Seniors. La diversité fait la différence

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Seniors. La diversité fait la différence"

Transcription

1 Seniors La diversité fait la différence

2 Edito 60 et + 45 et + 55 et + Seniors 50 et + Dans le cadre de l allongement de la vie en entreprise, encouragé par de récentes dispositions législatives, nous avons mis en place un plan d actions pour vous, seniors. Les actions menées en ce sens s inscrivent dans notre politique de diversité orientée vers les juniors, les personnes en situation de handicap et les seniors et cela en accord avec nos valeurs d entreprise responsable. Aujourd hui, les seniors, c est-à-dire les collaborateurs de 45 ans et plus, représentent plus de 40 % des effectifs de B. Braun en France, ainsi répartis sur les sites : 33 % à Chasseneuil, 37 % à Ludres, 49 % à Saint-Jean-de-Luz, 32 % à Boulogne et 46 % à Nogent-le-Rotrou. Les employés seniors sont pour nous des personnes clés dans la vie de l entreprise, que nous devons valoriser comme il se doit. Nous nous sommes donc engagés à l amélioration de vos conditions d emploi dès septembre Un questionnaire destiné à mesurer vos attentes vous a été adressé. Les résultats de ce questionnaire ont ensuite été 2 complétés par des groupes de travail thématiques qui ont réuni plus d une centaine de collaborateurs inter-sites. Sur ces bases solides est né l accord relatif à l emploi des seniors en 2010 pour le maintien dans l emploi des personnes de 45 ans et plus. À travers la signature de cet accord avec les partenaires sociaux, nous souhaitons vous donner la possibilité de vous développer au sein de l entreprise. Nous voulons également cultiver les parcours sur le long terme. En témoigne l ancienneté moyenne chez B. Braun, qui est de 13 ans. Les opportunités qui s offrent à vous sont ainsi présentées dans ce guide pratique. Fabienne Simon, Directeur des ressources humaines et de la communication.

3 L accord seniors : un moyen de concrétiser nos actions Dans ce guide, vous trouverez un récapitulatif des mesures menées pour vous dans le but : d améliorer vos conditions de travail et de prévenir les situations de pénibilité de développer vos compétences et votre accès à la formation d anticiper vos éventuelles évolutions professionnelles de transmettre votre savoir et vos compétences grâce au développement du tutorat d aménager votre fin de carrière et d assurer la transition entre activité et retraite 45 et + À partir de 45 ans L entretien de carrière : entretien visant à formaliser et dynamiser votre parcours professionnel 50 et + À partir de 50 ans Page 4 Pages 5 à 9 La pénibilité : description des actions mises en place pour vos postes à forte pénibilité La formation gestes et postures : des sessions d apprentissage pour vous sensibiliser aux bonnes postures et attitudes à adopter au travail Le télétravail : possibilité de réaliser une partie de votre travail depuis votre domicile Le tutorat : transmission de votre expérience aux jeunes générations 3 Le Droit Individuel à la Formation (DIF) : possibilité de suivre des heures de formation professionnelle 55 et + À partir de 55 ans La visite médicale obligatoire : examen médical complémentaire relatif aux troubles musculo-squelettiques, à l acuité visuelle et auditive 60 et + À partir de 60 ans Le temps partiel : proposé aux collaborateurs de 60 ans et plus, ce dispositif vous permet de réduire son temps de travail de 20 à 50 % Préparer sa retraite : toutes les étapes pour préparer sereinement votre fin de carrière Vos contacts Pour en savoir plus Pages 10 et 11 Pages 12 et 13 Page 14 Page 15

4 45 4 5e ett + Entretien de carrière Être acteur de son projet professionnel Le fonctionnement Accessible à tout collaborateur de 45 ans et plus, Toutes les personnes de 45 ans et plus seront l entretien de carrière répond à différentes attentes : contactées par courrier par les ressources humaines. En cas d acceptation de votre part, cet entretien Faire un bilan de vos compétences1 acquises se déroulera avec le responsable RH site, dans les Identifier vos leviers de motivation au travail et vos 3 mois qui suivent. Les personnes n ayant pas acéventuelles contraintes (longs trajets, contraintes cepté l invitation initiale se le verront reproposer médicales, etc.). tous les ans. Se projeter avec vous dans votre seconde moitié de carrière : le développement au sein de votre poste, Chez B. Braun Medical, nous valorisons particulièvos souhaits d éventuelles évolutions profession- rement cet entretien, moment d échange privilégié. nelles. Sa préparation est, par conséquent, une étape très Vous conseiller sur les démarches à suivre pour at- importante pour vous, comme pour votre interteindre au mieux vos objectifs et trouver ensemble locuteur RH. Pour cela, celui-ci vous remettra un les solutions les plus adaptées à votre profil. document préparatoire vous permettant d aborder Vous présenter tous les dispositifs mis à votre cet entretien de façon optimale. disposition en tant que senior. Cet entretien est distinct de l entretien annuel ; il a pour but de vous aider à réfléchir à votre parcours professionel et vous présenter les dispositifs mis en œuvre dans le cadre de l accord seniors. Les compétences : se déclinent en savoirs (connaissances), «savoir-faire» (capacité de mise en œuvre) et «savoir-être» (comportements) tirés de l expérience professionnelle. 1 4

5 50 et + Pénibilité Ce dont il s agit Ce travail complète les actions d amélioration des conditions de travail et d ergonomie des postes. Dans le cadre de l accord seniors 2010, nous avons Vous pourrez à tout moment consulter cette grille établi une cartographie des postes à forte pénibide cotation auprès de votre interlocuteur RH. S il lité occupés par les personnes âgées de 50 ans et s avère que votre poste fait partie des postes à forte plus. pénibilité, vous pourrez en discuter avec votre incomment se traduit-elle concrètement? terlocuteur RH et examiner ensemble les possibilités d amélioration de vos conditions de travail. Cette cartographie est basée sur différents critères comme la répétitivité des actions, les conditions de travail (rythme, température, horaires, bruits...), le temps passé en déplacements professionnels... Elle permet d étudier les demandes de changement de poste et de décider des affectations en tenant compte de l âge du collaborateur et du niveau de pénibilité du poste. Nous éviterons par exemple d affecter des personnes de 50 ans ou plus à des postes à forte pénibilité si un changement de poste se présente. 5

6 Formation gestes et postures 50 et + L ergonomie 1 au sein de votre activité La formation gestes et postures a pour but de sensibiliser aux bonnes postures et attitudes à adopter pour notamment réduire les risques de troubles musculo-squelettiques (TMS) 2. Notre engagement : dans le cadre de notre accord seniors, tous les collaborateurs de 50 ans et plus seront conviés à une session de formation, y compris les postes administratifs. 1 Ergonomie : étude de la souplesse et de la facilité d utilisation d un système, en tenant compte du bien-être de l utilisateur. Source : Le Jargon français, 23 novembre Troubles musculo-squelettiques : maladies du travail qui affectent principalement les muscles, les tendons et les nerfs. Source : Les troubles musculo-squelettiques, l Assurance Maladie, 15 avril Comment cela se déroule? Ces formations se dérouleront par groupes de 10 à 12 personnes, par profil de métier. Les stagiaires apprendront avec un consultant externe à évaluer leur situation quotidienne grâce à des sessions théoriques, puis des exercices pratiques. Les sessions s articuleront autour d un apprentissage théorique sur le fonctionnement du corps humain et sur les bonnes pratiques à observer. La formation se déroulera sur votre temps de travail. NB : À Nogent-le-Rotrou, la formation sera dispensée par l infirmier du site. 6

7 50 et + Télétravail Ce dont il s agit Le processus Le télétravail est une forme d organisation du travail par laquelle, en utilisant les technologies de l information et de la communication, un collaborateur effectue régulièrement ses missions en dehors des locaux de l entreprise. À titre expérimental, le télétravail sera proposé en priorité aux collaborateurs de 50 ans et plus. Sur demande, nous nous engageons à étudier les possibilités matérielles et organisationnelles afin de vous permettre de réaliser une partie de votre activité depuis votre domicile. Une présence dans l entreprise est néanmoins nécessaire quelques jours par semaine. Si vous êtes intéressé, vous pouvez vous rapprocher de votre manager. À la suite de votre demande, nous nous engageons à vous fournir une réponse dans les 2 mois. Dans la mesure où votre activité peut être réalisée en dehors de votre lieu habituel de travail et que le télétravail est compatible avec la vie de l équipe, un avenant1 au contrat de travail en déterminera les modalités. Avenant : clause additionnelle, modification apportée à un contrat. Source : Le Petit Robert dictionnaire de la langue française. 1 7

8 50 et + Tutorat Valoriser les expériences de nos collaborateurs Les étapes Ce dernier s oriente principalement autour de trois notions : l intégration des nouveaux arrivants, l aide à l acquisition de nouvelles compétences et l évaluation de l acquisition des compétences. vous proposer de devenir tuteur. Vous pouvez vous aussi proposer de partager vos compétences à cette occasion. Si vous êtes volontaire et que vous possédez les aptitudes techniques et pédagogiques requises pour devenir tuteur, vous bénéficierez du temps de travail nécessaire pour vous consacrer à cette action. Au besoin, une formation au tutorat pourra vous être proposée. Lors du rendez-vous préparatoire à l entretien Lors de votre entretien annuel, vous pourrez discu- annuel, votre manager et votre interlocuteur RH ter avec votre manager de la possibilité de trans- définissent les compétences clés du périmètre mettre votre savoir aux jeunes générations grâce d activité. au tutorat. Lors de votre entretien annuel, votre manager peut 8

9 Droit individuel à la formation (DIF) 50 et + Optimiser votre parcours professionnel Dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF), chaque collaborateur bénéficie d un crédit annuel de 20 heures de formation pour se former en dehors du temps de travail. Ce crédit est plafonné à 120 heures afin d acquérir, perfectionner ou développer sa qualification/ses connaisances. Dans le cadre de notre accord seniors, B. Braun vous donne la possibilité de suivre vos heures de formation sur votre temps de travail et d anticiper vos droits au DIF valables sur l année suivante. Fonctionnement Nous mettons à votre disposition un catalogue DIF proposant un éventail, non exhaustif, de formations susceptibles de vous intéresser. Vous pouvez exprimer vos besoins de formation principalement lors de deux occasions : lors de l entretien annuel avec votre manager et pendant l entretien de carrière avec votre interlocuteur RH. Comme pour toute action de formation, celle-ci devra être en lien avec votre projet professionnel et/ou votre vie future. Vos interlocuteurs RH sont à votre disposition pour vous conseiller et vous orienter. 9

10 Visite médicale obligatoire 55 et + En quoi cela consiste? Nous nous engageons à proposer aux salariés âgés de 55 ans et plus un examen médical particulier relatif aux troubles musculo-squelettiques (TMS) 1, ainsi qu à l acuité visuelle et auditive. Vous vous verrez systématiquement proposer cet examen particulier qui pourra intervenir dans le cadre des visites médicales obligatoires. 1 Troubles musculo-squelettiques : maladies du travail qui affectent principalement les muscles, les tendons et les nerfs. Source : Les troubles musculo-squelettiques, l Assurance Maladie, 15 avril

11 55 et + La médecine du travail : pour la santé en entreprise La médecine du travail est principalement préventive : elle permet de détecter et limiter les atteintes à la santé des travailleurs. Pour cela, les médecins du travail établissent deux niveaux d analyse : Une analyse de l environnement du salarié, l ambiance de travail et les contraintes physiques et mentales auxquelles il doit faire face. La surveillance médicale des travailleurs, qui permet d évaluer leur état de santé et qui doit être renforcée en cas de conditions de travail pénibles (travail sur écran, travail à la chaleur ou exposition au bruit, travail de nuit ). Le rôle du médecin du travail est de conseiller le chef d entreprise, les salariés et les représentants du personnel quant à l amélioration des conditions de travail notamment en ce qui concerne : L adaptation des postes, des techniques et du rythme de travail à la physiologie humaine (limiter les efforts trop importants, éviter les postures pouvant entraîner des troubles musculaires, évaluer la charge mentale du poste ). La protection des salariés contre l ensemble des nuisances physiques ou organisationnelles. La surveillance des conditions d hygiène en entreprise comme l entretien du lieu de travail, l aménagement des locaux sanitaires, etc. La surveillance de l hygiène dans les services de restauration (prévention des contaminations par une bonne hygiène des locaux, du matériel, etc.). La promotion et l information sur les mesures de prévention et d éducation sanitaire. Source : - Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique. 11

12 Temps partiel 60 et + Qu est-ce que le temps partiel? Afin de favoriser la transition entre l activité professionnelle et la retraite, un dispositif de temps partiel de fin d activité a été mis en place pour vous, collaborateurs de 60 ans et plus. Quels bénéfices pour vous? Vous pourrez demander une réduction de 20 à 50 % de votre temps de travail. Ce passage à temps partiel se fera bien entendu en tenant compte des contraintes d organisation du travail au sein de votre équipe. Comment procéder? Après avoir informé votre manager de votre souhait de travailler à temps partiel, celui-ci examinera cette possibilité avec votre référent RH et vous adressera une réponse motivée. Vous pouvez aussi vous rapprocher de votre interlocuteur RH, afin d en discuter avec lui et d en déterminer la faisabilité. Si des obstacles se présentent, une mutation à un poste compatible avec l organisation du travail souhaitée pourra vous être proposée. Le temps partiel sera par ailleurs accessible en priorité aux personnes ayant un emploi à forte pénibilité ou à celles ayant été victimes d un accident du travail. 12

13 Préparer sa retraite 60 et + Les étapes de la demande de retraite Avant de demander votre retraite, vous avez plusieurs démarches à effectuer. Vous devez demander et vérifier votre relevé de carrière, pour faire un point précis sur votre situation. En cas d erreurs sur le relevé, vous devez le régulariser. Si vous le souhaitez, vous pouvez procéder au rachat de trimestres de cotisation. Vous devez ensuite vous adresser à vos organismes de retraite afin d obtenir une simulation du montant de votre retraite. Vos interlocuteurs RH sont bien entendu disponibles pour vous accompagner et vous conseiller dans ces procédures. Une fois ces démarches effectuées, et votre date de départ en retraite choisie, vous devrez envoyer un courrier à vos caisses de retraite. Ce courrier aura pour objectif de «liquider» votre retraite, c est-àdire procéder au calcul exact de vos droits et engager leur mise en paiement. Quelles sont les démarches à mener auprès de l entreprise? Vous devez prévenir l entreprise de votre départ en retraite au moins deux mois avant la date de départ souhaitée. Si vous le désirez, il vous est possible de maintenir votre couverture santé et de continuer à alimenter votre Plan Epargne Entreprise (PEE) et votre Plan d Epargne pour la Retraite Collective (PERCO). 13

14 Vos contacts Ressources Humaines Contact Téléphone Mail Fonction Brigitte BERTON Responsable RH site Chasseneuil Romain BONAN Responsable Rémunération et Avantage Sociaux à Boulogne Fabienne LENAERTS Responsable RH site Nogent-le-Rotrou Marie PEPIOT Responsable RH site St-Jean-de-Luz Jessie VOGIN Responsable personnel site Ludres 14

15 Pour en savoir plus Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique GIP Info Retraite Simulateur Marel : ma retraite en ligne L Assurance Retraite : tout savoir sur la retraite de la Sécurité Sociale Droit Individuel à la Formation Innovation Prévention : maîtrise des risques professionnels Travailler après 45 ans BiTWiiN & Co : le blog des seniors en entreprise Retraite complémentaire : ARGIRC & ARRCO 15

16 B. Braun Medical 204 avenue du Maréchal Juin Boulogne-Billancourt Cedex Tél. : Fax : Le contenu de ce document, notamment les données, les informations, les marques et les logos sont la propriété exclusive de B. Braun Medical SAS et sont protégés par copyrights 2010, B. Braun, tous droits réservés. Toute représentation et/ou reproduction, partielle ou totale est interdite et constitue une infraction aux copyrights de B. Braun et autres droits de propriété intellectuelle. RCS Nanterre Septembre Direction Marketing Corporate et Communication - Impression : Imprimerie de Savoie Crédit photos : Fotolia / AlexQ - Alx - AVAVA - Eisenhans - iceteastock - jamstockfoto Kzenon LLPhotography - Pressmaster - Alexander Raths - Monika Wisniewska - Lisa F. Young - //

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Pénibilité au travail

Pénibilité au travail Datum (Tag.Monat.Jahr) Pénibilité au travail Service Ressources Humaines / Mercedes Benz Molsheim Sommaire 1 2 3 4 Rappel du contexte Intervention de l ACTAL Mesures retenues Notre bilan 1. Rappel du contexte

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels.

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. RIGUEUR CONFIANCE EXIGENCE ECOUTE EXPERTISE RESPECT ADAPTABILITE Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. Des outils pragmatiques, des Conseils sur mesures pour faire avancer la Santé & Sécurité

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

à l ICR Janvier 2009

à l ICR Janvier 2009 Politique sociale à l ICR Janvier 2009 Une politique s inscrivant dans la continuité Un PDE depuis 2005 Un projet social depuis 2006 Une tradition de négociation collective 3 accords d entreprise signés

Plus en détail

Le salarié et le DIF

Le salarié et le DIF Le salarié et le DIF Qu'est ce que le DIF? Le DIF est une modalité d accès à la formation offerte aux salariés, à leur initiative et avec l accord de leur employeur. C'est au salarié de choisir sa formation

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition La Région Centre est engagée dans une démarche agenda 21 qui compte parmi ses grands objectifs stratégiques la mise en œuvre de politiques régionales

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION ACCORD

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE Nom du salarié: Prénom, Nom : Direction/Service : Niveau de classification : Emploi : Année d entrée dans l entreprise : Nom du Responsable : Fonction

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE Nom du tuteur Nom du stagiaire Formation préparée POUR LES EMPLOYEURS, À PARTAGER AVEC LEURS COLLABORATEURS! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial Le tuteur est

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

capitalisons vos compétences

capitalisons vos compétences capitalisons vos compétences www.capecia-formations.fr organisme de formation présentation Organisme de formation professionnelle dédié aux fonctions support partout en France sur votre lieu de travail

Plus en détail

CCT 104. Boîte à idées Mesures possibles dans les 7 domaines d action proposés par la CCT

CCT 104. Boîte à idées Mesures possibles dans les 7 domaines d action proposés par la CCT CCT 104. Boîte à idées Mesures possibles dans les 7 domaines d action proposés par la CCT Les idées des uns et des autres, à reprendre ou à adapter à son entreprise. Mars 2013 1 1. La sélection et l engagement

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

LE CLUB DES CREATEURS DE COMMUNICATION SOCIALE. Lille, le 20 Octobre 2009

LE CLUB DES CREATEURS DE COMMUNICATION SOCIALE. Lille, le 20 Octobre 2009 LE CLUB DES CREATEURS DE COMMUNICATION SOCIALE Lille, le 20 Octobre 2009 Loi en faveur de l emploi des seniors Circulaire 2009-31 du 9 juillet 2009 Comment s y prendre? Quelle stratégie de communication

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail)

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) UCANSS Réunion paritaire du 23 avril 2013 Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) 1 Entre, d une part, - l Union des caisses nationales de sécurité sociale,

Plus en détail

e ntretien professionnel côté E m P loye ur

e ntretien professionnel côté E m P loye ur e ntretien professionnel côté E m P loye ur des réponses pour bien l appréhender Collection Entreprise EntrE tie n profe ssionne l une étape clé P our construire l ave n i r Moment clé rythmant la vie

Plus en détail

Cet entretien n est pas une évaluation mais un outil de dialogue et de préparation d évolution du collaborateur.

Cet entretien n est pas une évaluation mais un outil de dialogue et de préparation d évolution du collaborateur. L avenant n 1 du 20 juillet 2005 à l Accord National Interprofessionnel du 5 décembre 2003 relatif à l accès des salariés à la formation tout au long de la vie professionnelle prévoit que «pour lui permettre

Plus en détail

ACCORD DU 26 FÉVRIER 2013

ACCORD DU 26 FÉVRIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3163 Convention collective nationale IDCC : 1580. INDUSTRIE DE LA CHAUSSURE ET

Plus en détail

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Si, si vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Epargne Retraite Solutions PME-PMI Aujourd hui avec votre Interlocuteur AXA, construisez votre retraite! Pourquoi

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

L Entretien professionnel

L Entretien professionnel L Entretien professionnel Sommaire 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle 2. Comment

Plus en détail

Article L.4612-1 du Code du travail

Article L.4612-1 du Code du travail Jean-Louis CALDERONI tel: 36 309 Frédéric NOTTA tel: 34 446 Jean-michel MOURASSE-MARLACQ tel: 36 817 Jean-Michel BALEIX tel: 35 467 Jacques CHARDONNET tel: 35 693 Jean-Marc DUFAU tel: 34 131 Jean-Yves

Plus en détail

DYNAMISONS LA MOBILITE AU SEIN DU GROUPE LABEL VIE!

DYNAMISONS LA MOBILITE AU SEIN DU GROUPE LABEL VIE! DYNAMISONS LA MOBILITE AU SEIN DU GROUPE LABEL VIE! La Mobilité participe à notre cohésion Rachid HADNI Chacun sait l importance que j accorde à la dimension humaine de notre entreprise. Sa taille, l ampleur

Plus en détail

Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise

Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise GUIDE PRATIQUE ENTRETIEN PROFESSIONNEL Optimisez la gestion des compétences dans votre entreprise 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI ENTRETIEN professionnel L article 1er de l accord national

Plus en détail

La fonction conseil entreprise

La fonction conseil entreprise Entreprises I MAI 2013 I La fonction conseil entreprise Une offre adaptée aux besoins et au développement de votre entreprise Zone pour logo Les stéréotypes relatifs au travail des seniors persistent.

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

REFORME FORMATION PROFESSIONNELLE

REFORME FORMATION PROFESSIONNELLE REFORME FORMATION PROFESSIONNELLE Compte Personnel de Formation & Entretien professionnel Natacha Martin & Me Fabien Pomart 3 février 2015 37, rue du Rocher - 75008 Paris Tel : + 33 (0)1 55 Ce 35 document

Plus en détail

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude Nous, chefs d entreprise, sommes responsables de la santé et de la sécurité de nos salariés dans nos entreprises. Depuis plusieurs années, une

Plus en détail

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Ucanss Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Potocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Plus en détail

Formation d Auxiliaire ambulancier

Formation d Auxiliaire ambulancier Formation d Dossier d inscription Site de Lyon L Ambulancier assure les transports sanitaires et la surveillance de patients stables à bord des Véhicules Sanitaires Légers. Il est le second membre de l

Plus en détail

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain 8 octobre 2013 Julia STOLL Ergonome - Contrôleur de sécurité Carsat Alsace Moselle Julia STOLL -Quels sont les enjeux? -De quoi parle t-on? -Que

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L Action Sociale, à vos côtés "Protéger c'est s'engager" Une valeur fondamentale mise en œuvre par

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur

3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur 3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur L employeur a l obligation d assurer l adaptation des salariés à leur poste de travail. Il doit veiller au maintien de leur capacité

Plus en détail

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application COMMISSIONS PARITAIRES DES 14 et 28 janvier 2014 TELE TRAVAIL Constatant un développement anarchique de l application du télé travail dans le réseau Sécurité Sociale, la CFTC a été à l initiative de la

Plus en détail

Flash d info : Le dispositif actuel de prévention de la pénibilité au travail est l'un des axes importants de la réforme des retraites.

Flash d info : Le dispositif actuel de prévention de la pénibilité au travail est l'un des axes importants de la réforme des retraites. Flash d info : Evolution du dispositif «Pénibilité au travail» Le dispositif actuel de prévention de la pénibilité au travail est l'un des axes importants de la réforme des retraites. Modifié par la loi

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Appel à projets Soutien aux actions des entreprises dans le champ de la prévention de la pénibilité au travail

Appel à projets Soutien aux actions des entreprises dans le champ de la prévention de la pénibilité au travail FONDS NATIONAL DE SOUTIEN RELATIF A LA PENIBILITE Cahier des charges de l appel à projet Date de lancement : jeudi 12 avril 2012 Date limite de dépôt des dossiers : lundi 2 septembre 2013 1 Appel à projets

Plus en détail

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Au niveau national comme au niveau régional, les partenaires sociaux ont la capacité de fixer les orientations qui seront mises en

Plus en détail

Support entretien professionnel

Support entretien professionnel Guide d utilisation du Support entretien professionnel de deuxième partie de carrière L entretien professionnel de deuxième partie de carrière doit être un moment privilégié, tous les cinq ans, pour examiner

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

faire le bon choix pour votre entreprise et vos salariés

faire le bon choix pour votre entreprise et vos salariés épargne retraite entreprise faire le bon choix pour votre entreprise et vos salariés Trouvons ensemble la meilleure solution L épargne retraite ENTREPRISE : FAVO- RABLE au salarié, UTILE pour l entreprise

Plus en détail

Parcours RH (modularisable)

Parcours RH (modularisable) Parcours RH (modularisable) OBJECTIF Maîtriser les règles et obligations liées à la gestion des ressources humaines, en terme de gestion des contrats de travail, de gestion des relations avec les instances

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Le programme annuel de prévention intègre les orientations stratégiques qui

Plus en détail

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION UN NOUVEAU PROGRAMME.... LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION LA FORMATION SE DEROULE SUR 3 ANS SOIT 6 SEMESTRES Rentrée en septembre, sortie en juin Semestre 1 -> 15 semaines à l IFSI

Plus en détail

Négocier la classification des emplois, pourquoi faire?

Négocier la classification des emplois, pourquoi faire? Négocier la classification des emplois, pourquoi faire? Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa

Plus en détail

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de Construire un accord ou d entreprise un Plan d Action Séniors TRANSPORT & LOGISTIQUE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Avec la participation de La loi, les

Plus en détail

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT Normes iso 9001-V 2008 Réaliser des audits qualité internes Sauveteurs Secouristes du Travail SST Recyclage SST CHSCT de 300 salariés Renouvellement CHSCT en intra

Plus en détail

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org 1 2 NOTRE OBJECTIF A l issue de la formation, le SST sera capable : FORMATION

Plus en détail

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités à Mesdames et Messieurs les inspecteurs d académie, directeurs des services départementaux de l Education Nationale Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel Guide d utilisation du - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock Support entretien professionnel L entretien professionnel, une occasion pour l entreprise et le salarié de porter un regard sur

Plus en détail

Information et consultation du CCE/CE sur le projet d'accord sur les parcours d'évolution professionnelle

Information et consultation du CCE/CE sur le projet d'accord sur les parcours d'évolution professionnelle Information et consultation du CCE/CE sur le projet d'accord sur les parcours d'évolution professionnelle au sein du Groupe Carrefour (Accord de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) et

Plus en détail

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 INSTRUCTION n 2015-25 du 6 mars 2015 Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 Emetteurs : Direction des Ressources humaines et des Relations sociales - Direction du Développement RH Correspondants

Plus en détail

PREAMBULE. Cet accord renforce la mise en place d un ENTRETIEN DE SECONDE PARTIE DE CARRIERE (article 5.22).

PREAMBULE. Cet accord renforce la mise en place d un ENTRETIEN DE SECONDE PARTIE DE CARRIERE (article 5.22). GUIDE PRATIQUE DU COLLABORATEUR L entretien de 2 nde partie de carrière SOMMAIRE PREAMBULE... 3 1. ENJEU ET OBJECTIFS DE L'ENTRETIEN... 4 2. CONTENU DE L ENTRETIEN DE 2 NDE PARTIE DE CARRIERE... 4 3. MODALITES

Plus en détail

Recrutement. l entreprise. dans. Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement. Recruter davantage de salariés âgés de 50 ans et plus

Recrutement. l entreprise. dans. Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement. Recruter davantage de salariés âgés de 50 ans et plus Recrutement des salariésâgés dans l entreprise Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement Nombre de réunions du comité d entreprise consacrées au respect de la non-discrimination par l âge

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail - Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail PLAN Réforme au 1 er Juillet 2012 Les missions du service de santé au travail Les missions du médecin du travail Les missions de l IPRP (Intervenant en

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

FORMER VOS ANIMATEURS DE PREVENTION

FORMER VOS ANIMATEURS DE PREVENTION 2 FORMATIONS INTRA/INTER ENTREPRISES Prévention de la santé et de la sécurité au travail FORMER VOS ANIMATEURS DE PREVENTION L animateur de prévention est spécifiquement formé par ABC Prévention pour conduire

Plus en détail

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia3 Accompagner vos Richesses Humaines www.socia3.fr Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia 3, la 1 ère Entreprise Adaptée spécialisée

Plus en détail

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social Place du Marché Couvert - BP 414-24104 BERGERAC CEDEX Tél : 05 53 22 23 00 Fax : 05 53 23 93 05 Email : cef@johnbost.fr Site : www.johnbost.org/cef

Plus en détail

«ÉCOLE RÉGIONALE DES PROJETS : ENTREPRENEURS MIGRANTS»

«ÉCOLE RÉGIONALE DES PROJETS : ENTREPRENEURS MIGRANTS» «ÉCOLE RÉGIONALE DES PROJETS : ENTREPRENEURS MIGRANTS» Livret de candidature en direction des porteurs de projets L ECOLE REGIONALE DES PROJETS «ENTREPRENEURS MIGRANTS» UNE OFFRE INNOVANTE POUR FAIRE AVANCER

Plus en détail

C entre de F ormation C ontinue à D istance

C entre de F ormation C ontinue à D istance L action de formation proposée «La démarche HACCP au travers de l ISO 22 000» Cette formation-action est basée sur la mise en œuvre d un projet sur un système HACCP au travers de l ISO 22 000. Ce projet

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3125 Convention collective nationale IDCC : 1586. INDUSTRIES CHARCUTIÈRES (Salaisons, charcuteries,

Plus en détail

Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC

Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC UNION EUROPEENNE Le Fonds Social Européen investit pour votre avenir Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC Dans le cadre de la politique publique

Plus en détail

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

Guide pour les entreprises utilisatrices de travail eurs temporaires 2012

Guide pour les entreprises utilisatrices de travail eurs temporaires 2012 Guide pour les entreprises utilisatrices de travailleurs temporaires 2012 2 Guide pour les entreprises utilisatrices Edito c Editorial Le travailleur temporaire, est un perpétuel nouveau, soumis à des

Plus en détail

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE LA FONCTION «RESSOURCES HUMAINES» DU CADRE DE PROXIMITE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel récapitule les éléments de la

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

Notre offre de services entreprises

Notre offre de services entreprises Notre offre de services entreprises Assurer et prévenir vos AT/MP Comprendre votre taux AT/MP Gérer vos DADS/DSN Gérer le compte prévention pénibilité Faciliter le retour au travail de vos salariés en

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 CONSERVER SON EMPLOI c est normal et c est possibie Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail

FICHE 3 Modèle de plan d action

FICHE 3 Modèle de plan d action FICHE 3 Modèle de plan d action Le présent modèle vise à aider les entreprises à élaborer et à mettre en place leur propre plan d action. Les entreprises et les groupes concernés pourront s en inspirer

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Retraite Entreprise L ESSENTIEL

Retraite Entreprise L ESSENTIEL Retraite Entreprise L ESSENTIEL RETRAITE AGRICA AGRICA et vous > Le Groupe AGRICA s engage aux côtés des entreprises et des salariés du monde agricole pour vous apporter des solutions retraite. Plus que

Plus en détail