10. Peter F. DRUCKER (1909- )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10. Peter F. DRUCKER (1909- )"

Transcription

1 10. Peter F. DRUCKER (1909- ) Les tâches majeures des dirigeants efficaces Peter F. Drucker est le gourou des gourous du management. Né à Vienne à l'époque glorieuse d'avant 14, Drucker a effectivement inventé ou préfiguré la plupart des principales théories du management élaborées dans la seconde moitié du XX e siècle qu il s agisse de la «Direction par Objectifs» (Management by Objectives), du concept de privatisation, de la nécessité de privilégier le consommateur, du rôle de la direction dans la stratégie d entreprise, de la décentralisation, des conséquences pour les organisations de l avènement d un âge de l Information ou encore de l apparition du «travailleur du savoir», une expression que Drucker inventa en Il a lancé des aphorismes aussi

2 célèbres que «la structure suit la stratégie» ou «s en tenir à ce qu on sait faire» (stick to the knitting). La définition que donne Drucker des cinq activités fondamentales que doit assurer le dirigeant fixer les objectifs, organiser le travail, motiver et communiquer, établir des normes de performance et former les gens sont toujours d actualité. Tom Peters, qui développe plusieurs idées de Drucker dans Le prix de l excellence, lui reconnaît le mérite d avoir «invité 75 % à 80 % des 500 entreprises qui figurent au classement du magazine Fortune à mettre en place une décentralisation radicale», ajoutant qu aucune véritable «spécialité du management» n existait avant Drucker. Pilier de la New York University Business School pendant de nombreuses années, Drucker occupe depuis 1971 la chaire Clarke de Sciences Sociales à la Graduate School de Claremont (Californie). À plus de quatre-vingts ans, après avoir publié plus de vingt-cinq ouvrages, il continue d écrire de manière prolifique. Les thèmes qu il aborde se répartissent presque également entre l étude théorique et pratique du management, et l analyse des grandes questions économiques, politiques et sociales de notre temps qui lui permettent d ailleurs d envisager l avenir d une manière beaucoup plus originale et générale

3 que dans le cadre limité des organisations. Pour Philip Sadler, vice-président et ancien directeur du Ashridge Management College, Peter Drucker fait clairement entrevoir le déclin de l industrie de transformation britannique dans La grande mutation, vers une nouvelle société, publié en Les idées exposées dans cet ouvrage, toujours d actualité, anticipent de près de vingt ans celles de John Naisbitt dans Megatrends, ou de Charles Handy dans The Age of Unreason. D un manière générale, les livres de Drucker annoncent les best-sellers des années 80 et 90 sur la gestion du chaos et du changement, notamment ceux de Charles Handy (cf. chapitre 14) de Tom Peters (cf. chapitre 31) et de Richard Pascale (cf. chapitre 30) pour ne citer que ceux-là. C est également dans La grande mutation, vers une nouvelle société que Drucker introduit le concept de privatisation, qu il appelle d ailleurs «reprivatisation», laissant augurer, avec une grande lucidité, le désenchantement qui naîtra dans la société lorsqu on aura compris que, finalement, les gouvernements ne peuvent pas faire de miracles. «Il fait peu de doutes, par exemple, que les Anglais, en adoptant le National Health Service 1 aient pensé que les soins médicaux n allaient rien coûter Il faut pourtant 1. Équivalent de la Sécurité sociale (NdT).

4 bien que les infirmières, les médecins, les hôpitaux, les médicaments, etc., soient payés par quelqu un. Mais tout le monde espère que ce «quelqu un» sera l autre.» Drucker défend le principe de la privatisation au motif que la raison d être d un gouvernement est de gouverner et non de «faire», ces deux rôles étant, de plus, incompatibles entre eux. Son idée, au contraire de ce qui a été réalisé par le parti Conservateur britannique, était de privatiser toutes les institutions, c est-à-dire non seulement les entreprises mais aussi les organisations non commerciales comme, par exemple, les universités. C est près d un an après la publication de La grande mutation, vers une nouvelle société, que le mot de privatisation fait sa première apparition «publique», dans un livre blanc (A new Style of Government) publié en mai 1970 par le Conservative Central Office. Fils d un fonctionnaire du gouvernement autrichien qui participa à la création du Festival de Salzbourg, Drucker arrive en Grande-Bretagne à la fin des années 20. Il travaille tout d abord comme commis aux écritures dans une firme d exportation de laine

5 puis comme économiste dans une banque commerciale de Londres où il reste de 1922 à Décidé à tenter sa chance en Amérique, il émigre aux États- Unis en Il y publie son premier livre deux ans plus tard (The End of Economic Man, 1939) et devient, en 1942, consultant de la General Motors, alors la plus grande société du monde. Tirant les leçons de cette expérience, il publie en 1946 Concept of the Corporation, un ouvrage de référence considéré comme l une des meilleures analyses et des plus perspicaces sur la stratégie de réussite des grandes sociétés. Outre General Motors, Drucker y analyse General Electric, IBM et Sears Roebuck, attribuant leur succès à certaines caractéristiques de leur mode de gestion notamment la délégation et la fixation d objectifs (prémisse de la Direction par Objectifs), et de leur structure, telle que la décentralisation. Drucker est persuadé que la clé ultime du succès de ces entreprises réside dans le fait «qu elles connaissaient et cernaient précisément leur domaine d activité, qu elles savaient quelles étaient leurs compétences et comment concentrer leurs efforts sur la réalisation de leurs objectifs 1». Près de trente ans plus tard, Peters et Waterman aboutissent aux mêmes conclusions dans Le prix de l excellence. 1. Cité dans D.S. Pugh, Organization Theory.

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014 Outil GC3 Support d entretien d évaluation Octobre 2014 ENTRETIEN D EVALUATION ANNEE : DATE DE L ENTRETIEN : Collaborateur Nom : Prénom : Poste occupé : Service: Type de contrat : Durée du travail : Classification

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

La théorie du Flow. Psychologie du bonheur. Psychologie de l expérience optimale

La théorie du Flow. Psychologie du bonheur. Psychologie de l expérience optimale La théorie du Flow Psychologie du bonheur Psychologie de l expérience optimale Olivier Guillaneux Double activité : Consultant en management, Groupe Ressources & Changement wwwressources-et-changementcom

Plus en détail

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif 1. Définition, notions voisines et lexique de termes techniques Travail collaboratif, coopératif ou encore travail de capitalisation, autant de termes dont

Plus en détail

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS».

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS». 1 LA BREVETABILITÉ DES «BUSINESS METHODS» INTRODUCTION: a) La question qui sera traitée dans le cadre de mon exposé c est le problème de la protection en Europe, c est-à-dire dans les pays du brevet européen

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt

La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une. révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt 1 METHODOLOGIE 1.1 L Envergure de l Etude La méthodologie utilisée pour développer cette recherche est une révision de littérature publiée entre l année mille neuf cent quatre-vingt quatorze (1994) et

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/5/6 ORIGINAL : anglais DATE : 18 mai 2000 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION COMITÉ PLÉNIER Cinquième session Genève,

Plus en détail

Avocats et notaires. Services financiers pour avocats et notaires. Le Credit Suisse, votre partenaire de confiance.

Avocats et notaires. Services financiers pour avocats et notaires. Le Credit Suisse, votre partenaire de confiance. Avocats et notaires Services financiers pour avocats et notaires. Le Credit Suisse, votre partenaire de confiance. Table des matières Table des matières Le Credit Suisse, partenaire financier des avocats

Plus en détail

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Michael Dickmann Emma Parry Ben Emmens Christine Williamson Septembre 2010 People In Aid Cranfield University, School of Management

Plus en détail

1. Code de la sécurité sociale

1. Code de la sécurité sociale Points-clés de la loi du 17 décembre 2010 portant réforme du système de soins de santé et modifiant : 1. le Code de la sécurité sociale ; 2. la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers.

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

L actionnariat salarié, moteur de la compétitivité et renouveau de la gouvernance des entreprises

L actionnariat salarié, moteur de la compétitivité et renouveau de la gouvernance des entreprises L actionnariat salarié, moteur de la compétitivité et renouveau de la gouvernance des entreprises Palais du Luxembourg Jeudi 4 avril 2013 Jacques Hérard Groupe Cegos La formation des actionnaires salariés

Plus en détail

Lettre de motivation en Suisse et en France

Lettre de motivation en Suisse et en France Rédiger une Lettre de motivation en Suisse et en France 3 ème salon de l emploi transfrontalier 20 et 21 septembre 2012 David Talerman Co-auteur de «Décrocher un emploi en Suisse» Auteur de «Travailler

Plus en détail

«OID» parlez-vous cybersanté?

«OID» parlez-vous cybersanté? «OID» parlez-vous cybersanté? Savoir de quoi on parle RefData propose un tour d horizon de la cybersanté Au service de la communauté de cybersanté RefData confie à e-mediat la mise en place et l exploitation

Plus en détail

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu.

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu. RAPPORT AU CSFPT SUR L APPLICATION DE L ARTICLE 76-1 DE LA LOI N 86-54 DU 26 JANVIER 1984 PORTANT DISPOSITIONS STATUTAIRES RELATIVES A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Bilan de l expérimentation de la

Plus en détail

Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Synthèse Constitué dans tous les établissements occupant au moins 50 salariés, le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

Développer les compétences interculturelles

Développer les compétences interculturelles Développer les compétences interculturelles Europe Arab Bank Europe Arab Bank (EAB) est une banque qui offre à ses clients un accès privilégié à des projets d investissement en Europe, en Amérique du Nord,

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

Cultiver l esprit d équipe

Cultiver l esprit d équipe Cultiver l esprit d équipe Les objectifs : Promouvoir une prise de conscience de la nécessité de travailler en équipe et de cultiver les liens entre les personnes pour consolider l esprit d équipe Fournir

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT

SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT 20002000 SOCIETE DE RECHERCHES, D ETUDES, DE RECRUTEMENT ET DE FORMATION EN MARKETING ET EN MANAGEMENT SEMINAIRE DE FORMATION SUR LE THEME : Devenez un (e) véritable manager du Secrétariat et mettez les

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Dr Reddy s Laboratories Dr. Reddy s Laboratories est un groupe pharmaceutique mondial indien qui produit des médicaments génériques

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 21 2. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La gestion des ressources humaines a pour objectif de mettre l institution en mesure de réaliser au mieux ses choix stratégiques dans un environnement en mutation.

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Présents à l hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à la demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à la demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. J. B., 2015 TSSDA 233 No d appel : AD-14-230 ENTRE : Commission de l assurance-emploi du Canada Demanderesse et J. B. Intimé DÉCISION

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

La pratique des décisions dans les affaires

La pratique des décisions dans les affaires Association Française Edwards Deming Une philosophie de l action pour le XXIème siècle Conférence annuelle, Paris, 8 juin 1999 Jean-Marie Gogue, Président de l AFED La pratique des décisions dans les affaires

Plus en détail

Vous savez: Vous pouvez:

Vous savez: Vous pouvez: Thèmes du dossier Analyse Stratégie Société Distribution Personnel Droit du travail Organisation Infrastructure Direction Marketing Informatique Production/logistique Finances Contrôle de gestion Communication

Plus en détail

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES Site Pitié-Salpêtrière FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES OBSTACLES RENCONTRES PAR LA DÉMARCHE D OBJECTIVATION SUR LE TERRAIN L expérience du pôle MSN Bourmaleau. J Lefebvre. S LES MOTIVATIONS - L institution:

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème Safe. Il est prévu que les différents partenaires de l

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE OMPI PCT/A/34/4 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPERATION EN MATIERE DE BREVETS (UNION DU PCT) ASSEMBLEE Trente-

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

ACCOMPAGNER, COMMUNIQUER, FORMER A n i m a t i o n d e s é m i n a i r e s C o m i t é d e D i r e c t i o n

ACCOMPAGNER, COMMUNIQUER, FORMER A n i m a t i o n d e s é m i n a i r e s C o m i t é d e D i r e c t i o n ACCOMPAGNER, COMMUNIQUER, FORMER A n i m a t i o n d e s é m i n a i r e s C o m i t é d e D i r e c t i o n Le contexte Filiale française d un important groupe alimentaire mondial Perte d un gros client

Plus en détail

Service Logistique. 1 Service Logistique

Service Logistique. 1 Service Logistique Service Logistique 1 Service Logistique Service Logistique 2 1 PRÉSENTATION A. Missions Directie Generaal 1) Soutien 2) Innovation et changement Le service Logistique offre un soutien logistique aux directions

Plus en détail

Introduction 1. Bibliographie 317 Remerciements 323 Index 325. 2011 Pearson Education France Investisseurs de légende Glen Arnold

Introduction 1. Bibliographie 317 Remerciements 323 Index 325. 2011 Pearson Education France Investisseurs de légende Glen Arnold S o m m a i r e Introduction 1 1. Benjamin Graham 7 2. Philip Fisher 53 3. Warren Buffett et Charles Munger 81 4. John Templeton 133 5. George Soros 169 6. Peter Lynch 221 7. John Neff 255 8. Anthony Bolton

Plus en détail

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant WEKA Business Dossier Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

Modalités de participation

Modalités de participation Modalités de participation Introduction Les Prix MIT Technology Review Innovateurs de moins de 35 ans sont une initiative de la revue de l Institut Technologique du Massachusetts (MIT), qui depuis plus

Plus en détail

Véronique LANG. Philippe MARCHESSOU. Frédéric GRODWOHL. Christiane VIGUIER. Assistantes et secrétaires. Laurent KELLER. Pedro MARTINEZ-WHITE

Véronique LANG. Philippe MARCHESSOU. Frédéric GRODWOHL. Christiane VIGUIER. Assistantes et secrétaires. Laurent KELLER. Pedro MARTINEZ-WHITE Philippe MARCHESSOU Avocat associé, professeur des universités, auteur, formateur. Fondateur du cabinet en 1981. Philippe Marchessou est titulaire des mentions de spécialisation en droit public, droit

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@agencepid.com agencepid.com

T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@agencepid.com agencepid.com T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@ T R O U S S E M E D I A 2 0 1 6 Reconnu pour son expertise dans la promotion du design depuis 30 ans, l Agence PID offre plusieurs véhicules de prestige : Un Salon

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

POSITIONNEMENT ORIGINAL

POSITIONNEMENT ORIGINAL UNE AGENCE ANGLAISE ÉCONOMIQUE, EXPÉRIMENTÉE ET BILINGUE POUR VOS ÉTUDES MARKETING AU ROYAUME-UNI POSITIONNEMENT ORIGINAL DJS Research cultive l originalité avec un positionnement atypique sur le marché

Plus en détail

Bachelor : Business Innovation, Management des Ressources Humaines

Bachelor : Business Innovation, Management des Ressources Humaines Bachelor : Business Innovation, Management des Ressources Humaines Présentation Level 6, BAC + 3, 60 crédits ECTS Le Cycle Bachelor en Business Innovation & Management est un cycle préparant à des responsabilités

Plus en détail

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009 Année de référence 2009 L Observatoire L Observatoire est un outil de la CNET qui permet aux chefs d entreprise de : Avoir une vision claire et précise du marché; Comparer quelques éléments clé de leur

Plus en détail

Le diplôme de bachelor en Marketing

Le diplôme de bachelor en Marketing Le diplôme de bachelor en Marketing Tu aimes: Bouger Rencontrer Communiquer Dialoguer Négocier Convaincre Calculer Décider Ton profil: Tu es une personne d action qui veut travailler sur le terrain Tu

Plus en détail

Formation. Position. Les défis

Formation. Position. Les défis Position Formation Outre le partenariat social, la formation est l un des plus importants facteurs du succès de l économie suisse. Elle a aussi un rôle clé lorsqu il s agit de combattre la pénurie de main-d

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard Ce test vous permet d identifier : votre style dominant. votre souplesse d adaptation à chaque situation. Il comporte 12 situations de la vie

Plus en détail

Bachelor : Business Innovation & Management de Projet

Bachelor : Business Innovation & Management de Projet Présentation Bachelor : Business Innovation & Management de Projet Level 6, BAC + 3, 60 crédits ECTS Le Cycle Bachelor en Business Innovation & Management est un cycle préparant à des responsabilités managériales.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur Grange, le D(2002) NUMÉRO DE RÉFÉRENCE : DG(SANCO)/8624/2002 RS

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Qu il travaille en

Plus en détail

Transformation Digitale

Transformation Digitale M M A R K E N T I V E Transformation Digitale des entreprises www.markentive.fr Agence de Stratégie Digitale à Paris 14, Rue Mandar 75002 PARIS +33 (0)1.56.88.49.03 contact@markentive.com 2 Sommaire A

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

L utilisation des indicateurs de la performance pour améliorer les systèmes de santé

L utilisation des indicateurs de la performance pour améliorer les systèmes de santé L utilisation des indicateurs de la performance pour améliorer les systèmes de santé Sheila Leatherman Center for Health Care Policy and Evaluation, Minnéapolis, MN Nuffield Trust, Londres, Grande-Bretagne

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le métier d infirmier

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES. Point 6 de l'ordre du jour NOMINATION DES MEMBRES DU COMITÉ D AUDIT ADDITIF

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES. Point 6 de l'ordre du jour NOMINATION DES MEMBRES DU COMITÉ D AUDIT ADDITIF Session annuelle du Conseil d administration Rome, 7 11 juin 2010 RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES Point 6 de l'ordre du jour Pour approbation F Distribution: GÉNÉRALE WFP/EB.A/2010/6-C/1/Add.1

Plus en détail

OULAMINE LAW GROUP CABINET INTERNATIONAL EN DROIT DES AFFAIRES CASABLANCA - MAROC

OULAMINE LAW GROUP CABINET INTERNATIONAL EN DROIT DES AFFAIRES CASABLANCA - MAROC OULAMINE LAW GROUP CABINET INTERNATIONAL EN DROIT DES AFFAIRES CASABLANCA - MAROC PROTEGER SES DROITS CHAQUE ETAPE DE LA VOIE Oulamine Law Group, cabinet international en droit des affaires établi à Casablanca,

Plus en détail

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège LASNIER, Monique. Plan institutionnel d'aide à la réussite et à la persistance.collège

Plus en détail

Bachelier en gestion des ressources humaines

Bachelier en gestion des ressources humaines Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en gestion des ressources humaines HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax : +32 (0)

Plus en détail

DEUXIÈME FORUM INTERNATIONAL SUR LA CREATIVITE ET LES INVENTIONS UN AVENIR MEILLEUR POUR L HUMANITE AU 21 E SIECLE

DEUXIÈME FORUM INTERNATIONAL SUR LA CREATIVITE ET LES INVENTIONS UN AVENIR MEILLEUR POUR L HUMANITE AU 21 E SIECLE ORIGINAL : anglais DATE : mai 2002 F OFFICE D ÉTAT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECUELLE DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DEUXIÈME FORUM INTERNATIONAL SUR

Plus en détail

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ!

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ! GAGNEZ PLUS! Quels que soient votre situation professionnelle, votre âge, votre lieu de résidence ou votre niveau d études Si vous êtes à la recherche d une solution fiable, légale, sérieuse et efficace

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droits français et étrangers de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

Représentation du personnel

Représentation du personnel Représentation du personnel Lorsqu ils sont salariés ou mis à la disposition d une entreprise, les pluriactifs et les saisonniers font partie du personnel, dont la représentation est assurée par trois

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN

RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN RÉSEAU MONDIAL D INFORMATIONS EN LIGNE EN DIVISION DE L 'ÉCONOMIE ET DE L' ADMINISTRATION PUBLIQUES DES NATIONS UNIES - DÉPARTEMENT DE S AFFAIRES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES OMMENT DÉFINIR LE RÉSEAU? Le Réseau

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés Cas produit par Robert M. Vigneault Introduction Ce cas repose sur la future implantation d un progiciel de gestion intégré (PGI) dans un grand cabinet de professionnels

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée

Plus en détail

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème identito-vigilance. Il est prévu que les différents

Plus en détail

Atelier 1 - Circuit économique et comptabilité nationale

Atelier 1 - Circuit économique et comptabilité nationale Atelier 1 - Circuit économique et comptabilité nationale Fabio Panzera, MA in Economics Université de Fribourg, 08.10.2010 Question 1 Les macroéconomistes étudient toutes les questions suivantes, à l exception

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

L alcool, moi et les autres

L alcool, moi et les autres L alcool, moi et les autres Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jérôme Hoessler L alcool, moi et les autres Jérôme Hoessler 6, rue Claude-Chahu 75116 Paris ISBN : 978-2-287-98829-5

Plus en détail

LA GESTION DE PORTEFEUILLE SPÉCIALISÉE OU DE TYPE BOUTIQUE. Benoit Brillon, CFA Chef des placements et gestionnaire de portefeuille

LA GESTION DE PORTEFEUILLE SPÉCIALISÉE OU DE TYPE BOUTIQUE. Benoit Brillon, CFA Chef des placements et gestionnaire de portefeuille LA GESTION DE PORTEFEUILLE SPÉCIALISÉE OU DE TYPE BOUTIQUE Benoit Brillon, CFA Chef des placements et gestionnaire de portefeuille 22 mai 2015 SURVOL DE LA PRÉSENTATION Qu est-ce qu une firme de gestion

Plus en détail

TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes

TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes _ Vos informations produits sur tout le marché suisse de la santé _ NOUVEAU: avec vitavista,

Plus en détail

Maria Grzechynka CHANCELIER de l Ecole Supérieure du Tourisme et de l Ecologie

Maria Grzechynka CHANCELIER de l Ecole Supérieure du Tourisme et de l Ecologie LE DEVELOPPEMENT DE L EDUCATION AU NIVEAU SUPERIEUR DANS LE MILIEU RURAL - L EXPERIENCE POLONAISE A L EXEMPLE DE L ECOLE SUPERIEURE DUTOURISME ET DE L ECOLOGIE A SUCHA BESKIDZKA Maria Grzechynka CHANCELIER

Plus en détail

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies Ce dossier pourrait se situer en conclusion des différents thèmes de ce cours. En effet, on peut considérer que la performance est le résultat d une bonne pratique du management sous toutes ses déclinaisons.

Plus en détail