Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes"

Transcription

1 Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation de boissons énergisantes, notamment dans un contexte sportif. En 2014, la Mutuelle Familiale en partenariat avec la Ville de Thourotte et l IRBMS, a initié une campagne d information auprès de différents publics (enfants, jeunes, seniors etc.) sur le thème de l hydratation et des boissons énergisantes. C est dans ce cadre qu une enquête a été lancée Objectifs de l enquête Cette enquête a pour objectif de : - Définir la connaissance du public sur les boissons énergisantes, notamment la distinction entre boissons énergisantes et boissons énergétiques ; - Mesurer la consommation de BDE du public sportif et non sportif de la Ville de Thourotte ; - Identifier le profil des consommateurs et les motivations de ces consommateurs. Protocole de l enquête Cette enquête a pour cible : - Le public sportif pratiquant une activité physique régulière dans le cadre de compétitions - Le public sportif pratiquant une activité physique régulière en loisirs ; - Le public non-sportif. L enquête repose sur un questionnaire anonyme validé, diffusé : - en juin 2014 diffusion du questionnaire par le Service des Sports de la Ville de Thourotte aux clubs sportifs et - en septembre 2014 diffusion du questionnaire lors d un forum des associations de la Ville. Résultats de l enquête L échantillon étudié : 164 personnes ont été interrogées par un questionnaire auto-administré : dans le cadre des associations sportives de Thourotte (questionnaire transmis aux Associations par le service des sports en juin 2014) - 60 dans le cadre du forum des associations de Thourotte le 28 septembre /10

2 1/ Profil de l échantillon : L échantillon est équilibré entre hommes (51%) / femmes (49%). Les personnes interrogées ont entre 6 et 70 ans mais il y a peu de jeunes entre 19 et 35 ans. 36 ans et plus 19% 26 à 35 ans 6% Répartition par âge 6 à 10 ans 14% 19 à 25 ans 5% 16 à 18 ans 13% 11 à 15 ans 43% Base = % des personnes interrogées font une activité physique régulière. Parmi eux, 45% font du sport de compétition. 2/ Une grande méconnaissance des boissons énergisantes : Seules 40 personnes déclarent connaitre la différence entre boissons énergisantes et boissons énergétiques. 70% des personnes interrogées ne connaissent pas la différence. Ce taux d ignorance est le même chez les sportifs de compétition. Connaissez-vous la différence entre boissons énergisantes et boissons énergétiques? Tous Sportifs compétition Pratiquant loisirs 70% 69% 69% 24% 23% 27% 5% 8% 4% OUI NON Non réponse Lorsqu il est demandé aux personnes de citer les différences qu elles connaissent, seules un tiers apportent des réponses qui confirment clairement qu elles connaissent la différence : Ex : «la caféine pour énergisante, les minéraux pour énergétique» «la BE est comme un soda» «la B. énergétique donne des protéines» «énergisante red bull» «Energisantes=soirée, Energétiques=sport» 2/10

3 «Energisante c'est pour "exciter" donc ce qui amène un surplus de forme pour un court instant, comparé aux boissons énergétiques.» «la boisson energétique est faite pour le sport et l'energisante n'est pas pour le sport et mauvaise pour les femmes enceintes» «la boisson énergétique se boit quand on fait du sport» Que ce soit chez les sportifs ou les autres, beaucoup restent très vagues en ne citant que des marques, soit un mélange de marques de boissons énergisantes et énergétiques, soit en citant uniquement des marques de boissons énergisantes, sans jamais préciser lesquelles sont, pour eux, les énergisantes et les énergétiques. 2 personnes font clairement l'amalgame : «Les boissons énergétiques contiennent des excitants comme la caféine.» «la boisson énergisante est moins dangereuse.» Enfin les sportifs en compétition sont un peu plus nombreux à savoir que les boissons énergisantes contiennent des substances excitantes (58% pour la population totale vs 66% pour les sportifs de compétition). Résultats de l Enquête de l IRBMS en 2012 : 52% de la population ne font pas la distinction entre boisson énergétique et énergisante. 28% des personnes sondées pensent que les boissons énergisantes sont adaptées à l effort. Chez les sportifs de haut niveau, 49% de la population ne font pas la distinction. 28% pensent que les boissons énergisantes sont adaptées à l effort. 3/ Une consommation de boissons énergisantes déclarée modérée : 72 personnes (44%) déclarent avoir déjà consommé une boisson énergisante, dont 40% de femmes. Ce taux est plus élevé chez les sportifs de compétition puisque plus de la moitié disent en consommer. A noter que certains confondent boissons énergisantes et boissons énergétiques. Avez-vous déjà consommé une boisson énergisante? Tous Sportifs compétition Pratiquant loisirs 57% 44% 42% 35% 31% 49% 14% 12% 17% OUI NON Non réponse Si les consommateurs avant 10 ans sont rares, on constate que 44% des jeunes de 11 à 15 ans ont déjà consommé des boissons énergisantes. Les chiffres sur les tranches ans et ans ne sont pas représentatifs (échantillon trop faible). 3/10

4 Age des consommateurs de boissons énergisantes 36 ans et plus 17% 6 à 10 ans 4% 26 à 35 ans 7% 19 à 25 ans 8% 11 à 15 ans 43% 16 à 18 ans 21% Part des consommateurs de boissons énergisantes par tranche d'âge 75% non signif. 68% non signif. 56% non signif. 44% 39% 13% 6 à 10 ans 11 à 15 ans 16 à 18 ans 19 à 25 ans 26 à 35 ans 36 ans et plus 4/10

5 Parmi les consommateurs, la plupart en consomment occasionnellement. Les consommateurs hebdomadaires, voire journaliers, ne sont que 20, soit 12% de l échantillon total et 28% de la population des consommateurs. A quelle fréquence? Tous Sportifs compétition Pratiquant loisirs 67% 56% 49% 19% 22% 13% 15% 14% 14% 5% 7% 7% 4% 5% 4% Résultats de l Enquête de l IRBMS en 2012 : 66% déclarent consommer ou avoir déjà consommé des boissons énergisantes, dont 14% de façon régulière (au moins 1/semaine), alors que 86% sont occasionnels. Chez les sportifs de haut niveau, 65% déclarent consommer ou avoir déjà consommé des boissons énergisantes, dont 11% de façon régulière (au moins 1 / semaine) alors que 89% sont occasionnels. Chez les moins de 25 ans, 68% déclarent en consommer ou avoir déjà consommé, dont 13% de façon régulière, alors que 87% sont occasionnels. 4/ Un impact sur la santé reconnu : 58% des répondants pensent que la consommation de boissons énergisantes a des effets sur la santé mais il y en a aussi 43% qui pensent que ça n a pas d effet. La majorité des commentaires à ce sujet sont en lien avec le système cardiaque. Les sportifs de compétition sont moins nombreux à penser que les boissons énergisantes ont des effets sur la santé. Parmi les sportifs de compétition qui pensent que oui, un tiers en consomme. Par contre, les sportifs qui en consomment pensent que ça ne va pas améliorer leur forme ou leur performance à l effort. 5/10

6 Pensez-vous que la consommation de boissons énergisantes a des effets sur la santé? Tous Sportifs compétition Pratiquant loisirs 58% 60% 48% 43% 34% 28% 8% 9% 12% oui non Non réponse Résultats de l Enquête de l IRBMS en 2012 : 58% des consommateurs déclarent ne percevoir aucun effet sur leur santé, les autres évoquant un énervement (29%) et une tachycardie (13%). Chez les sportifs de haut niveau 64% des consommateurs déclarent ne percevoir aucun effet sur leur santé, les autres évoquant un énervement (26%) et une tachycardie (10%). 5/ Les profils détaillés de «vrais» consommateurs : Si l on s intéresse de manière plus qualitative aux «vrais» consommateurs fréquents, nous obtenons les types de profils suivants : Dans l échantillon, nous avons 5 «vrais» consommateurs quotidiens qui déclarent vraiment consommer une marque de boissons énergisantes (les autres consomment en fait du coca-cola ou uniquement des boissons énergétiques). Qui sont-ils? Ce sont toutes les 5 des femmes, voire des jeunes filles, dont 3 font du sport en compétition, les 2 autres pratiquant une activité physique de loisirs. Parmi elles, il y a celles qui sont parfaitement au courant de ce qu elles boivent : Une jeune fille de 14 ans, pratiquant une activité physique de loisirs, consomment 1 à 2 canettes de Monster par jour, pour le goût. Elle dit savoir que cel a des effets sur la santé. Une jeune fille de 15 ans qui pratique une activité physique de loisirs 1 à 2 fois par semaine boit 1 à 2 canettes par jour de boissons énergisantes ou énergétiques (elle cite Red Bull, Monster, Powerade, Burn ). Elle consomme à tout moment de la journée et notamment en soirée pour rester éveillée, s hydrater et pour le goût. Elle sait que ça a des effets sur la santé et cite en exemple que «c est mauvais pour le cœur» et que cela peut provoquer «des troubles du sommeil». Une jeune fille de 17 ans fait du sport de compétition et consomme 1 à 2 canettes de Red Bull ou Monster à tout moment et notamment en soirée, pour le goût. Elle le mélange à de l alcool pour masquer le goût de l alcool. Elle sait que ça n a pas d effets sur sa performance sportive et que ça peut avoir des effets sur sa santé. D autres pensent que ça n a pas d effets sur leur santé, voire que ça peut améliorer leur performance sportive : 6/10

7 Une jeune fille de 14 ans, qui fait de la compétition, boit plus de 4 canettes de Red bull par jour, à tout moment, pour avoir confiance en elle et faire comme les autres. Elle en boit, mélangé avec de l alcool pour augmenter les effets de l alcool. Elle pense que ça améliore sa performance à l effort et que ça n a pas d effets sur la santé. Une jeune femme de 28 ans consomme tous les jours 1 à 2 canettes de Red Bull et Powerade. Elle dit d ailleurs ne pas connaitre la différence entre boissons énergisantes et boissons énergétiques. Elle consomme pour améliorer sa performance sportive et avoir de l énergie. Elle pense que cela n a pas d effets sur sa santé mais par contre, que c est bon pour ses performances sportives. Résultats de l Enquête de l IRBMS en 2012 : 18% de la population totale pensent que les boissons énergisantes améliorent les performances. Mais 54% estiment que ces boissons consommées à l effort présentent un risque sur la santé. Chez les sportifs, 16% pensent qu elles améliorent les performances. Mais 49% des sondés estiment que les boissons énergisantes consommées à l effort présentent un risque sur la santé et 11% estiment que leur consommation personnelle présente un risque pour la santé. Nous avons également 4 «vrais» consommateurs hebdomadaires de boissons énergisantes. Les profils peuvent être assez variés. Ceux-là déclarent en consommer toutes les semaines plusieurs canettes. Un jeune homme de 17 ans qui ne fait pas d activité physique consomme plus de 4 canettes par semaine, à tout moment, pour le goût et pour diminuer les effets de l alcool. Il pense que les boissons énergisantes ont des substances excitantes mais qu elles apportent aussi nutriments et minéraux. Il ne pense pas qu elles aient d effets sur la santé. Un jeune homme de 18 ans, grand sportif (plus de 3 fois par semaine dont de la compétition) boit 3 à 4 canettes de Red bull ou Monster par semaine. Il sait faire la différence avec les boissons énergétiques. Mais il boit des boissons énergisantes dans le cadre de son activité sportive pour avoir «un surplus de forme pour un court instant». Il en boit aussi en soirée, mélangées avec de l alcool. IL sait que ça peut avoir des effets sur la santé. Un homme de 36 ans qui pratique de l activité physique de loisirs 1 à 2 fois par semaine consomme toutes les semaines 3 à 4 canettes de Red bull, Burn ou Powerade. Il utilise apparemment les 3 marques pour la même finalité : en soirée, pour rester éveillé, pour le goût. Il les mélange avec de l alcool pour masquer le goût. Il sait que ça peut avoir des effets sur la santé, notamment au niveau du sommeil. Une femme de 40 ans, pratiquant une activité physique de loisirs 1 à 2 fois par semaine, consomme 1 à 2 canettes de Red Bull par semaine, pour avoir de l énergie. Elle en consomme seule, elle n évoque pas de soirées. Elle pense que ça peut améliorer les performances sportives et sait que ça a des effets sur la santé («excitant pour le cœur»). 5 autres consommateurs déclarés sont en fait des consommateurs de boissons énergétiques qu ils consomment toutes les semaines, à hauteur de 4 canettes et plus, en toute connaissance de cause. Ce sont tous des hommes qui font du sport en compétition et pratiquent 3 fois par semaine ou plus. Ils consomment ces boissons dans le cadre de leur activité sportive, en compétition et en entrainement, pour s hydrater, pour avoir de l énergie et améliorer leurs performances. 7/10

8 6/ Une consommation inquiétante : Dans l échantillon de 164 personnes, 3 consommateurs «déclarés» sont des enfants âgés entre 10 et 8 ans (un garçon de 8 ans et une fille et un garçon de 10 ans), ils représentent 14% des 6-10 ans. Les 2 enfants âgés de 10 ans déclarent consommer des boissons énergisantes et citent des marques (Red bull, Monster ), donc peuvent être considérés comme de «vrais» consommateurs (8,7% des 6-10 ans). La jeune fille de 10 ans pratique une activité physique régulière (1 à 2 x par semaine) en compétition, elle ne connait pas la différence entre boisson énergisante et boisson énergétique mais associe les boissons énergisantes à «concentrées en substances excitantes». Elle déclare en consommer tous les mois (3 à 4 canettes) à tout moment de la journée. Elle en consomme pour rester éveillée et pour le goût, sans les associer à de l alcool. Elle pense que ces boissons améliorent la forme ou la performance sportive mais que ces boissons ont également un effet sur la santé. Le jeune garçon âgé de 10 ans pratique une activité physique en loisir et de manière régulière (1 à 2 x par semaine), il ne connait pas la différence entre les boissons énergisantes et boissons énergétiques. Par ailleurs, il les associe à «concentrées en substances excitantes». Il déclare en consommer occasionnellement en soirée sans les associer à de l alcool et pour le goût. Il pense que ces boissons n améliorent pas la forme ou les performances sportives, mais qu elles ont un effet sur la santé. En conclusion Peu de «vrais» consommateurs fréquents. Mais on peut supposer qu il y en aurait plus si l échantillon avait été renforcé au niveau de la tranche d âge entre 18 et 35 ans. Une confusion avérée entre B. énergisantes et énergétiques chez les sportifs Une alerte toutefois sur les consommations à risques de jeunes consommateurs / consommatrices et la présence forte des consommateurs de la tranche d âge ans. Même si faible une consommation inquiétante chez les très jeunes. 8/10

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

1. Argumentation du choix de la population

1. Argumentation du choix de la population III. Enquête de santé publique 1. Argumentation du choix de la population Lors de nos recherches concernant les femmes ménopausées touchées par l'ostéoporose nous avons pu constater par des données chiffrées

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2015 emevia - La santé des étudiants en 2013 1 emevia - La santé des étudiants en 2013 2 1. Contexte et objectifs emevia est le premier réseau de mutuelles étudiantes de proximité EmeVia

Plus en détail

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie Page 3 La méthodologie Etude

Plus en détail

La dématérialisation. La dématérialisation. Wallonie, septembre 2006. Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne

La dématérialisation. La dématérialisation. Wallonie, septembre 2006. Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne La dématérialisation La dématérialisation Wallonie, septembre 2006 Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Agenda Objectifs et méthodologie La demande Conclusions et recommandations 2 Objectifs

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2013 1 2 1. Contexte et objectifs Présentation d emevia et de ses missions Le premier réseau français de mutuelles étudiantes de proximité qui regroupe 10 mutuelles régionales Les mutuelles

Plus en détail

Les Français et le Tour de France 2015

Les Français et le Tour de France 2015 Les Français et le Tour de France 2015 Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 4 JUILLET A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010 Baromètre Direct Énergie - OpinionWay Vague 1 Septembre 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1038 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Enquête sur le comportement alimentaire des étudiants des universités Paris 2, Paris 4 et Paris 6

Enquête sur le comportement alimentaire des étudiants des universités Paris 2, Paris 4 et Paris 6 Enquête sur le comportement alimentaire des étudiants des universités Paris 2, Paris 4 et Paris 6 Stéphanie LABOJKA 16/05/2012 I OBJECTIFS Cette enquête a pour but d évaluer le comportement alimentaire

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6

Introduction p.3. Méthodologie p.4. Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Evaluation de la campagne 2012 1 Sommaire Introduction p.3 Méthodologie p.4 Profil des répondants - Le public p.6 - Les musiciens p.6 Pratiques d écoute - du public - fréquentation des lieux de musique

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.medecinedusport.fr Médecine du Sport Nutrition du Sportif INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

FHM. Sondage sur les Hommes de 16 ans et plus. Média. Contact TNS Sofres : Département Média Romain BENDAVID / Marion FELIX 01 40 92 45 48

FHM. Sondage sur les Hommes de 16 ans et plus. Média. Contact TNS Sofres : Département Média Romain BENDAVID / Marion FELIX 01 40 92 45 48 FHM Sondage sur les Hommes de 16 ans et plus Contact TNS Sofres : Département Média Romain BENDAVID / Marion FELIX 01 40 92 45 48 Média Contexte et méthodologie ÉCHANTILLON / CIBLE : 515 hommes âgés de

Plus en détail

Enquête sur l érosion dentaire

Enquête sur l érosion dentaire Octobre 2013 GSK N 111617 Contact : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie

Plus en détail

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Sujet «Manger rapidement et sainement» juin 2009 Coop Thiersteinerallee

Plus en détail

On the road to Brazil

On the road to Brazil On the road to Brazil Vague 3 Rapport d étude 1 Présentation de l étude 2 Contexte et objectifs La Direction de la Communication du PMU est responsable de la définition et de la coordination de la stratégie

Plus en détail

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 021 311 92 06 CCP 10-5261-6 Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 1 Introduction «Les personnes atteintes d'infections sexuellement transmissibles sont incitées à informer leurs partenaires de

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur ACTIVITES ECONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Les Français et la mer : perceptions et attachements Analyse socio-économique générale A RETENIR Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Les enquêtes de «satisfaction» collaborateurs

Les enquêtes de «satisfaction» collaborateurs Benchmark des pratiques RH Les enquêtes de «satisfaction» collaborateurs dans les entreprises romandes Résultats d une enquête conduite auprès de 207 entreprises en Suisse romande Février 2015 Edition

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

Les Français et les calories : quel rapport à la nutrition? *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Les Français et les calories : quel rapport à la nutrition? *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les Français et les calories : quel rapport à la nutrition? Etude Harris Interactive pour le Mouvement pour l Equilibre Nutritionnel (MENU) Enquête réalisée du 24 au 26 juin et du 04 au

Plus en détail

Enquête sommeil 2012 Rapport. Méthodologie. Version n 2 Date : 8 Février 2012

Enquête sommeil 2012 Rapport. Méthodologie. Version n 2 Date : 8 Février 2012 Enquête sommeil 2012 Rapport Méthodologie Version n 2 Date : 8 Février 2012 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A : Fanny FAUGERON/Audrey LOPEZ OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE Sondage mené en ligne auprès de 1000 personnes parmi les prestataires de service aux particuliers inscrits sur sefaireaider.com. Objectif du

Plus en détail

Et toi, tu bois quoi? Energy drinks & Co

Et toi, tu bois quoi? Energy drinks & Co Et toi, tu bois quoi? Energy drinks & Co Et toi, tu bois quoi quand tu as un coup de mou? Depuis quelques années, on voit se développer de plus en plus de boissons aux vertus soi-disant énergisantes voire

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

Résultats étude notoriété et image des vins de Bourgogne

Résultats étude notoriété et image des vins de Bourgogne Résultats étude notoriété et image des vins de Bourgogne Enquête menée par le CSA Conseil Supérieur de l Audiovisuel - Juillet 2012 BIVB / Pôle Marketing & Communication La cible et l échantillonnage 496

Plus en détail

Qu est-ce qu elle nous montre?

Qu est-ce qu elle nous montre? Qu est-ce qu elle nous montre? Description des répondants et résultats généraux Pour quoi faire une enquête sur la PrEP? En France, et contrairement aux Etats-Unis depuis juillet 2012, l utilisation d

Plus en détail

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE Etude menée début 2012 auprès de 80 personnes réalisant des entretiens de recrutement en France Propriété intellectuelle de Karine Averseng.

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS

ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS DE PAIEMENT DES ENTREPRISES RESULTATS DE LA 12 EME EDITION L Association Française des Credit Managers et Conseils présente la 12 ème édition de son enquête annuelle.

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Enquête sur les habitudes de consommation d alcool des étudiants et leurs rapports aux actions de prévention

Enquête sur les habitudes de consommation d alcool des étudiants et leurs rapports aux actions de prévention Enquête sur les habitudes de consommation d alcool des étudiants et leurs rapports aux actions de prévention Etude réalisée par la FAGE entre mars et mai 2014 auprès de 3086 étudiants 1 Eléments de contexte

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Les relations parents-enfants au quotidien

Les relations parents-enfants au quotidien Délégation interministérielle à la Famille Les relations parents-enfants au quotidien 7 janvier 2007 Ipsos / DIF Contacts : Etienne MERCIER : 01 41 98 92 79 Christelle CRAPLET : 01 41 98 94 32 etienne.mercier@ipsos.com

Plus en détail

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international Publicité comportementale Etudes de marché à l international Emergence concept en 2007 Modification profonde de la stratégie des annonceurs E-publicité en plein essor et de mieux en mieux adaptée aux consommateurs

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97).

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10 Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). 1. Reconstituez le projet d étude établi au préalable en mentionnant : l objectif, les informations recherchées, la taille

Plus en détail

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Version n 1 Date : 27 Juillet 2011 De: Nadia AUZANNEAU A: Florent CHAPEL et Guillaume ALBERT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014 L accès aux soins dans les trois fonctions publiques Février 2014 1 AGENTS DE L ETAT, HOSPITALIERS ET TERRITORIAUX : UN ACCÈS AU SYSTÈME DE SANTÉ QUI DONNE DES SIGNES DE FRAGILITÉ. 2 Méthodologie : étude

Plus en détail

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Périmètre de l enquête Questionnaire en ligne : envoi automatique des réponses dans un tableur Réalisé par FCI Immobilier Envoyé à un échantillon représentatif

Plus en détail

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants?

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants? assurés à la RAM La RAM est spécialisée dans la gestion du régime obligatoire d assurance maladie des indépendants - artisans, commerçants et professions libérales, pour le compte du Régime Social des

Plus en détail

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées Agi son Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées 1 Introduction p. 3 Méthode p.4 1. Le public p.5 A. Caractéristique des personnes interrogées

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015

Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015 Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le vendredi 23 janvier Levée d embargo le vendredi 23 janvier 06H00 Méthodologie

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

Étude Fondation MACSF / Harris Interactive La relation de communication patient-soignant. expliquer. professionnel. temps.

Étude Fondation MACSF / Harris Interactive La relation de communication patient-soignant. expliquer. professionnel. temps. La relation de communication patient-soignant vérité patient expliquer professionnel écoute écoute médecin clarté bonne respect être relation santé relation être bonne respect empathie franchise communication

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Vision des jeunes de l entrepreneuriat

Vision des jeunes de l entrepreneuriat Vision des jeunes de l entrepreneuriat Enquête réalisée auprès de 300 jeunes de 14 à 18 ans présents du 21 au 24 novembre 2013 sur le salon européen de l éducation. L étude porte sur deux points : l entrepreneuriat

Plus en détail

Les consommateurs et les modes de paiement

Les consommateurs et les modes de paiement Enquête exclusive réalisée pour le salon Cartes 2015 Les consommateurs et les modes de paiement C1 - Connaissez-vous le principe du paiement sans contact? Non 21% Les plus jeunes connaissent plus le sans

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire Enquête de satisfaction Accueil périscolaire Plan Fiche technique 3 1. Profil des réponses: âge et classe de l enfant, motifs d inscription à la garderie, club 4 2. Satisfaction des horaires de garderie

Plus en détail

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête Ipsos / pour Septembre 2012 Fiche technique Sondage effectué pour : Doing Good Doing Well Echantillon

Plus en détail

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën - 75015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com 20 septembre 2013 Contexte et objectifs de l enquête

Plus en détail

Questionnaire initial (avant évaluation)

Questionnaire initial (avant évaluation) Enquête Collège-Lycée QUESTIONNAIRE PROPOSE Questionnaire initial (avant évaluation) Age : Sexe :? M? F Poids : Taille : Sport pratiqué ( indiquer le niveau ) : 1 ) HYDRATATION DU SPORTIF Une bonne hydratation

Plus en détail

Enquête d'accenture sur les Français et la santé numérique. Novembre 2013

Enquête d'accenture sur les Français et la santé numérique. Novembre 2013 Enquête d'accenture sur les Français et la santé numérique Novembre 2013 Principaux points de l'étude : Présentation Accenture a réalisé une enquête en ligne auprès de 9 015 adultes, âgés de 18 ans et

Plus en détail

La santé des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale

La santé des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Dossier de presse du 21 novembre 2013 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La santé des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Un lien entre les la pratique des écrans et des jeux et le sommeil

Plus en détail

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014

OBSERVATOIRE. public de l eau. de la qualité du service. de la Qualité du Service. public de l eau. Bilan 2014 OBSERVATOIRE de la Qualité du Service public de l eau Bilan 2014 de la qualité du service public de l eau Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses 4,4 millions d usagers, le SEDIF a mis en place

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION

RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION Dans le cadre d un projet nutrition à l initiative de l ODDAS, mené par plusieurs partenaires, les élèves de première ST2S du lycée Notre-Dame, réalisent une enquête

Plus en détail

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques CHAMPS DE L ETUDE 8 régions partenaires de la démarche : Aquitaine Alsace Bourgogne Champagne Ardennes Languedoc Roussillon PACA Rhône

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Les tendances de la demande sociale en matière de sport

Les tendances de la demande sociale en matière de sport Les tendances de la demande sociale en matière de sport «Le temps libre des Français dédié au sport» Le 23 novembre 2010 et votre vision devient entreprise 1 Sommaire Présentation de l étude Les tendances

Plus en détail

Le RECYCLAGE et les lycéens

Le RECYCLAGE et les lycéens Le RECYCLAGE et les lycéens Réalisé par ALMERAS Tiphaine, NGUYEN Aurélie, BAILLES Flavie, CASTILLA Gabriel, et LE GALLIARD Jean, au Lycée Joffre. Fait le 10 novembre 2009. Page 1 Sommaire Sommaire...2

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger»

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» But du questionnaire Analyser le positionnement actuel du Congrès des Suisses de l étranger afin de savoir s il faut modifier

Plus en détail

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

La consommation d alcool chez les jeunes

La consommation d alcool chez les jeunes La consommation d alcool chez les jeunes > Michaël Hogge, Eurotox 1 La consommation d alcool chez les jeunes charrie son lot de fantasmes. Même si les dommages liés au mésusage d alcool sont une réalité

Plus en détail

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Pôle Enquêtes en Population Générale François BECK, Stéphane

Plus en détail

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs La «cybersécurité» vue par les collaborateurs Les résultats de l étude Mai 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21

Plus en détail

Les diabétiques et les édulcorants

Les diabétiques et les édulcorants CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Les diabétiques et les édulcorants Etude n 1201364 Octobre 2012 Sommaire CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Objectifs et méthodologie de l étude 3 Principaux

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail