1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0...5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0...5"

Transcription

1 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 1/6 Essuie-glace Mercedes 1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE ) MECANISME DE COMMANDE EN TRANSLATION ALTERNATIVE DU SUPPORT DE BALAI 14 / BALANCIER 5...6

2 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 2/6 1) Présentation. De part la forme sensiblement rectangulaire du pare-brise des automobiles, l essuyage par temps de pluie à conduit les constructeurs automobiles à choisir un système à deux balais parallèles permettant de couvrir le maximum de surface afin de garantir au conducteur la meilleure visibilité possible. L évolution des automobiles à fait apparaître, sur certains modèles des systèmes d essuyage centraux monobalai, plus esthétiques et comportant une mécanique moins complexe. Malgré le fait que le balai de ce type d essuie-glace est plus long, la surface balayée est souvent insuffisante, notamment dans les coins supérieurs du pare-brise (voir ci-dessous) : Surface d essuyage grisée Limites du pare-brise Support de balai et balai Essuie-glace BOSCH à balayage amélioré Dans la course à la sophistication que se livrent les constructeurs automobiles, Mercedes a mis au point avec la société BOSCH un essuie-glace monobalai permettant de résoudre en partie ce problème, puisqu il balaie 86% de la surface du pare-brise. Le mouvement de rotation alternatif de balayage est complété par un mouvement de translation alternatif du balai vers les angles du pare-brise (pour balayer justement dans ces angles), lui permettant d'augmenter la surface essuyée. La chaîne d'énergie ci-dessous décrit l'agencement des différents blocs fonctionnels. Énergie source électrique provenant de la batterie Énergie mécanique de rotation continue Énergie mécanique de rotation continue et réduite Énergie mécanique de rotation alternative Énergie mécanique de translation alternative Convertir Transmettre Transmettre Transmettre Moteur Réducteur Mécanisme de commande en rotation alternative Mécanisme de commande en translation alternative Visionner les vidéos situées dans le répertoire SII Elève / Dossier technique.

3 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 3/6 2) Constitution. Pare-brise Moteur 1 Bâti fixe 0 Mécanisme de commande en rotation alternative (bielle, biellettes ) Support de balai 14 Mécanisme de commande en translation alternative (bâti mobile 13 ) Support de balai 14 Bâti fixe 0 Mécanisme de commande en translation alternative (bâti mobile 13 ) Moteur 1 Réducteur 2 Mécanisme de commande en rotation alternative (bielle, biellettes )

4 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 4/6 Vous disposez sur la table de : - un premier système réel complet assemblé, - un deuxième système réel mais cette fois-ci démonté, et sans son moteur ni son réducteur. Mais vous disposez aussi d'autres composants qui ne concernent par le système étudié ici : - un gros réducteur à engrenage roue et vis sans fin, - un tout petit réducteur à engrenage cylindrique, - un autre moto-réducteur (moteur + réducteur) de même type, c'est-à-dire à engrenage roue et vis sans fin, - une boîte de petits moteurs démontés et non-démontés, - une moto-pompe (moteur + pompe à 6 pistons axiaux). Repérer sur les 2 systèmes réels, les pièces représentées sur les 2 schémas de la page précédente. Le réducteur 2 du système est similaire au gros réducteur à engrenage roue et vis sans fin situé sur la table. Pour comparer, ce gros réducteur à roue et vis sans fin avec le tout petit réducteur à engrenage cylindrique : Tourner leur axe d'entrée et constater le grand rapport de réduction de ces 2 réducteurs. Remarquer le parallélisme entre les axes d'entrée et de sortie pour un réducteur, et l'orthogonalité pour l'autre réducteur Manipuler l'autre moto-réducteur de même type, c'est-à-dire à engrenage roue et vis sans fin. Visionner les vidéos situées dans le répertoire SII Elève / Dossier ressource / Moteur électrique. Pour la moto-pompe, s'intéresser seulement au moteur (rotor + stator), puis : - faire tourner le rotor, - remarquer tous les bobinages du rotor, - remarquer l'aimant fixé sur le stator. Manipuler tous les petits moteurs se trouvant dans la boîte.

5 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 5/6 3) Mécanisme de commande en rotation alternative du balancier 5 / bâti fixe 0. Ce mécanisme transforme le mouvement de rotation continue de la manivelle 3 en mouvement de rotation alternative du balancier 5. C est un mécanisme classique utilisé sur toutes les solutions à essuie-glace central, où le balancier 5 est alors directement le porte balai. Moteur bi-vitesse 1 12V /2862 tr/min Réducteur 2 Engrenage Roue et vis sans fin (rapport de réduction = 54) Bâti fixe 0 Balancier 5 Vue avec une partie du balancier 5 et le bâti fixe 0 enlevés. Manivelle 3 Balancier 5 N E M Bielle 4 D Biellette 6 A B C Revisionner uniquement les vidéos concernant ce mécanisme (c'est-à-dire la 1 ère et la 2 ème ). Repérer les pièces de 0 à 7 sur le système réel. Succession de différentes positions du mécanisme de commande en rotation alternative : 1 5 Biellette

6 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 6/6 4) Mécanisme de commande en translation alternative du support de balai 14 / balancier 5. Ce mécanisme transforme le mouvement de rotation alternative du balancier 5 (issue du mécanisme précédent) en mouvement de translation alternative du support de balai 14. C est un mécanisme non classique utilisé chez Mercedes, qui se rajoute au mécanisme traditionnel précédent. Repérage. Support de balai 14 Biellette 19 Manivelle 12 liée au pignon 9 B N C Bâti mobile 13 lié au balancier 5 I xa Secteur denté 11 lié au bâti fixe 0 Paramétrage. Support de balai 14 Biellette 19 Manivelle 12 liée au pignon 9 (Diam. primitif 22, Nombre de dents z = 11) B N C Bâti mobile 13 lié au balancier 5 A I Secteur denté 11 (Diam. primitif 110, Nombre de dents z = 55) lié au bâti fixe 0 Attention les points A, B, C et N ne sont pas les mêmes que pour le mécanisme de rotation alternative Revisionner uniquement les vidéos concernant ce mécanisme (c'est-à-dire la 3 ème, 4 ème et la 5 ème ). Repérer toutes les pièces ci-dessus sur le système réel (NB : ouvrir le bâti mobile 13, et identifier le secteur denté 11 ainsi que le pignon 9). Appeler le professeur pour valider.

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE Sciences de l ingénieur Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE 1. Présentation du système 2 1.1. Mise en situation 2 1.2. Description fonctionnelle de l essuie glace 2 2. Principe de

Plus en détail

Découvrir le système objet de l étude. Utiliser un logiciel de simulation

Découvrir le système objet de l étude. Utiliser un logiciel de simulation Lycée PE MARTIN TP N 6 durée : 2h CENTRE D INTERET : CI.5 : transmission de puissance, transformation de mouvement MECANISME D ESSUIE GLACE BOSCH TP de découverte. Application - mise en œuvre de savoirs/savoir-faire.

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO TD 20 - Loi Entrée-Sortie à l'aide d'un produit scalaire constant de deux vecteurs d orientation Page 1/6 Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO (Selon le concours CCP 2004 filière

Plus en détail

Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II

Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II S si Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II TD 1. Présentation du dispositif Introduction Les essuie-glaces sont des raclettes en caoutchouc, montées sur des bras actionnés par un moteur électrique,

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC 1 Introduction DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC Balai passager Balai conducteur L objet de l étude est le mécanisme complet d essuieglace avant du Renault Scénic II. Ce véhicule étant un monospace,

Plus en détail

/20. 1 Présentation du système. Révisions MINI COMPRESSEUR

/20. 1 Présentation du système. Révisions MINI COMPRESSEUR MINI COMPRESSEUR 1 Présentation du système Nom : /20 1. Caractéristiques : Ce mini compresseur est en vente en grandes surfaces et magasins de bricolage au tarif de 15. Il peut être utilisé pour gonfler

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Épreuve de construction électronique session 2011 Page 1 sur 9 1 PRESENTATION DU DISPOSITIF 1.1 INTRODUCTION Les essuie-glaces sont des raclettes en caoutchouc, montées sur des bras actionnés par un moteur

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

1-DECOUVERTE DU PRODUIT

1-DECOUVERTE DU PRODUIT AALYSE FOCTIOELLE Compétences techniques mises en œuvre : CI 1 (AF1 AF2 AF3) - configurer, faire fonctionner le produit - identifier et définir le besoin auquel répond le produit et ses fonctions de service

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 I DESCRIPTION - Le circuit est composé d'une batterie, d'un contacteur général (allumage / démarrage ) et d'un démarreur. + contact + batterie + allumage - masse + AVC

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

IMPRIMANTE HP5652. Mise en situation : FONCTION PRINCIPALE TP1. L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre.

IMPRIMANTE HP5652. Mise en situation : FONCTION PRINCIPALE TP1. L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre. Mise en situation : L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre. Modèle : HP Deskjet 5652 Objet étudié FONCTION PRINCIPALE Feuille en stockage Imprimer les feuilles Feuille

Plus en détail

BALAI D ESSUIE-GLACE

BALAI D ESSUIE-GLACE BALAI D ESSUIE-GLACE I- PRESENTATION I-1-MISE EN SITUATION: Pour nettoyer correctement le pare-brise d un véhicule, le balai d essuie-glace doit rester en contact permanent avec la glace. A grande vitesse,

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II CORRIGÉ OBJET D ETUDE 1 : L ARCHITECTURE FONCTIONNELLE DU PRODUIT QUESTION 01 : Intensité de la pluie ou intensité des précipitations ou quantité d eau

Plus en détail

LES ÉNERGIES TP2 Niveau 6e

LES ÉNERGIES TP2 Niveau 6e Niveau 6e Fiche Guide Démarche à suivre: ( Recherche par groupe, rédaction individuelle ) Mise en situation Julien, lui de son coté est parti faire une balade en trottinette électrique. En cours de chemin,

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2012 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie PAGE 1 Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie Consignes de travail : Sur une feuille de classeur correctement présentée, a) noter : - le titre de l'activité - ton nom - la date b) Consulter le

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3

DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3 DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3 MONDE CONSTRUIT PAR L HOMME OBJETS MECANIQUES : TRANSMISSION DE MOUVEMENTS Année scolaire 2001-2002 1 LES

Plus en détail

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147 Moteur brushless Fiche technique La technologie moteur brushless comporte non seulement les avantages des moteurs à courant continu mais également ceux des moteurs à courant alternatif : fort couple au

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Nom prénom Fiche d'activité 7 classe 6 e 1 / 2 / 3 13/01/2015. Les solutions techniques La transmission du mouvement

Nom prénom Fiche d'activité 7 classe 6 e 1 / 2 / 3 13/01/2015. Les solutions techniques La transmission du mouvement Nom prénom Fiche d'activité 7 classe 6 e 1 / 2 / 3 13/01/2015 Les solutions techniques La transmission du mouvement Objectifs : C 1.10 Identifier des solutions techniques qui assurent une fonction technique.

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Les engrenages. 1. Qu est-ce qu un engrenage?

Les engrenages. 1. Qu est-ce qu un engrenage? Les engrenages 1. Qu est-ce qu un engrenage? «Système de roues dentées qui s engrènent de manière à transmettre le mouvement d un arbre de rotation à un autre arbre» (Petit Robert) Il faut donc plus d

Plus en détail

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3 Dossier technique Cric Page 1/6 Cric (Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE....2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....3 4) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 5) NOMENCLATURE....4

Plus en détail

Identification de l innovation d un produit d un point de vue «Energie»

Identification de l innovation d un produit d un point de vue «Energie» NOM : CLASSE : GROUPE: Activités : Notions : Identifier les innovations principales du produit Brevet, normes. Matériels et dossiers: Base de données TpWorks CIT_guitare, guitare elipse, accordeur KORG,

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS I:PRINCIPE DE BASE. 1-1:Situation problème. Lorsque nous voulons déplacer un véhicule manuellement, il est plus facile de le déplacer en créant une force sur

Plus en détail

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge?

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge? Comment réaliser une maquette de montecharge? Situation problème: Je veux réaliser la montée et la descente d'une charge de 200 grammes sur une hauteur de 20cm en tournant une manivelle dans un sens pour

Plus en détail

Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne

Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne Maque e pédagogique de la pompe à eau à énergie éolienne Explica ons quant à la technologie de la pompe à eau à énergie éolienne. Une pompe à eau à énergie éolienne n a pas nécessairement comme but d avoir

Plus en détail

Identification des éléments de la fonction propulsion

Identification des éléments de la fonction propulsion Identification des éléments de la fonction propulsion Objectif de la séquence Identifier à partir d une représentation les éléments de la fonction se propulser. Décrire graphiquement le fonctionnment.

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, -

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - !"# $ # $ $ %&%' %# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - # $ # $ *#. $ ( $ *%# $ / 0. ( $ '# '( $ 1/*# 0* Support technique : Réducteur Intitulé : Etude de conception détaillée BTS CIM 1 ère année 2 ème sem. TP

Plus en détail

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20 1. Présentation du système... 2 2. Cahier des charges fonctionnel... 3 2.1. Besoin associé au produit... 3 2.2. Fonctions de service du produit... 3 3. Décomposition chaîne d information / chaîne d énergie...

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

La Direction assistée Direction 1/7

La Direction assistée Direction 1/7 I ) Limite de l étude La Direction assistée Direction 1/7 Bras de direction Crémaillère Distributeur rotatif Pompe de direction assistée Vérin d assistance Biellette de direction Biellette de direction

Plus en détail

Modélisation du système d'assistance d'une direction

Modélisation du système d'assistance d'une direction Problématique Modélisation du système d'assistance d'une direction Le système de Direction Assistée Électrique Variable (D.A.E.V.) a pour fonction d assister la commande de direction de la Renault Twingo.

Plus en détail

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE... Dossier technique Portail BFT Page 1/8 Portail BFT 1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 21) SADT... 3 22) FAST.... 3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU

Plus en détail

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010)

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) Nom : Prénom : Classe : Mise en situation Mise en situation et présentation de la mesure Le sous-sol français

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

MOBILITE ET HYPERSTATISME

MOBILITE ET HYPERSTATISME MOBILITE ET HPERSTATISME 1- Objectifs : Le cours sur les chaînes de solides nous a permis de déterminer le degré de mobilité et le degré d hyperstatisme pour un mécanisme donné : m = Nc - rc et h = Ns

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels SYSTÈME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES ES 7600 NECTA-WITTENBORG.

Plus en détail

I - Transformation d'un mouvement de rotation en mouvement de translation

I - Transformation d'un mouvement de rotation en mouvement de translation Les Transmetteurs La chaîne d'action transforme, adapte et transmet le flux de puissance nécessaire à l'obtention d'une valeur ajoutée. Elle comprend : les actionneurs (vérins, moteurs) qui transforment

Plus en détail

Mécanisme d essuie glace Bosch

Mécanisme d essuie glace Bosch 1- Montrer que V ( 3/ 0) 0,5 m/ s 30 mm On mesure sur le document réponses : O mes = 30 mm L échelle est de 1/ 2 donc O reelle = 30 1.4 = 42mm 2π V ( 3/ 0) = O Ω (3/ 0) = 0.042 114 = 0.5 m/ s 60 V ( 3/

Plus en détail

1 sur 1 30/12/2008 08:54

1 sur 1 30/12/2008 08:54 Fonctionnement des essuies-glace. Explication de la partie électrique http://forum2pattes.forumactif.com/fiches-techniques-f26/fonctionnemen... Avant de démarrer, quelques explications pour bien comprendre

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2008 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2008 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2008 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures, coefficient 4 Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés les calculatrices

Plus en détail

Pompe doseuse 1) RÉALISATION DE PIÈCES À L'AIDE D'UN MODELEUR 3D...2 2) RÉALISATION D ASSEMBLAGES À L'AIDE D'UN MODELEUR 3D...6

Pompe doseuse 1) RÉALISATION DE PIÈCES À L'AIDE D'UN MODELEUR 3D...2 2) RÉALISATION D ASSEMBLAGES À L'AIDE D'UN MODELEUR 3D...6 Découverte du logiciel SolidWorks Page 1/9 SolidWorks Logiciel de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) Pompe doseuse 1) RÉALISATION DE PIÈCES À L'AIDE D'UN MODELEUR 3D...2 11) PRINCIPE... 2 12) RÉGLAGE

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS.

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS. MOUVEMENTS Mécanisme ensemble de pièces organisées pour obtenir un mouvement. Liaison nature de l assemblage de deux pièces entre elles. Liaison complète/fixe (les deux pièces sont solidaires l une de

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2011 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Fiche N 9 Hydraulique

Fiche N 9 Hydraulique Les pompes hydrauliques 1/Généralités : Fiche N 9 Hydraulique Fonction : Une pompe hydraulique est un générateur de débit qui transforme l énergie mécanique en énergie hydraulique Une pompe fournit le

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

MACHINE A SCIER A RUBAN

MACHINE A SCIER A RUBAN MACHINE A SCIER A RUBAN 1. Présentation 1.1. Schéma G 1.2. Fonctionnement Le schéma ci-joint représente la chaîne cinématique d une boite de vitesse pour scie à ruban. Le moteur M communique son mouvement

Plus en détail

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Sommaire Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4 Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Page 1 / 18 FICHE ACTVITE EVOLUTION DE L'OBJET Nous vous proposons d autres modèles de voitures qui sont

Plus en détail

POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE

POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE POSITIONNEUR MULTI-SATELLITES D ANTENNE A- PRESENTATION La réception de chaînes de télévision par satellite nécessite un récepteur et une antenne parabolique (figure 1). Pour augmenter le nombre de chaînes

Plus en détail

L' allumage Calage d un allumeur

L' allumage Calage d un allumeur 1 - Calage statique de l allumeur Allumage classique par rupteur Mode opératoire applicable à tous types de moteurs à allumage commandé à 4 temps Mise en position de calage initial du piston du cylindre

Plus en détail

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous Cours ENSIS MEC101 Mécanique des systèmes et des milieux déformables CINEMTIQUE GRPHIQUE 2D Polycopié sans trous 1/20 I) MOUVEMENT D'UN SOLIDE 1.1. Solide du point de vue cinématique Un mécanisme est composé

Plus en détail

ESTACA: La Formation Transports

ESTACA: La Formation Transports E S T A C A ESTACA: La Formation Transports Automobile, Aéronautique, Ferroviaire et Transports Guidés Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile 1 Formation Michelin Technologie

Plus en détail

Dossier technique Pilote automatique

Dossier technique Pilote automatique Pilote automatique Pour barre franche Pour barre à roue S. Génouël 09/04/2008 Page 0 1) MISE EN SITUATION...2 11) CONSTITUTION D UN GOUVERNAIL.... 2 12) NOTION DE ROUTE SUIVANT UN CAP... 2 13) INTERET

Plus en détail

Les éléments de la chaîne. d'énergie

Les éléments de la chaîne. d'énergie Les éléments de la chaîne ALIMENTER d'énergie STOCKER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE Les éléments de la chaîne d'énergie Pour faire fonctionner un objet technique, il est souvent nécessaire d'avoir recours

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

CIN Cinématique TP CIN1.3 Pompe doseuse CIN-1.3

CIN Cinématique TP CIN1.3 Pompe doseuse CIN-1.3 TP TP CIN-1.3 CIN-1.3 Schéma Schéma cinématique cinématique / / trajectoires trajectoires (Pompe (Pompe doseuse) doseuse) Moyens : Pompe doseuse Prérequis : Cours TE1 : schématisation CIN1 : trajectoires.

Plus en détail

I. Préliminaires. 1. Introduction

I. Préliminaires. 1. Introduction 1. Introduction I. Préliminaires La commande de direction des véhicules automobiles impose au conducteur de vaincre par l intermédiaire du volant le couple de pivotement dû à l action du sol sur les roues

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE Eamen GMP 110 GMP120 2 ème session 2012-2013 EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée Documents fournis : Tableau des liaisons normalisées

Plus en détail

LA FONCTION TECHNIQUE

LA FONCTION TECHNIQUE LA FONCTION TECHNIQUE 1. Définition. Tous les objets techniques sont créés pour assurer une certaine fonction d usage. Elle pourra être accompagnée de fonctions d usages dites «secondaires». Exemple: La

Plus en détail

T R A N S P O R T ET E N E R G I E É L E C T R I Q U E

T R A N S P O R T ET E N E R G I E É L E C T R I Q U E T R A N S P O R T ET E N E R G I E É L E C T R I Q U E Matériel nécessaire : 1 voiture LegoDACTA ELab ETUDES ET RECHERCHES BILAN Produire 1 «Raccorder un générateur à un moteur» «Stocker de l énergie électrique»

Plus en détail

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant Roue de transmission La roue de transmission est la pièce la plus caractéristique de la technologie MCE-5. Il s agit d un pignon à denture en développante de cercle, tels que ceux que l on trouve dans

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 1. Définition. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le principe de fonctionnement d un objet technique correspond à la manière ou aux moyens qu il utilise pour arriver à assurer sa fonction d usage. La description

Plus en détail

Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas

Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas TP 2h Logiciel : Flowcode Composant :16F877A Pilotage d un moteur à courant continu Le pilotage d un moteur à

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES

PRESENTATION GENERALE. Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : DONNEES PEDAGOGIQUES SERIE N 4 (TS) TP2 PRESENTATION GENERALE Partie abordée ou système support: Axe(s) mis en œuvre par le TP : OUVRE PORTAIL FAAC Intitulé du TP CONTROLE D'ACCES AU PARKING (GRAFCET) Durée du TP 2h Chaîne

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR Boîtier de commande extractible Batterie 24V SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE... 3 1.1. Mise en situation... 3 1.2. Fonctionnement de la partie opérative... 4 1.3. Photographies

Plus en détail

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures La rédaction des réponses se fera sur les documents réponses uniquement! De nombreuses questions sont indépendantes : à vous

Plus en détail

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES 1. Présentation SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES Le système d empilage de palettes de la société ERM «Multitec» est un mécanisme didactique qui permet de simuler un système d empilage ou de dépilage de palettes

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10 SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10 DS1- Exercice 1 : Ladarvision 4000 Excimer Laser System (Extrait ENS PSI 2004) Microscope du chirurgien Ordinateur de contrôle Tête du patient Table

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE 1- Présentation En hydraulique et en pneumatique, on utilise un fluide liquide ou gazeux pour transporter l énergie. On a

Plus en détail

N : 064 Date :21 novembre 2014 Révisée le : CONSIDERATIONS SUR LES DEMARREURS NOTICE TECHNIQUE

N : 064 Date :21 novembre 2014 Révisée le : CONSIDERATIONS SUR LES DEMARREURS NOTICE TECHNIQUE NOTICE TECHNIQUE N : 064 Date :21 novembre 2014 Révisée le : CONSIDERATIONS SUR LES DEMARREURS 1 ) Introduction : En aviation générale, le démarreur est un accessoire qui devrait se faire oublier dans

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

Atelier B : Broyeur. BBR01 : Alignement laser. BBR01 : Alignement au laser Page 1

Atelier B : Broyeur. BBR01 : Alignement laser. BBR01 : Alignement au laser Page 1 Atelier B : Broyeur BBR01 : Alignement laser BBR01 : Alignement au laser Page 1 Buts de l exercice : Le but de l exercice est de pouvoir familiariser le stagiaire à l utilisation d un appareil d alignement

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail