Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs"

Transcription

1 DIVAS Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs N 3.C.1 Décembre 2008 Projet financé par l Agence Nationale de la Recherche Responsable : S. Espié

2 Projet ANR DIVAS Volet 3C «Prospective, vers un guidage des véhicules 2 roues» Responsable : Stéphane Espié (INRETS) Livrable 3.C.1 Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs Résumé Ce livrable regroupe les deux actions menées par INRETS MSIS sur les trajectoires de moto dans le cadre du projet DIVAS. Une première action concerne l étude des trajectoires pratiquées sur l itinéraire DIVAS situé dans le département de Loire-Atlantique [1]. Une deuxième action réfléchit à une nouvelle forme de guidage des motos qui aille au-delà de la simple vitesse recommandée. Les données acquises dans la première action nourrissent à la fois la deuxième action, mais également le volet 2A sur la perte de contrôle par temps sec. 1. Étude des trajectoires de moto par instrumentation embarquée L'INRETS MSIS dispose de scooters et motos instrumentées développés dans le cadre des projets PREDIT SUMOTORI (scooter) et AND/PREDIT SIMACOM (motos). Les capteurs endogènes présents sur ces véhicules (accéléromètres/gyromètres 3 axes, effet «hall» sur les roues AV et AR, codeur optique pour l'angle guidon, potentiomètre analogique sur le câble d'accélérateur) permettent d'obtenir les accélérations et rotations du véhicule, les tours de roues effectués, l'angle guidon et la demande en accélération. La reprise du contact frein permet d'obtenir le déclenchement du freinage. Le système d'enregistrement, fondé sur des travaux effectués dans le cadre de projets précités permet d'acquérir et d'enregistrer les données acquises à 1000 Hz sur une carte mémoire de type «compact flash» et ce avec une datation temporelle précise à 4 µs. Le choix a été fait d'enregistrer les données brutes afin de conserver le maximum d'information ce qui induit des volumes de données particulièrement important (de l'ordre de 80 Mo pour 40 mn d'enregistrement). Ces données consistent en des fichiers binaires organisés en enregistrements de 32 octets (un enregistrement par milliseconde). Chaque enregistrement se décompose en : une date d'acquisition (cardinal 32 bits) une valeur de compteur de tops «roue AV» (cardinal 8 bits avec repliement) une valeur de compteur de tops «roue AR» (cardinal 8 bits avec repliement) une valeur de compteur «position guidon» (entier 12 bits) un binaire «contact frein» (un des 4 bits restant sur les 16 bits «position guidon») neuf valeurs pour la centrale tri-axes accéléromètre/gyromètre (respectivement refx, refy, refz, Ax, Ay, Az, Rx, Ry, Rz) (entier 16 bits)

3 une valeur «position accélérateur» (cardinal 16 bits) une date de fin d'acquisition pour contrôle (cardinal 32 bits) deux octets de «bourrage» pour alignement mémoire. Dans le cadre du projet DIVAS, MSIS a conduit une campagne de mesure sur l'itinéraire «Nantes/Bouguenais St Michel Chef Chef» avec une moto instrumentée (Honda 1000 CBF). Un total de quatre allers-retours a été effectué par deux conducteurs (un «expérimenté» et un «jeune conducteur»). Les quatre parcours ont été effectués dans des conditions variées : 20/10/08 aller de nuit vers 22h00 (le trajet n'a pas été suivi, le conducteur s'étant perdu... la destination a toutefois été atteinte) expérimenté 20/10/08 retour de nuit vers 23h00 expérimenté 21/10/08 aller de jour vers 14h00 expérimenté 21/10/08 retour de jour vers 14h45 expérimenté 21/10/08 aller de jour vers 15h30 - jeune conducteur 21/10/08 retour de jour vers 16h15 jeune conducteur 22/10/08 aller de jour vers 9h15 jeune conducteur 22/10/08 retour de jour vers 10h00 jeune conducteur Les données acquises sont en cours de traitement. 2. Prospective, vers un guidage des véhicules Au-delà d'une indication de vitesse recommandée, on peut imaginer fournir au conducteur en approche de virage une véritable assistance à l'approche comportant des indications sur d'éventuelles corrections de trajectoire. On songe en cela aux systèmes ILS qui équipent aujourd'hui couramment les avions. L'hypothèse proposée par MSIS est que la pratique des conducteur pour optimiser leur trajectoire en virage consiste, en l'absence de contraintes d'adhérence supérieures, à réaliser un compromis entre respect de la réglementation, minimisation du temps de passage et inconfort de conduite. La notion de confort est relative à la force centrifuge et aux accélérations et variations d'accélérations subies, chaque conducteur ayant des caractéristiques individuelles pouvant changer selon des paramètres externes. La trajectoire «optimale», au sens de ce qui est exposé ci-dessus, est «calculable» en prenant en compte la sinuosité de la route et les valeurs «limites» acceptées par le conducteur (valeurs qui peuvent être apprises lors d'épisodes précédents de conduite). Il est à noter que cette trajectoire pourrait être contrainte par d'autres facteurs tels que le niveau d'adhérence mobilisable, ce qui n'entre pas dans les travaux actuels de MSIS. Une fois la trajectoire «optimale» calculée pour un conducteur donné, l'identification de situations «anormales» consiste a détecter une «sur-vitesse» dans la trajectoire réalisée par ce conducteur par rapport à sa trajectoire «optimale». Dans le cadre du projet DIVAS, MSIS a développé un premier algorithme de calcul d'une trajectoire «optimale» en fonction d'une géométrie de route (décrite sous forme d'une liste de points 3D) et de paramètres de «confort» (accélérations maximales et jerks longitudinaux et latéraux). Cette trajectoire est calculée en dynamique lors du déplacement du véhicule et sur

4 une distance paramétrable. La position latérale du véhicule sur la route est prise en compte. Les étapes de calcul sont les suivantes : 1. détermination de la trajectoire future du véhicule en fonction de la sinuosité de la route et de la position latérale du véhicule (cette étape s'apparente à un «balayage 3D» de l'axiale de la route par un segment, orthogonal à l'axiale, de taille égal à la distance entre le véhicule et l'axiale) 2. calcul des contraintes (vitesses maximales de passage) liées aux rayons de courbure après filtrage des rayons obtenus sur la trajectoire 3. détermination de la trajectoire «optimale» en prenant en compte : l'état courant du véhicule, les contraintes (vitesses maximales) et leur distance par rapport au véhicule, les accélérations et jerks maximaux. Un test de l'algorithme a été effectué sur un circuit «virtuel» composé d'un enchaînement de virages (cf. figure) : Figure 1: circuit "test" et tronçon d'intérêt

5 Rayon Figure 2: rayons calculés (les portions droites ont par convention un rayon de 3 000m) VitesseDemPrevue Rayon AccDemPrevue Figure 3: vitesse (m/s) et accélération (m/s²) pour une succession de virages 3. Perspectives Dans une première étape, on approfondira la notion de trajectoire possible et celle de trajectoire acceptable. On cherchera à mieux caractériser les conditions de ruptures de trajectoire. Ensuite, on étudiera les systèmes qui, par des informations, visuelles, sonores ou kinesthésiques, peuvent permettre de suggérer au conducteur les bonnes corrections sans le perturber. Une modélisation et une application sur une architecture de simulateurs permettront d'évaluer la faisabilité de tels systèmes, leur efficacité et d'aborder leur acceptabilité par les conducteurs.

6 4. Références [1] Choix des sites d'observation des trajectoires, Livrable DIVAS 2A1, Novembre 2007

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes Le projet Objectifs Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique Amélioration de fonctions existantes Développement de nouvelles fonctionnalités Objectifs Système

Plus en détail

La sécurité des usagers 2RM

La sécurité des usagers 2RM CETE Normandie Centre Département Infrastructures de Transport Multimodales ERA34 Accidentologie, Trajectographie et Risques Routiers La sécurité des usagers 2RM Panorama de la recherche Éric Violette,

Plus en détail

Projet CSC-2RM Étude des Comportements Spontanés de Conduite des usagers 2RM dans le trafic urbain et périurbain

Projet CSC-2RM Étude des Comportements Spontanés de Conduite des usagers 2RM dans le trafic urbain et périurbain INSTITUT FRANCAIS DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DES TRANSPORTS, DE L AMMENAGEMENT ET DES RESEAUX Projet CSC-2RM Étude des Comportements Spontanés de Conduite des usagers 2RM dans le trafic urbain et périurbain

Plus en détail

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES LES PLÉNIÈRES 2009 DU LCPC AUBERLET - ROSEY Page 1/17 Utilisation d un simulateur de conduite pour l étude de l impact d un aménagement routier sur la conduite : application aux hauts de côte ( INRETS-LCPC

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 015 Page 1 sur 8 Système de Surveillance Automatique Active du Panoramique des Dômes ) Analyse du besoin relatif au transport

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

Les Capteurs. Table des matières. Classe de première SI

Les Capteurs. Table des matières. Classe de première SI Les Capteurs Table des matières 1. Introduction...2 2. Les capteurs analogiques...3 2.1. Les capteurs potentiométriques...3 3. Les capteurs numériques...3 3.1. Les codeurs rotatifs...3 3.2. Le codeur incrémental...4

Plus en détail

Les capteurs de position

Les capteurs de position Page 1 Les capteurs de position I/ Introduction Les capteurs de positions sont les capteurs les plus répandus dans les automatismes. Ils sont utilisés pour détecter: la position précise d'un objet la présence

Plus en détail

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX 02-09 T500 DUAlTACH JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence JAQUET T500 DualTach Instrument multi canal de mesure et de surveillance pour applications

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF Pour Scooters, Motos, Quads électriques ou hybrides MAZZIOTTA MOTORS SAS 9A Boulevard de Strasbourg 83000 TOULON FRANCE Mail : commercial@mazziotta-motors.com Le freinage

Plus en détail

Numération Page 1 sur 5

Numération Page 1 sur 5 Numération Page sur 5 Sommaire : I- Introduction II- III- IV- Différentes bases Base Base Base 6 Correspondance Conversion décimal -> binaire binaire -> décimal hexadécimal -> binaire hexadécimal -> décimal

Plus en détail

Conception et production de solution électronique. Modèle RL-13

Conception et production de solution électronique. Modèle RL-13 Conception et production de solution électronique Modèle RL-13 SYMES - GreenTech bât. 1-549 Bd Pierre Sauvaigo - 06480 La colle sur Loup TEL : 33 (0)4 83 93 50 50 FAX : 33 (0)9 82 33 54 00 www.symes.fr

Plus en détail

DIVAS - Description détaillée de l'architecture logicielle du système complet. Livrable N 3.A.1. Responsable : Samer Ammoun

DIVAS - Description détaillée de l'architecture logicielle du système complet. Livrable N 3.A.1. Responsable : Samer Ammoun DIVAS - Description détaillée de l'architecture logicielle du système complet Livrable N 3.A.1 Date: Mai 2008 Version: 1.0 Partenaires: Auteur: Sujet: Volet: Diffusion: Nombre de pages:14 ARMINES LCPC

Plus en détail

2 - La télédétection optique

2 - La télédétection optique Introduction à la télédétection 2 - La télédétection optique OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Principes d'acquisition des images 5 A. Acquisition d'une image...5 1. 2. 3. 4. Le scanner...6 Le

Plus en détail

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Réalisé par : Bassem Besbes Laboratoire d Informatique, Traitement de l Information

Plus en détail

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006

Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Licence Professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique PROJET TUTORE 2005-2006 Rudy ROBIN Dominique LEMAIRE année 2005/2006 Licence professionnelle Électronique Analogique et Micro Électronique

Plus en détail

LE CIRCUIT EST SA ROUTE

LE CIRCUIT EST SA ROUTE LE CIRCUIT EST SA ROUTE Gagnez en performance et en sécurité Le niveau des nouvelles technologies et les hautes performances des nouvelles voitures de sport régulièrement utilisées sur circuit ont convaincu

Plus en détail

DIVAS SUIVI de MOTOS. Livrable n 2.A.4

DIVAS SUIVI de MOTOS. Livrable n 2.A.4 D I V AS ANR PROJET DIVAS - ANR Dialogue Infrastructure Véhicules pour Améliorer la Sécurité routière DIVAS SUIVI de MOTOS Livrable n 2.A.4 Date: Novembre 2008 Version: 1.0 Partenaire(s) : LCPC Responsable

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

Utilisation d informations visuelles dynamiques en asservissement visuel Armel Crétual IRISA, projet TEMIS puis VISTA L asservissement visuel géométrique Principe : Réalisation d une tâche robotique par

Plus en détail

Les liaisons au sol. Première STI Page 1 version 10-06

Les liaisons au sol. Première STI Page 1 version 10-06 Les liaisons au sol Première STI Page 1 version 10-06 1-Généralités 1.1-Définition d un train roulant Ensemble des éléments qui permettent au conducteur de définir dans les meilleures conditions la trajectoire

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR. Partie I - Analyse système

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR. Partie I - Analyse système SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR COMPORTEMENT DYNAMIQUE D UN VEHICULE AUTO-BALANCÉ DE TYPE SEGWAY Partie I - Analyse système Poignée directionnelle Barre d appui Plate-forme Photographies 1 Le support

Plus en détail

vocal et négligent les informations routières et celles de l'écran. questionnées. Ils peuvent aller jusqu'à la faute grave de conduite.

vocal et négligent les informations routières et celles de l'écran. questionnées. Ils peuvent aller jusqu'à la faute grave de conduite. - 42% des utilisateurs trouvent l'écran situé trop à droite du poste de conduite. - 75 % des automobilistes font confiance en priorité au guidage - le GPS est l'équipement préféré d'un tiers des personnes

Plus en détail

LES COMPTEURS DE VITESSE. Pourquoi les compteurs sont-ils gradués en kilomètres par heure (1)?

LES COMPTEURS DE VITESSE. Pourquoi les compteurs sont-ils gradués en kilomètres par heure (1)? LES COMPTEURS DE VITESSE Les compteurs de vitesse (ou tachymètres) font partie des équipements obligatoires à bord des véhicules terrestres à moteur. Voici les questions que tout le monde se pose à leur

Plus en détail

C H A P I T R E 2. Comment ça marche? 1. Les principes de fonctionnement dans les moyens de transports (pp. 20-21)

C H A P I T R E 2. Comment ça marche? 1. Les principes de fonctionnement dans les moyens de transports (pp. 20-21) C H A P I T R E 2 Comment ça marche? 1. Les principes de fonctionnement dans les moyens de transports (pp. 20-21) doc 1 Mettre en mouvement : l exemple du kart électrique (p. 20) 1. L énergie électrique

Plus en détail

CONTRÔLE QUALITE DES SURFACES VISUALISATION 3D - TOPOGRAPHIE MESURE RAPIDE & SANS CONTACT PORTABLE & SIMPLE D UTILISATION POWERED BY

CONTRÔLE QUALITE DES SURFACES VISUALISATION 3D - TOPOGRAPHIE MESURE RAPIDE & SANS CONTACT PORTABLE & SIMPLE D UTILISATION POWERED BY CONTRÔLE QUALITE DES SURFACES VISUALISATION 3D - TOPOGRAPHIE MESURE RAPIDE & SANS CONTACT PORTABLE & SIMPLE D UTILISATION POWERED BY LE NOUVEL EQUIPEMENT DE MESURE OPTIMAP TM MARQUE LE DEBUT D UNE REVOLUTION

Plus en détail

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu :

Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : TRANSMETTEURS EN INSTRUMENTATION Transmetteurs aux SIGNAUX ANALOGIQUES STANDARDS Rappel d une chaîne de mesure d un procédé régulé en continu : Capteur Transmetteur Régulateur PROCESSUS Actionneur Signal

Plus en détail

La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8

La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8 La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8 I Frontière de l étude - - - II Fonction globale Calculateurs moteur et ABS / ESP Energie Présence M.O électrique Freinage Réglages Ouverture porte Puissance

Plus en détail

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE

Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Capteurs de vitesse de rotation de roue ATE Pourquoi utiliser les capteurs de vitesse de rotation de roue ATE? Un besoin de plus en plus grand de confort et de sécurité : l ABS est aujourd hui un standard

Plus en détail

L'influence des barres antiroulis sur le comportement du véhicule

L'influence des barres antiroulis sur le comportement du véhicule 06-02-2003, Michel MARTIN, Lycée Claveille, Périgueux Page 1 sur 8 L'influence des barres antiroulis sur le comportement du véhicule Il serait assez réducteur de ramener le rôle de ces organes à la diminution

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS Généralités En règle générale, toutes les suspensions pour les motos standard sont réglées pour un conducteur d'un poids moyen de 70 kg. Généralement, le poids moyen du

Plus en détail

Le mouvement de transfert de la personne paraplégique : mesure et évaluation

Le mouvement de transfert de la personne paraplégique : mesure et évaluation Institut Fédératif de Recherche sur les Aides Techniques pour personnes Handicapées Réunion trimestrielle du jeudi 20 janvier 2011 Amélioration des fauteuils roulants manuel Le mouvement de transfert de

Plus en détail

La chaîne d'information

La chaîne d'information Chapitre 2 La chaîne d'information 2.1 Concept de traitement de l'information La conversion d'une grandeur à mesurer G m en une grandeur physique S d par un capteur ne sut pas car ce signal S d est généralement

Plus en détail

Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel

Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel 1 Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel F.Yang M.Paindavoine GDR-ISIS 20 Janvier 2005 Paris 2 Plan

Plus en détail

QUESTION 1 {2 points}

QUESTION 1 {2 points} ELE4301 Systèmes logiques II Page 1 de 8 QUESTION 1 {2 points} En se servant de paramètres électriques donnés dans le Tableau 1 ci-dessous, on désire déterminer la fréquence d opération du compteur présenté

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10 SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10 DS1- Exercice 1 : Ladarvision 4000 Excimer Laser System (Extrait ENS PSI 2004) Microscope du chirurgien Ordinateur de contrôle Tête du patient Table

Plus en détail

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

Chapitre 1 : Capteurs

Chapitre 1 : Capteurs 1. Définition Un capteur est un transducteur qui permet de convertir une grandeur physique à mesurer ou mesurande (température, vitesse, humidité, pression, niveau, débit,...) en une autre grandeur physique

Plus en détail

CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2

CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2 CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2 Un bon conducteur n'est pas quelqu un qui a de bons réflexes, mais celui qui par son sens de l'observation n'a pas à s'en servir... Nous partageons la route

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4

E/ECE/324/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 6 décembre 2012 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Chaîne de mesure et acquisition de données

Chaîne de mesure et acquisition de données 1 Chaîne de mesure et acquisition de données Sommaire 2 A La chaîne d acquisition de données p 3 I Description de la chaîne d acquisition de données p 4 II Emplacement de la chaîne d'acquisition p 11 III

Plus en détail

LES CAPTEURS INFRAROUGE ET ULTRASONIQUE

LES CAPTEURS INFRAROUGE ET ULTRASONIQUE I - Introduction. Une éolienne est un véritable système automatisé, pour assurer un bon fonctionnement, il faut connaître en permanence le sens, la force du vent. Dans les systèmes techniques, les utilisateurs

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

Modèle 0D du Véhicule Électrique

Modèle 0D du Véhicule Électrique Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Modèle 0D du Véhicule Électrique Wissam DIB / IFP Energie nouvelles 07/04/2011 Plan Présentation

Plus en détail

Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch

Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch Systèmes d assistance à la conduite Les systèmes d assistance à la conduite offrent

Plus en détail

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Conducteur virtuel pour véhicule automobile L'accroissement de la circulation automobile dans les grandes agglomérations menace de saturation leur réseau d'autoroutes

Plus en détail

OFFRE PROMOTIONNELLE D EXTENSION DE LA GARANTIE CONSTRUCTEUR

OFFRE PROMOTIONNELLE D EXTENSION DE LA GARANTIE CONSTRUCTEUR OFFRE PROMOTIONNELLE D EXTENSION DE LA GARANTIE CONSTRUCTEUR Politique d Extension de la Garantie Constructeur INDIAN MOTORCYCLE Moteur, transmission, électronique GARANTIE LIMITÉE INDIAN MOTORCYCLE Company,

Plus en détail

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - iyad.balloul@volvo.com Eric Bideaux INSA Lyon - eric.bideaux@insa-lyon.fr Marc Michard LMFA - Marc.Michard@ec-lyon.fr

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

Les états de collision inévitables, un outil pour la sûreté des systèmes robotiques

Les états de collision inévitables, un outil pour la sûreté des systèmes robotiques Les états de collision inévitables, un outil pour la sûreté des systèmes robotiques Antoine Durand-Gasselin, encadré par Thierry Fraichard, equipe emotion, laboratoire Inrialpes Contexte : La navigation

Plus en détail

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Option Génie Electrotechnique SESSION 2002 Epreuve: Etude des constructions Durée : 4 heures Coefficient : 6 CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

Plus en détail

Le projet ANGO Utilisation d une position de référence pour caractériser l imprécision GNSS

Le projet ANGO Utilisation d une position de référence pour caractériser l imprécision GNSS Le projet ANGO Utilisation d une position de référence pour caractériser l imprécision GNSS Nicolas Viandier Juliette Marais Contexte Ligne TEOR Guidage optique des bus en approche de la station (accostage

Plus en détail

Rapport d évaluation de rendement. des différents systèmes de freinage

Rapport d évaluation de rendement. des différents systèmes de freinage Rapport d évaluation de rendement des différents systèmes de freinage sur les motocyclettes de route Produit par la Fondation Promocycle Date 26 février 2003 Table de matières 3 - Introduction - Système

Plus en détail

Un système de mesure embarqué programmable.

Un système de mesure embarqué programmable. Voiture Tamiya avec Carte d'acquisition Un système de mesure embarqué programmable. La carte de mesure embarquée sur la voiture nous permet de récupérer les informations de courant, tension et déplacement,

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

Commande électrique TYPE MR41E Système breveté

Commande électrique TYPE MR41E Système breveté Commande électrique TYPE MR41E Système breveté Certification ISO 9001 Applications La commande électrique MR41E est destinée à la motorisation de sectionneurs et interrupteurs, en intérieur ou en extérieur,

Plus en détail

Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault. de voie. Ce dispositif à poste fixe mesure. court-circuit qui actionne un relais.

Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault. de voie. Ce dispositif à poste fixe mesure. court-circuit qui actionne un relais. Solutions MESURES PHYSIQUES Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault Détecter un rail cassé, c est bien. Mais prévenir ce type de défaut majeur, avant la rupture, c est mieux. Et si le

Plus en détail

Extrait des Exploitations Pédagogiques

Extrait des Exploitations Pédagogiques Pédagogiques Module : Compétitivité et créativité CI Première : Compétitivité et créativité CI institutionnel : Développement durable et compétitivité des produits Support : Robot - O : Caractériser les

Plus en détail

8. Lits électriques, Matelas, Fauteuils releveurs, Mobilier de chambre & Tapis d alarme

8. Lits électriques, Matelas, Fauteuils releveurs, Mobilier de chambre & Tapis d alarme Rue A.-Bachelin 11 Ch. de la Thiolaz 6 Av. Pratifori 5 2074 Marin-Epagnier 1038 Bercher 1950 Sion Tel. 032 753 77 53 Tel. 021 887 02 10 Tel. 027 323 91 08 Fax. 032 753 77 54 Fax. 021 887 02 11 Fax. 027

Plus en détail

INTRODUCTION AU PILOTAGE D UN VÉHICULE AUTONOME

INTRODUCTION AU PILOTAGE D UN VÉHICULE AUTONOME Deuxième partie : introduction. 137 INTRODUCTION AU PILOTAGE D UN VÉHICULE AUTONOME I. OBJET ET ENJEUX DE L ÉTUDE. La conception des véhicules automatisés, ou robots mobiles, à roues est un domaine de

Plus en détail

COMMENT GARDER LE CONTRÔLE DU TRAFIC?

COMMENT GARDER LE CONTRÔLE DU TRAFIC? COMMENT GARDER LE CONTRÔLE DU TRAFIC? UN OUTIL PERFORMANT POUR LA SIMULATION 6 BONNES RAISONS DU TRAFIC MULTIMODALE DE CHOISIR PTV VISSIM POINTS FORTS MULTIMODAL À l échelle mondiale, plus de 12 000 utilisateurs

Plus en détail

OUTILS SECURITE ROUTIERE

OUTILS SECURITE ROUTIERE OUTILS SECURITE ROUTIERE Le simulateur deux roues motorisé Le simulateur deux roues motorisé est un outil pédagogique permettant d'illustrer le bon comportement à adopter en scooter, d'engager le débat

Plus en détail

SIMULATEUR AUTO-ECOLE

SIMULATEUR AUTO-ECOLE SIMULATEUR AUTO-ECOLE Programme National de Formation : Etape n 1 0 CONTENU PEDAGOGIQUE CONNAITRE LE VEHICULE Savoir situer les organes mécaniques savoir situer les principaux organes de la voiture et

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

Description de fonctionnement

Description de fonctionnement Mostec AG M es s- u nd R egeltechnik Lau senerstr.13a CH -4410 Liestal Tel.061/921 40 90 Fax 061/921 40 83 Description de fonctionnement Appar eilde mes u re de condu ctivité Type M 8836 Page 2 A. Garantie:

Plus en détail

Nicolas LOPES Pierre-Alexis MARTIN Stéphane NAJKO Etienne ZANTE ING 2 RAPPORT FINAL PHY220 PSTE. Asservissement de moteurs à courant continu

Nicolas LOPES Pierre-Alexis MARTIN Stéphane NAJKO Etienne ZANTE ING 2 RAPPORT FINAL PHY220 PSTE. Asservissement de moteurs à courant continu Nicolas LOPES Pierre-Alexis MARTIN Stéphane NAJKO Etienne ZANTE ING 2 RAPPORT FINAL PHY220 PSTE Asservissement de moteurs à courant continu P r o j e t p a r r a i n é p a r l a s s o c i a t i o n Equipe

Plus en détail

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt PANEL D EXERCICES > de l activité V.T.T. Le cycle VTT a pour objectif de : Sensibiliser les enfants aux consignes de sécurités. Celles-ci porteront sur la nécessité d utiliser un vélo en état de fonctionnement.

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans des boîtiers blindés

Plus en détail

DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE

DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE D.A.E Dossier Technique DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE Station de mesure Calculateur Régime Moteur Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique DOSSIER TECHNIQUE TABLE DES MATIERES MISE EN SITUATION

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Régis Boulet Charlie Demené Alexis Guyot Balthazar Neveu Guillaume Tartavel Sommaire Sommaire... 1 Structure

Plus en détail

Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction

Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction Depuis une vingtaine d années, le traitement numérique des données prend le pas sur les approches purement analogiques. Le recours

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Matlab, une alternative crédible aux environnements de développement logiciel classiques

Matlab, une alternative crédible aux environnements de développement logiciel classiques Matlab, une alternative crédible aux environnements de développement logiciel classiques Auteur : Stéphanie LESCARRET, Acsystème www.acsysteme.com 19/04/2008 1 Acsystème un ensemble de compétences traitement

Plus en détail

Systèmes mécatroniques asservis Projet : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS

Systèmes mécatroniques asservis Projet : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS Systèmes mécatroniques asservis Projet : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS 1 Présentation L évaluation a lieu sous forme d un projet. L étude est à faire individuellement

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

Systèmes de navigation spécialement adaptés aux camions

Systèmes de navigation spécialement adaptés aux camions Confort de conduite élevé Faibles coûts d'exploitation! Systèmes de navigation spécialement adaptés aux camions S5000 PRO Le meilleur itinéraire pour votre camion Aujourd'hui, vous pouvez aisément calculer

Plus en détail

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015 Projet d Investigation et d Intégration 215-216 1/5 4 OPTIMISTION DU FONCTIONNEMENT D UN SCENSEUR Mini-projet guidé 9 Octobre 17 Décembre 215 Introduction : Le projet «Optimisation du fonctionnement d

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Francis JAMBON Laboratoire d Informatique de Grenoble

Francis JAMBON Laboratoire d Informatique de Grenoble Francis JAMBON Laboratoire d Informatique de Grenoble Mise en œuvre de l oculométrie dans différents contextes d usage Analyse ergonomique Tuteurs intelligents IHM adaptatives Interaction via le regard

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

TD3. Préserver sa santé Acquérir une Information PREMIERE PARTIE

TD3. Préserver sa santé Acquérir une Information PREMIERE PARTIE PREMIERE PARTIE 1- Le capteur de proximité T.O.R. utilisé pour le comptage génère une information logique qui caractérise la présence de l aimant lors de son passage à proximité. La communication s effectue

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi ouvert: t Godshuis Tony De Mesel Sécurité et systèmes d aide à la conduite Senior editor technique automobile chez Fleet & Business et VAB Magazine Quels sont les systèmes

Plus en détail

NOTE D INFORMATION ETUDES DE SÉCURITÉ EN INTERSECTION AVEC LE LOGICIEL SECAR

NOTE D INFORMATION ETUDES DE SÉCURITÉ EN INTERSECTION AVEC LE LOGICIEL SECAR NOTE D INFORMATION Circulation Sécurité Equipement Exploitation Auteur : SETRA - CSTR 113 ETUDES DE SÉCURITÉ EN INTERSECTION AVEC LE LOGICIEL SECAR Editeur : Mars 1998 Le logiciel SECAR est un système

Plus en détail

Industrial IT : Optimisation pour l industrie du ciment

Industrial IT : Optimisation pour l industrie du ciment Industrial IT : Optimisation pour l industrie du ciment Optimize IT Expert Optimizer courier Optimize IT Expert Optimizer 300 ans de connaissances PROCÉDÉ OPTIMISÉ accumulées dans l optimisation de la

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale COMMANDES D AXES Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans

Plus en détail

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Robotique Manipulation et commande Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Plan du chapitre 1. Introduction 2. Commande articulaire

Plus en détail

Informations générales. Engénierie avec. Tension d'alimentation. Fréquence réseau. Courant d'entrée. Alimentation des capteurs

Informations générales. Engénierie avec. Tension d'alimentation. Fréquence réseau. Courant d'entrée. Alimentation des capteurs fiche technique du produit SIMATIC S7-1200, CPU 1214C, CPU COMPACT, AC/DC/RELAIS E/S EMBARQUEES: 14 ETOR 24VCC;10STOR RELAIS 2A; 2 EA 0-10V CC, ALIMENTATION: CA 85-264 V CA SOUS 47-63 HZ, MEMOIRE PROGR./DONNEES

Plus en détail

OziExplorer Android Interface GPS Globe. Notice utilisateur

OziExplorer Android Interface GPS Globe. Notice utilisateur OziExplorer Android Interface GPS Globe Notice utilisateur Note sur les droits d auteur Merci d avoir choisi notre interface OziExplorer Android pour votre navigation «off-road». Ce document est un descriptif

Plus en détail

La norme vidéo analogique

La norme vidéo analogique La norme vidéo analogique TRANSMISSION VIDEO 1 La norme vidéo est une norme de balayage et de transmission d'image sous forme analogique. Elle permet de faire communiquer deux appareils par une liaison

Plus en détail

Actions dues au trafic Tram-Train

Actions dues au trafic Tram-Train Actions dues au trafic Tram-Train La conception des infrastructures à construire pour la circulation des tram-trains requiert la modélisation des différents cas de charges induits par ce type de trafic.

Plus en détail

Calcul de la distance par GPS embarqué

Calcul de la distance par GPS embarqué SCALP Contrôle de la Vitesse moyenne sur un parcours -------------- Calcul de la distance par GPS embarqué 1 SCALP Calcul de la distance Odomètre : Roulette à main dangereuse (et lente), Cartographie du

Plus en détail

COURS LabVIEW. V. Chollet - 25/11/2013 - COURS LabVIEW 14 - Page 1 sur 37

COURS LabVIEW. V. Chollet - 25/11/2013 - COURS LabVIEW 14 - Page 1 sur 37 COURS LabVIEW V. Chollet - 25/11/2013 - COURS LabVIEW 14 - Page 1 sur 37 Chapitre 1 CALCULS DANS LabVIEW I INTRODUCTION Un calcul utilise des données pour fournir un résultat à partir d une formule. ENTREES

Plus en détail

Habillage inférieur intégrant esthétiquement les protections de jambes pour une image d ensemble plus élégante.

Habillage inférieur intégrant esthétiquement les protections de jambes pour une image d ensemble plus élégante. Vaste compartiment de rangement dissimulé sous la selle fermant à clef. Moderne et bien dessiné, le tableau de bord comprend un compteur de vitesse, une montre à affichage numérique et un indicateur de

Plus en détail

FMS A320. FMS A 320 -> Air Canada. Description des interactions de FMS. Description des interactions de FMS

FMS A320. FMS A 320 -> Air Canada. Description des interactions de FMS. Description des interactions de FMS A320 A320 Flight Management System Système de gestion de vol utilisé dans: - La planification des vols - Gérer les performances - Piloter l avion - Mesurer des paramètres de vol Étape 1 Étape 2 Étape 3

Plus en détail