RÉGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE ET DES ENSEIGNES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE ET DES ENSEIGNES"

Transcription

1 1 RÉGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE ET DES ENSEIGNES COMMUNE DE MARLY LE ROI DEPARTEMENT DES YVELINES Vu pour demeurer annexé à l arrêté en date du 27 Décembre 2005 Le Maire, Jean-Yves PERROT

2 2 1 PREAMBULE DEFINITIONS LEGALES... 5 Publicité et préenseignes... 5 Enseignes DISPOSITIONS GENERALES... 7 A - PUBLICITE ET PREENSEIGNES...7 OBLIGATION DE DEMANDE D AUTORISATION... 8 SUPPORTS ET LIEUX INTERDITS... 8 ENTRETIEN ET DISPOSITIONS DIVERSES... 9 B ENSEIGNE DEMANDE D AUTORISATION ENTRETIEN ESTHETISME DEFINITION ET DELIMITATION DES ZONES DE PUBLICITE DISPOSITIONS SPECIFIQUES A CHACUNE DES ZONES Article n 1 : réglementation en zone ZPR1 (village et hameau de Montval) Publicité, préenseignes en ZPR Enseignes en ZPR Article n 2 : réglementation en zone ZPR2 (quartier résidentiel) Publicité, préenseignes en ZPR Enseignes en ZPR Article n 3 : réglementation en zone ZPR3 (domaine SNCF) Publicité, préenseignes en ZPR Enseignes en ZPR DISPOSITIONS DIVERSES Affichage d opinion et publicité relative aux activités des associations sans but lucratif en ZPR1, ZPR2 ET ZPR Véhicules publicitaires Publicité sur mobilier urbain ENTREE EN VIGUEUR ET SANCTIONS Dispositions transitoires Mise en conformité Sanctions ANNEXES ANNEXE 1 : à titre indicatif, situation en décembre Immeubles classés parmi les Monuments Historiques ou inscrits à l inventaire supplémentaire... 30

3 3 Sites classés ou inscrits à l inventaire supplémentaire (loi de 1930) ANNEXE 2 : Modèle d imprimé de demande d autorisation d enseigne Composition du dossier Descriptif Instruction Délai d instruction ANNEXE 2 : Modèle d imprimé de déclaration de publicité ou de préenseigne ANNEXE 4 : Liste des emplacements réservés à l affichage d opinion et des associations à but non lucratif, à titre indicatif, situation au 15 décembre ANNEXE 5 : Liste des emplacements réservés à l affichage municipal à titre indicatif, situation au 15 décembre ANNEXE 6 : Liste des emplacements du mobilier urbainà titre indicatif, situation au 15 décembre

4 4 1 PREAMBULE La Commune de Marly-le-Roi s étend sur 653 ha. Elle est située à 15 km à l ouest de Paris. Chef-lieu de canton, elle se trouve au nord-est du Département des Yvelines, à 3 km au Sud de Saint-Germainen-Laye et à 7 km au nord de Versailles. Elle est traversée par quatre principaux axes de transit : La RN I86 (limite est de la Commune) qui joint en particulier l autoroute A 13 à Saint-Germain-en Laye La RD 386 (avenue de l Abreuvoir) qui correspond à l ancienne RN I86 La RD 7 qui traverse la ville du Nord au Sud en traversant la forêt La route de l Etang Les panneaux publicitaires se situent principalement le long de ces voies, ils atteignent 12 m² et sont scellés au sol. La municipalité soucieuse de protéger son cadre de vie, a élaboré, réglementation de la publicité et des enseignes. en septembre 1985, une Toutefois, cette réglementation, relativement ancienne, se révèle aujourd hui insuffisante à deux égards : Les panneaux de 12 m² s insèrent mal dans la Commune, Elle est très peu contraignante pour les enseignes et ne favorise pas la qualité des dispositifs. En conséquence, la municipalité a décidé de modifier la réglementation actuelle. Les dispositions du présent règlement s imposent aux particuliers comme aux personnes morales de droit public ou privé. Il modifie ou complète les dispositions supplétives des articles L à L du Code de l Environnement et les décrets d application de la loi n , conformément aux articles L et L du Code de l Environnement.

5 5 2 DEFINITIONS LEGALES Les règles suivantes sont applicables à la publicité, aux enseignes et aux préenseignes, visibles de toutes voies ouvertes à la circulation publique ou privée qui peuvent être librement empruntées, à titre gratuit ou non. Publicité et préenseignes1 Constitue une publicité, à l'exclusion des enseignes et des préenseignes, toute inscription, toute forme ou image destinée à informer le public ou à attirer son attention, les dispositifs dont le principal objet est de recevoir lesdites inscriptions, formes ou images étant assimilés à des publicités. Constitue une préenseigne, toute inscription, forme ou image indiquant la proximité d'un immeuble où s'exerce une activité déterminée. La loi soumet les préenseignes aux mêmes règles que la publicité. Sont considérées comme préenseignes temporaires: celles qui signalent des manifestations exceptionnelles à caractère culturel ou touristique ou des opérations exceptionnelles de moins de trois mois, les préenseignes installées pour plus de trois mois lorsqu'elles signalent des travaux publics ou des opérations immobilières de lotissement, construction, réhabilitation, location et vente, ainsi que les préenseignes installées pour plus de trois mois lorsqu'elles signalent la location ou la vente de fonds de commerce. Ces préenseignes temporaires peuvent être installées trois semaines avant le début de la manifestation ou de l'opération qu'elles signalent et doivent être retirées une semaine au plus tard après la fin de la manifestation ou de l'opération. Constitue une publicité lumineuse celle à la réalisation de laquelle participe une source lumineuse spécialement prévue à cet effet (néons, ampoules de couleurs, diodes...). Sont considérées comme préenseignes dérogatoires2, celles destinées à signaler : soit des activités particulièrement utiles aux personnes en déplacement (garages, hôtels, restaurants..), soit des activités liées à des services publics d urgence (gendarmerie, commissariat, hôpital), soit des activités s exerçant en retrait de la voie publique (qui ne peuvent se signaler de la voie publique la plus proche de leur implantation, par une enseigne) soit des monuments historiques classés ou inscrits ouverts à la visite. 1 Article L du Code de L Environnement 2 Articles L et L du Code de l Environnement

6 6 Elles peuvent être, en dehors des agglomérations, scellées au sol ou installées directement sur le sol. Leurs dimensions ne doivent pas excéder un mètre en hauteur et 1,50 mètre en largeur. Elles ne peuvent pas être implantées à plus de 5 kms de l'entrée de l'agglomération ou du lieu où est exercée l'activité qu'elles signalent. Toutefois, cette distance est portée à 10 kms pour les monuments historiques classés ou inscrits, ouverts à la visite. Il ne peut y avoir plus de quatre préenseignes par établissement ou par monument lorsque ces préenseignes signalent des activités particulièrement utiles pour les personnes en déplacement ou des monuments historiques classés ou inscrits, ouverts à la visite, ni plus de deux préenseignes par établissement, lorsque ces préenseignes signalent des activités soit liées à des services publics ou d'urgence, soit s'exerçant en retrait de la voie publique, soit en relation avec la fabrication ou la vente de produits du terroir par des entreprises locales. En outre: deux de ces préenseignes, lorsqu'elles indiquent la proximité d'un monument historique, classé ou inscrit, ouvert à la visite, peuvent être installées à moins de cent mètres ou dans la zone de protection de ce monument; une de ces préenseignes, lorsqu'elle signale des activités liées à des services d'urgence ou s exerçant en retrait de la voie publique, peut être installée, en agglomération, dans les lieux mentionnés aux articles L et L du Code de l Environnement lorsque ces activités y sont situées. Enseignes5 Constitue une enseigne, toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s'y exerce6. Constituent des enseignes temporaires: - celles qui signalent des manifestations exceptionnelles à caractère culturel ou touristique ou des opérations exceptionnelles de moins de trois mois, - les enseignes installées pour plus de trois mois lorsqu'elles signalent des travaux publics ou des opérations immobilières de lotissement, construction, réhabilitation, location et vente, ainsi que les enseignes installées pour plus de trois mois lorsqu'elles signalent la location ou la vente de fonds de commerce. Ces enseignes temporaires peuvent être installées trois semaines avant le début de la manifestation ou de l'opération qu'elles signalent et doivent être retirées une semaine au plus tard après la fin de la manifestation ou de l'opération. 3 1 Sur les immeubles classés parmi les monuments historiques ou inscrits à l'inventaire supplémentaire; 2 Sur les monuments naturels et dans les sites classés; 3 Dans les parcs nationaux et les réserves naturelles; 4 Sur les arbres. 4 1 Dans les sites inscrits à l'inventaire et les zones de protection délimitées autour de ceux-ci; 2 A moins de 100 mètres et dans le champ de visibilité des immeubles classés parmi les monuments historiques ou inscrits à l'inventaire supplémentaire ou visés à l'avant-dernier alinéa de l'article L.581-4; 5 Article L du Code de L Environnement 6 Ce sont donc aussi bien les enseignes "à plat sur les murs", que les éléments peints, les enseignes perpendiculaires, les logos ("carotte" des tabacs, croix des pharmacies, etc.)...

