Le magazine de Rouen Business school Alumni Association

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le magazine de Rouen Business school Alumni Association"

Transcription

1 Dossier Mode p 12 Entreprendre p 8 Dossier Mode p 19 Le magazine de Rouen Business school Alumni Association # Meeting Alumni à New York 6 mai

2 Remise des diplômes édito L École, notre bien commun sommaire Promotion 2009 Programmes Bachelor, le 20 mars 2010 Développer sa renommée, nourrir la fierté du diplôme, renforcer nos liens dans un monde de réseaux, être utile aux alumni, telles sont les missions qui animent notre association. Le passage à l adhésion à vie, ainsi que l ouverture aux programmes Bachelor de Rouen Business School, en sont les étapes nécessaires. Elles ne sont pas achevées. Nous travaillons de concert avec les équipes de l École pour en finaliser les mécanismes, et libérer ainsi les énergies de chacun au profit de projets concrets : développer l esprit réseau, renforcer l action du Centre CarrieR dans des temps plus tendus sur le marché de l emploi, ouvrir notre permanence à Paris, développer nos rencontres professionnelles à Paris, en régions, à l international. L adhésion à vie permet aussi de renouveler les solidarités entre générations par le biais du fundraising, au profit de l École et de ses étudiants. Alors bienvenue à tous ceux qui nous ont rejoints dans ce grand projet. Nous sommes aujourd hui plus de Dès la rentrée, nous lancerons le programme d adhésion pour les Bachelor pour ensemble, être plus forts. Je tiens enfin à rendre un hommage appuyé à Vincent Cotard qui assit les fondements de ce projet durant sa présidence avec Arnaud Langlois-Meurinne, directeur général de Rouen Business School, ainsi qu aux équipes permanentes et bénévoles de l association des alumni sans qui rien ne serait possible. Bonnes vacances Actualité Rouen Business School Paris Executive Campus Vie de l Association 3 e Grand Prix des Diplômés Entreprendre Estampille 100 % digitale Mobilité Un goût affirmé pour les medias Dossier Spécial Mode Portrait Au bonheur d une dame Spécial Finance Histoire d un parcours éclectique.. 22 Parcours hors sentiers battus Le bonheur est dans la cité Carnet et agenda Revue de presse Promotion 2009 Master Grande école, le 27 mars 2010 Marc-Antoine Jarry (94) Président 4 Directeur de la publication : Marc-Antoine Jarry Rédacteur en chef : Marie-Lise Trochu Ont collaboré à ce numéro : Marie-Suzel Inzé, Sophie de Mullenheim, Yves-Marc Le Réour, Élisabeth Escande (Intelligence & Learning Center), Marie-Françoise Delaporte, Site internet École : Site internet Association : Photo couverture : Thomas Zarubak, David Ken Conception : Le Perroquet bleu, Rouen, Impression : La Fertoise Planet, la revue de Rouen Business School Alumni Association BP Mont-Saint-Aignan CEDEX Tél. : Fax :

3 Actualité Rouen Business School Devenez «Relais d Avenir» pour Rouen Business School 6 Paris Executive Campus : un acteur dédié à l executive education Afin de se maintenir en adéquation avec les besoins de leur univers professionnel, les dirigeants et managers se doivent d évoluer. Pour répondre à cette demande, Rouen Business School a créé, avec Reims Management School, une filiale commune dédiée à l executive education : Paris Executive Campus. Une offre complète et diversifiée de programmes Des programmes diplômant inter-entreprises : Mastères Spécialisés : il s agit de formations courtes, professionnelles, intensives et de haut niveau, accréditées par la Conférence des Grandes Écoles, portant sur un secteur d activité ou une fonction de l entreprise et permettant de se doter d une expertise métier ou sectorielle reconnue sur le marché. Au cœur de Paris, un lieu de formation unique pour cadres et dirigeants Paris Executive Campus offre aux entreprises et aux managers une gamme complète de programmes diplômants et de dispositifs de formation sur mesure. Ces programmes sont enseignés à Paris et compatibles avec une activité professionnelle. Paris Executive Campus réunit la force de frappe de deux grandes Écoles de management : l excellence académique de 150 professeurs français dont 35 % d internationaux, des partenariats avec 200 universités et business schools, un réseau de plus de diplômés, cadres et dirigeants. Paris Executive Campus propose des Mastères Spécialisés dans les domaines suivants : Études et Décision Marketing, Communications d Entreprise, Business Development clients grands Comptes, Contrôle de Gestion, Management des Risques et Planification, Management des Affaires juridiques, Management des Services et de la Relation Client. Executive MBA : Ces programmes permettent de développer de hautes capacités managériales globales et transversales préparant aux fonctions de Direction Générale dans des environnements complexes et internationaux. Objectif Manager : Ce programme de niveau II (Bac +4) s adresse à des salariés, à des créateurs ou repreneurs d entreprises, à des travailleurs indépendants désireux d évoluer vers des fonctions d encadrement, de développer des compétences de manager et gestionnaire, de progresser dans leur carrière et d élargir leur champ professionnel. Programme dispensé en inter-entreprise ou en intraentreprise. Master Grande École en Formation Continue : Par sa vocation à accompagner les salariés à fort potentiel, le Master Grande École en Formation Continue offre une réelle opportunité d ouverture et de développement personnel. Solution adaptée à l acquisition des compétences en gestion et en management, il conduit les managers, au-delà des savoir-faire, vers de nouvelles perspectives professionnelles. Formation généraliste au management et à la gestion d entreprise qui délivre le diplôme Master Grande École de Rouen Business School (Grade de Master, Bac + 5, visé par le ministère de l éducation nationale). Des formations sur mesure intra-entreprises : Paris Executive Campus propose des formations au service du développement et de la performance des organisations et des hommes par l acquisition ou la consolidation des compétences des cadres et managers. Les programmes, conçus en partenariat et animés par des professeurs et intervenants de haut niveau, s articulent autour d accompagnements personnalisés et de dispositifs variés et adaptés. Quelques références : Accor / Auchan / Axa / Bouygues / CHU Hôpitaux de Rouen / Crédit Agricole / DRIRE / Eurofactor / GrandVision / IBM / Kempinski Grands Hotels / Leclerc / Mc Donald / Matmut / Moët et Chandon / Véolia Oliver Le Fournier, nouveau directeur de Paris Executive Campus Pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours? O. L.F. : j ai 53 ans. J ai suivi une formation universitaire (Licences en Droit des Affaires et en Sciences Économiques de l Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), que j ai complétée par des formations professionnelles (Institut Technique de Banque, CPA Nord). Je suis également diplômé d un Master of Science in Project and Programme Management d ESC Lille. Dans quel secteur avez-vous principalement travaillé? O. L.F. : j ai débuté ma carrière professionnelle en 1980 au sein de la BRED (Groupe Banques Populaires) et j y ai pris plusieurs directions d agences. En 1985, j ai intégré la banque Scalbert-Dupont (Groupe CIC), au sein de laquelle j ai occupé la fonction de Sous-directeur Entreprises de l Agence Centrale de Lille, puis de Directeur de la Succursale de Roubaix avant de prendre la direction, en 1992, du département International de cette même banque. Avez-vous déjà une expérience dans le domaine de l enseignement supérieur? O. L.F. : en 1996, quittant le secteur bancaire, j ai créé un cabinet de conseil et formation en stratégie d entreprise, avant d intégrer, dès 1999, l ESC Lille ou j ai assumé conjointement pendant dix ans les responsabilités de Directeur du département Management, et de Responsable des Programmes «Executive Education». J ai été nommé Directeur Général Adjoint «Executive Education» en Quelle sera votre mission au sein de Paris Executive Campus? O. L.F. : j ai pour mission de développer les activités de Paris Executive Campus sur ses différents segments en capitalisant sur les forces des deux écoles fondatrices et en m appuyant sur l Executive MBA (accrédité AMBA), les Mastères Spécialisés, les programmes certifiants, et en proposant des formations sur mesure. J ai pour objectif, avec les équipes de Paris Executive Campus, d apporter les réponses aux attentes des Directions générales et Universités d Entreprises pour le développement de leurs talents en France et à l international. Contact : Manuela LOUGUET - Responsable Communication et Promotion Paris Executive Campus. «Une marque commune à Rouen Business School et Reims Management School». Tél. : en aidant à financer des Bourses de Solidarité pour les étudiants brillants mais financièrement défavorisés. Informations : (onglet Relais d Avenir) «Télécharger la plaquette de l opération Relais d Avenir» Et défiscalisez jusqu à 75 % de votre don Rouen Business School est un établissement d enseignement supérieur qui a acquis en janvier 2008 une autonomie juridique avec un statut d Association loi à ce titre, les dons versés bénéficient de l une ou l autre des réductions fiscales suivantes : Impôt sur le Revenu : (article 200 du CGI) Réduction d impôt égale à 66 % du montant des dons dans la limite de 20 % du revenu imposable. Cf. : article 200 du Code Général des Impôts Exemple : un don de vous coûte seulement 340 après réduction fiscale sur votre impôt sur le revenu de 330. Timing : avant le 31 décembre 2010 pour la déclaration de revenu 2010 à établir en Impôt sur la Fortune (ISF) : (article 885-O V bis A du CGI) Réduction d impôt égale à 75 % du montant des dons dans la limite de Exemple : un don de vous coûte seulement 250 après réduction fiscale sur votre ISF de 750. Timing : avant le 15 juin 2011 pour la déclaration ISF 2011 Impôt sur les Sociétés (IS) : (article 238 bis du CGI) Réduction d impôt égale à 60 % du montant des dons dans la limite de 5 pour mille du chiffre d affaires. Exemple : un don de coûte seulement à l entreprise après réduction fiscale. Pour soutenir les Bourses de Solidarité ou plus largement les projets de développement de Rouen Business School, et en particulier renforcer son attractivité auprès des enseignantschercheurs et des étudiants et développer sa reconnaissance internationale en termes de formation et de recherche, vous pouvez : envoyer un don par chèque libellé à l ordre de «Rouen Business School», et l adresser à Rouen Business School à l attention de la «Direction Administrative et Financière - Bureau 103», 1, rue du Maréchal Juin, Mont-Saint-Aignan. effectuer un don en ligne : Vous recevrez par courrier un reçu fiscal dans les 15 jours suivant la date de réception de votre paiement, que vous pourrez joindre à votre prochaine déclaration d impôt. Votre soutien est capital pour permettre d atteindre nos ambitions. Contact sur les projets de développement : Chantal Lai Tél. :

4 Vie de l Association Vie de l Association Le Grand Prix des Diplômés édition 2010 La 3 e édition du Grand prix des Diplômés, en préambule du Gala de l école, s est déroulée cette année au Pavillon d Armenonville le 19 mars. Un site parisien prestigieux où se sont retrouvés les membres de la communauté RBS : étudiants, «administration», alumni. Une occasion pour les étudiants d élire cinq diplômés (sur 15 nominés) représentatifs d un parcours exemplaire. Faisons plus ample connaissance avec les heureux gagnants. Qui étaient les 10 autres lauréats? Catégorie Direction Générale Catégorie Entrepreneurs Catégorie Entrepreneuriat Catégorie Direction Générale Catégorie E-Business Catégorie Expérience Monde Catégorie Non Profit Organisations Annie Bois (78), Directeur Magasin Haussmann Galeries Lafayette Hélène Zeitoun (87), Directeur Général Gfk Custom Research France Martin Genot (86), Co-fondateur de Inspirational Stores Dominique Rivière (76), Fondateur et président Rivière Consulting Catégorie E- Business Catégorie Expérience Monde Thomas Labrunye (93) Président fondateur de Bulle de Linge - France Innover dans les services Après avoir dirigé 5 à Sec en Espagne puis en France, Thomas a créé Bulle de Linge, société spécialisée dans l entretien du linge et des vêtements pour personnes dépendantes (maisons de retraite, unités de soins longue durée, maison d accueil spécialisée). L aventure entrepreneuriale l enthousiasme : «Donner vie à une idée couchée sur le papier il y a quatre ans, voir que les chiffres alignés sur des tableaux prévisionnels deviennent réalité, tout ça est extrêmement exaltant». Brigitte Liberman (80) Directrice Générale de L Oréal Cosmétique Active - France Percer le «plafond de verre» Brigitte a débuté sa carrière dans la lessive chez Henkel puis rejoint L Oréal en En 2005, elle devient directrice générale de L Oréal Cosmétique Active (3200 collaborateurs dans le monde. Marques phares : Vichy, La Roche-Posay). En janvier 2007, elle rejoint le Comité Exécutif (Comex) de L Oréal qui ne comptait jusquelà qu une femme. Pour percer le «plafond de verre» et piloter un chiffre d affaires de plus d un milliard d euros, elle a mis en œuvre toutes ses ressources : ténacité, créativité, grande capacité de travail et équilibre familial. Marie-Pierre Lacoste (99) Directrice de la communication Boursorama. com Plus de 10 ans d expérience dans le net! Marie-Pierre a bénéficié fin 99 d une conjoncture favorable : explosion de l internet et offres d emploi en plein boom. Chez Lycos, puis AOL France, elle acquiert une véritable expertise en marketing online. Elle entre chez Boursorama en 2005 et lance Boursorama Banque avec succès. Son prochain challenge dès septembre : en Espagne. Nicolas Borit (90) Directeur Général de Dragages Hong Kong (filiale de Bouygues Construction en Asie) Séduit par le BTP En troisième année, Nicolas fait son stage dans le groupe Bouygues, et y est encore 20 ans plus tard. Il acquiert les bases techniques en France durant cinq ans, («il a fallu tout ré-apprendre») puis est nommé responsable commercial en Côte d Ivoire. Trois ans plus tard, direction Hong Kong où il va signer un très gros contrat, celui de l AsiaWorld - Expo. Ses missions : concevoir, construire, financer puis exploiter cet immense centre d expositions et de concerts, auquel se rajoute deux ans plus tard un hôtel Marriott cinq étoiles de 650 chambres. «C est comme un BDE, en plus gros» résume-t-il avec humour. Laurent Leflond (86) Directeur Administratif et Financier d Emmaüs France Un engagement dans l humanitaire Son parcours démarre par des missions humanitaires en France et à l étranger (au Caire pour Sœur Emmanuelle). Puis vient le temps des multinationales pour «faire carrière» et faire vivre la famille. Il choisit la finance qu il exerce chez Valeo (dont deux ans au Mexique) puis Faurecia (dont deux ans à Madrid). En 2002, changement de cap, il devient Directeur administratif et financier de l Association Emmaüs. «Défendre des valeurs d humanité, de solidarité, mais aussi de dépassement de soi, voilà ce qui me motive.» Anne Browaeys (97), Directrice Générale Groupe Fullsix France Claire Lestoille (95), Directrice e-commerce Pierre Et Vacances Tourisme Catégorie Non profit Organisations Stéphane Roques (95), Secrétaire Général Genethon Constance Martin (88), Responsable des partenariats Premiere Urgence Antoine Ortoli (76), Senior vice-président Sanofi Aventis Christophe Brun (82), Directeur gestion des flux monde Essilor International Remerciements Partenaires Mazars Lampes Berger, pour les 5 superbes lampes «éditions d Art» offertes aux gagnants. 8 9

5 Portrait Portrait 10 Estampille 100 % digitale! Il n y a pas d âge pour devenir entrepreneur, mais il y a certainement une étape de la vie où la personne se dit : «c est le bon moment, car j ai réuni le maximum de chances pour me lancer maintenant.». Après une vingtaine d années à parcourir le globe pour le compte de la presse écrite (L Expansion, Prisma Presse, Le Monde), Antoine Dubuquoy (86) a vécu cette prise de conscience et explore avec nous les chemins qui l ont amené à créer récemment deux activités : ROSE - Return On Social Experiment, une agence conseil en stratégies communautaires et, en parallèle, une expertise sur les problématiques de personal branding (gestion d image personnelle sur internet). Conversation à vocation pédagogique. Quel a été ton parcours professionnel et les compétences acquises jusqu à la chute de Lehman Brothers en septembre 2008? Le parcours très classique de quelqu un qui entre entre dans la presse, côté régie publicitaire, par passion pour le média papier. Qui en explore toutes les facettes, dont la plus glamour : Antoine Dubuquoy (86) l international. Qui constate que l usage généralisé d Internet a profondément changé les écosystèmes des médias traditionnels. J ai évolué progressivement vers le numérique, avec l ouverture d un blog, l utilisation des réseaux sociaux, et l acquisition d une expérience en mettant les mains dans le cambouis. Jusqu à la décision de quitter Le Monde où j avais passé neuf ans pour rejoindre IGA Worldwide, start-up américaine spécialisée dans l intégration de marques au cœur des jeux vidéos en ligne. J en ai ouvert le bureau français en septembre Seul. Avec des relais à Londres et Berlin. Le reste de l entreprise étant aux États-Unis. J ai rejoint IGA quasiment le jour de l effondrement de Lehman Brothers La crise financière qui a suivi a été fatale à la start-up qui avait planifié une levée de fonds! Et a décidé fin 2009 de se recentrer sur le marché américain Quelles expériences nouvelles as tu retiré de l aventure de l in-game? Je me suis prouvé que j étais capable de soutenir le projet, d évangéliser un marché avec passion. À partir du moment où j avais une histoire intéressante à raconter. Je proposais à des marques réelles une présence dans des univers virtuels. Aspect positif de l aventure : travailler pour des anglo-saxons, avec une vraie culture du résultat. Des chiffres. Une nécessité de rigueur. Quelque chose de très structurant, que j avais peu connu lors de mes expériences précédentes. Pourquoi avoir choisi de se lancer ensuite dans le «tout digital», aussi bien en direction des entreprises que des personnes? Par pure passion. Je ne suis pas né «geek», je le suis devenu progressivement. Et j ai appris en tenant mon blog (www.dubucsblog.com) à partager mes découvertes, mes tests, aussi bien dans le domaine des nouveaux médias, des réseaux sociaux que des nouveaux usages de consommation de contenus, musicaux ou vidéo. En tant que blogueur, je suis devenu petit à petit acteur de ce monde digital en nouant des contacts, en rencontrant des gens très impliqués dans le monde numérique. Une phase qui m a permis de gagner en expertise et en crédibilité. J ai fait mon propre «personal branding». Après l aventure IGA, je ne me voyais pas revenir en arrière. Le digital permet de se projeter dans le futur, d être en prise avec un écosystème en perpétuelle évolution. Rien n est jamais 100 % acquis, les évolutions technologiques sont constantes. Quels sont les avantages de se lancer en association plutôt que seul? C est plus confortable. À condition d être bien accompagné. Au-delà des questions d actionnariat, il est important de s associer avec quelqu un avec qui vous êtes en phase. Avec qui vous êtes complémentaire. être d accord sur les objectifs, la stratégie. Partager des valeurs. Il y a un élément à prendre en compte : la solitude du créateur. Se retrouver chez soi du jour au lendemain, avec son ordinateur et son téléphone après avoir passé des années dans de grosses structures laisse au départ une impression étrange. Liberté, certes. Mais aussi absence de contact humain de proximité Mon associée est quelqu un que je connais depuis longtemps. C est un élément important. Une question d alchimie de personnalités! En quoi les réseaux sociaux sont ils en train de révolutionner nos outils de communication traditionnels? Le Web 2.0 est le web de la conversation. Les médias sociaux sont des outils qui permettent de faire émerger des communautés d individus qui se rassemblent autour d une idée, d une marque, d un idéal et qui dialoguent. Pour les marques, essayer d en tirer le meilleur pour elles mêmes et pour leurs consommateurs est devenu un enjeu majeur. Faire entrer leur public dans l élaboration de leurs produits, faire de leurs fans des ambassadeurs qui vont véhiculer la bonne parole Résoudre des problèmes grâce à la communauté, etc. Les marques réalisent qu elles ont perdu le contrôle de l information les concernant. Avec ROSE, nous les aidons à organiser les moyens de prendre la parole afin, non de reprendre la main à 100 %, mais d être dans une posture de dialogue constructif avec leurs consommateurs. En quoi les réseaux sociaux répondent ils toujours aux mêmes besoins de l homme : converser, échanger, partager, mais aussi faire plaisir à son égo Les réseaux sociaux de type Facebook, mais aussi LinkedIn ou Viadeo partent de l individu. Qui va les utiliser pour se montrer sous son meilleur jour et raconter sa vie personnelle ou professionnelle, parfois avec beaucoup de fraîcheur, sans se soucier des conséquences. Ces outils permettent non seulement de créer ou de recréer du lien social. Ce sont de formidables accélérateurs de mise en relation. La conversation vient ensuite. Utiliser un réseau social c est partager, échanger. Donner pour recevoir. C est un mélange de recherche de visibilité personnelle, d affirmation de soi et de recherche de réassurance par la validation de la communauté. Quelle est ta vision du «futur numérique»? Ni idyllique, ni catastrophiste! Le meilleur est encore à venir. Il faut rester dans le flux, essayer de rester en prise avec l évolution technologique, les nouveaux usages. Ne pas se placer dans le déni. Le monde numérique est plus porteur d opportunités que de menaces! Avec ROSE, nous proposons aux marques d avancer vers le futur, en développant une approche stratégique de l utilisation des ressources du web conversationnel. Aussi bien en écoutant ce qui se dit sur elles, mais aussi en préparant le terrain pour engager le dialogue avec leurs consommateurs. Le futur numérique sera communautaire! Quels sont tes projets à court, moyen et long terme? À court terme, la sortie d un livre sur le Personal Branding aux éditions Lextenso. Un guide. Et bien sûr le développement de ROSE. Nous travaillons déjà avec de belles marques, comme l Établissement Français du Sang. Glossaire Communauté : Regroupement d individus autour d un projet, d une idée, d un centre d intérêt, d une pratique. L individu rejoint volontairement la communauté et en respecte les règles implicites. La communauté défend ses membres, les enrichit et s enrichit de leurs contributions : Groupe Expansion 1992 : Le Nouvel Économiste 1993 : Prisma Presse 1999 : Groupe Le Monde Quels conseils «on line» et «off line» peux-tu donner aux différentes générations de diplômés, étudiants et professeurs qui liront cet article? Créer sa propre vitrine sur Internet est une formidable opportunité de valorisation personnelle! Et permet de gérer son image (son e-réputation, comme on dit ). Et si vous voulez en savoir plus Appelez-moi! Engageons la conversation! Propos recueillis par Marie-Lise Trochu Community Management : Animation de communautés E-reputation : Réputation d une marque sur Internet. Elle s évalue à partir de son empreinte numérique, des traces laissées par elle, volontairement ou non. Elle peut évoluer à partir des contributions, contenus produits par elle-même ou les internautes. Elle est le résultat des conversations tenues à son propos. Geek : Terme générique désignant les passionnés de technologie Personal Branding : Gestion de son image de marque personnelle sur Internet. CV 2008 : IGA Worldwide 2009 : ROSE Return On Social Experiment 11

6 Mobilité Dossier Un goût affirmé pour les médias Spécial Mode : M.O.D.E Témoignage ce mois-ci de François Rossignol (89), illustrant les meilleures façons de réussir sa mobilité avec les techniques d un sportif de haut niveau. 12 Après un service militaire à Cols Bleus, l hebdomadaire de la Marine Nationale, j ai démarré ma carrière en 91, en enchaînant les postes de Marketing- Communication chez l annonceur, avec à chaque fois une progression en terme de statut et de missions (Chef de Publicité à la SNCF puis Directeur Marketing chez Club-Internet). Première inflexion dans ce parcours assez homogène, le rachat par Deutsche Telekom de Club- Internet, qui occasionne un changement complet du management, et pour moi une sortie fin Avec à la clé, du temps, quelques appuis, le début d un réseau et plusieurs options à François Rossignol (89) disposition, dont celle de se lancer dans la création d entreprise. Mes envies, croisées avec mes réflexions en cours et les bonnes rencontres, ont finalement concrétisé un projet d entrepreneur autour d une idée de média gratuit, financé par son audience et dédié au sport et à ses déclinaisons. C est le début de l aventure de Sport, hebdo gratuit, qui deviendra également un site et qui donnera aussi naissance à une filiale à Londres, avec les mêmes produits (magazine et site). Petite idée devenue structure binationale, financée par des fonds d investissement privés (35 m/ de levées de fonds cumulées) et réalisant 15 m/ de CA, sur un modèle qui a su être rentable trois ans après son lancement, sans pouvoir maintenir ses bénéfices dans les années de crise publicitaire à partir de Cette étape, absolument passionnante et terriblement intense, s est achevée en 2009, emportée par la crise et ses conséquences sur la trésorerie d une PME au modèle fragile, et qui n avait pas su s adosser au préalable à un groupe industriel solide. Presque 20 ans après avoir entamé mon parcours professionnel, il était temps de se poser, de faire retomber la poussière et de trouver les ressorts fondamentaux pour réussir à se repositionner. L enjeu alors était celui du bon accompagnement, mixant à la fois les sujets (personnel, professionnel), les formats (one to one, session de groupe, conférence) et les outils (approche réseau, approche directe). Dans un premier temps, j ai tâtonné, interrogé quelques contacts, essayé plusieurs formules (j ai entamé un outplacement avec coaching individuel et formation, en plus du Club CarrieR) et finalement, j en ressors avec des convictions fortes sur la meilleure façon de réussir sa mobilité : ne rien entamer avant d être très au clair sur ses envies, ses objectifs, son format professionnel (taille de la structure, univers, missions, responsabilités). Il y a un travail préalable de décantation indispensable à toute démarche. une fois au clair sur son positionnement, ses cibles, ses envies, il est temps de travailler son «jeu de jambes» (les différents types d entretien, les outils de base type CV et mapping cible, les approches, les méthodes de recherche, le référencement sur internet), et en parallèle, il faut se «lancer» sur le terrain, dans une démarche qui s apparente à celle du commercial, se confronter à son marché, élargir son premier cercle de contacts, déployer son réseau, bref sourcer les personnes clé qui feront basculer ces rencontres en opportunités. enfin, au-delà du repositionnement, cette discipline, une fois acquise, est presque une hygiène de vie pour les échéances futures. Résultat, j ai intégré les Inrockuptibles en tant que DGA Marketing, quatre mois après être au clair sur mon discours et les méthodes. Et dans cette dernière étape, le Club CarrieR a été déterminant, dans cette dynamique hebdomadaire du lundi matin, qui lance la semaine, qui permet de faire des points d étape, de se confronter, d aider et de trouver les bonnes idées. Je n avais jamais adhéré à l Association des Diplômés avant d intégrer le Club CarrieR, je suis membre à vie depuis! François Rossignol (89) Contact Club CarrieR : Quatre lettres et un monde glamour à souhait. Quatre lettres et douze diplômés qui parlent création et prévisions, tendance et niveau des stocks. M comme mystère de la création et mystère des chiffres. Les enjeux sont élevés, la concurrence sévère. Les chiffres, nous ne les aurons pas tous : Christophe Mélard (89), CEO de Sergio Rossi, préfère parler de stratégie et Morgane Desogus (07), responsable logistique chez Polo Ralph Lauren, reste discrète. M comme Mode grand public, donc comme Monoprix où Émilie Noël (02) achète gants, ceintures et chapeaux. O comme ouvert sur le monde. Avec Alexandre Miroux (94), un DAF 100 % japonisant ou Marie-Laure Rigal-Raffard (90), directrice marketing produits, les deux diplômés portant les couleurs de la marque Lacoste. O comme originalité avec Marie Leb (05) directrice régionale chez Kookaï, qui revendique le droit à la vente et au terrain. Ou avec Patrick Becouarn (73), président du Directoire de Du Pareil Au Même, qui démontre que la maturité des seniors sied bien à la mode Enfants. D comme débordement d idées. Ainsi en témoigne Éric Rousseau (91), bras droit de Jean Paul Gaultier et directeur commercial international. D comme dynamique : Muriel Courtois (04) Senior Forcast Analyst chez Levis sait déjà quel jean vous porterez l année prochaine! D enfin comme Dr Martins ou Dockers, deux des 300 marques de Sarenza.com. où Claire Cavaglione (06) officie en qualité de responsable des partenariats. E comme élégance, à coup sûr! À New York, Pauline Bohl (06) s habille en Marc Jacobs pour discuter finances avec les créatifs et Chantal Helal (80), secrétaire générale, porte le noir chez Sonia Rykiel. Et cela lui va bien. La revue de détails est terminée. Fashion-addicts ou consommateurs raisonnables, bienvenue dans la collection d été! Dossier réalisé par Marie- Suzel Inzé (80) 13

7 Dossier Dossier Jolie pointure! Joindre l utile à l accessoire Président de Sergio Rossi, Christophe Mélard (89), apporte expertise financière et marketing aux chaussures de luxe. Comme quoi les cordonniers peuvent être les mieux chaussés. Adorer la mode et y travailler, c est le rêve. Témoignage d Émilie Noël (02), acheteuse-chef de produit pour les accessoires chez Monoprix. Un poste qui lui va comme un gant. Christophe Mélard (89) «Mon objectif, c est de rendre la marque encore plus désirable! Il faut s appuyer sur les racines de la marque pour lui donner un élan nouveau.» Celui qui s exprime ainsi est forcément un marketeur, non? Perdu! C est Christophe Mélard (89), financier hors pair et président de Sergio Rossi (Gucci Group). En mai 2009, l homme est arrivé à la tête du spécialiste italien de chaussures de luxe pour femmes avec une carrière de financier exemplaire dans des univers où la marque est prédominante. Ainsi il a été DAF de Pernod, DAF européen de Travel Price, Vice président de Danone France, DAF Monde Yves-Saint-Laurent Beauté, Président de Roger Gallet «Dans chaque cas, commente Christophe, la problématique est différente mais toujours centrée sur la création de valeur.» Un luxe, des flux Aujourd hui, le cas des prestigieuses chaussures Sergio Rossi a de quoi séduire le spécialiste. «Cette marque a tout pour elle, résume Christophe depuis Milan où il vit en semaine. Elle est ancrée dans la culture italienne et sa fabrication est totalement artisanale pas moins de 160 opérations manuelles! Elle a un passé prestigieux qui la rend, encore aujourd hui, extrêmement désirable pour des femmes contemporaines.» Pour Christophe, il va donc falloir piloter, avec le directeur artistique, l accélération de la croissance et la visibilité d une marque en concurrence avec les spécialistes britanniques ou français. La marque, acteur majeur dans le monde des chaussures de luxe entend se développer encore davantage à l international. Avec les contraintes ad hoc. «Le territoire est global mais les goûts sont locaux», avertit le diplômé. Conclusion? Notre financier, par ailleurs titulaire d une licence d Histoire de l art, s avère donc aussi un marketeur avisé. D où son conseil aux jeunes financiers : «Plus vous vous extirperez des chiffres, plus vous réussirez!» Un genre de botte secrète. Elle achète par centaines des sacs à main, des ceintures, des lunettes de soleil Émilie Noël (02) serait-elle une fashionaddict? Oui, mais surtout une acheteuse-chef de produit chez Monoprix. «J ai toujours voulu travailler dans la mode! avoue celle qui avait pourtant suivi la dominante Finance de Marché. Aussi, j ai fait deux stages en Achat textiles chez Franck et Fils et Du Pareil Au Même.» Devant l expérience et la motivation, Monoprix n hésite donc pas et en 2002, recrute cet élément prometteur. Aujourd hui, les responsabilités sont bien là et les chiffres le prouvent. «Pour l année 2010, résume la chef de produit, mon budget s élève à plus de 34 millions d euros pour près de 2 millions d articles répartis en 451 références.» Derrière les chiffres se cache un métier exigeant fait d observation du marché («Monoprix ne lance pas les tendances, mais les suit», précise la chef de produit), de collaboration avec le département Textile Femme, de délais serrés. «Entre choix des produits avec les stylistes et production en Asie, nous travaillons plus d un an en amont, détaille Émilie. Je suis garante de tout le process jusque la livraison!» Comprendre par là que la diplômée peut passer deux heures à choisir entre trois nuances de bleu pour une écharpe, qu elle se rend à Hong-Kong tous les six mois, Shanghai ou New-Dehli pour négocier avec les fournisseurs, qu elle veille à la sécurité du consommateur en exigeant l application de la directive Reach pourtant non encore obligatoire Cela suffit-il pour lutter contre les puissants spécialistes, Zara et autres H & M, capables de répondre à toute tendance fraîchement émergée à la vitesse de l éclair? «Nous avons nos armes, réplique Émilie en souriant. Par exemple un bureau de style performant : le style de Monoprix est réputé. Nous réservons aussi des espaces de production, nous faisons livrer les échantillons par avion sauf quand un nuage volcanique dérange nos plannings!» Si Émilie déclare s amuser énormément, elle devient sérieuse quand elle parle d avenir. «Category manager serait intéressant, suggère-t-elle. Budget, merchandising, management en gardant un pied dans les achats» L affaire sera vite dans le sac! Ralph Lauren Genève le top du luxe! Pour Morgane Desogus (07), spécialiste de la logistique, c est surtout l efficacité qui compte. 14 Après une majeure Finance- Contrôle- Pilotage et deux stages en logistique, Morgane Desogus (07) n avait qu une idée en tête. Ou plutôt deux : la gestion des flux et l international. De luxe, de mode, à l époque, il n était pas question Alors? «J ai répondu à une offre d emploi parue en Suisse, confirme cette diplômée originaire de Haute- Savoie. Mais je ne savais pas que je postulais chez Ralph Lauren!» Morgane Desogus (07) Morgane entre donc chez ce grand nom américain comme «Allocation Associate». Le terme mérite quelques précisions. «Notre service fait le lien entre le Customer Service et l entrepôt, précise la diplômée. Les commandes vont du polo bien connu pour femme, homme et enfant, aux articles de luxe, en passant par le mobilier de maison et même les vêtements pour chiens.» La diplômée est dédiée à la zone Europe (dont Russie, Émirats Arabes Unis) mais les livraisons se font dans plus de 50 pays, à partir d un entrepôt basé en Italie. «C est difficile de travailler à distance sans voir le produit, commente Morgane, mais c est tellement enrichissant d avoir des collègues basés dans un autre pays!». Il lui faut de plus jongler avec la distribution d une dizaine de marques (Polo Jeans, Ralph Lauren, Collection, Black Label ) dans des corners, les ouvertures de magasins à Istanbul, Dubaï, Qatar ou dernièrement à Saint-Germain, bref! hiérarchiser les priorités en permanence. «Une livraison standard se fait en moyenne en neuf jours à réception de la commande, illustre Morgane, et nous cherchons souvent à consolider les commandes avant de livrer. Pour les marques de luxe, nous assurons des délais de livraison beaucoup plus courts.» Morgane, également en contact avec le Département Finances pour tout ce qui concerne la gestion des paiements, est de plus devenue incollable en procédures d export, de douane et autres certificats de produits spéciaux. «Mon poste est polyvalent et c est cela que j apprécie!» résume celle qui fait désormais partie des «frontaliers». Reste que notre jeune femme aimerait bien parfois voyager autant que les produits maison. «Le marché se développe beaucoup en Asie», confie-t-elle. Nul doute qu en cas de départ, Morgane saura gérer sa logistique personnelle Émilie Noël (02) 15

8 Dossier Dossier à la mode japonaise Financier dans l âme et japonais de cœur, Alexandre Miroux (94) a quitté L Oréal pour Lacoste et découvert les spécificités de la finance du secteur textile. Sur le terrain de la mode Dynamique et réactive, Marie Leb (05) a trouvé en Kookaï la marque qui lui correspond. Témoignage d une Directrice Régionale, qui jongle avec les RH, la gestion et les produits. 16 La finance se veut être une spécialité facilement transposable d un secteur à l autre. Oui et non pourrait, depuis le Japon, répondre Alexandre Miroux (94). En effet, le diplômé sait de quoi il parle. Après dix ans chez L Oréal (coopération incluse), le financier a été chassé par Lacoste. Et depuis 2006, il est DAF de Fabricant, joint venture entre Devanlay et Marubeni, une Sogo Shosha* japonaise. Si l homme peut s appuyer sur son expérience dans la cosmétique pour gérer 80 millions d euros de chiffre d affaires dans plus de 200 portes en propre, il fait pourtant face à des règles différentes. «En cosmétique, explique Alexandre, 70 % des produits sont des fonds de catalogue et 30 % seulement des nouveautés. Ici la logique est inverse : 80 % des produits ne durent qu une saison (6 mois)!» En conséquence de quoi, l homme a les yeux rivés sur le sales through ou taux d écoulement de la marchandise. «La finance doit être réactive mais aussi pro active, insiste le DAF. Chaque saison, il faut notamment veiller au bon équilibre entre le niveau des stocks, la marge brute des produits et le niveau de ristournes accordées au client. En fonction des chiffres, il faut décider quelle part de produit sera écoulée par des promotions, des soldes et en outlet, quand et à quel taux de remise.» Les différences ne s arrêtent pas là. «Ce qui est difficile dans le textile, souligne Alexandre, ce sont les impondérables. Dans la cosmétique, on s appuie sur de nombreuses études (focus group, test de formules ), qui n existent pas ou peu dans le textile.» Les prévisions en sont donc La stratégie du crocodile Marie-Laure Rigal-Raffard (90), Directrice Marketing Produits Devanlay Lacoste, aime les polos mais pas seulement. Détails sur un positionnement aux dents longues. Avec 14 millions de polos vendus en 2009 et un CA global de la marque de 1,5 milliard d euros, les équipes Marketing «Devanlay Lacoste» pourraient se reposer sur leurs lauriers. Non, car Marie- Laure Rigal-Raffard (90)! Directrice Marketing Produits depuis 2009, veille aux destinées de l offre de produits textile Homme, Femme, Enfant, et Accessoires. «Notre légitimité historique s est fondée sur le polo, reconnaît Marie-Laure, mais nous souhaitons renforcer notre stratégie produits pour d autres Alexandre Miroux (94) d autant plus délicates pour Alexandre, qui à la tête d une équipe de 20 personnes, chapeaute la finance, l informatique, catégories comme les pullovers, les chemises en Homme ou les robes en Femme. Notre priorité pour les prochaines saisons est également de déployer une vision stylistique et produits plus forte pour le PAP Femme, notre marque étant avant tout considérée comme une marque masculine.» Pour réussir, la diplômée a quelques atouts : un 3 e cycle à l Institut Français de la Mode, une expérience de Chef de groupe PAP Homme et Femme pour la marque Lanvin puis le le juridique, les RH et la fabrication. Heureusement il a pour lui les qualités indispensables : capacité d écoute, curiosité, sens du détail et un excellent niveau en japonais. Bien intégré au pays du Soleil levant, marié à une japonaise, membre de l équipe de Rugby All France, comment Alexandre envisage-t-il la suite de son parcours? «Je fais partie des décideurs de l entreprise, c est passionnant, et je me sens bien dans ce pays, répond-t-il. Mais je reste ouvert sur d autres opportunités internationales» Que la marque au crocodile saura lui proposer à coup sûr. * société de commerce international Marie-Laure Rigal-Raffard (90) lancement de la collection PAP Homme chez Louis Vuitton Aujourd hui, les facettes de sa fonction sont aussi nombreuses que les écailles de l animal totem de la marque. «Analyse des Chaque matin, Marie Leb (05) se pose une question. «Qu est-ce que je ferais si les 15 magasins Kookaï de Paris* étaient à moi?» Le ton est donné. Marie, Directrice Régionale chez Kookaï, est une femme de terrain. Et une passionnée de mode : toute petite déjà, elle customizait ses vêtements Pourtant les choses n étaient pas écrites pour autant : Marie a d abord fait une licence d allemand et un an d enseignement. La conclusion? «Ce n était pas moi! s exclame-t-elle. J ai donc préparé les écoles de mode et sur les conseils de mes parents Rouen Business School.» La suite est toute marchés textiles Sportswear, des ventes, des remontées terrain, stratégie et structuration de l offre, coordination du développement des collections en collaboration avec la Direction artistique, coordination des adaptations régionales, gestion des éditions limitées et opérations liées au sponsoring sportif, énumère Marie-Laure, et management d une équipe de 30 personnes!» Une équipe, qui en période de ralentissement économique se mobilise pour être encore plus à l écoute des consommateurs et des marchés. «Nous étudions les grandes évolutions de tendances ou de aussi amusante. Son premier job, responsable du corner Petit Bateau aux Galeries Lafayette, la jeune femme le consommation, afin de dimensionner au mieux notre offre produits et de la proposer dans les canaux de distribution les plus adaptés, précise la directrice marketing. Ainsi, après le marché américain, nous venons par exemple d inaugurer notre site marchand e-commerce pour une partie de l Europe. Et nous lançons un nouveau segment L! VE destiné aux ans» Le crocodile a donc de beaux jours devant lui. Notre spécialiste du Marketing Produits aussi. Celle qui se destinait aux Ressources Humaines aura bien fait de changer son polo d épaule décroche par hasard. «Une amie s est désistée de l entretien à la dernière minute! se souvient la DR, je l ai remplacée.» Du bon sens, de l audace cela commençait bien. Un temps chef de département Parfumerie-Joaillerie, Marie fait ensuite ses armes pendant trois ans chez Armand Thierry. Avec un certain succès «A 25 ans, j étais Directrice régionale! soulignet-elle en riant. C est très rare, c est plutôt un job de senior» En mars 2010 Marie rejoint Kookaï : la marque lui correspond! Problématique majeure : les Ressources Humaines. «En région parisienne, il y a beaucoup de turn-over sur les patrons de magasins et les vendeuses, résume la diplômée. Il faut recruter les bons éléments et les fidéliser.» Dont acte : organisation de soirées de recrutement, formation à la vente, accompagnement au quotidien et même coup de main pour les inventaires. «Je suis la courroie entre le siège et les boutiques, poursuit la Directrice Régionale. Qu il s agisse de discours produit, de merchandising ou de gestion, je dois vérifier que les messages du siège sont appliqués.» Le terrain apporte donc à Marie, 29 ans, de belles responsabilités. Aussi une chose étonne la jeune femme : «Les diplômés d école de commerce ne s intéressent pas aux fonctions de terrain! déplore-t-elle. Quand j ai démarré, mes amis n ont pas compris Pourtant ces métiers sont complets, évolutifs et très bien payés!» Des arguments qui pourraient finalement séduire les fashionitas de Rouen Business School. * Marie a également en charge le magasin de Berlin. Marie Leb (05) 17

9 Dossier Dossier DPAM (mais rien comme tout le monde) Levi s forever 18 À 61 ans, le nouveau président du Directoire de Du Pareil Au Même, Patrick Becouarn (72), donne un coup de jeune à la marque bien connue de vêtements pour enfants. Patrick Becouarn (72) Cet homme-là ne fait rien comme tout le monde. D abord à Rouen, il l avoue de lui-même, Patrick Becouarn (72) a obtenu son diplôme avec difficultés. «Je l ai repassé depuis l étranger, s exclame-t-il en riant. Je pense que l École a préféré me le donner!» Ensuite parce qu à 61 ans, après une carrière orientée grande consommation alimentaire *, le Breton a viré de bord : depuis février 2009, il est Président du Directoire et associé ** de la jolie enseigne de vêtements pour enfants Du pareil au même (DPAM). L entreprise compte aujourd hui 400 magasins, dont 225 à l étranger, et 180 millions d euros de chiffre d affaires. C est l actionnaire (H Partners) qui a placé notre homme à ce poste. «La marque DPAM avait une image fantastique, commence Patrick, mais ses méthodes devaient être revues. Les experts du textile avaient vécu sur leurs acquis» Pour retrouver la rentabilité, le diplômé a retroussé ses manches : fermetures ou rachat de magasins, changement des cadres, modernisation des outils «Le textile est un métier difficile, plein d incertitudes, et très dépendant de la météo, enchaîne l homme d affaires. à moi de baisser le degré d incertitude en confortant le professionnalisme des activités support.» Exemple avec la logistique où la gestion au carton a été remplacée par la gestion à la taille et au coloris, avec des achats désormais sécurisés très en amont Les ressources humaines ont également connu leur révolution : hausses de salaires et actions gratuites pour les équipes. «Ici, les gens sont passionnés! argumente Patrick. Il y a 20 ans, Éric Rousseau (91), assistant manager, remplissait les frigos de Marks & Spencer. Aujourd hui, Directeur Commercial International de Jean Paul Gaultier, il vient de co-organiser un défilé de haute couture dans la plus belle gare de Moscou Un grand écart? «Non, pas vraiment, sourit le diplômé. J ai toujours travaillé dans une logique de collection, de tendances et progressivement, j ai ajouté des cordes à mon arc.» Ce qu un coup d œil sur le CV, exemplaire, d Éric confirme : assistant manager Et de la conception des collections (1 200 produits pour chacune des deux collections annuelles) en passant par le merchandising ou les achats, ils font des métiers d expert.» Chez notre senior, on le voit, l enthousiasme, l ambition et l efficacité sont au rendez-vous. Aussi quand certains pensent qu à son âge il devrait être ailleurs, Patrick, aussi propriétaire d une librairie à Vannes, réaffirme les clés de la longévité professionnelle. «Se remettre en cause, acquérir des nouvelles compétences, explique celui qui a toutefois connu deux années sans emploi. Au plus près de la créa tion Visite privée de la task force de Jean Paul Gaultier avec éric Rousseau (91) Directeur commercial international. en écosse, Deputy Manager du magasin Marks &Spencer Anvers, responsable du textile pour le nouveau Mark & Spencer de la Rue de Rivoli, responsable merchandising chez ETAM, Directeur régional Paris chez Habitat, directeur d une filiale Céline (Groupe LVMH) puis directeur International Export de la même marque avec des ouvertures en Azerbaïdjan, en Arabie Saoudite Aussi pourquoi, en ce début d année 2010, et en pleine récession, Éric quitte-t-il Céline pour Jean Paul Gaultier Et prendre des risques. D ailleurs c est parce que je ne connais rien au textile que je vais réussir!» Les marques fortes résistent bien aux vents contraires, a coutume de dire ce marin. Apparemment, les fortes têtes aussi. (*) président de Kraft France, Directeur Europe des marques Distributeur chez Carrefour, Président d Havas media Europe, Directeur de la Division Produits Grand Public chez les Laboratoires Ciba Geigy, marketing chez Unilever (**) Patrick est actionnaire de DPAM au travers du fonds H Partners, dont il est associé. Le fonds H Partners est le véhicule d investissements créé par Olivier Halley (famille fondatrice de Promodes). Éric Rousseau (91) (30 magasins et 600 clients multimarques)? Parce que le challenge est sur-mesure! «Je vais appliquer ma méthode, Quel jean porterez-vous dans un an? Réponse avec Muriel Courtois (2004), Senior Forcast Analyst chez Levi s. Muriel Courtois (04) a un talent rare. En touchant un échantillon de jean, elle peut dire combien il s en vendra dans dix-huit mois en Belgique ou en Suède! Le job de cette diplômée visionnaire? Senior Forcast Analyst chez Levi Strauss, à Bruxelles. Sa mission? «J établis des prévisions de vente pour la distribution hors de notre réseau propre, et pour produits, ce pour le Bénélux et la Scandinavie», répond Muriel. Entre nouvelle collection tous les six mois et prévisions portant sur 1,5 million de pièces, la jeune femme mêle deux de ses qualités : la rigueur et la fantaisie. explique le directeur commercial. Évaluer l existant, comprendre la marque, le quantitatif, le qualitatif, et définir des priorités. Il va falloir consolider, optimiser les forces, faire converger la distribution sur certains marchés» L équipe entend redéployer «l homme» et faire grandir des lignes nouvelles comme la ligne enfant Junior Gaultier. Mais l histoire n est pas écrite et la marque est à l affût des opportunités. «Jean Paul Gaultier est avant tout un créateur, s enthousiasme Éric. Il a dessiné une collection de meubles pour Roche Bobois, aménagé la suite Elle Décoration à la Cité de Celle qui a étudié le contrôle de gestion sait prendre des risques : après son diplôme, elle est partie un an en Amérique Latine pour une action d échange entre écoliers sur ses propres deniers puis s est faite agent d un peintre brésilien Aujourd hui, elle réussit dans un job sur-mesure mais sous pression. «Les cycles de vie sont très courts, explique Muriel. À l extrême, un T-shirt peut ne rester que deux mois en magasin! Nous naviguons entre deux écueils : produire trop, ce qui augmente les stocks, et produire trop peu, donc ne pas assurer la demande.» Pour relever le défi, Muriel prend en l architecture et du patrimoine. Il est capable de créer une collection unique pour Target aux États-Unis ou les collections Prêt à porter femme pour Hermès.» Ici on comprend mieux les motivations du diplômé. «J ai fait le choix d une maison avec un créateur et d un projet fort dans un pool autour de Jean Paul Gaultier, se réjouit-il. C est un choix du cœur avant tout : j ai du respect pour l homme, de l affinité pour ses valeurs : ouverture, métissage, liberté, anticonformisme» à 41 ans, Éric conjugue donc challenge professionnel et aspirations personnelles. Le vrai luxe! permanence la température du marché. «Je discute beaucoup avec la force de vente, les équipes Produits, les Finances aussi, résume-t-elle. Et je vais souvent dans la rue, dans les lieux branchés, spécialement en Suède et au Danemark. En matière de jean, ce sont les scandinaves qui créent les tendances!» Muriel est donc dans son élément. «L univers et les valeurs de Levi s me parlent,confie celle qui se demande chaque matin quel jean elle va mettre. La veste en jean, les chemises à carreaux, c est l authenticité!». La diplômée voit pourtant au-delà du mythe américain. En effet l entreprise qui déclare vendre un Jean 501 toutes les 17 secondes, offre de belles opportunités, spécialement à l international. «Nous sommes présents dans 110 pays, termine Muriel. Je peux demander à partir» Où? Cela, la visionnaire ne l a pas encore prévu. Muriel Courtois (04) 19

10 Dossier Dossier Bien dans ses escarpins! Comme elle n a pas les deux pieds dans le même sabot, Claire Cavaglione (06) a trouvé un job qui la botte : responsable du marketing relationnel et des partenariats chez Sarenza.com. Voir la vie en noir (et aimer cela) Chantal Helal (80) est secrétaire générale dans une entreprise familiale Sonia Rykiel! Et cultive les valeurs Maison : liberté, créativité, prise en considération et respect des hommes. 20 Claire Cavaglione (06) En matière de job, Claire Cavaglione (06) a trouvé chaussure à son pied. Depuis deux ans et demi, cette passionnée de webmarketing est responsable Marketing relationnel et partenariats chez Sarenza. com. Un site qui annonce le plus grand choix de chaussures sur Internet, 40 millions d euros de chiffre d affaires en 2009 et plus de 100 % de croissance annuelle! Le cœur de la mode alors? Pas sûr. «La mode est subjective, affirme cette jeune femme de 28 ans. C est un parti-pris que de décréter qu une chaussure est à la mode. Sarenza s adresse à tous les consommateurs, ceux qui aiment les chaussures des créateurs comme ceux qui privilégient le confort» Entre le choix (300 marques!), la livraison et le retour gratuits, la méthode semble fonctionner : Sarenza vient de vendre sa millionième paire de chaussures! «En deux ans, poursuit Claire, mes objectifs ont été multipliés par six! Le nerf de la guerre, c est notre base de données de plus de trois millions d adresses . Cela fait un français sur trente. Mes objectifs sont de fidéliser au maximum les clients existants et d acquérir de nouveaux clients. L acquisition passe par un monitoring précis du ROI dans le temps et la fidélisation par une excellente connaissance client.» Dans cette entreprise à taille humaine (60 personnes), tout va très vite. «Tout est mesurable, tout est optimisable! souligne celle qui a fait ses armes dans le web marketing à New York. En fonction des résultats d un ing envoyé le matin, je peux réagir dès l après-midi en envoyant des offres ciblées.» Pour être encore plus efficace, le site va optimiser son CRM (Customer Relationship Management) par le déploiement d outils dédiés. «Nous cherchons à mieux segmenter nos clients pour mieux comprendre leurs comportements d achats et mieux répondre à leurs attentes, souligne Claire. Il y a ceux qui n achètent que des baskets, ceux qui sont fans des bottines violettes et ceux qui passent leurs journées en tong! Si la segmentation client est réussie, ce qui est la pierre angulaire de tout CRM, nous pourrons envoyer des s qui répondent aux attentes produits de nos clients et à leurs attentes seulement.» En bref, l objectif est de communiquer moins mais de communiquer mieux! Deux ombres au tableau pourtant. «J ai beaucoup de mal à trouver des stagiaires, soupire Claire. Pourtant le secteur est passionnant, en pleine croissance et les perspectives d emploi sont réelles : au Marketing cinq personnes sur huit sont des anciens stagiaires! La plupart des métiers que nous proposons n existaient pas il y a cinq ans, donc tout reste à faire. Avec ce que cela implique en termes d opportunités» L autre problème est beaucoup plus préoccupant. «Difficile de ne pas craquer quand on voit passer sous ses yeux autant de modèles, confie la diplômée. Je dois avoir une cinquantaine de paires de chaussures et je viens d acheter ma vingtième paire d escarpins Mais chut, ne le dites pas à mon mari!» Il ferait la tête de mule? Pauline et Marc (Jacobs) Pour Pauline Bohl (06), Sr. Business Analyst chez Marc Jacobs à New York, la tendance est plutôt bonne. Elle a 27 ans, vit à New York et s habille en Marc Jacobs. Qui est cette lucky girl*? C est Pauline Bohl (06), Sr Business Analyst au siège américain du célèbre couturier, et totalement «accro» : à la finance, à la marque, à la ville! «Marc Jacobs est la marque newyorkaise par excellence, s enthousiasme-t-elle. Elle est comme la ville : jeune, dynamique, ouverte d esprit, et pleine d énergie.» Avant d arriver dans la finance, la Nancéenne aura cherché sa voie : stage au service commercial chez Hachette, expérience associative à Cuba, puis année de césure d abord en cabinet de conduite de changement puis en stage chez Marc Jacobs a NY Là, pour celle qui ne se percevait ni comme financière, ni «fashionaddict», c est un coup de cœur et, en janvier 2007, un contrat en bonne et due forme. «Mon job, explique Pauline, avec, le croiriez-vous? une pointe d accent américain, c est un mélange de contrôle de gestion, de stratégie Pauline Bohl (06) et de pilotage. Je fournis informations, outils de compréhension et de décision au management.» La diplômée analyse les dépenses, évalue les budgets, étudie la profitabilité des lignes de produits En période de difficultés économiques, et même si l entreprise affiche 1 milliard de dollars en valeur retail, 250 points de vente et une croissance à deux chiffres, la vigilance règne chez le créateur. Comme la pédagogie règne dans le département Finances : ainsi, faire la traduction des contraintes et des attentes de l entreprise à des créatifs s avère un exercice original. «Pour un créatif ou un designer, précise Pauline, il semble parfois impensable de ne pas développer une pièce dans une dentelle particulière fait main ou une peau de serpent Cela doit faire partie du défilé, de la collection, de la tendance! Mais le développement du prototype et sa production ne se révèlent pas toujours avantageux financièrement.» Il s agit donc d opposer profitabilité et rêve, et surtout de savoir lire au-delà des chiffres. En poste depuis trois ans, la diplômée comme son compagnon lui aussi diplômé et en poste à NY- ne sait pas ce que l avenir lui réserve. Continuerat-elle à croquer l optimisme, l énergie et la liberté de la grosse pomme? Just wait and see*! * : chanceuse ** : attendons de voir Chantal Helal (80) Sonia Rykiel? Tout le monde connaît. Les pull-overs ultramoulants, le noir, la maille, les coutures à l envers, le «pas d ourlet» et le «pas doublé», les strass, les inscriptions Pour Chantal Helal (80), secrétaire générale de l entreprise, Sonia Rykiel, c est tout cela mais aussi les Ressources Humaines, les services généraux, le juridique, la sécurité, les équipes basées aux États-Unis et au Japon Vaste programme pour celle qui est entrée en 2001 comme DRH après un parcours chez Dior. Un choix lié à son amour du noir, des êtres humains? Pas seulement. Si la diplômée a mis en place système d évaluation des compétences et autres matinées d accueil, elle est surtout adepte de la culture de l entreprise dirigée maintenant par Nathalie Rykiel, la fille de la créatrice. «Sonia Rykiel, l exception dans le monde de la mode! s enthousiasme Chantal. C est une entreprise familiale et donc indépendante. Elle consacre moins de temps que d autres entreprises du secteur au reporting et beaucoup plus aux hommes et à l opérationnel. Ainsi Nathalie Rykiel connaît chaque salarié et les appelle par leur prénom!» Facile de prêcher pour sa paroisse pourrait-on dire sauf que Chantal a l occasion de faire du benchmarking : elle est Présidente de la Commission Sociale de la Fédération de la Couture. Elle confirme donc que du haut de ses 100 millions d Euros de chiffre d affaires, 50 boutiques à enseigne dans le monde, clients multimarques, cette entreprise a une culture centrée sur les valeurs humaines. «Chez Sonia Rykiel, enchaîne la secrétaire générale, nous travaillons dans un esprit de concertation. Par exemple, avant de lancer la collection, le studio de création organise une revue de détails à laquelle les services commerciaux sont conviés. Parfois, sur leurs remarques, certains modèles sont modifiés!» Toutefois, si les valeurs de Saint-Germain des prés liberté, littérature*- règnent dans la Maison, la médaille a son revers. Ainsi Chantal, mère de deux jeunes filles, reconnaît travailler énormément, et sans relâche Une autre difficulté existe. «Il faut beaucoup d énergie pour travailler à la fois avec des gestionnaires et des créatifs, concède en souriant la diplômée. Et il faut savoir garder la tête froide.» Son secret alors? La complicité qu elle entretient dans le travail avec la Présidente, Nathalie Rykiel, une femme «brillante et énergisante». Comme les strass * Sonia et Nathalie Rykiel ont publié plusieurs romans et on trouve des livres dans les vitrines de chaque boutique. 21

11 Portrait Portrait Au bonheur d une dame Aux Galeries Lafayette Haussmann, la mode est légère, drôle, vivante. Mais depuis son bureau du 7 e étage, Annie Bois (78), Directrice, ne joue pas à la marchande. Dans cette nouvelle étape d un parcours 100 % distribution, la diplômée mène une petite révolution contre les pesanteurs du passé. 22 Dans son bureau du 7 e étage des Galeries Lafayette Haussmann, Annie Bois (78) doit se rendre à l évidence : ses parents ont eu raison. Le temps d une gorgée de café à l amande, la Directrice du plus beau magasin du monde s explique. «Je voulais être interprète et faire mes études à Paris, raconte-t-elle. Pour mes parents, c était inconcevable! Alors j ai fait l ESC Rouen, comme ma sœur» En fait, des regrets, Annie Bois n en a plus depuis longtemps. Chemisier blanc, pantalon marron rayures tennis, bijoux or Annie Bois (78) et turquoise, la business woman annonce une brillante carrière dans la distribution. Et un poste qui ferait rêver plus d une (et plus d un ). Les Galeries Lafayette Haussmann, ce sont 1 milliard d euros de chiffre d affaires, collaborateurs, m² et une image fantastique! Alors, idyllique, le poste de directeur? Non car derrière les ors de l architecture et les paillettes de la mode, derrière l offre gigantesque et la french touch mondialement reconnue, le paquebot GL cache quelques avaries. Ainsi quand Annie arrive dans l enseigne en 2005, et à la direction générale un an plus tard, elle ouvre des yeux ronds. Si le magasin est dans le rouge, il y a des raisons! «La culture était paternaliste, le management descendant, il n y avait pas de comité de direction, énonce la directrice. Et côté informatique, c était la gomme et le crayon!» Pour ne citer que cela. Annie doit donc tout mener de front et communiquer, encore et encore. «J ai tout de suite créé un Comité Exécutif (Comex), enchaîne-t-elle. Comment peut-on diriger tout seul? Et j ai mis en œuvre le management participatif, la culture de la responsabilisation.» Autant de méthodes qu elle avait apprises précédemment au Printemps, avec Per Kauffman, ex-pdg d Ikéa France Des orchidées sont posées un peu partout dans le bureau, des boîtes à chapeaux décorent l étagère. C est décidé : le management sera féminin ou ne sera pas! D ailleurs le Comex des GL Haussmann compte, fait rare, plus de femmes que d hommes. Peut-être une revanche sur un secteur où «les femmes se sont pas attendues aux postes de direction»? Mais hommes ou femmes peu importe! La conviction d Annie, c est qu en management, il faut des objectifs. «Maintenant, martèle-t-elle, c est la culture du résultat au quotidien et cet état d esprit descend jusqu aux vendeuses.» Et remonte vite au 7 e étage. L audace du dériveur Ainsi, toutes les demi-heures pendant les soldes, un collaborateur apporte un post-it avec le chiffre réalisé Toutefois, le management participatif et la culture du chiffre d affaires ne font pas tout. «Le succès, c est une alchimie! affirme Annie. Un service différenciant, des investissements, un questionnement permanent sur les marchés à développer. Il y a quinze ans, ce n était pas nécessaire mais la percée de la grande distribution et de ses galeries marchandes, l explosion des chaînes spécialisées comme Zara et H&M, a gêné les grands magasins!» Pour cette navigatrice, la réactivité et l audace du dériveur doivent donc remplacer la lenteur et le confort du paquebot. Aussi, sous la houlette de celle qui ne jure que par la démarche Projet, les idées les plus iconoclastes apparaissent. «En 2009, nous avons consacré le sous-sol du magasin (3 200 m²) à la chaussure, raconte Annie. Nous avons imaginé un concept store avec un grand salon d essayage de vêtements, des services Soins des pieds et un corner de macarons Pierre Hermé.» Il faut le dire, le grand nom des macarons a d abord refusé : s installer dans un sous-sol plein de boîtes à chaussures, lui? Puis au vu d un concept qui réunit luxe, glamour et originalité, il a signé! On a compris, qu il s agisse de joaillerie, de décoration ou de restauration, l ambition de la directrice est toujours la même. «Je veux créer des lieux où l on craque!» confie Annie. A-t-elle d ailleurs un autre choix que celui du volume? «Entre charges de personnel et variété des marques, souligne la diplômée, notre structure de coût est très élevée. Nos marges sont faibles car nous vendons seulement 3 % de marques propres. En effet, notre clientèle, à 50 % internationale, vient chez nous pour trouver toutes les grandes marques sous un même toit.» À titre d exemple, le seul département Mode Femme compte 350 marques dont 45 en exclusivité Si les GL sont sorties du rouge, Annie a encore du pain sur la planche. «La mutation du système informatique est en cours, illustre-t-elle. Aujourd hui, nous ne savons pas sortir le chiffre d affaires d un rayon à J +1, ni connaître les produits qui se sont le mieux vendus. Nos 650 caisses-enregistreuses ne sont pas reliées à la base de données! Dans quelques mois, elles le seront.» euros par an Qu on se rassure, la CRM (Gestion de la relation client) a droit de cité dans le grand magasin, qui trace ses clients et sait nouer un vrai relationnel avec les meilleurs d entre eux : certains dépensent jusqu à euros par an aux GL Haussmann! «Nous avons un programme spécial pour les gros clients, précise-t-elle. Dans ce cas, je descends prendre un verre avec eux.» Emploi du temps plus que chargé donc À l incontournable question sur la conjugaison des vies familiale et professionnelle, cette mère de deux filles (19 et 25 ans aujourd hui) se cale dans son fauteuil. Là encore, il lui a fallu aller à contre-courant des usages. «Je fais un métier de rêve mais je ne serais pas à ce poste sans mon mari! confie Annie. Il y a quinze ans, il a arrêté de travailler pour s occuper de nos deux filles. Mes contrats ont toujours comporté une clause de mobilité, nous ne pouvions pas mener deux carrières en parallèle.» Cette belle organisation n a pas empêché un incident du parcours. En 2004, alors adjointe du DG de France Loisirs, Annie a connu les affres du licenciement. Heureusement le bon sens normand n a pas quitté la femme d affaires. À la négociation s est ajoutée une reprise de contact avec l Association des diplômés. «J ai rejoint un Groupe de Recherche d emploi (Ndlr : aujourd hui Club CarrieR), se souvient la diplômée. Et là j ai compris la force du Réseau! Depuis, ma porte est toujours ouverte et j ai fait bâtir un partenariat avec l école : nous prenons fréquemment des stagiaires.» Mieux, Annie fait passer les oraux d entrée à Rouen Business School et va s impliquer dans la création d un Mastère de Distribution. Indiscrétions Dans les couloirs de Mont-Saint-Aignan, on s en réjouit. Et on pense, que oui, vraiment les parents d Annie ont eu raison. Marie-Suzel Inzé (80) Comment elle est entrée dans la distribution? Par hasard! Elle a remplacé au pied levé une amie pour un entretien de recrutement... Thé ou café? Café à l amande ou à la noisette le matin, thé l après-midi. Signe Astrologique : Balance, ascendant Sagittaire. Sa façon de se ressourcer : un mois sur son bateau chaque année. Son âge : 55 ans. Une devise : toujours voir le verre à moitié plein! Sa chance : une constitution extraordinaire, un mari qui l est tout autant. CV Depuis 2006 : Directeur des Galeries Lafayette de Paris Haussmann : Directeur Adjoint du magasin Paris Haussmann. 1 milliard de CA, collaborateurs : France Loisirs (Groupe Bertelsmann). Directeur commercial France : 310 m de CA, 100 personnes, 200 boutiques : Société Bata (Réseau de détail chaussures). Directeur de réseau France : 250 magasins, 137 m de CA, 800 personnes : Le Printemps - Directeur de Grands Magasins Printemps : La Redoute, Directeur de magasin à Marseille m², 6M de CA, 40 personnes : Chef de département Grands Magasins Le Printemps (Poitiers, Marseille). 23

12 Spécial Finance Spécial Finance 24 Histoire d un parcours éclectique dans la fonction financière Directeur administratif et financier de Gérard Darel depuis 1998, Xavier Michaud a apporté à cette entreprise de mode un esprit de rigueur ayant contribué à pérenniser son succès. Xavier Michaud (76) Pouvez-vous revenir sur les grandes lignes de votre parcours? Après un bac scientifique et une préparation à HEC d un an à Paris, j ai intégré en 1973 l ESC Rouen où j ai rapidement choisi des modules orientés vers la comptabilité et le contrôle de gestion. Mon stage de dernière année s est effectué à la direction des grandes entreprises de la BNP où je me suis occupé de problèmes de financement. J ai suivi en parallèle des études à Nanterre où j ai obtenu une licence de science économique (option économie d entreprise), ce qui m a apporté un complément de formation un peu plus théorique. Suite à mon diplôme obtenu en 1976 et à mon service militaire en 1977, j ai été recruté en septembre 1978 par GTM en tant qu adjoint au directeur comptable. Cette première expérience dans une «comptabilité de chantier» très opérationnelle m a permis de m immiscer dans les arcanes de la taxe professionnelle, puisque la construction d autoroutes suppose de faire autant de déclarations qu il y a de communes traversées. J ai ensuite rejoint en mai 1981 comme contrôleur de gestion la Compagnie des Eaux et de l Ozone, filiale de la Générale des Eaux. Tout en me procurant une grande autonomie, cette création de poste m a également obligé à tester ma capacité à convaincre car j avais comme interlocuteurs les responsables des 25 agences françaises de la société. Après deux ans à ce poste, j ai été recruté par une filiale de Thomson spécialisée dans les réfrigérants où je me suis occupé de contrôle de gestion en milieu industriel, avec une approche des coûts très rigoureuse étant donné que la société traversait une phase de réorganisation. Changement de cap en 1986 avec mon arrivée au sein de la branche pharmaceutique française du groupe allemand Hoechst. Si les méthodes de contrôle de gestion y étaient très strictes, il a en revanche fallu sensibiliser le corps médical à certains impératifs économiques. J ai ensuite passé l année 1990 dans un organisme de financement nommé Locafrance où je me suis familiarisé avec certaines techniques financières spécifiques au secteur, mais les importantes restructurations ayant eu lieu dans la société m ont incité a accepté l offre de Serre & Ansot, une grosse PME spécialisée dans la location de matériel de BTP ; j y suis entré début 1991 comme directeur financier, le poste incluant également une dimension de gestion du personnel. En relation directe avec le PDG, j ai été chargé de structurer cette société qui a malheureusement été touchée de plein fouet par la crise de , des frais fixes assez élevés propres au secteur ayant aggravé les effets d une baisse importante de l activité. La société a pu s en sortir, mais son dirigeant a décidé fin 1997 d en céder le contrôle à Loxam, un concurrent devenu leader grâce à une politique de croissance externe très agressive. En septembre 1998, j ai été recruté par l entreprise de prêt à porter Gérard Darel où je suis toujours à l heure actuelle. Pourquoi avoir rejoint le secteur de la mode? J ai été séduit par la mission qui m a été proposée, consistant à organiser et à développer le système financier (contrôle de gestion, trésorerie, financements ) de cette société familiale spécialisée dans le prêt à porter féminin moyen et haut de gamme. Fondée en 1971 par Gérard Darel et son épouse Danièle, l entreprise - dont les ventes progressent en moyenne de 10 % par an -, devrait réaliser cette année un chiffre d affaires d environ 200 millions d euros, dont plus du tiers à l exportation. Présente dans 50 pays dont les États-Unis, elle s est d abord diversifiée dans les accessoires qui constituent aujourd hui 10 % des ventes et depuis 2004 dans les sacs à main qui représentent 15 % de l activité. Les fonctions de création, de commercialisation et de communication sont assurées en interne tandis que la production repose sur une cinquantaine de façonniers chargés d approvisionner les points de vente. L entreprise possède 200 boutiques en propre auxquels s ajoutent points de vente externes, notamment dans des grands magasins. La deuxième génération familiale a rejoint l entreprise puisque Laurent Darel, fils du fondateur, en est le directeur général et que son épouse Valérie, styliste, contribue à la création de plusieurs lignes de produits dont la fameuse ligne de sacs «Gérard Darel». Un tournant important a été pris voici trois ans avec la décision prise par la famille Darel de faire entrer au capital un partenaire extérieur afin d assurer dans les meilleures conditions la continuité de son développement. Le choix s est finalement porté sur Advent International, un groupe de capital-investissement originaire de Boston spécialisé dans le LBO (N.D.L.R. : rachat d entreprises avec effet de levier) qui a acquis 70 % du capital de la société fin juillet 2008, juste avant l aggravation de la crise financière. Celle-ci n a d ailleurs pas eu d impact notable sur les équilibres financiers de l entreprise, la dette contractée lors du LBO suivant son cours normal de remboursement sur la holding sans avoir besoin d être restructurée. Je travaille donc depuis lors en étroite collaboration avec les représentants de ce fonds à Paris. S ils sont attentifs à la stratégie globale et à l évolution de la rentabilité de l entreprise, ils évitent néanmoins toute intrusion dans sa gestion quotidienne. La confrontation entre deux univers très différents, celui de la mode et de la création d une part, et celui de la finance anglo-saxonne d autre part, est pour moi une expérience très enrichissante qui renforce l attrait de ma fonction. Yves-Marc Le Réour (87) Nouveau directeur financier pour La Redoute, une société en pleine mutation Laurent Giroult (82) Quelles sont les spécificités de votre fonction au sein de cette entreprise leader dans la distribution à distance d habillement et de décoration? Je suis arrivé à La Redoute (groupe Redcats) en novembre dernier après un parcours professionnel de 26 ans dans la comptabilité et le contrôle de gestion au sein du groupe Nestlé, puis dans la distribution chez Etam et Monoprix. Après 80 ans d existence, La Redoute est actuellement engagée dans une mutation de son modèle de développement, ce qui rend ce poste particulièrement intéressant. Historiquement spécialisée dans la vente par correspondance (VPC), la société a pour ambition de devenir le distributeur leader incontesté de la vente sur Internet d habillement et de décoration de la maison. Créé dès 1995, le site Web laredoute. fr génère à l heure actuelle plus de 70 % de nos ventes qui ont atteint 1,3 milliard d euros l an dernier, dont 73 % réalisées en France et le reste dans 21 pays étrangers. Nous avons 8 millions de clients actifs et 30 millions de visiteurs uniques chaque mois sur notre e-boutique. Le passage de deux collections par an jusqu à l an dernier à 6 collections en 2010 a changé le système d approvisionnement et le pilotage via les budgets d achats, avec des répercussions inévitables sur la gestion du besoin en fonds de roulement. Dans ce contexte, au-delà des fonctions classiques de supervision de la comptabilité, du contrôle de gestion et de la trésorerie (une centaine de collaborateurs), mon rôle consiste également à faire évoluer les outils et les processus de gestion de l entreprise dans un mode projet pour accompagner ce changement. Orientées vers l opérationnel, les équipes «finances» travaillent maintenant en contact bien plus étroit avec le département des achats, du marketing et les responsables du «magasin web». D une entreprise de VPC animant un fichier d adresses sur gros catalogue, nous sommes passés à une offre constamment renouvelée sur notre boutique virtuelle. La rapidité à laquelle évoluent les comportements des clients sur le web conduit donc les services comptables et financiers à adapter de façon profonde et rapide leurs méthodes de travail. C est un challenge passionnant, que je partage avec des équipes professionnelles et motivées. 25

13 Parcours hors sentiers battus Le bonheur est dans la cité Parcours hors sentiers battus y Faites le test : allez sur Google et tapez «Cité des Lauriers Marseille». Les résultats ne sont guère réjouissants. Un incendie mortel, des barres d immeubles vétustes, du vandalisme, des faits divers violents Et puis, au milieu des résultats : une lueur d espoir! «Un mercredi d avenir à la Cité des Lauriers». C est là que vous trouverez Christine (94) et Aymeric O Neill (95). y dans la rue. Quelques jeunes également choisissent de passer un an dans la cité. Quand d autres partent à l humanitaire au bout du monde, eux viennent s immerger dans les quartiers pauvres de Marseille. À première vue, c est moins dépaysant mais l expérience n en est pas moins décapante! 26 Inutile de faire l autruche! Qui entend «cité à Marseille» pense immédiatement «drogue, violence, vol, bandes rivales, délinquance» Voici ce que notre imaginaire nous renvoie dès que nous évoquons les quartiers défavorisés de la cité phocéenne. Voici également ce que nous rapportent inlassablement les journaux. Aymeric et Christine O Neill ne nient pas cette réalité mais ils ont fait le choix de regarder audelà. Alors, à travers leurs yeux, nous découvrons une cité différente, touchante même. Car dans la bouche de ce couple d anciens de l école, la Cité des Lauriers devient : «fraternité, richesse, joie, partage, espérance» Or, contrairement aux journalistes, Aymeric et Christine n évoquent pas la cité en observateurs extérieurs, ils parlent de LEUR cité, celle où ils ont vécu avec leurs six enfants pendant près de 7 ans. Christine O Neill - Rapp (94) Aymeric O Neill (95) Celle où ils continuent d aller chaque jour pour poursuivre le travail qu ils y ont commencé. Un choix de vie Aymeric et Christine ne se sont pas retrouvés par hasard à la Cité des Lauriers. Ils n y ont pas non plus échoué suite à un revers de fortune ou à un échec professionnel. Ils y sont allés par choix et par conviction. Après avoir passé cinq ans dans les bidonvilles brésiliens, ils ont choisi de revenir en France dans les «bidonvilles» marseillais. Car la raison de vivre de ce couple c est les autres, et le Christ qu Aymeric et Christine découvrent chaque jour à travers les autres. Ils ont donc créé la Fraternité Bernadette, une petite communauté de vie et de prière au cœur de l un des lieux les plus défavorisés de notre pays. Si Christine et Aymeric agissent en catholiques convaincus, ils se gardent bien de faire du prosélytisme. Ce serait peine perdue d ailleurs puisque 80 % de la population de la cité est musulmane. Leur but n est autre que de vivre aux côtés des plus pauvres pour mieux les comprendre, les aider et les aimer. Pour cela, Aymeric et Christine s impliquent fortement dans la vie de la cité. Ils proposent du tutorat scolaire pour réduire l échec scolaire des enfants de la cité. Ils mettent en place des activités dans la rue, lieu de vie de la cité et lieu de toutes les rencontres. Ils vont visiter les familles, tirer de leur solitude les plus âgés, organiser des voyages pour sortir de la cité. Pour faire tout cela, Aymeric et Christine ne sont pas seuls. Près de 200 bénévoles leur prêtent main-forte. De jeunes étudiants viennent gratuitement après les cours pour le soutien scolaire. Des animateurs bénévoles supervisent la peinture, les parties de foot ou de pétanque La tête En regardant le parcours de Christine et Aymeric, l ESC Rouen (aujourd hui Rouen Business School) nous paraît bien loin. Et pourtant Aymeric et Christine ne sont-ils pas à la tête d une petite entreprise? Certes, leur entreprise ne vend rien, elle donne plutôt gratuitement. Mais qu importe? Pour faire vivre la fraternité Bernadette et l association Massabielle qui gère les activités et la construction d une grande maison, lieu de vie pour accueillir les habitants des quartiers nord de Marseille, la prière ne suffit pas. Cela nécessite des connaissances en finance, en management, en communication et même en vente. Les cours de finance trouvent leur raison d être dans les montages financiers des projets, la gestion des ressources de l association. Pour gérer les équipes de bénévoles et faire en sorte que chacun s épanouisse, quelques notions de management, de ressources humaines et pourquoi pas de PNL ne sont pas un luxe. Savoir communiquer ne s improvise pas non plus. Si la Fraternité Bernadette peut agir aujourd hui dans la cité c est parce que ses membres ont su expliquer à l extérieur ce qu ils y faisaient sans s attirer les foudres des uns et des autres. Les habitants de la cité n avaient besoin que d un discours du cœur pour accueillir ces gens venus vivre avec eux. Ce sont les autres, les autorités, les journalistes et toutes les institutions qui avaient besoin d un discours clair et précis. La vente enfin est indispensable elle aussi. En effet, faire construire un pôle de proximité nécessite d aller Christine (94) et Aymeric O Neil (95), leurs six enfants et des personnes du quartier aidées par la Fraternité Bernadette trouver des investisseurs publics et privés et de leur vendre le projet! Et le cœur! Tout cela, Aymeric et Christine l ont appris à Rouen. L école leur a permis de structurer leur intelligence et leur esprit. À eux ensuite de «remplir les cases» et de nourrir leur âme. Pour cela, l un et l autre rêvaient d humain, d amour, de charité, de vie donnée aux autres. Au Brésil d abord puis à la Cité des Lauriers, ils ont trouvé le complément à leur formation initiale. Sophie de Mullenheim (96) Une maison pour la cité L Association Massabielle a posé au début du mois de mai 2010 la première pierre de la future Maison Bernadette. Aymeric et Christine rêvaient de créer un lieu spécifique d accueil pour tous les habitants de la cité. Avec la Maison Bernadette ce sera chose faite. Le lieu a vocation à être un pôle de proximité, une plateforme de mixité sociale et un tremplin d intégration. Pour mener à bien ce projet, il manque encore du budget mais gageons que cet article leur permettra de collecter de nouveaux fonds. C est à cela aussi que sert Rouen Business School, non? N hésitez pas à vous renseigner auprès de : Association Massabielle 18, rue Marathon Les Cyprès A4, n Marseille Aymeric et Christine O Neill Tél y 27

14 Carnet Dîner à Lyon le 26 mars Mariages Jérôme Clément (93) et Clotilde Husson, le 04/09/10. Bénédicte Lenne (07) et Ismaël Menault, le 29/05/10. Christine Jeanson (08) et Alexandre Philippakis, le 29/05/10. Emmanuel Morel (06) et Nolwenn Herjean, le 15/05/10. Christine Bullier (99) et Thomas Royère, le 13/02/10. Muriel Lefebvre (86) et Hervé Bellefroid, le 03/10/09. Naissances Noémie, fille de Camille (04) et Olivier Wormser Colombier, le 13/05/10. Vianney (n 3), fils de Vanessa (94) et Stéphane de Fontenay Neplaz, le 10/05/10. Ismaël (n 2), fils de Marie Danlos (03) et Karim Salakdji (02), le 05/05/10. Côme (n 2), fils de Priscille et Erwan Hébré (03), le 23/04/10. Ayden, fils d Aline Frantzen (00) et Anders Siggins, le 08/04/10. Clovis (n 3), fils de Nathalie (97) et Jérôme (95) Pin Boullet, le 03/04/10. Tuana, fille de Suzan et Alexandre Vigne (00), le 02/04/10. Robin (n 4), fils de Chantal (98) et Pierre Grenier Aussedat, le 24/12/09. Philomène, fille de Bénédicte Lenne (07) et Ismaël Menault, le 13/11/09. Ana, fille de Julie Coste (04) et Esteve Llobera Vila, le 09/11/09. Séverin (n 2), fils d Aurélie (99) et Laurent Nicolas Dematons, le 02/10/09. Paul (n 3), fils de Flore (01) et Raphaël Mignard Trouvé, le 20/08/09. Soren (n 2), fils de Lucie et Adrien Ouazan (02), le 17/05/09. Noélia (n 2), fille de Mélody (98) et Sylvain (97) Gleizes Brechet, le 26/11/08. Merci a Véronique Boh-Masson (78) et Guillaume Dubois du Bellay (87) pour l organisation. Anne Adams (03) et Gérald Leroy, Léonie (n 2), fille de Stéphanie et Thierry Bouissou (99), le 24/03/10. Nouvelles Délégations le 26/09/09. Julie Lejour (03) et Pierre-Jean Chanson, Guillaume, fils d Isabelle et Stéphane Bartolomucci (98), le 20/03/10. Décès Canada le 29/08/09. Ségolène Winsall (99) et Florent de Malherbe (98), le 20/06/09. Carla Olea Palacios (04) et Lionel Rouyer, le 13/06/09. Adeline Davreux Elouan, fils de Lucile (05) et Sébastien (05) Ledoux Maillet, le 25/02/10. Matthieu (n 3), fils de Carine (96) et Philippe Guirod Deslée, le 12/02/10. Madeleine (n 2), fille de Nathalie (96) et Laurent Cholvy Lefèvre, le 26/01/10. Georges Pellevilain (44), le 28/05/10. Michel Belser (61), le 10/04/10. Yves Daniel (45), le 08/03/10. Suède et Pierre-Marie Boutet (MS EDM 07), le 16/05/09. Arthus, fils de Valentine Gauthier et Charles Lecurieux-Clerville (04), le 26/01/10. > à noter sur vos agendas : Vendredi 1 er octobre 2010, de 9 h 00 à 18 h 00. Université des Diplômés, sur le campus de Mont-Saint-Aignan. Thème de la journée : conférence et rencontres avec les enseignants-chercheurs. Toronto avec Émilie Rosen (02). Ici avec Alain Lecouvey (64), responsable Centre CarrieR en visite au Canada en mai. Stockholm, avec Pauline Bétout (08). Merci à Johann Adell de Ortells (Ms MIGP 01), son prédécesseur. 29

15 revue de presse 1 er avril 2010 Mai 2010 La rupture conventionnelle : pour le meilleur et pour le pire Interview de Bertrand Reynaud (82), accompagnateur de cadres dirigeants. Itinéraire de Jean Christophe Coisy (91), directeur général de Mediaedge : CIA. 25 mars 2010 Georges de Chaisemartin (77), cité dans l état-major de Sagemcom, en qualité de directeur des affaires financières. Avril 2010 Portrait de Anne-Cécile Thibault (Ms MCE 08), responsable marketing au Lido de Paris. 29 mars 2010 Mai 2010 à propos de Gilles Charpentier (79) PDG de MerAlliance à Quimper «Il est devenu le roi du saumon». 22 octobre 2009 Interview de Guillaume Vicaire (90), directeur exécutif hypermarchés Carrefour. Patrick Atzel (72), intègre Capital Partner en tant que senior adviser. 6 mai 2010 «Les Labrunye, blanchisseurs de père en fils» à l occasion de la création par Thomas Labrunye (93) de Bulle de Linge. Avril 2010 Citation de Rosalie Lacombe Ribault (96), responsable Pôle tendances consommateurs chez Bouygues Telecom, dans un article sur «La satiété de consommation». 29 janvier 2010 Louis Giscard d Estaing (80), milite pour le billet de 1 euro. 7 mars 2010 Caroline Alazard (85), présidente de Greenext, citée dans un dossier titré «La fabrique des patronnes». Juin/Aout Pierre-François Brezès (85), directeur commercial de American Express Carte Corporate, mise sur l écoute des clients pour commercialiser son offre. 22 mai 2010 Portrait de Chris Esquerre (99), baptisé «le plaisantin de Canal +». 1 er juin 2010 Christine Dispa (86) est nommée directrice régionale du Cesi Nord Ouest. Elle succède à Jean Louis Allard (84) qui devient directeur national des écoles d ingénieurs du groupe. 25 mai 2010 Présentation de 12 directeurs financiers, dont Sylvain Pastor (79), DAF des Laboratoires Omega Pharma France. Avril Rouen Business School occupe la 9 e place du classement des jeunes diplômés Salaires : de à à l embauche. Entre et euros après 3 ans d ancienneté. N 226 Le coup de cœur du mois : Madmagz. com, le site conçu par Youssef Rahoui (93) permettant de créer son magazine en ligne. 15 juin 2010 Florence Trouche (90), président d Isobar France et de Blue AM (Aegis Media), assurera la présidence de la Commission Interactive de l Union des entreprises de conseil et d achat médias (Udecam).

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

EMPOWERING MANAGEMENT. Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée.

EMPOWERING MANAGEMENT. Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée. EMPOWERING MANAGEMENT Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée. «NEOMA Business School, née de la fusion de Rouen Business School et Reims Management School, affiche une double ambition : être

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Par Olivier Zara Consultant en management et médias sociaux Olivier Zara Consultant en management & médias sociaux Intelligence collective comme outil de

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

diplôme en marketing digital

diplôme en marketing digital diplôme en Osez le ESM Depuis 1986 à Genève, l ESM, Ecole de Management et de Communication, est une alternative aux études supérieures où se développe l esprit d entreprise à travers un concept de formation

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie Gestion de projets

LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie Gestion de projets Envie de rejoindre une belle agence à taille (et culture humaine) qui s ouvre au corporate et au monde? LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

Mastère Spécialisé. Management des Organisations de Sport. www.audencia.com

Mastère Spécialisé. Management des Organisations de Sport. www.audencia.com Mastère Spécialisé Management des Organisations de Sport www.audencia.com Une année pour faire la différence sur le plan professionnel, tel est l enjeu d un mastère spécialisé. Vous êtes actuellement en

Plus en détail

Un guide simple et clair pour garder le cap

Un guide simple et clair pour garder le cap MODE D EMPLOI Un guide simple et clair pour garder le cap ÉDITO Une marque commune, une ambition unique, une même envie de construire notre avenir Récemment baptisée NEOMA Business School, notre Ecole

Plus en détail

RISING BILAN DE LA CAMPAGNE 2013-2014

RISING BILAN DE LA CAMPAGNE 2013-2014 RISING TALENTS BILAN DE LA CAMPAGNE 2013-2014 BILAN DE LA CAMPAGNE RÉALISATIONS 2013-2014 EDHEC Family Business Centre : 55% Bourses pour la diversité, EDHEC4All : 21% Recherche et pédagogie : 13% NewGen

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Planet AIXCAET. Edito par Marie Allantaz. Bienvenue à Sandra Carrette. Septembre 2013. Biographie. Mes plus beaux voyages

Planet AIXCAET. Edito par Marie Allantaz. Bienvenue à Sandra Carrette. Septembre 2013. Biographie. Mes plus beaux voyages Septembre 2013 Planet AIXCAET Edito par Marie Allantaz Une année 2013/2014 qui s annonce chargée de bonnes surprises et une rentrée sur les chapeaux de roue avec le traditionnel rendez-vous de l IFTM/TopRésa.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie Gestion de projets

LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie Gestion de projets Envie de rejoindre une belle agence à taille (et culture humaine) qui s ouvre au corporate et au monde? LE POSTE : Chargé(e) de mission en communication corporate Développement commercial Veille et Stratégie

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES DIRECTION MARKETING

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES DIRECTION MARKETING CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES DIRECTION MARKETING CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

GRAND PRIX MAISONS DE MODE. Ce qui vous est demandé : Ce qui vous est proposé :

GRAND PRIX MAISONS DE MODE. Ce qui vous est demandé : Ce qui vous est proposé : GRAND PRIX MAISONS DE MODE Vous êtes créateur et vous avez lancé votre propre griffe de vêtements ou d accessoires mode. Maisons de Mode, label de jeunes marques recherche ses nouveaux talents 2014. Comme

Plus en détail

ENRICHIR LA RELATION CLIENT

ENRICHIR LA RELATION CLIENT ENRICHIR LA RELATION CLIENT Contacts presse Thibault LHUILLIER t.lhuillier@acticall.com +33 (0)1 53 56 70 44 @Tibo_Acticall Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer Dirigée

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Chapitre 1. Pourquoi des études de management

Chapitre 1. Pourquoi des études de management Chapitre 1. Pourquoi des études de management Les formations en management ont le vent en poupe. Le nombre de candidats aux concours est de plus en plus important et la concurrence fait rage. Les raisons

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

Responsable grands donateurs

Responsable grands donateurs N 2 - RESPONSABLE GRANDS DONATEURS MAJOR DONORS, RESPONSABLE DÉVELOPPEMENT GRANDS DONATEURS, RESPONSABLE PROSPECTION GRANDS DONATEURS, DÉLÉGUÉ GRANDS DONATEURS Le responsable Grands Donateurs a pour mission

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DE LA STRATÉGIE

L INNOVATION AU SERVICE DE LA STRATÉGIE L INNOVATION AU SERVICE DE LA STRATÉGIE Mastère Spécialisé MARKETING, DESIGN et CRÉATION MSc. MARKETING, DESIGN et CRÉATION www.audencia.com Préface Une année pour faire la différence sur le plan professionnel,

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

EDHEC CYCLE SUPÉRIEUR DE MANAGEMENT

EDHEC CYCLE SUPÉRIEUR DE MANAGEMENT GESTION ET MANAGEMENT COMPÉTENCES MANAGÉRIALES DÉVELOPPEMENT PERSONNEL SUIVI PERSONNALISÉ EDHEC CYCLE SUPÉRIEUR DE MANAGEMENT Développer ses compétences de manager 2 Sommaire Du potentiel à la performance

Plus en détail

Sommaire. Le projet Flying Lily Clothes p.3. Le créateur p.5. La collection 2011 p.6. Actualités p.7. Contact p.8

Sommaire. Le projet Flying Lily Clothes p.3. Le créateur p.5. La collection 2011 p.6. Actualités p.7. Contact p.8 Sommaire Le projet Flying Lily Clothes p.3 Le créateur p.5 La collection 2011 p.6 Actualités p.7 Contact p.8 Le projet Le projet est né de l envie d un infographiste marseillais de «recréer» des pin-up

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 A la découverte de Solucom Réunion investisseurs - 3 juin 2015 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

MAG. Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be

MAG. Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be MAG locaux, PME, Indépendants et entrepreneurs Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be Présentation du projet En-haut.be Le blog qui aide les commerçants locaux...

Plus en détail

Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace!

Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace! Il est temps d entrer dans une nouvelle ère conseil formation accompagnement webmarketing web 2.0 Donnez un nouveau souffle à vos stratégies : gagnez des clients grâce au web à l aide d une stratégie efficace!

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans J ai obtenu ma licence en Sciences Commerciales, option Management, en juin 2007 aux Hautes

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 MARCO DE LA FUENTE Vice Président BDDP & Fils A tous ceux qui se destinent à «travailler dans la com», il est peut-être utile de rappeler ce que «travailler dans la

Plus en détail

arvato Dossier de presse www.arvato.fr

arvato Dossier de presse www.arvato.fr arvato Dossier de presse www.arvato.fr Sommaire 2 EDITO 5 L E-COMMERCE PAR ARVATO 7 DOMAINES D EXPERTISES 9 NOS EXPERTS E-COMMERCE 10 ARVATO, LA DIVISION SERVICES DU GROUPE BERTELSMANN Souvent dirigés

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Quick recrute et a besoin de vous!

Quick recrute et a besoin de vous! Communiqué de presse Octobre 2011 Quick recrute et a besoin de vous! Quick France recrute actuellement + de 2000 postes dans toute la France. Intégrer Quick, c est un gage de possibilité d évolution de

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

arvato Dossier de presse www.arvato.fr

arvato Dossier de presse www.arvato.fr arvato Dossier de presse www.arvato.fr DP E-commerce_V2015.indd 1 06/03/2015 10:25:55 Sommaire 2 EDITO 5 L E-COMMERCE PAR ARVATO 7 DOMAINES D EXPERTISES 9 NOS EXPERTS E-COMMERCE 10 ARVATO, LA DIVISION

Plus en détail

POURQUOI COMMUNIQUER?

POURQUOI COMMUNIQUER? POURQUOI COMMUNIQUER? Pour être connu en acquérant de la notoriété Pour être reconnu en construisant une image positive de votre entreprise Toute société a de réels besoin en matière de communication quelle

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES ACHATS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES ACHATS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES ACHATS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO Manager dans la distribution par alternance Apprentissage Contrat PRO La clé du succès de l IMMD? Une formation dynamique et innovante, au plus près des réalités du terrain, grâce à la collaboration étroite

Plus en détail

Comment le digital redéfinit les frontières de la communication interne et externe en entreprise? LES DERNIÈRES TROUVAILLES EN MATIÈRE DE TRANSFORMATION DIGITALE Quel est le quotient intellectuel digital

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité?

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? NewGen TALENT CENTRE En partenariat avec ÉTUDE JUIN 2013 Emmanuel Delamarre Emmanuel Delamarre participe,

Plus en détail

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager EDITORIAL Dans un contexte économique et géopolitique en transition, le Maroc se voit aujourd hui de plus en plus interpellé à relever des challenges tant nationaux qu internationaux avec des exigences

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION 2012 MARNE-LA-VALLÉE / PARIS COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen objectifs Aujourd hui, sous l effet conjugué de la mondialisation

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES STRATÉGIE DE COMMUNICATION ET CORPORATE REPUTATION

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES STRATÉGIE DE COMMUNICATION ET CORPORATE REPUTATION CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES STRATÉGIE DE COMMUNICATION ET CORPORATE REPUTATION CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux

Plus en détail

Le Community Management

Le Community Management AvAnt-propos Que font les français quotidiennement? C est la question cruciale que toute entreprise (et leurs agences de communication) devrait se poser. Pourtant, la réponse est connue : 3 heures/jour

Plus en détail

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel 24 heures dans la vie d Orrick Rambaud Martel Fusions & acquisitions Droit boursier Financements Droit bancaire Marchés de capitaux Titrisation Capital investissement LBO Capital risque Contentieux Arbitrage

Plus en détail

Conférence e-business jeudi 22 mars 2012. Edouard Pihet - Associé. Francis Lelong - Associé

Conférence e-business jeudi 22 mars 2012. Edouard Pihet - Associé. Francis Lelong - Associé Conférence e-business jeudi 22 mars 2012 Edouard Pihet - Associé Francis Lelong - Associé Francis Lelong Entrepreneur dans l âme, Francis est le fondateur de plusieurs sociétés dans le web, dont Sarenza,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

UNE FORMULE EFFICACE 100% D INSERTION PROFESSIONNELLE DES FORMATIONS UNIVERSITAIRES DIPLÔMANTES À L ÉCHELLE EUROPÉENNE

UNE FORMULE EFFICACE 100% D INSERTION PROFESSIONNELLE DES FORMATIONS UNIVERSITAIRES DIPLÔMANTES À L ÉCHELLE EUROPÉENNE UNE FORMULE EFFICACE DES FORMATIONS UNIVERSITAIRES DIPLÔMANTES À L ÉCHELLE EUROPÉENNE UNE FORTE IMPLICATION DES ENTREPRISES DE LA DISTRIBUTION UNE IMMERSION DANS LA VIE ACTIVE (STAGES INDEMNISÉS, DE L

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Cartier International recherche un(e) stagiaire : Assistant(e) Chef de Produit Marketing International Parfums (JTC)

Cartier International recherche un(e) stagiaire : Assistant(e) Chef de Produit Marketing International Parfums (JTC) Numéro 1 mondial de la Joaillerie et n 2 de l'horlogerie de prestige, Cartier fait rimer savoir-faire et excellence Assistant(e) Chef de Produit Marketing International Parfums (JTC) Début du stage : début

Plus en détail

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Paris, le 30 novembre 2015 Communiqué de presse NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Un univers d investissement en plein essor La rapidité d innovation dans

Plus en détail

Offre de services Revolution-rh.com

Offre de services Revolution-rh.com Offre de services Revolution-rh.com POURQUOI TRAVAILLER AVEC NOUS? Révolution RH s adresse aux professionnels des ressources humaines : dirigeant, responsable ou directeur RH en TPE, PME ou ETI, conscients

Plus en détail

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL Mastère Spécialisé MANAGEMENT et COMPÉTENCES INTERNATIONALES www.audencia.com Préface Une année pour faire la différence sur le plan professionnel,

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Sylvie Boulet Responsable de la Mission TIC de la Chambre de Commerce et d Industrie de Lot-et-Garonne s.boulet@ccit47.fr Tél : 05 53 77 10 84 Les réunions

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES BUSINESS PERFORMENCE MANAGEMENT

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES BUSINESS PERFORMENCE MANAGEMENT CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES BUSINESS PERFORMENCE MANAGEMENT CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels

Plus en détail

Notre nouveau programme d Entreprise

Notre nouveau programme d Entreprise > Notre nouveau programme d Entreprise Londres, 13 janvier 2005 Présentation à la communauté financière 1 Notre nouveau programme d entreprise Présentation à la communauté financière 2 > notre Vision Présentation

Plus en détail

7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents

7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents 7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents Sommaire Conseil n 1 : Soyez créatif dans la description du poste, PAS dans son

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le

Plus en détail

- Dossier de presse -

- Dossier de presse - - Dossier de presse - Janvier 2014 Sommaire I. Valérie Moissonnier & l Institut du Selfcoaching 1. Valérie Moissonnier : son parcours et son blog RadioCoaching 2. L équipe de l Institut du Selfcoaching

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

Créateurs - repreneurs d entreprise

Créateurs - repreneurs d entreprise Créateurs - repreneurs d entreprise L Offre BGE Atlantique-Vendée Loire-Atlantique, 2 ème sem. 2015 Association de conseils et formations en création & développement d entreprises Envie d indépendance?

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs!

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! Un événement organisé par : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 octobre 2013 Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! 51% des salariés aujourd hui dans les Centres de

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

atouts action formation udace entrepren innovants Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E) GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL

atouts action formation udace entrepren innovants Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E) GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL autrement expertises formation innovants Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E) entrepren atouts udace action GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL www.supdeco-montpellier.com ement expertis

Plus en détail

Mars / Avril 2015. GOUVERNANCE et STRATEGIE. L e billet du Directeur Général

Mars / Avril 2015. GOUVERNANCE et STRATEGIE. L e billet du Directeur Général Mars / Avril 2015 L e billet du Directeur Général "La fin de l année universitaire avance à grands pas et, avec elle, sonne déjà l heure de l organisation des épreuves orales des concours nationaux d entrée

Plus en détail

Groupement d employeurs : une solution alternative pour l emploi dans la filière livre

Groupement d employeurs : une solution alternative pour l emploi dans la filière livre Groupement d employeurs : une solution alternative pour l emploi dans la filière livre Rencontre du 30 janvier 2014 Avec Fontaine O Livres, Paris Mix Group Emploi et le MOTif Comment le groupement d employeurs

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax www.vog.fr sommaire Vog, un salon à votre image Vog, un groupe à vos côtés 1. 30 ans d expérience au service de votre salon Vog Coiffure 2. Un accompagnement sur tous les terrains 3. Une formation à volonté

Plus en détail