Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets"

Transcription

1 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets La Communauté d Agglomération de Montpellier assure, depuis 1991, le traitement des déchets ménagers et assimilés. Depuis plus d une quinzaine d année, elle s est engagée dans une politique en faveur du tri des déchets et de leur valorisation : développement des équipements de collecte (colonnes à verre ou à papier, colonnes de récupération des textiles, Points Propreté, distribution de composteurs individuels ) et des filières de récupération (appareils électriques, bois, textiles, verre des bars et restaurants du centre-ville de Montpellier), multiplication des démarchages des Messagers du tri... En parallèle de leur valorisation, et de manière complémentaire, a développé, dès 2005, des actions pour réduire la quantité d ordures ménagères produites et sensibiliser aux différents gestes éco-citoyens : signature de chartes avec les grandes surfaces de ventes généralistes pour la distribution de sacs cabas en caisse et l incitation à la suppression des sacs plastiques, promotion de l achat dit durable depuis 2007, opération «Familles Tritout» en 2010,... franchit aujourd hui une nouvelle étape afin de renforcer ses actions environnementales en sensibilisant les citoyens à la réduction des déchets ménagers. A cet effet, Montpellier Agglomération signe, avec l ADEME (Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie) et la Préfecture, un accord-cadre quinquennal pour la réalisation d un Programme Local de Prévention des Déchets, subventionné à hauteur de d par an. Son objectif : diminuer d au moins 7% en 5 ans les quantités d ordures ménagères et assimilées produites sur son territoire. De nombreuses actions de sensibilisation aux gestes de réduction des déchets seront organisées à partir de mai 2011 dans les 31 communes de l Agglomération. Parallèlement à la mise en place du Programme Local de Prévention des Déchets, lance une importante campagne de communication axée sur le développement durable à partir de juin Lundi 9 mai 2011 w w w. m o n t p e l l i e r - a g g l o. c o m

2 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets 1. Mise en place d un Programme Local de Prévention des Déchets : signe un accord-cadre quinquennal avec l ADEME et la Préfecture Sensibiliser, accompagner les habitants et les professionnels, tels sont les objectifs que s est fixé Montpellier Agglomération avec la mise en place d un Programme Local de Prévention des Déchets. Ainsi, Montpellier Agglomération, en partenariat avec l ADEME, s engage à réduire la production d ordures ménagères et assimilées d au moins 7% sur une durée de 5 ans. L ADEME apportera à un soutien financier de d par an pour la réalisation de ces objectifs. Des objectifs chiffrés : réduire la production de déchets de 7% en 5 ans En termes d objectifs chiffrés, le Programme Local de Prévention des Déchets de l Agglomération de Montpellier prévoit ainsi, au minimum : de réduire de 7% en 5 ans la quantité moyenne de déchets ménagers et assimilés collectée par habitant, de stabiliser sur la même période les quantités de déchets déposées en déchèterie. En souscrivant à ce Programme Local de Prévention des Déchets, s engage à stabiliser sur 5 ans les quantités de déchets en déchèteries, et à réduire de 7% sur cette période la quantité moyenne de déchets ménagers et assimilés. Les Plans Départementaux et Programmes Locaux de Gestion des Déchets Le Grenelle de l Environnement fait de la réduction des déchets à la source, l axe prioritaire de la politique nationale en matière de gestion des déchets ménagers et assimilés. Dans ce cadre, l Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) s est vu confier la mission de mettre en place au niveau local des Plans Départementaux de Prévention, ainsi que des Programmes Locaux de Prévention des Déchets. Le premier est un outil d incitation et d animation des actions menées, notamment par les collectivités en charge de la gestion des déchets ménagers, en faveur de la réduction des déchets. Il a été initié par le Département en Le second revêt un caractère opérationnel et concerne les collectivités territoriales en charge de la gestion des déchets ménagers et assimilés. 2/7

3 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets Une méthodologie rigoureuse La première année du programme doit permettre, sur la base d un diagnostic de territoire et de définition des gisements d évitement potentiels de la production de déchets d une part (réduction, réparation...), d échanges avec les partenaires locaux d autre part, de préciser les objectifs à 5 ans et de définir un plan d actions à mettre en œuvre pour les atteindre. Le Programme Local de Prévention comporte notamment : un plan d actions recouvrant les thématiques suivantes : - la sensibilisation des publics ; - l éco-exemplarité de la collectivité ; - le relais d au moins une action emblématique nationale, telle que le compostage domestique ou le STOP Pub ; - des actions d évitement de la production de déchets comme le ré-emploi, l achat éco-responsable, la réparation, ; - des actions de prévention quantitatives (réduction) et qualitatives (diminution de la toxicité) des déchets des entreprises ; les partenariats, moyens humains et budgets nécessaires pour réaliser ces actions ; un dispositif de suivi et d amélioration continue du programme. Offrir à des objets une seconde vie, plutôt que de les jeter : le ré-emploi est une des actions qui seront poursuivies avec le Programme Local de Prévention des Déchets. L ADEME en bref L Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) est un établissement public sous la triple tutelle du ministère de l Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, du ministère de l Industrie, de l Energie et de l Economie numérique et du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l environnement, de l énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l air et la lutte contre le bruit. Site internet : 3/7

4 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets Mise en place d un comité de pilotage Le comité de pilotage sera composé d Élus locaux, de la Communauté d Agglomération de Montpellier, de représentants du Département de l Hérault et de la Région Languedoc-Roussillon, de l ADEME, des services de l Etat (Rectorat, Agences Régionales, ), de chambres consulaires (Chambre de Commerce et d Industrie, Chambre des Métiers et de l Artisanat), d Eco-Organismes (Eco-Emballages, Ecologic) et de représentants de la société civile (responsables de magasins, d associations de consommateurs et environnementales, acteurs de l économie sociale et solidaire). Ce comité de pilotage, qui se veut être une véritable force de proposition, se réunira à chaque grande étape du programme afin de définir les objectifs à mener et suivre la mise en place des actions de sensibilisation. Il participera à l évaluation des résultats atteints et des objectifs à venir, avec un bilan annuel des actions et du programme de l année suivante. La production de déchets ménagers sur l Agglomération de Montpellier Depuis 2006, la production globale des déchets ménagers collectés est stable : entre 240 et tonnes par an, soit une diminution de 4,1% en 4 ans des quantités produites annuellement par habitant (de 592 à 567 kg/habitant/an). Les quantités collectées en Points Propreté (hors déchets végétaux) se stabilisent autour de 155 kg/habitant/an. Les encombrants collectés en porte à porte représentant 15 à 20 kg/hab/an. Les déchets végétaux représentent environ 40 kg/habitant/an. Les collectes de déchets recyclables ou valorisables ont augmenté de près de 50% entre 2006 et 2009, soit un gain de tonnes. Les collectes de déchets résiduels ont également diminué de 16,8% ( tonnes). Les moyens mis en place par pour la valorisation et la réduction des déchets ménagers Le centre de tri Démeter, pour la collecte sélective des déchets ménagers (poubelle jaune) ; l usine de méthanisation Amétyst pour les biodéchets et les ordures ménagères résiduelles ; 20 Points propreté répartis sur l ensemble du territoire, pour certains déchets tels les encombrants, l électronique et l électroménager, les déchets toxiques, le textile... ; 833 points d apports volontaires pour le verre 300 points d apports volontaires pour le papier, les journaux et les magazines ; le centre de compostage de Grammont pour les déchets verts. Les agents de et ceux des entreprises Nicollin et Sita effectuent une centaine de circuits de collectes des ordures ménagères, biodéchets et tri sélectif chaque jour. 4/7

5 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets 2. Les 1 ères actions mises en place : Sensibiliser la population à la réduction des déchets ménagers Dans le cadre du plan d action du Programme Local de Prévention, investit, dès le mardi 17 mai, les 31 communes de son territoire avec comme objectif de : sensibiliser la population aux gestes de réduction des déchets, promouvoir le ré-emploi des objets du quotidien comme geste d évitement de la production de déchets. Les Messagers du tri se déplaceront, dès le 17 mai et jusqu à la fin de l année 2011, dans les communes de pour informer et sensibiliser à acheter mieux et produire moins. 2 jours de sensibilisation au cœur de Montpellier, place Paul Bec Mardi 17 et mercredi 18 mai, investit la place Paul Bec, aux pieds des Echelles de la Ville à Montpellier. Lors de ces journées dédiées à la réduction des ordures ménagères, les visiteurs pourront rencontrer les Messagers du tri de, qui délivreront des informations pratiques sur les gestes à adopter au quotidien pour acheter mieux et produire moins de déchets. Des animations sur le thème de la prévention des déchets seront proposées sur le stand. Des panneaux explicatifs seront également disposés sur la place, pour tout savoir des éco-labels qui permettent de repérer, lors de ses achats, les produits respectueux de l environnement, et des gestes à adopter lors de ses courses pour éviter le suremballage et les déchets à outrance. Un flyer reprenant ces petites astuces quotidiennes sera distribué aux passants, qui pourront ainsi retrouver chez eux les réflexes à adopter pour atteindre l objectif du Programme Local de Prévention des Déchets de réduction de 7% des ordures ménagères. Enfin, le public pourra tester ses connaissances sur le développement durable en remplissant un quizz. En le retournant au stand le jour même, ou plus tard dans une des Maisons de l Agglomération, les joueurs remporteront un lot. 5/7

6 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets Des rendez-vous dans les 31 communes de jusqu à décembre A la suite des 2 jours de permanence à Montpellier, et jusqu à la fin de l année 2011, ira à la rencontre des habitants, lors des marchés se tenant dans leur commune. Les passants pourront retrouver le dispositif mis en place à Antigone pour le lancement : Messagers du tri, panneaux informatifs, flyers, quizz. De plus, un rendez-vous leur sera donné par, en partenariat avec des associations de l économie sociale et solidaire, dans le Point Propreté de la commune, dans la semaine suivant la présence sur le marché. Les habitants pourront aller y déposer tous les objets dont ils n ont plus l utilité mais qui pourraient prétendre au ré-emploi (audiovisuel, informatique, vieux outils, textiles, ). Les objets collectés lors de ces rendez-vous seront pris en charge par des associations spécialisées, qui se chargeront de la remise en état des appareils, puis de leur distribution via leurs filières traditionnelles. Un flyer sera distribué aux passants lors de la permanence des Messagers du tri sur le marché, avec les dates de présence dans le Point Propreté dont dépend la commune et les présences dans les différents Points Propreté de sur 1 mois. Lors des permanences sur le marché de la commune, donnera rendez-vous aux habitants dans le Point Propreté de leur commune pour favoriser le ré-emploi. Permanences des Messagers du tri en mai dans les communes de Vendredi 20 mai : marché de Castries Rendez-vous au Point Propreté de Baillargues le jeudi 26 mai, toute la matinée. Lundi 23 mai : marché de Baillargues Rendez-vous au Point Propreté de Baillargues le jeudi 26 mai, toute la matinée. Samedi 28 mai : marché de Grabels Rendez-vous au Point Propreté de Grabels le vendredi 3 juin, toute la matinée. Mardi 31 mai : Murviel-lès-Montpellier place des Platanes Rendez-vous au Point Propreté de Murviel-lès-Montpellier le mercredi 8 juin, toute la matinée. Un quizz pour tester ses connaissances et pour mesurer «l éco-attitude» des habitants de l Agglomération Le quizz, distribué sur les stands de lors de la campagne de sensibilisation, a également pour objectif d évaluer les connaissances et comportements des habitants de l Agglomération de Montpellier en terme de réduction des déchets ménagers. A la fin de l année 2011, les données collectées dans les questionnaires seront regroupées pour mesurer «l éco-attitude» de l Agglomération, et les leviers qu il faudra actionner pour atteindre les objectifs fixés par l accord-cadre signé aujourd hui. Dans cette perspective, des interventions seront menées en direction des établissements scolaires, des regroupements professionnels, des entreprises, et des artisans et commerçants, pour les informer et les sensibiliser à la prévention des déchets ménagers. 6/7

7 signe un accord-cadre pour la réduction des déchets 3. Lancement d une importante campagne de communication environnementale «Nous devons intensifier notre action en matière de protection de l environnement, en nous engageant individuellement et collectivement!» J.-P. Moure Dans le cadre de sa stratégie de communication environnementale, avait, jusqu à présent, majoritairement axé ses messages sur la valorisation des déchets ménagers. Cette sensibilisation à «un meilleur tri» va se poursuivre et s amplifier notamment par une communication spécifique par déchet tout au long de l année. Chaque mois, un type de déchet sera «mis à l honneur», en commençant par le verre dès cet été. Elle sera complétée, afin d accompagner la démarche entreprise avec l ADEME, par le développement d un nouvel axe de communication, la réduction des déchets, auprès d un certain nombre de cibles privilégiées : grand public mais aussi les scolaires et les professionnels (grandes enseignes, gros producteurs de biodéchets, ). Ces deux axes seront conduits en parallèle, dès juin, avec le lancement d une communication générique engageante. Cela se traduira concrètement par le choix de l ensemble des citoyens de signer la charte «Partisan du moindre impact écologique», et, pour eux et pour l Agglomération, de s engager sur des objectifs à atteindre, qui dépassent le simple cadre de la valorisation ou de la réduction des déchets ménagers. Une charte sera déclinée pour les professionnels qui le souhaiteront. La Communauté d Agglomération de Montpellier donnera l exemple en amplifiant sa politique environnementale à destination de ces agents. Une démarche déjà entamée aujourd hui! présentera les moyens choisis pour l information des citoyens et leurs déclinaisons, media et hors-media, avant l été CONTACT PRESSE Coralie Trigueros / /7

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique DOSSIER DE PRESSE Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

CONTEXTE. ACTION «COUCHES LAVABLES» «Un bébé en couche lavable, c est déjà un consom acteur!»

CONTEXTE. ACTION «COUCHES LAVABLES» «Un bébé en couche lavable, c est déjà un consom acteur!» DOSSIER DE PRESSE CONTEXTE La CACEM s est engagée en 2011, dans le cadre d un accord-cadre quinquennal avec l ADEME, à élaborer et mettre en œuvre un Programme Local de Prévention des Déchets. L objectif

Plus en détail

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive.

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive. Guide éco-événements Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations SIRTOM DE LA REGION DE BRIVE Tél. 05 55 17 65 10 Fax 05 55 17 65 19 sirtom@ sirtom-brive.fr

Plus en détail

Le Syndicat Bil Ta Garbi se mobilise pour la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2011

Le Syndicat Bil Ta Garbi se mobilise pour la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2011 Le Syndicat Bil Ta Garbi se mobilise pour la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2011 Du 19 au 27 novembre prochains, le réseau des ambassadeurs du tri de Bil Ta Garbi sensibilise, en magasins,

Plus en détail

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 9 janvier 2015 12 heures Contact : Communauté d

Plus en détail

Semaine européenne de la réduction des déchets : le Syctom s engage pour le tri et le recyclage des piles et lampes usagées!

Semaine européenne de la réduction des déchets : le Syctom s engage pour le tri et le recyclage des piles et lampes usagées! Le 7 novembre 2013 Semaine européenne de la réduction des déchets : le Syctom s engage pour le tri et le recyclage des piles et lampes usagées! À l occasion de la 5 e édition de la Semaine Européenne de

Plus en détail

Conférence de presse LUNDI 30 JUIN 2014

Conférence de presse LUNDI 30 JUIN 2014 Conférence de presse LUNDI 30 JUIN 2014 SOMMAIRE Communiqué de presse Page 3 Le contexte de la gestion des déchets sur le territoire du TCO.. Page 5 Les nouveaux services de proximité mis en place par

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

GUIDE DÉCHETS VILLEPINTE. www.seapfa.com

GUIDE DÉCHETS VILLEPINTE. www.seapfa.com GUIDE DÉCHETS VILLEPINTE www.seapfa.com La collecte des déchets, c est aussi un service public local à votre service. SOMMAIRE 3 Les ordures ménagères 4 Les emballages plastiques et métalliques 5 Les papiers

Plus en détail

Le plan de prévention des déchets pour Paris

Le plan de prévention des déchets pour Paris Le plan de prévention des déchets pour Paris La stratégie de la Ville l avait déjà intégré : la croissance continue du volume des déchets impose de passer de la gestion à la prévention. «Le plan de prévention

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages :

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages : 1Limitez les emballages : 26 Kg de déchets en moins*! Direction de la Communication Montpellier Agglomération - 10/2013 NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE. 3 Produisez votre compost : 40 Kg de déchets en

Plus en détail

MISE EN SERVICE DES CONTENEURS ENTERRES Trans en Provence Vendredi 11 juin 2010

MISE EN SERVICE DES CONTENEURS ENTERRES Trans en Provence Vendredi 11 juin 2010 MISE EN SERVICE DES CONTENEURS ENTERRES Trans en Provence Vendredi 11 juin 2010 Direction de l Environnement Jean-Marc BORGHI : 04 94 50 07 02 sandrine.pierini@dracenie.com Direction de la Communication

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Éco-Emballages : Un Partenaire responsable. Par Richard QUEMIN Responsable régional sud-est

Éco-Emballages : Un Partenaire responsable. Par Richard QUEMIN Responsable régional sud-est Éco-Emballages : Un Partenaire responsable Par Richard QUEMIN Responsable régional sud-est Qui sommes-nous? Les acteurs du dispositifs Eco mballages a pour vocation d assurer la responsabilité élargie

Plus en détail

Chambre des associations PJ2I Mars 2012

Chambre des associations PJ2I Mars 2012 Le projet démarre en 2008, la Cda participe en tant que membre de la Mission d'accueil et d'information des Associations (MAIA) du Val de Marne à une étude sur l engagement bénévole des jeunes de 16-25

Plus en détail

Redonnons une 2 nde vie à nos objets

Redonnons une 2 nde vie à nos objets Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014

APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014 APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014 1. CONTEXTE ENJEUX ET OBJECTIFS 1.1 Contexte L USSGETOM, Union des EPCI du Sud Gironde pour l enlèvement et le traitement des déchets ménagers et assimilés du Sud

Plus en détail

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

Mettre en place le compostage en habitat collectif

Mettre en place le compostage en habitat collectif Mettre en place le compostage en habitat collectif Programme local de prévention des déchets de la CALB 2011-2015 Contexte : 30% de nos poubelles ménagères sont des déchets fermentescibles. En pratiquant

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

PREVENTION DES BIO DECHETS PAR LES PRODUCTEURS NON-MENAGERS

PREVENTION DES BIO DECHETS PAR LES PRODUCTEURS NON-MENAGERS PREVENTION DES BIO DECHETS PAR LES PRODUCTEURS NON-MENAGERS Le Compostage en restauration collective Nom de l initiative : Développement et accompagnement du compostage dans les lieux de restauration collective

Plus en détail

Les Textiles, un beau geste éco citoyen qui se développe au fil du temps!

Les Textiles, un beau geste éco citoyen qui se développe au fil du temps! Lettre du Printemps info environnement N 11 S O M M A I R E : 1. Précision tri sélectif 2. Précisions déchèteries 3. Les fermetures exeptionnelles en déchèteries 4. Le programme de la tournée des déééglngués

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre les parties : La CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE L'AIN, Etablissement Public à caractère administratif 1, rue Joseph Bernier 01000 Bourg en Bresse représenté par son

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Dossier de presse Pontivy, le 21 avril 2015. Nouvelles consignes. tri des emballages. plastiques. et installation de bacs jaunes!

Dossier de presse Pontivy, le 21 avril 2015. Nouvelles consignes. tri des emballages. plastiques. et installation de bacs jaunes! Dossier de presse Pontivy, le 21 avril 2015 Nouvelles consignes tri des emballages plastiques et installation de bacs jaunes! SOMMAIRE 1- Extension de la collecte en bacs jaunes pour les emballages ménagers

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention 30 mars 2007 Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention SOMMAIRE - Qu est ce qu une discrimination?...p 3 - Les enjeux de la prévention

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

Contribution du Cniid à la consultation publique Plan national de prévention des déchets

Contribution du Cniid à la consultation publique Plan national de prévention des déchets Contribution du Cniid à la consultation publique Plan national de prévention des déchets Commentaires Sur les objectifs et flux prioritaires Les objectifs ne sont pas à la hauteur d un plan de prévention

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien Le cadre du «VESD» Les établissements scolaires sont producteurs de déchets, ils ont la possibilité d être accompagnés par CALITOM dans une optique de réduction et de meilleure gestion des déchets. Les

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R4 Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Pour rappel, les collèges sont de la compétence des conseils généraux,

Plus en détail

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre 10 Pour vos autres déchets : la déchèterie 11 Réduisons nos déchets

Plus en détail

Animations scolaires Programme d'animation

Animations scolaires Programme d'animation Animations scolaires Programme d'animation Objectif des animations : Sensibiliser le jeune public à la préservation de l'environnement et lui donner les outils pour être acteur de demain. Présentation

Plus en détail

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public.

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public. 30/03/2007 Semaine du développement durable 2007 Préservation de la biodiversité et participation au programme Papillons & Jardin Signature d un partenariat avec Noé Conservation Dossier de presse Dans

Plus en détail

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles 0 La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles A l échelle internationale - La Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) Instaurée en 1992 lors du

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse

Schéma de Développement Commercial - aire urbaine de Toulouse Observatoire Départemental de l'équipement Commercial de la Haute-Garonne Schéma de Développement Commercial aire urbaine de Toulouse Pour un commerce durable dans la Ville Un document de référence pour

Plus en détail

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 D. Briaumont PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 Carine Burricand, Cédric Houdré, Eric Seguin, division Revenus et patrimoine

Plus en détail

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri

Plus en détail

Présentation des nouveaux véhicules de collecte et point sur le nouveau service, deux mois après son lancement

Présentation des nouveaux véhicules de collecte et point sur le nouveau service, deux mois après son lancement Dossier de presse 4 décembre 2015 Présentation des nouveaux véhicules de collecte et point sur le nouveau service, deux mois après son lancement www.agglo-limoges.fr Contact presse - Hélène VALLEIX Communauté

Plus en détail

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Un programme pour l environnement, par le développement de la Filière Bois Construction & Rénovation en Région Basse-Normandie 2015 2020

Plus en détail

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Table des matières Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Concept Nuits de l Orientation en Chiffres Nuits de l Orientation en Images Revue de Presse Programme 2016 Publics Devenir Partenaire

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL DE PREVENTION DES DÉCHETS. Rapport annuel 2015 Bilan accord cadre de partenariat

PLAN DÉPARTEMENTAL DE PREVENTION DES DÉCHETS. Rapport annuel 2015 Bilan accord cadre de partenariat PLAN DÉPARTEMENTAL DE PREVENTION DES DÉCHETS Rapport annuel 2015 Bilan accord cadre de partenariat Commission consultative du PEDMA 25 novembre 2015 Rapport annuel Plan de prévention des déchets Actions

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009 ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA FORMATION LIÉS À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE 25 Novembre 2009 Le contexte de la démarche Le bâtiment, un secteur concerné de façon

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Axe 2 : Accompagner l émergence d activités nouvelles, soutenir le développement de projets : Appel à projets 2015 «entreprendre autrement»

Plus en détail

ONDE- ENTS = = ÊTRE UN LEVIER DE LA MISE EN VALEUR DES MATIÈRES RÉSIDUEL LES AU PROFIT DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL.

ONDE- ENTS = = ÊTRE UN LEVIER DE LA MISE EN VALEUR DES MATIÈRES RÉSIDUEL LES AU PROFIT DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL. ONDE- ENTS MISSION PRENDRE EN CHARGE LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES GÉNÉRÉES PAR LA POPULATION TOUT EN ACCOMPAGNANT LES ACTEURS DANS UNE PERSPECTIVE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. VISION ÊTRE UN LEVIER

Plus en détail

Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE

Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE Dispositions pour la réduction des nuisances en centre-ville Depuis près de 25

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois.

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois. Qu est-ce qu un SLIME? Le programme SLIME (Service Local d Intervention pour la Maîtrise de l Energie) est un programme national d information et d action en faveur de la maîtrise de la demande énergétique,

Plus en détail

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR Février 2010 1. CONTEXTE La Loi sur l Air et l Utilisation Rationnelle de l Energie (LAURE) n 96-1236 du 30 décembre 1996 et son décret d application du

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

2014 DPE 1041 Avis sur le rapport annuel 2013 sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets à Paris. PROJET DE DÉLIBÉRATION

2014 DPE 1041 Avis sur le rapport annuel 2013 sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets à Paris. PROJET DE DÉLIBÉRATION Direction de la Propreté et de l Eau 2014 DPE 1041 Avis sur le rapport annuel 2013 sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets à Paris. PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS La

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2013 SOMMAIRE Engagement de SSI Service 3 Nos objectifs 4-6 Nos réalisations 7-12 Les résultats 13-15 Conclusion 16 2 L ENGAGEMENT DE SSI SERVICE

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : producteurs/transformateurs

Plus en détail

Quinzaine du Développement durable à Epernay

Quinzaine du Développement durable à Epernay Du 30 mai au 12 juin 2016 Quinzaine du Développement durable à Epernay Programme sur www.epernay.fr Quinzaine du Développement durable à Epernay Du lundi 30 mai au dimanche 12 juin 2016 Comme chaque année,

Plus en détail

LE PROGRAMME PRINTEMPS. Avril Juin 2014. Expositions. Ateliers thématiques. Manifestations

LE PROGRAMME PRINTEMPS. Avril Juin 2014. Expositions. Ateliers thématiques. Manifestations LE PROGRAMME Avril Juin 2014 Expositions Ateliers thématiques Manifestations PRINTEMPS Manifestations Retrouvez le stand de la Maison de l Habitat et du Développement Durable du Grand Nancy et ses partenaires

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE-

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- N phase Titres 1 questionnement Vidéo «Le lendemain de fête» 2 questionnement Vidéo «La tri Attitude» 3 Enquêtes 4 Exposition sur le thème des déchets 5 6

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Cahier des charges du label «Commerce Engagé»

Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Pour l avenir de nos enfants Consommons autrement Agence Territoriale de la Consommation Durable SIVED Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Clauses générales & clauses spécifiques Commerce alimentaire

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010

Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Rue de

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie Madame, Monsieur, Depuis plusieurs années la commune de Bierné a montré son engagement vers un développement plus durable en menant un certain nombre de démarches et actions concrètes : réalisation d un

Plus en détail

Gestion différenciée et 0 phyto

Gestion différenciée et 0 phyto Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R3 Gestion différenciée et 0 phyto DESCRIPTION DE L ACTION La gestion différenciée des espaces verts consiste à ne pas gérer et entretenir de

Plus en détail

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT

APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT APPEL A PROJETS Compostage partagé en pied d immeuble Résidence de 20 logements et plus REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : 31 décembre 2015 Article 1 : Présentation de la démarche En vue d atteindre

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 1

Plus en détail

Déchets ménagers Le guide du tri

Déchets ménagers Le guide du tri Déchets ménagers Le guide du tri www.agglo-montvalerien.fr La ville de Nanterre met ce guide à la disposition de tous les habitants désireux de s informer sur les consignes de tri et de faciliter le recyclage

Plus en détail

Environnement, énergie

Environnement, énergie Environnement, énergie La commune est le premier niveau d action pour améliorer l environnement et le cadre de vie des habitants. Cela bénéficiera en premier lieu aux citoyens de la commune, mais les conséquences

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES 2014 A-Contexte général B-Renforcement de la mission Relations Entreprises du C-Evaluation

Plus en détail

ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES CONFÉRENCE

ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES CONFÉRENCE DOSSIER DE PRESSE ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES CONFÉRENCE Vendredi 14 février 2014 NEVERS Aline DEVILLERS 03 86 60 58 50 - aline.devillers@cg58.fr Damien TRESCARTES 03 86 60 68 16 damien.trescartes@cg58.fr

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

L opération Eco-été 2014 :

L opération Eco-été 2014 : L opération Eco-été 2014 : «Vacanciers, triez!» Dossier de presse Point presse du jeudi 3 juillet 2014 Contact Presse Christelle GUILHAUMON - Relations Presse Declik Communication 06.03.29.41.80 - christelle.guilhaumon@declik.com

Plus en détail