Collectif en environnement. Mercier-Est

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Collectif en environnement. Mercier-Est"

Transcription

1 Collectif en environnement Mercier-Est Bilan des activités

2 Ce bilan rend compte du travail accompli par les membres du Collectif en environnement Mercier-Est pour la période du 1 er juin 2008 au 31 mai Dans un premier temps nous énumérons les différents comités de concertation dans lesquels les membres du Collectif se sont impliqués. Dans un second temps nous analysons les dossiers et les projets qui ont retenu notre attention tout au long de la dernière année. Les comités de concertation Est-il besoin de le rappeler, le Collectif a choisi et s investit énormément dans la concertation avec les grandes entreprises et les organismes de l est de Montréal pour faire connaître et défendre le point de vue des citoyens en matière d environnement et d aménagement. En , nous avons poursuivi notre participation active aux différents comités de concertation suivants : - Comité mixte municipalités-industries-citoyens de l Est de Montréal (CMMIC-EM) o Conseil d administration. o Assemblée générale des membres. o Comité de prévention et d analyse de risque. La plupart des industries membres du «comité pipeline» y ont discuté les critères d analyse de risques en vue d établir les scénarios d accidents qui seront éventuellement présenter à la population de l est de Montréal. Il est à noter que les citoyens n ont pas pu participer aux travaux de ce comité. o Un atelier portant sur l évolution du leadership du CMMIC-EM a été présenté lors du dernier Colloque québécois en sécurité civile. Il y était question, entre autres choses, du rôle du citoyen : Sa présence est essentielle au sein des CMMIC, il est concerné par un éventuel sinistre et il peut mieux que quiconque transmettre les craintes et les besoins de la population; La formation du citoyen bénévole et la valorisation de son rôle est tout aussi essentielle. Le CMMIC-EM s est donné comme objectif de favoriser la gestion participative en sécurité civile et d intéresser des institutions de formation dans l élaboration d un programme d éducation citoyenne à la sécurité civile sur le territoire de la Pointe-de-l Île. D ailleurs, son projet «Programme d éducation Phase 1 Québec 440» a été officiellement accepté en mai dernier par le Ministère de la sécurité publique. - Comités de liaison industrie-communauté (CLIC) o CLIC de l Association industrielle de l est de Montréal (AIEM) Des changements ont été proposés au mandat du CLIC pour orienter davantage son travail sur les relations avec la communauté mais n ont pas été acceptés par l AIEM. o Canterm Peu de participation citoyenne à ce comité. (Voir les grands dossiers pour la suite de l information). o Chimie Parachem Participation à leur comité de liaison.

3 o Interquisa Poste vacant à combler par le Collectif. La personne responsable du lien avec la communauté, a quitté la compagnie. Il sera important de suivre l évolution de ce dossier. Dorénavant, la compagnie s appellera Cepsa chimie Montréal. o PTT Canada a cessé ses activités o Le Collectif a félicité Marsulex pour son programme de gestion responsable. - Zone d intervention prioritaire Jacques-Cartier (ZIP) o Conseil d administration : pour une deuxième année aucun membre du Collectif a siégé à ce conseil d administration Poste vacant à combler par le Collectif. o Table de concertation en aménagement et en environnement pour l est de Montréal comité conseil ateliers préparatoires au Forum (15 octobre 2009) o Rencontres dans le cadre de la Planification stratégique - Comité de suivi du «Secteur 103 du Port de Montréal» o En juin 2008 a eu lieu la célébration de la réalisation de la fiche 1 du PARE du comité ZIP Jacques-Cartier. Plusieurs personnalités politiques dont monsieur Clifford Lincoln, ancien ministre de l environnement du Québec, ont participé à l événement (malgré l ouragan). Le secteur 103 un des plus pollués le long du Saint-Laurent a été décontaminé et le comité de concertation a reçu le Prix canadien de l environnement pour l action communautaire, volet réhabilitation et restauration (prix argent). o Un film montrant le rôle de la concertation pour la réussite de ce projet a été produit par l Université de Montréal et a été présenté à plusieurs reprises au canal Savoir. o La contamination du secteur 110 de Pétro-Canada demeure préoccupante. Une sensibilisation à ce problème est en cours auprès des instances gouvernementales et auprès de Pétro-Canada. - Solidarité Mercier-Est (SME) et les concertations territoriales o Comité de concertation en environnement et urbanisme (CCEU) o Comités du site Contrecoeur (Voir les grands dossiers pour la suite de l information) : Comité de relations communautaires Comité d action - Comité local de revitalisation urbaine intégré (CLR) o Quartier vert Les quartiers Mercier-Est et Parc-Extension ont obtenu les deux projets pilotes de quartier-vert du Centre d écologie urbaine de Montréal. Le Collectif a

4 participé à la première rencontre fixant le rôle et le mandat de chacun des partenaires de la Table de coordination du projet. - Comité développement du Port o Le Collectif a participé à une première rencontre sur les projets d expansion du Port avec divers partenaires communautaires. Cette rencontre a été initiée par Solidarité Mercier-Est. Diverses actions ont été entreprises ou sont à venir. Entre autres, tous les groupes présents ont accepté de demander que des audiences publiques soient tenues sur le projet d expansion. o Accompagnés de plusieurs représentants de groupes communautaires de l est, des membres du Collectif ont assisté en décembre dernier, dans les bureaux du Port, à la présentation du plan stratégique de l Administration portuaire de Montréal (APM) par son président M. Patrice Pelletier. Ce dernier ayant quitté ses fonctions, qu en sera-t-il des projets d expansion du Port? Un dossier à suivre. - Comité de suivi sur les maladies respiratoires et comité sur les maladies chroniques du CSSS de la Pointe-de-l Île o Trois recherches importantes sont présentement en cours sur les liens entre la qualité de l air et les maladies respiratoires dans l est de l Île. o Un membre du Collectif représente Solidarité Mercier-Est au comité de travail sur les maladies chroniques dans le cadre du projet clinique du CSSS de la Pointe-de-l Île. Trois maladies chroniques prédominent dans notre secteur: les Maladies Pulmonaires Obstructives Chroniques (MPOC), les maladies cardiaques et le diabète. Dans Mercier-Est/Anjou, la population est plus touchées par les tumeurs, les maladies cardiaques et les maladies de l'appareil respiratoire que la moyenne montréalaise. Conseil municipal, Conseil d arrondissement et CMM Lors des conseils de l arrondissement Mercier Hochelaga Maisonneuve, nous avons à plusieurs reprises interpellé nos élus municipaux sur différents dossiers touchant notre quartier : application du règlement sur les pesticides, mesures d apaisement de la circulation, densification résidentielle, camionnage sur la rue Notre-Dame

5 Les grands dossiers Canterm Réservoirs d entreposage de produits pétroliers Le promoteur prévoit terminer les travaux sur le site K-3 cet été. o Les trois réservoirs sont installés sur le site K3 et les talus devraient être complétés d ici la fin juin. À la surprise des citoyens, on a déplacé un réservoir de Pétro-Canada situé plus à l est pour l amener encore plus près de la population sur ce site K3. Pétro-Cananda - Unité de cokéfaction o Un certificat d autorisation a été demandé pour l entreposage du coke à l est de Canterm, sur les terrains du Port. Le Collectif n a pu savoir si ce serait un bâtiment fermé ou non : suite au lock-out, Pétro-Canada n a pas poursuivi ses soirées d informations-échanges sur le projet. Alliance pour une gestion des interfaces industrielles/résidentielles responsables (AGIIRR). o Diverses actions ont été menées au cours de cette année. Entre autres, une conférence de presse s est tenue lors de la période électorale dans le comté afin de demander l avis des différents partis sur les recommandations de l AGIIRR. o Une rencontre avec Line Beauchamp, Ministre du développement durable, de l environnement et des parcs a eu lieu en avril. L AGIIRR lui fera parvenir une lettre en réaction à cette rencontre. o L explosion du réservoir 57 de l usine Broadway de Bitumar le 6 juin et l incendie du couvreur Verdun qui s est extensionnée à Béton Bélanger à Pointe-aux-Trembles le 19 avril renforcent nos demandes de zone tampon et de prise en compte des effets dominos. La ville de Toronto s est d ailleurs prononcée en faveur des recommandations des experts suite à l accident de gaz propane. o Nous avons fait des représentations auprès du comité interministériel pour que les citoyens participent aux consultations sur la préparation d un guide sur l aménagement du territoire en zone industrielle. Ces consultations ont déjà commencé auprès des municipalités, des institutions et des industries.

6 Fonds Agir ensemble / Découvrir Mercier-Est à vélo Nous avons reçu une subvention de 3 000$ du Fonds Agir ensemble pour un projet de visite environnementale du quartier à vélo. L automne a été consacré au travail préparatoire et à la rédaction des fiches. Puis nous avons réalisé une carte, avec les principaux points d intérêt. Quatre visites étaient prévues. Deux ont été réalisées en mai. La première, très réussie, avec les élèves de 5ième et 6ième année de l école Boucher-De La Bruère fut encadrée par de nombreux bénévoles sous la supervision de la police du quartier. La seconde avec les intervenants du quartier, moins nombreux que souhaité, compte tenu de la mauvaise température. De plus, plusieurs intervenants qui n ont pas pu participer nous ont signalé le nombre important d activités en mai et en juin. Le Collectif et l Atelier d histoire de la Longue-Pointe ont travaillé en étroite collaboration pour ce projet, volet environnement/aménagement et volet historique se complétant. D ailleurs, un membre de l Atelier d histoire a accompagné le Collectif lors de la visite avec l école. Nous envisageons de collaborer à la valorisation du vieux Longue-Pointe dans un futur rapproché. Ils ont entre autres organisé et participé à la marche de Janes dans le quartier.. Le Collectif a pu profiter d une bonne visibilité grâce à ce projet. Des affiches ont été distribuées dans le quartier. La carte de la visite a été remise à chaque participant et au Collectif l Autre Montréal pour leurs futures visites du quartier. Un dépliant léger et attrayant avec annonce des visites de juin et des informations sur le Collectif ont été ajoutées aux 130 pochettes de l organisme 1,2,3 GO. Nous avons aussi participé à leur visite du quartier en autobus. Cela a permis des échanges avec des organismes du quartier et des institutions avec lesquels nous avions peu de contact. L apport de tous les membres actifs du Collectif a été significatif dans ce projet et a mis en valeur les forces de chacun et plus particulièrement des quatre nouveaux membres tout en les intégrant plus facilement. Un merci à chacun et particulièrement à Yoland pour son animation dynamique à chacune des visites. Le bilan final de ce projet devra être déposé en août. Cependant, nous pouvons déjà annoncer que le projet est une belle réussite. Ce type de projet permet une contact plus directe avec les citoyens et les organismes que nos activités habituelles. LOGO et courriel Enfin! Le Collectif a son Logo et une adresse courriel :

7 Demandes de subventions Avec le CSSS, nous avons discuté d un plan de travail qui nous aiderait dans nos démarches de demandes de subventions pour assurer la coordination de notre groupe. Un plan de travail sur trois ou cinq ans rassurent les bailleurs de fonds. De plus, nous avons entrepris ces démarches trop tardivement. Par exemple, une subvention a été déposée pour embaucher un étudiant durant l été mais n a pu être reçu faute de numéro de compagnie et il était trop tard pour faire cette demande. Par ailleurs, notre demande au Jour de la Terre n a pas été acceptée sans doute parce que la région de Montréal avait générée beaucoup de demandes. Nous avons obtenue une subvention à l action bénévole du député provincial plus substantielle cette année dans le but de nous aider dans notre démarche de restructuration. Site Contrecoeur Un Comité de relations communautaires visant à faciliter les échanges entre les différents acteurs, riverains, promoteur, entrepreneurs, arrondissements, a été mis sur pied au courant de l hiver Les mesures d apaisement de la circulation projet déposé à l arrondissement et le début des travaux ont retenu l attention de même que les relations très médiatisées de la compagnie avec la Ville et la SHDM. De son côté le Comité d action de Solidarité-Mercier-Est a tenu une rencontre thématique sur les parcs et espaces verts. Un membre du Collectif a soumis l idée de rejoindre, par piste cyclable, les deux rives de l île de Montréal à partir de la Promenade Bellerive et depuis, cette proposition chemine plus efficacement auprès de la concertation locale et des décideurs. Modernisation de la rue Notre-Dame Le Collectif a été retenu pour faire partie du Comité de suivi La première rencontre du comité de suivi aura lieu le 23 juin Mesures d apaisement de la circulation Le Collectif a appuyé le CRE-Montréal dans sa démarche auprès élus provinciaux et fédéraux représentant la région de Montréal afin qu ils fassent pression sur leur gouvernement respectif pour qu il consacre des fonds à la mise en place de mesures visant la réduction et l apaisement de la circulation sur le territoire de l île de Montréal. Solidarité Mercier-Est et le Collectif poursuivent leurs échanges avec les fonctionnaires et les élus de l arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve pour que soit officialisée l interdiction du camionnage de 19h00 à 7h00 sur la portion de la rue Notre- Dame qui traverse le quartier Mercier-Est telle que le recommande l étude origine-

8 destination des camions sur ce tronçon de la rue Notre-Dame réalisée à l été 2007 pour l arrondissement des discussions entre décideurs sont en cours, entre autres avec l Administration portuaire de Montréal et une confirmation de son application est imminente. Le Collectif a participé à un atelier de travail portant sur l aménagement de la voie ferrée. Le Collectif n a plus de représentant à la Coalition pour la réduction et l apaisement de la circulation du CRE-Montréal. Solidarité Mercier-Est y siège, comme d ailleurs au Comité environnement organisé par l Arrondissement. Comité local de revitalisation urbaine intégrée Le Comité local de revitalisation a poursuivi son travail : deuxième année de la mise en oeuvre du Plan de revitalisation urbaine intégrée de Mercier-Est. Nous y avons peu participé cette année. Poursuites-bâillons (SLAPP) Une lettre, cosignée par Solidarité Mercier-Est, a été envoyée à la nouvelle ministre de la Justice et aux chefs des autres partis pour lui demander de poursuivre les procédures amorcées avant les élections, en vue de l adoption du projet de loi. Gestion des matières résiduelles En juin, le Collectif et Solidarité Mercier-Est ont déposé et présenté à l Hôtel de Ville un mémoire conjoint portant sur les projets de plan directeur de gestion des matières résiduelles de l agglomération de Montréal Le Rapport de consultation publique a été déposé en octobre. Le Cre-Montréal a effectué un travail d information, de sensibilisation et de concertation à laquelle a participé le Collectif. La réduction à la source est priorisée et l équité territoriale est revendiquée pour l est de Montréal. Un membre du Collectif a suivi une formation sur la gestion des matières résiduelles destinée aux fonctionnaires municipaux. On y faisait le portrait des enjeux reliés aux choix technologiques pour les municipalités, l avancée des recherches ainsi que la portée de la directive gouvernementale ontarienne et de celle du Québec qui tarde à arriver. Implication régionale Cette année encore, le Collectif a participé à des rencontres avec des organismes externes comme le CRE Montréal et la Table de concertation Environnement et Aménagement de la Pointe-de-l Île, partenariat important pour un développement durable dans l est de l île. Le Collectif a aussi déposé un mémoire appuyant le projet de réglementation interdisant l installation de chauffage au bois dans les nouvelles constructions sur l île de Montréal.

9 Également, le Collectif a déposé un mémoire à la Commission mixte internationale dans le cadre de la consultation publique sur l Examen de l Ordonnance d approbation pour le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent «POUR LA RÉGULARISATION DU SYSTÈME LAC ONTARIO/ FLEUVE SAINT-LAURENT AU BARRAGE MOSES-SAUNDERS SITUÉ ENTRE CORNWALL ET MASSENA» Conclusion et orientations Au cours de l année , le Collectif a su maintenir son implication et la qualité de ses interventions dans les dossiers sur lesquels il a travaillé. Encore une fois nous nous sommes imposés dans le quartier et dans l est de Montréal comme un interlocuteur incontournable en matière d environnement et d aménagement. L arrivée de nouveaux membres nous a apporté soutien et expertises a dynamisé nos actions, notre visibilité et élargi notre réseau (ressources et communication) La prochaine année en est une de continuité tant dans notre participation à de nombreuses tables de concertation qu à des dossiers plus pointus. À la défense des droits, de la qualité de vie, du développement durable et sécuritaire nous continuons d ajouter le volet réalisation concrète. Le projet financé par le Fonds Agir ensemble a été mobilisant et a été réalisé avec un haut niveau de qualité compte tenu de nos moyens. Il a été conçu et réalisé dans les délais prévus. Le bilan du projet sera déposé au plus tard en août. Le Collectif et l Atelier d histoire de la Longue-Pointe vont déposer conjointement une nouvelle demande au Fonds Agir ensemble pour un projet d études en vue de mettre en valeur le secteur du vieux Longue-Pointe. Nous n avons pas obtenu les gains escomptés quant aux demandes de subventions. Le travail réalisé nous a toutefois permis de mieux comprendre les attentes des bailleurs de fonds. Mais on s y est pris un peu tard. Nous devrons préparer les prochaines demandes dès la fin de l été pour ne pas être pris dans des délais trop serrés. Pour gagner en crédibilité auprès des bailleurs de fonds, le Collectif devrait élaborer dans les plus brefs délais un plan de travail sur 3 ans. Pour l année qui débute, la participation du Collectif au Forum de la Table de concertation de la Pointe-de-l Île et au Forum de Solidarité Mercier-Est vont nous permettre de mettre de l avant nos priorités environnementales et d en assurer une continuité dans le futur. Le Collectif doit s associer au CCEU pour favoriser la mise en place du comité de liaison Lafarge.

L élaboration d une nouvelle Entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent

L élaboration d une nouvelle Entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent L élaboration d une nouvelle Entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent Mémoire soumis à Environnement Canada Plan Saint-Laurent Présenté par le Comité de la zone d intervention prioritaire Jacques-Cartier

Plus en détail

LA TABLE DE QUARTIER

LA TABLE DE QUARTIER Cette présentation a été effectuée le 28 novembre 2012, au cours de la journée «Réseaux locaux de services : enjeux et perspectives» dans le cadre des 16es Journées annuelles de santé publique (JASP 2012).

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement

Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement Projet de construction de réservoirs de produits pétroliers à Montréal-Est par la compagnie Canterm Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement Par Collectif en environnement Mercier-Est

Plus en détail

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD)

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Septembre 2011 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL Mémoire soumis lors de la consultation du 14 juin 2004 INTRODUCTION Le Conseil régional de l environnement de Montréal (CRE-Montréal), organisme

Plus en détail

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Le rôle des municipalités en matière de protection de l environnement Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Guide de référence Élections municipales

Plus en détail

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC Vers une gestion concertée des matières organiques à l occasion du Colloque de la Communauté métropolitaine de

Plus en détail

Solidarité Mercier-Est. Le Collectif en environnement Mercier-Est. Pour une modernisation intégrée, globale et durable de la rue Notre-Dame

Solidarité Mercier-Est. Le Collectif en environnement Mercier-Est. Pour une modernisation intégrée, globale et durable de la rue Notre-Dame Solidarité Mercier-Est Le Collectif en environnement Mercier-Est Pour une modernisation intégrée, globale et durable de la rue Notre-Dame Mémoire présenté au ministère des Transports du Québec et à la

Plus en détail

Agir collectivement pour développer les capacités d action

Agir collectivement pour développer les capacités d action Agir collectivement pour développer les capacités d action de toute la population au Québec Perspectives et plan de travail de l ICÉA 2014-2015 2015 Version 3 11 septembre 2014 Document de travail discuté,

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

MÉMOIRE DANS LE CADRE DU PROJET DE CANTERM TERMINAUX CANADIENS INC. ASSOCIATION INDUTRIELLE DE L EST DE MONTRÉAL

MÉMOIRE DANS LE CADRE DU PROJET DE CANTERM TERMINAUX CANADIENS INC. ASSOCIATION INDUTRIELLE DE L EST DE MONTRÉAL MÉMOIRE DANS LE CADRE DU PROJET DE CANTERM TERMINAUX CANADIENS INC. ASSOCIATION INDUTRIELLE DE L EST DE MONTRÉAL LE 9 MARS 2006 L Association industrielle de l est de Montréal et ses membres L Association

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Louise Bradette, Chef de division Michel Denis, Chef de division Myriam Fernet, ingénieure Montréal c est Territoire : 500 km 2 Arrondissements

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010 Bilan de l'étude du CRAIM sur les meilleures pratiques observées pour la concertation locale en gestion des risques industriels majeurs - L'expérience des CMMI. Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président

Plus en détail

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Mémoire présenté par le Consortium pour le développement durable de la forêt gaspésienne lors de la consultation publique tenue le

Plus en détail

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Bâtir son quartier 1945, rue Mullins, bureau 120 Montréal (Québec) H3K 1N9 Téléphone : (514) 933-2755 Courriel : grt@batirsonquartier.com

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ CAFÉ URBAIN DU MERCREDI 28 OCTOBRE 2009 REPENSER LA RUE NOTRE-DAME DANS MERCIER-EST

RAPPORT D ACTIVITÉ CAFÉ URBAIN DU MERCREDI 28 OCTOBRE 2009 REPENSER LA RUE NOTRE-DAME DANS MERCIER-EST RAPPORT D ACTIVITÉ CAFÉ URBAIN DU MERCREDI 28 OCTOBRE 2009 REPENSER LA RUE NOTRE-DAME DANS MERCIER-EST Ce café urbain s est tenu le mercredi 28 octobre 2009 entre 18h30 et 21h00, au centre sportif du Collège

Plus en détail

Interface industries-communauté dans le quartier Mercier-Est : notre sécurité face aux risques d accidents industriels majeurs

Interface industries-communauté dans le quartier Mercier-Est : notre sécurité face aux risques d accidents industriels majeurs Interface industries-communauté dans le quartier Mercier-Est : notre sécurité face aux risques d accidents industriels majeurs Enjeux, parties prenantes, outils et pistes de réflexion 1 CRÉDITS Rédaction

Plus en détail

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment?

Le partage du réseau cyclable montréalais : Avec qui et comment? Direction générale Direction du greffe Division des élections du soutien aux commissions 275, rue Notre-Dame Est, Bureau R-134 Montréal, Québec H2Y 1C6 Téléphone : (514) 872-3770 Télécopieur : (514) 872-5655

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Imaginer-Réaliser Montréal 2025

Imaginer-Réaliser Montréal 2025 10 avril 2014 / ÉDITION TRIMESTRIELLE ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DES MEMBRES / DANS CE NUMÉRO : Vers un projet collectif Vers un projet collectif dans Mercier-Est!!! Imaginer-Réaliser Montréal 2025 Développement

Plus en détail

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST AU SUJET DU À L INTENTION DE L PAR LA MÉMOIRE À L INTENTION DE L AU SUJET DU PROJET IMMOBILIER SUR LA RUE ST ANTOINE OUEST PAR LA FÉVRIER 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À PROPOS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DU SUD-OUEST DE MONTRÉAL... 3 1.1. COORDONNÉES...

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal Novembre 2014 Mémoire sur le

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

Le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs

Le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs Le ministère du Développement durable, a pour mission d assurer la protection de l environnement, des écosystèmes naturels et de la biodiversité. Le Ministère doit contribuer au bien-être des générations

Plus en détail

La gouvernance de l eau au Québec : rétrospective, enjeux actuels et stratégies

La gouvernance de l eau au Québec : rétrospective, enjeux actuels et stratégies 1 La gouvernance de l eau au Québec : rétrospective, enjeux actuels et stratégies Congrès de l AARQ 22 avril 2015 Par : Carole Jutras, directrice Direction des eaux municipales Direction générale des politiques

Plus en détail

SYLVIE VACHON LAURÉATE DU PRIX DU SAINT-LAURENT

SYLVIE VACHON LAURÉATE DU PRIX DU SAINT-LAURENT COMMUNIQUÉ DE PRESSE SYLVIE VACHON LAURÉATE DU PRIX DU SAINT-LAURENT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Québec le 28 octobre 2014. Madame Sylvie Vachon, présidente-directrice générale du port de Montréal, est récipiendaire

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

RÉPONSES DES CANDIDATES ET CANDIDATS DE LA CIRCONSCRIPTION HOCHELAGA-MAISONNEUVE

RÉPONSES DES CANDIDATES ET CANDIDATS DE LA CIRCONSCRIPTION HOCHELAGA-MAISONNEUVE RÉPONSES DES CANDIDATES ET CANDIDATS DE LA CIRCONSCRIPTION HOCHELAGA-MAISONNEUVE RÉPONSE DE MONSIEUR BRANDON WALSH COALITION AVENIR QUÉBEC Monsieur Brandon Walsh a donné une réponse générale, sans répondre

Plus en détail

1 Loi sur les biens culturels (L.R.Q., chapitre B-4). Éditeur officiel du Québec.

1 Loi sur les biens culturels (L.R.Q., chapitre B-4). Éditeur officiel du Québec. Projet de Plan métropolitain d aménagement et (PMAD), Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) Mémoire du Conseil du patrimoine de Montréal 14 septembre 2011 Le Conseil du patrimoine de Montréal (CPM)

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

Les actions en sécurité alimentaire, notre DSP avant 2006

Les actions en sécurité alimentaire, notre DSP avant 2006 Leadership et mobilisation intersectorielle t i régionale : l exemple du Comité intersectoriel sur la sécurité alimentaire à Laval (CASAL) Présentation dans le cadre des Journées annuelles de santé publique

Plus en détail

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne

Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur. Une démarche citoyenne Plan de mobilité durable du quartier Saint-Sauveur Une démarche citoyenne Exemples de limites à la mobilité durable Constats en bref Caractéristiques de la population - Les 20-34 ans constituent la

Plus en détail

Montréal et la RMR VERTES LES VILLES LES PLUS DU CANADA. Solutions énergétiques écologiques. Facteur Vert: les bicyclettes BIXI

Montréal et la RMR VERTES LES VILLES LES PLUS DU CANADA. Solutions énergétiques écologiques. Facteur Vert: les bicyclettes BIXI LES VILLES LES PLUS VERTES DU CANADA Montréal et la RMR Facteur Vert: les bicyclettes BIXI Solutions énergétiques écologiques Que font les grandes villes du pays pour favoriser les transports à émissions

Plus en détail

RAPPORT-BILAN D ACTIVITÉS 2013 PERSPECTIVES 2014

RAPPORT-BILAN D ACTIVITÉS 2013 PERSPECTIVES 2014 RAPPORT-BILAN D ACTIVITÉS 2013 PERSPECTIVES 2014 Comité d action en sécurité urbaine de l arrondissement de Lachine 0 Table des matières Bilan 2013...2 1. Organisation...2 2. Partenariats...4 3. Problématiques

Plus en détail

Réseau d aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal. Plan d action 2012-2013

Réseau d aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal. Plan d action 2012-2013 Réseau d aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal Plan d action 2012-2013 adopté à l AGA du 7 juin 2012 Afin de faciliter la compréhension, ce qui constitue une orientation de notre action

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Formation continue Programmation 2014-2015. Modalités d inscription

Formation continue Programmation 2014-2015. Modalités d inscription Formation continue Programmation 2014-2015 Modalités d inscription Pour chaque formation, une date limite d inscription est indiquée. Elle correspond aussi à la date limite au-delà de laquelle la formation

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

Table : perte d autonomie liée au vieillissement et déficience physique

Table : perte d autonomie liée au vieillissement et déficience physique Table : perte d autonomie liée au vieillissement et déficience physique Légende : en continu : en cours mais à poursuivre et finaliser: à développer : Priorité : 1. Augmenter l accessibilité des services

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL

MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL Les 20 et 21 septembre 2 0 0 5 C O L L O Q U E MONTRÉAL, UNE VILLE À LA MESURE DES FEMMES ORGANISÉ PAR LE COMITÉ DE SUIVI DU SOMMET DE MONTRÉAL CET ÉVÉNEMENT D UNE DURÉE DE DEUX JOURS RÉUNIRA DES FEMMES

Plus en détail

ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA PROGRAMMATION 2006/2007 TELLE QUE RÉVISÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA PROGRAMMATION 2006/2007 TELLE QUE RÉVISÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA PROGRAMMATION 2006/2007 TELLE QUE RÉVISÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION POUR PRÉSENTATION AUX MEMBRES RÉUNIS EN ASSEMBLÉE ANNUELLE, LE 8 JUIN 2006. RAPPEL

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

Politique de gestion de la dette à long terme

Politique de gestion de la dette à long terme Politique de gestion de la dette à long terme Ville de Waterloo Mise en vigueur 16 septembre 2013 1 POLITIQUE D UNE SAINE GESTION DE LA DETTE PRÉAMBULE : Le conseil municipal, le comité des finances et

Plus en détail

SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY

SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY SERVICES JURIDIQUES COMMUNAUTAIRES DE POINTE-SAINT-CHARLES ET PETITE-BOURGOGNE COMMUNITY LEGAL SERVICES OF POINT-SAINT-CHARLES AND LITTLE-BURGUNDY RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 Un mandat à plusieurs facettes

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

PIPELINE SAINT-LAURENT: UN PROJET SOCIALEMENT RESPONSABLE. Mémoire de la Chambre de Commerce de Lévis

PIPELINE SAINT-LAURENT: UN PROJET SOCIALEMENT RESPONSABLE. Mémoire de la Chambre de Commerce de Lévis PIPELINE SAINT-LAURENT: UN PROJET SOCIALEMENT RESPONSABLE Mémoire de la Chambre de Commerce de Lévis Présenté au : Bureau d audiences publiques sur l environnement relativement à la construction d un oléoduc

Plus en détail

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné?

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? La démarche québécoise de développement durable Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? Visez vert des gestes durables AGPI Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement

Plus en détail

MÉMOIRE. Présenté par Yves Bazinet citoyen, arrondissement Rivière-des-Prairies 25 mars 2009

MÉMOIRE. Présenté par Yves Bazinet citoyen, arrondissement Rivière-des-Prairies 25 mars 2009 MÉMOIRE Présenté par Yves Bazinet citoyen, arrondissement Rivière-des-Prairies 25 mars 2009 PROJET DE RÈGLEMENT RELATIF AUX APPAREILS À COMBUSTIBLES SOLIDES Ville de Montréal Introduction. 1.0 Analyse:

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent

Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent dans le cadre des audiences publiques de la Commission des transports du Québec à la suite de la demande de la compagnie Orléans Express visant

Plus en détail

RÉPONSES DES CANDIDATES ET CANDIDATS DE LA CIRCONSCRIPTION HOCHELAGA-MAISONNEUVE

RÉPONSES DES CANDIDATES ET CANDIDATS DE LA CIRCONSCRIPTION HOCHELAGA-MAISONNEUVE RÉPONSES DES CANDIDATES ET CANDIDATS DE LA CIRCONSCRIPTION HOCHELAGA-MAISONNEUVE RÉPONSE DE MONSIEUR BRANDON WALSH COALITION AVENIR QUÉBEC Monsieur Brandon Walsh a donné une réponse générale, sans répondre

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

DANS CE NUMÉRO. Consultez la page MADA de la Ville de Montréal. Mot de Jocelyn-Ann Campbell. Mot de Cécile Plourde Mot de Peter Eusanio

DANS CE NUMÉRO. Consultez la page MADA de la Ville de Montréal. Mot de Jocelyn-Ann Campbell. Mot de Cécile Plourde Mot de Peter Eusanio Volume 1 No. 1 AVRIL-MAI 2012 DANS CE NUMÉRO Mot de Jocelyn-Ann Campbell Mot de Cécile Plourde Mot de Peter Eusanio MADA-Montréal: Retour sur les grandes étapes de la démarche Le rôle de la Ville-centre

Plus en détail

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP 1. But Le travail par secteur s effectue de nombreuses façons au SCFP, mais les structures des secteurs ne profitent pas d un forum national qui

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi.

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015 Le texte lu fait foi. 1 Bonjour à toutes et à tous, Voilà plus d un an que nous formons l actuel conseil d administration

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Ville de Mont-Saint-Hilaire t-saint-hilaire Ville de Mont-Saint-Hilaire Entrée en vigueur de la Politique de communication de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : le 4 juin 2012

Plus en détail

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Novembre 2010 La création d un profil de compétences en organisation communautaire en CSSS 1 s est imposée comme un des moyens pour

Plus en détail

Préparé par : Mathieu Gagnon, BAA, MGP. 04 mars 2015 Document : 0315-MEM-STOLT-GM Révision 0

Préparé par : Mathieu Gagnon, BAA, MGP. 04 mars 2015 Document : 0315-MEM-STOLT-GM Révision 0 MÉMOIRE présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement dans le cadre du projet de construction d une installation de liquéfaction de gaz naturel à Préparé par : Mathieu Gagnon, BAA, MGP 04

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien

La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien Aperçu de la leçon : Le plan du cours s inspire de la structure de l enseignement

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MILAN

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MILAN 3654 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MILAN Procès-verbal des délibérations de la session ordinaire du 2 avril 2012, tenue au Cendre communautaire de Milan, situé au 405 rang Sainte-Marie, Milan (Québec).

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 6 février 2014 Au conseil d arrondissement

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

En route vers le 22 avril 2017 2 avril 2014

En route vers le 22 avril 2017 2 avril 2014 2 avril 2014 «Un objectif commun, une initiative environnementale sans précédent, une action mobilisatrice et concrète, je ne peux qu appuyer et défendre.» Jacques Languirand «C est un projet bien ambitieux

Plus en détail

Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec

Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec Présenté dans le cadre de la Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec par Le 365 rue Saint-Louis Joliette J6E 7N3 Mars

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Équipe de Projet Montréal dans Rosemont La Petite-Patrie Plateforme électorale locale Élections du 3 novembre 2013

Équipe de Projet Montréal dans Rosemont La Petite-Patrie Plateforme électorale locale Élections du 3 novembre 2013 Équipe de Projet Montréal dans Rosemont La Petite-Patrie Plateforme électorale locale Élections du 3 novembre 2013 Les candidats et candidate de Projet Montréal dans Rosemont La Petite-Patrie sont unis

Plus en détail

Rapport annuel. Exercice se terminant Le 31 mars 2011

Rapport annuel. Exercice se terminant Le 31 mars 2011 Rapport annuel Exercice se terminant Le 31 mars 2011 N o de cat. M175-2011 ISSN 0229-8473 (Imprimé) ISSN 1927-727X (En ligne) Ce rapport est publié séparément dans les deux langues officielles Demandes

Plus en détail

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche Mme Émilie Thuillier, Ville de Montréal MmeHuguette Roy, Ville de Montréal Mme Marie

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec

Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec Mémoire sur le Plan de développement durable du Québec présenté au Ministère de l Environnement du Québec par L Association forestière Québec métropolitain Février 2005 RÉDACTION Association forestière

Plus en détail

Le Port de Québec. Club des 15. 27 mars 2012

Le Port de Québec. Club des 15. 27 mars 2012 Le Port de Québec Club des 15 27 mars 2012 Assemblée annuelle et congrès - Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent 26 au 28 JUIN 2012 Port en croissance dans une ville du patrimoine mondial

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

RÉAMÉNAGEMENT DES ANCIENS ATELIERS ANGUS

RÉAMÉNAGEMENT DES ANCIENS ATELIERS ANGUS RÉAMÉNAGEMENT DES ANCIENS ATELIERS ANGUS Sébastien Carrière Kathy de Azevedo Aux prises avec la responsabilité d un terrain vacant, dans le quartier Rosemont de Montréal, la compagnie Chemin de fer, Canadien

Plus en détail

Gestion des interventions d Urgence-Environnement Québec

Gestion des interventions d Urgence-Environnement Québec Gestion des interventions d Urgence-Environnement Québec Introduction Les municipalités sont les principaux et premiers responsables de l intervention d urgence sur leur territoire. Les autorités municipales

Plus en détail

Comité local de revitalisation (CLR) «extraordinaire» Mercredi, le 2 juillet 2014 à 17h30 Chez-Nous de Mercier-Est au 7958, rue Hochelaga

Comité local de revitalisation (CLR) «extraordinaire» Mercredi, le 2 juillet 2014 à 17h30 Chez-Nous de Mercier-Est au 7958, rue Hochelaga Comité local de revitalisation (CLR) «extraordinaire» Mercredi, le 2 juillet 2014 à 17h30 Chez-Nous de Mercier-Est au 7958, rue Hochelaga Procès-verbal Présences Charles Gagnon, citoyen Danielle Lacombe,

Plus en détail