Le LUXE. un secteur économique qui n a rien de superflu! DOSSIER p.16 GRANDS PROJETS ALLIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le LUXE. un secteur économique qui n a rien de superflu! DOSSIER p.16 GRANDS PROJETS ALLIER"

Transcription

1 FORMATION UNE ACADÉMIE PLM BIENTÔT À VICHY DÉVELOPPEMENT DURABLE LE ROYAL PRESSING DE L EAU POUR REMPLACER LE PERCHLOÉTHYLÈNE PORTRAIT JEAN-CLAUDE BRUNI AUTODIDACTE, ARTISTE ET AVENTURIER CCI ALLIER MAGAZINE LE BIMESTRIEL DE L ÉCONOMIE BOURBONNAISE EN ACTION Novembre/Décembre N 18 Le LUXE DOSSIER p.16 un secteur économique qui n a rien de superflu! GRANDS PROJETS LA FIBRE OPTIQUE ET LE TRÈS HAUT DÉBIT SE DÉPLOIENT DANS L ALLIER

2

3 3 éditorial Sommaire 4 CCI en action Retrouvez toute l actualité des CCI de l Allier 7 Pratique En augmentation de 6 %, le marché mondial du luxe poursuit sa croissance pour atteindre 217 milliards de chiffre d affaires en Grâce à son savoir-faire «made in France», symbole de qualité, l industrie française du luxe a un rayonnement international. La France arrive d ailleurs en tête dans le classement mondial des acteurs du luxe réalisé par le Cabinet Deloitte. L Auvergne, et notamment l Allier, réputés pour la qualité de leur main-d œuvre et l excellence de leur artisanat, sont une terre de prédilection pour les grands donneurs d ordre et sous-traitants. Créatives et innovantes, ce sont plus de 100 entreprises qui ont choisi notre région pour imaginer, réaliser, façonner les articles qui se retrouveront demain sur les plus grands marchés mondiaux du luxe. Ce secteur représente un chiffre d affaires régional de 200 millions d euros et emploie près de 5000 salariés. Notre dossier lève un coin du voile sur ce secteur si discret. Jean-Michel Chavarochette Président de la CCI de Moulins-Vichy Jean-Pierre Lhospitalier Président de la CCI de Montluçon-Gannat Formation & compétences Formation Product Lifecycle Management : une formation innovante Grands projets La fibre optique en Allier : le très haut débit a débuté son déploiement dans les trois agglomérations de l Allier Développement durable Les pressings doivent s adapter aux enjeux environnementaux avec la mise en œuvre d une nouvelle réglementation Innovation Ouf! Communication Impression Très grand format Des entreprises & des hommes Jean-Claude Bruni : autodidacte, artiste et aventurier 16 Dossier Le luxe, un secteur économique qui n a rien de superflu! Le marché mondial du luxe poursuit sa croissance (+ 6 %) pour atteindre 217 Mds de chiffre d affaires en Environ personnes contribueraient à la fabrication d articles de luxe en France. Sur 270 marques de prestige dans le monde, 130 sont françaises. Publication des CCI de l Allier CCI de Montluçon-Gannat, 15 boulevard Carnot MONTLUÇON CCI de Moulins-Vichy, 17 cours Jean Jaurès MOULINS Co-directeurs de la publication : Jean-Michel Chavarochette et Jean-Pierre Lhospitalier Assistante de rédaction : Joëlle Calonne - Tél. : Fax : Comité de rédaction : Brigitte Bergemin, Marie-Chantal Charmat, Robin Dodat, Hervé Duboscq, Alain Godignon, Hubert Gomot, Thierry Miard, Chantal Rambaud, Valérie Seguin. Mise en page : Typocentre Rédaction : Véronique Durupt, Sonia Reyne, Denis Chervaux Crédits photos : Véronique Durupt, Sonia Reyne, Denis Chervaux Couverture : Philophoto- studiogriffon.com - Fotolia.com Impression et Régie publicitaire : Typocentre - Tél Périodicité : Bimestriel Tirage : exemplaires ISSN : Écho des territoires Loisirs - Tourisme Agenda

4 4 CCI EN ACTION Parlons stratégie de communication! Dans le cadre du dispositif Plate Forme d anticipation des mutations économiques de l Allier initié par la DIRECCTE UT 03, les CCI et la CMA ont organisé de concert 3 rencontres sur le thème de la communication : le 21 octobre à Moulins, le 23 à Montluçon et le 27 à Vichy. Au total 135 chefs d entreprise sont venus profiter des conseils distillés par Cyril TOUTAIN du cabinet ORIGINIS, chargé d enseignement auprès de l université d Auvergne et de l ESC de Clermont mais aussi consultant auprès de collectivités et professionnels. Après avoir rappelé les fondamentaux, précisé les écueils à ne pas commettre et étoffé son discours d exemples de Mac Doc à la photographie, en passant par le sex toy, le pro de la communication est affirmatif : Pour bien et mieux se faire connaître, vous devez vous assurer que votre offre de produits ou de services est toujours attractive, questionner votre clientèle, et mettre en place un véritable plan d attaque! Faire ce travail n est pas simple. Aussi les conseillers de la CCI restent à la disposition des dirigeants qui souhaitent poursuivre cette démarche d amélioration. Pôle Entreprise de la CCI Moulins-Vichy Pôle Entreprise de la CCI Montluçon-Gannat Café de l éco A l initiative du journal de l éco, Lionel Brossard, responsable du service création-reprise du Crédit Agricole Centre France, Laurent Tête président d Initiative Vichy et les conseillers de la CCI avaient rendez-vous vendredi 19 septembre au Quartier latin de Vichy avec une dizaine de créateurs d entreprise en quête de réponses et de conseils pour mener à bien leur projet. Autour d un petit déjeuner convivial, ces experts ont ainsi eu l occasion de révéler les astuces pour élaborer un dossier financier solide et convaincant. Ils ont précisé les modalités d intervention des banques mais ont aussi détaillé les dispositifs d appui tels que prêts d honneur ou formations spécifiques (5 Jours pour Entreprendre, Malette du créateur ). Surtout, ils ont rappelé l utilité pour le porteur de projet de se faire accompagner. Pôle Entreprise de la CCI Moulins-Vichy au L impact environnemental s affiche Un 1 er affichage environnemental dans les hôtels a été réalisé en commun par les 2 CCI de l Allier à l hôtel de l Univers à Montluçon. A l issue d un diagnostic complet, l hôtel l Univers de Montluçon a affiché sur ses murs une étiquette environnementale. Véritable outil de communication, cet affichage donne une note sur 5, représentant l impact environnemental d une nuitée accompagnée d un petit déjeuner dans l établissement. Plus la note est haute, moindre est l impact sur l environnement, plus l hôtelier est bon élève! Les CCI d Auvergne sont les premières CCI à s engager dans l affichage environnemental des hôtels. Programmée sur 3 ans, la démarche a pour objectif la réalisation de 15 étiquettes par an dans la région. L ADEME et le Comité Régional de Développement Touristique d Auvergne soutiennent financièrement le projet. Hôtel de l Univers 38 avenue Marx Dormoy Montluçon Tél Cécile Roëtynck CCI Montluçon-Gannat Gersande Sourceau CCI Moulins-Vichy

5 CCI EN ACTION 5 Revitalisation du territoire La mondialisation inscrit l économie française, et particulièrement son industrie, dans un vaste processus de reconversion. En Allier, la fermeture des sites JPM à Moulins et CANDIA à Saint Yorre ont donné lieu à une intervention des pouvoirs publics. L Etat a signé une convention de revitalisation sur chacun des sites avec un objectif commun : recréer sur le territoire concerné par les licenciements autant d emplois que le nombre de suppressions de postes. Les mesures de revitalisation pour compenser le plan social CANDIA concernent la communauté d agglomération Vichy Val d Allier et la communauté de communes du bassin de Gannat. L objectif global de cette convention de revitalisation est de créer 106 emplois. La convention de revitalisation signée entre Assa Abloy, le groupe suédois propriétaire de JPM, et l Etat couvre le territoire de l agglomération de Moulins et celui de sept autres communautés de communes du bassin. Cette convention intègre non seulement l objectif de créer 161 emplois pour compenser les licenciements des ex-salariés JPM mais prévoit également un coup de pouce financier pour la création d entreprises à caractère industriel ou proposant des prestations de services aux entreprises. Fin septembre, 3 créations d entreprises ont bénéficié d une majoration des aides financières auxquelles elles pouvaient prétendre : un cabinet de géomètres «ELLIPSE POSITIONNEMENT», et deux sociétés de transport «TRANSPORT DEVILLERS» et «BJF TRANSPORTS» spécialisée dans le transport des matériaux. Plusieurs entreprises se sont engagées dans la création d emploi. A titre d exemple, on peut citer les entreprises suivantes : «Arrivé Auvergne» spécialisée dans l abattage, la découpe et l expédition de volailles dirigée pa rmarc SAULNIER va créer 7 emplois dans les 2 prochaines années. «Les huileries de Lapalisse» avec la création de 2 emplois. «Planète bleue» qui fabrique notamment des produits cosmétiques bio et dont le projet de développement via son transfert dans de nouveaux locaux à Vichy intègre la création de 10 emplois. Les conseillers de la CCI Moulins-Vichy informent les entreprises de l existence des différentes mesures dont elles peuvent bénéficier (aides à la création d emploi ou d entreprise, expertises pour un repositionnement commercial, la recherche de nouveaux marchés ) et après vérification des conditions d éligibilité, constituent en liaison avec le dirigeant le dossier de demande d intervention soumis au comité d engagement. Pôle Entreprise Vous êtes un chef d entreprise curieux et ouvert aux challenges? Vous souhaitez donner un nouveau souffle à votre entreprise pour développer votre activité. Quelles que soient la taille et l activité de votre entreprise, même si la high tech et la R&D ne sont pas votre quotidien innovez! Innover c est : Sortir du cadre délimité par la concurrence et les pratiques actuelles du métier Rechercher de nouveaux défis et proposer des solutions originales efficaces et rentables Une stratégie de développement basée sur la différenciation Un état d esprit combinant ouverture, curiosité, créativité, mais aussi rigueur. La CCI vous aide à identifier un défi à relever ou un problème à résoudre en matière d innovation. Elle vous offre son appui depuis la formalisation de votre idée de projet jusqu au plan d action pour avancer. Elle vous accompagne également dans votre démarche d innovation et facilite la mobilisation des ressources et des réseaux. Contactez un conseiller sans plus tarder! Pour tout renseignement : CCI Moulins-Vichy CCI Montluçon-Gannat Stéphane LADEVEZE Conseiller en développement industriel Tél. : Stéphane MESMACRE Conseiller Entreprise - Pôle Entreprise Tél. : Gaël BOYER Conseiller Appui aux Entreprises Tél. : Stéphanie DECHAUD Conseiller Industrie Espace Performance Auvergne Tél. : CCI Auvergne Pascal GAUTIER Chef de projet innovation Enterprise Europe Network Tél. :

6 6 CCI EN ACTION Semaine du Goût, le savoir-faire à l honneur! À MOULINS Du 17 au 19 octobre, 40 professionnels de la restauration, de l alimentaire et du commerce non-sédentaire de Moulins ont participé au programme d animation organisé par Moulins Promotion, la Ville, la CCI, les Halles, Moulins Centre de Vie, l association Foires et Marchés du Bassin Moulinois, le Club Kiwanis, Femmes en Bourbonnais et le Comité de Promotion des Produits d Allier. Ainsi, 300 scolaires sont venus le vendredi place d Allier découvrir les secrets des chefs moulinois et déguster les produits du Bourbonnais. Le samedi, la Foire aux Pommes a attiré des milliers de visiteurs avec une exposition de voitures anciennes en point d orgue. En fil rouge de cette opération, l opération nationale Ruban de l Espoir pour la lutte contre le cancer du sein a fait étape place d Allier avec de nombreuses animations autour de la santé et de la nutrition. À VICHY A l occasion du 25 ème anniversaire de La Semaine du Goût, le Grand Marché en partenariat avec Vichy Promotion proposait une semaine d animations pour promouvoir le goût et les savoir-faire des professionnels de la restauration et de l alimentaire. De nombreuses animations ont attiré la foule au Grand Marché : démonstrations de recettes avec les chefs vichyssois et les Toques d Auvergne, dégustations œnologiques en présence de la présidente des sommeliers d Auvergne, visite des écoles de Vichy,. En appui, un jeu en partenariat avec France Bleu Pays d Auvergne a permis de récompenser la clientèle du Grand Marché avec des centaines de bons d achat à la clef.

7 PRATIQUE 7 AGENDA Soldes En 2015, les périodes de soldes flottantes sont supprimées et celles des soldes traditionnelles allongées. Les soldes durent dorénavant deux périodes de six semaines «soldes d hiver» et «soldes d été» dont les dates sont nationales, avec la possibilité de dates dérogatoires pour certaines zones touristiques ou frontalières. Soldes d hiver : du mercredi 7 janvier au mardi 17 février inclus. Soldes d été : du mercredi 24 juin au mardi 4 août. Il n y a pas de démarche particulière à effectuer pour procéder à des soldes dans les périodes réglementaires : ni autorisation, ni déclaration préalable. À savoir : les dates de soldes du commerce en ligne ou vente à distance (sur les sites de e-commerce) sont alignées sur les dates nationales du commerce traditionnel et doivent débuter le même jour en ce qui concerne les soldes d été et d hiver, quel que soit le lieu du siège de l entreprise. Dématérialisation Richard Petitjean CCI Moulins-Vichy Promotions hors soldes En dehors des périodes de soldes, les commerçants peuvent proposer des opérations promotionnelles, qualifiées de «promotions de déstockage», sur les marchandises pour lesquelles ils ne reconstituent pas de stocks et ne pratiquent pas de vente à perte. Elles peuvent être réalisées toute l année sans autorisation ni déclaration. Les opérations de promotion peuvent porter sur tout ou partie du stock. Les articles ou les services qui font l objet d une annonce de réduction de prix doivent être disponibles à la vente pendant toute la durée de l opération visée par la publicité. Cela signifie que le professionnel doit être en mesure de satisfaire à toutes les demandes au prix annoncé sous peine d être condamné pour publicité mensongère. Un point particulier sur lequel la Direction de la Consommation est particulièrement vigilante. Pour pallier cet inconvénient, il est possible de remplacer l indication de la durée de l opération par la date du début de la vente accompagnée de l importance des quantités mises en vente ou de la mention «jusqu à épuisement des stocks.» Dans ce cas, la publicité doit cesser dès que les stocks sont épuisés. Les ventes en liquidations Un commerçant qui envisage la cessation, la suspension, le changement d activité ou la modification des conditions d exploitation de son commerce (pour travaux notamment) peut être autorisé à procéder à la vente à prix réduit de la totalité ou d une partie de ses marchandises. Depuis le 1 er juillet 2014, la déclaration préalable, qui devait être effectuée auprès de la préfecture ou sous-préfecture, 2 mois avant la date prévue de la vente, se fait en mairie, comme c est déjà le cas pour la déclaration d une vente au déballage. En cas modification du motif de la liquidation le commerçant doit à nouveau en informer le maire de la commune par lettre recommandée avec avis de réception. Recours obligatoire aux téléprocédures pour les entreprises et les entrepreneurs : La dématéralisation est en marche. IS, TVA, CVAE, IR,. Les téléprocédures doivent permettre aux professionnels de déclarer et de payer les principaux impôts en utilisant un moyen moderne : Internet. Elles se généralisent donc à toutes les entreprises. Exemples : Depuis octobre 2012, toutes les entreprises soumises à l IS quelque soit le chiffre d affaires ont l obligation de télérégler leur IS. Cela concernera toutes les entreprises, assujetties à l IS ou à l IR, dès avril La déclaration doit être accompagnée : d un extrait Kbis de moins de 3 mois de l inventaire complet des marchandises de toute pièce justifiant le motif de la demande (cessation du commerce suspension saisonnière, changement d activité, modification substantielle des conditions d exploitation, travaux si la déclaration est faite par un mandataire d une copie de sa procuration. Attention, une liquidation effectuée sans déclaration préalable est passible d une amende de DDCSPP - Rue Aristide Briand Yzeure Cedex Depuis le 1 er octobre 2014, toutes les entreprises au régime du réel d imposition IR et IS doivent recourir aux téléprocédures pour la TVA, et ce quelque soit le chiffre d affaires. Cela concerne également les demandes de remboursement de TVA. 2 solutions s offrent donc au chef d entreprise pour être en règle : effectuer directement les déclarations et les paiements en ligne sur le site gouv.fr dans votre espace abonné. Ou mandater l expert-comptable qui transmettra à l administration fiscale les données déclaratives et de paiement de vos impôts professionnels pour votre compte. Mon compte sur https://www.mon.rsi.fr/mon-compte/public/cgu.home.action Il en va de même pour la déclaration et le paiement des cotisations sociales personnelles du dirigeant, puisque le RSI vient de lancer «mon compte». Une solution efficace pour le chef d entreprise qui pourra directement ou via son expert-comptable gérer ses déclarations, son échéancier, ses demandes de report, le paiement de ses cotisations sociales et sa situation face à la retraite.

8 8 FORMATION & COMPÉTENCES Pilotée par la CCI, une Académie PLM bientôt à Vichy Soutenue par l État (Sous-Préfecture de Vichy, Direccte, Pôle emploi), le Conseil Régional, le Conseil Général (via le CEEA) et Vichy Val d Allier (via son Agence de développement), une formation innovante dédiée au PLM (Product Lifecycle Management/Gestion du cycle de vie du produit) va être prochainement lancée dans la cité thermale. Pour expliquer les tenants et aboutissants de ce marché en plein essor, Daniel Braun (PDG de Percall, expert en solutions PLM) répond aux questions du Président de la CCI de Moulins-Vichy, Jean-Michel Chavarochette, dont le service Formation-Compétences pilote le projet. QUELLES SONT LES ENTREPRISES CONCERNÉES PAR L OUTIL DE MANAGEMENT PLM? Le PLM relie l ensemble des départements de l entreprise, ses sous-traitants, fournisseurs et clients, pour stimuler le développement de produits et permettre la collaboration sur le réseau. Le PLM se trouve à l interface des domaines de gestion du cycle de vie du produit, depuis sa conception jusqu à son recyclage, en passant par sa mise sur le marché. Au-delà de l aéronautique ou de l automobile, la révolution industrielle et technologique engendrée par le PLM touche de vastes champs de l activité humaine. À l avenir, tous les biens manufacturés seront définis, mis au point, simulés, produits et gérés numériquement, tout au long de leur cycle de vie. Avec le développement de «l usine intelligente», le produit connecté intègre de nouvelles fonctions. On entre dans l Industrie Les objets connectés toucheront tous les secteurs et toutes les industries d activités : aéronautique et automobile certes, mais aussi énergie, habitat (smart cities, domotique), santé, etc. Auparavant, les manufacturiers se concentraient sur l aspect mécanique et électronique de leur produit. Ses capacités de communication (cf logiciels) se sont aujourd hui multipliées, lui conférant de nouvelles formes de valeur, situées au-delà de sa fonction première. On n achète plus un produit, mais le service qu il peut nous rendre. Après l avènement du World Wide Web (dans les années 1990) et des applications mobile (dans les années 2000), l Internet évolue vers une nouvelle étape : l Internet Of Things (IOT). Cet internet des «objets» se réfère à un cyberespace où ils interagissent avec leurs utilisateurs au sein d environnements virtuels. Ces nouvelles technologies de l Information et de la Communication ont bien sûr un impact sur l organisation du travail. Un des enjeux de l industrie 4.0 consiste à favoriser et optimiser la collaboration des acteurs et les échanges d information au sein de l entreprise. DES BESOINS EXPONENTIELS EN MATIÈRE DE FORMATION Si les différentes études menées au niveau mondial diffèrent quant aux chiffres, toutes s accordent à prévoir une explosion du nombre des objets connectés, constituant un marché potentiel évalué entre Md$ et Md$. D où une importance accrue du secteur PLM fortement corrélé, qui devrait connaître une croissance annuelle de 12 à 14 % d ici Centré sur le produit, le PLM est un ensemble de logiciels et de services destinés à gérer et partager les informations auprès des différents départements de l entreprise. Ce référentiel central de données permet de suivre le produit à chacun des différents stades de son cycle de vie. Pour faire face à la demande, le marché doit impérativement se doter de personnes capables de concevoir un système PLM complet, afin de pouvoir piloter son intégration dans l entreprise. L Europe aurait ainsi rapidement besoin de 25 à spécialistes PLM. S appuyant sur le centre d expertise PLM vichyssois et l IEQT, tête de pont d un réseau de formation consulaire, une Académie dédiée va prochainement accueillir sa première promotion. Envisagée dans le cadre de la formation continue ou en alternance, cette fonction sera proposée à des salariés, des demandeurs d emplois et des étudiants (niveau Bac + 3 à Bac +5) ayant une expérience préalable des processus à mettre en œuvre. Experte en management durable, CCI Formation Moulins-Vichy pilote, en lien avec l IEQT, un projet visant à définir les contenus pédagogiques et techniques nécessaires à un «consultant fonctionnel en PLM». Son objectif : proposer une offre de formation certifiante et modularisée pour tout public. Cette Académie de formation PLM fournira des spécialistes aux entreprises utilisatrices, ainsi qu aux éditeurs et intégrateurs de solutions PLM en France, mais aussi en Europe, voire au-delà... Société de Services en Ingénierie Informatique (SSII) basée à Lyon, Percall est spécialisée depuis 10 ans dans l intégration de systèmes PLM au sein des grandes industries de haute technologie : Aérospatial et Défense, Automobile, Électromécanique, Électronique de précision. «Partenaire stratégique» de l américain PTC (l un des 4 principaux éditeurs mondiaux), Percall poursuit son avancée sur le marché du PLM (115% de croissance en 2013) en France et en Europe. Avec un Chiffre d Affaires de plus de 5 millions d par an dans l aéronautique, Percall est en train de développer progressivement en Auvergne une nouvelle filière métier dans ce secteur industriel porteur. 90% des services informatiques PLM fournis par Percall sont opérés à distance depuis son centre d expertise vichyssois (les ingénieurs effectuant des déplacements sur le site des clients et revenant à Vichy effectuer les développements de solutions requises). NB : Pour développer son centre, Percall bénéficie du soutien actif des services de l État et des collectivités territoriales. Au total, plus d une centaine de personnes ont déjà été formées lors de stages financés par Pôle emploi Allier, le Conseil régional et Percall entre 2006 et Crédit photo Percall - Carole Costa

9 FORMATION & COMPÉTENCES 9 IFAG : Une centaine d étudiants et un nouveau campus IFAG Une centaine d étudiants et un nouveau campus L IFAG a vécu sa première rentrée d une promotion Bac +1. «Chaque étudiant est accompagné par un parrain ou une marraine issu de l entreprise, tous dirigeants montluçonnais, membres du Centre des Jeunes Dirigeants d Entreprise - CJD» insiste Pauline Szuplewski, directrice de l IFAG de Montluçon. A la rentrée 2014, l IFAG Montluçon a ouvert son recrutement aux bacheliers toutes filières pour un cursus de 3 ans, en vue de l obtention du «Bachelor Responsable Projet et & Développement d Activité.» L école continue de recruter à Bac + 2 pour une entrée en dernière année de Bachelor et une poursuite vers le diplôme Bac + 5 «Manager d Entreprise ou de centre de profit», comme elle le fait depuis 27 ans. «Le campus flambant neuf accueille cette année un incubateur qui offre au Ifagiens les conditions pour créer leur entreprise» précise Pauline Szuplewski. «Un coaching associé permet de démarrer son projet dans les meilleures conditions.» Depuis la rentrée 2014, à partir du Bac+3, deux cursus se déclinent. Avec le cursus entrepreneur, l étudiant à la possibilité de monter son projet d entreprise. Le cursus manager, de son côté, permet à l étudiant de développer son expérience professionnelle avec l alternance. Une semaine sur deux il est en mission en entreprise. IFAG - 31 quai Louis Blanc Montluçon IEQT : 25 ans et une rentrée tournée vers l avenir Cette année, ce sont plus de 120 étudiants qui se répartissent sur les 3 niveaux qu offre l école (de Bac+3 à Bac+5) sur la thématique du management QSE (Qualité, Sécurité, Environnement, Risques ). «Tous ne suivent pas le cursus jusqu au bout» remarque Delphine Hivet, directrice de l IEQT. «Ils poursuivent le cursus à la carte, en fonction des opportunités d emploi qui se présentent à eux.» Plus de 80 % des étudiants sont effectivement en alternance avec des entreprises de toute la France. La remise des diplômes de la 25 ème promotion est programmée le 9 décembre prochain «La journée sera très spéciale» sourit Delphine Hivet. «Notre école dessine aujourd hui les contours de son avenir tourné vers l innovation. Cet anniversaire nous donne un nouvel élan». Depuis sa création, l IEQT a tissé des partenariats solides avec l Université Blaise Pascal ce qui permet d offrir aux étudiants une double diplomation. Fort de cette réussite Vichyssoise, l IEQT a essaimé et pilote, sur le même modèle, 5 autres sites de formation dans l hexagone. Aujourd hui, le Réseau IEQT compte une communauté d anciens de professionnels qui participe activement à la compétitivité des entreprises. Les formations de l IEQT sont ouvertes en formation initiale, apprentissage et formation continue, y compris par la voie de la VAE (Validation des Acquis de l Expérience). IEQT CCI Moulins-Vichy 5 à 15 rue Montaret Vichy

10 10

11

12 12 GRANDS PROJETS La fibre optique dans l Allier Levier pour la performance des entreprises, la fibre optique et le très haut débit se déploient dans le département, et plus particulièrement dans les trois agglomérations. D ici 2017, tous les foyers de l Allier disposeront d une connexion internet supérieure à 8 mégabits/ seconde. Plus du tiers d entre eux auront des débits à plus de 100Mb/s. Déjà bien engagés, les travaux de la première phase élargissent chaque semaine un peu plus le territoire concerné. Les secteurs couverts en priorité restent les grandes zones d activité économique, les établissements scolaires, les établissements médicaux ainsi que les services publics. Parallèlement au programme régional d équipement des zones urbaines, le département engage également une action pour connecter les zones rurales, grâce à une enveloppe de 30 millions d euros (pour les trois étapes du programme), soutenu par l Etat et l Europe. L avancée du réseau est visible au jour le jour sur le site auvergnetreshautdebit. UN LEVIER POUR LA PERFORMANCE Les solutions sur Fibre Optique sont des atouts pour l entreprise quelle que soit sa taille. Elle permet de répondre aux besoins actuels et futurs. Grâce à La Fibre chaque entreprise peut : Augmenter sa productivité : Le travail collaboratif en ligne, permet de partager en temps réel des fichiers, même très volumineux entre collaborateurs situés sur des sites différents mais aussi avec partenaires et clients. Réduire les coûts opérationnels : Les équipes projets d une même entreprise situées sur des sites distants peuvent réaliser leur réunion hebdomadaire en visio-conférence et ainsi économiser en frais de déplacement, ainsi qu en temps perdu en transport. Améliorer la sécurité du système d information : La Fibre permet à l entreprise de sauvegarder et stocker à distance, dans un centre d hébergement sécurisé (solutions Cloud), d importants volumes de données et de bénéficier des services professionnels en ligne développés pour accroitre l efficacité (logiciels en ligne). Trois questions à Alain Denizot, Vice-Président du Conseil Général de l Allier, chargé des Infrastructures, des Déplacements et des Services numériques QUELS SONT «LES TRAVAUX DE LA PREMIÈRE PHASE»? Le déploiement d Auvergne Très Haut Débit continue sa progression, les travaux sont en cours, ils évoluent conformément au planning prévisionnel. Il existe deux types de travaux d infrastructure qui sont projetés dans cette première phase. Le développement de la fibre optique demande d abord des travaux de génie civil afin d amener la fibre chez les particuliers ou jusqu aux noeuds de raccordement. Nous devons également construire des pylones afin d assurer une couverture Wifimax dans les zones qui ne peuvent pas être couverte par la fibre optique. La construction de ces pylônes de relais fait partie de la première phase de travaux. L objectif, c est qu en 2017, à la fin de cette première phase, tous les usagers aient accès au 8 mégabits/ seconde, que ce soit grâce à la fibre, au Wifimax, au satellite ou au renforcement ADSL. QUELLES SONT LES GRANDES ZONES D ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES CONCERNÉES? Le Très Haut Débit est un facteur d attractivité pour les particuliers et de développement pour les entreprises d un territoire. Les zones ont été identifiées avec les communautés de communes et la région. Elles sont concernées en priorité par les travaux. Certaines faisaient partie du projet à l origine, d autres ont été rapportées après concertation. La priorité est donnée aux zones de développement économique ainsi qu aux établissements publics, notamment de santé et d éducation. C est un outil qui renforce l attractivité des territoires et permet de développer des services et des usages innovants. QUELLES SONT LES TROIS ÉTAPES DU PROGRAMME? L objectif affiché pour 2017, tant pour la Région que pour les départements, c est de développer l accès aux 8 mégabits/seconde. La seconde étape renforcera le déploiement de la fibre dans les zones dans lesquelles elle ne sera pas encore accessible. Quant à la phase 3, en elle nous permettra de coller aux innovations technologies. Pour le numérique, c est une période de temps long. La 4G, peut être la 5G, l internet itinérant auront forcément beaucoup évolué. Ce qu il faut retenir de ce projet, c est que l Auvergne et ses quatre départements sont la première région française couverte à 100 % par le haut débit. Nous sommes aujourd hui emblématique au niveau national pour le déploiement du Très Haut Débit, en témoigne les fonds engagés par l Etat et l Europe.

13 DÉVELOPPEMENT DURABLE 13 Le Royal Pressing a anticipé cette année la mise en oeuvre de la réglementation visant à réduire puis à supprimer l utilisation de machines à Perchloéthylène. Laure Gauchot, responsable du pressing, a investi TTC dans un nouvel ensemble de machines nettoyage, séchage et finition. Cet investissement a été couplé à une rénovation du système électrique, les machines recquierant davantage de puissance. Pour la responsable, le remplacement du perchloéthylène par l eau est un vrai bonheur : «Le perchloéthylène est un solvant très odorant. Il fallait régulièrement vider le filtre, ajouter du solvant une, voire plusieurs fois par semaine et parfois tôt le matin. Aujourd hui, avec l ensemble de machines à eau, il faut uniquement vider le filtre à peluches du séchoir. On utilise beaucoup moins de produits de détachage et les machines sont moins bruyantes. L odeur du Pressing Bretonnie Un pressing écologique à Montluçon Christine Marchand a repris le Pressing Bretonnie et a ouvert début septembre. Pressing écologique, Christine a toujours cru au concept : «Je ne pollue pas puisque j utilise de l eau et des produits biodégradables. Par rapport au nettoyage à sec avec du perchloéthylène, il n y a ni odeur, ni allergie.» Mais il faut savoir convaincre les clients : «Quand un client me présente un costume et que je lui dis que je le nettoie à l eau, on me regarde d un air sceptique. Mais Le Royal Pressing De l eau pour remplacer le perchloéthylène une fois essayé, les clients reviennent. Ce n est pas plus cher qu un nettoyage chez un pressing classique. Par contre, ce n est pas du nettoyage en une heure, il y a une journée d attente, car il y a plus de repassage». Pour son pressing, la responsable utilise deux machines : une pour le lavage et une autre pour le séchage. Pour acheter le fond de commerce et les machines, elle s est tournée vers la CCI. Après plusieurs rendez-vous pour le montage du dossier, elle Réflexe Energie Nouvelle Des solutions décarbonnées solvant était incrustée partout dans la boutique et pendant l été, avec le nettoyage à sec, la température montait parfois jusqu à 40 C dans le local. Alors le nettoyage à l eau, c est vraiment une amélioration de la qualité du poste de travail.» Si aujourd hui, les produits de nettoyage sont plus chers que les solvants, Laure assure s y retrouver financièrement : «Les machines au perchloéthylène fonctionnaient à l électricité et au gaz. Aujourd hui, nous ne consommons que de l électricité.» Pour s adapter aux changements des techniques de travail avec le nettoyage à l eau, une présentation et des tests de machines ont été réalisés chez les fournisseurs et Laure a bénéficié de deux journées de formation. Pressing Bretonnie 7 rue d Alembert Montluçon Laure Gauchot Royal Pressing 23 place de la Liberté Moulins a été orientée vers Auvergne Active pour bénéficier du NACRE et de l ACRE. Elle a ainsi pu contracter deux emprunts à des taux très bas et a bénéficié d une subvention de de la part du Conseil régional. Réflexe Énergie Nouvelle Manoir Chaise Monétay-sur-Allier Jean-Michel Durand a plus de 30 ans d expérience dans les énergies renouvelables : solaire thermique et photovoltaïque, éolien, hydraulique, biomasse et énergie des marées. Diplôme d École de Commerce et Master en énergétique en poche, il a créé REN. REN (Réflexe Energie Nouvelle ou Renewable Energy Network) est un bureau d études couvrant des thèmes très larges : de la chaine de froid vaccinale OMS / UNICEF au lobby des Nations Unies pour une véritable transition énergétique, d une centrale solaire dans un village malien (jumelé avec le Conseil général de l Allier), à la transformation bioclimatique du bâtiment de la Communauté de Communes de Saint-Pourçain-sur-Sioule. «Le point commun de ces actions, les solutions décarbonnées que nous défendons. Nous pensons que le recours aux énergies fossiles est porteur d inégalités, de conflits armés majeurs et que partout les populations en payent les frais. Nous pensons qu il est des combats essentiels au bien être de l humanité, nous les menons modestement mais fermement» affirme Jean-Michel Durand. Auparavant, il était consultant pour des organismes internationaux travaillant sur l aide au développement et sur l accès à l énergie comme facteur accélérateur de ce développement : Banque Mondiale, OMS, UNICEF La création de REN résulte de la volonté d être plus indépendant dans ses choix d activités.

14 14 INNOVATION ET ENVIRONNEMENT OUF! Communication Impression Très grand format Déjà équipé en machines d impression grand format, OUF! land fr L i m p r e s s i o n j u s t e à p r i x f o u s! Communication a investi dans une table à plat ou flatbed : une machine développée et fabriquée par HP et SCITEX capable de réaliser de l impression grand et très grand format. Cette machine permet d imprimer sur des Internet E-commerce Hébergement Cloud supports jusqu à x mm. Mais sa vraie performance est ailleurs. Cette machine utilise des encres à séchage UV et Impression numérique grand format Stand & salon Objet & textile publicitaires Agence conseil & accompagnement stratégique Studio de création graphique Régie publicitaire Marketing ouvre un monde de possibilités d impression. Dalle plafond, carton, carrelage, pvc, tableaux, toiles, papier peint, textile, vinyls, tapis,lino, moquette Cette machine a aussi la capacité d imprimer directement sur plus de 250 supports. Arrivé Auvergne Attentif face aux attentes consommateurs Arrivé Auvergne est un abattoir de volailles situé à Saint Germain des Fossés. Il a en charge la transformation et la commercialisation des volailles fermières produites dans notre région, qu elles soient bio ou label rouge. Marc Saulnier, directeur général d Arrivé Auvergne, veut faire de ces volailles fermières d Auvergne un grand label reconnu par les Français et pour cela il se lance dans la démédicalisation de la production animale, il ne veut plus de produits issus de la chimie de synthèse pour élever les volailles fermières d Auvergne. «Stop à l utilisation des anticoccidiens et des antibiotiques chimiques. Nous utilisons la nature, MatGrid : le numérique et les matériaux Une initiative du Conseil Régional Le Conseil Régional a lancé le 13 juin 2014 un appel à projets qui a pour objectif de soutenir les PME qui souhaitent innover dans le domaine des matériaux, grâce au développement et à l utilisation d outils numériques. L intégration de ces technologies numériques doit permettre aux entreprises de : Autre particularité de cette machine : un spectre colorimétrie plus large avec l encre blanche. En plus de pouvoir imprimer du texte, la quadri en ressort resplendissante et permet d imprimer sur du verre, du vinyl transparent en laissant la transparence autour fr Jean-César Thoraval, gérant de la société Groupe Ouf Communication affirme : fr «Cette machine permet de gagner du temps et de garder l aspect premier du produit. Avec elle, on ouvre le marché à fr la décoration (architecte, designers et métiers de la rénovation), à l habillement, à l évènementiel. Cet investissement dans les technologies d impression est une évolution logique de la société». Cette machine nécessite 7 m de linéaire par 4 m de large. Condition obligatoire la phytothérapie et le savoir-faire de nos éleveurs pour mettre les poulets dans les meilleures conditions d élevage possible. Nous souhaitons tous préserver l arsenal thérapeutique pour soigner les hommes, alors limitons la diffusion de ces molécules chimiques dans la nature et luttons contre l antibiorésistance» indique-t-il. Pour répondre à ses attentes, les éleveurs se sont engagés dans de nouvelles pratiques d élevage : Poulet élevé en plein air en Auvergne dans le respect du bien être des animaux. Poulet nourri sans OGM (< 0.9 %). Poulet élevé sans antibiotique grâce à la prévention avec un accompagnement phytothérapique ou homéopathique. Améliorer la performance et la qualité des produits, en vue notamment d accéder à de nouveaux marchés, Réduire les délais de conception en vue d accélérer le développement de nouveaux produits, Intégrer les dernières avancées technologiques, pour rentrer la machine dans l atelier, OUF! Communication a déménagé dans ses nouveaux locaux à Là Cyti Bizness. Ce déménagement représente plus de d investissement auquel vient s ajouter l emploi supplémentaire de 2 à 3 salariés en 4 mois, soit un total de pour la société. OUF! Communication Là Cyti Bizness ZC Avermes - Cap nord Avermes Poulet nourri aux céréales 100 % françaises. Pour mettre en valeur cette démarche, Arrivé Auvergne commercialise le poulet fermier d Auvergne blanc et le poulet fermier d Auvergne jaune dans un nouveau conditionnement, sous un écrin carton. La démarche est mise en avant avec la caution de l éleveur. Au dos de l écrin, on retrouve l explication de la démarche avec des conseils de préparation. Dans la continuité de cette démarche, les Volailles Fermières d Auvergne commercialise depuis début octobre, un produit unique sur le marché, et surtout très pratique pour la cuisson et le service : le poulet fermier d Auvergne découpé en 10 morceaux. Arrivé Auvergne - Z.I. Le Coquet Saint-Germain-des-Fossés Utiliser la puissance de calcul des machines pour exploiter au mieux les données générées par l entreprise, Bénéficier d une aide à la décision complémentaire à l expertise métier. Julie GRATIEN Chargée de Mission MatGrid - Maison Innovergne

15 DES ENTREPRISES ET DES HOMMES 15 Jean-Claude Bruni Autodidacte, artiste et aventurier mais aussi PDG de 3 entreprises Né en 1954 à Carpentras, Jean-Claude Bruni quitte l école à 16 ans et part aux 4 coins du monde. De pays en pays, de petits boulots en petits boulots, l aventure et les voyages forgent sa vision du monde. EXPLORATEUR DANS LES ANNÉES 80 Sur l île de la Réunion, alors qu il travaille pour Havas, il découvre la plongée sousmarine. En un an seulement, il obtient son monitorat de plongée. Son goût prononcé pour l exploration l entraîne vers de nouveaux horizons, dans les îles Similan de l océan indien. «J aime sentir les choses et être en phase avec la nature. Cette époque de ma vie, est une aventure naturelle, une exploration personnelle et humaine pour mieux me connaître et me comprendre» glisse-t-il. Un jour, le célèbre navire océanographique du commandant Cousteau croise son chemin et l équipage lui propose même de collaborer. Mais Jean-Claude préfère poursuivre son aventure personnelle seul et publie des reportages photos pour les magazines Le monde de la mer, Océan ou National Geographic, etc. ARTISTE DANS LES ANNÉES 90 Jean-Claude revient en France, choqué par certains travers de nos civilisations, il couchera sur des tableaux sa vision du monde, sa violence. Ils seront accrochés dans de nombreuses expositions reconnues : First photo à Singapour, Galerie Delaunay à Paris, Palais des Congrès en Arles, Musée d art moderne de Biarritz, sous la grande verrière du Grand Palais de Paris en 92, etc. ENTREPRENEUR DANS LES ANNÉES 2000 Un jour la raison prend le dessus afin d assurer l avenir et faire bouillir la marmite. Autodidacte, il considère le monde de l entreprise comme une opportunité. Il reprend, avec son épouse Hélène, l Intermarché de Saint-Prix, alors en difficulté financière. Le transfert du supermarché à Lapalisse résonne comme une première victoire et ouvre la voie à d autres explorations commerciales. INNOVATEUR DANS LES ANNÉES 2010 Il crée l Aire des Vérités à Lapalisse. «C est aussi une aventure, Ie contournement de la ville se mettait en place, avec mon épouse nous avions envie d être utiles en créant un lieu de vie et une activité économique structurante en amont du contournement de la Nationale 7 du Pays Lapalissois» confie Jean-Claude Bruni. Séduits par le concept, les élus de Montluçon viennent rencontrer le PDG Jean-Claude Bruni à Lapalisse pour lui demander de créer une aire similaire sur l A714 à Saint-Victor. Après trois années de recherches et 1 an de construction, «L aire des Vérités» de Saint-Victor, complexe de services et de restauration, ouvre ses portes en septembre L établissement est à l image de cet autodidacte passionné. «Pour l architecture je me suis inspiré du pavillon Baltard, j ai voulu faire rentrer la lumière et la nature à l intérieur du bâtiment, une verrière de 450 m 2 couvre un jardin exotique ainsi qu un bassin à débordement. J ai concilié également le bien être des clients et le bien être du personnel, c est pourquoi j ai mis des puits de lumière dans les espaces de travail. Mais l idée est surtout de dépayser, de faire rêver, de partager l aventure et de faire voyager nos clients le temps d un repas» explique cet entrepreneur. Pour concrétiser ce projet, il aura parcouru kms avec son épouse et ses enfants pour trouver des idées et des fournisseurs. Il a confié la gestion de l Aire des Vérités de St Victor à son fils, mais il garde un oeil dessus jusqu à la fin du rôdage de l entreprise. Président Directeur Général de 3 sociétés qui emploient plus de 90 salariés, Jean- Claude travaille depuis son bureau chez lui, dans une maison bioclimatique qu il a lui même conçue, une maison en bois avec une magnifique vue sur les monts de la Madeleine, ou tout est en harmonie avec la nature. Aire des Vérités RN Lapalisse Aire des Vérités Rue Marius Berliet - ZAC de La Loue-Passat Saint-Victor Intermarché Avenue Jean Macé Lapalisse

16 16 DOSSIER Le luxe, un secteur économique qui n a rien de superflu! Le marché mondial du luxe poursuit sa croissance (+ 6 %) pour atteindre 217 Mds de chiffre d affaires en (Source : Bain & Co- fin 2013) Une industrie stratégique pour la France : un taux de croissance élevé une balance commerciale fortement excédentaire des perspectives de développement importantes Environ personnes contribueraient à la fabrication d articles de luxe en France. Sur 270 marques de prestige dans le monde, 130 sont françaises. (Chiffres ministère de l Économie). En l absence de classification internationale spécifique pour ce secteur, les catégories au sein desquelles les produits dits de luxe sont potentiellement présents, varient selon les études. Pour la 1 ère fois, le cabinet international d audit Deloitte a publié en mai dernier le rapport «Global Powers of Luxury Goods». Il établit un classement mondial des acteurs du luxe (4 principales catégories ciblées : les vêtements de marque, les sacs et accessoires, la bijouterie et horlogerie, les parfums et cosmétiques) en fonction de leur Chiffre d Affaires en La France arrive en tête avec 3 acteurs au sein du top 10 : LVMH, Kering et L Oréal (au total, 11 des 75 entreprises recensées sont françaises). NB : la consommation de luxe est principalement portée par les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Le luxe français comme «art de vivre» Créé en 1954, le Comité Colbert rassemble 78 maisons de luxe françaises et 14 institutions culturelles. Ces maisons réalisent 39,6 milliards d euros de Chiffres d Affaires, dont 86 % à l étranger. Elles emploient directement et indirectement personnes en France. La richesse du Comité Colbert tient à la diversité des maisons et des métiers qu il rassemble : la couture et la mode - le cristal - l édition - la décoration - la faïence et la porcelaine - l hôtellerie - la gastronomie - l argent et le bronze - le cuir - l or et les matières précieuses - le parfum - la vigne. Les maisons du Comité Colbert répondent toutes aux mêmes exigences d éthique et de qualité, pour élaborer la stratégie collective du luxe français et faire rayonner son art de vivre dans le monde. Depuis mai 2013, un Comité Stratégique de Filière Régional (CSFR) cuir/luxe constitue l outil de développement de la filière. Le CSFR rassemble les services de l État (cf Direccte) et les professionnels et industriels du secteur d amont en aval (depuis la production de veaux jusqu à la fabrication des pièces, en passant par le traitement des peaux). Un marché de niche porteur pour l Auvergne : Terre d accueil pour les grands donneurs d ordre et autres sous-traitants un chiffre d affaires de 200 M quelque salariés répartis dans une centaine d entreprises Avec emplois, la maroquinerie représente 75 % du total de la filière luxe en Auvergne.

17 Des sites de production majeurs pour L Allier La présence de groupes leaders mondiaux sur leurs marchés : LVMH (Ateliers Louis Vuitton à Saint-Pourçain), L Oréal (Cosmétique Active Production à Vichy). Une tradition artisanale aux savoir-faire reconnus Une offre de formations dédiées (Lycée Jean Monnet à Yzeure) Une quinzaine d entreprises employant environ salariés. «Doté d entreprises dynamiques, parmi lesquelles Fleurus et Sofama, le secteur de la maroquinerie a créé plus de 200 emplois dans l Allier entre 2013 et Générateur d investissements conséquents, ce secteur qui diversifie sa clientèle, s avère particulièrement performant.» Pierre Guyot, Directeur adjoint du Comité d Expansion Économique de l Allier. Les maroquiniers (ce sont principalement des femmes) de l Allier ont une réputation de savoir-faire solidement établie auprès des marques mondialement connues. Refonte du cuir, filetage, assemblage, montage, etc. Autant de compétences qui leur valent d occuper de nombreux postes dans la filière. Quelque 640 personnes (dont 70 % de femmes) travaillent sur le site de LVMH implanté dans les années 1980 à Saint- Pourçain-sur-Sioule. Ses trois ateliers de production produisent près de 150 références en sacs, bagages et petite maroquinerie signées Louis Vuitton, l un des fleurons historiques du Groupe. Ses salariés sont dûment formés, afin d appliquer en toutes piqures le bon modèle, sur des chaînes mariant techniques artisanales et technologies de pointe. Dans le domaine très concurrentiel de la maroquinerie de luxe, la capacité à concevoir et produire en permanence de nouveaux produits reste un enjeu essentiel! Dans les ateliers du groupe Fleurus à Bellerive-sur-Allier, le personnel est à 90 % féminin, les hommes étant affectés à la découpe des cuirs, la manutention ou encore la logistique. Pratiquement tous issus du bassin d emploi local, 230 salariés travaillent ici. S il y a 70 ans, ses bracelets montres en cuir ont permis à Pierre Laval de partir du Cantal à la conquête du marché national, la société familiale se développe aujourd hui dans la sous-traitance auprès de donneurs d ordre internationaux. Son nouvel atelier de production bellerivois de m 2 répond ainsi depuis l an dernier aux commandes spéciales de ces clients dont les noms restent secrets, ultra confidentialité de l univers de la mode et du luxe oblige... Les 4 sites du groupe Fleurus poursuivent leur évolution à Bellerive-sur-Allier (siège du Groupe depuis 1949), Madagascar, Romans et Saint-Flour. Machines et outillages pour la maroquinerie : A la tête de l entreprise depuis le départ de Roger Chastang en février dernier, Richard Silvestre entend bien valoriser l expertise de l Atelier créé en 1994 sur la ZAC des Ancises de Creuzier-le-Neuf. «ACM vient de déposer le brevet de la 1 ère machine à teinter sans déborder sur les tranches de cuir. Un véritable Graal pour la maroquinerie!». Pensée et fabriquée par l équipe d ACM, cette nouvelle machine pourrait bien «révolutionner le monde de la maroquinerie, aux besoins de précision duquel elle s avère aujourd hui capable de répondre.» Dès le départ, ACM s est positionné dans la fabrication de machines et d outillages spéciaux dédiées à la maroquinerie. «Nos principaux clients sont LOUIS VUITTON, CHANEL, HERMÈS et tous leurs sous-traitants en France et à l étranger. Chacune de «leurs griffes» répond à des critères de fabrication spécifiques. Suivant leurs cahiers des charges à la lettre, notre bureau d études conçoit les plans en 3D et nous réalisons les outils dont elles ont besoin pour donner naissance à leurs créations. Il va de soi que les missions qui nous sont confiées respectent les accords de confidentialité en vigueur dans ce secteur très concurrentiel.» Lyonnais d origine, Richard Silvestre a d abord fait étape à Clermont- Ferrand avant de s installer à Vichy avec sa famille. «Suite à un licenciement, Je cherchais à reprendre une entreprise à proximité. Lorsque j ai eu connaissance de l offre de Roger Chastang, j ai d emblée été intéressé. Je bénéficie du suivi et des conseils de la CCI Moulins-Vichy depuis le début de mon aventure.» Une embauche à son actif (portant à 12 le nombre de DOSSIER 17 La maroquinerie de luxe dans l Allier : savoir faire en toute discrétion... Les deux bâtiments gris et rouge de Sofama (sous-traitant de Vuitton et Chanel) sont nichés à l entrée du bourg d Espinasse-Vozelle où ils abritent 260 salariés. Le premier (Sofama 1) fabrique depuis 1990 sur 1500 m 2 différents articles pour Louis Vuitton. Lorsque Vincent Rabérin prend la direction de l entreprise en 2010, son principal client lui propose de passer de la fabrication des composants assemblés ailleurs, aux produits de maroquinerie 100% finis. Dans le même temps, un important contrat signé avec Chanel nécessite la construction d un nouveau site de production de m 2 ouvert en février 2011 (Sofama 2). On y fabrique notamment l emblématique modèle 11\12 entièrement élaboré sur place, depuis la découpe des rouleaux de cuir noir et bordeaux jusqu au montage de la lanière en chaînette et cuir. ACM (Atelier Chastang Mécanique) dépose son 1 er brevet salariés d ACM) et les difficultés de trésorerie résorbées, ACM entre dans une nouvelle phase de développement. «Nous venons de livrer deux machines à Milan et l international nous ouvre des perspectives intéressantes. À nous de savoir les saisir, en faisant preuve d une réactivité adaptée aux exigences particulières de notre marché...»

18 18 DOSSIER Cosmétique Active Production (CAP) : Ressourcer les peaux sensibles Cela fait 45 ans que les sources d eaux thermales de Vichy contribuent à l élaboration des produits de la marque Vichy. «Déposée en 1931 par le Dr Haller, elle est à l origine du savoir-faire unique de CAP», dont Jérôme Drapeau assure la Direction Générale depuis Les produits contrôlés d amont en aval Nos critères en matière de QSE (Qualité-Sécurité-Environnement) sont à la hauteur des impératifs d excellence qui sont les nôtres. Répondant aux normes internationales les plus exigeantes (80 % de nos produits sont destinés à l export), nos sites sont notamment certifiés OSHAS (santé et sécurité au travail, ISO 9001 (qualité) et (environnement). Chez CAP, la cinquantaine de personnes du Service Qualité travaille au quotidien, pour garantir la satisfaction des consommateurs.» Vichy représente aujourd hui la marque phare de la division «cosmétique active» de L Oréal, leader mondial de la beauté. La cosmétique active vise à répondre aux problèmes des peaux sensibles (rides, taches, etc.). Ce secteur particulièrement dynamique a dégagé l an dernier un chiffre d affaires de 1,6 milliard d euros (7,5 % des ventes totales de cosmétiques du Groupe). Une croissance marquée en Europe de l Ouest, en Amérique latine, mais aussi sur les marchés émergents comme la Chine. Un capital naturel soigneusement entretenu Tout comme Vichy, La Roche Posay élabore des produits dermocosmétiques à base d eau thermale, spécialement conçus pour les peaux sensibles. CAP et ses deux fleurons produisent 85 % des produits «cosmétique active» de la Division, activités en progression de 5,4 % par rapport à L usine de Vichy a été construite en 1969 à Creuzier-le-Vieux, au plus près des sources. «Mondialement réputée pour ses vertus apaisantes, mais aussi anti-oxydantes et régénératrices pour la peau, cette eau est riche de 15 minéraux rares.» Elle permet à la marque de revendiquer la place de numéro un mondial dans sa catégorie, avec 750 millions d euros de chiffre d affaires en «Afin de préserver toutes les caractéristiques naturelles des tonnes d eaux thermales fraîchement captées chaque jour, le process de production est rigoureusement contrôlé. Acheminée quotidiennement sur nos sites dans des cuves en inox pour préserver parfaitement ses caractéristiques naturelles, cette matière première unique est ensuite intégrée à la fabrication de nos produits. Sur les deux sites vichyssois, depuis la réception des matières premières, en passant par le conditionnement jusqu à l expédition des produits finis, des contrôles de conformité sont effectués à chacune des étapes. Site de Creuzier-le-Vieux (ZI Vichy-Rhue) : m salariés Site CAI de Creuzier-le-Neuf (ZA Les Ancises) : m 2-50 salariés Ouvert en 2003 et agrandi en 2009, Cosmétique Active Internationale assure la logistique de CAP, son principal fournisseur (80 à 85 % des produits distribués). Les marques CAI sont présentes sur points de vente répartis dans plus de 40 pays dans le monde. En 2013, les 28 quais de cette centrale de distribution à vocation internationale, ont expédié palettes de produits fabriqués à Vichy-Rhue.

19 DOSSIER 19 Depuis Lurcy-Lévis où elle compte 200 salariés, cette filiale du groupe français DIAM INTERNATIONAL -leader mondial de la publicité sur le lieu de vente (PLV)- fabrique les présentoirs de produits de luxe exportés dans le monde entier. Si ses testeurs généraux pour la cosmétique (L Oréal, Yves Saint-Laurent, Dior, Chanel, Hermès, Lancôme,...) ont établi la réputation de son usine de plasturgie, Décorétalage développe ses activités en diversifiant sa clientèle. «Nous réalisons également des présentoirs spécifiques pour des CD ou dotés d un écran vidéo (Cf. montres Mont-Blanc ou Tag Heuer, différentes marques du groupe LVMH, etc.). La créativité alliée au savoirfaire de nos équipes, sans oublier les investissements matériels permettant d élaborer des produits technologiquement innovants, s avèrent plus que jamais nécessaires pour acquérir de nouveaux marchés.» Ses dirigeants soulignent la part importante de l international : «Rendues incontournables par la mondialisation, les implantations du Groupe DIAM INTERNATIONAL (en Australie, en Chine, aux Etats- Unis, au Japon, en Turquie, et dernièrement en Italie et au Brésil) renforcent notre visibilité en accompagnant celle de nos clients, dont nous mettons en valeur les produits sur tous les lieux de vente de la planète.» COMactive (Montluçon) : «Quand le virtuel sublime le réel!» Parce qu il désirait proposer à ses clients une manière différente de communiquer, Christian LE BA lance COMactive il y a trois ans. Sa marque de fabrique : des vitrines holographiques haut de gamme, conçues en standard et «sur mesure». Un produit aussi novateur qu original qui a très vite séduit les grands noms du luxe. Pour sa 1ère participation aux POPAI Awards, la société a remporté le trophée «Technologie et Innovation» en juin dernier (350 matériels de PLV ont concouru dans 42 catégories). Un impact réduit sur la planète Dans le cadre des objectifs du programme de Responsabilité Sociale et Environnementale «Sharing beauty with all», nos résultats sont très encourageants au niveau de CAP. Entreprise citoyenne du monde, CAP s est engagée à réduire son empreinte environnementale de 60 % à l horizon 2020.» Un ancrage territorial affirmé Pour Jérôme Drapeau «la passion du travail bien fait partagée avec l ensemble des salariés, contribue à notre développement durable. Les équipes de CAP s impliquent sur le terrain dans les diverses actions menées au niveau local. Que ce soit pour les jeunes (stagiaires et apprentis), lors de la Semaine de l industrie organisée par la CCI, les visites d écoles et d organismes de formation, mais aussi pour les personnes en difficulté (partenariats avec l École de la deuxième chance/e2c, Inser Adis, Cap Emploi, Pain contre la faim, etc.), nos collaborateurs répondent à chaque fois présents. Ces relations de proximité sont autant d exemples des engagement de CAP sur le territoire.» Décorétalage : Encadré de présentation Sites Vichy & La Roche Posay Période 2 ème trimeste 2014/2 ème trimestre 2005 Réduction des émissions de C02 : -56 % Réduction de la consommation d eau : -50 % (litre/produit fini) Réduction des déchets : -32 % (gramme/produit fini) «C est en travaillant sur les effets de projections en mapping et jeux d éclairage sur des vitres spécifiquement traitées, que COMactive s est spécialisé dans le procédé holographique. Sa restitution de l image en trois dimensions de l objet sublime sa mise en valeur. À mes côtés, 2 créatifs (infographiste 3D et développeur spécialisé) s attachent à la conception ou l intégration de tous types de projections spécifiques dédiées à nos différents supports.» COMactive a déjà déposé plusieurs brevets concernant la modélisation des vitrines ou encore des applications destinées aux téléphones portables, sans oublier l intégration d hologrammes dans des écrins de produit haut de gamme. FAIRE RÊVER POUR MIEUX VENDRE «Le monde du luxe doit faire rêver. 90 % de notre chiffre d affaires est réalisé avec des marques dont les seuls noms sont évocateurs en eux-mêmes. Nos vitrines holographiques leur permettent d amplifier l impact de leurs produits, à la présentation desquels nous apportons une touche de poésie virtuelle.» Lors des fêtes de fin d année 2013, six vitrines signées COMactive ont fait briller sous toutes leurs facettes des pièces de joaillerie et d horlogerie de la Place Vendôme et de la rue de Paix. «Pour Noël prochain, nos vitrines vont contribuer au lancement d un célèbre parfum rue du Faubourg Saint-Honoré. Autre très beau projet encore «top secret», une de nos vitrines en grand format sur les Champs-Élysées!». Disposant de show-rooms à Paris, Zurich, et depuis un mois à Tokyo, les Montluçonnais de COMactive sont aujourd hui réputés pour la qualité de leurs contenants et contenus dans le monde entier.

20 20 DOSSIER Art & Décors/ Landelot luminaires : La mise en lumière des palaces Les luminaires et abat-jour fabriqués à Saint-Didier-la-Forêt par l entreprise familiale Art & Décors depuis 1948 connaissent un rayonnement international de plus en plus visible. Après avoir participé à la rénovation de La Mamounia à Marrakech en 2011, ce sont deux autres palaces de la cité marocaine qui figurent actuellement dans son carnet de commandes. «En progression constante, les projets haut de gamme représentent plus de 60 % de notre chiffre d affaires.» Développer sa notoriété Stéphane Chmitelin valorise à l étranger le savoir-faire artisanal hérité de ses parents. «Cette qualité bien entretenue s avère une valeur porteuse, particulièrement dans le domaine du luxe. Elle nous permet de faire la différence par rapport aux produits standardisés inondant le marché. Une différence encore rehaussée par nos collaborations avec des architectes d intérieur et des décorateurs mondialement réputés, qui font appel à l expertise Giuseppe Di Caro, Designer en joaillerie : Concevoir depuis Vichy des bijoux pour le monde entier! Cela fait deux ans que Giuseppe Di Caro s est installé à Vichy. «Il règne dans cette ville cosmopolite à dimension humaine, une atmosphère propice à la création.» Depuis son atelier, il déploie une offre complète de conception et modélisation pour la joaillerie sur mesure. Cet italien de 33 ans reste un grand voyageur. «Mon domaine d activité très ciblé nécessite d aller rencontrer les clients partout où ils se trouvent : en France et en Italie, mais aussi en Suisse ou en Belgique, à Londres comme à Dubaï...» Pour établir sa société dans la cité thermale, Giuseppe Di Caro s est appuyé sur les conseils de Sari Chabrol (CCI International Auvergne). «Au sein de Crea-Luxe, lancé il y a une dizaine d années, je collabore avec une demi-douzaine de spécialistes (bijoutiers, vendeurs de pierres, sertisseurs, etc.); ces partenariats nous permettent de former une équipe capable de répondre aux besoins spécifiques de certains clients.» Des clients qui sont principalement des fabricants, des Maisons de joaillerie et des grands bijoutiers, mais aussi des particuliers désireux de s offrir une pièce unique, entièrement conçue et réalisée sur mesure. de notre atelier pour habiller leurs ambiances lumineuses. À partir de plans ou d esquisses qu ils nous soumettent, notre vingtaine d artisans fabriquent les commandes entièrement sur mesure.» Pour atteindre les sommets Particulièrement exigeant, le cahier des charges doit être respecté à la lettre, voire même à la seconde près : «L an dernier, nous avons participé à l équipement de L Apogée, un hôtel 5 étoiles de Courchevel situé au sommet du Jardin Alpin. L ensemble des fournisseurs s est livré à une véritable course contre la montre, l établissement devant être fin prêt pour son inauguration. Elle avait été programmée le 11 décembre 2013 à 14h 15 et 16 secondes, la suite logique ( ) ainsi fixée illustrant la perfection indispensable à de telles réalisations. Tous nos luminaires étaient dûment installés 48 heures avant la fin du compte à rebours et les effets «boulede-neige» de ce contrat (l un de nos plus importants) devraient se révéler positifs ; nous travaillons déjà sur de nouveaux projets avec les décorateurs de L Apogée.» Stéphane Chmitelin n entend pas s arrêter en si bonne progression. «Dédiée à l hôtellerie de luxe, la prochaine collection de notre ligne «Un autre regard» va être conçue par un designer de renom.» Copies d ancien ou style contemporain, Art & Décors façonne son avenir en respectant l esprit artisanal qui fait sa marque de fabrique. Retour sur un parcours bien dessiné Etudiant en sculpture à l Académie des Beaux-Arts en Italie, Giuseppe fait la connaissance d un bijoutier qui le prend comme apprenti. «Désireux de connaître toutes les facettes de ce métier, je décide de partir à Valenza.» Mondialement réputé, le centre de production de Valenza regroupe huit communes du Piémont, où sont fabriqués et commercialisés des bijoux et des articles d orfèvrerie haut de gamme. En plus des savoir-faire artisanaux, Giuseppe découvre le design et ses innovations technologiques. «J ai eu la chance de travailler comme bijoutier-maquettiste chez Bulgari.» Il se forme à l utilisation des logiciels de modélisation en 3D qui lui ouvrent de nouvelles perspectives. Parce que les formes proposées (essentiellement géométriques) limitaient sa créativité, Giuseppe développe lui-même ses propres applications numériques. «Crea-Luxe était né!» Spécialisé dans les formes organiques, florales et animalières, «un univers artistique inspiré par la nature, au travers duquel je peux me réaliser pleinement» Giuseppe dessine les bijoux qu il modélise ensuite, tout en respectant les désirs de son client.

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 PROGRAMME MARDI 2 JUIN INAUGURATION OFFICIELLE Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre Vernissage de l exposition internationale de photographies KFD 2015 MERCREDI 3 JUIN

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier présenté par Mme/M. :. Entreprise :.. Activité principale :.. Commune d implantation : Création Reprise Date de

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud»

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Votre contact UBIFRANCE : Davide Goruppi Infrastructures

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé Date

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com Mastère Spécialisé Marketing, Design et Création www.audencia.com Une année pour faire la différence sur le plan professionnel, tel est l enjeu d un mastère spécialisé. Vous êtes actuellement en cycle

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal w w w. a l t i p o l i s. f r > Le Briançonnais Territoire accueillant au cœur des Alpes du sud Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal pour implanter votre activité.

Plus en détail

Savoir en permanence se réinventer.

Savoir en permanence se réinventer. DOSSIER DE PRESSE 2015 É D I T O Savoir en permanence se réinventer. C est le métier de nos clients. C est l ADN de Gravotech. Gravotech est leader dans la conception, la fabrication et la distribution

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi 2008/2009 IUP Management et Gestion des Entreprises Licence Management des relations commerciales Lieux de formation : Brioude et Clermont-Ferrand Cette licence a pour finalité, d une part, de former des

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 SOMMAIRE Editorial du président de l ANLE La gouvernance nationale : ANLE Le dispositif d apprentissage innovant Notre ambition

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. reseau-cd.fr

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. reseau-cd.fr CONSTRUIRE LES DE COMPÉTENCES reseau-cd.fr C&D EN CHIFFRES PLUS DE 10 000 300 ÉTUDIANTS INTERVENANTS UNIVERSITÉS PARTENAIRES À TRAVERS LE MONDE SALARIÉS PERMANENTS EN FRANCE ET À L INTERNATIONAL ACCOMPAGNER

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing. Contacts Presse

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing. Contacts Presse DOSSIER DE PRESSE Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing Contacts Presse Georges-Antoine GARY Tél : 01 55 02 15 08 e-mail : g.gary@open2europe.com Agence Open2Europe 63-65 Avenue Gabriel Péri 92600

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

www.aftec.fr AFTEC Générateur d avenirs ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ CAEN LAVAL RENNES VANNES VITRÉ TITRES CERTIFIÉS PAR L ETAT

www.aftec.fr AFTEC Générateur d avenirs ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ CAEN LAVAL RENNES VANNES VITRÉ TITRES CERTIFIÉS PAR L ETAT www.aftec.fr AFTEC Générateur d avenirs ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ TITRES CERTIFIÉS PAR L ETAT CAEN LAVAL RENNES VANNES VITRÉ AFTEC : Générateur d avenirs Chaque étudiant souhaite trouver un emploi rapidement

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. www.groupe-cd.fr

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. www.groupe-cd.fr CONSTRUIRE LES DE COMPÉTENCES www.groupe-cd.fr ACCOMPAGNER LES RÉUSSITES C&D EN CHIFFRES PLUS DE 9000 300 ÉTUDIANTS SALARIÉS PERMANENTS Compétences & Développement est un groupe d écoles françaises implantées

Plus en détail

Cas n 1 - La gouvernance et la stratégie de marque partagée de l Alsace

Cas n 1 - La gouvernance et la stratégie de marque partagée de l Alsace Table ronde «Marketing territorial : focus sur deux expériences remarquables» Organisé en partenariat avec la Chaire «Attractivité et Nouveau Marketing Territorial» de Sciences Po Aix Présenté par Joël

Plus en détail

26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010. Dossier de presse

26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010. Dossier de presse 26 ème édition EM NORMANDIE CONCOURS DE NEGOCIATIONS 16 ET 17 MARS 2010 Dossier de presse 26 ème édition EM Normandie Concours de Négociation 16 et 17 mars 2010 Au Normandy Barrière de Deauville Une rencontre

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles 19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles Un salon Reconnu depuis plus de 18ans comme l unique salon professionnel dédié aux produits dérivés culturels, Face

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING BACHELOR COMMERCE ET MARKETING Institut Supérieur JUVENTHERA Esthétique Parfumerie Hygiène Diététique Produits de luxe 254 rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS Tél. 01.53.32.85.70 Fax 01.42.09.65.85

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES

Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES Bac +4 : A l issue du programme, en partenariat avec l I.C.D International Business School Paris, les étudiants de l I.B.E.S.

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2013 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Cloud Computing, Hébergement & Infogérance. Contact Presse

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Cloud Computing, Hébergement & Infogérance. Contact Presse DOSSIER DE PRESSE Ecritel Cloud Computing, Hébergement & Infogérance Contact Presse Guillaume Ortega Tél : 01 55 02 27 94 E-mail : g.ortega@open2europe.com Agence Open2Europe 63-65 Avenue Gabriel Péri

Plus en détail

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION -Eléments dans le cadre de la GTEC du Pays de Figeac - Contenu de l analyse Cette fiche étudie l accessibilité et la qualité du réseau numérique sur le département

Plus en détail

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN La Supply Chain vers un seul objectif... la productivité Guy ELIEN juin 2007 Sommaire Le contexte... 3 le concept de «chaîne de valeur»... 3 Le concept de la Supply Chain... 5 Conclusion... 7 2 La Supply

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL!

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL! #donnezdusensàvotre taxed apprentissage2015 ALL IS DIGITAL! Andreas Kaiser, Directeur d ISEN Lille Ingénierie des affaires dans le monde numérique Réseaux, communications mobiles et objets connectés Robotique

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? JEUNES DIPLÔMÉS Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr LIDL FRANCE 1988

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

RENCONTRES DU TOURISME

RENCONTRES DU TOURISME RENCONTRES DU TOURISME SAINT ANTONIN NOBLE VAL VENDREDI 21 NOVEMBRE 2014 L OFFICE DE TOURISME DE ST ANTONIN Association Loi 1901 Avec une Convention d Objectifs avec la Mairie (2014-2017) Composée d un

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation :

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2012 Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

CONCEPT. Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité.

CONCEPT. Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité. DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité. CONCEPT H20 est une redéfinition du pressing traditionnel

Plus en détail

@bc Spa. @bc Spa 2013

@bc Spa. @bc Spa 2013 conseil management gestion @bc Spa La société @ bc Spa @bc Spa Management société de conseils en création de Spa et d activités de Bien-être, a été créée en mai 2007 par le Dr Brigitte CARON. Gérante

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

Appel à projets PM up. Règlement d attribution

Appel à projets PM up. Règlement d attribution Appel à projets PM up Règlement d attribution Sommaire Règlement d attribution PM up... 2 1. Base juridique... 2 2. Critères d éligibilités... 2 2.1. Structures éligibles... 2 2.2. Projets éligibles...

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Règlement d attribution de PM up

Règlement d attribution de PM up Règlement d attribution de PM up Le Conseil régional d Ile-de-France a mis en place le programme PM up pour soutenir le développement des petites et moyennes entreprises à fort potentiel de croissance

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Un partenariat de synergies un adn commun «le tourisme et l art de vivre»

Un partenariat de synergies un adn commun «le tourisme et l art de vivre» Un partenariat de synergies un adn commun «le tourisme et l art de vivre» qui sommes nous Golf & France est le produit d une agence réceptive spécialisée dans le tourisme golfique (Call & Golf SAS, 59

Plus en détail