«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini,"

Transcription

1 1 Niveau : Terminale S Spé Maths Titre Cours : Etude de et (Partie II) PGCD-PPCM Année : (Etienne BEZOUT ) «Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini, et deux moins un égal zéro..» (Mignon McLaughlin : Journaliste Américain) I. PGCD et PPCM de deux entiers relatifs 1. Définition Définition : On note a et b Le PGCD( a, b ) est le plus grand diviseur commun de a et b Le PPCM( a, b ) est le plus petit multiple commun de a et b Exemples : Déterminer PGCD (21,35) et PPCM (21, 35) Définition : Nombres étrangers ou premiers entre eux a et b sont premiers entre eux PGCD( a, b) 1. Le seul diviseur commun positif est 1. Exemples : Montrer que 22 et 65 sont premiers entre eux.

2 2 Exercice : On note a, b, u et v des entiers relatifs non nuls tels que au bv 1. Montrer que a et b sont premiers entre eux. 2. Méthodes de calcul du PGCD a. Liste des diviseurs Il suffit de faire la liste des diviseurs des deux nombres et de trouver le plus grand des diviseurs communs. Exemples : PGCD (12,18) b. Algorithme d Euclide On effectue des divisions euclidiennes successives en prenant à chaque fois le diviseur et le reste de la division précédente. a bq r avec 0 r b b r q r avec 0 r r r r q r avec 0 r r r r q r avec 0 r r n2 n1 n n n n 1 Que peut-on dire de la suite des restes r n? n Où trouve ton le PGCD dans cette suite? Exemples : PGCD (1071,1029)

3 3 Théorème : On note a et b PGCD( a, b) PGCD( b, MOD( a, b)) Où MOD( a, b ) est le reste de la division euclidienne de a par b. Montrer que si d a et d b alors d b et d MOD( a, b ) Montrer que si d MOD( a, b ) et d b alors d b et d a Conclure c. Algorithme des soustractions On effectue des soustractions successives. Si b r1 a b r 1 b c r b c r 1 1 et b r r 1 2 Si r 1 r 2 r 1 c r 2 r 1 c r 2 et r 1 r 2 r 3 Si r r r c r r c r n2 n1 n2 n1 n2 n1 et r r r 2 1 Que peut-on dire de la suite des restes r n? n n n n Où trouve ton le PGCD dans cette suite?

4 4 Exemples : PGCD (1071,1029) Théorème : On note a et b PGCD( a, b) PGCD( b, a b) Montrer que si d a et d b alors d b et d a b Montrer que si d a b et d b alors d b et d a Conclure d. Décomposition en facteurs premiers Exemple a et b

5 5 3. Méthodes de calcul du PPCM a. Liste des multiples Exemple : PPCM (6,4) b. Décomposition en facteurs premiers Exemple : PPCM(2 3,2 3 5 ) c. Formule reliant le PGCD et le PPCM Théorème : a et b sont deux entiers relatifs non nuls PGCD( a, b) PPCM( a, b) ab Voir plus tard avec les nombres premiers et la démonstration des entiers en produits de nombres premiers. Exemple : PPCM (21,35)

6 6 II. Théorèmes importants en arithmétique 1. Théorème de BEZOUT Théorème de BEZOUT Pour tout couple ( ab, ) 2 2, il existe un couple ( uv, ) tel que au bv PGCD( a, b) On note p PGCD( a, b) On note D au bv, u et v D est une partie de élément que l on nomme d. non vide car a D donc elle admet un plus petit p a et p b p p p Montrons maintenant que p D On sait que dans l algorithme d Euclide il existe k tel que r k p Montrons par récurrence que tous les r k ( k et r 0 ) sont dans D. k On note P : «r k k D» Initialisation : o Montrons que r 1 D o Montrons que r 2 D Hérédité : On suppose que pour une valeur de k, P vraie et k Pk est vraie. 1 Montrons qu alors Pk est vraie aussi. 1

7 7 Conclusion : Tous les restes sont donc dans D donc p D et p Conclusion : p p p 2. Propriété de BEZOUT Propriété de BEZOUT a et b sont premiers entre eux ( uv, ) tel que au bv 1

8 8 3. Théorème de GAUSS Théorème de GAUSS a, b et c sont des entiers relatifs non nuls a bc et PGCD( a, b) 1 a c III. Applications (voir fiches d exercices) 1. Carte Vitale 2. Carte Bleue 3. Code ISBN 4. Etc GAUSS BEZOUT

1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où. q 1 et q est la partie entière de a/b et r a bq : fin de l analyse.

1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où. q 1 et q est la partie entière de a/b et r a bq : fin de l analyse. DÉMONSTRATIONS D ARITHMÉTIQUE D1 (Théorème de la division euclidienne) Données a, b entiers, b 0 (donc b 1. 1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où q a b q 1 et q est la partie

Plus en détail

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne Exo7 Arithmétique Vidéo partie 1. Division euclidienne et pgcd Vidéo partie 2. Théorème de Bézout Vidéo partie 3. Nombres premiers Vidéo partie 4. Congruences Exercices Arithmétique dans Z Préambule Une

Plus en détail

Nombres ayant même reste dans la division euclidienne par un entier non nul notion de congruence - Compatibilité avec les opérations usuelles.

Nombres ayant même reste dans la division euclidienne par un entier non nul notion de congruence - Compatibilité avec les opérations usuelles. ARITHMETIQUE Partie des mathématiques étudiant les propriétés élémentaires des nombres entiers. Introduction : Le développement de l informatique et plus généralement de ce qu on appelle «le numérique»,

Plus en détail

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS.

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître différents procédés pour établir une divisibilité : utilisation de la définition, utilisation d identités remarquables, disjonction des cas,

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths Divisibilité et congruences

Synthèse de cours PanaMaths Divisibilité et congruences Synthèse de cours PanaMaths Divisibilité et congruences Rappelons que, sans plus de précision, «nombre entier» désigne un élément de. Division euclidienne Diviseurs Soit a et b deux nombres entiers. On

Plus en détail

Cours élémentaire d arithmétique. Valentin Vinoles

Cours élémentaire d arithmétique. Valentin Vinoles Cours élémentaire d arithmétique Valentin Vinoles décembre 2009 Introduction «Wir müssen wissen. Wir werden wissen.» (Nous devons savoir. Nous saurons.) David Hilbert Voici un document présentant les principales

Plus en détail

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ F.HUMBERT Table des matières Chapitre A - Congruences 2 Chapitre B - PGCD 5 Chapitre C - Nombres premiers 11 Chapitre D - Matrices et évolution de processus 14 Chapitre E - Matrices

Plus en détail

L essentiel du cours

L essentiel du cours Terminale S et concours L essentiel du cours mathématiques Arithmétique - matrices Jean-Marc FITOUSSI Progress Editions Table des matières Arithmétique 01 LA DIVISIBILITÉ page 6 02 LA DIVISION EUCLIDIENNE

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

PGCD ET PPCM. Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs.

PGCD ET PPCM. Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs. PGCD ET PPCM I. Plus grand commun diviseur Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs. 1. Diviseurs communs à

Plus en détail

PGCD et PPCM Thms de BEZOUT, GAUSS et FERMAT

PGCD et PPCM Thms de BEZOUT, GAUSS et FERMAT PGCD et PPCM Thms de BEZOUT, GAUSS et FERMAT I PGCD Définition 1 Soient a et b deux entiers non nuls. Le plus grand commun diviseur de a est b, noté (a, b) ou a b, est l entier positif d qui satisfait

Plus en détail

Exo7. Devoir à la maison et sujet de partiel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud. Exercice 1 Soit d non rationel.

Exo7. Devoir à la maison et sujet de partiel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud. Exercice 1 Soit d non rationel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud Exo7 Devoir à la maison et sujet de partiel Exercice 1 Soit d non rationel. Dans l anneau on definit la conjugaison" z : Z[ d] = {n + m d n,m Z} si z

Plus en détail

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence Sommaire 1. Arithmétique 2 1.1. Division euclidienne......................... 2 1.2. Congruences.............................

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES OFM FRANÇAISES MATHÉMATIQUES ENVOI NO. 3 CORRIGÉ 1 Exercices du groupe B Exercice 1. Soit n 1 un entier tel que le quotient de 2 n par n est une puissance

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

Sous-groupes additifs de Z. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c.

Sous-groupes additifs de Z. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c. Sous-groupes additifs de Z. Égalité de Bézout. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c. Il s agit de l exposé de CAPES numéro 12 (2006). Les prérequis principaux sont les suivants : Le fait

Plus en détail

PGCD - PPCM Théorèmes de Bézout et de Gauss

PGCD - PPCM Théorèmes de Bézout et de Gauss DERNIÈRE IMPRESSION LE 15 juillet 2016 à 11:11 PGCD - PPCM Théorèmes de Bézout et de Gauss Table des matières 1 Plus grand commun diviseur 2 1.1 Définition................................. 2 1.2 Nombres

Plus en détail

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de :

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de : ARITHMETIQUE Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Introduction aux différents ensembles de nombres L'ensemble de tous les nombres se nomme l'ensemble des réels. On le note IR (de real en allemand) On

Plus en détail

PGCD et PPCM 1 PGCD Définitions Propriétés ROC Algorithme d Euclide Méthode Algorithme...

PGCD et PPCM 1 PGCD Définitions Propriétés ROC Algorithme d Euclide Méthode Algorithme... PGCD et PPCM Table des matières 1 PGCD 2 1.1 Définitions.................................................... 2 1.2 Propriétés ROC................................................ 2 1.3 Algorithme d Euclide..............................................

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Contrôle de mathématiques Correction du Lundi 18 octobre 2010 Exercice 1 Diviseurs (5 points) 1) Trouver dans N tous les diviseurs de 810. D 810 = {1; 2; 3; 5; 6; 9; 10; 15; 18; 27; 30; 45; 54; 81; 90;

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

PGCD ET PPCM. Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs.

PGCD ET PPCM. Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs. PGCD ET PPCM I. Plus grand commun diviseur Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs. 1. Diviseurs communs à

Plus en détail

Document créé le 29 octobre 2015 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre

Document créé le 29 octobre 2015 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre Document créé le 29 octobre 2015 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre Chapitre 10 Arithmétique dans Z Sommaire 10.1 Divisibilité et division euclidienne........................

Plus en détail

a) Expliquer par une phrase comment on reconnait qu un nombre est divisible par 3 / 1 Donner un exemple et montrer qu il est divisible par 3

a) Expliquer par une phrase comment on reconnait qu un nombre est divisible par 3 / 1 Donner un exemple et montrer qu il est divisible par 3 Nom :.. CALCULATRICE AUTORISEE Sujet : ARITHMETIQUE DS MATHS n 2 Classe : 3 e C Octobre 2015 1h Exercice 1 DEVOIR SEUL : / 19 RED/ORTH / 1 NOTE FINALE du DS : / 20 (La rédaction est comptée à l intérieur

Plus en détail

Sylvain ETIENNE 2003\2004 PLC1 Exposé 11

Sylvain ETIENNE 2003\2004 PLC1 Exposé 11 Sylvain ETIENNE 00\004 etiennesy@wanadoofr PGCD ET PPCM DE DEUX ENTIERS NATURELS NOMBRES PREMIERS ENTRE EUX APPLICATIONS L EXPOSE POURRA ETRE ILLUSTRE PAR UN OU DES EXEMPLES FAISANT APPEL A L UTILISATION

Plus en détail

La division euclidienne et ses conséquences

La division euclidienne et ses conséquences Chapitre 1 La division euclidienne et ses conséquences 1.1 La division euclidienne Division euclidienne pour les entiers positifs Théorème 1.1.1. Pour a N, b N, il existe un unique couple d entiers (q,

Plus en détail

PGCD ET NOMBRES PREMIERS

PGCD ET NOMBRES PREMIERS PGCD ET NOMBRES PREMIERS Cours Terminale S 1. Plus grand commun diviseur de deux entiers Tous les diviseurs de 36 sont : 1, 2, 3, 4, 6, 9, 12, 18, 36 Tous les diviseurs de 48 sont : 1, 2, 3, 4, 6, 8, 12,

Plus en détail

Développement décimal d un réel

Développement décimal d un réel 4 Développement décimal d un réel On rappelle que le corps R des nombres réels est archimédien, ce qui permet d y définir la fonction partie entière. En utilisant cette partie entière on verra dans ce

Plus en détail

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Arithmétique Algorithmique http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Partie III Algorithmes classiques 1 Coût de la multiplication et de la division 2 Exponentiation rapide 3 Algorithme d Euclide

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail

PGCD - PPCM. Exemple 2 On a vu dans le chapitre précédent pgcd(2, 3) = 1 et pgcd(10, 25) = 5.

PGCD - PPCM. Exemple 2 On a vu dans le chapitre précédent pgcd(2, 3) = 1 et pgcd(10, 25) = 5. PGCD - PPCM 1 Plus grand diviseur commun de deux entiers 1.1 Définition - Exemples Définition 1 Soient a et b deux éléments de Z. az+bz est un sous-groupe de Z donc il existe δ N tel que az + bz = δz.

Plus en détail

Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences. E. Dostal

Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences. E. Dostal Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences E. Dostal juillet 2015 Table des matières 1 Divisibilité, division euclidienne et congruences 2 1.1 Introduction............................................

Plus en détail

Exo7. Arithmétique dans Z. 1 Divisibilité, division euclidienne

Exo7. Arithmétique dans Z. 1 Divisibilité, division euclidienne Exo7 Arithmétique dans Z 1 Divisibilité, division euclidienne Exercice 1 Sachant que l on a 96842 = 256 375+842, déterminer, sans faire la division, le reste de la division du nombre 96842 par chacun des

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

PGCD - PPCM. 1 Plus grand diviseur commun de deux entiers. 1.1 Dé nition - Exemples

PGCD - PPCM. 1 Plus grand diviseur commun de deux entiers. 1.1 Dé nition - Exemples 1 PGCD - PPCM 1 Plus grand diviseur commun de deux entiers 1.1 Dé nition - Exemples Dé nition 1 Soient a et b deux élément de Z. az + bz est un sous-groupe de Z donc il existe 2 N tel que az + bz = Z.

Plus en détail

Module M33 : Arithmétique et Compléments d Algèbre

Module M33 : Arithmétique et Compléments d Algèbre L2 Maths-Info Université Evry Val d Essonne Module M33 : Arithmétique et Compléments d Algèbre 2016-2017 TD d Arithmétique 1 Divisibilité Exercice 1. Faire la liste de tous les diviseurs positifs de 12.

Plus en détail

ARITHMETIQUE. I/ Divisibilité dans Z :

ARITHMETIQUE. I/ Divisibilité dans Z : ARITHMETIQUE I/ Divisibilité dans Z : Définition : Soit a et b deux entiers relatifs. On dit que a est un multiple de b s il existe un entier relatif k tel que a=k.b Si de plus b 0, alors on dit aussi

Plus en détail

2 PGCD, PPCM, petit théorème de Fermat

2 PGCD, PPCM, petit théorème de Fermat Université de Paris-Sud, année 2012/2013 Filière Math/Info-L2 Maths 209 Feuille d exercices de soutien 1 Congruences et arithmétique sur Z Exercice 1. a) Soit n un nombre entier. Combien de valeurs peut

Plus en détail

Étude de N et Z ( Spécialité Maths) Terminale S

Étude de N et Z ( Spécialité Maths) Terminale S Étude de N et Z ( Spécialité Maths) Terminale S Dernière mise à jour : Jeudi 22 Novembre 2007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document

Plus en détail

Chapitre 2 - PGCD et PPCM

Chapitre 2 - PGCD et PPCM Chapitre 2 - PGCD et PPCM Dans ce chapitre, lorsque nous parlerons de diviseur, cela signifiera diviseur positif. 1 Plus grand commun diviseur : PGCD 1.1 Définition du plus grand commun diviseur Soit a

Plus en détail

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions Exo7 Polynômes Vidéo partie 1. Définitions Vidéo partie 2. Arithmétique des polynômes Vidéo partie 3. Racine d'un polynôme, factorisation Vidéo partie 4. Fractions rationnelles Exercices Polynômes Exercices

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

( ) 2 = n( n 3 + 2n) +1. ( ) 2 et ( n 3 + 2n) sont premiers entre eux.

( ) 2 = n( n 3 + 2n) +1. ( ) 2 et ( n 3 + 2n) sont premiers entre eux. Exercices : PGCD et nombres entiers premiers entre eux Exercice 1 Si on divise 4294 et 3521 par un même entier positif, on obtient respectivement 10 et 11 comme reste. Quel est cet entier? Exercice 2 Les

Plus en détail

PRÉSENTATION SPÉCIALITÉ TERMINALE S MATHÉMATIQUES. Lycée Lumière Année 2012-2013

PRÉSENTATION SPÉCIALITÉ TERMINALE S MATHÉMATIQUES. Lycée Lumière Année 2012-2013 PRÉSENTATION SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES TERMINALE S Lycée Lumière Année 2012-2013 POURQUOI CHOISIR LA SPÉCIALITÉ MATHS? Les maths de spécialité en Terminale S c est : 2 heures de maths en plus par semaine

Plus en détail

La division euclidienne et ses conséquences

La division euclidienne et ses conséquences Chapitre 1 La division euclidienne et ses conséquences 1.1 La division euclidienne Division euclidienne pour les entiers positifs Théorème 1.1.1. Pour a N, b N, il existe un unique couple d entiers (q,r)

Plus en détail

Contrôle de mathématiques 1. (1010101) b + (11111) b (CF 4D5) h + (12E) h (11010) b (100) b

Contrôle de mathématiques 1. (1010101) b + (11111) b (CF 4D5) h + (12E) h (11010) b (100) b SIO 1 2 heures DA KI BIDADE Contrôle de mathématiques 1 Dans tout le devoir, (... ) b désigne un nombre en base 2, (... ) h désigne un nombre en base 16. Un entier non entouré de parenthèses sera écrit

Plus en détail

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 Ë Õ Ù ãò Ö Øá âñ Ø Õ Ù Ô Ö ãñ Ö Ô Ö Ø µ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 L arithmétique est une branche des mathématiques qui comprend la partie de la théorie des nombres. On l

Plus en détail

Chapitre 1. Divisibilité dans Z

Chapitre 1. Divisibilité dans Z Chapitre 1 Divisibilité dans Z I Divisibilité dans Z Définition 1: Multiple diviseur d un nombre Soit a et b deux entiers relatifs On dit que a est un multiple de b ( ou que b est un diviseur de a ) s

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement de spécialité. Arithmétique

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement de spécialité. Arithmétique Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement de spécialité Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 20 février 2010 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2 1.

Plus en détail

Bibliothèque d exercices L1 Feuille n 6. Arithmétique dans Z

Bibliothèque d exercices L1 Feuille n 6. Arithmétique dans Z Bibliothèque d exercices Énoncés L1 Feuille n 6 Arithmétique dans Z 1 Divisibilité, division euclidienne Exercice 1 Combien 15! admet-il de diviseurs? Exercice 2 Trouver le reste de la division par 13

Plus en détail

Cours de Terminale S - Spécialité /PGCD et nombres premiers entre eux. E. Dostal

Cours de Terminale S - Spécialité /PGCD et nombres premiers entre eux. E. Dostal Cours de Terminale S - Spécialité /PGCD et nombres premiers entre eux E. Dostal juin 2015 Table des matières 3 PGCD et entiers premiers entre eux 2 3.1 PGCD de deux entiers......................................

Plus en détail

Arithmétique modulaire et applications à la cryptographie

Arithmétique modulaire et applications à la cryptographie Arithmétique modulaire et applications à la cryptographie Etant donné un entier n, l arithmétique modulo n consiste à faire des calculs sur les restes dans la division euclidienne des entiers par n. Exemples

Plus en détail

Définition Soient a et b deux entiers non tous nuls. Le plus grand diviseur commun à a et b est le PGCD de a et b. On le note PGCD (a ; b) ou a b.

Définition Soient a et b deux entiers non tous nuls. Le plus grand diviseur commun à a et b est le PGCD de a et b. On le note PGCD (a ; b) ou a b. PGCD de deux entiers naturels Diviseurs communs à deux entiers naturels Soient a et b deux entiers naturels non tous les deux nuls. L ensemble des diviseurs communs à a et b est une partie de Z non vide

Plus en détail

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17.

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17. Test 1 : RATTRAPAGE NOM : Note : Connaitre le sens de «diviseur commun» Déterminer le PGCD de deux nombres Compétences du socle commun Déterminer si deux entiers sont premiers entre eux. Effectuer la division

Plus en détail

Arithmétique. 1 Divisibilité dans Z

Arithmétique. 1 Divisibilité dans Z 1 Divisibilité dans Z 1.1 Généralités Définition 1 : Soit m et n deux entiers relatifs. On dit que n divise m (ou que n est un diviseur de m ou encore que m est un multiple de n) lorsqu il existe un entier

Plus en détail

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES 5 1) Donner l écriture de a) A = 1 b) A = 1001 c) A = 1 ) Ecrire la suite des 10 premiers nombres entiers en base deux. En base quatre ) En base douze, on

Plus en détail

Cours de mathématiques Terminale scientifique (enseignement de spécialité)

Cours de mathématiques Terminale scientifique (enseignement de spécialité) Cours de mathématiques Terminale scientifique (enseignement de spécialité) Chapitre 0 Raisonnements...2 I Le raisonnement par l'absurde...2 II Le raisonnement par récurrence...3 Chapitre 1 Divisibilité

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

( ) Si b divise a, alors pgcd a;b. ( ) est le plus grand commun diviseur de a et b.

( ) Si b divise a, alors pgcd a;b. ( ) est le plus grand commun diviseur de a et b. Chapitre 2 : PGCD - Bézout - Gauss I. PGCD de deux entiers Activité 1 Soit a et b des entiers non nuls. On note D( a;b) l ensemble des diviseurs communs positifs de a et de b. Ainsi D( a;b) = D( a) D(

Plus en détail

Correction de l examen d Algèbre de base, SYM0400, du 11 Mai 2005

Correction de l examen d Algèbre de base, SYM0400, du 11 Mai 2005 Correction de l examen d Algèbre de base, SYM0400, du 11 Mai 2005 Table des matières 1 Exercice 1 2 1.1 Solution de la question 1, i)................... 2 1.2 Solution de la question 1, ii)...................

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LES THÉORÈMES DE DEUX CARRÉS

CHAPITRE 5 : LES THÉORÈMES DE DEUX CARRÉS CHAPITRE 5 : LES THÉORÈMES DE DEUX CARRÉS 1. Les énoncés Il y a trois théorèmes concernant les sommes de carrés d entiers naturels. Théorème 1.1. Un entier naturel n est la somme de deux carrés si et seulement

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

Chapitre III : PGCD, Théorème de Bézout, Théorème de Gauss

Chapitre III : PGCD, Théorème de Bézout, Théorème de Gauss Terminale S (Spécialité) Chapitre III : PGCD, Théorème de Bézout, Théorème de Gauss Année scolaire 2015/2016 I) PGCD de deux entiers naturels : 1) Définition : Soient a et b, deux entiers naturels non

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Pré-requis : Ensemble de nombres Plan du cours 1. Divisibilité dans Z 2. Congruence 3. Plus grand commun diviseur 1. Divisibilité dans Z Dans tout ce qui suit, on se place dans l ensemble

Plus en détail

Arithmétique et cryptographie

Arithmétique et cryptographie SUPINFO Academic Dept. Séances LABS Activités pratiques Version 1.0 Last update: 20/12/2014 Use: Students/Staff Author: Laurent GODEFROY SOMMAIRE 1 PREAMBULE... 4 1.1 OBJECTIFS DE CES SEANCES LABS... 4

Plus en détail

pgcd, ppcm dans Z, théorème de Bézout. Applications

pgcd, ppcm dans Z, théorème de Bézout. Applications 7 pgcd, ppcm dans Z, théorème de Bézout. Applications Le théorème de division euclidienne et les sous-groupes de (Z, +) sont supposés connus. Pour tout entier relatif n, on note : nz = {n q q Z} l ensemble

Plus en détail

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes 2013/2014 Diverses utilisations de python Utilisation en mode interactif Ecriture d un programme python Saisie de données par l utilisateur : input(),

Plus en détail

Terminale S Spécialité Cours : PGCD - Théorème de Bézout. Théorème de Gauss.

Terminale S Spécialité Cours : PGCD - Théorème de Bézout. Théorème de Gauss. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître l identité et le théorème de Bézout. savoir calculer les coefficients de Bézout par «descente» ou par remontée de l algorithme d Euclide.

Plus en détail

Devoir à la maison. à rendre le lundi 21 février 2011

Devoir à la maison. à rendre le lundi 21 février 2011 Université Clermont 1 Année 2010-2011 IUT Info 1A Semestres décalés Arithmétique et Cryptographie Malika More Devoir à la maison à rendre le lundi 21 février 2011 Exercice 1 (3 points). 1. En utilisant

Plus en détail

doit avoir une, et une seule, solution x. L équation (2) est équivalente à

doit avoir une, et une seule, solution x. L équation (2) est équivalente à Travaux dirigés : Cryptanalyse du chiffrement affine SéCrypt Chiffrement affine : définition Le chiffrement par décalage est un cas particulier du chiffrement par substitution dans lequel on utilise une

Plus en détail

COURS DE SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES Terminale S

COURS DE SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES Terminale S COURS DE SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES Terminale S Valère BONNET (postmaster@mathsaulycee.info) 1 er novembre 2006 Lycée PONTUS DE TYARD 13 rue des Gaillardons 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél. : (33) 03 85 46 85

Plus en détail

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 Exercice 1 : (1,5 points) Je suis un nombre de 4 chiffres, multiple de 9 et de 10. Mon chiffre des dizaines est le même que celui des centaines.

Plus en détail

Cours de mathématiques M.P.S.I.

Cours de mathématiques M.P.S.I. Cours de mathématiques M.P.S.I. D'après les cours de M. De Granrut Henriet Quentin Ausseil Lucas Perard Arsène Philipp Maxime Arithmétique dans Z 1. Multiples et diviseurs Soient a,b Z. On dit que a divise

Plus en détail

L e s m a t h é m a t i q u e s a u c o l l è g e Page 1. BREVET BLANC 21 avril 2013. Exercice 1 :

L e s m a t h é m a t i q u e s a u c o l l è g e Page 1. BREVET BLANC 21 avril 2013. Exercice 1 : Exercice 1 : 8 questions indépendantes Les huit questions suivantes sont indépendantes. 1. Écrire la fraction sous forme irréductible en détaillant tous les calculs. 1 ière étape : On cherche le P.G.C.D.

Plus en détail

Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S

Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S1 2011-2012 1) Soit p V, p premier. 2) a) Montrer que pour tout n W, n 13 n est divisible par 546. 1) On considère l équation (E) dans W² : 8x + 5y = 1 a) Donner

Plus en détail

Feuille 5 : Arithmétique

Feuille 5 : Arithmétique Université Claude Bernard Lyon Semestre d automne 206-207 UE Fondamentaux des Mathématiques I Feuille 5 : Arithmétique Exercice Montrer que pour tout n 2 N :. n(n + )(n + 2)(n + 3) est divisible par 24,

Plus en détail

Ex 1 : Montrer que pour tout entier naturel n, 9 divise 10 n 1. En déduire que pour tout entier naturel n, 9 ne divise pas 10 n + 1.

Ex 1 : Montrer que pour tout entier naturel n, 9 divise 10 n 1. En déduire que pour tout entier naturel n, 9 ne divise pas 10 n + 1. Fiches méthodes arithmétique Comment traiter un problème de divisibilité? Méthode : Pour les problèmes de divisibilité dans N ou dans Z, on se ramène à la définition de la divisibilité : b divise a signifie

Plus en détail

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MIPI - S2. Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites

Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L1 MIPI - S2. Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites Université de Cergy-Pontoise Département de Mathématiques L MIPI - S Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites Table des matières Nombres complexes 5. Le corps C des nombres complexes.................................

Plus en détail

Congruences et théorème chinois des restes

Congruences et théorème chinois des restes Congruences et théorème chinois des restes Michel Van Caneghem Février 2003 Turing : des codes secrets aux machines universelles #2 c 2003 MVC Les congruences Développé au début du 19ème siècle par Carl

Plus en détail

Arithmétique modulaire

Arithmétique modulaire Bellepierre November 25, 2012 Arithmétique Définition L arithmétique est la science des nombres entiers La division Euclidienne Étant donnés deux entiers naturels a et b avec b 0, la division euclidienne

Plus en détail

Résumé du cours d algèbre de Maths Spé MP

Résumé du cours d algèbre de Maths Spé MP 1 POLYNÔMES Résumé du cours d algèbre de Maths Spé MP 1 Polynômes 1) Formule de Taylor pour les polynômes. Soit P un polynôme non nul de degré n N. a K, P(X) = k=0 P (k) (a) (X a) k et en particulier P(X)

Plus en détail

Éléments de logique et de théorie des ensembles

Éléments de logique et de théorie des ensembles 1 Éléments de logique et de théorie des ensembles Pour les exemples et exercices traités dans ce chapitre les ensembles usuels de nombres entiers, rationnels réels et complexes sont supposés connus, au

Plus en détail

Bases d algorithmique, algorithmes d Euclide 1 Le programme sur ce sujet :

Bases d algorithmique, algorithmes d Euclide 1 Le programme sur ce sujet : 1 Le programme sur ce sujet : 2 Algorithmique et informatique Notions de variable et de type. Instructions d affectation, conditionnelles, d itération. Fonctions et procédures (ou sous-programmes) ; passage

Plus en détail

Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout. 4.1 Le codage affine (début) Introduction:

Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout. 4.1 Le codage affine (début) Introduction: Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout 4 4.1 Le codage affine (début) Introduction: On peut généraliser le codage vu dans le chapitre précédent en considérant la fonction : M 1 a M ` b pmod 26q

Plus en détail

XI- Division euclidienne, pgcd et algorithme d Euclide

XI- Division euclidienne, pgcd et algorithme d Euclide XI- Division euclidienne, pgcd et algorithme d Euclide L arithmétique consiste à travailler exclusivement avec des nombres entiers. Quand on additionne deux nombres entiers, on obtient un nombre entier,

Plus en détail

Le second degré. Table des matières

Le second degré. Table des matières Le second degré Table des matières 1 La forme canonique du trinôme 1.1 Le trinôme du second degré......................... 1. Quelques exemples de formes canoniques................. 1.3 Forme canonique

Plus en détail

I) Présentation du logiciel Scratch

I) Présentation du logiciel Scratch Rudiments pour l utilisation du logiciel Scratch en lycée par j-a.roddier@wanadoo.fr L objectif de cet atelier est de montrer certaines spécificités du logiciel Scratch, et au-delà de cette présentation

Plus en détail

est l ensemble des entiers naturels..., 100,..., 50,..., 2, 1,0,1,2,3,...,50,...,100,... est l ensemble des entiers relatifs.

est l ensemble des entiers naturels..., 100,..., 50,..., 2, 1,0,1,2,3,...,50,...,100,... est l ensemble des entiers relatifs. Série d'exercices *** 1 ère Année Lycée Secondaire Ali Zouaoui ACTIVITE NUMERIQUE I " Hajeb Laayoun " 0,1,,3,...,50,...,100,... est l ensemble des entiers naturels..., 100,..., 50,...,, 1,0,1,,3,...,50,...,100,...

Plus en détail

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER 1. Euclide, relation de Bézout, gcd Exercice 1. [DKM94,.14] Montrer que 6 n 3 n our tout entier n ositif. Exercice 2. [DKM94,.15]

Plus en détail

PGCD et PPCM de deux entiers :

PGCD et PPCM de deux entiers : PGCD et PPCM de deux entiers : Table des matières I Plus grand commun diviseur de deux entiers :................................ 1 II Détermination du PGCD par l algorithme d Euclide............................

Plus en détail

1 Exercices à savoir faire

1 Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2008 2009 Algébre et Arithmétique 1 Feuille n 4 : Nombres premiers 1 Exercices à savoir faire Exercice 1 Effectuer sans calculatrice la division euclidienne de 66227 par 13. Exercice

Plus en détail

Exercice 1 : (3 points)

Exercice 1 : (3 points) Institut National d Informatique 15/12/2002 Durée : 2 heures Documents non autorisés EMD1 de Structure Machine Exercice 1 : (3 points) On dispose d une machine où les nombres sont représentés sur 16 bits

Plus en détail

Licence à distance. Laurent Evain. Cours sur les Anneaux

Licence à distance. Laurent Evain. Cours sur les Anneaux Licence à distance. Laurent Evain Cours sur les Anneaux Introduction Vous voici donc en possession du cours sur les anneaux, dans le cadre de votre enseignement à distance. Le style adopté est, vous vous

Plus en détail

Cours : Théorème de Bézout. Théorème de Gauss. Ainsi, au moins l un des deux nombres a ou b est non nul, par exemple a.

Cours : Théorème de Bézout. Théorème de Gauss. Ainsi, au moins l un des deux nombres a ou b est non nul, par exemple a. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître l identité et le théorème de Bézout. savoir calculer les coefficients de Bézout par «descente» ou par remontée de l algorithme d Euclide.

Plus en détail

Cours de Terminale S - Nombres remarquables dont les nombres premiers. E. Dostal

Cours de Terminale S - Nombres remarquables dont les nombres premiers. E. Dostal Cours de Terminale S - Nombres remarquables dont les nombres premiers E. Dostal juin 2015 Table des matières 2 Nombres remarquables dont les nombres premiers 2 2.1 Introduction............................................

Plus en détail

Premier cours : division euclidienne sur Z et K[X]

Premier cours : division euclidienne sur Z et K[X] Premier cours : division euclidienne sur Z et K[X] Avant de donner la définition formelle d anneau, notion qui sera l objet principal de ce cours, on révise deux exemples importants : l ensemble Z des

Plus en détail

108y= 1 où x et y sont des entiers

108y= 1 où x et y sont des entiers Polynésie Juin 202 Série S Exercice Partie A On considère l équation ( ) relatifs E :x y= où x et y sont des entiers Vérifier que le couple ( ;3 ) est solution de cette équation 2 Déterminer l ensemble

Plus en détail

Cours et activités en arithmétique pour les classes terminales - 3 e édition

Cours et activités en arithmétique pour les classes terminales - 3 e édition Cours et activités en arithmétique pour les classes terminales - 3 e édition Groupe de travail sur la liaison Lycées-Universités IREM de Marseille 2 Table des matières 1 Introduction 7 2 Un projet de cours

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail