PROTOCOLE CIRCUIT DU MEDICAMENT Nb de pages : 6

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROTOCOLE CIRCUIT DU MEDICAMENT Nb de pages : 6"

Transcription

1 EHPAD DE BLERE Rédaction : POIRRIER Date : 25/06/2014 Vérification : Direction PROTOCOLE CIRCUIT DU MEDICAMENT Nb de pages : 6 Version Validation : COURET Date de la dernière modification N PRO/PHARM/02 / 1 -PRESCRIPTION Elle est établie par le médecin et réalisée sur le dossier de soin informatisé du résident. L ordonnance est manuscrite ou informatisée. Réglementairement elle comprend dans les 2 cas : Identification du prescripteur (nom et numéro professionnel) Identité du patient Spécialité pharmaceutique prescrite Consignes d administration Posologie Consignes spécifiques de surveillance Durée du traitement Date de prescription Signature du prescripteur L infirmier appose la mention «médicaments à écraser» en cas de besoin. Si la prescription est manuscrite : L infirmière transcrit sur le dossier de soins informatisé l ordonnance pour obtenir la feuille des traitements actifs à la date de l ordonnance. La feuille de traitement actif sert de support à l infirmière de nuit pour la préparation des piluliers ainsi qu aux infirmières de jour pour certains piluliers ou pour les ajustements de traitement. Limiter le risque d erreur lié à la prescription: L ordonnance est photocopiée et insérée dans un lutin et mise en pendant de la feuille de traitement actif. La feuille de traitement actif porte les initiales de l infirmière et engage sa responsabilité pour prouver qu elle a effectué un contrôle en assemblant les 2 documents Limiter le nombre d ordonnance manuscrite pour réduire les recopiages, les erreurs de posologie ou de spécificité : en amenant les médecins généralistes à utiliser le dossier informatisé. Cas spécifique du retour d hospitalisation : Revoir le protocole de retour d hospitalisation pour faire valider par le médecin traitant les nouvelles prescriptions ou les arrêts de traitements. NB : l arrêt d un traitement doit faire l objet d une prescription. 1/6

2 2 - LA DISPENSATION Les pharmaciens viennent chercher, chaque jour du lundi au samedi, les ordonnances. Le retour s effectue le lendemain sauf urgence (dans ce cas les Ides téléphonent). Les ordonnances sont dans un porte-document qui contient également la carte vitale et l attestation de prise en charge mutuelle du résident concerné. Les médicaments sont livrés, par l officine de ville, dans un sac au nom du résident. Le porte document contenant l ordonnance, la carte vitale et l attestation de mutuelle, est glissé dans ce sac. Le dépôt de ces sacs est réalisé dans les salles de soins, et les traitements devant être conservés au frais sont déposés dans le frigidaire. Les traitements sont transférés dans la pharmacie de chaque bâtiment dans les bacs nominatifs des résidents en vue de la réalisation des semainiers. Cas spécifique du tableau B (stupéfiants) Le pharmacien doit contacter l infirmier pour qu il réceptionne en mains propres les médicaments du tableau B. Un enregistrement de ces traitements doit être réalisé par l infirmier et le pharmacien au moment de la livraison, puis ils seront immédiatement stockés dans le lieu sécurisé prévu à cet effet (cf. protocole stupéfiants). La distribution et l administration de stupéfiants sont réalisées par l infirmière et sont sous sa responsabilité. Lors de l arrêt d un traitement, le reliquat de médicament doit impérativement faire l objet d un retour vers la pharmacie de ville. Le cadre de santé du bâtiment vérifie mensuellement la conformité du stock (balance des entrées et des sorties). La vérification fait l objet d une traçabilité sur le classeur. 3 - ACCES AUX LIEUX DE STOCKAGE L accès aux locaux de stockage des médicaments, est limité aux cadres de santé, au médecin coordonnateur et aux infirmiers. Les portes sont fermées à clé, et les passes sont sous la responsabilité de l infirmier. 4 - PREPARATION DES MEDICAMENTS Les piluliers sont préparés à partir des médicaments délivrés nominativement au résident avec ordonnance et conservés dans un bac à son nom. Les médicaments solubles sont préparés au moment de l administration. Les flacons sont dans le chariot de distribution dans le tiroir prévu à cet effet. Les médicaments du tableau B, les médicaments injectables ne sont pas mis dans les piluliers. Ils relèvent des soins infirmiers et font l objet d une programmation de l acte de soin sur la planification des infirmiers. Chaque pilulier est identifié avec le nom, le prénom le nom de jeune fille et la date de naissance des résidents. Dans tous les cas la préparation est strictement réservée à l infirmier. L ensemble des piluliers est préparé une fois par semaine. Tableau de répartition de la préparation des semainiers : 2/6

3 L Auverdière : UNITES LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM Charmes Ide jour Ormes Cèdres Pins Tilleuls Acacias La Courtille : UNITES LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM Mimosas Ide jour Jonquilles Ide jour Premier unité 1 Premier unité 2 Premier unité 3 Deuxième unité 4 Deuxième unité 5 Un semainier par résident (plateau avec 8 plaquettes) Chaque couleur définit un jour de la semaine Jours de la Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche Sécurité semaine Couleurs Saumon Moutarde Bleu Rose Jaune Vert Violet Blanc Le pilulier avec l étiquette blanche est le pilulier de sécurité (8 ème pilulier) o En cas d absence de l infirmière lors de la préparation du semainier, il y a le traitement préparé pour le lendemain matin. Lors de la mise en place du nouveau matériel, ce pilulier est préparé. Le traitement mis dans les cases correspond à celui du lendemain de la préparation : Procédure de la préparation des semainiers : Exemple : Je suis le jeudi. Je prépare la première fois les 8 plaquettes : à savoir du vendredi au vendredi en huit. La semaine suivante, je prépare 7 plaquettes car la plaquette à étiquette blanche deviendra celle du vendredi (le lendemain). Je transfère le traitement après vérification de la plaquette blanche dans la plaquette avec la couleur appropriée. Je prépare de nouveau une plaquette de sécurité pour la semaine suivante. 3/6

4 L infirmier est isolé dans la pharmacie Le plateau est posé sur le plan de travail avec le bac du résident Ouvrir les piluliers pour avoir accès aux cases définies (matin ; midi, soir, nuit ). La case «matin» est la case la plus proche de l étiquette d identification du résident. Sortir uniquement le bac avec les médicaments du résident concerné Avoir à proximité le cahier des «à renouveler / à compléter» Utiliser le lutin avec feuille de traitement actif et ordonnance pour contrôler la transcription ou prescription Pas de déblistérage des médicaments, découpe aux ciseaux du comprimé dans la plaquette Les sachets volumineux ne sont pas mis dans les cases mais remplacés par une étiquette au nom de la spécialité glissée dans le pilulier. Les formes buvables (gouttes, sirop..) sont également identifiés dans le pilulier par une étiquette au nom de la spécialité. La posologie est indiquée sur le recto de l étiquette. Contrôle des traitements préparés : Un contrôle de l ensemble des piluliers de la semaine est assuré par une infirmière de jour (qui ne contrôle pas celui qu elle a préparé), de préférence dans les 24 h qui suivent sa réalisation et au plus tard dans les 48h. La vérification est tracée sur le tableau en pièce jointe. 5 - GESTION DES DOTATIONS Ceci ne concerne pas le chariot d urgence. Un document relatif à son contenu et son rythme de péremption existe déjà (cf/ protocole chariot d urgence). Le rangement : A chaque livraison l infirmier met dans le bac nominatif les médicaments livrés par le pharmacien. Les produits réceptionnés sont placés derrière les produits déjà détenus (le FIFO= frist in, first out soit le premier entré est le premier sorti). Pendant la réalisation du pilulier, l infirmier s assure de la date de péremption des produits utilisés afin de ne pas délivrer de médicaments périmés. Les boîtes dédiées aux résidents sont vérifiées au fur et à mesure de la préparation des semainiers par les infirmiers. Vérification de l armoire à pharmacie : Chaque bâtiment a une armoire à pharmacie. Celle-ci renferme le stock tampon. Le stock tampon est composé de : LISTE DES MEDICAMENTS INDISPENSABLES (nom de spécialité ou médicament de même classe) établie par le médecin coordonnateur le 5 juin /6

5 Voies digestives : Gaviscon 1 flacon Smecta 2 boites Débridat 1 boite Motilium 1 boite Vogaléne suppo 1boite Diabète : Insuline rapide en stylo 1 (dans le frigidaire) Cardio-vasculaire : Lovenox 0,4 1 boite Lasilix 40 comp 1 boite Anti inflamatoire, Corticoïdes : Biprofénid, Solupred 20mg 1 boite Antibactériens : Clamoxyl boite, Augmentin 1 boite, Rocéphine injectable 3 flacons furadoine 1 boite Rulid 1boite Antalgiques : Parcétamol (suppo, ou sachet 2 boîtes) lamaline (suppo 2, comp) Acupan 1 boite Système nerveux : Lexomil comp 1boite Seresta 50 comp 1 boite Risperdal gttes 1 flacon Loxapac gouttes 1 flacon Système respiratoire : Ventoline 1flacon Bronchokod 2flacons Toplexil 1flacon Antihistaminique : Aerius comp 1 boite La vérification du stock tampon est faite 2 fois par an (janvier et juillet) et tracée sur le tableau. Les médicaments dont la date de péremption se situe dans les 6 mois à venir sont repérés et mis en avant afin de pouvoir les utiliser avant cette date (en allant vérifier les stocks avant de demander la dispensation des médicaments inscrits sur l ordonnance). Les produits périmés sont redonnés aux pharmaciens de ville afin d en assurer la destruction. 5/6

6 6 - DISTRIBUTION ET ADMINISTRATION DES MEDICAMENTS Conformément à la loi n du 21 juillet 2009, l aide à la prise de médicaments peut, à ce titre, être assurée par toute personne chargée de l aide aux actes de la vie courante dès lors que, compte tenu de la nature du médicament, le mode de prise ne présente ni difficulté d administration ni d apprentissage particulier. Il est donc important que l infirmier s assure que la personne chargée de l aide à la prise de médicaments soit informée de ce qu elle donne, et à quel moment elle doit le donner. L administration est l ultime étape de contrôle avant que le résident avale le ou les médicaments. La personne qui administre le traitement se doit de respecter la règle des 5B : Bon médicament Bon patient Bon moment Bonne dose Bonne voie d administration Pour cela se référer au lutin qui comporte la feuille de traitement actif et l ordonnance du médecin. S assurer que le résident prend le traitement qui lui est donné. 6/6

7 TRACABILITE VERIFICATION DES PEREMPTIONS DE L ARMOIRE A PHARMACIE DE MOIS DATE DU JOUR NOM ET SIGNATURE JANVIER JUILLET 1/1

8 TRACABILITE DU CONTROLE HEBDOMADAIRE DES PILULIERS Sem 1 : Sem 2 : Sem 3 : Sem 4 : Sem 5 : Sem 6 : Sem 7 : Sem 8 : Sem 9 : Sem 10 : Sem 11 : Sem 12 : Sem 13 : Sem 14 : Sem 15 : Sem 16 : Sem 17 : Sem 18 : Sem 19 : Sem 20 : Sem 21 : Sem 22 : Sem 23 : Sem 24 : Sem 25 : Sem 26 : Sem 27 : Sem 28 : Sem 29 : Sem 30 : Sem 31 : Sem 32 : Sem 33 : Sem 34 : Sem 35 : Sem 36 : Sem 37 : Sem 38 : Sem 39 : Sem 40 : Sem 41 : Sem 42 : Sem 43 : Sem 44 : Sem 45 : Sem 46 : Sem 47 : Sem 48 : Sem 49 : Sem 50 : Sem 51 : Sem 52 : DATES NOM DES RESIDENTS NOM IDE 1/2

Les Bonnes Pratiques de réalisation des Piluliers dans les établissements sanitaires

Les Bonnes Pratiques de réalisation des Piluliers dans les établissements sanitaires Les Bonnes Pratiques de réalisation des Piluliers dans les établissements sanitaires Mars 2015 Guide "Les Bonnes Pratiques de réalisation des piluliers" Version 1 18 Mars 2015 1/11 PRÉAMBULE L Observatoire

Plus en détail

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT :

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT : SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT : Choix de 2 classeurs format A3 par unité : soit 1 par secteur

Plus en détail

EPO, enfin un circuit sécurisé

EPO, enfin un circuit sécurisé PROTOCOLES DE QUALITE EPO, enfin un circuit sécurisé S. FLANGAKIS-BARBE - Pharmacie Médicaments - CHU - 31 - TOULOUSE Ce travail collectif, réalisé au CHU de Toulouse, trouve son origine dans une réflexion

Plus en détail

Circuit du médicament

Circuit du médicament HOPITAL DE SOULTZ N S.PT.S.028.1 Circuit du médicament SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS QUALITE SERVICE

Plus en détail

CHAPITRE V BTS «NEGOCIATION ET RELATION CLIENT» 2. Calendrier des épreuves Session 2013 EPREUVES Epreuves écrites DATES HORAIRES E1 Culture générale et expression Le lundi 13 mai 2013 De 14h00 à 18h00*

Plus en détail

LOGICIEL POUR CENTRES DE MÉDECINE PHYSIQUE, CENTRES DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION. www.dai.fr

LOGICIEL POUR CENTRES DE MÉDECINE PHYSIQUE, CENTRES DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION. www.dai.fr LOGICIEL POUR CENTRES DE MÉDECINE PHYSIQUE, CENTRES DE SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION www.dai.fr Découvrez Rééducation & son fonctionnement Un fonctionnement architecturé autour du dossier unique du

Plus en détail

Circuit du médicament en maison de repos et maison de repos et de soins en région wallonne COCOM- COCOF

Circuit du médicament en maison de repos et maison de repos et de soins en région wallonne COCOM- COCOF Synthèse : Circuit du médicament en maison de repos et maison de repos et de soins en région wallonne COCOM- COCOF - Tout commence avec l ordre médical du médecin traitant. Ce dernier prescrit sur la feuille

Plus en détail

Aide-mémoire personnel

Aide-mémoire personnel Aide-mémoire personnel L Aide-mémoire personnel sert d accompagnement au Guide de référence pour les patients et les familles, conçu pour les personnes aux prises avec le cancer du rein et leur famille.

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES PROTOCOLE D ACCUEIL ET D ENCADREMENT DES ETUDIANTS EN STAGE 1. LES OBJECTIFS Objectif global : Cette procédure se propose de formaliser les modalités d accueil et d encadrement de l étudiant en stage Objectifs

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU CONTRÔLE DE L EFFECTIF SCOLAIRE EN FORMATION GÉNÉRALE ADULTE

PROCÉDURE RELATIVE AU CONTRÔLE DE L EFFECTIF SCOLAIRE EN FORMATION GÉNÉRALE ADULTE En vigueur : 2014-2015 2015-06-23 Approbation : Directeur général PROCÉDURE RELATIVE AU CONTRÔLE DE L EFFECTIF SCOLAIRE EN FORMATION GÉNÉRALE ADULTE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP 1.

Plus en détail

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins SEMAINE SECURITE DES PATIENTS 2013 25 au 29 novembre 2013 OMEDIT CHU Poitiers, coordination des vigilances Principe «La

Plus en détail

GUIDE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES

GUIDE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES Lycée Professionnel Gaston Barré 79010 NIORT Cedex 05 49 28 05 20 GUIDE DES SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES Les sorties et voyages scolaires sont proposés dans le cadre d un projet et sont considérés comme

Plus en détail

et à la PERSONNE en fin de vie

et à la PERSONNE en fin de vie association pour le droit de mourir dans la dignité les DROITS RELATIFS à la PERSONNE MALADE et à la PERSONNE en fin de vie A lire attentivement et à emporter avec vous en cas d hospitalisation Les accueillants

Plus en détail

Protocole médicale : «guide d utilisation du dossier médical d obstétrique» Page 1 sur 5

Protocole médicale : «guide d utilisation du dossier médical d obstétrique» Page 1 sur 5 Protocole médicale : «guide d utilisation du dossier médical d obstétrique» Page 1 sur 5 Nom de l établissement Nom de la maternité ou du pôle procédure médicale ou qualité Guide d utilisation du dossier

Plus en détail

Nature du contrat. a durée indéterminée. a durée déterminée

Nature du contrat. a durée indéterminée. a durée déterminée Nature du contrat a durée indéterminée a durée déterminée 1 Nature du contrat : CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE* CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE Le contrat est établi pour l accueil de l

Plus en détail

BTS COMMERCE INTERNATIONAL A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN II - Calendrier des épreuves - Session 2014

BTS COMMERCE INTERNATIONAL A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN II - Calendrier des épreuves - Session 2014 BTS COMMERCE INTERNATIONAL A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN II - Calendrier des épreuves - Session 2014 ÉPREUVES DATES HEURES E41 ANALYSE DIAGNOSTIQUE DES MARCHES ETRANGERS (candidats hors ccf) E51 PROSPECTION

Plus en détail

MODULE DE FORMATION DES ASC EN GESTION DE STOCK DE MEDICAMENTS GUIDE DU STAGIAIRE

MODULE DE FORMATION DES ASC EN GESTION DE STOCK DE MEDICAMENTS GUIDE DU STAGIAIRE MODULE DE FORMATION DES ASC EN GESTION DE STOCK DE MEDICAMENTS GUIDE DU STAGIAIRE 1 INTRODUCTION : Le présent manuel de formation a été élaboré en vue de renforcer les outils de formation existants dans

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF La mise à disposition constitue un prêt de main d œuvre, lequel est strictement encadré par les articles L. 8231-1 et L. 8241-1 du Code du

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Le Comité d entraide de la Presqu île est une association créée en 1977 qui permet aux personnes âgées, handicapées ou malades de continuer

Plus en détail

AUTORISATION ÉCRITE DU PARENT Pour l administration de médicament Conforme à la réglementation au 1 avril 2014

AUTORISATION ÉCRITE DU PARENT Pour l administration de médicament Conforme à la réglementation au 1 avril 2014 AUTORISATION ÉCRITE DU PARENT Pour l administration de médicament Conforme à la réglementation au 1 avril 2014 Nom de l enfant : Date Nom de la RSG : 121.1 : La responsable d un service de garde en milieu

Plus en détail

Contrat de travail. Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Déterminée

Contrat de travail. Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Déterminée Contrat de travail Salarié du Particulier Employeur Contrat de travail à Durée Déterminée Le contrat de travail à durée déterminée est établi par écrit et comporte la définition précise de son motif. A

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015. La réforme des rythmes scolaires et les TAP

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015. La réforme des rythmes scolaires et les TAP MAIRIE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 La réforme des rythmes scolaires et les TAP La réforme

Plus en détail

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE LE CADRE LEGAL HEMOVIGILANCE DOSSIER TRANSFUSIONNEL LES EXAMENS IMMUNOHEMATOLOGIQUES RECEPTION

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE LE CADRE LEGAL HEMOVIGILANCE DOSSIER TRANSFUSIONNEL LES EXAMENS IMMUNOHEMATOLOGIQUES RECEPTION LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE LE CADRE LEGAL HEMOVIGILANCE DOSSIER TRANSFUSIONNEL LES EXAMENS IMMUNOHEMATOLOGIQUES RECEPTION Être responsable Se reconnaître auteur incontestable de ses actes et en assumer

Plus en détail

CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1

CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1 Janvier 2011 CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1 Nom de l enfant : Prénom : Date de naissance : Date de début du contrat : Date de fin du contrat * : * la

Plus en détail

Comment gérer les congés payés

Comment gérer les congés payés Comment gérer les congés payés Emploi Chaque année, tout salarié a droit à des jours de congés payés dont l acquisition et le décompte répondent à des règles précises que l employeur doit maîtriser. L

Plus en détail

DISPENSATION HEBDOMADAIRE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE DES MEDICAMENTS AU C.H. DE LONS-LE-SAUNIER

DISPENSATION HEBDOMADAIRE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE DES MEDICAMENTS AU C.H. DE LONS-LE-SAUNIER DISPENSATION HEBDOMADAIRE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE DES MEDICAMENTS AU C.H. DE LONS-LE-SAUNIER PRESENTATION GENERALE DE L HOPITAL ORGANISATION DE LA D.H.I.N. INDICATEUR DE RESULTATS : TAUX DE CONFORMITE

Plus en détail

CIRCUIT DU MEDICAMENT

CIRCUIT DU MEDICAMENT CIRCUIT DU MEDICAMENT A L EHPAD LA ROSERAIE 9 Allée de la Roseraie 85 140 CHAUCHE CONTEXTE ET MODALITÉS DE RÉALISATION POURQUOI? QUI? QUAND? COMMENT? Temps de travail infirmier très important : Environ

Plus en détail

CONTRAT NIVEAU II CONSEILLER CONSEILLER EN AROMATHERAPIE

CONTRAT NIVEAU II CONSEILLER CONSEILLER EN AROMATHERAPIE CONTRAT EXEMPLAIRE A NOUS RETOURNER NIVEAU II CONSEILLER CONSEILLER EN AROMATHERAPIE BREIZH-SHIATSU - Le Tertret 22150 PLOEUC/LIE 02 96 42 15 09 - www.breizh-shiatsu.com Le Tertret - 22150 Ploeuc sur Lié

Plus en détail

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES Règlement intérieur de la restauration scolaire et des activités péri et extra scolaires de la ville de Gardanne -=-=-=-=-=- ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de préciser les

Plus en détail

COMMENT GÉRER SON TEMPS

COMMENT GÉRER SON TEMPS RÉFÉRENCES Bégin, C. (1992). Devenir efficace dans ses s. Laval, Éditions Beauchemin, Ltée. COMMENT GÉRER SON TEMPS Boucher, F. et Avard (1984). Réussir ses s. Montréal, Éditions de Mortagne. Dionne, B.

Plus en détail

1. DÉFINITION Procédure qui définit les étapes à suivre, et qui s applique dans tous les cas de réanimation cardiorespiratoire chez un nouveau-né.

1. DÉFINITION Procédure qui définit les étapes à suivre, et qui s applique dans tous les cas de réanimation cardiorespiratoire chez un nouveau-né. Catégorie de document: Directives et procédures Préfixe : No : DP-10-10 OBJET Code rose Réanimation néonatale ADOPTÉ PAR DATE(S) ADOPTION(S) REMPLACE DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR STATUT À venir 29 juillet

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE CANET-EN-ROUSSILLON

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE CANET-EN-ROUSSILLON CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE CANET-EN-ROUSSILLON Service de portage de repas à domicile Règlement intérieur Le Centre communal d Action Sociale de Canet-en-Roussillon met à la disposition des personnes

Plus en détail

Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions

Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions CLCV Impasse Jonquet rue du Refuge 34000 Montpellier Tél. : 04 67 60 31 10 fax

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS. Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS. Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014 REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014 Le présent règlement a pour but de définir le fonctionnement ainsi que les modalités de fréquentation des accueils

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique médicamenteuse: Évaluation du «circuit du médicament» dans une unité de soins de suite et de réadaptation (SSR)

Prise en charge thérapeutique médicamenteuse: Évaluation du «circuit du médicament» dans une unité de soins de suite et de réadaptation (SSR) Prise en charge thérapeutique médicamenteuse: Évaluation du «circuit du médicament» dans une unité de soins de suite et de réadaptation (SSR) S. PERRIAT - N. AFIFI - C. BLONDIN CHI Bassin de Thau - SETE

Plus en détail

L ONG ayant son bureau principal à ; représentée par, ci-après désignée «l ONG» d une part,

L ONG ayant son bureau principal à ; représentée par, ci-après désignée «l ONG» d une part, 160 CONVENTION ENTRE L ONG ET LE CENTRE MEDICAL «Amélioration de l accès aux soins et au soutien en faveur des orphelins et enfants vulnérables (OEVs)» EXPOSE DES MOTIFS Dans la perspective du renforcement

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Transport des personnes accueillies à l accueil de jour d Ammerschwihr Procédure adaptée (Article 28 du Code des Marchés Publics) a) Etablissement RESIDENCE DE LA WEISS

Plus en détail

La Pharmacie des HUG LA PHARMACIE

La Pharmacie des HUG LA PHARMACIE La Pharmacie des HUG Dr Caroline Fonzo-Christe, Dr Bertrand Guignard Pharmacie LA PHARMACIE C. Fonzo-Christe, B. Guignard, Formation post-diplôme du domaine opératoire HUG 25.11.09 En Suisse NOMBRE DE

Plus en détail

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MASSEURS- KINÉSITHÉRAPEUTES EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE Règlement du service «Restauration Scolaire» Enfants

RESTAURATION COLLECTIVE Règlement du service «Restauration Scolaire» Enfants CONTACTS RESTAURATION COLLECTIVE : Communauté de Communes Barrès-Coiron B.P 15 8, avenue Marcel Cachin 07350 Cruas OLAIRE RESERVATION ET FACTURATION DES REPAS : Communauté de Communes Barres-Coiron 8,

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE

RESTAURATION COLLECTIVE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES BARRES-COIRON RESTAURATION COLLECTIVE Règlement du service Restauration Scolaire Enfants Année scolaire 2015/2016 CONTACTS : RESERVATION ET FACTURATION DES REPAS Tél. 09.70.65.01.96

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION

BULLETIN D INSCRIPTION Centre de Formation de Préparateurs en Pharmacie Hospitalière CHU de Tours Site IFPS 2 rue Mansart CHAMBRAY LES TOURS BULLETIN D INSCRIPTION FORMATION INITIALE (Hors apprentissage, hors formation professionnelle

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION I- PERSONNEL 41 I-1 Le responsable de la distribution 41 I-2 Les autres personnels 42 II- LOCAUX 42 III- DISTRIBUTION 42 III-1 Attribution nominative 43 III-1-1

Plus en détail

ASSOCIATION LES PIOUPIOU JARDIN D EVEIL 25 CHEMIN DES CLOCHES 74000 ANNECY TEL 04 50 23 47 26 /0622055573 REGLEMENT INTERIEUR

ASSOCIATION LES PIOUPIOU JARDIN D EVEIL 25 CHEMIN DES CLOCHES 74000 ANNECY TEL 04 50 23 47 26 /0622055573 REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PIOUPIOU JARDIN D EVEIL 25 CHEMIN DES CLOCHES 74000 ANNECY TEL 04 50 23 47 26 /0622055573 REGLEMENT INTERIEUR PRESENTATION DE LA STRUCTURE Les Pioupiou accueillent 16 à17 enfants, âgés

Plus en détail

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre :

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Plus en détail

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE

CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I PIECES ET ELEMENTS COMPLEMENTAIRES A JOINDRE CONSTITUTION DU DOSSIER DE P.A.I CI-JOINT A REMPLIR ET A RETOURNER AU SERVICE SCOLAIRE DE LA MAIRIE. Protocole d'accueil Individualisé. 1ère partie à remplir et signer par les parents. 2ème partie à remplir

Plus en détail

Substances vénéneuses à usage pharmaceutique

Substances vénéneuses à usage pharmaceutique Substances vénéneuses à usage pharmaceutique Introduction SV = substances naturelles ou chimiques susceptibles d entrainer des effets dangereux pour la sante Réglementation très stricte qui dépend de leur

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SSIAD

LIVRET D ACCUEIL SSIAD Centre Hospitalier LE FAOUET 36, rue des Bergères 56320 LE FAOUET Tél.: 02 97 23 35 18 Standard : 02 97 23 08 99 LIVRET D ACCUEIL SSIAD SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Page1/8 SOMMAIRE I. Organisation

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives 2 Vous attendez un enfant? Ce petit guide pratique vous renseigne sur les démarches d état civil (délais et documents à fournir) à effectuer avant

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR COMMUNICATION I - Calendrier des épreuves - SESSION 2012 Ces informations sont des informations d ordre général Les candidats devront se reporter à leur convocation pour

Plus en détail

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Janvier 2014 Table des matières 1. DISTRIBUTION DE MÉDICAMENTS DANS LES MILIEUX SCOLAIRES... 3 2. DIRECTIVES À SUIVRE... 3 3. DIRECTIVES À SUIVRE

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION TEMPS D ACCUEIL PERI-EDUCATIF (TAP)

DOSSIER D'INSCRIPTION TEMPS D ACCUEIL PERI-EDUCATIF (TAP) DOSSIER D'INSCRIPTION TEMPS D ACCUEIL PERI-EDUCATIF (TAP) Pour pouvoir participer au TAP, l'inscription est obligatoire avant le 30 juin. LES HORAIRES DE L ECOLE DES MARRONNIERS Les rythmes scolaires ne

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE NOTRE DAME DE LA MERCI 215 Avenue Marechal Lyautey 83700 SAINT RAPHAEL Mars 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé

Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé Pour plus de sécurité pour votre santé, ouvrez votre Dossier Pharmaceutique! Les médicaments ne sont pas des produits comme préoccupation majeure des pharmaciens,

Plus en détail

SEMO CROIX-ROUGE CONDITIONS GÉNÉRALES

SEMO CROIX-ROUGE CONDITIONS GÉNÉRALES SEMO CROIX-ROUGE CONDITIONS GÉNÉRALES A QUI S ADRESSE LE SEMO A des jeunes dynamiques qui ont envie de travailler et de réussir! CADRE GÉNÉRAL Le Semestre de Motivation (SEMO) est une prestation de la

Plus en détail

Gestion des temps 2014

Gestion des temps 2014 DIRECTIVE D APPLICATION Gestion des temps 2014 Edition : mars 2014 26.03.2014 Page 1 Table des matières Introduction... 3 Champ d application... 4 Mode de gestion linéaire... 4 Procédure... 6 Connexion

Plus en détail

Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Désynchronisé

Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Désynchronisé Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Désynchronisé Télévitale cahier technique : la feuille de soin électronique en mode désynchronisé Page 1 / 9 Sommaire Introduction... 3 Le Dossier

Plus en détail

Institut de Formation d Aides Soignants - Chemin du Vert Galant - 69170 TARARE Tél. : 04 74 05 47 00 - Fax : 04 74 05 47 09 ifas@lhopitalnordouest.

Institut de Formation d Aides Soignants - Chemin du Vert Galant - 69170 TARARE Tél. : 04 74 05 47 00 - Fax : 04 74 05 47 09 ifas@lhopitalnordouest. FORMATION D AIDE-SOIGNANT RENTREE JANVIER 2016 DOSSIER D INSCRIPTION SELECTION 2015 CURSUS PARTIEL FILIERE BAC PROFESSIONNEL CLOTURE DES INSCRIPTIONS : JEUDI 03 SEPTEMBRE 2015 Tél. : 04 74 05 47 00 - Fax

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS DE LA MAISON DE LA VIE CITOYENNE DU POLO - BEYRIS

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS DE LA MAISON DE LA VIE CITOYENNE DU POLO - BEYRIS La MVC est une structure issue du mouvement d Education Populaire et par conséquent elle véhicule et applique ses valeurs. Elle est un lieu d accueil et d écoute où la citoyenneté, la prévention, l éducation

Plus en détail

C H M A D. Service d Hospitalisation à Domicile. Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne. 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101. 77875 Montereau Cedex

C H M A D. Service d Hospitalisation à Domicile. Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne. 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101. 77875 Montereau Cedex C H M A D Service d Hospitalisation à Domicile Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101 77875 Montereau Cedex Secrétariat: 01 64 31 67 71 Médecin coordonnateur : 01 64

Plus en détail

23 octobre 2011. Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats

23 octobre 2011. Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats 23 octobre 2011 Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats 100% Recyclingpapier Papier recyclé original 100% Carta riciclata originale 100% 15226439010360 A REMPLIR ET SIGNER OBLIGATOIREMENT

Plus en détail

Consignes de rédaction des rapports de soins de deuxième année. Année scolaire 2013-2014

Consignes de rédaction des rapports de soins de deuxième année. Année scolaire 2013-2014 Consignes de rédaction des rapports de soins de deuxième année. Année scolaire 2013-2014 04/09/2013C:\Users\Coordinatrices2\Documents\rentrée 2013\2013 2014 Rédaction des rapports de stage.docx 1 A. Objectifs

Plus en détail

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Le portage de repas à domicile en liaison froide a pour objet de permettre au public désigné ci-après, de bénéficier d une prestation sociale

Plus en détail

4. FACTURATION DES VÊTEMENTS DE COMPRESSION, DES ACCESSOIRES POUR VÊTEMENTS DE COMPRESSION ET DES BANDAGES (AIDES)

4. FACTURATION DES VÊTEMENTS DE COMPRESSION, DES ACCESSOIRES POUR VÊTEMENTS DE COMPRESSION ET DES BANDAGES (AIDES) DES VÊTEMENTS DE COMPRESSION, DES ACCESSOIRES POUR VÊTEMENTS DE COMPRESSION ET DES BANDAGES (AIDES) Cette section a pour but d informer les dispensateurs autorisés qui peuvent obtenir le paiement des aides

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription

Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription Admissibilité Un député à l Assemblée législative peut embaucher un ou des adjoints

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION

CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION 1 CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION Dernière mise à jour : le 21/06/2012 Sommaire Article 1 : Conditions de mise en œuvre... 2 Article 2 : Matérialisation

Plus en détail

Liège, le 7 juillet 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/105

Liège, le 7 juillet 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/105 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 7 juillet 2015

Plus en détail

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012 SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE PRESTATION DE FOURNITURE DES REPAS Dossier de Consultation Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr

Plus en détail

THERAPEUTIQUE GENERALE

THERAPEUTIQUE GENERALE THERAPEUTIQUE GENERALE I- Définitions : - Pharmacologie : Etude des médicaments dans l organisme. La pharmacocinétique correspond au devenir du médicament au sein de l organisme et la pharmacodynamie étudie

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ Inspection Académique de la Haute-Garonne PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (circulaire 2003-135 du 8 septembre 2003) l enfant ou l adolescent concerné NOM, PRÉNOM : classe :. né le : nom de la collectivité

Plus en détail

1 Le contexte. Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Sommaire

1 Le contexte. Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Sommaire Vers quels nouveaux rôles des pharmaciens en France : les leçons des pays étrangers. Dr Luc BESANÇON Sommaire 1. Le contexte 2. Les nouveaux champs d activités des pharmaciens 3. Vers de nouveaux métiers

Plus en détail

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT Marché n 001/18012011 POUVOIR ADJUDICATEUR : COMMUNE DE SAINT JEAN CAP FERRAT HOTEL DE VILLE 06230 SAINT JEAN CAP FERRAT MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT

Plus en détail

GESTION DES MORPHINIQUES AU BLOC OPERATOIRE

GESTION DES MORPHINIQUES AU BLOC OPERATOIRE GESTION DES MORPHINIQUES AU BLOC OPERATOIRE EXEMPLE D UNE EPP EN ANESTHESIE SUR GABRIEL MONTPIED Sandrine BAGEL Cathy PAULET PRESENTATION DU SECTEUR 16 salles pour 6 spécialités au 3 ème étage Un secteur

Plus en détail

Mission Ressources Humaines

Mission Ressources Humaines Le Chesnay, le mardi 25 septembre 2012 Mission Ressources Humaines CAHIER DES CHARGES Marché à procédure adaptée passé en application des dispositions de l Ordonnance n 2005-649 du 6 juin 2005 relative

Plus en détail

Retour d expd. expérience de l él. établissement public départemental d

Retour d expd. expérience de l él. établissement public départemental d Retour d expd expérience de l él établissement public départemental d de Grugny 1 2 Etablissement départemental d médicosocialm Situé à 25 km au nord de Rouen Constitué de 330 lits d EHPAD d et de 170

Plus en détail

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO Carnet de suivi Carnet de suivi de votre prise en charge Ce carnet de suivi vous est proposé pour vous accompagner au cours de votre prise en charge. Il vous permettra de

Plus en détail

Département de la Manche. Pôle «développement durable» Direction des mobilités et de l exploitation portuaire. Service aux usagers des transports

Département de la Manche. Pôle «développement durable» Direction des mobilités et de l exploitation portuaire. Service aux usagers des transports Département de la Manche Pôle «développement durable» Direction des mobilités et de l exploitation portuaire Service aux usagers des transports Numérisation des fiches d inscription aux transports scolaires

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

SOMMAIRE REGLEMENTS INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS MAISON DE L ENFANCE «LA FARANDOLE»

SOMMAIRE REGLEMENTS INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS MAISON DE L ENFANCE «LA FARANDOLE» REGLEMENTS INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS MAISON DE L ENFANCE «LA FARANDOLE» SOMMAIRE 1 / REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL DE LOISIRS PERISCOLAIRE (p.2) Article 1 Objet (p.2) Article 2 Horaires et modalités

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

Cécile Perrin Olivier Brocque

Cécile Perrin Olivier Brocque Présentation de l automate de dispensation Mach4 interfacé avec le logiciel de dispensation DxCare pour la Dispensation Individuelle Nominative Automatisée (DINA) Cécile Perrin Olivier Brocque Plan INTRODUCTION

Plus en détail

SERVICE DE TRANSPORT SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR / ANNEE SCOLAIRE 2015/2016

SERVICE DE TRANSPORT SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR / ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 SERVICE DE TRANSPORT SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR / ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 Sur proposition de la commission Economie Vie Scolaire et Associative du 30 juin 2015 1) FONCTIONNEMENT GENERAL La Ville de

Plus en détail

Politique et procédure no. : POL-PRO-DSP-615 Date d émission : 2003-03-26

Politique et procédure no. : POL-PRO-DSP-615 Date d émission : 2003-03-26 Politique et procédure no. : POL-PRO-DSP-615 Date d émission : 2003-03-26 Titre : Préparation, administration et enregistrement des médicaments et traitements Date de révision : 2011-06-14 Source : Direction

Plus en détail

Centre multi-accueil TINTINABULLE CHARTRES DE BRETAGNE Règlement intérieur

Centre multi-accueil TINTINABULLE CHARTRES DE BRETAGNE Règlement intérieur Centre multi-accueil TINTINABULLE CHARTRES DE BRETAGNE Règlement intérieur Préambule : Le centre Tintinabulle est un lieu d accueil pour les enfants âgés de 2 mois à 4 ans, proposant un mode de garde collective

Plus en détail

INDICATEUR DE QUALITE

INDICATEUR DE QUALITE Direction de la Santé Publique et de l Offre Médico-Sociale Département de Sécurité des Soins et des Produits de Santé Cellule Régionale d Hémovigilance LE DOSSIER TRANSFUSIONNEL : INDICATEUR DE QUALITE

Plus en détail

Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Archives départementales des Hautes-Pyrénées Cas pratique n 2 L Enregistrement Archives départementales des Hautes-Pyrénées Juin 2015 L ENREGISTREMENT CAS PRATIQUE N 2 : RECHERCHER UNE SUCCESSION AUPRES DE L ENREGISTREMENT Contexte : Un chercheur

Plus en détail

RÈGLEMENT ET CONDITIONS DE PARTICIPATION

RÈGLEMENT ET CONDITIONS DE PARTICIPATION LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D ART 2016 RÈGLEMENT ET CONDITIONS DE PARTICIPATION Document destiné à tous les participants aux JEMA 2016 : professionnels des métiers d art, centres de formation

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL DU CENTRE

CONSEIL REGIONAL DU CENTRE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE Plateforme GIRAF (Gestion Informatisée par la Région centre des Actions de Formation) Guide Utilisateur ORGANISME DE FORMATION DFPTLV janvier 2014 Sommaire Introduction Accès

Plus en détail

M A I R I E D E P R É - EN- P A I L TAP - ACCUEIL PERISCOLAIRE - RESTAURANT SCOLAIRE - ETUDE SURVEILLEE

M A I R I E D E P R É - EN- P A I L TAP - ACCUEIL PERISCOLAIRE - RESTAURANT SCOLAIRE - ETUDE SURVEILLEE VOUS AVEZ DES QUESTIONS? QUI CONTACTER Mairie - 2 Place de la République 53140 Pré-en-Pail contact@mairie-preenpail.fr 02.43.30.26.60 02.43.30.26.61 www.mairie-preenpail.fr ÉCOLE SAINT JOSEPH ÉLÈVE NOM

Plus en détail

Lettre de consultation

Lettre de consultation VILLE DE CHANCELADE DOSSIER MARCHÉ MARCHÉS PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MISE Á DISPOSITION GRATUITE D UN VÉHICULE NEUF PUBLICITAIRE ÉLECTRIQUE DE TYPE BERLINE OU UTILITAIRE Lettre de consultation

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

SIECLE Téléservices. Guide pour les Parents/Elèves. Version 15.3. SIECLE - Téléservices. Guide de l utilisateur

SIECLE Téléservices. Guide pour les Parents/Elèves. Version 15.3. SIECLE - Téléservices. Guide de l utilisateur SIECLE Scol SIECLE Guide pour les Parents/Elèves Version 15.3 Guide pour les Parents/Elèves 1/18 SIECLE Table des matières Scol 1. Généralités... 3 2. Création du compte... 4 1 Première Connexion... 5

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

DOSSIER D INSCRIPTION SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE DOSSIER D INSCRIPTION SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE 1 Pour vous inscrire au service de portage de repas à domicile du Service de Coordination pour l Autonomie de la Communauté Communes du Pays

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Pour mise en oeuvre immédiate

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Pour mise en oeuvre immédiate Document consultable dans Médi@m Date : 24/03/2003 Domaine(s) : RISQUES MALADIE Nouveau Modificatif Complémentaire Suivi Objet : Modalités de prise en charge des IVG des mineures sans consentement parental.

Plus en détail

Formulaire : atelier d anglais 2015-2016

Formulaire : atelier d anglais 2015-2016 Formulaire : atelier d anglais 2015-2016 Date du premier atelier : 01/09/2015 (nous sommes fermés les weekends et les jours fériés). Service : atelier permettant l apprentissage de la langue anglaise de

Plus en détail

Dossier de pré-admission Hospitalisation Esthétique

Dossier de pré-admission Hospitalisation Esthétique Dossier de pré-admission Hospitalisation Esthétique MERCI DE COMPLETER CE DOCUMENT ET DE LE REMETTRE AU SERVICE PRE- ADMISSION LORS DE VOTRE CONSULTATION D'ANESTHESIE OU PAR EMAIL BLOMET-PREAD@RAMSAYGDS

Plus en détail