Les accaparements de terres à Madagascar

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les accaparements de terres à Madagascar"

Transcription

1 COLLECTIF POUR LA DEFENSE DES TERRES MALGACHES TANY - Les accaparements de terres à Madagascar Débats AFASPA Salon anticolonial février 2012

2 Plan Pourquoi le Collectif TANY a t-il été créé? Les revendications du Collectif TANY Actions entreprises depuis décembre 2008 Situation actuelle Perspectives 2

3 Contexte malgache Traditionnellement, un attachement fort à la terre Pour tout Malgache, qu il vive à Madagascar ou qu il soit exilé «la terre des ancêtres» est sacrée. Qu il soit du Nord, du Sud, de l Ouest, de l Est ou du Centre, le Malgache voue un véritable «culte» à ses ancêtres. Ce culte des ancêtres se traduit par un attachement fort au lieu où sont enterrés les ancêtres (tombeau familial) et donc à la terre. Pour assurer leur survie, les Malgaches utilisent, exploitent et cultivent les terres autour des tombeaux familiaux. L ensemble du territoire est occupé par les cultivateurs et/ou les éleveurs même si la densité de la population est faible dans certaines régions. 3

4 Situation du foncier à Madagascar Système traditionnel : droit coutumier sans document officiel ni justificatif de propriété. 80% de la population malgache sont paysans et ruraux vivant en majorité sur les terres de leurs ancêtres selon le droit coutumier. Superficie moyenne occupée par famille < 1 ha Délivrance de titres fonciers depuis la période coloniale : 1/10è du territoire immatriculé par les services fonciers jusqu en 2009, principalement par les colons. Mise en place de la réforme foncière depuis 2005 : certificats fonciers délivrés par les guichets fonciers des communes entre 2005 et

5 Projet d agrobusiness de Daewoo-Logistics Projet d accaparement des terres à Madagascar dans le but de renforcer la sécurité alimentaire de la Corée du Sud (article du Financial Times du 19/11/2008) Caractéristiques du projet 1.3 million d ha dont 1 million consacrés au maïs et ha aux palmiers à huile. Forme du contrat : bail emphytéotique de 99 ans. Sans aucune compensation financière. Ensemble de la récolte destiné à la Corée du sud. Emploi de travailleurs étrangers (Sud-Africains, ). 5

6 Régions convoitées par Daewoo et surfaces des demandes d acquisition de terrains déjà déposées 6

7 Nos craintes en cas de réalisation du projet Daewoo Déplacement de populations Destruction de la structure paysanne malgache (petite exploitation familiale) qui sera remplacée par l agro-industrie, mono culture destinée à l exportation. Mutation rapide du mode de vie et inflation galopante à cause de l arrivée des nombreux cadres et travailleurs étrangers Atteinte à la culture malgache Insécurité alimentaire. Perte de la souveraineté nationale. Impact sur l environnement (produits chimiques, forte mécanisation ) Concurrence non équitable car les Malgaches n ont pas les mêmes moyens que les étrangers. 7

8 Création du collectif TANY Suite à la publication de l article sur le projet Daewoo par le Financial Times, indignation des Malgaches et de l opinion publique mondiale. Du fait du manque d information manifeste des populations sur le projet Daewoo pas de concertation ni consultation comme prévu par la loi sur les propriétés privées non titrées. Et de l absence de libertés démocratiques à Madagascar à l époque : constat sur un fait précédent tragique qui a vu le décès de 3 personnes lors d une manifestation des paysans venus contester la cession du terrain qu ils occupent depuis des années. voir : En conséquence, création du Collectif pour la Défense des Terres Malgaches TANY en France en décembre

9 Objectifs du Collectif TANY Contribuer à la défense des terres malgaches, Soutenir les citoyens et les paysans de Madagascar dans leurs luttes pour le développement et pour la défense de leurs terres, Diffuser des informations sur la situation à Madagascar auprès des populations et organisations dans le monde pour qu elles soutiennent les paysans malgaches dans leur lutte pour la défense de leurs biens et de leurs terroirs, Diffuser des informations auprès des Malgaches de toutes les régions sur les objectifs, méthodes et risques liés au phénomène international de l accaparement des terres, pour qu ils soient vigilants et sachent se défendre, Echanger et collaborer avec les populations des autres pays victimes de prédateurs similaires. 9

10 Principales revendications du Collectif TANY Halte aux expulsions des familles malgaches de leurs terres et aux accaparements de terres par les investisseurs étrangers et par les riches nationaux Pour la reconnaissance effective des droits des paysans qui vivent sur leurs terres selon le droit coutumier. Abrogation de la loi sur les investissements qui autorise les sociétés étrangères possédant une filiale ou un associé malgache à acheter des terres à Madagascar Transparence totale sur toutes les transactions passées, actuelles et prévues sur les terres. Pour une politique agricole favorisant l agriculture familiale. 10

11 Mobilisation à Madagascar Dénonciation des demandes d acquisition de terrain par la filiale de Daewoo dans plusieurs régions de Madagascar par la Se.Fa.Fi, groupe de réflexion et observatoire de la vie publique. Réclamation de plus de transparence sur l affaire Daewoo par la Plateforme Nationale des Organisations de la Société Civile Malgache, regroupant 3500 associations et ONGs. L affaire Daewoo a fait partie des dérives du pouvoir de l époque dénoncées par l opposition. L ensemble des actions au pays et dans le monde a abouti à : Suspension du projet Daewoo Changement de dirigeants politiques à Madagascar 11

12 Actions entreprises depuis la création -1 Manifeste des Malgaches (50 signataires) 1ère Pétition (plus de 5000 signatures) contre le projet Daewoo Appels urgents lancés avec les ONGs Peuples Solidaires, FIAN, Via Campesina (des dizaines de milliers de lettres de protestation adressées aux dirigeants de la société Daewoo, aux présidents de Madagascar et de la Corée du sud) 2 ème pétition (plus de 6200 signatures) contre les expulsions des familles de leur terre en 2011 Publication de 16 newsletters 12

13 Actions entreprises depuis la création -2 Veille et diffusion d informations à Madagascar à travers des journaux, internet et via des organisations paysannes locales. Interpellation des autorités malgaches par nos pétitions et newsletters. Mobilisation internationale : En collaboration avec : Peuples solidaires, Via Campesina, FIAN, GRAIN Participation à des manifestions et conférences internationales à Genève, Rome, Dakar, Nyéléni,.. 13

14 Situation actuelle - 1 Le Collectif TANY continue la veille, les diffusions d information et l envoi de ses revendications aux autorités malgaches. Cas d accaparement de terres à Madagascar dénoncés par le Collectif TANY : Varun (entreprise indienne) ha Projet agricole de ha basé sur un contrat de fermage annulé en Reprise en 2010 dans une autre région, en plus des projets miniers. Landmark (société indienne) ha Culture de maïs dans le plateau d Ihorombe. 14

15 Situation actuelle - 2 Tozzi Green (société italienne) : ha et une extension supplémentaire prévue. Culture de jatropha sur le plateau d Ihorombe. Mainland Mining (société chinoise) Exploitation d Ilménite Projet d extension de l exploitation actuelle de Fénérive-Est jusqu à Manakara, le long du canal des Pangalanes. Daewoo revient par l intermédiaire de sa filiale malgache 15

16 Situation actuelle - 3 L Observatoire du Foncier a recensé 3 millions d ha qui ont fait l objet de transactions pour des projets agricoles (arrêtés, suspendus, ou en cours d exploration) Attribution de vastes surfaces de terres Jusqu en 2009, autorisation délivrée par l Etat, avec l aide de l EDBM : «décentralisation» des négociations des contrats au niveau des régions et des communes Circulaire octobre 2010 : Recentralisation au niveau de l Etat central Le principe de cession de terres aux étrangers est mentionné dans l article 1 er de la Constitution votée en novembre

17 Situation actuelle - 4 L article 1 er de la Constitution (de novembre 2010) stipule que «les modalités et les conditions relatives à la vente de terrain et au bail emphytéotique au profit des étrangers sont déterminées par la loi». Près de 3 millions de plaintes relatives aux litiges fonciers, déposées auprès des différentes instances par des populations en situation de détresse d après l association des Sans-Abri de Madagascar. Mise en place le 31 janvier 2012 d un comité interministériel chargé de la prévention et de la résolution des problèmes sociaux, liés aux litiges fonciers. Comité composé du Ministère du Développement et de l Aménagement du territoire en charge du foncier, du Ministère de la Justice et du Ministère de la Population. 17

18 Perspectives Le Collectif TANY continuera sa veille et la diffusion des informations contre les accaparements des terres quel que soit le pouvoir en place Le Collectif TANY travaille sur des propositions pour : une reconnaissance effective des droits des agriculteurs, éleveurs, pratiquants du pastoralisme, pêcheurs, cueilleurs-forestiers et des populations rurales malgaches sur leurs terres, une politique accordant la priorité au développement de l agriculture familiale, seule garantie de l autosuffisance alimentaire de Madagascar. 18

19 Les actions réalisées par le Collectif TANY jusqu à ce jour soulignent l importance de la mobilisation et de la solidarité internationales. Merci pour votre soutien et merci pour votre attention. Jocelyn Rabemananjara Vice-président du Collectif pour la défense des terres malgaches - TANY 19

Campagne Globale pour la Réforme Agraire RÉSEAU D URGENCE 0911AMDG 22.07.09

Campagne Globale pour la Réforme Agraire RÉSEAU D URGENCE 0911AMDG 22.07.09 La Vía Campesina International Operative Secretariat Jalan Mampang Prapatan XIV No 5 Jakarta Selatan 12790, Jakarta - Indonésie Tel +62 21 7991890 Fax +62 21 7993426 viacampesina@viacampesina.org Contact

Plus en détail

LANCER UNE PÉTITION. Mission. VOUS ETES: un groupement citoyen, une asbl, une ONG VOTRE MISSION :

LANCER UNE PÉTITION. Mission. VOUS ETES: un groupement citoyen, une asbl, une ONG VOTRE MISSION : Mission LANCER UNE PÉTITION VOUS ETES: un groupement citoyen, une asbl, une ONG VOTRE MISSION : En groupe : Rédiger une pétition à destination de députés européens réclamant un changement de politique

Plus en détail

Appropriations massives de terres dans le monde Les positionnements de différentes organisations nationales et internationales

Appropriations massives de terres dans le monde Les positionnements de différentes organisations nationales et internationales Appropriations massives de terres dans le monde Les positionnements de différentes organisations nationales et internationales Forum Social Mondial Thiès, 9 février 2011 S.L'Orphelin (AGTER) Chronologie

Plus en détail

Synthèse des recommandations de la société civile. Table ronde La transparence dans le secteur extractif

Synthèse des recommandations de la société civile. Table ronde La transparence dans le secteur extractif Séminaire La transparence pour le développement Lille 21 mai 2013 Synthèse des recommandations de la société civile Pascal Canfin, ministre délégué français chargé du Développement, a réuni en partenariat

Plus en détail

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central»

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» La terre est une ressource essentielle pour la vie des populations

Plus en détail

Acquisitions foncières à grande échelle dans le secteur agricole : une montée en puissance de (nouvelles) firmes agricoles?

Acquisitions foncières à grande échelle dans le secteur agricole : une montée en puissance de (nouvelles) firmes agricoles? Acquisitions foncières à grande échelle dans le secteur agricole : une montée en puissance de (nouvelles) firmes agricoles? Perrine Burnod CIRAD UMR TETIS Observatoire du foncier à Madagascar Ward Anseeuw

Plus en détail

Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: Evolution des lois et règlements

Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: Evolution des lois et règlements Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: BAMAKO, le 10 juin 2013 Cheick Oumar Diarrah Evolution des lois et règlements Droits coutumiers Droits modernes

Plus en détail

QUELQUES CAS ILLUSTRANT L ACCAPAREMENT DE TERRE A MADAGASCAR SELON LA SOLIDARITE DES INTERVENANTS POUR LE FONCIER

QUELQUES CAS ILLUSTRANT L ACCAPAREMENT DE TERRE A MADAGASCAR SELON LA SOLIDARITE DES INTERVENANTS POUR LE FONCIER SEHATRA IOMBONANA HO AN NY FANANANTANY SOLIDARITE DES INTERVENANTS SUR LE FONCIER Plateforme des OSC œuvrant pour le Foncier Logt 67/2 Cité Tanambao Andavamamba, Antananarivo 101 Tel: 034 05 748 07, Email:

Plus en détail

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES AGRICULTEURS MALGACHES? Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR Madagascar en chiffres 19 millions d habitants 587 000 km2 Un PIB de 250 $ US par habitant

Plus en détail

L accompagnement à l installation et à la transmission 7 Nov. 2014

L accompagnement à l installation et à la transmission 7 Nov. 2014 Comment développer une agriculture durable sur votre territoire? L accompagnement à l installation et à la transmission 7 Nov. 2014 avec le soutien de www.inpactpc.org L'ARDEAR : Association Régionale

Plus en détail

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Conférence de Coopération Régionale, décembre 2014 1. Situation : l héritage de plus de 40 ans de déclin

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

VALEUR DONNEE A LA TERRE DANS UN CONTEXTE DE DEPLACEMENT INVOLONTAIRE DE POPULATIONS

VALEUR DONNEE A LA TERRE DANS UN CONTEXTE DE DEPLACEMENT INVOLONTAIRE DE POPULATIONS PRÉSENTATION POWER POINT VALEUR DONNEE A LA TERRE DANS UN CONTEXTE DE DEPLACEMENT INVOLONTAIRE DE POPULATIONS Par Mme Lala Tiana RANDRIANARIVOMANANA Office National pour l Environnement, BP 822 Av. Rainilaiarivony

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

Règlement des différends en Afrique: Comment améliorer l organisation et le fonctionnement de la justice commerciale?

Règlement des différends en Afrique: Comment améliorer l organisation et le fonctionnement de la justice commerciale? Règlement des différends en Afrique: Comment améliorer l organisation et le fonctionnement de la justice commerciale? INTERVENANT Bâtonnier Joachim BILE-AKA Avocat Associé BILE-AKA, BRIZOUA-BI & Associés

Plus en détail

Vololomihaja Rasamimanana ONE, Office National pour l Environnement

Vololomihaja Rasamimanana ONE, Office National pour l Environnement Vololomihaja Rasamimanana ONE, Office National pour l Environnement madagascar Dimitra Vololomihaja Rasamimanana est Point focal genre et Responsable de communication et d information dans le Département

Plus en détail

2ème Séminaire international SESAME 2

2ème Séminaire international SESAME 2 2 ème Séminaire international SESAME 2 Meknés, Maroc, les 25 et 26 Avril 2014 Contribution du CGER VALLEE «L Agriculture Familiale dans la Vallée du Fleuve Sénégal» Présentation : Monsieur Amadou THIAW,

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill caroline.weill@lambassade.agency 01 47 04 12 52 Audrey Peauger audrey.peauger@lambassade.agency

Plus en détail

Remise du rapport. «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement»

Remise du rapport. «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement» P REMIER MINISTRE Remise du rapport «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement» Centre d analyse stratégique Lundi 28 juin 2010 Discours de Vincent Chriqui,

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les femmes et les hommes ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Groupe engagé qui initie, transforme et commercialise à ses marques des produits biologiques et écologiques issus du végétal Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Euro - Nat SA Jatariy SRL

Plus en détail

Les acquisitions internationales à grande échelle de terres agricoles.

Les acquisitions internationales à grande échelle de terres agricoles. Les acquisitions internationales à grande échelle de terres agricoles. Enjeux, perspectives, risques et opportunités Montpellier, 3 septembre 2009 Remerciements à : H. Liversage- FIDA Paul Mathieu, Service

Plus en détail

Le droit à se nourrir

Le droit à se nourrir Le droit à se nourrir La faim : plus absurde qu il n y paraît 2 Paradoxe n 1 Aujourd hui, 852 millions de personnes au monde - soit près d un être humain sur sept - souffrent régulièrement de la faim alors

Plus en détail

souveraineté alimentaire

souveraineté alimentaire Pour la souveraineté alimentaire L agriculture nous concerne toutes et tous. Définition : La souveraineté alimentaire est le droit des populations à définir leur politique agricole et alimentaire. Elle

Plus en détail

Perception et adoption de l agrosylviculture :

Perception et adoption de l agrosylviculture : Perception et adoption de l agrosylviculture : résultats des enquêtes menées en Gaspésie auprès des agriculteurs, des propriétaires de terres agricoles et de la population résidente Bertrand Anel, coordonnateur

Plus en détail

9. L administration foncière

9. L administration foncière 9. L administration foncière I. Résumé et Vision 2024 Le secteur foncier à l horizon 2024 Une vision partagée du secteur foncier dans 10 ans reste à élaborer pour en faire l un des piliers du développement

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

Accaparement des terres et pressions sur le modèle agricole québécois

Accaparement des terres et pressions sur le modèle agricole québécois Accaparement des terres et pressions sur le modèle agricole québécois Des constats et une proposition pour renforcer la vocation et le contrôle du domaine agricole FRANÇOIS L ITALIEN Fédération de l UPA

Plus en détail

Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique)

Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique) Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique) M. DE FAYS Observatoire de la Consommation Alimentaire Gembloux Agro-Bio Tech/ULg Mars 2013 1. Introduction

Plus en détail

LES NOTAIRES D EUROPE S ENGAGENT POUR

LES NOTAIRES D EUROPE S ENGAGENT POUR LES NOTAIRES D EUROPE S ENGAGENT POUR 2020 pour une politique européenne de la justice à la hauteur des enjeux socio-économiques NOS 5 ENGAGEMENTS POUR 2020 NOTAIRES D EUROPE 1 Parce qu ils sont les conseillers

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable La question du développement durable G 1. Les enjeux du développement durable I. Etude ce cas : les transports à Fribourg Comment la municipalité de Fribourg parvient-elle à développer les transports tout

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Commission nationale de lutte contre le travail illégal et contre la fraude au détachement des travailleurs

DOSSIER DE PRESSE. Commission nationale de lutte contre le travail illégal et contre la fraude au détachement des travailleurs DOSSIER DE PRESSE Commission nationale de lutte contre le travail illégal et contre la fraude au détachement des travailleurs Lundi 30 mai 2016 1 Le Premier ministre, Manuel VALLS, préside pour la deuxième

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET N 02 AMI/2015

APPEL A MANIFESTATION D INTERET N 02 AMI/2015 APPEL A MANIFESTATION D INTERET N 02 AMI/2015 Développement de Partenariat autour des terres agricoles du domaine privé de l Etat au profit des entrepreneurs de la région d OUED-EDDAHAB-LAGOUIRA REGLEMENT

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne Gestion économe du foncier : politiques et acteurs du territoire 30 janvier 2015 DRELdirection Bretagneconférence renouvellement en milieu rural,

Plus en détail

Présentation Forum minier 2011 23 septembre 2011 L émergence des ententes de prédéveloppement

Présentation Forum minier 2011 23 septembre 2011 L émergence des ententes de prédéveloppement Présentation Forum minier 2011 23 septembre 2011 L émergence des ententes de prédéveloppement François Dandonneau, associé, Gowlings Jean M. Gagné, associé, Fasken Martineau 1, Place Ville-Marie, 37e étage

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina

Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina Forum suisse souveraineté alimentaire Berne, 3 novembre 2009 Valentina Hemmeler Maïga, Uniterre 1 La Via Campesina La Via Campesina est un

Plus en détail

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales 1 Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des agricoles et commerciales régionales Termes de référence Mars 2012 1 2 I. Contexte et justification Les enjeux de

Plus en détail

Loi N 2007-036 du 14 janvier 2008 sur les investissements à Madagascar

Loi N 2007-036 du 14 janvier 2008 sur les investissements à Madagascar Loi N 2007-036 du 14 janvier 2008 sur les investissements à Madagascar Fournir un environnement incitatif pratique, transparent et d avant-garde pour toutes les activités d investissement à Madagascar

Plus en détail

BUSINESS MEETING : PLUS DE 1,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR FINANCER LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC ÉCRIT PAR CELLCOM. PUBLIÉ DANS ACCUEIL

BUSINESS MEETING : PLUS DE 1,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR FINANCER LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC ÉCRIT PAR CELLCOM. PUBLIÉ DANS ACCUEIL BUSINESS MEETING : PLUS DE 1,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR FINANCER LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC ÉCRIT PAR CELLCOM. PUBLIÉ DANS ACCUEIL C est un pari gagné pour le Ministre de l Agriculture, Pêche et élevage,

Plus en détail

Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria

Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria RIPESS Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie

Plus en détail

Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière. Conférence-débat sur les investissements nécessitant de grandes superficies foncières,

Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière. Conférence-débat sur les investissements nécessitant de grandes superficies foncières, Projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière Conférence-débat sur les investissements nécessitant de grandes superficies foncières, Objectifs et bénéficiaires Objectifs: 1. Accroître les revenus

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

La politique alimentaire populaire

La politique alimentaire populaire La politique alimentaire populaire Diana Bronson Sécurité alimentaire Canada Grand Rassemblement Québec en forme Le 19 mars 2013 Sécurité alimentaire Canada Sécurité Alimentaire Canada est une alliance

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

Réunions publiques d information Devenir actionnaire solidaire

Réunions publiques d information Devenir actionnaire solidaire Alençon, le 15 novembre 2012 Réunions publiques d information Alençon Réunions publiques d information Devenir actionnaire solidaire Mardi 20 novembre 2012 18h - Jeudi 22 novembre 2012 18h - Mercredi 28

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1)

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (EMPLOI) (2 octobre 1984) (Etendu par arrêté du 31 mai 1994, Journal officiel

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES A LA GESTION DU DOMAINE «.ma»

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES A LA GESTION DU DOMAINE «.ma» LIGNES DIRECTRICES RELATIVES A LA GESTION DU DOMAINE «.ma» Janvier 2007 1 Contexte Les premières assises nationales de l Internet, tenues le 8 novembre 2005 ont recommandé vivement la révision, en vue

Plus en détail

Présentation de la gouvernance collégiale et participative de la commune de Saillans

Présentation de la gouvernance collégiale et participative de la commune de Saillans Présentation de la gouvernance collégiale et participative de la commune de Saillans Qui sommes-nous? Nous sommes des habitant(e)s et citoyen(ne)s de la commune de Saillans, concerné(e)s par l avenir de

Plus en détail

Porter à connaissance foncier du Psader

Porter à connaissance foncier du Psader Porter à connaissance foncier du Psader Réunion de restitution mercredi Service Départemental de la Savoie 40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph 04 79 28 74 27 direction@safer73.com Département Etudes

Plus en détail

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC République Démocratique du Congo Ministère du Plan et Révolution de la Modernité Agence Nationale pour la Promotion des Investissements MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC Kinshasa,

Plus en détail

Pressions commerciales sur la terre. Après Daewoo? Etat des lieux et perspectives des appropriations foncières à grande échelle à Madagascar

Pressions commerciales sur la terre. Après Daewoo? Etat des lieux et perspectives des appropriations foncières à grande échelle à Madagascar Pressions commerciales sur la terre Après Daewoo? Etat des lieux et perspectives des appropriations foncières à grande échelle à Madagascar Notre vision L accès sécurisé et équitable à la terre et les

Plus en détail

Achat/accaparement des terres en Afrique: Opportunités ou menaces? Cas du Bénin en Afrique de l Ouest

Achat/accaparement des terres en Afrique: Opportunités ou menaces? Cas du Bénin en Afrique de l Ouest Achat/accaparement des terres en Afrique: Opportunités ou menaces? Cas du Bénin en Afrique de l Ouest Auteur : Dr. Lionel Gbaguidi, Agrivet Partners, Cotonou (Bénin) Introduction Le Bénin est un pays d

Plus en détail

Discours de Monsieur le Président de la BOAD. - Excellence, Monsieur le Ministre de l Economie et des. Finances, Excellences, Messieurs les Ministres,

Discours de Monsieur le Président de la BOAD. - Excellence, Monsieur le Ministre de l Economie et des. Finances, Excellences, Messieurs les Ministres, Signature de l accord de prêt relatif au financement partiel du projet de securite alimentaire par l aménagement des bas fonds et le renforcement des capacités de stockage au Bénin Discours de Monsieur

Plus en détail

Le poids de la dette asphyxie les finances publiques et saigne les populations.

Le poids de la dette asphyxie les finances publiques et saigne les populations. Capitalisme et pays du Sud En bref Constat 40% de la main-d œuvre mondiale est exploitée et vit dans la pauvreté extrême. Comme pour les crises climatiques, alimentaires et énergétiques, les pays les plus

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport»

«L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «L inclusion et la protection des enfants dans et par le sport» «Jeunes athlètes et migration : à quelle aide peuvent-ils s attendre? Travailler ensemble au-delà des frontières européennes» Conférence

Plus en détail

MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT

MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT MARATHON PRO BONO HEC FORMATION PRO BONO S INITIER AU MICROCREDIT Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux petites associations

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

Madagascar : des terres pour l agro-industrie internationale? 1

Madagascar : des terres pour l agro-industrie internationale? 1 ALTERNATIVES SUD, VOL. 17-2010 / 135 Madagascar : des terres pour l agro-industrie internationale? 1 André Teyssier, Landry Ramarojohn, Rivo Andrianirina Ratsialonana 2 Les manœuvres d appropriation foncière

Plus en détail

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS I - But de la Fondation Article 1er L établissement dit CéMaVie fondé

Plus en détail

P L A N D A C T I O N N A T I O N A L

P L A N D A C T I O N N A T I O N A L REPUBLIQUE DU BENIN =-=-=-=-=-=-=-=-= MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE =-=-=-=-=-=-=-=-= P L A N D A C T I O N N A T I O N A L «LEGISLATION RURALE» AVRIL 2004 2 I- Contexte et justification

Plus en détail

Energies Rurales et Agrocarburants. 1. La situation énergétique des ruraux 2. Le lien Energie & Pauvreté 3. Quelle place pour les agrocarburants

Energies Rurales et Agrocarburants. 1. La situation énergétique des ruraux 2. Le lien Energie & Pauvreté 3. Quelle place pour les agrocarburants Energies Rurales et Agrocarburants 1. La situation énergétique des ruraux 2. Le lien Energie & Pauvreté 3. Quelle place pour les agrocarburants Energies Rurales et Agrocarburants - La situation énergétique

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER. Avant de remplir cette demande, lisez attentivement la notice d information.

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER. Avant de remplir cette demande, lisez attentivement la notice d information. MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE cerfa DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DU PUY DE DOME N 11534* 02 N de dossier : Site de Marmilhat_BP43 63370 LEMPDES Tél : 04-73-42-14-78 ou 04-73-42-14-59

Plus en détail

Ile de France. folio 1/2 F7. MSA Ile de France 75691 PARIS cedex 14. contactidf@msa-idf.fr www.msa-idf.fr. Tél : 01 49 85 50 00 Fax : 01 49 85 55 05

Ile de France. folio 1/2 F7. MSA Ile de France 75691 PARIS cedex 14. contactidf@msa-idf.fr www.msa-idf.fr. Tél : 01 49 85 50 00 Fax : 01 49 85 55 05 . 1 75691 PARIS cedex 14 Tél : 01 49 85 50 00 Fax : 01 49 85 55 05 contactidf@msa-idf.fr www.msa-idf.fr folio 1/2 F7 ()()()() P1 en cours BULLETIN DE MODIFICATION OU DE MUTATION DE TERRES situation cadastrale

Plus en détail

PROJET DE REALISATION D UN CENTRE DE SANTE

PROJET DE REALISATION D UN CENTRE DE SANTE PROJET DE REALISATION D UN CENTRE DE SANTE RESUME DU PROJET TITRE : LIEU : LOCALISATION : OBJECTIFS : MOYENS : Centre de Santé Village de N DOULOU N DOULOU se situe dans la commune de BONALEA à environ

Plus en détail

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA Troisième réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA de l APF Jean Delion Lomé, Togo, 7-87 8 Octobre Personnes atteintes du virus du SIDA

Plus en détail

LA PROPRIETE IMMOBILIERE LES DROITS REELS. I/- La législation foncière Marocaine s étale sur trois périodes :

LA PROPRIETE IMMOBILIERE LES DROITS REELS. I/- La législation foncière Marocaine s étale sur trois périodes : HOUCINE SEFRIOUI, notaire à Casablanca, Maroc, conseiller exécutif de l UINL, Chargé d affaires de l UINL à l ONU, à l Unesco, au Vatican et à la Haye(DIP) viceprésident de l institut international d histoire

Plus en détail

Discours d ouverture du Dr Ibet OUTHMAN Issa, Président du Conseil d administration (PCA) du CORAF/WECARD

Discours d ouverture du Dr Ibet OUTHMAN Issa, Président du Conseil d administration (PCA) du CORAF/WECARD 4 ème Semaine scientifique agricole du CORAF/WECARD et 11 ème Assemblée Générale Discours d ouverture du Dr Ibet OUTHMAN Issa, Président du Conseil d administration (PCA) du CORAF/WECARD Cérémonie d ouverture

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Avant-propos. Dimitri UZUNIDIS

Avant-propos. Dimitri UZUNIDIS Avant-propos Dimitri UZUNIDIS Innovation : introduire des nouveautés, des changements, plus spécialement dans l industrie et, plus généralement, dans les affaires. Aussi, faire du neuf à partir de l existant

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

Appel à projetss. trois pays. leurs. et social). Le

Appel à projetss. trois pays. leurs. et social). Le Appel à projetss Etudes par pays sur la comptabilité et la gestion des ressources naturelles SECTION 1. L appel à projets Le Globall Development Network (GDN) invite les chercheurs à soumettre leurs propositions

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue»

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 2 AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 4 Belle vue : le site Pérenchies Rue de la Prévôté Le site représente pour la commune

Plus en détail

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Confederation of Family Organisations in the European Union Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

ACCORD DEPARTEMENTAL DE PARTENARIAT SUR L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES

ACCORD DEPARTEMENTAL DE PARTENARIAT SUR L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES ACCORD DEPARTEMENTAL DE PARTENARIAT SUR L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES Vu le discours du président de la République du 24 avril 2009 relatif au plan pour l emploi des jeunes, Vu la circulaire DGEFP

Plus en détail

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar A Madagascar, l association de coopération internationale (Formation pour l épanouissement et le renouveau de la terre), en partenariat avec

Plus en détail

Rapport annuel 2011-2012

Rapport annuel 2011-2012 Code de conduite pour des relations commerciales équitables entre fournisseurs et acheteurs dans la chaîne agro-alimentaire Rapport annuel 2011-2012 Le code de conduite pour des relations commerciales

Plus en détail

Quelle stratégie de communication et de lobbying pour les filières de l agrofourniture?

Quelle stratégie de communication et de lobbying pour les filières de l agrofourniture? Quelle stratégie de communication et de lobbying pour les filières de l agrofourniture? Forum Agrofourniture 2014 Gilles Poidevin 1 Au cœur de la filière agroalimentaire 2 Au service des industries de

Plus en détail

FONDS DE DOTATION DU BARREAU DE LYON

FONDS DE DOTATION DU BARREAU DE LYON FONDS DE DOTATION DU BARREAU DE LYON Promouvoir & Protéger les Droits de l Homme et l Etat de Droit B a r r e a u d e L y o n 4 2 r u e d e B o n n e l 6 9 4 8 4 L y o n C e d e x 0 3 T é l é p h o n e

Plus en détail

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur Projet de Jardin-école agroécologique El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur France et Maroc au cœur, créée en août 2011, a pour objet la création et l aide à la création

Plus en détail

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert I N F O R M A T I O N P R E S S E L e 9 a v r i l 2 0 0 9 Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert Contrairement à certaines idées reçues, les automobilistes doivent savoir que

Plus en détail

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009 Le diagnostic agricole Scot/Penap de l Rappel du contexte Le territoire du Scot : -72 communes (Grand Lyon +17 communes 3 EPCI) -730 km2-1 250 000 habitants Le

Plus en détail

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Présentation de ETD Nom : ETD Pays : Togo Année de démarrage des activités : 2003 Forme juridique : Association Mission

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

Département Sciences Humaines et Sociales. Spécialisation Agriculture, Territoire, Développement

Département Sciences Humaines et Sociales. Spécialisation Agriculture, Territoire, Développement Département Sciences Humaines et Sociales Spécialisation Agriculture, Territoire, Développement Présentation janvier 2011 Responsable : Danièle CAPT Un constat On assiste aujourd hui à une redéfinition

Plus en détail

Le mouvement coopératif et la communauté. Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012.

Le mouvement coopératif et la communauté. Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012. Le mouvement coopératif et la communauté Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012. LE CONSEIL DE LA COOPÉRATION DE Mandat du CCO : L ONTARIO Le Conseil de la coopération de l Ontario (CCO)

Plus en détail

Appropriation de terres à grande échelle et investissement agricole responsable

Appropriation de terres à grande échelle et investissement agricole responsable Document de positionnement de la France Appropriation de terres à grande échelle et investissement agricole responsable pour une approche garante des droits de l homme, de la sécurité alimentaire et du

Plus en détail

ACCES A LA PROPRIETE FONCIERE A

ACCES A LA PROPRIETE FONCIERE A ACCES A LA PROPRIETE FONCIERE A Par Mme Nelly RAKOTOBE - RALAMBONDRAINY Premier Président Honoraire De la Cour Suprême Madagascar Source de l'image: populationdata.net 1 La terre a une fonction économique

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 21 novembre 2014 Le plan logement outre-mer Philosophie générale du plan : Lors des congrès de l USH (23/09/2014) et de la Fédération des EPL outre-mer (6/10/2014), annonce par la ministre des

Plus en détail

Souveraineté alimentaire et gouvernance citoyenne

Souveraineté alimentaire et gouvernance citoyenne Souveraineté alimentaire et gouvernance citoyenne Propositions pour faire face aux problèmes de la faim et de la malnutrition dans le monde Pierre Vuarin Dans cet exposé, je présenterai les analyses, les

Plus en détail