TD R3 : Thermodynamique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TD R3 : Thermodynamique"

Transcription

1 1 TD R3 : Questions de cours Définir les échelles microscopique, mésoscopique et macroscopique Comment s écrit la force de pression Définir une grandeur intensive, une grandeur extensive Donner l équation d état d un gaz parfait, d un gaz de Van der Waals Qu est ce que l énergie interne? Comment est définie la capacité thermique à volume constant, quelles sont ses valeurs pour un GP en monoatomique et diatomique? Dessiner le diagramme (P,T) d équilibre des phases de l eau Dessiner le diagramme de Clapeyron de l eau, le décrire Donner le théorème des moments Donner la définition de quasistatique, réversible, monotherme, isotherme, monobare, isobare, isochore, adiabatique Donner l expression du travail des forces de pression Qu est ce qu un thermostat Citer le 1er principe Donner la définition de l enthalpie Comment est définie la capacité thermique à pression constante Démontrer la relation de Mayer Décrire les sources possibles d irreversibilité Citer le 2eme principe Donner la loi de Laplace Comparer les pentes d une adiabatique et d un isotherme dans le diagramme de Clapeyron Décrire la détente de Joule Gay-lussac, quelles sont ses caractéristiques, calculer la variation d entropie Comment s écrivent le 1er et le 2eme principe pour une machine ditherme cyclique? Dessiner et décrire le diagramme de Raveau Décrire et schématiser un moteur, une PAC, un climatiseur. Déterminer l expression de leur rendement dans le cas réversible Qu est ce que le cycle de Carnot? Qu a-t-il de particulier? Applications directes du cours 1. Théorème des moments (**) Dans le tableau suivant sont regroupés les volumes massiques de l eau liquide (indice L) et de l eau vapeur (indice G) pour différentes températures. θ( C) P sat (bar) v G (m 3.kg 1 ) v L (m 3.kg 1 ) 25 0,03 45,7 1, ,2 7,65 1, ,0 1,55 1, (a) Que peut-on dire de l évolution du volume massique du liquide saturant en fonction de la température? Ce résultat était-il attendu? Qu en est-il pour la vapeur saturante? Quelles sont les conséquences sur la forme des courbes de saturation? (b) Comparer v G et v L pour une température donnée. Quelle hypothèse est-il raisonnable de faire aux faibles températures? Cette hypothèse est-elle toujours valable aux plus hautes températures? Pourquoi?

2 2 (c) On considère une masse m 0 = 100 g d eau sous forme d un mélange diphasé à l équilibre (liquide-vapeur) à la température θ 1 = 25 C, de volume massique v M = 5, 0 m 3.kg 1. Exprimer puis calculer le titre massique en vapeur x 1 vap de ce mélange. Calculer les masses respectives de la phase liquide et de la phase vapeur. (d) On porte ce mélange à une température θ 2 = 60 C sans modifier son volume massique. Déterminer le nouveau titre massique en vapeur x 2 vap. (e) On le porte désormais à une température θ 2 = 100 C, en maintenant son volume massique constant. Sous quelle forme se trouve l eau dans l état final? 2. Enceinte horizontale à deux compartiments (*) On place dans les deux compartiments d une enceinte la même quantité n de deux gaz parfaits monoatomiques identiques. Ces deux compartiments sont séparés par un piston mobile sans frottements de section S = 200 cm 2. Initialement, les deux gaz ont même température T 0 = 300 K, même volume V 0 = 10, 0 L et même pression P 0 = 10, 0 bar, et le piston est au centre de l enceinte, à l abscisse x = 0. (a) Calculer la quantité de matière n de gaz dans chacun des compartiments. (b) On élève la température du gaz du compartiment de gauche jusqu à T F = 350 K, tout en maintenant la température du compartiment de droite à T 0. Calculer l abscisse x du piston une fois le nouvel état d équilibre atteint. 3. Canette autoréfrigérante (*) À l occasion de la Coupe du Monde de Football 2002, une canette autoréfrigérante a été mise au point. Elle comprend un réservoir en acier contenant un liquide réfrigérant. Lorsqu on ouvre la canette, ce liquide est libéré, il se détend brusquement et se vaporise en traversant une spirale en aluminium qui serpente à travers la boisson à refroidir. Le volume de la boisson à refroidir est L, et l on considèrera pour simplifier qu il s agit d eau de capacité thermique massique c = 4, 18 kj.kg 1.K 1. On considère que le corps réfrigérant est constitué d une masse m r = 60 g de N 2 dont l enthalpie massique de vaporisation est L v = 200 kj.kg 1. Calculer la variation de température de la boisson. 4. Chauffage d une enceinte (**) On considère le système suivant : On suppose que les enceintes contiennent des gaz parfaits et que l enceinte A est parfaitement calorifugée. Les deux enceintes sont séparées par une paroi calorifugée mobile. On note γ = C P C V. On chauffe l enceinte A jusqu à la température T 1 par la résistance chauffante. Les transformations seront considérées comme quasistatiques.

3 3 (a) Déterminer les volumes finaux des deux enceintes ainsi que la pression finale. (b) Calculer la variation d énergie interne de chacune des enceintes A et B ainsi que celle de l ensemble A + B. (c) Quelle est la nature de la transformation de l enceinte B? En déduire le travail échangé entre les enceintes A et B et le transfert thermique Q 1 échangé entre B et le thermostat. (d) Déterminer le transfert thermique Q 2 fourni par la résistance. 5. Mise à l équilibre (**) Une enceinte indéformable aux parois calorifugées est séparée en deux compartiments par une cloison étanche de surface S, mobile et diatherme. Les deux compartiments contiennent chacun un gaz parfait. Dans l état initial, le gaz du compartiment 1 est dans l état (T = 300 K, P 1 = 1 bar, V = 1 L), le gaz du compartiment 2 dans l état (T, 2P 1, V ). Une cale bloque la cloison mobile. On enlève la cale et on laisse le système atteindre un état d équilibre. (a) Déterminer l état final. (b) Calculer l entropie créée. 6. Fonte de glace dans l eau (*) Dans un récipient parfaitement calorifugé, on met un morceau de glace à la température de 0 C dans un kilogramme d eau liquide initialement à la température de 20 C. On donne la capacité thermique massique de l eau liquide c = 4, J.K 1.kg 1 et l enthalpie massique de fusion de la glace fus h = J.kg 1. (a) Déterminer la masse minimale de glace nécessaire pour que l eau soit à la température de 0 C dans l état final. (b) Calculer dans ce cas la variation d entropie S 1 de l eau initialement à l état liquide. (c) Calculer également la variation d entropie S 2 de l eau initialement sous forme de glace. (d) En déduire le bilan d entropie de la transformation et conclure sur son caractère irréversible. 7. Moteur de Stirling (**) Un moteur fonctionne entre une source chaude de température T C = 450 K et une source froide de température T F = 300 K. L agent thermique, constitué de n moles de gaz parfait de coefficient γ = C P C V = 1, 40, décrit de manière quasi-statique le cycle suivant : AB : compression à la température T F de la source froide CD : détente à la température T C de la source chaude BC et DA : isochores respectivement aux volumes V 1 et V 2 On donne R = 8, 31 J.K 1.mol 1 et α = V 2 V 1 = 2, 00 (taux de compression). (a) Représenter le cycle de ce moteur en diagramme de Clapeyron. (b) Identifier les étapes non réversibles. (c) Calculer les différents transferts thermiques reçus par le gaz au cours du cycle. (d) Définir puis exprimer le rendement η du moteur. (e) Afin d améliorer le rendement du moteur, on utilise un dispositif qui permet d éviter les échanges thermiques avec l extérieur en dehors des deux phases isothermes. Calculer le nouveau rendement du moteur η. Commenter le résultat obtenu

4 4 Approfondissement 1. Turbine d un réacteur à eau pressurisée (REP) Le parc de production nucléaire français est constitué de centrales de la filière REP : On étudie l eau circulant en circuit fermé dans le circuit secondaire. On propose de modéliser son évolution, au prix de quelques approximations, par le cycle suivant, où le fluide est en écoulement supposé stationnaire : État A : l eau qui sort du condenseur est liquide sous la pression P 1 et à la température T 1. Évolution AB : elle subit dans la pompe une compression pendant laquelle sa température ne varie presque pas. On négligera les échanges thermiques lors de cette compression qui l amène à l état B, de température T 1 et de pression P 2. Évolution BD : elle passe ensuite dans un échangeur qui permet les transferts thermiques entre le circuit primaire et le circuit secondaire. On peut décomposer en deux transformations ce qui se passe alors : l eau liquide s échauffe de manière isobare (sous la pression P 2 ) jusqu à l état C (pression P 2, température T 2 ; l eau liquide se vaporise entièrement, jusqu à l état D, à la pression P 2 et température T 2. Évolution DE : la vapeur d eau se détend de manière réversible dans une turbine calorifugée jusqu à la pression P 1 et la température T 1 (état E). Durant cette détente, une fraction (1 x) de l eau redevient liquide, et x reste gazeuse : x est donc le titre en vapeur dans l état E. Évolution EA : la vapeur restant se condense à la température T 2. Dans le tableau suivant, on donne pour l eau à 293 K et 573 K, la pression de vapeur saturante P sat en bar, les volumes massiques v L du liquide et v G de la vapeur en m 3.kg 1, les enthalpies massiques h L du liquide et h G de la vapeur en kj.kg 1 et enfin les enthalpies massiques s L du liquide et s G de la vapeur en kj.k 1.kg 1. T (K) P sat v L v G h L h G s L s G 293 0,023 (P 1 ) ,3 8, (P 2 ) 1, , ,0 La masse molaire de l eau est M eau = 18 g.mol 1. On rappelle la valeur de la constante des gaz parfaits R = 8, 314 J.K 1.mol 1. (a) i. Quelle sont les variations d enthalpie et d entropie d un corps pur lors de sa vaporisation totale? ii. Calculer l entropie massique de l eau liquide, s L (573), à la température de 573 K sous P 2 = 80bar.

5 5 iii. Sachant que la vapeur d eau sous une pression P 1 = 0, 023 bar et à la température de 293 K peut être considérée comme un gaz parfait, calculer son volume massique v G. (b) Tracer le cycle de l eau sur un diagramme de Clapeyron (P, v) en plaçant les points correspondant aux états A, B, C, D et E. (c) i. Démontrer que la transformation DE est isentropique. ii. Calculer le titre en vapeur dans l état E. (d) On notera w a le travail massique utile reçu par l alternateur de la part d un masse unité de fluide passant dans la turbine (on négligera tout frottement). Calculer la valeur numérique de w a. (e) i. Pour l eau liquide, la capacité thermique massique est c = 4, 2 kj.k 1.kg 1. Calculer le transfert thermique massique reçu par le fluide dans l échangeur du circuit primaire q BD. ii. On définit l efficacité e = w a q BD. La calculer. Que néglige-t-on dans cette définition? iii. Calculer l efficacité maximale qu on aurait pu avoir avec les mêmes sources. Quelle conclusion peut-on en tirer? Élements de réponse 1. (a) v L ne varie presque pas (liquide indilatable, courbe d ébullition très verticale en diagramme de Clapeyron) (b) v L v G, on peut négliger v L devant v G tant qu on est loin du point triple. (c) x 1 vap = 0, 11 ; m L = 89 g ; m V = 11 g (d) x 2 vap = 0, 65 ; (e) vapeur sèche. 2. (a) n = P 0V 0 ; AN : n = 4, 01 mol RT 0 (b) x = V 0 T F T 0 S T F + T 0 3. T f T i = m rl v m eau c = 8, 7 C 4. P f = R(T 0 + T 1 ) ; U A+B = R 2V 0 γ 1 (T 1 T 0 ) ; W B (isot ) = RT 0 ln T 1 + T 0 ; Q 1 = W ; 2T 0 Q 2 = R γ 1 (T 1 T 0 ) + RT 0 ln T 1 + T 0. 2T 0 5. T = T ; V 1 = V 3 ; V 2 = 2V 3 ; P = P 1 + P 2 ; 2 S c = n 1 R ln 2V 1 V + n 2 R ln 2V 2 V = 2, J.K 1 (transformation irréversible) 6. m = 250 g ; S 1 = M e c ln T f = 297 J.K 1 ; S 2 = m fush = 308 J.K 1 ; T i T 0 S 1 + S 2 = S c = 11 J.K 1 > 0, la transformation est irréversible. 7. AB et CD sont réversibles, BC et DA irréversibles ; Q AB = nrt F ln α < 0 et Q CD = nrt C ln α > 0 ; η = W cycle = (γ 1)(T C T F ) ln α Q BC + Q CD T C T F + (γ 1)T C ln α = 0, 15 ; η = 1 T F T C = 0, H = m vap h, S = m vap s = m vaph ; s L = 3, 2 kj.k 1.kg 1 ; v G (293) = 58, 8 m 3.kg 1 T S D = S E ; x = 0, 68 ; w a = h D h E = 1, J.kg 1 ; q BD = h D h B = 2, J.kg 1

6 6 e = 0, 40 ; e C = 1 T 1 T 2 = 0, 49

TD n 30 : Machines thermiques. 1 Compression avec changement d état (rév. MPSI) 2 Compresseur adiabatique

TD n 30 : Machines thermiques. 1 Compression avec changement d état (rév. MPSI) 2 Compresseur adiabatique MP1 Lycée Janson de Sailly TD n 30 : Machines thermiques On rappelle l expression de l entropie massique d un gaz parfait de masse molaire M, en fonction de la température T et de la pression P : s(t,p)=c

Plus en détail

Machines thermiques. Exercice 1 : Cycle de Lenoir d un récepteur thermique

Machines thermiques. Exercice 1 : Cycle de Lenoir d un récepteur thermique Machines thermiques Exercice 1 : Cycle de Lenoir d un récepteur thermique Une mole de gaz parfait, caractérisé par le coefficient 𝛾 = 𝐶 /𝐶 constant, subit les transformations suivantes : - une détente

Plus en détail

D.S. N o 8 DE PHYSIQUE

D.S. N o 8 DE PHYSIQUE P.C.S.I. 1 et 2 D.S. N o 8 DE PHYSIQUE Les problèmes sont indépendants, vous les traiterez dans l ordre de votre choix. I. Moteur de Stirling On considère n = 40 mmol d helium, assimilable à un gaz parfait

Plus en détail

DS n o 7 Samedi 03 mai mars 2014

DS n o 7 Samedi 03 mai mars 2014 DS n o 7 Samedi 03 mai mars 2014 I Étude du système liquide-vapeur Les parties A, B et C sont, dans une très large mesure, indépendantes les unes des autres. Ce problème a pour objectif l étude du système

Plus en détail

Exercices de THERMODYNAMIQUE

Exercices de THERMODYNAMIQUE Université Paul Sabatier L2 SPI - EEA Exercices de THERMODYNAMIQUE 1. 1 kg d air, considéré comme un gaz parfait, se trouve dans l état A de coordonnées thermodynamiques p A = 10 5 Pa, T A = 300K. A partir

Plus en détail

pour que l on obtienne, en aval du détendeur, un mélange diphasé. 2) Calculer le titre liquide en aval si x (kj.k -1.kg -1 ) s vap (kj.k -1.

pour que l on obtienne, en aval du détendeur, un mélange diphasé. 2) Calculer le titre liquide en aval si x (kj.k -1.kg -1 ) s vap (kj.k -1. FICHE TD 7 MACHINES AVEC CHANGEMENT D ETAT EXERCICE 1 On fait subir à de l eau une détente de Joule Thomson : détente adiabatique, en régime permanent à travers une paroi semi poreuse, sans partie mobile.

Plus en détail

Changement d états. volumique de l eau liquide : ρ eau = 1000g.L 1 ; enthalpie de vaporisation de l eau à 50 C : = 3 e.

Changement d états. volumique de l eau liquide : ρ eau = 1000g.L 1 ; enthalpie de vaporisation de l eau à 50 C : = 3 e. Changement d états Ex-T6.1 Apéritif Un glaçon flotte à la surface de l eau dans un verre. Que peut-on en conclure quant à la masse volumique de l eau solide et celle de l eau liquide? Lorsque le glaçon

Plus en détail

PCSI T1. Le gaz parfait monoatomique.

PCSI T1. Le gaz parfait monoatomique. T1. Le gaz parfait monoatomique. 1. Etat gazeux. 1.1. Ordre de grandeur. Forces intermoléculaires. 1.2. Distribution des vitesses. i) Décomposition du mouvement. ii) Chaos moléculaire. Isotropie de la

Plus en détail

PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique

PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique Notions et contenus Capacités exigibles 1. Descriptions microscopique et macroscopique d un système à l'équilibre Échelles microscopique, mésoscopique, et macroscopique.

Plus en détail

TD P16 : premier principe

TD P16 : premier principe exercice 1 : travail reçu par un gaz TD P16 : premier principe Un piston de section S peut coulisser sans frottement dans le cylindre. On considère une mole de gaz (CO 2 ) enfermé dans le cylindre. Le

Plus en détail

Révisions Thermodynamique TSI2_2015_2016. Exercice 1 : TSI 2006

Révisions Thermodynamique TSI2_2015_2016. Exercice 1 : TSI 2006 Exercice : TSI 2006 Exercice 2 : Chaudière + pompe à chaleur (livre de TSI) On souhaite maintenir la température d une serre à la valeur constante =293. L air extérieur est à la température =283. Dans

Plus en détail

Révisions de thermodynamique de première année. 2 Questions de cours classiques sur le premier principe

Révisions de thermodynamique de première année. 2 Questions de cours classiques sur le premier principe TD - Révisions de thermodynamique de première année STATIQUE DES FLUIDES 1 Barrage 1. Déterminer la force de pression s exerçant par l air sur un barrage droit, vertical, de hauteur h et de largeur L.

Plus en détail

PC - TD Révisions de thermodynamique de sup 1

PC - TD Révisions de thermodynamique de sup 1 Rappels de cours PC - TD Révisions de thermodynamique de sup 1 Les principes de la thermodynamique 1. Énoncer le premier principe de la thermodynamique. 2. Rappeler le principe de la détente de Joule gay

Plus en détail

DM N 2 - Révisions de thermodynamique - PSI*

DM N 2 - Révisions de thermodynamique - PSI* DM N 2 - Révisions de thermodynamique - PSI* À rendre le 5 octobre à 10 h année 2018/2019 1 1 Problème : Autour de l eau 1.1 Propriétés physiques de l eau 1.1.1 Quelques propriétés de la glace 1. Dessiner

Plus en détail

Devoir 2 - Pour le 22 septembre

Devoir 2 - Pour le 22 septembre PC Dupuy de Lôme 2014-2015 Physique Devoir 2 - Pour le 22 septembre Les calculatrices sont autorisées Les deux problèmes sont indépendants et ont sensiblement le même poids. PROBLEME A : THERMODYNAMIQUE

Plus en détail

PT : DS de Physique-Chimie n 4

PT : DS de Physique-Chimie n 4 PT : DS de Physique-Chimie n 4 Durée : 2 heures Vous êtes priés de faire attention à la présentation et à la rédaction. Tout résultat non justifié ne sera pas pris en compte. Partie Physique : Réacteur

Plus en détail

I. Deux chemins. II. Détente d un gaz parfait

I. Deux chemins. II. Détente d un gaz parfait P.C.S.I. 2 Exercices sur le premier principe de thermodynamique I. Deux chemins On considère n = 0, 5 mol d un gaz parfait diatomique enfermé dans un cylindre subissant une transformation de l état 1:

Plus en détail

1 La machine ditherme de Carnot

1 La machine ditherme de Carnot T7: MACHINES THERMIQUES 1 La machine ditherme de Carnot 1.1 Diagramme de Clapeyron Adiabatique et isotherme : Pour un gaz parfait en évolution isotherme d où P V = nrt = constante dp P + dv V = 0 ( ) P

Plus en détail

Thermodynamique. DM n 4

Thermodynamique. DM n 4 Thermodynamique MP DM n 4 Problème I : Pompe à chaleur géothermique (CCP MP 2014) Ce problème traite de l étude d une pompe à chaleur (PAC) géothermique. Après quelques rappels et généralités, nous aborderons

Plus en détail

Licence de Physique et Applications. Année

Licence de Physique et Applications. Année Partiel de thermodynamique Uniquement une fiche de synthèse A4 recto-verso manuscrite et une calculatrice sont autorisées pendant l épreuve Porter une attention particulière à la qualité de la rédaction

Plus en détail

SERIE D EXERCICES 26 : THERMODYNAMIQUE : DEUXIEME PRINCIPE

SERIE D EXERCICES 26 : THERMODYNAMIQUE : DEUXIEME PRINCIPE Nathalie an de Wiele - hysique Sup CSI - Lycée les Eucalyptus - Nice Série d exercices 6 SERIE D EXERCICES 6 : HERMODYNAMIQUE : DEUXIEME RINCIE ression et température thermodynamiques. Exercice.. On se

Plus en détail

PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique

PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique Notions et contenus Capacités exigibles 1. Descriptions microscopique et macroscopique d un système à l'équilibre Échelles microscopique, mésoscopique, et macroscopique.

Plus en détail

PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique. la pression est proportionnelle à la masse des Vitesse quadratique moyenne.

PROGRAMME DE 1ère ANNEE 2. Thermodynamique. la pression est proportionnelle à la masse des Vitesse quadratique moyenne. PROGRMME DE 1ère NNEE 2. Thermodynamique Notions et contenus Capacités exigibles 1. Descriptions microscopique et macroscopique d un système à Échelles microscopique, l'équilibre mésoscopique, et Définir

Plus en détail

Problème 1 THERMODYNAMIQUE. DM 9 pour le 31 mai

Problème 1 THERMODYNAMIQUE. DM 9 pour le 31 mai DM 9 pour le 3 mai THERMODYNAMIQUE Problème L objectif de ce problème est l étude de différentes détentes d un gaz réel et d un gaz parfait. Les parties B et C d une part, D et E d autre part ne sont pas

Plus en détail

E THERMODYNAMIQUE. L.PIETRI Cahier de Classe PCSI 2 Lycée Loritz

E THERMODYNAMIQUE. L.PIETRI Cahier de Classe PCSI 2 Lycée Loritz E THERMODYNAMIQUE Chapitre I : Qu est ce que la thermodynamique I L historique de la thermodynamique I-1) Les trois concepts primordiaux I-2) De l antiquité à Lavoisier I-2-1 Repérage de la température

Plus en détail

TD n 2 : Révisions de thermo et compléments

TD n 2 : Révisions de thermo et compléments TD n 2 : Révisions de thermo et compléments Exercice 1 : Cycle L état initial d une mole de gaz parfait est caractérisé par P 0 = 2.10 5 Pa et V 0 = 14 L. On fait subir successivement à ce gaz les transformations

Plus en détail

1 + Q F Q C 1 + T F T C T F T C

1 + Q F Q C 1 + T F T C T F T C 1 Résumé de cours Compléter le tableau suivant pour les machines dithermes : Moteur Réfrigérateur Pompe à chaleur Signe de W - + + Signe de Q C + + + Signe de Q F - - - Énergie utile W Q F Q C Énergie

Plus en détail

, enthalpie du mélange H 1, énergie interne U 1 et entropie S 1.

, enthalpie du mélange H 1, énergie interne U 1 et entropie S 1. FICHE TD 3 DIAGRAMMES D ETATS DES FLUIDES REELS PURS EXERCICE 1 Cet exercice porte sur l exploitation du diagramme (T,s) de l eau donné à la fin de l énoncé (page 5) 1) L eau bout à une température de

Plus en détail

Machines Thermiques Diagrammes (logp,h) et (T,S)

Machines Thermiques Diagrammes (logp,h) et (T,S) Machines Thermiques Diagrammes (logp,h) et (T,S) 1. Diagrammes (logp,h) 1.1. Présentation du diagramme monophasé de l air 1.2. Application à l étude d un compresseur 1.3. Diagramme diphasé : application

Plus en détail

masse dm entrant à t Le fluide étudié est un fréon qui évolue dans un réfrigérateur. Il subit quatre évolutions successives formant un cycle :

masse dm entrant à t Le fluide étudié est un fréon qui évolue dans un réfrigérateur. Il subit quatre évolutions successives formant un cycle : DM31 Réfrigérateurs I Réfrigérateur à fréon 1) Question Préliminaire : On note (Σ) le système ouvert constitué d une «machine»(compresseur, Évaporateur,... ) et du fluide (fréon) qu elle contient. On lui

Plus en détail

Thermodynamique. 3) Evolution d un piston adiabatique ou diatherme :

Thermodynamique. 3) Evolution d un piston adiabatique ou diatherme : 1 Thermodynamique 1) Compressions isothermes d un gaz parfait : On considère un cylindre droit, dont la base a une surface S = 100 cm 2, fermé par un piston mobile sans frottement et de masse négligeable

Plus en détail

Prévoir le sens d évolution d une transformation ; irréversibilité Le second principe de la thermodynamique. Table des matières.

Prévoir le sens d évolution d une transformation ; irréversibilité Le second principe de la thermodynamique. Table des matières. Chapitre 23 Prévoir le sens d évolution d une transformation ; irréversibilité Le second principe de la thermodynamique Table des matières 1 Prévoir le sens d évolution d une transformation thermodynamique

Plus en détail

Feuille d exercices n 24 : Premier principe de la thermodynamique

Feuille d exercices n 24 : Premier principe de la thermodynamique Feuille d exercices n 24 : Premier principe de la thermodynamique 1 - Transformations d un gaz parfait Exercice 1 : Détente de diazote : (d après CCP PC 2006) Le diazote est assimilé à un gaz parfait diatomique.

Plus en détail

1 Thermodynamique des machines cycliques dithermes

1 Thermodynamique des machines cycliques dithermes Lycée Naval, Sup 2. Thermodynamique. 05. Machines thermiques Machines thermiques Thermodynamique des machines cycliques dithermes On s intéresse à un système (Σ) fermé évoluant de façon cyclique en recevant

Plus en détail

TD4 Thermodynamique TSI 2

TD4 Thermodynamique TSI 2 TD 4 : Modélisation du corps pur Exercice 1 : Etude thermochimique de la combustion A) Entraînement : Calculer les enthalpies standards des réactions suivantes à 300 K après avoir attribué les bons coefficients

Plus en détail

TD 22 Machines thermiques

TD 22 Machines thermiques hermodynamique D 22 Machines thermiques Exercice uestion de cours eut-on réaliser un moteur thermique, une machine frigorifique, ou une pompe à chaleur (pompe thermique) à partir d un fluide décrivant

Plus en détail

Devoir surveillé 8 Liquéfaction de l hélium à l aide d un moteur Stirling

Devoir surveillé 8 Liquéfaction de l hélium à l aide d un moteur Stirling Devoir surveillé 8 Liquéfaction de l hélium à l aide d un moteur Stirling Vendredi 27 juin - 3h Si au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, il le signale sur

Plus en détail

DM28 Moteur et détente de l hélium

DM28 Moteur et détente de l hélium DM28 Moteur et détente de l hélium I Cycle moteur [Véto 200] Attention : une grande attention sera portée à la qualité des applications numériques les donner avec 3 ou 4 chiffres significatifs) Un moteur

Plus en détail

Chapitre T6 : Changement d état

Chapitre T6 : Changement d état Chapitre T6 : Changement d état Sublimation Fusion Vaporisation Solide Liquide Gaz Solidification Liquéfaction Condensation I. Équilibre d un corps pur sous deux phases I.1. Variance du système La variance

Plus en détail

Thermodynamique. 10 P 1. Dans cet état d équilibre, le gaz occupe un volume V 2 à la température T2.

Thermodynamique. 10 P 1. Dans cet état d équilibre, le gaz occupe un volume V 2 à la température T2. 1 Thermodynamique 1) Compressions monothermes d un gaz parfait : On considère un cylindre droit, dont la base a une surface S = 100 cm 2, fermé par un piston mobile sans frottement et de masse négligeable

Plus en détail

Thermodynamique TD 4 Machines thermiques

Thermodynamique TD 4 Machines thermiques Lycée Kerichen MPSI 2 2013-2014 Thermodynamique TD 4 Machines thermiques Exercice 1: Bilan thermodynamique d'une machine thermique: On considère une mole de gaz carbonique (dioxyde de carbone) initialement

Plus en détail

CIRCUITS EN RÉGIME TRANSITOIRE

CIRCUITS EN RÉGIME TRANSITOIRE CIRCUITS EN RÉGIME TRANSITOIRE I. GÉNÉRALITÉS II. RELATIONS COURANT-TENSION EN RÉGIME VARIAABLE POUR LES DIPÔLES R,L,,C. III.CIRCUIT R, C ( RÉVISION DE TERMINALE) IV. CIRCUIT R, L ( RÉVISION DE TERMINALE)

Plus en détail

UE Thermodynamique /2007

UE Thermodynamique /2007 UE 303 - Thermodynamique - 2006/2007 Contrôle Continu du 08/11/2006. Durée: 1h30mn Exercice 1 : Statique des fluides On suppose que l atmosphère est un gaz parfait en équilibre dans le champ de pesanteur

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées. Les deux problèmes sont indépendants et ont sensiblement le même poids.

Les calculatrices sont autorisées. Les deux problèmes sont indépendants et ont sensiblement le même poids. Les calculatrices sont autorisées Les deux problèmes sont indépendants et ont sensiblement le même poids. PROBLEME A : THERMODYNAMIQUE DANS UN REACTEUR A EAU PRESSURISEE Les réacteurs nucléaires à eau

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE et les corps purs réels

LES PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE et les corps purs réels École Nationale d'ingénieurs de Tarbes Enseignements Semestres 2/2* année 2009-10 Deuxième partie LES PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE et les corps purs réels Exercices Premier principe Exercice 1 : Questions

Plus en détail

TD T7 : CYCLES INDUSTRIELS

TD T7 : CYCLES INDUSTRIELS TD T7 : CYCLES INDUSTRIELS Exercice 1 : Moteur à turbine Le fluide qui circule est de l air, assimilable à un gaz parfait. On donne cp = 1,00 kj.k -1.kg -1 et = 1,40. Le débit massique de l air est Dm

Plus en détail

Thermodynamique MP*1-2015/2016

Thermodynamique MP*1-2015/2016 MP*1-2015/2016 Thermodynamique 1) Compressions isothermes d un gaz parfait : On considère un cylindre droit, dont la base a une surface S = 100 cm 2, fermé par un piston mobile sans frottement et de masse

Plus en détail

TD4 Thermodynamique TSI 2

TD4 Thermodynamique TSI 2 TD 4 : Modélisation du corps pur Exercice 1 : Etude thermochimique de la combustion A) Entraînement : Calculer les enthalpies standards des réactions suivantes à 300 K après avoir attribué les bons coefficients

Plus en détail

Second principe de la thermodynamique. Bilans entropiques. I. Évolution irréversibles de systèmes thermodynamiques

Second principe de la thermodynamique. Bilans entropiques. I. Évolution irréversibles de systèmes thermodynamiques Second principe de la thermodynamique. Bilans entropiques Le premier principe s appuie sur le concept fondamental d énergie. L énergie d un système isolé se conserve. Or l observation courante nous montre

Plus en détail

TD4 Thermodynamique TSI

TD4 Thermodynamique TSI TD 4 : Modélisation du corps pur Exercice 1 : Etude thermochimique de la combustion A) Entraînement : Calculer les enthalpies standards des réactions suivantes à 300 K après avoir attribué les bons coefficients

Plus en détail

TD4 Thermodynamique TSI 2

TD4 Thermodynamique TSI 2 TD 4 : Modélisation du corps pur C) Température de flamme Exercice 1 : Etude thermochimique de la combustion A) Entraînement : Calculer les enthalpies standards des réactions suivantes à 300 K après avoir

Plus en détail

Td thermodynamique 3: 1 er principe de la thermodynamique

Td thermodynamique 3: 1 er principe de la thermodynamique Td thermodynamique 3: 1 er principe de la thermodynamique Exercice 1 ( ) a) Définition de l enthalpie, Que vaut la variation d enthalpie au cours d un cycle et au cours d une évolution monobare? b) Démontrer

Plus en détail

TD00 : thermodynamique première année (correction)

TD00 : thermodynamique première année (correction) Lycée Naval, Spé 2. D00 : thermodynamique première année (correction) hermosup080. Compression (Adapté, oral ESM 2018, **) 1. Les parois permettant les échanges thermiques, à l état d équilibre final :

Plus en détail

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles Partie II : Thermodynamique et mécanique des fluides Chapitre 6 Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles I er et nd principes pour un système ouvert en régime permanent Surface

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE T 5

TRAVAUX DIRIGÉS DE T 5 TRAAUX DIRIGÉS DE T 5 Exercice 1 : Machine frigorifique Un réfrigérateur est constitué essentiellement d un fluide soumis à une série de cycles thermodynamiques. À chaque cycle le fluide extrait de l intérieur

Plus en détail

TD 8 : Systèmes ouverts

TD 8 : Systèmes ouverts 1 TD 8 : Questions de cours Citer le premier principe Citer le deuxième principe Qu est ce qu un système ouvert? Donner l expression du débit massique Comment s écrit le travail des forces de pression

Plus en détail

Problème 1 : Moteur de Stirling (CCP MP 2011) Dans le moteur étudié ici, un gaz se déplace entre deux chambres, à travers un

Problème 1 : Moteur de Stirling (CCP MP 2011) Dans le moteur étudié ici, un gaz se déplace entre deux chambres, à travers un Problème 1 : Moteur de Stirling (CCP MP 2011) Dans le moteur étudié ici, un gaz se déplace entre deux chambres, à travers un régénérateur. Le rôle du régénérateur est primordial pour obtenir une bonne

Plus en détail

DM33 Climatiseur [ENSTIM 2002]

DM33 Climatiseur [ENSTIM 2002] DM33 Climatiseur [ENSTIM 2002] On s intéresse au fonctionnement d un appareil de climatisation, dont le but est de maintenir une température constante (T 0 20 C) dans un local été comme hiver. Le climatiseur

Plus en détail

Physique-chimie DS 3

Physique-chimie DS 3 Devoir Surveillé Physique-chimie DS 3 Les parties I et II ne sont pas indépendantes. Les parties III et IV sont indépendantes du reste du sujet. Poids relatif des différentes parties dans le barème : I

Plus en détail

Pôle Joliot-Curie Chateaubriand Samedi 18 juin 2016 PCSI 1, 2 & 3. Devoir surveillé n o 8. Thermodynamique

Pôle Joliot-Curie Chateaubriand Samedi 18 juin 2016 PCSI 1, 2 & 3. Devoir surveillé n o 8. Thermodynamique Pôle Joliot-Curie Chateaubriand Samedi 18 juin 2016 PCSI 1, 2 & 3 Devoir surveillé n o 8 Thermodynamique La durée de l épreuve est de 3 heures. Les candidats ne sont pas autorisés à sortir avant la fin

Plus en détail

EXERCICES Thermodynamique 2 Transition de phase des corps purs

EXERCICES Thermodynamique 2 Transition de phase des corps purs EXERCICES Thermodynamique 2 Transition de phase des corps purs Th2 1 Vaporisation irréversible de l'eau dans le vide Dans une enceinte initialement vide de volume constant V 0 = 400 litres thermostatée

Plus en détail

I - Modélisation du cycle frigorifique

I - Modélisation du cycle frigorifique I - Modélisation du cycle frigorifique L'objectif de cette partie est de s approprier un modèle thermodynamique simple du fonctionnement de la machine et de pointer les facteurs affectant son efficacité.

Plus en détail

Deuxième principe DEUXIEME PRINCIPE

Deuxième principe DEUXIEME PRINCIPE DEUXIEME PRINCIPE Formulaire : Entropie du gaz parfait : S = n C vm Ln T + n R Ln V + cte = n C pm Ln T - n R Ln P + cte = n C pm Ln V + n C vm Ln P + cte Entropie d une phase condensée : S CLnT + cte

Plus en détail

Activité : diagramme (p, h)

Activité : diagramme (p, h) Activité : diagramme (p, h) 1. Diagramme (p, h) pour un fluide monophasé Les propriétés de l air sont-elles celles d un gaz parfait dans les conditions ambiantes? On donne le diagramme (p, h) de l air

Plus en détail

TD2 Thermodynamique TSI 2

TD2 Thermodynamique TSI 2 1 e principe Exercice 1 : Grandeur différentielle totale exacte et forme différentielle Un gaz parfait ( = ) de moles, subit deux transformations différentes AC 1B ou AC 2B d un même état initial (, )

Plus en détail

Thermodynamique Révisions TSI2 Thermodynamique des systèmes fermés

Thermodynamique Révisions TSI2 Thermodynamique des systèmes fermés Thermodynamique des systèmes fermés 1) La chaudière utilise du méthane dont la combustion avec l oxygène conduit à du dioxyde de carbone et de l eau Exercice 1 : Cycle moteur de Carnot (l ensemble étant

Plus en détail

Premier principe : bilans d énergie

Premier principe : bilans d énergie Thermodynamique 2 Travaux dirigés Langevin-Wallon, PTI 2017-2018 Premier principe : bilans d énergie Donnée pour tous les exercices : constante des gaz parfaits R = 8,31 J mol 1 K 1. Exercices Exercice

Plus en détail

DS9 Physique PCSI 18 mars heures

DS9 Physique PCSI 18 mars heures DS9 Physique PSI 8 mars 8-3 heures Problème I : Le système étudié est n, mole de gaz supposé parfait diatomique (γ,4) ide Piston de masse m Initialement, il est à la température 3K, à la pression P atm

Plus en détail

SPE A, B et C PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE :

SPE A, B et C PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE : I.P.S.A. 24, rue Pasteur 94270 Le Kremlin-Bicêtre Tél. : 01.44.08.01.00 Fax. : 01.44.08.01.13 Classe : Date de l'epreuve : 23 mai 2008 SPE A, B et C PARTIEL THERMODYNAMIQUE Professeur : Monsieur BOUGUECHAL

Plus en détail

1 De la mécanique à la thermodynamique

1 De la mécanique à la thermodynamique Lycée Naval, Sup 2. Thermodynamique. 02. Énergie échangée par un système au cours d une transformation ; 03. Premier principe. Bilans d énergie. Premier principe. Bilans d énergie. 1.3 Les échanges d énergie

Plus en détail

Examen de thermodynamique. Exercice : questions de cours sur la thermoélectricité (4 points/20)

Examen de thermodynamique. Exercice : questions de cours sur la thermoélectricité (4 points/20) Examen de thermodynamique Uniquement une fiche de synthèse A4 recto-verso et une calculatrice sont autorisées pendant l épreuve Porter une attention particulière à la qualité de la rédaction LIRE ENTIEREMENT

Plus en détail

Thermodynamique. I. Gaz parfaits monoatomiques, fluides réels et phases condensées. Homogénéité <=> T 1 = T 2 P 1 = P 2 ρ 1 = ρ 2

Thermodynamique. I. Gaz parfaits monoatomiques, fluides réels et phases condensées. Homogénéité <=> T 1 = T 2 P 1 = P 2 ρ 1 = ρ 2 Thermodynamique I. Gaz parfaits monoatomiques, fluides réels et phases condensées Définition du gaz parfait Gaz parfait : Système gazeux dans lequel on peut négliger les forces attractives entre les constituants

Plus en détail

Transferts d énergie. I.1 Transformation d un système. PTSI Schuman 2017 Premier principe Avril 2018

Transferts d énergie. I.1 Transformation d un système. PTSI Schuman 2017 Premier principe Avril 2018 I Transferts d énergie I.1 Transformation d un système Définition : Une transformation est une évolution d un système caractérisée par une variation de ses paramètres d état. On s intéressera plus particulièrement

Plus en détail

Application des premier et second principes à la conversion d énergie Les machines thermiques. Table des matières. Chapitre 24

Application des premier et second principes à la conversion d énergie Les machines thermiques. Table des matières. Chapitre 24 Chapitre 24 Application des premier et second principes à la conversion d énergie Les machines thermiques Table des matières 1 La thermodynamique, la science des machines 3 1.1 Naissance de la thermodynamique..............................

Plus en détail

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles Partie II : Thermodynamique et mécanique des fluides Chapitre 6 Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles Plan schématique du cours I er et nd principes pour un système ouvert en

Plus en détail

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 26 du 28 au 31 Mai 2018

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 26 du 28 au 31 Mai 2018 PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 26 du 28 au 31 Mai 2018 Cours T3 : Premier principe de la thermodynamique (EXERCICES) I. Transformations d'un système thermodynamique II. Échanges d'énergie en thermodynamique

Plus en détail

S3 PMCP 2016/2017. TD de thermodynamique n 6 Transition de phase

S3 PMCP 2016/2017. TD de thermodynamique n 6 Transition de phase S3 PMCP 2016/2017 1 Vaporisation de l eau. TD de thermodynamique n 6 Transition de phase Dans un récipient vide de volume V = 10 l, on introduit une masse m = 18 g d eau. Déterminer la proportion de vapeur

Plus en détail

TD2 Thermodynamique TSI 2

TD2 Thermodynamique TSI 2 1 e principe Dans un diagramme de Clapeyron, on a : Exercice 1 : Grandeur différentielle totale exacte et forme différentielle Un gaz parfait ( = = 1,4 8,3.. ) de moles, subit deux transformations différentes

Plus en détail

Pour améliorer la performance d'un système de réfrigération fonctionnant sur une vaste gamme de température, on utilise le principe de la compression

Pour améliorer la performance d'un système de réfrigération fonctionnant sur une vaste gamme de température, on utilise le principe de la compression Pour améliorer la performance d'un système de réfrigération fonctionnant sur une vaste gamme de température, on utilise le principe de la compression étagée. Un système de réfrigération idéal fonctionnant

Plus en détail

Exemples de machines thermiques. Premier principe industriel. Exercice 1 : Réchauffement d un fleuve par une centrale nucléaire

Exemples de machines thermiques. Premier principe industriel. Exercice 1 : Réchauffement d un fleuve par une centrale nucléaire On veillera à toujours faire un schéma précisant les transferts thermiques/transferts de travail ainsi que la convention choisie pour leur sens au moyen d une flèche. Sauf mention explicite du contraire,

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE. Exercices

THERMODYNAMIQUE. Exercices Exercices THERMODYNAMIQUE Exercice THERMO 1 1 Reprendre le calcul de la pression dans un gaz parfait monoatomique en adoptant le modèle suivant : 1. la norme v de toutes les molécules est identique, égale

Plus en détail

TD P15 : description d un système thermodynamique à l équilibre

TD P15 : description d un système thermodynamique à l équilibre TD P15 : description d un système thermodynamique à l équilibre Répertoire P15 système thermodynamique extérieur système ouvert/ fermé système isolé/ thermiquement isolé / mécaniquement isolé paramètre

Plus en détail

PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE

PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE I.P.S.A. 5 / 9 rue Maurice Grandcoing 94200 Ivry Sur Seine Tél. : 01.56.20.60.71 Date de l'epreuve : 26 mai 2015 Classe : AERO.2- A, B PARTIEL THERMODYNAMIQUE Professeur : BOUGUECHAL Durée : 1h30 2 h 00

Plus en détail

Thermodynamique des installations industrielles

Thermodynamique des installations industrielles BLAISE PASCAL PT 2018-2019 TD 10 Thermodynamique industrielle Thermodynamique des installations industrielles Flasher ce code pour accéder aux corrigés Révisions de PTSI Exercice 1 : Rafraîchir sa cuisine

Plus en détail

PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE

PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE I.P.S.A. 5 / 9 rue Maurice Grandcoing 94200 Ivry Sur Seine Tél. : 01.56.20.60.71 Classe : Date de l'epreuve : 28 mars 2015 AERO.2- C, D et E Corrigé PARTIEL THERMODYNAMIQUE Professeur : BOUGUECHAL Durée

Plus en détail

Thermodynamique 4 Travaux dirigés Langevin-Wallon, PTSI Machines thermiques. Exercices. Exercice 1 : Pompe à chaleur domestique

Thermodynamique 4 Travaux dirigés Langevin-Wallon, PTSI Machines thermiques. Exercices. Exercice 1 : Pompe à chaleur domestique Thermodynamique 4 Travaux dirigés Langevin-Wallon, PTSI 2017-2018 Machines thermiques Exercice 1 : Pompe à chaleur domestique Exercices [ ] On veut maintenir la température d une maison à T 1 = 20 C alors

Plus en détail

Travail - Chaleur - Premier Principe

Travail - Chaleur - Premier Principe S3 PMCP 2016/2017 1 Cycle de Lenoir. TD de thermodynamique n 3 Travail - Chaleur - Premier Principe Péliminaire:Donner,pourungazparfait,danslesdiagrammesP = f(v)(diagrammedeclapeyron), puis T = f(v) et

Plus en détail

Sciences Physiques DM N 5 à rendre le 17 février 2012

Sciences Physiques DM N 5 à rendre le 17 février 2012 Sciences Physiques DM N 5 à rendre le 7 février 0 Etude du rendement thermique d une installation motrice à Hypothèses : - Le fluide utilisé est l eau : on utilisera le tableau de valeurs numériques de

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE. L objectif de ce problème est l étude du fonctionnement stationnaire d une machine ditherme de réfrigération.

THERMODYNAMIQUE. L objectif de ce problème est l étude du fonctionnement stationnaire d une machine ditherme de réfrigération. 5 THERMODYNAMIQUE L objectif de ce problème est l étude du fonctionnement stationnaire d une machine ditherme de réfrigération. Le cycle représenté, dans un diagramme de Clapeyron, par la figure 1 constitue

Plus en détail

Correction PT thermodynamique 2013

Correction PT thermodynamique 2013 Correction PT thermodynamique 2013 I Étude des échanges énergétiques 1. Il y a deux échangeurs thermiques : la machine est ditherme. Elle est réceptrice car le seul élément échangeant du travail entre

Plus en détail

Thermodynamique 4 Machines thermiques

Thermodynamique 4 Machines thermiques Table des matières 1 Définitions et conventions 2 1.1 Machine à vapeur de Watt........................ 2 1.2 Machine thermique............................ 2 1.3 Définition qualitative du rendement...................

Plus en détail

Devoir maison 21 Étude d'une installation REP

Devoir maison 21 Étude d'une installation REP Devoir maison 21 Étude d'une installation REP à rendre le jeudi 31 mai Consignes : Un soin particulier sera accordé à la rédaction : toutes les réponses devront être justiées. Toute réponse non justiée

Plus en détail

TD1 Révisions de Thermodynamique de TSI1

TD1 Révisions de Thermodynamique de TSI1 TD1 Révisions de Thermodynamique de TSI1 Partie I : Les définitions Savoir définir les termes suivants : - Système fermé, exemples. - Système ouvert, exemples. - Système isolé, exemples. - Variable intensive,

Plus en détail

Étude des systèmes fermés

Étude des systèmes fermés Étude des systèmes fermés PC Lycée Dupuy de Lôme E. Ouvrard (PC Lycée Dupuy de Lôme) Thermodynamique 1 / 15 1 Bilan énergétique pour un système fermé Equilibre d un système Nature et caractéristiques des

Plus en détail

REVISIONS DE THERMODYNAMIQUE :

REVISIONS DE THERMODYNAMIQUE : REVISIONS DE THERMODYNAMIQUE : Le cours de thermodynamique peut être découpé en 4 thèmes essentiels ( qui se recoupent ) : Premier et second principe ; cas des détentes et des systèmes ouverts ; refaire

Plus en détail

Serie 2bis : Rappels 2eme principe

Serie 2bis : Rappels 2eme principe Serie 2bis : Rappels 2eme principe EXERCICE 1: Un réfrigérateur permet de maintenir la température d'une enceinte à T A = -10 C lorsque l'atmosphère extérieure est à la température T C = 25 C. La machine

Plus en détail

Thermodynamique Industrielle

Thermodynamique Industrielle Thermodynamique Industrielle 1 Quelques dispositifs élémentaires 1.1 Présentation générale Les dispositifs industriels ont pour but de produire de la chaleur, du froid ou de l énergie mécanique. Ce sont

Plus en détail

DM n 8. Etude du rendement thermique d une installation motrice à vapeur

DM n 8. Etude du rendement thermique d une installation motrice à vapeur DM n 8 Etude du rendement thermique d une installation motrice à vapeur Hypothèses : - Le fluide utilisé est l eau : on utilisera le tableau de valeurs numériques de la vapeur d eau saturée remis en dernière

Plus en détail

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2 Document 1 : Force conservative et non conservative, différentielle totale exacte et forme différentielle Examinons le travail de deux forces dans deux situations : Travail du poids :. Soit : ( ) ( ) On

Plus en détail

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2 Document 1 : Force conservative et non conservative, différentielle totale exacte et forme différentielle Examinons le travail de deux forces dans deux situations : Travail du poids :. Soit : ( ) ( ) On

Plus en détail