σ D = Rm (a + b Rm) (avec Rm en MPa)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "σ D = Rm (a + b Rm) (avec Rm en MPa)"

Transcription

1 Aide-mémoire pour le calcul de la tenue en fatigue de fixations par vis ou goujon 1. Estimation simplifiée de la limite de fatigue des aciers La limite de fatigue (qui intervient dans le domaine de l endurance illimitée, en pratique pour une durée de vie supérieure à quelques millions de cycles) est donnée, pour différentes classes de résistance mécanique d aciers, par la formule suivante : σ D = Rm (a + b Rm) (avec Rm en MPa) Les valeurs des coefficients a et b, pour la flexion rotative, sont données dans le Tableau 1. Pour la fatigue sous sollicitation de traction/compression alternée, il faut multiplier σ D par un coefficient égal à 0,9. Résistance à la traction (Rm) < 800 MPa 800 à 1300MPa 1300 MPa a 0,56 0,57 0,56 b -1, , , Tableau 1 : Coefficients permettant l estimation simplifiée de la limite de fatigue en fonction de la résistance mécanique d un acier. 2. Concentration des contraintes dans un assemblage par vis avec filetage ISO standard Un certain nombre d auteurs ont estimé la concentration des contraintes dans un assemblage par vis avec un filetage ISO standard. Les données ci-dessous rassemblent la documentation disponible. On distingue deux coefficients de concentration de contrainte : K t pour un chargement statique (charge constante) et K f pour un chargement cyclique. Ces deux coefficients peuvent être reliés par un facteur adimensionnel q via l égalité suivante [Peterson, 1974] : K f = t ( K ) 1+ q 1 L origine physique de q, qui fait que K f est généralement inférieur à K t (l effet d entaille est moins sensible en fatigue qu en traction), peut être liée à l écrouissage du matériau sous chargement cyclique, à l ouverture de l entaille par déformation plastique locale lors des premiers cycles, à des effets de rugosité, entre autres. La valeur de q dépend donc du comportement mécanique de l acier, elle est ici tabulée en fonction de la résistance mécanique (Figure 1). 1

2 q Rayon d'entaille (mm) Rm <= 1400 MPa Rm <= 1000 MPa Rm <= 700 MPa Rm <= 400 MPa Figure 1 : Valeurs de q pour différentes classes d aciers. D après (voir Références bibliographiques) Thomala (1974) a synthétisé des données sur la concentration de contraintes au sein d un assemblage vis-écrou (Tableau 2). Une autre source d informations est fournie par Lehnhoff et Bunyard (2000), d après le résultat de calculs par éléments finis pour des vis de classe 10.9 et un filetage standard ISO. Les valeurs du coefficient de sensibilité à l entaille (pour q = 0,85), sont reportées dans le Tableau 3. Localisation de la zone dans la vis K t : effet d entaille sous chargement statique K f : effet d entaille sous chargement cyclique Raccordement entre tête et fût (lisse) de la vis 3 à 5 2 à 4 Fût (lisse) de la vis 1 1 Premier filet de la vis 3 à 4 ~ 2 Filet courant de la vis 2 à 3 1,5 à 2 Premier filet sous écrou ou alésage jusqu à 10 4 à 8 Tableau 2: Zones sensibles d une vis et concentrations de contrainte associées. D après T. Thomala (1974). Diamètre nominal de la vis (mm) K t, valeur minimale K t, valeur maximale 8 4,33 4, ,32 4, ,67 5, ,77 5, ,82 5,22 Tableau 3: Valeurs du coefficient de concentration des contraintes en statique obtenu par Lehnhoff et Bunyard (2000). On considère la concentration de contraintes maximale dans le premier filet sous alésage. Les valeurs minimales et maximales sont calculées en considérant les tolérances dimensionnelles des vis. 2

3 Peterson (1974) mentionne une valeur de K t de 3,85 au premier filet, tandis que Shigley et Mischke (2001) mentionnent une valeur de K f de 3,0 pour des filets roulés (3,8 pour des filets usinés) sur des vis ISO de grade 6.6 à Valeurs typiques de la limite de fatigue et de la limite d endurance à trois millions de cycles pour diverses classes de qualité de vis à filets usinés et non roulés. Les tableaux 4 et 5 donnent des valeurs typiques de limite de fatigue pour différentes classes de vis et différents niveaux de serrage. Sauf mention du contraire le mode de fabrication des filets (roulage ou usinage) n est pas précisé. Classe de qualité de la vis Acier Contrainte nominale de serrage, en % de la limite d élasticité Limite de fatigue des vis, σ AD (MPa) Cr4 100% 52, CrMo4 80% 52,5 4, CrMo4 100% 39,2 3, B3 80% 53,6 4, B3 100% 44,2 3,6 σ AD / Rm (%) Tableau 4 : Limite de fatigue des vis (probabilité de rupture : 50%) selon leur classe de qualité et le niveau de serrage de la fixation, pour des vis de diamètre nominal 10 mm. Rm est la résistance à la traction de l acier constitutif de ces vis. D après Brand et Besset (1988). Diamètre des boulons M4 à M8 M10 à M16 M18 à M30 σ D (MPa) σ D ( ) (MPa), classe σ D ( ) (MPa), classe σ D ( ) (MPa), classe Tableau 5 : Valeurs minimales admissibles de la limite de fatigue, σ D, d après le fascicule AFNOR NFE et de la limite d endurance à trois millions de cycles, σ D ( ), pour trois classes de qualité de vis et trois familles de diamètres. D après Massol (1994). 4. Amélioration de la tenue en fatigue des assemblages boulonnés Le tableau 6 apporte le gain espéré sur la tenue en fatigue des assemblages boulonnés par modification des paramètres de l assemblage ou de la fabrication de la vis ou de l alésage (ou écrou). Amélioration apportée Gain espéré sur la limite de fatigue (en % de celle-ci) Roulage des filets de la vis après le traitement thermique 70 à 100% Liaison fût-filet (rayon ou gorge à rayon) 30% Adaptation du profil du filetage 25% Pas conique de l écrou 25% Ecrouissage du boulon 60 à 100% Tableau 6 : Effet de différents paramètres de vissageou de fabrication sur la limite d endurance d une fixation boulonnée. D après Massol (1994). 3

4 5. Effet de la contrainte moyenne sur la durée de vie en fatigue On utilise le diagramme le plus conservatif, celui de Goodman, qui relie linéairement la contrainte alternée (demi-étendue du chargement de fatigue) et la contrainte moyenne, selon le diagramme de la Figure 2. La droite est tracée pour une endurance illimitée (limite de fatigue). contrainte alternée : 0,5 (σ max - σ min ) limite de fatigue (R = -1) droite de Goodman zone d endurance illimitée Figure 2 : Diagramme de Goodman schématique Rm contrainte moyenne : 0,5 (σ max + σ min ) Références bibliographiques «Eléments de fixation - Assemblages vissés. Conception, calcul et conditions de montage». Fascicule de documentation AFNOR NFE Août «Abaques de q en fonction du rayon d entaille et de la résistance de l acier employé». D après A. Brand, B. Besset, «La rupture différée et la tenue en fatigue d'assemblages avec boulonnerie en aciers au Bore et pour traitements thermiques de classe 8-8 et 12-9». CETIM - Etude n Rapport final - Juin T.F. Lehnhoff, B.A. Bunyard, «Bolt head and thread fillet stress concentration factors, Journal of Pressure and Vessel Technology 122 (2000), J. Massol, «Etude des assemblages boulonnés à chargement faiblement excentré soumis à des sollicitations de fatigue», Thèse de Doctorat, INSA Toulouse, 1994, R.E. Peterson, «Stress concentration factors», John Wiley and Sons, New York, J.E. Shigley, C.R. Mischke, «Mechanical Engineering Design», 6th Edition, McGraw_Hill, New York, 2001, p W. Thomala, «Prüfung der Dauerhaltbarkeit von Schraubenverbindungen». VDI Berichte n 220 (1974) - p (en allemand) 4

5 5

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système 1. Calcul du chargement en fatigue de la vis de fixation du robot Afin de calculer la charge sur chaque fixation, on calcule le moment des différentes forces appliquées au système ( + socle), en négligeant

Plus en détail

DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN

DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN Mercredi 10 mai 2006 DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN Les documents de cours et de TD sont autorisés. Certaines données sont à rechercher dans le cours. Pour toutes les questions vous préciserez

Plus en détail

Dimensionnement des liaisons : quelques exemples

Dimensionnement des liaisons : quelques exemples Dimensionnement des liaisons : quelques exemples Clavettes parallèles Cannelures à flancs parallèles Goupilles Frettage Liaisons boulonnées Clavettes parallèles Parallélépipède rectangle implanté par moitié

Plus en détail

HPLP310 Biblio_35 Fissure radiale interne dans un cylindre épais sous pression et chargement thermique

HPLP310 Biblio_35 Fissure radiale interne dans un cylindre épais sous pression et chargement thermique Titre : HPLP30 - Biblio_35 Fissure radiale interne dans u[...] Date : 0/09/0 Page : /5 HPLP30 Biblio_35 Fissure radiale interne dans un cylindre épais sous pression et chargement thermique Résumé : Ce

Plus en détail

Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur

Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur Résumé : Dimensionnement de structure de fourche de levage selon l Eurocode 3. 1. Introduction Soumission de Philippe REITER, ingénieur structures

Plus en détail

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs Logiciel : ArbrEn2D Ce logiciel permet de calculer et de dessiner les efforts et les déformations dans une pièce rectiligne isostatique 2D à section variable. Les grandeurs d'entrée sont la géométrie de

Plus en détail

Tubes pour puits de pétrole et de gaz: modes de dégradation et essais de corrosion. Florian THEBAULT. Dunkerque 18/11/2010

Tubes pour puits de pétrole et de gaz: modes de dégradation et essais de corrosion. Florian THEBAULT. Dunkerque 18/11/2010 Tubes pour puits de pétrole et de gaz: modes de dégradation et essais de corrosion Florian TEBAULT Colloque SF2M Colloque SF2M Dunkerque 18/11/2010 Plan Vallourec & VRA (Vallourec Research Aulnoye) Puits

Plus en détail

LACLUSIENNE. Éléments filetés, normalisation. www.laclusienne.com

LACLUSIENNE. Éléments filetés, normalisation. www.laclusienne.com LACLUSIENNE C L U F I X Éléments filetés, normalisation www.laclusienne.com Éléments filetés, normalisation Ce document contient des informations relatives aux fi letages des produits LA CLUSIENNE-CLUFIX

Plus en détail

VS4126 VISSERIE UNC-UNF-UNEF (06/2012) Résistance mécanique

VS4126 VISSERIE UNC-UNF-UNEF (06/2012) Résistance mécanique Z.A 72300 PARCE SUR SARTHE VS4126 VISSERIE UNC-UNF-UNEF (06/2012) Articles concernés cette fiche : 4125 / 4126 / 4127 / 4128 / 4129 / 4342 / 4373 / 4374 / 4375 / 4608 / 8374 / 8413 / 8805 / 8603 / 8604

Plus en détail

ST001-01 Indice D. Application Ferroviaire Spécification Technique

ST001-01 Indice D. Application Ferroviaire Spécification Technique ST001-01 Indice D Application Ferroviaire Spécification Technique ÉLÉMENTS DE FIXATION : Exigences pour la fourniture de Vis à métaux, goujons, tiges filetées, écrous et rondelles plates en acier, de diamètre

Plus en détail

1RWLFHGH FDOFXO 0RXVTXHWRQ. LAGRUE Sébastien POREZ Mathieu Licence GMP 2M. Promotion 2000-2001 GENIE MECANIQUE ET

1RWLFHGH FDOFXO 0RXVTXHWRQ. LAGRUE Sébastien POREZ Mathieu Licence GMP 2M. Promotion 2000-2001 GENIE MECANIQUE ET Promotion 2000-2001 GENIE MECANIQUE ET 1RWLFHGH FDOFXO 0RXVTXHWRQ LAGRUE Sébastien POREZ Mathieu Licence GMP 2M I.U.P. de LORIENT 2, rue Le Coat St Haouen 56325 LORIENT Sommaire : 1- Introduction 1.1-

Plus en détail

Korrigenda Corrections (T) Norme SIA 265, 1 er tirage, 2003 Version française État 08.07.2009

Korrigenda Corrections (T) Norme SIA 265, 1 er tirage, 2003 Version française État 08.07.2009 Korrigena (T) Norme SIA 265, 1 er tirage, 2003 Version française État 08.07.2009 Page 17 2.2.6 24 3.4.2.2 29 4.2.6 30 4.2.8.1 Formel (29) 33 4.4.2.4 Formel (46) 34 4.5.2.1 Formel (48) Pour es actions assimilées

Plus en détail

Les tambours KOCH pour convoyeurs à bande

Les tambours KOCH pour convoyeurs à bande Les tambours KOCH pour convoyeurs à bande Les tambours KOCH pour convoyeurs à bande : organes d'entraînement éprouvés pour tous types d'installations de manutention à bande sûreté, fiabilité et longévité

Plus en détail

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010 ACIER Dr. Adamah MESSAN École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) Les aciers 1. Propriétés 2. Traitement des aciers 3. Produits et utilisations LES ACIERS 1. Propriétés 1.1 Propriétés physique *Massevolumique:

Plus en détail

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux Keller Fondations Spéciales Siège Social 2 rue Denis Papin 67120 Duttlenheim Tél. : 03 88 59 92 00 Fax : 03 88 59 95 90 www.keller-france.com Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) NOTE DE CALCUL Fondations profondes

Plus en détail

Béton. Maçonnerie pleine. Elément livré complet: cheville et vis Convient pour le montage au travers Différentes profondeurs d'implantation possible

Béton. Maçonnerie pleine. Elément livré complet: cheville et vis Convient pour le montage au travers Différentes profondeurs d'implantation possible Fiche technique Cheville plastique Hilti 8 et 10 avec agrément technique européen pour application multiple Présentation Domaine d utilisation -C (version tête fraisée) Dalle alvéolaire Maçonnerie pleine

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Ancrage adhésif HFX. Description du produit. Composants des fixateurs. Caractéristiques

Ancrage adhésif HFX. Description du produit. Composants des fixateurs. Caractéristiques Description du produit Le Hilti HFX est un mortier adhésif hybride mariant résine, durcisseur, ciment et eau. Il est formulé ur durcir rapidement et s'installer facilement dans un large éventail de matériaux

Plus en détail

SOMMAIRE. Partie 2 Responsabilités et tâches à effectuer 2.1 Généralités... 2.3 Responsabilités du Fabricant... 2.4 L'Inspecteur...

SOMMAIRE. Partie 2 Responsabilités et tâches à effectuer 2.1 Généralités... 2.3 Responsabilités du Fabricant... 2.4 L'Inspecteur... SOMMAIRE Liste des Sections...xvi Avant-propos... xviii Conditions d'utilisation de la Marque de certification et de l'autorisation conforme au code dans une publicité...xx Conditions d'utilisation du

Plus en détail

Le logiciel Alizé-Lcpc

Le logiciel Alizé-Lcpc Le logiciel Alizé-Lcpc présentation générale du logiciel 1- Objet du logiciel Alizé Le logiciel Alizé-Lcpc met en œuvre la méthode rationnelle de dimensionnement mécanique des structures de chaussées,

Plus en détail

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale olutions technologiques associées à la liaison hélicoïdale 2 Année PT.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Page 1 sur 1 I. Introduction Un système vis-écrou correspond à la solution technologique

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail

Physique du bâtiment. Ponts thermiques. Définition des ponts thermiques. Les effets des ponts thermiques

Physique du bâtiment. Ponts thermiques. Définition des ponts thermiques. Les effets des ponts thermiques Ponts thermiques Définition des ponts thermiques Le pont thermique est un phénomène physique qui signifie que dans une zone d un bâtiment, pour des raisons liées au matériau ou au mode de construction,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 1 sur Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 2 sur Sommaire 1 Modalités d application (extrait de la norme NF P93-520 du 11/97)... 4 2 Domaine d application... 4 3 Définitions... 7 3.1 Hauteur:...

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 2 LES MATERIAUX EN PRESENCE Section 2.2 Le béton 2.2.1 Les constituants du béton 2.2.2 Les types de béton 2.2.3 La résistance à la compression 2.2.4 La résistance

Plus en détail

DESCRIPTIONS DU DEVIS

DESCRIPTIONS DU DEVIS DESCRIPTIONS DU DEVIS. Installation sanitaire. Chauffage . INSTALLATION SANITAIRE Généralités Système de conduites pour applications sanitaires se composant de tubes multicouche et de raccords à sertir.

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

Vis d'ancrage à filetage intérieur en acier ordinaire Hilti KWIK HUS-EZ I (KH-EZ I)

Vis d'ancrage à filetage intérieur en acier ordinaire Hilti KWIK HUS-EZ I (KH-EZ I) Vis d'ancrage à filetage intérieur en acier ordinaire Hilti KWIK HUS-EZ I (KH-EZ I) Supplément au guide technique des produits Hilti Amérique du Nord Volume 2 : Guide technique du chevillage Édition 2011

Plus en détail

Les tubes de précisions sans soudure pour utilisation mécanique sont fabriqués à partir d' un étirage à froid et trouvent leur application dans la

Les tubes de précisions sans soudure pour utilisation mécanique sont fabriqués à partir d' un étirage à froid et trouvent leur application dans la Tubes de precision en acier sans soudure pour applications mecaniques Les tubes de précisions sans soudure pour utilisation mécanique sont fabriqués à partir d' un étirage à froid et trouvent leur application

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

44èmes Journées du CEM Mai 2005 Fatigue et état de surface

44èmes Journées du CEM Mai 2005 Fatigue et état de surface 44èmes Journées du CEM Mai 2005 Fatigue et état de surface RESUME : 10 et 11 mai 2005 : 44èmes Journées du CEM à Senlis Les 44èmes Journées du Cercle d Etudes des Métaux ont coïncidé en 2005 avec les 24èmes

Plus en détail

Innover en mécan mécan qu q e

Innover en mécan mécan qu q e Innover en mécanique 13/03/2014 Séminaire GT7 Commission Fatigue - SF2M Effet des contraintes résiduelles et des contraintes moyennes sur la tenue en fatigue d analyses Techniques des mesures des contraintes

Plus en détail

Delta PT. Meilleure performance, vérifiable

Delta PT. Meilleure performance, vérifiable Delta PT Meilleure performance, vérifiable Delta PT la vis pour thermoplastiques Flux optimal des matériaux Fort auto-blocage Résistance élevée à la traction et à la torsion Meilleure performance, vérifiable

Plus en détail

Haute Savoie. Réseau SCEREN. en kn / m². Base Nationale des Sujets d'examens de l'enseignement Professionnel

Haute Savoie. Réseau SCEREN. en kn / m². Base Nationale des Sujets d'examens de l'enseignement Professionnel en kn / m² Haute Savoie Positionnement de la panne étudiée sur vue en plan Fiche de taille de la panne vérifiée au dimensionnement Ce tableau n'est utilisable qu'avec le sujet BAC PRO TCB Epreuve E11

Plus en détail

Série 18 Eléments de levage

Série 18 Eléments de levage Série 1 Eléments de levage Anneaux de levage Anneaux de levage articulés Nouveau H 01 1- page H23 Adaptateur de filetage 1- page H32 Mousqueton à émerillon 1-01 page H0 Anneau de levage à tige filetée

Plus en détail

La qualité du Service et de l'organisation interne de l'entreprise est définie chez VOLVIS par ISO 9002

La qualité du Service et de l'organisation interne de l'entreprise est définie chez VOLVIS par ISO 9002 La qualité La qualité du Service et de l'organisation interne de l'entreprise est définie chez VOLVIS par ISO 9002 La Qualité du Produit est définie par ISO 898 La Vis Exemple de vis normalisée DIN 912

Plus en détail

Spécification géométrique des produits (GPS) I. Un peu d histoire 1

Spécification géométrique des produits (GPS) I. Un peu d histoire 1 2 Année PT S.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Fiche de TD Page 1 sur 1 Le GPS, «Geométric Product Spécification» est un concept qui a pour but de rendre la lecture des dessins de définition

Plus en détail

Nom III. Termes et définitions normalisées (ISO) P 1

Nom III. Termes et définitions normalisées (ISO) P 1 Nom III. Termes et définitions normalisées (ISO) P 1 Les définitions proposées sont en partie extraites la norme NF ISO 20286-1 (ISO 286-1). Pour s détails complémentaires, se reporter à celle-ci. Alésage

Plus en détail

é 92 +0.2-0.1 Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr

é 92 +0.2-0.1 Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr Éléments de dessin technique (TN01 : Automne 2009) Cotes tolérancées é - Ajustements - Tlé Tolérances géométriques é 92 +0.2-0.1 Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr

Plus en détail

T40B. Caractéristiques techniques. Couplemètre à bride. Caractéristiques spécifiques. Concept global. B3901 5.0 fr

T40B. Caractéristiques techniques. Couplemètre à bride. Caractéristiques spécifiques. Concept global. B3901 5.0 fr T40B Couplemètre à bride Caractéristiques spécifiques Couples nominaux : 50 N m, 100 N m, 200 N m, 500 N m, 1 kn m, 2 kn m, 3 kn m, 5 kn m et 10 kn m Vitesse de rotation nominale jusqu à 24000 tr/mn (selon

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

Le contrôle de la conformité

Le contrôle de la conformité Le contrôle de la conformité La qualité «produit» dans l entreprise La notion d écart Les «spécifications» du produit Les «procédés de mesurage» et de «contrôle» Sources d information: Les Mémothech de

Plus en détail

Vérification en fatigue

Vérification en fatigue Vérification en igue L'Europe reprend la procédure simplifiée suisse Alain Nussbaumer, Lausanne 1 INTRODUCTION La norme SIA 161 (1990) contenait des innovations dans plusieurs domaines, en particulier

Plus en détail

Document Technique d Application. Panel PIR AK

Document Technique d Application. Panel PIR AK Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2103*01 Add Additif au Document Technique d Application 5/10-2103 Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation

Plus en détail

Isolateurs basse et moyenne tension

Isolateurs basse et moyenne tension Isolateurs basse et moyenne tension Caractéristiques générales Cette gamme d isolateurs et de traversées de cloisons permet la connexion et supports d appareillages électriques basse et moyenne tension.

Plus en détail

Critères de sélection des matériaux

Critères de sélection des matériaux Critères de sélection des matériaux Quels outils pour faire le meilleur coix? Jean Colombani 04 7 44 85 70 jean.colombani@univ-lyon1.fr Laurent Joly 04 7 43 6 11 laurent.joly@univ-lyon1.fr Vittoria Piscedda

Plus en détail

Goupilles, Clavettes, Entretoises & Inserts Issue 12

Goupilles, Clavettes, Entretoises & Inserts Issue 12 Goupilles, Clavettes, Entretoises & Inserts Issue T: +44 (0) 1536 7466 F: +44 (0) 1536 461662 E: ventes@technifast.co.uk W: www.technifast.eu T: +44 (0) 1536 7466 F: +44 (0) 1536 461662 E: ventes@technifast.co.uk

Plus en détail

GRANE Acier pour outils et moules

GRANE Acier pour outils et moules D ONNEES TECHNIQUES GRANE Acier pour outils et moules Partout où l on fabrique des outils Partout où l on se sert d outils Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée

Plus en détail

Catalogue général NOUVEAU : Carry vis à billes Carry Speedline vis à billes à pas rapide Speedy vis à pas rapide Rondo vis à filetage rond

Catalogue général NOUVEAU : Carry vis à billes Carry Speedline vis à billes à pas rapide Speedy vis à pas rapide Rondo vis à filetage rond NOUVEAU : 100 % Swiss made Catalogue général Carry vis à billes Speedy vis à pas rapide Rondo vis à filetage rond Bref aperçu vis à billes Grâce à leur haute qualité et précision de fabrication, les vis

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation SYSEMES VIS-ECOU Plan de la présentation 0. Assemblage par vissage 1. ransformation de mouvement 2. Modélisation 3. Expression des vitesses 4. endement - éversibilité 5. Contact par glissement 6. Contact

Plus en détail

simple poteau Options Propositions de choix des chevilles

simple poteau Options Propositions de choix des chevilles Options Propositions de choix des chevilles Réglementation Préconisation suivant réglementation Dimensionnement des chevilles selon la Directive Européenne 89-106 CEE (arrêt ministériel au journal Officiel

Plus en détail

Serrure Normes européennes

Serrure Normes européennes Serrure Normes européennes Normalisation selon DIN Les serrures à mortaiser sont conformes à la norme DIN 1851 et classées en 4 catégories de serrures : Catégorie 1 Serrure pour portes intérieures (serrure

Plus en détail

MAGTROL. Capteurs de force Série ZS. ZS Fiche Technique. Caractéristiques. Description

MAGTROL. Capteurs de force Série ZS. ZS Fiche Technique. Caractéristiques. Description MAGTROL Fiche Technique Capteurs de force Série Note: Non disponible au U.S.A. Caractéristiques de 0.5 à 5 tonnes (2 kn à 50 kn) Approuvé pour l étalonnage de systèmes de pesage Haute précision (C1, C3

Plus en détail

ISAT/CM/2A/Glissières

ISAT/CM/2A/Glissières Analyse et conception des liaisons glissières I - Liaison glissière parfaite : définition II - Exemples : Classification des solutions technologiques III- Liaison glissière lisse III.1 Solutions sans préoccupation

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE

Plus en détail

FILETAGES TARAUDAGES

FILETAGES TARAUDAGES Le dessin technique Représentation des filetages page1/6 FILETAGES TARAUDAGES I ) Définitions Un filetage est obtenu à partir d un cylindre sur lequel on a exécuté une ou plusieurs rainures hélicoïdales.

Plus en détail

Estimation de la durée de vie en fatigue à grand nombre de cycles et en fatigue oligocyclique

Estimation de la durée de vie en fatigue à grand nombre de cycles et en fatigue oligocyclique Titre : Estimation de la durée de vie en fatigue à grand n[...] Date : 10/10/01 Page : 1/39 Estimation de la durée de vie en fatigue à grand nombre de cycles et en fatigue oligocyclique Résumé : La plupart

Plus en détail

! " # $% "&'' # - '$$.

!  # $% &'' # - '$$. !" #$ %&&'( )! " # $% "&'' # *&() +, &* - '$$. +,-*+ /01 23 + 4 3 56+ /7 7 3328 9:+ 363 3 4 /+ ; 2 ; 93

Plus en détail

Présentation de Filengrène

Présentation de Filengrène Présentation de Filengrène Filengrène est un logiciel de CFAO dédié aux engrenages. L esprit de cette application consiste à permettre à une entreprise même si celle-ci n est pas spécialisée dans le taillage

Plus en détail

CETIM-COBRA. Logiciel d aide au dimensionnement d un assemblage vissé précontraint à serrage contrôlé. C : Calcul. O : Optimisé de la

CETIM-COBRA. Logiciel d aide au dimensionnement d un assemblage vissé précontraint à serrage contrôlé. C : Calcul. O : Optimisé de la CETIM-COBRA Logiciel d aide au dimensionnement d un assemblage vissé précontraint à serrage contrôlé C : Calcul O : Optimisé de la B : Boulonnerie lors de la R : Réalisation d un A : Assemblage ! Logiciel

Plus en détail

Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast

Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast Article Number: 6641, 6643, 6644, 6645, 6646, 6647, 6648, 6649, 6650, 6652, 786, 788, 789, 791, 792, 793, 794, 796, 797, 798, 799, 811 Languages: fr BERNER_Agrément_/_ETA_(T)_Agrément_Berner_Easyfast_37581[PDF]_fr.pdf

Plus en détail

L ACIER INOXYDABLE. Table des matières

L ACIER INOXYDABLE. Table des matières L ACIER INOXYDABLE Table des matières ACIER INOXYDABLE ET DONNEES TECHNIQUES... 2 I. Description des groupes et nuances d aciers inoxydables... 3 1) Les aciers inoxydables austénitiques (nuances A1 à A5)...

Plus en détail

RDM Flexion Manuel d utilisation

RDM Flexion Manuel d utilisation RDM Flexion Manuel d utilisation Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 10 avril 2006 29 mars 2011

Plus en détail

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant Roue de transmission La roue de transmission est la pièce la plus caractéristique de la technologie MCE-5. Il s agit d un pignon à denture en développante de cercle, tels que ceux que l on trouve dans

Plus en détail

Code_Aster Titre : SSLV155 - Fissure lentille en traction Responsable : Samuel GENIAUT

Code_Aster Titre : SSLV155 - Fissure lentille en traction Responsable : Samuel GENIAUT Titre SSLV155 - Fissure lentille en traction Responsable Samuel GENIAUT Date 20/07/2015 Page 1/24 Clé V3.04.155 SSLV155 Fissure lentille en traction Résumé Ce test a pour but de valider le calcul des facteurs

Plus en détail

COTATION. G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits)

COTATION. G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits) COTATION G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits) La spécification géométrique des produits, symbolisée GPS, consiste à définir, au travers d un dessin de définition : La forme, les dimensions

Plus en détail

-V- Nouveau. Capteurs à fibre optique SOE4. Capteurs à fibre optique de grande précision. Fréquences de commutation jusqu à 8 000 Hz

-V- Nouveau. Capteurs à fibre optique SOE4. Capteurs à fibre optique de grande précision. Fréquences de commutation jusqu à 8 000 Hz Fourniture Capteurs à fibre optique de grande précision Fréquences de commutation jusqu à 8 000 Hz Portées jusqu à 2 000 mm Variantes avec affichage LED, sorties de commutation et analogique Réglage avec

Plus en détail

Agrément général de contrôle des constructions

Agrément général de contrôle des constructions Annexe 10 Document de synthèse relatif à la paille en tant que matériau isolant. INSTITUT ALLEMAND POUR LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement public (de droit allemand) 10829 Berlin, le 10 février

Plus en détail

+ Résistant + Rigide + Efficace

+ Résistant + Rigide + Efficace Multiplier les solutions et simplifier votre tâche" SOLIDIUM ÉCHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL + Résistant + Rigide + Efficace SOLIDIUM 450 HD 1000* Largeur Longueur classe charge capacité entraxe structure

Plus en détail

Michel CORET. Essais pour la détermination de lois de comportement à chaud d alliages métalliques. Séminaire SF2M, Lyon 19 Juin 2014

Michel CORET. Essais pour la détermination de lois de comportement à chaud d alliages métalliques. Séminaire SF2M, Lyon 19 Juin 2014 Michel CORET Essais pour la détermination de lois de comportement à chaud d alliages métalliques Séminaire SF2M, Lyon 19 Juin 2014 Sommaire Contexte Essais Standards \2 Essais à ruptures Essais rapides

Plus en détail

FLUTEC Limiteurs de pression DB3E

FLUTEC Limiteurs de pression DB3E FLUTEC Limiteurs de pression DB3E jusqu à 350 bar jusqu à 15 l/min Blocs de raccordement 1. DESCRIPTION 1.1. GENERALITIES FLUTEC DB3E sont, conformément à la norme DIN ISO 1219, des valves pour les installations

Plus en détail

Actualisations 2014.4

Actualisations 2014.4 THERM + construction de verrières Nouvelle technique de joint Un surcroit de sécurité et une réalisation permettant d optimiser la mise en œuvre sont les principaux critères sur lesquels les concepteurs

Plus en détail

9.5 Chevillage et ancrage

9.5 Chevillage et ancrage 9.5 Chevillage et ancrage Les deux termes de chevillage et ancrage correspondent à des principes et technologies similaires, la frontière entre les deux n étant pas d une clarté évidente et dépendante

Plus en détail

P r e for o ma m n a c n e c s e s r hé h o é l o o l g o i g q i u q e u s e s d e d s e

P r e for o ma m n a c n e c s e s r hé h o é l o o l g o i g q i u q e u s e s d e d s e Performances rhéologiques des enrobés et des enrobés spéciaux Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Construction DJL inc. 24 novembre 2010 Contenu de la présentation 1. Comportement rhéologique des enrobés

Plus en détail

L'expérience montre deux zones d'usure sur les outils de coupe, comme indiquées cidessous.

L'expérience montre deux zones d'usure sur les outils de coupe, comme indiquées cidessous. TP 7 ETUDE DES PARAMETRES D USINAGE ET INFLUENCE SUR LA DUREE DE VIE DE L OUTIL La qualité de travail d'un outil dépend de son degré d'usure qui influence directement la qualité de surface, la tenue de

Plus en détail

RECOMMANDATIONS TECHNIQUES

RECOMMANDATIONS TECHNIQUES ABRASION RESISTANT STEEL RECOMMANDATIONS TECHNIQUES HIGH YIELD STRENGTH STEEL ABRASION RESISTANT STEEL HIGH YIELD STRENGTH STEEL INTRODUCTION GÉNÉRALE L acier résistant à l abrasion produit par NLMK Clabecq

Plus en détail

Physique du bâtiment. Bases de planification. Conception de la structure. Exécution des travaux. Physique du bâtiment

Physique du bâtiment. Bases de planification. Conception de la structure. Exécution des travaux. Physique du bâtiment Conception de la structure Exécution des travaux 7 Schöck Isokorb R Protection thermique Réhabilitation énergétique En raison des exigences de plus en plus strictes en matière d économie d énergie, une

Plus en détail

Duolux 50. Robinets thermostatiques avec système de connexion radiateurs Distributeur bitube pour raccordement des radiateurs avec canne extérieure

Duolux 50. Robinets thermostatiques avec système de connexion radiateurs Distributeur bitube pour raccordement des radiateurs avec canne extérieure Duolux 50 Robinets thermostatiques avec système de connexion radiateurs Distributeur bitube pour raccordement des radiateurs avec canne extérieure IMI HEIMEIER / Têtes thermostatiques et robinets de radiateurs

Plus en détail

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL ASSOCIATION ROYALE DES GAZIERS BELGES VERSION DU 1 er JUILLET 2009 PRÉAMBULE Le présent syllabus comporte UNIQUEMENT les matières qui doivent être connues pour l'évaluation

Plus en détail

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits Devis de cours DEC - 570.C0 Design industriel NOM DU PROGRAMME Dernière modification : 5 février 2003 Nº du cours Titre du cours 203-570-SF Structure et analyse de produits Pondération Heures Préalables

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage.

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage. FICHE PEDAGOGIQUE Objectif du TD : - Calculer des résultantes de forces réparties - Calculer le moment de forces réparties - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer

Plus en détail

Silencieux à baffles. Baffles pour silencieux. Type XSA200 et XSA300. Type XKA200 et XKA300 6/10/F/1

Silencieux à baffles. Baffles pour silencieux. Type XSA200 et XSA300. Type XKA200 et XKA300 6/10/F/1 6/10/F/1 Silencieux à baffles Type XSA200 et XSA Baffles pour silencieux Type XKA200 et XKA Baffles à faible consommation d énergie avec cadre aérodynamique DIN EN ISO TESTED DIN EN ISO TESTED DIN EN ISO

Plus en détail

NOTE DE DIMENSIONNEMENT PLATEFORME DE TERRE-PLEIN POUR REACH-STACKER & CONTAINER

NOTE DE DIMENSIONNEMENT PLATEFORME DE TERRE-PLEIN POUR REACH-STACKER & CONTAINER NOTE DE DIMENSIONNEMENT PLATEFORME DE TERRE-PLEIN POUR REACH-STACKER & CONTAINER Z.I. DE LA FORCE TRANQUILLE Sur la Commune de XXX Rédacteur : S. BARLET Date : 11/11/2015 Dossier N : 201501 indice 0 Destinataire

Plus en détail

CI 4 CONCEPTION : CONCEPTION DES MÉCANISMES

CI 4 CONCEPTION : CONCEPTION DES MÉCANISMES Sciences Industrielles CI 4 CONCEPTION : CONCEPTION DES MÉCANISMES CHAPITRE 2 CONCEPTION DES LIAISONS ENCASTREMENT Motoréducteur Leroy Somer [1] Motoréducteur SEW Écorché La liaison encastrement est au

Plus en détail

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 1. GENERALITE AU SUJET DU GUIDAGE EN ROTATION La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation. Le guidage en rotation

Plus en détail

TD 9 Serrage de Boulon Influence du type de conception. Equipe GM-3-CDIM

TD 9 Serrage de Boulon Influence du type de conception. Equipe GM-3-CDIM TD 9 Serrage de Boulon Influence du type de conception Equipe GM-3-CDIM Système de fermeture d un tuyau sous pression Cercle des boulons 20 20 l=40 Design 1 Joint confiné pression p=10mpa D f =185 D bc

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex Avis Technique 14/13-1860*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1860 Tubes multicouche en PERT/Al/PEHD Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

U9C. Caractéristiques techniques. Capteur de force. Caractéristiques spécifiques. B3814-1.1 fr

U9C. Caractéristiques techniques. Capteur de force. Caractéristiques spécifiques. B3814-1.1 fr U9C Capteur de force Caractéristiques spécifiques Capteur de force en traction/compression Classe de précision 0,2 Forces nominales de 50 N à 50 kn Inoxydable, degré de protection IP67 Plusieurs longueurs

Plus en détail

Domaine d application du guide Types de garde-corps et principes Conception, dimensionnement et constitution des garde-corps Cas particuliers

Domaine d application du guide Types de garde-corps et principes Conception, dimensionnement et constitution des garde-corps Cas particuliers SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 9 Types de garde-corps et principes 9 1. Divers types de garde-corps 10 2. Les différentes parties des garde-corps 11 3. La réglementation et les usages 15 Conception,

Plus en détail

Tuyaux de chauffage et accessoires I.5

Tuyaux de chauffage et accessoires I.5 La qualité des systèmes de chauffage par le sol dépend également de celle des tuyaux de chauffage utilisés. Ils doivent être insensibles à la formation de fissures de tension, étanches à l'oxygène et résistants

Plus en détail

Mapefix PE SF. Fixation chimique pour charges légères

Mapefix PE SF. Fixation chimique pour charges légères Mapefix PE SF Fixation chimique pour charges légères European Technical Approval option 7 for non cracked concrete DOMAINE D EMPLOI Mapefix PE SF est une résine permettant le scellement chimique de tiges

Plus en détail

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 NOTIONS GENERALES POUR LA BOULONNERIE VISSERIE DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 COUPLES DE SERRAGE PRECONISES

Plus en détail

HALFEN FIXATIONS POUR PANNEAUX SANDWICH SP 13-F FAÇADE

HALFEN FIXATIONS POUR PANNEAUX SANDWICH SP 13-F FAÇADE ALFEN FIXATIONS POUR PANNEAUX SANDWIC SP 13-F FAÇADE Information générale ALFEN SP : Connecteurs pour panneaux sandwich ALFEN propose trois différents types de connecteurs pour fixer les panneaux de façade

Plus en détail

Système ISO de tolérances Ajustements

Système ISO de tolérances Ajustements Principe de l interchangeabilité: Système ISO de tolérances Ajustements Lorsqu il faut fabriquer une série de pièces identiques, il est impossible d obtenir, d une pièce à l autre, exactement les mêmes

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 2/99-752 Garde-corps Railing Geländer BALUSTRA Titulaire : Société GLAVERBEL France Tour Pascal A 6 place des Degrés F-92045 Paris La Défense Cedex Tél. : 01 55 91 30 00 Fax : 01 55 91 32

Plus en détail

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue

Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue Étude Des Zones D un Joint De Soudure D une Eprouvette Sollicitée En Fatigue F.Z.KETTAF 1, N.H.CHERIET 2, B. BOUCHOUICHA 3 Laboratoire LMSR.Université Djillali Liabès Sidi Bel Abbes- Algérie. 1 fz.kettaf@gmail.com

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 1044 - Révision 1 Résistance au feu des éléments de construction

Plus en détail

Les assemblages mécaniques

Les assemblages mécaniques TECHNOLOGIE S2-2. 3 Les assemblages mécaniques Nom :... Classe :... Les assemblages mécaniques DATE :../. /. S2. La réparation en carrosserie 1. Définition de l'assemblage : Procédé permettant de lier

Plus en détail

Composants de face avant CFA

Composants de face avant CFA Sommaire.... 0 Baies......... 1 Composants de face avant CFA Composants de face avant CFA Coffrets muraux. 2 Accessoires pour baies, coffrets muraux....... 3 Gestion thermique.... 4 Coffrets de table.5

Plus en détail