Les composants réels. département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les composants réels. département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance"

Transcription

1 Les composants réels IUT-1 département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance

2 Généralités Les phénomènes CEM sont dus a des éléments «parasites» Capacité entre 2 pistes, piste châssis, Aux impédances communes causée par l inductance des pistes (fils) Ils interviennent dans des gammes de fréquences élevées. Les composants (condensateurs, inductance, transformateurs, connectique) comportent aussi des éléments parasites. Il faut utiliser un modèle représentant ces éléments parasites.

3 Le condensateur Tout condensateur présente au minimum une inductance et une résistance série: ESL: Equivalent Series Inductance, ESR: Equivalent Series Resistance La connectique est importante ESR ESL C Schéma équivalent le plus simple Câblage à faible inductance série / à plus forte inductance série

4 Les condensateurs La technologie choisie est inportante Polypropylène, plastique ou céramique présentent une inductance série faible. Le schéma précédant est valable jusqu à environ 50 Mhz avec fr autour de 5 MHz. Les électrolytiques présentent une ESL plus élevée (qq dizaines de nh). Fr qq centaines de khz Z 2π.. j. f i argz 2π.. j. f π i f i f i Condensateur céramique 1µF, 400 V. ESL = 3 nh, ESR = 1 mω, C = 1 µf

5 Les inductances Une inductance est une source dynamique de courant, mais il faut aussi tenir compte: Des capacités interspires, L Des pertes (magnétiques, courant de foucault..) Des variations de l inductance ou de la résistance série en fonction de la fréquence (effet de peau) Ci R

6 Les inductances Prise en compte des pertes magnétique. Variation de la résistance et de l inductance en fonction de la fréquence Schéma complet L1 L1 R1 R1 Ci Rf L L2 Ci L2 R R2 Basse Fréquence Haute Fréquence R2 Rf

7 Les transformateurs Le modèle équivalent et la superposition du modèle classique (magnétique) et d un modèle électrostatique) faisant intervenir les capacités «parasites». η R1, Lf R2 RF//Lm

8 Les connexions Aux fréquences utilisées en CEM, les connexions (fils ou pistes) ne peuvent pas être considérées d impédance nulle. Le modèle équivalent utilise: Une résistance (effet de peau) Une inductance et des couplages mutuels avec l environnement Une capacité parasite avec le plan de référence

9 Calcul des capacités Condensateur plan: C = ε.s/e ε=ε o.ε r ε 0 =1/36π.10-9 Capacité de mode commun t h w ε Piste Diélectrique r π + + π + ε ε m F / h w * 2 1 Ln 1 2 h w C r 0 Capacités entre pistes. h ε Plan de masse Diélectrique r + + π + ε ε m F / h * 2 1 Ln 1 h C r 0 W1 W2 t d m F/ t w2 1 t w1 1 d Ln 2 C π ε π

10 Inductances En distribution électrique à 50Hz on considère: 0,08mΩ/m pour un câble triphasé 0,12mΩ/m par un câble monoconducteur En CEM on considère 1µH/m pour un fil, ce qui se traduit par 10nH/cm pour une piste sur un circuit imprimé. Cette approche ne prend pas en compte la largeur des pistes, leur disposition et la présence d un plan de masse. Elle reste très approximative.

11 Calcul de l inductance partielle. Pour calculer la contribution inductive d'un conducteur à une boucle donnée, le concept le plus puissant est celui de l'inductance partielle. Il permet d'attribuer à chaque portion d'un circuit, une part de l'inductance de la boucle, ainsi que des couplages avec les autres éléments partiels. L = φ/i I L = ΣLp + ΣMp

12 Calcul de l inductance partielle. Conducteur cylindrique L rond 2l ln 4l d Conducteur rectangulaire L rect 2l ln 2l a + b ,2235 (a + b) l Mutuelle entre 2 segments parallèles. Mp 2 l ln 2 l 1 r Câble coaxial Les dimensions sont exprimées en cm pour une inductance en nh L = µ.ln 2. π ( R2 ) H / m R1

13 Inductance partielle à section donnée, l'inductance est d'autant plus faible que le rapport des dimensions est grand (il vaut mieux utiliser une plaque qu'un fil cylindrique - section carrée- pour obtenir des inductances de câblage faibles, d'où la notion de plan de masse) plus la section est importante, plus l'inductance est faible. La bonne utilisation des mutuelles peut réduire considérablement l inductance partielle (cyclique) L augmentation de la fréquence conduit a la diminution des inductances partielles a cause de l effet de peau

14 Plan de masse L utilisation d un plan conducteur sous les pistes de circuit imprimé diminue grandement l inductance partielle des pistes: Circuit imprimé (plan de masse à 1,5 mm des pistes) Technologie "Substrat Métallique Isolé«en électronique de puissance (le substrat d'aluminium est placé 70 mm sous les pistes sert de radiateur) L (nh) 50 SMI Circuit Imprimé L (nh) Distance au plan de masse (mm)

15 Plan de masse Méthode des images Le problème d un conducteur situé à une distance d d'un plan de masse peut être remplacé par celui de deux conducteurs, distants de 2d, dont les effets s'opposent. Pour obtenir l'inductance partielle d'un segment au-dessus d'un plan de masse, il faut retrancher la mutuelle partielle entre ce segment et son image. d 2*d

16 Plan de masse Méthode des images Cette méthode s applique aussi aux mutuelles. Pour obtenir la mutuelle partielle entre un segment S1 sur un plan de masse et un autre segment S2, il faut retrancher la mutuelle partielle entre S2 et l'image de S1. L1 L1 L1-M13 L2 M12 L2 M14 M12-M14 L2-M24

Les chemins des perturbations ou couplage. département GEii-1

Les chemins des perturbations ou couplage. département GEii-1 Les chemins des perturbations ou couplage IUT-1 département GEii-1 Couplage par impédance commune. C'est un des modes de couplage le plus fréquent, qui intervient en basse ou en haute fréquence. Plusieurs

Plus en détail

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI)

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) 1 Programme du jour 1. Découplage des IC 2. Choix des composants de découplage. 3. Règles de routage des PCB 4. Phénomène de diaphonie

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7 DETECTOR BICANAL FG. DIMENSIS ET CNEXIS ELECTRIQUES FRANÇAIS 4 VDC Alimentat. 4 Vcc 3 Contact Boucle 4 5 Contact Boucle 6 7 Boucle 8 9 0 Boucle Dimensions en mm. GENERALITES Applications: contrôle de barrières,

Plus en détail

a) les barreaux constituent deux résistances en série : =3,5Ω. =1,4Ω ; R 2 =ρ l 2 S 2 R 1 =ρ l 1 S 1

a) les barreaux constituent deux résistances en série : =3,5Ω. =1,4Ω ; R 2 =ρ l 2 S 2 R 1 =ρ l 1 S 1 Questions de type examen sur la matière d'électricité PHYS-F-104 BA1 biologie, géographie, géologie et pharmacie, année 2014-2015 P.Vanlaer 1. Une pile qui fournit une tension continue de 2,2 V est raccordée

Plus en détail

GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban

GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2012 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5222 Chapitre 9 Hiver 2012 1 / 51 Introduction Gabriel Cormier (UdeM)

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

équipements de puissance Enrico Vialardi

équipements de puissance Enrico Vialardi Modélisation CEM de systèmes et équipements de puissance Enrico Vialardi Introduction Quels liens entre puissance et CEM? Electric mobility Compacité accrue et montée en fréquence Perturbations conduites

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé 3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé Exercice Tri01 : régime triphasé Soit un récepteur triphasé équilibré constitué de trois radiateurs R = 100 Ω. Ce récepteur est alimenté par

Plus en détail

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier)

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier) Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Granier) Présentation de l AOP Liens vers : TP-Cours AOP n 1 TP-Cours AOP n 2 TP-Cours AOP n 3 I Présentation et propriétés de l AOP : 1 Description de l AOP : Aspects historiques

Plus en détail

Problème n 1. Etude électromagnétique d un contacteur. S.T.S ELECTROTECHNIQUE. L étude porte sur le circuit électromagnétique :

Problème n 1. Etude électromagnétique d un contacteur. S.T.S ELECTROTECHNIQUE. L étude porte sur le circuit électromagnétique : Problème n 1 Etude électromagnétique d un contacteur. L étude porte sur le circuit électromagnétique : Le fond : Le couvercle : la bobine centrale : Le ressort de rappel : Croquis et dimensions du circuit

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Etoile équilibré 1. Un moteur triphasé porte les indications suivantes : U 400V / 230V ; cos φ= 0,95 ; η= 0,83. En charge le courant de ligne est de 25 A. Quelle est

Plus en détail

I) Chauffage par résistance

I) Chauffage par résistance Le chauffage électrique électrique est de plus en plus répandu. Les avantages sont : * Facilité d utilisation * Confort d utilisation * Aucune pollution * Fiabilité et précision de réglage. Dans ce cours

Plus en détail

CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00100528 ACADEMIE DES SCIENCES DE L'URSS INSTITUT DE PHYSIQUE LEBEDEV, MOSCOU 1967. Preprint No. 150

CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00100528 ACADEMIE DES SCIENCES DE L'URSS INSTITUT DE PHYSIQUE LEBEDEV, MOSCOU 1967. Preprint No. 150 CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00100528 ACADEMIE DES SCIENCES DE L'URSS INSTITUT DE PHYSIQUE LEBEDEV, MOSCOU 1967 Preprint No. 150 TRANSFORMATEUR A CABLES POUR LE FORMAGE D'IMPULSIONS DE HAUTE TENSION D'UNE

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

TP Capteurs N 3 : Capteurs de proximité

TP Capteurs N 3 : Capteurs de proximité Université Kasdi Merbah Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Electronique et Des Télécommunications جامعة قاصدي مرباح ورقلة كلية التكنولوجيات

Plus en détail

1. Méthode PEEC : aspects théoriques

1. Méthode PEEC : aspects théoriques InCaD.. Ce chapitre traite de la méthode PEEC : du point de vue des connaissances générales (notions de base, rappels de phsique, ) du point de vue des formules utilisées (domaine de validité, ) du point

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

Process de certification CEM des ASI forte puissance

Process de certification CEM des ASI forte puissance Process de certification CEM des ASI forte puissance Méthodologie appliquée au laboratoire CEM de All content in this presentation is protected 2008 American Power Conversion Corporation Agenda Les produits

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET ET MÉTHODES...3 2. INSTALLATION DE SMATH STUDIO...19 3. CALCUL DES BARRES EN TRACTION...23

SOMMAIRE 1. OBJET ET MÉTHODES...3 2. INSTALLATION DE SMATH STUDIO...19 3. CALCUL DES BARRES EN TRACTION...23 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET ET MÉTHODES...3 2. INSTALLATION DE SMATH STUDIO...19 3. CALCUL DES BARRES EN TRACTION...23 4. CALCUL AU FLAMBEMENT DES BARRES COMPRIMÉES...27 5. LONGUEURS DE FLAMBEMENT...35

Plus en détail

DI-1. Mode d'emploi. Direct Box

DI-1. Mode d'emploi. Direct Box DI-1 Mode d'emploi Direct Box 2 Direct Box DI-1 Le boîtier de direct DI-1 BOSS est un convertisseur asymétrique/symétrique qui satisfaira le plus exigeant des musiciens professionnels. Un instrument à

Plus en détail

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme Cours de CEM - Orgne des éléments parastes os physques de l électrcté et de l électromagnétsme es composants passfs possèdent des éléments parastes qu lmtent leurs utlsatons. Ils sont dus aux los physques

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Lampe à incandescence et bilans thermiques...2 I.Lampe à incandescence en régime permanent...2 A.Détermination de la température

Plus en détail

Expériences avec un oscilloscope numérique

Expériences avec un oscilloscope numérique Expériences avec un oscilloscope numérique Pratiques Expériences Certaines figures et textes sont tirés de l excellent DICTIONNAIRE de PHYSIQUE EXPERIMENTALE, tome4, L électricité, Jean-Marie Donnini,

Plus en détail

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC

Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC Pinces ampèremétriques pour courant AC/DC La série EN est destinée à mesurer des courants alternatifs et continus en utilisant la technologie à effet Hall. Les courants mesurés vont de quelques milliampères

Plus en détail

VOITURE ELECTRIQUE : LA CHARGE SANS CONTACT

VOITURE ELECTRIQUE : LA CHARGE SANS CONTACT Epreuve commune de TIPE Session 2012 Ariel SHEMTOV - 25269 VOITURE ELECTRIQUE : LA CHARGE SANS CONTACT I. PRESENTATION DU MONTAGE ETUDE THEORIQUE 1) Dispositif, lois physiques régissant son fonctionnement

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Chapitre 1 : Capteurs

Chapitre 1 : Capteurs 1. Définition Un capteur est un transducteur qui permet de convertir une grandeur physique à mesurer ou mesurande (température, vitesse, humidité, pression, niveau, débit,...) en une autre grandeur physique

Plus en détail

Les Baluns. Leurs Fonctionnement. Leurs Fabrication

Les Baluns. Leurs Fonctionnement. Leurs Fabrication Notes de construction d un Balun Baluns à transformateur Utilisez du fil rigide, vernis de préférence, pour les enroulements. Pour la transmission le fil devrait être du #14 ou moins. Un ferrite/poudre

Plus en détail

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin Diaphonie Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban Cyrille Gautier Patricia Grassin Objectifs : Plan de l étude 1. Mettre en évidence les phénomènes de couplage entre pistes 2. Description

Plus en détail

action de A sur B => B influencé par A : des charges - apparaissent sur la partie de B proche de A et des charges + sur la partie la plus éloignée.

action de A sur B => B influencé par A : des charges - apparaissent sur la partie de B proche de A et des charges + sur la partie la plus éloignée. ère partie hapitre VI Filière SMI Module Physique II Elément : Electricité ours Prof. R.Tadili Influence électrostatique et condensateurs I. Phénomène d influence I. Influence subie par un conducteur isolé

Plus en détail

EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale

EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale EXAMEN #2 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 25% de la note finale Hiver 2011 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Si la différence de potentiel aux bornes d une résistance augmente, alors le

Plus en détail

Compte rendu de TP: Projet 4: Réalisation d un circuit imprimé et étude du filtre passe bande

Compte rendu de TP: Projet 4: Réalisation d un circuit imprimé et étude du filtre passe bande Compte rendu de TP: Projet 4: Réalisation d un circuit imprimé et étude du filtre passe bande Brice L helgouarc h Gewendal Jouneaux Introdution L objectif de ces séances est de réaliser un filtre passe-bande

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

Capteurs de position et de déplacement

Capteurs de position et de déplacement MECA2755 Automatisation Industrielle Capteurs de position et de déplacement H. BUYSE 2004 - Université catholique de Louvain Capteurs de position ou de déplacement Les déplacements ou les positions qu'on

Plus en détail

". TY convertisseur statique, et des condensateurs de filtrage.

. TY convertisseur statique, et des condensateurs de filtrage. curopaiscnes raiemamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication : 0 267 129 A1 (g) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (21) Numéro de dépôt: 87420286.4 @ Date de dépôt: 23.10.87 Int.

Plus en détail

Effet Joule Livret de l élève

Effet Joule Livret de l élève Dossier de Physique Niveau 4 ème secondaire Effet Joule Livret de l élève Véronique BOUQUELLE Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences et

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Jean-Paul YONNET F1LVT / ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr Dans les antennes Doppler, 4 (ou 8) fouets quart d onde sont commutées

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Test des composants de protection: matériels auxiliaires

Test des composants de protection: matériels auxiliaires Note technique - TN32 Test des composants de protection: matériels auxiliaires Werner Hirschi, montena technology, Rossens, Suisse 1. Introduction Ce document présente un résumé des matériels auxiliaires

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique C est en 1831 que Michael Faraday découvre le phénomène d induction, il découvre qu un courant électrique est créé dans un conducteur lorsqu il est soumis à un champ magnétique

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan du cours Généralités Les surtensions Coordination d isolement Les dispositifs de protection contre les surtensions : éclateur et parafoudre 1 Généralités La coordination d isolement est l ensemble

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

TP Capteurs n 3 : Étude des Capteurs de proximité

TP Capteurs n 3 : Étude des Capteurs de proximité I-BUT : TP Capteurs n 3 : Étude des Capteurs de proximité Le but de ces TPs est de savoir manipuler des capteurs de mesure de proximité se basant sur le principe inductif, magnétique, optique et ultrason.

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

LA CHARGE SANS CONTACT

LA CHARGE SANS CONTACT Epreuve commune de TIPE Session 2012 Ariel SHEMTOV - 25269 LA CHARGE SANS CONTACT PLAN I. PRESENTATION DU MONTAGE ETUDE THEORIQUE 1) Dispositif, lois physiques régissant son fonctionnement 2) Circuit électrique

Plus en détail

Guide de l enseignant

Guide de l enseignant Le Centre de Découverte des Sciences de la Terre (CDST) Conseil Général de Martinique Guide de l enseignant Exposition : Qu y a-t-il derrière la prise? Conçue et réalisée par la Cité des Sciences et de

Plus en détail

M1500. Moteur pour vanne à siège

M1500. Moteur pour vanne à siège M1500 Moteur pour vanne à siège septembre 2007 Le moteur M1500 est un moteur électromécanique prévu pour commander des vannes à siège deux et trois voies dans : les circuits d eau chaude sanitaire les

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Si quelque chose n est pas clair, n hésitez pas à le demander!

Si quelque chose n est pas clair, n hésitez pas à le demander! PHYSQ 16 LEC B1 : Fluides, champs et radiation Examen partiel - Hiver 011 Nom SOLUTIONS Numéro d étudiant.e Professeur Marc de Montigny Horaire Jeudi, 4 mars 011, de 8h0 à 9h0 Lieu Pavillon McMahon, local

Plus en détail

Exercices Electricité

Exercices Electricité Exercices Electricité EL1 Champ électrique 1 Deux charges ponctuelles Soit une charge ponctuelle q1 27 C située en x 0 et une charge q2 3 C en x 1m. a) En quel point (autre que l infini) la force électrique

Plus en détail

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V.

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V. CHAPITRE 3 : TRANSPORT DU COURANT. SECURITE ELECTRIQUE 1- Transport de l électricité. La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #2 Introduction aux impédances et à la plaquette de prototypage Automne 2010 1. Objectifs Se familiariser avec les plaquettes de prototypage Concrétiser la

Plus en détail

Protection antenne pour téléviseur.

Protection antenne pour téléviseur. Protection antenne pour téléviseur. Cet article décrit un accessoire très simple d isolation galvanique de la prise antenne d un téléviseur. Ce dispositif protège des effets de la foudre, supprime les

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

Details. Version 13 décembre 2007

Details. Version 13 décembre 2007 Details Version 13 décembre 2007 Details Sommaire 0.1 Définitions SYSTAIC 1.0 Système intégré 1.0.1 Chéneau avec grille et gouttière (Rd. ID001) 4 1.0.2 Faîtage toit à pente unique avec grille (Rd. ID002)

Plus en détail

Circuits imprimés (2ème partie)

Circuits imprimés (2ème partie) Circuits imprimés (2ème partie) Conception Fabrication CEM Jean Claude GRAPIN - LE2I- 2008 1 rappels Ce qui est des CI l est également des Asics (Rapport d échelle ) Longueurs largeurs épaisseurs surfaces

Plus en détail

TECHNIQUES DE LA HAUTE TENSION

TECHNIQUES DE LA HAUTE TENSION TECHNQES DE LA HATE TENSON SOMMARE : Chapitre : Généralités sur la haute tension Chapitre : Phénomènes d ionisation dans les gaz Chapitre : Claquage des isolants gazeux Chapitre V : Décharge couronne Chapitre

Plus en détail

Circuit fixe dans un champ magnétique variable

Circuit fixe dans un champ magnétique variable Circuit fixe dans un champ magnétique variable Calcul d un flux On peut montrer, dans le cadre de la mécanique des fluides, que le champ de vitesse pour un fluide visqueux incompressible, de coefficient

Plus en détail

1) PETIT RAPPEL SUR LA RADIOASTRONOMIE :

1) PETIT RAPPEL SUR LA RADIOASTRONOMIE : 1) PETIT RAPPEL SUR LA RADIOASTRONOMIE : La radioastronomie consiste en l étude d une partie du spectre électromagnétique*, les ondes radio, comprise entre 0,8mm et 15m de longueur d onde. 2) LA RADIOASTRONOMIE

Plus en détail

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Z-SCOPE V5 ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Fonctionnalités Générateur d un signal d excitation sinusoïdal de fréquence variable jusqu à 100 khz Mesure d un signal

Plus en détail

Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques

Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques Roberto Reyna 1, aniela ragomirescu 2,3 1-Freescale Toulouse 2 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil Toulouse cedex 4 3-LAAS-CNRS

Plus en détail

Contrôle final de Thermique,

Contrôle final de Thermique, Contrôle final de Thermique, GM3C mars 08 2heures, tous documents autorisés Calculatrices autorisées Problèmes de refroidissement d un ordinateur On se donne un ordinateur qui dissipe une certaine puissance,

Plus en détail

CHAPITRE III. Amplificateur d instrumentation

CHAPITRE III. Amplificateur d instrumentation CHAPITRE III Amplificateur d instrumentation Olivier FRANÇAIS, 000 SOMMAIRE I NOTION DE TENSION DE MODE COMMUN ET D AMPLIFICATEUR DIFFÉRENTIEL... 3 I. DÉFINITION DE LA TENSION DE MODE COMMUN... 3 I.. Tension

Plus en détail

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron. Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B4510 UNIITE DIIDACTIIQUE LIIGNE DE TRANSMIISSIION MANUEL D IINSTRUCTIIONS Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

Capteurs FED - Régulation séquentielle des circuits de refroidissement et de chauffage

Capteurs FED - Régulation séquentielle des circuits de refroidissement et de chauffage Feuille de données Capteurs FED - Régulation séquentielle des circuits de refroidissement et de chauffage Produits FED-IF: avec capteur intégré FED-FF: avec capteur à distance Les capteurs FED sont utilisés

Plus en détail

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale Hiver 2009 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Dans quelle direction est le potentiel au centre du carré dans la figure suivante?

Plus en détail

Table des matières. Page 1 sur 6

Table des matières. Page 1 sur 6 Table des matières 1. PRÉSENTATION TECHNIQUE DU DISPOSITIF... 2 1.1. LA MESURE DE TEMPÉRATURE PAR SONDE MÉTALLIQUE... 2 1.1.1. Principe de fonctionnement... 2 1.1.2. Limitations... 3 1.2. MESURE DE TEMPÉRATURE

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2012

G.P. DNS05 Octobre 2012 DNS Sujet Impédance d'une ligne électrique...1 I.Préliminaires...1 II.Champ électromagnétique dans une ligne électrique à rubans...2 III.Modélisation par une ligne à constantes réparties...3 IV.Réalisation

Plus en détail

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé 5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé Exercice Mono0 : régime monophasé i u L Donner l'expression : - de la puissance active consommée par la résistance - de la puissance réactive

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Principe des tests statistiques

Principe des tests statistiques Principe des tests statistiques Jean Vaillant Un test de signification est une procédure permettant de choisir parmi deux hypothèses celles la plus probable au vu des observations effectuées à partir d

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

Fig. 11 tension du démarreur en charge

Fig. 11 tension du démarreur en charge INTRODUCTION Le démarreur est un moteur électrique qui convertit l'énergie, fournie par la batterie, en énergie mécanique dans le but de lancer le moteur. Il en existe deux types, le type à inertie et

Plus en détail

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique Différenciation de la contribution UMTS et GSM en valeur EMF totale Contrôle des champs électriques

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE. 5 ème Année ESE. Règles de conception faible émission rayonnée pour les circuits imprimés

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE. 5 ème Année ESE. Règles de conception faible émission rayonnée pour les circuits imprimés INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE 5 ème Année ESE Règles de conception faible émission rayonnée pour les circuits imprimés alexandre.boyer@insa-toulouse.fr http://www.alexandre-boyer.fr

Plus en détail

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS Charges non linéaires BUT : - Observer le courant i ( t ) absorbé par différentes charges non linéaires alimentées par une tension monophasée 230 V / 50 Hz - Relever le Taux de distorsion harmonique du

Plus en détail

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4 Les capteurs Table des matières 1. Chaine d acquisition et d information...1 2. Définitions...2 3. Type et nature de la sortie...2 4. Capteurs actifs...2 4.1. Effet thermoélectrique...2 4.2. Effet pyroélectrique...2

Plus en détail

Concours Centrale-Supélec 2005 7/12

Concours Centrale-Supélec 2005 7/12 Problème - type centrale Partie - Couplage des phénomènes de conduction thermique et électrique en régime linéaire. Étude d un réfrigérateur à effet Peltier Le but de cette partie est de montrer que, dans

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

OMS 605. Equipement portable de surveillance des décharges partielles

OMS 605. Equipement portable de surveillance des décharges partielles OMS 605 portable de surveillance des décharges partielles portable de surveillance des décharges partielles L OMS 605 est un équipement portable de surveillance des décharges partielles (DP) destiné aux

Plus en détail

La cotation. Coter un dessin, c est donner 13 toutes les dimensions D E S S I N T E C H N I Q U E R E G L E S D E C O T A T I O N S

La cotation. Coter un dessin, c est donner 13 toutes les dimensions D E S S I N T E C H N I Q U E R E G L E S D E C O T A T I O N S La cotation Ø 8 LAMAGE Ø14 X 3 PROF Les dessins techniques doivent non seulement décrire la forme des objets avec précision, 50 mais aussi servir de guides pour leur construction ou leur fabrication. Coter

Plus en détail

Document de révision

Document de révision Document de révision 1. La loi des charges électriques se résume en trois points. Énonce-les. 1-Les charges de signes contraires s attirent 2-Les charges de mêmes signes se repoussent 3-Les objets neutres

Plus en détail

Comment s y retrouver?

Comment s y retrouver? 1 L énorme casse-tête Comment s y retrouver? Quelle est la norme qui s applique? Dans quel Code retrouve t-on l information? Quand un système d alarme incendie est-il requis? Quel type de filage utiliser?

Plus en détail

Activité Dipôles électriques

Activité Dipôles électriques 1. Résistance Activité Dipôles électriques Une résistance est un composant électronique ou électrique dont la principale caractéristique est d'opposer une plus ou moins grande résistance à la circulation

Plus en détail