L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes"

Transcription

1 9/25/14 L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Présentation du thème 1 Catherine Delgoulet LATI Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques Principaux concepts et théories sous-jacentes Démarche générale d intervention et méthodes Analyse de controverses 1

2 Histoires francophones! Apparition dans les années 50! Naissance à partir de 3 courants! hygiéniste! productiviste! psychologie du travail (industrielle)! Premiers pas officiels! industrie (secteur des mines, de l automobile)! secteur public (CNAM, CERP, CEAT)! association (SELF, 1964) Qu est-ce que l ergonomie?! «L ergonomie est! la discipline scientifique qui s occupe de la compréhension des interactions entre les hommes et les autres éléments d un système.! la profession qui applique les théories, les principes, les données, et les méthodes pour concevoir dans le but d optimiser le bienêtre des hommes et la performance du système dans son ensemble.! Les ergonomes contribuent à la conception et à l évaluation des tâches, des produits, des conditions de travail et des systèmes pour les rendre compatibles avec les besoins, les capacités, les possibilités et les limites des êtres humains» (IEA)! «Comprendre le travail pour le transformer» (Guérin et al, 1997) 2

3 9/25/14 Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques Principaux concepts et théories sous-jacentes Démarche générale d intervention et méthodes Analyse de controverses La tâche / L activité Falzon (2004) Tâche Ce qui est à faire Ce qui est prescrit par l organisation Se définit par : Des buts : état final souhaité Des conditions (contraintes) de réalisation : environnementales, sociales, procédurales ; moyens (techniques, organisationnels) Exigences Tâche prescrite vs tâche effective Activité Ce qui est fait Ce qui est mis en jeu par le sujet pour effectuer sa tâche Elle est finalisée (buts) Un processus observable et inobservable Comportements, Intensions, Raisonnements, Diagnostic Prise de décision 3

4 La régulation Falzon (2004)! Un mécanisme de contrôle qui :! compare les sorties d un processus à une production désirée! règle ce processus en fonction de l écart constaté! Suppose un système dynamique! Deux modalités! Boucle longue : informations prises en sortie du processus (temps de réaction +/- long)! Boucle courte : utilisation de signes précoces pour prédire l évolution du système et agir avant apparition des écarts (anticipation, expérience) La régulation! Deux façons de l utiliser en ergonomie :! Régulation d un système : l homme commande et contrôle des systèmes (comparateur, régulateur du système)! Régulation de son activité : éviter les effets négatifs de l activité sur l homme, atteindre les objectifs de la tâche, apprendre (comparateur, régulateur de lui-même) 4

5 Modélisation de l activité Facteurs internes Caract. des hommes Facteurs externes (tâche) Conditions de travail Activité Conduites Effets sur l Homme Effets sur le système Conséquences Leplat, J., & Cuny, X. (1984). Introduction à la psychologie du travail. Paris : PUF Régulation de l activité humaine Facteurs internes Caract. des hommes Facteurs externes (tâche) Conditions de travail Régulations internes Activité Régulations externes Conduites Effets sur l Homme Effets sur le système Conséquences Leplat, J. (2000). Analyse psychologique de l activité en ergonomie. Aperçu sur son évolution, ses modèles et ses méthodes. Toulouse : Octarès 5

6 9/25/14 Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques Principaux concepts et théories sous-jacentes Démarche générale d intervention et méthodes Analyse de controverses Démarche générale d intervention 1) Instruction demande : reformulation, analyse besoins 6) Recommandations Transformation,/Conception, Formation 5) Analyse données, diagnostic, restitution 2) Analyse sit. Observations ouvertes Entretiens exploratoires 3) Pré-diagnostic hypothèses 4) Organisation intervention, plan d action, observations systématiques, recueil de données 6

7 Les méthodes en ergonomie! Des méthodes pour l analyse du travail! Observations! Entretiens! Questionnaires! Analyse de documents! Mesures!! Des données à relier entre elles Les méthodes en ergonomie Observation Observation ouverte Chroniques de travail Familiarisation Exploration Définition des hypothèses de travail Analyses qualitatives Observation systématique Grille d observation Définition d observables Analyses de terrain Expérimentations Simulations Analyses quantitatives, comparatives 7

8 Les méthodes en ergonomie Entretien Entretiens semi-directifs Guides d entretien Opérateurs Collaborateurs Supérieurs RH, médecine, Rep. CHSCT Ce qui est à faire (tâche) Ce qu ils font (activité) Les conséquences Fonctionnement Démographie Santé, etc. Analyses qualitatives et quantitatives Les méthodes en ergonomie Questionnaire Questionnaire Quand? Population nombreuse Tâches diversifiées Lieux multiples Conditions de travail variées Questionnaire Pour? Id. et évaluation Id. des populations et conséquences Analyses quantitatives (état des lieux, longitudinales, rétrospectives) 8

9 9/25/14 Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques Principaux concepts et théories sous-jacentes Démarche générale d intervention et méthodes Analyse de controverses Les TMS TMS : «ensemble d affections des tissus mous périarticulaires [muscles, tendons, micro-vascularisation, nerfs] des membres et du tronc chez les travailleurs dont l expression est majoritairement la douleur» Des affections En très forte augmentation depuis les années 90 76% des MP D origines diverses (intensification du travail, éléments physiques, cognitifs ou psycho-sociaux professionnels ) Qui touchent tous secteurs d activité! Le 1er problème de santé au travail dans l UE (coût économique fort) 9

10 De multiples approches de la prévention épidémiologie, médecine du travail, biomécanique! La biomécanique! Recherche des facteurs de risques physiques : posture, effort,! Recherche des facteurs de risques environnementaux : température,! Approche normative et action sur les conditions matérielles (outils, postes, ambiances) De multiples approches de la prévention L ergonomie! Il n y a pas a priori de «bonne» posture! Il n y a pas a priori de «bonne» organisation du travail! Le geste professionnel 10

11 De multiples approches de la prévention L ergonomie! Le geste est finalisé Bourgeois & Hubaut (2005)! Comprendre les stratégies de régulation De multiples approches de la prévention L ergonomie! Des compromis gestuels (Bourgeois et al., 2006)! jouer sur un ensemble d éléments techniques, matériels, organisationnels! pour redonner aux opérateurs des marges de manœuvre : le temps, l espace, les stocks, la conception des instruments, la formation... 11

12 Polyvalence et rotation? D après Pavageau Apports et limites, du point de vue de l ergonomie, de modèles organisationnels de type «polyvalence» et «rotation au poste» dans la gestion et la prévention durable des TMS? Thème 1A : Organisation du travail et TMS! 4 grands points de questionnement! Les chiffres des TMS : effectifs concernés en France et coût pour la société! Définition des trois termes : Polyvalence, rotation aux postes de travail et TMS! Rôle de l organisation du travail dans la survenue et/ou la prévention des TMS! Les conditions d implantation d organisations du travail valorisant la polyvalence et la rotation aux postes de travail pour la gestion et la prévention des TMS 12

13 Des ressources! Aptel, M., & Aublet-Cuvelier, A. (2005). Prévenir les troubles musculosquelettiques du membre supérieur : un enjeu social et économique. Société française de santé publique, 3 (53).! Aptel, M., Cail, F., & Aublet-Cuvelier, A. (2009). Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur (TMS-MS) : guide pour les préventeurs: ED 957- INRS.! Bourgeois, F., & Hubault, F. (2005). Prévenir les TMS. De la biomécanique à la revalorisation du travail, l'analyse du geste dans toutes ses 2(1), Bourgeois, F., Lemarchand, C., Hubault, F., Brun, C., Polin, A., Faucheux, J.-M., et al. (2006). Troubles musculosquelettiques et travail : Quand la santé interroge l organisation. Lyon: Editions de l ANACT.! François Daniellou, «De la rotation sur les postes à la santé au travail», Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne], 5-2 Daniellou F., Caroly S., Coutarel F., Escriva, E., Roquelaure Y., Schweitzer J.M. (2008) La prévention durable des TMS : Quels freins? Quels leviers d action? Rapport final d étude pour la Direction Générale du Travail.! Fauconnier, D., Pépin, M., & Douillet, P. (2005). Approche économique de la problématique des troubles musculo-squelettiques. Des coûts aux risques stratégiques. Colloque DARES - ANACT du 2 décembre Paris. 13

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

EVALUATION DU RISQUE TMS DANS LE DOCUMENT UNIQUE : LIMITES ET ATOUTS POUR UNE PREVENTION GLOBALE

EVALUATION DU RISQUE TMS DANS LE DOCUMENT UNIQUE : LIMITES ET ATOUTS POUR UNE PREVENTION GLOBALE EVALUATION DU RISQUE TMS DANS LE DOCUMENT UNIQUE : LIMITES ET ATOUTS POUR UNE PREVENTION GLOBALE CAROLY SANDRINE (1) (1) PACTE-CRISTO- Université Pierre Mendès France- BP 47-38 040 Grenoble cedex 09 Résumé

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises Approche ergonomique des troubles musculosquelettiques (TMS) au sein de trois entreprises basées en Suisse Juin 2007 Andréa Neiva, Aurélia Pellaux, Daniel Ramaciotti ERGOrama sa Genève & Université de

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

LES LIENS ENTRE RECHERCHE SUR LES TMS ET ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES AU REGARD DE L ACTIVITE DE DEUX INSTITUTIONS

LES LIENS ENTRE RECHERCHE SUR LES TMS ET ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES AU REGARD DE L ACTIVITE DE DEUX INSTITUTIONS LES LIENS ENTRE RECHERCHE SUR LES TMS ET ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES AU REGARD DE L ACTIVITE DE DEUX INSTITUTIONS ATAIN-KOUADIO J-J. Chef du projet TMS INRS, département Homme au travail, Laboratoire

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels

Prévention des Risques Professionnels Prévention des Risques Professionnels Risques PsychoSociaux (RPS) - Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Amélie DARCY Pôle Psychologie du Travail Sylviane POTIER Manager de la Prévention des risques professionnels

Plus en détail

Les pratiques des médecins du travail dans la prévention des TMS : ressources et empêchements

Les pratiques des médecins du travail dans la prévention des TMS : ressources et empêchements Les pratiques des médecins du travail dans la prévention des TMS : ressources et empêchements Sandrine Caroly, ergonome, maitre de conférences, Laboratoire «Politiques Publiques, Actions Politiques, Territoires»

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Journée annuelle des adhèrents du pôle de ressources ConcepTMS 24 juin 2010 Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Jean-Jacques ATAIN-KOUADIO, David MUTH (stagiaire) Département Homme au Travail Laboratoire

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Dr Michel APTEL Laboratoire de Biomécanique et d'ergonomie Centre de recherche de l'inrs Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) liés au

Plus en détail

ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS

ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS Améliorer Mobiliser Maîtriser ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS OUTILS et METHODES Lesquels? A quel moment? Diapo N 1 Améliorer Mobiliser Profusion des OUTILS ET METHODES Maîtriser Sensibilisation

Plus en détail

Etude de la qualité de vie au travail dans le secteur associatif. La démarche ergonomique, qu est-ce que c est?

Etude de la qualité de vie au travail dans le secteur associatif. La démarche ergonomique, qu est-ce que c est? Etude de la qualité de vie au travail dans le secteur associatif La démarche ergonomique, qu est-ce que c est? Objectif de cette présentation : Présenter une démarche ergonomique illustrée par des exemples

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Certification des Etablissements de Santé en France

Certification des Etablissements de Santé en France Certification des Etablissements de Santé en France Pouvait-on faire sans elle en France? Peut-elle faire mieux? Les enjeux et les perspectives de la procédure 2014 Plan de l intervention 1. Partie 1 :

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

Table des matières. Première partie. La santé au travail

Table des matières. Première partie. La santé au travail Introduction générale.............................................................. 7 Première partie La santé au travail CHAPITRE I La Santé à l épreuve du travail...15 La notion de travail..................................................................15

Plus en détail

L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS

L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS Page 1 Avril 2009 L APPORT DE L ERGONOMIE DANS LES SYSTEMES PRODUCTIFS (compte rendu de la participation à 2 événements : Expérimenter l ergonomie organisé par l université de Provence et la journée mondiale

Plus en détail

Prévention des lombalgies en milieu de soins : le projet pilote belge

Prévention des lombalgies en milieu de soins : le projet pilote belge La prévention Prévention des lombalgies en milieu de soins : le projet pilote belge Philippe Mairiaux 1,2 1 Service de santé au travail et éducation pour la santé, Université de Liège, Liège 2 Fonds des

Plus en détail

Vers une construction de la coopération Humains-Robot Approche de lʼergonomie constructive"

Vers une construction de la coopération Humains-Robot Approche de lʼergonomie constructive Séminaire Mines Paris Tech PSA Les défis de la collaboration Hommes-Robot Vers une construction de la coopération Humains-Robot Approche de lʼergonomie constructive" Flore Barcellini, enseignant-chercheur

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie»

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie» Origine du terme «ergonomie» L origine du mot ergonomie est grecque (Ergon = travail, Nomos = lois) et se traduit par la science du travail. Le mot «travail» vient du latin «tripalium» qui désignait à

Plus en détail

TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention?

TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention? TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention? Intervenants : Santé sécurité au travail Fabrice BESNOUX, adjoint au directeur industriel Laurent HARDOUIN, membre du CHSCT PRIMEL Gastronomie

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

Un ANI pour Innover " Julien Pelletier, Anact!

Un ANI pour Innover  Julien Pelletier, Anact! Un ANI pour Innover Julien Pelletier, Anact Fréquences des modalités d indicateurs de vécu au travail Performance= E+C+O Tensions au travail et pression psychologique Mon travail demande de travailler

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

La prévention des facteurs de risques psychosociaux

La prévention des facteurs de risques psychosociaux La prévention des facteurs de risques psychosociaux ETSUP Marina Pietri, Psychologue du travail / Entrelacs Janvier 2011 La prévention des facteurs de risques psychosociaux : trois types d interventions

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

L approche économique des TMS

L approche économique des TMS Le point sur L approche économique des TMS Intégrer la prévention à la performance Les troubles musculo-squelettiques sont un enjeu majeur de santé et aussi une source de coûts. Mettre en lien la prévention

Plus en détail

L approche économique des TMS

L approche économique des TMS Le point sur L approche économique des TMS Intégrer la prévention à la performance Les troubles musculo-squelettiques sont un enjeu majeur de santé et aussi une source de coûts. Mettre en lien la prévention

Plus en détail

Pénibilité au travail

Pénibilité au travail Datum (Tag.Monat.Jahr) Pénibilité au travail Service Ressources Humaines / Mercedes Benz Molsheim Sommaire 1 2 3 4 Rappel du contexte Intervention de l ACTAL Mesures retenues Notre bilan 1. Rappel du contexte

Plus en détail

Les formations suivantes sont disponibles :

Les formations suivantes sont disponibles : Les formations suivantes sont disponibles : Ergonomie de bureau Ergonomie entrepôt Formateur Ergonomie de bureau Formateur ergonomie entrepôt Principe de manutention Réassignation de tâche Superviseur

Plus en détail

MONTRÉAL du 16 au 20 juin 2008

MONTRÉAL du 16 au 20 juin 2008 PRÉVENTION DES TMS : VOYAGE D ÉTUDE et 2 ÈME CONGRÈS FRANCOPHONE MONTRÉAL du 16 au 20 juin 2008 RETOURS D EXPÉRIENCES Marc VIEL, Christophe DAVID Prévention Conseiller en Prévention Médecin du Travail

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on Phase 4 : Amélioration Revue de direction Actions correctives Retour expérience Valorisation Actions d amélioration Réexamen des risques significatifs non totalement éliminés ou les besoins non totalement

Plus en détail

Démarches de prévention des RPS : comment les évaluer?

Démarches de prévention des RPS : comment les évaluer? Colloque «De la prévention des RPS à la performance en entreprises : comment agir?» - Lyon, 6 novembre 2014 Démarches de prévention des RPS : comment les évaluer? Dominique Chouanière Direction Générale

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) :

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) : Communiqué, Amélioration des conditions de travail et prévention des maladies professionnelles : le métier d ergonome, une profession sur laquelle il faudra de plus en plus compter. Avec la hausse constante

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

GRILLE D'ANALYSE DES OUTILS ET METHODES UTILISES PAR LES PREVENTEURS

GRILLE D'ANALYSE DES OUTILS ET METHODES UTILISES PAR LES PREVENTEURS DÉCEMBRE 2010 GRILLE D'ANALYSE DES OUTILS ET METHODES UTILISES PAR LES PREVENTEURS DES CARSAT, CRAM ET CGSS POUR L INTERVENTION EN PREVENTION DU RISQUE DE TMS Grille d évaluation des outils et méthodes

Plus en détail

Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail. La prévention des Risques psychosociaux au CHUV

Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail. La prévention des Risques psychosociaux au CHUV Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail La prévention des Risques psychosociaux au CHUV Objectifs 1. Définition des risques psychosociaux 2. La prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Projet de programme de formation pour l obtention du mastère en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

Projet de programme de formation pour l obtention du mastère en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives Projet de programme de formation pour l obtention du mastère en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives ENSEIGNEMENTS COMMUNS Epistémologie Epistémologie des sciences du sport et de

Plus en détail

De l outil MUSKA à la démarche de prévention des TMS, quelles appropriations? Comparaison entre une PME et une grande entreprise.

De l outil MUSKA à la démarche de prévention des TMS, quelles appropriations? Comparaison entre une PME et une grande entreprise. De l outil MUSKA à la démarche de prévention des TMS, quelles appropriations? Comparaison entre une PME et une grande entreprise. Merlin X. 1, Thibault J.F. 1, Garrigou A. 2 1 ARACT Aquitaine 2 Université

Plus en détail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail santé - sécurité au travail Enseignement agricole Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail Du danger à la prévention des risques professionnels Le secteur agricole est un secteur «à risques». Mais

Plus en détail

L approche par les compétences en formation infirmière

L approche par les compétences en formation infirmière L approche par les compétences en formation infirmière Nathalie Alglave, Marc Nagels To cite this version: Nathalie Alglave, Marc Nagels. L approche par les compétences en formation infirmière. Institut

Plus en détail

Frédérique BLOTT Développeur RH

Frédérique BLOTT Développeur RH Le Management des Hommes et des Organisations : une compétence au service de la santé des salariés, un domaine d expertise qui a sa place au sein des équipes pluridisciplinaires. Frédérique BLOTT Développeur

Plus en détail

TMS de l épaule et travail 26 novembre 2015

TMS de l épaule et travail 26 novembre 2015 TMS de l épaule et travail 26 novembre 2015 Du maintien dans l emploi à la prévention des TMS Positionnement DRP* Carsat * Direction des Risques Professionnels Quelques repères TMS: + 44 000 MP reconnues

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

Evaluer «votre» démarche de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)...

Evaluer «votre» démarche de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)... ... En se basant sur les 6 critères de réussite Evaluer «votre» démarche de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)... L engagement de la direction. La mise en œuvre d un projet avec une démarche

Plus en détail

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE LA FONCTION «RESSOURCES HUMAINES» DU CADRE DE PROXIMITE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel récapitule les éléments de la

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

«Le pouvoir d agir sur son propre travail» Les conseils d atelier

«Le pouvoir d agir sur son propre travail» Les conseils d atelier Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Cabinet SECAFI CTS Changement Travail Santé agréé par le ministère du Travail et habilité IPRP Siège social SECAFI CTS : 20, rue Martin Bernard

Plus en détail

L EVALUATION, UN OUTIL DE L ERGONOME POUR TRANSFORMER LE CONTEXTE D INTERVENTION AURELIE LANDRY 1

L EVALUATION, UN OUTIL DE L ERGONOME POUR TRANSFORMER LE CONTEXTE D INTERVENTION AURELIE LANDRY 1 L EVALUATION, UN OUTIL DE L ERGONOME POUR TRANSFORMER LE CONTEXTE D INTERVENTION AURELIE LANDRY 1 1 Ergonome Européen, doctorante, département d ergonomie, Institut de Cognitique, Université Victor Segalen

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

Enjeux et perspectives liant la santé et la sécurité du travail et la promotion de la santé Diane Berthelette, Ph.D.

Enjeux et perspectives liant la santé et la sécurité du travail et la promotion de la santé Diane Berthelette, Ph.D. Enjeux et perspectives liant la santé et la sécurité du travail et la promotion de la santé Diane Berthelette, Ph.D. Présidente-directrice générale, CLIPP Département d organisation et de ressources humaines,

Plus en détail

MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES

MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES C15 STRATEGIE & GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES I. LA DIMENSION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES A. La gestion stratégique des ressources humaines

Plus en détail

Ergonomie et risques psychosociaux

Ergonomie et risques psychosociaux Ergonomie et risques psychosociaux L ensemble des prestations couvertes par le pôle Ergonomie & psychosocial est assuré par Nathalie Feugeas, Technicienne en Ergonomie et Michelle Roche, Ergonome et Psychologue

Plus en détail

TMS* ET RPS* DANS LES MAISONS DE RETRAITE : QUELS ENJEUX? QUELLE PREVENTION?

TMS* ET RPS* DANS LES MAISONS DE RETRAITE : QUELS ENJEUX? QUELLE PREVENTION? TMS* ET RPS* DANS LES MAISONS DE RETRAITE : QUELS ENJEUX? QUELLE PREVENTION? Colloque Maisons de retraite LYON 10 TMS* : Troubles MusculoSquelettiques RPS* : Risques Psychosociaux 1 Programme Sinistralité

Plus en détail

LE METIER DE CONSEIL EN ERGONOMIE OU D ERGONOME-

LE METIER DE CONSEIL EN ERGONOMIE OU D ERGONOME- LE METIER DE CONSEIL EN ERGONOMIE OU D ERGONOME- CONSEIL ERGONOME, METIER EN DIFFERENCIATION Plusieurs éléments convergent pour confirmer en premier temps une émergence du métier d ergonome : Une élaboration

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels.

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. RIGUEUR CONFIANCE EXIGENCE ECOUTE EXPERTISE RESPECT ADAPTABILITE Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. Des outils pragmatiques, des Conseils sur mesures pour faire avancer la Santé & Sécurité

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

Thèmes de mémoire Master 1 Ergonomie cognitive et conseil psychologique.

Thèmes de mémoire Master 1 Ergonomie cognitive et conseil psychologique. ANNEE 2013-2014 Thèmes de mémoire Master 1 Ergonomie cognitive et conseil psychologique. Responsable : Catherine Gouédard. La fiche de candidature (projet, intérêts et motivations) est téléchargeable en

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Comment améliorer la performance globale des plateformes logistiques, en innovant dans la qualité de vie au travail?

Comment améliorer la performance globale des plateformes logistiques, en innovant dans la qualité de vie au travail? Bienvenu au colloque Comment améliorer la performance globale des plateformes logistiques, en innovant dans la qualité de vie au travail? Comment améliorer la performance globale des plateformes logistiques,

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DANS L AGROALIMENTAIRE

PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DANS L AGROALIMENTAIRE PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) «DANS L AGROALIMENTAIRE Professionnels de l agroalimentaire, les TMS représentent 98 % des maladies professionnelles de votre secteur. Ne restez pas seuls

Plus en détail

Fiche Action PME. Prévention des risques professionnels. Nos Objectifs. Démarche. Contexte. Partenaires et thèmes

Fiche Action PME. Prévention des risques professionnels. Nos Objectifs. Démarche. Contexte. Partenaires et thèmes Fiche Action PME Prévention des risques professionnels Nos Objectifs Permettre au dirigeant d entreprise d engager et de développer une démarche de prévention des risques professionnels dans l entreprise.

Plus en détail

Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité

Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité Direction territoriale Ouest Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité Stéphanie Bordel (Cerema/ DTerOuest) & Alain Somat (Université de Rennes 2/ CRPCC) L évaluation des politiques publiques

Plus en détail

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie;

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie; Arrêté royal du 5 décembre 2003 relatif aux spécialisations des conseillers en prévention des services externes pour la prévention et la protection au travail (M.B. 22.12.2003) Modifié par: (1) arrêté

Plus en détail

PREVENTION DES TMS DANS LA DUREE : DES ACTEURS INSTITUTIONNELS FACILITENT UNE DEMARCHE D ENTREPRISE RESUME

PREVENTION DES TMS DANS LA DUREE : DES ACTEURS INSTITUTIONNELS FACILITENT UNE DEMARCHE D ENTREPRISE RESUME PREVENTION DES TMS DANS LA DUREE : DES ACTEURS INSTITUTIONNELS FACILITENT UNE DEMARCHE D ENTREPRISE Texte de communication 2 ème Congrès Francophone sur les TMS. Mobilisation et pratiques des organismes

Plus en détail

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX Table des matières Remerciements....VII Avant-propos....XV Préface....XVII Liste des auteurs... XIX Introduction générale... 1 Catherine Teiger et Marianne Lacomblez Partie I Analyses du travail, formations

Plus en détail

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues

La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La Médecine du Travail : Ses missions, les évolutions attendues La prévention des risques professionnels EXPERTIS - Pôle Prévention 1 Membre de l association régionale des services de santé au travail

Plus en détail

Sommaire. Maintenir les seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action

Sommaire. Maintenir les seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Fiche 1 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Maintenir les seniors en activité professionnelle : du diagnostic

Plus en détail

C ACHING WAYS. Programme PAI

C ACHING WAYS. Programme PAI ING WAYS C ACHING WAYS COACHING WAYS Programme PAI INTRODUCTION A LA FORMATION COACHING WAYS PAI : Les clés du Coaching Cette formation conduit à devenir coach, à un niveau théorique PCC (ICF). 23 jours

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE Ornella LEPOUTRE, Responsable du Pôle Prévention des Risques Organisationnels Magali ROGER, Psychologue du travail chargée de mission en prévention des risques

Plus en détail

La démarche ergonomique

La démarche ergonomique La démarche ergonomique Réunion Club Environnement Sécurité Mardi 26 juin 2007 CCI du Mans et de la Sarthe Ce qui est dit «L ergonomie, ça sert à rien» «L ergonomie, ça coute cher» «L ergonomie, c est

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Action de prévention coordonnées

Action de prévention coordonnées Actes Journées Santé Travail du CISME Tome III 2013 Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 2 : Actions de communication pour impliquer l entreprise Action de prévention coordonnées Aide à

Plus en détail

Tous les élèves peuvent apprendre

Tous les élèves peuvent apprendre Lien Ecole Collège, Pamiers, 2011 Tous les élèves peuvent apprendre Approche ergonomique des situations d apprentissage scolaire : moins d élèves en difficulté d apprentissage par Nicole Delvolvé Professeur

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités Ministère de la santé et des sports DGOS RH2 Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN Référentiel d activités Préambule La psychomotricité résulte de l'intégration en synergie des fonctions relatives au tonus musculaire,

Plus en détail

StiMCore Méthode de Management Participatif par l échauffement corporel pour réduire les TMS et le Stress

StiMCore Méthode de Management Participatif par l échauffement corporel pour réduire les TMS et le Stress StiMCore Méthode de Management Participatif par l échauffement corporel pour réduire les TMS et le Stress où comment la pratique physique agit sur l amélioration du climat et des conditions de travail.

Plus en détail

Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention DU MEDECIN DE PREVENTION

Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention DU MEDECIN DE PREVENTION Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DU MEDECIN DE PREVENTION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME 2006) NB : Ne pas oublier la médecine statutaire dans la

Plus en détail

Qualité-Sécurité-Environnement

Qualité-Sécurité-Environnement AUDITEUR INTERNE QUALITE INTRODUCTION ET RAPPELS L AUDIT - Qualité, assurance qualité, management qualité - Norme ISO 9001 v2008 - Norme ISO 19011 relatives à l audit des systèmes qualité - Définition,

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail