L allergie alimentaire chez l enfant.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L allergie alimentaire chez l enfant."

Transcription

1 L allergie alimentaire chez l enfant. 17 avril 2014 Dr E.Gueulette Clinique et Maternité Ste-Elisabeth Namur CHU Mont-Godinne-Dinant

2 L allergie alimentaire (AA) chez l enfant 1- La Prévalence. 2- Les Facteurs de risque. 3- Allergie alimentaire vraie ou Hypersensibilité Alimentaire? 4- Les signes cliniques. 5- Les allergènes. 6- Le diagnostic : méthodes. 7- Le traitement. 8- Les allergies Alimentaires croisées. 9- Les pseudoallergies alimentaires. 10- L évolution des AA. 11- Conclusion.

3 AA: Prévalence Augmentation saisissante de la prévalence des allergies alimentaires depuis 25 ans < augmentation générale de toutes les pathologies allergiques désormais au quatrième rang dans la classification OMS < industrialisation des produits alimentaires Prévalence 0-3 ans : 6-8% lait < 2 ans 2% œuf < 2 ans 1/2 2.5% Prévalence si D. A. sévère 40% AA + fréquentes chez le nourrisson que chez le grand enfant ou adulte (immaturité de la muqueuse digestive, diminution activité enz.).

4 AA : IMPORTANT?! Allergies alimentaires négligées = premier pas dans la carrière de l allergie! ouvrent la voie de la polysensibilisation aux pneumallergènes asthme rhinite allergique - réactions anaphylactiques sévères.

5 AA : Facteurs de risque (FR) FR : Importants à détecter! Conditions génétiques ( ex: APLV 2.5% - 22% dans famille atopique). Environnement fœtal : sensibilisation in utéro à divers allergènes alimentaires et atmosphériques. A la naissance : déséquilibre TH1 ( tolérance maternelle) < TH2 ( favorise réponse aux IgE) puis rééquilibre Th1-TH2 à 6 mois. (0-6 mois fenêtre d opportunité pour sensibilisations IgE). Naissance par césarienne ( flore intestinale nourrisson retardée). Age maternel > 30 ans?? Et les facteurs protecteurs??? Flore intestinale faite de pro-biotique ( tolérance aux allergènes ) Lait maternel et colostrum ( + d IGA intestinales du nourrisson )

6 ALLERGIE ALIMENTAIRE OU HYPERSENSIBILITE ALIMENTAIRE? Allergie alimentaire = ensembles des manifestations cliniques liées à une réponse immunologique vis-à-vis d un allergène alimentaire. Type I : IgE médiée (50% APLV) Type IV : non IgE médiée, médiation cellulaire Intervention d une sensibilisation préalable à des protéines alimentaires par voies digestive, respiratoire ou cutanée. Intolérance alimentaire : réaction d hypersensibilité à l ingestion d un aliment d origine non immunologique.

7 Allergie alimentaire Mécanisme immunologique De deux types : -IgE médiée : test d allergie positif -non IGE médiée : test d allergie négatif 3 x plus fréquente chez l enfant que chez l adulte Provoquée par des quantité infimes Rarement plus de 3 aliments Diversité des symptômes Traitement = éviction Disparait pour certains aliments seulement (œuf, lait, ) après un régime d éviction.

8 Intolérance alimentaire = hypersensibilité non allergique Mécanisme non immunologique Test d allergie négatif Rôles des aliments riches en histamine Autre causes: déficit en lactase, cause métabolique Pas de risque de choc anaphylactique Traitement = éviction souple en fonction du seuil de réaction Peut disparaître avec le temps et le régime

9 AA : LES SIGNES CLINIQUES CHEZ L ENFANT (1) ,5 30,3 DA : dermatite atopique U : urticaire O : œdème CA : choc anaphylactique S. digestif : signes digestifs S. oral : syndrome oral RC : rhino-conjonctivite ,6 4,9 2 1,4 0,3 DA U O Asthme CA S. Digestif S. Oral RC Rancé et al., 1999

10 AA: LES SIGNES CLINIQUES CHEZ L ENFANT (2)

11 AA : LES SIGNES CLINIQUES LES + FREQUENTS CHEZ L ENFANT (3) Dermatite atopique : eczéma = dermatose érythémateuse et prurigineuse - génétique : 1 parent DA transmission 50% 2 parents DA transmission 80 % - allergènes : trophallergènes : œuf arachide lait pneumallergènes: graminés acariens animaux moisissures exacerbations - nourrisson : joue-front-menton-cuisse 2 ans : plis coudes-poplités-poignets-cheville-rétro-auriculaire - DA-asthme = syndrome dermo-respiratoire 50% DA asthme 80% DA asthme et /ou rhinite allergique -fragilité aux infections (SA)

12 AA : LES SIGNES CLINIQUES LES + FREQUENTS CHEZ L ENFANT (4) Troubles fonctionnels et digestifs: - réactions aigües : d+ abdominale vo diarrhées - d+ abdominale du nourrisson (coliques) : APLV - Vo- diarrhée - RGO ( cause et conséquence) APLV - constipation opiniâtre (APLV) - entérocolite ( lait, soja) - entéropathies avec atrophie villositaire ( APLV) - œsophagite à éosinophile - gastro-entérite à éosinophile

13 AA : LES SIGNES CLINIQUES LES + FREQUENTS CHEZ L ENFANT (5) Urgences allergiques = Choc anaphylactique : - rare chez l enfant : 3.3 % < 1 A / 5% 1 3 A / 6.4% 3-6A / 17.8% 6-15A - survient quelques minutes à 30 minutes après l ingestion - symptômes cutanés / respiratoires / cardiovasculaires / digestifs / RC Asthme aigü grave : - 1 ère cause de décès par allergie alimentaire (arachide fruits à coques) - dans les 30 minutes - tachypnée, bradypnée, cyanose, dyspnée, if respiratoire et cardiaque Œdème laryngé ( Quincke) - gêne laryngé, étouffement, dyspnée inspiratoire, prurit laryngé, voix rauque, aphonie, œdème de la luette. Syndrome pâleur-léthargie-hypotonie (nourrisson)

14 Urticaire aigu AA : LES SIGNES CLINIQUES LES + FREQUENTS CHEZ L ENFANT (6) Rhinite, congestion nasale, conjonctivite OSM ( APLV) Syndrome oral de Lessof : prurit bucco-pharyngé chez le + grand enfant allergique aux fruits/légumes dans le décours d une sensibilisation pollinique Maladie asthmatique chronique

15 AA : QUELS ALLERGENES? Diversité de l alimentation humaine mais 90% des allergies alimentaires < 7 catégories d aliment: lait - œuf - arachide -fruits à coques - blé - poisson - crustacé - soja(usa) Dépend des habitudes alimentaires du patient (Riz <Japon; poisson<scandinavie..) Les plus fréquents chez le nourrisson : lait et œuf ( diminue > 2 ans) arachide ( durable- choc ) Allergie aux allergènes végétaux ( fruits et légumes) fréquente chez l adulte ( // sensibilisation pollen )

16 AA : EVOLUTION SELON L AGE

17 AA : QUELS ALLERGENES? Allergènes Europe du Sud Amérique du Nord Lait de vache Œuf Soja + ++ Cacahuète + ++ Poisson + + Blé ++ + Noix, noisette + + Moutarde +? Kiwi +? Crevette +?

18 Allergie au protéine du lait de vache (APLV) -Allergie la plus précoce -Symptomatologie : dans le mois après l introduction (30% < 1 mois) toujours < 1 an 50-70% cutanés 50-60% digestifs 20% respiratoires 5-10% anaphylaxie

19 AA : DIAGNOSTIC (1)! Sur diagnostic = régime restrictif inutile = carences alimentaires! Sous diagnostic = réactions persistantes retard de croissance, inconfort 1. Anamnèse lien temporel entre ingestion et symptômes

20 En cas de suspicion d allergie alimentaire les questions à poser? Questionnaire standardisé Antécédents familiaux d atopie, du premier degré (dermatite atopique, asthme ou rhinite allergique) Antécédents personnels, précision sur l AA suspectée: Les symptômes à préciser : -nature -rythme (post-prandial, sans rapport avec les repas ou non précisable) -délai par rapport à la prise alimentaire -ancienneté (âge des premiers symptômes) Facteurs associés lors de la survenue de l accident : effort, prise d aspirine Réponse aux traitements Reproductibilité avec l aliment incriminé Réactions antérieures (nombre et date) Le mode d alimentation Familial, crèche, cantine, restaurant Grignotage Habitudes culinaires Parfois s aider d un journal alimentaire Aliment(s) suspecté(s) et évoqué(s) par le patient Quantité provoquant la réaction Aliments en association S agit-il de la première consommation de l aliment Etat général au moment de la réaction (bonne santé, gastro-entérite ou autre) Exposition cutanée ou respiratoire à des aliments ( boulanger, boucher, )

21 AA : DIAGNOSTIC (2) 1. Anamnèse 2. Prick Tests: témoignent d une sensibilisation IgE dépendante VPN 90-95% ( valeur prédictive négative) VPP 50-60% (valeur prédictive positive) VPP si papule 3 à 7-8 mm surtout APLV, œufs Aliments frais >>> extraits commerciaux (79%) (40%)

22 AA : DIAGNOSTIC (3) 2. Prick Tests ( suite) - Témoin (SP) / + (Histamine ou codéine) min 3mm - Faisable à tout âge : 90 % à 3 mois ; 66% nourrisson - Positif si taille de la papule = témoins + - Réaliser TAC pneumallergènes? mee terrain atopique latente mee allergies croisées - Extraits commerciaux ou aliments natifs ( P to P augmentent la sensibilité)! Un résultat positif témoigne d une sensibilisation donc anamnèse!

23

24

25

26

27

28 AA : DIAGNOSTIC (4) 3. Patch tests: - Réactions épicutanée sensibilisation de type retardées non Ig E dépendante. - < cupule Finn Chamber. - à valider, performance imprécise. - uniquement si réactions tardives ou eczéma.

29 AA : DIAGNOSTIC (5) 4. IgE totales: Pas de valeur pour le diagnostic d allergie alimentaire. (ex :eczéma = souvent IgE même sans retrouver hypersensibilité IgE médiée étiologique) 5. IgE spécifiques (RAST)! Possibilité IgE spécifiques NON pertinentes si les IgE totales Possibilité réactivité croisée (RASTS soja-blé ) - Présence IgE cliniquement non pertinentes dirigées contres les structures HC

30 RAST > TACs si : - Eczéma étendu - Dermographisme majeur - Hypersensibilité alimentaire extrême - Utilisation anti H

31 RAST = suivi allergie alimentaire = prédiction apparition tolérance VPP + (95%) IgE spécifiques (SAMPSON) Enfants et ado KU/L œufs > 7 (< 7) lait de vache > 15 (< 15) cacahuète > 14 (< 14) moutarde > 18 (< 18) poisson > 20 (< 20) soja > 65 (< 30) blé > 80 (< 26) (Faire TPO) Nourrissons lait de vache > 5

32 AA : DIAGNOSTIC (6) 6. Test de provocation labial : = aliment frais contact pendant 15 minutes lèvre inf. - Spécificité faible. - Stades 1 4 : 1- rougeur de la lèvre en contact 2- œdème de la lèvre + urticaire du menton 3- extension œdème ou urticaire joue homolatérale, hyperhémie conjonctivale et larmoiement, rhinorrhée homolatérale. 4- signes à distance : rash sur eczéma des plis, toux, sibilances, nausées.

33 Test de provocation labial

34 Test de provocation : 7 - Test de provocation orale: = à faire si résultats contradictoires = vérification tolérance - Gold standard du diagnostic de l allergie alimentaire! - Eviction - 15 j de l aliment incriminé + STOP anti H - de 15 (30) en 15 (30) min. - Seuil de réactivité = gravité - < 3 ans TP ouverts sont suffisants > 3 ans TP double aveugle stt si plaintes aspécifiques : douleurs abdo, céphalées - En milieu hospitalier si APLV sévère. - CI: < 6mois, maladie en poussée, asthme déséquilibré, anaphylaxie, saison pollinique pour allergène incriminé

35 Exemples TPO œufs Mise en perfusion et MCR et IgE/RAST -Tps 0 : un morceau de blanc d œuf dur au niveau de l angle de la lèvre inférieure pendant 1 minute. -Tps 40 : 1 càc de jaune d œuf dur per os. -Tps 80 : 1 càc de blanc d œuf dur per ors. -Tps 120 : un peu de jaune d œuf cuit à la poêle. -Tps 160 : un peu de blanc d œuf cuit à la poêle. -Tps 200 : une mouillette de pain + jaune d oeuf à la coque.

36 Exemple TPO lait Mise en perfusion et MCR et IgE RAST - Tps 0 : une goutte de lait ( habituel de l enfant ) au niveau de l angle de la lèvre inférieure - Tps 60 : 0,5 ml per os - Tps 90 : 1 ml - Tps 120 : 5 ml - Tps 150 : 10 ml - Tps 180 : 25 ml - Tps 210 : 1 tasse de lait ou 50 ml dans biberon - Poursuivre à la maison pour éviter rupture de tolérance

37 ARBRE DECISIONNEL POUR LE DIAGNOSTIC D UNE ALLERGIE ALIMENTAIRE Histoire clinique Evocatrice Non évocatrice pas d AA Enquête alimentaire Orientation des tests cutanés et de la biologie Déséquilibre alimentaire pas d AA Tests cutanés Positifs ou douteux IgE spécifiques AA : allergie alimentaire TPL : test de provocation labial TPO : test de provocation par voie orale Positives Autres aliments Lait, œufs, poisson, arachide blé, soja, moutarde Taux > valeurs seuil AA Eviction 15 jours à 4 semaines TPL - TPO AA Positifs Négatifs pas d AA

38 Que pensez du dosage des IgG dans le diagnostic des allergies alimentaires? La présence d IgG vis à vis d un ou de plusieurs aliments témoigne uniquement d un contact de l organisme avec l aliment, un état physiologique, une réponse du système immunitaire après exposition à des aliments >< un mécanisme d hypersensibilité, d intolérance ou d allergie. Les tests d'igg à des aliments sont considérés comme non pertinents pour le diagnostic d'allergie ou d intolérance alimentaire et ne doivent pas être effectués. Dosage non pris en charge par la caisse d assurance maladie. Aboutissent à des régimes d éviction étendus à plusieurs aliments altération de la qualité de vie sources de carences nutritionnelles!

39 AA : TRAITEMENT = Eviction aliment(s) responsable(s) APLV = hydrolysat poussé lait de soja (si APLV IgE + 10% allergie croisée) = éviter autres aliments fortement allergéniques œufs + poissons 12 mois noix + cacahuètes 18 mois Controversé! Eviction ou exposition? / Fenêtre de tolérance

40 AA : TROUSSE D URGENCE Adrénaline : Epipen 0,15 ( < 20 Kg) 0,30 (>20Kg) - se conserve à température ambiante (mais il faut éviter les températures extrêmes trop chaudes et trop froides), - se jette après utilisation (monodose), - durée de conservation 24 mois :EPIPEN 0.15 ou facile à utiliser en urgence sans formation préalable (n est pas considéré comme un acte médical) -Inconvénient : coût élevé mais remboursé Bronchodilatateur - Salbutamol ( ventolin novolizer ) Antihistaminiques -Aérius, Xyzal, Zyrtec, polaramine Cortisone - Délai d action 1-3H - 2Mg/Kg ( Solupred chez le petit ou comprimés de Médrol)

41 AAC : ALLERGIES ALIMENTAIRES CROISEES Présence d AC IgE dirigés contre des protéines identiques ou semblables dans plusieurs aliments ou dans un aliment et un allergène respiratoire Ex. Latex >< kiwi, banane, châtaigne, avocat Si latex + 35% AAC Si aliments % LATEX Ex. Pollens >< aliments Si allergie pollens : risque x 3 AAC (intensité =) prurit lèvre, bouche œdème labial sensation de picotement vélo-palatin

42 REACTIONS CROISEES Allergènes relatifs aux symptômes Bouleau Armoise Graminées Lait de vache Cacahuète Lentilles Acariens Les allergènes croisés fréquents pomme, noisette, carotte, pomme de terre, céleri, poire, autres céleri, carotte, fenouil, persil, coriandre, moutarde pomme de terre, tomate, blé, arachide lait de chèvre, lait de brebis, viande de bœuf noix, graine de soja, haricot, petit pois, lentilles cacahuète, soja escargots

43 Intolérance souvent occasionnelle ou passagère AA : PSEUDO-ALLERGIES ALIMENTAIRES (1) Libération d histamine ou autre(s) amine(s) vasoactive(s) (A, NA, tyramine, dopamine) H - Thon, maquereau - Fraise - Chocolat - Tomate - Blanc d œuf AV - Banane - Tomate - Avocat - Ananas - Certain(s) fromage(s)

44 PSEUDO-ALLERGIES ALIMENTAIRES (2) Additifs alimentaires Colorants (tartrazine) : bonbons, boissons, médicaments colorés Conservateurs (sulfites, nitrites) goût : glutamate monosodique, S «restaurant chinois»

45 AA : Problème de l alimentation moderne Nutriments soumis à «l alimentarisation» industrielle Nouveau risque allergique < -introduction d aliments nouveaux non identifiés par le patient -modification de l allergénicité des protéines par les technologies alimentaires : mixage, procédées de cuisson, épices (additifs moins incriminés)

46 EVOLUTION DES AA DE L ENFANT Tributaires des consommations alimentaires? Controverse : éviction stricte vs consommations de trace d aliments - APLV : variable % guérison avant 3 ans majorité guérison à partir de 6 ans; rare > ans -Allergie œuf : 50 % guérison < 2 ans et demi persistance > 5 ans 34 % -Allergie arachide : + persistante % guérison entre 4-16 ans Certaines allergies de l enfant persiste à l âge adulte : Arachide poisson farine de blé-sésame

47 Les nouveaux laits Laits de chèvre, brebis, jument? Les préparations pour nourrissons doivent répondre totalement aux besoins nutritionnels des nourrissons. Ne répondent pas aux exigences d une directive Européenne. Trop ou trop peu énergétiques. Trop riches en protéines. Trop riches en graisses saturées et pauvres en acides gras essentiels. Carencés en fer, Vit D et C. Risque allergique.

48 AA : A RETENIR Prévalence en augmentation croissante sujet d intérêt pour tous! Premier pas dans la carrière allergique! Allergie alimentaire >< Intolérance alimentaire! Lait - œuf - arachide -fruits à coques - blé - poisson - crustacé soja. Importance primordiale de l anamnèse! Pas de régime d exclusion abusif! Pas de dosage d IgG! MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Allergies alimentaires de l enfant

Allergies alimentaires de l enfant Allergies alimentaires de l enfant N. Faure FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Définitions Réaction adverse aux protéines alimentaires (animales ou végétales) par un mécanisme immunoallergique

Plus en détail

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S mastocytes Terminaisons sensitives Réaction à la prise alimentaire Allergique IgE médiée Maladie coeliaque Non IgE médiée Entérocolite nécrosante Mixte Allergie

Plus en détail

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES La Théorie Les tests d allergie chez l enfant: Pourquoi, Pour qui, Quand, et

Plus en détail

pratique quotidienne chez l enfant

pratique quotidienne chez l enfant EXPLORATION DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE: pratique quotidienne chez l enfant Pr Ag BEN M RAD Sonia Hopital Ariana DIAGNOSTIC DIFFICILE Diversité des substances Polymorphisme clinique Variabilité du délai

Plus en détail

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 Lien entre AA et asthme 10% des enfants sont asthmatiques 10% des asthmatiques sont all alimentaires (2% chez

Plus en détail

Allergie alimentaire. Chapitre 10

Allergie alimentaire. Chapitre 10 229 Chapitre 10 Allergie alimentaire Dr. Michèle RAFFARD Allergologue Centre Médical de l Institut Pasteur, 75 rue de l Eglise 75015, Paris mraffard@free.fr Dr. Martine VIGAN Praticien Hospitalier Unité

Plus en détail

L'essor des allergies alimentaires de l'enfant

L'essor des allergies alimentaires de l'enfant L'essor des allergies alimentaires de l'enfant Voici un article intéressant publié dans le Figaro Santé du 21/03/11 : il concerne la progression préoccupante des allergies alimentaires de l enfant. En

Plus en détail

RDD 2008, PR A. SOBASZEK

RDD 2008, PR A. SOBASZEK PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge

Plus en détail

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale L.MALOT Diagnostic : allergènes recombinants Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale DIAGNOSTIC Camille 10 ans Cs pour une rhinite perannuelle Interro : éternuements

Plus en détail

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Les rendez vous de l allergologie Moléculaire Les rendez vous de l allergologie Moléculaire L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Dr H. Masson Juin 2014 Allergène purifié Extrait allergénique

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras JAMA 26 janvier 2012 1 L allergie alimentaire (AA) touche environ 5% de la population infantile Semble en augmentation

Plus en détail

Allergie alimentaire. F. Castex

Allergie alimentaire. F. Castex Allergie alimentaire F. Castex FSB15, 2015 I. Introduction I.1 Définition a. Réaction I path, aliment, IgE-dépendante Réactions néfastes d origine alimentaire Réactions non toxiques Réactions toxiques

Plus en détail

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE Ta b le Introduction...9 PREMIÈRE PARTIE COMPRENDRE L'ALLERGIE CHAPITRE 1 Allergies, allergènes, allergiques... 15 L'allergie est-elle une maladie?... 16 Qu'est-ce qu'un allergène?... 17 Qui est allergique?...

Plus en détail

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale?

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? JAMA La pratique de l'allergie alimentaire Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? Antoine DESCHILDRE Pédiatrie, CHRU de Lille JAMA-CFA, avril 2009 QUAND et COMMENT PRATIQUER

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Vraies et fausses allergies alimentaires Dr Bruno GIRODET Dr Ingrid TOPENOT Unité d Allergologie du CH St Joseph et St Luc L allergie alimentaire est-elle fréquente? - 20% de la population se pense allergique

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

Prévenir... l allergie

Prévenir... l allergie Prévenir... l allergie 26 Serions nous tous des allergiques? NON Les maladies allergiques sont des manifestations anormales de notre corps qui réagit de manière excessive, contre des substances dénommées

Plus en détail

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD r Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD 27/11/2007 EPP - Service de médecine statutaire r Hevea Brasiliensis (Asie

Plus en détail

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT (Soirée AFDN du 26 Mars 2009) Céline CAZETTES. Diététicienne en allergologie. Hôpital 1 SOMMAIRE Qu est ce que l allergie alimentaire? Prise en charge d un enfant allergique.

Plus en détail

L allergie alimentaire chez le petit enfant

L allergie alimentaire chez le petit enfant Expression généraliste_ Soirée du 18 / 01 / 2005. Page 1 sur 6 L allergie alimentaire chez le petit enfant Quelques rappels de définition : A. Les effets néfaste ou adverses des aliments se répartissent

Plus en détail

La prévalence de l asthme et

La prévalence de l asthme et [ Dossier Allergologie L allergie alimentaire chez l enfant A Nemni*, A. Grimfeld*, J. Just* * Services de pédiatrie, pneumologie et allergologie, Centre de l Asthme et des Allergies, hôpital d enfants

Plus en détail

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U DÉFINITIONS Allergie aux protéines du lait de vache = Réaction immunologique vis à vis d une ou plusieurs protéines du lait de

Plus en détail

FMBS 215 Immunopathologie. F. Castex EA 7288, CPID

FMBS 215 Immunopathologie. F. Castex EA 7288, CPID Allergie alimentaire FMBS 215 Immunopathologie F. Castex EA 7288, CPID 2013 I. Introduction I.1 Définition a. Réaction I path, aliment, IgE dépendante Réactions néfastes d origine i alimentaire i Réactions

Plus en détail

Allergies : le printemps est là

Allergies : le printemps est là N 1 NutriDoc Allergies : le printemps est là Avec l arrivée des beaux jours, on pense être enfin débarrassés des nez qui coulent et des yeux qui piquent mais pour 30% d entre nous, les allergies prennent

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes En reportant la valeur de l IMC sur la courbe de corpulence (voir p.49 et p.51), vous pouvez savoir si votre enfant présente un surpoids, ou si sa corpulence a tendance à augmenter trop rapidement. Votre

Plus en détail

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois Dr Amina SAAD Pédiatre Agadir 2 Mai 2008 Introduction La nutrition du nouveau-né et du nourrisson à: - Suscité de nombreux travaux - Soulevé de

Plus en détail

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité alimentaire non IgE médiée : résumé Mécanisme

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

Patch tests dans l allergie alimentaire. D de Boissieu

Patch tests dans l allergie alimentaire. D de Boissieu Patch tests dans l allergie alimentaire D de Boissieu Nouvelle classification des allergies alimentaire (Sampson JACI 2005) IgE médiées Cutanés (urticaire, angio-œdème, rash..) Gastrointestinales (sd oral,

Plus en détail

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme,

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme, Dossier Progressif Ce dossier progressif a été construit, revu et corrigé par au moins 4 enseignants du Collège des Enseignants de Pneumologie (CEP). Il s appuie sur l enseignement du Référentiel National

Plus en détail

Allergènes alimentaires : enjeux et propositions

Allergènes alimentaires : enjeux et propositions Allergènes alimentaires : enjeux et propositions Dr Jean-Marc RAME Allergologue Coordonnateur du Réseau d Alergologie de Franche-comTé (RAFT) jmrame@chu-besancon.fr Le RAFT est un réseau r de santé financé

Plus en détail

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES LES ALLERGIES ALIMENTAIRES Dr FARGEOT ESPALIAT Allergies alimentaires - Les allergies alimentaires Anaphylaxie Allergies particulières et conseils Allergie à l œuf Allergie à l arachide Allergie aux protéines

Plus en détail

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires chez l enfant M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires en 2004 Age: 12 mois 10 ans Nombre total: 30 Tests réussis:

Plus en détail

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 La diététique dans l allergie alimentaire Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 Prise en charge diététique de l allergie aux protéines du lait de vache Conséquences nutritionnelles de l

Plus en détail

L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET.

L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET. L allergie alimentaire à la noisette: pas si simple!!! Dr Agnes JUCHET. Dr Anne Chabbert-Broué,, Toulouse L avenir de l allergologie.. l Le raisonnement en «familles biochimiques» Noisette: source allergénique

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème Congrès

Plus en détail

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire.

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. ALLERGOLOGIE PRATIQUE: Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. Emmanuelle Schneider (pneumo-allergologue), Carine Nootens (dermato-allergologue), Françoise Genard (ORL). Résumé Ce texte est

Plus en détail

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif)

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif) Cas clinique Mme D. 24ans, depuis 3 semaines: Asthénie Rhinorrhée Obstruction nasale Ecoulement nasal postérieur Toux productive le matin+++ Voix enrouée le matin +++ Douleurs modérées infraorbitaires

Plus en détail

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire ANAP, Alger 2009 Martine MORISSET, MD, PhD Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie Hôpital Central, CHU Nancy Définitions Allergie Alimentaire

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre INTRODUCTION La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8 Tableau de diversification alimentaire 1/8 C1 C2 C3 C4 De 4 à 6 mois Début de la diversification De 6 mois à 9 mois A partir de 9 mois A partir de 18 mois selon l'évolution de l'enfant. Texture très lisse

Plus en détail

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne 2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue F Lemoigne Définitions Atopie: aptitude génétiquement déterminée à fabriquer des IgE asthme, rhinite allergique, dermatose atopique,

Plus en détail

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique Les allergies croisées Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique EN BREF L allergie croisée est une réaction à une substance donnée alors que le sujet est sensibilisé à une autre substance

Plus en détail

Définitions. L allergie alimentaire

Définitions. L allergie alimentaire Définitions L allergie alimentaire L allergie alimentaire est une réaction excessive, voir exagérée, de notre système immunitaire en présence d un aliment ou d un additif alimentaire, qui est normalement

Plus en détail

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Une allergie typique?

Une allergie typique? CAS CLINIQUE Une allergie typique? Commencer Réalisé par le Pr Demoly Coordinateur du Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier Bastien, 15 ans Tous les ans

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Le 16 mars 2016 Après 40 000 ans d une sévère sélection, notre espèce se désadapte

Plus en détail

INDUCTION DE TOLERANCE ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT en pra6que de ville Cas cliniques lait de vache 9 ème Congrès Francophone d Allergologie - Avril 2014

INDUCTION DE TOLERANCE ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT en pra6que de ville Cas cliniques lait de vache 9 ème Congrès Francophone d Allergologie - Avril 2014 INDUCTION DE TOLERANCE ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT en pra6que de ville Cas cliniques lait de vache 9 ème Congrès Francophone d Allergologie - Avril 2014 Agnès JUCHET- Rachel PONTCHARRAUD- Toulouse Valérie

Plus en détail

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

Allergie alimentaire

Allergie alimentaire AKOS Encyclopédie Pratique de Médecine 2-0040 L e Allergie alimentaire E Beaudouin, G Kanny, J Flabbee, DA Moneret-Vautrin diagnostic repose sur une anamnèse précise, une analyse du régime alimentaire,

Plus en détail

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS N.Billaud Dec 2007 Alimentation de 0 à 2 ans Alimentation des premiers mois Apports exclusivement (6 mois), puis principalement lactés Importance de la qualité de

Plus en détail

Les allergies et les apiculteurs

Les allergies et les apiculteurs Les allergies et les apiculteurs Yvonand le 22 avril 2016 Dr. Jean-Dominique Lavanchy Méd. gén. FMH, médecine manuelle SAMM 1462 Yvonand Définition de l allergie Les réactions allergiques: eczéma, urticaire,

Plus en détail

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Les gastronomes en couches-culottes Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Catherine Robine est diététicienne, elle a longtemps travaillé en pédiatrie au CHU de Caen, exerce toujours en milieu hospitalier.

Plus en détail

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse École de l allergie alimentaire A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse Prévalence de l allergie alimentaire en constante augmentation

Plus en détail

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient).

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient). Lexique ALLERGÈNE : Protéine qui provoque la formation d IGE en quantité élevée chez les patients atopiques déclenchant ensuite une réaction allergique. On distingue les allergènes alimentaires ou trophallergènes

Plus en détail

Traitements de l allergie

Traitements de l allergie Définition Traitements de l allergie Dr Bruno RICHARD Service d Hématologie-Oncologie C.H.U. Nîmes Allergie : Réponse immunitaire d hypersensibilité qui fait suite à l introduction de substances antigéniques

Plus en détail

REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale)

REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale) REGLES DE PRESCRIPTION DES TESTS BIOLOGIQUES CONCERNANT L ALLERGIE (Nomenclature de biologie médicale) 1) Le dosage des IGE totales sériques n est pas un test de dépistage de l allergie et ne peut pas

Plus en détail

Les allergies croisées A. Bakhatar, K. El fadi. Service des maladies respiratoires CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

Les allergies croisées A. Bakhatar, K. El fadi. Service des maladies respiratoires CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Les allergies croisées A. Bakhatar, K. El fadi Service des maladies respiratoires CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Généralités Introduction: Réactions croisées entre allergènes: 1970 1980. Grand nombre

Plus en détail

Allergie alimentaire de l enfant

Allergie alimentaire de l enfant Archives de pédiatrie 13 (2006) 1349 1353 Allergie alimentaire de l enfant Food allergy in children E. Bidat Service de pédiatrie, hôpital Ambroise-Paré, 9, avenue du Général-de-Gaulle, 92104 Boulogne

Plus en détail

Diagnostic précoce de l allergie

Diagnostic précoce de l allergie Diagnostic précoce de l allergie F. Rancé, allergologie-pneumologie, hôpital des Enfants, Toulouse La prévalence des maladies allergiques chez l enfant (dermatite atopique, asthme, rhinite et conjonctivite

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

Les Allergies. Dossier réalisé avec la collaboration du conseil scientifique de la Société Francaise d'allergologie

Les Allergies. Dossier réalisé avec la collaboration du conseil scientifique de la Société Francaise d'allergologie Les Allergies Les allergies sont connues de longue date : Hippocrate et Lucrèce en ont déjà donné des descriptions dans l Antiquité. A la Renaissance, on attribue le rhume des foins (rhinoconjonctivite

Plus en détail

ALIMENTATION DU NOURRISSON

ALIMENTATION DU NOURRISSON ALIMENTATION DU NOURRISSON Privilégier le lait de mère, soutenir l allaitement Ne pas diversifier trop tôt Infant and young child feeding Model Chapter for textbooks for medical students and allied health

Plus en détail

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient L immunothérapie sublinguale Carnet Patient Introduction Le traitement des maladies allergiques respiratoires (rhinite, asthme), comprend le contrôle de l environnement, l éviction de l allergène, l utilisation

Plus en détail

PREVENTION DE L ALLERGIE 7

PREVENTION DE L ALLERGIE 7 PREVENTION DE L ALLERGIE 7 Docteurs M-C. MAUROY et M. WINKLER FREQUENCE Selon l OMS, l allergie est la quatrième maladie chronique. Dans les pays industrialisés, 30% des enfants de moins de 15 ans sont

Plus en détail

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Boissons énergétiques et de récupération garanties sans dopage. www.effinov-sport.fr Optimisez

Plus en détail

Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires Les allergies alimentaires Vous, votre enfant ou l un de vos proches, souffrez d allergies alimentaires. Vous souhaitez en savoir plus. Les allergies alimentaires, qu est-ce que c est? L allergie alimentaire

Plus en détail

Trois cas d allergie! R. Wakim*, J. Birnbaum**

Trois cas d allergie! R. Wakim*, J. Birnbaum** Observation 24/01/02 15:56 Page 43 Trois cas d allergie! R. Wakim*, J. Birnbaum** * Médecin généraliste, Paris. ** Département des maladies respiratoires, hôpital Sainte-Marguerite, Marseille. UNE RHINITE

Plus en détail

Module 5 : Allergies et intolérances alimentaires

Module 5 : Allergies et intolérances alimentaires L Introduction à la nutrition préscolaire Module 5 : Allergies et intolérances alimentaires Diapo 1 : Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s Module 5 : Allergies

Plus en détail

Allergies alimentaires 101

Allergies alimentaires 101 Allergies alimentaires 101 Simon Hotte MD FRCPC Pédiatre-Allergologue-Immunologue 105 Avenue Gatineau télécopieur: 819-561 561-0717 téléphone: 819-5614412 Objectifs Définir l'allergie alimentaire et la

Plus en détail

INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL

INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL INSTITUT SCIENTIFIQUE DE SANTE PUBLIQUE QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL EVALUATION EXTERNE DE LA QUALITE DES ANALYSES EN BIOLOGIE CLINIQUE

Plus en détail

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie La désensibilisation Pierre-Olivier Girodet Pharmacologie Désensibilisation I. Mécanismes II. Indications, modes d administration III. Contre-indications, précautions d emploi IV. Effets indésirables V.

Plus en détail

Asthme professionnel à la crevette

Asthme professionnel à la crevette Asthme professionnel à la crevette D. Pinot 1, M.H. Bados 2, S. Delattre 3, M.P Lehucher-Michel 2 1 Service de pneumologie, Hopital Ste Marguerite Marseille 2 Consultation de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES & LES ALLERGIES CROISÉES

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES & LES ALLERGIES CROISÉES LES ALLERGIES ALIMENTAIRES & LES ALLERGIES CROISÉES L ALLERGIE QU'EST CE QUE C'EST? DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière

Plus en détail

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT.

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. Classification des hypersensibilités selon Gell et Coombs Type Mécanisme Pathologies I Hypersensibilité immédiate (anaphylaxie) - Sensibilisation

Plus en détail

RAPPORT GLOBAL DEFINITIF Allergie ENQUETE 2013/1

RAPPORT GLOBAL DEFINITIF Allergie ENQUETE 2013/1 EXPERTISE, PRESTATIONS DE SERVICE ET RELATIONS CLIENTS QUALITE DES LABORATOIRES MEDICAUX COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS EVALUATION EXTERNE DE LA QUALITE DES ANALYSES EN BIOLOGIE CLINIQUE

Plus en détail

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique Les allergies croisées Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique EN BREF L allergie croisée est une réaction à une substance donnée alors que le sujet est sensibilisé à une autre substance

Plus en détail

TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES

TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES 17/09/09 Mlle Daumas Infectieux I. Définition II. Épidémiologie A. 26 maladies à déclaration obligatoire B. Lieu de survenue : III. Principaux agents des

Plus en détail

Caroline Thumerelle, Allergo : Aspects cliniques CERM 2007

Caroline Thumerelle, Allergo : Aspects cliniques CERM 2007 L'avis du clinicien : place de la biologie dans la prise en charge de l'allergie de l'enfant Dr Caroline THUMERELLE Unité de Pneumologie-Allergologie Hôpital Jeanne de Flandre CHRU de Lille ALLERGIE SENSIBILISATION

Plus en détail

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Composi;on du lait de vache Eau : 87 % Glucides : 5 % Protéines : 3,4 % Lipides : 2,5 à 5 % Calcium

Plus en détail

Allergies alimentaires

Allergies alimentaires Allergies alimentaires 1 SOMMAIRE 1/2 Définition de l allergie alimentaire Epidémiologie Diagnostic 2 SOMMAIRE 2/2 Diagnostic Allergie alimentaire q APLV Définition q Les APLV Ig E médiée q Les ALV non

Plus en détail

Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire

Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire Les allergènes moléculaires sont une aide au diagnostic d allergie alimentaire Les allergènes = les sources allergéniques Nombreuses molécules immunogènes (++ glycoprotéines) Carine Metz-Favre 2 ème JAEP

Plus en détail

ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS

ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS A. Semid,, D. Nafai,, F. Djouadi M. Miloudi,Y. Aouchiche CHU de Bab El Oued, Alger Introduction

Plus en détail

LA DETECTION DES ALLERGIES ALIMENTAIRES EN AURICULOMEDECINE

LA DETECTION DES ALLERGIES ALIMENTAIRES EN AURICULOMEDECINE LA DETECTION DES ALLERGIES ALIMENTAIRES EN AURICULOMEDECINE R. NOGIER Une des applications les plus intéressantes de l auriculomédecine est le test alimentaire. Comment savoir si tel ou tel aliment est

Plus en détail

La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie

La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie Conflits d intérêt en rapport avec la présenta?on Honoraires de conférence : Thermofischer Par?cipa?on à un

Plus en détail

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman que Sofiane fait de L asthme et qu un TRT par CSI est

Plus en détail

Des aliments. pour une peau. douce et ferme, nette et lisse

Des aliments. pour une peau. douce et ferme, nette et lisse Des aliments pour une peau douce et ferme, nette et lisse Votre peau est le miroir de vos habitudes alimentaires. Plus votre alimentation sera saine, et riche en nutriments essentiels, plus votre peau

Plus en détail

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE Martine Drouet Unité Allergologie CHU - ANGERS Société Française de Toxicologie 29-30 nov 2012 - Toulouse Epidémiologie de l

Plus en détail

ALIMENTATION DU NOURRISSON

ALIMENTATION DU NOURRISSON ALIMENTATION DU NOURRISSON Principes généraux : Allaitement Lait infantile Diversification L enfant à risque allergique Principes généraux - Allaitement Conduite pratique : - Dès la salle d'accouchement,

Plus en détail

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Quelle est la différence entre une allergie alimentaire et une intolérance? Ce sont deux réactions différentes, que peut avoir notre organisme suite

Plus en détail

Allergie au latex : l apport des recombinants. Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009

Allergie au latex : l apport des recombinants. Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009 Allergie au latex : l apport des recombinants Agnès Juchet, Jean-François Fontaine, Anne Chabbert- Broué CFP2A, session ASPPIR, 06 nov 2009 Composition du latex Latex à l état naturel : issue de hévéa

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu - Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie H Dhivert Donnadieu Philippe 55 ans, habite à Amiens Antc: symptômes polliniques

Plus en détail

NUTRITION, INFLAMMATION ET CANCERS

NUTRITION, INFLAMMATION ET CANCERS NUTRITION, INFLAMMATION ET CANCERS Dr Michel LALLEMENT Chirurgien des CLCC - Onco-nutrition Clinique Wilson - ANTIBES --- Clinique Oxford - CANNES TRAITEMENTS DE L'HPI 1 Traitement symptomatique 2 Traitement

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

Mes nouvelles habitudes!

Mes nouvelles habitudes! Dès sa naissance, manger est une des activités préférées de votre enfant, non seulement parce qu il en a besoin mais aussi parce que cela constitue un tendre moment d échanges avec vous, que vous l allaitiez

Plus en détail

LES ALLERGIES. 26 /03/09 Dr Porri Pneumo

LES ALLERGIES. 26 /03/09 Dr Porri Pneumo A. LES ALLERGIES 26 /03/09 Dr Porri Pneumo I. Définitions II. Physiopathologie A. La phase de sensibilisation B. La phase d allergie III. Pneumoallergènes A. Les acariens B. Les phanères d animaux C. Les

Plus en détail