News 45 Magazine des Loteries européennes, 2014, avril. meilleures pratiques et innovation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "News 45 Magazine des Loteries européennes, 2014, avril. meilleures pratiques et innovation"

Transcription

1 News 45 Magazine des Loteries européennes, 2014, avril meilleures pratiques et innovation

2 agenda 2014 AVRIL Table ronde sur les Appareils de Jeux Électroniques (EGM) Date : 29 avril Lieu : Helsinki, Finlande Hôte : RAY Raha-automaattiyhdistys MAI Atelier sur les Cartes Joueurs Date : 14 mai Lieu: Berlin, Allemagne JUIN Journées de l Industrie Dates : 2 au 4 juin Lieu : Lisbonne, Portugal Hôte : Santa Casa da Misericórdia de Lisboa Assemblée Générale EL Date : 4 juin (après-midi) Lieu: Lisbonne, Portugal Séminaire conjoint CIBELAE/ WLA/EL des Paris Sportifs Dates : 22 au 25 juin Lieu : Fortaleza, Brésil Hôte : Caixa Econômica Federal AOÛT ELU Dates : 31 août au 5 septembre Lieu : Bordeaux, France SEPTEMBRE Atelier Relations Publiques et Communication Date : 9 septembre Lieu : Amsterdam, Pays-Bas Hôte : Nederlandse Staatsloterij Séminaire conjoint EL/WLA Internet et Nouveaux Médias Dates : 22 au 24 septembre Lieu : Reykjavik, Islande Hôtes : Happdrætti Háskóla Íslands & Íslensk Getspá OCTOBRE Séminaire du Jeu Responsable Dates : 30 septembre au 2 octobre Lieu : Florence, Italie Hôte : Sisal SpA OCTOBRe Séminaire conjoint EL/WLA de la Sécurité et de la Gestion du Risque Dates : 7 au 9 octobre Lieu: Gdansk, Pologne Hôte: Totalizator Sportowy Sp. z.o.o. Immersion dans le Sport Dates : 13 au 16 octobre Lieu : Rome, Italie NOVEMBRE Séminaire conjoint EL/WLA des Affaires Juridiques Dates : 6 au 7 novembre Lieu : Rome, Italie Séminaire ELISE Dates: à confirmer Lieu : Varsovie, Pologne Hôte: Totalizator Sportowy Sp. z.o.o. L événement suivant est en attente de confirmation: - Atelier Médias Sociaux Les inscriptions à tous nos séminaires peuvent se faire en ligne Toutes les manifestations sont mentionnées sur notre site Internet (sous la rubrique EVENTS). Les annonces sont publiées plusieurs mois avant les manifestations. NOUVEAU MEMBRE ASSOCIÉ PROVISOIRE : KARMA GAMING INTERNATIONAL INC. Halifax / Nova Scotia / Canada THE EUROPEAN LOTTERIES PRéSIDENT Dipl. Ing. Friedrich STICKLER Directeur Général Adjoint AUSTRIAN LOTTERIES, Autriche 1 er VICE-PRÉSIDENT M. Christophe BLANCHARD-DIGNAC Président-Directeur Général LA FRANÇAISE DES JEUX, France 2 ème VICE-PRÉSIDENT Dipl.-Kfm. Hansjörg HÖLTKEMEIER Membre du Conseil d Administration DEUTSCHE KLASSENLOTTERIE BERLIN, Allemagne MEMBRES DU COMITÉ M. Torbjørn ALMLID, Ph.D. Président-Directeur Général NORSK TIPPING AS, Norvège M. Franci KRIŽAN Responsable de Gestion LOTERIJA SLOVENIJE D.D., Slovénie M. Fernando PAES AFONSO Vice-président SANTA CASA DA MISERICÓRDIA DE LISBOA, Portugal Mr Emilio PETRONE Directeur Général SISAL S.p.A., Italie Mr. Wojciech SZPIL Directeur Général TOTALIZATOR SPORTOWY Sp. z.o.o., Pologne Mme Dianne THOMPSON, CBE Directrice Générale CAMELOT UK LOTTERIES LTD., Royaume-Uni Mr Arjan VAN T VEER Membre du Comité NEDERLANDSE STAATSLOTERIJ, Pays-Bas Mr. Evgeniy VLASENKO Directeur Général MSL, Ukraine SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Mme Bernadette LOBJOIS Secrétaire Générale Av. de Béthusy 36 CH 1005 LAUSANNE Tel Fax agenda the european lotteries news avril 2014

3 mot du président Chers Membres EL Chers amis, L année 2014 est synonyme de nouveaux défis. D un point de vue politique, cette année est une année de transition pour les institutions européennes et nous devons donc nous préparer pour l élection du nouveau Parlement européen et pour les futures initiatives que la Commission européenne va développer au cours de son prochain mandat. Il est essentiel que la vision et les positions de notre Association continuent à être bien représentées dans ce contexte de renouvellement des institutions européennes. Je voudrais profiter de cette occasion pour jeter un regard rétrospectif sur nos réalisations au cours des cinq dernières années. Notre Association et ses Membres ont réussi à se préparer activement aux initiatives lancées au niveau de l UE, et à réagir rapidement aux actions politiques des institutions européennes qui auraient pu faire courir de grands risques à notre modèle et à nos activités. Dès la première mention de la question des «jeux d argent» par le commissaire Barnier en 2009, jusqu à l adoption de la Résolution du Parlement européen sur les jeux en ligne en septembre 2014, nous avons défendu avec succès le modèle des Loteries ainsi que la compétence prioritaire des États Membres en matière de jeu d argent. Plus récemment, notre travail a porté sur la Directive anti-blanchiment dont le champ d application, tel que proposé aujourd hui, sera étendu à toutes les activités de jeux d argent. Alors qu EL a toujours appelé à une telle extension, nous avons préconisé la possibilité d un contrôle sur le jeu qui puisse rester proportionné et adéquat, avec la possibilité de contrôler les gains de plus de 2000 euros. Cette précision a été prise en compte par le Parlement européen dans sa Résolution adoptée au mois de mars. Le dossier suit son cours et nous attendons maintenant de connaitre la position des États Membres au sein du Conseil. Nous allons bien évidement suivre ce processus et, avec la collaboration solide et régulière de nos Membres, faire en sorte que ce moyen de contrôle adéquat de toutes les activités de jeu soit mentionné dans la Directive finale. En outre, dans les mois qui viennent, nous attendons la publication des Recommandations de la Commission Européenne sur la protection des consommateurs et la publicité responsable des jeux en ligne. Avant la fin de son mandat, il est effectivement prévu que l actuelle Commission finalise les actions qu elle a programmées et notamment celles annoncées dans le Plan d action. Une autre Recommandation de la Commission européenne sur l intégrité du sport est prévue pour la fin de Sa publication suivra l adoption du texte final du Conseil de l Europe prévue cette année portant sur une Convention contre la manipulation des compétitions sportives. Ce contexte politique et institutionnel ne doit cependant pas nous détourner de nos défis sur le plan interne, notamment en ce qui concerne l innovation nécessaire à nos activités et l échange de bonnes pratiques par le biais de notre Association. Je saisis d ailleurs cette occasion pour vous remercier tous d avoir répondu à notre questionnaire sur les «meilleures pratiques», dont les conclusions sont détaillées dans ce magazine. Afin de promouvoir nos bonnes pratiques, je suis heureux d annoncer que la révision du Code de conduite sur les paris sportifs sera présentée lors de notre prochaine Assemblée Générale en juin. Permettez-moi également de saisir cette occasion pour remercier le Groupe de travail du jeu responsable pour avoir minutieusement revu nos Standards de certification sur le jeu responsable, ce qui nous permet d améliorer et de renforcer nos exigences à ce sujet. Je suis également heureux de vous annoncer que lors de notre prochaine Assemblée Générale en juin, les certifications de 9 Loteries seront reconduites, et 4 nouvelles Loteries seront certifiées. Je tiens à tous vous remercier pour votre collaboration et me réjouis de nos prochaines retrouvailles en juin, à Lisbonne pendant les Journées de l Industrie d EL qui seront l occasion pour nous d examiner ensemble les nombreux développements des dernières années et de préparer notre avenir commun. Friedrich Stickler Président d EL mot du président 1 the european lotteries news avril 2014

4 GTECH is an advocate of socially responsible gaming. For more information visit gtech.com Global Solutions, Custom Crafted LOTTERY + SPIELO + INTERACTIVE + BETTING All Together

5 éditorial LA LOTERIE DE DEMAIN : UNE ENTREPRISE INNOVATRICE ET SENSIBLE Nous vivons dans un monde en constante évolution qui est de plus en plus hyperconcurrentiel. Par conséquent, le marché, même pour des monopoles, est le facteur déterminant dans toute approche novatrice. La connectivité omniprésente et l échange d information continu favorisés par la technologie numérique ont provoqué l apparition de nouveaux concurrents, de fait, obligeant les Loteries à repenser leur gestion de l innovation. Dans une nouvelle culture d entreprise, il est nécessaire d assurer une certaine dimension innovante et par conséquent d accepter la convergence avec les différentes industries, impliquer tous les acteurs internes et externes, communiquer avec les joueurs sur leurs réseaux préférés et intégrer les nouvelles technologies. La création d un cadre pour une innovation responsable et solidaire permet à nos Membres d élargir leurs activités, d offrir de nouveaux produits à valeur ajoutée et d établir des principes de développement durable pour un modèle de loterie. Dans ce numéro, vous découvrirez des applications créatives remarquables, développées par vos collègues, qui mettent en valeur leur empathie vis à vis du joueur moderne. Prochain rendez-vous important: Le thème des Journées de l Industrie 2014, qui se tiendront à Lisbonne du 2 au 4 juin 2014, est: Les Jeux en 2020 Se Différencier sur le Marché. Les partenaires Premium (Gtech corporation - Intralot s.a. et Scientific Games International) ont développé trois niveaux captivants de présentations sur les jeux pris dans le contexte des nouveaux médias. Ceci englobe les jeux sur mobiles, les jeux électroniques ainsi que l aspect marketing/détaillant. L influence des réseaux sociaux ne sera jamais loin du contenu des discussions de la première journée. Pour le deuxième jour, nous avons décidé de mettre l accent sur le thème de l innovation. Ce choix est la suite logique d une série d ateliers annuels organisés par EL sur la Créativité et l Innovation, qui ont été initiés à Disney/Paris en 2012, suivis d un deuxième atelier à Barcelone en 2013 où nous avions tenté d exposer les professionnels de loterie à des solutions créatives réalisées en dehors de notre secteur. C est le succès de ces ateliers qui nous a fait choisir la thématique de la deuxième journée. Nous projetons d avoir une matinée libellée Imagination Master Class au cours de laquelle des orateurs et un panel aborderont une discussion sur l innovation et la créativité et, utilisant une application spéciale, nous essaierons de développer un jeu instantané pour la première fois en plateforme de «collaboration» (crowdsourcing en anglais). Nous espérons vous y voir tous, prêts à donner libre cours à votre imagination. Le mercredi 4 juin à 14h, notre Assemblée Générale annuelle fera suite aux Journées de l Industrie. N oubliez pas cette date et marquez-la sur votre calendrier! Clin d œil sur le sport Le projet IRIS est en pleine activité. L année 2014 a débuté par un atelier de travail à Bruxelles en Belgique. La réunion de Belgique a prouvé être le meilleur exemple de «bonnes pratiques» pour ce qui est de la lutte contre les paris illégaux. La nécessité de protéger les lanceurs d alerte a été l une des questions soulevées lors de l atelier. En février, deux autres ateliers IRIS ont eu lieu. Le 14 février 2014, les experts de IRIS se sont rendus à Malte où les présentations ont été suivies de discussions intéressantes sur le projet pour l éducation, développé par la Fédération de Football, sur le rôle de la police dans cette lutte et sur la convention internationale EPAS contre le trucage de matchs et principalement sur la définition des paris illégaux. Dix jours plus tard, le 24 février 2014, l atelier IRIS s est tenu à Rome, Italie. Débutant par une conférence de presse, l atelier a proposé une forme différente avec l inclusion de trois panels de discussion entre experts et intéressés locaux, et la participation du Secrétaire Général EL et de Pim Verschuuren, Expert IRIS. En mars, d autres ateliers ont été organisés en Lituanie (avec aussi des participants de la Lettonie), en Allemagne (avec des représentants des 16 Etats Fédéraux) et en France. Aux mois d avril et mai, l Estonie, la Finlande, le Portugal, l Espagne, la Grèce et le Royaume-Uni recevront de nouveaux ateliers. Les ateliers se termineront fin mai et les experts IRIS remettront à la Commission Européenne leur rapport final. EL remercie chaleureusement les Membres qui ont soutenu cette importante initiative en organisant un atelier national dans leur pays respectif. Dans le cadre du nouveau programme ERASMUS+ de la Commission, les Partenaires du projet (IRIS, EL et ENGSO) considèrent de proposer un projet de suivi pour disséminer encore plus les connaissances obtenues au cours du projet IRIS actuel. En vous souhaitant un printemps agréable, j espère vous voir tous à Lisbonne. Sincères salutations, Bernadette Lobjois Secrétaire Générale éditorial 3 the european lotteries news avril 2014

6 L INNOVATION met L ACCENT SUR l attractivité, la VIABILITÉ ET la DURABILITÉ C'est une réalité, la technologie mobile a transformé les comportements des consommateurs et des entreprises. Les changements se produisent rapidement et pour survivre, les Loteries doivent reformuler leurs business plans pour l avenir et mettre l accent sur les valeurs. L'innovation joue un rôle clé pour rester compétitif, mais dans cet environnement nouveau, innover signifie aussi viser plusieurs objectifs importants : améliorer sa compétitivité pour attirer de nouveaux joueurs; se différencier en développant des produits et des méthodes de commercialisation créatifs, et s'adapter aux nouvelles technologies afin d'assurer une croissance continue et durable. Nous avons demandé à nos Membres de nous donner un aperçu de leurs actions en matière d'innovation. NOUVELLES METHODES DE JEU ET DE PAIEMENT EN POINTS DE VENTE La première étape pour la plupart des Loteries a été d'améliorer leurs points de vente. Austrian Lotteries facilite la vie de ses joueurs, sachant que les consommateurs n'aiment pas perdre leur temps à faire la queue dans les magasins. Une nouvelle génération de microterminaux est disponible, où les joueurs peuvent acheter des jeux instantanés ainsi que des jeux de tirage du type Quick-Pick en système flash. Le système permet aussi aux joueurs de préparer leurs paris à la maison et de les stocker sur une clé USB qui est ensuite utilisée lors de l'achat et de l'enregistrement des jeux sur le terminal du détaillant. De plus, un scanner de codesbarres 2D permet de lire le ticket et d enregistrer les données, facilitant la reprise des paris joués pour un nouveau jeu. Ces terminaux, contrôlés par la Loterie, informent régulièrement les joueurs dans chaque point de vente sur les montants du gros lot, les cotes, la publicité et les pratiques de jeu responsable. La mise en place d'une technologie numérique dans l environnement du point de vente garantit au joueur, au détaillant et à la Loterie, des opérations en temps réel sécurisées. Facile d'accès pour le joueur, ce terminal simplifie aussi les opérations du détaillant en renouvelant automatiquement ses commandes de fourniture et en proposant des programmes de formation et d'information sur l'écran. Santa Casa da Misericórdia de Lisboa au Portugal a mis en place une modernisation de ses terminaux en points de vente, pour optimiser la performance du PDV grâce à une meilleure communication avec la Loterie et des mises à jour régulières sur les opérations de jeu, et bien entendu améliorer l'expérience du joueur. En Hongrie, Szerencsejáték Zrt., a développé un terminal en caisse aux caractéristiques spectaculaires de telle sorte que les messages affichés ne peuvent être ignorés du joueur. La Loterie teste actuellement un nouveau système de gestion du contenu qui permettra à ces terminaux d'incorporer le savoir-faire à la fois des sociétés multinationales IT et des compagnies de télécommunications Le système devrait à l avenir accepter un système d'information en ligne en circuit fermé, offrant un canal de communication direct entre Szerencsejáték Zrt. et ses détaillants. La tendance générale, mise en évidence dans les programmes détaillants de Sisal en Italie, est de simplifier la vie du détaillant en rationalisant ses opérations commerciales, de fournir aux joueurs une nouvelle façon de jouer et de payer en créant une synergie entre les transactions off et online dans un processus uniforme. MEILLEURES PRATIQUES ET INNOVATION 4 the european lotteries news avril 2014

7 En Italie, la mission du PDV est aussi de créer un environnement qui diffuse une sensation de confort et de relaxation, en créant un cadre convivial et décontracté pour les joueurs. En Grèce, les points de vente d OPAP utilisent la télévision satellite pour retransmettre, via des tableaux d affichage connectés sur le terminal du point de vente, des programmes à la fois en direct et enregistrés de manifestations sportives, des informations brèves, des commentaires sur les équipes, des cotes de certains matchs, etc. En effet, les points de vente sont équipés d'un système satellite de «feed» (transmissions occasionnelles) pour des abonnements subventionnés par OPAP aux principales chaînes sportives. Dans un effort pour améliorer l'expérience des joueurs en point de vente et les inviter à y rester plus longtemps, la Loterie va proposer dans quelques mois l'usage de tablettes pour créer de l'effervescence autour des prises de paris en direct et autres produits de la Loterie. Le jeu en ligne devrait aussi être proposé dans le courant de l'année. L AVANTAGE D UNE APPROCHE NOVATRICE ET CREATIVE Une façon d'être innovant est d'améliorer l'expérience du joueur en répondant à son nouveau style de vie et à l'ère du mobile, les smartphones s'avèrent être l'outil de communication préféré. En Norvège, Norsk Tipping, connaissant la prédilection des Norvégiens pour les technologies nouvelles, a remarqué que la plupart des foyers avait au moins un smartphone et une tablette. Suite à cette information, la Loterie a conçu en 2010 une application pour plates-formes ios et Android. Ce fut un succès foudroyant et c'est maintenant le canal de distribution de Norsk Tipping qui connaît le développement le plus rapide avec la possibilité d'une croissance encore plus forte. Il ne fait aucun doute que la technologie numérique présente de sérieux avantages : réduction des barrières, des achats plus faciles et instantanés et une disponibilité en tout lieu et à tout moment. L'autre avantage est que les utilisateurs du numérique, attirés par des offres ludiques sur des plates-formes multiples, semblent jouer plus que les consommateurs en points de vente. Une telle technologie mobile a permis des campagnes marketing plus innovantes. Norsk Tipping tire avan- tage de ses programmes CRM et de l'environnement interactif offert par les réseaux sociaux du type Facebook pour maintenir une relation directe avec ses joueurs. Soutenue par une campagne créative utilisant l'application "Holmenkollspillet", la Loterie a aussi développé un jeu pour ios et Android, le «Free2play» qui a été lancé en 2011 lors des Championnats du Monde de ski nordique à Oslo. Son énorme succès a positionné Norsk Tipping en tête de file dans l'app Store durant cette période. Pour Austrian Lotteries, la technologie sert à attirer l'attention des joueurs sur les produits et l information : les campagnes et publicités émises par SMS, sur Internet et les réseaux sociaux peuvent être réalisées à faible coût et démontrent un fort niveau de participation et de sensibilisation des joueurs, surtout parmi les jeunes. En 2013, la technologie mobile disponible sur les applications ios et Android sur smartphones est devenue un outil incontournable pour améliorer les ventes de Stoloto en Russie. Ces appareils représentent aussi pour la Loterie russe l'opportunité de rester en contact avec ses joueurs par le biais de SMS réguliers, et de les informer des cagnottes, promotions, tirages et autre information importante sur les jeux. Stoloto utilise aussi largement les réseaux sociaux pour ses campagnes marketing et de communication. La tendance aux mobiles et les campagnes innovantes sont également essentielles en Hongrie où Szerencsejáték Zrt., a mis au point une application pour smartphone, "Okoslottó", conçue pour des paris via SMS. Depuis son lancement en avril 2013, l'application a remporté un énorme succès, se classant parmi les 5 premières sur l'app Store et Google Play. Nous constatons à nouveau qu'une application ludique, en plus d'être conviviale, offre aux joueurs la liberté de jouer n'importe quand et n'importe où. De plus, la Loterie a aussi développé une approche mobile marketing intéressante pour informer le public sur le jeu instantané "Nyeró négyes" qui sera lancé prochainement en coopération avec trois Loteries voisines : SAZKA en République Tchèque, Tipos en Slovaquie et Totalizator Sportowy en Pologne. Conçue pour attirer la jeune gé- MEILLEURES PRATIQUES ET INNOVATION 5 the european lotteries news avril 2014

8 L INNOVATION met L ACCENT SUR l attractivité, la VIABILITÉ ET la DURABILITÉ nération, la campagne basée sur l application mobile a mis en évidence le jeu futur et sa disponibilité: de façon ingénieuse, la campagne a été lancée au cours de festivals où le public visite le stand de la Loterie pour télécharger l'application et aussi participer à des activités amusantes et intéressantes axées autour du slogan «Instantanés Sans Frontières». Le nombre important de téléchargements témoigne du succès de cette promotion. Avec seulement 31% de la population adulte qui joue à la loterie en République Tchèque, SAZKA est confronté à un défi majeur. D'un côté, SAZKA a baissé le prix de la grille du jeu quotidien Keno «Lucky Ten» et a conçu, avec grand succès, une campagne amusante utilisant comme symboles de jeu des «canetons» - jouant sur la dualité du terme appliquée à la devise locale (1 CZK = 1 Caneton) et comme message «10 canetons peuvent valoir 2 millions». La Loterie a obtenu un taux de sensibilisation pour son jeu de 90%. D'un autre côté, SAZKA a décidé de renforcer sa stratégie innovante en améliorant l environnement du point de vente et en attirant de nouveaux joueurs. En février dernier, le SAZKAmobil a été mis au point pour offrir un réseau virtuel aux joueurs où les jeux de loterie peuvent être achetés au moyen d une carte prépayée. La Loterie a aussi lancé le SAZKAmobil Chance, un jeu de tirage où 5 numéros de 0 à 9 peuvent être choisis. C'est là où les jeux de loterie rejoignent la technologie mobile: au moment où le consommateur recharge son mobile avec de nouveaux crédits via les terminaux de SAZKA, les cinq derniers chiffres de son numéro de téléphone sont automatiquement enregistrés dans le jeu de hasard SAZKAmobil Chance, avec une option «opt-out». Depuis avril 2013, Lotto-Toto GmbH Sachsen-Anhalt en Allemagne a ajouté à son offre de points de vente des jeux accessibles via son site Internet sur PC, smartphones et tablettes. Pour jouer sur Internet, le joueur doit tout d'abord s'enregistrer sur le portail de la Loterie, de préférence via un ordinateur. Puis, une fois authentifié, il peut jouer soit en ligne soit sur des appareils mobiles. En plus d une communication classique via la presse écrite, LOTTO Sachsen-Anhalt a établi une relation régulière avec ses joueurs via Facebook et récemment via YouTube. Dans un effort de créer une plus grande sensibilisation, la Loterie a conçu «O- tones», un programme audio qui peut être retransmis par des stations de radio. La Loterie utilise aussi des spots télévisés courts pour attirer l'attention du public sur ses projets divers. L'expérience numérique est maintenant chose courante en Italie avec la dernière création par Sisal d'une application mobile qui permet à tous les joueurs, même ceux qui n ont pas de compte avec la Loterie, de permettre la lecture du QR code en points de vente. Le procédé est très simple : un joueur choisit ses numéros à partir de son application loterie, «flash» le QR code qui envoie les données directement au point de vente et ce dernier imprime le reçu des prises de jeu. Le paiement se fait encore en espèces, mais l'expérience est digitale. Le joueur peut aussi photographier son reçu sur son appareil mobile pour recevoir instantanément sur la page d'accueil de l'application une notification de gain ou non. Les joueurs italiens ont un accès gratuit à des services en Wifi ainsi qu'aux tablettes «SisalTouch» pour se connecter à la Loterie, découvrir les derniers jeux offerts et autres types d'information. Cette «Nouvelle Expérience Client», basée sur une technologie numérique novatrice, est une excellente manière de toucher les consom- MEILLEURES PRATIQUES ET INNOVATION 6 the european lotteries news avril 2014

9 mateurs dits «non numériques». Sisal a reconnu que, pour être efficaces, ses campagnes publicitaires devaient présenter un format identique quels que soient les supports : la presse écrite, la radio, la télévision traditionnelle et sur Internet, avec le même message fort et des visuels clés. Nombre de Loteries se sont adaptées aux dernières plates-formes de communication, en mettant l accent sur les canaux mobiles et en ligne. Les résultats ont donné des sites Web optimisés pour tablettes et mobiles et des applications de jeu mobiles. De nombreuses Loteries ont aussi amélioré leurs créneaux traditionnels de distribution et de communication en proposant à leurs meilleurs joueurs des cartes de fidélité et en réorganisant leurs points de vente pour les rendre plus attractifs à la jeune génération, avec des terminaux en ligne, un environnement Wifi et des possibilités pour les mobiles. Pour un avenir durable, les Loteries doivent rester à l'écoute des consommateurs, rester à la pointe des tendances en matière de comportement humain et de technologie, être en mesure de s'adapter rapidement et efficacement, tels sont les commentaires les plus importants des Loteries. Créativité et innovation faisant partie intégrante de sa culture d entreprise, la Loterie Romande en Suisse considère que, même si la nouvelle technologie permet de réduire les coûts de développement, d'installation et de distribution, la priorité doit être donnée au bon message et au ton employé : la créativité doit se concentrer sur la communication, et pour les comprendre, il faut assurer une plus grande interactivité avec les joueurs. La Loterie Romande développe actuellement une nouvelle plate-forme de «Brand Content» à cet effet. Pour d autres Loteries telles que WestLotto en Allemagne, le comportement humain doit être étudié attentivement et il faudrait y répondre avec des jeux adaptés. WestLotto a développé une méthodologie d'études de marché fondée sur les neurosciences, et suite à ces découvertes, a été en mesure de repositionner ses jeux existants, tels que l'eurojackpot, pour les différencier du reste de leur portefeuille de jeux. Suivant la cible d'un jeu, les campagnes promotionnelles sont conçues de telle façon à mettre en exergue des messages du type "From a life's dream to a dream life" (d'un rêve de toute la vie à une vie de rêve) ou "Dream of improvement" (rêver d une meilleure vie). Cette nouvelle approche visant des groupes établis par type limbique, le contenu du message ainsi que le choix des médias (journaux, Internet, mobiles, réseaux sociaux) peuvent être adaptés spécifiquement pour le groupecible choisi (Type Limbique). Une telle approche novatrice pour la compréhension du comportement du consommateur a eu un impact important tant sur le marché que sur la Loterie, qui, maintenant développe une offre de jeux multiples sur Internet, mobiles et réseaux sociaux en parallèle à ses offres traditionnelles en points de vente. Quelle que soit l approche ou la technologie choisie, le message qui accompagne toute innovation est clair: mettre l accent sur la satisfaction du joueur pour assurer la viabilité financière, et sur des offres à valeur ajoutée pour accroître l attrait des jeux de loterie et sur un modèle de loterie durable. MEILLEURES PRATIQUES ET INNOVATION 7 the european lotteries news avril 2014

10 MISE A JOUR DES «meilleures pratiques» Les Loteries tirent une satisfaction morale ainsi que des avantages tangibles de la mise en œuvre de règlementations en matière de bonnes pratiques. Une telle stratégie exige d être socialement responsable, mais aussi d avoir la capacité de gérer efficacement les ressources humaines et communautaires. Un cercle vertueux Une approche fondée sur les meilleures pratiques peut se réaliser de différentes façons, mais en règle générale, les principaux bénéficiaires sont les joueurs et les bonnes causes. Santa Casa da Misericórdia de Lisboa, au Portugal s est fixée la mission de développer des offres ludiques captivantes et sécurisées pour détourner le public des jeux illégaux, et générer des profits supplémentaires qui sont distribués à des causes dans les domaines de l aide sociale, de la santé, de l éducation, du sport et de la culture. Austrian Lotteries en Autriche a mis en place en 2013 un programme de volontariat au niveau de l entreprise, donnant à chaque employé l opportunité d offrir sa collaboration bénévole à une œuvre philanthropique, subventionnée par la Loterie. Les employés sont directement liés à des projets sociaux, ce qui a pour effet de montrer l engagement de la Loterie sous un jour très positif tout en proposant une valeur ajoutée aux bénéficiaires. Sisal en Italie, avec sa force de vente, entreprend des initiatives destinées à des collectes de fonds pour soutenir la recherche scientifique dans le traitement de maladies graves. Une campagne clairement communiquée permet de générer des dons faits par les joueurs par le biais du jeu SuperEnalotto, des jeux Quick Pick et par les détaillants. OPAP en Grèce concentre sa stratégie sociétale autour de projets à la fois nationaux et internationaux : dons d équipements médicaux de pointe pour les hôpitaux; soutien financier de projets pour la préservation du patrimoine et de la culture grecs ainsi que des Archives des Patriarcats d Alexandrie et de Constantinople (Istanbul); sponsoring d équipes sportives nationales. Suite aux inondations sans précédents qui ont touché la région de Sachsen-Anhalt en Allemagne, en juin 2013, Lotto-Toto GmbH Sachsen-Anhalt a pu contourner la bureaucratie et faire don d un million d euros aux associations à but non lucratif qui viennent en aide aux victimes d inondations et aident à la reconstruction des zones sinistrées. Des actions responsables de grands résultats Les Loteries ont mis en place des programmes de système de gestion responsable avec d excellents résultats. Par exemple, au Portugal, les joueurs ont bénéficié de partenariats que Santa Casa da Misericórdia de Lisboa a passés avec d autres pays, l un d eux a mené à la création de l Euro Millions, une décision qui a généré d excellents revenus. En 2013, les derniers jeux instantanés en ligne, lancés avec succès, sont devenus le nouveau fer de lance dans la lutte contre le jeu illégal. Le site Internet de la Loterie fournit aussi un canal de ventes alternatif au moyen de cartes prépayées, rechargeables aux guichets automatiques ou via les services bancaires à distance. Il est devenu un outil de jeu responsable avec son système de contrôle juridictionnel et de l âge des joueurs. Ces actions ont permis à la Loterie de s aligner plus efficacement sur les meilleures pratiques de jeu responsable et ont renforcé sa réputation auprès du public et des autorités. En Autriche, la performance et la croissance reposent sur la connaissance des meilleures pratiques. Pour faciliter un échange d information instantané à large échelle, la Loterie dépend d outils de collaboration tels que MS Sharepoint et MS Wave, mais aussi du Lync Video Conferences, une plate-forme de communication unifiée qui est en train de modifier la façon dont les gens travaillent en équipe. Le groupe Casinos Austria et la Loterie autrichienne assurent une relation optimale entre toutes les parties prenantes, en organisant chaque année une «Académie du Jeu Responsable». Les directeurs de diverses divisions s initient aux bonnes pratiques avec l aide d experts en sciences sociales, psychiatrie et psychologie, ainsi que des représentants des autorités de régulation. Ces réunions ont abouti à l élaboration de nouveaux standards très élevés. MEILLEURES PRATIQUES ET INNOVATION 8 the european lotteries news avril 2014

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

The European Lotteries Livre blanc. pour. durable en matière de jeux d argent dans

The European Lotteries Livre blanc. pour. durable en matière de jeux d argent dans The European Lotteries Livre blanc pour une politique responsable et durable en matière de jeux d argent dans l intérêt de la société JUILLET 2012 THE EUROPEAN LOTTERIES Livre blanc pour une politique

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile»

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile» Conférence Le Point «Maison connectée et intelligente» Paris, 28 mars 2013 Peter Hustinx Contrôleur européen de la protection des données «Le partage des données à caractère personnel et le respect de

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/AC.2/2001/12 8 août 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE Comité de gestion de la Convention TIR de

Plus en détail

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI)

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) est une instance de monitoring du Conseil de l Europe dont la tâche

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Séminaire sur les paris sportifs et la lutte contre le blanchiment d argent

Séminaire sur les paris sportifs et la lutte contre le blanchiment d argent Cyprus Sports Organisation Strasbourg, 22 novembre 2012 EPAS (2012) 59 Accord partiel élargi sur le Sport (APES) Séminaire sur les paris sportifs et la lutte contre le blanchiment d argent co-organisé

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Mars 2015 Résumé des services proposés CY.SEND est un fournisseur de recharges pour mobiles prépayés à l international, notre

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Salle de l Assemblée, Palais des Nations 02 décembre 2014, 10 heures

Salle de l Assemblée, Palais des Nations 02 décembre 2014, 10 heures DISCOURS DE S.E. BAUDELAIRE NDONG ELLA PRESIDENT DU CONSEIL DES DROITS DE L HOMME Salle de l Assemblée, Palais des Nations 02 décembre 2014, 10 heures 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, Je suis honoré

Plus en détail

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/WG.4/2012/1 Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 25 mai 2012 Français Original: anglais Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Avis du CCRE. Sur le plan d action européen 2011-2015 pour l administration en ligne

Avis du CCRE. Sur le plan d action européen 2011-2015 pour l administration en ligne COUNCIL OF EUROPEAN MUNICIPALITIES AND REGIONS CONSEIL DES COMMUNES ET REGIONS D EUROPE Inscrit au registre des représentants d intérêts de la Commission européenne. Numéro d inscription : 81142561702-61

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail

EPOS POUR PARTENAIRES

EPOS POUR PARTENAIRES EPOS POUR PARTENAIRES EPOS POUR PARTENAIRES NOTRE SOLUTION EPOS.UP POUR PARTENAIRES PROPOSE UN SYSTÈME INTÉGRÉ À LA POINTE À UN PRIX ABORDABLE. 02 / 03 SOMMAIRE SOMMAIRE La gestion d une activité Retail

Plus en détail

Annexes. Annexe de la Charte du Sport PAGE 1 / 7. www.european-lotteries.org. Version No 1 / Mai 2012

Annexes. Annexe de la Charte du Sport PAGE 1 / 7. www.european-lotteries.org. Version No 1 / Mai 2012 Annexes Liste des sujets examinés dans le cadre de la Charte EL du sport Table des matières: 1. Mesures permettant de préserver indirectement l intégrité du sport 1.1. Régulation des paris sportifs...

Plus en détail

Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web

Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web La Motivation intangible : portails collaboratifs métiers, innovation collaborative, management des idées, brainstorming La Motivation tangible

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle De meilleures statistiques pour des vies meilleures PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle Présentation de PARIS21 PARIS21 est l acronyme de l anglais Partnership in

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION SUR LA PROTECTION DU PATRIMOINE CULTUREL SUBAQUATIQUE

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION SUR LA PROTECTION DU PATRIMOINE CULTUREL SUBAQUATIQUE 5 MSP UCH/15/5.MSP/INF4.3 REV 15 janvier 2015 Original : anglais Distribution limitée ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION SUR LA PROTECTION DU PATRIMOINE

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Erasmus pour tous. Qu est-ce qu Erasmus pour tous?

Erasmus pour tous. Qu est-ce qu Erasmus pour tous? Erasmus pour tous Qu est-ce qu Erasmus pour tous? Erasmus pour tous est le nouveau programme pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport proposé par la Commission européenne. Ce programme,

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009 Ministère des Services communautaires Plan de services en français 2008-2009 Message du sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

SPECIALISTE EN COMMUNICATION

SPECIALISTE EN COMMUNICATION Spécial: «Meilleures pratiques digitales» SPECIALISTE EN COMMUNICATION Formation professionnelle de Spécialiste en communication, préparant au Brevet fédéral de Planificateur/trice en communication. 1

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

BELNET: des clients satisfaits!

BELNET: des clients satisfaits! BELNET: des clients satisfaits! Au printemps 2012, Belnet s'est mis à l'écoute de ses principales parties prenantes : ses clients. Pour ce faire, Belnet a fait réaliser une enquête de satisfaction clientèle

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/4 EUDCE1408105/1.6/SC12/4. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/4 EUDCE1408105/1.6/SC12/4. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC//4 Distr. générale 5 août Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports, la santé et l

Plus en détail

Note d orientation 2009-2014

Note d orientation 2009-2014 Note d orientation 2009-2014 medias Ingrid Lieten Vice-Ministre-Présidente du Gouvernement flamand et Ministre flamande de l Innovation, des Investissements publics, des Médias et de la Lutte contre la

Plus en détail

FrankiNorte Bordeaux Salon Atlantique Français de la Franchise & Affaires

FrankiNorte Bordeaux Salon Atlantique Français de la Franchise & Affaires FrankiNorte Bordeaux Salon Atlantique Français de la Franchise & Affaires FrankiNorte Bordeaux FRANKINORTE présente avec son partenaire français FRANCE CONSULTING et en collaboration avec la Chambre de

Plus en détail

CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME

CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME CODE DES RELATIONS BANQUES TPE/PME MAI 2006 LES ARTICLES > ARTICLE 1 ER périmètre et objectifs page 2 > ARTICLE 2 soutien de l esprit d entreprise en favorisant la création ou la reprise d entreprises

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 VERBATIM Présentation à l IGNES 27 Juin 2013 Une proposition d étude du cabinet CODA Strategies Octobre 2012 CODA STRATEGIES - 4 rue Galvani

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

Dématérialisation et protection des données

Dématérialisation et protection des données Colloque de l AJAR 4 décembre 2012 Dématérialisation et protection des données Philippe POIGET, Directeur des affaires juridiques, fiscales et de la concurrence Fédération Française des Sociétés d Assurances

Plus en détail

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs 3e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification Des produits plus sûrs pour des lieux de travail compétitifs Cracovie, Pologne, 11 12 septembre 2008 «MÉMORANDUM DE CRACOVIE»

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Marrakech, 22-23 Novembre 2009 Une gouvernance efficace garantissant

Plus en détail

Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014

Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014 Diffusion : Cadre de gestion du risque de fraude Rapport d audit Rapport n o 5/14 2 septembre 2014 Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

Comité des hauts responsables de l inspection du travail (CHRIT) Résolution sur. Le rôle du CHRIT dans la stratégie communautaire

Comité des hauts responsables de l inspection du travail (CHRIT) Résolution sur. Le rôle du CHRIT dans la stratégie communautaire Comité des hauts responsables de l inspection du travail (CHRIT) Résolution sur Le rôle du CHRIT dans la stratégie communautaire pour la santé et la sécurité au travail 2007-2012 COMMISSION EUROPÉENNE

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 2.3.2015 COM(2015) 84 final 2015/0042 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL sur la signature, au nom de l Union européenne, de la convention du Conseil de l Europe

Plus en détail

Introduction. Monsieur, Madame

Introduction. Monsieur, Madame Étude portant sur l application de la Convention de l UNESCO de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles à l ère du numérique Monsieur, Madame Introduction Dans

Plus en détail

Conférence internationale. Promotion et mise en oeuvre de la Convention sur la manipulation de compétitions sportives

Conférence internationale. Promotion et mise en oeuvre de la Convention sur la manipulation de compétitions sportives Strasbourg, 18 décembre 2014 Accord partiel élargi sur le Sport (APES) Conférence internationale Promotion et mise en oeuvre de la Convention sur la manipulation de compétitions sportives organisée par

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

regiosuisse Centre du réseau de développement régional

regiosuisse Centre du réseau de développement régional Fiche d information regiosuisse Centre du réseau de développement régional Faktenblatt regiosuisse Centre du réseau de développement régional a été lancé au début 2008 par le Secrétariat d Etat à l économie

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L INTÉGRITÉ DU SPORT

PLAN D ACTION RELATIF A L INTÉGRITÉ DU SPORT THE EUROPEAN LOTTERIES PLAN D ACTION RELATIF A L INTÉGRITÉ DU SPORT 7 LE PROGRAMME EN POINTS AU BÉNÉFICE DU SPORT EUROPÉEN ET DE SES DÉVELOPPEMENTS FUTURS MARS 2013 THE EUROPEAN LOTTERIES PLAN D ACTION

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

Keystone. Fonds pour les frontières extérieures

Keystone. Fonds pour les frontières extérieures Keystone Fonds pour les frontières extérieures Fonds pour les frontières extérieures Le Fonds pour les frontières extérieures permet une solidarité financière au sein de l espace Schengen. Grâce à ce Fonds,

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008.

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008. Fonds d assistance créé au titre de la partie VII de l Accord aux fins de l application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982 relatives à la conservation

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

COM (2012) 655 final

COM (2012) 655 final COM (2012) 655 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 novembre 2012 Enregistré à la Présidence du Sénat

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires.

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires. Sécuriser / Optimiser / Analyser l utilisation d internet Alliance opérateur Olfeo Business Transparence Compétence Dynamisme Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services

Plus en détail

2015 c est demain comment s y préparer

2015 c est demain comment s y préparer 2015 c est demain comment s y préparer Yves-René Guillou, Avocat Associé, Cabinet Earth Avocats La dématérialisation : notions Dématérialisation des procédures de marchés publics = utilisation de la voie

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI.

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. L ISO/IEC 27001 de BSI - votre premier choix en matière de sécurité de l information. BSI est l organisme de normalisation

Plus en détail

Service d'assistance Cisco Small Business Positionnement et communication d3.9 23/07/10

Service d'assistance Cisco Small Business Positionnement et communication d3.9 23/07/10 Service d'assistance Cisco Small Business Positionnement et communication d3.9 23/07/10 Positionnement du service d'assistance Cisco Small Business Pour Décideurs des PME Qui Dépendent de revendeurs à

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

Projet thématique du réseau AEHESIS

Projet thématique du réseau AEHESIS Projet thématique du réseau AEHESIS Aligning a European Higher Education Structure In Sport Science Rapport de la troisième année - Résumé - (Translated by INSEP Paris) 2006 VUE D ENSEMBLE DU PROJET 1

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent Dossier de Presse 3 juillet 2009 Publicité et Jeux d argent 1 Sommaire Le marché des jeux en France p.3 Le dispositif de régulation professionnelle de la publicité p.4 Elaboration de la nouvelle Recommandation

Plus en détail

Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones. Rabat le 8 mars 2005. Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI,

Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones. Rabat le 8 mars 2005. Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI, Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones Rabat le 8 mars 2005 Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI, Gouverneur de Bank Al Maghrib Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail