!!! AMÉNORRHÉE IR > 16 ans. CS 2ndR N. Hyperandrogénie. Clinique. Examens complémentaires. En seconde intention. Cause anatomique ++

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "!!! AMÉNORRHÉE IR > 16 ans. CS 2ndR N. Hyperandrogénie. Clinique. Examens complémentaires. En seconde intention. Cause anatomique ++"

Transcription

1 AMÉNORRHÉE IR > 16 ans Examens complémentaires bhcg +++ Écho pelvienne ++ Âge osseux : Rx main + poignet G face Sésamoïde du pouce = 13 ans FSH / LH + PRL : FSH/LH élevée : périphérique FSH/LH basse : centrale PRL : hyperprl Clinique Stade de TANNER Caractères sexuels 2ndR Hyperandrogénie Poids, taille, IMC En seconde intention BILAN HORMONAL : Testostérone, oestradiol, progestérone IRM HYPOPHYSAIRE CARYOTYPE ++ CS 2ndR N Cause anatomique ++ DL cycliques : Imperforation hymen +++ Aplasie vaginale Synd de Rokitanski-Kuster : Aplasie utérine et vaginale +/- malformation rénale Synéchie utérine totale post-inf : rare BK génitale pré-pubertaire Testicule féminisant = résistance aux androgènes Génétiquement H (XY) + morphologie F Clinique : Pilosité rare Vagin borgne sans col Pas d utérus au TV +/- hernies inguinales testiculaires Coelio : pas de d utérus, pas de trompes, pas d ovaires Bio : Testostéronémie : élevée (H) Oestrogènes bas Hyperandrogénie Hyperplasie congénitale des surrénales = bloc en 21-OH GUTHRIE ++ ATCD fam Petite taille + hyperandrogénie Déficit enzymatique voie stéroïdes : Accumulation de précurseurs : 17 OH-P = élevée Passe par voie des androgènes Tumeur virilisante Ovarienne Surrénalienne SOPK +++ Critères de Rotterdam : au moins 2/3 Spanio-ménorrhée / aménorrhée Hyperandrogénie : Hirsutisme Séborrhée = acné Virilisation Testostéronémie élevée Ovaires polykystiques à l écho : Au moins 12 ou ovaire > 10 ml Obésité +/- insulinorésistance Dissociation LH >>> FSH Oestradiol N Réponse explosive au test LH-RH

2 CS 2ndR absents Âge osseux +++ Retard pubertaire simple OS SÉSAMOÏDE DU POUCE ABSENT Retard de croissance +++ FSH / LH basses cf. item puberté Hypogonadisme OS SÉSAMOÏDE DU POUCE PRÉSENT ++ Hypergonadotrope = PÉRIPHÉRIQUE : SYND DE TURNER +++ : Synd dysmorphique Retard de croissance statural CARYOTYPE 45X ou 46X0 ou 46 XY Dysgénésies gonadiques congénitales Anomalies ovariennes acquises Hypogonadotrope = CENTRAL : Hypophysaire : Adénome hypophysaire Crâniopharyngiome HyperPRL : Hypothyroïdie +++ Déconnexion NLP Séquelles ME Séquelle toxoplasmose congénitale Hypothalamique : Anorexie mentale Activité sportive intense

3 AMÉNORRHÉE 2ndR Définition ABSENCE DE MENSTRUATIONS > 3 MOIS : GROSSESSE +++ Interrogatoire DDR Contraception Syndrome climatérique Hypothyroïdie Synd tumoral, galactorrhée État nutritionnel Médicaments : NLP : hyperprl Macroprogestatifs : atrophie endomètre CTC DL pelviennes chroniques (cause utérine) Clinique Imprégnation oestrogénique Hyperandrogénie Poids, taille, IMC Examens complémentaires bhcg +++ TEST AUX PROGESTATIFS : Positif élimine : MÉNOPAUSE PRÉCOCE HYPOGONADISME central Progestatif 10j : Hémorragie de privation à l arrêt : Endomètre N Oestradiol N Fonction gonadotrope N à part pic de LH Courbe de T C ÉCHO pelvienne endovaginale Dosages hormonaux : FSH/LH, oestradiol, PRL, testostérone Selon contexte : IRM hypophysaire Hystéroscopie / hystérosalpingographie Utérines Sténose cicatricielle du col Électrocoagulation ou chir Atrophie endométriale Synéchies endo-utérines IGH, BK IVG, curetage, césarienne Hémorragie SDC Hypogonadisme hypergonadotrope Ménopause SPOK cf. cf. Hypoplasie ovarienne Très fréquente FSH élevée Cariotype N THS CI biopsie ovarienne ++

4 Hypogonadisme hypogonadotrope Hypophysaires NÉCROSE ISCHÉMIQUE HYPOPHYSAIRE : SYND DE SHEEHAN +++ : Post-accouchement hémorragique++ Absence montée laiteuse Absence de RDC Insuffisance hypophysaire globale Bilan hormonal : FSH/LH basses ou N Test GnRH négatif PRL effondrée TSH basse ACTH et cortisol bas AUTO-IMMUNE : Ac anti-hypophyse ++ TUMEURS hypophysaires GRANULOMATOSE hypophysaire HYPER-PRL : Adénome PRL : Galactorrhée Synd tumoral IRM selle turcique ++ Non tumorales : NLP ADTC POP Hypothalamiques +++ Post-pilule : élimination Sport intensif : Troubles sécrétion LH Test analogue LH RH = augmente FSH Anorexie mentale Psychogènes Maladie chronique grave : Hémochromatose Cirrhose K Anémie, dénutrition Endocrino : Hypothyroïdie Hypercorticisme ISC

5

6

AMÉNORRHÉES SECONDAIRES

AMÉNORRHÉES SECONDAIRES AMÉNORRHÉES SECONDAIRES On appelle aménorrhée secondaire une absence de menstruation depuis plus de trois mois chez une patiente antérieurement bien réglée. L'aménorrhée secondaire est beaucoup plus fréquente

Plus en détail

Puberté: avance, retard Ce qu il ne faut pas faire

Puberté: avance, retard Ce qu il ne faut pas faire Puberté: avance, retard Ce qu il ne faut pas faire Pr Michel Polak Endocrinologie Pédiatrique INSERM U845 Hôpital Necker Enfants Malades. Paris Développement des caractères sexuels secondaires chez la

Plus en détail

Sémiologie endocrinienne masculine. Pr Patrick VEXIAU Endocrinologie Diabétologie Hôpital Saint-Louis

Sémiologie endocrinienne masculine. Pr Patrick VEXIAU Endocrinologie Diabétologie Hôpital Saint-Louis Sémiologie endocrinienne masculine Pr Patrick VEXIAU Endocrinologie Diabétologie Hôpital Saint-Louis Anatomie génitale masculine a-scrotum btesticules cépididyme d-canal déférent eglandes de Cowper fvésicules

Plus en détail

Module 3 : 036 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRALE

Module 3 : 036 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRALE Module 3 : 036 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRALE Validé par le Dr Gandemer Dé nitions - Normale staturo-pondérale = valeurs de taille et de poids comprises entre + 2 DS et 2 DS (ou entre le 3 e et

Plus en détail

Hypogonadisme. Axe gonadotrope

Hypogonadisme. Axe gonadotrope Hypogonadisme Axe gonadotrope Différentiation sexuelle pré-natale chez le fœtus male Activité de l axe Gonadotrope Testostérone Période fœtale 1 à 6 mois «mini puberté» 29 Septembre 2010 Puberté / Adulte

Plus en détail

Biochimie de la surrénale, des ovaires et des testicules. Anatomie. Embryologie de la surrénale. Paris-Diderot Paris 7. DCEM1 2008

Biochimie de la surrénale, des ovaires et des testicules. Anatomie. Embryologie de la surrénale. Paris-Diderot Paris 7. DCEM1 2008 Biochimie de la surrénale, des ovaires et des testicules Paris-Diderot Paris 7. DCEM1 2008 Anatomie Embryologie de la surrénale 1 Embryologie de la surrénale Histologie Physiologie de la surrénale Synthèse

Plus en détail

Un cas d aménorrhée primaire. Observation interactive

Un cas d aménorrhée primaire. Observation interactive Un cas d aménorrhée primaire Observation interactive Océane née le 1 er octobre 1993 Consulte pour une aménorrhée primaire le 15 juin 2010 à l âge de 16 ans et 8 mois Antécédents : Aînée de 3 enfants Mère

Plus en détail

LA PUBERTE NORMALE. Economique : difficultés nutritionnelles, carence d'apport. II/ Les étapes cliniques de la puberté chez la fille

LA PUBERTE NORMALE. Economique : difficultés nutritionnelles, carence d'apport. II/ Les étapes cliniques de la puberté chez la fille LA PUBERTE NORMALE I/ Généralités 1.Définition Période où le corps se transforme physiquement (taille, sexuellement) et où il y a un changement psychologique, affectif, mental. Dure plusieurs années. 2.Age

Plus en détail

CAT DEVANT UNE AMENORRHEE PRIMAIRE P.BERLIER 30/11/2007

CAT DEVANT UNE AMENORRHEE PRIMAIRE P.BERLIER 30/11/2007 CAT DEVANT UNE AMENORRHEE PRIMAIRE P.BERLIER 30/11/2007 DEFINITION Absence de cycles menstruels chez une fille après s 16 ans avec ou sans développement pubertaire, témoignant t D une atteinte de l axe

Plus en détail

Physiologie de la surrénale

Physiologie de la surrénale Anatomie Biochimie de la surrénale, des ovaires et des testicules Paris-Diderot Paris 7. DCEM1 2008 Embryologie de la surrénale Embryologie de la surrénale Histologie Physiologie de la surrénale Synthèse

Plus en détail

Pathologies gynécologiques de l adolescente : comment les aborder?

Pathologies gynécologiques de l adolescente : comment les aborder? Pathologies gynécologiques de l adolescente : comment les aborder? RÉSUMÉ : Les principaux enjeux du diagnostic d une aménorrhée chez l adolescente sont : éliminer une cause congénitale pouvant avoir un

Plus en détail

ANOMALIES DU DEVELOPPEMENT GENITAL du NOUVEAU-NE et de L ENFANT. C. PIENKOWSKI A. CARTAULT Hôpital des Enfants

ANOMALIES DU DEVELOPPEMENT GENITAL du NOUVEAU-NE et de L ENFANT. C. PIENKOWSKI A. CARTAULT Hôpital des Enfants ANOMALIES DU DEVELOPPEMENT GENITAL du NOUVEAU-NE et de L ENFANT C. PIENKOWSKI A. CARTAULT Hôpital des Enfants Les anomalies du développement sexuel sont des anomalies rares, qui peuvent être dépistées

Plus en détail

Aménorrhées. J.Lansac

Aménorrhées. J.Lansac Aménorrhées primaires et secondaires J.Lansac Aménorrhées primaires Diagnostic Clinique Interrogatoire Poids de naissance, courbes de croissance Chez la mère : prise de médicaments, Recherche d un trouble

Plus en détail

GLANDE MAMMAIRE CHEZ LA FILLETTE ET L ADOLESCENTE

GLANDE MAMMAIRE CHEZ LA FILLETTE ET L ADOLESCENTE GLANDE MAMMAIRE CHEZ LA FILLETTE ET L ADOLESCENTE TROIS ÉTAPES ESSENTIELLES dans le développement de la glande mammaire la vie embryonnaire la puberté la lactahon LA PATHOLOGIE est presque toujours BÉNIGNE

Plus en détail

Puberté normale et pathologique

Puberté normale et pathologique Sommaire 1 - Puberté 2 - Puberté pathologique Points essentiels Puberté normale et pathologique I. La puberté Définition : C est l ensemble des manifestations cliniques et biologiques qui mènent de la

Plus en détail

Aménorrhée A.LE TRONG. 26 Août 2006

Aménorrhée A.LE TRONG. 26 Août 2006 Aménorrhée A.LE TRONG 26 Août 2006 Définitions Aménorrhée primaire Absence de règles à l âge normal de la puberté Aménorrhée secondaire Absence de règles > 3 mois chez une femme antérieurement réglée Aménorrhée

Plus en détail

LA PUBERTE. Dr Isabelle FLECHTNER Endocrinologie pédiatrique Hôpital Necker-Enfants Malades

LA PUBERTE. Dr Isabelle FLECHTNER Endocrinologie pédiatrique Hôpital Necker-Enfants Malades LA PUBERTE Dr Isabelle FLECHTNER Endocrinologie pédiatrique Hôpital Necker-Enfants Malades DEFINITION Caractérisée par : développement des caractères sexuels secondaires et des organes génitaux accélération

Plus en détail

PUBERTÉ PRÉCOCE. Jeudi 21 novembre 2013.

PUBERTÉ PRÉCOCE. Jeudi 21 novembre 2013. PUBERTÉ PRÉCOCE Docteur Louise MONTAGNE Endocrinologie, gynécologie et diabétologie pédiatriques Clinique de Pédiatrie Saint Antoine Hôpital Saint Vincent de Paul, Lille Jeudi 21 novembre 2013. Caroline,

Plus en détail

Infertilité et procréation assisté

Infertilité et procréation assisté Infertilité et procréation assisté 02.12.2008 2 décembre 2008 Définitions La fertilité est une potentialité La fécondité est un fait (avoir un enfant) L infécondité (ou infertilité) est la difficulté pr

Plus en détail

Les Aménorrhée

Les Aménorrhée Les Aménorrhée Définition : L aménorrhée est l absence de règles L aménorrhée n est pas une maladie mais un symptôme, qui doit conduire à rechercher la ou les autres étiologies L aménorrhée est dite primaire:

Plus en détail

Item 296 : Aménorrhée : Aménorrhée primaire (Évaluations)

Item 296 : Aménorrhée : Aménorrhée primaire (Évaluations) Item 296 : Aménorrhée : Aménorrhée primaire (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/4 : Physiologie

Plus en détail

PUBERTÉ NORMALE OU PATHOLOGIQUE?

PUBERTÉ NORMALE OU PATHOLOGIQUE? PUBERTÉ NORMALE OU PATHOLOGIQUE? CLINIQUE, EXPLORATION ET TRAITEMENT 14 octobre 2017 Dr Vanessa MENUT Vanessa.menut@chu-nantes.fr Ahdia, 8 ans ATCD perso: 0 Scolarisée en CE1 ATCD familiaux: mère 165cm,

Plus en détail

Mars/Juin 2012 Camille Jamet

Mars/Juin 2012 Camille Jamet Mars/Juin 2012 Camille Jamet 37 ans, consulte son MG pour aménorrhée depuis 6 mois. Ses ATCD : Personnels : Médicaux : Hypercholestérolémie, Insomnie. Gynéco/Obst : DPR : 11ans Jamais de contraception

Plus en détail

SYNDROME HYPOTHALAMO HYPOPHYSAIRE. Taly Meas Service de MédecineB Hôpital Lariboisière

SYNDROME HYPOTHALAMO HYPOPHYSAIRE. Taly Meas Service de MédecineB Hôpital Lariboisière SYNDROME HYPOTHALAMO HYPOPHYSAIRE Taly Meas Service de MédecineB Hôpital Lariboisière INTRODUCTION L hypophyse est: une glande endocrine Anté-hypophyse Post-hypophyse INTRODUCTION Situation anatomique

Plus en détail

couple : conduite de la première consultation

couple : conduite de la première consultation Item 29 - Stérilité du couple : conduite de la première consultation 4 I. DÉFINITION II. CAUSES DE STÉRILITÉ III. BUTS DE LA PREMIÈRE CONSULTATION IV. DÉROULEMENT DE LA PREMIÈRE CONSULTATION POUR STÉRILITÉ

Plus en détail

Démarche diagnostique devant un trouble de l ovulation

Démarche diagnostique devant un trouble de l ovulation Démarche diagnostique devant un trouble de l ovulation Florence Lesourd Centre d AMP-CHU Paule de Viguier Toulouse DESC Médecine de la reproduction Toulouse 01/04/2010 L ovulation Elle résulte d une chronologie

Plus en détail

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE.

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE. DS Procréation. Correction 04/09 Partie 2.1 : (3 points) Procréation OBLIGATOIRE. La différenciation sexuelle débute au cours de la vie embryonnaire et se termine à la puberté. Elle est sous contrôle génétique

Plus en détail

DES GYNECOLOGIE LILLE

DES GYNECOLOGIE LILLE DES GYNECOLOGIE LILLE 13-02 02-0909 PUBERTE NORMALE PUBERTES PRECOCES J. WEILL PUBERTE NORMALE Puberté Edvard Munch.1863 DEFINITION : Période de transition entre l enfance et l âge adulte caractérisée

Plus en détail

La question LA VASECTOMIE LE PRÉSERVATIF. Je vote pour. Mon conseil. Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception.

La question LA VASECTOMIE LE PRÉSERVATIF. Je vote pour. Mon conseil. Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception. La question Je vote pour Mon conseil Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception. LA VASECTOMIE Section chirurgicale des canaux déférents sous anesthésie locale ou générale Pas

Plus en détail

Fréquence. Observations. AUTEUR ANNEE Nombre de sujets examinés NYDICK (13) WILLIAMS (19) FROMANTIN (5) NUTTALL (12) CARLSON (3)

Fréquence. Observations. AUTEUR ANNEE Nombre de sujets examinés NYDICK (13) WILLIAMS (19) FROMANTIN (5) NUTTALL (12) CARLSON (3) Gynécomastie JLansac Département de Gynécologie Obstétrique CHU Bretonneau Tours France La gynécomastie Définition:Hyperplasie tissu mammaire chez l homme Fréquence :30 à 60% Puberté Age mur Après 50 ans

Plus en détail

Item 38 : Puberté normale et pathologique

Item 38 : Puberté normale et pathologique Item 38 : Puberté normale et pathologique Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 La puberté normale...1 1. 1 Le développement des caractères sexuels...1 1. 2 L accélération de la croissance

Plus en détail

Il n est pas exceptionnel qu un endocrinologue

Il n est pas exceptionnel qu un endocrinologue Conduite à tenir devant un retard de croissance staturale à l adolescence Natacha Bouhours-Nouet, Aurélie Donzeau, Régis Coutant, Frédéric Illouz, Patrice Rodien Mots clés : Retard de croissance, adolescence,

Plus en détail

ITEM 38 : PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE

ITEM 38 : PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE ITEM 38 : PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE Objectifs pédagogiques : -Expliquer les étapes du développement pubertaire normal, physique et psychologique -Dépister une avance ou un retard pubertaire. Auteurs

Plus en détail

Dosages hormonaux chez l homme. Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine Paris

Dosages hormonaux chez l homme. Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine Paris Dosages hormonaux chez l homme Sophie Christin-Maitre Hôpital Saint-Antoine Paris Dosages hormonaux Ambiguité sexuelle Impubérisme Hypogonadisme acquis / Impuissance Infertilité Gynécomastie Tumeur testiculaire

Plus en détail

Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents.

Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. N 40. Aménorrhée Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. Statistiques ECN 2004 (Dossier 3) 2005 (Dossier 1) 2008 (Dossier 4) En quelques

Plus en détail

I. Définitions : II. la démarche diagnostique : A. Interrogatoire : B. Examen clinique : Dr Mekhnache EHS SMK

I. Définitions : II. la démarche diagnostique : A. Interrogatoire : B. Examen clinique : Dr Mekhnache EHS SMK Dr Mekhnache EHS SMK I. Définitions : On appelle ménarche l'apparition des premières règles. L'aménorrhée est définie par l'absence d'écoulement menstruel chez une femme en âge d'avoir ses règles. L aménorrhée

Plus en détail

Anomalies de la croissance et de la puberté

Anomalies de la croissance et de la puberté Anomalies de la croissance et de la puberté S.CAULA-LEGRIEL M.TAUBER JP.SALLES I. Anomalies de la croissance Rappel : Evaluation de la croissance -courbe de Sempé actualisé -courbe de BMI : évaluation

Plus en détail

Insuffisance thyréotrope : comprendre pour mieux traiter. Solange Grunenwald - Toulouse

Insuffisance thyréotrope : comprendre pour mieux traiter. Solange Grunenwald - Toulouse Insuffisance thyréotrope : comprendre pour mieux traiter Solange Grunenwald - Toulouse Insuffisance thyréotrope sécrétion insuffisante d hormones thyroïdiennes secondaire à une anomalie quantitative ou

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

Syndrome MRKH. Aspect médical. Dr K. Morcel. Département d Obstétrique Gynécologie et Médecine de la Reproduction CHU Anne de Bretagne, Rennes

Syndrome MRKH. Aspect médical. Dr K. Morcel. Département d Obstétrique Gynécologie et Médecine de la Reproduction CHU Anne de Bretagne, Rennes Syndrome MRKH Aspect médical Dr K. Morcel Département d Obstétrique Gynécologie et Médecine de la Reproduction CHU Anne de Bretagne, Rennes CNRS UMR 6061 «Génétique et développement» Faculté de Médecine

Plus en détail

Anomalies pubertaires

Anomalies pubertaires Anomalies pubertaires Audrey Cartault, Catherine Pienkowski, Thomas Edouard, Maïthé Tauber Unité d Endocrinologie, Génétique, Pathologie Osseuse et Gynécologie Médicale Hôpital des Enfants, 330 Avenue

Plus en détail

Retard pubertaire. Collège d'endocrinologie et de Diabétologie-Nutrition du Sud-Ouest. P Barat Endocrinologie pédiatrique CHU Bordeaux

Retard pubertaire. Collège d'endocrinologie et de Diabétologie-Nutrition du Sud-Ouest. P Barat Endocrinologie pédiatrique CHU Bordeaux Retard pubertaire Collège d'endocrinologie et de Diabétologie-Nutrition du Sud-Ouest P Barat Endocrinologie pédiatrique CHU Bordeaux Déclaration d intérêts Pascal Barat En lien avec la présentation : Pas

Plus en détail

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Validé par le Dr Lavoué Épidémiologie - Prévalence des couples infertiles : 15 % - Prévalence des couples stériles : 4 % Dé nition

Plus en détail

Hyperandrogénies et Hirsutisme

Hyperandrogénies et Hirsutisme Hyperandrogénies et Hirsutisme Hyperandrogénies Définition Généralités : forte prévalence de l hirsutisme 6-8% Rappel Physiopathologique Hyperandrogénies Tissus stéroïdogènes : testis, ovaire et surrénale

Plus en détail

Retard simple de la puberté! Si simples?

Retard simple de la puberté! Si simples? Retard simple de la puberté! Si simples? Absence de développement des OGE à 14 ans chez le garçon à 12-13 ans chez la fille et/ou absence de règles à 15-16 ans En fait, le motif de la consultation est

Plus en détail

Puberté Quoi de neuf?

Puberté Quoi de neuf? Puberté Quoi de neuf? A. Linglart Avec l aide de V. Merzoug, C. Bouvattier et C. Adamsbaum agnes.linglart@bct.aphp.fr INSERM U986 et endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Bicêtre-Paris Sud

Plus en détail

PUBERTE PRECOCE. Frédérique Gatelais

PUBERTE PRECOCE. Frédérique Gatelais PUBERTE PRECOCE Frédérique Gatelais QUELQUES DEFINITIONS Puberté : période de transition entre l enfance et l âge adulte, elle est caractérisée par des transformations somatiques: développement des caractères

Plus en détail

PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE

PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE 1 PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE «expliquer les étapes du développement pubertaire normal, physique et psychologique» «diagnostiquer une avance ou un retard pubertaire» Pr Régis Coutant, Département de

Plus en détail

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience.

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience. PROCRÉATION SUJET 1 Chez la femelle de Mammifères, les gonadostimulines sont sécrétées de façon cyclique. On observe un taux très bas de gonadostimulines durant presque tout le cycle, excepté un pic de

Plus en détail

Séméiologie Croissance-Puberté. Séméiologie Croissance-Puberté. objectifs. Croissance normale. Rôle de nombreux facteurs

Séméiologie Croissance-Puberté. Séméiologie Croissance-Puberté. objectifs. Croissance normale. Rôle de nombreux facteurs Séméiologie Croissance-Puberté objectifs Physiologie croissance et puberté Reconnaître une anomalie de la croissance Reconnaître une anomalie de la puberté Principales orientations diagnostics Séméiologie

Plus en détail

MÉNORRAGIE Prostaglandines. Saignements Ovulatoires. Saignements Anovulatoires. Les Saignements Utérins Anormaux LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX

MÉNORRAGIE Prostaglandines. Saignements Ovulatoires. Saignements Anovulatoires. Les Saignements Utérins Anormaux LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX Dre Nathalie Gamache Gynécologue Centre Santé pour Femmes GAÏA UMF Le 5 décembre 2012 Les Saignements Utérins Anormaux DÉFINITION Ménorrhagie Saignement menstruel abondant

Plus en détail

Restitution des connaissances. Bac S - Sujet de SVT - Session 2009 - Amérique du Nord. Bac S - Sujet de SVT - Session 2007 - Asie

Restitution des connaissances. Bac S - Sujet de SVT - Session 2009 - Amérique du Nord. Bac S - Sujet de SVT - Session 2007 - Asie Restitution des connaissances Bac S - Sujet de SVT - Session 2009 - Amérique du Nord Chez les femmes, à partir de la puberté, les activités ovariennes et utérines sont cycliques au cours du temps. Présentez

Plus en détail

Contraception en consultation. Nguyen Caroline

Contraception en consultation. Nguyen Caroline Contraception en consultation Nguyen Caroline Généralités 75% des femmes de 15 à 50 ans utilisent un moyen contraceptif 60% une contraception orale (88% des 20-24 ans) 24% un DIU Le préservatif est utilisé

Plus en détail

Anomalie du cycle menstruel. Métrorragies (26) Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 (Mise à jour avril 2005)

Anomalie du cycle menstruel. Métrorragies (26) Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 (Mise à jour avril 2005) Anomalie du cycle menstruel. Métrorragies (26) Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 (Mise à jour avril 2005) Pré-Requis : la puberté le cycle génital Le déterminisme du cycle génital L hormonologie

Plus en détail

13/11/2009. Rappel anatomie. Hypothalamus. Chiasma optique Tige pituitaire. Lobe antérieur. Lobe postérieur

13/11/2009. Rappel anatomie. Hypothalamus. Chiasma optique Tige pituitaire. Lobe antérieur. Lobe postérieur 13/11/2009 Rappel anatomie Hypophyse, pathologie Service endocrinologie Hôpital Bicêtre Imagerie normale de l hypophyse Hypothalamus Chiasma optique Tige pituitaire Lobe antérieur Lobe postérieur Hormones

Plus en détail

ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION DEPISTAGE DE LA TRISOMIE 21

ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION DEPISTAGE DE LA TRISOMIE 21 ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION Terme théorique Terme échographique βhcg Signes sympathiques de grossesse Hauteur utérine DDR + 14 jours + 9 mois = 41 SA Mesure de la longueur

Plus en détail

Puberté normale et pathologique

Puberté normale et pathologique I-00-Q000 I--Q8 P r Juliane Léger Service d endocrinologie pédiatrique, Centre de référence maladies endocrininiennes rares de la croissance, université Paris-VII, hôpital Robert-Debré, 709 Paris juliane.leger@rdb.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Document d information. Une grossesse tarde à venir. Parlez-en à votre médecin

Document d information. Une grossesse tarde à venir. Parlez-en à votre médecin Document d information Une grossesse tarde à venir Parlez-en à votre médecin Document rédigé avec la collaboration du Docteur Michèle Savale, Gynécologue-obstétricien (Paris), spécialiste de l Assistance

Plus en détail

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme Thème 3: Féminin, masculin Chapitre 1: devenir un homme ou une femme L identité sexuelle ou identité de genre L identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Cette identité de genre

Plus en détail

Folliculogenèse et réserve ovarienne ; aspects pratiques et exemples de dysfonctions

Folliculogenèse et réserve ovarienne ; aspects pratiques et exemples de dysfonctions 24/04/2014 MORELLO Lea L3 Hormonologie - Reproduction Dr Perrin (jeanne.perrin@univ-amu.fr) Relecteur 11 12 pages Plan Folliculogenèse et réserve ovarienne ; aspects pratiques et exemples de A. Rappels

Plus en détail

PUBERTE PRECOCE. Dr ZENATY, endocrinologue pédiatre Hôpital Robert Debré, Paris. Tous droits réservés - D. Zenaty

PUBERTE PRECOCE. Dr ZENATY, endocrinologue pédiatre Hôpital Robert Debré, Paris. Tous droits réservés - D. Zenaty PUBERTE PRECOCE Dr ZENATY, endocrinologue pédiatre Hôpital Robert Debré, Paris Tous droits réservés - D. Zenaty Définition Apparition précoce un ou plusieurs caractères sexuels 2res (seins, pilosité) Puberté

Plus en détail

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA LE CYCLE MENSTRUEL Dr L.BOUHMAMA INTRODUCTION-DÉFINITION C est l'ensemble des phénomènes physiologiques périodiques qui se déroulent entre deux règles, préparant l'organisme de la femme à la fécondation.

Plus en détail

ITEM 38 : PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE

ITEM 38 : PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE ITEM 38 : PUBERTE NORMALE ET PATHOLOGIQUE Objectifs pédagogiques terminaux : «expliquer les étapes du développement pubertaire normal, physique et psychologique», «diagnostiquer une avance ou un retard

Plus en détail

Démarche diagnostique devant un retard statural. Dr Frédérique GATELAIS Département de Pédiatrie, CHU Angers

Démarche diagnostique devant un retard statural. Dr Frédérique GATELAIS Département de Pédiatrie, CHU Angers Démarche diagnostique devant un retard statural Dr Frédérique GATELAIS Département de Pédiatrie, CHU Angers Première situation Taille

Plus en détail

La maladie de Cushing en

La maladie de Cushing en Réalisé en collaboration avec le Dr Frédérique Albarel-Loy Service d endocrinologie du Pr Brue C.H.U. Timone Marseille La maladie de Cushing en questions www.ap-hm.fr/defhy 1Question La maladie de Cushing,

Plus en détail

Pascale This Isabelle Grosdemouge CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. sept 2009 1

Pascale This Isabelle Grosdemouge CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN. sept 2009 1 Pascale This Isabelle Grosdemouge CONTRACEPTION APRES CANCER DU SEIN sept 2009 1 La fonction ovarienne après cancer du sein Est très variable en fonction du traitement de la carence estrogènique profonde

Plus en détail

Accouchement, délivrance, suites de couche normales

Accouchement, délivrance, suites de couche normales Accouchement, délivrance, suites de couche normales CHAPITRE 3 Item 22 Accouchement, délivrance, suites de couche normales. Objectifs : Expliquer les différentes phases du travail et de l accouchement.

Plus en détail

RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDERALE

RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDERALE Accueil Présentation Enseignement Recherche Actualité Publications Documents Dossiers Pédopsy et Web Bibliothèque Liens Module 3 : Maturation et vulnérabilité RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDERALE ITEM

Plus en détail

STIMULATIONS PAR CLOMID ET GONADOTROPHINES CAS CLINIQUES

STIMULATIONS PAR CLOMID ET GONADOTROPHINES CAS CLINIQUES STIMULATIONS PAR CLOMID ET GONADOTROPHINES CAS CLINIQUES Dr H CREUX Pr C MATHIEU 24 mai 2013 CAS CLINIQUE 2 Mme E, 30 ans et Mr E, 31 ans consulte pour un désir de grossesse et une aménorrhée secondaire

Plus en détail

Exploration de l axe gonadotrope

Exploration de l axe gonadotrope 1. Différenciation sexuelle normale Chez le garçon Seuls les canaux de Wolff doivent persister. Il y a sécrétion d AMH (H. anti Mullérienne). Précurseurs : de l épididyme ; des canaux déférents ; des vésicules

Plus en détail

Exploration biochimique du testicule endocrine

Exploration biochimique du testicule endocrine Exploration biochimique du testicule endocrine Professeur Layachi Chabraoui Cours de biochimie 2ème Année Médecine Rabat 2010-2011 1- Les hormones testiculaires Le testicule représente la glande endocrine

Plus en détail

Puberté normale ou pathologique? Dr Marc Fillion, MD, FRCPC Endocrinologue-Pédiatre CHUL Cours niveau externat-pédiatrie Objectifs du cours Connaître la physiologie de la puberté Connaître les principaux

Plus en détail

Lexique du cours de 1ère L La procréation

Lexique du cours de 1ère L La procréation Lexique du cours de 1ère L La procréation Ablation : suppression d'un organe. Amniocentèse : analyse du caryotype de cellules embryonnaires prélevées dans le liquide amniotique. Elle permettra de détecter

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES CH1 LA PROCREATION INTRODUCTION Les organes génitaux produisent des gamètes, ovules et spermatozoïdes qui se rencontrent lors de la fécondation, dans les trompes utérines. Chez la femme, le cycle menstruel

Plus en détail

Quand demander une consultation andrologique?

Quand demander une consultation andrologique? Quand demander une consultation andrologique? Docteur F. VIGNON- Centre d Endocrinologie et Maladies Métaboliques. Strasbourg. Quand demander une consultation andrologique? Origine de l infertilité: -30

Plus en détail

L investigation chez le couple infertile

L investigation chez le couple infertile C O N C E V O I R : T Ô T O U T A R D? 1 L investigation chez le couple infertile par Diane Comeau 1. On peut objectiver la présence d une ovulation par une courbe de température. Vrai Faux 2. Une laparoscopie

Plus en détail

Explorations hormonales en pédiatrie. Ingrid Plotton 10 decembre 2010

Explorations hormonales en pédiatrie. Ingrid Plotton 10 decembre 2010 Explorations hormonales en pédiatrie Ingrid Plotton 10 decembre 2010 Dosage d hormones Une hormone : molécule informative extracellulaire, agit sur des cellules éloignées Reflet un statut à un moment précis:

Plus en détail

Définition et investigations d un couple infécond Blaise Bourrit

Définition et investigations d un couple infécond Blaise Bourrit Définition et investigations d un couple infécond Blaise Bourrit Définitions Stérilité primaire. Absence de grossesse après un minimum d un an de rapports sexuels réguliers non protégés chez une femme

Plus en détail

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1 Fertilité et Infertilité Thongdam,P5,IFMT 1 Définition: La fertilité ou fécondité: capacité de procréer que possède normalement toute personne en santé et sexuellement mature. Ou classification québécoise

Plus en détail

Développement. Développement et Croissance. Description Régulation hormonale Méthodes d évaluation Principales anomalies DEVELOPPEMENT ANTENATAL

Développement. Développement et Croissance. Description Régulation hormonale Méthodes d évaluation Principales anomalies DEVELOPPEMENT ANTENATAL Développement et Croissance Pr Juliane Léger Endocrinologie Diabétologie Pédiatrique Hôpital Robert Debré, Paris Description Régulation hormonale Méthodes d évaluation Principales anomalies DEVELOPPEMENT

Plus en détail

HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE AMENORRHEE

HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE AMENORRHEE HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE HMRUC LE : 19/10/2017 SERVICE Gynécologie-obstétrique DR/ HAFIANE HILAL COURS POUR EXTERNE 5 éme ANNEE AMENORRHEE I. Introduction : L aménorrhée

Plus en détail

Puberté normale et pathologique

Puberté normale et pathologique Puberté normale et pathologique DEFINITION La puberté correspond à la maturation rapide de la fonction hypothalamohypophyso-gonadique, aboutissant au développement complet des caractères sexuels, à l acquisition

Plus en détail

Puberte normale et pathologique (38) Professeur B. Conte-Devolx et Docteur G. Simonin Juin 2005

Puberte normale et pathologique (38) Professeur B. Conte-Devolx et Docteur G. Simonin Juin 2005 1. Définition Faculté de Médecine de Marseille Puberte normale et pathologique (38) Professeur B. Conte-Devolx et Docteur G. Simonin Juin 2005 La puberté est caractérisée par l'acquisition des caractères

Plus en détail

Diagnostic échographique des Malformations utérines. Dr F.Vaudoyer Hôtel Dieu Lyon

Diagnostic échographique des Malformations utérines. Dr F.Vaudoyer Hôtel Dieu Lyon Diagnostic échographique des Malformations utérines Dr F.Vaudoyer Hôtel Dieu Lyon Rappels embryologiques Canaux de Wolff (canaux mésonm sonéphrotiques) 3 Semaine de gestation: Ébauche des canaux de Wolff

Plus en détail

LES TRAITEMENTS HORMONAUX. Pharmacologie clinique 29/03/10

LES TRAITEMENTS HORMONAUX. Pharmacologie clinique 29/03/10 LES TRAITEMENTS HORMONAUX Pharmacologie clinique 29/03/10 Sommaire Hormones males et dérivés ANDROGENES STEROÏDES PROTEINO ANABOLISANTS ANTIANDROGENES Hormones féminines et dérivés MEDICAMENTS OESTROGENES

Plus en détail

ADÉNOMES HYPOPHYSAIRES

ADÉNOMES HYPOPHYSAIRES ADÉNOMES HYPOPHYSAIRES Définition Tumeur bénigne de l ANTÉHYPOPHYSE : Micro < 10mm Macro > 10mm Axe Somatotrope Thyréotrope Gonadotrope Corticotrope Hypotha GHRH TRH GnRH CRH Hypophy GH TSH FSH / LH ACTH

Plus en détail

Hypothyroïdie de l enfant Diagnostic et prise en charge

Hypothyroïdie de l enfant Diagnostic et prise en charge Hypothyroïdie de l enfant Diagnostic et prise en charge Dinane Samara-Boustani Service d Endocrinologie, Diabétologie et Gynécologie Pédiatriques Pr Polak Centre des Maladies Endocriniennes Rares de la

Plus en détail

Endocrinologie. Nutrition

Endocrinologie. Nutrition Endocrinologie DiabEtologie Nutrition Nouvelle édition 2012 Jérémy NADAL Editions VERNAZOBRES-GREGO 99 bd de l Hôpital 75013 Paris Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute reproduction, même partielle,

Plus en détail

j ournée L hyperprolactinémie : quand les hormones deviennent capricieuses d endocrinologie Les manifestations cliniques Le cas de Mme Picard

j ournée L hyperprolactinémie : quand les hormones deviennent capricieuses d endocrinologie Les manifestations cliniques Le cas de Mme Picard L hyperprolactinémie : quand les hormones deviennent capricieuses Ghislaine Houde, MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence : L endocrinologie, Université de Sherbrooke, septembre 2007 Le cas

Plus en détail

Questions à se poser devant une suspicion de puberté

Questions à se poser devant une suspicion de puberté Questions à se poser devant une suspicion de puberté précoce. QUOI DE NEUF EN PEDIATRIE Docteur Elise LECOINTRE, Endocrinopédiatre Docteur Nicole HASTIER GOUIN, Gynécopédiatre et Algologue. 19 Novembre

Plus en détail

LES URGENCES CHIRURGICALES

LES URGENCES CHIRURGICALES LES URGENCES CHIRURGICALES INTRODUCTION Pathologies rares Essentiellement liées à des malformations congénitales Deux pics de fréquence pour la présentation clinique à la période néo-natale à la puberté

Plus en détail

Actions biologiques. ( col - E2: action trophique sur le tractus génital (endomètre, glaire,

Actions biologiques. ( col - E2: action trophique sur le tractus génital (endomètre, glaire, Actions biologiques - AMH, Inhibine B puis A: s'opposent à FSH via activine - FSH: recrutement et croissance folliculaire - LH: stéroidogénèse (maturation folliculaire) et ovulation ( col - E2: action

Plus en détail

Anovulation : Quel bilan? Quels tests? Pr Sophie Christin-Maitre Service d Endocrinologie Hôpital Saint-Antoine, Paris

Anovulation : Quel bilan? Quels tests? Pr Sophie Christin-Maitre Service d Endocrinologie Hôpital Saint-Antoine, Paris Anovulation : Quel bilan? Quels tests? Pr Sophie Christin-Maitre Service d Endocrinologie Hôpital Saint-Antoine, Paris Etiologies des anovulations : Origine hypothalamo-hypophysaire Origine ovarienne

Plus en détail