défavorisés aux métiers de l aéronautique. Magnifique Performance! Intégration turbine sur cellule. AMPE:Mais encore C. L. : EUROCOPTER La Courneuve a été un partenaire très important pour les opérations de sablage et de peinture car c est une capacité qui devra être développée dans le Lycée n ayant pas actuellement de cabine peinture et de sablage digne de ce nom, et l accord avec le Lycée d Aubervilliers n a pas été possible car il faut planifier ces opérations avant la rentrée de septembre. Par contre un accord est passé avec le Lycée d Alembert pour la réalisation des sièges et civières! Enfin le lycée Aristide Briand a réalisé toutes les opérations mécaniques, encadré et Planche de bord remise à neuf. conseillé par nos spécialistes des Alouettes et ceci nous a bien avancé. Entre-temps, nous avons reçu le Fouga Magister marine Zéphyr N CM 175 en provenance du MAE et le premier moteur TF 306 du Mirage G issu du Musée Safran. Propos recueillis par Ph.Van Lierde Secrétaire Général de l AMPE Photos : Cl. Laloi et M. Deletain Une fine équipe de gauche à droite : Yacine Maache, Dylan Nabucet, Ghiles Roumane, Diango Diagouraga, Norris-Sena Hankpe, Jonathan Orleans, Aurore Chumillas, Monsieur Pascal et Terry Espel.

11 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:53 Page 11 Commémorations La vie des Associations 11 7 FICHE N 5 Airitage pour les «Nuls» Marc Pelletier Co-Administrateur du site Airitge Et maintenant! Le nouveau site Airitage.net» est opérationnel depuis le 4 janvier Il nous restait à: relancer les ateliers d indexation mettre en œuvre: - l import de masse - la vidéothèque. Les ateliers d indexation Grâce: à la présence régulière et à la motivation de nos archivistes au nouvel outil d import (livré courant février) à nos nouveaux locaux (plus adaptés) facilitant les travaux d indexation et d enrichissement de la vidéo. La Vidéo Même fonctionnement que pour les onglets «Photos» et «Archives»: Recherche par mot clé ou à partir de notre Thesaurus Sélection sur une liste de vignettes Affichage de la vidéo et de sa notice. La possibilité de lancer la vidéo en plein écran est opérationnelle.

12 Bulletin n 16:Bulletin n 13 15/07/10 11:54 Page Déménagement Déménagement Janvier 2010 : 3 e déménagement en 9 ans. Plutôt qu un long discours quelques chiffres et des photos. Deux semaines de préparation, une semaine de transfert via 10 camions de 19 tonnes auxquels s ajoute le semi-remorque qui a emmené notre stock de livres sur Bourges. Grand merci à la petite équipe AMPE qui a œuvré efficacement et en phase avec la société de transport, ce qui a permis de tenir le délai imparti. C est à La Boursidière bâtiment Kerguelen RDC que sont nos bureaux. Une belle salle de réunion et de tri/indexation pour recevoir nos bénévoles. Jean et Claude sont prêts pour encoder nos vidéos. Jean Paul, Jean Philippe, Robert, Jean, Bruno, et tous les autres finissent le classement des vidéos après indexation. Pour les négatifs photos, c est presque terminé et ce sera au sous sol dans le local à température et hydrométrie régulées. Pour les films 8, 16 et 35 c est aussi le cas. J. Bouniol, D. Jalouzet et R.G. Lacau au travail. Maintenant c est le tour des DOCUMENTS mais ce sera un peu plus long! Nous revenons à nos standards du début, ce qui signifie que nous allons être en mesure de recevoir à nouveau les chercheurs. À très bientôt donc. Pour terminer, GRAND MERCI à MBDA pour l ensemble des efforts humains, financiers et logistiques fournis. Directeur de publication: Claude Goumy Éditeur: «AEROSPATIALE MATRA, Patrimoine d EADS» 37, Bd de Montmorency Paris Réalisation: O. Orbec, A. Hersienne et Ph. Van Lierde Ont collaboré: P. Bayle, Cl. Goumy, Ph. Jung, Cl. Motel, R. Narboux, M. Pelletier et Ph. Van Lierde. Photos: Aerospatiale, Cl. Carlier, Ch. Chambon, EADS, Cl. Laloi, M. Delétain, Ph. Van Lierde et D.R. Impression: Numérix - Vanves B. Athaniassiadis, A. Rocher, M. Pelletier, B. Diffre, C. Salaun et J. Bouniol en réunion. Philippe Van Lierde Secrétaire Général de l AMPE Photos Ph. Van Lierde AEROSPATIALE MATRA, Patrimoine d EADS DÉCEMBRE 2009 N 15

1908-1914 Les frères Caudron et la naissance de l aviation

1908-1914 Les frères Caudron et la naissance de l aviation 1908-1914 Les frères Caudron et la naissance de l aviation Cinq ans après les exploits des frères Wright à bord du Flyer, les frères Caudron construisent un premier avion et s élancent pour la première

Plus en détail

SOMMAIRE. Le mot du président...2. Lettre de M. Lesbre, directeur de l ISAE-Supaéro...4. Lettre de M. Houalla, directeur de l ENAC...

SOMMAIRE. Le mot du président...2. Lettre de M. Lesbre, directeur de l ISAE-Supaéro...4. Lettre de M. Houalla, directeur de l ENAC... SOMMAIRE Le mot du président...2 Lettre de M. Lesbre, directeur de l ISAE-Supaéro...4 Lettre de M. Houalla, directeur de l ENAC... 6 Un meeting dont vous êtes les acteurs...8 Airexpo, 29 ans de passion...

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation «L avion, comment ça marche?» Dossier de présentation Exposition réalisée par : Fasciné par le vol des oiseaux, l homme a toujours cherché, lui aussi, le moyen de s élever dans les airs. Depuis une centaine

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Monsieur le Directeur du SESC de São Paulo, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014 2/9 SOMMAIRE PRESENTATION DE BAAS... 3 Les missions de BAAS... 3 Les membres de BAAS... 3 PRESENTATION DU PRIX AERONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE... 5 La création du Prix... 5

Plus en détail

Comment faire à la rentrée 2013 si le B.I.A m intéresse?

Comment faire à la rentrée 2013 si le B.I.A m intéresse? AEROCLUB ANNECY HAUTE SAVOIE BREVET D INITIATION AERONAUTIQUE Une formation au B.I.A à Annecy Depuis quelques années existe un partenariat entre l Aéroclub d ANNECY (Fédération Française Aéronautique)

Plus en détail

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines.

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines. Préface «On m a parfois défini comme un entrepreneur ou un leader culturel. Il est vrai que j aime entreprendre, convaincre, entraîner et diriger. Pour ce qui est du qualificatif culturel, je l assume

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

50e. Bilan du Salon 2013. Paris Le Bourget. de l Aéronautique et de l Espace INTERNATIONAL PARIS AIR SHOW. www.salon-du-bourget.fr

50e. Bilan du Salon 2013. Paris Le Bourget. de l Aéronautique et de l Espace INTERNATIONAL PARIS AIR SHOW. www.salon-du-bourget.fr 50e thsalon INTERNATIONAL de l Aéronautique et de l Espace INTERNATIONAL PARIS AIR SHOW Paris Le Bourget Bilan du Salon 2013 17-23 juin 2013 June 17-23 www.salon-du-bourget.fr Un grand succès professionnel

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU CIFAL OUAGADOUGOU

DISCOURS DU PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU CIFAL OUAGADOUGOU DISCOURS DU PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU CIFAL OUAGADOUGOU Monsieur Carlos LOPES, Directeur Général de l UNITAR et Sous-secrétaire Général des Nations Unies, Monsieur Edwin FORLEMU, Secrétaire Exécutif

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles TackWin Dossier de Presse septembre 2012 Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de s professionnelles TackWin est la 1ère plateforme WEB d achat mutualisé de s professionnelles. Grâce à

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore Secteur Métaux Produits et services Technologie des matériaux Site web www.umicore.com Solutions SAP

Plus en détail

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières Mot du maire de Trois-Rivières Yves Levesque Une réalisation dont tous les Trifluviens, Trifluviennes et tous les gens de la Mauricie peuvent être très fiers. Première grande réalisation sur le site de

Plus en détail

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Discours de Monsieur Georges Rovillard, Administrateur général de l AWIPH Monsieur le représentant de Madame

Plus en détail

Petit guide touristique de l Histoire de Beauval.

Petit guide touristique de l Histoire de Beauval. Petit guide touristique de l Histoire de Beauval. Beauval est un quartier situé à l est du centre-ville de Meaux. C est une *cité. Les habitants de Beauval sont des Meldois car ils vivent à Meaux. 1 -

Plus en détail

Les Métiers de l Aéronautique

Les Métiers de l Aéronautique Les métiers de l Aéronautique et de l Espace fiches pédagogiques DVD produit par l Association Aéronautique Astronautique de France Les Métiers de l Aéronautique et de l Espace Mars 2011 Une initiative

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

PRIX AÉRONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE Concours Lycéens Règlement 2015

PRIX AÉRONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE Concours Lycéens Règlement 2015 PRIX AÉRONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE Concours Lycéens Règlement 2015 ARTICLE 1.PRELIMINAIRE Le rectorat de l'académie de Bordeaux, l'association Bordeaux Aquitaine Aéronautique Spatial (BAAS), en partenariat

Plus en détail

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Salon des Solidarités 2012 Création de l identité visuelle Page 1 Sommaire 1. CONTEXTE GENERAL ----------------------------------------------------------

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la signature de la Charte des relations fournisseurs responsables par Meda Manufacturing 19 décembre 2013 Monsieur le Maire, Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

LES DIX ANS DE L ACNUSA. Bilan de la table ronde 8

LES DIX ANS DE L ACNUSA. Bilan de la table ronde 8 6 LES DIX ANS LES DIX ANS DE L ACNUSA Bilan de la table ronde 8 7 LES DIX ANS DE L ACNUSA Bilan de la table ronde À l occasion du dixième anniversaire de sa création, l ACNUSA a réuni tous ses partenaires

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Résultats annuels 2014 Conférence de presse du 11 mars 2015 Éric Trappier, Président-Directeur Général

Résultats annuels 2014 Conférence de presse du 11 mars 2015 Éric Trappier, Président-Directeur Général Résultats annuels 2014 Conférence de presse du 11 mars 2015 Éric Trappier, Président-Directeur Général Événement significatif postérieur à la clôture : RAFALE Égypte Signature le 16 février 2015 avec l

Plus en détail

Lycée des Sciences et Techniques LA BRIQUERIE 15, route de la Briquerie 57100 THIONVILLE

Lycée des Sciences et Techniques LA BRIQUERIE 15, route de la Briquerie 57100 THIONVILLE Nous sommes Lycéens au lycée la Briquerie de Thionville dans les sections générales, techniques et professionnelles à la recherche de partenaires techniques et financiers pour nous aider à réaliser notre

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr B.A -BA Copyright illustrations : René Deymonaz - Conception & réalisation : DGAC / Bureau web / Cre@tion - Avril 2011 du RTBA Direction Générale de L Aviation Civile Direction du Transport Aérien Mission

Plus en détail

Age : 15 ans Début en compétition: 7 ans Adresse: Rue St-Hubert 81

Age : 15 ans Début en compétition: 7 ans Adresse: Rue St-Hubert 81 Pilote : Grégoire Saucy Age : 15 ans Début en compétition: 7 ans Adresse: Rue St-Hubert 81 Localité : 2854 Bassecourt Grégoire a commencé le karting à l âge de trois ans sur la piste indoor de Develier.

Plus en détail

Dossier de Presse 2013

Dossier de Presse 2013 Dossier de Presse 2013 - CCA, plus grosse entreprise industrielle de Corse, développe actuellement 4 sous-ensembles complexes pour les avions nouveaux (les Trappes de train avant et les Karmans de mâts

Plus en détail

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON Christian Vachon 819 571-3493 Courriel : relaisfcv@gmail.com Site Web : www.fondationchristianvachon.com T AB LE DES M ATIÈRES 1. S O M M A I R E 2. C O N F

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Monsieur le Président de la République, Monsieur le Ministre Salim Jreissati, Ministre du travail au Liban, représentant

Plus en détail

J aimerais donc rappeler pour commencer comment les Français prennent toute leur part à cette belle performance.

J aimerais donc rappeler pour commencer comment les Français prennent toute leur part à cette belle performance. 1 Eléments d intervention de l Ambassadeur de France au Luxembourg Paris, le 25 septembre 2015 [Formule d appel / Remerciements à l Ambassadeur du Luxembourg Paul Dühr ainsi qu à Laurence Sdika] La France

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean»

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Qui sommes nous? Vincia en quelques faits et chiffres Une présence et une expérience internationales Créé en 2001 60 consultants - 20 en France -

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Dépasser (aller au bout de nos capacités pour en ressortir plus fortes).

Dépasser (aller au bout de nos capacités pour en ressortir plus fortes). Marion Louage (à gauche), Isadora Perrin (à droite) et leur 4L forment l équipage «FUEL OF HAPPINESS». Nous sommes élèves ingénieurs respectivement aux Mines de Saint-Etienne et à l Institut d Optique

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Visites et renseignements 06.88.41.41.36

Visites et renseignements 06.88.41.41.36 Association Aérienne du Choletais - Aérodrome Roland Garros. 49300 CHOLET Tél. 06.88.41.41.36. http://cholet-aero.fr Association agréée par la Fédération Française Aéronautique. Ecole de pilotage au brevet

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Consulting Communication des organisations

Consulting Communication des organisations Nicolas Roux Master 2 Ingénierie des Médias Année 2006 / 2007 Consulting Communication des organisations Stage réalisé du 29 janvier au 30 juin 2007 Tuteur de stage : M. Christophe Queval Enseignante tutrice

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Journée Portes Ouvertes Dimanche 19 avril 2015 LE PROGRAMME

Journée Portes Ouvertes Dimanche 19 avril 2015 LE PROGRAMME Journée Portes Ouvertes Dimanche 19 avril 2015 10h00-17h00 LE PROGRAMME Aérodrome de Saint-Cyr-l Ecole - 78210 Saint-Cyr-l Ecole SOMMAIRE Aviation générale Les aéroclubs ouvrent leurs hangars! Baptêmes

Plus en détail

NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel

NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel Nom de l entité déposante : 18-55 (société de production audiovisuelle et studio de création) Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Café Crème NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel

Plus en détail

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ;

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ; Projet de fusion des associations fondatrices de fbs Alumni I - Objectif du projet de fusion Le Conseil d administration a validé lors du CA du 12 juin 2013 la décision de procéder à la fusion/absorption

Plus en détail

Aide Plan de communication local, Comment le créer?

Aide Plan de communication local, Comment le créer? Aide Plan de communication local, Comment le créer? L objectif de ce document est de vous aider lors de la création et la mise en place de votre plan de communication local. Sommaire Sommaire... 1 1 Quels

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Foire. questions. aux LA SELECTION POUR INTEGRER DAUPHINE. pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées.

Foire. questions. aux LA SELECTION POUR INTEGRER DAUPHINE. pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées. Foire aux questions R E S E A R C H UNIVERSITY pour les étudiants ambassadeurs qui présentent Dauphine dans les lycées. Ce document est, avant tout, fait pour vous aider à présenter l université dans votre

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

LA CITÉ DES MÉTIERS :

LA CITÉ DES MÉTIERS : LA REUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE POUR PLUS D ÉGALITÉ DES CHANCES LA CITÉ DES MÉTIERS : UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE 31 octobre 2013 Inauguration Cité des métiers

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

THEME 6 TRAVAILLER DANS LES TRAVAUX PUBLICS

THEME 6 TRAVAILLER DANS LES TRAVAUX PUBLICS THEME 6 TRAVAILLER DANS LES TRAVAUX PUBLICS 1 THEME 6 TRAVAILLER DANS LES TRAVAUX PUBLICS A. Les avantages B. Les rémunérations C. La sécurité 2 2 Un secteur qui recrute Les Travaux Publics ont besoin

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT ROYAUME DU MAROC REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT DISCOURS D OUVERTURE M. Driss EL AZAMI EL IDRISSI Ministre

Plus en détail

El condor SPECIAL Montélimar 06 2012

El condor SPECIAL Montélimar 06 2012 El condor SPECIAL Montélimar 06 2012 Le petit journal illustré de l AERO-CLUB ROYANS-VERCORS Rédacteur en chef : Henri LAGASSE. Collaborateur : Jean-Paul DROUOT. Aéro-Club du Royans-Vercors. Champlong.

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise CONFERENCE SUR LES OPPORTUNITES D ECHANGES ET D INVESTISSEMENT ALGERIE USA Organisé par le Conseil d Affaires Algérie-USA (USABC) Et le Forum des Chefs d Entreprise (FCE) à Alger, le 2 Mars 2015 **********************************************

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

ÉGALITÉ DES CHANCES. ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ www.cartesia-education.fr

ÉGALITÉ DES CHANCES. ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ www.cartesia-education.fr ÉGALITÉ DES CHANCES ~ Rapport d activité au 31 octobre 2015 ~ QUELQUES CHIFFRES 120 067 Montant de la cagnotte «égalité des chances» pour l année 2015-2016. La cagnotte «égalité des chances» est exclusivement

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr BAAS b o r d e a u x a q u i t a i n e a é r o n a u t i q u e & s p a t i a l présentation de l entreprise Association loi 1901, BAAS (BORDEAUX AQUITAINE AERONAUTIQUE ET SPATIAL) fédère toute la filière

Plus en détail

Il y a de l évolution dans l air

Il y a de l évolution dans l air Il y a de l évolution dans l air A NEW PATH TO GROWTH Réinventer l avion créer l architecture d un satellite 3 ème génération concevoir un système de motorisation performant développer des matériaux innovants

Plus en détail

BREGUET XIV, LE RETOUR

BREGUET XIV, LE RETOUR BREGUET XIV, LE RETOUR Si vous êtes Toulousain et passionné de l histoire «Breguet», vous ne devez manquer la conférence que donnent Eugène Bellet (président de l association Breguet XIV) et Emmanuel Breguet

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

Dossier Partenaires Prenez de la hauteur

Dossier Partenaires Prenez de la hauteur 28 ème édition 2014 Dossier Partenaires Prenez de la hauteur SOMMAIRE Le mot du président... 2 Lettre de M. Houalla, directeur de l ENAC... 4 Lettre de M. Fourure, directeur de l ISAE... 6 Partenaires

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER Relais pour la Vie, une initiative

Plus en détail

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Démocratie, solidarité, autonomie, transparence sont

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail