Compte-rendu du CTA du 2 novembre 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu du CTA du 2 novembre 2015"

Transcription

1 Compte-rendu du CTA du 2 novembre 2015 Le CTA s'est tenu sous la Présidence de la secrétaire générale du rectorat. La réunion a duré plus de 5 heures. Les organisations syndicales ont chacune lu une déclaration préalable vous trouverz cidessous celle de l'unsa Éducation. En préalable, l'unsa Éducation tient à saluer l'arrivée dans notre CTA du nouveau directeur des ressources humaines, M. VAYSSE. Avec lui, c'est une direction totalement renouvelée qui dirige le rectorat de Besançon. Ce renouvellement apporte déjà des réorganisations de services et de nouveaux fonctionnements. L'UNSA Éducation demande qu'une réflexion soit très rapidement mené sur les opérations de mouvement des personnels, notamment des personnels enseignants et tout particulièrement ceux nommés sur zone de remplacement. Le calendrier de ces opérations de gestion n'est pas satisfaisant; il est générateur de stress et de grande pression dans les services. A l'ordre du jour de ce CTA et à des niveaux différents, nous allons aborder des réformes qui auront chacune des répercutions importantes pour les personnels que nous représentons. - sur le dossier de la réforme du collège, la priorité doit porter cette année sur la formation des équipes pédagogiques. Une formation sur le temps de travail véritablement efficiente et attrayante favorisera et accentuera l'adhésion des équipes. Un premier bilan des stages mis en place ces dernières vacances doit être fait et les adaptations nécessaires mises en place. Cette réforme ne pourra aussi se faire que s'il est affiché qu'elle se fera avec les moyens nécessaires. Le rectorat doit clairement l'annoncer afin d'éviter de donner du crédit à ses détracteurs qui au milieu de beaucoup de contre-vérités, dénoncent des fermetures de postes comme conséquences de sa mise en place. - Sur le dossier du RIFSEEP, même si les objectifs du gouvernement sont largement partagés par tous, lisibilité, sens et facilitation de la mobilité par l équité, pour l'unsa, la conception du dispositif n y répond pas ou que très partiellement. C'est pour cette raison que l'unsa a tout fait pour essayer d'améliorer ce dossier au Conseil Supérieur de la Fonction Publique et comme aujourd'hui dans cette instance Fidèles à nos valeurs, nous sommes dans un syndicalisme utile, celui qui améliore concrètement la situation des personnels, et ceci sans dogmatisme. Ordre du jour Le compte-rendu du PV du 21 janvier 2015 a été approuvé. Points abordés pour consultation 1) Carte des formations - voie professionnelle Les formations de la voie professionnelle (niveau IV et V) ainsi que les formations de STS (voie scolaire) mises en œuvre dans l'académie de Besançon au cours de l'année scolaire sont reconduites pour l'année

2 Présentation du dossier par le secrétaire général adjoint du rectorat: - Le travail a été marqué par les élections régionales et la nécessité d'avoir une réunion de l'assemblée avant ces élections. La réunion du conseil régional se tiendra le 5 novembre prochain. - En juin, les établissements ont fait remonter leurs propositions, puis les dossiers ont été étudiés sur le fond. Comme chaque année, les établissements ont pu présenté leurs projets. ci-dessous quelques exemples de projet et l'argumentation du rectorat qui a pu conduire au refus de dossier: - BTS profession immobilière à Dole: pour le rectorat et la région, le BTS ne répond pas aux offres d'emploi, la décision du maintien d'un BTS existant dans l'établissement a été proposé. - Des représentants syndicaux ont soulevé le manque d'explication aux personnels du refus de certaines demandes. Un travail avec les équipes de direction pourrait être mis en place. La Secrétaire Générale répond que l'idée d'associer les chefs d'établissements aux évolutions de la carte des formations avait été évoqué en commission Blanchet. Elle pense que la réflexion pourrait être conduite au sein des bassins. Point sur l'apprentissage: - ouverture d'un BMA bijoux et joyaux, un avis favorable a été émis. - pour le lycée Le Corbusier, la région va fermer un CAP -pour le lycée Montjoux fermeture d'une classe de seconde en apprentissage Vote: 10 abstentions (toutes les organisations) L'UNSA Éducation souhaiterait qu'il y ait une exposition des priorités du rectorat. En réponse la Secrétaire générale précise que l'élaboration du futur CPRDFOP devrait répondre à cette question. 2) Mise en œuvre du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel (RIFSEEP) au bénéfice des corps de la filière administrative; Il s'agit de la mise en place du nouveau régime indemnitaire des personnels administratifs. La Secrétaire générale précise qu'il y a eu un groupe de travail qui s'est tenu juste avant les vacances. Des propositions ont été alors transmises aux organisations syndicales puis une nouvelle proposition présentée à ce CTA. Le RIFSEEP doit se mettre en place dès janvier d'où l'importance du débat d'aujourd'hui. Le principe de la garantie permettra aux personnels actuellement en poste d'avoir une indemnité d'un montant égal à ce qu'ils ont touché les 12 mois passés. Le débat a porté sur l'évolution du régime indemnitaire des personnels de catégorie C. Une évolution très significative du régime de ces personnels était souhaitée par toutes les organisations.

3 L'UNSA Education et le SGEN CFDT ont obtenu que le vote ne porte que sur les taux et reporte à un débat à une date ultérieure sur les primes octroyées lors des changements de grade qui sont fixés actuellement à: pour les personnels de catégorie C: 300 euros annuel pour les personnels de catégorie cat B 500 euros pour les personnels de catégorie cat A: 1000 euros En remarque, la secrétaire générale a précisé: - il n'y aura plus de versement exceptionnel annuel. - Le rectorat n'a pas encore de visibilité sur le Glissement vieillissement carrière. - Au niveau de la visibilité, il faut identifier le moment où l'on pourra voir si le nouveau système génère des difficultés sur la mobilité. Le dossier RIFSEEP concerné également les autres personnels. Il y a en ce moment pour chacune des filières une concertation au niveau national, elle est relativement aboutie pour la filière médico sociale. En ce qui concerne les médecins, ces derniers devraient bénéficier de mesures catégorielles avec attribution d'une prime exceptionnelle et d'une indemnité de sujétion spéciale ainsi que la mise en place du nouveau régime indemnitaire au 01 janvier. voici les mesures prises par le rectorat concernant ces personnels: Des la paye de décembre 2015, un versement d'indemnité sera fait pour atteindre un montant annuel de 8000 euros. Cette mesure sera consolidée au moment de la bascule dans le RIFSEEP.. En janvier, il y aura un montant indemnitaire annuel rattaché à 2015 (600 euros à chaque médecin. Sur ce dossier, l'unsa Éducation a tout mis en œuvre pour améliorer au maximum le dispositif. Nous n'avons pas voulu retarder la mise en paiement de cette fin d'année d'où notre abstention. Nous avons obtenu avec le SGEN CFDT que le vote ne porte que sur les taux et reporte à un débat à une date ultérieure sur les primes octroyées lors des changements de grade: primes fixées actuellement à: pour les personnels de catégorie C: 300 euros annuel pour les personnels de catégorie cat B 500 euros pour les personnels de catégorie cat A: 1000 euros Nous profiterons des moments d'échanges et de dialogue pour inlassablement porter nos revendications afin d'améliorer les conditions financières des personnels de catégorie C. vote: 6 contre: FSU, FO, 4 abstention UNSA et SGEN 3) Plan de formation des personnels dans le cadre de la réforme du collège - Pour la formation des cadres, 5 formations en bassin avec 2 journées de formation sur chaque bassin ont été organisés: 301 cadres, 92.7% de présence. principe de la classe inversée pour aller vers du travail question-réponse. - Formation des formateurs: 487 collègues formés sur 509 invités 13 collèges sur 109 collèges non représentés. 28 formateurs membres du "copil". parcours magistère spécifique essentiellement en question-réponse, soit en plénière, soit en ateliers. Plus d'une centaine de questions ont été posées.

4 - Formation dans les établissements - une à partir de maintenant (au plus tard avant le 15 janvier) - une avec les enseignants de CM1 et de CM2 (tous les PE des écoles et tous les enseignants du collège - une en juin après le DNB 2 IPR par site. entre 80 et 95 sites de formation - formation disciplinaire: des que les programmes définitifs en dissociant la 3ème prépa pro répartition de février jusqu'à mai. - le dernier temps: La formation numérique aura lieu dans un 1er temps les enseignants exerçant en lycées et pour les référents numériques des collèges; pour les enseignants des collèges, cette formation est reportée à partir de septembre. A notre interpellation de tout mettre œuvre pour faire réussir la réforme et notamment permettre aux enseignants du 1er degré ayant des classes de Cycle 3 de pouvoir participer aux journées de formation le mercredi matin, l'inspecteur d'académie du Doubs a répondu: La ministre s'est engagée à ne plus banaliser la classe le mercredi matin; il faut être réaliste et ne pas promettre que ce l'on ne peut peut-être pas tenir. Il est rappelé par l'ipr, que la marge d'autonomie est à saisir par les équipes des établissements et non pas imposée par l'administration. La Secrétaire Générale a apprécié le moment de concertation avec les organisations syndicales qui a permit de faire évoluer ce plan. vote: 6 contre: FSU, FO, 4 abstention UNSA et SGEN Points abordés pour information 1) bilan de la rentrée scolaire 2015 définitif: 2014/ 2015 ETABLISSEMENTS PUBLICS Prévisions Prévisions Prévisions 2014/ 2015 collèges Lycées professionnels Lycées d'enseignement général et technologique

5 Total général Public Total général Privé ETABLISSEMENTS PRIVES SOUS CONTRAT Il y a une hausse des effectifs. Elle est cependant inférieure à la hausse prévue. Au niveau des LP, on constate une perte de 196 élèves. 23% sont partis vers l'apprentissage, 18% vers la voie professionnelle, 24 % hors académie, 15% interruption d'étude, 20% sans information Par département: Secteur Public Département 1er degré second degré Doubs Jura Haute-Saône Territoire de Belfort Total Secteur Privé Département 1er degré second degré Doubs Jura Haute-Saône Territoire de Belfort Total On constate une perte globale de 602 élèves. La perte la plus importante se situe au niveau du pré-élémentaire Le rectorat va essayer de répondre à la question du suivi des cohortes d'élèves. Cela sera possible avec la base d'élève nationale SYSCA qui sera mise en place cette année. 2) Bilan des DGH et des IMP heures budgétaires ont été allouées. cela fait 2260 heures supplémentaires par rapport à l'an dernier (c'est l'équivalent des 46 ETP reçus en dotation supplémentaire plus les16 ETP issus de la transformation d'heures supplémentaires et les 64 ETP issus des moyens complémentaires réservés pour les projets.) Ces moyens supplémentaires seront inclus dans la dotation proposée aux établissements des janvier prochain. Au niveau de l'utilisation des moyens, le rectorat a apporté un effort supplémentaire pour l'éducation prioritaire avec l'équivalent de15 ETP pour l'innovation pédagogique. 3 ETP ont financé les nouvelles structures (accueil des enfants des migrants)

6 5 ETP pour les ouvertures d'ulis Au niveau des IMP: 894 IMP délégués aux établissements 1/3 encore non saisis car réservés aux moyens ponctuels. Question diverse posée par l'unsa Concernant les personnels contractuels administratifs et techniques, depuis le 1er janvier 2015, les pieds de grilles des fonctionnaires de catégorie C et B ont été revalorisées pour atteindre : points d indice en catégorie C points d indice en catégorie B La jurisprudence a confirmé que la rémunération des contractuels ne peut être inférieure à ce que percevrait un fonctionnaire de la même catégorie hiérarchique. Qu'en est-il des rémunérations de ces personnels dans l'académie? Le rectorat a interrogé le ministère et pris conseil auprès d'autres académies. La pratique de l'académie est restée sur l'indice 309. Réglementairement, aucun texte ne régit les rémunérations des contractuels. Chaque académie est libre et il n'y a aucune prime obligatoire A notre question de la rémunération proposée aux contractuels par l'université de Franche-Comté, le rectorat répond que c'est son choix.. Cependant, une réflexion sera mené par le rectorat sur ce dossier.

Evaluation des enseignants Tableau comparatif

Evaluation des enseignants Tableau comparatif Evaluation des enseignants Tableau comparatif Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif concernant le décret lié à l'appréciation de la valeur professionnelle et à l'avancement des enseignants, accompagné

Plus en détail

Audience académique au Rectorat sur la formation du 6 janvier 2015

Audience académique au Rectorat sur la formation du 6 janvier 2015 Audience académique au Rectorat sur la formation du 6 janvier 2015 Etaient présents : Pour le rectorat : Mme Campion, le Recteur ; M. Guillon, Secrétaire Général de l Académie ; Mme Natale, Directrice

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Compte rendu du CTA du 25 juin 2015

Compte rendu du CTA du 25 juin 2015 Compte rendu du CTA du 25 juin 2015 Début de séance : 9h M. Fonderflick, secrétaire général, demande que les questions diverses soient transmises avec un délai de 24 heures. La FSU rappelle que le règlement

Plus en détail

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous :

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous : ACCORD SOCIAL DE CRISE DU 27 MARS 2009 ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ Directeur Ressources Humaines Groupe D'une part, ET : Les organisations syndicales ci-dessous : C.F.D.T.

Plus en détail

Note de service. Mes services assureront au besoin une harmonisation des propositions qui s'écarteraient des critères retenus.

Note de service. Mes services assureront au besoin une harmonisation des propositions qui s'écarteraient des critères retenus. Rectorat Division des Personnels Enseignants Note de service n 2015-49 du 18 novembre 2015 Note de service La période de notation doit constituer pour les personnels un moment privilégié d'échanges avec

Plus en détail

Compte-rendu du Comité d'etablissement du 28 mai 215

Compte-rendu du Comité d'etablissement du 28 mai 215 Caen, le 01 juin 2015 Compte-rendu du Comité d'etablissement du 28 mai 215 La Direction était représentée par Nathalie ROTT et Michel SWIETON Info de dernière minute : La nouvelle classification va enfin

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3339 Convention collective nationale IDCC : 2603. PRATICIENS-CONSEILS DU RÉGIME

Plus en détail

Les huit CETE, le CERTU, le CETMEF et le SETRA seront regroupés au sein d'un établissement service unique.

Les huit CETE, le CERTU, le CETMEF et le SETRA seront regroupés au sein d'un établissement service unique. Projet de protocole d'accord sur le CEREMA (Centre d'expertise pour les Risques, l'environnement, la Mobilité et l'aménagement) Service National d'études Scientifiques et Techniques de l'aménagement et

Plus en détail

NOR : DEVK1129140D 1/17

NOR : DEVK1129140D 1/17 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l énergie Décret n du fixant les conditions d intégration dans les cadres d emplois de la fonction publique territoriale des

Plus en détail

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces très nombreuses réformes néolibérales ont fait la preuve en trente ans de leur inefficacité. Et tout se passe pourtant comme s il n y en avait

Plus en détail

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE L ENSAT Dernière modification par le Conseil d école du 21 juin 2012 Ce règlement a pour objet

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 64 - - - -

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 64 - - - - CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX Le 1 er juillet 2014, entre : Avenant n 64 - - - - - La CONFEDERATION DES SYNDICATS MEDICAUX FRANCAIS (C.S.M.F.) - La FEDERATION DES MEDECINS DE

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré. Contenu

DOSSIER de PRESSE. Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré. Contenu DOSSIER de PRESSE Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré Contenu Présentation générale Des intervenants en langues étrangères, depuis quand? Quel statut? Quelle rémunération? Le Job idéal?

Plus en détail

COMPTE- RENDU UNSA du Conseil de la Formation du 12 mars 2013

COMPTE- RENDU UNSA du Conseil de la Formation du 12 mars 2013 COMPTE- RENDU UNSA du Conseil de la Formation du 12 mars 2013 1/Informations du Président: -Une rencontre Président UL / Directeur de Cabinet du Ministère a eu lieu : nécessité d accompagnement de l Etat

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS Administration centrale Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Gestion des ressources humaines Ministère du travail, de l emploi,

Plus en détail

L AVANCEMENT DE GRADE

L AVANCEMENT DE GRADE FICHE PROCEDURE L AVANCEMENT DE GRADE LES TEXTES DE REFERENCE Articles 79 et 80 de la loi n 84-53 du 26 janvier 1984. LE PRINCIPE L'avancement de grade correspond au changement de grade à l'intérieur d'un

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS Madame, Monsieur, Vendredi 20 Juillet 2012 - n 7 Ce septième numéro d AMU Info est consacré aux dispositions arrêtées en matière de ressources humaines suite aux réunions du Comité technique et du Conseil

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

RÉSOLUTION N o 392 PROPOSITION CONCERNANT LE RECOUVREMENT DES ARRIÉRÉS DE QUOTES-PARTS DUS À L'INSTITUT

RÉSOLUTION N o 392 PROPOSITION CONCERNANT LE RECOUVREMENT DES ARRIÉRÉS DE QUOTES-PARTS DUS À L'INSTITUT IICA/JIA/Res.392 (XII-O/03) 13 novembre 2003 Original : espagnol RÉSOLUTION N o 392 PROPOSITION CONCERNANT LE RECOUVREMENT DES ARRIÉRÉS DE QUOTES-PARTS DUS À L'INSTITUT Le CONSEIL INTERAMÉRICAIN DE L AGRICULTURE,

Plus en détail

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE I. Définition Acte juridique Il crée des droits et des obligations au profit ou à la charge des personnes auxquelles il s'applique. Acte individuel Il s'impose directement

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3168 Convention collective nationale IDCC : 1147. PERSONNEL DES CABINETS MÉDICAUX AVENANT N 64 DU 1 ER JUILLET

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES PREAMBULE : Le présent accord a pour objectif de moderniser la politique de rémunération du personnel cadre, en mettant en valeur des principes

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Destinataires Tous services Contact : Charlotte de Léobardy Tél : 01 55 44 23 92 Fax : E-mail : charlotte.de-leobardy@laposte.fr

Plus en détail

Le Parcours d Excellence Sportive pour La Ligue du Limousin de Tennis de Table tient compte essentiellement des moyens et des ressources régionales.

Le Parcours d Excellence Sportive pour La Ligue du Limousin de Tennis de Table tient compte essentiellement des moyens et des ressources régionales. Kélian, top de zone 2010 Les 2000 garçons et les 99 filles Médaillé d or en 2001 Mini-Interligues 2010 Le Parcours d Excellence Sportive correspond à la nouvelle filière d accès vers le haut niveau, propre

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Personnel MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction des professions

Plus en détail

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Version consolidée 1/13 Préambule La création du Compte Epargne-Temps avait été prévue par l article 23 de l accord

Plus en détail

Compte rendu de la réunion FCPE du samedi 13 mars 2010 au lycée Georges Brassens

Compte rendu de la réunion FCPE du samedi 13 mars 2010 au lycée Georges Brassens Compte rendu de la réunion FCPE du samedi 13 mars 2010 au lycée Georges Brassens 1/ Le e-groupe : Lors de la formation internet de la FCPE Paris à laquelle deux membres du bureau ont participé, la question

Plus en détail

En catégorie C, B ou A, chaque agent tire bénéfice de la proposition de FO, que ce soit dans sa période d activité ou en retraite.

En catégorie C, B ou A, chaque agent tire bénéfice de la proposition de FO, que ce soit dans sa période d activité ou en retraite. Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière Pour une véritable Réforme de la grille indiciaire!... Les revendications Force Ouvrière La réforme de la grille indiciaire : Une nécessité pour maintenir

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL Direction des ressources humaines et des affaires corporatives Octobre 2014 Page : 1/15 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE......................................................3

Plus en détail

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

élections professionnelles

élections professionnelles élections professionnelles 23 juin 2016 Jeudi 23 juin 2016, chaque agent va élire ses représentants aux instances consultatives. L élection des représentants du personnel au Comité technique (C) et aux

Plus en détail

Nos conditions de travail de demain, c est maintenant qu il faut les défendre!

Nos conditions de travail de demain, c est maintenant qu il faut les défendre! Nos conditions de travail de demain, c est maintenant qu il faut les défendre! Le 17 mars 2015, suite à des réunions avec nos camarades de Basse Normandie, nous avions déjà publié un compte rendu sur les

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS Direction de l hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de l organisation des relations sociales

Plus en détail

Cahier des charges Clauses techniques particulières. Expertises économiques et financières pour la PAT

Cahier des charges Clauses techniques particulières. Expertises économiques et financières pour la PAT V1-16/12/2005 Cahier des charges Clauses techniques particulières Expertises économiques et financières pour la PAT I. Maître d ouvrage La maîtrise d ouvrage est assurée par la DIACT (DATAR). II. Contexte

Plus en détail

LE BÂTONNIER : CHEF DES SERVICES DE L ORDRE. Rapport de Madame le Bâtonnier Marie-Laure VIEL, Membre du Bureau de la Conférence des Bâtonniers

LE BÂTONNIER : CHEF DES SERVICES DE L ORDRE. Rapport de Madame le Bâtonnier Marie-Laure VIEL, Membre du Bureau de la Conférence des Bâtonniers LE BÂTONNIER : CHEF DES SERVICES DE L ORDRE Rapport de Madame le Bâtonnier Marie-Laure VIEL, Membre du Bureau de la Conférence des Bâtonniers Séminaire des Dauphins Les 11 et 12 décembre 2015 Les fonctions

Plus en détail

Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux

Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux Les Accords de Bercy sur la rénovation du dialogue social, signés le 2 juin 2008 par les ministres en charge de

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de la commune de Goyave une somme de 700 euros au titre de l article L.761-1 du code de justice administrative ;

2 ) de mettre à la charge de la commune de Goyave une somme de 700 euros au titre de l article L.761-1 du code de justice administrative ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE N 1100754 Mme Marie-Line A... M. Sauton Rapporteur M. Porcher Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Basse-Terre

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDI/N2012-2024 Date: 22 février 2012

NOTE DE SERVICE DGER/SDI/N2012-2024 Date: 22 février 2012 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l enseignement supérieur,

Plus en détail

INSTANCE UNIQUE LA NOUVELLE DUP

INSTANCE UNIQUE LA NOUVELLE DUP 1 INSTANCE UNIQUE LA NOUVELLE DUP En deçà de 300 salariés, une délégation unique du personnel transformée 1 L'article 13 de la loi RELATIVE AU DIALOGUE SOCIAL ET A L'EMPLOI élargit le champ d'application

Plus en détail

CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX

CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX Notice explicative DOCUMENTATION / CONSEIL MARS 2013 DC2013_CIRC_REFINFIRMIERA CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX Références : - Décret n 2006-1695

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 09 NOV 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- MFPF1130836C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

Sont abordés en particulier dans cette note d information :

Sont abordés en particulier dans cette note d information : Rectorat 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles Cedex N/réf. Dossier suivi par : Michel BASILEO Tél. : 01 30 83 44.08 Tcp. : 01 30 83 47.70 Mél. ce.daces1 @ac-versailles.fr LE RECTEUR DE L ACADEMIE DE

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Février 2011

CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Février 2011 CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Février 2011 43x11 ADOPTION DU NOUVEAU REGLEMENT DU COMPTE-EPARGNE-TEMPS Prévu par le décret n 2004-878 du 26 août 2004, le Compte Epargne Temps (CET) a été officialisé dans la

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

Circulaire du 4 septembre 2009

Circulaire du 4 septembre 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0920191C Circulaire du 4 septembre 2009 relative à l organisation, aux attributions

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009 Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Service des personnels enseignants de l enseignement scolaire MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Sous-direction de la

Plus en détail

Compte rendu du CA du 16/12/2015

Compte rendu du CA du 16/12/2015 Compte rendu du CA du 16/12/2015 En début de réunion, le président a remercié les administrateurs de leur présence et le directeur de la MGEN Thierry Poussines d avoir mis la salle de réunion à notre disposition.

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 Directions départementales interministérielles

BILAN SOCIAL 2011 Directions départementales interministérielles BILAN SOCIAL 2011 Directions départementales interministérielles Sous-direction du pilotage des services déconcentrés Bureau de la gestion des emplois déconcentrés 1 AVANT PPROPOS Ce premier bilan social

Plus en détail

Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s

Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s c h a r g e s d e p e r s o n n e l Jacques GROLIER Directeur du Master d Économie et de Gestion des Établissements Sanitaires et Sociaux Université

Plus en détail

REPONSES AUX QUESTIONS DES DELEGUES DU PERSONNEL DU 27 JANVIER 2010

REPONSES AUX QUESTIONS DES DELEGUES DU PERSONNEL DU 27 JANVIER 2010 REPONSES AUX QUESTIONS DES DELEGUES DU PERSONNEL DU 27 JANVIER 2010 PRESENTS: POUR LA DIRECTION Vincent VAQUER POUR LES DELEGUES DU PERSONNEL Ludovic BAUDON David GUILLAUD BérendKAMP Jean-Louis LORILLERE

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 15 avril 2009 Objet: Projet de loi n 5975 portant création d une Ecole de la 2 e Chance. (3438JJE) Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008)

Plus en détail

Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011-

Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011- SECRÉTARIAT D ÉTAT CHARGÉ DE LA FONCTION PUBLIQUE Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011- La politique salariale dans la Fonction publique Le calendrier des négociations salariales a été défini

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu que

Plus en détail

30/ MISE EN PLACE DES NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE ÉPARGNE TEMPS (C.E.T.)

30/ MISE EN PLACE DES NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE ÉPARGNE TEMPS (C.E.T.) FINANCES ET RESSOURCES HUMAINES CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE --- SÉANCE PUBLIQUE DU 30 SEPTEMBRE 2010 N 2010-169 30/ MISE EN PLACE DES NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE ÉPARGNE

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

MEMENTO TECHNIQUE DE LA REMUNERATION DU COMMISSAIRE DE POLICE

MEMENTO TECHNIQUE DE LA REMUNERATION DU COMMISSAIRE DE POLICE Paris, le 5 octobre 2010 MEMENTO TECHNIQUE DE LA REMUNERATION DU COMMISSAIRE DE POLICE IRP : Décret n 2010-1102 du 21 septembre 2010 portant création d une indemnité de responsabilité et de performance

Plus en détail

STATUTS DE L IEP DE LILLE

STATUTS DE L IEP DE LILLE STATUTS DE L IEP DE LILLE Mis à jour le 24 mai 2013 TITRE I: DISPOSITIONS GENERALES Article 1 L'Institut d'etudes Politiques de Lille, créé par le Décret n 91-562 du 13 juin 1991, publié au Journal Officiel

Plus en détail

RÉSEAU DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE A0708-VPPW-015

RÉSEAU DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE A0708-VPPW-015 RÉSEAU DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE A0708-VPPW-015 Les effets de l abolition de l attestation de formation professionnelle (AFP) Volet 2 sur la formation professionnelle 26 novembre 2007 μ Siège social

Plus en détail

Relations collectives du travail : des réformes substantielles

Relations collectives du travail : des réformes substantielles Le texte du mois Relations collectives du travail : des réformes substantielles La loi du 5 mars 2014 ayant réformé la formation professionnelle présente un second volet qui modifie divers aspects de nos

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BANQUE POPULAIRE ACCORD DU 28 SEPTEMBRE 2012 RELATIF AU FONCTIONNEMENT

Plus en détail

+ INSTITUT N A T l 0 N A L A R C H É 0 L 0 G I Q U -E S PR-ÉVENTIVES + ++ + NOTE

+ INSTITUT N A T l 0 N A L A R C H É 0 L 0 G I Q U -E S PR-ÉVENTIVES + ++ + NOTE INSTITUT N A T l N A L D RCH-RCHS A R C H É L G I Q U - S PR-ÉVNTIVS NOT metteur : Le Directeur des Ressources Humaines Ref: DRH/FP/CD/KJ/4/26/N Date : 1 7/3/24 Objet: COMPT PARGN-TMPS. Destinataires :

Plus en détail

Annexe I CRITERES DE CLASSEMENT

Annexe I CRITERES DE CLASSEMENT Annexe I CRITERES DE CLASSEMENT Ils comportent trois volets : - la note comportant deux composantes : notation pédagogique et administrative. - le parcours de carrière, c est à dire l échelon acquis et

Plus en détail

L actualité statutaire En brèves. Du 09 au 15 décembre 2013

L actualité statutaire En brèves. Du 09 au 15 décembre 2013 L actualité statutaire En brèves Du 09 au 15 décembre 2013 Sommaire Sommaire... 1 Ils ne sont toujours pas publiés!... 2 C.S.F.P.T.... 3 Compte-rendu de la séance : 4 projets de décrets présentés, 4 avis

Plus en détail

Votre rémunération, RESPECTES

Votre rémunération, RESPECTES Votre rémunération, RESPECTES 2 AGIR ENSEMBLE Une politique absurde de suppression d emplois Depuis 2005 tout semble «bon» pour organiser les 22000 départs : pressions individuelles, réorganisations, fermetures

Plus en détail

Références : - décret n 72-580 du 4 juillet 1972 modifié relatif au statut particulier des professeurs agrégés de l enseignement du second degré

Références : - décret n 72-580 du 4 juillet 1972 modifié relatif au statut particulier des professeurs agrégés de l enseignement du second degré Créteil, le 3 mars 2016 La rectrice de l académie de Créteil à Rectorat Division des personnels enseignants Affaire suivie par : Second degré Sonia LATCHOUMANIN 01 57 02 60 85 Michèle MERCIER 01 57 02

Plus en détail

PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF CONVENTIONNEL AREVA NC SA

PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF CONVENTIONNEL AREVA NC SA Ce projet d accord vous concerne? Alors votre avis est primordial! PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF AREVA NC SA TEMPS DE TRAVAIL, CONGES, REMUNERATION, DROIT SYNDICAL FO a réalisé un tableau

Plus en détail

LABEL FORMATION. Règlement de participation à destination des organismes de formation

LABEL FORMATION. Règlement de participation à destination des organismes de formation P. 1/5 LABEL FORMATION Règlement de participation à destination des organismes de formation 1. Introduction Vous allez soumettre à labellisation une action de formation professionnelle continue organisée

Plus en détail

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Règlement médical de l UFOLEP REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Adopté par le comité directeur national de l Ufolep le 11 avril 2008 1 PREAMBULE L article L. 231-5

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS Administration centrale Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Direction de l administration générale et de la modernisation des services

Plus en détail

réflexions r perspectives

réflexions r perspectives Les opérateurs immobiliers face au projet de réforme: r réflexions r et perspectives Séminaire du 5 novembre 2008 Manuela von Kuegelgen Avocat Simont Braun I. En guise d introduction: quelques constats

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

«MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres.

«MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres. «MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT CONSEIL D'ÉTABLISSEMENT: 1. Les membres La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres. Les parents de l'école

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 Article 1 : OBJET Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles du Code du Travail relatifs

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI L article L 1233-61 du Code du travail dispose qu un plan de sauvegarde de l emploi doit être élaboré dans les entreprises d au moins 50 salariés qui envisagent de supprimer

Plus en détail

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ;

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ; ARRETE Arrêté du 30 avril 2003 relatif à l organisation et à l indemnisation de la continuité des soins et de la permanence pharmaceutique dans les établissements publics de santé et dans les établissements

Plus en détail

ENGAGEMENT DE PROGRES ENTRE LA FFP ET L AGEFOS PME POUR LA SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA PROFESSIONNALISATION

ENGAGEMENT DE PROGRES ENTRE LA FFP ET L AGEFOS PME POUR LA SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA PROFESSIONNALISATION ENGAGEMENT DE PROGRES ENTRE LA FFP ET L AGEFOS PME POUR LA SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA PROFESSIONNALISATION Objet : Le présent engagement a pour objet d une part, de promouvoir

Plus en détail

Propositions et revendications

Propositions et revendications Propositions et revendications Débattons Parlons d équité ou de justice sociale 2 Parlons d équité L âge d entrée dans la vie active recule Allongement des études ou de la formation Les débuts de la vie

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé.

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Article R. 4626-29 du Code du travail, articles 71 et suivants de la loi du 9 janvier 1986, décret n 89-376 du 8 juin 1989.

Plus en détail

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 Section du programme, du budget et de l administration PFA POUR INFORMATION Décisions de

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE RAPPEL DU SUJET : Nous sommes le 11/05/2011. Vous êtes secrétaire administratif(ive) de classe

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE Plan du rapport de stage UNIVERSITÉ PARIS-I PANTHÉON SORBONNE U.F.R. 01 DROIT ADMINISTRATION ET SECTEURS PUBLICS 12, PLACE DU PANTHÉON 75005 PARIS Master 1 Plan du rapport de stage L'intelligence est «l'aptitude

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

CCE extraordinaire du 14 mai 2013

CCE extraordinaire du 14 mai 2013 CCE extraordinaire du 14 mai 2013 Pour le SNU : Edith, Corinne, Jean-Charles et Manu Pour la DG : Blondel et Cribier SUD absent. L ordre du jour était le suivant : 1. Consultation et recueil d avis sur

Plus en détail

FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE L'AIDE FAMILIALE POPULAIRE / CSF

FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE L'AIDE FAMILIALE POPULAIRE / CSF FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE L'AIDE FAMILIALE POPULAIRE / CSF STATUTS Adoptés par l'assemblée Générale Extraordinaire du 17 septembre 1988, modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE INFORMATIONS GÉNÉRALES RELEVÉ D EMPLOI POUR LA PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 COMMUNIQUÉ IMPORTANT PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 RELEVÉ D EMPLOI POUR

Plus en détail

MOTIONS ADOPTEES par l'assemblee GENERALE du SEJS le 5 octobre 2013 à AIX-en-Provence

MOTIONS ADOPTEES par l'assemblee GENERALE du SEJS le 5 octobre 2013 à AIX-en-Provence MOTIONS ADOPTEES par l'assemblee GENERALE du SEJS le 5 octobre 2013 à AIX-en-Provence MOTION 1 : «Pour le maintien et la promotion du cadre d exercice professionnel» Le triptyque management-pilotage stratégique/conseil-expertise/inspection-évaluation

Plus en détail

Dossier réalisé par le Service juridique de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France à jour au 1 er février 2009

Dossier réalisé par le Service juridique de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France à jour au 1 er février 2009 LA REMUNERATION DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS Dossier réalisé par le Service juridique de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France à jour au 1 er février 2009 SOMMAIRE Pages Rémunération

Plus en détail

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CONSEQUENCES DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE (EPCI) A FISCALITE PROPRE SUR LES PERSONNELS EMPLOYES PAR CES ETABLISSEMENTS L article

Plus en détail

Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure

Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure Proposition APF -Association des paralysés de France- (Groupe de travail Mars 2009) Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure Article 1 Fondement Le Conseil

Plus en détail

Le travail de l expert et objectif de la mission

Le travail de l expert et objectif de la mission Désignation d un expert-comptable pour les licenciements dans le cadre d un plan de sauvegarde de l emploi (PSE) Mission dans le cadre de la procédure de licenciement L'intervention de l'expert-comptable

Plus en détail

CRITÈRES D ADMISSION ET D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

CRITÈRES D ADMISSION ET D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS Page 15 CRITÈRES D ADMISSION ET D'INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS ORDRES D'ENSEIGNEMENT PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE ANNÉE 2014-2015 Document pour

Plus en détail