Tableau de bord sectoriel de la région marseillaise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau de bord sectoriel de la région marseillaise"

Transcription

1 decembre 213 / OBSERVATOIRE Tableau de bord sectoriel de la région marseillaise Évolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212

2 Préambule 3 Préambule Le tableau de bord 213 de l Observatoire de l emploi et du développement économique a comme objectif d apporter une lecture rétrospective de l évolution de l emploi à Marseille, dans la communauté urbaine Marseille Provence et dans l espace du projet métropolitain Aix-Marseille Provence. Cette rétrospective mobilise toutes les sources de données sur l emploi pour couvrir près de 2 années d observation. Une approche par grands secteurs d activité permet de dégager, malgré l utilisation de plusieurs séries statistiques, les grandes tendances de l évolution de l emploi et de se repérer les mutations profondes que les territoires ont traversées. Ce tableau de bord permet également de voir comment, au-delà de ces mutations structurelles, les territoires ont traversé la crise économique récente. Chaque secteur d activité fait ainsi l objet d une courte analyse descriptive tandis que les principaux enjeux (locaux, nationaux, voire à plus grande échelle) influençant son développement sont abordés. Pour illustrer les statistiques sur l emploi et apporter une connaissance du tissu économique à l échelle de l espace métropolitain, les principales entreprises de chaque secteur sont citées. Cette liste reste indicative et tributaire des sources utilisées. Enfin, l évolution récente de l emploi local est mise en perspective avec celle observée en France et dans les grandes intercommunalités métropolitaines comme le Grand Lyon, Lille, Toulouse. Les structures économiques, les atouts/faiblesses de ces espaces comme les stratégies de développement leur ont permis de réagir parfois différemment face à la crise. Néanmoins on doit constater que les grandes métropoles multisectorielles, ouvertes à l international et attractives, résistent mieux que le reste du territoire malgré cinq années de crise. Sans en avoir toutes les qualités, l'espace métropolitain Aix-Marseille Provence en fait indéniablement partie.

3 Pôle Développement économique et stratégique Tableau de bord sectoriel Évolution de l'emploi salarié privé 1993 à 212 par grands secteurs d'activité SOMMAIRE de l ensemble des secteurs...8 Industrie agro-alimentaire...12 Industrie liée aux énergies...16 Industrie manufacturière...2 Construction...24 Commerce et réparation d automobiles et de motocycles...28 Commerce de gros...32 Commerce de détail...36 Transports et entreposage...4 Hébergement - restauration...44 Information-communication...48 Activités financières et d assurance...52 Activités immobilières...56 Activités spécialisées, scientifiques et techniques...6 Activités de services administratifs et de soutien...64 Administration publique...68 Enseignement (hors public)...72 Santé humaine et action sociale (hors public)...76 Arts, spectacles et activités récréatives... Activités de services généraux et de services orientés vers la personne...84 Définitions...88 ont collaboré à cette étude C. Aragnol J. Hérétiguian P. Tanguy

4 W Vision globale des communes sur le territoire du projet métropolitain 7

5 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Total 8 9 de l ensemble des secteurs - Près de 54 emplois salariés privés en 212 à l échelle métropolitaine. 45 % sont localisés à Marseille (54 % dans MPM). Dans la variation d emplois , seuls 4 % sont localisés dans MPM. - Une forte croissance de l emploi sur le long terme à l échelle métropolitaine : emplois de 1993 à 21, soit une variation annuelle de +1,8 %, environ 7 5 emplois supplémentaires par an sur cette période ; - Sur les 5 dernières années, cette évolution apparaît moins forte en comparaison d intercommunalités comme le Grand Lyon et surtout Toulouse. Mais elle reste toutefois supérieure à celle observée en France. - A l échelle de l espace métropolitain, on observe une résistance à la crise plus forte qu à l échelle de MPM et de Marseille. - Een conséquence, d autres pôles d emplois se révèlent relativement dynamiques : Aix-en-Provence, Marignane, Vitrolles, Aubagne, Martigues, La Ciotat, Istres. Enjeux du développement : un dynamisme de l emploi supérieur à la moyenne nationale, partageant ainsi le profil conjoncturel des autres grandes métropoles régionales. Mais, un dynamisme en demi-teinte au sein de ce groupe qui interroge notamment sur l intensité des relations au sein du tissu économique local Une plus grande homogénéité d évolution des secteurs économiques font de Lyon et de Toulouse des métropoles plus dynamiques. L un des enjeux de la future métropole Aix-Marseille serait d accroître le nombre et la diversité des moteurs économiques Deux secteurs stratégiques s avèrent moteurs dans la relative résistance à la crise : W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques Source Source W Évolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE Évolution 28/212 salariés privés et publics Emploi total au lieu de travail Évolution 1999/21 * Nouveau format du fichier SIRENE - Juillet 213 SIRENE- INSEE Nombre d'établissements en 213* en nombre en % en nombre en nombre en % en nombre en nombre en nombre et (%) en nombre MPM ,8% ,% (+16,7%) Marseille ,4% ,3% (+14,7%) Espace métropolitain ,% ,6% (+2,%) France ,3% ,2% (+13,2%) nd 9 W Évolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse / France ACOSS-URSSAF Évolution 28 / 212 Évolution Nombre % 212 % Nombre 2 Lille ,7% ,4% Grand Lyon ,7% ,3% CU de Lille CU de Lyon CU Toulouse CU Marseille Provence France métropolitaine Marseille Provence Toulouse France Métropolitaine +89 +,% ,% ,6% ,9% ,2% ,5% - 34

6 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Total 1 11 l aéronautique et le secteur de l information-communication (même si les effectifs restent en retrait de ceux de Lyon et Toulouse) Un cœur métropolitain en perte récente de dynamisme qui doit retrouver sa fonction d entraînement et jouer sur ses spécificités : recherche, santé, port et renforcer ses complémentarités avec les autres pôles de l espace métropolitain. NOTes W 212 et structure de l'emploi MARSEILLE MPM ESPACE MÉTROPOLITAIN HORS MPM ESPACE MÉTROPOLITAIN 212 Structure % Rang* 212 Industries agro alimentaires ,6% ,6% ,6% ,6% 17 Industries liées aux énergies ,5% ,3% ,4% ,4% 13 Industrie manufacturière ,8% ,3% ,6% ,3% 5 Construction ,% ,4% ,4% ,3% 7 Commerce et réparation automobile ,6% ,7% ,2% ,9% 15 Commerce de gros ,4% ,5% ,9% ,6% 9 Commerce de détail ,3% ,9% ,3% ,5% 4 Transport et entreposage ,5% ,6% ,6% ,8% 3 Hébergement et restauration ,7% ,7% ,% ,4% 8 Information et communication ,9% ,6% ,8% ,7% 11 Activités financières et d'assurance ,8% ,1% ,9% ,1% 1 Activités immobilières 5 2 2,1% ,9% ,% ,5% 18 Activités spécialisées, scientifiques et techniques Activités de services administratifs et de soutien Structure % Rang 212 Structure % Rang 212 Structure % ,9% ,6% ,3% ,8% ,1% ,6% ,8% ,% 1 Administration publique (sous tutelle) ,6% ,2% ,1% ,2% 19 Enseignement ,7% ,4% ,4% ,% 14 Santé humaine et action sociale ,1% ,8% ,3% ,8% 2 Arts, spectacles et activités récréatives ,8% ,8% ,5% ,6% 16 Services généraux et services orientés vers la personne ,5% ,1% ,7% ,4% 12 salariés privés ACOSS % % % % Rang * Nombre d'emplois, parmi les dix neuf secteurs étudiés

7 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Industrie agroalimentaire Industrie agroalimentaire Principales activités : fabrication de boissons et industries alimentaires - Un secteur qui perd des emplois sur le long terme à - certaines activités se développent en centre ville en Marseille et MPM ; lien avec la présence de population (habitants et touristes) en particulier les boulangeries et pâtisseries ; - une décroissance plus marquée dans MPM depuis 21 par rapport aux autres grands EPCI de référence ; - dans l espace métropolitain, les activités agroalimentaires sont principalement localisées dans les com- - le 14 e arrondissement de Marseille demeure encore marqué par la présence d emplois de l agroalimentaire ; munes d Aix-en-Provence et Aubagne. - l emploi de ce secteur dans le 11 e arrondissement est impacté sur la période par la baisse d activité de Netcacao ; mise aux prix des matières premières et aux coûts de Connaissance du secteur et enjeux : Une activité sou- - dans les arrondissements nord, l industrie agro-alimentaire perd des emplois autour des activités de produc- de la Provence Améliorer la traçabilité des produits l énergie valoriser les produits locaux associant l image tion de boissons alcoolisées, fabrication de produits à Maintenir une activité productive dans les communes à base de chocolat, fabrication de sucre ; dominante rurale sur l espace métropolitain. W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques Source Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE SIRENE-INSEE Evolution 28/212 salariés privés et publics W Évolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques Emploi total au lieu de travail Evolution * Nouveau format du fichier SIRENE - Juillet 213 Nombre d'établissements en 213* Nombre % Nombre Nombre % Nombre Nombre MPM -1-16,5% ,9% nd nd 1 17 Marseille ,8% ,4% nd nd 883 Espace métropolitain -8-9,1% ,1% nd nd 1 97 France ,1% ,2% nd nd nd 9 W Évolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse / France ACOSS-URSSAF Evolution 28 / 212 Evolution Nombre % 212 % Nombre Lille ,% ,1% -9 Grand Lyon +2 +4,2% ,9% CU de Lille CU de Lyon CU Toulouse Marseille Provence Toulouse France Métropolitaine ,9% ,3% ,% ,8% ,2% ,% CU Marseille Provence France métropolitaine

8 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Industrie agroalimentaire Principales entreprises du secteur (à titre indicatif) : NOTes Aix-en-Provence : confiserie du roy René (calissons), BiscOTTes roger, ChocOLATerie Puyricard, EAST BALT AIX (fabrication de petits pains), GEMEF Industrie (produits à base de céréales), DANONE, ORANGINA Aubagne : La Fermière (produits laitiers), SIBELL (fabrication de Chips), corsiglia (marrons glaçés) Gémenos : Centrale épice (assaisonnement condiment) Les Pennes-Mirabeau : coca-cola Peyrolles : Loste-Tradi (salaison) Saint-Chamas : marius Bernard (plats cuisinés) Vitrolles : Panzani (pâtes), maître Prunille (fruits secs), Provence Olive (condiment), CRUSTA C (transformation, conservation de poissons) Marseille : Grands Moulins Storione NutriXo (Meunerie,3 e ), Groupe Henry Blanc Noailles (1e), Panzani (Pâtes, 11 e ), Heineken (Brasseur distributeur, 11 e ), Grande minoterie de la Méditerranée NutriXo (Meunerie, 12 e ), SA RICARD (alcool spiritueux, 14 e ), Haribo Ricqles Zan (fabrication de bonbons, 14 e ), Saint Louis Sucre (raffinerie conditionnement, 15 e ), comp- TOIr des salaisons (16 e ), COLOR (fruits secs, 16 e )

9 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Industrie liée aux énergies Industrie liée aux énergies (HORS PETROCHIMIE cf industrie manufacturière) Production et distribution d électricité, de gaz, et services de gestion des déchets - Une grande diversité des modes de production d énergie - l emploi sur Marignane progresse autour les activités dans l espace métropolitain : électricité, hydro- de collecte et traitement des déchets et la distribution électricité, thermique, chaudière à biomasse, gaz, GNL, d électricité. Recherche en énergie nucléaire ITER, éolienne - Un secteur en croissance sur l espace métropolitain. Connaissance du secteur et enjeux : renchérissement Une croissance plus faible sur Marseille et MPM ; tendanciel des prix de l énergie. Assurer la transition - la croissance dans MPM est en retrait par rapport aux énergétique (baisse des consommations, développement autres grands EPCI de référence ; de nouvelles énergies et du green business) qu'in- - le 6 e arrondissement est caractérisé par l emploi lié cite le cadre réglementaire de l'état (dont le Grenelle, le à la gestion de l eau et le 8 e arrondissement par le programme d investissement d avenir, plan de rénovation transport d électricité et de combustible gazeux par énergétique, nouvelles normes...). Développement conduite. Le 9 e arrondissement est marqué par la distribution de l économie circulaire de l énergie. Accroître la valo- d électricité et la collecte-traitement des eaux risation des déchets. Intensifier les liens entre les entre- usées. Les emplois dans la collecte et le traitement des prises et la recherche favorisés par la présence du pôle déchets sont plus présents dans le 15 e ; de compétitivité CAPENERGIES ; du CEA... Concrétiser le fort potentiel de développement de l emploi du secteur. W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques Source Source W Évolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE Evolution 28/212 salariés privés et publics Emploi total au lieu de travail Evolution * Nouveau format du fichier SIRENE - Juillet 213 SIRENE- INSEE Nombre d'établissements en 213* Nombre % Nombre Nombre % Nombre Nombre MPM ,1% ,3% nd nd 826 Marseille ,8% ,9% 5 97 nd nd 587 Espace métropolitain ,4% ,6% nd nd France ,3% ,% nd nd nd 9 Les différences entre les deux séries statistiques proviennent de la prise en compte de l'emploi de certaines entreprises à capitaux publics dans la série ACOSS W Évolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse / France ACOSS-URSSAF Evolution 28 / 212 Evolution Nombre % 212 % Nombre Lille ,6 % ,1 % -8 Grand Lyon ,4 % , % CU de Lille CU de Lyon CU Toulouse CU Marseille Provence France métropolitaine Marseille Provence Toulouse France Métropolitaine +9 +1,3 % ,8 % ,6 % ,3 % ,% ,7 %

10 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Industrie liée aux énergies Principales entreprises du secteur (à titre indicatif) : NOTES Entreprises multi-sites présentes sur le territoire : EDF, ERDF, GRDF, GDF SUEZ Aix-en-Provence : SITA SUD DR (collecte valorisation des déchets), JUWI EnR (énergies renouvelables), Société du Canal de Provence (gestion de l eau), DEGREMONT SUEZ ENVIRONNEMENT (collecte et traitement des eaux usées). Aubagne : EDF, SITA SUD Fos-sur-Mer : Elengy (exploitation et développement des terminaux méthaniers), TUBE CITY IMS FRANCE SUD (gestion des déchets), EVERE (traitement déchets ménagers), HARSCO METALS SUD (traitement déchets industriels). Marignane : STE INDUS LITTORAL MEDITER ENVIRONNEME (collecte de déchets), ERDF. Meyreuil : SOCIÉTÉ NATIONALE ÉLECTRICITÉ ET THERMIQUE (production d énergie). Rognac : SOLAMAT-MEREX Véolia Propreté (traitement thermique). Saint-Paul-les-Durance : SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE DÉCONTAMINATION (traitement et élimination des déchets dangereux), SOC DES TECHNIQUES EN MILIEU IONISANT (traitement et élimination des déchets dangereux). Vitrolles : DALKIA (services et efficacité énergétique), GDF SUEZ ENERGIE SERVICES. Marseille : GROUPE EAUX DE MARSEILLE (distribution d eau, collecte et traitement des eaux usées 6 e ), EDF (9 e ), DEGREMONT SUEZ ENVIRONNEMENT (collecte et traitement des eaux usées, 9 e ), ONET Technologie (traitement de déchets dangereux décontamination nucléaire, 9 e ), SOC ETS GEORGES FARINA (Assainissement, 1 e ), ONYX MÉDITERRANÉE Véolia propreté (Collecte et traitement des ordures et des déchets, 11 e ), SERAM SUEZ Environnement (collecte et traitement des eaux 14 e ), BROYAGE DU MIDI ET DE LA MÉDITER- RANÉE (broyage de métaux, 14 e ), ENTREPRISE BRONZO-eAUX de Marseille (Collecte, transport, tri et valorisation, 14 e ), POLyceO- Derichbourg (Collecte d ordures ménagères, 15 e ), SOC MÉDITERRANÉENNE DE NETTOIEMENT SAS groupe NICOLLIN (Collecte des ordures ménagères, 15 e ), POLYURBAINE 13 Derichbourg (collecte de déchets non dangereux, 15 e ), ORTEC ENVIRONNEMENT (collecte de déchets, 15 e ).

11 9 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Industrie manufacturière 2 21 Industrie manufacturière Industries textile, habillement, cuir, chaussure, bois, carton, etc. - Imprimerie et reproduction d enregistrement - Industrie chimique, pétrochimie, pharmaceutique, caoutchouc, plastique - Métallurgie - Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques - Fabrication d équipements électriques -Industrie automobile -Fabrication de matériel de transport (dont aéronautique et spatial) - Fabrication de meubles - Fabrication, réparation et installation de machines et d équipements W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques Source Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE Evolution 28/212 salariés privés et publics Emploi total au lieu de travail Evolution SIRENE- INSEE Nombre d'établissements en 213* Nombre % Nombre Nombre % Nombre Nombre - Sur le long terme, ce secteur perd de nombreux emplois en France et à Marseille. Dans l espace métropolitain et dans MPM la perte d emplois a été plus limitée ; - sur les cinq dernières années, la crise économique est venue confirmer, voire amplifier, cette décroissance. Sur MPM, l industrie gagne légèrement des emplois grâce au développement de l aéronautique (en fort développement autour de Marignane-Eurocopter) ; - parmi les grands EPCI de référence, MPM et Toulouse gagnent des emplois sous l impulsion de l aéronautique. Les autres EPCI perdent des emplois. - une activité encore fortement présente sur de nombreuses communes de l espace métropolitain structuré autour de grands groupes mais aussi de PMI dynamiques et innovantes. Sur Marseille, les emplois de la Vallée de l Huveaune et des arrondissements nord sont encore marqués par le secteur industriel ; - à l échelle métropolitaine, plusieurs pans importants de l industrie perdent des emplois : raffinage, métallurgie, chimie, fabrication de produits informatiquesélectroniques-optiques, fabrication de produits métalliques, Imprimerie pré-presse. Quelques rares secteurs industriels gagnent des emplois : fabrication de matériel de transport (aéronautique), fabrication de produits en caoutchouc et en plastique, et dans une moindre mesure l industrie pharmaceutique. MPM ,6% ,6% nd nd 3 92 Marseille ,6% ,% nd nd Espace métropolitain W Evolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques ,6% ,1% nd nd France ,8% ,5% nd nd nd * Nouveau format du fichier SIRENE - Juillet W Evolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse / France 3 25 ACOSS-URSSAF Evolution 28 / 212 Evolution Nombre % 212 % Nombre 15 9 Lille ,2% ,6% -771 Grand Lyon ,5% ,8% Marseille Provence ,6% ,2% CU de Lille CU de Lyon CU Toulouse CU Marseille Provence France métropolitaine Toulouse France Métropolitaine ,4% ,3% ,5% ,2%

12 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Industrie manufacturière Connaissance du secteur et enjeux : un secteur qui tique) - Tendre vers la constitution de véritable sécosystèmes autour des filières porteurs de la recherche demeure très dépendant des cours des matières premières et de l énergie et qui est confronté à l'impératif (utiliser la présence des pôles de compétitivité PEGASE, d' accroissement de la valeur ajoutée. Aménager des RISQUES, MER, SCS, OPTITEC, EUROBIOMED,... Comme espaces pour assurer le développement des activités industrielles (exemple du projet Henry Fabre pour l aéro- de reconversion énergétique pour le complexe indus- levier) Promouvoir des logiques d'économie circulaire, nautique) Accompagner le développement de l investissement des entreprises et l innovation Favoriser les savoir-faire Pour accompagner ces mutations industriel de l'etang-de-berre en essayant d'y sauvegarder les croisements entre les différents pans du secteur industriel comme avec les autres secteurs (services, informa- des formations trielles, développer l attrait des métiers de l industrie et correspondantes. Principales entreprises du secteur (à titre indicatif) : Aix-en-Provence : ITECA SOCADEI (fabrication d échantillonneur, laboratoires automatiques), THALES SESO (fabrication de systèmes d optiques optroniques), FRIEDLANDER-ORTEC (maintenance industrielle), SAS SERES ENVIRONNEMENT (équipements d analyse environnementaux), SUPERSONIC IMAGINE (fabrication d échographe imagerie médicale), INSIDE SECURE (fournisseurs de composants et logiciel, transaction sans contact). Allauch : LAPHAL INDUSTRIES (industrie pharmaceutique) Aubagne : SarTOrius Stedim Biotech (Fabrication de matériel de laboratoire), PROFROID (fabrication d équipements frigorifiques), Axima réfrigération France, OxygrAVUre (signalitique industrielle), Sinto (produits de réparation nettoyage), Jacques Giordano Industrie (photovoltaïque), Alquier (menuiserie métallique), Neotion (contrôle d accès télévision numérique), mota (systèmes de refroidissement), SOLUSCOPE (retraitement des endoscopes) Berre-l'Étang : COMPAGNIE PETROCHIMIQUE DE BERRE Lyondellbasell (pétrochimie), Foure Lagadec Méditerranée (maintenance industrielle), IREM France (tuyauterie industrielle) Bouc-Bel-Air : LAFARGE CIMENTS Cassis : moteurs Baudouin La Ciotat : Sopro (matériel médical), Tagsys (système de traçabilité des marchandises), Euros (implants médicaux), compositeworks France (construction navale), roxlor (industrie pharmaceutique), H2X (construction navale), Ball PackAGING Europe (fabrication de canettes alu), SETMA Europe (broyeur pompes), INTERVASCULAR SAS (dispositifs médicaux implantables) Châteauneuf-lès-Martigues : TOTAL RAFFINAGE MARKETING Fos-sur-Mer : Arkema (chimie), Kem One (solutions vinyle), Lyondell Chimie France, Esso Raffinage, AscomeTAL (aciers spéciaux), Arcelormittal (sidérurgie), Kerneos (matériaux en aluminate technologie), Air Liquide Industrie (gaz industriels), Azur industrie (chaudronnerie tuyauterie), Eiffage construction métallique, CMI TECH 5 Pastor SAS (procédés industriels), Ateliers ferroviaires et industriels (matériel roulant ferroviaire), Ateliers de Fos (maintenance industrielle), Endel (maintenance industrielle) Gardanne : ALTEO ( alumines) Martigues : Naphtachimie (chimie), INEOS CHEMICALS LAVERA SAS (pétrochimie), ARKEMA France (chimie), Mécanique robinetterie industrielle (mécanique industrielle, machines tournantes), SECAUTO (analyse industrielle, instrumentation), ORTEC industrie (maintenance industrielle), FLUXEL (opérateur terminaux pétroliers GPMM) Lambesc : PB ENVIRONNEMENT (fabrication de bennes) Les-Pennes-Mirabeau : EIFFEL INDUSTRIE (interventions sur turbines, compresseurs), TECHNOPLUS INDUSTRIES (Outillage industriel AREVA) Port-de-Bouc : MECANIQUE ROBINETTERIE INDUSTRIELLE, PONTICELLI FRERES (montage et entretien cheminées industrielles) Rognac : Imprimerie Rockson, Ateliers de Fos, Endel, Ortec Industrie Rousset : LFOUNDRY ROUSSET SAS (fonderie de silicium), STMICROELECTRONICS ROUSSET SAS (microélectronique), ATMEL (microélectronique), SOFI SUD SAS (équipements aérauliques et frigorifiques), KNAUF SUD EST (polystyrène, plastique), SMART PACKAGING SOLUTIONS (composants pour cartes bancaires), VAULT-IC France (composants électroniques), ATM Saint-Chamas : MARITON SA (stores moustiquaires) Saint-Paul-les-Durance : AREVA (industrie nucléaire), Energie (Industrie d équipement de contrôle des processus industriels) Saint-Victoret : WEIR POWER & INDUSTRIAL FRANCE (robinets soupapes de sécurité) Senas : SOCOVA (fabrication de tubes, tuyaux) Pertuis : PELLENC SA (matériel agricole) Peynier : ION BEAM SERVICES, P.M.B (composants électroniques) Peypin : CARLO ERBA REAGENTS (réactifs de laboratoire) Puy St-Reparade : ACTIA SODIELEC (transport, aéronautique, Télécom) Venelles : FILCLAIR (fabrication de serres) Vitrolles : Flow control Technologies (robinetterie industrielle), Méditerranee offset presse, Sabatier SAS (conception et réalisation de machines spéciales pour l'emballage métallique), Activence (conception fabricant de volet roulant), ADF technologies (maintenance industrielle), Air Liquide Industrie (fabrication de gaz industriels) Marseille : ARKEMA France (chimie, 11 e ), LA PROVENCE (imprimerie industrielle,15 e ), Sud Moteur (réparation maintenance de moteurs diesel, 2 e ), GAS Bijoux (6 e ), SIPR Technologies (découpage emboutissage,8 e ), FIVES PILLARD (thermique et automatisme de combustion, 8 e ), ELM Leblanc SAS (fabrication de chauffe-eau chaudières, 1 e ), DOGG LABEL Le temps des cerises (fabrication de vêtements, 1 e ), ÉTAblissements MILHES & AVONS (fabrication d emballages souples, sacs, 13 e ), contrôle Mesure Regulation (fabrication d outils d instrumentation, 13 e ), COMP INTERN MAINTENANCE ASSIST TECHNIQ (installation de machines, 14 e ), ART EMBAL- LAGE (industrie d emballage et logistique, 14 e ), WarTSILA France SAS (moteurs turbines, solutions marines, 15 e ), Chantier naval de marseille (réparation navale, 15 e ), Beuchat International (matériel de plongée sous-marine, 15 e ), SPT maritime et industriel (maintenance industrielle, marine, offshore, 15 e ), Service Inter Industrie-Bonnans (mécanique industrielle aéronautique, 15 e ), PrOTect métaux d Arenc-Bonnans (traitement de pièces d hélicoptères, 15 e ), ABB France (automatisation robotique énergie,16 e ), Monier (tuilerie, 16 e ) Gemenos : GEMALTO (cartes à puces), Plastifrance (composants plastiques), Pébéo (peintures) Gignac : VIAL PVC ALU (menuiserie) Gréasque : ROCKWOOD WAFER RECLAIM SAS (composants électroniques) Istres : dassault AVIATION (construction d avion, Défense), SOCIÉTÉ D'ACTIVITÉ METALLIÉRE (menuiserie alu) Lamanon : MIRION TECHNOLOGIES (MGPI) SA (instrumentation nucléaire), BONNA SABLA SNC (bêton pré-frabriqué) Marignane : EUROCOPTER (construction d hélicoptères), DAHER AEROSPACE (aéronautique, Défense), SABENA TECHNICS FNI (aéronautique), FIBRES DE BERRE (maintenance d avion, composites)

13 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Construction Construction Construction de bâtiments - Génie civil - Travaux de construction spécialisés - Un secteur a profil cyclique qui dépend à la fois de - la taille des entreprises peut en partie expliquer ces la dynamique locale des grands travaux publics, des différences d évolution. A Aix-en-Provence 47 % des aménagements urbains, mais aussi du marché de emplois de la construction dépendent d une entreprise l immobilier et des incitations fiscales en vigueur ; de plus de 5 salariés, 5 % à Vitrolles, et seulement - un secteur qui a subi la crise économique, plus dans 31 % à Marseille. Or, il semble que les entreprises d une MPM qu en France et que dans les autres grands EPCI certaine taille soient plus armées pour maintenir leur de référence. Le recul de l emploi du secteur sur Marseille est important, malgré un niveau de construc- crise (ingénierie commerciale, veille des marchés, soli- activité et décrocher des marchés dans un contexte de tion de logements qui ne faiblit pas à Marseille et la dité financière du groupe, concurrence...). Ces entreprises devant remplir leur propre plan de charge font construction d équipements pour Marseille Provence 213. L emploi de la construction progresse dans la également moins appel à la sous-traitance. communauté du Pays d Aix-en-Provence, qui s est doté sur la même période, d équipements culturels, qui a Connaissance du secteur et enjeux : une activité lancé de grands travaux d eau et assainissement et qui cyclique dépendante de l orientation économique des a en partie bénéficié des marchés de travaux d aménagement d ITER ; crise des entreprises extérieures, voire étrangères, autres secteurs une concurrence accrue en période de qui W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques 25 2 Source Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE Evolution 28/212 salariés privés et publics Emploi total au lieu de travail Evolution * Nouveau format du fichier SIRENE - juillet 213 SIRENE- INSEE Nombre d'établissements en 213* Nombre % Nombre Nombre % Nombre Nombre MPM ,8% ,% nd nd Marseille ,% ,1% nd nd Espace métropolitain ,% ,4% 4 2 nd nd France ,% ,2% nd nd nd W Evolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques W Evolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse / France ACOSS-URSSAF Evolution 28 / 212 Evolution Nombre % 212 % Nombre Lille ,1% ,5% -391 Grand Lyon -6-2,3% ,2% CU de Lille CU de Lyon CU Toulouse Marseille Provence Toulouse France Métropolitaine ,% ,5% ,2% ,5% ,2% ,5% CU Marseille Provence France métropolitaine

14 Tableau de bord sectoriel décembre Construction font pression sur les prix nuisant à la rentabilité et au niveau d investissement des entreprises locales Une gestion des ressources humaines délicate à réaliser en fonction des plans de charges irréguliers Une dépendance à l égard des normes et dispositions fiscales (Loi Duflot),... Nécessaire adaptation de la profession aux nouvelles normes et nouveaux matériaux de construction par la formation et la qualification des personnels. NOTES Principales entreprises du secteur (à titre indicatif) : Aix-en-Provence : ACTIBAT PROVENCE ENTREPRISE GENERALE, ENT A. GIRARD, SOBECA (réseaux aériens et souterrains), SA COLAS MIDI MÉDITERRANÉE (grands travaux), CAMPENON BERNARD SUD EST - VINCI, MAINTENANCE TECHNIQUE OPTIMISEE (équipement thermique), NUVIA TRAVAUX SPECIAUX (travaux spéciaux nucléaire Défense), ENTREPRISE GENERALE LEON GROSSE DR PACA (bâtiments industriels), UTC FIRE & SECURITY SERVICES (protection incendie), SECTP, SPIE SUD-EST, INEO PRO- VENCE ET COTE D AZUR, DUMEZ MÉDITERRANÉE, IDEX ENERGIES, POUJAUD Aubagne : LVD ENVIRONNEMENT, DSA PACA Cassis : GEOCEAN SA (construction pour les industries du gaz, pétrole, eau, pipeline sous-marin) Châteauneuf-lès-Martigues : FRANCHI S.A. (peinture industrielle), POUJAUD (échafaudages, nucléaire) La Ciotat : AXIMA CONCEPT, BRONZO TP Fos-sur-Mer : FOSELEV MÉDITERRANÉE (levage, construction modulaire), MERIDIENNE DE CONSTRUCTION ET BATIMENT, SNEF Gardanne : TRIANGLE SCOP SA, UTP CONSTRUCTION, HARMONIE DE L HABITAT Gémenos : FREYSSINET SUD EST Istres : SA COLAS MIDI MÉDITERRANÉE, SNC TRAVAUX PUBLICS DE PROVENCE Martigues : SOGEA SUD EST T.P, SOC PROVENÇALE ISOLATION ECHAFAUDAGES, SPIE BATIGNOLLES SUD EST Meyreuil : ENTREPRISE MALET Pennes Mirabeau : ENTREPRISE GLE ELECTRICITE NOEL BERANGER, PACA ASCENSEURS SERVICES Port-de-Bouc : EUROVIA MÉDITERRANÉE, SPAC, SPIE SUD-EST Rognac : APM PROVENCE, CPCP TELECOM, AXIMUM Saint-Chamas : EIFFAGE ENERGIE MÉDITERRANÉE, SOCIÉTÉ ARMATURES MANNA ET THIRION Saint-Paul-les-Durances : DELTA ELECTRICITE ELECTRONIQUE ETUDES Simiane Collongue : ALPHAROC (explosif, travaux spéciaux) Vitrolles : RAZEL-BEC, INGERTEC, EIFFAGE ENERGIE THERMIE MÉDITERRANÉE, GRANIOU AZUR, SEDEL, INEO INFRA- COM, EIFFAGE TP, CHANTIERS MODERNES SUD Marseille : GIE KAUFMAN ET BROAD (2 e ), BOUYGUES IMMOBILIER (2 e ), GFC CONSTRUCTION(2 e ), ENERGETIQUE SANI- TAIRE (3 e ), SNEF (15 e ), MAINTENANCE THERMIQUE(1 e ), INDUSTRIE CONCEPT ETUDE REALISATION (1 e ), OTIS (1 e ), SADE CGTH (1 e ), CRUDELI(1 e ), BEC CONSTRUCTION PROVENCE (11 e ), EUROVIA MÉDITERRANÉE (11 e ), SCHINDLER (12 e ), CAM- PENON BERNARD SUD EST, KONE (13 e ), SUD EST PLOMBERIE CHAUFF CLIMATISATION (13 e ), THYSSENKRUPP ASCEN- SEURS (15 e ), SANTERNE MARSEILLE (15 e ), ENTREPRISE GUIGUES (15 e ), SA COLAS MIDI MÉDITERRANÉE (15 e ), THYSSEN- KRUPP ASCENSEURS (15 e ), EIFFAGE ENERGIE MÉDITERRANÉE (16 e ), PROSERV (16 e ), DG CONSTRUCTION (16 e ), CARI-PRO- VENCE (16 e ).

15 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Commerce et réparation d automobiles et de motocycles Commerce et réparation d automobiles et de motocycles Commerce de véhicules automobiles légers, motocycles - Entretien et réparations de véhicules légers, motocycles - Commerce de gros et commerce de détail d équipements automobiles W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques Source Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE Evolution 28/212 salariés privés et publics Emploi total au lieu de travail Evolution SIRENE- INSEE Nombre d'établissements en 213* Nombre % Nombre Nombre % Nombre Nombre - Un secteur qui perd tendanciellement des emplois à Marseille depuis bien avant la crise (24), alors que ce - le niveau d emploi de l activité Entretien et réparation de véhicules s est maintenu à Marseille. La baisse a nettement MPM -49 -,9% ,8% nd nd Marseille ,7% ,7% 4 19 nd nd secteur gagnait des emplois en France et dans l espace métropolitain entre 1993 et 21 ; plus touché le secteur de la vente, à l image de la chute des immatriculations de véhicules neufs en Europe autant Espace métropolitain ,7% ,1% 1 99 nd nd nd - depuis la crise, l orientation à la baisse est générale mais pour les véhicules de particuliers que pour les utilitaires et France ,% ,1% nd nd nd plus marquée à Marseille, comparée aux autres grands EPCI de référence (sauf Lyon) et à la France ; camions. * Nouveau format du fichier SIRENE - Juillet une activité plus présente dans les grandes villes de l espace métropolitain : Marseille, Aix-en-Provence, Au- Connaissance du secteur et enjeux : stagnation du pouvoir d achat des ménages réduisant le niveau des ventes W Evolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques bagne, Vitrolles, Salon-de-Provence ; - à Marseille, ces activités se concentrent dans les 8 e, 1 e, 11 e, 15 e arrondissements avec la présence des concessionnaires ; d automobile ou des réparations Hausse du prix du carburant Développement des modes de transport alternatifs (covoiturage, auto partage, location, ) Baisse de l utilisation de la voiture à Marseille (enquête ménage W Evolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse métropole / France 7 6 ACOSS-URSSAF Evolution 28 / 212 Evolution Nombre % 212 % Nombre 4 Lille ,7% ,2% CU de Lille CU de Lyon CU Toulouse Grand Lyon -51-5,6% ,5% -46 Marseille Provence Toulouse France Métropolitaine -25-4,8% ,2% ,1% ,3% ,1% ,% CU Marseille Provence France métropolitaine

16 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Commerce et réparation d automobiles et de motocycles 3 31 déplacement 29) et augmentation de l utilisation des transports en communs Sensibilité du secteur à la conjoncture économique des autres secteurs d activité et du niveau d investissement des entreprises (utilitaires, poids lourds) Accompagner le changement de motorisation en maillant le territoire en bornes électriques Continuer à assurer un bon niveau de services malgré la réduction du nombre d implantations. NOTES Principales entreprises du secteur (à titre indicatif) : Aix-en-Provence : AVICARS-CITROËN, GRANDS GARAGES DE PROVENCE, CONCESSIONNAIRE RENAULT. Aubagne : AUTOSUD, PARASCANDOLA, RENAULT RETAIL GROUP. Marignane : SADAM- SA DIFFUSION AUTO MARIGNANE. Saint-Victoret : AUTOMOBILES ET SERVICES SA, MÉCANIQUE VENTES AUTOMOBILES. Salon-de-Provence : SA PROVENCE AUTOMOBILE SERVICE. Vitrolles : IVECO PROVENCE, VITROLLES AUTOMOBILES ET SERVICES-RENAULT, ÉTOILE MÉDITERRANÉE Marseille : SOCIÉTÉ COMMERCIALE CITROëN (3 e ), RENAULT RETAIL GROUP(4 e ), RENAULT RETAIL GROUP(8 e ), SOCIÉTÉ COMMERCIALE CITROëN (8 e ), STE INDUSTRIELLE AUTOMOBILE DE PROVENCE (8 e ), MÉCANIQUE AUTOMOBILE SA (1 e ), ÉTABLISSEMENTS FARSY(1 e ),FORD AUTOMOBILE (1 e ), RENAULT TRUCKS MARSEILLE (14 e ).

17 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Commerce de gros Commerce de gros Centrales d achat - Commerce de gros de denrées alimentaires - Commerce de gros de machines, ordinateurs, produits chimiques... - Un secteur qui perd des emplois depuis le début des années 2 à Marseille comme dans MPM - une perte d emplois nettement plus marquée dans MPM que dans les autres grands EPCI de référence ; - les espaces où les emplois de commerce de gros sont proportionnellement plus présents sont la vallée de l Huveaune ainsi que les 14 e et 15 e arrondissements (présence de comptoirs professionnels ou de grandes entreprises du secteur, souvent localisées dans des zones d activité). Le 14 e est fortement marqué par la présence du MIN ; - dans le département, ce secteur est fortement représenté dans l emploi des communes de Saint-Martinde-Crau, Grans, Velaux, Senas et Roquefort-la-Bédoule ; - un secteur transversal qui dépend du niveau d activité de l industrie, de la construction mais aussi de la consommation des ménages ; - les activités de commerce de gros de composants et d équipement électroniques et de télécommunication, Commerce de gros de fourniture et d équipement industriel, commerce de gros d ordinateurs, équipement informatique périphérique et de logiciels, commerce de gros de produits pharmaceutiques perdent des emplois sur l espace métropolitain sur la période récente. Connaissance du secteur et enjeux : une activité transversale dépendante de l orientation conjoncturelle de l économie et reflétant les difficultés de certains secteurs sur le territoire de MPM et au-delà (construction, cer- W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques Source W Évolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE Evolution 28/212 salariés privés et publics Emploi total au lieu de travail Evolution * Nouveau format du fichier SIRENE - Juillet 213 SIRENE- INSEE Nombre d'établissements en 213* Nombre % Nombre Nombre % Nombre Nombre MPM ,5% ,1% nd nd Marseille ,% ,7% nd nd 4 35 Espace métropolitain -5-3,4% ,1% nd nd France ,7% ,6% nd nd nd W Évolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse / France CU de Lille CU Marseille Provence CU de Lyon CU Toulouse France métropolitaine ACOSS-URSSAF Evolution 28 / 212 Evolution Nombre % 212 % Nombre Lille -96-4,2% ,6% -126 Grand Lyon ,5% ,5% +1 Marseille Provence Toulouse France Métropolitaine ,1% ,5% ,8% ,1% ,6% 54 -,8% -7 71

18 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Commerce de gros tains pans de l industrie, l agroalimentaire ) Maintenir du foncier pour développer de telles activités en particulier en zones péri-urbaines. NOTES Principales entreprises du secteur (à titre indicatif) : Aix-en-Provence : JDC (caisses enregistreuses), COMPUTACENTER France, SA QUINCAILLERIE D'AIX, SIEMENS S.A.S, SCHNEI- DER ELECTRIC France, POMONA Aubagne : PARFEU MPI, SARTORIUS STEDIM FRANCE SAS, CANAVESE, RICHARDSON Bouc Bel Air : FRANCE BOISSONS SUD-EST, CLARKE ENERGY FRANCE Cabries : LABOR APPLIC COLLEC INDUS Meyreuil : UNION DES GROUPEMENTS D'ACHATS PUBLICS Miramas : REXEL France, PRO A PRO DISTRIBUTION SUD Les Pennes-Mirabeau : METRO CASH & CARRY France Pertuis : SALAISON PERTUISIENNE, PELLENC SÉLECTIVE TECHNOLOGIES (machines d inspection et de tri de matériaux) Rousset : ADEKA PALMAROLE SAS, BOUL PAT SERVICE, PAREDES CSE SAS Saint-Victoret : DISTRI MATÉRIAUX BOIS-PANNEAUX DMBP Salon-de-Provence : T'NB SA France, BIOTECH INTERNATIONAL, COMASUD Senas : SARL LAMPRIEN PROVENCE, FRIESLANDCAMPINA CHEESE France Velaux : TOYOTA MATERIAL HANDLING France, DAVIGEL Vitrolles : BARTHELEMY MANUTENTION (chariots de transport), LOGISTA FRANCE, PROVAC, PRODIM, POMONA, JUNGHEIN- RICH FRANCE (solutions logistiques globales), GENOyer SA, SELECTA Marseille : RICHARDSON (distribution chauffages, salles de bains... 2 e ), DESAUTEL (spécialiste protection incendie, 9 e ), XEROX (1 e ), MON- TANER PIETRINI BOISSONS (distribution de boissons, 1 e ), NOVAJARDIN Groupe SBM ( produits phytosanitaires,11 e ), SHARK (spécialiste du casque de moto, 11 e ), MÉTRO CASH & CARRY France (11 e ), GYMNOVA (spécialiste du matériel de gymnastique, 12 e ), HOM (confection masculine, 12 e ), LA PLATE FORME DU BÂTIMENT (matériaux, 14 e ), COMASUD POINT P ( matériaux, 14 e ), AVENIR TÉLÉCOM (télécom, 14 e ), OCP RÉPARTITION (distribution produits pharmaceutiques, 14 e ), ALLIANCE HEALTHCARE REPARTITION (distribution de produits de santé ( 15 e ), DESCOURS ET CABAUD PROV ALPES COTE AZUR (quincaillerie, 15 e ), ANTILOPE ATELIER PROTÈGE (papeterie, 16 e ).

19 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Commerce de détail Commerce de détail Commerce de détail alimentaire - Supérettes, supermarchés, hypermarchés, grands magasins - Commerces de détail de textile, chaussures, bijoux, biens d équipements, électroménagers, fleurs,... - Commerces de détails sur éventaires et marchés - Vente à distance, vente à domicile, vente par automates... - Une armature commerciale diversifée avec des pôles de niveau métropolitain : centre ville de Marseille, La Valentine (11 e ), Aix-en-Provence, Vitrolles, Plan-de -Campagne, Aubagne, Martigues, La Ciotat, Istres ; - un secteur qui s est développé de 19 jusqu en 22, qui est resté stable ensuite, avec une légère érosion de l emploi depuis le début de la crise économique ; - un secteur qui, localement, ne s inscrit pas dans la dynamique observée à Toulouse et Lyon sur la période récente - une croissance de l emploi du secteur dans les 1 er et 2 e arrondissements sous l impulsion de la montée en puissance du quartier d affaires Euroméditerranée (rue de la République, Les Docks et alentours, ) et des nouveaux modes de consommations comme la ré-apparition des supérettes en centre ville, magasins bio, boutiques de téléphonie mobile, de parfumerie et produit de beauté, - ce secteur affiche une forte croissance sur La Valentine (11 e ) grâce à son extension ; - globalement sur MPM, la perte d emplois est enregistrée dans les hyper et super, mais les supérettes ainsi que la vente à distance spécialisée affichent un gain d emplois. Connaissance du secteur et enjeux : stagnation relative du pouvoir d achat des ménages et croissance continue des m² commerciaux, une concurrence croissante entre commerces Degré de résistance du centre ville commerçant face à l ouverture ou l extension de W Les chiffres de l'emploi selon les différentes sources statistiques Source W Evolution de l'emploi salarié privé de 1993 à 212 selon deux sources statistiques Pôle Emploi - UNEDIC Évolution emplois salariés privés 1993 / 21 salariés privés212 ACOSS - URSSAF CLAP - INSEE RP - INSEE Evolution 28/212 salariés privés et publics Emploi total au lieu de travail Evolution * Nouveau format du fichier SIRENE - Juillet 213 SIRENE- INSEE Nombre d'établissements en 213* Nombre % Nombre Nombre % Nombre Nombre MPM ,2% ,1% nd nd Marseille ,5% ,1% nd nd Espace métropolitain ,2% ,9% nd nd France ,% ,% nd nd nd W Évolution de l'emploi salarié privé ACOSS comparaison CU de Marseille Provence / Grand Lyon / Lille métropole / Toulouse / France ACOSS-URSSAF Evolution 28 / 212 Evolution Nombre % 212 % Nombre 15 9 Lille ,2% ,1% -1 6 Grand Lyon ,9% ,% +389 Marseille Provence -31 -,1% ,8% Toulouse ,6% ,5% -3 CU de Lille CU de Lyon CU Toulouse CU Marseille Provence France métropolitaine France Métropolitaine ,% ,1%

20 Tableau de bord sectoriel décembre 213 Commerce de détail nouveaux centres commerciaux, urbain pour l'essentiel (+2 m² supplémentaires projetés à court et moyen terme à Marseille)? Essor du e-commerce et remise en cause du concept de boutique de vente, développement des Drive et nouveaux modes de consommation Adaptation de l accueil dans les commerces face à l augmentation de la fréquentation touristique Problème des coûts et temps de déplacements vers les centres commerciaux périphériques : vers un regain d attrait des centres villes? NOTES Principales entreprises du secteur (à titre indicatif) : Aix-en-Provence : MONOPRIX, CENTRE DE PHYSIOTHERAPIE LA FONTAINE, CASINO, SUPER U, RELAIS FNAC, SAS CHO- COLATERIE DE PUYRICARD, H&M, CASTORAMA, CARREFOUR Aubagne : AUCHAN, MONOPRIX, CABESTO (articles de sport lié à l eau), BOULANGER, ETS HORTICOLES GEORGES TRUFFAUT, CASINO, TUPPERWARE, ALINEA, DECATHLON, LEROY MERLIN Bouc Bel Air : DECATHLON Cabries : FLY, BUT, BOULANGER, ETS HORTICOLES GEORGES TRUFFAUT, LEROY MERLIN, LECLERC Châteauneuf-lès-Martigues : CARREFOUR La Ciotat : CARREFOUR Gardanne : SOC GÉNÉRALE DE DISTRIBUTION AUTOMATIQ (vente, location, gestion de distributeur de billet), INTERMARCHE, CAR- REFOUR Istres : E.LECLERC, CASINO Lançon de Provence : BOULANGER Mallemort : INTERMARCHE Marignane : INTERMARCHE, CENTRE LECLERC Martigues : BRICO DEPOT, DECATHLON, LEROY MERLIN, AUCHAN Meyrargues : E.LECLERC Miramas : CARREFOUR, INTERMARCHE Les-Pennes-Mirabeau : CONFORAMA, LA COMPAGNIE DES PETITS, CASTORAMA Port-de-Bouc : CARREFOUR Rognac : CARREFOUR, DIA Saint-Victoret : CASINO Salon-de-Provence : CASINO, E. LECLERC Trets : CARREFOUR Venelles : INTERMARCHE Vitrolles : BRICOMAN, DIA, TOUPARGEL, KERZIOU, CASTORAMA, DECATHLON, IKEA, CARREFOUR Marseille - certains établissements sont multi-sites : MONOPRIX, GALERIES LAFAyeTTE, CASINO, CARREFOUR, SUPER U, DECATHLON, E.LECLERC, CASTORAMA, CULTURA, RELAIS FNAC, BOULANGER, PRINTEMPS, LEROY MERLIN, SIMPLY MARKET, BRICO DEPOT, IKEA, ZARA France, H&M, OLymPIQUE DE MARSEILLE BOUTIQUE

Zoom sur les zones de concentration de l emploi salarié privé de la métropole Aix-Marseille Provence

Zoom sur les zones de concentration de l emploi salarié privé de la métropole Aix-Marseille Provence Zoom sur les zones de concentration de l emploi salarié privé de la métropole Périmètres et chiffres clés des Octobre 2014 Complément à l Insee Analyses -Alpes-Côte d Azur n 5, octobre 2014 - Offre foncière

Plus en détail

Les loyers du secteur privé sur Marseille et les Bouches du Rhône (Situation et perspectives pour 2015)

Les loyers du secteur privé sur Marseille et les Bouches du Rhône (Situation et perspectives pour 2015) Les loyers du secteur privé sur Marseille et les Bouches du Rhône (Situation et perspectives pour 2015) par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest Les loyers du secteur privé

Plus en détail

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE Page 1 ACT.EXTRACTIVES,MATERIAUX CONST.,ENERGIE,EAU,RECUP 0811Z EXTRACTION DE PIERRES ORNEMENTALES ET DE CONSTRUCTION, DE CALCAIRE INDUSTRIEL, DE GYPSE, DE CRAIE 1ET D'ARDOISE 0 2363Z FABRICATION DE BÉTON

Plus en détail

CODES APE éligibles au dispositif "La malette du dirigeant"

CODES APE éligibles au dispositif La malette du dirigeant 3512Z Transport d'électricité Industrie 3513Z Distribution d'électricité Industrie 3514Z Commerce d'électricité Industrie 3522Z Distribution de combustibles gazeux par conduites Industrie 3523Z Commerce

Plus en détail

PORTRAIT DE TERRITOIRE

PORTRAIT DE TERRITOIRE 02/2014 PORTRAIT DE TERRITOIRE Marseille-Nord La situation de l emploi et ses perspectives 16 15 14 13 Le territoire d étude, Marseille-Nord est composé de quatre arrondissements : 13 ème, 14 ème, 15 ème

Plus en détail

L avenir de l industrie

L avenir de l industrie L avenir de l industrie Programme 14h00 - Accueil et introduction : M. Jean Luc DEROO - Président de la Maison de l Emploi Lys Tourcoing et du Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole 14h15 Eléments de

Plus en détail

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE Domaines d intervention Expériences acquises Secteur d activité Compétences Expérience Conseil en conception d usine Conseil en organisation, en gestion et en RH Agro-alimentaire

Plus en détail

MARSEILLE Le modèle de ville durable méditerranéenne du futur

MARSEILLE Le modèle de ville durable méditerranéenne du futur MARSEILLE Le modèle de ville durable méditerranéenne du futur 1 UNE OPÉRATION D INTERET NATIONAL A MARSEILLE Une Opération d Intérêt National dans la 2 ème Portée par un établissement public de l Etat

Plus en détail

Pays de Nemours. 12 communes 26 916 habitants 2 328 établissements 6 268 emplois salariés. Mise à jour 2015

Pays de Nemours. 12 communes 26 916 habitants 2 328 établissements 6 268 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 12 communes 26 916 habitants 2 328 établissements 6 268 emplois salariés Répartition des établissements par secteurs d activités Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Découverte des secteurs d activité

Découverte des secteurs d activité Fiche d animation Compétence B Découverte des secteurs d activité Objectif Familiariser les élèves avec la notion de secteur d activité (au sens de la NES : nomenclature économique de synthèse adoptée

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 2 Sommaire contexte Fondamentaux de la cartographie Bresse-Dombes Val de Saône Sud Drôme Forez

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE Domaines d intervention Expériences acquises Secteur d activité Compétences Expérience Conseil en conception d usine Conseil en organisation, en gestion et en RH Agro-alimentaire

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT. Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT. Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat Dossier de presse DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat Contact Presse Marseille Provence Métropole Marie RIONDEL Tél.

Plus en détail

Le pôle logistique Etude économique et statistique

Le pôle logistique Etude économique et statistique Le pôle logistique Etude économique et statistique 13 avril 2006 JONCTION 1 LA LOGISTIQUE : DE QUOI PARLE-T ON? «Ensemble des activités ayant pour but la mise en place de produits au moindre coût, à l

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

Annexe n 1 : L'analyse par fonctions économiques de la répartition de l'emploi sur le territoire

Annexe n 1 : L'analyse par fonctions économiques de la répartition de l'emploi sur le territoire Annexe n 1 : L'analyse par fonctions économiques de la répartition de l'emploi sur le territoire La répartition de l'emploi sur le territoire est le plus souvent analysée en fonction d'un découpage sectoriel,

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique L observatoire des entreprises Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique N 13 - Mars 2014 SOMMAIRE Méthodologie & définitions 2 Nomenclature d activité Ellisphere 3 Synthèse 4 Transports & logistique

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Deux Fleuves. 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés. Données 2015

Deux Fleuves. 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés. Données 2015 Données 2015 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés Répartition des établissements par secteurs d activités La communauté de communes des Deux Fleuves regroupe 14 communes

Plus en détail

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population de concentration de l emploi salarié dans l aire azuréenne Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population Situées en milieu urbain, au sein des plus grandes agglomérations du

Plus en détail

VAL-D'OISE. Présentation du territoire

VAL-D'OISE. Présentation du territoire Population totale du territoire 1 180 365 VAL-D'OISE Présentation du territoire Poids dans la région 10,0% Nombre de communes 185 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Liste des circonscriptions des Bouches du Rhône et commune(s) rattachée(s)

Liste des circonscriptions des Bouches du Rhône et commune(s) rattachée(s) Commune : AIX-EN-PROVENCE Nom de la circonscription AIX EST Adresse 180 RUE EDMOND MICHELET 13100 Téléphone 04 42 23 32 17 AIX-EN-PROVENCE BEAURECUEIL CHATEAUNEUF-LE-ROUGE LE THOLONET MEYREUIL PUYLOUBIER

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

L industrie sur le territoire. du SCoT

L industrie sur le territoire. du SCoT L industrie sur le territoire du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale Ouest Etang de Berre) Mise à jour des éléments du diagnostic sur l industrie Mars 2013 Observatoire-SIG Ouest Provence-mars 2013

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Troisième tirage 2005, 1991, 1999, 2003 pour le texte de la présente édition, 2005 pour la nouvelle présentation ISBN : 2-7081-3374-8

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

G ra n d S u d H u ve a u n e : situation socio-économique et dynamique économique. Juin 2014

G ra n d S u d H u ve a u n e : situation socio-économique et dynamique économique. Juin 2014 G ra n d S u d H u ve a u n e : situation socio-économique et dynamique économique Juin 2014 Situation socio-économique de la population du Grand Sud Huveaune Une forte croissance démographique du 11 ème

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

BAC PRO de spécialités identiques

BAC PRO de spécialités identiques Rectorat de Grenoble - SAIA 04/07/2013 CAP de spécialités identiques 221 CAP Agent polyvalent de restauration CAP Cuisine Agro-alimentaire, alimentation, cuisine CAP Charcutier traiteur CAP Boucher CAP

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

CAP de spécialités identiques. BAC PRO de spécialités identiques

CAP de spécialités identiques. BAC PRO de spécialités identiques Rectorat de Grenoble - SAIA 16/05/2011 CAP de spécialités identiques 221 CAP Agent polyvalent de restauration CAP Cuisine Agro-alimentaire, alimentation, cuisine CAP Charcutier traiteur CAP Boucher CAP

Plus en détail

Les Services en Midi-Pyrénées

Les Services en Midi-Pyrénées Emploi et établissements des Services Départements : Nombre d'établissements RCS et effectif salarié au 1er trimestre 2015 : Nombre d'établissements Effectif salarié (par rapport à 2014) (par rapport à

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

L Orée de la Brie. 3 communes 23 920 habitants 2 311 établissements 9 097 emplois salariés. Mise à jour 2015

L Orée de la Brie. 3 communes 23 920 habitants 2 311 établissements 9 097 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 3 communes 23 920 habitants 2 311 établissements 9 097 emplois salariés La communauté de communes de l Orée de la Brie regroupe 3 communes : Brie-Comte-Robert, Chevry-Cossigny, Servon

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur 1 Le Fonds JEREMIE PACA : l histoire La Région PACA s est dotée d outils majeurs de soutien aux entreprises, mais sa gamme ne permettait pas de faire face aux

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de support technique maintenance industrielle Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de maintenance en énergie Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de support technique maintenance industrielle Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Observatoire. des parcours scolaires. Taux de pression dans les filières sélectives. Sommaire. Publications de l Observatoire. 1.

Observatoire. des parcours scolaires. Taux de pression dans les filières sélectives. Sommaire. Publications de l Observatoire. 1. Observatoire des parcours scolaires Juin 2013 Sommaire Publications de l Observatoire Taux de pression en BTS p. 03 Taux de pression en BTS en apprentissage p. 05 Taux de pression en DUT p. 06 Taux de

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP

Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013-2014. Thierry Rouaud GEP-AFTP Enquête sur l activité de l industrie parapétrolière et paragazière française Résultats pour la période 2013- Thierry Rouaud GEP-AFTP L industrie parapétrolière et paragazière française Quel poids économique?

Plus en détail

MARSEILLE PORTRAITS DE TERRITOIRES LE CENTRE VILLE Numéro 1 Janvier 2009

MARSEILLE PORTRAITS DE TERRITOIRES LE CENTRE VILLE Numéro 1 Janvier 2009 MARSEILLE PORTRAITS DE TERRITOIRES LE CENTRE VILLE Numéro 1 Janvier 2009 Source : AGAM Ce recueil d indicateurs socio-économiques les plus récents sur le Centre ville de Marseille a pour objectif la réalisation

Plus en détail

Le climat d incertitude persiste et freine le développement de l emploi

Le climat d incertitude persiste et freine le développement de l emploi N 7 - D ON N É E S 2 ÉME T R IM E S T R E 2 0 1 2 - P A R U T ION O C T OB R E 2 0 1 2 De plus, la situation de l emploi est contrastée : l emploi progresse au nord où se concentre le quart des emplois

Plus en détail

Secteur «transports et entreposage»

Secteur «transports et entreposage» 2011 Secteur «transports et entreposage» Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 27/10/2011 M a i s o n d e l E mp l o

Plus en détail

juillet 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION AVRIL 2012-1

juillet 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION AVRIL 2012-1 Démographie des Entreprises Statistiques 2ème Trimestre 2012 juillet 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION AVRIL 2012-1 - Source Fichier Consulaire - Les données

Plus en détail

CAP 2. SECONDE GT Seconde générale & technologique. SECONDE PRO Seconde professionnelle CAP 1 T R O I S I E M E. Parcours en 3 ans

CAP 2. SECONDE GT Seconde générale & technologique. SECONDE PRO Seconde professionnelle CAP 1 T R O I S I E M E. Parcours en 3 ans e Parcours en 3 ans Parcours en 2 ans BAC GENERAL BAC TECHNOLOGIQUE BAC PROFESSIONNEL TERMINALE GENERALE TERMINALE TECHNO TERMINALE PRO C.A.P. CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE 1 e GENERALE 1 e TECHNO

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE AOÛT 9 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 1 sur 8 Vue d

Plus en détail

Les fonctions présentielles et métropolitaines sont au cœur de l'économie de Provence-Alpes-Côte d Azur. Elles regroupent plus

Les fonctions présentielles et métropolitaines sont au cœur de l'économie de Provence-Alpes-Côte d Azur. Elles regroupent plus Services et fonctions métropolitaines au cœur des dynamiques d'emploi Les fonctions présentielles et métropolitaines sont au cœur de l'économie de Provence-Alpes-Côte d Azur. Elles regroupent plus de huit

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

D1401 - Assistanat commercial

D1401 - Assistanat commercial Appellations Assistant / Assistante achat Assistant / Assistante administration des ventes Assistant / Assistante des ventes Assistant / Assistante export Assistant / Assistante import Collaborateur commercial

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

Regards croisés. L économie en Pays d Aix

Regards croisés. L économie en Pays d Aix numéro 5 Regards croisés 2ème semestre 2011 L économie en Pays d Aix Ce cinquième numéro de «Regards Croisés» présente les derniers chiffres du Pays d Aix concernant les entreprises, l immobilier d entreprises,

Plus en détail

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon Colloque OSE 2013 Énergie, Citoyens et Ville Durable Présentation par la CCI Nice Côte d Azur des entreprises présentes sur le salon La Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) Nice Côte d Azur en quelques

Plus en détail

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 369 Novembre 2012 Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La consommation d énergie du secteur tertiaire

Plus en détail

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014 Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes Mars 2014 Les entreprises Entreprises privées Entreprises publiques Administration Armée, police Mairies Hôpitaux Ecoles Justice Entreprises commerciales Industries

Plus en détail

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS 52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS Cette division comprend les activités d entreposage et les services auxiliaires des transports, tels que l exploitation des infrastructures de transport

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Les Services en Midi-Pyrénées

Les Services en Midi-Pyrénées Emploi et établissements des Services Départements : Nombre d'établissements RCS et effectif salarié au 2ème trimestre 2014 : Nombre d'établissements Effectif salarié (par rapport à 2013) (par rapport

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

D1401 - Assistanat commercial

D1401 - Assistanat commercial Appellations (Commerce / Economie - Achat / Vente) Assistant administratif et commercial / Assistante administrative et commerciale Définition D1401 - Assistanat commercial Réalise le traitement commercial

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Démographie des Entreprises Statistiques année 2011 février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Périgord Vert NONTRON L Isle en Périgord PERIGUEUX

Plus en détail

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

Enveloppe. Période de mise à disposition

Enveloppe. Période de mise à disposition JEREMIE (JOINT EUROPEAN RESOURCES FOR MICRO TO MEDIUM ENTERPRISES) A pour but de favoriser l attribution de prêts à des PME éligibles en fournissant une protection de risque Cette protection vise à réduire

Plus en détail

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers Note de synthèse I/ Objectif de l étude L ORT Poitou Charentes a pris l initiative d engager une réflexion

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Données issues du Fichier Consulaire de la CCI IG Département CFE/GU CCIIG Fichier consulaire Le 28/02/2013

Plus en détail

Les métiers et formations. en Transport et Logistique

Les métiers et formations. en Transport et Logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 Principaux résultats de l'étude OTT- CRÉDOC - GESTE 25 janvier 2011 Le marché du travail à l'horizon 2015 Le marché du travail en 2015 Aujourd'hui 24

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles Focus sur les transactions logistiques France de 2011 à 2014 Sommaire Un marché basé sur des réalités structurelles.. P.2 Un secteur dominé par les prestataires logistiques et la distribution.... P.3 Une

Plus en détail

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

Patrick Matz Conseil. Coordonnées. patrick.matz@sfr.fr +33 607 97 87 97 www.pmatz-conseil.com. Secteurs d activité

Patrick Matz Conseil. Coordonnées. patrick.matz@sfr.fr +33 607 97 87 97 www.pmatz-conseil.com. Secteurs d activité Patrick MATZ Acheteur Industriel Expérience achat > 15 ans Patrick Matz Conseil 31 rue des Noisetiers 69390 VERNAISON Coordonnées patrick.matz@sfr.fr +33 607 97 87 97 www.pmatz-conseil.com Secteurs d activité

Plus en détail

ChIffRES CLéS NORD-PAS DE CALAIS

ChIffRES CLéS NORD-PAS DE CALAIS ChIffRES CLéS NORD-PAS DE CALAIS édition 2015 LE NORD - PAS DE CALAIS territoire 12 414 km² 325 habitants / km 2 région la plus jeune de France métropolitaine (33,6 % de moins de 25 ans). 1 545 communes

Plus en détail

Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration

Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration Commerce gros et détail, transports, hébergement et restauration 9 déc. 2013 MDEIE HVO - APE : 9609Z - Siret : 498 183 920 000 12 Siège social - 36 rue Albert 1er 95260 Beaumont-sur-Oise Tel : 01.30.28.76.90

Plus en détail