Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annick.robinson@merck.com dquirion@national.ca 514 428-2890 514 843-2302"

Transcription

1 Communiqué de presse Relations avec les médias : Annick Robinson Dominique Quirion Merck NATIONAL Relations avec les investisseurs : Justin Holko : ( ou Carol Ferguson : ( ou Première présentation de données sur le pembrolizumab, l anticorps anti-pd-1 expérimental de Merck, comme traitement initial des formes avancées du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) chez des patients jamais traités auparavant, au congrès de l ASCO 2014 Le traitement initial au pembrolizumab démontre une puissante activité anti-tumorale, la taille de la tumeur ayant diminué de 80 pour cent chez les patients évaluables atteints d une forme avancée de CPNPC et dont l expression de la PD-L1 a été confirmée. Merck a entrepris une étude de phase III permettant de comparer le pembrolizumab à un doublet de chimiothérapie à base de platine dans le cadre d un schéma thérapeutique de première intention chez des patients atteints d une forme avancée de CPNPC et dont l expression de la PD-L1 a été confirmée (KEYNOTE-024) De plus, 50 autres patients ont été inscrits à l étude KEYNOTE-001 aux fins d analyses planifiées, au moyen du test visant à déceler la PD-L1 exclusif de Merck, selon des valeurs seuil de 1 % et de 50 % CHICAGO, le 2 juin 2014 Merck (NYSE: MRK) a annoncé aujourd hui la première présentation de données sur le pembrolizumab (MK-3475), anticorps anti-pd-1 expérimental de Merck, comme traitement initial chez des patients atteints d une forme avancée de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) et dont l expression de la PD-L1 a été confirmée. Chez des patients jamais traités auparavant, le taux de réponse objective (confirmé et non confirmé au pembrolizumab comme agent unique (monothérapie) était de 47 % selon les critères de réponse liée au système immunitaire (irrc) évalués par le chercheur (n = 21/45 : IC à 95 %, 32-62) et de 26 % selon les critères RECIST v1.1 (Response Evaluation Criteria in Solid Tumors) évalués au centre (n = 11/42 : IC à 95 %, 14-42). Parmi les patients évaluables dont l évolution de la tumeur pouvait être mesurée par une tomographie en cours d étude, 80 % ont présenté

2 - 2 - une réduction de la taille de la tumeur, d après les critères RECIST évalués au centre (n = 28/35). La durée médiane de la réponse au traitement n a pas été atteinte, certains patients poursuivant un traitement par le pembrolizumab en monothérapie pendant au moins un an. Ces nouvelles données, tirées de l étude de phase Ib d envergure, en cours, de l entreprise (KEYNOTE-001), ont été présentées aujourd hui lors d un exposé oral par le D r Naiyer Rizvi, oncologue médical au Service d oncologie thoracique du Memorial Sloan- Kettering Cancer Center, au 50 e congrès annuel de l American Society of Clinical Oncology (ASCO 2014), à Chicago (résumé n 8007; à 15 h heure avancée du Centre, dans le hall d exposition D2). «Ces données initiales montrent que l utilisation précoce du pembrolizumab en monothérapie est associée à une puissante activité anti-tumorale chez des patients atteints d une forme avancée de cancer du poumon non à petites cellules jamais traités auparavant, a dit le D r Rizvi. De nos jours, les personnes atteintes d une forme avancée de cancer du poumon n ont pas beaucoup d options; or, les données préliminaires semblent indiquer que le pembrolizumab, qui active le système immunitaire lui permettant de cibler les cellules cancéreuses, pourrait être une nouvelle option prometteuse.» Données préliminaires sur le pembrolizumab comme traitement initial des formes avancées de cancer du poumon Des données qui seront présentées sont tirées d une cohorte de l étude KEYNOTE-001, la plus vaste étude de phase Ib réalisée à ce jour sur un anticorps anti-pd-1. Cette étude vise à évaluer le pembrolizumab en monothérapie comme traitement initial chez des patients atteints d un CPNPC de stade IV qui n avaient pas reçu de traitement général au préalable et dont l expression de la PD-L1 dans les tumeurs a été confirmée. Les tumeurs, mesurées par un test d immunohistochimie (IHC) exclusif de Merck, étaient classées comme exprimant la PD-L1 si au moins 1 % des cellules tumorales exprimaient le marqueur PD-L1 ou si un résultat positif était obtenu à la coloration avec le même réactif pour tout pourcentage des cellules du stroma tumoral. Dans la cohorte de l étude, 78 % des patients évaluables atteints d une forme avancée de CPNPC étaient déterminés comme présentant une expression de la PD-L1 (n = 57/73).

3 - 3 - Taux de réponse objective (TRO) et taux de maîtrise de la maladie chez des patients atteints de formes avancées de CPNPC évalués selon les critères irrc et RECIST Dose 2 mg/kg Toutes les 3 sem. 10 mg/kg Toutes les 3 sem. 10 mg/kg Toutes les 2 sem. irrc Évaluation effectuée par le chercheur n TRO Maîtrise de n (%) la maladie [IC à 95 %] n (%) 6 4 (67 %) [22-96 %] (46 %) [24 68 %] 17 7 (41 %) [18 67 %] TOTAL (47 %) [32-62 %] Date limite de l analyse : 3 mars [IC à 95 %] 5 (83 %) [ %] 18 (62 %) [60 95 %] 12 (71 %) [44 90 %] 35 (78 %) [63-89 %] RECIST 1.1 Examen centralisé 1 n TRO n (%) [IC à 95 %] 6 2 (33 %) [4-78 %] 20 4 (20 %) [6 44 %] 16 5 (31 %) [11 59 %] (26 %) [14-42 %] Maîtrise de la maladie n (%) [IC à 95 %] 3 (50 %) [12-88 %] 14 (70 %) [46-88 %] 10 (63 %) [35-85 %] 27 (64 %) [48-78 %] Taux de réponse objective = réponse complète et réponse partielle confirmées. Taux de maîtrise de la maladie = réponse complète, réponse partielle et maladie stable. Treize patients ne présentaient pas de maladie mesurable selon les critères RECIST version 1.1 dans le cadre d une évaluation indépendante centralisée effectuée au départ; leur réponse n a pas été évaluée au moyen de ces critères. Comprend les réponses confirmées et non confirmées. Au moment de l analyse, 90 % (n = 19/21) et 100 % (n = 11/11) des réponses globales (confirmées et non confirmées) chez les patients évaluables étaient maintenues selon les critères irrc et RECIST, respectivement. Aucun des répondants n a cessé le traitement en raison de l évolution de la maladie. La survie intérimaire et médiane sans progression était de 37 semaines selon les critères irrc (IC à 95 %, 27,0-NA [non atteint]) et de 27 semaines selon les critères RECIST (IC à 95 %, 13,6-45,0). La durée intérimaire et médiane du traitement, chez les patients évaluables et dont la réponse était maintenue, était de 27,1 semaines selon les deux critères de mesure (plage des critères irrc : 6,1-57,1+) (plage des critères RECIST : 15, ,3+). Les effets indésirables étaient conformes aux données déjà signalées sur le pembrolizumab. Les effets indésirables liés au traitement et évalués par le chercheur les plus fréquents (plus de 5 %) comprenaient la fatigue (22 %), le prurit (13 %), l hypothyroïdie (9 %), la dermatite acnéiforme (7 %), la diarrhée (7 %), la dyspnée (7 %) et les éruptions cutanées (7 %). Les effets indésirables liés au traitement et déterminés par le chercheur ayant entraîné l arrêt du

4 - 4 - traitement étaient la pneumonite (un cas de grade 3) et les lésions rénales aiguës (un cas de grade 2). D autres effets indésirables liés au traitement et déterminés par le chercheur comprenaient l épanchement péricardique (un cas de grade 3) et le taux sanguin élevé de créatine phosphokinase (un cas de grade 4). Nouvelles études chez les patients atteints d une forme avancée de cancer du poumon et dont l expression de la PD-L1 a été confirmée Merck a inscrit à l étude KEYNOTE-001, à la suite de ces données, 50 autres patients atteints d une forme avancée de CPNPC jamais traitée auparavant et dont l expression tumorale de la PD-L1 a été confirmée par coloration. Dans cette cohorte, les valeurs seuil d au moins 1 % et de 50 % des cellules tumorales assujetties à la coloration seront évaluées dans le cadre de l analyse des données d efficacité. De plus, en septembre 2014, Merck prévoit entreprendre une étude de phase III (KEYNOTE-024) visant à évaluer le pembrolizumab en monothérapie, comparativement à un doublet de chimiothérapie à base de platine (cisplatine, carboplatine combiné à l un des agents suivants : docétaxel, paclitaxel, vinorelbine, gemcitabine ou irinotécan), chez des patients jamais traités auparavant atteints d une forme avancée de CPNPC et dont l expression de la PD-L1 a été confirmée. «À mesure que s approfondit l expérience clinique liée au pembrolizumab chez des patients atteints d une forme avancée de cancer du poumon non à petites cellules, nous obtenons des réponses durables dans de nombreux schémas thérapeutiques, y compris en première intention», a dit le D r Roy Baynes, vice-président principal, Processus mondial de développement clinique, Laboratoires de recherche de Merck. «Et un élément important de notre programme de recherche sur cette maladie est l exploration de l utilité clinique des caractéristiques des tumeurs, telles que l expression de la PD-L1, comme marqueur potentiel pour la sélection des patients ou l enrichissement des études.» Données supplémentaires sur les formes avancées de cancer du poumon présentées au congrès de l ASCO 2014 De nouvelles données évaluant le pembrolizumab chez des patients atteints de CPNPC ayant déjà suivi un traitement auparavant, y compris des résultats d une autre cohorte, seront présentées dans le cadre d une présentation par affiche le mardi 3 juin (résumé n 8020; à 8 h HAC, dans la salle E354b). Pour en savoir plus sur les données chez les patients atteints d une forme avancée de CPNPC, voir le calendrier (iplanner) de l ASCO à l adresse https://iplanner.asco.org/am2014.

5 - 5 - À propos de l étude KEYNOTE-001 L étude de phase Ib trial (KEYNOTE-001) est une étude multicentrique en cours, ouverte et à un seul volet, visant à évaluer le pembrolizumab en monothérapie chez plus de patients atteints de divers types de cancer de stade avancé (carcinomes métastatiques), principalement le cancer du poumon et le mélanome. Trois schémas posologiques du pembrolizumab ont été évalués, notamment l administration de 10 mg/kg toutes les deux semaines, de 10 mg/kg toutes les trois semaines et de 2 mg/kg toutes les trois semaines. Les paramètres d évaluation principaux de l étude comprennent le taux de réponse globale et l innocuité. Les paramètres d évaluation secondaires comprennent la survie sans évolution de la maladie, le taux de survie globale et la durée de la réponse. Chez les patients atteints d une forme avancée de CPNPC, la réponse de la tumeur a été évaluée toutes les 9 semaines selon les critères de réponse liée au système immunitaire (irrc) évalués par le chercheur et par une revue indépendante, centrale et sous insu, faite par radiographie selon les critères RECIST 1.1 (Response Evaluation Criteria in Solid Tumors). À propos du pembrolizumab chez les patients atteints d une forme avancée de cancer du poumon Le pembrolizumab (MK-3475) est un anticorps anti-pd-1 monoclonal, humanisé, sélectif et expérimental, conçu pour bloquer l interaction de la PD-1 sur les lymphocytes T par l entremise de ses ligands, le PD-L1 et le PD-L2, pour réactiver l immunité anti-tumorale. Le pembrolizumab inhibe les deux ligands bloqueurs de la voie PD-1. Le pembrolizumab est évalué relativement à plus de 30 types de cancers, en monothérapie et en association. Merck a mis au point un programme clinique sur les formes avancées de CPNPC visant à évaluer le pembrolizumab, en monothérapie et en association, dans de nombreux schémas thérapeutiques. De plus, elle étudie diverses caractéristiques des tumeurs, telles que l expression de la PD-L1, comme facteurs prédictifs de la réponse. À propos du cancer du poumon Depuis des dizaines d années, le cancer du poumon est le cancer le plus répandu dans le monde, 1,8 million de cas ayant été diagnostiqués en 2012 i. Le cancer du poumon est en tête de liste des cancers diagnostiqués au Canada (hormis les cancers de la peau non mélaniques). Il est aussi le cancer causant le plus de décès chez les Canadiens et les Canadiennes ii. Par ailleurs, Canadiens recevront un diagnostic de cancer du poumon. Ce nombre représente 14 % de tous les nouveaux cas de cancer pour l année De plus, Canadiens mourront d un cancer du poumon, ce qui représente 27 % de tous les décès

6 - 6 - dus au cancer en 2013 ii. Il existe deux principaux types de cancer du poumon : le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC), ce qui représente environ 85 à 90 % de tous les cancers du poumon, et le cancer du poumon à petites cellules (CPPC). Séance d information par diffusion Web Merck Oncologie Merck diffusera une webémission conjointement avec l ASCO 2014 le 2 juin à 18 h 15 heure du Centre. Les investisseurs et les journalistes pourront accéder à la webémission en direct sur le site Web de Merck au Le logiciel nécessaire pour écouter la webémission est accessible sur le site Web de l entreprise et doit être téléchargé avant le début de la diffusion. Les investisseurs institutionnels, les analystes et les membres des médias peuvent aussi écouter la webémission en composant le ou le et en utilisant le numéro d identification suivant : À propos de Merck Oncologie : Pleins feux sur l immuno-oncologie Merck Oncologie a pour but de créer des innovations biomédicales grâce à des techniques de pointe, pour aider les personnes atteintes de cancer partout dans le monde. Le programme de recherche et développement en oncologie vise principalement à tirer parti des mécanismes immunitaires pour lutter contre le cancer. L entreprise a des produits d immunothérapie et des traitements d association qui sont actuellement à des phases précoces ou avancées de développement. Le traitement du cancer est un des besoins médicaux les plus urgents à l échelle mondiale. Aider les gens à lutter contre le cancer est notre passion. Pour en savoir plus sur l engagement de Merck envers l oncologie, visitez le Centre d information en oncologie, à l adresse À propos de Merck La société Merck d aujourd hui est un chef de file mondial dans le domaine des soins de santé qui œuvre au bien-être du monde. Merck est connue sous le nom de MSD à l extérieur des États-Unis et du Canada. Grâce à nos médicaments d ordonnance, vaccins, traitements biologiques, produits de santé grand public et de santé animale, nous collaborons avec nos clients et œuvrons dans plus de 140 pays à procurer des solutions de santé novatrices. Nous démontrons également notre détermination à améliorer l accès aux soins de santé grâce à des politiques, programmes et partenariats d envergure. Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de nos activités au Canada, visitez le site

7 - 7 - Déclarations prospectives Ce site Web contient des «déclarations prospectives» (forward looking statements), au sens des dispositions libératoires de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis. Ces déclarations sont fondées sur les convictions et les prévisions actuelles de la direction de Merck et sont soumises à de nombreux risques et incertitudes. Rien ne garantit que les produits au stade expérimental recevront les approbations nécessaires des organismes de réglementation ou qu ils auront un succès commercial. Si les hypothèses sous-jacentes se révèlent inexactes ou si les risques et incertitudes se concrétisent, les résultats réels pourraient être considérablement différents de ceux annoncés dans les déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s y limiter, les conditions générales de l industrie et la concurrence, les facteurs économiques généraux, incluant les fluctuations des taux d intérêt et des taux de change; les effets de la réglementation de l industrie pharmaceutique ou des lois concernant les soins de la santé aux États-Unis et dans le monde; les tendances mondiales à l égard de la limitation des coûts des soins de santé; les avancées technologiques et les nouveaux produits et brevets des concurrents; les défis liés à l élaboration d un nouveau produit, ce qui inclut l obtention de l approbation réglementaire; la capacité de Merck à prédire précisément les conditions de marché futures; les difficultés ou les retards de fabrication; l instabilité financière des économies mondiales et le risque de souveraineté; la dépendance à l égard de l efficacité des brevets de Merck et des autres protections relatives aux produits innovants; et le risque de faire l objet d actions judiciaires, y compris les litiges sur les brevets, ou de mesures réglementaires. Merck n est pas tenue de publier des mises à jour des déclarations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d événements futurs ou de tout autre élément. D autres facteurs susceptibles d entraîner une différence notable entre les résultats réels et les résultats décrits dans les déclarations prospectives sont énoncés dans le rapport annuel 2013 de Merck établi sur le document Form 10-K et dans les autres documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et accessibles sur le site Internet de cette dernière (www.sec.gov). # # #

8 - 8 - i Organisation mondiale de la santé (décembre 2013). «Globocan 2012: Estimated Cancer Incidence, Mortality and Prevalence Worldwide in 2012; Lung Cancer». Consulté le 8 mai 2014 à l adresse ii Société canadienne du cancer. Consulté le 8 mai 2014 à l adresse iii American Cancer Society (juillet 2013). «Lung Cancer non-small cell». Consulté le 28 octobre 2013 à l adresse

Pipeline MSD 20 février 2015

Pipeline MSD 20 février 2015 CORP-1144720-0000 Pipeline MSD 20 février 2015 Pipeline MSD au 20 février 2015 Phase 2 Phase 2 Phase 3 Phase 3 Maladie d Alzheimer MK-7622 Asthme MK-1029 Vaccin contre le virus Ebola V920 Cancer gastrique

Plus en détail

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 Contacts: sanofi-aventis CIRG Anne Bancillon Emmanuelle Mékercke + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 DES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE ET HERCEPTINE DÉMONTRENT CHEZ LES FEMMES ATTEINTES DE FORME

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009

Communiqué de presse. Bâle, le 12 décembre 2009 Communiqué de presse Bâle, le 12 décembre 2009 Meilleures chances de guérison pour les patientes souffrant de cancer du sein HER2- positif de stade précoce lorsqu elles reçoivent Herceptin pendant un an

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE INNATE PHARMA PRESENTE DES RESULTATS PRELIMINAIRES DE PHASE I AVEC IPH 2101, UN ANTICORPS MONOCLONAL ANTI-KIR, ACTIVATEUR DES CELLULES NK, AU CONGRES INTERNATIONAL DE L ASCO IPH 2101 a été très bien toléré

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 17 août 2011

Communiqué de presse. Bâle, le 17 août 2011 Communiqué de presse Bâle, le 17 août 2011 La FDA homologue Zelboraf (vémurafénib) et son test diagnostique compagnon, tous deux des produits Roche, pour la prise en charge du mélanome métastatique à gène

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

AUTORISATION CONDITIONNELLE DE COMMERCIALISER XALKORI

AUTORISATION CONDITIONNELLE DE COMMERCIALISER XALKORI Santé Canada affiche des alertes d innocuité, des avis de santé publique, des communiqués et d autres avis provenant de l industrie pour informer les professionnels de la santé, les consommateurs et les

Plus en détail

XALKORI MC Cancer du poumon non à petites cellules

XALKORI MC Cancer du poumon non à petites cellules XALKORI MC Cancer du poumon non à petites cellules FÉVRIER 2014 Marque de commerce : Xalkori Dénomination commune : Crizotinib Fabricant : Pfizer Forme : Capsule Teneurs : 200 mg et 250 mg Avis de refus

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE OUVERTURE DU 4 ÈME ESSAI CLINIQUE TESTANT MONALIZUMAB (IPH2201) Essai clinique de Phase Ib/II testant monalizumab en combinaison avec cetuximab dans les cancers de la tête et du cou en rechute ou métastatiques

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 14 mai 2015

Communiqué de presse. Bâle, le 14 mai 2015 Communiqué de presse Bâle, le 14 mai 2015 L alectinib, médicament expérimental de Roche, a réduit la taille des tumeurs chez près de la moitié des patients présentant un type spécifique de cancer du poumon

Plus en détail

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda.

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda. Communiqué de presse Bâle, le 27 août 2012 De nouvelles données issues de l étude de phase III EMILIA montrent que le trastuzumab emtansine (T-DM1), médicament de Roche, a permis d améliorer significativement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 25 mai 2011 AVASTIN 25 mg/ml Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoires ROCHE Bevacizumab Liste I Réserve hospitalière

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 28 septembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, le 28 septembre 2014 Communiqué de presse Bâle, le 28 septembre 2014 Un protocole à base de Perjeta, médicament de Roche, a prolongé de 15,7 mois la vie de patients atteints d un type de cancer du sein métastatique agressif,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 26 juin 2015

Communiqué de presse. Bâle, le 26 juin 2015 Communiqué de presse Bâle, le 26 juin 2015 L UE recommande l approbation de Perjeta, médicament de Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce Le protocole

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse La FDA approuve XYZAL pour le traitement des allergies saisonnières et perannuelles et de l urticaire chronique Nouvel antihistaminique prescrit sur ordonnance, à une prise par jour,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 1 er octobre 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 1 er octobre 2012 Communiqué de presse Bâle, le 1 er octobre 2012 L analyse finale de l étude de phase III HERA a confirmé Herceptin administré pendant un an comme traitement standard du cancer du sein HER2-positif de stade

Plus en détail

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués par les membres

Plus en détail

Transformer sanofi-aventis en Leader Global de la Santé. Conférence de Presse 11 Février 2009

Transformer sanofi-aventis en Leader Global de la Santé. Conférence de Presse 11 Février 2009 Transformer sanofi-aventis en Leader Global de la Santé Conférence de Presse 11 Février 2009 1 Déclarations prospectives Ce communiqué contient des déclarations prospectives (au sens du U.S. Private Securities

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 GEMZAR 200 mg, lyophilisat pour usage parentéral (IV) Flacon de 10 ml GEMZAR 1000 mg, lyophilisat pour usage parentéral

Plus en détail

Avis 3 avril 2013. Laboratoire PFIZER. crizotinib. L01XE16 (Inhibiteurs de la tyrosine kinase) Inscription. Motif de l examen

Avis 3 avril 2013. Laboratoire PFIZER. crizotinib. L01XE16 (Inhibiteurs de la tyrosine kinase) Inscription. Motif de l examen COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 avril 2013 XALKORI 200 mg, gélule Boîte de 60 gélules (CIP : 34009 267 625 6 8) Flacon de 60 gélules (CIP : 34009 267 626 2 9) XALKORI 250 mg, gélule Boîte de 60 gélules

Plus en détail

Transgene accorde une option de licence exclusive pour le développement et la commercialisation de son produit d immunothérapie TG4010

Transgene accorde une option de licence exclusive pour le développement et la commercialisation de son produit d immunothérapie TG4010 Parc d Innovation d Illkirch, France, le 10 mars 2010 Transgene accorde une option de licence exclusive pour le développement et la commercialisation de son produit d immunothérapie TG4010 Transgene (Euronext

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 1 et les «ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment

Plus en détail

Transgene : revue du portefeuille de produits, de l activité et des perspectives stratégiques

Transgene : revue du portefeuille de produits, de l activité et des perspectives stratégiques Transgene : revue du portefeuille de produits, de l activité et des perspectives stratégiques Parc d Innovation d Illkirch, France, le 22 mars 2010 Transgene S.A. (Euronext Paris: FR0005175080) présente

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 février 2014 GIOTRIF 50 mg, comprimé pelliculé B/28 (CIP : 34009 275 659 3 9) GIOTRIF 40 mg, comprimé pelliculé B/28 (CIP : 34009 275 658 7 8) GIOTRIF 30 mg, comprimé

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY À L ASCO

GUSTAVE ROUSSY À L ASCO GUSTAVE ROUSSY À L ASCO COMMUNIQUÉ DE PRESSE 30 MAI 03 JUIN CANCER www.gustaveroussy.fr/asco 30 MAI 03 JUIN 14 GUSTAVE ROUSSY À L ASCO COMMUNIQUÉ DE PRESSE ASCO 30 MAI - 03 JUIN 50 e congrès American Society

Plus en détail

D après la communication de Goede V

D après la communication de Goede V RÉSULTATS D UNE ÉTUDE DE PHASE III COMPARANT CHLORAMBUCIL SEUL A OBINUTUZUMAB PLUS CHLORAMBUCIL OU RITUXIMAB PLUS CHLORAMBUCIL CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE LLC ET PRÉSENTANT DES COMORBIDITÉS D après la

Plus en détail

Utilisation des anticorps monoclonaux de la classe des anti EGFR pour le traitement de troisième intention ou plus du cancer colorectal métastatique

Utilisation des anticorps monoclonaux de la classe des anti EGFR pour le traitement de troisième intention ou plus du cancer colorectal métastatique Utilisation des anticorps monoclonaux de la classe des anti EGFR pour le traitement de troisième intention ou plus du cancer colorectal métastatique Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO)

Plus en détail

Actualités de l année en. oncologie

Actualités de l année en. oncologie Actualités de l année en Le cru 2015 oncologie Angers,, Jeudi 5 mars 2015, Journées FMC Médecins généralistes Actualités et nouveautés Biologie Prévention Diagnostic précoce Traitements Cancérogenèse Sport

Plus en détail

CANCERS UROLOGIQUES. H.DJEDI Alger le 13-06-2014

CANCERS UROLOGIQUES. H.DJEDI Alger le 13-06-2014 CANCERS UROLOGIQUES H.DJEDI Alger le 13-06-2014 Cancer de la prostate Enfin une plénière! 790 patients inclus (2006-2012) Stratification Volume de la maladie Important versus faible Âge > 70 versus < 70

Plus en détail

ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE

ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE 16, RUE BONAPARTE 75272 PARIS CEDEX 06 TÉL : 01 42 34 57 70 - www.academie-medecine.fr Réunion des membres correspondants de la 3 ème division Mercredi 11 mars 2015 de 14

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

Immunothérapie des cancers bronchiques

Immunothérapie des cancers bronchiques Immunothérapie des cancers bronchiques Alexis Cortot, MD, PhD Service de Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette, CHRU de Lille UMR8161, Institut de Biologie de Lille 11 ème Journée du CPHG

Plus en détail

NAVELBINE voie orale

NAVELBINE voie orale DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE NAVELBINE voie orale CARACTERISTIQUES Dénomination commune : vinorelbine Composition qualitative et quantitative : Statut : A.M.M. A.T.U. Classe ATC :

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 novembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 novembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 novembre 2009 IRESSA 250 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP 395 950-7) ASTRAZENECA géfitinib Liste I Médicament soumis à prescription hospitalière. Prescription

Plus en détail

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var

Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée. Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var Pemetrexed, pionnier de la chimiothérapie histoguidée Dr Olivier CASTELNAU Institut Arnault TZANCK ST Laurent du Var SFPO Octobre 2009 EPIDEMIOLOGIE Incidence : 1.35 M par an dans le monde (12,4%) 28 000

Plus en détail

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Présentation aux investisseurs Mars 008 Bernard Dorval Chef de groupe, Services bancaires aux entreprises et assurance, et coprésident, TD Canada Trust Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs De

Plus en détail

MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique. Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique

MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique. Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique Jean-Marie BOHER, PhD, Institut Paoli-Calmettes, Marseille Novembre 2011 Typologie

Plus en détail

MEKINIST MC Mélanome avancé ou métastatique

MEKINIST MC Mélanome avancé ou métastatique MEKINIST MC Mélanome avancé ou métastatique FÉVRIER 2014 Marque de commerce : Mekinist Dénomination commune : Tramétinib Fabricant : GSK Forme : Comprimé Teneurs : 0,5 mg et 2 mg Avis de refus À moins

Plus en détail

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Anne-Claire TOFFART EGFR mutés Gefitinib 250 mg x 1/J Cp 250 mg Erlotinib 150 mg x 1/J

Plus en détail

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces?

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Hiver 2013 Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Notre article précédent, Médecines personnalisées,

Plus en détail

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Février 2008 Guide d utilisation du

Plus en détail

CENTRE INTÉGRÉ. La cardiologie et l oncologie, deux domaines très actifs. DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LAVAL

CENTRE INTÉGRÉ. La cardiologie et l oncologie, deux domaines très actifs. DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LAVAL La recherche clinique à l Hôpital de la Cité-de-la Santé: Martine Montigny et Nathalie Aucoin CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LAVAL La cardiologie et l oncologie, deux domaines très actifs.

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA DOSSIER DE PRESSE GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA Une alliance au service des patients CONTACTS PRESSE : Véronique Simon 01.45.03.56.58 / 06.68.86.32.30 / v.simon@ljcom.net GUSTAVE ROUSSY Christine Lascombe

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA CAPÉCITABINE DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU SEIN AVANCÉ OU MÉTASTATIQUE

GUIDE D UTILISATION DE LA CAPÉCITABINE DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU SEIN AVANCÉ OU MÉTASTATIQUE Guide d utilisation de la capécitabine dans le traitement du cancer du sein avancé ou métastatique Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Juin 2005 Tables des matières 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Nanobiotix démarre un essai clinique de phase I/II dans les cancers primitifs et métastatiques du foie avec son produit NBTXR3

Nanobiotix démarre un essai clinique de phase I/II dans les cancers primitifs et métastatiques du foie avec son produit NBTXR3 Une nano révolution pour un grand pas contre le cancer Nanobiotix démarre un essai clinique de phase I/II dans les cancers primitifs et métastatiques du foie avec son produit NBTXR3 Paris, France, le 1

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 1 Octobre 2013

Communiqué de presse. Bâle, le 1 Octobre 2013 Communiqué de presse Bâle, le 1 Octobre 2013 La FDA accorde une homologation accélérée à Perjeta, médicament Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade précoce

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 octobre 2011 20 juillet 2011 L avis adopté par la Commission de la Transparence le 20 juillet 2011 a fait l objet d une audition le 19 octobre 2011 JEVTANA 60 mg,

Plus en détail

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation Traitements futurs Dr François Grand Maison, neurologue et directeur, clinique Neuro Rive Sud Traitements de la SP I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Plus en détail

Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante. Etat de la situation en Suisse

Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante. Etat de la situation en Suisse Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante Etat de la situation en Suisse Formation en pneumologie du 30 avril 2015 Dr Régis Otasevic Importations d amiante (tonnes) Mésothéliomes

Plus en détail

Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CÉPO)

Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CÉPO) Guide sur l utilisation d un fractionnement accéléré de radiothérapie pour le traitement du cancer du sein Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CÉPO) Février 2006 Ce guide constitue un outil

Plus en détail

First Line and Maintenance in Nonsquamous NSCLC: What Do the Data Tell Us?

First Line and Maintenance in Nonsquamous NSCLC: What Do the Data Tell Us? Dr Jean-Charles Soria : Bonjour et bienvenue dans ce programme. Je suis Jean Charles Soria, Professeur de Médecine et Directeur du programme de développement précoce des médicaments à l université Paris

Plus en détail

Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer

Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer AGO-OVAR 2.20/ ENGOT ov 14 Essai international en partenariat réseau européen ENGOT et Roche PENELOPE. AGO-OVAR 2.20

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 14 janvier 2004 COSMEGEN 0,5 mg, poudre pour solution injectable Boîte de 1 flacon Laboratoires MERCK SCHARP & DOHME-CHIBRET dactinomycine

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 4 juin 2010

Communiqué de presse. Bâle, le 4 juin 2010 Communiqué de presse Bâle, le 4 juin 2010 Roche présente, au congrès de l ASCO, les premières données concernant la nouvelle génération d anticorps à visée thérapeutique et d autres traitements ciblés

Plus en détail

4.08 Action Cancer Ontario

4.08 Action Cancer Ontario MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.08 Action Cancer Ontario (Suivi de la section 3.08 du Rapport annuel 1999) CONTEXTE La création d Action Cancer Ontario (ACO) en 1997 avait pour but

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 23 mai 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 23 mai 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 mai 2007 SUTENT 12,5 mg, gélule Flacon de 30 (CIP: 376 265-0) SUTENT 25 mg, gélule Flacon de 30 (CIP: 376 266-7) SUTENT 50 mg, gélule Flacon de 30 (CIP: 376 267-3)

Plus en détail

CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA

CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA CANCERS TETE ET COU ASCO 2012 W.GAIS CAC BATNA I CANCERS ORL: PLAN A/CANCERS ORL LOCALEMENT AVANCÉS ET CHIMIOTHÉRAPIE D INDUCTION A1 Etude DECIDER. A2 Etude PARADIGM. B/ L apport des anti EGFR à la radio

Plus en détail

Herceptin homologué dans l UE contre le cancer de l estomac HER2-positif de stade avancé

Herceptin homologué dans l UE contre le cancer de l estomac HER2-positif de stade avancé Communiqué de presse Bâle, le 28 janvier 2010 Herceptin homologué dans l UE contre le cancer de l estomac HER2-positif de stade avancé Première biothérapie ciblée témoignant d un avantage en termes de

Plus en détail

Programme préélectoral

Programme préélectoral ASSOCIATION DES PHARMACIENS DU CANADA Programme préélectoral Les pharmaciens : Les intervenants en matière de santé les plus accessibles au Canada Le système de soins de santé du Canada subit à l heure

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 mai 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 mai 2010 ALIMTA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 383 080-2) B/1 ALIMTA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion (CIP 565 825-3)

Plus en détail

L EMEA accepte d évaluer la demande d autorisation de mise sur le marché de la LENALIDOMIDE

L EMEA accepte d évaluer la demande d autorisation de mise sur le marché de la LENALIDOMIDE L EMEA accepte d évaluer la demande d autorisation de mise sur le marché de la LENALIDOMIDE NEUCHATEL, Suisse, 7 avril/prnewswire/ -- - LA LENALIDOMIDE est évaluée par l EMEA comme thérapie orale pour

Plus en détail

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+)

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) FÉVRIER 2012 Marque de commerce : Tykerb Dénomination commune : Lapatinib Fabricant : GSK Forme : Comprimé Teneur : 150 mg Ajout aux listes de médicaments

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

Alemtuzumab (Lemtrada * ) réduit significativement les rechutes dans la sclérose en plaques comparé à l interféron Bêta-1a dans une étude de Phase III

Alemtuzumab (Lemtrada * ) réduit significativement les rechutes dans la sclérose en plaques comparé à l interféron Bêta-1a dans une étude de Phase III COMMUNIQUE DE PRESSE Alemtuzumab (Lemtrada * ) réduit significativement les rechutes dans la sclérose en plaques comparé à l interféron Bêta-1a dans une étude de Phase III - Présentation de nouvelles données

Plus en détail

L âge moyen des femmes au moment du diagnostic était de 49,7 ans (E.T. 12), avec un pic de fréquence entre 45 et 55 ans

L âge moyen des femmes au moment du diagnostic était de 49,7 ans (E.T. 12), avec un pic de fréquence entre 45 et 55 ans المجلة الصحية لشرق المتوسط منظمة الصحة العالمية المجلد الثالث عشر العدد ٢٠٠٧ ٢ Le cancer du sein est le principal cancer féminin dans le monde et en Tunisie [1-4]. Son incidence est plus élevée dans les

Plus en détail

Paramètres. Programme de subvention de recherche AUC-CUOG-Astellas 2015

Paramètres. Programme de subvention de recherche AUC-CUOG-Astellas 2015 Paramètres Programme de subvention de recherche AUC-CUOG-Astellas 2015 Renseignements généraux Par le biais d'une entente de financement datée du 1 er décembre 2011, Astellas Pharma Canada, Inc. («Astellas»)

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Les données présentées lors de l ASCO 2007 soulignent l engagement de sanofi-aventis dans la prise en charge du cancer

Les données présentées lors de l ASCO 2007 soulignent l engagement de sanofi-aventis dans la prise en charge du cancer Contact: Anne Bancillon + 33 (0)6 86 31 03 89 Les données présentées lors de l ASCO 2007 soulignent l engagement de sanofi-aventis dans la prise en charge du cancer - De nouvelles données relatives à Eloxatine,

Plus en détail

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 SOUS EMBARGO JUSQU AU mercredi 29 mai 2013, 3 h 1, HAE Mai 2013 Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 En 2013 : On estime que 48 700 nouveaux cas de cancer seront

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2011 HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable B/1 flacon de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP 4183523) B/6 flacons de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP

Plus en détail

Services financiers Chrysler. Le Groupe Banque TD acquiert Services financiers Chrysler

Services financiers Chrysler. Le Groupe Banque TD acquiert Services financiers Chrysler Services financiers Chrysler Le Groupe Banque TD acquiert Services financiers Chrysler Le 21 décembre 2010 Énoncés prospectifs De temps à autre, la TD fait des énoncés prospectifs, écrits et verbaux, y

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES

INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES L American Association for Cancer Research International-Canada (AACR International-Canada), au nom de Stand Up To Cancer Canada (SU2C Canada) et du Consortium sur les

Plus en détail

LYMPHOCYTE SANTÉ. www.chuv.ch/oncologie/onc_home.htm

LYMPHOCYTE SANTÉ. www.chuv.ch/oncologie/onc_home.htm Le Département d oncologie UNIL-CHUV www.chuv.ch/oncologie/onc_home.htm LYMPHOCYTE Pilier de notre système immunitaire, cette cellule (en bleu, entourée de globules rouges) peut être mobilisée pour lutter

Plus en détail

ELDORADO GOLD CORPORATION FORMULAIRE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT

ELDORADO GOLD CORPORATION FORMULAIRE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT ELDORADO GOLD CORPORATION FORMULAIRE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT Rubrique 1. Dénomination et adresse de la Société Eldorado Gold Corporation («Eldorado» ou la «Société») Suite 1188 Bentall

Plus en détail

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Pr Jean-Louis Merlin Définition Un biomarqueur est une

Plus en détail

MEDIA RELEASE COMMUNIQUE AUX MEDIAS MEDIENMITTEILUNG

MEDIA RELEASE COMMUNIQUE AUX MEDIAS MEDIENMITTEILUNG Novartis International AG Novartis Global Communications CH-4002 Bâle Suisse http://www.novartis.com MEDIA RELEASE COMMUNIQUE AUX MEDIAS MEDIENMITTEILUNG Le médicament Afinitor de Novartis contribue à

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

La validation par anticipation de l administration de la chimiothérapie

La validation par anticipation de l administration de la chimiothérapie La validation par anticipation de l administration de la chimiothérapie SEBASTIEN BIGOT Infirmier Dispositif d Annonce CHBA Un mode de fonctionnement : le «OK chimio» la veille Consultation médicale Programmation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. CYD14 study

COMMUNIQUE DE PRESSE. CYD14 study COMMUNIQUE DE PRESSE CYD14 study Le candidat vaccin dengue développé par Sanofi Pasteur passe avec succès la dernière étape de l étude d efficacité clinique de phase III conduite en Amérique latine - La

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

ELDORADO GOLD CORPORATION ANNEXE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT

ELDORADO GOLD CORPORATION ANNEXE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT ELDORADO GOLD CORPORATION ANNEXE 51-102A3 DÉCLARATION DE CHANGEMENT IMPORTANT Rubrique 1. Dénomination et adresse de la Société Eldorado Gold Corporation («Eldorado» ou la «Société») Suite 1188 Bentall

Plus en détail

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Coalition européenne contre le cancer du sein Document extrait du site Version imprimable Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Oeuvre collective de la FNCLCC Extrait de Comprendre le cancer

Plus en détail

49 ème congrès annuel de la Société Américaine d Oncologie Clinique, Chicago, 2013. Rédigé par le Dr Guillaume PLOUSSARD, Hôpital Saint-Louis, Paris

49 ème congrès annuel de la Société Américaine d Oncologie Clinique, Chicago, 2013. Rédigé par le Dr Guillaume PLOUSSARD, Hôpital Saint-Louis, Paris RÉARRANGEMENTS ERG ET RÉSULTATS CLINIQUES CHEZ DES PATIENTS TRAITES PAR ACÉTATE D ABIRATÉRONE: RÉSULTATS DE L ÉTUDE COU-AA- 302 DANS LE CANCER DE LA PROSTATE MÉTASTATIQUE RESISTANT A LA CASTRATION NON

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Paris, le 22 septembre 2010 19h15

Paris, le 22 septembre 2010 19h15 Paris, le 22 septembre 2010 19h15 AB Science annonce avoir obtenu les autorisations réglementaires d initier quatre phases 3 annoncées lors de son introduction en bourse, dans le myélome multiple, la polyarthrite

Plus en détail

Décision n 2008-DC-0103 de l Autorité de sûreté nucléaire du 1 er juillet 2008 fixant les obligations d assurance de la qualité en radiothérapie

Décision n 2008-DC-0103 de l Autorité de sûreté nucléaire du 1 er juillet 2008 fixant les obligations d assurance de la qualité en radiothérapie REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2008-DC-0103 de l Autorité de sûreté nucléaire du 1 er juillet 2008 fixant les obligations d assurance de la qualité en radiothérapie Le collège de l Autorité de sûreté

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2014

IntegraGen Résultats annuels 2014 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUÉ DE PRESSE - DIFFUSION IMMÉDIATE IntegraGen Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires en augmentation de 12% Réduction des pertes de 59% Installation de la première

Plus en détail

PAOLA-1. Cancer de l ovaire 1 ère ligne-maintenance

PAOLA-1. Cancer de l ovaire 1 ère ligne-maintenance PAOLA- Cancer de l ovaire ère ligne-maintenance Etude randomisée de phase III, en double aveugle, comparant olaparib vs placebo chez des patientes atteintes de cancer séreux ou endométrioïde de haut grade

Plus en détail

Étude pharmaco-épidémiologique descriptive EGFR-2013-CPHG

Étude pharmaco-épidémiologique descriptive EGFR-2013-CPHG PROTOCOLE DE RECHERCHE Étude pharmaco-épidémiologique descriptive EGFR-2013-CPHG Caractéristiques des patients traités par erlotinib pour un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avec mutation

Plus en détail

15. 16. Le droit de la santé au Canada. Répartition constitutionnelle des pouvoirs

15. 16. Le droit de la santé au Canada. Répartition constitutionnelle des pouvoirs Le droit de la santé au Canada Les soins de santé au Canada représentent un sujet complexe. En effet, certains services de soins de santé sont publics alors que d autres sont privés et un certain nombre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Présentation de résultats positifs sur l agent expérimental Lyxumia (lixisénatide) aux 71 e Séances scientifiques annuelles de l American Diabetes Association - Non-infériorité de

Plus en détail

Charte des partenariats industriels

Charte des partenariats industriels Charte des partenariats industriels L Assistance Publique Hôpitaux de Paris, acteur majeur de la recherche biomédicale en France, est un partenaire privilégié et naturel des acteurs industriels qui lui

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

ESMO 14. L oncogériatrie d un coup d éventail! Dr Elisabeth Carola UCOG Picardie

ESMO 14. L oncogériatrie d un coup d éventail! Dr Elisabeth Carola UCOG Picardie ESMO 14 L oncogériatrie d un coup d éventail! Dr Elisabeth Carola UCOG Picardie Cancer du SEIN Taxotere hebdo pas mieux et plus toxique Perrone F et al Ann Oncol 2014 Phase III : CMF vs Taxotere hebdo

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PR SYNAGIS (poudre lyophilisée) palivizumab Ce document constitue la troisième et dernière partie de la «monographie du produit» publiée

Plus en détail