Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve"

Transcription

1 Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve Préparé par Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve Novembre , rue Ontario Est H1V 1K

2 Contexte Le programme Tandem fête ses 30 ans en L équipe de Mercier Hochelaga-Maisonneuve a voulu valider ses actions et prendre le pouls des citoyens. Pour atteindre cet objectif, un sondage sur la sécurité a été mené en octobre auprès de 150 résidents. Méthodologie L ensemble de l arrondissement a été couvert. Pour chacun des 3 quartiers (Mercier-Est, Mercier-Ouest et Hochelaga-Maisonneuve), les sondeurs ont sillonné le territoire selon un itinéraire préétabli. Le choix ainsi que le nombre de répondants ont été établis selon un échantillon par quota, basé sur les données du service de statistiques de la Ville de Montréal (portrait de quartier 2006, réalisé par G. Bérard). N.B. La proportion homme/femme a été difficile à atteindre, mais on est proche (46% des gens interrogés sont des hommes). Portrait des répondants 81 femmes; 69 hommes 50 répondants de Mercier-Est, 50 de Mercier-Ouest et 50 d Hochelaga-Maisonneuve 63% des répondants se déplacent en transport actif (Transport en commun, marche, vélo). 71% des répondants vivent à 2 ou plus dans leur domicile. 53% des répondants ont déjà été victimes ou témoins d un acte criminel. Notez bien Tous les graphiques du sondage présentent les pourcentages basés sur les 150 répondants. 2

3 1. La vision de la sécurité dans son quartier 14% 8% 21% Très sécuritaire Assez sécuritaire Peu sécuritaire Pas sécuritaire 57% En regroupant les réponses «très» et «assez» sécuritaire, on constate que : Pour l ensemble de l arrondissement : 80% des femmes trouvent leur quartier sécuritaire, contre 75% pour les hommes. Par quartier: 84 % des gens interrogés dans Mercier-Est trouvent leur quartier sécuritaire. 78% des gens interrogés dans Mercier-Ouest trouvent leur quartier sécuritaire. 71% des gens interrogés dans Hochelaga-Maisonneuve trouvent leur quartier sécuritaire. 3

4 2. Le sentiment de sécurité des répondants 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Chez soi Dans les espaces publics Dans les transports en commun Beaucoup en sécurité Assez en sécurité Peu en sécurité Pas en sécurité En regroupant les réponses «beaucoup» et «assez» en sécurité, on constate que : 90% des gens interrogés dans Mercier-Est, 96% dans Mercier-Ouest et 81% dans Hochelaga-Maisonneuve se sentent en sécurité dans leur domicile. 82% des gens interrogés dans Mercier-Est, 79% dans Mercier-Ouest et 63% dans Hochelaga-Maisonneuve se sentent en sécurité dans les espaces publics. 77% des gens interrogés dans Mercier-Est, 89% dans Mercier-Ouest et 88% dans Hochelaga-Maisonneuve se sentent en sécurité dans les transports en commun. 4

5 3. Vous et a. votre relation avec le voisinage 2% 4% Très bonne relation Plutôt bonne relation 44% 50% Plutôt mauvaise relation Très mauvaise relation En regroupant les réponses «très bonne relation» et «plutôt bonne relation», on constate que : 84% des gens interrogés dans Mercier-Est, 80% dans Mercier-Ouest et 77% dans Hochelaga-Maisonneuve ont une bonne relation avec leur voisinage. 15% des gens interrogés dans l arrondissement n ont aucun contact avec leur voisinage. b. votre comportement face à la sécurité 2% 6% Comportement très sécuritaire 35% 57% Comportement assez sécuritaire Comportement peu sécuritaire Comportement pas sécuritaire En regroupant les réponses «comportement très sécuritaire» et «comportement assez sécuritaire», on constate que : 88% des gens interrogés de Mercier-Est, 92% des répondants de Mercier-Ouest et 96% des répondants de Hochelaga-Maisonneuve ont un comportement sécuritaire. 5

6 c. l importance de la prévention 4% 1% 26% Très importante Assez importante Peu importante 69% Pas du tout importante En regroupant les réponses «très importante» et «assez importante», on constate que : 96% des gens interrogés dans Mercier-Est, 88% dans Mercier-Ouest et 100% dans Hochelaga-Maisonneuve trouvent que la prévention est importante. 98% des femmes interrogées dans l arrondissement contre 91% des hommes trouvent que la prévention est importante. 6

7 4. Connaissez-vous le programme Tandem? 10% 7% 63% 20% Très bien Assez bien Un peu Pas du tout La réponse «pas du tout» collecte 68% des répondants de Mercier-Est et Mercier-Ouest, contre 54% pour Hochelaga-Maisonneuve. 70% 5. Outils préférés pour obtenir de l information sur la sécurité et la prévention 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Par internet Dépliant Par téléphone Séance d'information Outil efficace Outil moyennement efficace Outils peu efficace 7

8 6. Intérêt des répondants pour les services offerts par Tandem 60% 50% 40% 30% 20% Bon intérêt Intérêt moyen Pas d'intérêt 10% 0% Kiosques info Ateliers enfants Marche explo Burinage Ateliers adultes Visite conseil 8

9 7. Problématiques les plus criantes, selon les répondants À partir des réponses des participants au sondage, voici les principales problématiques observées dans les quartiers. N.B. Le chiffre entre parenthèses indique le nombre de fois où la problématique est mentionnée. POUR L ENSEMBLE DE L ARRONDISSEMENT : a. Drogues, toxicomanie et ses irritants(22) b. Cambriolage domicile (16) et vol de voiture/vélo (5) c. Attroupements, gangs et ses irritants(16) d. Vitesse routière et circulation (13) e. Travail de sexe de rue et ses irritants (12) f. Déplacement en soirée (10) g. Sécurité des enfants (8) PAR QUARTIER : MERCIER-EST a. Cambriolage domicile (9) et vol de voiture/vélo (4) b. Attroupements, gangs et ses irritants(7) c. Déplacement en soirée (6) d. Sécurité des enfants (4) MERCIER-OUEST a. Vitesse routière et circulation (8) b. Attroupements, gangs et ses irritants(6) c. Drogues, toxicomanie et ses irritants(6) HOCHELAGA-MAISONNEUVE a. Drogues, toxicomanie et ses irritants(12) b. Travail de sexe de rue et ses irritants (12) c. Cambriolage domicile (5) et vol de voiture/vélo (1) d. Itinérance et ses irritants (4) 9

10 CONCLUSION Voici quelques observations qui se dégagent des réponses des 150 résidents qui ont participé à ce sondage : Face au sentiment de sécurité, on constate qu il est variable selon les différents quartiers de l arrondissement. Par exemple, dans Hochelaga-Maisonneuve, le sentiment de sécurité des répondants est plus faible dans leur domicile et dans les espaces publiques que chez les résidents des quartiers Mercier-Est et Mercier-Ouest. Aussi, les résidents de Mercier-Est et Mercier-Ouest trouvent leur quartier plus sécuritaire que les résidents d Hochelaga-Maisonneuve. Concernant le sentiment de sécurité dans les transports en commun, il est plus élevé dans les quartiers Hochelaga-Maisonneuve et Mercier-Ouest que dans le quartier Mercier-Est. Ce fait peut être relié à la donnée qui indique que l on se déplace moins en transport en commun dans Mercier-Est que dans les autres quartiers. Des trois quartiers de l arrondissement, les résidents d Hochelaga-Maisonneuve disent dans une plus forte proportion avoir un comportement très sécuritaire, et voient la prévention comme importante dans une plus forte proportion. Tandem est connu par un plus grand nombre de répondants d Hochelaga- Maisonneuve que par les résidents de Mercier-Est et Mercier-Ouest. Les problématiques qui demandent une attention spéciale varient également selon les quartiers. Il restera à valider si ces différences correspondent à la réalité et aux perceptions des différentes populations. 10

11 En terminant, il faut mentionner que ce sondage fait partie d une série de moyens que Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve a choisi pour valider ses actions et orienter son intervention pour les années prochaines. Parmi ces moyens, il y aura un groupe de discussion avec des intervenants en novembre 2012, un atelier de travail des intervenants de Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve en décembre, et un partage des résultats ( sondage et plan d action de Tandem pour 2013) de ces interventions avec les partenaires de l arrondissement (tables de concertation), en janvier et février REMERCIEMENTS Merci aux 150 résidents de l arrondissement pour le temps donné à répondre au sondage. Merci à Mairie-Pier Gagné, Nilson Zepeda et Sophie Gagnon, qui ont sillonné les quartiers à la rencontre des citoyens. Merci à Nancy Bellavance, pour avoir transposé les réponses dans ces pages. Merci à Louis Rocheleau, consultant, pour ses conseils éclairés. Serge Doucet, coordonnateur du projet 11

12 ANNEXE QUESTIONS DU SONDAGE «Bonjour, je suis de l organisme Tandem pour l arrondissement Mercier/Hochelaga- Maisonneuve. Nos interventions touchent principalement la prévention de la criminalité et la sécurité urbaine. Nous faisons aujourd hui un sondage sur la sécurité des citoyens. On cherche des citoyens qui demeurent dans le quartier. Vous y demeurez? Si oui, auriez-vous 5 minutes maximum pour le sondage? Si non, merci pour votre attention. N.B. On veut votre opinion, il n y a pas de bonnes ou mauvaises réponses. Ce sondage est confidentiel! Les premières questions vont porter sur votre sentiment de sécurité et sur la sécurité de votre quartier. 1. Je trouve que mon quartier est un (choisissez la suite qui vous convient.) a. Quartier très sécuritaire b. Quartier assez sécuritaire c. Quartier peu sécuritaire d. Quartier pas sécuritaire 2. Dans mon domicile, je me sens (choisissez la suite qui vous convient.) a. Beaucoup en sécurité b. Assez en sécurité c. Peu en sécurité d. Pas du tout en sécurité 3. Dans les espaces publics, les parcs, la rue, je me sens (choisissez la suite qui vous convient.) a. Beaucoup en sécurité b. Assez en sécurité c. Peu en sécurité d. Pas du tout en sécurité 4. Dans les transports en commun, je me sens (choisissez la suite qui vous convient.) a. Beaucoup en sécurité b. Assez en sécurité c. Peu en sécurité d. Pas du tout en sécurité 5. Comment qualifieriez-vous la relation que vous avez avec votre voisinage? a. Très bonne relation b. Plutôt bonne relation c. Plutôt mauvaise relation d. Très mauvaise relation e. Aucune relation- aucun contact. Je ne peux pas répondre à cette question. 6. Comment qualifieriez-vous votre comportement face à la criminalité? a. Comportement très sécuritaire b. Comportement assez sécuritaire c. Comportement peu sécuritaire d. Comportement pas sécuritaire Les prochaines questions portent sur Tandem et les services de prévention 7. Connaissez-vous Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve, le programme en sécurité urbaine de la Ville de Montréal dans l arrondissement? a. Très bien b. Assez bien c. Un peu d. Pas du tout 12

13 8. Il y a différents moyens pour obtenir de l information sur la sécurité et la prévention de la criminalité. Sur une échelle de 1 à 5, qualifiez chacun des moyens suivants : 1 signifie que ce moyen ne vous rejoint pas, 5 signifie que le moyen vous rejoint. a. Dépliant b. Atelier d information c. Par téléphone d. Par internet Tandem offre différents service aux citoyens sur la sécurité et la prévention de la criminalité. Sur une échelle de 1 à 5, quel est votre niveau d intérêt pour chacune des activités suivantes (1 signifie que vous n avez aucun intérêt pour l activité, 5 signifie que vous avez beaucoup d intérêt pour l activité). a. Burinage de biens (vélo, électronique, etc.) b. Visite-conseil (analyse de la sécurité du domicile) c. Ateliers de sensibilisation pour enfants d. Ateliers de sensibilisation pour adultes e. Kiosque d informations f. Expertise en matière d aménagement urbain sécuritaire Jusqu à quel point la prévention est importante pour vous? a. Très importante b. Assez importante c. Peu importante d. Pas du tout importante 11. En matière de sécurité dans l arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve, quelle est votre principale préoccupation? En terminant, on a besoin d information pour des fins statistiques! SEXE Homme Femme ÂGE & + Mercier-Est ME. Sud de Sherbr et Ouest de DesOrmeaux M.E.Sud de Sherbr. Et Est de DesOrmeaux M.E.Nord de Sherbrooke Mercier-Ouest M.O. Sud de Sherbrooke M.O.Nord de sherbrooke Hochelaga-Maisonneuve H.H. Sud Ouest H.M. Nord Ouest H.M. Maisonneuve DÉPLACEMENT Auto Marche / transport en commun/vélo (transport actif) RÉSIDENCE Vit seul Vit à deux ou plus Avez-vous déjà été victime ou témoin d un acte criminel? Oui Non 13

LES VÉLOMARCHÉS DANS MERCIER-OUEST ET MERCIER-EST

LES VÉLOMARCHÉS DANS MERCIER-OUEST ET MERCIER-EST LES VÉLOMARCHÉS DANS MERCIER-OUEST ET MERCIER-EST Projet porté par: Financé par: l Alliance pour la solidarité, Revitalisation urbaine Intégrée de Mercier-Est et Québec en Forme LE PROJET Vélomarché est

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Sondage public 2012 sur les services policiers

Sondage public 2012 sur les services policiers Sondage public 2012 sur les services policiers 2 Sixième sondage public depuis 1995. Le sondage est conçu pour faire comprendre les perceptions des citoyens sur la criminalité i et la sécurité et mesurer

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Les jeunes conducteurs en Europe

Les jeunes conducteurs en Europe Les jeunes conducteurs en Europe Association Prévention Routière Fédération française des sociétés d assurances - FFSA - - Introduction MÉTHODOLOGIE 2 Étude «Les jeunes conducteurs européens» Méthodologie

Plus en détail

Image des infirmiers et des infirmières

Image des infirmiers et des infirmières Image des infirmiers et des infirmières Sondage réalisé par pour Publié le 12 mai 2015 dans le Parisien-Aujourd hui en France Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

PARC DÉZÉRY-PREFONTAI

PARC DÉZÉRY-PREFONTAI ANALYSE SÉCURITAIRE PARC DÉZÉRY-PREFONTAINE ET LIEN VERT MERCIER HOCHELAGA-MAISONNEUVE 31 JUILLET 2013 RESPONSABLE DE L ANALYSE Nilson Zepeda, Conseiller en sécurité urbaine, Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

Mémoire Plan de développement de Montréal

Mémoire Plan de développement de Montréal Mémoire Plan de développement de Montréal 1. La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve 1.1 Présentation de l'organisme Issu d'une coalition de groupes communautaires du quartier en 1993, La Table de quartier

Plus en détail

RAPPORT-BILAN D ACTIVITÉS 2013 PERSPECTIVES 2014

RAPPORT-BILAN D ACTIVITÉS 2013 PERSPECTIVES 2014 RAPPORT-BILAN D ACTIVITÉS 2013 PERSPECTIVES 2014 Comité d action en sécurité urbaine de l arrondissement de Lachine 0 Table des matières Bilan 2013...2 1. Organisation...2 2. Partenariats...4 3. Problématiques

Plus en détail

TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE

TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE Juin 2011 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie : Étude quantitative réalisée, auprès

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES AVENUE DU MONT-ROYAL (VILLAGE DE LORIMIER) ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL CADRE DU SONDAGE Infocité a réalisé une vaste enquête sur rue à l échelle

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise*

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* Denis Hamel, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE

Plus en détail

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 1 VILLE DE QUÉBEC Cour municipale de la Ville de Québec

Plus en détail

Les Français et l utilisation de leurs véhicules

Les Français et l utilisation de leurs véhicules Les Français et l utilisation de leurs véhicules Sondage de l Institut CSA pour France Nature Environnement Etude N 1300411 Mars 2013 Titre du projet Sommaire 1. 2. Fiche technique du sondage Les principaux

Plus en détail

Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires

Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires Vague 1 Avril 2007 Contacts TNS SOFRES Département Stratégies d'opinion Eric Chauvet / Sophie Champenois 01 40 92 45 49 / 01 40 92 28 39 ECT/SCS/MVN - 48KF92

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les préoccupations à six mois des Directeurs de Ressources Humaines B

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Sondage sur les compétences financières des internautes québécois

Sondage sur les compétences financières des internautes québécois www.som.ca MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 2136, chemin Sainte-Foy Bureau 200 Québec (Québec) G1V 1R8 T 418 687-8025 Sondage sur les compétences financières

Plus en détail

Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles

Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles Institut Économique de Montréal Rapport de recherche Octobre 2007 Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles Octobre 2007 13026-016 507, Place d Armes, bureau 700,

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Comité Santé en français de Fredericton. Évaluation de l offre active des services de santé de première ligne. Rapport de sondage-final

Comité Santé en français de Fredericton. Évaluation de l offre active des services de santé de première ligne. Rapport de sondage-final Comité Santé en français de Fredericton Évaluation de l offre active des services de santé de première ligne Rapport de sondage-final Mai 2006 Table des matières 1.0 Sommaire. 1 2.0 Introduction..2 3.0

Plus en détail

Sondage sur l image du commerce auprès des Français

Sondage sur l image du commerce auprès des Français Sondage sur l image du commerce auprès des Français Janvier 2012 OpinionWay 15 Place de la République 75003 Paris tel : 01 78 94 90 00 fax : 01 78 94 90 19 www.opinionway.com Méthodologie page 2 Méthodologie

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Les Français et la destruction de documents

Les Français et la destruction de documents Les Français et la destruction de documents Institut CSA pour Fellowes 0 octobre 0 Fiche technique Sondage exclusif CSA / FELLOWES réalisé par téléphone les et 4 septembre 0. Echantillon national représentatif

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre

Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre Les Français et la photo de profil pour les applications de rencontre Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Français et le recours à un courtier en immobilier

Les Français et le recours à un courtier en immobilier Les Français et le recours à un courtier en immobilier Octobre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

Diagnostic local de sécurité urbaine de l arrondissement. Tandem Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Diagnostic local de sécurité urbaine de l arrondissement. Tandem Villeray Saint-Michel Parc-Extension Diagnostic local de sécurité urbaine de l arrondissement Villeray Saint-Michel Parc-Extension Réalisé par Élise Côté, chargée de projet Tandem Villeray Saint-Michel Parc-Extension Septembre 2006 Tandem

Plus en détail

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile Contact Ifop : Frédéric ALBERT Les Français et leur budget automobile Note méthodologique Etude réalisée pour : Direct Assurance Dates de terrain : Du 24 au 29 janvier 2008. Echantillon : Échantillon de

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H.,

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H., Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier Direction de santé publique par Louis Drouin, M.D., M.P.H., responsable, secteur Environnement urbain et santé (avec la collaboration

Plus en détail

La perception des Canadiens à l égard de certaines professions

La perception des Canadiens à l égard de certaines professions PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING La perception des Canadiens à l égard de certaines professions Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Octobre 2012 Les Français et les risques numériques

Octobre 2012 Les Français et les risques numériques Octobre 2012 Les Français et les risques numériques pour Avant-propos AXA Prévention, association de loi 1901, agit depuis près de 30 ans pour protéger le grand public sur les risques du quotidien : risque

Plus en détail

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les conditions de déplacement dans la Communauté Urbaine de Bordeaux Résultats détaillés Le 8 décembre 2010

Plus en détail

Les arnaques sur Internet

Les arnaques sur Internet Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur général-adjoint (jerome.sainte-marie@csa.eu) Yves-Marie CANN Directeur d études (yves-marie.cann@csa.eu) Nicolas FERT Chargé d études

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION

ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION 31/05/07 13:30 Page 1 ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION LYONNAISE JUIN 2007 PRINCIPAUX RÉSULTATS maq cahier Lyon:Mise en page 1 LE SCoT DE L AGGLOMÉRATION

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI

ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI Organisation Internationale pour les Migrations ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI Janvier 2014 Copyright : IOM - GC RESUME L analyse présentée dans ce rapport est tirée

Plus en détail

Les Français et l objet publicitaire

Les Français et l objet publicitaire Les Français et l objet publicitaire Rapport d étude quantitative 16 mai 2013 Contact presse : OZINFOS Malek Prat Tél. : 01 42 85 47 32 malek@ozinfos.com 1 Sommaire Méthodologie p 3 RESUSLTATS p 4 I. Impact

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Les sites comparateurs sur Internet

Les sites comparateurs sur Internet Les sites comparateurs sur Internet Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Novembre 2014 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de 2032 personnes

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

L observatoire Entreprise et Santé

L observatoire Entreprise et Santé LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire Entreprise et Santé Viavoice Harmonie Mutuelle Enquête auprès des salariés et des dirigeants Vague 1 2014 Viavoice Paris. Études & conseil 9 rue Huysmans,

Plus en détail

Moisissures, coquerelles et rongeurs :

Moisissures, coquerelles et rongeurs : SUR LA SANTÉ RESPIRATOIRE DES ENFANTS MONTRÉALAIS Moisissures, coquerelles et rongeurs : des menaces à la santé respiratoire des enfants En 2006, la Direction de santé publique de l Agence de la santé

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable La sécurité informatique Usages et attitudes en France Nobody s Unpredictable Méthodologie Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible Internautes âgés de 16 à 64 ans, possédant un ordinateur (PC) équipé

Plus en détail

Plan de Commandite et de publicité pour l événement bénéfice

Plan de Commandite et de publicité pour l événement bénéfice Plan de Commandite et de publicité pour l événement bénéfice Au profit de www.maisontangente.qc.ca La Maison Tangente, beaucoup plus qu un toit La Maison Tangente a ouvert ses portes le 1 er novembre 1983.

Plus en détail

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Rapport final Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Projet 13574-010 Décembre 2010 507, place d Armes, bureau 700 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960

Plus en détail

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH Baromètre BVA Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH en partenariat avec le Figaro avec le concours scientifique de la Chaire de Sciences Po Fiche technique Recueil

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

Les Français et l or

Les Français et l or Les Français et l or Vague 4 Sondage Ifop pour AuCoffre.com Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d'entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com 2 décembre

Plus en détail

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité.

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité. Code d éthique Transparence Initiative Respect et humanité Initiative Reconnaissance Respect et hum Professionnalisme Transparence Professionnalisme Reconnaissance Cohére Professionnalisme Respect et humanit

Plus en détail

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Sondage d opinion auprès des Canadiens FONDATION ÉMERGENCE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Mai 2007 Dossier : 12717-010 507, place

Plus en détail

Sécurité financière. - Sommaire des résultats - 5 février 2010

Sécurité financière. - Sommaire des résultats - 5 février 2010 Sondage AQESSS Desjardins Sécurité financière - Sommaire des résultats - 5 février 2010 Objectifs d'information Objectif général Mesurer les perceptions des Québécois à l'égard des coûts pour des soins

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Mat-4104

MATHÉMATIQUES. Mat-4104 MATHÉMATIQUES Pré-test D Mat-404 Questionnaire e pas écrire sur le questionnaire Préparé par : M. GHELLACHE Mai 009 Questionnaire Page / 0 Exercice ) En justifiant votre réponse, dites quel type d étude

Plus en détail

La coordination des secours en Haïti. Janvier 2010

La coordination des secours en Haïti. Janvier 2010 La coordination des secours en Haïti Janvier 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1058 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Ce qu attendent les candidats au moment du recrutement

Ce qu attendent les candidats au moment du recrutement Ce qu attendent les candidats au moment du recrutement Etude réalisée en janvier 2014 par pour 1 Méthodologie Enquête réalisée du 08 janvier au 15 janvier 2014 auprès de 1015 personnes en recherche active

Plus en détail

On dit souvent que nos enfants nous sont prêtés, qu'ils sont de passage dans notre vie. D'ailleurs, chaque parent réalise régulièrement à quel point

On dit souvent que nos enfants nous sont prêtés, qu'ils sont de passage dans notre vie. D'ailleurs, chaque parent réalise régulièrement à quel point On dit souvent que nos enfants nous sont prêtés, qu'ils sont de passage dans notre vie. D'ailleurs, chaque parent réalise régulièrement à quel point ça va vite! Ainsi, les enfants et nous-même ne sommes

Plus en détail

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE BOÎTE À OUTILS DU PROJET VERSION JUIN 2012 EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE Sondage en ligne du QVAS PlateauEst Juin 2010 Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée

Plus en détail

EXEMPLE D UN GUIDE D ANIMATION ATELIER DE TRAVAIL CITOYEN

EXEMPLE D UN GUIDE D ANIMATION ATELIER DE TRAVAIL CITOYEN BOÎTE À OUTILS DU PROJET VERSION JUIN 2012 EXEMPLE D UN GUIDE D ANIMATION ATELIER DE TRAVAIL CITOYEN Organisé par le Comité aménagement de Solidarité Saint-Henri 26 avril 2012 Toute forme de reproduction

Plus en détail

DECROCHAGES. De plus en plus de Français se sentent frustrés et se mettent à l'écart du système économique et politique

DECROCHAGES. De plus en plus de Français se sentent frustrés et se mettent à l'écart du système économique et politique DECROCHAGES De plus en plus de Français se sentent frustrés et se mettent à l'écart du système économique et politique 1 Rappel de la méthodologie Huitième édition Échantillon! 1006 individus âgés de 15

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

Assemblée du 14 mars 2015

Assemblée du 14 mars 2015 Animation : Gabrielle Compte-rendu : Camille Assemblée du 14 mars 2015 au Collège de Maisonneuve 3800 rue Sherbrooke Est 5 participantes et participants, 1 observateur. Début de l assemblée à 13h20. Tour

Plus en détail

Comment partager sans se sur-exposer?

Comment partager sans se sur-exposer? Comment partager sans se sur-exposer? Conférence de presse Mercredi 12 décembre 2012 Méthodologie de l enquête 1 Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1554 individus âgés de 13 ans et plus Interrogation

Plus en détail

Guide d organisation d entretiens semi-dirigés avec des informateurs clés

Guide d organisation d entretiens semi-dirigés avec des informateurs clés TROUSSE DIAGNOSTIQUE DE SÉCURITÉ À L INTENTION DES COLLECTIVITÉS LOCALES Guide d organisation d entretiens semi-dirigés avec des informateurs clés [ vivre en sécurité se donner les moyens ] vol. 11 TROUSSE

Plus en détail

TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL

TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL TOLÉRANCE À L ÉGARD DE L HOMOSEXUALITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL Sondage d opinion auprès des Québécois (Travailleurs salariés) Pour L Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

omnipraticiens du Québec

omnipraticiens du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude d opinion d pour la Fédération des médecins m omnipraticiens du Québec 11250-006 006 Février 2010 www.legermarketing.com Contexte

Plus en détail

«La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier

«La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier «La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Avril 01 Fiche technique du sondage Sondage exclusif CSA / GUY HOQUET L IMMOBILIER réalisé par internet

Plus en détail

Les Français et la Presse sociale

Les Français et la Presse sociale Les Français et la Presse sociale Enquête CSA / Syndicat de la Presse Sociale Septembre 2006 CSA 2, rue du Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33) 01 44 94 40 01 www.csa-fr.com

Plus en détail

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 Faits saillants MÉTHODOLOGIE 140 professionnels provenant d

Plus en détail

Observatoire 2014. Les Français et le Crowdfunding Qui sont les «crowdfunders» aujourd hui? Que financent-ils? Dans quel but?

Observatoire 2014. Les Français et le Crowdfunding Qui sont les «crowdfunders» aujourd hui? Que financent-ils? Dans quel but? Observatoire 2014 Les Français et le Crowdfunding Qui sont les «crowdfunders» aujourd hui? Que financent-ils? Dans quel but? ADWISE 35 rue Godot de Mauroy 75009 Paris DOCUMENT CONFIDENTIEL Florence HUSSENOT

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

Les relations mère-fille sur les réseaux sociaux

Les relations mère-fille sur les réseaux sociaux Les relations mère-fille sur les réseaux sociaux Institut CSA pour Girls.fr Mai 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1006 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution

Plus en détail