ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE"

Transcription

1 Novembre 2010 ANALYSE & Santé au travail - Étude élaborée en partenariat entre le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Charente-Maritime et Dexia Sofcap ÉDITO À l échelon national, 31 % (1) de ces agents sont âgés de 50 ans et plus. En Charente-Maritime, ils représentent plus de agents, soit près de 38 % (2) de l effectif total. Les conséquences conjointes du vieillissement de la population et du recul de l âge du départ à la retraite, imposent de considérer la santé au travail, à chacune des étapes de la vie professionnelle, comme une priorité de la gestion des ressources humaines : les études statistiques enseignent en effet que les agents de 50 ans et plus connaissent un niveau d absences élevé. Le Centre de Gestion de la Charente-Maritime assiste depuis plusieurs années les collectivités dans les domaines de la santé et de la sécurité au travail. Pour mieux comprendre les phénomènes d absences dans les collectivités territoriales, le Centre de Gestion de la Charente-Maritime et Dexia Sofcap ont conduit une enquête à destination des agents de 50 ans et plus afin d évaluer leur perception de leur niveau de santé. Quels sont les facteurs de motivation dans leur cadre professionnel? Comment perçoivent-ils leurs conditions de travail?... La connaissance de ces éléments doit permettre aux collectivités de déployer les actions les plus appropriées en matière de santé au travail. Près de 61 % des agents ont répondu (3 371 retours), ce qui contribue à la représentativité des résultats de l étude : à l image de la pyramide des âges des agents territoriaux du département, 53 % des répondants sont âgés de 50 à 54 ans et 63 % sont des femmes. 47 % des répondants déclarent appartenir à la filière technique et 29 % occupent un poste administratif. Près de 24 % des agents s occupent du nettoyage et 18 % accomplissent une mission liée aux services à la personne. Ces agents appartiennent à des collectivités affiliées et non affiliées, employant de 1 à agents. (1) Source : Insee, enquête Colter (2) Source : CDG Dexia Sofcap Assurances - Personnels des collectivités locales SANTÉ ET VIE PROFESSIONNELLE DES AGENTS TERRITORIAUX DE 50 ANS ET PLUS Une enquête en Charente-Maritime menée en décembre 2009 SOMMAIRE P. 2 Construire avec l implication des agents P. 3 Troubles musculo-squelettiques : des métiers territoriaux exposés P. 4 L organisation, le management et la vie de l équipe : les facteurs clefs de pénibilité au travail P. 5 Certains métiers perçus comme pénibles par les agents territoriaux P. 5 Lexique P. 6/7 Un indicateur d alerte : la douleur P. 8 Synthèse : une perception de la santé qui repose sur de nombreux facteurs, une pénibilité identifiée sur certains métiers P. 8 Méthodologie FILIÈRES DES RÉPONDANTS Graphique n 1 13 % 3% 29 % 2% Face aux enjeux humains, économiques et organisationnels que représentent les absences pour motif médical, comment favoriser une santé au travail durable pour les agents territoriaux, à tous les âges de leur carrière? Sécurité 3% 1% 2% Administrative Technique 47 % Sportive Culturelle Animation Sanitaire et sociale Hors filière

2 Dexia Sofcap Octobre 2010 CONSTRUIRE AVEC L IMPLICATION DES AGENTS Les agents territoriaux de la Charente-Maritime s investissent et s épanouissent dans leur activité professionnelle. Pour autant, la préservation de leur santé et le soutien de leur hiérarchie constituent des attentes fortes. APPRÉCIATION DU TRAVAIL Graphique n 2 Éprouvez-vous dans votre travail la fierté du travail réalisé? 89 % 11 % Une implication confirmée : 9 agents sur 10 éprouvent de la fierté dans leur activité professionnelle et se sentent utiles aux autres. Éprouvez-vous dans votre travail l impression d être reconnu à votre juste valeur? 47 % 53 % Éprouvez-vous dans votre travail l impression d être utile aux autres? 89 % 11 % Oui Non L engagement au service du public est donc une valeur largement partagée. En revanche, ces agents estiment n être pas reconnus à leur juste valeur dans un cas sur deux. VOUS IMPLIQUEZ-VOUS DANS VOTRE TRAVAIL? Graphique n 3 1 % 34 % Peu 65 % Normalement Beaucoup Des agents attachés à leur métier : 99 % des agents déclarent s investir dans leur travail. De plus, près de 2 agents sur 3 estiment s impliquer beaucoup. VOTRE TRAVAIL Graphique n 4 est varié 48 % vous permet d acquérir des connaissances 37 % vous permet de choisir votre façon de procéder 35 % vous offre les moyens pour un travail de qualité 27 % 36 % 10 % 6 % 44 % 11 % 8 % 42 % 15 % 8 % 44 % 19 % 10 % Tout à fait Plutôt oui Plutôt non Pas du tout Les métiers territoriaux sont des emplois qui permettent de se réaliser : les agents sont unanimes pour reconnaître la diversité de leur activité (84 %), qui leur permet d apprendre (81 %), et leur octroie l autonomie (77 %) et les moyens (71 %) nécessaires pour accomplir un travail de qualité. Construire une politique pertinente en faveur des personnels de 50 ans et plus requiert une vigilance toute particulière de l encadrement et une valorisation du sens du travail (utilité, travail intéressant ). 2 ANALYSE &

3 Octobre 2010 Dexia Sofcap TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES : DES MÉTIERS TERRITORIAUX EXPOSÉS LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES (TMS) Les troubles musculo-squelettiques désignent un ensemble de maladies inflammatoires ou dégénératives qui affectent les muscles, les tendons, les nerfs. Localisés aux articulations (épaule, poignet, dos ), ils engendrent notamment les syndromes du canal carpien, les tendinites, les hernies discales... Certains peuvent être reconnus comme maladies professionnelles : affections périarticulaires (N 57), vibrations liées aux outils à main (N 69), affections du rachis lombaire liées aux vibrations ou à la manutention de charges lourdes (N 97 et 98), par exemple. Dans le régime général comme parmi les collectivités territoriales, les maladies professionnelles sont depuis plusieurs années en forte croissance. À l échelon national, la reconnaissance annuelle de nouvelles maladies professionnelles a doublé en quatre ans parmi les agents des collectivités territoriales. En 2008, 80 % d entre elles sont engendrées par des troubles musculo-squelettiques. En 2009, les affections périarticulaires représentent à elles seules plus des trois quarts des nouvelles reconnaissances. Si les caractéristiques individuelles de chacun (âge, état de santé, parcours socioprofessionnel...) interviennent dans le développement de telles pathologies, les TMS résultent principalement des facteurs biomécaniques et psychosociaux : les efforts accomplis et les conditions d exercice de l activité professionnelle (port de charges, gestes répétitifs, postures contraignantes ), tout comme la perception de cette activité (stress, reconnaissance, intérêt au travail ) participent au développement des troubles musculo-squelettiques. Interrogés sur leurs conditions de travail, les agents territoriaux de la Charente-Maritime de 50 ans et plus retiennent ces facteurs biomécaniques et psychosociaux comme caractéristiques de leurs métiers. NOMBRE DE MALADIES PROFESSIONNELLES SURVENUES POUR AGENTS EMPLOYÉS Graphique n 5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0 1 % 1,04 1,30 1,55 1,86 2,13 2, RÉPARTITION DES MALADIES PROFESSIONNELLES RECONNUES Graphique n 6 8% 2 % 11 % 2% FACTEURS BIOMÉCANIQUES FACTEURS PSYCHOSOCIAUX 76 % Votre travail nécessite-t-il des gestes répétitifs? Affections chroniques du rachis lombaire (n 97, n 98) Affections dues au plomb et à ses composés (n 1) Affections périarticulaires (n 57) Allergie professionnelle (n 49, n 65, n 66) Atteinte auditive (n 42) Autres Graphiques 5 et 6 : La population concernée par l étude regroupe un échantillon de agents affiliés à la CNRACL répartis dans collectivités. LES CONDITIONS DE TRAVAIL Graphique n 7 49 % 17 % 34 % Votre travail nécessite-t-il des efforts physiques importants ou le port de charges lourdes? 26 % 32 % 42 % Avez-vous un travail psychologiquement difficile? 23 % 39 % 38 % Votre travail est-il générateur de stress? 34 % 44% 22 % Oui, fréquemment Oui, occasionnellement Non Facteurs biomécaniques : Près d un agent sur deux (49 %) estime accomplir fréquemment des gestes répétitifs. Plus d un sur quatre (26 %) manipule souvent des charges lourdes. Facteurs psychosociaux : Près de deux tiers des agents trouvent fréquemment ou occasionnellement leur travail psychologiquement difficile (62 %). Tandis qu une majorité le considère fréquemment ou occasionnellement générateur de stress. Source Dexia Sofcap Source Dexia Sofcap Les activités accomplies par les agents prédisposent ces derniers à la survenance de troubles musculosquelettiques. La pénibilité du travail et l usure professionnelle doivent donc se trouver au cœur des préoccupations des collectivités. ANALYSE& 3

4 Dexia Sofcap Octobre 2010 L ORGANISATION, LE MANAGEMENT ET LA VIE DE L ÉQUIPE : LES FACTEURS CLEFS DE PÉNIBILITÉ AU TRAVAIL La moitié des agents interrogés en Charente-Maritime décrivent leur travail comme usant. L enquête met en lumière l importance des facteurs biomécaniques et psychosociaux : les agents qui estiment accomplir des gestes répétitifs, tout comme ceux qui soulèvent fréquemment des charges lourdes, sont plus nombreux à considérer leur travail comme usant. 77 % des agents qualifiant leur activité de psychologiquement difficile la considèrent également comme usante. LA PERCEPTION DU MÉTIER Graphique n 8 FACTEURS BIOMÉCANIQUES FACTEURS PSYCHOSOCIAUX % 44 % 44 % 76 % 72 % 65 % 77 % 89 % 24 % 46 % 56 % 56 % 35 % 28 % 23 % 11 % 40 Votre travail nécessite des gestes répétitifs Votre travail ne nécessite pas de gestes répétitifs Votre travail nécessite des efforts physiques importants ou le port de charges lourdes Votre travail ne nécessite pas d efforts physiques importants ou le port de charges lourdes Vous avez un travail psychologiquement difficile Vous n avez pas un travail psychologiquement difficile Votre travail est générateur de stress Votre travail n est pas générateur de stress Travail usant Travail non usant Selon les répondants, l importance de l impact des facteurs psychosociaux sur l usure au travail est équivalente à celle des facteurs biomécaniques. Les gestes répétitifs, les efforts physiques et le port de charges lourdes, les sollicitations psychologiques et le stress révèlent l usure au travail : les agents qui identifient ces caractères parmi leur activité sont systématiquement plus nombreux à considérer le travail comme usant. La vie de l équipe, la qualité du management et l organisation des activités influent également sur le sentiment d usure professionnelle. 64 % des agents estimant manquer de reconnaissance qualifient leur travail comme usant. A l inverse, l agent qui se sent soutenu par sa hiérarchie, reconnu dans les tâches qu il accomplit et autonome considère son travail comme moins usant. LA PERCEPTION DE L ORGANISATION Graphique n 9 23 % 20 % 18 % 21 % 37 % 36 % 26 % 38 % 35 % 57 % 50 % 64 % % 80 % 82 % 79 % 63 % 64 % 74 % 62 % 65 % Vous n avez pas trop de travail 43 % Vous avez trop de travail 50 % 36 % Vous organisez votre travail comme vous le voulez Vous n organisez pas votre travail comme vous le voulez Vous avez des possiblilités d entraide, coopération Vous n avez pas des possiblilités d entraide, coopération Vous êtes reconnu à votre juste valeur Vous n êtes pas reconnu à votre juste valeur Vous êtes soutenu par l équipe Vous n êtes pas soutenu par l équipe Vous êtes soutenu par votre hiérarchie Vous n êtes pas soutenu par votre hiérarchie Travail usant Travail non usant Vouloir agir sur la prévention des risques professionnels et la qualité de vie au travail nécessite donc de prendre en compte chacune des dimensions de l activité, depuis la vie de l équipe jusqu à l organisation du travail en passant par la qualité du management. 4 ANALYSE &

5 Octobre 2010 Dexia Sofcap CERTAINS MÉTIERS PERÇUS COMME PÉNIBLES PAR LES AGENTS TERRITORIAUX LES FACTEURS DE L USURE AU TRAVAIL EN FONCTION DES ACTIVITÉS Graphique n 10 FACTEURS DE RISQUE BIO PSY ORG INDICE A C T I V I T É S Restauration collective Nettoyage et maintenance des locaux SAP* : personnes agées Collecte et traitement des ordures ménagères SAP* : petite enfance Espaces verts Bâtiment Voirie Surveillance/Contrôle (police municipale) Autres Traitement des eaux Administratif et/ou Accueil Moyenne SAP* : Service à la personne BIO : Biomécaniques PSY : Psychosociaux ORG : Organisation et relations au travail GUIDE DE LECTURE Pour identifier les activités perçues par les agents comme les plus pénibles et propices à la survenance de troubles musculo-squelettiques, les intensités des facteurs de risques, regroupés en trois familles (biomécaniques, psychosociaux, organisation et relations au travail), ont été notées et distribuées selon les métiers des répondants. La moyenne des notes détermine le score final, plus représentatif de la pénibilité que chacun des facteurs notés individuellement. Dans le cas de la restauration collective, par exemple, sur 100 agents, 94 considèrent que les facteurs biomécaniques sont à l origine de l usure ; 47 que les facteurs psychosociaux en sont responsables et 41 que l organisation du travail en est imputé. L indice de pénibilité perçue est alors de % des répondants travaillent dans l'un des 3 métiers les plus à risque. Les contributions relatives des différents facteurs d usure et de pénibilité exprimés diffèrent d un métier à l autre. Dans le secteur de la restauration collective, de la maintenance des locaux ou des espaces verts, par exemple, les facteurs biomécaniques sont considérés par les agents comme des facteurs majeurs de pénibilité. En revanche, les facteurs psychosociaux apparaissent comme les premiers responsables de la pénibilité des tâches pour les activités de service à la personne, qu il s agisse de la petite enfance ou des personnes âgées. De manière globale, les métiers perçus comme les plus pénibles, ou présentant le plus de risques de survenance de troubles musculo-squelettiques sont la restauration collective, le nettoyage et la maintenance des locaux et le service à la personne. LEXIQUE Facteurs biomécaniques : Gestes répétitifs Efforts physiques importants et port de charges lourdes Facteurs psychosociaux : Travail psychologiquement difficile Sentiment d utilité Intérêt du travail Reconnaissance du travail réalisé Facteurs organisationnels et relations au travail : Poste multi-métiers Horaires de travail Charge de travail Moyens matériels Entraide et coopération Soutien de l équipe et de la hiérarchie Autonomie dans l organisation du travail ANALYSE& 5

6 Dexia Sofcap Octobre 2010 UN INDICATEUR D ALERTE : LA DOULEUR Plus de trois agents territoriaux interrogés sur quatre (77 %) déclarent éprouver une douleur. Près d un tiers d entre eux éprouve presque toujours une douleur au dos. Un agent sur deux ressent souvent des douleurs aux membres, supérieurs ou inférieurs. Dans plus d un cas sur quatre, ces douleurs sont ressenties comme fortes. FRÉQUENCE DES DOULEURS Graphique n 11 Douleurs à la nuque 22 % 15 % 29 % 18 % 17 % Douleurs au dos 30 % 15 % 26 % 18 % 11 % Presque toujours Douleurs aux membres inférieurs 36 % 16 % 21 % 14 % 13 % Fréquemment Douleurs aux membres supérieurs 38 % 18 % 20 % 15 % 10 % Parfois Rarement Presque jamais INTENSITÉ DES DOULEURS Graphique n 12 Douleurs à la nuque 3 % 25 % 60 % 12 % Douleurs au dos 5 % 39 % 50 % 6 % Insupportable Douleurs aux membres supérieurs Douleurs aux membres inférieurs 7 % 33 % 50 % 10 % 6 % 31 % 51 % 11 % Forte Modérée Faible La douleur peut constituer le signe annonciateur de troubles musculo-squelettiques. Bien que les plaintes des agents faisant état de douleurs demeurent aujourd hui encore souvent peu prises en considération, ces informations sont le moyen d identifier au plus tôt des pathologies en développement. La proportion élevée des agents manifestant des douleurs induit une pénibilité identifiée ainsi qu un risque majeur de survenance de troubles musculo-squelettiques. 6 ANALYSE &

7 Octobre 2010 Dexia Sofcap La fréquence de consultation du médecin, d une part, la consommation de médicaments, d autre part, corroborent une telle analyse. CONSULTATIONS CHEZ LE MÉDECIN POUR CES DOULEURS EN FONCTION DES ACTIVITÉS Graphique n 13 SAP* : petite enfance SAP* : personnes âgées Restauration collective Nettoyage et maintenance des locaux Surveillance/Contrôle (police municipale) Voirie Bâtiment Espaces verts Autres Administratif et/ou Accueil Traitement des eaux Collecte et traitement des ordures ménagères 58 % 32 % 10 % 58 % 29 % 13 % 58 % 33 % 9 % 53 % 35 % 12 % 42 % 41 % 17 % 39 % 42 % 19 % 39 % 45 % 16 % 38 % 47 % 15 % 38 % 42 % 20 % 37 % 43 % 20 % 26 % 52 % 22 % 24 % 52 % 24 % fois par an et plus 1 à 2 fois par an Jamais *SAP : service à la personne PRISE DE MÉDICAMENTS POUR CES DOULEURS EN FONCTION DES ACTIVITÉS Graphique n 14 Restauration collective SAP* : petite enfance Nettoyage et maintenance des locaux SAP* : personnes âgées Voirie Surveillance/Contrôle (police municipale) Bâtiment Administratif et/ou Accueil Espaces verts Collecte et traitement des ordures ménagères Autres Traitement des eaux 77 % 75 % 73 % 70 % 23 % 25 % 27 % 30 % 60 % 40 % 60 % 40 % 59 % 41 % 59 % 41 % 58 % 42% 56 % 54 % 44 % 46 % 49 % 51 % Oui Non *SAP : service à la personne ANALYSE& 7

8 Dexia Sofcap Octobre 2010 SYNTHÈSE : UNE PERCEPTION DE LA SANTÉ QUI REPOSE SUR DE NOMBREUX FACTEURS, UNE PÉNIBILITÉ IDENTIFIÉE SUR CERTAINS MÉTIERS PC2201-v01- Novembre Dexia Sofcap - Tous droits réservés - Gregory CEDENOT - Fotolia.com - Les informations contenues dans ce document sont non-contractuelles et susceptibles d être modifiées à tout moment et sans préavis. L éditeur de ce document ne saurait voir sa responsabilité tant contractuelle que délictuelle engagée, pour les dommages découlant des actions commises ou omises en raison du contenu de l information fournie. Les conditions de travail n expliquent pas, à elles seules, la survenance des troubles musculo-squelettiques : le sentiment de pénibilité de l activité professionnelle dépend tout autant de la qualité des relations entre collègues, de l autonomie dont les agents disposent, de la reconnaissance que du sens du travail. Favoriser les marges de manœuvre des agents et veiller à la cohésion des équipes sont et doivent demeurer deux axes prioritaires pour les élus et l encadrement. Certains métiers des collectivités territoriales sont propices à l émergence de troubles musculo-squelettiques et ressentis comme pénibles. La restauration collective, le service à la personne, le nettoyage et la maintenance des locaux sont perçus comme les plus critiques par les agents de 50 ans et plus en Charente-Maritime. L accroissement du nombre de maladies professionnelles reconnues, d une part, la proportion importante d agents victimes de douleurs en lien avec le travail, d autre part, doivent inciter au déploiement d actions de prévention appropriées. MÉTHODOLOGIE Cette enquête, conduite par le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Charente- Maritime en partenariat avec Dexia Sofcap, a été menée durant le second semestre 2009 auprès des agents territoriaux de la Charente-Maritime âgés de 50 ans et plus. Les questionnaires anonymes ont été distribués via les élus et responsables des collectivités. Plus de questionnaires ont été envoyés, ont été retournés, soit 61 %. Le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Charente-Maritime et Dexia Sofcap remercient l ensemble des agents et des collectivités pour leur participation. Centre de Gestion de la Charente-Maritime Contacts : Geneviève VIDAL - Directeur général des services Frédéric FEILLE - Ingénieur en prévention des risques professionnels Karine GAUTRONNEAU - Responsable du service santé au travail 85 Boulevard de la République La Rochelle Cedex 9 Tél. : Fax. : Courriels : - - Cette note est téléchargeable sur et sur Publication réalisée et diffusée par : Dexia Sofcap - Dexia Sofcah Directeur de la publication : Hervé MONIER Contact collectivités : Tél. : fax : Contact presse : Tél. : fax : Toutes les notes de conjoncture de Dexia Sofcap - Dexia Sofcah sont consultables sur Dexia Sofcap Société Française de Courtage d Assurances du Personnel SNC au capital de RCS Bourges B N ORIAS Adresse postale : Bourges Cedex - Siège social : Route de Creton Vasselay Certifié ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001, SA 8000 / EFQM Prize Winner 2002 / Label Égalité

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement TITRE DU CONSORTIUM : Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement RESPONSABLES : Alexis Descatha, UMS 011, Villejuif ; Yves Roquelaure, LEEST, Angers ; Bradley Evanoff,

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

PARTENAIRE DES COLLECTIVITÉS ET DES ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS

PARTENAIRE DES COLLECTIVITÉS ET DES ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS PARTENAIRE DES COLLECTIVITÉS ET DES ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS pour la protection sociale et la performance publique Assurances et services des collectivités locales Groupe Sofaxis Groupe Sofaxis Partenaire

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés Secteur tertiaire et parties communes d immeubles Octobre 2009 Les regroupent un grand nombre de maladies

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

Le recours contre tiers responsable

Le recours contre tiers responsable Service Relations Clients Tél. : 02 48 48 15 15 Fax : 02 48 48 15 16 E-mail : relations.clients@dexia-sofaxis.com Retrouvez l ensemble de nos services sur notre site Internet : www.dexia-ds-services.com

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Santé travail Maladies chroniques et traumatismes Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Étude du syndrome du canal carpien opéré 2008-2009 Septembre 2011 F. Sillam 1,

Plus en détail

28 avril 2009 au 28 avril 2010

28 avril 2009 au 28 avril 2010 Journée e Mondiale pour la Santé et la SécuritS curité au Travail 28 avril 2009 au 28 avril 2010 RECHERCE ACTION en Pays de Charleroi Evaluation des troubles musculo-squelettiques squelettiques Des travailleurs

Plus en détail

Le recours contre tiers responsable. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis

Le recours contre tiers responsable. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis Le recours contre tiers responsable Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Le recours contre tiers responsable Pourquoi y penser est essentiel pour votre collectivité ou établissement?

Plus en détail

AIDE A DOMICILE Etude sur les troubles musculosquelettiques

AIDE A DOMICILE Etude sur les troubles musculosquelettiques AIDE A DOMICILE Etude sur les troubles musculosquelettiques Etude suivie et réalisée en 2008 par un groupe de travail pluridisciplinaire : Docteur Hélène CARLIER, médecin du travail Docteur Catherine GERLIER,

Plus en détail

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien 27 Mars 2015 Dr Emilie Chazelle, coordonnateur du programme TMS Institut de veille sanitaire Journées d étude de la Société de Réadaptation du

Plus en détail

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point"

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil Faire le point Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point" 1 L entreprise est-elle confrontée à un problème récurent d absentéisme? tout à fait Plutôt oui Plutôt non pas du tout 2 L entreprise

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI Elise CHIRON 1, Yves ROQUELAURE 1, Catherine HA 2, Annie TOURANCHET 3, Annette LECLERC 4, Marcel

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes plombier chauffagiste Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie. Amandine Gautier 13 juin 2012

TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie. Amandine Gautier 13 juin 2012 TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie Amandine Gautier 13 juin 2012 1. Commande Les TMS première cause de MP dans le secteur abattage CHSM enquête par questionnaire sur les TMS des agents de

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Résultats d une enquête menée à l hôpital Pasteur de Colmar au Centre pour Personnes Agées en Novembre

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective Les forces du changement en assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective La pénurie de main-d œuvre ralentira la croissance D ici 2030, il manquera 363 000 travailleurs

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie?

Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie? 18 2 e semestre 2012/HesaMag #06 Dossier spécial 7/34 Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie? La protection du bien-être au travail est un droit des salariés.

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

L évaluation des risques au travail

L évaluation des risques au travail L évaluation des risques au travail Un outil au service de vos politiques de prévention pour la santé et les RPS Connection creates value Le contexte Au cours des dernières années, la prise en compte des

Plus en détail

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Le budget santé d une entreprise Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Notre mission Faire de l assurance collective un outil de gestion de la santé Objectif: Outiller

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.)

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) DOSSIER Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) De par leur fréquence et leur impact, tant médical que socioprofessionnel, les TMS constituent un problème majeur de santé au travail. Bien que de nombreuses

Plus en détail

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49 E D I T I O N 2 0 0 8 Comprendre Agir DT 49 PREVENTION DES TMS ( TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES) COMPRENDRE - AGIR Objectifs du document Ce document est un outil pour faciliter le repérage du risque TMS

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Les seniors, une cible particulière? Tiphaine Garat Ingénieur d étude, UDS

Les seniors, une cible particulière? Tiphaine Garat Ingénieur d étude, UDS Les seniors, une cible particulière? Tiphaine Garat Ingénieur d étude, UDS Journée d information et d échanges organisée par l Equipe de droit social, UMR 7354 DRES La prévention des facteurs de pénibilité,

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées Agi son Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées 1 Introduction p. 3 Méthode p.4 1. Le public p.5 A. Caractéristique des personnes interrogées

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention Information prévention agir pour votre santé au travail Vous occupez un poste de mise en rayon dans une grande ou moyenne surface? Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR ET HEBERGEMENT TEMPORAIRE POUR PERSONNES AGEES EN POITOU-CHARENTES

ACCUEIL DE JOUR ET HEBERGEMENT TEMPORAIRE POUR PERSONNES AGEES EN POITOU-CHARENTES OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE Poitou-Charentes ACCUEIL DE JOUR ET HEBERGEMENT TEMPORAIRE POUR PERSONNES AGEES EN POITOU-CHARENTES Enquête auprès des établissements de Poitou-Charentes Etude commanditée

Plus en détail

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique?

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Protégez-vous des risques àl'origine

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques France MARCHAND Nagi MIMASSI Psychologue clinicienne stagiaire doctorante Praticien hospitalier Consultation des douleurs chroniques

Plus en détail

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes 9/25/14 L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Présentation du thème 1 Catherine Delgoulet LATI Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques

Plus en détail

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur LE POINT DES CONNAISSANCES SUR LE POINT DES CONNAISSANCES SUR Que ce soit dans l industrie ou dans le tertiaire, le risque de TMS des membres supérieurs est omniprésent. Raphaël Dautigny Gaël Kerbaol ED

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2015 Guide pratique Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH Sommaire Introduction... page 3

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

LA QUESTION FINANCIÈRE : UNE PRÉOCCUPATION IMPORTANTE DES ACTIFS SANS ÊTRE PERÇUE COMME LE PRINCIPAL FREIN AU RETOUR À L EMPLOI

LA QUESTION FINANCIÈRE : UNE PRÉOCCUPATION IMPORTANTE DES ACTIFS SANS ÊTRE PERÇUE COMME LE PRINCIPAL FREIN AU RETOUR À L EMPLOI Juin 2008 - N 24.1 LA QUESTION FINANCIÈRE : UNE PRÉOCCUPATION IMPORTANTE DES ACTIFS SANS ÊTRE PERÇUE COMME LE PRINCIPAL FREIN AU RETOUR À L EMPLOI En 2007, la Dares et la Drees ont conduit une enquête

Plus en détail

Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports

Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports Les travaux de renforcement des ailes du Concorde Action d évaluation et de prévention des TMS menée en partenariat avec les différents

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN

QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN NOTE EXPLICATIVE ORSOSA QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN Ce document détaille le contenu des questionnaires établis lors de la cohorte ORSOSA 1 et

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MÉMO SANTÉ PLOMBIERS CHAUFFAGISTES CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS:

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: Infirmier(e)s et aides soignant(e)s ETUDE ORSOSA État de santé, conditions de travail

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

Le dispositif de la maladie imputable au service

Le dispositif de la maladie imputable au service LA QUESTION DE L IMPUTABILITÉ AU SERVICE DES MALADIES RÉSULTANT DE LA FRAGILITÉ PSYCHOLOGIQUE D UN FONCTIONNAIRE EN DEHORS DE TOUTE FAUTE DE L EMPLOYEUR PUBLIC Le dispositif de la maladie imputable au

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir 1 di 6 17/04/2008 14.46 Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir Syndromes du canal carpien, tendinites, ténosynovites... Depuis le début des années 90, le nombre des troubles musculosquelettiques

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels

L évaluation des risques professionnels www.cdg59.fr Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord 4ème édition des Assises de la Prévention L évaluation des risques professionnels 1 www.cdg59.fr Centre de gestion de la Fonction

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

Avec 40 537 reconnaissances. dmt. Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans. Matériel et méthode

Avec 40 537 reconnaissances. dmt. Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans. Matériel et méthode dmt é t u d e s e t e n q u ê t e s TF 185 Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans Le syndrome du canal carpien est une affection très fréquente qui atteint des salariés de

Plus en détail

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Sondage réalisé par pour et publié en partenariat avec et avec le concours scientifique de la Publié le 19 janvier 2015 Levée d embargo le 19 janvier

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

Le médecin du travail et l usage du chiffre

Le médecin du travail et l usage du chiffre Le médecin du travail et l usage du chiffre Age et TMS De la clinique aux indicateurs La santé perçue Santé Psychique Santé Physique 70% 65% 65% 64% Géricots 2000 60% 54% 57% Répondants 50% 43% 46% Le

Plus en détail

LA SANTE AU TRAVAIL DES SALARIES DE LA SNCF EN REGION BRETAGNE. Synthèse de l enquête auprès des salariés de la SNCF en Bretagne.

LA SANTE AU TRAVAIL DES SALARIES DE LA SNCF EN REGION BRETAGNE. Synthèse de l enquête auprès des salariés de la SNCF en Bretagne. LA SANTE AU TRAVAIL DES SALARIES DE LA SNCF EN REGION BRETAGNE Synthèse de l enquête auprès des salariés de la SNCF en Bretagne Octobre 2010 Marion Brancourt Colette Franciosi Etude «la santé et ses relations

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999)

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999) Délégation ANCREAI Ile-de-France CEDIAS - 5 rue Las-Cases 75007 PARIS Tél : 01 45 51 66 10 Fax : 01 44 18 01 81 E-mail : creai.idf@9online.fr Contact : Carole PEINTRE LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION

Plus en détail

La santé au travail des salariés de plus de 50 ans

La santé au travail des salariés de plus de 50 ans La santé au travail des salariés de plus de 5 Anne-Françoise Molinié* Les salariés quinquagénaires déclarent souvent des troubles de santé qui sont plus fréquents, et ne coïncident que partiellement avec

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE 4 ÉTAPES POUR VOUS GUIDER Le Département des Risques Professionnels de la Carsat Nord-Est propose cette brochure aux structures d aide à domicile

Plus en détail

Un outil pour la prévention

Un outil pour la prévention Un outil pour la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques Les lombalgies et les affections articulaires liées au travail (des épaules, du coude, du poignet, des membres inférieurs), représentent plus

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.)

LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.) LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.) 1) Généralités Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Il s agit d affections touchant : Les articulations - Les tendons Les muscles - Les

Plus en détail

Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur. Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS?

Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur. Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS? Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS? Soutenance MKDE Juin 2014 Les Troubles Musculo- Squelettiques

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MAÇONS CARRELEURS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MAÇONS CARRELEURS MÉMO SANTÉ MAÇONS CARRELEURS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Octobre 2005 Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle Dans un contexte de mondialisation, face à une compétitivité

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail