GfK Retail Reports Q1 / GfK. Growth from Knowledge. Avec GfK Retail Reports, vous avez chaque trimestre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GfK Retail Reports Q1 / 2014. GfK. Growth from Knowledge. Avec GfK Retail Reports, vous avez chaque trimestre"

Transcription

1 G GfK Retail Reports Avec GfK Retail Reports, vous avez chaque trimestre une vue directe des développements actuels sur les principaux marchés non alimentaires dans le commerce de détail belge : Un résumé éclairé des faits concrets et une analyse pointue des tendances, en mots et en images. Q1 / 2014 GfK. Growth from Knowledge 1

2 AVANT-PROPOS «Nouvelle année, nouveau départ» est la devise de cette édition de nos Retail Reports. À partir de cette année, nous vous offrons en effet chaque trimestre une petite vidéo présentant un récapitulatif des principales tendances observées dans les différents secteurs non-food que nous mesurons. Vous connaissez ainsi en un clin d œil les évolutions majeures qui s opèrent dans le secteur belge de la distribution! Vous trouverez aux pages suivantes une analyse plus détaillée par secteur. - LE COMMERCE DE DÉTAIL AU TOTAL» - ELECTRONIQUE DE CONSOMMATION» - IT & BUREAU» - TÉLÉCOMS» - GROS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS (MDA)» - PETITS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS (SDA)» - MÉDIAS & DIVERTISSEMENT» N hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir des informations plus précises sur votre marché, secteur d activité ou autre. Nos experts de marché se feront un plaisir de vous aider! Bonne lecture Erik Lejeune Division Director GfK Belgium 2

3 Q1/2014 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN BREF La tendance négative se poursuit et marque un début d année morose L avenir semble toutefois s annoncer pénible pour le secteur. La tendance à la baisse continue pour le quatrième trimestre consécutif et nous commençons d emblée 2014 avec un indice de 95,8, ce qui représente un retard considérable par rapport à la même période de l année passée. Ce sont les tablettes multimédia qui affichent la plus Q1 '13 Q2 '13 Q3 '13 Q4 '13 Q1 '14 (valeur indexée par rapport à la même période l année précédente) grande croissance de valeur en chiffres absolus. Celle-ci montre toutefois des signes de ralentissement clairs et ne parvient plus à afficher un résultat à deux chiffres comme c était le cas pendant les périodes précédentes. L autre produit phare de ces dernières années, à savoir le smartphone, se porte encore plus mal : il replonge dans le rouge, tout comme au trimestre précédent. Les smartphones constituent avec les écrans plats et les appareils mobiles le «Flop 3» en termes de chiffre d affaires. Il est par conséquent logique que la baisse des ventes de smartphones fasse des ravages auprès des commerçants belges. La confiance des consommateurs se situe à un niveau bien supérieur à celui de l année passée. On a toutefois constaté un recul notoire en mars, qui s est poursuivi au mois d avril. Les consommateurs belges continuent à se faire du souci quant à l insécurité d emploi et à la capacité d épargne réduite. Le produit intérieur brut a toutefois affiché une jolie hausse au premier trimestre. Reste à espérer que cette nouvelle positive pourra rétablir la confiance. 3

4 Gro GfK et le commerce de détail GfK travaille en Belgique en étroite collaboration avec plus de acteurs de vente sur différents marchés. Voici des exemples de ces revendeurs : les spécialistes CE, les magasins télécoms, les magasins de bricolage, les boutiques de divertissement, les librairies et les grandes surfaces. GfK rassemble les données de vente aussi bien des magasins en ligne que des magasins physiques pour ainsi pouvoir esquisser une image de la forte évolution du e-commerce. Les revendeurs fournissent chaque semaine ou chaque mois les données de vente où sont repris les chiffres de vente et les prix moyens au niveau de l article. GfK enrichit cette information par des spécifications des produits. Ensuite, les données de tous les acteurs livrées sont cumulées en différents canaux de distribution. Avec cela, des analyses de marché détaillées sont établies, qui sont utilisées aussi bien par l industrie que par les revendeurs pour prendre les bonnes décisions stratégiques. Etes-vous vendeur au détail et intéressé par une coopération avec GfK? Prenez contact avec Wim Boesmans: / Wim Boesmans Business Consultant Retail Après 10 ans d entreprenariat indépendant dans le secteur de l IT, Wim est entré au service de GfK début Il entretient des contacts étroits avec les revendeurs et est également impliqué dans le développement du réseau de revendeurs de GfK sur les marchés existants et nouveaux. De sa grande expérience dans la vente en général et le e-commerce en particulier, il a en tant que business consultant un rôle de conseiller et informe les revendeurs des derniers développements du marché et des nouvelles tendances. 4

5 Q1/2014 ELECTRONIQUE DE CONSOMMATION À l approche de la Coupe du monde Au premier trimestre de 2014, le marché de l électronique de consommation n est toujours pas parvenu à redresser la tendance négative des trimestres précédents. Nous notons au T1 de 2014 une baisse du chiffre d affaires de 13,4 % par rapport au même trimestre de Le marché des écrans plats, qui connaît un recul de quelque 15 % par rapport au T1 de 2013, représente plus Q1 '13 Q2 '13 Q3 '13 Q4 '13 Q1 '14 (valeur indexée par rapport à la même période l année précédente) de 50 % des ventes du secteur. Le lancement d innovations (écrans Ultra HD, écrans incurvés, téléviseurs équipés de la technologie OLED, Smart TV de nouvelle génération) a démarré sur les chapeaux de roues et dopera les activités du secteur. Au trimestre prochain, tous les yeux seront rivés sur la Coupe du monde de football au Brésil, et nous espérons que les Belges en profiteront pour faire l acquisition d un nouveau téléviseur. Les MP3/MP4, tuners/amplificateurs/récepteurs et lecteurs DVD et Blu-ray sont les trois groupes de produits ayant enregistré la plus forte baisse de chiffre d affaires au trimestre précédent. Avec un recul proche des 30 %, ils continuent d éprouver des difficultés au sein de ce secteur technologique à forte évolution. Il vaut toutefois la peine de citer quelques points positifs. Les ventes de mini haut-parleurs et de stations d accueil continuent d avoir le vent en poupe et les soundbars poursuivent leur montée en flèche en Toujours plus de fabricants lancent sur le marché de très bonnes applications qui améliorent considérablement la qualité du son. L épaisseur des écrans diminue à vue d œil et il devient dès lors de plus en plus difficile de garantir une qualité sonore optimale. Et les soundbars représentent une solution idéale à ce problème! 5

6 Gro GfK et l électronique de consommation Depuis le lancement de GfK au Benelux, nous dressons la carte du marché de l électronique de consommation. Nous pouvons donc affirmer à juste titre que nous avons acquis une expertise du marché grâce à cette longue expérience. A l aide de différents outils de reporting, GfK donne aux fabricants et aux revendeurs une vision des volumes vendus, des chiffres d affaires atteints et des évolutions au niveau du prix. En outre, nous esquissons également une image de la segmentation par canal de distribution, des caractéristiques importantes par catégorie et des évolutions de marque. Malgré la vitesse des changements dans le paysage de l électronique de consommation et des marchés annexes concernés comme le secteur IT/ télécom et le secteur du divertissement, une vision générale et une approche du reporting sont toujours à portée de main. En savoir plus? Prenez contact avec Jürgen De Mesmaecker: / Jürgen De Mesmaecker Business Consultant CE Après une première incursion dans le monde de l IT et des FMCG, Jürgen est arrivé en 2004 chez GfK. Son expérience en Sales & Marketing, acquise chez Ordina et Coca- Cola, l a aidé à comprendre rapidement ce qui est important pour le client et comment la prestation de service de GfK peut contribuer au développement de son business. Dans sa fonction de Business Consultant CE/Telecom/Retail, il est parfaitement en mesure de faire des croisements entre l industrie et la vente et évolue au cœur du marché. Il connait les développements (hautement) technologiques et les tendances comme nul autre, les transmet de manière optimale et les traduit pour les différents acteurs du marché. Jürgen est le fleuron de GfK dans son secteur. 6

7 Q1/2014 IT & BUREAU Au premier trimestre de 2014, les ventes de l ensemble du secteur IT et des équipements de bureau ont reculé de près de 1 % en termes de valeur. Ralentissement de la croissance pour les tablettes Les tablettes ont encore affiché une croissance par rapport à l année passée grâce à une forte baisse des prix. La hausse du chiffre d affaires de ces produits est donc moindre. Le marché des ordinateurs classiques a affiché une pro Q1 '13 Q2 '13 Q3 '13 Q4 '13 Q1 '14 (valeur indexée par rapport à la même période l année précédente) gression au premier trimestre, essentiellement grâce à la fin du support de Windows XP et au lancement de la nouvelle version Windows 8. Bon nombre de produits du groupe des périphériques comme les écrans, claviers, appareils de communication, pochettes et étuis pour tablettes ont présenté une croissance par rapport au premier trimestre de l année passée. Les ordinateurs portables figurent parmi les groupes ayant enregistré la plus forte baisse au premier trimestre de Équipements de bureau : une baisse persistante tant pour le matériel que pour les consommables Le secteur des équipements de bureau et consommables a connu une évolution encore très négative au T1 de Tous les groupes de produits du marché des équipements de bureau ont enregistré une baisse. Les ventes de articles d impression (imprimantes et multicopieurs) ont été les plus touchées, avec une baisse de chiffre d affaires de 8 %. Le marché des consommables n est pas non plus parvenu à redresser la barre et à enregistrer une hausse pendant les trois premiers mois de

8 Gro GfK et l IT & Bureau GfK opère sur le marché IT depuis des années. A l aide de plusieurs outils de reporting, GfK donne aux fabricants, aux distributeurs et aux revendeurs une vision directe du chiffre d affaires, des ventes et des tendances par canal de distribution, plage de prix et spécifications. Les produits IT s achètent dans de nombreux points de vente, des spécialistes en électronique de consommation aux grandes surfaces en passant par les magasins informatiques spécialisés et le canal business-tobusiness. GfK enregistre les ventes retail/e-tail et revendeur sur une base mensuelle et hebdomadaire. Les revendeurs participants reçoivent de GfK des rapports détaillés des différents groupes de produits comme les notebooks, les tablettes, les imprimantes et les périphériques. En savoir plus? Prenez contact avec Alain Brys: / Alain Brys Consultant IT & Office Alain Brys a étudié les Sciences Economiques et Financières à Anvers et s est ensuite directement mis au travail chez le revendeur informatique Exell Maxima, tout d abord comme acheteur junior, puis comme product marketing manager et acheteur principal. Depuis 2005, il travaille chez GfK en tant que Consultant: il est responsable des contacts avec les fabricants et les revendeurs sur les marchés IT-Office & Photo. Grâce à ses 15 ans d expérience dans le monde de l IT, Alain dispose d un réseau très vaste et est considéré comme un expert dans ces secteurs. Chaque jour, il fournit à tous les grands acteurs du marché des visions du marché et des conseils stratégiques. Alain est également un orateur très demandé pour des séminaires et des shows pour les revendeurs. Il a une passion pour les chiffres et les innovations technologiques. 8

9 Q1/2014 TÉLÉCOMS Un début lent pour 2014 Il s était déjà avéré au dernier trimestre de 2013 que la croissance du marché des télécommunications trébuchait, et nous avons noté une baisse du chiffre d affaires pour la première fois depuis l arrivée des smartphones. Une tendance qui se poursuit en 2014 : nous avons enregistré une baisse de 1,5 % des ventes d appareils pendant le T1 de cette année par rapport au même trimestre de Les Smartphones Si le nombre de smartphones vendus affiche une hausse de 8 %, cela ne suffit cependant pas pour compenser le recul de 18 % enregistré par le marché des téléphones portables classiques. Le marché des GSM écope aussi d une diminution de valeur de 7,5 %. Impossible également de ne pas remarquer la forte baisse de 11 % du prix moyen d un smartphone. Nous constatons non seulement une progression fracassante du segment des prix bas, mais aussi des évolutions de prix au sein du segment supérieur, qui affichait des résultats moroses l année passée Q1 '13 Q2 '13 Q3 '13 Q4 '13 Q1 '14 La téléphonie fixe Nous notons enfin que le marché de la téléphonie fixe continue d afficher une tendance négative : ce segment présente au T1 de 2014 une baisse de 5 % par rapport à la même période de 2013 en termes de ventes et de valeur. Il semble dès lors approprié de se demander pendant combien de temps encore les lignes fixes auront leur place dans les foyers belges. (valeur indexée par rapport à la même période l année précédente) Les accessoires pour téléphones portables Le marché des accessoires pour téléphones portables continue d avoir la cote : nous observons au T1 de 2014 de beaux pourcentages en termes de volume (+8 %) et de valeur (+17 %) par rapport au T1 de Il importe de noter l importante progression des chargeurs. Cette catégorie, qui représentait 13 % du chiffre d affaires du marché des accessoires au premier trimestre de 2013, est parvenue à grimper jusqu à 16 % au premier trimestre de Nous remarquons que de plus en plus de chargeurs conviennent à la fois pour recharger les smartphones et les tablettes, et qu ils sont compatibles pour plusieurs marques. Un atout supplémentaire que les consommateurs apprécient indéniablement. 9

10 Gro GfK et les télécoms GfK suit de près le marché des télécoms. Ce marché se caractérise par un nombre particulièrement important d innovations qui se succèdent à un rythme effréné. Pensez notamment aux développements dans le domaine des smartphones, d Internet mobile et des applications à large bande. Le consommateur se familiarise de plus en plus avec les fonctionnalités qu offrent les produits télécom à haute technologie. Ce marché de niche a mûri et a atteint un large public ces dernières années. Par une collaboration avec différents acteurs de vente importants, GfK est en mesure de dresser rapidement un bilan complet de la dynamique du marché. En savoir plus? Prenez contact avec Jürgen De Mesmaecker: / Jürgen De Mesmaecker Business Consultant Telecom Après une première incursion dans le monde de l IT et des FMCG, Jürgen est arrivé en 2004 chez GfK. Son expérience en Sales & Marketing, acquise chez Ordina et Coca- Cola, l a aidé à comprendre rapidement ce qui est important pour le client et comment la prestation de service de GfK peut contribuer au développement de son business. Dans sa fonction de Business Consultant CE/Telecom/Retail, il est parfaitement en mesure de faire des croisements entre l industrie et la vente et évolue au cœur du marché. Il connait les développements (hautement) technologiques et les tendances comme nul autre, les transmet de manière optimale et les traduit pour les différents acteurs du marché. Jürgen est le fleuron de GfK dans son secteur. 10

11 Q1/2014 GROS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS Le secteur des appareils de cuisine reprend du poil de la bête Pour la première fois depuis des années, l ensemble du secteur belge des gros appareils électroménagers n est pas parvenu à se redresser. L édition précédente faisaient toutefois état d un revirement, qui s est confirmé au premier trimestre de 2014 avec une progression modeste. On doit ces résultats positifs aux performances des appa Q1 '13 Q2 '13 Q3 '13 Q4 '13 Q1 '14 (valeur indexée par rapport à la même période l année précédente) reils encastrés, essentiellement enregistrées par le secteur des cuisines. Cette croissance est moins importante en termes de chiffre d affaires que de volume, ce qui explique la baisse des prix moyens. Les ventes d appareils indépendants s essoufflent quelque peu au premier trimestre de 2014, phénomène que l on doit avant tout aux groupes des appareils de lavage et de séchage, tandis que le prix moyen des sèche-linges augmente légèrement grâce à l intégration de technologies écologiques. Ce secteur est toutefois confronté à une importante pression sur les prix. 11

12 Gro GfK et les gros appareils électroménagers GfK est une valeur sûre dans l étude du marché des gros appareils électroménagers. Ce marché est principalement dirigé par les remplacements des produits. En outre, nous remarquons plusieurs nouvelles tendances, dont le consommateur tient compte pour la prise de décision d achat. Vu la diversité du marché, nous parlons des appareils autonomes et intégrés. Il est à remarquer que les appareils flexibles à économie d énergie prennent de plus en plus d importance, mais aussi que les canaux de distribution changent. En savoir plus? Prenez contact avec Kristof Van Den Bossche: / Kristof Van Den Bossche Business Analist MDA Après sa licence en Sciences Commerciales: option marketing management à la Haute Ecole Economique Sint-Aloysius de Bruxelles, Kristof est entré fin 1999 dans la division belge de GfK. Jusqu à il y a 2 ans, il était coordinateur du département dataservice. Actuellement, il travaille comme Business Analist pour le panel Major Domestic Appliances. 12

13 Q1/2014 PETITS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS Un début d année fulgurant pour les petits appareils électroménagers! Après avoir clôturé 2013 sur une note positive, nous constatons que l offre de petits appareils électroménagers n a pas déçu en ce début d année Plus encore, nous observons dans plusieurs catégories quelques très beaux résultats, en raison d actions à forte portée. Nous notons que très peu de catégories de produits affichent des résultats décevants. Les principaux groupes ont enregistré une croissance et ont achevé ce premier trimestre dans le vert. Articles de cuisine La catégorie des appareils de cuisine parvient toutefois à sortir du lot grâce à des actions fortes, des prix défiant toute concurrence et le succès du secteur culinaire qui s est installé en Belgique. Se mettre aux fourneaux a en effet toujours la cote, ce qui se traduit dans les chiffres des ventes de ces produits. Les promotions ont ici aussi assurément joué un rôle. On peut toutefois dire sans se tromper que les Belges sont toujours amateurs de cuisine. Les ustensiles de cuisine (mixeurs, robots ménager, blenders...) enregistrent même une croissance de plus de 20 % par rapport au même trimestre de Il convient aussi de noter que le segment des appareils à petit-déjeuner (grille-pains, bouilloires, machines à café) s en sort bien mieux que l année passée Q1 '13 Q2 '13 Q3 '13 Q4 '13 Q1 '14 Home Confort Le seul segment à enregistrer une autre tendance est celui du Home Comfort. Les aspirateurs, dont les ventes ont fortement grimpé l année passée, stagnent. Les fers à repasser, groupe qui a énormément souffert ces deux dernières années, ont noté une jolie croissance de 8 % au premier trimestre de Les petits appareils électroménagers ne déçoivent donc pas et restent le secteur le plus stable et qui affiche de beaux résultats. Espérons que cette croissance se poursuivra pendant le reste de 2014! (valeur indexée par rapport à la même période l année précédente) Personal care Le segment des articles de soin ne déçoit pas non plus, et seule la catégorie des sèche-cheveux stagne par rapport à Tous les autres groupes affichent une progression, en partie due au lancement de nouveaux produits qui dopent considérablement les ventes. 13

14 Gro GfK et les petits appareils électroménagers Le secteur des petits appareils électroménagers est une valeur sûre chez GfK depuis des années. Ce marché couvre une large échelle de produits: des appareils de cuisine aux aspirateurs et aux machines à café, les valeurs sûres de tout ménage. Bien que le gros de ces produits soit plutôt de nature traditionnelle, nous voyons tout de même que les nouvelles innovations apportent également de nouvelles impulsions. La technologie n y est pas étrangère, ce qui fait que beaucoup de produits sont devenus tendance et donnent du mouvement dans ce marché. En savoir plus? Prenez contact avec Caroline Cauwenberghs: / Caroline Cauwenberghs Consultant SDA Après ses études en gestion d entreprise option Marketing à la Katholieke Hogeschool Leuven, Caroline a fait ses premiers pas professionnels dans le secteur de l IT. Ainsi, elle a travaillé comme Product Manager chez Ingram Micro, distributeur de produits IT. Elle y a représenté les intérêts de différentes marques IT comme HP, Canon et Brother. Après son passage chez GfK au début de l année 2011, elle s investit maintenant pour le panel SDA et suit de près les développements de ce marché. En tant que Consultant, elle est responsable du suivi de ce marché, de la défense du panel et des services à tous les clients qui opèrent sur ce marché, y compris la présentation des rapports. 14

15 Q1/2014 MÉDIAS & DIVERTISSEMENT La PS4 prend son envol Après une baisse de 18 % au 1er trimestre, le marché des supports physiques de divertissement attendait avant tout les résultats de la PS4. L univers des jeux vidéo espère une remontée des chiffres maintenant que le lancement des nouvelles consoles a été opéré. Jeux vidéo La lueur d espoir du marché du divertissement se situe au niveau des consoles de jeu. La PS4 y affiche une croissance de 24,6 % avec plus d un tiers de la totalité des unités vendues. La Xbox One commence aussi à faire son apparition et ce, parce que seuls quelques distributeurs proposent des modèles importés. Cette croissance des ventes de matériel ne permet toutefois pas (encore) de générer une augmentation des ventes de jeux vidéo, marché qui affiche un recul de 24,6 %. Des grands classiques comme GTA V, Fifa 14 et Call of Duty: Ghosts continuent de dominer le marché Q1 '13 Q2 '13 Q3 '13 Q4 '13 Q1 '14 Films Le marché des films continue sa descente aux enfers avec des ventes de DVD et Blu-ray qui chutent de 24,4 % au T1. Le top 3 des meilleures ventes se compose de Turbo, Game of Thrones 3 et The Broken Circle Breakdown. (valeur indexée par rapport à la même période l année précédente) Musique Après une année quelque peu plus positive, le marché des supports physiques de musique en reprend pour son grade avec une baisse de 28,3 %. Les Enfoirés, Adya & Manuel Palomo et Suarez tentent de dérober la première place à Stromae, mais le succès du Bruxellois se poursuit. 15

16 Gro GfK et la divertissement Le marché du divertissement se caractérise par une vitesse de rotation élevée des produits, une approche différenciée, une accélération des innovations de produit du côté du matériel, de nouvelles formes de distribution, un raccourcissement des cycles de vie de produit et la professionnalisation du secteur en matière de politique de marketing et de stratégie. De plus en plus, le consommateur est à la recherche d une expérience de divertissement mobile et à la demande. GfK dresse la carte des données de vente du marché de divertissement chaque semaine. Les tendances et les développements qui en découlent permettent aux revendeurs et aux distributeurs d optimiser leur chiffre d affaires, leurs ventes et leur politique stratégique. Au sein du marché de divertissement, GfK travaille en étroite collaboration avec la Belgian Entertainment Association (l association professionnelle de l industrie belge des jeux, de la musique et de la vidéo) et GfK est le partenaire pour la composition des tops de musique Ultratop. En savoir plus? Prenez contact avec Dimitry Van Roy: / Dimitri Van Roy Business Analyst Retail Après ses études de sciences commerciales (option management stratégique) à la Haute Ecole de Gand, Dimitri s est mis au travail mi-2011 au département retail de GfK R&T. En tant que Business Analist, il se charge de la préparation des présentations et analyses pour les revendeurs belges. Par son intérêt pour le marché du divertissement, Dimitri est maintenant également en contact avec ces revendeurs impliqués. 16

17 Growth from Knowledge Colophon Retail Reports Belgique est une publication trimestrielle de GfK, qui est diffusée en externe via le site Internet Cette publication donne un aperçu des développements actuels sur les principaux marchés non-food dans le commerce de détail Belge. GfK décline toute responsabilité pour les éventuelles fautes d impression, ainsi que pour le contenu des publicités. Droits d auteur réservés à GfK Aucune partie de cette publication ne peut être publiée ou reproduite sans l autorisation écrite préalable de l éditeur. Concept et réalisation Wonders Interactive, Viktor Franzen, Noordereinde 57, 1243 JJ s-gravenland, Version française TxT-IBIS, Ruth Minten, Leuvensesteenweg 337, B-3070 Kortenberg Editeur responsable Erik Lejeune, Division Director, GfK Belgium Equipe de la rédaction Alain Brys, Caroline Cauwenberghs, Dimitri Van Roy, Wim Boesmans, Jürgen De Mesmaecker et Kristof Van Den Bossche. Coordination de la rédaction Anja Szondi, Consultant Retail, GfK Division Belgium Contactez la rédaction de Retail Reports par ou par courrier postal : GfK Division Belgium A l attention de la Rédaction Retail Reports Belgique, Arnoud Nobelstraat 42 B-3000 Leuven Vous recherchez les publications précédentes? Contactez Anja Szondi, via Intéressé au marché néerlandais? Inscrivez-vous sur et recevez chaque trimestre une vue directe des développements actuels sur les principaux marchés non alimentaires dans le commerce de détail néerlandais. 17

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

M IMPROVING YOUR BUSINESS MOBILITY Mobistar Juin 1 2013. Comment choisir le bon gsm pour votre entreprise? VOTRE ENTREPRISE la convergence des talents

M IMPROVING YOUR BUSINESS MOBILITY Mobistar Juin 1 2013. Comment choisir le bon gsm pour votre entreprise? VOTRE ENTREPRISE la convergence des talents M IMPROVING YOUR BUSINESS MOBILITY Mobistar Juin 1 2013 Comment choisir le bon gsm pour votre entreprise? VOTRE ENTREPRISE la convergence des talents 2 Les tendances mobiles : un univers en pleine évolution

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Illico mobile Mobile Table des matières Introduction... 3 Description... 4 Guide de l utilisateur d (version enrichie)... 4 Guide de l utilisateur par le Portail Vidéotron... 12

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

E-Newsletter Une lettre d informations d Econocom consacrée à la location

E-Newsletter Une lettre d informations d Econocom consacrée à la location Dans ce numéro Une lettre d informations d Econocom consacrée à la location N 2 La location opérationnelle toujours plus intéressante que l achat N 2 Une lettre d informations d Econocom consacrée à la

Plus en détail

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique L essentiel Offrir le meilleur à la génération numérique Panorama Vivendi a pour ambition d offrir le meilleur à la génération numérique. Il est au cœur des univers des contenus, des plateformes et des

Plus en détail

Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display!

Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display! Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display! La dernière édition du salon, qui a eu lieu fin mars, s est clôturée sous le signe du succès pour HL Display. Souhaitant avoir une

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Les Français sont de plus en plus nombreux à acquérir des biens culturels 20 décembre 2013 Raphaël Couderc Service de Presse T : +33(0)1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Dernière

Plus en détail

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE!

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! e-commerce : des perspectives prodigieuses de croissance! De plus en plus d internautes achètent sur Internet. C est ainsi que le marché du commerce électronique ne

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité

Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité September 2, 2014 Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité Thomas Husson, VP and Principal Analyst, Forrester Research Sebastian Selhorst,

Plus en détail

Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros...

Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros... Vous investissez dans une nouvelle machine? Les 60 secondes à venir pourraient vous rapporter gros... Prenez le bon départ Une approche avisée fait toute la différence Prendre le bon départ, n est pas

Plus en détail

Conclusions générales de l étude

Conclusions générales de l étude COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles, jeudi 18 avril 2013 JCDecaux, Clear Channel et GfK Panel Services mènent une étude exclusive sur les effets de la publicité out-of-home pour les produits FMCG. Les campagnes

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Formation Bureautique SRAL 2013-14. Choisir son micro ordinateur. Jean Pierre Dromain

Formation Bureautique SRAL 2013-14. Choisir son micro ordinateur. Jean Pierre Dromain Formation Bureautique SRAL 2013-14 Choisir son micro ordinateur Jean Pierre Dromain Avant Propos L informatique est une science ni unique ni stable Il faut vraiment faire attention pour savoir de quoi

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII)

Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII) Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII) Deuxième semestre 2011 (mardi 22 novembre 2011), sieber&partners et inside-it.ch

Plus en détail

AdunoAccess: gérez facilement votre affaire en ligne.

AdunoAccess: gérez facilement votre affaire en ligne. Clair: un aperçu vous donne toutes les informations. Votre partenaire de confiance pour les solutions de terminaux et bien plus. Vous trouverez le login à votre AdunoAccess sur www.aduno.ch. A propos de

Plus en détail

Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013. Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013 15 mai 2013

Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013. Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013 15 mai 2013 Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013 15 mai 2013 Sommaire Présentation générale Poursuite du développement dans les accessoires Présentation du chiffre d affaires annuel Annexes 2 Acteur de référence

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS?

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? CHAPITRE 5 - STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Calculez les coûts réels d un stock trop âgé Calculez le potentiel de bénéfice supplémentaire Quelques

Plus en détail

Le marché des fenêtres en France en 2015

Le marché des fenêtres en France en 2015 Toulouse, le 29 janvier 2016 Parution d une nouvelle étude de marché TBC Innovations : Le marché des fenêtres en France en 2015 - Edition Janvier 2016 TBC Innovations est une société de conseil (www.tbcinnovation.fr).

Plus en détail

SEPTEMBRE 2007. www.pny.eu

SEPTEMBRE 2007. www.pny.eu DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2007 FICHE D IDENTITÉ Création 1985 Nombre d employés Siège social Monde Siège social Europe Sites de production Chiffre d affaires Activité Direction européenne Contacts :

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Le niveau de vie des chinois ne cesse d augmenter. La classe moyenne compte aujourd hui entre 300 à 400 millions de consommateurs.

Le niveau de vie des chinois ne cesse d augmenter. La classe moyenne compte aujourd hui entre 300 à 400 millions de consommateurs. Le niveau de vie des chinois ne cesse d augmenter. La classe moyenne compte aujourd hui entre 300 à 400 millions de consommateurs. Bien manger est une des priorités des ménages chinois. Pour chaque catégorie

Plus en détail

Les grands enjeux du marketing mobile

Les grands enjeux du marketing mobile Les grands enjeux du marketing mobile Etude quantitative Vague 2 édition 2015 www.azetone.com www.harrisinteractive.fr www.hp.com Les présentateurs Aurélie Gibiat Directrice Département Media et Technologies

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Thème : La consommation des ménages

Thème : La consommation des ménages Thème : La consommation des ménages Vous effectuez votre période de PFMP au sein du magasin ZARA, grande surface spécialisée dans le prêt-à-porter féminin, implantée dans le centre commercial Cap 3000

Plus en détail

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE CHAPITRE 1 STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE Ce que vous apprendrez dans ce chapitre Réunir les informations indispensables pour établir votre stratégie marketing

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Depuis 2008, 3 années de baisse du pouvoir d achat

Plus en détail

Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente

Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente La communication en magasin purement tournée vers la promotion

Plus en détail

Gestion des salles de classe. Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant.

Gestion des salles de classe. Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant. Gestion des salles de classe Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant. Avatech, une entreprise du groupe Impero Education Pro La salle informatique remplace peu à peu la salle de classe

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

UNIVERSITE PIERRE MENDES France FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES (TELE ENSEIGNEMENT)

UNIVERSITE PIERRE MENDES France FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES (TELE ENSEIGNEMENT) UNIVERSITE PIERRE MENDES France FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES (TELE ENSEIGNEMENT) MASTER EISA SPÉCIALITÉ DEFI Année 2004-05 NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES & DIAGNOSTIC FINANCIER Deuxième devoir Akim

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Juin 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées avec

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement Cellcom en Bourse Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement Membre du syndicat de Placement Evaluateur 06 Janvier 2014 Plan de la présentation I- Présentation de la société

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

Le digital, ou comment encore mieux exprimer notre passion du client

Le digital, ou comment encore mieux exprimer notre passion du client Le digital, ou comment encore mieux exprimer notre passion du client 28 avril 2014 Avant tout, merci! Faisons connaissance #famille #entreprendre 5 #clients 18 ans d Internet Parlons clients Le digital

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles Les PC hybrides menacent la domination des PC portables professionnels en Europe

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France Sebastian Selhorst Consultant TEI Forrester Consulting 29 Mars 2011 1 2011 Forrester Research, Inc. Reproduction 2009 Prohibited Forrester

Plus en détail

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Les entreprises belges renforcent la collaboration entre leur fonction Finance et d autres départements Elles s inscrivent dans la tendance européenne, mais ne font

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

ASSISES DU LIVRE NUMÉRIQUE 16 Mars 2012

ASSISES DU LIVRE NUMÉRIQUE 16 Mars 2012 ASSISES DU LIVRE NUMÉRIQUE 16 Mars 2012 1 SOMMAIRE - Le groupe GfK ASSISES DU LIVRE NUMERIQUE LE GROUPE GfK - Bilan 2011 des marchés des Biens Culturels - Les Français et le numérique - De nouveaux modèles

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Mieux gérer le personnel 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Améliorer la gestion du personnel et obtenir des résultats financiers en contrôlant le trafic

Plus en détail

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche!

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Cher commerçant, cher restaurateur, C est officiel : au 31/12/2015, il n y aura plus aucun chèque-repas papier en circulation. Tous les

Plus en détail

Campagnes adwords web

Campagnes adwords web NOTRE ÉQUIPE NOS SERVICES WEB Développement Campagnes adwords web L évolutivité de nos sites n a de limite que celle que vous vous imposez! Nous réalisons pour vous vos campagnes de communication Notre

Plus en détail

Développer le marketing des PME

Développer le marketing des PME 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteur N attendez pas d être grand pour croître! Développer le marketing des PME Groupe Bijouterie Joaillerie 28/07/2010 Confidentiel

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 0 Cette TOP 10 PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) Quel est le bilan de l année 2012 en matière de solutions décisionnelles?

Plus en détail

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Swiss Mergers and Acquisitions Présentation de la société en français 1 Concentré sur la vente, fusion et acquisition

Plus en détail

GS1 onspot chez coop@home

GS1 onspot chez coop@home Lieu d événement: GS1 onspot chez coop@home Vendredi 28 août 2015 Bussigny www.gs1.ch Ensemble pour créer des valeurs Evénement GS1 onspot chez coop@home Logistics onspot La réalisation de petits événements

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting The right stage to success Notre expertise pour vos projets KING STAGE KING STAGE à propos de king stage King Stage est une entreprise de recrutement et de conseil experte dans le placement et la gestion

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE

Présentation. Objectifs 1.1 QU Y A T IL DANS LA BOÎTE? 1.2 L OPEN HANDSET ALLIANCE 1 Présentation Objectifs Ce chapitre permet de faire connaissance avec Android. Il décrit l organisme chargé de son développement, sa licence, son environnement technologique, pour terminer avec les applications

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

TV for business Possibilités illimitées. Telenet for smart Business

TV for business Possibilités illimitées. Telenet for smart Business TV for business Possibilités illimitées Telenet for smart Business La solution TV TV for business est un ensemble de services télévisuels pour les entreprises, les institutions publiques et les organisations.

Plus en détail

diversifier - Développer - Pérenniser

diversifier - Développer - Pérenniser diversifier - Développer - Pérenniser SOMMAIRE 1/ BMCE Capital Gestion Privée Mot du Directeur Général Une société issue d un groupe bancaire de dimension internationale Une gestion patrimoniale bénéficiant

Plus en détail

LE 5 AVRIL 2016, LA TNT PASSE à LA HAUTE DÉFINITION

LE 5 AVRIL 2016, LA TNT PASSE à LA HAUTE DÉFINITION LE 5 AVRIL 2016, LA TNT PASSE à LA HAUTE DÉFINITION Quelles conséquences pour les téléspectateurs? Que faut-il faire pour être prêt le 5 avril? La TNT HD arrive dans tous les foyers : aidons nos concitoyens

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

Michel Suret-Canale. Je vends et j achète sur. Internet avec. ebay. Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-7464-0475-3

Michel Suret-Canale. Je vends et j achète sur. Internet avec. ebay. Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-7464-0475-3 Michel Suret-Canale Je vends et j achète sur Internet avec ebay Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-7464-0475-3 Chapitre 4 Les clés de la réussite J évalue l offre existante sur les articles similaires aux

Plus en détail

GESTION DE STOCK- FIXEZ DES DATES LIMITES DE VENTE A VOS PRODUITS!

GESTION DE STOCK- FIXEZ DES DATES LIMITES DE VENTE A VOS PRODUITS! CHAPITRE 6 GESTION DE STOCK- FIXEZ DES DATES LIMITES DE VENTE A VOS PRODUITS! Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Le point commun entre un VO et un yaourt... Une méthode innovante pour gérer la

Plus en détail

QUICK GUIDE #1. Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles

QUICK GUIDE #1. Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles QUICK GUIDE #1 Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles INTRODUCTION Vous managez des concessions automobiles et c est une responsabilité qui demande un contrôle quotidien

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant?

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Toucher le public désiré, voilà un pari ambitieux, en particulier dans un paysage médiatique mouvant. Comment améliorer vos performances digitales

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail