S. GOMES J.C. SAGOT V. GOUIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S. GOMES J.C. SAGOT V. GOUIN"

Transcription

1 Contribution de l'analyse de l'activité dans le processus de conception de produits innovants Application à la conception d'organes de commande automobiles J.C. SAGOT V. GOUIN L'Equipe d'ergonomie et de Conception (L'ERCO) Institut Polytechnique de Sévenans (IPSé) l'université de Technologie de Belfort-Montbéliard Belfort Cedex, RÉSUMÉ La complexité croissante des produits amène de plus en plus les concepteurs à reconnaître le rôle primordial du "facteur humain" dans tout projet de conception. Par exemple, dans le domaine automobile, les récents développements technologiques concernant l'électronique et l'informatique embarquée, conduisent à de profonds bouleversements de l'interface Homme- Produit. Ainsi, de nombreux programmes de recherche européens ont contribué à l'apparition d'une quantité et d'une variété d'aides à la conduite sous forme de systèmes d'information : systèmes de guidage, de navigation, de diagnostic... L'introduction de tels systèmes dans le poste de conduite soulève aujourd'hui le problème des répercussions sur la sécurité routière liées, en particulier, au détournement de l'attention, à l'augmentation de la charge mentale du conducteur... Notre travail se propose de réfléchir sur la contribution de l'analyse de l'activité d'utilisation des organes de commandes existants, dans la conception de nouvelles commandes. La spécificité de ce travail réside dans la volonté affichée de développer des méthodes et des outils de conception pour passer de la position d'observateur de l'activité et d'éditeur de recommandations, à celle d'acteur créatif dans le processus de conception de produits innovants. 1.- Introduction De nombreux auteurs se sont penchés sur l'étude des activités visuelles mises en oeuvre au cours de la conduite. Ces recherches ont permis d'acquérir des connaissances sur les comportements de conduite en général et sur les stratégies visuelles en particulier, qui sont adoptées lors de la consultation des équipements embarqués. Les auteurs s'accordent à souligner l'importance de ces stratégies visuelles pour la tâche principale de conduite (Pottier 1993, Wierwille 1993, Pauzié 1995). Ainsi, ces travaux suggèrent qu'une limitation en nombre et une bonne ergonomie des équipements embarqués contribuent à une meilleure sécurité routière. A notre connaissance, assez peu d'études se sont par contre intéressées à l'influence des activités motrices et visuelles sur les performances et la sécurité de conduite, en relation avec les caractéristiques des organes de commande manipulées (forme, implantation, nombre d'états...). C'est l'objet de la présente étude qui, à la demande d'un équipementier automobile, se propose d'élaborer une démarche en vue de concevoir de nouveaux organes de commande automobiles : commandes d'urgence (feux de détresse, avertisseur sonore...), commandes essentielles à la conduite (sélecteur de vitesse, feux clignotants...), commandes de confort (climatisation, autoradio...). L'objectif recherché est de pouvoir optimiser l'utilisabilité des commandes existantes en terme de localisation visuelle, d'accessibilité et de manipulation. Actes du colloque «Recherche et Ergonomie», Toulouse, fevrier

2 2.- Techniques et méthodes Un programme d'étude comprenant plusieurs phases de recherche et de conception a été mis en place. La volonté affichée par l'ensemble du groupe de conception, était de mettre en place une démarche permettant de définir des préconcepts de solution innovants intégrant des recommandations issues de l'analyse de l'activité réelle sur des commandes existantes. Cela sous-entend, non seulement la formulation de recommandations analytiques palliatives aux dysfonctionnements rencontrés lors de l'utilisation des organes de commande existants, mais surtout la recherche coopérative de solutions innovantes tenant compte des problèmes soulevés. Pour ce faire, plusieurs actions ont été menées depuis l'étude de faisabilité jusqu'à la définition des préconcepts. En phase d'étude de faisabilité, nous avons mis en oeuvre une démarche classique d'analyse de l'activité réelle menée sur des organes de commande existants (Gomes et Sagot 1996) et permettant d'élaborer un certain nombre de recommandations sur la base : d'évaluations subjectives obtenues à partir de questionnaires, et d'interviews centrées sur l'utilisabilité des organes de commande existants, auprès d'un effectif de 60 personnes (conducteurs débutants et confirmés), de l'observation des activités d'utilisation des commandes à partir de consignes données en conduite réelle : 6 conducteurs confirmés ayant plus de 5 ans de permis, 5 véhicules de gammes comparables, 12 commandes, 3 tronçons de trajet (départemental, urbain, autoroutier) et ceci dans différentes conditions météorologiques (diurne, nocturne, pluie, brouillard...). En phase d'études préliminaires et à l'issue de l'élaboration du Cahier des Charges, nous avons pu concevoir, pour chaque commande étudiée, un concept : solution résultante de l'étude de plusieurs préconcepts de commandes. Pour ce faire, nous avons mis en oeuvre une démarche rétroactive et coopérative d'innovation basée sur : la recherche collective de solutions innovantes intégrant : résultats analytiques issus de l'analyse de l'activité réelle, données normatives issues de normes et de standards ergonomiques (Woodson et coll. 1978), idées innovantes formulées en adoptant une vision systémique et globale en accord avec Ramaciotti (1991), la modélisation graphique puis numérique des solutions retenues(figure 2-Image 2), basée sur les principes de l'orienté Objet issus de l'informatique (Spérandio, 1995), la simulation virtuelle du comportement dynamique du futur système Homme-Produit dans différentes situations d'action caractéristiques préalablement identifiées (Figure 2, Image 3 et Image 4). Actes du colloque «Recherche et Ergonomie», Toulouse, fevrier

3 Figure 1.- Démarche rétroactive et coopérative de recherche de solutions basée sur la modélisation du système et la simulation des activités futures souhaitables Démarche inspirée des travaux de RAUCENT et coll La Figure 1 illustre l'articulation entre les différentes étapes de la démarche d'innovation préconisée. Le début de cette démarche s'effectue par l'étape de recherche de solution, puis se termine, après plusieurs itérations, par l'étape de simulation du système Homme-Produit incluant le concept retenu. Cette démarche se veut rétroactive, car elle autorise un retour sur les étapes précédentes, et coopérative de part la nécessaire collaboration qu'elle implique entre concepteurs (ergonomes, designers, ingénieurs...), utilisateurs, décideurs Résultats A l'issue des expérimentations menées en conduite réelle nous avons pu montrer des relations statistiquement significatives (p<0.001) entre les caractéristiques des commandes (implantation sur la planche de bord, type de commande...) et les observables visuels et moteurs de l'activité (durée cumulée de regard, nombre de manipulations...). Par exemple, pour une commande On/Off d'autoradio manipulée en situation réelle (commande de type bouton poussoir à 2 états, implantée en un endroit précis de la planche de bord) nous avons mesuré une durée cumulée de regard de 1,2±0,2s. Les nombreuses mesures ainsi effectuées nous ont permis de définir différents modèles prédictifs tel que celui de la durée cumulée de regard en fonction des caractéristiques des commandes manipulées. Ainsi, en appliquant ce modèle prédictif à l'exemple précédent, nous pouvons prédire une durée cumulée de regard d'environ 0,4 s si cette même commande était implantée sur le volant. Ces modèles prédictifs, issus de l'analyse de l'activité réelle, ont été retenus pour les phases de simulation virtuelle. Actes du colloque «Recherche et Ergonomie», Toulouse, fevrier

4 Image 1 : Préconcept réalisé lors de la recherche de solution Image 2 : Modèle 3D issu de la modélisation numérique Image 3 : Simulation virtuelle de l'activité future d'utilisation Image 4 : Observables issus de la simulation virtuelle de l'activité Figure 2.- Exemple de données traitées lors de l'application de la démarche d'innovation, en phase d'études préliminaires, pour la définition d'un nouveau concept de système de contrôle commande d'autoradio Au cours des études préliminaires, l'application de notre démarche spécifique d'innovation passe par la définition de fiches de synthèse des résultats issus de l'étude de faisabilité (synthèse des données analytiques, subjectives et normatives). La Figure 2 illustre l'application de notre démarche d'innovation à la définition d'un nouveau concept de système de contrôle commande d'autoradio. Suite à la recherche coopérative de solutions, nous avons retenu un préconcept de solution (Figure 2-Image 1) qui a ensuite été modélisé en 3D (Figure 2-Image 2), puis implanté dans le modèle numérique global, incluant le futur véhicule et des mannequins anthropométriques (Figure 2-Image 3). Sur cette base, il est possible d'animer les mannequins en leur définissant des comportements élémentaires et des scénarios d'activité (activités visuelles, motrices, posturales) conformes aux situations observées en réel. Il s'agit ensuite, dans le cadre de la simulation virtuelle de l'activité, de faire évoluer les comportements élémentaires et les séquences d'action des mannequins virtuels vers des situations futures souhaitables (Figure 2-Image 4). La particularité de notre démarche d'innovation s'appuie sur la définition de ces situations futures souhaitables intégrant : données quantitatives (modèles prédictifs, fiches de synthèse...) et données qualitatives (négociation en groupe de travail, verbalisations sur les séquences de films virtuels...). Actes du colloque «Recherche et Ergonomie», Toulouse, fevrier

5 4.- Discussion L'ensemble des résultats obtenus en étude de faisabilité confirment l'importance de l'analyse de l'activité réelle d'utilisation des commandes existantes pour une bonne reconception de ces dernières. Cependant, ces résultats ne nous permettent, au mieux, qu'une "recomposition" optimisée du poste de conduite en exploitant les zones d'implantation existantes (sur volant, sur console...) et en utilisant les types de commandes déjà existants (bouton poussoir, levier oscillant...). En effet, bien que fondamentale pour reconcevoir des produits existants, l'analyse de l'activité réelle nous paraît insuffisante, en tant que telle, pour engager un réel processus d'innovation. Elle demeure néanmoins un point de départ indispensable à la définition du "champ des activités futures souhaitables", souhaitables en terme de sécurité, de confort et d'efficacité (Sagot et coll. 1997). Dès lors, placée dans une approche constructiviste, cette notion d'activité future permet d'insister, en accord avec Daniellou (1992), sur la nécessité d'introduire dans le processus de conception une réflexion sur l'activité des utilisateurs sur les nouveaux produits. Cette réflexion permet de fournir à l'ensemble des acteurs de la conception, une évaluation plus large concernant les conséquences de leurs choix de conception. En effet, c'est sur la base de ce champ des activités futures souhaitables, des données analytiques issues de l'analyse de l'activité réelle, des données normatives issues de standards ergonomiques et des idées innovantes formulées lors de séances de créativité, que nous avons pu proposer des préconcepts de solution innovants. Ainsi, en nous appuyant sur des outils de modélisation numérique et de simulation virtuelle des activités futures souhaitables, nous avons pu passer concrètement de la position d'observateur de l'activité et d'éditeur de recommandations, à celle d'acteur créatif dans le processus de conception de produits innovants (Chapanis 1995, Ramaciotti 1995). De tels outils n'intégrant pas les processus cognitifs mis en oeuvre par les conducteurs, ceux-ci, déjà traités lors de l'analyse de l'activité réelle, ont été repris aux cours des nombreuses discussions au sein du groupe projet. Reste maintenant à optimiser les solutions retenues en les testant dans des conditions réelles d'utilisation, à l'issue de la réalisation des prototypes. L'analyse de l'activité, qu'elle soit réelle ou virtuelle (Sagot et Zwolinski 1996), a constitué le moteur de la construction de représentations communes aux différents acteurs du groupe projet (ingénieurs, ergonome, designer, utilisateurs, décideurs...) sur les caractéristiques structurelles, fonctionnelles et dynamiques du futur système Homme-Produit. REMERCIEMENTS Les auteurs remercient vivement l'ensemble des personnes qui ont permis la réalisation de ce projet et en particulier M. HOBLINGRE et M. BAUME de la société ECIA. BIBLIOGRAPHIE 1.Chapanis A., Ergonomics in product developpement : a personal view, Ergonomics, vol. 38, n 8, p , Daniellou F., Le statut de la pratique et des connaissances dans l'intervention ergonomique de conception - Document présenté en vue d'obtenir l'habilitation à Diriger des Recherches, 100p, Gomes S., Sagot J.C., Intervention ergonomique dans la conception d'un poste de conduite automobile, XXXIème Congrès de la SELF, Bruxelles, tome 2, p , Pauzie A.; Les systèmes d'aide à la conduite : assistance effective ou perturbation potentielle pour le futur conducteur âgé ; Le travail humain, volume 58, n 2, p , Pottier A., Traitement informatif visuel à l intérieur de l habitacle d un véhicule routier, Rap. INRETS n 164, 46 p, Actes du colloque «Recherche et Ergonomie», Toulouse, fevrier

6 6.Ramaciotti D., L'approche systémique des phénomènes en ergonomie - Performances Humaines & Techniques, n hors série, p 55-56, Septembre Ramaciotti D., De la position d'observateur dans l'analyse du travail à celle d'acteur dans le processus de conception - Performances Humaines & Techniques, n hors série, p 47-51, Raucent B., Johnson D.A., Linking Design and simulation : a student project, Journal of Engineering Design, vol 8 - n 1, p 19-31, Sagot J.C., Zwolinski P., Reconception ergonomique d'un atelier de décompte, XXXIème Congrès de la SELF, Bruxelles, tome 1, p , Sagot J.C., Gouin V., Lorinquer JP., Chappet P., The hight speed train : an ergonomic approach for the driving cab design, World Congress on Railway Research, Florence, vol A, p , Sperandio J.C., Modéliser le savoir et les activités opératoires par les formalismes de l'informatique, est-ce pertinent en ergonomie? Performances Humaines & Techniques, n hors série, p 17-24, Septembre Wierwille W., Visual an manual demands of in-car controls and displays, Automotive ergonomics, p , Woodson W., Conover D., Guide d'ergonomie - Adaptation de la machine à l'homme, Les éditions d'organisation, Actes du colloque «Recherche et Ergonomie», Toulouse, fevrier

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec Introduction L'un des principes directeurs de la politique

Plus en détail

LES INTERFACES HOMME-MACHINE

LES INTERFACES HOMME-MACHINE LES INTERFACES HOMME-MACHINE 1 ère Partie : Introduction aux Interfaces Homme-Machine 2 ème Partie : Notions de base sur les Sciences Cognitives 3 ème Partie : Recommandations ergonomiques 4 ème Partie

Plus en détail

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique 2014 BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique SECTEUR INDUSTRIE-SERVICE CHORUS 2 : Refonte du référentiel des process Groupe Refondre le réferentiel des process Groupe grâce à la réalisation d un

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs

Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs DIVAS Analyse des trajectoires acceptables en approche de virage assistance aux conducteurs N 3.C.1 Décembre 2008 Projet financé par l Agence Nationale de la Recherche Responsable : S. Espié Projet ANR

Plus en détail

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT DÉCLARATION DE PRINCIPES CONCERNANT L'ERGONOMIE ET LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION EMBARQUÉS Introduction

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Apport de la simulation de conduite dans le cadre de l'action 2

Apport de la simulation de conduite dans le cadre de l'action 2 Apport de la simulation de conduite dans le cadre de l'action 2 Lara Désiré Laboratoire Régional de Saint-Brieuc ERA33 «Comportement de l'usager et infrastructure PCI «Evaluation des politiques de sécurité

Plus en détail

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24 Guide Utilisateur Titre du projet : Sig-Artisanat Type de document : Guide utilisateur Cadre : Constat : Les Chambres de Métiers doivent avoir une vision prospective de l'artisanat sur leur territoire.

Plus en détail

Expression des besoins

Expression des besoins Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Expression des besoins Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/technique/guide-expression-besoins

Plus en détail

ANNEXES : MANAGEMENT, QUALITÉ, PROJET, EXEMPLES DE MÉTHODES

ANNEXES : MANAGEMENT, QUALITÉ, PROJET, EXEMPLES DE MÉTHODES ANNEXES : MANAGEMENT, QUALITÉ, PROJET, EXEMPLES DE MÉTHODES LA MÉTHODE AMDEC HACCP Technique spécifique de la sûreté de fonctionnement, l'analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité

Plus en détail

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle La pratique de l ITSM Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle Création : avril 2012 Mise à jour : avril 2012 A propos A propos du document Ce document pratique est le résultat

Plus en détail

.. -... -... Mention : En débat

.. -... -... Mention : En débat Page 1 sur 6 Point du programme Domaine d'activité : LE MONDE CONSTRUIT PAR L'HOMME FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Objectifs généraux Comment fabriquer une petite voiture capable de rouler

Plus en détail

Les stages de sensibilisation à la sécurité routière visent à éviter la réitération des comportements dangereux. Ils sont composés :

Les stages de sensibilisation à la sécurité routière visent à éviter la réitération des comportements dangereux. Ils sont composés : PROGRAMME DE FORMATION DES STAGES DE SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE (ARTICLES L.223-6 ET R 223.5 DU CODE DE LA ROUTE) Les stages de sensibilisation à la sécurité routière visent à éviter la réitération

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Rapport Septembre 2007 Sommaire Chapitre 1 : Présentation de l outil «Base de donnée» du Pays Marennes Oléron.. p.5 1. Définition et principe...

Plus en détail

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Prospection commerciale Contexte de formation 2 Objectifs de formation

Plus en détail

Identification des besoins : la méthode des Focus Group. Définition et descriptif de la méthode

Identification des besoins : la méthode des Focus Group. Définition et descriptif de la méthode Identification des besoins : la méthode des Focus Group Définition et descriptif de la méthode Identifier les besoins des utilisateurs Le Focus Group Le Focus Group est une activité de groupe ayant pour

Plus en détail

http://www.linea21.com info@linea21.com

http://www.linea21.com info@linea21.com Livre blanc http://www.linea21.com SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 PRESENTATION... 2 TIC ET DEVELOPPEMENT DURABLE... 3 PUBLIER ET COMMUNIQUER... 4 LES GROUPES DE TRAVAIL...5 LE TABLEAU DE BORD PERSONNALISE... 6

Plus en détail

Application de la méthode QFD comme outil d'extraction des connaissances métier en conception intégrée

Application de la méthode QFD comme outil d'extraction des connaissances métier en conception intégrée Application de la méthode QFD comme outil d'extraction des connaissances métier en conception intégrée Estelle FREY, Samuel GOMES, Jean-Claude SAGOT Laboratoire Systèmes et Transports Equipe ERgonomie

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie

Caisse Nationale de l'assurance Maladie Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Mesdames et Messieurs les Médecins Conseils Régionaux Date : Monsieur le Médecin Chef de La Réunion

Plus en détail

1..LOGICIEL ATAL... 3

1..LOGICIEL ATAL... 3 Gestion des Demandes & Interventions des Services Techniques GGEESSTTI IONN DDEESS DDEEMAA NNDDEESS && I NNTTEERRVVEENNTTI IONNSS 1..LOGICIEL ATAL... 3 2. MODULARITE ET INTEGRATION... 4 2.1. E-ATAL...

Plus en détail

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique Formation : Modélisation avec et Mise en pratique Durée : sur 4 Jours soit 28 heures ou sur 5 Jours soit 35 heures Présentation Stage UML (Unified Modeling Language) est la notation standard qui s'est

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail. Domaine 3 : Créer, produire, traiter et exploiter des données.

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail. Domaine 3 : Créer, produire, traiter et exploiter des données. Les différents domaines sont : Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail. Domaine 2 : Adopter une attitude responsable. Domaine 3 : Créer, produire, traiter et exploiter des données.

Plus en détail

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD Identité du modèle : Nature Voyageurs / Marchandises Sur quoi porte le modèle d'urbanisme? Modes de transports Modèle agrégé/désagrégé? Modèle d'occupation

Plus en détail

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques

Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Développement et Evaluation PHYsiques des modèles atmosphériques Motivations : Augmenter la confiance dans les prévision du changement climatique. 1. nécessite d'utiliser les modèles le plus "physiques"

Plus en détail

CLAIRE, UN OUTIL DE SIMULATION ET DE TEST DE LOGICIELS CRITIQUES. Jean GASSINO, Jean-Yves HENRY. Rapport IPSN/Département d'évaluation de sûreté N 280

CLAIRE, UN OUTIL DE SIMULATION ET DE TEST DE LOGICIELS CRITIQUES. Jean GASSINO, Jean-Yves HENRY. Rapport IPSN/Département d'évaluation de sûreté N 280 FR9704668 PC CLAIRE, UN OUTIL DE SIMULATION ET DE TEST DE LOGICIELS CRITIQUES Jean GASSINO, Jean-Yves HENRY eci Rapport IPSN/Département d'évaluation de sûreté N 280 Octobre 1996 INSTITUT DE PROTECTION

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

1. Le service Commercial

1. Le service Commercial La fonction Commerciale Sommaire 1. Le service Commercial... 1 2. Les enjeux :... 1 3. La technique de vente :... 2 4. La gestion de la force de vente :... 2 5. Les principales fonctions commerciales :...

Plus en détail

Dans tous les cas : n'hésitez pas à contacter Wallonie Design. La théorie, c'est bien. Mais le "surmesure" adapté à votre entreprise, c'est mieux!

Dans tous les cas : n'hésitez pas à contacter Wallonie Design. La théorie, c'est bien. Mais le surmesure adapté à votre entreprise, c'est mieux! TROIS CONSEILS POUR INTEGRER LE DESIGN 1 Commencez dès le début : de nombreuses études scientifiques ont prouvé que l intégration du design doit se faire idéalement au début du processus de fabrication

Plus en détail

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Services HP Care Pack Données techniques Le service de réplication des données HP pour Continuous Access offre

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Formation des formateurs en entreprise

Formation des formateurs en entreprise en entreprise Le (CQFA) du Cégep de Chicoutimi et le Service de formation continue de l'université du Québec à Chicoutimi (UQAC) unissent leurs efforts et leur expertise respective pour offrir aux organisations

Plus en détail

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification)

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification) 1 / 16 Méthodes de développement Analyse des exigences (spécification) 1 -Objectifs de l'analyse des exigences... 2 2 - Approfondissement et formalisation du besoin... 2 2.1 Séparation des besoins, contraintes

Plus en détail

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD COMMUNICATION - Directeur de la Communication - Responsable Social Média - Chargé de communication Web CREATION - Directeur Artistique - Directeur de la Création - Creative Technologist

Plus en détail

LE SYSTEME ROBOTISE MASTER D'AIDE AUX HANDICAPES. DESCRIPTION ET MODE OPERATOIRE

LE SYSTEME ROBOTISE MASTER D'AIDE AUX HANDICAPES. DESCRIPTION ET MODE OPERATOIRE LE SYSTEME ROBOTISE MASTER D'AIDE AUX HANDICAPES. DESCRIPTION ET MODE OPERATOIRE J.-M. DETRICHE, D. HOÜCHE, T. JOUANDEKERVENOAEL, B. LESIGNE, P. MANDIN, P. POTTIER, A. RIWAN et F. SGARBI Centre d'études

Plus en détail

Outil de gestion et de suivi des projets

Outil de gestion et de suivi des projets Outil de gestion et de suivi des projets Proposition technique et commerciale Amselem Jonathan - Corniglion Benoit - Sorine Olivier Troche Mariela - Zekri Sarah 08 Sommaire I. Les atouts de la proposition

Plus en détail

Méthodes de développement

Méthodes de développement 1 / 9 Méthodes de développement Méthodes agiles 1 - Introduction... 2 2 -Le manifeste agile et les méthodes agiles... 2 2.1 Le manifeste agile... 2 2.2 Les méthodes agiles... 3 3 - Caractéristiques communes

Plus en détail

Aider à la décision. - La matrice d Eisenhower - Le diagramme de Pareto - Les arbres d objectifs - Le diagramme d affinités - La méthode Philips 6.

Aider à la décision. - La matrice d Eisenhower - Le diagramme de Pareto - Les arbres d objectifs - Le diagramme d affinités - La méthode Philips 6. Guide méthodologique du travail en commun Aider à la décision > Hiérarchiser les priorités > Choisir les bonnes solutions > Hiérarchiser les priorités - La matrice d Eisenhower - Le diagramme de Pareto

Plus en détail

Analyser l environnement

Analyser l environnement Analyser l environnement > Analyser pour anticiper > Analyser pour résoudre > Analyser pour anticiper - La grille M.O.F.F. - Le diagramme Causes/Effet - Le benchmarking - Les cercles de qualité 3. MÉTHODES

Plus en détail

Code d'ethique des Métiers de la Sécurité des Systèmes d'information

Code d'ethique des Métiers de la Sécurité des Systèmes d'information Code d'ethique des Métiers de la Sécurité des Systèmes d'information CLUB DE LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION FRANCAIS 11 rue de Mogador 75009 Paris - Tél : 01 53 25 08 80 Fax : 01.53 25 08 88 email

Plus en détail

LA QUALITE DU LOGICIEL

LA QUALITE DU LOGICIEL LA QUALITE DU LOGICIEL I INTRODUCTION L'information est aujourd'hui une ressource stratégique pour la plupart des entreprises, dans lesquelles de très nombreuses activités reposent sur l'exploitation d'applications

Plus en détail

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX PLAN

Plus en détail

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - Petites Voitures CYCLE II Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Point du programme Choisir un outil en fonction de son usage et mener à bien une construction simple.

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique

Concepteur Développeur Informatique Référentiel de Certification UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC Concepteur Développeur Informatique Libellé réduit: CDI Code titre: TP-01281 Type de document: Guide RC Version: 1

Plus en détail

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Journée annuelle des adhèrents du pôle de ressources ConcepTMS 24 juin 2010 Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Jean-Jacques ATAIN-KOUADIO, David MUTH (stagiaire) Département Homme au Travail Laboratoire

Plus en détail

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE 2 SOMMAIRE I. LES FAMILLES PROFESSIONNELLES... 5 II. LES FONCTIONS GENERIQUES... 12 FAMILLE ETUDES ET CONCEPTION......... 15 ASSISTANT D ETUDES ET CONCEPTION...16

Plus en détail

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Maintenance

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Maintenance Analyse et conception des Systèmes d Information La démarche Merise : La Maintenance Place, spécificité, objectifs et principes directeurs Niveaux et catégories de maintenance Formes de maintenance Déroulement

Plus en détail

Le géomarketing - Page 1 sur 7

Le géomarketing - Page 1 sur 7 Le géomarketing - Page 1 sur 7 LES DOSSIERS MADWATCH.net méthodes Le Géomarketing Novembre 2003 Nb de pages : 7 Le géomarketing - Page 2 sur 7 Créé dans les années 80, la plupart des applications du géomarketing

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT. accompagnant la

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT. accompagnant la COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.10.2012 SWD(2012) 291 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT accompagnant la proposition de règlement du Parlement européen

Plus en détail

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes 9/25/14 L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Présentation du thème 1 Catherine Delgoulet LATI Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques

Plus en détail

Directive 2002/49/CE Cartes de bruit de la. Vienne. Réseau ferroviaire RAPPORT. CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON.

Directive 2002/49/CE Cartes de bruit de la. Vienne. Réseau ferroviaire RAPPORT. CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON. RAPPORT CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Environnement Territoires Climat Affaire 51ES1125 Février 213 Directive 22/49/CE Cartes de bruit de la Vienne Réseau ferroviaire Février

Plus en détail

Logiciel EV3 LEGO MINDSTORMS Education

Logiciel EV3 LEGO MINDSTORMS Education Robot éducateur : LEGO Education a le plaisir de vous présenter Robot éducateur, une sélection d'activités pédagogiques vous permettant de prendre en main votre EV3 LEGO MINDSTORMS Education de façon structurée

Plus en détail

Plénière de clôture, synthèse des ateliers 2e Congrès francophone sur les TMS, Montréal Alain Piette, 15 au 21 juin 2008

Plénière de clôture, synthèse des ateliers 2e Congrès francophone sur les TMS, Montréal Alain Piette, 15 au 21 juin 2008 Plénière de clôture, synthèse des ateliers 2e Congrès francophone sur les TMS, Montréal Alain Piette, 15 au 21 juin 2008 1. Mobilisation des organisme de prévention (Evelyne Escriva, ANACT) Synthèse de

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE.

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. Cette épreuve permet de valider les compétences C1, C2, C3 et T2 du référentiel au travers de la démarche de projet 15 que le candidat aura mis en œuvre.

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Nous avons soumis la question au (( Bureau sur les changements climatiques du ministère de l'environnement D qui nous a fait la réponse suivante :

Nous avons soumis la question au (( Bureau sur les changements climatiques du ministère de l'environnement D qui nous a fait la réponse suivante : Première question de la Commission 180 DB26 Dragage d'entretien du chenal entre Hudson et Oka Lac des Deux-Montagnes 6211.02-104 c Est-ce que vous savez si les gouvernements, provincial et fédéral, ont

Plus en détail

Ingénierie des Systèmes Industriels

Ingénierie des Systèmes Industriels Ingénierie des Systèmes Industriels Type et durée du programme de master: master complémentaire, 2 ans Partenaire: ENSIACET-GI (INP Toulouse, France) Objectifs du programme: - Préparer des professionnels

Plus en détail

Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI

Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI 222 Partie IV. Identifier les carences informationnelles d'une PME / PMI Chapitre A. Représentation de l'utilisation de l'information

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2.

Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2. Plan de notre intervention 1. Pourquoi le test de charge? 2. Les différents types de tests de charge 1.1. Le test de performance 1.2. Le test aux limites 3. Méthode 2.1. Pré-requis 2.2. Préparation des

Plus en détail

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr FINANCES VOS CONTACTS : Nadège WADOUX Conseillère Formation Domaines Affaires juridiques, Finances et Europe nadege.wadoux@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

Plus en détail

Un métier en évolution pour répondre aux nouvelles. Face à ces évolutions, un nouveau métier

Un métier en évolution pour répondre aux nouvelles. Face à ces évolutions, un nouveau métier Les métiers de la pharmacovigilance Des métiers en évolution dans une industrie de haute technologie et d'innovation Une mission d'évaluation et de gestion des risques liés à l'utilisation des médicaments

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition 09-0749 1 WHO/EMP/MAR/2009.3 Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition Synthèse des résultats des études publiées entre 1990 et 2006 Organisation

Plus en détail

Leica Application Suite

Leica Application Suite Leica Application Suite Macro Editor et Macro Runner (Éditeur de macros et Exécuteur de macros) Personnalisées et automatisées 2 Les instructions peuvent être momentanément suspendues» de manière optionnelle

Plus en détail

L analyse des besoins en ergonomie

L analyse des besoins en ergonomie L analyse des besoins en ergonomie Qu est-ce que l ergonomie? Un ensemble de connaissances et de méthodes dont le but est l amélioration des situations de travail (organisation, postes, outils, ) Soit

Plus en détail

2 Programme de formations ERP... 7

2 Programme de formations ERP... 7 DOP-Gestion SA Rue du Château 43 CP 431 2520 La Neuveville CH Tél. +41 32 341 89 31 Fax: +41 32 345 15 01 info@dop-gestion.ch http://www.dop-gestion.ch 1 Prestations de service ERP... 3 1.1 Conditions

Plus en détail

BOOK DES OFFRES DE STAGE

BOOK DES OFFRES DE STAGE BOOK DES OFFRES DE STAGE Novartis est un leader mondial dans l'offre de médicaments destinés à préserver la santé, soigner les malades et améliorer le bien-être. Novartis renforce son portefeuille thérapeutique

Plus en détail

Délibération n 09-2-5 POINT N 5 DE L'ORDRE DU JOUR -=-=-=-=-= AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL D'ADMINISTRATION

Délibération n 09-2-5 POINT N 5 DE L'ORDRE DU JOUR -=-=-=-=-= AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL D'ADMINISTRATION Délibération n 09-2-5 POINT N 5 DE L'ORDRE DU JOUR -=-=-=-=-= AGENCE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE LA MAITRISE DE L'ENERGIE CONSEIL D'ADMINISTRATION SEANCE DU 11 FÉVRIER 2009 -=-=-=-=-= SYSTEME D AIDES POUR

Plus en détail

CONCEPTION ET REALISATION D'UN GENERATEUR DE TABLEAUX DE BORD PROSPECTIFS MULTIDIMENSIONNELS

CONCEPTION ET REALISATION D'UN GENERATEUR DE TABLEAUX DE BORD PROSPECTIFS MULTIDIMENSIONNELS CONCEPTION ET REALISATION D'UN GENERATEUR DE TABLEAUX DE BORD PROSPECTIFS MULTIDIMENSIONNELS Nazih Selmoune (*), Zaia Alimazighi (*) Selmoune@lsi-usthb.dz, Alimazighi@wissal.dz (*) Laboratoire des systèmes

Plus en détail

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS)

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Exposé succinct I. Introduction II. Objet de la gestion des données du secteur des transports III. Efforts passés et présents par le SSATP

Plus en détail

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS 1 sur 9 COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS (L'article intégral est paru dans Gestions Hospitalières n 357 de juin-juillet 1996) Pour plus d'informations concernant

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R SM.1048. (Question UIT-R 68/1)

RECOMMANDATION UIT-R SM.1048. (Question UIT-R 68/1) Rec. UIT-R SM.1048 1 RECOMMANDATION UIT-R SM.1048 DIRECTIVES DE CONCEPTION D'UN SYSTÈME DE BASE POUR LA GESTION AUTOMATISÉE DU SPECTRE (Question UIT-R 68/1) Rec. UIT-R SM.1048 (1994) L'Assemblée des radiocommunications

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte 1 1. Le contexte international et les investissements à l étranger 2 Les dévelopements récents Plus de

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

DéSIT Démarche d ingénierie pour les Systèmes d Information Transport ambiants, sécurisés et personnalisables

DéSIT Démarche d ingénierie pour les Systèmes d Information Transport ambiants, sécurisés et personnalisables DéSIT Démarche d ingénierie pour les Systèmes d Information Transport ambiants, sécurisés et personnalisables Début du projet : septembre 2008 Durée prévue : 3 ans Projet du cluster Territoires, Transports

Plus en détail

LOLF. Les essentiels - 2005 - AMUE

LOLF. Les essentiels - 2005 - AMUE LOLF Les essentiels - 2005 - AMUE 1 Objectifs de la réforme Redonner un pouvoir de contrôle aux parlementaires. Rendre l'utilisation des moyens plus lisible. Remplacer une culture de moyens par une culture

Plus en détail

Société MAINTINFO MAINTENANCE D'EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ETUDE DE CAS (UML) Document d'expression des Besoins. Page 1

Société MAINTINFO MAINTENANCE D'EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ETUDE DE CAS (UML) Document d'expression des Besoins. Page 1 Société MAINTINFO MAINTENANCE D'EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ETUDE DE CAS (UML) Document d'expression des Besoins Page 1 ISTA.ma Un portail au service de la formation professionnelle Le Portail http://www.ista.ma

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT DES PNEUS VTT MICHELIN

LE DEVELOPPEMENT DES PNEUS VTT MICHELIN Dossier de presse Juin 2015 LE DEVELOPPEMENT DES PNEUS VTT MICHELIN Du laboratoire au pneu commercialisé, une chaîne d activités construite pour délivrer les meilleures performances Dossier de presse Contact

Plus en détail

Pôle Ressources Numériques. Catalogue des formations 2014/2015. Usages du numérique dans les pratiques pédagogiques

Pôle Ressources Numériques. Catalogue des formations 2014/2015. Usages du numérique dans les pratiques pédagogiques Pôle Ressources Numériques Catalogue des formations 2014/2015 Usages du numérique dans les pratiques pédagogiques Présentation des formations Les formations proposées par le PRN visent à développer l usage

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T

L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : U N E N O U V E L L E P R A T I Q U E D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T Pour les bâtiments et à l'échelle

Plus en détail

Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire

Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire Mme ASKRI Leila Mrs ZHIOU Hamza HAMDI Mourad JELIZI Walid Les thèmes 1. Définitions et concepts 2. Les composantes et la Conception d'un tableau

Plus en détail

Découvrir rapidement la création d'une entreprise

Découvrir rapidement la création d'une entreprise Découvrir rapidement la création d'une entreprise Pour construire un projet de création d'entreprise et augmenter ses chances de succès, il est recommandé d'agir avec méthode en respectant des étapes chronologiques.

Plus en détail

L évolution des indicateurs sur l enfance Identifier des indicateurs centrés sur l enfant pour élaborer les politiques de l enfance¹

L évolution des indicateurs sur l enfance Identifier des indicateurs centrés sur l enfant pour élaborer les politiques de l enfance¹ L évolution des indicateurs sur l enfance Identifier des indicateurs centrés sur l enfant pour élaborer les politiques de l enfance¹ Asher Ben-Arieh, PhD Rédacteur en chef, Child Indicators Research Adjoint

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION 02 CHARTE DE L'AUDIT INTERNE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L'ADMINISTRATION

Plus en détail

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT PLAN DEPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DEPARTEMENT DE LA LOIRE CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT Les mesures d'accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

Plus en détail

Des Plans Habitat en Entreprise?

Des Plans Habitat en Entreprise? Des Plans Habitat en Entreprise? Concept et opportunité Journées Territoires Habitat Entreprises 20 & 21 novembre 2008 Une expérimentation interne Étudier la transposabilité des démarches de PDE aux problématique

Plus en détail