7 7 3 DISPOSITIONS GENERALES A - PUBLICITE ET PREENSEIGNES Nul ne peut apposer de publicité, ni installer une préenseigne sur un immeuble sans l autorisation écrite du propriétaire. Toute publicité (ou préenseigne) doit mentionner le nom et l adresse ou bien la dénomination ou la raison sociale de la personne physique ou morale qui l a apposée ou fait apposer. Implantées sur le domaine public, les publicités et préenseignes sont soumises à autorisation préalable de voirie. La publicité autorisée ne doit porter atteinte ni aux bonnes mœurs, ni à la sécurité et à l hygiène publique et ne comporter aucun message d opinion explicite ou implicite. Elle doit s intégrer, tant du point de vue du dessin que du point de vue des matériaux et des couleurs, dans l environnement et présenter une unité de traitement tout le long de la voie. Les dispositifs doivent toujours être maintenus en bon état de propreté et d entretien et s il y a lieu de fonctionnement par celui qui a réalisé la publicité. Tous les dispositifs doivent être construits en matériaux durables et inaltérables y compris les structures, les cadres, ou moulures entourant tout panneau et les plateaux de fond. L emploi du bois en raison de sa dégradation rapide n est pas autorisé. Tout équipement complémentaire au dispositif n est pas autorisé (passerelle, échelle métallique, jambes de force ) Tout panneau en attente de publicité devra être recouvert sur toute sa surface d un à-plat de couleur neutre. La mention «à louer», ainsi que les références de la société, pourront y figurer. OBLIGATION DE DECLARATION PREALABLE7 (sauf pour les préenseignes temporaires et les dispositifs de moins de 1,5m²) L installation, le remplacement ou la modification des dispositifs ou matériels qui supportent de la publicité sont soumis à déclaration préalable auprès du Maire et du Préfet, par la personne ou l entreprise de publicité qui exploite le dispositif ou le matériel. 7 Article L du Code de l Environnement

8 8 Le dossier comporte8 : l identité et l adresse du déclarant la localisation et la superficie du terrain la nature du dispositif ou du matériel l indication de la distance de l installation projetée par rapport aux limites séparatives et aux baies des immeubles situées sur les fonds voisins l indication du nombre et la nature des dispositifs déjà installés sur le terrain le plan de situation du terrain, un plan de masse coté et la représentation graphique du dispositif ou du matériel cotée en trois dimensions. Est punie d'une amende d'un montant de 85,8 euros9 la personne qui a apposé ou fait apposer un dispositif ou matériel, sans déclaration préalable ou non conforme à cette déclaration10. OBLIGATION DE DEMANDE D AUTORISATION Sont soumises à autorisation : l installation d un dispositif de publicité lumineuse11, l implantation d un dispositif faisant saillie sur le domaine public routier12. L installation d une publicité sur le domaine public routier (lorsqu il y a ancrage au sol, l autorisation prend la forme d une permission de voirie). SUPPORTS ET LIEUX INTERDITS13 Toute publicité est interdite14 sur les immeubles classés parmi les monuments historiques ou inscrits à l inventaire supplémentaire, dans les sites classés sur les arbres, sur les monuments naturels, sur les plantations, sur les poteaux de transport et de distribution électrique, sur les poteaux de télécommunication, sur les installations d'éclairage public, Article 30 du décret n du 21 novembre 1980 Valeur réactualisée chaque année et fixée par l Etat 10 Article L du Code de l Environnement 11 La publicité lumineuse est la publicité à la réalisation de laquelle participe une source spécialement prévue à cet effet. Les dispositifs tels que affiches éclairées par projection ou par transparence sont soumis aux dispositions relatives à la publicité non lumineuse. 12 Code Général des Collectivités Territoriales 13 Article L du Code de l Environnement et Article 2 du décret n du 21 novembre Cf. Annexe 8 9

9 9 sur les équipements publics15 concernant la circulation routière, ferroviaire, fluviale ou maritime ou aérienne, y compris les piles de pont, les clôtures qui ne sont pas aveugles, sur les murs de cimetière et de jardin public dans les espaces boisés classés au document d urbanisme (Plan Local d Urbanisme), dans les zones de protection des paysages du document d'urbanisme communal., sur les murs d'habitation qui ne sont pas aveugles, ou qui comportent des ouvertures de plus de 0,5m², Ces dispositions ne s'appliquent pas aux bâtiments ou parties de bâtiment dont la démolition est entreprise ou dans les zones faisant l'objet d'un permis de démolir. La publicité ne peut recouvrir tout ou partie d'une baie. Toutefois, cette interdiction est levée lorsqu'il s'agit de la devanture d'un établissement temporairement fermé pour réfection ou à la suite d'une procédure de règlement judiciaire ou de liquidation de biens..la publicité non lumineuse ne peut être apposée sur une toiture ou une terrasse en tenant lieu ni dépasser les limites du mur du bâtiment qui la supporte. Le dépassement du bord supérieur des clôtures aveugles autres que les murs (palissades...) ne peut excéder le tiers de la hauteur du dispositif publicitaire. Une publicité non lumineuse doit être située sur le mur qui la supporte ou sur un plan parallèle à ce mur. Elle ne peut constituer, par rapport à ce mur, une saillie supérieure à 0,25 mètre. ENTRETIEN ET DISPOSITIONS DIVERSES Les publicités doivent être maintenues en bon état d'entretien et, le cas échéant, de fonctionnement, par les entreprises qui les exploitent. Les affiches des dispositifs publicitaires scellés au sol ne doivent pas être visibles depuis les autoroutes, les bretelles de raccordement aux autoroutes, les voies express (article n 9 du décret n du 21 novembre 1980)16. Sont interdites les publicités qui par leur forme, leurs couleurs, leur texte, leurs symboles, leurs dimensions ou leur emplacement peuvent être confondues avec les signaux réglementaires de la signalisation routière. Les communes ont le droit d'utiliser à leur profit, comme support de publicité commerciale ou d'affichage libre (défini à l'article L du Code de l Environnement), les palissades de chantier lorsque leur installation a donné lieu à autorisation de voirie. 15 il y a lieu d entendre par équipements publics essentiellement les éléments de signalisation et de sécurité ainsi que les supports (circ du ). 16 A l intérieur des agglomérations, la publicité et les enseignes publicitaires et préenseignes visibles d'une voie rapide sont interdites de part et d autre de celle-ci, sur une largeur de 40 mètres mesurée à partir du bord extérieur de chaque chaussée. (Décret du 11 février 1976).

10 10 B ENSEIGNE DEMANDE D AUTORISATION 17 Toute création ou modification d enseigne (sous quelque forme qu elle se présente) est soumise à autorisation préalable du Maire, après avis de l architecte des bâtiments de France dans les secteurs de sa compétence. Tout en respectant les règlements de voirie18 en vigueur (en particulier en ce qui concerne la saillie sur le domaine public19), et les règles de la sécurité routière (visibilité des feux tricolores, des panneaux de signalisation routière...), les enseignes sont soumises aux règles énoncées ci-après. Conformément à l'article L du Code de l Environnement et à l'article 8 du décret n du 24 Février 1982, en zone de publicité restreinte, les enseignes sont soumises à autorisation du Maire, après avis de l'architecte des Bâtiments de France, dans ses domaines de compétences, ENTRETIEN Une enseigne doit être constituée par des matériaux durables. Elle doit être maintenue en bon état de propreté, d'entretien et, s'il y a lieu, de fonctionnement, par la personne exerçant l'activité qu'elle signale. Elle doit être supprimée par la personne qui exerçait l'activité signalée et les lieux sont remis en état dans les trois mois de la cessation de cette activité, sauf lorsqu'elle présente un intérêt historique, artistique ou pittoresque. ESTHETISME Sont interdites les enseignes qui par leur forme, leurs couleurs, leur texte, leurs symboles, leurs dimensions ou leur emplacement peuvent être confondues avec les signaux réglementaires de la signalisation routière. L'objet de l'enseigne est de renseigner le passant, mais c'est un élément fondamental de l'animation et de l'esthétisme de la rue, qui peut et doit renforcer l'attractivité des quartiers. C est pourquoi le présent règlement,. lutte contre la surenchère visant plus le voyant, en évitant les grandes dimensions, les couleurs agressives, la multiplicité des messages...,. recherche la mise en valeur de l'architecture, l'harmonie des dispositifs entre eux et avec le bâtiment. Les énumérations, et les répétitions de messages doivent être évitées. ENSEIGNES TEMPORAIRES Elles peuvent être installées trois semaines avant le début de la manifestation ou de l opération qu elles signalent et doivent être retirées une semaine au plus tard après la fin de la manifestation ou de l opération. Les enseignes temporaires sont soumises à autorisation du maire lorsqu'elles sont installées sur un immeuble ou dans un lieu mentionné à l'article L ou lorsqu'elles sont scellées au sol ou installées sur le sol dans un lieu mentionné à l article L du Code de L Environnement20. Article L du Code de l Environnement et Décret du 21 novembre 1980 Règlement national et règlement départemental,en fonction du statut de la voie 19 Les enseignes en saillie sur le domaine public doivent faire l objet d une autorisation de voirie conforme aux règles particulières relatives aux saillies (article L et L du code de la voirie routière) 20 Cf. note de bas de page n 3, page

11 DEFINITION ET DELIMITATION DES ZONES DE PUBLICITE Le territoire communal comprend 3 zones de publicité restreintes, représentées sur le plan ci-annexé. La Z.P.R l couvre le périmètre du Village et du hameau de Montval. La Z.P.R 2 couvre l ensemble de la Commune à l exception du Village, du hameau de Montval, de la gare et des quais du domaine de la SNCF. La Z.P.R 3 couvre la partie gare et quais du domaine de la SNCF. La limite des zones comprend un ou deux côtés de la voie, sur une profondeur de 10m. Les autres secteurs sont interdits à la publicité, conformément aux dispositions du Code de l Environnement : 21 secteurs hors agglomération, non bâtis, sites classés21, sites inscrits. Cf. Annexe

12 12 5 DISPOSITIONS SPECIFIQUES A CHACUNE DES ZONES Article n 1 : réglementation en zone ZPR1 (village et hameau de Montval) 1.1. Publicité, préenseignes en ZPR Sur mur, scellée au sol, sur toiture : la publicité est interdite Sur mobilier urbain23 défini à l'article 24 du décret n du 21 Novembre 1980, la publicité commerciale est autorisée avec un format unitaire maximal de 2m², hauteur maximale par rapport au sol : 3 m Sur palissades de chantier: la publicité est admise dans les conditions suivantes: le dispositif doit être intégré à la palissade et doit s'élever à 3m maximum par rapport au sol, surface unitaire maximale: 2m², densité maximale: 1 sur chaque rue, par chantier, le panneau ne peut être implanté à moins de 50 cm du sol Les dispositifs peuvent être éclairés par transparence ou éclairés de façon indirecte. La publicité lumineuse, publicité à la réalisation de laquelle participe une source lumineuse spécialement prévue à cet effet (néons, ampoules de couleurs, diodes...), n'est pas autorisée. 22 Les préenseignes sont autorisées sur les dispositifs de micro-signalétique installés sur le domaine public par la ville et prévus à cet effet. 23 Le mobilier urbain fait l'objet, en application des lois en vigueur, d'une autorisation de l'autorité compétente (Maire, Conseil général). L'avis de l'architecte des Bâtiments de France est requis dans un périmètre de 500m autour des Monuments Historiques protégés, ainsi qu'en site inscrit. Cf. ; annexe

13 Enseignes en ZPR Les enseignes parallèles au mur en ZPR Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux24, - les journaux défilants, - les enseignes lumineuses25, mouvantes, scintillantes, mobiles, - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après) Sont recommandées : - les enseignes en bois, avec des caractères simples, peints dans le village - les lettres découpées non lumineuses avec ou sans panneau de fond Couleurs - L enseigne doit être en harmonie avec la façade ; les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif ) Système d éclairage : Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles)26. Les spots sont autorisés à raison de 1 par 2 m linéaire. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - Les tailles des lettres et du bandeau doivent conserver les proportions de la devanture. - La hauteur des lettres doit être en proportion avec l échelle de la façade, les dimensions du bandeau, du tablier ou du mur support Nombre Le nombre d enseignes à plat sur le mur est limité à 1 par raison sociale et par devanture. 24 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels. 25 Enseigne lumineuse : enseigne réalisée avec une source lumineuse directe : ampoule, diodes, néons en caisson, néon sans habillage 26 On préfèrera une rampe lumineuse cachée derrière un capot sous la corniche, à la succession de spots fragiles et peu esthétiques.

14 Implantation Les enseignes doivent s'harmoniser avec les lignes de composition des façades sur lesquelles elles s'inscrivent, afin de mettre en valeur l'architecture de la construction. L enseigne doit être implantée sur le mur de la façade commerciale, elle est interdite sur les murs pignons. Elle doit être située sous l appui des baies du 1er étage Les enseignes ne peuvent pas être situées devant des baies, ni posées sur les terrasses, les balcons, les auvents, les marquises. Les enseignes ne doivent ni dépasser les limites du mur support, ni masquer la modénature (corniche, encadrement de baie...). L'implantation de (ou des) enseigne(s) doit tenir compte des percements de la façade, respecter le rythme des pleins et des ouvertures du bâtiment; pour cela, l'enseigne doit s inscrire dans le bandeau ; les lettres, ou le panneau de fond s il en existe un, ne doivent pas dépasser les limites extérieures des baies. La saillie doit être inférieure à 0,25m. Les enseignes sur toiture sont interdites. Les enseignes sur clôture ne sont autorisées que s il n y a pas d enseigne scellée au sol et qu il n y a pas d autre moyen de se signaler (bâtiment en retrait, pas d enseigne perpendiculaire). Elles doivent répondre aux règles édictées à l article 1.2.1, sous réserve des dispositions suivantes : - elles sont limitées à 1 dispositif sur chaque voie ouverte à la circulation, avec un format maximal de 1,5m², - le panneau doit être parallèle à la clôture support et implanté à plus de 0,50m du sol, - le panneau ne doit pas dépasser les limites de la clôture support Les enseignes perpendiculaires au mur en ZPR Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux27, - les journaux défilants, - les enseignes mouvantes, scintillantes, clignotantes, mobiles, - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après) Sont recommandés : - les enseignes «à l ancienne», - les enseignes figuratives, - les signes et lettres découpés. 27 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels.

15 Couleurs - Les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif ) Système d éclairage Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles). Les spots sont autorisés à raison de 1 par face. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - La taille de l enseigne doit être en proportion avec la taille de la devanture, - elle doit s inscrire dans un carré de 0,80m x 0,80m, - l épaisseur ne doit pas dépasser 7cm, sauf objet figuratif en volume Nombre Le nombre d enseignes perpendiculaires est limité à 1 par raison sociale et par rue Implantation L enseigne doit être implantée - sur mur de façade commerciale, - sous l appui des baies du premier étage, - à moins d un mètre de la rupture de la façade - la saillie doit être inférieure au 1/10 de la distance entre les deux alignements de la voie, sans dépasser 1m, - l enseigne doit être suspendue et non fixée latéralement Les enseignes scellées au sol ou posées directement sur le sol («sur portatif») en ZPR1 Ce type d enseigne est autorisé, si et seulement si le bâtiment commercial se trouve en retrait de plus de 5 m par rapport à l alignement, et qu il n existe pas d enseigne sur clôture. L enseigne scellée au sol ou posée directement sur le sol remplace alors l enseigne perpendiculaire. Les chevalets installés sur le domaine public ne peuvent être autorisés que s ils font l objet d une autorisation de voirie (code général des collectivités territoriales) et en fonction de la configuration des lieux Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux28, - les journaux défilants, - les enseignes mouvantes, tournantes, scintillantes, clignotantes, mobiles, - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après). sont recommandés : 28 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels.

16 16 - les enseignes «à l ancienne» - les enseignes figuratives - les signes et lettres découpés Couleurs - Les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif ) Système d éclairage : Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles). Les spots sont autorisés à raison de 1 par face. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - l enseigne doit s inscrire dans un carré de 0,80m x 0,80m, - l épaisseur ne doit pas dépasser 7cm, sauf objet figuratif en volume Nombre Le nombre d enseignes scellées au sol ou fixées directement sur le sol est limité à 1 par raison sociale et par rue Implantation L enseigne doit être implantée par rapport au fonds voisin : - à plus de la moitié de la hauteur du dispositif, par rapport à la limite séparative, - à plus de 10m en avant du plan d un mur possédant une baie Enseignes temporaires en ZPR Les enseignes temporaires immobilières doivent respecter les règles énoncées à l article 1.2. Toutefois, la surface de l enseigne parallèle au mur et l enseigne scellée au sol, peuvent atteindre 6m² par opération et sur chaque voie ouverte à la circulation, hauteur maximale d implantation : 6m Opérations promotionnelles de moins de trois mois Les enseignes temporaires sont soumises aux mêmes règles que les enseignes implantées pour une longue durée (article 1.2); cependant, elles peuvent être réalisées au moyen de calicots ou de drapeaux lorsqu elles signalent des manifestations exceptionnelles à caractère culturel, touristique, sportif ou de promotion commerciale collective. L installation d un calicot ou d un drapeau ne peut dépasser 15 jours. Les enseignes temporaires relatives aux manifestations exceptionnelles à caractère culturel, touristique, sportif, ou multi commerciales doivent respecter les règles énoncées à l article 1.2., toutefois, la surface pourra atteindre 4m² maximum, et elles pourront être réalisées en calicots.

17 17 Article n 2 : réglementation en zone ZPR2 (quartier résidentiel) 2.1. Publicité, préenseignes en ZPR Sur toiture, la publicité est interdite. Sur mur ou scellée au sol, la publicité est également interdite sauf aux emplacements suivants : - sur le parking du centre commercial des Grandes Terres situé avenue de l Amiral Lemmonier: il est autorisé 6 panneaux de 2m² simple ou double face. La hauteur maximale est fixée à 3m. Les dispositifs devront être installés en recul du domaine public d au moins 10 m. - sur la parcelle cadastrée AC n 611, située à l angle de la rue Henri Bèque et de l avenue de l Europe, il est autorisé 2 panneaux de 12 m² maximum, déroulants, avec affiches sous vitrine, moyennant un accompagnement paysager soigné et sous réserve d un entretien régulier. La hauteur maximale des dispositifs est fixée à 6 m. - sur la parcelle cadastrée AK n 53, située le long de la RN 186, il est autorisé 2 panneaux de 12 m² maximum, déroulants, avec affiches sous vitrine, moyennant un accompagnement paysager soigné et sous réserve d un entretien régulier. La hauteur maximale est fixée à 6 m (hauteur d implantation des dispositifs sur mur et hauteur des dispositifs scellés au sol) Sur mobilier urbain29 défini à l'article 24 du décret n du 21 Novembre 1980, la publicité commerciale est autorisée avec un format unitaire maximal de 2m², une hauteur maximale par rapport au sol de 3m. A l angle de l avenue de l Abreuvoir et de la RN 186, il est autorisé 2 panneaux de 12 m² maximum, déroulant, avec affiches sous vitrine, moyennant un accompagnement paysager soigné, et sous réserve d un entretien régulier. La hauteur maximum autorisée est de 6 m par rapport au sol (hauteur d implantation des dispositifs sur mur et hauteur des dispositifs scellés au sol). Le nombre total de dispositifs admis sur la parcelle AK n 53 et sur le domaine public ( à l angle de l avenue de l abreuvoir et de la RN I86), est de deux maximum (domaine privé/domaine public confondus) Sur palissades de chantier: la publicité est admise dans les conditions suivantes: le dispositif doit être intégré à la palissade et doit s'élever à 3,5m maximum par rapport au sol, surface unitaire maximale: 2m², densité maximale: 1 sur chaque rue, par chantier, le panneau ne peut être implanté à moins de 50 cm du sol Les dispositifs peuvent être éclairés par transparence ou éclairés de façon indirecte. La publicité lumineuse, publicité à la réalisation de laquelle participe une source lumineuse spécialement prévue à cet effet (néons, ampoules de couleurs, diodes...) n'est pas autorisée Enseignes en ZPR2 29 Le mobilier urbain fait l'objet, en application des lois en vigueur, d'une autorisation de l'autorité compétente (Maire, Conseil général). L'avis de l'architecte des Bâtiments de France est requis dans un périmètre de 500m autour des Monuments Historiques protégés, ainsi qu'en site inscrit. Cf. ; annexe

18 Les enseignes parallèles au mur Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux30, exception faite Avenue de St-Germain, au Centre Commercial des Grandes Terres et autour de la gare, où seuls sont autorisés les caissons lumineux à fond foncé ou opaque et mat d une hauteur maximum de 35 cm de haut. - les journaux défilants, - les enseignes lumineuses, tournantes, mouvantes, scintillantes, mobiles, - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après) Sont recommandées : - les lettres découpées (lumineuses ou non) avec ou sans panneau de fond, - les lettres peintes Couleurs - L enseigne doit être en harmonie avec la façade ; les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit. - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif...) Système d éclairage : Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles)31. Les spots sont autorisés à raison de 1 par 2 m linéaire. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - La taille des lettres et de l enseigne doit conserver les proportions de la devanture. - L enseigne ne peut dépasser 1/5 de la surface commerciale. - La hauteur des lettres doit être en proportion avec l échelle de la façade, les dimensions du bandeau, du tablier ou du mur support, sans dépasser 35cm. - La hauteur de l enseigne ne peut pas dépasser 40cm Nombre Le nombre d enseignes à plat sur le mur est limité à 1 par raison sociale sur chaque devanture. Le nombre de logos est limité à 2 par façade. En ce qui concerne les façades situées à l angle de 2 voies, il est admis une enseigne par façade. 30 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels. 31 On préfèrera une rampe lumineuse cachée derrière un capot sous la corniche, à la succession de spots fragiles et peu esthétiques.

19 Implantation Les enseignes doivent s'harmoniser avec les lignes de composition des façades sur lesquelles elles s'inscrivent, afin de mettre en valeur l'architecture de la construction. L enseigne doit être implantée sur le mur de façade commerciale, elle est interdite sur les murs pignons. Elle doit être située entre la vitrine et la corniche (ou le haut du rez-de-chaussée s il n y a pas de corniche). Les enseignes ne peuvent pas être situées devant des baies, ni posées sur les terrasses, les balcons, les auvents, les marquises. Les enseignes ne doivent ni dépasser les limites du mur support, ni masquer la modénature (corniche, encadrement de baie...). L'implantation de (ou des) enseigne(s) doit tenir compte des percements de la façade, respecter le rythme des pleins et des ouvertures du bâtiment; pour cela, l'enseigne doit s inscrire dans le bandeau ; les lettres, ou le panneau de fond s il en existe un, ne doivent pas dépasser les limites extérieures des baies. La saillie doit être inférieure à 0,25 m Les enseignes sur toiture sont interdites. Les enseignes sur clôture ne sont autorisées que s il n y a pas d enseigne scellée au sol et qu il n y a pas d autre moyen de se signaler (bâtiment en retrait, pas d enseigne perpendiculaire). Elles doivent répondre aux règles édictées à l article , sous réserve des dispositions suivantes : - elles sont limitées à 1 dispositif sur chaque voie ouverte à la circulation, avec un format maximal de 1,5m², - le panneau doit être parallèle à la clôture support et implanté à plus de 0,50m du sol, - le panneau ne doit pas dépasser les limites de la clôture support Les enseignes perpendiculaires au mur Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux32, sauf lorsqu ils présentent un fond foncé ou opaque, - les journaux défilants, - les enseignes mouvantes, scintillantes, mobiles, - les enseignes lumineuses clignotantes, sauf services d urgence (ex. pharmacie), - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après). Sont recommandés : - les enseignes figuratives, 32 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérées comme tels.

20 20 - les signes et lettres découpés lumineux ou non Couleurs - Les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit. - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif ) Système d éclairage : Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles). Les spots sont autorisés à raison de 1 par face. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - La taille l enseigne doit être en proportions avec la taille de la devanture, - elle doit s inscrire dans un carré de 0,80m x 0,80m, - l épaisseur ne doit pas dépasser 15cm, sauf objet figuratif en volume Nombre Le nombre d enseignes perpendiculaires est limité à 1 par raison sociale et par rue Implantation L enseigne doit être implantée - sur mur de façade commerciale, - sous la moitié de la hauteur des baies du 1er étage, - à moins d un mètre de la rupture de la façade, - la saillie doit être inférieure au 1/10 de la distance entre les deux alignements de la voie, sans dépasser 1m Les enseignes scellées au sol ou posées directement sur le sol («sur portatif»)33 Ce type d enseigne est autorisé, si et seulement si le bâtiment commercial se trouve en retrait de plus de 5 m par rapport à l alignement, et qu il n existe pas d enseigne sur clôture. L enseigne scellée au sol ou posée directement sur le sol remplace alors l enseigne perpendiculaire Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux34, sauf lorsqu ils présentent un fond foncé ou opaque, - les journaux défilants, - les enseignes mouvantes, scintillantes, mobiles, - les enseignes lumineuses clignotantes, sauf services d urgence (ex. pharmacie), 33 Les chevalets installés sur le domaine public ne peuvent être autorisés que s ils font l objet d une autorisation de voirie (code général des collectivités territoriales) et en fonction de la configuration des lieux. 34 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels.

21 21 - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après) Sont recommandés : - les enseignes figuratives, - les signes et lettres découpés lumineux ou non Couleurs - Les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit. - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif ) Système d éclairage : Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles). Les spots sont autorisés à raison de 1 par face. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - l enseigne doit s inscrire dans un carré de 0,80m x 0,80m, - l épaisseur ne doit pas dépasser 15cm, sauf objet figuratif en volume. Les enseignes groupées et celles de grandes surfaces commerciales de plus de 500m² de surface de vente, peuvent prendre la forme d un totem, - d une largeur maximale de 1,7m - d une hauteur maximale de 6m - d une épaisseur maximale de 0,5m Nombre Le nombre d enseigne scellée au sol ou fixée directement sur le sol est limité à 1 par raison sociale sur chaque rue. A une même adresse, les enseignes doivent être regroupées sur un support commun, avec une homogénéité des formes et surfaces Implantation L enseigne doit être implantée par rapport au fonds voisin : - à plus de la moitié de la hauteur du dispositif, par rapport à la limite séparative, - à plus de 10m en avant du plan d un mur possédant une baie Enseignes temporaires Les enseignes temporaires immobilières doivent respecter les règles énoncées à l article 2.2. Toutefois, la surface de l enseigne parallèle au mur et l enseigne scellée au sol, peuvent atteindre 6m² par opération et sur chaque voie ouverte à la circulation, hauteur maximale d implantation : 6m.

22 Opérations promotionnelles de moins de trois mois Les enseignes temporaires sont soumises aux mêmes règles que les enseignes implantées pour une longue durée (article 2.2); cependant, elles peuvent être réalisées au moyen de calicots ou de drapeaux lorsqu elles signalent des manifestations exceptionnelles à caractère culturel, touristique, sportif ou de promotion commerciale collective. L installation d un calicot ou d un drapeau ne peut dépasser 15 jours. Les enseignes temporaires relatives aux manifestations exceptionnelles à caractère culturel, touristique, sportif, ou multi-commerciales doivent respecter les règles énoncées à l article 2.2., toutefois, la surface pourra atteindre 4m² maximum, et elles pourront être réalisées en calicots. Article n 3 : réglementation en zone ZPR3 (domaine SNCF) 3.1. Publicité, préenseignes en ZPR Sur toiture : la publicité est interdite. Sur mur, scellée au sol: la publicité est limitée à, format maximal de 8m² : o hauteur maximale 6m o 1 seul dispositif simple face : affichage vers les quais, dos revêtu d un parement, o affichage sous vitrine (déroulant éventuellement) o installé derrière l abris à vélos de la gare, format unitaire de 2m² maximum, o hauteur maximale de 2,5m par rapport au sol (hauteur d implantation des dispositifs sur mur et hauteur des dispositifs scellés au sol), o format global de 35 m,² x 2 m² ( 28 m²) sur quai et à l intérieur de la gare, 7 x 1 m² (7 m²) sur quai et à l intérieur de la gare, 0 sur mur extérieur de la gare ou visible depuis la place de la gare. Sur les palissades de chantier, la publicité est admise dans les conditions suivantes: le dispositif doit être intégré à la palissade et doit s'élever à 2,5m maximum par rapport au sol, surface unitaire maximum: 12m², densité maximale: 1 sur chaque rue, par chantier, le panneau ne peut être implanté à moins de 50 cm du sol Les dispositifs peuvent être éclairés par transparence ou éclairés de façon indirecte. La publicité lumineuse, publicité à la réalisation de laquelle participe une source lumineuse spécialement prévue à cet effet (néons, ampoules de couleurs, diodes...) n'est pas autorisée Enseignes en ZPR Les enseignes parallèles au mur

23 Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux35, - les journaux défilants, - les enseignes lumineuses, mouvantes, scintillantes, mobiles, - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après) Sont recommandés : - les lettres découpées (lumineuses ou non) avec ou sans panneau de fond, - les lettres peintes Couleurs - L enseigne doit être en harmonie avec la façade ; les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit. - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif...) Système d éclairage : Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles)36. Les spots sont autorisés à raison de 1 par 2 m linéaire. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - La taille des lettres et de l enseigne doit conserver les proportions de la devanture. - L enseigne ne peut dépasser 1/5 de la surface commerciale. - La hauteur des lettres doit être en proportion avec l échelle de la façade, les dimensions du bandeau, du tablier ou du mur support, sans dépasser 35cm. - La hauteur de l enseigne ne peut pas dépasser 40cm Nombre Le nombre d enseignes à plat sur le mur est limité à 1 par raison sociale sur chaque devanture. Le nombre de logos est limité à 2 par façade. En ce qui concerne les façades situées à l angle de 2 voies, il est admis une enseigne par façade Implantation Les enseignes doivent s'harmoniser avec les lignes de composition des façades sur lesquelles elles s'inscrivent, afin de mettre en valeur l'architecture de la construction; 35 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels. 36 On préfèrera une rampe lumineuse cachée derrière un capot sous la corniche, à la succession de spots fragiles et peu esthétiques.

24 24 L enseigne doit être implantée sur le mur de façade commerciale, elle est interdite sur les murs pignons. Elle doit être située entre la vitrine et la corniche (ou le haut du rez-de-chaussée s il n y a pas de corniche). Les enseignes ne peuvent pas être situées devant les baies, ni posées sur les terrasses, les balcons, les auvents, les marquises. Les enseignes ne doivent ni dépasser les limites du mur support, ni masquer la modénature (corniche, encadrement de baie...). L'implantation de (ou des) enseigne(s) doit tenir compte des percements de la façade, respecter le rythme des pleins et des ouvertures du bâtiment; pour cela, l'enseigne doit s inscrire dans le bandeau ; les lettres, ou le panneau de fond s il en existe un, ne doivent pas dépasser les limites extérieures des baies. La saillie doit être inférieure à 0,25m. Les enseignes sur toiture sont interdites. Les enseignes sur clôture ne sont autorisées que s il n y a pas d enseigne scellée au sol et qu il n y a pas d autre moyen de se signaler (bâtiment en retrait, pas d enseigne perpendiculaire). Elles doivent répondre aux règles édictées à l article , sous réserve des dispositions suivantes : - elles sont limitées à 1 dispositif sur chaque voie ouverte à la circulation, avec un format maximal de 1,5m², - le panneau doit être parallèle à la clôture support et implanté à plus de 0,50m du sol, - le panneau ne doit pas dépasser les limites de la clôture support Les enseignes perpendiculaires au mur Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux37, sauf lorsqu ils présentent un fond foncé ou opaque, - les journaux défilants, - les enseignes mouvantes, scintillantes, mobiles, - les enseignes lumineuses clignotantes, sauf services d urgence (ex. pharmacie), - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après) Sont recommandés : - les enseignes figuratives, - les signes et lettres découpés lumineux ou non Couleurs - Les forts contrastes de couleur entre le fond et le texte de l enseigne sont interdits. - Le blanc pur est interdit. - Les couleurs agressives sont interdites (rouge vif, jaune vif ). 37 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels.

25 Système d éclairage : Le système d éclairage (ampoules, tube de néon ) ne doit pas être directement visible, mais être masqué par un capot. Les systèmes d éclairage intégrés à l enseigne sont préférés aux spots (saillants et fragiles). Les spots sont autorisés à raison de 1 par face. Leurs dimensions doivent être proportionnées à la dimension de l enseigne Dimensions - La taille l enseigne doit être en proportions avec la taille de la devanture, - elle doit s inscrire dans un carré de 0,80m x 0,80m, - l épaisseur ne doit pas dépasser 15cm, sauf objet figuratif en volume Nombre Le nombre d enseignes perpendiculaires est limité à 1 par raison sociale et par rue Implantation L enseigne doit être implantée - sur mur de façade commerciale, - sous la moitié de la hauteur des baies du 1er étage, - à moins d un mètre de la rupture de la façade, - la saillie doit être inférieure au 1/10 de la distance entre les deux alignements de la voie, sans dépasser 1m Les enseignes scellées au sol ou posées directement sur le sol («sur portatif»)38 Ce type d enseigne est autorisé, si et seulement si le bâtiment commercial se trouve en retrait de plus de 5 m par rapport à l alignement, et qu il n existe pas d enseigne sur clôture. L enseigne scellée au sol ou posée directement sur le sol remplace alors l enseigne perpendiculaire Procédés Sont interdits : - les caissons lumineux39, sauf lorsqu ils présentent un fond foncé ou opaque, - les journaux défilants, - les enseignes mouvantes, scintillantes, mobiles, - les enseignes lumineuses clignotantes, sauf services d urgence (ex. pharmacie), - les enseignes drapeaux (toile) et calicots (sauf en qualité d enseigne temporaire cf. ci-après) Sont recommandés : - les enseignes figuratives - les signes et lettres découpés lumineux ou non Couleurs 38 Les chevalets installés sur le domaine public ne peuvent être autorisés que s ils font l objet d une autorisation de voirie (code général des collectivités territoriales) et en fonction de la configuration des lieux. 39 Sont considérés comme caissons lumineux, les dispositifs parallélépipédiques, incluant un dispositif d éclairage Les dispositifs lumineux découpés, comme les croix des pharmacies, les lettres lumineuses découpées sans panneau de fond (autoportantes), ne sont pas considérés comme tels.

Règlementation spéciale de la publicité et des enseignes dans l agglomération de Doué-la-Fontaine

Règlementation spéciale de la publicité et des enseignes dans l agglomération de Doué-la-Fontaine Règlementation spéciale de la publicité et des enseignes dans l agglomération de Doué-la-Fontaine Extrait de l arrêté n 2007.04.122 Extrait de l arrêté n 2008.01.115 Le Maire de Doué-la-Fontaine, Vu le

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de l AIN Commune de Bellegarde sur Valserine REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 2 : Règlement Document réalisé en 2014 1 Sommaire LEXIQUE... 3 Titre 1 : Champ d application et zonage... 5 Article

Plus en détail

Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes

Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes arrêté le 03 juin 2003 et entré en vigueur le 20 juillet 2003 publié dans le journal «le Parisien Hauts-de-Seine» du 23-06-2003 publié

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE,

REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE VILLE DE HOUILLES Département des Yvelines REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET PRE-ENSEIGNES Projet de règlement élaboré par le groupe de travail réuni le 16 mars,

Plus en détail

Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes

Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes Commune de La Turbie Règlement relatif à la publicité, aux enseignes et préenseignes Tables des matières CHAPITRE I TITRE 1 Article I 1 Article I 2 Article I 3 Article I -4 TITRE II Article I 5 DISPOSITIONS

Plus en détail

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Préambule Les enseignes doivent s intégrer aux caractéristiques des architectures commerciales sur

Plus en détail

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce.

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce. Commune de Colombes ( Hauts de Seine) Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes DGST Service GESTION DU DOMAINE PUBLIC colombes règlement

Plus en détail

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53).

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Objet : Publicité, enseignes et pré-enseignes. Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Le décret n 96-946 du 24 octobre 1996 pris en

Plus en détail

A-23 : Panneaux publicitaires, enseignes, pré-enseignes

A-23 : Panneaux publicitaires, enseignes, pré-enseignes A-23 : Panneaux publicitaires, enseignes, pré-enseignes Mise à jour : Octobre 201 2 Références réglementaires : Code de l'environnement (Articles L581-1 à L581-45 et R581-1 à R581-88) Code de la route

Plus en détail

Règlement Communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes

Règlement Communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Commune de Charenton-le-Pont Val-de-Marne Règlement Communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Titre VIII Livre V du Code de l Environnement Approuvé par Arrêté du Maire en date du 2 avril

Plus en détail

ANNEXES PRESCRIPTIONS

ANNEXES PRESCRIPTIONS 5e Décembre 2014 H a u t s - d e - s e i n e Modification n 3 Approbation Vu pour être annexé à la délibération du 16 février 2012 PLAN LOCAL D URBANISME ANNEXES PRESCRIPTIONS 1 - Règlement Communal de

Plus en détail

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE ZPi. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE ZPi. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE 75 XIII. REGLEMENTATION de la ZONE de PUBLICITE INTERDITE Article 58 : Situation géographique Cette zone comprend le périmètre de la commune hors agglomération

Plus en détail

SOMMAIRE TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES P.3 TITRE II : DISPOSITIONS RELATIVES A LA PUBLICITE ET AUX PRE-ENSEIGNES

SOMMAIRE TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES P.3 TITRE II : DISPOSITIONS RELATIVES A LA PUBLICITE ET AUX PRE-ENSEIGNES SOMMAIRE TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES P.3 TITRE II : DISPOSITIONS RELATIVES A LA PUBLICITE ET AUX PRE-ENSEIGNES CHAPITRE I : DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZPR N 1 P.5 ARTICLE 1-1 : LIMITES DE LA ZPR

Plus en détail

INSTALLATION DES ENSEIGNES NOTICE PRATIQUE

INSTALLATION DES ENSEIGNES NOTICE PRATIQUE INSTALLATION DES ENSEIGNES NOTICE PRATIQUE SECTEURS D ACTIVITES commerciales et de services Z PR 2 AVRIL 2009 INSTALLATION DES ENSEIGNES A SARREBOURG Carte de la Zone de Protection Restreinte (ZPR) 2

Plus en détail

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES MAIRIE DE NICE DIRECTION ADJOINTE DE LA REGLEMENTATION DES ESPACES 1 SOMMAIRE REPRESENTATION SCHEMATIQUE DES PRESCRIPTIONS RELATIVES A

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT URBAIN. Affichage publicitaire : mode d emploi

DÉVELOPPEMENT URBAIN. Affichage publicitaire : mode d emploi DÉVELOPPEMENT URBAIN 2004 Affichage publicitaire : mode d emploi PRÉFACE La ville de Palaiseau comptait de nombreux panneaux publicitaires, dans bon nombre de ses rues et avenues. Consciente de la nécessité

Plus en détail

02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes

02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes 02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Le règlement de la publicité, des enseignes et pré-enseignes a été élaboré dans le cadre des dispositions du code de l Environnement,

Plus en détail

Règlement local de publicité

Règlement local de publicité Règlement local de publicité Février 2011 Ville de Valenton Hôtel de Ville 48 rue du Colonel Fabien 94460 Valenton Sommaire Préambule : 2 Article 1 er : Champ d application 2 a Définitions 2 b Secteurs

Plus en détail

Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime )

Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime ) Pièce annexe N 1 à l'arrêté N 2005/02/116-117 du 12 janvier 2005 Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime ) Titre VIII Livre V du Code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes

Plus en détail

Commune de MARCK REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PRE ENSEIGNES SOMMAIRE

Commune de MARCK REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PRE ENSEIGNES SOMMAIRE République Française Département du Pas-de-Calais Commune de MARCK REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PRE ENSEIGNES SOMMAIRE Préambule Partie I Dispositions générales et définitions

Plus en détail

Réglementation publicitaire. Ville de Juvisy-sur-Orge. Réunion publique du 24 novembre 2015

Réglementation publicitaire. Ville de Juvisy-sur-Orge. Réunion publique du 24 novembre 2015 CYPRIM Réglementation publicitaire Elaboration du règlement local de publicité Ville de Juvisy-sur-Orge ---------------- Réunion publique du 24 novembre 2015 Présentation des règles 1 Publicité : 1. Règles

Plus en détail

ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE. Le Maire de la commune de Massongy,

ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE. Le Maire de la commune de Massongy, MAIRIE DE MASSONGY 74140 - HAUTE-SAVOIE page 2011/ ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE Le Maire de la commune de Massongy, VU le Code de l Environnement et notamment ses articles L. 581-1

Plus en détail

fiche de cas n 12 Publicité en agglomération: conditions d'utilisation du mobilier urbain comme support publicitaire

fiche de cas n 12 Publicité en agglomération: conditions d'utilisation du mobilier urbain comme support publicitaire Réglementation relative à la publicité applicable au 1er juillet 2012 Présentation adaptée à la configuration démographique du département de la Manche Article R581-42 du code de l'environnement Le mobilier

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE N 11032011. Commune de Capdenac Le Haut

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE N 11032011. Commune de Capdenac Le Haut REGLEMENT LOCAL DE LICITE N 11032011 Commune de Capdenac Le Haut Sommaire DISPOSITIONS GENERALES 3 Article DG 1 : Champ d'application 3 Article DG 2 : Modes de publicité admis en toutes zones 3 Article

Plus en détail

Commune de MITRY MORY (Seine et Marne) Elaboration du règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes

Commune de MITRY MORY (Seine et Marne) Elaboration du règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Commune de MITRY MORY (Seine et Marne) Chapitre 1 er Titre VIII Livre V du code de l environnement Elaboration du règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes REGLEMENT (Voté le 02

Plus en détail

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE juillet 2011 1 ARTICLE 1 : DEFINITIONS > Publicité par affichage : A l exclusion des enseignes et préenseignes, constitue une publicité, toute

Plus en détail

Ville de Plaisir REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

Ville de Plaisir REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département des Yvelines Ville de Plaisir REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 2 : partie règlementaire version projet Document réalisé en 2015 par le bureau d études Go Pub Sommaire Titre 1 : Champ d application

Plus en détail

Réglementation de la publicité extérieure

Réglementation de la publicité extérieure Club Sécurité Exploitation Routière 4 novembre 2014 Cerema-DTerSO Direction territoriale Sud Ouest Pascal Gaufichon Signalisation routière et publicité Code de l'environnement et ses décrets d'application

Plus en détail

Dispositions générales. 4. Dispositions communes relatives à la publicité, préenseignes et affichage d opinion 7

Dispositions générales. 4. Dispositions communes relatives à la publicité, préenseignes et affichage d opinion 7 Révision n 2 rab Sommaire SOMMAIRE Dispositions générales. 4 Dispositions communes relatives à la publicité, préenseignes et affichage d opinion 7 Dispositions communes relatives aux enseignes.. 9 Dispositions

Plus en détail

Réglementation des enseignes, préenseignes et publicités

Réglementation des enseignes, préenseignes et publicités Réglementation des enseignes, préenseignes et publicités Les objectifs La réglementation nationale vise à permettre la liberté de l affichage tout en assurant la protection du cadre de vie et des paysages.

Plus en détail

Chapitre 1er Titre VIII Livre V du code de l environnement. Règlement local de la publicité, des enseignes et des préenseignes

Chapitre 1er Titre VIII Livre V du code de l environnement. Règlement local de la publicité, des enseignes et des préenseignes Chapitre 1er Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement local de la publicité, des enseignes et des préenseignes Elaboré par le groupe de travail réuni les 12 février, 28 avril, 15 septembre

Plus en détail

1 panneau mural rue de Gouvieux sur le mur du viaduc SNCF. 7 panneaux sur portatifs gare (emprise SNCF concédée)

1 panneau mural rue de Gouvieux sur le mur du viaduc SNCF. 7 panneaux sur portatifs gare (emprise SNCF concédée) PANNEAUX PUBLICITAIRES Seule la publicité non lumineuse est admise dans les conditions définies ci-dessous. Les dispositifs publicitaires muraux ou portatifs sont autorisés en nombre limité, à condition

Plus en détail

REGLEMENTATION LOCALE

REGLEMENTATION LOCALE COMMUNE DE LIEUSAINT VILLE NOUVELLE DE SENART (Seine et Marne) REGLEMENTATION LOCALE PUBLICITE ENSEIGNES PREENSEIGNES 1/25 CHAPITRE I...4 PRINCIPES GENERAUX...4 ARTICLE 1. REGLEMENTATION SPECIALE...4 ARTICLE

Plus en détail

Commune de BUSSY-SAINT-GEORGES

Commune de BUSSY-SAINT-GEORGES Département de Seine-et-Marne Commune de BUSSY-SAINT-GEORGES Chapitre 1 er Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes Elaboré par le

Plus en détail

Règlement. Publicité, enseignes et pré-enseignes. Titre I : Définition des secteurs où la publicité est restreinte et prescriptions s y rapportant :

Règlement. Publicité, enseignes et pré-enseignes. Titre I : Définition des secteurs où la publicité est restreinte et prescriptions s y rapportant : Règlement Publicité, enseignes et pré-enseignes Titre I : Définition des secteurs où la publicité est restreinte et prescriptions s y rapportant : I 1 : Zone de publicité restreinte n 1. I 1. 1. : Délimitation

Plus en détail

INTRODUCTION... 5. Article I-1 : Réglementation spéciale... 6 Article I-2 : Dispositions réglementaires... 6 Article I-3 : Champ d application...

INTRODUCTION... 5. Article I-1 : Réglementation spéciale... 6 Article I-2 : Dispositions réglementaires... 6 Article I-3 : Champ d application... **************** Règlement Local de Publicité, enseignes et préenseignes, de LA VILLE DU BOIS **************** 2011 SOMMAIRE SOMMAIRE INTRODUCTION... 5 CHAPITRE I PRINCIPES GENERAUX Article I-1 : Réglementation

Plus en détail

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes Direction Départementale des Territoires de la Savoie Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes ( Loi du 12 juillet 2010 - Décret du 30 janvier 2012 ) Ce résumé des

Plus en détail

V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES

V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES EXTRAIT REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE DE LA VILLE DE LORIENT ARRETE LE 19/10/2007 V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Article 1 : Portée du règlement Les enseignes sont admises sur l

Plus en détail

- le code de l environnement, notamment ses articles L. L. 581-1 à L. 581-14 ;

- le code de l environnement, notamment ses articles L. L. 581-1 à L. 581-14 ; Vu, - le code de l environnement, notamment ses articles L. L. 581-1 à L. 581-14 ; - le décret n 80-924 du 21 novembre 1980 fixant la procédure d institution des zones de réglementation spéciale ; - le

Plus en détail

Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de la Seine-Maritime Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 2 : Partie règlementaire Version pour concertation Sommaire Titre 1 : Champ d application et zonage... 3 Article

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UNE ENSEIGNE

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UNE ENSEIGNE Pôle Animation et Cohésion de la Ville - Direction de la Solidarité et de la Vie Locale Service Foires, Marchés, Terrasses, Enseignes, Débits de Boissons DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UNE ENSEIGNE

Plus en détail

Commune de BALBIGNY REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

Commune de BALBIGNY REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de la Loire Commune de BALBIGNY REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 2 : partie règlementaire Version projet pour concertation Sommaire Titre 1 : Champ d application et zonage... 3 Article 1 Champ

Plus en détail

ARRÊTÉ MUNICIPAL Portant règlement de la publicité, des enseignes et pré enseignes sur le territoire communal

ARRÊTÉ MUNICIPAL Portant règlement de la publicité, des enseignes et pré enseignes sur le territoire communal ARRÊTÉ MUNICIPAL Portant règlement de la publicité, des enseignes et pré enseignes sur le territoire communal Le Maire de la commune de SAINT-BENOIT : Vu le Code des Communes, Vu le Code des Collectivités

Plus en détail

Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer

Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer La réglementation de l'affichage publicitaire, des pré-enseignes et enseignes dans les Parcs naturels régionaux Enjeux de la réglementation Qualité

Plus en détail

REGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES

REGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES VILLE DE RAMBOUILLET Service Urbanisme REGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES Dispositions générales : Toute création ou modification d enseigne (sous quelque forme

Plus en détail

Règlement local De Publicité

Règlement local De Publicité Règlement local De Publicité Vu pour être annexé à l arrêté de Monsieur le Maire de Villers-Cotterêts, en date du : 14 janvier 2009 SOMMAIRE TITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES APPLICABLES DANS TOUTES LES

Plus en détail

Règlement local de publicité

Règlement local de publicité Commune de Rousset Règlement local de publicité Partie réglementaire Commune de Rousset (13790) Règlement Local de Publicité 1 CHAPITRE I. DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 1.1 APPLICATION DU CONTEXTE LEGISLATIF

Plus en détail

Réglementation relative à l'affichage publicitaire. Communes comprises dans le périmètre du parc naturel régional du Morvan

Réglementation relative à l'affichage publicitaire. Communes comprises dans le périmètre du parc naturel régional du Morvan Code de l'environnement Communes comprises dans le périmètre du parc naturel régional du Morvan Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (loi Grenelle 2) Décret du 30 janvier

Plus en détail

Règlement communal de publicité, 7.a.8 enseignes et pré-enseignes

Règlement communal de publicité, 7.a.8 enseignes et pré-enseignes Règlement communal de publicité, 7.a.8 enseignes et pré-enseignes P.L.U. approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 27 septembre 2010 REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES

Plus en détail

1/ Qu est-ce qu une publicité, une enseigne, une pré-enseigne? AMURE 2012

1/ Qu est-ce qu une publicité, une enseigne, une pré-enseigne? AMURE 2012 Société Amure Aménagement Urbanisme Environnement Paysage 38 rue Dunois 1 75647 PARIS cedex 13 01 53 79 14 54 2 Le Code de l Environnement : articles L 581-1 1 à L 581-44 et R 581-11 à R 581-88 88 1/ Qu

Plus en détail

Affichage publicitaire et cadre de vie

Affichage publicitaire et cadre de vie Affichage publicitaire et cadre de vie 4- La réglementation nationale Les enseignes Contact DDT : Isabelle SCHMITT-chargée de mission Paysage et Publicité Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Les enseignes

Plus en détail

Charte de l'affichage publicitaire du Pays Marennes Oléron Fiche pratique n 2 Juillet 2011 mise à jour novembre 2012

Charte de l'affichage publicitaire du Pays Marennes Oléron Fiche pratique n 2 Juillet 2011 mise à jour novembre 2012 La réglementation sur l'affichage publicitaire est complexe et nous en proposons ici une synthèse orientée sur les préoccupations des organisateurs d'évènements culturels et touristiques. Elle ne remplace

Plus en détail

Réglementation de la publicité extérieure

Réglementation de la publicité extérieure Réglementation de la publicité extérieure Réunions d information : - 14 Mai, Vallon Pont d Arc - 16 Mai, Ucel - 21 Mai, La Voulte sur Rhône - 4 Juin, St Jean de Muzols Sommaire Quelques définitions : enseignes,

Plus en détail

ARRETE REGLEMENTANT LA PUBLICITE EXTERIEURE SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

ARRETE REGLEMENTANT LA PUBLICITE EXTERIEURE SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE ARRETE REGLEMENTANT LA PUBLICITE EXTERIEURE SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE LE MAIRE DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE, Vu le Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

Enquête publique sur le règlement local de publicité. Notice explicative Illustrations

Enquête publique sur le règlement local de publicité. Notice explicative Illustrations Enquête publique sur le règlement local de publicité Notice explicative Illustrations 1 Sont concernés par la réglementation, les dispositifs visibles de toute voie ouverte à la circulation publique, qu

Plus en détail

fiche de cas n 18 Règles générales concernant les enseignes

fiche de cas n 18 Règles générales concernant les enseignes Réglementation relative à la publicité applicable au 1er juillet 2012 Présentation adaptée à la configuration démographique du département de la Manche Les autorisations nécessaires Article L581-18 du

Plus en détail

Règlement local de la publicité, des enseignes et des pré-enseignes

Règlement local de la publicité, des enseignes et des pré-enseignes Commune d Enghien les Bains (Val d Oise) Règlement local de la publicité, des enseignes et des pré-enseignes (Chapitre 1 er Titre VIII Livre V du code de l environnement) Élaboré par le groupe de travail

Plus en détail

Ville de NEUILLY-SUR-MARNE REGLEMENTATION COMMUNALE DE LA PUBLICITE ET DES ENSEIGNES. ARRETE URB 2010-243 du 14 octobre 2010

Ville de NEUILLY-SUR-MARNE REGLEMENTATION COMMUNALE DE LA PUBLICITE ET DES ENSEIGNES. ARRETE URB 2010-243 du 14 octobre 2010 Ville de NEUILLY-SUR-MARNE REGLEMENTATION COMMUNALE DE LA PUBLICITE ET DES ENSEIGNES ARRETE URB 2010-243 du 14 octobre 2010 SOMMAIRE Article 1 : Réglementation spéciale Article 2 : Définitions légales

Plus en détail

PLU Ville d Anglet 5- ANNEXES 5I - REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE. Obras architectes. Approuvé le 14 Juin 2013

PLU Ville d Anglet 5- ANNEXES 5I - REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE. Obras architectes. Approuvé le 14 Juin 2013 PLU Ville d Anglet 5- ANNEXES 5I - REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Approuvé le 14 Juin 2013 Obras architectes ARRETE N 2006/1035 PORTANT REGLEMENT COMMUNAL DE PUBLICITE SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE D ANGLET

Plus en détail

Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014

Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014 Ville de Marly-le-Roi Yvelines Réunion de lancement d'étude 8 octobre 2014 Société Amure Aménagement Urbanisme Environnement Paysage 38 rue Dunois 75647 PARIS cedex 13 01 53 79 14 54 1 2 1/ Présentation

Plus en détail

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE - ZPA. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE AUTORISEE

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE - ZPA. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE AUTORISEE REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE AUTORISEE 54 XI. REGLEMENTATION de la ZONE de PUBLICITE AUTORISEE Article 44 : Situation géographique Cette zone comprend des lieux ciblés hors agglomération (entrée

Plus en détail

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine)

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) R èglement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Chapitre I du Titre VIII Livre V du Code de l Environnement élaboré par

Plus en détail

REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE AUTORISEE BIS

REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE AUTORISEE BIS REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE AUTORISEE BIS 65 XII. REGLEMENTATION de la ZONE de PUBLICITE AUTORISEE BIS Article 51 : Situation géographique Cette zone comprend des lieux ciblés hors agglomération

Plus en détail

Nom de la nouvelle enseigne :... Nom de l enseigne précédente :... Adresse des travaux :.. Référence cadastrale : Nom :... Prénom :.. Adresse :..

Nom de la nouvelle enseigne :... Nom de l enseigne précédente :... Adresse des travaux :.. Référence cadastrale : Nom :... Prénom :.. Adresse :.. DEMANDE D ENSEIGNE Numéro d enregistrement (cadre réservé à l administration) : Nom de la nouvelle enseigne :...... Nom de l enseigne précédente :....... Adresse des travaux :...... Référence cadastrale

Plus en détail

Ville D Auray GUIDE D APPLICATION DES ENSEIGNES EN ZPR0 ET DANS LA PARTIE DE LA ZPR1 SITUEE EN ZPPAUP

Ville D Auray GUIDE D APPLICATION DES ENSEIGNES EN ZPR0 ET DANS LA PARTIE DE LA ZPR1 SITUEE EN ZPPAUP Cyprim 24 bd Mourain du Patis 85300 Challans tél : 02.51.93.03.52 contact@cyprim.fr www.cyprim.fr Ville D Auray GUIDE D APPLICATION DES ENSEIGNES EN ZPR0 ET DANS LA PARTIE DE LA ZPR1 SITUEE EN ZPPAUP 0.

Plus en détail

RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ

RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ Département de la Gironde Commune de Sainte Eulalie RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ PIÈCE 1 : RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ PARTIE ECRITE PROCEDURE PRESCRIPTION PROJET ARRETE APPROBATION ELABORATION RLP 30.06.2011

Plus en détail

REGLEMENT DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES DE LA VILLE D ANGOULEME

REGLEMENT DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES DE LA VILLE D ANGOULEME REGLEMENT DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES DE LA VILLE D ANGOULEME LE MAIRE D ANGOULEME, VU le Code des Communes VU le Code de l Urbanisme VU la loi n 79.1150 du 29 décembre 1979 relative

Plus en détail

OBJET : ARRÊTÉ PORTANT REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITÉ, DES ENSEIGNES ET PRÉ ENSEIGNES SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE ROSCOFF

OBJET : ARRÊTÉ PORTANT REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITÉ, DES ENSEIGNES ET PRÉ ENSEIGNES SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE ROSCOFF DEPARTEMENT DU FINISTERE 2011-08-10 MAIRIE DE ROSCOFF - ARRÊTÉ MUNICIPAL - OBJET : ARRÊTÉ PORTANT REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITÉ, DES ENSEIGNES ET PRÉ ENSEIGNES SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE ROSCOFF

Plus en détail

I) exposé des motifs :

I) exposé des motifs : Ville de Beaune Réglementation de la publicité et des enseignes Adopté le 7 novembre 2005 par le groupe de travail Modifié après avis de la commission des sites I) exposé des motifs : Le principe général

Plus en détail

Ville de Plaisir REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

Ville de Plaisir REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département des Yvelines Ville de Plaisir REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 3 : annexes version projet Document réalisé en 2015 par le bureau d études Go Pub Sommaire Lexique... 3 Arrêté fixant les limites

Plus en détail

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique Évolution et impacts de la nouvelle réglementation pour les gestionnaires de voirie

Plus en détail

LES DISPOSITIONS POUR LA PUBLICITE, LES ENSEIGNES,

LES DISPOSITIONS POUR LA PUBLICITE, LES ENSEIGNES, Page 1 sur 5 Rappel La loi portant Engagement National pour l Environnement du 12 Juillet 2010 (loi ENE), dite loi Grenelle 2 a réformé, entre autres, la réglementation nationale sur la publicité extérieure.

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PRE-ENSEIGNES DE LA VILLE D'ALBERTVILLE

REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PRE-ENSEIGNES DE LA VILLE D'ALBERTVILLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ARRÊTÉ MUNICIPAL REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PRE-ENSEIGNES DE LA VILLE D'ALBERTVILLE Arrêté du Maire N du 5 juillet 2011 (1/25) SOMMAIRE PREAMBULE Page 5 Définitions

Plus en détail

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame F 3 20.01 du 11 octobre 2000 (Entrée en vigueur : 20 octobre 2000) Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 40

Plus en détail

Connaître la nouvelle réglementation

Connaître la nouvelle réglementation Affichage publicitaire novembre 2012 Connaître la nouvelle réglementation Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Pourquoi

Plus en détail

Affichage publicitaire et cadre de vie

Affichage publicitaire et cadre de vie Affichage publicitaire et cadre de vie 2- La Réglementation Nationale de la Publicité Contact DDT : Isabelle SCHMITT-chargée de mission Paysage et Publicité Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE La réglementation

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE L AFFICHAGE EXTERIEUR

GUIDE TECHNIQUE DE L AFFICHAGE EXTERIEUR GUIDE TECHNIQUE DE L AFFICHAGE EXTERIEUR (PUBLICITE, ENSEIGNES, PRE-ENSEIGNES) Mairie de Doullens 2 avenue Foch BP 100 86 80 600 DOULLENS GUIDE TECHNIQUE DE L AFFICHAGE EXTERIEUR (PUBLICITE, ENSEIGNES,

Plus en détail

Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Département de la Seine-Maritime Commune de Petit-Quevilly REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Tome 3 : Annexes Version pour concertation Sommaire Titre 1 : Lexique... 3 Titre 2 : Zonage du RLP de Petit-Quevilly...

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA PUBLICITÉ, AUX ENSEIGNES ET PRÉENSEIGNES SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE ET PLAN DE JALONNEMENT

LA RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA PUBLICITÉ, AUX ENSEIGNES ET PRÉENSEIGNES SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE ET PLAN DE JALONNEMENT LA RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA PUBLICITÉ, AUX ENSEIGNES ET PRÉENSEIGNES SIGNALISATION D INFORMATION LOCALE ET PLAN DE JALONNEMENT LA RÉGLEMENTATION DES ENSEIGNES ET PRÉENSEIGNES La loi du 12 juillet 2010

Plus en détail

COMMUNE DE BLAGNAC HAUTE-GARONNE

COMMUNE DE BLAGNAC HAUTE-GARONNE REGLEMENT DE LA PUBLICITE des PREENSEIGNES et des ENSEIGNES COMMUNE DE BLAGNAC HAUTE-GARONNE LE MAIRE DE LA VILLE DE BLAGNAC, VU le Code des Collectivités Territoriales, VU le Code de l Environnement,

Plus en détail

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE Le Maire de la Commune de Neuville-en-Ferrain, Vu les articles L. 581-1 à L.581-45 du Code de l Environnement (codification de la loi 79-1150 du 29 décembre 1979) relatifs

Plus en détail

Ville du PLESSIS ROBINSON ( Hauts de Seine )

Ville du PLESSIS ROBINSON ( Hauts de Seine ) Ville du PLESSIS ROBINSON ( Hauts de Seine ) Chapitre 1er Titre VIII Livre V du code de l environnement Révision du règlement local de publicité Présentation DIAGNOSTIC : 17 avril 2015 Service URBANISME

Plus en détail

SAINT-BRICE-SOUS-FORÊT

SAINT-BRICE-SOUS-FORÊT DÉPARTEMENT DU VAL D OISE Ville de SAINT-BRICE-SOUS-FORÊT RÈGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITÉ, DES ENSEIGNES, ET DES PRÉENSEIGNES *********************** Approuvé en Conseil Municipal du 9 juin 2011 Adoption

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE COMMUNE DE BAISIEUX ARRETE DU MAIRE N 0609007

REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE COMMUNE DE BAISIEUX ARRETE DU MAIRE N 0609007 REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE COMMUNE DE BAISIEUX ARRETE DU MAIRE N 0609007 Objet : Règlement local de publicité Vu le code général des collectivités territoriales, Vu les articles L.581-1

Plus en détail

Règles sur les publicités, pré-enseignes, et enseignes

Règles sur les publicités, pré-enseignes, et enseignes Règles sur les publicités, pré-enseignes, et enseignes Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Principes généraux Règlements locaux

Plus en détail

Pornichet. Règlement local de Publicité

Pornichet. Règlement local de Publicité Pornichet Règlement local de Publicité Vu le Code de l Environnement, livre V, titre VIII, parties législative et règlementaire, Vu le Code de l urbanisme, parties législative et règlementaire, Vu le Code

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

Règlement Local de Publicité - Vitré

Règlement Local de Publicité - Vitré Règlement Local de Publicité - Vitré SOMMAIRE III : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX PUBLICITES ET AUX PRE- ENSEIGNES...2 Introduction :... 2 Zones spéciales de publicité :... 2 Article 1 : Publicité...

Plus en détail

VILLE DE GENNEVILLIERS REGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PREENSEIGNES DE LA COMMUNE DE GENNEVILLIERS S O M M A I R E

VILLE DE GENNEVILLIERS REGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PREENSEIGNES DE LA COMMUNE DE GENNEVILLIERS S O M M A I R E VILLE DE GENNEVILLIERS REGLEMENTATION SPECIALE DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET PREENSEIGNES DE LA COMMUNE DE GENNEVILLIERS ARRETE MUNICIPAL S O M M A I R E pages TEXTES VISES ET CONSIDERATIONS... 2 et

Plus en détail

Publicité, enseignes et pré-enseignes

Publicité, enseignes et pré-enseignes Publicité, enseignes et pré-enseignes Le cadre juridique (code de l environnement) Réunion d information du Conseil Départemental octobre 2015 Préfet de la Lozère Une législation ancienne rénovée par la

Plus en détail

Commune de Loos-en-Gohelle Règlement local de publicité

Commune de Loos-en-Gohelle Règlement local de publicité Commune de Loos-en-Gohelle Règlement local de publicité Arrêté publié au recueil des actes administratifs de la commune Commune de Loos-en-Gohelle Arrêté réglementant la publicité extérieure sur le territoire

Plus en détail

Règlement Local de Publicité, enseignes et pré-enseignes, Ville de CLICHY-SOUS-BOIS «AVRIL 2011» Projet n 2 Avril 2011

Règlement Local de Publicité, enseignes et pré-enseignes, Ville de CLICHY-SOUS-BOIS «AVRIL 2011» Projet n 2 Avril 2011 Règlement Local de Publicité, enseignes et pré-enseignes, ****************** Ville de CLICHY-SOUS-BOIS **************** «AVRIL 2011» Projet n 2 Avril 2011 SOMMAIRE SOMMAIRE CHAPITRE I PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

VALBONNE REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PRÉ-ENSEIGNES PRÉAMBULE

VALBONNE REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PRÉ-ENSEIGNES PRÉAMBULE VALBONNE REGLEMENT LOCAL DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PRÉ-ENSEIGNES PRÉAMBULE La commune de Valbonne Sophia Antipolis dispose depuis le 27 janvier 1986 (arrêté N 1707) d un règlement local de la

Plus en détail

ZONES DE PUBLICITÉ RESTREINTE COMMUNE DE TOURLAVILLE

ZONES DE PUBLICITÉ RESTREINTE COMMUNE DE TOURLAVILLE ZONES DE PUBLICITÉ RESTREINTE COMMUNE DE TOURLAVILLE P.L.U. arrêté le : 28 mars 2007 Approuvé le : 19 décembre 2007 Modifié le : Mis en compatibilité le : Mis en révision le : Dernière mise à jour le :

Plus en détail

A R R Ê T É D U M A I R E N 21/2011 Portant Règlement Local de Publicité,

A R R Ê T É D U M A I R E N 21/2011 Portant Règlement Local de Publicité, A R R Ê T É D U M A I R E N 21/2011 Portant Règlement Local de Publicité, Le Maire de la Commune de Grézieu-La-Varenne, Vu le code général des collectivités territoriales, Vu le code de l environnement,

Plus en détail

Ville de FONTAINES-SUR-SAÔNE. Règlement local de la publicité des enseignes et préenseignes

Ville de FONTAINES-SUR-SAÔNE. Règlement local de la publicité des enseignes et préenseignes Ville de FONTAINES-SUR-SAÔNE Règlement local de la publicité des enseignes et préenseignes Le 17 novembre 2004 1 Règlement de la publicité, des enseignes et des préenseignes sur la commune de Fontaines

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail

L A F F I C H A G E P U B L I C I T A I R E D A N S U N P A R C N A T U R E L R E G I O N A L

L A F F I C H A G E P U B L I C I T A I R E D A N S U N P A R C N A T U R E L R E G I O N A L E l é m e n t s d i n f o r m a t i o n L A F F I C H A G E P U B L I C I T A I R E D A N S U N P A R C N A T U R E L R E G I O N A L L o i n 7 9. 1 1 5 0 d u 2 9 d é c e m b r e 1 9 7 9, r e l a t i v

Plus en détail

REGLEMENT INTERCOMMUNAL DE LA PUBLICITE

REGLEMENT INTERCOMMUNAL DE LA PUBLICITE REGLEMENT INTERCOMMUNAL DE LA PUBLICITE POUR AMPLIATIOC Pour là Prcifal fit par l'attacha, Q Vu pour êtra annexé à l'arrête préfectoral n CfS'DfTT J Ti/Ô J en data du 3 of>o BTT La Préfet. Pour la Préfat

Plus en détail

Guide pédagogique illustré

Guide pédagogique illustré Réglementation de la publicité extérieure Commune de Roche-lez-Beaupré Guide pédagogique illustré 1 Septembre 2014 SOMMAIRE I. Notions de base sur le droit de la publicité extérieure P 3 - Textes de référence

Plus en détail