Sommaire MILIEU INTERIEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire MILIEU INTERIEUR"

Transcription

1 Sommaire Préfaces, par François GREMY XI MILIEU INTERIEUR Chapitre 1. Compartiments liquidiens de l organisme 3 Liquides et solutions 3 L eau et les solutés dans l organisme 9 Mesure des stocks d eau et de solutés 12 QCM 14 Exercices 15 Chapitre 2. Équilibre hydrosodé 17 Contrôle de l hydratation 17 Troubles de l hydratation 23 QCM 30 Exercices 31 Chapitre 3. Équilibre acidobasique 33 Généralités sur l équilibre acidobasique 33 Contrôle de l équilibre acidobasique 36 Troubles de l équilibre acidobasique 42 QCM 49 Exercices 50 Chapitre 4. Déplacements moléculaires dans les solutions 53 Déplacements en phase liquide 53 Les différents types de transferts passifs à travers une membrane 58 QCM 63 Exercices 63 Chapitre 5. Diffusion et convection simultanées du solvant à travers une membrane 65 Pression osmotique 65 Ultrafiltration 73 QCM 79 Exercices 80 Chapitre 6. Diffusion et migration électrique simultanées des ions à travers une membrane 83 Généralités 84 Effet Donnan 85 Potentiel d électrode 90 Électrodes sélectives 94 QCM 96

2 Exercices 96 ÉLECTROPHYSIOLOGIE Chapitre 7. Électrophysiologie cellulaire 101 Potentiel de repos cellulaire 101 Potentiel d action 106 QCM 121 Exercices 121 Chapitre 8. Activité électrique du cœur 125 Électrophysiologie de la cellule cardiaque 125 Électrocardiographie 128 Exercices 138 Chapitre 9. Accidents de l électricité 141 Définitions et principes généraux 141 Incidence et circonstances 142 Passage d un courant électrique à travers le corps 142 Facteurs de gravité des électrisations 144 Différents aspects cliniques 146 Conduite à tenir 147 Conclusion 147 QCM 147 BIOPHYSIQUE SENSORIELLE Chapitre 10. Biophysique des fonctions sensorielles 151 Les différentes fonctions sensorielles 151 Chaîne de mesure sensorielle 151 Caractéristiques des capteurs biologiques 152 Caractéristiques du message sensoriel 153 Caractéristiques de la biophysique sensorielle 153 Chapitre 11. Biophysique de l audition 155 Signal physique de l audition 155 Message sensoriel de l audition 158 Chaîne auditive 162 Codage du message auditif 167 Voies et centres nerveux 167 Explorations fonctionnelles de l audition 168 Principaux types de surdité 169 QCM 171 Exercices 171 Chapitre 12. Biophysique de la vision 173 Signal physique de la vision 173 Message sensoriel de la vision 174 Chaîne visuelle 182 2

3 Anomalies et troubles de la vision 192 Exploration fonctionnelle de la vision 197 Conclusion 200 Exercices 200 RAYONNEMENTS Chapitre 13. Rayonnements électromagnétiques 205 Ondes électromagnétiques 205 Spectre d un rayonnement électromagnétique 206 Photon 207 Classification des rayonnements électromagnétiques 208 Dualité onde-corpuscule 209 Exercices 209 Chapitre 14. Radioactivité 211 Structure du noyau, familles nucléaires 211 Stabilité des noyaux 212 Cinétique des transformations radioactives 212 Géométrie des émissions radioactives 214 Principales transformations radioactives 214 Radioactivité naturelle et artificielle 217 Résumé 217 Exercices 218 Chapitre 15. Interactions entre les rayonnements ionisants et la matière 219 Interactions des particules chargées avec la matière 219 Interactions des neutrons avec la matière 222 Interactions des photons avec la matière 222 Exercices 226 Chapitre 16. Détection des rayonnements ionisants 227 Caractéristiques générales des compteurs 227 Émulsions photographiques 229 Écrans à cristaux fluorescents 230 Détecteurs à gaz 230 Chambres à fils 232 Détecteurs à semi-conducteurs 232 Détecteurs à scintillation solide 233 Détecteurs à scintillation liquide 235 Détecteurs thermoluminescents 236 Exercices 236 Chapitre 17. Dosimétrie 237 Dosimétrie des faisceaux de photons 237 Dosimétrie des faisceaux particulaires 242 Principaux types de dosimètres 242 Dosimétrie in vivo 244 CHAPITRE SOMMAIRE 3

4 Exercices 245 Chapitre 18. Effets biologiques des rayonnements ionisants 247 Différentes expressions de la dose 247 Phénomènes moléculaires 248 Phénomènes cellulaires 251 Effets déterministes et stochastiques 255 Exercices 262 Chapitre 19. Hygiène et protection dans l emploi des rayonnements ionisants 263 Irradiation des personnes non professionnellement exposées 263 Irradiation professionnelle 265 Principes de la radioprotection 265 Radioprotection des travailleurs 266 Radioprotection du public 267 Radioprotection et médecine 267 Conduite à tenir en cas de contamination accidentelle 269 Exercices 269 IMAGERIE Chapitre 20. Images analogiques et numériques 273 Caractéristiques des images analogiques 273 Caractéristiques des images numériques 277 Obtention des images numériques 278 Visualisation des images numériques 279 Avantages de l image numérique 280 Inconvénients de l image numérique 281 Exercices 281 Chapitre 21. Tomographie numérisée 283 Principe théorique de la tomographie numérisée 283 Applications à l imagerie médicale 288 Limites théoriques et pratiques de l imagerie tomographique numérisée 288 Exercices 288 Chapitre 22. Imagerie radiologique 291 Production des rayons X en radiodiagnostic 291 Image radiante 293 Radiographie standard 297 Radioscopie 301 Radiographie numérisée, soustraction 302 Tomodensitométrie 303 Risques des examens radiologiques 307 Conclusion 308 Exercices 308 4

5 Chapitre 23. Imagerie par résonance magnétique 309 Phénomène de résonance magnétique nucléaire 309 Principe de l IRM 317 Dispositifs d IRM 321 IRM des flux 322 IRM fonctionnelle 323 Spectrométrie RMN in vivo 323 Risques de l IRM 324 Conclusion 324 Exercices 324 Chapitre 24. Imagerie par ultrasons 325 Propriétés physiques des ultrasons 325 Protection et production des ultrasons 327 Caractéristiques de la détection échographique 329 Différentes méthodes d examen échographique 331 Utilisation de l effet Doppler 334 Risques de l imagerie par ultrasons 335 Conclusion 335 Exercices 336 Chapitre 25. Imagerie scintigraphique 337 Traceurs et marqueurs 337 Gammacaméra 340 Examens scintigraphiques 346 Utilisation d émetteurs de positons : TEP et TEP-CT 349 Risques et protection 352 Conclusion 352 Exercices 353 Chapitre 26. Traitement des images numériques 355 Visualisation 355 Atténuation du bruit 357 Visualisation d une série spatiale d images 360 Synthèse des informations d une série temporelle d images 362 Estimation quantitative de paramètres 363 Compression des images 365 Exercices 365 APPLICATIONS BIOLOGIQUES ET THERAPEUTIQUES Chapitre 27. Applications biologiques des radioéléments 369 Études métaboliques et cinétiques in vivo 369 Immuno-analyse 374 Exercices 379 Chapitre 28. Radiothérapie et curiethérapie 381 Radiothérapie externe transcutanée 381 CHAPITRE SOMMAIRE 5

6 Curiethérapie par sources scellées 387 Curiethérapie par sources non scellées 388 Exercice 390 Annexes 391 Annexe 1. Facteurs multiplicatifs appliqués à l unité 391 Annexe 2. Principales constantes physiques 391 Annexe 3. Principales unités 392 Annexe 4. Coordonnées polaires 392 Annexe 5. Angle solide 393 Annexe 6. Loi de Gauss 393 Annexe 7. Loi de Poisson, approximation normale 394 Annexe 8. Décomposition en série de Fourier 394 Annexe 9. Transformée de Fourier 1D et 2D 395 Annexe 10. Théorème du profil central de la transformée de Fourier 396 Annexe 11. Splines 397 Annexe 12. Identification des paramètres d un modèle 397 Réponses aux QCM 399 Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Réponses aux QCM du chapitre Corrigés des exercices 403 Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre

7 Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices du chapitre Corrigés des exercices des annexes 456 Index 459 CHAPITRE SOMMAIRE 7

Trois Noms et un Mariage

Trois Noms et un Mariage 100 ans! Des Rayons X à la Médecine Nucléaire Trois Noms et un Mariage Trois Noms, Deux personnes et un Mariage Suffisent pour révolutionner l histoire de la Radioactivité de l Atome Atomes isolés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Arrêté du 18 mai 2004 relatif aux programmes de formation portant sur la radioprotection des patients exposés

Plus en détail

Examen partiel d imagerie médicale (février 2004)

Examen partiel d imagerie médicale (février 2004) Examen partiel d imagerie médicale (février 2004) I LES QUESTIONS Première question : Répondre par vrai ou faux aux affirmations suivantes. Entourer la bonne réponse ou barrer la mauvaise (0.2 points par

Plus en détail

Imagerie médicale. Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique!

Imagerie médicale. Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique! Imagerie médicale Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique! http://www.geekdad.fr/2013/09/operation-chirurgicale-dun-ours-en-peluche/ Deux possibilités

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Règlement du concours de janvier 2010 pour le recrutement de septembre 2010 Sommaire Conditions d inscription au concours... page 1 Date du

Plus en détail

Production des rayons X en imagerie par projection et en scanographie

Production des rayons X en imagerie par projection et en scanographie Production des rayons X en imagerie par projection et en scanographie D. Régent, D. Mandry, V. Croise-Laurent, A. Oliver, F. Jausset, V. Lombard RÉSUMÉ Le tube radiogène reste le facteur limitant dans

Plus en détail

Formation obligatoire depuis juin 2009. But : Fournir les éléments permettant d améliorer l optimisation des doses délivrées aux patients

Formation obligatoire depuis juin 2009. But : Fournir les éléments permettant d améliorer l optimisation des doses délivrées aux patients Formation obligatoire depuis juin 2009 (L.1333-11, R.1333-74 du Code de la Santé) But : Fournir les éléments permettant d améliorer l optimisation des doses délivrées aux patients Programme de la formation

Plus en détail

Introduction 11 1 Quelques points de repère historiques... 12 2 Etendue de la physique nucléaire... 13 3 Découverte de la radioactivité...

Introduction 11 1 Quelques points de repère historiques... 12 2 Etendue de la physique nucléaire... 13 3 Découverte de la radioactivité... Table des matières Introduction 11 1 Quelques points de repère historiques................... 12 2 Etendue de la physique nucléaire..................... 13 3 Découverte de la radioactivité.......................

Plus en détail

Scanner X. Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009

Scanner X. Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009 Scanner X Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009 Intervenant: F. Rousseau Les rayonsx Production des rayonsx Interaction avec la matière Détectiondes rayonsx Les scanners X

Plus en détail

Techniques d imagerie et Recherche

Techniques d imagerie et Recherche Techniques d imagerie et Recherche Jean-Christophe Ferré, PH 1- Unité de Neuroradiologie, Département de Radiologie et Imagerie Médicale, CHU RENNES 2- Unité/ Projet Visages U746 INSERM/ INRIA, IRISA,

Plus en détail

Bilan et typologie des incidents et accidents

Bilan et typologie des incidents et accidents Bilan et typologie des incidents et accidents P. SCANFF, BM. AYADI et E. VIAL pascale.scanff@irsn.fr Journées «Sources de rayonnements ionisants» Paris novembre 2011 Introduction Veille permanente en matière

Plus en détail

Sensibilisation à la Radioprotection

Sensibilisation à la Radioprotection Sensibilisation à la Radioprotection Version du 11/2011 Xavier Fléchard/Jean-Louis Gabriel Service de Radioprotection LPC CAEN Sensibilisation à la Radioprotection 11/2011 LPC 1 Pourquoi cette sensibilisation

Plus en détail

LESIONS DUES AUX RAYONNEMENTS IONISANTS =

LESIONS DUES AUX RAYONNEMENTS IONISANTS = LESIONS DUES AUX RAYONNEMENTS IONISANTS = Effets biologiques des rayonnements et voies d atteinte. Irradiation localisée : Radiodermites. Service de chirurgie plastique-h.i.a. PERCY RAYONNEMEMTS IONISANTS

Plus en détail

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves)

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) dates Connaissances Capacités 1.1 Les organismes vivants présentent une unité et une diversité 7/9 L observation des organismes vivants témoigne

Plus en détail

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information Dispositifsd'imageriemédicale Master Images, Sciences et Technologies de l'information Intervenants : A. Daurat, V. Noblet, F. Rousseau Accès depuis la page web des intervenants LSIIT, équipe MIV http://lsiit-miv.u-strasbg.fr/miv

Plus en détail

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 1. Utilisation des intégrales premières du mouvement en mécanique. Exemples et applications. 2. Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 3.

Plus en détail

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières D1 Mécanique D1.1 Caractéristiques communes des corps D1.3 Mouvements linéaires D1.1.1 D1.1.1.1 D1.1.1.2 D1.1.1.3 D1.1.1.4 D1.1.1.5

Plus en détail

Indications et stratégies des principaux examens d imagerie

Indications et stratégies des principaux examens d imagerie Indications et stratégies des principaux examens d imagerie Pr Jean- Christophe Ferré CHU Rennes, Service de Radiologie et Imagerie Médicale jean-christophe.ferre@chu-rennes.fr 6 octobre 2014 2 Imagerie

Plus en détail

La radioprotection du patient : quelques aspects pratiques -scanner et médecine nucléaire-

La radioprotection du patient : quelques aspects pratiques -scanner et médecine nucléaire- La radioprotection du patient : quelques aspects pratiques -scanner et médecine nucléaire- En radiologie conventionnelle 1. Tube radiogène produisant des rayons X 2. Faisceau incident homogène 3. Patient

Plus en détail

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET MOYENS DE RADIOPROTECTION. Pierre FAU et Fabien DURAND (IPC)

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET MOYENS DE RADIOPROTECTION. Pierre FAU et Fabien DURAND (IPC) OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET MOYENS DE RADIOPROTECTION Pierre FAU et Fabien DURAND (IPC) SOMMAIRE I. Réglementation II. Radioprotection du personnel III. Effets des rayonnements ionisants I. Réglementation

Plus en détail

La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots. Pierre NAULET

La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots. Pierre NAULET La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots Pierre NAULET Quelques QCM L'irradiation naturelle par an en France est de l'ordre de : Ø A : 3 Gy Ø B : 3,5 msv Ø C : 3500 Bq Ø D : 10 msv

Plus en détail

FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS

FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS Organisée par l équipe des Personnes Compétentes en Radioprotection et le Radiophysicien de la SAS Scanner Poitou-Charentes Orateurs : Dr Thierry DIESCE

Plus en détail

MB3: Biophysique Imagerie - Rayonnement Année universitaire 2007-2008

MB3: Biophysique Imagerie - Rayonnement Année universitaire 2007-2008 Imagerie Médicale : Bases techniques Indications, Risques, Bénéfices 1. Imagerie Diagnostique SIM St-Eloi Montpellier J- M BRUEL, B. GALLIX UFR Médecine Montpellier-Nîmes PCEM 2 novembre 2007 1 L'IMAGERIE

Plus en détail

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité

BECQUEREL. partageons nos expertises. le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité BECQUEREL le réseau IN2P3/CNRS de mesure de la radioactivité partageons nos expertises mesures de radioactivité dosimétrie radioprotection modélisations & simulations études & expertises associées Savoir-faire

Plus en détail

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il?

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Service Interprofessionnel de Santé au Travail de la Manche www.sistm50.com SOMMAIRE Principales utilisations...p.2 Modes d exposition...p.2-3 Effets biologiques...p.3

Plus en détail

FAM 17 Radiobiologie et épidémiologie SOMMAIRE 1. OBJET 3

FAM 17 Radiobiologie et épidémiologie SOMMAIRE 1. OBJET 3 SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. DESCRIPTION DU PERIMETRE 3 2.1 Domaine 1- Gestion de données et support à la conduite d études épidémiologiques 3 2.2 Domaine 2 - Étude de radiopathologie et de thérapies 3 2.3 Domaine

Plus en détail

Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie

Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie Objectifs généraux : Cet enseignement doit permettre à l étudiant d acquérir les connaissances lui permettant de comprendre les concepts et les

Plus en détail

Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-022353 Lyon, le 18 Avril 2013 CERMEP 59 boulevard Pinel 69677 BRON Cedex Objet : Inspection de la radioprotection du 29 mars 2013 Installation

Plus en détail

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Jean-François Chatal Université de Nantes et GIP Arronax 1934: découverte de la radioactivité artificielle Naissance de la médecine nucléaire Un radiopharmaceutique

Plus en détail

1.Fondements de la radioprotection. Faculté de Médecine P2. Les RI peuvent être dangereux!

1.Fondements de la radioprotection. Faculté de Médecine P2. Les RI peuvent être dangereux! Faculté de Médecine P2 Radioprotection Année Universitaire it i 2007/2008 1. Fondements de la radioprotection 2. Les rayonnements ionisants : natures et origines La radioactivité Les rayons X Sources d

Plus en détail

Factsheet Rayonnements ionisants

Factsheet Rayonnements ionisants Version décembre 2012 Factsheet Rayonnements ionisants Lisa Pedrazzi, Dr Klaus Stadtmüller 1 Rayonnements ionisants Les rayonnements ionisants sont un terme générique désignant les rayonnements particulaires

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RAYONNEMENTS. Pr. S.SECK GASSAMA

GENERALITES SUR LES RAYONNEMENTS. Pr. S.SECK GASSAMA GENERALITES SUR LES RAYONNEMENTS Pr. S.SECK GASSAMA INTRODUCTION La terre et les êtres vivants qui la peuplent sont exposés de façon continue ou discontinue à différents types de rayonnements. Pour comprendre

Plus en détail

1.2 Imagerie basée sur les émissions

1.2 Imagerie basée sur les émissions Chapitre 1 Imagerie 1.1 Introduction Les rayons X furent découverts en 1895 par Roentgen. Les bases mathématiques de la reconstruction d images ont ensuite été posées en 1963 par Cormack. Moins de 10 ans

Plus en détail

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université de Constantine_1 Faculté des sciences de technologie Département d

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université de Constantine_1 Faculté des sciences de technologie Département d Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université de Constantine_1 Faculté des sciences de technologie Département d électronique master2 électronique médicale Rapport de

Plus en détail

Imagerie échographique ultrarapide et élasticité Vers une rhéologie temps réel du corps humain.

Imagerie échographique ultrarapide et élasticité Vers une rhéologie temps réel du corps humain. Imagerie échographique ultrarapide et élasticité Vers une rhéologie temps réel du corps humain. Mickael Tanter (LOA, ESPCI) Résumé Lors de son séminaire Mickael Tanter nous a parlé d une nouvelle technique

Plus en détail

L imagerie générale Les bases physiques de l imagerie médicale

L imagerie générale Les bases physiques de l imagerie médicale L imagerie générale Les bases physiques de l imagerie médicale Pr J-Y Devaux Biophysique Mars 2005 Plan Les modalités d imagerie médicale Les propriétés de l image numérique Les notions de «base» L acquisition

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Concernant les constituants du microscope photonique : A. La lentille la plus

Plus en détail

EPFL - Travaux pratiques de physique. Rayons X. Résumé

EPFL - Travaux pratiques de physique. Rayons X. Résumé Rayons X Résumé Les applications des rayons X sont nombreuses, tant en physique qu en biologie ou en médecine. Une introduction à la physique du rayonnement X est donc indispensable pour tout étudiant

Plus en détail

Ordonnance sur les formations et les activités autorisées en matière de radioprotection

Ordonnance sur les formations et les activités autorisées en matière de radioprotection Ordonnance sur les formations et les activités autorisées en matière de radioprotection (Ordonnance sur la formation en radioprotection) du 15 septembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Département

Plus en détail

Radiothérapie externe Accélérateur de particules

Radiothérapie externe Accélérateur de particules RADIOPROTECTION MÉDICALE Radiothérapie externe Accélérateur de particules Les procédures décrites dans cette fiche concernent l utilisation des accélérateurs produisant des faisceaux de photons et d électrons.

Plus en détail

Modèle à deux. B. Compartiments. 2) Masse maigre. 1) Masse grasse

Modèle à deux. B. Compartiments. 2) Masse maigre. 1) Masse grasse I_ Introduction Compartimentation du corps A. Modèles Le corps peut être décrit selon des compartiments ( ou des masses ) qui sont des éléments du corps ayant des valeurs physiologiques voisines, mais

Plus en détail

La physique pour la santé : du diagnostique à la thérapie e2phy Villeurbanne 26-29 Août 2002

La physique pour la santé : du diagnostique à la thérapie e2phy Villeurbanne 26-29 Août 2002 La physique pour la santé : du diagnostique à la thérapie e2phy Villeurbanne 26-29 Août 2002 Frédéric Pain (pain@ipno.in2p3.fr) Université Paris XI - Institut de Physique Nucléaire d Orsay I - Qu est ce

Plus en détail

Rayonnements ionisants - Notions fondamentales

Rayonnements ionisants - Notions fondamentales 2 Rayonnements ionisants - Notions fondamentales 2.1 Manifestation de la radioactivité Les éléments radioactifs, d origine naturelle ou artificielle, sont caractérisés par l instabilité de leur noyau.

Plus en détail

La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN

La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN Comparaison des deux méthodes Sophie KINZELIN - Centre Alexis VAUTRIN - Service de Radiodiagnostic du Dr STINES SOMMAIRE Historique Principe de fonctionnement

Plus en détail

I) Radiations ionisantes

I) Radiations ionisantes I) Radiations ionisantes Le but de cette première leçon est de rappeler quelques notions de base, telles que la constitution de la matière et la notion d'énergie. Les mécanismes d'émission de radiations

Plus en détail

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE ECOLE D ARZEW (EAZ) INDEX THEMES DUREE PERIODE ZSEC 01 ZSEC 02 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL PAR METHODE DE L ARBRE DES CAUSES 05 Jours 05 Jours ZSEC

Plus en détail

1 INTRODUCTION 2 RADIOTRACEURS COURS 4 : IMAGERIE NUCLÉAIRE

1 INTRODUCTION 2 RADIOTRACEURS COURS 4 : IMAGERIE NUCLÉAIRE COURS 4 : MÉDECINE NUCLÉAIRE 1 INTRODUCTION La médecine nucléaire est une branche de la radiologie qui désigne soit l imagerie par résonnance magnétique, soit la scintigraphie. Ce sont deux domaines très

Plus en détail

LES RAYONNEMENTS IONISANTS

LES RAYONNEMENTS IONISANTS P o u r l a s a n t é a u t r a v a i l LES RAYONNEMENTS IONISANTS L'homme est soumis aux rayonnements ionisants émis par la radioactivité naturelle de l'environnement : rayonnement cosmique, rayonnement

Plus en détail

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Scanner X Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Les rayons X Production des rayons X Interaction avec la matière Détection des rayons X Les scanners X Reconstruction de l image L image Ondes électromagnétiques

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

Titre Ier Formation de la personne compétente en radioprotection

Titre Ier Formation de la personne compétente en radioprotection Ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité Titre abrégé : Texte intégral Document 1 / 1 Version originale du 22/01/2004 Introduit par : A. 29/12/2003 NOR : SOCT0312131A JO du 22/01/2004

Plus en détail

III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION

III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION La cytométrie en flux décrit une technique d analyse de routine des cellules ou particules biologiques en suspension qui traversent une cellule de mesure les

Plus en détail

Compétences pour la Reconnaissance / Enregistrement Professionnelle de l ACRP

Compétences pour la Reconnaissance / Enregistrement Professionnelle de l ACRP Guide du curriculum Ce document peut être utilisé comme guide lors de l'élaboration de matériel didactique afin de satisfaire les compétences requises. Ce n est pas l intention de l association de dicter

Plus en détail

Radioprotection des patients

Radioprotection des patients Radioprotection des patients Radioprotection des patients - Santé du patient = Objectif du médecin - Plusieurs acteurs au sein d un service : Acteurs Rôles Médecin PSRPM Personnel hospitalier - Prescripteur

Plus en détail

Corps en transparence

Corps en transparence 1/5 Corps en transparence Pour chaque question, coche uniquement la bonne réponse CORPS EXPLORÉ 1. La radiographie X permet d obtenir des images : 2. Le scanner X permet d obtenir des images : 3. L IRM

Plus en détail

Appareils d imagerie médicale selon la province ou le territoire et l établissement, 2011

Appareils d imagerie médicale selon la province ou le territoire et l établissement, 2011 Vous trouverez ci-dessous des renseignements de base sur l Enquête nationale sur divers équipements d imagerie médicale. Appareils d imagerie médicale selon la province ou le territoire et l établissement,

Plus en détail

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 U.E. 1 : Atomes - Biomolécules - Génome - Bioénergétique - Métabolisme 10 ECTS BIOCHIMIE Acides aminés/peptides/protéines

Plus en détail

Imagerie Médicale. Introduction

Imagerie Médicale. Introduction Imagerie Médicale Introduction Source: uhrad.com. Isabelle Bloch Département Traitement du Signal et des Images, Télécom ParisTech CNRS UMR 5141 LTCI 46 rue Barrault, 75013 Paris. Un peu d histoire Des

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

IMAGERIE THORACIQUE. Principales causes des examens inutiles. Doses délivrées dans le cadre de radiodiagnostics. Prescription d un examen d imagerie

IMAGERIE THORACIQUE. Principales causes des examens inutiles. Doses délivrées dans le cadre de radiodiagnostics. Prescription d un examen d imagerie Septembre 2008 ; N 17 IMAGERIE THORACIQUE Principales causes des examens inutiles Doses délivrées dans le cadre de radiodiagnostics Prescription d un examen d imagerie Grossesse et protection de l embryon

Plus en détail

ANALYSE DIMENSIONNELLE EN PHYSIQUE RIM PDC

ANALYSE DIMENSIONNELLE EN PHYSIQUE RIM PDC INTRODUCTION AU COURS DE BIOPHYSIQUE MEDICALE Cible : Etudiants du niveau L 1 des filières médicales, médico odontologique, pharmaceutique et médicosanitaire (option radiologie). Présentation Au début

Plus en détail

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Les rayonnements ionisants, c est quoi? Dans le domaine du radiodiagnostic, les rayonnements ionisants sont des rayons X produits à partir

Plus en détail

Evaluation de l'état nutritionnel :

Evaluation de l'état nutritionnel : Evaluation de l'état nutritionnel : la composition corporelle de l'homme Nathalie LOOS Activités recherche : Laboratoire Périnatalité & Risques Toxiques (PériTox) EA 4285 - UMI 01 Unité mixte INERIS --------------------------------

Plus en détail

Scintigraphie. Radioélément : élément radioactif que l on peut administrer soit seul, ou fixer sur une molécule

Scintigraphie. Radioélément : élément radioactif que l on peut administrer soit seul, ou fixer sur une molécule MEDECINE NUCLEAIRE la scintigraphie est une technique d imagerie fonctionnelle. Elle apporte souvent des arguments complémentaires à l imagerie morphologique (radiodiagnostic) Scintigraphie Radioélément

Plus en détail

Radon et radiations ionisantes

Radon et radiations ionisantes 1 Radon et radiations ionisantes Boris Melloni Service de Pneumologie Limoges L homme est exposé à une irradiation X naturelle de cause cosmique, tellurique et alimentaire et une irradiation artificielle

Plus en détail

L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE

L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE DE L ADULTE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN 2009 COMITE DE REDACTION René LE JEUNE Jean BATTINI Arnaud GANNE Jean-Yves HASCOET COMITE DE RELECTURE Didier MYHIE Hervé

Plus en détail

Sommaire Introduction... XI

Sommaire Introduction... XI Sommaire Introduction... XI 1. Qu'est-ce que la radioprotection?... 2. Quels sont les objectifs de la radioprotection? 3. Qui est concerné par la radioprotection dans le domaine médical? 4. Quelles sont

Plus en détail

Formation à la radioprotection du niveau «personnes exposées» au niveau PCR. Modèle de questionnaire d évaluation. Marc AMMERICH

Formation à la radioprotection du niveau «personnes exposées» au niveau PCR. Modèle de questionnaire d évaluation. Marc AMMERICH Formation à la radioprotection du niveau «personnes exposées» au niveau PCR Modèle de questionnaire d évaluation Marc AMMERICH Vous allez trouver un certain nombre de questions qui vont vous permettre

Plus en détail

UTILISATIONS MÉDICALES DES RAYONNEMENTS IONISANTS

UTILISATIONS MÉDICALES DES RAYONNEMENTS IONISANTS UTILISATIONS MÉDICALES DES RAYONNEMENTS IONISANTS 1 LES INSTALLATIONS DE RADIODIAGNOSTIC MÉDICAL ET DENTAIRE 1 1 Présentation des équipements et du parc 1 1 1 Le radiodiagnostic médical 1 1 2 Le radiodiagnostic

Plus en détail

GUIDE D INTRODUCTION À L IMAGERIE MÉDICALE : UTILISATION ET SÛRETÉ DES RAYONS X

GUIDE D INTRODUCTION À L IMAGERIE MÉDICALE : UTILISATION ET SÛRETÉ DES RAYONS X GUIDE D INTRODUCTION À L IMAGERIE MÉDICALE : UTILISATION ET SÛRETÉ DES RAYONS X GUIDE D INTRODUCTION À L IMAGERIE MÉDICALE : UTILISATION ET SÛRETÉ DES RAYONS X Auteurs : JULIAN DOBRANOWSKI, MD, FRCPC a,b

Plus en détail

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 SOMMAIRE Tronc commun scientifique Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)....... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 Tronc Commun des Lettres et Sciences humaines Unité1 : L eau : Source

Plus en détail

Les rayonnements ionisants Prévention et maîtrise du risque

Les rayonnements ionisants Prévention et maîtrise du risque Les rayonnements ionisants Prévention et maîtrise du risque L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Bases physiques. de la radiothérapie

Bases physiques. de la radiothérapie Bases physiques de l imagerie médicale et de la radiothérapie 2010-1011 Pr. Malika ÇAOUI 1 L imagerie médicale L imagerie utilisant des rayonnements ionisants (RI) RX en radiologie: imagerie par atténuation:

Plus en détail

La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans

La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans Professeur Michel Bourguignon Commissaire de l Autorité de Sûreté Nucléaire Professeur de biophysique

Plus en détail

La protection du personnel soignant: Contacts cytostatiques - Rayonnements ionisants

La protection du personnel soignant: Contacts cytostatiques - Rayonnements ionisants La protection du personnel soignant: Contacts cytostatiques - Rayonnements ionisants Dr. Lechevin Véronique Médecin du travail Dépt Surveillance médicale S.C.P.P. ULB - Erasme - Bordet A. Introduction

Plus en détail

Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail

Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail David Krembel Autorité de sûreté nucléaire Direction des centrales nucléaires 1 L organisation

Plus en détail

2 > La radioactivité. > Des radioéléments aux applications > INTRODUCTION

2 > La radioactivité. > Des radioéléments aux applications > INTRODUCTION > Des radioéléments aux applications scientifiques > INTRODUCTION LA COLLECTION 1 > L atome 3 > L homme et les rayonnements 4 > L énergie 5 > L énergie nucléaire : fusion et fission 6 > Le fonctionnement

Plus en détail

Sûreté des transports de substances radioactives

Sûreté des transports de substances radioactives Sûreté des transports de substances radioactives Contexte réglementaire Règlement type de l ONU sur le transport des marchandises dangereuses (livre orange) Recommandations pour chacune des 9 classes de

Plus en détail

- pour les personnels UPMC et CNRS: l original est signé par le Directeur d Unité et est détenu au secrétariat de l unité.

- pour les personnels UPMC et CNRS: l original est signé par le Directeur d Unité et est détenu au secrétariat de l unité. Fiche à remplir par le chef d établissement conformément à l art. R-4451-57 à 61 du Code du Travail Pourquoi? Pour répondre à l obligation faite au chef d établissement (article R. 4451-57 à 61 du code

Plus en détail

LES EFFETS DES RAYONNEMENTS ET LEURS APPLICATIONS

LES EFFETS DES RAYONNEMENTS ET LEURS APPLICATIONS LES EFFETS DES RAYONNEMENTS ET LEURS APPLICATIONS Afin d adapter cette brochure numérique à tous les navigateurs, nous en avons figé les thèmes en sept rubriques : la matière (R-1), la radioactivité (R-2),

Plus en détail

LA RADIOPHARMACIE. Nicolas Lheureux Radiopharmacien CHU Amiens 13/11/2013

LA RADIOPHARMACIE. Nicolas Lheureux Radiopharmacien CHU Amiens 13/11/2013 LA RADIOPHARMACIE Nicolas Lheureux Radiopharmacien CHU Amiens 13/11/2013 Plan du cours Le radiopharmacien Le médicament radiopharmaceutique (MRP) Production des radionucléïdes Préparation des MRP Environnement

Plus en détail

Les contrôles de radioprotection

Les contrôles de radioprotection Les contrôles de radioprotection Présentation de l arrêté du 26 octobre 2005 définissant les contrôles de radioprotection (JO du 27 novembre 2005) Application par les utilisateurs et les organismes agréés

Plus en détail

UE 3A. Aspects fonctionnels et méthodes d étude. Dr Tristan Richard. L1 santé année universitaire 2009/10

UE 3A. Aspects fonctionnels et méthodes d étude. Dr Tristan Richard. L1 santé année universitaire 2009/10 UE 3A Organisationdesappareilset appareils et dessystèmes systèmes : Aspects fonctionnels et méthodes d étude Dr Tristan Richard L1 santé année universitaire 2009/10 Rayons X et gamma Rayonnements particulaires

Plus en détail

FISSION ET SECURITE NUCLEAIRE

FISSION ET SECURITE NUCLEAIRE Séance n 4 : FISSION ET SECURITE NUCLEAIRE A. QUE SE PASSE-T-IL AU CŒUR DU REACTEUR D UNE CENTRALE NUCLEAIRE? 1. LA REACTION DE FISSION C est grâce à l uranium, un métal relativement abondant dans l écorce

Plus en détail

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1 Avant-propos v Les auteurs vii Partie I Signaux physiques 1 1 Oscillateur harmonique 3 I Introduction, définitions.......................... 3 I.1 Exemple............................... 3 I.2 Caractérisation

Plus en détail

Un gros cerveau vaut-il mieux qu un petit?

Un gros cerveau vaut-il mieux qu un petit? Le cerveau Un gros cerveau vaut-il mieux qu un petit? Grenouille : 0.1 g Chat : 30 g Macaque : 100 g Humain : 1400 g ( Anatole France : 1000 g, Tourgueniev : 2000 g) Eléphant ou baleine : 7 à 8 kg! Masse

Plus en détail

IMAGERIE par RESONNANCE MAGNETIQUE

IMAGERIE par RESONNANCE MAGNETIQUE IMAGERIE par RESONNANCE Exposition professionnelle MAGNETIQUE SANTE au TRAVAIL Dr Lionel SCTRICK Médecin du travail, CHI.Poissy-St-G.L.78 ANMTEPH, www.anmtph.fr FMC La Baule, 9 octobre 2009 Classification

Plus en détail

Les rayonnements de photons et de particules en santé

Les rayonnements de photons et de particules en santé 14 Denis Mariano-Goulart Figure 14.1 Observation dans une chambre de Wilson de la matérialisation d un photon γ en une paire électron-positon, lors d une interaction avec des noyaux de plomb. En haut,

Plus en détail

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale S3 3.03 Expérience de terrain: travail en interprofessionalité Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale Présenté par Marjorie Boyer 2015 Sommaire I/ Introduction: II/ Objectifs : III/ Déroulement

Plus en détail

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF DEFINITION: La tomodensitométrie se définit comme une chaîne radiologique tomographique effectuant la mesure de l atténuation d un faisceau de

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Terminale S Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Obligatoire Langue d enseignement : français Nom de l ensei gnant : GOULARD Hélène Nombre

Plus en détail

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Association canadienne de radioprotection Reconnaissance et agrément professionnels PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Préparé par : Révisé par : Gary Wilson B.Sc., RTNM, MEd. Comité des professionnels

Plus en détail

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale Solutions de consultance en radioprotection médicale 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) 34070 MONTPELLIER - www.nova-radioprotection.com courriel : contact@nova-radioprotection.com

Plus en détail

Bases physiques et biologiques de la radiothérapie

Bases physiques et biologiques de la radiothérapie Bases physiques et biologiques de la radiothérapie L3 : UE cancérologie Pr I. Peretti Service de Biophysique et Médecine Nucléaire CHU Lariboisière Université Paris 7 1. Les rayonnements utilisés en médecine

Plus en détail

CERCA Journée utilisate Titre présentat u ionrs LNHB éce 201

CERCA Journée utilisate Titre présentat u ionrs LNHB éce 201 Titre Journée présentation utilisateurs Intervenant/réf. LNHB Décembre - 9 décembre 2013 -p.1 2013 - p.1 Présentation LEA Journée Utilisateurs LNHB Le 5 décembre 2013 Sommaire L héritage du CEA Production

Plus en détail

DOSIMETRIE. Nous avons vu que la traversée de la matière par un faisceau de particules aboutit à un dépôt d énergie dans cette matière.

DOSIMETRIE. Nous avons vu que la traversée de la matière par un faisceau de particules aboutit à un dépôt d énergie dans cette matière. DOSIMETRIE Nous avons vu que la traversée de la matière par un faisceau de particules aboutit à un dépôt d énergie dans cette matière. Le but de la dosimétrie est d évaluer quantitativement cette énergie

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I Introduction générale 1

TABLE DES MATIÈRES. I Introduction générale 1 TABLE DES MATIÈRES I Introduction générale 1 1 Introduction à la réalité virtuelle 3 1.1 Fondement de la réalité virtuelle...................... 3 1.1.1 Introduction................................ 3 1.1.2

Plus en détail

Bases physiques de l échographie

Bases physiques de l échographie Bases physiques de l échographie Principes généraux Propriétés des ultra-sons Interactions des ultra-sons avec les tissus : 1) Réflexion 2) Diffusion 3) Réfraction 4) Atténuation Construction de l image

Plus en détail

Radiographie, quels risques pour le patient?

Radiographie, quels risques pour le patient? Radiographie, quels risques pour le patient? Qu est-ce qu un rayon X? Quel est le risque? Quels outils pour vous aider? Les rayons X sont des rayonnements électromagnétiques ionisants; ils peuvent traverser

Plus en détail