DEPLACEMENT PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEPLACEMENT PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CESE, PARIS Mercredi 17 juin 2015

2 SOMMAIRE Programme p.3 Note de briefing p.4 Le Salon #Planète PME p.5 Le prêt de modernisation de la restauration p.6 L accord d investissement de l AFER dans les PME françaises p.7 Annexes p.8 2

3 PROGRAMME 16 h 15 Visite du Salon «Planète PME» par M. le Président de la République, en présence de M. François ASSELIN, Président de la CGPME. - Rencontre avec les Unions Territoriales de la CGPME (Limousin, Bourgogne, Basse et Haute Normandie, Réunion et Polynésie Française). - Echange avec l Association de Gestion des Formations en Alternance pour les Petites et Moyennes Entreprises (AGEFA PME), en présence de deux apprentis et de deux recruteurs qui bénéficient du dispositif d apprentissage à coût zéro. - Signature d un engagement d investissement d un milliard d euros supplémentaires de l Association Française d'epargne et de Retraite (AFER) vers les PME françaises, en présence du Président de l AFER, M. Gérard BEKERMAN et le Directeur général d AVIVA France, M. Nicolas SCHIMEL. - Lancement du prêt de modernisation de la restauration, en présence du Directeur général de BpiFrance (BPI), M. Nicolas DUFOURCQ. 17 h 40 Discours de M. François ASSELIN, Président de la CGPME. 17 h 50 Intervention du Chef de l Etat. 3

4 NOTE DE BRIEFING Le Président de la République, François HOLLANDE, se rend le jeudi 17 juin 2015 au Salon #Planète PME, qui se déroule les 17 et 18 juin au Centre économique, social et environnemental (CESE). Organisé par la CGPME, cet événement rassemble entre et chefs d entreprises. François HOLLANDE est le second Président de la République à s y rendre depuis sa création en Une semaine après la présentation du programme «Tout Pour l Emploi dans les TPE et PME», cette visite réaffirme l engagement du gouvernement auprès des petites et moyennes entreprises. La France compte plus de 3,1 millions de TPE et PME, qui représentent 99,8% des entreprises et près de 50% des emplois sur le territoire. Le Président de la République visitera différents stands du Salon. A cette occasion, il présentera de nouveaux dispositifs en faveur du développement des PME : - Signature d un engagement d investissement d un milliard d euros supplémentaires de l Association Française d'epargne et de Retraite (AFER) vers les PME françaises, en présence du Président de l AFER, M. Gérard BEKERMAN et le Directeur général d AVIVA France, M. Nicolas SCHIMEL. - Lancement du prêt de modernisation de la restauration, en présence du Directeur général de la Banque Publique d Investissement (BPI), M. Nicolas DUFOURCQ. Il rencontrera également les représentants d Unions Territoriales de la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME). Enfin, le Président de la République se rendra sur le stand de l Association de Gestion des Formations en Alternance pour les Petites et Moyennes Entreprises (AGEFA PME), où il échangera avec deux apprentis accompagnés de leurs employeurs, qui bénéficient du dispositif d apprentissage à coût zéro (mesure annoncée par le Président de la République le 19 avril 2015, et effective depuis le 1 er juin 2015). A l issue de la visite, il interviendra en plénière devant les chefs d entreprises et partenaires présents. 4

5 LE SALON #PLANETE PME Créé en 2002 et organisé par la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME), présidée par M. François ASSELIN, le Salon #Planète PME s est imposé, en quinze ans, comme un évènement incontournable des petites et moyennes entreprises françaises. «Innover, Transformer, Réussir» est le thème de #Planète PME 2015 qui se tient les 17 et 18 juin 2015 au Conseil économique, social et environnemental. Il met à l honneur les entrepreneurs qui font bouger la France à chefs d entreprises sont attendus. Cinq thèmes sont au centre des réflexions de ces deux journées, organisées autour de cinq séances plénières et 16 ateliers : - La transition numérique ; - L e santé et la médecine à distance ; - Le leadership féminin ; - La transition climatique ; - L innovation sociale et l économie collaborative. Pour cette 13 e édition du Salon, un accent particulier est mis sur l apprentissage ainsi que sur les start-up. Le Salon est l occasion pour les participants d échanger sur les bonnes pratiques et les solutions pour renforcer la croissance et la rentabilité des PME, comme par exemple les nouveaux modes d'accès aux financements, une facilité d accès aux marchés publics ou encore une aide au développement à l international. 5

6 LE PRÊT DE MODERNISATION DE LA RESTAURATION Lors de sa participation au Salon #Planète PME, le Président de la République lancera un dispositif pour favoriser les entreprises du secteur de la restauration : le prêt de modernisation de la restauration (PMR). Au total, le dispositif devrait pouvoir générer 400M d investissements pour le secteur de la restauration d ici à Il s agit d une enveloppe de prêts, d un montant de à , dédié aux établissements du secteur de la restauration pour financer des investissements de modernisation, de mise aux normes ou d équipements (matériel, numérique ou immatériel). La maturité de 6 ans du prêt, dont un an de différé d amortissement en capital, permet de réduire la charge financière de l entreprise pendant la durée des travaux, qui s accompagnent souvent d une baisse du chiffre d affaires. Le taux fixe est aussi un avantage pour les bénéficiaires du prêt. Par ailleurs, aucune garantie n est prise, ni sur les actifs de l entreprise, ni sur le patrimoine du dirigeant. Le prêt de Bpifrance sera accompagné d un prêt d une banque privée (ou d un investissement en fonds propres) d un montant au moins équivalent (règle dite du «1 pour 1», alors que dans sa version antérieure, le cofinancement devait être au moins du double du montant du prêt). Le PMR a été élaboré par Bpifrance, sous l égide du ministère de l Economie, avec l ensemble des fédérations professionnelles du secteur : CPIH, FAGHIT, SNARR, SNRTC, SYNHORCAT, UMIH, GNC, SNRPO. 6

7 L ACCORD D INVESTISSEMENT DE L AFER DANS LES PME FRANCAISES Avec plus de adhérents représentant une épargne de 48 milliards d euros, l Association Française d Epargne et de Retraite (AFER) est l'un des premiers groupements d épargnants en Europe. Après avoir déjà engagé 200 millions d euros vers les petites et moyennes entreprises (PME), ainsi que vers les entreprises de taille intermédiaire (ETI), via plusieurs fonds dédiés (Afer Actions Pme, fonds garanti en euros Afer et Afer Eurocroissance, lancé la semaine dernière), le Président de l AFER, M. Gérard BECKERMAN, s engage à investir 1 milliard d euros supplémentaires, et ce sur une période de 12 mois. Cette décision est notamment permise par la réforme de l assurance-vie, qui permet de réorienter l épargne des Français vers le financement des entreprises. La loi croissance et activité porte notamment de nouvelles mesures pour amplifier encore ce mouvement en favorisant l investissement des portefeuilles gérés par les assureurs dans les entreprises non cotées. Cet investissement dans les PME et ETI conjugue l intérêt de l économie française et celui des épargnants à la recherche d une performance renforcée et durable de leur épargne. 7

8 ANNEXES 8

9 LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES EN FRANCE La France compte 3,1 millions de TPE et PME, qui représentent 99,8 % des entreprises, 44% de la valeur ajoutée, 15% des exportations et 50% de l emploi salarié. Environ entreprises sont créées chaque année, dont la moitié sont des microentreprises. 50% de l emploi salarié total Avec 50% de l emploi salarié, les TPE/PME sont le moteur de l emploi. Cette part dans l emploi salarié varie fortement d un secteur à l autre : - 25% des salariés du secteur transport et entreposage ; - 33% des salariés de l information et communication ; - 33% des salariés de l industrie manufacturière ; - 70 % des salariés de la construction ; - 70% des salariés de l hébergement et restauration. 20% de l emploi salarié se concentre dans les microentreprises. 36% du chiffre d affaires total Le poids des TPE/PME varie du simple au triple entre : - L industrie manufacturière (18 %) ; - Les transports et entreposage (21 %) ; - La construction (60%). 15% des exportations Les TPE/PME réalisent environ 15% de leur chiffre d affaires à l export : - Dans les secteurs du commerce, de la réparation automobile, 36% du chiffre d affaires est réalisé à l export ; - 9% pour les PME du secteur manufacturier. 33% de l investissement Les TPE/PME comptent pour près du tiers de l investissement privé : - Dans l immobilier et la construction, 50% de l investissement est réalisé par des TPE/PME ; - Dans l industrie manufacturière, les transports et l entreposage, les TPE/PME représentent 20% de l investissement. 9

10 LES 18 MESURES DU PROGRAMME Lancé le 9 juin 2015, le programme «Tout pour l Emploi dans les TPE et PME» est constitué de 18 mesures destinées à répondre aux besoins concrets des petites et moyennes entreprises françaises : Lever les freins à l emploi dans les TPE et les PME 1. Mettre en place une aide à la première embauche ; 2. Consolider la relation employeur-apprenti dès le début du contrat ; 3. Répondre aux difficultés de recrutement par formations prioritaires supplémentaires ; 4. Autoriser deux renouvellements pour les CDD et les contrats d intérim ; 5. Simplifier et réduire les effets de seuil ; 6. Favoriser la préservation de l emploi en cas de difficultés économiques ; 7. Réduire l insécurité juridique liée aux contentieux sur les licenciements. Développer l activité des TPE et des PME 8. Garantir des pratiques concurrentielles loyales, en luttant contre les fraudes au détachement ; 9. Faciliter l accès à la commande publique ; 10. Améliorer la situation de la trésorerie ; 11. Mieux accompagner dans la gestion des ressources humaines ; 12. Faciliter le recours aux groupements d employeurs et autres formes de tiers employeurs. Faciliter la création et la reprise des TPE et des PME 13. Développer l entrepreneuriat des demandeurs d emploi et des jeunes ; 14. Donner une deuxième chance aux chefs d entreprise en cas de faillite ; 15. Accompagner et simplifier la transmission des entreprises. Alléger les formalités pour les TPE et les PME 16. Améliorer et simplifier les relations entre les entrepreneurs et le Régime Social des Indépendants (RSI) ; 17. Simplifier l accès aux aides publiques ; 18. Développer le Titre emploi-services entreprise (TESE) : établir une fiche de paye et déclarer ses salariés en quelques clics. 10

11 FRANCOIS ASSELIN PRESIDENT DE LA CGPME François ASSELIN est Président de la CGPME depuis le 21 janvier Il succède à Jean- François ROUBAUD qui était à la tête de l organisation depuis François ASSELIN préside l entreprise familiale ASSELIN, dont il a pris la direction à la suite de son père, en Spécialisée dans la restauration du patrimoine et des monuments historiques, elle emploie plus de 140 personnes. L entreprise a notamment réalisé la restauration du château de Versailles, de l Opéra Garnier et de la Villa Médicis à Rome. 11

12 NICOLAS DUFOURCQ DIRECTEUR GENERAL DE LA BPIFRANCE Nicolas DUFOURCQ est Directeur général de Bpifrance depuis octobre Diplômé d HEC et de l ENA, Nicolas DUFOURCQ débute sa carrière à l'inspection des Finances, puis rejoint le cabinet de René TEULADE, ministre des Affaires sociales où il passe une année (1992). Il rédige aux côtés d'alain MINC le rapport sur «la France de l'an 2000». Dans le même temps, il crée des entreprises dans la publicité, la plasturgie, l'agroalimentaire. Nicolas DUFOURCQ rejoint France Telecom en 1994 et fonde la Division Multimédia, au sein de laquelle Wanadoo est lancé en janvier 1996, ainsi que TPS, le même mois, aux côtés de TF1, M6, et FTV. En 2003, Nicolas DUFOURCQ rejoint Capgemini où il prend en charge l'europe continentale. En 2004, il devient directeur général adjoint et directeur financier du groupe, responsable également de l'industrialisation de la production informatique et du programme Lean. 12

13 GERARD BECKERMAN PRESIDENT DE L AFER Universitaire de renom, Gérard BEKERMAN Il est Président de l Association Française d Epargne et Retraite depuis Il a débuté sa carrière comme assistant du philosophe Raymond ARON au Collège de France. Il devient ensuite directeur de l université de Paris II Panthéon-Assas, puis Président du Magistère Banque Finance et du Master (Dess) de Techniques Financières et Bancaires. Il est l auteur du «Que Sais-je sur L EURO» aux éditions Presses Universitaires de France en 2001, et de nombreuses publications scientifiques sur les politiques monétaires, les Comptes de la Nation et la gestion des actifs. Passionné de musique, Gérard BEKERMAN est également diplômé de l Ecole Normale de musique et fondateur du Concours international des grands amateurs de piano, événement culturel qu il préside et qui réunit chaque année à Paris des candidats de trente pays du monde entier. 13

14 NICOLAS SCHIMEL DIRECTEUR GENERAL D AVIVA FRANCE Né en 1965 à Paris, Nicolas SCHIMEL est Directeur général d AVIVA France depuis Il est diplômé de l Ecole polytechnique, de l Ecole nationale de la statistique et de l administration économique (ENSEAE), de l'institut d'etudes Politiques (IEP) de Paris et de la Stanford Business School. Il débute sa carrière en 1989, au sein de la direction administrative des Assurances générales de France (AGF). En 2002, il devient directeur du pôle agents généraux et membre du comité de direction générale des AGF puis devient en 2004 directeur général adjoint et directeur commercial de Generali assurances puis de Generali conseils. En 2009, Nicolas SCHIMEL devient Président-directeur général de l'union Financière de France (UFF). 14

15 Service de presse elysee.fr 15

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Et mesures pour l accélération de l investissement Le premier ministre vient d annoncer des mesures pour soutenir l investissement public et privé qui complètent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT AUX FORGES DE TRIE-CHATEAU DU GROUPE LEBRONZE ALLOYS

DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT AUX FORGES DE TRIE-CHATEAU DU GROUPE LEBRONZE ALLOYS DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT AUX FORGES DE TRIE-CHATEAU DU GROUPE LEBRONZE ALLOYS Vendredi 3 avril 2015 ACCELERER L INVESTISSEMENT EN FRANCE Une situation économique française qui s améliore, favorable

Plus en détail

Atelier N 3 : Les outils financiers

Atelier N 3 : Les outils financiers Atelier N 3 : Les outils financiers 8 septembre 2014 Melle «Bourse Régionale Désir d Entreprendre» Subvention de 1 000 à 10 000 conditionnée à un financement complémentaire : prêt bancaire, familial, etc

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 1 Une volonté gouvernementale réaffirmée é «Quevontfaireleschefsd entreprise de ce soutien qui n est pas une mesure ponctuelle mais

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

DE L ENTREPRISE ET DE L EMPLOI

DE L ENTREPRISE ET DE L EMPLOI FORUM RÉGIONAL DE L ENTREPRISE ET DE L EMPLOI 18 JUIN MIRIADE - COLOMBELLES LA RÉGION SE MOBILISE POUR LES ENTREPRISES Le bilan régional 2009-2013 80 M d aides économiques directes aux entreprises (hors

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Études des solutions de financement online. Dossier de presse Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination des dirigeants d entreprise Près de 6 000 aides

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 9 juin 2015. Pour plus d informations : www.gouvernement.fr

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 9 juin 2015. Pour plus d informations : www.gouvernement.fr PREMIER MINISTRE DOSSIER DE PRESSE Tout Pour l Emploi dans les TPE et les PME Mardi 9 juin 2015 Pour plus d informations : www.gouvernement.fr Tout Pour l Emploi dans les TPE et les PME Sommaire Éditorial.....................................................................5

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

MESURES. de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 POUR UNE ACCÉLÉRATION. Pour plus d'informations : www.gouvernement.

MESURES. de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 POUR UNE ACCÉLÉRATION. Pour plus d'informations : www.gouvernement. PREMIER MINISTRE MESURES POUR UNE ACCÉLÉRATION de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 Pour plus d'informations : www.gouvernement.fr Mesures pour une accélération de l investissement

Plus en détail

01. Qu est ce que Bpifrance? 03. 04.

01. Qu est ce que Bpifrance? 03. 04. 01. Qu est ce que Bpifrance? 02. A qui nous adressons-nous? 03. Quelles sont nos solutions à l international? 04. Quels sont nos partenariats brésiliens? 2 01. Qu est ce que Bpifrance? a. Pourquoi créer

Plus en détail

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance 9/ Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises Région Haute-Normandie Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises 4 A savoir 5 Parcours simplifié 6 Diagnostic création 7 Coup de Pouce 8

Plus en détail

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif :

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Un dispositif d une telle ampleur et avec tant d innovations, de simplications et de sécurisation, du jamais

Plus en détail

SEQUENCE 06 THEME 1 : LES REPONSES DU DROIT DU TRAVAIL AU PROBLEME DE L EMPLOI... 292 I. EMPLOI : PERCEPTION DE LA SITUATION...

SEQUENCE 06 THEME 1 : LES REPONSES DU DROIT DU TRAVAIL AU PROBLEME DE L EMPLOI... 292 I. EMPLOI : PERCEPTION DE LA SITUATION... P9703-F1/2 291 SEQUENCE 06 THEME 1 : LES REPONSES DU DROIT DU TRAVAIL AU PROBLEME DE L EMPLOI... 292 I. EMPLOI : PERCEPTION DE LA SITUATION... 292 II. L URGENCE : LEGIFERER PAR ORDONNANCES... 295 III.

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Très forte progression des concours en prêts et aides (+29%) et en fonds propres (+37%)

Très forte progression des concours en prêts et aides (+29%) et en fonds propres (+37%) COMMUNIQUE DE PRESSE 12 MARS 2015 BPIFRANCE BILAN 2014 FORTE CROISSANCE DE L ACTVITE : 14 MD DE FINANCEMENTS AU TOTAL VS 11 MD EN 2013 RENFORCEMENT DU FINANCEMENT DE L INNOVATION, DE LA TEE ET DE L EXPORT

Plus en détail

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014 Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME CISIT 6 novembre 2014 01. Qui sommes-nous? Bpifrance plus près des entrepreneurs 42 implantations régionales 90% des décisions prises dans les

Plus en détail

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE BAREME TRAITEMENTS ET SALAIRES PEA Fin du gel du barème : Revalorisation de 0,8% de l ensemble des tranches applicables aux revenus de 2013. Plafonnement du

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010. Dossier de presse

26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010. Dossier de presse 26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010 Dossier de presse 26 ème édition EM Normandie Concours de Négociation 16 et 17 mars 2010 Au Normandy Barrière de Deauville Une rencontre

Plus en détail

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Les missions de Rennes Atalante Accompagner les créateurs

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises

Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises Évaluation des dispositifs publics d aide à la création d entreprises Trente propositions pour favoriser et accompagner la création d entreprises MM. Jean-Charles TAUGOURDEAU et Fabrice VERDIER, rapporteurs

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions

Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Insertion des diplômés du Master 2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre M2 Chargé d'affaires Entreprises et Institutions Date de

Plus en détail

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales / Lieux Lieux de formation de formation : Aurillac, : Clermont-Ferrand et et Brioude Vichy Objectifs

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014, +30 %

1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014, +30 % COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JANVIER 2014 LA NOUVELLE DONNE DE L INNOVATION PAR BPIFRANCE : NOUVEAUX MOYENS, NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVEAUX PRODUITS 1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014,

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

OSEO et la transmission / reprise d entreprise. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

OSEO et la transmission / reprise d entreprise. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et la transmission / reprise d entreprise Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Financer l innovation et la croissance des entreprises Par

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP»

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP» CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs Vous êtes à la tête d un cabinet performant. Vous commencez à réfléchir à une cession dans les meilleures

Plus en détail

point sur l assurance française

point sur l assurance française le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / jeudi 29 janvier le point sur l assurance française ce qu il faut pour 2 Loi ALUR Publication Omnibus 2 L année

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014. COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE 5ÈME PROMOTION 2013/2014 COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen Les partenaires du cycle La CGPME 77 est le syndicat du patronat réel de

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

PIERRE MOSCOVICI, MINISTRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES, PRÉSENTE SON PLAN POUR LE RENFORCEMENT DE LA TRÉSORERIE DES ENTREPRISES

PIERRE MOSCOVICI, MINISTRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES, PRÉSENTE SON PLAN POUR LE RENFORCEMENT DE LA TRÉSORERIE DES ENTREPRISES PIERRE MOSCOVICI, MINISTRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES, PRÉSENTE SON PLAN POUR LE RENFORCEMENT DE LA TRÉSORERIE DES ENTREPRISES 1. Le constat : la trésorerie est l une des premières préoccupations des

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

Statuts de Paris Region Entreprises

Statuts de Paris Region Entreprises Statuts de Paris Region Entreprises Article 1. Forme et dénomination TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Il est institué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront, une Association

Plus en détail

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015 CdC ARI «PME» 07042015 AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015 CAHIER DES CHARGES Le dispositif de soutien à l investissement productif du Programme d investissements d avenir (PIA) dénommé «ARI»

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MANAGEMENT DES PME PMI. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MANAGEMENT DES PME PMI. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION master MANAGEMENT DES PME PMI www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce master généraliste offre des savoirs en gestion et des aptitudes managériales aux étudiants. Il

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE PROGRAMME 12h Intervention de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Plus en détail

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi Financer un projet innovant, quelles ressources? Michel Gad - Technopole Rennes Atalante Tanguy Roudaut - BPI France Bretagne La complicité des intelligences Les principales phases d accompagnement Projet

Plus en détail

Cela a notamment conduit à l accroissement de la rentabilité du capital au détriment du travail dans toutes les économies occidentales.

Cela a notamment conduit à l accroissement de la rentabilité du capital au détriment du travail dans toutes les économies occidentales. 1 Contribution de Jean Pierre BRARD, député apparenté communiste de Seine Saint Denis, et de Bernard VERA, sénateur communiste de l Essonne, membres du groupe de travail Assemblée nationale Sénat sur la

Plus en détail

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Document réalisé par le Conseil général du Gard Direction du Développement de l Economie et de l Emploi Juin 2012 Conseil Conseil PACTE NACRE

Plus en détail

Master Marketing et développement commercial

Master Marketing et développement commercial Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 27/28 Master Marketing et développement commercial Lieu de formation : Clermont Ferrand Références de l'enquête : 22 diplômés issus de la promotion 28 de

Plus en détail

Questions générales sur le Pacte

Questions générales sur le Pacte QUESTIONS-RÉPONSES Questions/réponses sur le pacte de responsabilité et de solidarité Questions générales sur le Pacte QUAND CES MESURES SERONT-ELLES TRADUITES DANS LA LOI? Certaines mesures entrent en

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales Promotion 3/4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management des relations commerciales Objectif de cette licence professionnelle : La licence professionnelle

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover.

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. -- Rapport d étape à l attention du Ministre délégué auprès du ministre de l

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME?

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? Propositions de la CGPME Introduction : Nombre d adhérents à votre organisation : Avant propos : Compte tenu du niveau d information qui peut être

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME PMI 008/009 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 008/009 au er mars 00 Taux de réponses Au er décembre 009

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales Promotion 29/2 Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management des relations commerciales Objectifs de cette licence professionnelle : D'une part, former des étudiants destinés à intégrer le

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES A lire attentivement avant de remplir le dossier de candidature à une bourse cofinancée Crédit Agricole S.A./ MAEE Le ministère français des Affaires étrangères et européennes (MAEE)

Plus en détail

MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE

MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Ce Master professionnel

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT

STRATEGIE D INVESTISSEMENT EVALUATION EX-ANTE RELATIVE AU SOUTIEN ACCORDÉ À DES INSTRUMENTS FINANCIERS DANS LE CADRE DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE LORRAINE ET MASSIF DES VOSGES 2014-2020 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 0 INTRODUCTION

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX NOUVELLES CANDIDATURES AUX FONCTIONS D ADMINISTRATEUR PRESENTEE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 22 JUIN 2012

RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX NOUVELLES CANDIDATURES AUX FONCTIONS D ADMINISTRATEUR PRESENTEE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 22 JUIN 2012 SOCIÉTÉ IMMOBILIÈRE DE LOCATION POUR L INDUSTRIE ET LE COMMERCE SILIC Société anonyme au capital de 69 910 072 Siège social : 31, boulevard des Bouvets - 92000 Nanterre 572 045 151 R.C.S. Nanterre RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

L Etat dans l Eure. La simplification pour les entreprises et la croissance économique. Edito du Préfet. Juillet 2015

L Etat dans l Eure. La simplification pour les entreprises et la croissance économique. Edito du Préfet. Juillet 2015 L Etat dans l Eure Juillet La simplification pour les entreprises et la croissance économique Edito du Préfet La simplification administrative est une demande forte des entreprises et des français. Pour

Plus en détail

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger Ce qui tient à cœur Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger c est s engager humanis.com Protéger et accompagner chaque personne, Chaque jour Un groupe paritaire et mutualiste

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

Epargne longue : la nouvelle donne

Epargne longue : la nouvelle donne Epargne longue : la nouvelle donne Septembre 2008 Etude disponible le 1 er septembre 2008 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité, taille et segmentation du marché, etc.-

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail