Restitution du partenariat

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Restitution du partenariat"

Transcription

1 Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE 10 avril 2015 Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 1

2 Sommaire I / Contexte II / Etudes réalisées III / Résultats obtenus IV / Outils à disposition V / Perspectives Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 2

3 Contexte Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 3

4 Poids de l énergie dans les collectivités entre 475 kwh C est la consommation moyenne d énergie par habitant pour les besoins propres d une commune 49 C est le coût moyen par habitant des dépenses en énergie d une collectivité (37 / habitant en moyenne pour la création et l entretien des espaces verts) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 4

5 Poids de l énergie dans les collectivités au moins 75 % C est la part du patrimoine bâti dans la consommation d énergie d une commune 5 % C est la part du budget de fonctionnement liée à l énergie (10 % si on exclut la masse salariale) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 5

6 cts TTC/ kwh PCI Poids de l énergie dans les collectivités Contexte d inflation de toutes les énergies Prévision de la Commission de Régulation de l Energie : + 30 % entre 2014 et 2017 pour l électricité Entre 2005 et 2012, le prix du gaz a augmenté de + 60 à + 85 % Source ADEME Franche Comté % pour le fioul Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 6

7 Périmètre du partenariat : 9 Communautés de Communes : - CDC Cambremer, - CDC Lisieux, - CDC Copadoz, - CDC Vallée d Auge, - CDC Blangy Pont l Eveque, - CDC Livarot, - CDC Trois rivières, - CDC Pays de l Orbiquet, - CDC Estuaire de la Dives, Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 7

8 Etudes réalisées Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 8

9 Déroulement & préconisations Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 9

10 Champ d action du partenariat : 49 audits de bâtiments 60 bilans de suivi écoles socio culturels sportifs 39 études spécifiques 11 tourisme autres Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 10

11 Audit énergétique Chaque bâtiment a fait l objet d un audit énergétique L idée est de caractériser le bâtiment, notamment : - le mode constructif (murs, menuiseries, isolants), - les moyens de production de chauffage, - les moyens de production d eau chaude, - la ventilation, - les sanitaires existants, - les contrats de fourniture d énergie. Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 11

12 Audit énergétique En reprenant l ensemble des factures sur une durée de 3 ans, on dresse une photographie des volumes (en kwh) et dépenses (en TTC) liées à l énergie L idée est de cerner : - les priorités d action, - les tendances (impact du climat), - les éventuelles dérives, - les coûts de l énergie. Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 12

13 Audit énergétique Grâce à la visite sur site, on précise les améliorations à apporter sur : - le bâti, - la régulation, - le chauffage, - les comportements, En hiérarchisant ces préconisations pour aider et inciter au passage à l acte : - Temps de Retour sur Investissement < à 4 ans, - Entre 4 et 8 ans, - > à 8 ans mais améliorant considérablement le bâti Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 13

14 Suivis énergétiques Chaque année, on réalise le suivi des consommations et des dépenses On compare les résultats à la période de référence pour chaque énergie utilisée On recense les travaux / actions réalisés et à programmer Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 14

15 Nombre de suivis énergétiques suivis énergétiques réalisés sur la période Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 15

16 Etudes spécifiques 39 études spécifiques ont été réalisées sur les 3 années d accompagnement : - 13 enregistrements de température, - 12 thermographies infrarouges enregistrements de température thermo IR - 6campagnes d affiche DISPLAY, 6 DISPLAY - 6accompagnements divers (Climat Pratic, contrat de maintenance, CEE), 12 divers chiffrage travaux - 2chiffrages de travaux. Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 16

17 Focus sur la thermographie infrarouge Elle va permettre de compléter et d illustrer les bilans et préconisations. Plusieurs pathologies vont pouvoir être détectées (défaut d isolation, problème d étanchéité à l air, ponts thermiques, humidité,...) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 17

18 Focus sur la thermographie infrarouge 12 bâtiments concernés école salle de sport autres (piscine, conservatoire) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 18

19 Focus sur la thermographie infrarouge Problèmes récurrents : Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 19

20 Focus sur l enregistrement de température L intérêt est triple - vérifier la consigne de chauffe (~ 19 C, chaque degré au-delà engendre 7 % de surconsommations) - vérifier le bon fonctionnement des abaissements de température (- 3 C la nuit, les week-ends, les jours de fermeture ou les vacances). Exemple : un chauffage baissé de 3 C pendant 6 heures permet de réaliser 20 % d économie d énergie. Ce chiffre grimpe à 26 % pour un réduit de 8 heures. - qualifier le renouvellement d air en mesurant l humidité relative (idéalement, un air confortable a une humidité relative comprise entre 20 et 60 %) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 20

21 Focus sur l enregistrement de températures Consigne de chauffe ( 21 C) Le redémarrage du chauffage pourrait être anticipé (notamment le lundi) La coupure du chauffage pourrait être avancée à 17h grâce à l inertie Il convient de revoir la programmation du samedi (absence de réduit) Température en C 22,0 20,0 18,0 16,0 14,0 12,0 10,0 1 7 Lundi 17 / 11 0 h 1 8 Mardi 18 / 11 0 h Période d occupation 1 9 Mercredi 19 / 11 0 h 2 0 Jeudi 20 / 11 0 h un peu trop haute Enregistrements de la température Ecole primaire 2 1 Vendredi 21 / 11 0 h 2 2 Samedi 22 / 11 0 h Consigne de chauffe estimée 2 3 Dimanche 23 / 11 0 h Consigne conseillée Humidité relative en % Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 21

22 Focus sur l enregistrement de températures Température en C 22,0 Enregistrements de la température Ecole primaire Humidité relative en % ,0 18, ,0 14, , ,0 1 7 Lundi 17 / 11 0 h 1 8 Mardi 18 / 11 0 h 1 9 Mercredi 19 / 11 0 h 2 0 Jeudi 20 / 11 0 h 2 1 Vendredi 21 / 11 0 h 2 2 Samedi 22 / 11 0 h 2 3 Dimanche 23 / 11 0 h 50 Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 22

23 Focus sur l enregistrement de températures 13 bâtiments ont été concernés Toutes les CDC ont eu au moins un bâtiment étudié Problèmes récurrents : - Consigne de chauffe trop élevée, - Programmation des mercredis à revoir avec les nouveaux rythmes scolaires, - Coupure trop tardive le soir, - Absence d abaissement le soir, le week-end ou pendant les vacances Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 23

24 Focus sur l affichage DISPLAY L affichage Display Outil de sensibilisation du grand public aux consommations d énergie des bâtiments utilisés. Objectifs : sensibiliser et susciter la curiosité des utilisateurs, réduire les coûts et les consommations d énergie, Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 24

25 La sensibilisation des usagers L affichage Display Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 25

26 Focus sur l affichage DISPLAY Les 6 intercoms de 2012 et 2013 ont eu une campagne d affichage DISPLAY de leurs bâtiments Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 26

27 Résultats obtenus Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 27

28 Résultats sur les CDC audités en Préconisations CDC Cambremer CDC Copadoz CDC Lisieux CDC Vallée d'auge Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 28

29 Résultats sur les CDC audités en 2012 Exemple sur la CDC Cambremer typologie des préconisations 17% chauffage 25% 17% 11% 30% enveloppe éclairage sensiblisation des usagers autres (contrat de maintenance, sanitaires, adaptation tarifaire, etc.) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 29

30 Résultats sur les CDC audités en actions de réalisées dont 81 travaux (26%) chauffage enveloppe éclairage sensiblisation des usagers autres (contrat de maintenance, sanitaires, adaptation tarifaire, etc.) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 30

31 Résultats sur les CDC audités en 2012 Consommations : kwh Consommations 2013 : kwh Soit une évolution de + 2,2 % (or + 5,5 % était attendu / au climat) Donc une baisse nette des consommations de - 3,3 % DJU 2 points importants : - 25 % des bâtiments utilisent le fioul, énergie stockable - Utilisation des bâtiments accrue Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 31

32 Outils à disposition Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 32

33 Affiches de sensiblisation des scolaires Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 33

34 La sensibilisation est primordiale 33 bâtiments sont susceptibles d accueillir des enfants (25 écoles, 6 gymnases,1 centre de loisirs, 1 bibliothèque) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 34

35 Outil de mesure Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 35

36 Sensibilisation des services techniques Possibilité de mettre à disposition des services techniques volontaires, un appareil de mesure de température et d humidité sur une longue durée Le logiciel est simple d utilisation, 3 boutons : - Configuration de la sonde, - Récupérer des données, - Exploitation des résultats Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 36

37 Certificats d Economie d Energie (CEE) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 37

38 Certificats d Economie d Energie (CEE) Obligation triennale de réalisation d économies d énergie (CEE) imposé par les pouvoirs publics aux fournisseurs d énergie sur leurs patrimoines propres ou bien sur celui des «éligibles». CEE = bien immatériel ayant pour unité le kwh cumac (abréviation de «cumulés» et «actualisés» car les kwh économisés sont ramenés à la durée de vie des produits et actualisés au marché) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 38

39 Certificats d Economie d Energie (CEE) Nombre de CEE délivrés = fonction des fiches standardisées et des conditions du projet Exemples d opérations standardisées : Isolation des combles ou de toitures Isolation des murs (par l intérieur ou l extérieur) Installation d un programmateur d intermittence Calorifugeage de conduites de chauffage Mise en place d une chaudière de type condensation Installation de robinets thermostatiques Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 39

40 Certificats d Economie d Energie (CEE) Plateforme de valorisation des CEE pour tout projet d économie d énergie A RENSEIGNER AVANT TRAVAUX Mise en concurrence automatique, démarches accélérées, Simulation immédiate du montant de la prime Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 40

41 Certificats d Economie d Energie (CEE) 1 dépôt fait par la CDC Livarot pour l aménagement d un télé-centre récupérés pour kwh cumac Depuis l ouverture de la plateforme (1 er janvier 2014) : 25 projets renseignés, obtenus pour kwh cumac (soit un rachat moyen de 2,7 / MWh cumac) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 41

42 Aide du SDEC ENERGIE (partie «Etudes») Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 42

43 Les aides à l investissement du Conseil Général Pour toute étude faite par un Bureau d Etudes spécialisé et ayant comme objectif des économies d énergie : - 50 % du montant restant à la charge de la collectivité sont pris en charge (plafond de 5 000, cumulable avec les aides de l ADEME jusqu à 80 %) 1 sollicitation faite par la CDC Lisieux pour une étude thermique du Parc des Expositions (390 ) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 43

44 Aide du Conseil Général Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 44

45 Les aides à l investissement du Conseil Général Pour des travaux d investissement de plus de , le Conseil Général attribue des aides financières éco-conditionnées. Plusieurs critères à respecter : - énergie (obligatoire), - paysage et biodiversité, - eau, - insertion sociale, - matériaux, - déchets, - acceptabilité sociale, - modularité, - urbanisme et déplacement Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 45

46 Aide de l ADEME Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 46

47 Les aides de l ADEME Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 47

48 Perspectives Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 48

49 Perspectives 2 pistes de réflexion en cours pour poursuivre le partenariat SDEC ENERGIE Pays d Auge Expansion : - Poursuite du partenariat actuelle en cours, - Nouveau partenariat dans le cadre des projets de Pays d Auge Expansion pour la candidature LEADER (en lien avec la filière bois énergie ou les Plan Climat Energie Territoire) Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 49

50 Merci de votre attention Restitution du partenariat Pays d Auge Expansion SDEC ENERGIE AVRIL 2015 PAGE 50

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

Bilan eau et énergie 2012 Gouesnou 19 décembre 2013

Bilan eau et énergie 2012 Gouesnou 19 décembre 2013 Bilan eau et énergie 2012 Gouesnou 19 décembre 2013 Le partenariat Gouesnou/ ENER GENCE Ener gence: Agence de la maitrisede l Energieet du climat du pays de Brest. Association créée en 1998 avec le soutien

Plus en détail

PARTENARIAT. «Pays d Auge Expansion - SDEC Energie» CCI du Pays d Auge - LISIEUX. Avec le concours financier de : 9 janvier 2012

PARTENARIAT. «Pays d Auge Expansion - SDEC Energie» CCI du Pays d Auge - LISIEUX. Avec le concours financier de : 9 janvier 2012 PARTENARIAT «- SDEC Energie» 9 janvier 2012 CCI du Pays d Auge - LISIEUX Avec le concours financier de : Page 1 9 janvier 2012 Commission énergie du Syndicat intercommunal d énergies du Calvados 27/09/2010

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles De multiples possibilités Lamballe Communauté National Liées à votre situation Des aides différentes en fonction de votre situation : Statut

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Comment utiliser le dispositif pour une collectivité? 25 septembre 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Sommaire Dispositif des Certificats d économies d énergie

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Commune de Ménétrol Marché Public de Fournitures et Services Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Cahier des Charges Tranche ferme : Mission

Plus en détail

Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières

Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières Eco-gestes Rénovation énergétique Aides financières Chantepie Mardi 2 Juin 2015 Jérôme GAUTIER Conseiller Espace Info Energie à l ALEC du Pays de Rennes Le réseau des L Espaces Info Energie Espace INFO

Plus en détail

Présentation du service

Présentation du service Présentation du service Conseil en Energie Partagé (CEP) en Pays Vallée de la Sarthe Mutualiser un technicien spécialisé en énergie pour proposer un conseil personnalisé et ainsi faire des choix pertinents

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Retours d expériences sur des opérations exemplaires en logements

Plus en détail

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Matinale de l Energie La rénovation énergétique des bâtiments existants 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Introduction Le contexte économique et écologique o Hausse inexorable des prix

Plus en détail

Synthèsè bilan ènèrgètiquè La Chapèllè Saint-Luc - 2014

Synthèsè bilan ènèrgètiquè La Chapèllè Saint-Luc - 2014 Synthèsè bilan ènèrgètiquè La Chapèllè Saint-Luc - 2014 Octobre 2014 Bilan dès fluidès En 2012, la facture totale des fluides est de 1,25 millions d euros. En 2013, elle s élève à 1,3 M alors même qu elle

Plus en détail

Suivi énergétique de patrimoine

Suivi énergétique de patrimoine Groupe de travail Energie / Climat Suivi énergétique de patrimoine 2 juillet 2009 Plan 1. Accueil / introduction 2. Tour de table : attentes des participants 3. Partage d expérience : méthodologie, pratiques

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Performances énergétiques

Performances énergétiques Performances énergétiques les nouvelles exigences de la réhabilitation Le bâti ancien Florence MAIRE Les Rencontres de la rénovation performante Longlaville 12 juillet 2012 Conseil gratuit et indépendant

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS «REFERENT ENERGIE» Tour de table METHODOLOGIE ET OBJECTIFS Méthodologie OBSERVER COMPRENDRE REDUIRE Objectifs Acquérir une culture des économies d énergie et savoir la partager. Disposer de toutes les

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement type : Logement T3 Année de construction : 2011 Surface habitable : 60 m 2 Adresse : T3 no M02 Résidence HELCIA ILOT 2 - Bâtiment M / 11100 NARBONNE Propriétaire Nom : SA DOMICIL Adresse : 2595

Plus en détail

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature :

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature : DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Aujourd hui, face aux problèmes climatiques et environnementaux, les réglementations, notamment suite au Grenelle de l environnement, se multiplient. Elles

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a) bureaux, services administratifs, enseignement Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : pas de référence Construction :

Plus en détail

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE ETUDE MULTICRITERES POUR LA REHABILITATION ENERGETIQUE DE BATIMENTS ANCIENS Réalisé à l INSA de Strasbourg par Alice BEAUPEUX TUTEUR : Bernard FLAMENT SEPTEMBRE

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL 12 Lot le Vignaud 1 30980 LANGLADE Tel/Fax : 04 66 01 18 19 Mobile : 06 84 66 90 70 Email : g-diatic@orange.fr D P E DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et

Plus en détail

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles

Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Contrôle périodique des installations de climatisation et de pompes à chaleur réversibles Mardi 11 février 2014 Soizic BERNARD : Chef de service Performance HSE Simon LANDREAU : Ingénieur thermicien Principe

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 Synthèse de l atelier POINTS DE BLOCAGE : - Une méconnaissance du dispositif et des possibilités de valorisation - Chargés d opération / Entreprises

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre

Plus en détail

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique ! " "# #$ Présentation du Groupe Logement Français Bilan énergétique Politique construction neuve Politique patrimoine existant Exemple de réhabilitation énergétique *+(,,-./+.*%/,&+,( 80 572 logements

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

Dispositif CEP : Profil énergétique de la commune de La Monnerie-Le-Montel Etablissement d un plan d action

Dispositif CEP : Profil énergétique de la commune de La Monnerie-Le-Montel Etablissement d un plan d action Dispositif CEP : Profil énergétique de la commune de La Monnerie-Le-Montel Etablissement d un plan d action Mercredi 30 septembre 2015 Julien LIENHART, Aduhme Les engagements de l Aduhme 1. Former, conseiller

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre AGENCE de DIJON Parc Technologique 1, rue Louis de Broglie 21000 - DIJON Tél : 03.80.78.70.50 Fax : 03.80.74.26.63 Nature de l ERP : Services administratifs Année de construction : 1963 Adresse : 1.02

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : BALADE THERMOGRAPHIQUE Samedi 23 février 2013 Conservatoire de Massy 8h30 Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du

Plus en détail

Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie

Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie Patrimoine & Performance : utopie ou réalité? David de Carlos, responsable du pôle fluides et énergie Enjeux de la rénovation énergétique Pourquoi une rénovation thermique? Rénovation thermique = opportunité

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006, Arrêté du 27 janvier 2012 modifiant l arrêté

Plus en détail

L'énergie dans le bâtiment

L'énergie dans le bâtiment L'énergie dans le bâtiment Lycée agricole Aurillac Mardi 3 avril 2012 Réhabilitation énergétique Contexte énergétique en Auvergne : Consommation d énergie finale par secteur Émissions de CO2 par secteur

Plus en détail

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité Forum aux éco-énergies et éco-constructions 31 mars 2012 à Salles - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité CREAQ Julien COZIC Conseiller Info Energie 1 La

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

Connaître la qualité de l air intérieur

Connaître la qualité de l air intérieur Connaître la qualité de l air intérieur L Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur Comment savoir si l air que nous respirons chez nous, au travail, à l école, dans les salles de sport, etc. est de

Plus en détail

Etat lieux et accompagnement

Etat lieux et accompagnement HERAULT ENERGIES Etat lieux et accompagnement >> Rénovation performante des écoles en climat Méditerranéen Hérault Energies en 2015 97% de communes de l Hérault adhérentes 718 778 habitants 3 EPCI adhérents

Plus en détail

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE RECOMMANDATIONS BUDGET ASSISTANCE V2.0β Mars 2014 La rénovation énergétique Sur les 31 millions de logements, 60 % sont des passoires thermiques (construits avant 1974,

Plus en détail

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Réhabilitation en copropriétés Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Conseils gratuits et indépendants Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables

Plus en détail

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Sylvie FEUGA LQE sylvie.feuga@lqe.fr Tél : 03 83 31 09 88 1 [ Priorités en rénovation ] Déperditions énergétiques moyennes d une maison individuelle

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Marché Public de maîtrise d oeuvre Consultation n 2015 MO 01 Objet du marché : REHABILITATION ET EXTENSION DU GYMNASE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Procédure adaptée en application

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

En route vers la rénovation énergétique globale

En route vers la rénovation énergétique globale En route vers la rénovation énergétique globale SOMMAIRE 1. L enjeu de la rénovation 2. Les clés de la réussite 3. Le temps de retour sur investissement 4. Le plan de financement 1. L ENJEU DE LA RÉNOVATION

Plus en détail

RENOVER SANS SE RUINER

RENOVER SANS SE RUINER Réglementation thermique 2012 RENOVER SANS SE RUINER Alban RAFFRAY, Directeur Département Energie SDEC Energie Jérémy BREDIN, Ingénieur Energie SDEC Energie Page 1 2 février 2011 RT 2012 Accompagnement

Plus en détail

Avis d appel à partenariat

Avis d appel à partenariat Avis d appel à partenariat Pour la valorisation financière des opérations réalisées par la Région Picardie et éligibles aux Certificats d Economies d Energie Date limite de réception des candidatures :

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

Estimation des émissions :

Estimation des émissions : Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : 13815DPE loc (#ADEME 1377L1000313J) Valable jusqu au : 06/08/2023 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2011 Surface habitable

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Offrez à votre habitation l expérience Siemens pour plus de confort et d économies

Offrez à votre habitation l expérience Siemens pour plus de confort et d économies Efficacité énergétique Offrez à votre habitation l expérience Siemens pour plus de confort et d économies La gamme de régulateurs Sigmagyr RVP, votre alliée pour plus d économies d énergie. www.siemens.fr/cps

Plus en détail

Etat lieux et accompagnement

Etat lieux et accompagnement HERAULT ENERGIES Etat lieux et accompagnement >> Rénovation performante des écoles en climat Méditerranéen Hérault Energies en 2015 97% de communes de l Hérault adhérentes 718 778 habitants 3 EPCI adhérents

Plus en détail

Conférence technique. 25 juin 2015 Maison de l Habitat

Conférence technique. 25 juin 2015 Maison de l Habitat Conférence technique Comment une collectivité peut elle financer ses travaux avec les CEE? Les différentes solutions et retours d expériences Synthèse des acteurs et du fonctionnement du dispositif Font

Plus en détail

5 kg A B C D E. 6-10 kg. 11-20 kg C. 21-35 kg. 36-55 kg E. 56-80 kg F. Mur en blocs de béton creux sur extérieur / isolé /de 20 cm d'épaisseur

5 kg A B C D E. 6-10 kg. 11-20 kg C. 21-35 kg. 36-55 kg E. 56-80 kg F. Mur en blocs de béton creux sur extérieur / isolé /de 20 cm d'épaisseur Bureau de contrôle & diagnostic immobilier Audit & analyse environnement Expertise DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE logement (6.1) Directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date

Plus en détail

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Sommaire Contexte t - Introduction ti Etat des lieux Exemple

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Valable jusqu au : 27/01/2026 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Non renseignée Surface habitable : 49 m 2 Adresse : 58 CHEMIN DE GIBBES Propriétaire : Nom : DIR REG FIP PACA ET BOUCHES

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

La performance thermique des écoles dans le Luberon

La performance thermique des écoles dans le Luberon La performance thermique des écoles dans le Luberon Retour d expérience du Programme SEDEL (Services Energétiques Durables en Luberon) Matthieu Simonneau Nicolas Trembloy Conseillers en Energie Partagés

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

LE PROGRAMME PRINTEMPS. Avril Juin 2014. Expositions. Ateliers thématiques. Manifestations

LE PROGRAMME PRINTEMPS. Avril Juin 2014. Expositions. Ateliers thématiques. Manifestations LE PROGRAMME Avril Juin 2014 Expositions Ateliers thématiques Manifestations PRINTEMPS Manifestations Retrouvez le stand de la Maison de l Habitat et du Développement Durable du Grand Nancy et ses partenaires

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : M121426 Réf. Ademe : Valable jusqu au : 14/07/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : 1960 Surface habitable : 120 m² environ Adresse

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

Ossature bois et justification de la thermique d été. Sylvain Boulet - FCBA

Ossature bois et justification de la thermique d été. Sylvain Boulet - FCBA Ossature bois et justification de la thermique d été Sylvain Boulet - FCBA Sommaire Contexte - Introduction Etat des lieux Exemple de solutions pour l amélioration du confort d été dans les maisons à ossature

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009 ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA FORMATION LIÉS À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE 25 Novembre 2009 Le contexte de la démarche Le bâtiment, un secteur concerné de façon

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 08h. 12h. 13h. 17h. 18h. 22h. lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche École École École École École Clubs Manifestation École École Clubs École

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011 Bilan Emissions Gaz à Effet Serre 2011 Synthèse actions envisagées visant à réduire les gaz à effet serre la DIRECCTE du Centre 1/5 Cadre général Conformément à la loi Grenelle II, les services l Etat

Plus en détail

Réduire la précarité énergétique dans les logements anciens Action auprès des ménages 15 juin 2011 - Nantes

Réduire la précarité énergétique dans les logements anciens Action auprès des ménages 15 juin 2011 - Nantes Réduire la précarité énergétique dans les logements anciens Action auprès des ménages 15 juin 2011 - Nantes 15/06/2011 Lutte contre l habitat indigne en Pays de Loire- Nantes 11 Notre action PACT de réduction

Plus en détail

Manuel d'utilisation. Pompe à chaleur Daikin Altherma hybrid EHYHBH05AA EHYHBH08AA EHYHBX08AA

Manuel d'utilisation. Pompe à chaleur Daikin Altherma hybrid EHYHBH05AA EHYHBH08AA EHYHBX08AA EHYHBH05AA EHYHBH08AA EHYHBX08AA Français Table des matières Table des matières 1 À propos du présent document 2 2 À propos du système 3 2.1 Composants dans une configuration type du système... 3 3 Fonctionnement

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Coiffeurs CMA33-Droits réservés Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts

Plus en détail

Conseiller Info-Énergie. Rendez-vous avec votre. un service public de proximité neutre et gratuit

Conseiller Info-Énergie. Rendez-vous avec votre. un service public de proximité neutre et gratuit Isolation - Équipements Énergies renouvelables Chauffage - Eau chaude Construction - Rénovation Aides financières Rendez-vous avec votre Conseiller Info-Énergie un service public de proximité neutre et

Plus en détail

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble de l ARS Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble Christophe DUMONT-GIRARD 22 octobre 2015 Pôle Travaux et services techniques Service énergies sécurité technique développement

Plus en détail

La rénovation thermique de votre logement

La rénovation thermique de votre logement La rénovation thermique de votre logement PIG Douarnenez Mars 2012 L Espace Info Énergie de Cornouaille Des conseils neutres, objectifs et gratuits sur la maîtrise de l énergie dans l habitat et les énergies

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises CROUS DE LILLE Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

Manuel de Formation. Le mode SRA. Chaffoteaux. Système de Régulation Automatique. Parution : 16/07/07

Manuel de Formation. Le mode SRA. Chaffoteaux. Système de Régulation Automatique. Parution : 16/07/07 Manuel de Formation Le mode SRA Système de Régulation Automatique Chaffoteaux Parution : 16/07/07 INDEX 1. GENERALITES SUR LE MODE «SRA»...3 2. ACTIVATION DU MODE «SRA»...3 3. GESTION DE «LA PUISSANCE

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

Rénovation performante : les bases à connaître

Rénovation performante : les bases à connaître Rénovation performante : les bases à connaître Enjeux de la performance des bâtiments Approche globale En pratique Les incitations financières Choisir un professionnel Grand Paris Seine Ouest Energie 2,

Plus en détail

D.P.E. Diagnostic de performances énergétiques. Rapport de 3 feuilles 6 faces, avec celle de garde. Page 1 sur 6

D.P.E. Diagnostic de performances énergétiques. Rapport de 3 feuilles 6 faces, avec celle de garde. Page 1 sur 6 PERFORMANCES 24 28 Avenue Thiers 24200 SARLAT LA CANEDA Tél. : 05 53 28 53 22 - Fax : 05 53 28 59 33 N SIREN : 503371643 Compagnie d assurance : DE CLARENS n 3639350704 Diagnostic de performances énergétiques

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) N : 1725791/E301 Valable jusqu au : 19/01/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : à partir de 2000 surface habitable : 45,5

Plus en détail

Audit énergétique global

Audit énergétique global Varzy - 2012 Audit énergétique global Suivi énergétique PREAMBULE La maîtrise de l énergie est une priorité nationale. Différentes lois (Plan national de lutte contre le changement climatique, Solidarité

Plus en détail

Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France

Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France Amiens, le 15 novembre 2013 Contacts Presse CONSEIL REGIONAL DE

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES

Plus en détail

Les relevés, mesures, questions, données et informations à obtenir portent sur : - L environnement de l équipement :

Les relevés, mesures, questions, données et informations à obtenir portent sur : - L environnement de l équipement : OBJECTIF DU DIAGNOSTIC Le diagnostic énergétique doit permettre, à partir d une analyse détaillée des données du site, de dresser des propositions chiffrées et argumentées de programmes de sobriété énergétique

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011 Colloque PREBAT2 Rennes 24 juin 2011 1 ARCHIPEL HABITAT : OPH de Rennes Métropole Le patrimoine au 31/12/2010 : - 15375 : logements (11820), hébergement en résidences (3555) - 97% en collectifs - âge moyen

Plus en détail

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME Conseils - Formation Etudes - Expertises Assistance à Maitrise d ouvrage Dossier : LB OR- 45000 N. Référence : OR.201114 Votre Interlocuteur : R.DJERIDI (06 52 98 56 93) Le Cannet, le 25/06/2015 PRESENTATION

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail