CODE D AUTODISCIPLINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CODE D AUTODISCIPLINE"

Transcription

1 BRASSERIES ET LIMONADERIES DU BURUNDI CODE D AUTODISCIPLINE BRARUDI SA - Bvd du 1er Novembre, BP 540 Bujumbura tél : (257) fax : (257) Route Nationale N 2, BP 115 Gitega tél : (257) fax : (257)

2 SOMMAIRE Préambule I. Principes Généraux II. III. IV. Mineurs Publicité Activités d animation promotionnelle V. Parrainage VI. Conditionnement des produits 2

3 PREAMBULE Considérant qu une consommation modérée d alcool est une composante naturelle de la vie de société burundaise. Considérant en outre, que la consommation excessive d alcool est génératrice de risques individuels et collectifs. La BRARUDI, désireuse d apporter sa contribution à la lutte contre la consommation abusive d alcool, s engage à s autoréguler en édictant un code éthique qui s applique dans toutes ses interactions avec la société en règle générale et ses consommateurs, en particulier. Sont particulièrement, les communications commerciales sous toutes leurs formes. Par le présent Code, la BRARUDI, s engage à ce que ses communications commerciales n encouragent pas ou n excusent pas la consommation excessive ou l abus de quelque nature que ce soit. Par communication commerciale, on entend toute forme d expression à vocation publicitaire à destination du consommateur, quel que soit le support considéré (presse écrite, radiophonique et télévisée, panneaux publicitaires, étiquetage, emballage, matériel de promotion, Internet, autres technologies nouvelles ainsi que le parrainage), qui touche le consommateur et la promotion ARTICLE I. PRINCIPES GENERAUX 1.1. Aucune communication commerciale ne doit encourager une consommation excessive ni constituer une critique de l abstinence ou de la sobriété Aucune communication commerciale ne doit créer de confusion quant à la nature et au degré alcoolique des boissons, laisser entendre que la consommation de boissons faiblement alcoolisées est susceptible d empêcher les excès [ou, à l inverse, tirer parti du degré alcoolique élevé des produits] Aucune communication commerciale ne doit suggérer que les boissons alcoolisées sont dotées de propriétés thérapeutiques, ont un effet stimulant, sédatif, anti-conflictuel, ni vouloir démontrer qu elles peuvent améliorer les performances physiques, psychiques ou intellectuelles Aucune communication commerciale ne doit présenter la consommation de boissons alcoolisées comme une aide pour surmonter des problèmes individuels ou collectifs ni illustrer ou mentionner des succès obtenus grâce à la consommation de boissons alcoolisées Aucune communication commerciale ne doit vouloir démontrer que la consommation de boissons alcoolisées contribue à la réussite sentimentale, sportive, sexuelle, constitue un signe de maturité, un attribut de la virilité, ou est indispensable à la réussite sociale Aucune communication commerciale ne doit associer la consommation de boissons alcoolisées à des situations de chance, d exploit, d audace ou d exercice d un sport. 3

4 1.7. Aucune communication commerciale ne doit associer la consommation de boissons alcoolisées à la conduite de véhicules à moteur ou au maniement de machines potentiellement dangereuses. ARTICLE II. MINEURS Les communications commerciales ne doivent en aucune manière être faites à destination de personnes n ayant pas l âge légal de consommer de l alcool. Il convient en particulier de ne pas : 2.1. Faire voir ou entendre des mineurs ou des personnes qui pourraient être prises pour telles ; 2.2. Représenter ou évoquer des scènes ou des personnes, réelles ou imaginaires, exerçant un attrait manifeste sur les mineurs ; 2.3. Communiquer dans des médias de presse écrite ou radiophoniques s adressant principalement à des mineurs. Ou encore, au cours d émissions destinées aux mineurs. ARTICLE III. PUBLICITE Le rôle de la publicité en faveur des boissons alcoolisées est d apporter au consommateur des éléments de choix en lui apportant des informations sur les marques et produits concernés Message prônant une consommation modérée ou de caractère sanitaire Toute publicité en faveur de produits alcoolisés doit comporter un message de promotion d une consommation modérée/ou sanitaire. Cette référence doit être claire et notable. Pour les publicités diffusées par voie de supports écrits, le message doit être clairement lisible et visible. Pour cela, il doit être apposé horizontalement, dans un caractère suffisant (pas trop petit ou en italique) et dans une couleur tranchant sur le fond du message. Dans les publicités diffusées par voie de radiodiffusion, le message de caractère sanitaire sera exprimé à la fin de l annonce selon la formule choisie Supports publicitaires Les véhicules de livraison portant la mention de la marque d une boisson alcoolisée doivent également comporter le message de consommation responsable indiqué cidessus. ARTICLE IV. ACTIVITES D ANIMATION PROMOTIONNELLE Les activités d animation promotionnelle respectent les principes généraux relatifs aux communications commerciales (article 1), ainsi que ceux relatifs aux mineurs (article 2) Les organisateurs d activités promotionnelles veillent à ce que les dispositions légales notamment, en matière de vente de produits alcoolisés aux mineurs, soient respectées. Ils font en sorte qu un dispositif de contrôle et d information suffisant soit mis en place afin de prévenir la consommation illicite d alcool par les mineurs Les activités promotionnelles ne mettent pas en jeu des mineurs ou des per- 4

5 sonnes pouvant passer pour des mineurs Les organisateurs d activités promotionnelles veillent à ce que les personnes qui animent ces activités reçoivent un traitement digne et qu elles ne soient pas victimes de harcèlement. Ils veillent à ce titre à ce que ces animateurs ne consomment pas d alcool au cours de l animation et pour les promotions qui ont lieu la nuit, ils assurent leur transport une fois l animation terminée. Un uniforme décent est fourni à ces animateurs Les activités d animation promotionnelle sont organisées dans les lieux de vente disposant de la licence de vente adaptée (à consommer sur place ou à emporter) Les organisateurs d activités promotionnelles mettent en place dans leurs opérations d animation promotionnelle des mesures de prévention et d information contre les risques de l alcool au volant notamment, et la consommation excessive. ARTICLE V. PARRAINAGE Les opérations de parrainage devront respecter les règles définies ci-dessus et en particulier aucune mention d une boisson alcoolisée ne devra être mentionnée sur les lieux fréquentés par des mineurs. Les opérations de mécénat s accompagneront de la seule mention du nom de la société ou de marques de boissons non alcoolisées. ARTICLE VI. CONDITIONNEMENT DES PRODUITS 6.1. Le degré alcoolique des boissons est clairement indiqué au consommateur sur les emballages. En attendant l adoption d une étiquette pour la Primus, il sera fait mention du degré alcoolique sur les autres supports de communication de cette marque ; 6.2. La conception et le design des emballages ne peuvent être fondés ou ressembler à des personnages ou des produits propres à la culture des adolescents, ni suggérer la réussite sexuelle ; 6.3. Les emballages ne peuvent imiter des formes ou des objets associés à des comportements dangereux pour la santé ou la société (armes à feux, couteaux, bombes, seringues, etc.). 5

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES Dans le souci du respect et de la recherche d une commune et loyale application des

Plus en détail

Code. d autodiscipline & de déontologie. des boissons alcoolisées. en matière de communication et de commercialisation

Code. d autodiscipline & de déontologie. des boissons alcoolisées. en matière de communication et de commercialisation Code d autodiscipline & de déontologie en matière de communication et de commercialisation des boissons alcoolisées Actualisation : avril 2015 Actualisation avril 2015 Dans le souci du respect et de la

Plus en détail

Politique opérationnelle

Politique opérationnelle Page 1 de 5 1. ÉNONCÉ La «Société» 1 a comme mission de gérer l offre de jeux de hasard et d argent de façon efficiente et responsable en favorisant l ordre, la mesure et l intérêt de la collectivité québécoise.

Plus en détail

N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 19 juin 2008 N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 4 juin 2008. PROPOSITION

Plus en détail

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Historique : Créée par Modifiée par Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Délibération n 179

Plus en détail

Ces règles générales et spécifiques sont conçues pour un consommateur moyen, c'est-à-dire, normalement informé, raisonnablement attentif et avisé.

Ces règles générales et spécifiques sont conçues pour un consommateur moyen, c'est-à-dire, normalement informé, raisonnablement attentif et avisé. PUBLICITE DE PRIX Le Code sur les pratiques de publicité et de communication commerciale de l ICC (Chambre de commerce internationale) contient des dispositions générales, reconnues par l ensemble des

Plus en détail

CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT

CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT CHARTE DES DROITS DE L ENFANT DANS LE SPORT 2 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Première partie : Définitions... 5 Deuxième partie : Droits et libertés fondamentales de l enfant sportif... 7 Troisième

Plus en détail

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale 1 Ce Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale définit un cadre de référence pour le développement des campagnes

Plus en détail

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS»

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» ECOCERT, en tant qu organisme de contrôle, et propriétaire de sa marque déposée, surveille

Plus en détail

CODE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COMMERCIALISATION

CODE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COMMERCIALISATION CODE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COMMERCIALISATION TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 Objectif du code 3 Champ d application 4 PRINCIPES FONDAMENTAUX 1. Consommation responsable 5 2. Adresser la commercialisation

Plus en détail

LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole

LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole - LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole QUELQUES REPÈRES La poids socio-économique de la filière viti-vinicole 500 000 emplois directs et indirects 87 000 exploitations

Plus en détail

Diverses dispositions décrétales, réglementaires et d auto-régulation doivent être prises en considération.

Diverses dispositions décrétales, réglementaires et d auto-régulation doivent être prises en considération. Collège de la publicité Avis n 1/2001 Objet : Publicités pour les voitures INTRODUCTION L examen par le Collège de la Publicité du Conseil supérieur de l'audiovisuel de l usage qui est fait des médias

Plus en détail

REGLES RELATIVES A LA PUBLICITE ET AU PARRAINAGE SUR TV5MONDE

REGLES RELATIVES A LA PUBLICITE ET AU PARRAINAGE SUR TV5MONDE REGLES RELATIVES A LA PUBLICITE ET AU PARRAINAGE SUR TV5MONDE LES REGLES RELATIVES A LA PUBLICITE Constitue une publicité toute forme de message télévisé diffusé contre rémunération ou autre contrepartie

Plus en détail

Code de Marketing et de Communication responsables

Code de Marketing et de Communication responsables Janvier 2014 Quelques mots de notre CEO Chez Anheuser-Busch InBev, nous brassons nos bières afin qu elles soient savourées de façon responsable par ceux qui ont atteint l âge légal pour les consommer.

Plus en détail

Les risques psychosociaux: nouvelle réglementation

Les risques psychosociaux: nouvelle réglementation Les risques psychosociaux: nouvelle réglementation Dès le 1er septembre 2014, la nouvelle réglementation concernant les risques psychosociaux sera d application. De récentes modifications ont été apportées

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

Place de l alcool dans la santé publique en France

Place de l alcool dans la santé publique en France Place de l alcool dans la santé publique en France Pr Gérard Dubois Membre de l Académie Nationale de Médecine Président de la Commission Addictions Dépenses des ménages OFDT 2013 OFDT 2013 OFDT Tendances

Plus en détail

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est :

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est : Délibération n 2010-23 du 18 mai 2010 relative aux conditions de diffusion, par les services de télévision et de radio, des communications commerciales en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE LA CONSOMMATION RELATIF A LA PUBLICITE AUDIOVISUELLE DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR ECOC0700104V22

AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE LA CONSOMMATION RELATIF A LA PUBLICITE AUDIOVISUELLE DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR ECOC0700104V22 27 mars 2007 AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE LA CONSOMMATION RELATIF A LA PUBLICITE AUDIOVISUELLE DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR ECOC0700104V22 En application du mandat donné au Conseil

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

Code des pratiques de marketing

Code des pratiques de marketing Information sur les produits Code des pratiques de marketing Produits de santé consommateurs du Canada est consciente de sa situation privilégiée comme partenaire dans l offre de produits de santé consommateurs

Plus en détail

Cadre Légal & Autodiscipline

Cadre Légal & Autodiscipline Cadre Légal & Autodiscipline Le cadre réglementaire concernant le secteur publicitaire s'articule autour de deux axes : I. La protection de la publicité A. Le droit d'auteur B. Le droit des marques C.

Plus en détail

Publicité de prix. Les règles contenues dans cette Recommandation visent à la fois le prix et les mentions liées au prix.

Publicité de prix. Les règles contenues dans cette Recommandation visent à la fois le prix et les mentions liées au prix. Publicité de prix Préambule Le code sur les pratiques de publicité et de communication commerciale de l'icc (Chambre de commerce internationale) contient des dispositions générales, reconnues par l'ensemble

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX 1- CONTEXTE Compte tenu de la popularité et de l influence grandissantes des médias sociaux comme véhicule d information, la présente politique a pour

Plus en détail

SITE INTERNET 14/11/2008

SITE INTERNET 14/11/2008 SITE INTERNET 14/11/2008 Internet est un espace soumis aux règles de droit commun et, depuis le 21 juin 2004, aux dispositions de la loi pour la confiance dans l économie numérique (LCEN). Si des questions

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR RÉUSSIR VOTRE ACTIVITÉ D ACCUEIL ET D INTÉGRATION

GUIDE PRATIQUE POUR RÉUSSIR VOTRE ACTIVITÉ D ACCUEIL ET D INTÉGRATION GUIDE PRATIQUE POUR RÉUSSIR VOTRE ACTIVITÉ D ACCUEIL ET D INTÉGRATION En ce début de trimestre universitaire, votre association étudiante se prépare à accueillir les nouveaux inscrits à votre programme

Plus en détail

ANGLAIS, LANGUE SECONDE

ANGLAIS, LANGUE SECONDE ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS 1999 Quebec ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement.

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. > Eté 2014 (PROJET COMMUN AUX 3/5 ANS ET 6/12 ANS ) L accueil de loisirs familles rurales

Plus en détail

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc.

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Introduction Nestlé Canada Inc. est fière de participer à l'initiative canadienne

Plus en détail

Charte d engagement de l AGAFPA en matière de prévention et de traitement de la maltraitance visant à la promotion de la bientraitance

Charte d engagement de l AGAFPA en matière de prévention et de traitement de la maltraitance visant à la promotion de la bientraitance a.g.a.f.p.a. Association Loi de 1901 Conventionnée Agréée Centre Médico / Administratif Résidence du Parc 13850 GREASQUE France Tél. 04 42 12 61 74 Fax: 04 42 58 84 95 Préambule La maltraitance des personnes

Plus en détail

Droit de la publicité

Droit de la publicité Leçon 1 : Introduction Section 1 : Définitions juridiques de la notion de publicité 1 : Définitions légales et jurisprudentielles de la notion de publicité A Définition étroite de la notion de publicité

Plus en détail

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé 53 La Direction des affaires scientifiques (Das) de l Inpes a construit une grille d analyse à partir de la liste des critères de qualité

Plus en détail

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE»

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Conseil départemental de Paris INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Votre salle d attente est un lieu de votre cabinet dans lequel les patients, ou toute personne qui y passe, doivent avoir accès aux informations

Plus en détail

R èglement Intérieur. Article 1 : Objet. Article 2 : Destinataires. Article 3 : Conditions relatives au type de projets éligibles

R èglement Intérieur. Article 1 : Objet. Article 2 : Destinataires. Article 3 : Conditions relatives au type de projets éligibles R èglement Intérieur La Bourse à projet est un dispositif local d aide aux projets de jeunes individuels ou collectifs qui s investissent dans la vie de la cité. Date limite de dépôt des dossiers : mi-mai

Plus en détail

Code de déontologie de la publicité au Luxembourg

Code de déontologie de la publicité au Luxembourg Code de déontologie de la publicité au Luxembourg 0 Préambule I Principes généraux de déontologie de la publicité Article 1 : Véracité Article 2 : Loyauté et honnêteté Article 3 : Décence Article 4 : Responsabilité

Plus en détail

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool La loi Evin 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac Elle interdit de prendre en compte le tabac pour le calcul de l indice des prix. Le tabagisme, l alcoolisme et la toxicomanie

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT RESTAURATEURS

CONVENTION DE PARTENARIAT RESTAURATEURS CONVENTION DE PARTENARIAT RESTAURATEURS 2015 HAUTE-VIENNE [Nom de la société] [Adresse de la société] [N de téléphone] [N de télécopie] [Choisir la date] user [Tapez le résumé du document ici. Il s agit

Plus en détail

Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot

Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot La vente et la publicité pour les vins et alcools opposent les intérêts de protection de la santé publique aux intérêts économiques

Plus en détail

Introduction à la 2 e édition

Introduction à la 2 e édition Introduction à la 2 e édition Parue en 2003, l expertise opérationnelle «Santé des enfants et des adolescents, propositions pour la préserver» présente un état des lieux des connaissances sur plusieurs

Plus en détail

Ministère de la culture et de la communication. Consultation publique

Ministère de la culture et de la communication. Consultation publique Ministère de la culture et de la communication Direction générale des médias et des industries culturelles Consultation publique sur la modification du régime publicitaire et de parrainage applicable à

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE CHARTE DES BONNES PRATIQUES INTERNET CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE PRÉAMBULE La Charte des bonnes pratiques

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL ITALIE-FRANCE MARITIME 2007-2013 MANUEL D IMAGE

PROGRAMME OPERATIONNEL ITALIE-FRANCE MARITIME 2007-2013 MANUEL D IMAGE PROGRAMME OPERATIONNEL ITALIE-FRANCE MARITIME 2007-2013 MANUEL D IMAGE Guide pour le respect des règles d information et publicité à destination des projets Version 2 1 octobre 2011 1 Les règlements de

Plus en détail

Distribution et publicité télévisée

Distribution et publicité télévisée Distribution et publicité télévisée 1 Compte tenu de l ouverture progressive de la publicité télévisée pour le secteur de la distribution, dont l accès sera généralisé à l ensemble des chaînes de télévision

Plus en détail

CODE DE PUBLICITÉ POUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES

CODE DE PUBLICITÉ POUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES CODE DE PUBLICITÉ POUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES 1. La publicité doit être conçue de manière à respecter les règles et l esprit de la législation, des codes d autorégulation en général et du présent code

Plus en détail

Champ d application. Sont visées par la présente Recommandation, les publicités :

Champ d application. Sont visées par la présente Recommandation, les publicités : PUBLICITE DES PRODUITS FINANCIERS ET D INVESTISSEMENT ET, SERVICES LIÉS Le Code consolidé sur les pratiques de publicité et de communication commerciale de l ICC (Chambre de commerce internationale) contient

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

COMMISSION DES ALCOOLS ET DES JEUX DE L ONTARIO DIRECTIVES RELATIVES À LA RÉCLAME : VENTE DE BIÈRE DANS LES ÉPICERIES

COMMISSION DES ALCOOLS ET DES JEUX DE L ONTARIO DIRECTIVES RELATIVES À LA RÉCLAME : VENTE DE BIÈRE DANS LES ÉPICERIES COMMISSION DES ALCOOLS ET DES JEUX DE L ONTARIO DIRECTIVES RELATIVES À LA RÉCLAME : VENTE DE BIÈRE DANS LES ÉPICERIES Novembre 2015 1242F (2015/11) TABLE DES MATIÈRES Introduction... 2 Définitions... 3

Plus en détail

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 TYPE DE POLITIQUE : TITRE DE LA POLITIQUE : Mode de gestion Communication Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 1. ÉNONCÉ Le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) considère que la communication

Plus en détail

LA CHARTE DE COVOITURAGE TICOTO 1. PREAMBULE 2. OBJET

LA CHARTE DE COVOITURAGE TICOTO 1. PREAMBULE 2. OBJET LA CHARTE DE COVOITURAGE TICOTO 1. PREAMBULE 2. OBJET 3. PROCEDURE D INSCRIPTION 4. RESPONSABILITE 5. GARANTIE 6. SINCERITE 7. UTILISATION DU SERVICE 8. SECRET DES INFORMATIONS TRANSITANT GRACE AU SITE

Plus en détail

Profil Conseil & Formation

Profil Conseil & Formation Profil Conseil & Formation DRF de la région PACA Législation sur les débits de boisson Monsieur JOURDAN PROJET : n 15.03.15 Le 17 mars 2015 PROFIL C&F 139/147 avenue Paul Vaillant Couturier 93120 La Courneuve

Plus en détail

«EXEMPLE» D UNE POLITIQUE SUR LES DROGUES ET L ALCOOL EN MILIEU DE TRAVAIL

«EXEMPLE» D UNE POLITIQUE SUR LES DROGUES ET L ALCOOL EN MILIEU DE TRAVAIL Logo de l entreprise L entreprise XYZ Inc. «EXEMPLE» D UNE POLITIQUE SUR LES DROGUES ET L ALCOOL EN MILIEU DE TRAVAIL de L ENTREPRISE XYZ INC. Avril 2008 BUT DE LA POLITIQUE...2 DÉFINITIONS...2 CHAMP D

Plus en détail

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire

REGLEMENT MODIFIE. la Vie Associative, à la Jeunesse et à l Action Sociale et Sanitaire PREAMBULE La Région Guyane s est engagée dans une stratégie de développement bâtie sur un véritable projet sociétal reposant sur des principes d efficacité économique, de cohésion sociale et d emploi.

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques de la publicité sur le web. Extrait d'articles des CGV d'orange Advertising Network.

Guide des bonnes pratiques de la publicité sur le web. Extrait d'articles des CGV d'orange Advertising Network. Guide des bonnes pratiques de la publicité sur le web. Extrait d'articles des CGV d'orange Advertising Network. Orange Advertising Network - Page 1 sur 5-26/01/2009 Article 2.2 : Refus d ordre OAN se réserve

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS EN LIGNE DE COURT METRAGE D ANIMATION ORGANISE PAR EUROPEENS SANS FRONTIERES

REGLEMENT DU CONCOURS EN LIGNE DE COURT METRAGE D ANIMATION ORGANISE PAR EUROPEENS SANS FRONTIERES REGLEMENT DU CONCOURS EN LIGNE DE COURT METRAGE D ANIMATION ORGANISE PAR EUROPEENS SANS FRONTIERES PREAMBULE Le concours de court-métrage d animation organisé par l association EUROPEENS SANS FRONTIERES

Plus en détail

COMMISSION DES ALCOOLS ET DES JEUX DE L ONTARIO

COMMISSION DES ALCOOLS ET DES JEUX DE L ONTARIO COMMISSION DES ALCOOLS ET DES JEUX DE L ONTARIO DIRECTIVES RELATIVES À LA RÉCLAME DE L ALCOOL : TITULAIRES DE PERMIS DE VENTE D ALCOOL ET FABRICANTS Août 2011 3099 B (11/08) TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Selon l article L 1321-1 du code du travail : «dans le règlement intérieur, l employeur fixe

Plus en détail

La presse quotidienne départementale et l autodiscipline publicitaire Etat des lieux (étude sur un mois de parution)

La presse quotidienne départementale et l autodiscipline publicitaire Etat des lieux (étude sur un mois de parution) La presse quotidienne départementale et l autodiscipline publicitaire Etat des lieux (étude sur un mois de parution) Avril 2004 1 I/ SYNTHESE GENERALE DES RESULTATS Méthodologie 22 Titres différents examinés

Plus en détail

Cahier de gestion. Date d entrée en vigueur de la première version du Code : Le 27 novembre 2001

Cahier de gestion. Date d entrée en vigueur de la première version du Code : Le 27 novembre 2001 Cahier de gestion TITRE : CODE D ÉTHIQUE RELATIF À L UTILISATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE, D INTERNET ET DU SITE WEB CODE : Nature du document : Règlement Politique Directive administrative Procédure Date

Plus en détail

TURN BACK CRIME. Campagne mondiale de sensibilisation

TURN BACK CRIME. Campagne mondiale de sensibilisation TURN BACK CRIME Campagne mondiale de sensibilisation À PROPOS DE LA CAMPAGNE Ensemble, agissons contre le crime Turn Back Crime est une campagne mondiale de sensibilisation lancée par INTERPOL. Diffusée

Plus en détail

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?»

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» CE CONCOURS S'ADRESSE AUX RÉSIDENTS DU QUÉBEC RESPECTANT LES CONDITIONS DE PARTICIPATION INDIQUÉES

Plus en détail

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année 1er partenaire du sport français TITRE DE LA PRÉSENTATION, AUTRE INFORMATION (DIRECTION, SERVICE,...) jj mmmm aaaa 2 Une stratégie, Reflet de la «culture»

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LA PUBLICITÉ ET LES CONSTRIBUTIONS FINANCIÈRES À L ÉCOLE (adopté le 27 avril 2001)

DIRECTIVES CONCERNANT LA PUBLICITÉ ET LES CONSTRIBUTIONS FINANCIÈRES À L ÉCOLE (adopté le 27 avril 2001) DIRECTIVES CONCERNANT LA PUBLICITÉ ET LES CONSTRIBUTIONS FINANCIÈRES À L ÉCOLE (adopté le 27 avril 2001) 1.0 Objectif : Établir les directives pour les conseils d établissement lorsque vient le temps de

Plus en détail

CONCOURS D AFFICHE 2014. Changez d air! REGLEMENT

CONCOURS D AFFICHE 2014. Changez d air! REGLEMENT CONCOURS D AFFICHE 2014 REGLEMENT Article 1 Dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement de la Région Poitou-Charentes, le concours d affiches s inscrit dans la fiche 4.2 intitulée «La qualité de

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 8: CHOIX DES MOYENS DE COMMUNICATION Mme. Zineb El Hammoumi Budget de communication SOMMAIRE Cadre juridique de la communication Choix des moyens de communication Les contraintes de

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

Champ d application. Sont visées par la présente Recommandation, les publicités :

Champ d application. Sont visées par la présente Recommandation, les publicités : PUBLICITE DES PRODUITS FINANCIERS ET D INVESTISSEMENT ET, SERVICES LIÉS Le Code consolidé sur les pratiques de publicité et de communication commerciale de l ICC (Chambre de commerce internationale) contient

Plus en détail

Directives concernant l utilisation des marques de commerce de la Groupe CSA pour les produits certifiés et le matériel publicitaire connexe

Directives concernant l utilisation des marques de commerce de la Groupe CSA pour les produits certifiés et le matériel publicitaire connexe Directives concernant l utilisation des marques de commerce de la Groupe CSA pour les produits certifiés et le matériel publicitaire connexe April 28 2011 1 Introduction La marque Groupe CSA est synonyme

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : POLITIQUE DE VALORISATION DE COTE : DG 2012-02 LA LANGUE FRANÇAISE APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration En vigueur le 16 mai 2012 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Investissements dans la maturation de projets innovants

Investissements dans la maturation de projets innovants Investissements dans la maturation de projets innovants Préambule Créée en Janvier 2012, la SATT Conectus Alsace est une Société par Actions Simplifiées (SAS) de 1 million d euros de capital social dont

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Chêne et l Olivier 144, boulevard Azan 83250 LA LONDE LES M AURES Tèl : 04 94 01 55 39 Fax : 04 94 94 62 56 LOCATION

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE AVANT PROPOS 3 I. POURQUOI UNE? 4 II. LES VALEURS COMMUNES ET REGLES 5 III GUIDES DE BONNE CONDUITE 7 IV. MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE 9 Mis à jour le 27/06/2013 2 AVANT PROPOS QUALITROPIC

Plus en détail

CONTRAT DE DIFFUSION DE PUBLICITÉ SUR LE SITE [WWW.VIBERACINE.FR]

CONTRAT DE DIFFUSION DE PUBLICITÉ SUR LE SITE [WWW.VIBERACINE.FR] 00233(0)545932676/0022997729593 Email : contact@viberacine.fr New Town Road, AccraGhana CONTRAT DE DIFFUSION DE PUBLICITÉ SUR LE SITE [] [Société : ] & [VIBERACINE] Présentation des Parties La société

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

Politique éditoriale du site web et du blogue

Politique éditoriale du site web et du blogue Politique éditoriale du site web et du blogue Clientèles visées par le site et le blogue Les jeunes (6-11 ans et 12-17 ans), les parents et les intervenants (incluant les directions d établissements).

Plus en détail

EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING

EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING UNIVERSITE FRANCAISE D ABIDJAN MASTER EN MARKETING &COMMERCE EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING EXPOSANTS : - Mlle TCHIEUBOU WELADJI JEANNE IRNE - Mlle BERTE KATIE Exposé sur le sponsoring

Plus en détail

REGLEMENT ET ACCORD DE PARTICIPATION A L EVENEMENT DU 17 AVRIL 2013

REGLEMENT ET ACCORD DE PARTICIPATION A L EVENEMENT DU 17 AVRIL 2013 REGLEMENT ET ACCORD DE PARTICIPATION A L EVENEMENT DU 17 AVRIL 2013 1. CONTEXTE Le Collectif Lyonbombing, appelé ci- après l Organisation promeut une exposition d art au nom et pour le compte d AVSF pour

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Design graphique et multimédia

Plus en détail

CHARTEOK.COM. CHARTE OK : Une charte d engagement

CHARTEOK.COM. CHARTE OK : Une charte d engagement k CHARTEOK.COM CHARTE OK : Une charte d engagement ACRONYMES HARSAH : Hommes ayant des relations sexuelles avec d autres hommes ITSS : Infection transmissible sexuellement et par le sang Édition 2015 TABLE

Plus en détail

JOURNAL COMMUNAUTAIRE LE PHARE DOCUMENT DE PRÉSENTATION. Sommaire... Page 1. Historique... Page 2. Description... Page 3

JOURNAL COMMUNAUTAIRE LE PHARE DOCUMENT DE PRÉSENTATION. Sommaire... Page 1. Historique... Page 2. Description... Page 3 POLITIQUE ET CODE D ÉTHIQUE DU JOURNAL Adopté le 15 AVRIL 2010 JOURNAL COMMUNAUTAIRE LE PHARE DOCUMENT DE PRÉSENTATION Sommaire... Page 1 Historique... Page 2 Description... Page 3 Mission et Orientation

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D OCCUPATION TEMPORAIRE DES PLACES PUBLIQUES DE LA VILLE DE VALENCIENNES

DOSSIER DE DEMANDE D OCCUPATION TEMPORAIRE DES PLACES PUBLIQUES DE LA VILLE DE VALENCIENNES VILLE DE VALENCIENNES Direction de la culture, du patrimoine et du tourisme Service Fêtes et Animations Place d Armes BP 90 339 59 304 VALENCIENNES CEDEX Tel : 03.27.22.56.13 Fax : 03.27.22.56.28 Courriel

Plus en détail

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes L égalité professionnelle entre hommes et femmes est un enjeu historique. En effet, il fait l objet de toutes les attentions

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

Réponse de l OCRCVM aux commentaires sur le projet d obligation imposée aux courtiers membres de communiquer leur qualité de membre de l OCRCVM

Réponse de l OCRCVM aux commentaires sur le projet d obligation imposée aux courtiers membres de communiquer leur qualité de membre de l OCRCVM ANNEXE G Le 13 novembre 2014 Objet : Réponse de l OCRCVM aux commentaires sur le projet d obligation imposée aux courtiers membres de communiquer leur qualité de membre de l OCRCVM Nous publions la présente

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Le Directeur général REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -- Abidjan, le 05 janvier 2011 N 0069/MEF/DGI-DLCD NOTE DE

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

De la création publicitaire à l impact sur les ventes

De la création publicitaire à l impact sur les ventes 1 De la création publicitaire à l impact sur les ventes Enseignements et illustrations de l efficacité de la Communication Extérieure Isabelle Mari Directeur Prospective et Etudes stratégiques 5 avril

Plus en détail

CONSEIL - CRÉATION - IMPRESSION OFFSET & NUMÉRIQUE. 100% Rafraîchissant 100% Énergisant 200% Efficace

CONSEIL - CRÉATION - IMPRESSION OFFSET & NUMÉRIQUE. 100% Rafraîchissant 100% Énergisant 200% Efficace CONSEIL - CRÉATION - IMPRESSION OFFSET & NUMÉRIQUE 100% Rafraîchissant 100% Énergisant 200% Efficace De la création À l affût de nouveautés, curieux de création et soucieux d élargir notre champs d investigation,

Plus en détail

Entre les soussignés :

Entre les soussignés : 1 Entre les soussignés : - Association Française de la Dyskératose Congénitale (AFDC), association Loi 1901, créé le 5 avril 2007, déclarée en préfecture sous le numéro W343004458 (Journal Officiel du

Plus en détail

POLITIQUE SUR L'UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT

POLITIQUE SUR L'UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT 596, 4 e Rue Chibougamau, (Québec) G8P 1S3 Téléphone : 418-748-7621 Télécopieur : 418-748-2440 POLITIQUE SUR L'UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT ADOPTÉE LE : 2006-02-22 RÉSOLUTION

Plus en détail

16 e Printemps des Assoces 2015 Samedi 11 Avril 2015 & Ateliers thématiques Dimanche 12 Avril 2015. Espace des Blancs-Manteaux (M Saint-Paul)

16 e Printemps des Assoces 2015 Samedi 11 Avril 2015 & Ateliers thématiques Dimanche 12 Avril 2015. Espace des Blancs-Manteaux (M Saint-Paul) Samedi 11 Avril 2015 & Ateliers thématiques Dimanche 12 Avril 2015 Espace des Blancs-Manteaux (M Saint-Paul) Pour la seizième année consécutive, l Inter-LGBT organise «Le Printemps des Assoces», rendez-vous

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention REGION DES PAYS DE LA LOIRE Fonds régional Santé publique Règlement d intervention 1 1- POLITIQUE RÉGIONALE DE SANTÉ ET FONDS RÉGIONAL SANTÉ PUBLIQUE La santé des Ligériens constitue l une des priorités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : editoo@editoo.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact : editoo@editoo.com DOSSIER DE PRESSE 2006 1 Quel bilan en 5 ans? L alliance de l édition classique et des nouvelles technologies au service de tous. Une centaine de livres papier déjà édités L édition et la diffusion d une

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 12 août 2013 Ottawa, le 19 décembre 2013 0859291 B.C. Ltd. Victoria (Colombie-Britannique)

Plus en détail

Dossier de presse. Diabolo cherche une famille. AGENCE ANJOU WEB 444 rue des fleurs Balloire 49260 Montreuil Bellay

Dossier de presse. Diabolo cherche une famille. AGENCE ANJOU WEB 444 rue des fleurs Balloire 49260 Montreuil Bellay Dossier de presse Diabolo cherche une famille AGENCE ANJOU WEB 444 rue des fleurs Balloire 49260 Montreuil Bellay Tél : 02.41.59.17.27 / 06.20.66.40.38 Mail : contact@anjouweb.com Sommaire Page 3 : Communiqué

Plus en détail

GUIDE DE DÉMARRAGE XGAINPROFITS (GUIDE #1)

GUIDE DE DÉMARRAGE XGAINPROFITS (GUIDE #1) GUIDE DE DÉMARRAGE XGAINPROFITS (GUIDE #1) Je tiens à débuter en vous félicitant d avoir activé votre compte XGAINprofits. Grâce à cette activation, vous avez accès à la section «Produits» du site en plus

Plus en détail