Communiqué de presse. Bâle, le 1 Octobre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiqué de presse. Bâle, le 1 Octobre 2013"

Transcription

1 Communiqué de presse Bâle, le 1 Octobre 2013 La FDA accorde une homologation accélérée à Perjeta, médicament Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce Le protocole à base de Perjeta est le premier traitement homologué selon une nouvelle approche de la FDA pour une utilisation lors de cancer du sein en situation néoadjuvante Cette nouvelle voie d homologation met Perjeta à la disposition des patientes américaines avec cancer du sein de stade précoce à haut risque plus rapidement qu avec une homologation classique Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY) a annoncé aujourd hui que la United States (U.S.) Food and Drug Administration (FDA) avait accordé une homologation accélérée à un protocole à base de Perjeta (pertuzumab) pour le traitement néoadjuvant (utilisation avant chirurgie) de patientes souffrant de cancer du sein HER2-positif de stade précoce à haut risque. Cette homologation est principalement basée sur des données issues d une étude de phase II montrant que près de 40% des patientes recevant l association Perjeta plus Herceptin (trastuzumab) plus chimiothérapie par le docétaxel ne présentaient aucun signe de tissu tumoral détectable au moment de l intervention chirurgicale (ce qui correspond à une réponse pathologique complète, ou pcr). Le protocole à base de Perjeta est le premier traitement néoadjuvant du cancer du sein homologué par la FDA, mais aussi le premier à être homologué sur la base de données de pcr. Un traitement néoadjuvant peut permettre à un médecin de déterminer rapidement si un médicament est efficace ou non, mais peut aussi réduire la taille d une tumeur afin de faciliter sa résection chirurgicale. La pcr est souvent utilisée pour mesurer l effet d un traitement néoadjuvant lors de cancer du sein et peut être évaluée plus rapidement que les critères d évaluation classiques utilisés en cas de cancer du sein de stade précoce. Traiter le cancer du sein à un stade précoce, avant que le cancer se dissémine, peut offrir la meilleure chance de prévenir une récidive de la maladie. F. Hoffmann-La Roche Ltd 4070 Basel Switzerland Group Communications Roche Group Media Relations Tel Fax /6

2 Hal Barron, M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development: «Grâce à une nouvelle voie d homologation, nous pouvons mettre Perjeta à la disposition des patientes avec cancer du sein HER2-positif de stade précoce plusieurs années plus tôt qu il n aurait été possible de le faire auparavant. Conjointement avec la FDA, nous avons ouvert de nouveaux horizons. Nous avons hâte de travailler avec les autorités sanitaires du monde entier à l exploration d approches supplémentaires permettant de fournir plus rapidement aux patients des médicaments prometteurs». Cette nouvelle indication de Perjeta en situation néoadjuvante est destinée à une utilisation avant chirurgie en association avec Herceptin et une chimiothérapie par le docétaxel lors de cancer du sein HER2-positif localement évolué, inflammatoire ou de stade précoce (lorsque la tumeur mesure plus de deux centimètres de diamètre ou lors d atteinte ganglionnaire). Perjeta doit être employé dans le cadre d un protocole thérapeutique complet contre le cancer du sein de stade précoce. L utilisation de Perjeta repose sur une augmentation du pourcentage de patientes ne présentant aucun signe de cancer au niveau du sein ou des ganglions lymphatiques au moment de l intervention chirurgicale. A ce jour, on ne dispose pas de données montrant si un traitement par Perjeta avant la chirurgie améliore ou non la survie. L innocuité de Perjeta dans le cadre d un protocole (chimiothérapique) à base de doxorubicine n a pas été établie. Par ailleurs, l innocuité de Perjeta lors d une administration sur plus de six cycles lors de cancer du sein de stade précoce n a pas non plus été établie. L indication de Perjeta en situation néoadjuvante a été accordée dans le cadre du programme d homologation accélérée de la FDA, lequel permet l homologation conditionnelle d un médicament pour une maladie mettant en jeu le pronostic vital sur la base de preuves précoces suggérant un bénéfice clinique. L homologation repose en premier lieu sur les résultats de l étude de phase II NEOSPHERE, portant sur Perjeta dans le cancer du sein HER2-positif de stade précoce à haut risque. Des données complémentaires issues de l étude TRYPHAENA ainsi que des données d innocuité à plus long terme provenant de l étude de phase III CLEOPATRA, consacrée à Perjeta dans le cancer du sein HER2-positif métastatique, ont également été soumises aux autorités pour étayer le dossier d homologation. TRYPHAENA est une étude de phase II principalement conçue pour évaluer l innocuité cardiaque de Perjeta lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce. Un examen complet des données de l étude de phase III APHINITY en cours sera nécessaire pour que l homologation accélérée soit convertie en homologation totale. APHINITY compare l association Perjeta plus Herceptin plus chimiothérapie à l association Herceptin plus chimiothérapie dans le traitement adjuvant 2/6

3 (postopératoire) de patientes présentant un cancer du sein HER2-positif de stade précoce. Les données de l étude APHINITY sont attendues pour Roche discute actuellement de la possibilité de déposer une demande d homologation de Perjeta en situation néoadjuvante auprès des autorités réglementaires d autres pays du monde. Perjeta est d ores et déjà homologué dans un certain nombre de pays, y compris aux Etats-Unis, pour les patientes présentant un cancer du sein HER2-positif métastatique (forme avancée de la maladie caractérisée par la propagation du cancer à d autres parties du corps) ou un cancer du sein non résécable (inopérable) localement récidivant qui n ont pas reçu de traitement anti-her2 ou de chimiothérapie préalable pour leurs métastases. Données sur Perjeta lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce Etude NEOSPHERE L étude NEOSPHERE 1 (Neoadjuvant Study of Pertuzumab and Herceptin in an Early Regimen Evaluation) est une étude internationale de phase II, multicentrique et randomisée, qui a été menée chez 417 femmes présentant un cancer du sein HER2-positif récemment diagnostiqué, localement évolué, inflammatoire ou de stade précoce. Les patientes ont été réparties dans quatre groupes de façon aléatoire et ont reçu quatre cycles (12 semaines) de traitement néoadjuvant. Le critère d évaluation primaire était la réponse pathologique complète (pcr). Les critères d évaluation secondaires englobaient la réponse clinique, le délai de réponse clinique, le profil d innocuité, la survie sans maladie (DFS), le taux de chirurgie mammaire conservatrice et l évaluation des biomarqueurs. L étude a fourni les résultats ci-après. Le traitement par Perjeta, Herceptin et chimiothérapie par le docétaxel a significativement amélioré le taux de pcr totale (+17,8%) par rapport au traitement par Herceptin et docétaxel seuls (39,3% contre 21,5%, p=0,0063). pcr de 21,5% dans le groupe Herceptin plus docétaxel pcr de 39,3% dans le groupe Perjeta plus Herceptin plus docétaxel pcr de 11,2% dans le groupe Perjeta plus Herceptin pcr de 17,7% dans le groupe Perjeta plus docétaxel Les EI sévères les plus fréquents (grade 3 ou plus) observés avec le protocole à base de Perjeta étaient les suivants: neutropénie (diminution du nombre de globules blancs d un certain type, 44,9%), neutropénie fébrile (fièvre et diminution du nombre de globules blancs d un certain type, 8,4%), leucopénie (baisse du nombre total de globules blancs, 4,7%) et diarrhée (5,6%). 3/6

4 Etude TRYPHAENA L étude TRYPHAENA (ToleRabilitY of Pertuzumab, Herceptin and AnthracyclinEs in NeoAdjuvant breast cancer) est une étude de phase II, randomisée et multicentrique, qui a été menée chez 225 femmes avec cancer du sein HER2-positif localement évolué, inflammatoire ou de stade précoce présentant des tumeurs de plus de deux centimètres. Les patientes ont été affectées de façon aléatoire à l un des trois protocoles néoadjuvants à base de Perjeta. Le critère d évaluation primaire était l innocuité cardiaque. Les critères d évaluation secondaires englobaient la pcr, la réponse clinique, le taux de chirurgie mammaire conservatrice, la DFS, la survie sans progression (PFS), la survie globale (OS) et l évaluation des biomarqueurs. L étude a fourni les résultats ci-après. L étude n était pas conçue pour comparer les trois groupes. Les taux de pcr totale dans les trois groupes ont été les suivants: pcr de 56,2% pour le traitement par Perjeta, Herceptin et chimiothérapie à base d anthracyclines (traitement concomitant), suivi du traitement par Perjeta, Herceptin et docétaxel; pcr de 54,7% pour la chimiothérapie à base d anthracyclines, suivie du traitement par Perjeta, Herceptin et docétaxel (traitement séquentiel); pcr de 63,6% pour le groupe sans anthracyclines (Perjeta, Herceptin, docétaxel et carboplatine). On n a observé aucun EI nouveau ou inattendu de nature cardiaque ou autre, quel que soit le groupe. Les EI observés étaient similaires à ceux rencontrés dans des études menées précédemment sur Perjeta, Herceptin et une chimiothérapie, utilisés seuls ou en association. Les EI sévères (grade 3 ou plus) les plus fréquents dans les trois différents groupes étaient les suivants: dans le groupe sous traitement concomitant: neutropénie (47,2%), leucopénie (diminution du nombre total de globules blancs, 19,4%) et neutropénie fébrile (18,1%); dans le groupe sous traitement séquentiel: neutropénie (42,7%), leucopénie (12,0%); neutropénie fébrile (9,3%), diarrhée (5,3%) et dysfonctionnement ventriculaire gauche (4,0%); dans le groupe sans anthracyclines: neutropénie (46,1%), neutropénie fébrile (17,1%), anémie (diminution du nombre de globules rouges, 17,1%); les EI consistant en diarrhée, leucopénie, anémie et thrombopénie (diminution des plaquettes) ont tous présenté une incidence de 11,8%. 4/6

5 A propos de Perjeta Perjeta est un médicament qui cible le récepteur HER2, protéine présente à la surface de nombreuses cellules normales et retrouvée en grandes quantités à la surface des cellules tumorales dans les cancers HER2-positifs. Perjeta est spécifiquement conçu pour empêcher l appariement (ou dimérisation) du récepteur HER2 à d autres récepteurs HER (EGFR/HER1, HER3 et HER4) à la surface des cellules, processus dont on pense qu il joue un rôle dans la croissance et la survie de tumeurs cancéreuses. Il se pourrait également que la liaison de Perjeta au récepteur HER2 signale au système immunitaire de détruire les cellules cancéreuses. On suppose que les mécanismes d action de Perjeta et de Herceptin se complètent, car tous deux se lient au récepteur HER2, mais à différents endroits. On pense que l association Perjeta plus Herceptin entraîne une inhibition plus complète des voies de signalisation HER. A propos du cancer du sein Le cancer du sein est le cancer le plus courant chez la femme dans le monde. 3 Chaque année, environ 1,4 million de nouveaux cas sont diagnostiqués dans le monde et plus de femmes décèdent de la maladie. 3 Lors de cancer du sein HER2-positif, des quantités accrues du récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2) sont présentes à la surface des cellules cancéreuses. 4 On parle alors de positivité HER2, phénomène retrouvé chez environ 15 à 20% des femmes présentant un cancer du sein. Le cancer du sein HER2-positif est une forme particulièrement agressive de la maladie. 5 A propos de Roche Roche, dont le siège est à Bâle, Suisse, figure parmi les leaders de l industrie pharmaceutique et diagnostique axée sur la recherche. Numéro un mondial de la biotechnologie, Roche produit des médicaments cliniquement différenciés pour le traitement du cancer, des maladies infectieuses et inflammatoires ainsi que des maladies du métabolisme, de même que dans le domaine des neurosciences. Roche est aussi le leader mondial du diagnostic in vitro ainsi que du diagnostic histologique du cancer, et une entreprise d avantgarde dans la gestion du diabète. Sa stratégie des soins personnalisés vise à mettre à disposition des médicaments et des outils diagnostiques permettant d améliorer de façon tangible la santé ainsi que la qualité et la durée de vie des patients. En 2012, Roche, qui comptait plus de employés dans le monde, a consacré à la R&D plus de 8 milliards de francs. Son chiffre d affaires s est élevé à 45,5 milliards de francs. Genentech, aux Etats-Unis, appartient entièrement au groupe Roche, lequel est par ailleurs l actionnaire majoritaire de Chugai Pharmaceutical, Japon. Pour de plus amples informations, consulter le site internet du groupe à l adresse 5/6

6 Tous les noms de marque mentionnés sont protégés par la loi. Informations complémentaires Roche en oncologie: Relations avec les médias, groupe Roche Téléphone: / - Alexander Klauser (responsable du bureau des médias) - Silvia Dobry - Daniel Grotzky - Štěpán Kráčala References 1. Gianni L, et al. Lancet Oncology 2012; 13: Schneeweiss, A et al. Cancer Res 2011; 71 (suppl 24): S Ferlay J, Shin HR, Bray F, Forman D, Mathers C and Parkin DM GLOBOCAN 2008, Cancer Incidence and Mortality Worldwide: IARC Cancer Base No. 10 [Internet]. Lyon, France: International Agency for Research on Cancer; Available from: 4. Wolff AC, et al. Arch Pathol Lab Med Vol 131, January Slamon D, et al. N Engl J Med 2011; 365: /6

Communiqué de presse. Bâle, Juillet 31, 2015

Communiqué de presse. Bâle, Juillet 31, 2015 Communiqué de presse Bâle, Juillet 31, 2015 Un protocole à base de Perjeta, médicament de Roche, a été homologué en Europe pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein agressif de stade

Plus en détail

Communiqué de presse. La FDA approuve une nouvelle utilisation d Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer colorectal métastatique

Communiqué de presse. La FDA approuve une nouvelle utilisation d Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer colorectal métastatique Communiqué de presse Bâle, le 24 janvier 2013 La FDA approuve une nouvelle utilisation d Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer colorectal métastatique Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY)

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 23 mars 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 23 mars 2012 Communiqué de presse Bâle, le 23 mars 2012 Herceptin de Roche injecté par voie sous-cutanée offre un plus grand confort au patient et réduit les coûts de la prise en charge globale par rapport à une perfusion

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 26 juin 2015

Communiqué de presse. Bâle, le 26 juin 2015 Communiqué de presse Bâle, le 26 juin 2015 L UE recommande l approbation de Perjeta, médicament de Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce Le protocole

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, 22 octobre 2013

Communiqué de presse. Bâle, 22 octobre 2013 Communiqué de presse Bâle, 22 octobre 2013 Roche obtient de la FDA l homologation de la nouvelle formulation sous-cutanée d ACTEMRA pour une utilisation chez des patients adultes atteints de polyarthrite

Plus en détail

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda.

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda. Communiqué de presse Bâle, le 27 août 2012 De nouvelles données issues de l étude de phase III EMILIA montrent que le trastuzumab emtansine (T-DM1), médicament de Roche, a permis d améliorer significativement

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 28 septembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, le 28 septembre 2014 Communiqué de presse Bâle, le 28 septembre 2014 Un protocole à base de Perjeta, médicament de Roche, a prolongé de 15,7 mois la vie de patients atteints d un type de cancer du sein métastatique agressif,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 1 er octobre 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 1 er octobre 2012 Communiqué de presse Bâle, le 1 er octobre 2012 L analyse finale de l étude de phase III HERA a confirmé Herceptin administré pendant un an comme traitement standard du cancer du sein HER2-positif de stade

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009 Communiqué de presse Bâle, le 12 décembre 2009 Meilleures chances de guérison pour les patientes souffrant de cancer du sein HER2- positif de stade précoce lorsqu elles reçoivent Herceptin pendant un an

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 6 juin 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 6 juin 2012 Communiqué de presse Bâle, le 6 juin 2012 RoACTEMRA de Roche, administré à titre d agent thérapeutique unique, a entraîné une régression plus significative des signes et symptômes de polyarthrite rhumatoïde

Plus en détail

Rituxan/MabThera a réduit de 80% le risque de devoir recourir ultérieurement à un traitement supplémentaire par chimiothérapie ou radiothérapie

Rituxan/MabThera a réduit de 80% le risque de devoir recourir ultérieurement à un traitement supplémentaire par chimiothérapie ou radiothérapie Communiqué de presse Bâle, le 5 décembre 2010 Une étude de phase III montre que Rituxan/MabThera utilisé en continu après son administration en traitement d induction a permis de différer la nécessité

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Bâle, le 26 mars 2007 Herceptin reçoit des autorités européennes un avis favorable préconisant son utilisation en association avec un inhibiteur de l aromatase dans le traitement du

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013 Communiqué de presse Bâle, le 2 juillet 2013 La FDA accorde un statut d examen prioritaire à Perjeta, médicament Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 17 août 2011

Communiqué de presse. Bâle, le 17 août 2011 Communiqué de presse Bâle, le 17 août 2011 La FDA homologue Zelboraf (vémurafénib) et son test diagnostique compagnon, tous deux des produits Roche, pour la prise en charge du mélanome métastatique à gène

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 8 décembre 2011

Communiqué de presse. Bâle, le 8 décembre 2011 Communiqué de presse Bâle, le 8 décembre 2011 Roche annonce qu une étude pivot de phase III sur le pertuzumab a donné des résultats positifs lors de cancer du sein métastatique HER2-positif La survie sans

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2015

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2015 Communiqué de presse Bâle, le 25 septembre 2015 Le CHMP recommande l homologation européenne de l association Cotellic (cobimetinib) plus Zelboraf (vemurafenib), deux médicaments Roche, dans le traitement

Plus en détail

Herceptin homologué dans l UE contre le cancer de l estomac HER2-positif de stade avancé

Herceptin homologué dans l UE contre le cancer de l estomac HER2-positif de stade avancé Communiqué de presse Bâle, le 28 janvier 2010 Herceptin homologué dans l UE contre le cancer de l estomac HER2-positif de stade avancé Première biothérapie ciblée témoignant d un avantage en termes de

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 30 septembre 2013

Communiqué de presse. Bâle, le 30 septembre 2013 Communiqué de presse Bâle, le 30 septembre 2013 Des données indiquent que la nouvelle formulation sous-cutanée d Herceptin est préférée par les patients et pourrait permettre d'économiser des ressources

Plus en détail

Avastin, produit de Roche, a été homologué au Japon pour le traitement de la forme la plus agressive de cancer du cerveau

Avastin, produit de Roche, a été homologué au Japon pour le traitement de la forme la plus agressive de cancer du cerveau Communiqué de presse Bâle, le 17 juin 2013 Avastin, produit de Roche, a été homologué au Japon pour le traitement de la forme la plus agressive de cancer du cerveau Première homologation d Avastin pour

Plus en détail

La FDA homologue Lucentis (ranibizumab injectable) pour le traitement de l œdème maculaire diabétique

La FDA homologue Lucentis (ranibizumab injectable) pour le traitement de l œdème maculaire diabétique Communiqué de presse Bâle, le 13 août 2012 La FDA homologue Lucentis (ranibizumab injectable) pour le traitement de l œdème maculaire diabétique Première avancée majeure depuis plus de 25 ans dans le traitement

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 3 juin 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 3 juin 2012 Communiqué de presse Bâle, le 3 juin 2012 Le trastuzumab emtansine (T-DM1), médicament Roche expérimental d action ciblée contre le cancer du sein, a réduit de 35 pour cent le risque de progression de

Plus en détail

Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus

Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus Communiqué de presse Bâle, 15 août 2014 Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus Avastin est le premier

Plus en détail

Roche annonce ses plans pour la mise en œuvre de l initiative «Operational Excellence»

Roche annonce ses plans pour la mise en œuvre de l initiative «Operational Excellence» Communiqué de presse Bâle, le 17 novembre 2010 Roche annonce ses plans pour la mise en œuvre de l initiative «Operational Excellence» Renforcement de la capacité d innovation et du succès durable de l

Plus en détail

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Communiqué de presse Bâle, le 25 février 2010 Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY) a annoncé aujourd

Plus en détail

Roche crée une nouvelle plate-forme de recherche médicale à Singapour

Roche crée une nouvelle plate-forme de recherche médicale à Singapour Communiqué de presse Bâle, le 28 janvier 2010 Roche crée une nouvelle plate-forme de recherche médicale à Singapour Un partenariat public-privé unique en son genre pour accélérer le développement des soins

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 14 mai 2015

Communiqué de presse. Bâle, le 14 mai 2015 Communiqué de presse Bâle, le 14 mai 2015 L alectinib, médicament expérimental de Roche, a réduit la taille des tumeurs chez près de la moitié des patients présentant un type spécifique de cancer du poumon

Plus en détail

Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC)

Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC) Communiqué de presse Bâle, le 23 septembre 2013 Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC) Avastin, Herceptin, Kadcyla et Zelboraf, traitements établis, figureront

Plus en détail

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS La première consultation Patiente adressée par le médecin traitant Par le radiologue Venue d elle-même Adressée par un service Par le chirurgien

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 4 juin 2010

Communiqué de presse. Bâle, le 4 juin 2010 Communiqué de presse Bâle, le 4 juin 2010 Roche présente, au congrès de l ASCO, les premières données concernant la nouvelle génération d anticorps à visée thérapeutique et d autres traitements ciblés

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 octobre 2006 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

Roche: une entreprise en position unique pour générer de la croissance à long terme

Roche: une entreprise en position unique pour générer de la croissance à long terme Communiqué de presse Bâle et New York, le 18 mars 2010 Roche: une entreprise en position unique pour générer de la croissance à long terme Présentation, à la conférence des investisseurs, du pipeline exceptionnel

Plus en détail

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis M. Espié, J Lehman Che, A de Roquancourt, C. Cuvier, E. Bourstyn, L. Cahen-Doidy, C. de Bazelaire,M. Maylin, M. Marty,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2011

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2011 Communiqué de presse Bâle, le 25 septembre 2011 Le T-DM1, médicament expérimental de Roche, témoigne d une amélioration de la survie sans progression par rapport au traitement standard lors de cancer du

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse r Orlando, le 2 juin 2009 Roche-EDIFICE : de nouvelles données publiées dans le cadre du congrès de l ASCO confirment l intérêt d un programme structuré de dépistage systématique dans

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 19 décembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, le 19 décembre 2014 Communiqué de presse Bâle, le 19 décembre 2014 Roche présente de nouvelles données sur l étude de phase III MARIANNE menée auprès de patients présentant un cancer du sein HER2-positif de stade avancé non

Plus en détail

RESULTATS ENCOURAGEANTS AVEC L AFLIBERCEPT (VEGF Trap) MIS A L HONNEUR LORS DU CONGRES ANNUEL 2007 DE L ASCO

RESULTATS ENCOURAGEANTS AVEC L AFLIBERCEPT (VEGF Trap) MIS A L HONNEUR LORS DU CONGRES ANNUEL 2007 DE L ASCO Sanofi-aventis Regeneron Pharmaceuticals, Inc. Salah Mahyaoui Lauren Tortorete + 33 6 73 68 78 88 +1.212.845.5609 ltortorete@biosector2.com Anne Bancillon + 33 6 86 31 03 89 RESULTATS ENCOURAGEANTS AVEC

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2010

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2010 Communiqué de presse Bâle, le 9 octobre 2010 MetMAb, nouvelle molécule en cours d étude, prolonge la période pendant laquelle les personnes atteintes de cancer du poumon vivent sans que leur maladie ne

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 17 novembre 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 17 novembre 2012 Communiqué de presse Bâle, le 17 novembre 2012 Une étude Roche a montré qu Avastin, associé à une radiothérapie et une chimiothérapie, a aidé des personnes avec diagnostic récent de glioblastome à vivre

Plus en détail

Avis 24 juillet 2013

Avis 24 juillet 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 24 juillet 2013 PERJETA 420 mg, solution à diluer pour perfusion B/1 flacon (CIP : 34009 584 633 9 6) Laboratoire ROCHE DCI Code ATC (2013) Motif de l examen Liste concernée

Plus en détail

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Contexte Tumeurs larges ou localement avancées Pas de bénéfice en survie par rapport au traitement adjuvant,

Plus en détail

A. GAMOUDI. H. BOUSSEN

A. GAMOUDI. H. BOUSSEN CLASSIFICATION MOLECULAIRE DU CANCER DU SEIN: ETUDE RETROSPECTIVE DE 1514 CAS A L INSTITUT SALAH AZAIEZ DE TUNIS ET REVUE DE LA LITTERATURE. A. GAMOUDI. H. BOUSSEN INTRODUCTION Cancer du sein: 1 ère pathologie

Plus en détail

Nouvelle option thérapeutique pour les enfants présentant cette forme rare et sévère d arthrite

Nouvelle option thérapeutique pour les enfants présentant cette forme rare et sévère d arthrite Communiqué de presse Bâle, 18 avril 2011 La FDA homologue Actemra dans le traitement de l arthrite juvénile idiopathique systémique (AJIS) Nouvelle option thérapeutique pour les enfants présentant cette

Plus en détail

RÉSUMÉ La biopsie des ganglions sentinelles dans le cadre du traitement du cancer du sein : indications et contre-indications

RÉSUMÉ La biopsie des ganglions sentinelles dans le cadre du traitement du cancer du sein : indications et contre-indications RÉSUMÉ La biopsie des ganglions sentinelles dans le cadre du traitement du cancer du sein : indications et contre-indications Mars 2012 Une production de l Institut national d excellence en santé et en

Plus en détail

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot

FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES AXILLAIRES? Journée de formation 25 avril 2015 Dr Isabelle Jeanjot INTRODUCTION Nécessité de connaître l état des ganglions axillaires (staging, pronostic) 80% des T1 sont

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

SUIVI DES FEMMES AYANT EU UN CANCER DU SEIN Dr Jocelyne Chiquette 26 septembre 2008 1 SUIVI DES CANCERS POURQUOI????? 2 3 Suivi Cancers: infiltrants - 80% DCIS (CCIS) - 20% 4 CCIS et cancer infiltrant

Plus en détail

CONCEPT DU GANGLION SENTINELLE

CONCEPT DU GANGLION SENTINELLE 1 CONCEPT DU GANGLION SENTINELLE En 1994, GIULIANO (Annal of Surgery) applique le concept du ganglion sentinelle dans la prise en charge chirurgicale du cancer du sein. Les bénéfices attendus sont : -

Plus en détail

Première étude de phase III sur Avastin plus chimiothérapie lors de cancer de l ovaire résistant au platine

Première étude de phase III sur Avastin plus chimiothérapie lors de cancer de l ovaire résistant au platine Communiqué de presse Bâle, le 2 juin 2012 Une étude Roche montre que l adjonction d Avastin à une chimiothérapie réduit de moitié le risque de progression d un cancer de l ovaire récurrent, maladie difficile

Plus en détail

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Dept. des Tumeurs du Sein Chef du service Hôpital de Jour Institut d Oncologie Ion Chiricuţă Cluj-Napoca,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014 Communiqué de presse Bâle, 17 novembre 2014 Roche obtient l homologation par la FDA d Avastin plus chimiothérapie pour le traitement des femmes atteintes d un cancer de l ovaire récidivant résistant au

Plus en détail

«CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE

«CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE «CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» Cancers du Sein E.C ANTOINE, ISHH, CENTRE HARTMANN, NEUILLY/SEINE «CHIMIOTHÉRAPIES ORALES» ET «TRAITEMENTS À DOMICILE» DANS QUEL CADRE? QUALITÉ DE VIE,

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0102/1203 GRT02 VERSION ET DATE : version 1.1 du 12 septembre 2012 TITRE DE L ESSAI

Plus en détail

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de Radiothérapie dans la stratégie néoadjuvante Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Introduction La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes

Plus en détail

Questions / Réponses

Questions / Réponses Questions / Réponses Participation au dépistage du cancer du sein : Recommandations de la HAS pour les femmes de 50 à 74 ans Quelques données sur le dépistage du cancer du sein en France en 2012 : 52 588

Plus en détail

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter Le pronostic des cancers du sein dépend de divers facteurs, dont la taille du cancer. En France, au cours d une étude, il a été observé un taux de survie plus important chez les femmes ayant un cancer

Plus en détail

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Chimiotherapie neoadjuvante (+/- antiher2) Fondamentaux Quand

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse La FDA approuve XYZAL pour le traitement des allergies saisonnières et perannuelles et de l urticaire chronique Nouvel antihistaminique prescrit sur ordonnance, à une prise par jour,

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA

Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA 1 Sommaire Contexte... p. 3 Une technologie de pointe pour une meilleure prise en charge du

Plus en détail

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie Dossier de presse Lyon, le 4 avril 2012 Cancer du sein : accompagner les patientes à chaque étape de leur maladie Une nouvelle plateforme à l hôpital de la Croix-Rousse Avec plus de 50 000 nouveaux cas

Plus en détail

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014 Référentiel régional cancer du sein Christelle LEVY CAEN, 4 Novembre 2014 A quoi peuvent servir les référentiels? Définir le traitement optimal pour chaque patiente Homogénéiser les prises en charge sur

Plus en détail

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés?

Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? Faut-il encore opérer les cancers de l œsophage localement avancés? controverse : pour Delphine BONNET Fédération digestive - Hôpital Purpan - TOULOUSE définitions Type histologique : adénocarcinome /

Plus en détail

Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau

Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau Communiqué de presse Bâle, 24 Septembre 2012 Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau Roche (SIX:

Plus en détail

FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015

FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015 FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015 CHICAGO, USA - 17 AU 21 OCTOBRE par Dr Richard Macrez, Université de Caen & Hôpital de Caen CONGRES NEUROSCIENCES 2015 - CHICAGO, USA Du 17 au 21 Octobre

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins Problématiques de recherche en chirurgie du sein Problématiques de recherche en chirurgie du sein C MATHELIN 1, MF BRETZ-GRENIER 2, S CROCE 3, D BRASSE 4, A GANGI 2 1. Pôle de gynécologie-obstétrique,

Plus en détail

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN

FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN FACTEURS PRONOSTIQUES DU CANCER DU SEIN DESC de chirurgie viscérale Poitiers 2004 Katy WELSCHBILLIG CHU d Angers Intérêt d identifier les facteurs pronostiques Définition des populations à haut risque

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2013

IntegraGen Résultats annuels 2013 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE IntegraGen Résultats annuels 2013 Chiffre d affaires en augmentation de 14% Lancement du test Arisk2 en vue d évaluer le risque d autisme

Plus en détail

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Jean-Yves Pierga Département d Oncologie médicale Quelles

Plus en détail

PROJET DE FUSION ENTRE OSE PHARMA ET EFFIMUNE CRÉATION D OSE IMMUNOTHERAPEUTICS

PROJET DE FUSION ENTRE OSE PHARMA ET EFFIMUNE CRÉATION D OSE IMMUNOTHERAPEUTICS PROJET DE FUSION ENTRE OSE PHARMA ET EFFIMUNE CRÉATION D OSE IMMUNOTHERAPEUTICS UN ACTEUR DE RÉFÉRENCE EN IMMUNOTHÉRAPIE D ACTIVATION ET DE RÉGULATION Février 2016 2 AVERTISSEMENT Informations importantes

Plus en détail

Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus

Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus Généralités 42 000 nouveaux cancers diagnostiqués /an Taux brut : 138,5 /100 000 11 700 décès /cancer du sein /an Taux brut : 38,5 /100 000 35,7%

Plus en détail

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014

Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Les petites tumeurs infiltrantes ( 10mm) : prescrire ou non un traitement systémique? Dominique Mille Médipôle de Savoie 07/10/2014 Un peu de considération historique On a commencé, et c est dommage, à

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 / 5

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 / 5 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Première étude clinique au monde visant à évaluer un vaccin anti-abêta destiné à cibler les caractéristiques de type Alzheimer chez les personnes atteintes du syndrome de Down Etude

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 1 Epidemiologie du CPC SEER database

Plus en détail

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot 11 septembre 2008 Service d'oncologie Médicale Traitements en Oncologie Chirurgie Radiothérapie Chimiothérapie cytotoxique Hormonothérapie Thérapies Moléculaires

Plus en détail

Pertinence et non-pertinence de la susceptibilité génétique pour l établissement de normes dans le cadre du contrôle des risques.

Pertinence et non-pertinence de la susceptibilité génétique pour l établissement de normes dans le cadre du contrôle des risques. Pertinence et non-pertinence de la susceptibilité génétique pour l établissement de normes dans le cadre du contrôle des risques. Rapport synthétique de la recherche PS/17 ( 1 ) K. Van Damme (coordinateur),

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net DOSSIER DE PRESSE Mardi 12 juin 2012 NOUVEAU TRAITEMENT POUR LE CANCER DU POUMON ET LE MELANOME : LA FONDATION ARC POUR LA RECHERCHE SUR LE CANCER SOUTIENT LES TRAVAUX D UNE ÉQUIPE DE CHERCHEURS À MONTPELLIER

Plus en détail

IRM mammaire : quelles indications?

IRM mammaire : quelles indications? JIM.fr 05 mars 2015 IRM mammaire : quelles indications? Centre d imagerie médicale JURAS, Paris Service de radiodiagnosic, Hôpital René Huguenin, Institut CURIE L'IRM améliore la détection des tumeurs

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT ET COMMERCIALISATION DE BIOMARQUEURS INNOVANTS: LA PERSPECTIVE DE L ENTREPRISE

DÉVELOPPEMENT ET COMMERCIALISATION DE BIOMARQUEURS INNOVANTS: LA PERSPECTIVE DE L ENTREPRISE DÉVELOPPEMENT ET COMMERCIALISATION DE BIOMARQUEURS INNOVANTS: LA PERSPECTIVE DE L ENTREPRISE Patrick Tremblay, PhD Vice-président principal, Développement corporatif et diagnostics, Caprion Vice-président,

Plus en détail

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS Pages I - L ASSOCIATION ARCADES... 3 II - SA MISSION... 4 a) Au regard de l organisation du dépistage b) Au regard de la

Plus en détail

Nature de la demande

Nature de la demande COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 septembre 2012 Nom : Modèles et références: Demandeur : Fabricant : Données disponibles

Plus en détail

Comment je traite un cancer infiltrant du sein?

Comment je traite un cancer infiltrant du sein? Comment je traite un cancer infiltrant du sein? Pr Carole Mathelin Unité de sénologie, hôpital de Hautepierre CHRU Strasbourg Strasbourg le 15 Novembre 2014 Qu est ce qu un cancer infiltrant? Canaux galactophores

Plus en détail

Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes

Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes Eric ZERBIB Médecine Nucléaire, CIMEN Centre Chirurgical Val d Or, 92210 Saint-Cloud, Eric.zerbib@cimen.fr Conflit d intérêt : aucun Quand demander

Plus en détail

Quality-Dashboard Explications

Quality-Dashboard Explications Quality-Dashboard Explications pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Label de qualité de la Ligue suisse contre le cancer de sénologie Société

Plus en détail

La monothérapie par pembrolizumab a permis d obtenir un taux de réponse globale de 25 pour cent chez les patients lourdement traités précédemment

La monothérapie par pembrolizumab a permis d obtenir un taux de réponse globale de 25 pour cent chez les patients lourdement traités précédemment Communiqué de presse Contacts avec les médias : Nilsy Desaint Policy and Communication Manager, MSD nilsy.desaint@merck.com GSM : 0473 33 4875 De nouveaux résultats montrent une activité anti-tumeur durable

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME «ACSE MOLECULAIRE»

PRESENTATION DU PROGRAMME «ACSE MOLECULAIRE» Avril 2013 PRESENTATION DU PROGRAMME «ACSE MOLECULAIRE» Face au développement des nouveau médicaments et du diagnostic moléculaire, l INCa lance un programme pour faciliter l accès à l innovation dans

Plus en détail

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011

Fertilité après cancer du sein. Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Fertilité après cancer du sein Anne-Sophie HAMY, Marc ESPIE Journées de Sénologie Interactives Centre des maladies du sein 22/09/2011 Introduction Cancer du sein=1er cancer de la femme Cancer du sein chez

Plus en détail

Communiqué de presse. Roche annonce que le vémurafénib améliore la survie chez les personnes souffrant de mélanome métastatique à mutations BRAF V600

Communiqué de presse. Roche annonce que le vémurafénib améliore la survie chez les personnes souffrant de mélanome métastatique à mutations BRAF V600 Communiqué de presse Bâle, le 5 juin 2011 Roche annonce que le vémurafénib améliore la survie chez les personnes souffrant de mélanome métastatique à mutations BRAF V600 Le vémurafénib et son test diagnostique

Plus en détail

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2 Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis HER2 n a pas de ligand spécifique mais joue le rôle d un corécepteur pour

Plus en détail

RESUME DU PROTOCOLE. Etude SENOTHERMES

RESUME DU PROTOCOLE. Etude SENOTHERMES RESUME DU PROTOCOLE Recherche biomédicale «Hors produit de santé» Etude SENOTHERMES VERSION 1.0 du 21/08/2013 Titre Acronyme de l étude N d enregistrement ANSM Promoteur Investigateur coordonnateur Comité

Plus en détail

Cas clinique. Chimiothérapie du cancer du sein de la femme âgée. Epidémiologie - 1. Introduction. Caractéristiques Tumorales.

Cas clinique. Chimiothérapie du cancer du sein de la femme âgée. Epidémiologie - 1. Introduction. Caractéristiques Tumorales. Cas clinique Chimiothérapie du cancer du sein de la femme âgée J Gligorov (APHP Tenon) E Brain (St Cloud) JP Lotz (APHP Tenon) Madame CAQ. Fr. 79 ans 09/2000 : Mastectomie + CA pour CCI, T2, N+ (4/5, 1

Plus en détail

UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE

UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE (Traduit et adapté d après Barentsz J. 2005. Intra Venous cellular MR contrast agent with an enormous clinical potential.

Plus en détail

Indicateurs de qualité : cancer du sein. Cliniques Universitaires Saint-Luc (2001-2006)

Indicateurs de qualité : cancer du sein. Cliniques Universitaires Saint-Luc (2001-2006) Indicateurs de qualité : cancer du sein (2001-2006) 1 1 Survie observée Dans le cadre du projet du KCE sur l évaluation d indicateurs de qualité pour le cancer du sein, la survie observée et relative à

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables

Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables 10 ème Symposium ADMY Cancer colorectal métastatique stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones résécables Stéphane Benoist CHU Bicêtre Introduction Cancer colorectal avec métastases

Plus en détail

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant LE DON DU VIVANT Greffe rénale à partir d un donneur vivant Quelle situation aujourd hui? Quelles économies de santé possibles? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN le don du vivant /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013

Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Carcinome hépatocellulaire prise en charge en 2013 Isabelle Morard Service d hépato-gastroentérologie Service de transplantation Juin 2013 J hepatol 2012 Hepatology 2011 CHC: épidémiologie Cibler les populations

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences Huguette Nguele Meke Introduction Le cancer du sein est une maladie gave et fréquente qui touche une femme sur 11 au cours de sa vie et qui est diagnostiqué

Plus en détail

L IRM dans le. cancer du sein

L IRM dans le. cancer du sein L IRM dans le cancer du sein J.P. BRETTES Hôpitaux Universitaires de Strasbourg FAFEM Alger 2009 IRM généralités Apport diagnostique de l IRM dynamique - injection d un produit de contraste le gadolinium

Plus en détail