Global Entertainment & Media Outlook

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Global Entertainment & Media Outlook 2013-2017"

Transcription

1 PwC Strategy Global Entertainment & Media Outlook Business as usual? 19 septembre 2013 Matthieu Aubusson Sébastien Leroyer Vincent Teulade

2 Dépenses de consommation et dépenses publicitaires 5 années d historique et 5 années de données prévisionnelles 50 pays 13 secteurs Accès Internet Publicité Internet Abonnements et redevances TV Publicité TV Cinéma & Vidéo Jeux Vidéo Musique Presse magazines Presse quotidiens Radio Affichage Edition Business-to-Consumer Edition Business-to-Business Slide 2

3 Agenda 1 Prévisions 2017 par zone géographique 2 Internet et le numérique 3 Prévisions 2017 par segment de marché 4 Le segment publicitaire 5 Points d approfondissement Slide 3

4 1. Prévisions 2017 par zone géographique

5 Au global, le marché des médias devrait conserver une croissance stable autour de 5,5% par an Marché mondial des médias (en Mds ) TCAM TCAM Prévisions PwC Total Dépenses Consommateurs Accès Internet +5,5% +2,1% +14,8% +5,6% +2,9% +11,1% Publicité +4,6% +4,8% Slide 5

6 Quatre zones géographiques se distinguent par leur croissance et leur taille de marché Exemples* : US (+4,8%) UK Mature (+4,0%) All (+2,5%) France (+2,4%) Taille du marché Total marché TCAM Mds 3,7% * TCAM , (en %) TCAM Slide 6

7 Quatre zones géographiques se distinguent par leur croissance et leur taille de marché Exemples* : US (+4,8%) UK (+4,0%) All (+2,5%) France (+2,4%) Taille du marché Mature Total marché TCAM Mds 3,7% 372 Mds 9,5% $351 11,6% Next Wave Exemples : Brésil (+10,8%) Russie (+10,1%) Inde (+13,5%) Chine (+12%) Indonésie (+17,1%)... * TCAM , (en %) TCAM Slide 7

8 Quatre zones géographiques se distinguent par leur croissance et leur taille de marché Exemples* : US (+4,8%) UK (+4,0%) All (+2,5%) France (+2,4%) Taille du marché Mature * TCAM , (en %) Total marché TCAM Mds 3,7% 372 Mds 9,5% $351 11,6% 11,2% 10.2% $ Mds TCAM Next Wave Up & Comers Exemples : Brésil (+10,8%) Russie (+10,1%) Inde (+13,5%) Chine (+12%) Indonésie (+17,1%)... Exemples : Colombie (+11,4%) Kenya (+15,7%) Philippines (+14,8%) Thaïlande (+11,3%) Turquie (+11,4%) Slide 8

9 Quatre zones géographiques se distinguent par leur croissance et leur taille de marché Exemples* : US (+4,8%) UK (+4,0%) All (+2,5%) France (+2,4%) Taille du marché Exemples : Grèce (+2,4%) Pologne (+3,2%) Suède (+3,0%) NZ (+3,5%) Mature * TCAM , (en %) Total marché TCAM Slow Growing Mds 372 Mds 3,7% 9,5% $351 11,6% $114 3,1% 11,2% 10.2% $ Mds Market Size 106 Mds TCAM Next Wave Up & Comers Exemples : Brésil (+10,8%) Russie (+10,1%) Inde (+13,5%) Chine (+12%) Indonésie (+17,1%)... Exemples : Colombie (+11,4%) Kenya (+15,7%) Philippines (+14,8%) Thaïlande (+11,3%) Turquie (+11,4%) Slide 9

10 2. Internet et le numérique : principaux moteurs croissance

11 La croissance des accès à internet dynamise les dépenses publicitaires et la consommation Accès internet fixes (TCAM ) Accès internet mobile (TCAM ) 2,6% 9,7% 8,9% 20,5% 2,9% 7,7% 12,1% 31,5% 1,9% 14,0% Slide 11

12 Cette croissance se traduit par l augmentation du taux de pénétration de l internet fixe Taux de pénétration de l internet fixe (% de la population) % 80% 85% 16% 35% 45% 22% 40% 47% 67% 91% 94% Slide 12

13 et par une croissance des abonnements mobiles qui ne faiblit pas sur l ensemble du marché Taux de pénétration des accès internet mobiles (% de la population) % 60% 83% 2017 Evolution Pénétration points 5% 25% 52% + 27 points 6% 24% 51% + 27 points 12% 45% 72% + 27 points Slide 13

14 La France, en revanche, peine à rattraper son retard dans le mobile vis-à-vis des pays matures Top 10 du taux de pénétration des accès internet mobiles en 2013 (% de la population) UK 61% Suède 66% USA 60% Danemark 69% Finlande 59% Corée du Sud 89% France 45% Japon 86% 83% 52% Hong-Kong 68% Singapour 71% Australie 61% 54% Slide 14

15 La croissance du marché français à horizon 2017 proviendra uniquement du digital Taille du marché français* et contribution à la croissance par segment (Md ) 50 Digital : +110% de contribution à la croissance Non-digital : -10% de contribution à la croissance 45 17% 17% 15% 5% -10% 45,1 34% 22% 40 40,9 TCAM France : +2,4% Digital : +15% Non-digital : -0,2% Pub Internet Edition (B2B & B2C) Presse (Mag. & Quot.) Cinéma & Vidéo Jeux vidéos Autre digital Non-digital 2017 * Excluant les accès internet Slide 15

16 Cette «digitalisation» varie fortement en fonction des marchés et du potentiel des offres numériques Poids du digital par marché chiffres France et Monde (%) 80% 70% Total Total 60% 50% 40% 30% 20% 10% 20% 22% 11% 13% 0% Publicité TV Quotidiens Edition B2B Magazines Edition B2C Musique Cinéma & Vidéo Jeux Vidéo Total France* Total Monde* * Excluant les accès internet Slide 16

17 3. Prévisions 2017 par marché

18 Comme le marché global, la croissance française est essentiellement tirée par la publicité Internet Taux de croissance annuel moyen par support média en France et dans le monde France Monde Différence Publicité Internet 10,0% 13,0% -3,0% Cinéma & Vidéo Jeux Vidéo Accès Internet Edition B2B Total France Affichage Abonnements et redevances TV 5,0% 4,3% 3,7% 3,0% 2,4% 2,3% 2,0% 3,6% +1,4% 6,5% -2,2% 11,1% -7,4% 2,8% 0,2% 5,6% -3,2% 4,9% -2,6% 3,8% -1,8% Publicité TV Radio 0,8% 0,7% 5,2% -4,4% 3,2% -2,5% Presse Magazine Edition B2C Musique Presse Quotidiens -0,5% -0,9% -1,1% -1,7% 0,3% -0,8% 0,5% -1,4% 1,5% -2,6% 0,0% -1,7% Slide 18

19 3.1. Les jeux vidéos

20 Internet et les plateformes mobiles sont les grands moteurs de croissance du marché du jeu vidéo mobile TCAM ,5% Part du mobile et du online dans les dépenses consommateurs de Jeux Vidéo online 32% 51% 54% 8,2% Console 4,6% PC -0,1% Slide 20

21 Les consoles de jeu renouent avec la croissance grâce à l arrivée des nouvelles générations mobile TCAM ,5% online 8,2% Dépenses mondiales Jeux sur console (en millions d ) Console 4,6% PC -0,1% Consoles nouvelle génération Slide 21

22 3.2. La musique

23 La croissance de l édition numérique ne compense pas encore le déclin de l édition physique Marché mondial de la musique (Millions d ) % % % 24% Total Edition physique Edition numérique Concerts & festivals TCAM ,5% -7,0% +7,5% +3,1% % 57% Marché français de la musique (Millions d ) % 23% % 23% % 55% Edition physique Edition numérique Concerts & festivals TCAM Total -1,1% -11,2% +8,4% +2,1% Slide 23

24 3.3. La presse

25 Contrairement aux idées reçues, le marché global de la presse quotidienne continuera à croître Marché global de la presse quotidienne ($ Md) ,5% 164 Marché de la presse quotidienne par zone géographique ($ Md) % ,4% Print Digital Amérique du Nord EMEA Asie Pacifique Amérique Latine Slide 25

26 L industrie se transforme progressivement vers un modèle payant Evolution du mix revenu Quotidiens par pays % -1,5% 8% 6% -5,6% 19% 3% -2,0% 7% 3% -3,9% 6% +4,9% 55% 43% 46% 31% 37% 28% -6,9% 0% 3% 72% 45% 0% 11% 0% 7% +100% 42% 46% 0% 21% 4% 32% 51% 51% 60% 59% -4,0% X% : TCAM Diffusion Print Diffusion digitale Pub Print Pub digitale Slide 26

27 3.4. L édition

28 La pénétration des e-books grand public devrait progresser rapidement, et la France devrait progressivement rattraper son retard Evolution des éditions de livres grand public (papier vs. numérique) dans le monde, en Md $ TCAM ( ) Pénétration des e-books grand public par pays (2017, en %) 60% ,4% 50% 51% 51% 44% 50 40% 36% ,6% +21,6% 30% 20% 10% 0% 23% 22% 16% 14% 11% Livres numériques Livres papier Slide 28

29 4. Le segment publicitaire

30 Une croissance de 4,8% des investissements publicitaires, portée notamment par Internet Total des dépenses publicitaires dans le monde (en millions ) TCAM : +4,8% Croissance mondiale des dépenses publicitaires par segment (TCAM ) Publicité Internet Jeux vidéo Cinéma & Vidéo TV Affichage Total Radio Magazines Quotidiens Annonces -0,8% -1,5% 0,4% 3,3% 5,5% 5,3% 4,9% 4,8% 11,9% 13,1% Slide 30

31 La part d internet dans les dépenses publicitaires augmentera de 10 points, mais la télévision conservera tout de même sa première place Dépenses publicitaires mondiales par plateforme (% des dépenses totales) Affichage 7% Magazines (physique) 7% Radio 7% Autres 7% 34% TV* Magazines (physique) Radio Affichage Autres 7% 7% 5% 5% 34% TV* Quotidiens (physique) 17% 21% Pub Internet Quotidiens (physique) 12% 31% Pub Internet * Hors online et mobile Slide 31

32 Les revenus de la publicité digitale ne seront pas repris en main par les médias traditionnels Dépenses mondiales en publicité digitale par types d acteurs Quotidiens B2B (Annonces & Presse spécialisée) Magazines TV 12% 8% 4% 3% B2B (Annonces & Presse spécialisée) Magazines Quotidiens 10% 7% TV 4% 5% 71% Autres 72% Autres Slide 32

33 TCAM (%) Les pays anglo-saxons (USA et UK) porteront la croissance publicitaire des pays matures Croissance des investissements publicitaires Monde par marché TOTAL TCAM * 4,1 4,4 2,0 1,5 1,1 13,1 13,7 9,9 10,0 7,9 5,2 5,3 5,1 4,7 2,7 1,7 0,8 1,4-0,4-0,6-1,5-1,6-1,1-2,6-3,0-4,2-6,8 0,4-0,8 Publicité Internet TV Magazines Quotidiens * TCAM non corrigés de l inflation Slide 33

34 Millions d euros Parmi les différents segments, la publicité mobile connaît la plus forte croissance Dépenses publicité Internet mondiales par segment TCAM TCAM Search + 16,1 % + 12,1 % Display + 11,5 % + 10,3 % Mobile Classified + 47,9 % + 6,0 % + 27,0 % + 6,5 % Vidéo + 34,3 % + 25,8 % 0 Slide 34

35 En France le digital représente 20% des dépenses, et reste inférieur aux marchés UK, Allemand et US Part du Digital dans les dépenses plurimédia (dépenses nettes) 40% 30% 35% 30% 24% (e) (e) (e) UK All. USA FR 20% 20% 10% S (e) : estimé Sources : SRI, IREP, PwC Global Entertainment and Media Outlook: Slide 35

36 La vidéo, le RTB et le mobile tirent la croissance du display en France en 2013 Le marché français en 2013, chiffres clés Une part du search élevée (57%) Un segment display - hors vidéo stable Une croissance forte de la vidéo (+34%) Un segment mobile en retard par rapport aux autres marchés (6% du digital) Une explosion du RTB (+120%) en ligne avec les autres marchés avancés Sources : PwC,, SRI, UDECAM Slide 36

37 Le RTB s imposera à l échelle mondiale comme un nouveau modèle de vente de la publicité digitale Total des dépenses display en RTB (en milliards de $) 13,9 TCAM : 41% 10,5 7,5 5,0 3,0 1,4 0, % du display en 2016 Explosion de l inventaire et du nombre d enchères Développement RTB premium, vidéo et mobile Propagation aux autres médias? Source : IDC RTB in the US and worldwide Slide 37

38 Avec l émergence du RTB, le marché se structurera autour de deux grandes logiques PLANIFICATION Annonceur TRADING (RTB) Achat contextuel Audience ciblée Marques premiums Garantie d emplacement et de diffusion Dispositifs engageants Opérations sur mesure Audience ciblée La meilleure impression Non garantie Data driven Optimisation en temps réel Un marché qui permet aujourd hui à l annonceur de combiner l efficacité de ces deux modes d achat Source : IDC RTB in the US and worldwide Slide 38

39 La publicité digitale : quelles tendances à horizon 2017? (1/2) Data Asset stratégique dans le monde RTB Multiplication des projets de Data Management Platform Annonceur : convergence data pub / data CRM Editeurs/Régies : valorisation des inventaires Achat Média : performance accrue de l achat programmatique Mobile Réduction du gap entre audiences et dépenses publicitaires Portée par 4G, usages sociaux et m-commerce Monétisation des inventaires mobile, destruction de valeur? Slide 39

40 La publicité digitale : quelles tendances à horizon 2017? (2/2) Vidéo Report des dépenses branding vers la vidéo Extension d audience pour les annonceurs TV Revalorisation des CPM Création de contenus vidéos stratégique pour les sites de marque Acteurs Évolution du modèle des Agences médias (Trading, multi-expertise, conseil) Organisation et savoir-faire des régies (RTB, Data Management) Captation de la valeur liée au RTB? (Agences? Régies? Nouveaux entrants?) Slide 40

41 5. Points d approfondissement

42 Est-ce vraiment Business as usual? 1. La modification de l équilibre entre les acteurs traditionnels et les nouveaux acteurs s accélère sur certains secteurs et un nombre croissant de frontières disparaissent 2. La structure des marchés Médias traditionnels évolue de manière radicale 3. A l intérieur de l économie numérique, de nouvelles offres bouleversent les équilibres de marché Slide 42

43 5.1. OTT Vers une extension du domaine de la lutte?

44 Netflix s affirme de plus en plus comme un concurrent des chaînes payantes Evolution du nombre d abonnés US (en 000s) Mds d heures streamées aux US en % du traffic US downstream en H Fenêtre média US (en mois après l arrêt de l exploitation salles) Q Premium VoD DVD, VoD, PPV Pay-TV SVoD Network TV Source : ScreenDigest, Netflix, Variety, Sandvine, PwC analysis Slide 44

45 Comme le montre le deal signé par Netflix avec Disney sur les droits premium aux dépends de Starz Source : PwC analysis Slide 45

46 L avantage concurrentiel du Broadcast en matière d économie de la distribution est en train de disparaître pour certains types de chaînes Coût de distribution mensuel pour une chaîne SD (en US$) % par an k 200k 300k 400k 500k 600k 700k 800k 900k 1000k Source : Analyse PwC Satellite 1 Satellite 2 CDN 1h CDN 2h CDN 3h Slide 46

47 2 paramètres sont clés dans un BP OTT: le coût du contenu et les coûts marketing P&L d une plateforme OTT thématique (en % des revenus) P&L de Netflix (en % des revenus) Source : Analyse PwC Note: CDN= Content Distribution Network Slide 47

48 Quel impact pour le marché français? Certaines spécificités françaises vont protéger encore quelques temps le marché français : Une chronologie des média se prêtant peu à l arrivée de nouveaux entrants Une diffusion IPTV offrant un coût de distribution compétitif Une grande richesse des offres de chaînes ethniques Slide 48

49 Chaque marché reste unique Revenus Films numériques (2012) Origine des top 10 fictions par pays (2012) 100% 90% % 33% 8 70% % 16% 77% 6 50% % 4 40% 3 30% 20% 43% % 1 10% 7% 0% 6% 0 USA Reste du monde Abonnements Location Ventes Publicité Production nationale Production US Slide 49

50 5.2. Le retour des méga-deals M&A ou la transformation profonde des marchés

51 Moins de deals dans le secteur TMT mais des deals plus structurants Nombre de transactions Valeurs des transactions (en US$ M) Nombre de deals 0 Valeur des deals m m 2013 Source: Thomson Reuters pour 2011 & 2012, Merger market 2012 Slide 51

52 Quels sous-jacents pour cette évolution? Stratégies financières opportunistes - Presse: Washington Post Stratégie de consolidation de marchés mâtures: - TV: Canal+/Chaînes Bolloré - Publicité: Publicis/Omnicom, Aegis/Dentsu - Professional Publishing: Springer Science, Masson - Production films: Disney / Lucas - Livres: Gallimard / Flammarion Stratégie de croissance sur des marchés dynamiques - TV: SBS/Discovery, Eurosport / Discovery - Distribution TV: Virgin / Liberty, KDG - Telecom: Sprint/Metro PCS, America Movil/KPN, Verizon/Vodafone - Smartphone: Microsoft/Nokia - Twitter / MoPub Stratégie de préemption de ressources rares sur les nouveaux marchés - Facebook / Instagram Recentrage sur le core business Slide 52

53 Vae victis L effondrement des valorisations de certains journaux US Valorisation des journaux US dans des transactions % -89% -89% -90% Boston Globe Philadelphia Inquirer Chicago Sun - Times Star Tribune Source: Pew Research Slide 53

54 5.3. Le marché numérique n est pas homogène La guerre de l offre

55 Le passage au numérique s est accompagné d une plus grande variété en matière de business models Distribution physique Distribution numérique Musique Ventes Ventes Abonnement Publicité Vidéos Ventes Ventes Location Abonnement Location Publicité Jeux vidéos Ventes Ventes Abonnement Publicité Slide 55

56 Chaque business model favorise un/des types d acteurs différents Part de marché vidéo OTT (USA, 2011) 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% % of 2011 market Evolution vs Royaume des distributeurs TV 32% 7% 7% 8% 9% 14% 23% 9% 8% 4% 16% 63% Location (TVoD) Vente (EST) Abonnement (SVoD) 26% Royaume des fabricants de terminaux 23% Avantage au premier entrant Comcast DirecTV TWC Apple Verizon Dish Netflix Hulu Amazon Microsoft Sony Vudu Other 3% 97% 45% Source : ScreenDigest, Futurescope, analyse PwC Slide 56

57 Short tail Historiquement, les business models numériques opéraient une ségrégation relativement claire entre premium et non premium Business model selon la qualité du contenu Business model numérique par média Vente Location Jeux vidéos Jeux premiums: Vente Publicité Jeux non premium: Publicité Vidéos films Films premium Vente Location Films non premium Publicité Musique Mid tail Long tail Exclusivités Long tail Vente Slide 57

58 Short tail mais pour concurrencer les Incumbent Internet, de nouveaux entrants ont développé des offres d abonnement illimité qui abolissent cette distinction Business model selon la qualité du contenu Business model numérique par média Vente Location Publicité Jeux vidéos Jeux premiums: Jeux non premium: Vente Publicité Abonnement illimité Abonnement illimité Films cinéma Films premium Films non premium Vente Location Publicité Abonnement illimité Musique Mid tail Long tail Exclusivités Long tail Vente Abonnement illimité Slide 58

59 4 facteurs conditionnent le succès des offres d abonnement illimité Large quantité de contenus attractifs disponibles Exemples: produits «froids» (musique), films aux USA Contre-exemples: produits chauds (news), chronologie films en France Slide 59

60 4 facteurs conditionnent le succès des offres d abonnement illimité Large quantité de contenus attractifs disponibles Exemples: produits «froids» (musique), films aux USA Contre-exemples: produits chauds (news), chronologie films en France Faiblesse des prix unitaires des contenus proposés Exemples: musique, location films, livres Contre-exemples: ventes films premium Slide 60

61 4 facteurs conditionnent le succès des offres d abonnement illimité Large quantité de contenus attractifs disponibles Exemples: produits «froids» (musique), films aux USA Contre-exemples: produits chauds (news), chronologie films en France Faiblesse des prix unitaires des contenus proposés Exemples: musique, location films, livres Contre-exemples: ventes films premium Faiblesse de la prime associée au contenus premium Exemples: musique Contre-exemples: jeux vidéos, films TV Slide 61

62 4 facteurs conditionnent le succès des offres d abonnement illimité Large quantité de contenus attractifs disponibles Exemples: produits «froids» (musique), films aux USA Contre-exemples: produits chauds (news), chronologie films en France Faiblesse des prix unitaires des contenus proposés Exemples: musique, location films, livres Contre-exemples: ventes films premium Faiblesse de la prime associée au contenus premium Exemples: musique Contre-exemples: jeux vidéos, films TV Faiblesse de la marque des producteurs / éditeurs / Absence de distribution sélective Exemples: musique, films, livres Contre-exemples: presse, magazines, TV Slide 62

63 Les offres d abonnement / streaming illimité représentent aujourd hui le principal relais de croissance dans le marché du numérique Marché du film numérique aux USA (en US$M) Marché de la musique numérique en France (en EUR M) Ventes Location Abonnement Ventes Streaming & abonnements Slide 63

64 Le livre numérique est-il la prochaine barrière? Large quantité de contenus attractifs disponibles Faiblesse des prix unitaires des contenus Faiblesse de la prime pour les contenus premium Faiblesse des marques producteurs Potentiel des offres d abonnement illimité Musique Mass market Films Dépend de la chronologie média Mass market(us) Niche (France) Jeux vidéos + Niche Livres Dépend de la politique de prix des éditeurs pour de la location ? Slide 64

65 6. Conclusions & Questions Slide 65

66 Matthieu Aubusson Téléphone : Portable : Sébastien Leroyer Téléphone: Portable: Vincent Teulade Téléphone: Portable: PwC. All rights reserved. Not for further distribution without the permission of PwC. PwC refers to the network of myear ember firms of PricewaterhouseCoopers International Limited (PwCIL), or, as the context requires, individual member firms of the PwC network. Each member firm is a separate legal entity and does not act as agent of PwCIL or any other member firm. PwCIL does not provide any services to clients. PwCIL is not responsible or liable for the acts or omissions of any of its member firms nor can it control the exercise of their professional judgment or bind them in any way. No member firm is responsible or liable for the acts or omissions of any other member firm nor can it control the exercise of another member firm s professional judgment or bind another member firm or PwCIL in any way. Slide 66

67 Plus de détails sur outlook Construiser votre propre Outlook story online... Slide 67

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2012-2016. Transformation digitale : fin de la première manche? 18 septembre 2012

Global Entertainment & Media Outlook 2012-2016. Transformation digitale : fin de la première manche? 18 septembre 2012 www.pwc.com/outlook Global Entertainment & Media Outlook 2012-2016 Transformation digitale : fin de la première manche? 18 septembre 2012 Matthieu Aubusson Vincent Teulade 13 secteurs 48 pays couverts

Plus en détail

Future TV Stratégies 2020

Future TV Stratégies 2020 Future TV Stratégies 2020 M10212 - Juillet 2010 Market & Data Report www.idate-research.com Gilles Fontaine Directeur Général Adjoint g.fontaine@idate.org Florence Le Borgne Directrice de la Business Unit

Plus en détail

L économie de la télévision de rattrapage

L économie de la télévision de rattrapage L économie de la télévision de rattrapage Medianalyses Scholè Marketing Sommaire I. SYNTHESE... 4 A. Le succès d audience de la télévision de rattrapage... 5 1. Environ un tiers de la population concernée...

Plus en détail

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision 28 juillet 2015 2 STRUCTURE DE L ÉTUDE Les nouveaux visages de la télévision de rattrapage.

Plus en détail

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 Contact : Vincent.Letang@magnaglobal.com Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 La France devrait enfin renouer avec la croissance (+1.2%) Points

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

Enjeux de la valorisation des données pour les éditeurs de presse 14 juin 2013

Enjeux de la valorisation des données pour les éditeurs de presse 14 juin 2013 Enjeux de la valorisation des données pour les éditeurs de presse 14 juin 2013 Confidentiel Copie interdite Agenda Enjeux de la valorisation des données 2 Face aux dynamiques concurrentielles et comportementales

Plus en détail

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 13 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l Internet d une

Plus en détail

Prévisions publicitaires IPG MEDIABRANDS/MAGNA GLOBAL : Vers une stabilisation du marché français

Prévisions publicitaires IPG MEDIABRANDS/MAGNA GLOBAL : Vers une stabilisation du marché français Prévisions publicitaires IPG MEDIABRANDS/MAGNA GLOBAL : Vers une stabilisation du marché français Les recettes publicitaires devraient croître de +0.5% cette année en France. Au niveau mondial, les recettes

Plus en détail

Etude "Programmatic Intelligence" d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique

Etude Programmatic Intelligence d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique Etude "Programmatic Intelligence" d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique Les achats programmatiques représenteront 31% des dépenses Display et Vidéo cette année, et atteindront

Plus en détail

UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE. 22 avril 2013

UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE. 22 avril 2013 UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE 22 avril 2013 Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

Bilan 2015 Projection 2016 15 ème édition Janvier 2016. #Obsepub. NB : inclut modif p.27 du 29/1/16

Bilan 2015 Projection 2016 15 ème édition Janvier 2016. #Obsepub. NB : inclut modif p.27 du 29/1/16 Bilan 2015 Projection 2016 15 ème édition Janvier 2016 #Obsepub NB : inclut modif p.27 du 29/1/16 La méthodologie : recueil de données quantitatives et conduite d entretiens Collecte de données quantitatives,

Plus en détail

Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0%

Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0% Tendance baissière confirmée Les recettes publicitaires des médias : -3,6% Les dépenses de communication des annonceurs : -3,0% Les recettes publicitaires nettes des médias s élèvent en 2013 à 13,3 milliards,

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 -

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LA PUBLICITÉ DIGITALE LE PAIEMENT EN LIGNE EXPERTISES INNOVATIONS & SYNERGIES 3 Présent dans Emploie environ Un chiffre d affaires 8 pays européens HIMEDIA GROUP 470 personnes

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires 1 Cour des comptes - Rappel du titre de avril la présentation 1, 2014 LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Avril 2014 Cour

Plus en détail

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Executive summary DGMIC Janvier 2010 Florence Le Borgne Tiffany Sauquet f.leborgne@idate.fr t.sauquet@idate.fr Tel.:

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

Culture-médias & numérique : nouvelles questions de concurrence(s)

Culture-médias & numérique : nouvelles questions de concurrence(s) DEPS Secrétariat général 5 es Journées d économie de la culture et de la communication Culture-médias & numérique : nouvelles questions de concurrence(s) 8 février 2011 Centre Georges-Pompidou Paris Inscription

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011

RESULTATS ANNUELS 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 22 Mars 2012 Une vision claire et constante depuis 2003 : les contenus digitaux ne peuvent pas être 100% gratuits I LE POSITIONNEMENT Aider les media et les services en ligne à bâtir

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Internet maintient le rythme. Bilan 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007

Internet maintient le rythme. Bilan 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Bilan 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Les grands indicateurs du 1 er semestre 2008 Une croissance décevante du marché publicitaire plurimedia Montant et évolution des investissements publicitaires

Plus en détail

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 L activité Le métier Les perspectives L activité Un marché animé par plusieurs facteurs positifs Un besoin accru de suivi des marchés les consommateurs-citoyens

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Le cycle de vie d un produit culturel Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Objectifs Mesurer l impact d Internet Observer le cycle de vie des produits culturels Mieux comprendre les rôles

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

Bilan 2014 Projections 2015 13 ème édition Janvier 2015. #Obsepub

Bilan 2014 Projections 2015 13 ème édition Janvier 2015. #Obsepub Bilan 2014 Projections 2015 13 ème édition Janvier 2015 #Obsepub La méthodologie : recueil de données quantitatives et conduite d entretiens Collecte de données quantitatives, sous contrôle d un huissier

Plus en détail

DEEZER EN EXCLUSIVITÉ EN EUROPE* CHEZ HORYZON MEDIA WORLDWIDE. Horyzon Media est une marque de Solocal Network www.horyzon-media.

DEEZER EN EXCLUSIVITÉ EN EUROPE* CHEZ HORYZON MEDIA WORLDWIDE. Horyzon Media est une marque de Solocal Network www.horyzon-media. DEEZER EN EXCLUSIVITÉ EN EUROPE* CHEZ HORYZON MEDIA WORLDWIDE SOMMAIRE 1 Deezer 4 Tendances du marché 2 Présentation de la cible 5 Innovation Deezer 3 Comportement de la cible 2 1 DEEZER EN EXCLUSIVITÉ

Plus en détail

GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014

GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014 GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014 BENOÎT GILLIOCQ -SALES ACCOUNT MANAGER SYLVAIN ROUZERE -CONSULTANT WEBANALYTICSSENIOR 2 AGENDA GESTE COMMISSION PETITES ANNONCES 10 SEPTEMBRE 2014 Rapide

Plus en détail

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France)

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Observatoire du rayonnement numérique Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Préambule Dans un marché français plutôt morose (-14,4% immatriculations sur le premier semestre 2012 source: Comité

Plus en détail

RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE DIJON L offre et la consommation de cinéma sur les réseaux : état des lieux, freins et perspectives de développement

RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE DIJON L offre et la consommation de cinéma sur les réseaux : état des lieux, freins et perspectives de développement Note d information - Paris, 19 octobre 2011 RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE DIJON L offre et la consommation de cinéma sur les réseaux : état des lieux, freins et perspectives de développement Dans le

Plus en détail

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar Pulsarbeonpush@gmail.com Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar INTRODUCTION AU RTB Enchères en temps réel Beonpush a été créé en 2015 et enregistrée le 3 Août 2015 en Angleterre et au Luxembourg.

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012 RESULTATS ANNUELS 2011-12 9 octobre 2012 SOMMAIRE ACTIVITE & RESULTATS 1. Avanquest Software franchit le cap des 100 M 2.Une mutation de l activité qui s accélère 3.L impact attendu de la baisse du offline

Plus en détail

Une croissance stable des investissements publicitaires en 2013 ouvre la voie à la reprise en 2014 et 2015

Une croissance stable des investissements publicitaires en 2013 ouvre la voie à la reprise en 2014 et 2015 Une croissance stable des investissements publicitaires en 2013 ouvre la voie à la reprise en 2014 et 2015 La croissance aura été en 2013 aussi bonne qu en 2012, malgré l absence de grand événement quadriennal

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité.

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. SMS+ PRÉSENTATION Document non-contractuel, propriété de Bouygues Telecom, juin 2012 Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. PRINCIPE GÉNÉRAUX DE L OFFRE SMS+

Plus en détail

MOBILE FIRST MARKETING. La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client

MOBILE FIRST MARKETING. La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client MOBILE FIRST MARKETING La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client Le Mobile : un enjeu vital pour le secteur du Travel Bookings Mobile en 2014 En 2013, 11% des ventes digitales

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008 Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur Octobre 2008 Contexte «Internet en mobilité» renvoie aujourd hui à un potentiel d usages d encore mal identifiés. Apple a proposé

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Groupe Media Multicanal International. Présentation Octobre 2015

Groupe Media Multicanal International. Présentation Octobre 2015 Groupe Media Multicanal International Présentation Octobre 2015 I/ Qui sommes nous? Groupe media multicanal avec une approche entrepreneuriale II/ Un groupe bénéficiaire Progression des résultats Succès

Plus en détail

REACHTHEFIRST DIGITAL BRANDING LA GUERRE DES «TERRITOIRES» APPORTEUR DE SOLUTIONS DIGITALES. Laurent BEAUREPAIRE CEO

REACHTHEFIRST DIGITAL BRANDING LA GUERRE DES «TERRITOIRES» APPORTEUR DE SOLUTIONS DIGITALES. Laurent BEAUREPAIRE CEO APPORTEUR DE SOLUTIONS DIGITALES REACHTHEFIRST DIGITAL BRANDING LA GUERRE DES «TERRITOIRES» Laurent BEAUREPAIRE CEO AGENDA 01. Les territoires digitaux actuels : enjeux, impacts et devenir 02. De nouveaux

Plus en détail

Observatoire de l e-pub 3 ème édition

Observatoire de l e-pub 3 ème édition Observatoire de l e-pub 3 ème édition Bilan 2009 Projections 2010 Mercredi 13 Janvier 2010 Méthodologie Rencontre d acteurs de chaque segment de la communication online (*) Régies (~40) Vision Régies Display

Plus en détail

Réunion SFAF du 18 mars 2011 Présentation des comptes annuels 2010

Réunion SFAF du 18 mars 2011 Présentation des comptes annuels 2010 Réunion SFAF du 18 mars 2011 Présentation des comptes annuels 2010 Netgem en bref Leader et pure player des solutions IPTV pour les opérateurs télécoms Solutions logicielles innovantes Plateforme HW standards

Plus en détail

SOUTENIR LA CREATIVITE LA REMUNERATION DES CREATEURS DANS L ECONOMIE NUMERIQUE

SOUTENIR LA CREATIVITE LA REMUNERATION DES CREATEURS DANS L ECONOMIE NUMERIQUE 2014 SOUTENIR LA CREATIVITE LA REMUNERATION DES CREATEURS DANS L ECONOMIE NUMERIQUE 05 14 ANALYSE ET TENDANCES DES PERCEPTIONS EN 2012 15 17 ECLAIRAGE ECONOMIQUE SUR LES PERCEPTIONS 18 26 PERSPECTIVE SUR

Plus en détail

Sur le marché dur.t.b

Sur le marché dur.t.b Sur le marché dur.t.b La Société Beonpush a été créé en 2015 et enregistrée le 3 Août 2015 en Angleterre et au Luxembourg. Cette compagnie permet aux membres d'investir sur le marché du RTB (real time

Plus en détail

Le temps de la convalescence? Les recettes publicitaires des médias : -2,5% Les dépenses de communication des annonceurs : -1,6%

Le temps de la convalescence? Les recettes publicitaires des médias : -2,5% Les dépenses de communication des annonceurs : -1,6% Le temps de la convalescence? Les recettes publicitaires des médias : -2,5% Les dépenses de communication des annonceurs : -1,6% Les recettes publicitaires nettes des médias s élèvent en 2014 à 13 milliards,

Plus en détail

Communiqué de presse. o Une offre qui casse les codes du marché des box et des services de VOD/SVOD existants.

Communiqué de presse. o Une offre qui casse les codes du marché des box et des services de VOD/SVOD existants. OMMUNIQUE DE PRESSE Communiqué de presse Paris 17 février 2014 Videofutur est de retour! Pour soutenir le lancement réussi de LA BOX Videofutur, la marque reprend la parole avec une campagne pluri-media,

Plus en détail

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE Stratégie de distribution de la presse numérique Page 2 Distribution numérique, négocier et monétiser. Page 3 Adaptation du contenu

Plus en détail

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Médianalyses Scholè Marketing Novembre 2011 Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Sommaire I. Synthèse : le free to play, avenir du jeu vidéo?... 5

Plus en détail

La vidéo sur Internet

La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet Une consommation croissante de vidéos Les internautes se sont convertis à la vidéo : En France, on compte 27.9 millions de vidéonautes uniques pour 64 vidéos

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DGCCRF SUR LA TNT

QUESTIONNAIRE DGCCRF SUR LA TNT QUESTIONNAIRE DGCCRF SUR LA TNT L analyse de la TNT pour le secteur cinématographique doit se faire en prenant en compte trois dimensions : - d une part le niveau d investissement des chaînes (les éditeurs)

Plus en détail

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le potentiel du programmatique en Télévision Particulièrement la qualification des inventaires et les spots personnalisés Dépend de 2 facteurs Les

Plus en détail

Statistiques France et International

Statistiques France et International Statistiques France et International Repères statistiques 2013 données 2012 Juin 2013 0 Sommaire Première partie Statistiques France Deuxième partie Statistiques internationales 1 Périmètre de l'étude

Plus en détail

Les médias français dans la crise : tempête ou tsunami? Flux de Financement Médias & Entertainment

Les médias français dans la crise : tempête ou tsunami? Flux de Financement Médias & Entertainment Les médias français dans la crise : tempête ou tsunami? Flux de Financement Médias & Entertainment Sommaire Synthèse 3 Les chiffres clés d Arthur D. Little 5 Première vague : malgré la crise, un marché

Plus en détail

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013 Economie du livre Repères statistiques 2011 et tendances 2012 Mars 2013 0 Sommaire 1 Marché de l'édition en 2011 Un marché de l'édition stable Dynamisme de la production éditoriale Des relais de croissance

Plus en détail

Concilier ROI et AFFINITÉ

Concilier ROI et AFFINITÉ Concilier ROI et AFFINITÉ NOTRE ECOSYSTÈME Audience et affinité Un inventaire UNIQUE Bidding Une culture Média Trading forte 5 ans d expérience en yield management 7 Media traders Technologie Un AdExchange

Plus en détail

Club Idaho Consulting # 1

Club Idaho Consulting # 1 Club Idaho Consulting # 1 Jeudi 27 octobre 2011 à 19h 20h30 Eclairages et discussion autour de la TV connectée réalité, perspectives et impacts Ordre du jour - Tour de table - Présentation de la synthèse

Plus en détail

5,7M de vidéonautes uniques dont 57% d exclusifs

5,7M de vidéonautes uniques dont 57% d exclusifs CGV 2016 1 P 02 francetvpublicité une audience puissante, exclusive et engagée francetélévisions 1 er groupe audiovisuel en 2015 en tête des audiences chaque mois 29,3% de part d audience 4 ans et plus

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Baromètre Affiliation Bilan 2012

Baromètre Affiliation Bilan 2012 Collectif des Plateformes d Affiliation La valeur de la performance pure Baromètre Affiliation Bilan 2012 7 ème édition Le CPA Présentation Nos Adhérents 2 Le CPA Présentation Notre rôle Promouvoir et

Plus en détail

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved.

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. Qui sommes-nous? Chiffres clé Expertises Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft Références 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. 1 Avanade en quelques chiffres Plus de 25 000 collaborateurs

Plus en détail

Rencontre avec les Actionnaires Familiaux Silica

Rencontre avec les Actionnaires Familiaux Silica Rencontre avec les Actionnaires Familiaux Silica An Nuyttens, Présidente Silica An Nuyttens Presidente de Solvay Silica De nationalité belge, An Nuyttens est titulaire d un Master Ingénieur Civil en Génie

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente)

Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente) 1 ER SEMESTRE 2015 Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente) LES EVOLUTIONS À RETENIR S1 2014 / S1 2013 S1 2015 / S1 2014 POINT* gagné Total

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Les Français sont de plus en plus nombreux à acquérir des biens culturels 20 décembre 2013 Raphaël Couderc Service de Presse T : +33(0)1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Dernière

Plus en détail

PUBLICITE EN LIGNE : (engagement, exposition, interaction)

PUBLICITE EN LIGNE : (engagement, exposition, interaction) Communiqué de presse Paris, le 15 octobre PUBLICITE EN LIGNE : La mesure de l efficacité passera par le développement de nouveaux indicateurs (engagement, exposition, interaction) Etude réalisée par PwC

Plus en détail

Flash News. Circulaire du directeur des contributions 95/2 du 31 décembre 2010

Flash News. Circulaire du directeur des contributions 95/2 du 31 décembre 2010 www.pwc.lu Flash News Circulaire du directeur des contributions 95/2 du 31 décembre 2010 7 avril 2011 Un nouveau régime fiscal destiné aux salariés internationaux remplissant certaines conditions augmente

Plus en détail

Le marché mondial des contenus numériques

Le marché mondial des contenus numériques F CONFÉRENCE INTERNATIONALE WIPO/GDCM/GE/16/INF/2 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER AVRIL 2016 Le marché mondial des contenus numériques Conférence organisée par l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Merci de mentionner «Source IREP FRANCE PUB 2013» Pour toute reproduction de ces résultats. Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Au 1 er semestre 2013, les recettes publicitaires nettes

Plus en détail

La télévision connectée

La télévision connectée Medianalyses La télévision connectée Scholè Marketing Juin 2010 Sommaire I. Problématiques de la télévision connectée... 5 A. Les promesses de la TV connectée... 5 1. Les contenus du web... 5 2. mais aussi

Plus en détail

La zone Euro renoue avec la croissance. La télévision conserve sa position dominante

La zone Euro renoue avec la croissance. La télévision conserve sa position dominante La croissance des investissements publicitaires mondiaux devrait retrouver son niveau d avant-crise Les investissements sont dopés par la reprise économique, l achat programmatique et le mobile ZenithOptimedia

Plus en détail

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$(

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!#$!%&'(#&!#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Les entreprises françaises face au défi du mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Objectifs de l étude Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement!

Plus en détail

UNE PALETTE D OUTILS D AIDE A LA DECISION

UNE PALETTE D OUTILS D AIDE A LA DECISION Engineering «Media Engineering Ce programme Engineering est issu du travail mené depuis des années au sein de notre laboratoire indépendant de veille et R&D. Il offre aux directions techniques, stratégiques,

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

L Observatoire de la Convergence DigitalScope 2009

L Observatoire de la Convergence DigitalScope 2009 L Observatoire de la Convergence DigitalScope 2009 Les nouvelles pratiques audiovisuelles des Français 1 Contexte 2 Démultiplication des contenus et supports La numérisation des contenus induit Une indifférence

Plus en détail

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1 Baromètre Internet+ 18 février 2010 1 Sommaire Accueil Hélène Viot-Poirier, Présidente de l association Internet+ Baromètre Internet+ 2009 Remi Provendier, DG Innovation Marketing, SFR Bilan & perspectives

Plus en détail

Un nouveau cycle pour Avanquest

Un nouveau cycle pour Avanquest Un nouveau cycle pour Avanquest Paris, Le 16 décembre 2013 www.avanquest-group.com CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER Un nouveau cycle pour Avanquest 16 Decembre 2013 1 30 ans d expertise, 3 mutations réussies

Plus en détail

15 ème édition de l Observatoire de l e-pub du SRI, réalisé par PwC, en partenariat avec l UDECAM

15 ème édition de l Observatoire de l e-pub du SRI, réalisé par PwC, en partenariat avec l UDECAM COMMUNIQUE DE PRESSE Le marché français de la publicité digitale atteint 3, 216 milliards d euros de chiffre d affaires net sur l ensemble de l année 2015, en progression de 6% par rapport à 2014*. 15

Plus en détail

Mesurer l efficacité de la publicité en ligne. 15 octobre 2010

Mesurer l efficacité de la publicité en ligne. 15 octobre 2010 Mesurer l efficacité de la publicité en ligne 15 octobre 2010 1 L approche de l étude Revue des études de références du marché Rencontre d annonceurs et d agences médias Objectifs: Identifier les tendances

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Economie du numérique Master 2 Communication et Multimédia

Economie du numérique Master 2 Communication et Multimédia Economie du numérique Master 2 Communication et Multimédia Guillaume Sire Institut Français de Presse Chapitre 4 Industries culturelles à l ère du numérique Introduction } Désolidarisation contenu contenant

Plus en détail

Google adwords Google ad sense. Quelle démarche suivre?

Google adwords Google ad sense. Quelle démarche suivre? Google adwords Google ad sense Quelle démarche suivre? MON SITE INTERNET FAIRE CONNAÎTRE MON SITE COMMUNIQUER GOOGLE AD WORDS GAGNER DE L ARGENT ACCUEILLIR DES PUBLICITES GOOGLE AD SENSE Deux étapes Faire

Plus en détail

Modèles économiques. e-business & e-commerce

Modèles économiques. e-business & e-commerce Modèles économiques Modèles économiques liés aux technologies Gilles Enguehard, genguehard@atenys.com La Nouvelle économie et ses modèles économiques 1. Les particularités de la nouvelle économie 1.1 Le

Plus en détail

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved Publicité et Vidéo sur Internet (1 partie) L Echangeur Paris Le 9 février2010 Introduction Pourquoi cette conférence? 2 Introduction Agenda 9:30 : La vidéo sur Internet 9:30 : L état du marché 10:45 :

Plus en détail

TENDANCES DE CONSOMMATION POUR LES FETES DE FIN D ANNEE La place des biens culturels dématérialisés et des terminaux

TENDANCES DE CONSOMMATION POUR LES FETES DE FIN D ANNEE La place des biens culturels dématérialisés et des terminaux Note d information Paris, 13 décembre 2011 TENDANCES DE CONSOMMATION POUR LES FETES DE FIN D ANNEE La place des biens culturels dématérialisés et des terminaux Dans le cadre de sa mission d observation

Plus en détail

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux.

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. 9 ATELIERS POUR COMPRENDRE LES ENJEUX DU NET // 27 MAI 2010 Digital Day 27 mai 2010 Mathieu Llorens Directeur

Plus en détail

www.champmarket.com Mediakit

www.champmarket.com Mediakit www.champmarket.com Mediakit Nouveau concept exclusivement Champagne, ChampMarket invite Néophytes et Experts à découvrir les adresses les plus confidentielles ou à se laisser séduire par le glamour des

Plus en détail

Le RTB pour les débutants

Le RTB pour les débutants Guide Le RTB pour les débutants -Tradelab- Le RTB Le Real Time Bidding est un mode d achat programmatique d espaces publicitaires en temps réel, sur inventaires web et mobile, en formats Display et Vidéo.

Plus en détail

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE JEAN-NOËL KAPFERER LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE Créer et développer des marques fortes Quatrième édition, 2007 ISBN : 978-2-212-53908-0 Sommaire Introduction La marque ou le prix 3 PARTIE 1 COMPRENDRE

Plus en détail