«Un Québec libre dans un Canada uni?» Yvon Deschamps

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Un Québec libre dans un Canada uni?» Yvon Deschamps"

Transcription

1 «Un Québec libre dans un Canada uni?» Yvon Deschamps Intention pédagogique Le domaine général de formation Vivre-ensemble et citoyenneté Axe de développement Valorisation des règles de vie en société et des institutions démocratiques : principes de la démocratie, chartes et lois fondamentales, droits et responsabilités liés aux institutions démocratiques, autres idéologies et formes d organisation politique. Compétences disciplinaires Compétence 1 : interroger les réalités sociales Amener l élèves à s interroger sur l importance de la participation à la vie démocratique. Amorcer et nuancer une réflexion sur l avenir constitutionnel du Québec. Compétence 2 : interpréter des réalités sociales Amener l élève à interpréter l influence qu ont pu avoir les idées libérales sur l affirmation de la nation au Bas-Canada par l entremise des revendications et des luttes entre 1791 et Compétence 3 : consolider et exercer sa citoyenneté à l aide de l histoire Amener l élève à se sensibilisé à l importance de la démocratie comme fondement de la nation québécoise et à l importance de l exercice citoyen pour l avancement démocratique et social d une société. De plus, le dossier permet de discuter de l objet de citoyenneté : conceptions de la nation et débat de société. Compétence transversale Exploiter les technologies de l information et de la communication : l élève doit utiliser un logiciel de ligne du temps

2 Planification Approches Cours 1 a) Amorce (activité 1) Échange enseignant-élève b) Dualité canadienne (activité 2) Échange enseignant-élève c) Le concept de nation (activité 3) Échange enseignant-élève et travail en sous-groupe à l aide des définitions et du réseau conceptuel Cours 2 a) Retour sur le concept de nation (activité 3) Travail en sous-groupe pour compléter le réseau conceptuel et Échange b) Présentation de la question constitutionnelle au Québec et de la conception du nationalisme (activité 4) Cours 3 et 4 a) Les événements du débat constitutionnel (activité 4) b) Retour sur les différents événements et le tableau synthèse de l activité 4 Cours 5 : (ligne du temps) a) L État c est moi / l État c est nous (+ hypothèse à la question) b) Présentation de la période par l enseignant enseignant-élève Présentation magistrale Travail en groupe ou seul de l élève Retour de l enseignant Échange enseignant-élève sur les deux images. Travail individuel de l élève sur les textes d une des révolutions et rédaction de son hypothèse. Cours magistral Compétences et notions importantes En compétence 1 : l appartenance nationale au Québec et au Canada. En compétence 1 et 3 : l idée d appartenance nationale et les conceptions de la nation et débat de société En compétence 1 et 3 : l idée d appartenance nationale et les conceptions de la nation et débat de société En compétence 2 : revendications et luttes dans la colonie britannique - La monarchie et la démocratie - Influence des idées libérales - Acteurs de l époque - Principaux événements - Le territoire Cours c) Les événements de 1783 à 1848 Travail individuel ou en sous-groupe de En compétence 2 : interprétation.

3 l élève. d) Interprétation (3 questions dernières Travail individuel de l élève questions) Cours 9 a) Retour sur l activité de la ligne du temps Retour de l enseignant b) Compréhension de l élève de la question Échange enseignant-élève et travail nationale d hier à aujourd hui et sur individuel de l élève l importance des débats en démocratie. En compétence 2 et 3 : continuité et les conceptions de la nation et débat de société. Retour sur la question centrale : La démocratie, peut-elle exister sans débats, luttes et revendications?

4 Déroulement de la situation d apprentissage Revendications et luttes dans la colonie britannique ( ) 1- Amorce Soumettre la question de travail suivante aux élèves : qu est-ce que la démocratie? Soumettre la question de travail suivante aux élèves : «En démocratie, ton vote est-il important?» Laisser les élèves échanger sur le sujet. Présenter les résultats du référendum de 1995 : À 50,58 % des 4,7 millions de votes exprimés (sur 5 millions d'électeurs, soit près de 95 % des électeurs, un des plus hauts taux de participation à un vote démocratique), la réponse est «non». L'écart est de moins de voix. 2- Réactivation des connaissances antérieures de l élève : la dualité canadienne Préalablement, les élèves ont abordé la «dualité canadienne». Retour sur cette dualité à l aide d une caricature semblable à celle-ci. Réactivation des connaissances antérieures des élèves sur la question constitutionnelle. Au tableau : division en 2 : Canada/Québec 3- Construction du concept de nation (échange cognitif). a) Pourquoi avons-nous des débats sur la question nationale depuis tant d années? Aborder la question sous l angle, «Est-ce que la nation québécoise existe?» «Est-ce qu il y a deux nations dans le Canada?» Plusieurs? Utiliser les récents événements sur la motion Harper sur la nation québécoise. L objectif est de définir le concept de nation. b) Présenter quelques définitions aux élèves. Relever les caractéristiques principales d une nation. Soulever des questions comme, est-ce qu une nation est nécessairement un pays? Présenter un exemple comme celui de la France. Relever ce qui distingue le peuple français.

5 Définitions de nation Groupe humain partageant une même culture, une même histoire et une même langue. Groupe humain ayant des institutions. Antidote Groupement humain important établi généralement sur un même territoire, partageant un sentiment d'appartenance, de même que des liens historiques, linguistiques, culturels ou religieux plus ou moins communs. Granddictionnaire.com D'une manière générale, une nation est une communauté humaine identifiée dans des limites géographiques souvent fluctuantes au cours de l'histoire, et dont le trait commun supposé est la conscience d'une appartenance à un même groupe. Ce groupe peut avoir en commun : langue, culture, religion, histoire politique. Wikipédia c) Réaliser un premier réseau conceptuel sur ce qui distingue la nation québécoise. Le réseau conceptuel sera complété plus tard dans la SAE.

6 4- La question constitutionnelle S interroger sur l exercice démocratique en lui-même : ce sont les citoyens qui choisissent une destinée politique. Deux visions de la nation québécoise s opposent : souverainistes et fédéralistes. Quels sont les arguments des deux camps? À quand remonte ce débat? Quelle est la conception de la nation pour ces deux camps? a) Présentation de l enseignant de la fédération canadienne - Carte du Canada - Brève présentation de la structure fédérale du Canada Gouvernement central Canada Pouvoirs : Monnaie, Défense, Relation extérieure, etc. Gouvernements provinciaux Québec, Ontario, Manitoba, Alberta, etc. Pouvoirs : Éducation, Santé, Municipalités, etc.

7 b) Options politiques et conception de la nation Option politique Fédéralisme centralisateur Fédéralistes Souverainistes Démarche démocratique Trudeau, Chrétien Fédéralisme renouvelé Johnson, Bourassa Indépendance et Souveraineté- association Johnson, Lévesque, Bouchard, Parizeau Révolution armée *groupe marginal Conception de la nation La nation canadienne est bilingue et composée de deux groupes majoritaires (français et anglais), mais aussi de communautés culturelles et d Amérindiens (Multiculturalisme) Le Québec constitue une société ou nation française distincte dans le Canada, où vivent des minorités culturelles et des Amérindiens et une communauté anglophone historique. Le Québec est une nation française qui a droit à l autodétermination et où vivent des minorités culturelles et des Amérindiens et une communauté anglophone historique. La nation francophone a toujours été exploitée par une majorité anglophone. c) La tâche de l élève avec les événements : - Identifier à quelle option politique se rattache l événement - Permettre à l élève d identifier les revendications politiques des différentes options Repères de temps 1965 «Égalité ou indépendance» de Daniel Johnson 1968 Création du parti Québécois 1970 FLQ 1971 Victoria 1976 Élection du parti Québécois 1977 Loi 101 (ici, il faudrait glisser un mot sur la loi 178 pour intégrer les fédéralistes) 1980 Référendum 1982 Rapatriement de la constitution

8 1990 Le lac Meech 1992 référendum de Charlottetown e référendum Revendications et luttes dans la colonie britannique ( ) Tableau vide de l élève Option politique Conception de la nation Événements associés Revendications et solutions Fédéralistes Souverainistes Démarche démocratique Fédéralisme centralisateur Trudeau Chrétien Fédéralisme renouvelé Johnson Bourassa Indépendance et Souverainetéassociation Johnson Lévesque Bouchard Parizeau Révolution armée *groupe marginal La nation canadienne est bilingue et composée de deux groupes majoritaires (français et anglais), mais aussi de communautés culturelles et d Amérindiens (Multiculturalisme) Le Québec constitue une société ou nation française distincte dans le Canada, où vivent des minorités culturelles et des Amérindiens et une communauté anglophone historique. Le Québec est une nation française qui a droit à l autodétermination et où vivent des minorités culturelles et des Amérindiens et une communauté anglophone historique. La nation francophone a toujours été exploitée par une majorité anglophone.

9 Corrigé Fédéralistes Démarche démocratique Option politique Conception de la nation Événement associé Revendications et solutions Fédéralisme Gouvernement central canadien fort centralisateur Trudeau Chrétien Fédéralisme renouvelé Johnson Bourassa La nation canadienne est bilingue et composée de deux groupes majoritaires (français et anglais), mais aussi de communautés culturelles et d Amérindiens (Multiculturalisme) Le Québec constitue une société ou nation française distincte, où vivent des minorités culturelles et des Amérindiens et une communauté anglophone historique. Rapatriement unilatéral de la constitution sans l accord du Québec (1982) *Égalité ou indépendance Victoria Lac Meech Charlottetown Plus d autonomie ou respect des compétences provinciales pour le Québec dans les domaines suivants : - Langue et cultures - Éducation - Santé - Économie - Immigration - Représentation internationale - Souverainistes Indépendance et Souverainetéassociation Johnson Lévesque Révolution armée *groupe marginal Le Québec est une nation française qui a droit à l autodétermination et où vivent des minorités culturelles et des Amérindiens et une communauté anglophone historique. La nation francophone a toujours été exploitée par une majorité anglophone. *Égalité ou indépendance Parti Québécois Loi 101 Référendum 1980 Référendum 1995 FLQ Souveraineté du Québec, mais avec une association économique avec le Canada. Indépendance totale du Québec. Acquisition de cette indépendance ne peut se faire que par les armes.

10 Activité 5- La ligne du temps a) L État c est moi! Non, l État c est nous! Revendications et luttes dans la colonie britannique ( ) Le processus de recherche de la part de l élève s amorce avec une question générale : - La démocratie, peut-elle exister sans débats, luttes et revendications? L élève doit poser une hypothèse à cette question en observant les événements importants des révolutions américaine ou française. Il aborde ainsi les luttes qui ont mené à l obtention de la démocratie et du respect des droits fondamentaux. Il pourra par la suite, se questionner sur les étapes de l obtention de la démocratie dans le Bas-Canada. Quelles sont les revendications et les luttes? Quelles sont les conséquences sur l émergence de la nation québécoise et canadienne? b) Les événements marquants de l accession au gouvernement responsable Comme seconde étape, l élève lit les événements et construit sa ligne du temps en faisant deux distinctions pour chaque événement : s agit-il d un changement dans l organisation politique ou s agit-il d une lutte ou d une revendication? Cette distinction devrait permettre à l élève de comprendre l incidence des changements de l organisation politique sur le mouvement de lutte et vice et versa. Pour chaque événement, l élève doit aussi répondre à une ou des questions. Elles ont comme objectif de lui faire cerner l importance de chaque événement et de constituer ainsi une banque de données qui facilitera son interprétation finale. c) Interprétation finale Une fois cette étape terminée, l élève peut passer à son interprétation. Celle-ci porte sur la question de départ et sur trois autres questions synthèses qui relatent la problématique : 1- Retour sur la question de départ : La démocratie, peut-elle exister sans débats, luttes et revendications? Infirmer ou confirmer son hypothèse. 2- Quelles sont les principales revendications démocratiques des Patriotes et des Réformistes, issues des idées libérales de l époque? 3- Ces luttes pour les droits démocratiques ont-elles contribué à la création d une nation au Bas-Canada? Justifie la réponse.

11 4- Qu est-ce qui caractérise la nation du Québec? Outils pédagogiques complémentaires Revendications et luttes dans la colonie britannique ( ) 1) Une stratégie de lecture qui aide l élève, au besoin, à retracer les éléments essentiels à la compréhension des événements (annexe 6). 2) Un organigramme portant sur les attributs de la Nation au Bas-Canada, au 19e siècle. Document d aide aux questions d interprétation (annexe 5). 3) Un document d accompagnement de l élève où sont inscrites les questions auxquelles l élève doit répondre. 4) Un tableau synthèse des événements et des groupes sociaux en présence pour chaque période (annexe 4). 5) Un lexique. Ressources exploitées pour le développement des compétences disciplinaires Connaissances historiques traitées - Idées libérales - Intérêts des groupes sociaux - Organisation politique - Relation entre la métropole et la colonie - Relation entre l Église et l État - Tensions politiques et sociales - Transmission des idées Repères de temps : l Indépendance officielle des États-Unis et arrivée des Loyalistes : l Acte constitutionnel : les premières élections : la fondation du journal Le Canadien : l adoption des 92 Résolutions : les rébellions dans le Bas-Canada : la Déclaration d indépendance du Bas-Canada de Robert Nelson : le rapport Durham : l Acte d Union : l union des réformistes

12 : l obtention du gouvernement responsable Concepts Bourgeoisie Démocratie Idée libérale Libéralisme Nation Patriote Rébellion Représentation Revendications et luttes dans la colonie britannique ( ) 5- Retour de l élève en compétence 3 - Ma compréhension du débat constitutionnel et de son histoire de 1791 à aujourd hui. - L importance des débats et du vote en démocratie dans le choix de l avenir politique d un pays - Réponse personnelle de l élève : mon option, mon choix.

Luttes et revendications dans la colonie britannique 1783-1848

Luttes et revendications dans la colonie britannique 1783-1848 Luttes et revendications dans la colonie britannique 1783-1848 À la fin du 18e siècle, le monde occidental est en pleine ébullition. Les Révolutions américaine et française font ce qui était alors impensable

Plus en détail

La modernisation de la société québécoise : guide de l enseignant

La modernisation de la société québécoise : guide de l enseignant La modernisation de la société québécoise : guide de l enseignant Niveau et discipline : première année du deuxième cycle du secondaire en histoire et éducation à la citoyenneté Intention éducative : vivre

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Politique/Programmes Note n o 148

Politique/Programmes Note n o 148 Ministère de l Éducation Politique/Programmes Date d émission : Le 22 avril 2009 En vigueur : Jusqu à abrogation ou modification Objet : POLITIQUE RÉGISSANT L ADMISSION À L ÉCOLE DE LANGUE FRANÇAISE EN

Plus en détail

*Vers le gouvernement responsable

*Vers le gouvernement responsable *Vers le gouvernement responsable 1760 La conquête de la Nouvelle-France En arrivant [ ], les négociants anglais se rendirent maîtres du commerce extérieur. Michel Brunet, historien. L Angleterre avait

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE Avec Domaine général de formation Compétences transversales Compétences disciplinaires Scénario pédagogique

Plus en détail

La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant

La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant Niveau et discipline : troisième cycle du primaire en univers social. Intention éducative : orientation et entreprenariat : appropriation des stratégies

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

QUESTIONS & RÉPONSES. concernant l éducation en français langue première en Alberta

QUESTIONS & RÉPONSES. concernant l éducation en français langue première en Alberta 40 concernant l éducation en français langue première en Alberta 40 QUESTIONS & RÉPONSES PRÉSENTÉ PAR CULTURE FRANCOPHONE 6 LE FRANÇAIS À LA MAISON 7 LE DROIT À L ÉDUCATION 8 L ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE EN

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Normalisation du vocabulaire de la common law en français

Normalisation du vocabulaire de la common law en français Normalisation du vocabulaire de la common law en français Mr. Blais Directeur Centre de traduction et de documentation juridiques Université d'ottawa Tout d abord, pour parler de la normalisation du vocabulaire

Plus en détail

CONCLUSION. Selon les résultats obtenus, la vitalité communautaire francophone de la région

CONCLUSION. Selon les résultats obtenus, la vitalité communautaire francophone de la région CONCLUSION Selon les résultats obtenus, la vitalité communautaire francophone de la région urbaine de Moncton peut varier d une ville à l autre. Pour le démontrer, nous avons présenté en premier lieu l

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMISSION D ADMISSION

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMISSION D ADMISSION DA301b FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMISSION D ADMISSION 1. Information au sujet des parents/tuteurs Parent #1 Père : biologique adoptif famille reconstituée tuteur Nom : Adresse : Téléphone : Courriel :

Plus en détail

LA POLITIQUE LEXIQUE 50 DÉFINITIONS. élections scrutin. gouvernement. ministère. pour mieux comprendre. municipal. fédéral parlement.

LA POLITIQUE LEXIQUE 50 DÉFINITIONS. élections scrutin. gouvernement. ministère. pour mieux comprendre. municipal. fédéral parlement. P O L 50 DÉFINITIONS pour mieux comprendre LA POLITIQUE i T i Q U municipal E gouvernement élections scrutin ministère provincial fédéral parlement démocratie À qui s adresse ce guide? Ce guide s adresse

Plus en détail

Projet de loi n o 99 (2000, chapitre 46) Loi sur l exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l État du Québec

Projet de loi n o 99 (2000, chapitre 46) Loi sur l exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l État du Québec PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 99 (2000, chapitre 46) Loi sur l exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l État du Québec Présenté le

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle)

Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle) Nom de l élève : Dossier de ligne du temps : la ligne du temps au primaire (3 e cycle) Groupe : Dans cette situation d apprentissage tu devras : 1) construire une ligne du temps qui décrit la société québécoise

Plus en détail

9-10. Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU

9-10. Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU 9-10 Dans la présente leçon, les élèves découvriront l incidence de la croissance urbaine sur leurs finances personnelles. L étalement urbain, l utilisation

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Préparée par les permanents du Conseil sur la comptabilité dans le secteur public Octobre 2009 TABLE DES MATIÈRES PARAGRAPHE Introduction....01

Plus en détail

Est-ce que l écriture a joué un rôle important dans la civilisation mésopotamienne?

Est-ce que l écriture a joué un rôle important dans la civilisation mésopotamienne? Est-ce que l écriture a joué un rôle important dans la civilisation mésopotamienne? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*L écriture en Mésopotamie et en Égypte» disponible dans les ressources

Plus en détail

La mémoire de 1982 : amnésie, confusion, acceptation, désillusion ou contestation?

La mémoire de 1982 : amnésie, confusion, acceptation, désillusion ou contestation? a3n 0s La mémoire de 1982 : amnésie, confusion, acceptation, désillusion ou contestation? François Rocher École d études politiques Université d Ottawa Communication présentée au colloque 30 ans après

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien

Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien LES CANADIENS ET LA CITOYENNETÉ Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien RAPPORT DE SYNTHÈSE CONTEXTE L Institut Environics, en partenariat avec l Institut pour la

Plus en détail

Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier. Jacques-Yvan Morin et José Woehrling

Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier. Jacques-Yvan Morin et José Woehrling Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier Jacques-Yvan Morin et José Woehrling Table des matières On peut se procurer le présent ouvrage à : Les Éditions Thémis

Plus en détail

Jeux Olympiques et paralympiques - Londres 2012

Jeux Olympiques et paralympiques - Londres 2012 Jeux Olympiques et paralympiques - Londres 2012 Dossier de presse LA TRÈS HONORABLE MICHAËLLE JEAN, GRAND TEMOIN DE LA FRANCOPHONIE POUR LES JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES EN 2012 ATHÈNES 1896 VANCOUVER 2010,

Plus en détail

Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études

Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études PARLEMENT JEUNESSE FRANCOPHONE DE L'ONTARIO L activité du Parlement jeunesse a des liens directs

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

ATELIER #23 Guide du participant

ATELIER #23 Guide du participant ATELIER #23 Guide du participant - 1 - Liste des annexes de l atelier # 23 23.1a La raison d être de la politique d aménagement linguistique 23.1b À titre de réflexion 23.1c L exercice des valeurs 23.1d

Plus en détail

Attentes et contenus d apprentissage du curriculum

Attentes et contenus d apprentissage du curriculum 09-086 / ISBN 978-1-4249-9829-6 (PDF) / Imprimeur de la Reine pour l Ontario, 2009 / An equivalent publication is available in English Attentes et contenus d apprentissage du curriculum Études canadiennes

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

Méthodes de mathématiques (MAP4C)

Méthodes de mathématiques (MAP4C) Méthodes de mathématiques (MAP4C) Introduction Cette ressource pédagogique a été créée pour répondre aux exigences du programme-cadre révisé de 12 e année (septembre 2007). Les leçons préparées ne sont

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

(version du 24 février) PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE

(version du 24 février) PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE Accorde ton cœur (version du 24 février) 1 re année du 2 e cycle primaire PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE Georges Piotrowski et André Schoeb avec la collaboration

Plus en détail

Cours 2.17: le nationalisme. Quand on passe de Canadiensfrançais

Cours 2.17: le nationalisme. Quand on passe de Canadiensfrançais Cours 2.17: le nationalisme. Quand on passe de Canadiensfrançais à Québécois Peuple Qu est-ce qu être Haïtien? Qu est-ce qu être Québécois? Qu est-ce qu être Canadiens? Contre-exemple Quelle est la différence

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Politique de transparence de l Autorité de contrôle prudentiel

Politique de transparence de l Autorité de contrôle prudentiel Juillet 2011 Politique de transparence de l Autorité de contrôle prudentiel Document de nature explicative L instauration de l Autorité de contrôle prudentiel (ACP) par l ordonnance n o 2010-76 1 s est

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

Plus en détail

Politique curriculaire pour le Programme d immersion française

Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Septembre 1996 Février 1999, 2 e édition Juillet 2008, 3 e édition Éducation,

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

Décision ayant valeur de précédent

Décision ayant valeur de précédent Décision ayant valeur de précédent Catégorie : Administration de la société AVIS* Objet : Démutualisation Sociétés d assurances multirisques Souscripteurs admissibles N : 2015 01 Question : La question

Plus en détail

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Vers une pédagogie orientante Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Animatrices et animateur Clovis Paquette, agent d éducation, ministère de l Éducation de

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

es services éducatifs

es services éducatifs Les services éducatifs es services éducatifs Il y a une quinzaine d années, le milieu associatif et quelques parents isolés ont lancé le débat sur l intégration en classe ordinaire des élèves handicapés.

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication D o s s i e r s e t D o c u m e n t s C o l l e c t i o n d i r i g é e p a r A n n e - M a r i e V i l l e n e u v e Extrait de la publication Extrait

Plus en détail

Plan sur les langues officielles Le bilinguisme officiel : une valeur fondamentale

Plan sur les langues officielles Le bilinguisme officiel : une valeur fondamentale Plan sur les langues officielles Le bilinguisme officiel : une valeur fondamentale 2015 Publié par : Le bureau du Conseil Exécutif Gouvernement du Nouveau-Brunswick CP 6000 Fredericton NB E3B 5H1 Canada

Plus en détail

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées ÉTUDE À e ANNIVERSAIRE DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 NOTORIÉTÉ DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION CANADIENNE 4 DE

Plus en détail

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP?

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP? Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l éducation des enfants à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) Projection dans les domaines politique, pratique et de la recherche et

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

INSTITUT JAQUES-DALCROZE DE BELGIQUE NEUTRALITE DE L ENSEIGNEMENT NEUTRALITE DANS L ENSEIGNEMENT

INSTITUT JAQUES-DALCROZE DE BELGIQUE NEUTRALITE DE L ENSEIGNEMENT NEUTRALITE DANS L ENSEIGNEMENT INSTITUT JAQUES-DALCROZE DE BELGIQUE NEUTRALITE DE L ENSEIGNEMENT NEUTRALITE DANS L ENSEIGNEMENT 2 Premier séminaire Objectifs : Au terme de cet atelier, l'étudiant : 1. devra connaître, du point de vue

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015 Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Ligne directrice n o 2015-08 Publicité électorale par les candidates Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18

Plus en détail

Etude d impact environnemental

Etude d impact environnemental Etude d impact environnemental Réunion du réseau : Janvier 2014 Problématique L Etude d Impact Environnemental (EIE) est un outil de référence depuis plusieurs années, reconnu internationalement et approuvé

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu Notes explicatives sur les propositions législatives concernant la Loi et le Règlement de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Novembre

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

LA CHARTE COMMENTÉE. Phrase de préambule La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.

LA CHARTE COMMENTÉE. Phrase de préambule La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. éduscol LA CHARTE COMMENTÉE Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales notions et

Plus en détail

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE INSTRUCTIONS L objectif du contrat d études est de permettre une préparation transparente et efficace de la période de mobilité et de garantir que les composantes pédagogiques complètement validées par

Plus en détail

POLITIQUE DES VOYAGES

POLITIQUE DES VOYAGES POLITIQUE DES VOYAGES INTRODUCTION Cette politique vient préciser les principes des voyages organisés par l École Polyvalente des Îles. Elle vise également à définir les modalités de réalisation des activités

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

Évaluation annuelle de l auditeur externe

Évaluation annuelle de l auditeur externe Évaluation annuelle de l auditeur externe OUTIL À L INTENTION DES COMITÉS D AUDIT Janvier 2014 AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE L AUDIT COMITÉS D AUDIT iii Table des matières Introduction 1 1. Déterminer

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE POUR ÉLABORER DES PROJETS CLIINIIQUES EN TENANT COMPTE DES BESOIINS ET DES PARTIICULARIITÉS DES PERSONNES D EXPRESSIION ANGLAIISE ET DU CADRE LÉGIISLATIIF EN PLACE L AIDE-MÉMOIRE SECRÉTARIAT À L ACCÈS

Plus en détail

Typologie des communautés francophones en situation minoritaire du Canada

Typologie des communautés francophones en situation minoritaire du Canada Sommaire Typologie des communautés francophones en situation minoritaire du Canada Chedly Belkhodja, Université de Moncton Christophe Traisnel, Université de Moncton Mathieu Wade, Université du Québec

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

Le système judiciaire canadien et les droits et responsabilités des citoyens canadiens

Le système judiciaire canadien et les droits et responsabilités des citoyens canadiens Chapitre 16 Le système judiciaire canadien et les droits et responsabilités des citoyens canadiens Résumé Tous les citoyens canadiens ont des droits et des responsabilités. Ces droits et responsabilités

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION 1 Présentation de l École nationale d administration publique Fondée en 1969, l ENAP est une école universitaire et professionnelle qui regroupe

Plus en détail

FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK SOCIALISTE (FLNKS)

FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK SOCIALISTE (FLNKS) FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK SOCIALISTE (FLNKS) Séminaire Régional des Caraïbes organisé par le Comité Spécial des Vingt-Quatre du 23 au 25 mai 2001 à La Havane, Cuba Intervention du Représentant

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Assemblée Parlementaire de la Francophonie - Assemblée Régionale - 13 octobre 2015

Assemblée Parlementaire de la Francophonie - Assemblée Régionale - 13 octobre 2015 Assemblée Parlementaire de la Francophonie - Assemblée Régionale - 13 octobre 2015 Enseignement des Langues Etrangères et Ecole Primaire Bilingue à Jersey 1. Introduction Mesdames et Messieurs, 1.1 Je

Plus en détail

Politique concernant l usage et la qualité du français à la Faculté de droit de l Université de Montréal

Politique concernant l usage et la qualité du français à la Faculté de droit de l Université de Montréal Politique concernant l usage et la qualité du français à la Faculté de droit de l Université de Montréal La Faculté de droit de l Université de Montréal a récemment précisé sa politique concernant l usage

Plus en détail

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Conseils mixtes du Conseil des DPI du secteur public et du Conseil de la prestation des services du secteur public Le 4 mars 2015 Objectifs Vous

Plus en détail

Services en français du gouvernement du Yukon. Faits saillants

Services en français du gouvernement du Yukon. Faits saillants Services en français du gouvernement du Yukon Faits saillants Services en français au Yukon - Faits saillants Le 15 mai 2014 : La Direction des services en français et l Association franco-yukonnaise (AFY)

Plus en détail

Lorsqu il est question de minorités de langue officielle, on parle des

Lorsqu il est question de minorités de langue officielle, on parle des Justice en langues officielles Le Bulletin Accès Services Communautés Formation N o 03 novembre 2011 Mot de bienvenue Lorsqu il est question de minorités de langue officielle, on parle des communautés

Plus en détail

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A INTRODUCTION Annexe A «Questions et réponses» dans le contexte du cadre de référence Jusqu à maintenant, la conception et l élaboration du Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta ont

Plus en détail

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR démocratie égalité équité Coopérer pour crée l avenir Pour un monde + responsable + équitable + durable En faisant affaire

Plus en détail

Contestation constitutionnelle de l Institut et de l ACEP Questions et réponses

Contestation constitutionnelle de l Institut et de l ACEP Questions et réponses Contestation constitutionnelle de l Institut et de l ACEP Questions et réponses 1. De quel genre d action en justice s agit-il? Deux syndicats de la fonction publique, soit l Institut professionnel de

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Atelier nº 5 : L évolution de la presse franco-canadienne en milieu minoritaire

Atelier nº 5 : L évolution de la presse franco-canadienne en milieu minoritaire Congrès de l Association des professeur.e.s de français des universités et collèges canadiens (Wilfrid Laurier University & University of Waterloo, 26-29 mai 2012) Atelier nº 5 : L évolution de la presse

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. Restreinte UNEP/OzL.Pro/ExCom/42/49 1 er mars 2004 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat Livres Canada Books Programme de Mentorat Aide financière Lignes directrices 2015-2016 Date limite pour la réception des demandes : le mercredi 1 er avril 2015 Les formulaires de demande sont disponibles

Plus en détail

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe A propos du groupe : Gruppo Finanziaro S.p.A. est une holding et une société de services, cotée à la Bourse de Milan.

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

Lalonde c. Commission de restructuration des services de santé (Ontario) SOS Montfort. Résumé de la cause

Lalonde c. Commission de restructuration des services de santé (Ontario) SOS Montfort. Résumé de la cause Arrêts clés du ROEJ : Lalonde c. Commission de restructuration des services de santé (Ontario) Lalonde c. Commission de restructuration des services de santé (Ontario) SOS Montfort Résumé de la cause En

Plus en détail

FCCF. Vous, nous et tous

FCCF. Vous, nous et tous FCCF Élections Élection05 PRIORITÉS DU SECTEUR PARTIS POLITIQUES AU CANADA Vous, nous et tous nos partenaires La Fédération culturelle -française (FCCF) est un organisme national dont la mission est de

Plus en détail

QUAND LA POPULATION S APPROPRIE UN MUSEE. Thérèse Baribeau, consultante en éducation, Projet Biosphère, Environnement Canada

QUAND LA POPULATION S APPROPRIE UN MUSEE. Thérèse Baribeau, consultante en éducation, Projet Biosphère, Environnement Canada LA VEILLE ENVIRONNEMENTALE: QUAND LA POPULATION S APPROPRIE UN MUSEE Thérèse Baribeau, consultante en éducation, Projet Biosphère, Environnement Canada LA VEILLE ENVIRONNEMENTALE La veille est une activité

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante TITRE DE L EXPÉRIENCE Septembre 2003-mai 2004 Approche orientante pour élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage ÉCOLE SECONDAIRE SIAA Polyvalente de Disraëli (822040) à Disraëli 474 élèves

Plus en détail

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007 Recommandations relatives à la formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles COHEP, novembre 2007 Etat : Adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 14/15 novembre 2007 Table

Plus en détail

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone

Études sociales M-3. Guide de mise en œuvre. Francophone Études sociales M-3 Guide de mise en œuvre Francophone Version provisoire 2005 Remarque. Dans cette publication, les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les

Plus en détail

L école française pour mon enfant un choix, un droit

L école française pour mon enfant un choix, un droit L école française pour mon enfant un choix, un droit Cette publication s adresse plus particulièrement aux couples francophone-anglophone qui vivent dans des régions où les francophones sont minoritaires.

Plus en détail

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise 7 choses qu un parent néo-canadien devrait savoir sur l éducation canadienne avant de choisir une école pour son enfant PPE Choisir l éducation de langue française car il s agit de l identité, de la vie

Plus en détail